Conférence Af2i - HSBC France

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conférence Af2i - HSBC France"

Transcription

1 Conférence Af2i - HSBC France «L'investissement sur des actifs financiers chinois, à l'heure des quotas spécifiques octroyés par les autorités chinoises pour la place de Paris» Le mercredi 8 octobre 2014 a été organisée au siège parisien d'hsbc une conférence dont l objet était de présenter les potentialités que recèlent les titres chinois pour les investisseurs français. En effet, en raison du faible taux de croissance en Europe, les pays émergents présentent un relais de croissance dans un portefeuille. Mais les investissements en actifs chinois sont régulés et de nombreuses démarches doivent être effectuées afin de pouvoir accéder à ce marché. I) La situation économique en Chine Continentale A) La croissance chinoise L'économiste John ZHU, basé à Hong Kong, a présenté quelques considérations générales sur l'économie chinoise. Avec un taux de croissance du PIB de 7,5% en 2014 et un taux d'inflation de 3,5%, l'économie chinoise reste très performante, malgré une légère baisse de la croissance en tendance. Elle était de 10% en moyenne depuis le début des grandes réformes économiques de la fin des années Les estimations de la banque mondiale et du FMI suggèrent même que la Chine devrait croître à un rythme ralenti d'environ 6% d ici Pourtant, le taux de croissance potentielle de la Chine continentale (croissance de la population active + progrès technique) reste certainement au-dessus de 7%. Aujourd'hui, l'économie chinoise, son PIB - représente 96% de l économie américaine. En termes de parité de pouvoir d'achat, l'économie chinoise est probablement d'ores et déjà la plus importante mondiale. Mais si l'on prend en compte les taux de change, on arrive à la conclusion que le poids économique des Etats-Unis est le double de celui de la Chine. Par ailleurs, La Chine demeure un pays pauvre si l'on retient le PIB par tête comme indicateur de développement (13% du PIB/habitant américain seulement). Pour les investisseurs, le plus important est la question de la croissance future. Or, la Chine est encore loin de la frontière technologique. Malgré le caractère innovant de certaines entreprises chinoises, l'économie dans son ensemble reste relativement inférieure à celle des pays développés. Elle peut espérer croître encore plusieurs années en combinant des technologies existantes, sans avoir à innover sans cesse comme le font les pays se situant sur la frontière technologique. Si la Chine met en place les réformes économiques appropriées, une importante croissance est donc à espérer pour les années à venir. La Chine est encore largement en-dessous des pays asiatiques les plus développés. De plus, d'après John ZHU, la stratégie économique du gouvernement chinois est dans la bonne direction. La Chine peut parvenir à croître encore en organisant l'évolution de sa structure productive, en dirigeant les travailleurs et les capitaux vers les secteurs les plus productifs et en facilitant l'exode rurale vers les grandes villes du pays. En effet, le taux d'urbanisation est d'environ 50% en Chine, alors que ce phénomène entraîne le développement de nombreux secteurs économiques (infrastructure, biens de grande consommation, services). On peut penser que ce taux augmentera de 20 ou 30% dans les années à venir pour atteindre le pourcentage des économies européennes (80%). 1

2 B) A propos de quelques inquiétudes communément admises 1) L'économie chinoise est-elle instable? La relative stabilité de l'économie chinoise peut constituer une incitation à investir dans l'empire du milieu. L'inquiétude commune selon laquelle la croissance chinoise est volatile n'est plus fondée depuis le milieu des années Le profond mouvement de réforme que doit aujourd'hui engager la Chine est loin de n'avoir aucun antécédent. En effet, le passage d'une économie entièrement dirigée à l'économie de marché, ou encore l'ouverture aux capitaux étrangers, constituaient des challenges largement aussi importants que la réorientation actuelle vers la consommation et la demande intérieure. 2) Le marché immobilier constitue-t-il une menace? Les investisseurs internationaux craignent que des pressions à la baisse ne perturbent le marché immobilier, au risque de déstabiliser l'ensemble du secteur financier. Or, le marché immobilier chinois n'existe que depuis une vingtaine d'années et il serait abusif de décrire l'évolution de ce marché par une hausse continue et régulière des prix artificiellement insufflée par le gouvernement. On observe en effet plus exactement des variations autour d'une tendance à la hausse. Les prix immobiliers ont augmenté rapidement (multiplication par 3,5 entre 1995 et 2013) mais moins que les revenus (multipliés par 6 depuis 1995). En conséquence, la consommation de produits autre qu'immobiliers augmente de plus de 8% par an. Mais la fonction de consommation chinoise inclut bien la propriété et les évolutions du marché financier (développement d'un marché des hypothèques par exemple) pourraient réorienter la consommation vers le marché immobilier. Il existe en outre de nombreuses options de politique économique pour éloigner ce risque : création de prêts par hypothèque, accélération des investissements en infrastructure, assouplissement des restrictions d'accès au marché de la propriété par les gouvernements locaux, injection de liquidités, baisse des taux applicables aux crédits immobiliers 3) Le "shadow banking system" se développe-t-il de manière inquiétante? Les investisseurs internationaux décrivent le «secteur bancaire parallèle» (shadow banking sector) comme un système de financements de long terme, accordés par des acteurs autres qu un établissement de crédit. Si la croissance des prêts accordés par des établissements non bancaires a été forte en Chine, la taille relative du shadow banking sector dans l'économie reste très faible (25% du PIB en Chine contre 350% au Royaume-Uni en raison du poids de la place financière de Londres). Cette croissance rapide constitue un problème, mais reflète le constat plus fondamental de l'inachèvement des réformes du système financier chinois. Le développement du secteur financier est largement en dessous de celui de l'économie réelle, alors que de nombreux investissements sont nécessaires et pourraient générer des externalités positives. La véritable solution au développement incontrôlé du système bancaire parallèle est de faire correspondre les investissements nécessaires aux obligations de long terme. 4) L économie chinoise présente-t-elle de nombreux déséquilibres? Il convient de noter que l économie chinoise se rééquilibre d elle-même, de manière progressive. Par exemple, on a pu assister à une très forte baisse de la place du secteur agricole (la part du secteur primaire dans l'économie chinoise est ainsi passée de 50% du PIB en 1952 à 10% aujourd'hui). L'objectif de rééquilibrage entre la consommation et l'épargne en Chine a fait l'objet de nombreux débats entre économistes. Cependant, l'important taux d'épargne chinois (50% du PIB) est à mettre en relation avec les investissements nécessaires à l'économie. Ce chiffre impressionnant sera nécessairement amené à décroître dans les années à venir en raison du vieillissement de la population. 2

3 En conclusion, il apparaît que l'économie chinoise a encore du chemin à faire avant d'aboutir à un rattrapage complet des économies occidentales. Il semble cependant relativement raisonnable de penser que le taux de croissance chinois poursuivra un rythme d environ 7% dans les années à venir. 2) Investir dans les marchés de capitaux en Chine continentale A) Les processus de contingentements des investissements étrangers Florence Lee a décrit les récentes innovations qui élargissent les possibilités d investissement sur le marché chinois, les produits de couverture du risque de change disponibles et les modalités de l ouverture d un compte en Renminbi en France. 1) Du processus "QFII" à "RQFII" Jusqu'à une date récente, le marché boursier chinois était totalement fermé aux investisseurs étrangers. Ce marché a aujourd hui atteint la valeur boursière totale de 4 trillions RMB, et constitue le deuxième marché de produits à taux fixe du monde. Pourtant, de nombreux clients français cherchent à ouvrir des comptes en Renminbi en France, afin, par exemple, de recevoir les payements de fournisseurs chinois. Le processus d'ouverture des marchés de capitaux chinois aux investisseurs étrangers s'est fait de manière progressive, en parallèle des grandes réformes de libéralisation de l'économie. En 2002, des contingentements du marché boursier ont été ouverts aux investisseurs institutionnels étrangers qualifiés (Qualified Foreign Institutionnal Investors). Fin 2011, les autorités chinoises ont décidé d'ouvrir de nouveaux quotas au travers du processus RQFII (RMB Qualified Foreign Institutionnal Investors). Le schéma RQFII permet d'avantage de flexibilité aux investisseurs étrangers et présente de ce fait de nombreux avantages. Ils ont ainsi un accès quotidien à la liquidité, n'ont pas de contrainte en termes d'allocation des actifs (alors qu'au moins 50% des fonds QFII devaient être investis en actions), et peuvent demander à acquérir de nouveaux quotas dès lors que leur stock est épuisé (contre un délai d'un an sous l'emprise du système précédent). Avec le RQFII, il n y a pas de contrainte dans la montée en puissance de la taille du fonds. Les investissements sont possibles en actions ou en obligations sans quota, ni de taille minimale. L'ouverture de cette opportunité aux investisseurs internationaux a rencontré un certain succès auprès de plusieurs pays. 2) L'extension du nombre de pays titulaires de contingents RQFII Depuis l'introduction du mécanisme RQFII en 2012 (RMB Qualified Foreign Institutional Investor scheme), les accès aux marchés se sont élargis aux investisseurs de 6 pays (Hong Kong, Corée du Sud, Royaume- Uni, Allemagne, Singapour). La France, la Corée du Sud et l'allemagne ont pu rejoindre ce club encore très fermé entre juin et juillet 2014, aux termes de nombreuses discussions au niveau gouvernemental. Au total, les investisseurs licenciés de ces pays pourront investir l'équivalent de 640 milliards RMB dans des produits financiers chinois. La France dispose, tout comme Singapour, la Corée du Sud, l'allemagne et le Royaume- Uni, d'un quota de 80 milliards de RMB (10,5 Md ) que se partageront les différents investisseurs institutionnels qui obtiendront leur licence. Hong Kong a d'ores et déjà investi les 270 milliards qui lui avaient été accordés. Deux institutions françaises, Carmignac et HSBC, ont obtenu la précieuse autorisation et vont pouvoir commencer prochainement à investir des fonds. Au total, 95 institutions en sont aujourd hui titulaires de par le monde. De nombreux gouvernements (Suisse et Australie notamment) mènent actuellement des négociations pour obtenir une part des quotas disponibles. En effet, le développement du département Renmimbi des banques centrales constituent un objectif pour beaucoup. La devise RMB est en constant développement, avec des comptes en RMB qui s'ouvrent de plus en plus dans les places financières internationales. Cependant, l'extension est limitée par les nombreux pourparlers politiques nécessaires à l'obtention d'un accord avec le 3

4 gouvernement chinois. Par exemple, il y a de forte chance les Etats-Unis ne cherchent pas à obtenir de quotas en raison de leurs relations politiques avec la Chine. Cependant, les investisseurs institutionnels américains utiliseront leurs filiales en Asie pour avoir accès au marché chinois. 3) Les démarches à entreprendre pour avoir accès aux quotas Afin d'obtenir une licence, les investisseurs institutionnels doivent se soumettre à un certain nombre de démarches. Pour être éligible, il faut d'une part que la majeure partie de leurs activités se déroule dans l'un des six pays ayant dorénavant accès aux quotas RQFII; d'autre part qu'ils aient obtenu du régulateur local une licence de gestionnaire de fonds. Par ailleurs, il faut présenter aux autorités un plan d'investissement qui montre votre volonté d'investir dans des fonds propres et indique le contingentement auquel vous souhaitez avoir accès. Il faut tout d'abord démontrer au gouvernement chinois que l institution remplit les conditions requises, en obtenant une licence auprès de la commission des opérations de bourse (CSRC). Puis, l'office de change chinoise (SAFE) donnera le quota d'investissement autorisé pour l institution et l'autorisation d'ouvrir des comptes en Renminbi. Ce sont ainsi les autorités de régulation qui décident de la quantité de quotas qui sera accordée à votre institution. Il est conseillé de ne pas indiquer un montant trop exorbitant dans le plan d'investissement, quitte à formuler une autre demande une fois que les quotas accordés ont été épuisés. Les investisseurs licenciés ont accès au CIBM (China Interbank Bond Market), alors que d'autres démarches étaient nécessaires auprès de la Banque du Peuple Chinois (PBOC) avec le régime QFII. Il n'est par ailleurs pas possible de transférer des quotas déjà existants obtenus en vertu du processus QFII en RQFII. La procédure n'est pas plus rapide pour les investisseurs ayant été déclarés éligibles au programme QFII. B) L'initiative de connexion des bourses de Shanghai et de Hong Kong Cette réforme financière est d'une nature différente, mais va également dans le sens d'une plus grande ouverture du marché chinois aux investisseurs internationaux. Globalement, il s'agit de la mise en place d'une interconnexion progressive des places financières de Hong Kong et de Shanghai. Les investisseurs auront ainsi accès aux titres de Chine continentale via Hong Kong. Les mêmes entreprises sont souvent cotées sur ces deux marchés, mais avec des capitalisations boursières différentes. Il est prévu une harmonisation graduelle des données dans le cadre de l'interconnexion des bourses. En Chine continentale, les investisseurs homologués et les individus disposant d'un capital minimum de RMB pourront échanger les titres de la bourse de Hong Kong. Tous les individus et investisseurs institutionnels (étrangers ou locaux) seront symétriquement à même d'obtenir depuis Hong Kong les actions de la bourse de Shanghai. Le marché entier atteindra 38 milliards RMB avec un montant quotidien de liquidités à échanger de 1,7 milliard RMB. Si ces sommes peuvent paraître relativement faibles, elles illustrent encore la "politique des petits pas" qui caractérise les choix des autorités chinoises en matière financière. C) Reconnaissance mutuelle des Fonds entre la Chine et Hong Kong Hong Kong et la Chine continentale ont par ailleurs mis en place une politique de reconnaissance mutuelle de leurs fonds d'investissement. Certains fonds établis à Hong Kong peuvent ainsi recevoir des autorisations pour investir en Chine. Cette évolution permet à nos clients français de créer un fonds à Hong Kong pour ensuite avoir accès aux produits chinois. Si l'on tient compte des caractéristiques de la puissance chinoise, on ne peut que saluer les potentialités que recèle une telle innovation. En effet, la classe moyenne est en train de s'agrandir et s'enrichir, et va prochainement avoir besoin de gestionnaires de fonds pour gérer sa richesse. Il est possible que les fonds chinois se tournent vers des professionnels européens pour les aider à amorcer ce virage et ce d'autant plus facilement que ceux-ci connaîtront déjà bien le marché. Aujourd'hui, seulement 6,2% des actifs chinois sont détenus par des fonds de reconnaissance mutuelle mais cette part va certainement être amenée à augmenter. 4

5 D) Les passeports de fonds en Asie Le système des passeports de fonds constitue une nouvelle étape sur la voie de la création d'un marché de capitaux intégré, en permettant aux gestionnaires de créer des produits selon des procédures communes agréées, puis de les commercialiser dans toute la région. Certains fonds devraient apparaître en fin d'année en Thaïlande et en Malaisie. Le passeport ARFP (Asian Region Fund Passport) a, quant à lui, été mis en place en septembre Il couvre 6 marchés différents: Australie, Nouvelle-Zélande, Corée du Sud, Singapour, Thaïlande et les Philippines. Les réglementations sur ces marchés étant particulièrement différentes, on peut penser que cette initiative mettra davantage de temps à se structurer. 3) Comment se prémunir contre le risque de change lorsque l'on investit en Renminbi? Comme il est possible pour un investisseur parisien de placer ses fonds sur des marchés d'actions et d'obligations en Chine, il devient nécessaire de développer également des produits permettant de couvrir le risque de change (hedging). Or, le RMB est une devise qui gagne en importance sans avoir trouvé sa place sur les marchés de capitaux. Aujourd'hui, environ 15% des échanges commerciaux de la Chine sont effectués en RMB mais ce chiffre devrait atteindre 30% en On observe plutôt une appréciation continue de cette devise en spot, qui devrait encore s'accentuer dans les années à venir. Aujourd'hui, le taux de change Dollar/Yuan est d'environ 6,14. Cette évolution ne reflète pas seulement des manœuvres spéculatives, mais également un effet "fly to quality". On distingue toujours le RMB "onshore" (RMB) et le RMB offshore (CNH). A priori, le CNH reste la devise utilisée en offshore. Sa liquidité ne cesse de s'améliorer (à ce jour, 100 millions de CNH s'échangent quotidiennement sur le marché des changes). La convertibilité totale du yuan est annoncée à horizon Ce sont par ailleurs les taux offshore qui ont tendance à se rapprocher des taux onshore. La volatilité du CNH 1 est relativement basse, de l'ordre de 3%. En conséquence, couvrir une exposition dans cette devise n'est pas très cher, mais les taux seront davantage majorés pour se protéger contre une appréciation que contre une dépression. Lorsque le yuan était totalement inconvertible, les investisseurs pouvaient se couvrir via le marché MDF, qui a été totalement supplanté par le marché du CNH. Les opérations de change sur ce marché représentent 6,5 milliards de dollars, avec un ticket moyen de l'ordre de 10 millions de dollars (un peu plus large que le marché de l'eurodollar). On peut obtenir des dollars ou des euros sur le marché des produits de couverture. La plupart des produits de couverture de taux de change usuels sont disponibles. Les swaps de change constituent un marché important. On trouve des forward à plus de deux semaines. Quoique plus rares, il existe des produits permettant de se couvrir à des maturités plus longues (10 ans). Le marché des options représente environ 5 ou 6 milliards d'euros, avec un ticket moyen important. Ce marché est liquide, avec des maturités pouvant aller jusqu'à 5 ans. Cependant, la plupart des produits échangés présentent une maturité de deux ans. Plusieurs swaps de taux existent (REPO, REPO à 7 jours, shibor) 2. Les opérations relatives à ces différents produits se traitent au quotidien depuis l'europe sans difficulté particulière. Les cross currency swap (swap de taux d'intérêt et de devises), enfin, permettent d'échanger des liquidités en euro (principal et intérêts) contre des liquidités en CNH. Des maturités allant jusqu'à 10 ans sont disponibles, mais le marché est peu liquide au-delà de 5 ans. Sur des maturités de 0 à 5 ans le marché est de plus en plus liquide, on peut y entrer et en sortir sans difficulté. En conclusion, on peut dire que la palette habituelle de produits de couverture est disponible, quoique un peu contrainte parce que le CNH n'a pas atteint le rang de l'euro ou du dollar. Le CNH est en train 1 CNH est l ISO code pour le Renminbi lorsque ce dernier est traité à Hong Kong 2 Shanghai Interbank Offered Rate 5

6 de s'installer comme un standard de marché et il devient possible d'ouvrir des comptes en RMB partout sur la planète. 4) Comment ouvrir en France un compte en Renminbi (RMB)? De nombreux comptes en RMB ont déjà été ouverts en France pour les entreprises. Le marché du RMB est extrêmement actif en France, y compris en ce qui concerne les payements et encaissements. Le RMB peut aujourd'hui être utilisé à travers tous les outils de la connectivité bancaire (internet bancaire notamment). Il s'agit en effet aujourd'hui de la 8ème devise du monde. Cependant, aucune rémunération ne peut être perçue sur ces comptes. C'est au détenteur du compte de vérifier auprès de son client ou fournisseur qu'il détient toutes les autorisations nécessaires à sa détention, la banque ne s'en charge pas. On peut utiliser compte en RMB pour effectuer des payements de manière relativement simplifiée, avec un délai de 24h (les instructions doivent être données en J-1 avant 11h). Les démarches à entreprendre s'assouplissent progressivement. Pour payer des biens, il fallait autrefois prouver que l'on avait un fournisseur en Chine et remplir de nombreux formulaires. Un seul document est aujourd'hui nécessaire. Les salaires des expatriés en Chine ne sont pas encore autorisés à partir de France, mais la réglementation s'assouplit progressivement. 6

Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions

Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions 27 novembre 213 N 5 Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions La Chine semble vouloir développer le poids du RMB comme monnaie internationale, aussi bien financière que

Plus en détail

COMITÉ DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA : ÉTUDE SUR LE CENTRE CANADIEN D ÉCHANGE DU RENMINBI

COMITÉ DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA : ÉTUDE SUR LE CENTRE CANADIEN D ÉCHANGE DU RENMINBI COMITÉ DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA : ÉTUDE SUR LE CENTRE CANADIEN D ÉCHANGE DU RENMINBI Introduction Mémoire de la City of London Corporation Présenté par le bureau du développement

Plus en détail

L investissement direct étranger à Taïwan en 2012

L investissement direct étranger à Taïwan en 2012 Résumé L investissement direct étranger à Taïwan en 212 L Union Européenne est le premier investisseur étranger à Taïwan (31,9 Mds USD en 212). Dans l autre sens, Taïwan est à l origine d environ 226 Mds

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

Rencontres Economiques. Septembre 2012

Rencontres Economiques. Septembre 2012 Rencontres Economiques Septembre 2012 Développement des Sociétés Chinoises en France France = 3 ème partenaire en Europe 90 s : Emergence des Investissements Chinois Banque, Ressources Naturelles Secteur

Plus en détail

DÉVELOPPEZ VOTRE ACTIVITÉ EN CHINE. Do you Renminbi?

DÉVELOPPEZ VOTRE ACTIVITÉ EN CHINE. Do you Renminbi? ENTREPRISES COMMERCE INTERNATIONAL DÉVELOPPEZ VOTRE ACTIVITÉ EN CHINE Do you Renminbi? PROSPECTEZ ET LANCEZ-VOUS SUR LE MARCHÉ CHINOIS ADOPTEZ LE RENMINBI, LA DEVISE CHINOISE SÉCURISEZ ET FINANCEZ VOS

Plus en détail

L Épargne des chinois

L Épargne des chinois L Épargne des chinois (Patrick ARTUS Johanna MELKA) Colloque Cirem-Cepii-Groupama AM 29 septembre 25 Indicateurs de «qualité de vie» en Chine 199 1995 2 22 23 Nombre d'écoles par 1 habitants 9,1 7,82 6,48

Plus en détail

Délégation Asie-Pacifique du Groupe Crédit Agricole à Hong Kong et à Shanghai. Le RMB s internationalise: Un simple filet d eau ou le déluge?

Délégation Asie-Pacifique du Groupe Crédit Agricole à Hong Kong et à Shanghai. Le RMB s internationalise: Un simple filet d eau ou le déluge? Délégation Asie-Pacifique du Groupe Crédit Agricole à Hong Kong et à Shanghai Le RMB s internationalise: Un simple filet d eau ou le déluge? Le Tour du Monde en 8 heures Poitiers, le 21 juin 2011 Agenda

Plus en détail

Le marché du RMB en France, de nouvelles opportunités

Le marché du RMB en France, de nouvelles opportunités Le marché du RMB en France, de nouvelles opportunités 元 (Renminbi): INTERNATIONALISATION ET OPPORTUNITES Ces dernières années, l internationalisation du Renminbi (RMB) et son utilisation par les différents

Plus en détail

La porte d entrée vers la Chine Comment l utilisation du renminbi peut transformer votre activité en Chine

La porte d entrée vers la Chine Comment l utilisation du renminbi peut transformer votre activité en Chine La porte d entrée vers la Chine Comment l utilisation du renminbi peut transformer votre activité en Chine La montée du renminbi Pendant les trois dernières décennies, le PIB chinois a connu une croissance

Plus en détail

Chapitre IX : Le taux de change : marché et politique

Chapitre IX : Le taux de change : marché et politique Chapitre IX : Le taux de change : marché et politique I. Marché des changes et balance des paiements = marché où s'échangent les monnaies nationales. Grand A : impact du taux de change E sur les exportations

Plus en détail

ECONOMIE. DATE: 16 Juin 2011

ECONOMIE. DATE: 16 Juin 2011 BACCALAUREAT EUROPEEN 2011 ECONOMIE DATE: 16 Juin 2011 DUREE DE L'EPREUVE : 3 heures (180 minutes) MATERIEL AUTORISE Calculatrice non programmable et non graphique REMARQUES PARTICULIERES Les candidats

Plus en détail

LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE?

LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE? LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE? Françoise Lemoine & Deniz Ünal CEPII Quel impact de l expansion chinoise sur l économie mondiale? Rencontres économiques, 18 septembre

Plus en détail

Malgré l'absence actuelle de appuyé assurance-dépôts du gouvernement, MAS envisage d'établir un tel système dans un proche avenir.

Malgré l'absence actuelle de appuyé assurance-dépôts du gouvernement, MAS envisage d'établir un tel système dans un proche avenir. Singapour est l'un des centres financiers de premier plan dans le monde entier et important centre de distribution de la finance en Asie du Sud. Il n'est pas surprenant, le pays a un des systèmes bancaires

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D'OPALE Laboratoire Redéploiement Industriel et Innovation DOCUMENTS DE TRAVAIL. N 73 Mars 2004

UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D'OPALE Laboratoire Redéploiement Industriel et Innovation DOCUMENTS DE TRAVAIL. N 73 Mars 2004 Lab.RII UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D'OPALE Laboratoire Redéploiement Industriel et Innovation DOCUMENTS DE TRAVAIL N 73 Mars 24 La Bourse en Chine : éléments clés Peng YANG 1 La Bourse en Chine : éléments

Plus en détail

Chapitre X : Monnaie et financement de l'économie

Chapitre X : Monnaie et financement de l'économie Chapitre X : Monnaie et financement de l'économie I. Le financement de l'économie Financement = fait d'apporter des fonds à un individu, une entreprise, ou à soi-même. A) Les différents types de financement

Plus en détail

L Hon. Martin Cauchon, C.P. LL.M. Groupe relations avec la Chine Heenan Blaikie Québec 1 juin 2012

L Hon. Martin Cauchon, C.P. LL.M. Groupe relations avec la Chine Heenan Blaikie Québec 1 juin 2012 Hong Kong Une passerelle vers le marché chinois Présentation, petit-déjeuner conférence HKCBA, Québec International, EDC, Export Québec, HKTDC et HKETO L Hon. Martin Cauchon, C.P. LL.M. Groupe relations

Plus en détail

APPLICATION DU SCN A L'EVALUATION DES REVENUS NON DECLARES DES MENAGES

APPLICATION DU SCN A L'EVALUATION DES REVENUS NON DECLARES DES MENAGES 4 mars 1996 FRANCAIS Original : RUSSE COMMISSION DE STATISTIQUE et COMMISSION ECONOMIQUE POUR L'EUROPE CONFERENCE DES STATISTICIENS EUROPEENS OFFICE STATISTIQUE DES COMMUNAUTES EUROPEENNES (EUROSTAT) ORGANISATION

Plus en détail

Changement de moteur

Changement de moteur (CEPII) Présentation de l économie mondiale 2008 On l attendait depuis longtemps! Le déséquilibre de la croissance et les global imbalances Chaque année, commentaire du creusement continu du déficit courant

Plus en détail

ÉCONOMIE THÈME 3: MONDIALISATION, FINANCE INTERNATIONALE ET INTÉGRATION EUROPÉENNE

ÉCONOMIE THÈME 3: MONDIALISATION, FINANCE INTERNATIONALE ET INTÉGRATION EUROPÉENNE ÉCONOMIE THÈME 3: MONDIALISATION, FINANCE INTERNATIONALE ET INTÉGRATION EUROPÉENNE Partie 2: Comment s'opère le financement de l'économie mondiale? Être capable de définir Notions à acquérir en terminale

Plus en détail

First State Investments ICVC. (la «Société») Société d investissement à capital variable

First State Investments ICVC. (la «Société») Société d investissement à capital variable Londres, le 4 novembre 2014 FIRST STATE EMERGING MARKETS LOCAL CURRENCY BOND FUND Nous vous informons par la présente que les nouvelles Catégories d'actions (Catégorie A (couverte) Euro (brute), Catégorie

Plus en détail

UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM

UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 13 JANVIER 2015 UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM UFF Oblicontext 2021 est un

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Enquête triennale sur le marché des changes et le marché des produits dérivés: résultats pour la Belgique.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Enquête triennale sur le marché des changes et le marché des produits dérivés: résultats pour la Belgique. Bruxelles, le 25 septembre 2007. COMMUNIQUÉ DE PRESSE Enquête triennale sur le marché des changes et le marché des produits dérivés: résultats pour la Belgique. En avril 2007, cinquante-quatre banques

Plus en détail

AXA WORLD FUNDS FRAMLINGTON GLOBAL REAL ESTATE SECURITIES

AXA WORLD FUNDS FRAMLINGTON GLOBAL REAL ESTATE SECURITIES AXA WORLD FUNDS FRAMLINGTON GLOBAL REAL ESTATE SECURITIES UN COMPARTIMENT DE AXA WORLD FUNDS, UN FONDS DE PLACEMENT DU LUXEMBOURG CONSTITUÉ SOUS LA FORME D UNE SOCIÉTÉ D'INVESTISSEMENT À CAPITAL VARIABLE

Plus en détail

Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar?

Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar? 7 mars 8- N 98 Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar? Beaucoup d observateurs avancent l idée suivante : la hausse du prix du pétrole est une conséquence du

Plus en détail

BLACKROCK GLOBAL FUNDS

BLACKROCK GLOBAL FUNDS CE DOCUMENT EST IMPORTANT ET REQUIERT VOTRE ATTENTION IMMEDIATE. En cas de doute quant aux mesures à prendre, consultez immédiatement votre courtier, votre conseiller bancaire, votre conseiller juridique,

Plus en détail

PRISMA Renminbi Bonds Hedgé USD/CHF Quelle situation dans le crédit en Chine? Marc Zosso CIO, Prisminvest SA

PRISMA Renminbi Bonds Hedgé USD/CHF Quelle situation dans le crédit en Chine? Marc Zosso CIO, Prisminvest SA PRISMA Renminbi Bonds Hedgé USD/CHF Quelle situation dans le crédit en Chine? Marc Zosso CIO, Prisminvest SA Plusieurs investisseurs nous demandent à juste titre quelle est la véritable situation du crédit

Plus en détail

Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie

Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie Exportation et développement Canada Juin 2012 Quelques mots sur EDC Organisme de crédit à l exportation du Canada créé

Plus en détail

TARIFS DE COURTAGE. OFFRE ZONEBOURSE.COM / INTERACTIVE BROKERS Au 7 juillet 2015

TARIFS DE COURTAGE. OFFRE ZONEBOURSE.COM / INTERACTIVE BROKERS Au 7 juillet 2015 TARIFS DE COURTAGE OFFRE ZONEBOURSE.COM / INTERACTIVE BROKERS Au 7 juillet 2015 La présente brochure a pour objet de vous présenter les principales conditions tarifaires appliquées aux services financiers

Plus en détail

INDICATEURS HEBDOMADAIRES

INDICATEURS HEBDOMADAIRES INDICATEURS HEBDOMADAIRES Semaine du 25 au 31 embre 214 RESERVES INTERNATIONALES NETTES Evolution en milliards de dirhams et en mois d importations de biens et services En MMDH En % Réserves Internationales

Plus en détail

Bureau de représentation 1

Bureau de représentation 1 Bureau de représentation 1 Vous souhaitez créer une structure juridique en Chine sans apport de capital? Vous recherchez à coordonner en Chine les activités de votre société mère? Vous voulez faire la

Plus en détail

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005.

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005. Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005 Summary in French Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005 Résumé Le soutien accordé aux producteurs

Plus en détail

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Présentation à l Association des économistes québécois Le 19 mai 25 Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Kevin G. Lynch Administrateur Fonds

Plus en détail

CREATION DE SOCIETE HONG KONG

CREATION DE SOCIETE HONG KONG CREATION DE SOCIETE HONG KONG 2 Création de société Hong Kong Ce document est principalement destiné à tous les futurs créateurs de société à Hong Kong. Il vous donnera les premiers éléments utiles pour

Plus en détail

L accumulation de réserves de change est-elle un indicateur d enrichissement d une nation?

L accumulation de réserves de change est-elle un indicateur d enrichissement d une nation? L accumulation de réserves de change est-elle un indicateur d enrichissement d une nation? Edouard VIDON Direction des Analyses macroéconomiques et de la Prévision Service des Études macroéconomiques et

Plus en détail

Réforme des obligations de déclarations de franchissement de seuils et de déclarations d intentions

Réforme des obligations de déclarations de franchissement de seuils et de déclarations d intentions Réforme des obligations de déclarations de franchissement de seuils et de déclarations d intentions RESUME Le régime des déclarations de franchissement de seuils et des déclarations d intentions, réformé

Plus en détail

Prospectus simplifié Décembre 2011. KBL Key Fund. Société d Investissement à Capital Variable Luxembourg

Prospectus simplifié Décembre 2011. KBL Key Fund. Société d Investissement à Capital Variable Luxembourg VISA 2012/81993-892-0-PS L'apposition du visa ne peut en aucun cas servir d'argument de publicité Luxembourg, le 2012-01-09 Commission de Surveillance du Secteur Financier KBL Key Fund Prospectus simplifié

Plus en détail

Pour plus d information, veuillez communiquer avec le service des relations publiques de Vanguard en composant le 610-669-5002.

Pour plus d information, veuillez communiquer avec le service des relations publiques de Vanguard en composant le 610-669-5002. Pour plus d information, veuillez communiquer avec le service des relations publiques de Vanguard en composant le 610-669-5002. COMMUNIQUÉ DE PRESSE LA DIVERSIFICATION DE SIX FNB VANGUARD D ACTIONS INTERNATIONALES

Plus en détail

L'argent afflue vers l'euro

L'argent afflue vers l'euro L'argent afflue vers l'euro Au cours des dernières semaines la crise de la dette a ressurgi en Europe. Les obligations portugaises, grecques et irlandaises ont été massivement vendues, tandis que les rendements

Plus en détail

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien 9 septembre 2014 Équipe de répartition de l actif et des devises Vincent Lépine Vice-président, Répartition de l'actif et gestion des devises

Plus en détail

ECONOTE Société Générale Département des études économiques

ECONOTE Société Générale Département des études économiques N 4 DÉCEMBRE 2011 ECONOTE Société Générale Département des études économiques CHINE : L'INTERNATIONALISATION SANS CONVERTIBILITÉ DU RENMINBI Depuis quelques années, les autorités chinoises ont multiplié

Plus en détail

Expansion des dépôts en devises à Taiwan: facteurs explicatifs

Expansion des dépôts en devises à Taiwan: facteurs explicatifs Ben S. C. Fung (+852) 2878 718 ben.fung@bis.org Robert N. McCauley (+852) 2878 71 robert.mccauley@bis.org Expansion des dépôts en devises à Taiwan: facteurs explicatifs La demande de comptes bancaires

Plus en détail

Examiner les risques. Guinness Asset Management

Examiner les risques. Guinness Asset Management Examiner les risques Guinness Asset Management offre des produits d investissement à des investisseurs professionnels et privés. Ces produits comprennent : des compartiments de type ouvert et investissant

Plus en détail

BIENVENUE AU PARADIS DES ENTREPRENEURS

BIENVENUE AU PARADIS DES ENTREPRENEURS BIENVENUE AU PARADIS DES ENTREPRENEURS Les Emirats bénéficient d'une des économies les plus dynamiques au monde. Réputé pour sa beauté naturelle et son "art de vivre", Dubaï a également acquis la réputation

Plus en détail

Start2Save CBC. Quelques arguments de poids. Une solution pour vous? Score produit : Profil de risque du client : Compte d épargne réglementé

Start2Save CBC. Quelques arguments de poids. Une solution pour vous? Score produit : Profil de risque du client : Compte d épargne réglementé Compte d épargne réglementé Donnez un stimulant supplémentaire à votre argent avec Start2Save CBC Mettez chaque mois un montant de côté et votre fidélité sera récompensée! Un investissement sûr en ces

Plus en détail

Les matières premières : une baisse annoncée

Les matières premières : une baisse annoncée Que s'est-il passé en juillet? Commentaires de marché Focus Marchés Le carnage sur les matières premières et en Chine sur les marchés domestiques ont été les éléments essentiels dans ce qui fut un mois

Plus en détail

ISCFE Faits et institutions économiques 1M LA MONNAIE

ISCFE Faits et institutions économiques 1M LA MONNAIE LA MONNAIE 1 Fonctions de la monnaie Unité de mesure universelle de la valeur. Moyen intermédiaire universel d'échange. Réserve de valeurs intemporelle. 2 Formes de la monnaie Monnaie divisionnaire Valeur

Plus en détail

Publication de comptes financiers du secteur privé non-financier

Publication de comptes financiers du secteur privé non-financier Luxembourg, le 21 avril 211 Publication de comptes financiers du secteur privé non-financier Dans la mesure où le Service Central de la Statistique et des Etudes Economiques (STATEC) n'est pas encore à

Plus en détail

Compte-rendu de la conférence Le développement des relations financières France-Chine Assemblée Nationale, Paris - 11 janvier 2012

Compte-rendu de la conférence Le développement des relations financières France-Chine Assemblée Nationale, Paris - 11 janvier 2012 Table ronde n 1: Financement des entreprises et internationalisation, l apport du capital investissement transfrontalier Modérateur: M. Jean-Marc Vittori, journaliste économique, Les Echos Intervenants:

Plus en détail

immobilier et bourse PEUT-ON PRÉVOIR LA RENTABILITÉ DE L IMMOBILIER COTÉ?

immobilier et bourse PEUT-ON PRÉVOIR LA RENTABILITÉ DE L IMMOBILIER COTÉ? immobilier et bourse PEUT-ON PRÉVOIR LA RENTABILITÉ DE L IMMOBILIER COTÉ? Les recherches présentées dans cet article, qui couvrent dix pays, suggèrent que la maturité du marché de l'immobilier titrisé

Plus en détail

LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES. Françoise Lemoine, Deniz Ünal Conférence-débat CEPII, L économie mondiale 2014, Paris, 11 septembre 2013

LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES. Françoise Lemoine, Deniz Ünal Conférence-débat CEPII, L économie mondiale 2014, Paris, 11 septembre 2013 LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES 1. Facteurs structurels du ralentissement de la croissance dans les BRIC 2. Interdépendances commerciales entre les BRIC et le reste du monde Françoise Lemoine, Deniz

Plus en détail

Repo - un instrument financier pour les banques

Repo - un instrument financier pour les banques Repo - un instrument financier pour les banques Victor Füglister, Directeur adjoint de l'association suisse des banquiers Mesdames, Messieurs, Le marché des pensions (REPO) n'est ni une nouveauté ni une

Plus en détail

TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD

TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD 1. Balance des paiements 1.1. Bases comptable ˆ Transactions internationales entre résident et non-résident

Plus en détail

[ les éco_fiches ] Guerre des changes. Octobre. Mécanismes de la politique monétaire

[ les éco_fiches ] Guerre des changes. Octobre. Mécanismes de la politique monétaire Des fiches pour mieux comprendre l'actualité économique Guerre des changes A l heure actuelle, les Banques Centrales dessinent leurs stratégies de sortie de crise. Deux grands groupes émergent : La Banque

Plus en détail

4. Quels sont les investissements réalisés par les fonds de private equity?

4. Quels sont les investissements réalisés par les fonds de private equity? 1. Qu est ce que le private equity? Le private equity ou capital investissement désigne une forme spécifique d investissement institutionnel dans des entreprises privées avec comme objectif de financer

Plus en détail

En conséquence, toutes les banques qui souhaitent notes de commerce, doit obtenir l'autorisation de la Commission.

En conséquence, toutes les banques qui souhaitent notes de commerce, doit obtenir l'autorisation de la Commission. Le système bancaire Shvetsarii caractérisé par des règles strictes. Toutes les banques et institutions financières impliquées dans les activités bancaires, doivent s'inscrire auprès de la Commission bancaire

Plus en détail

1 les mécanismes de la crise financière

1 les mécanismes de la crise financière De la crise financière à la crise économique Michel Husson, 2009 1. Les mécanismes de la crise financière 2. les canaux de transmission à l économie réelle 3. les deux racines de la crise 4. les perspectives

Plus en détail

STRICTEMENT CONFIDENTIEL

STRICTEMENT CONFIDENTIEL STRICTEMENT CONFIDENTIEL Tableau de bord de l Epargne en Europe Janvier 2008 Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droits,

Plus en détail

Option de souscription en dollars américains

Option de souscription en dollars américains Option de souscription en dollars américains Qu il s agisse de fonds d actions canadiennes, américaines ou étrangères, de fonds de titres à revenu ou de fonds équilibrés, Fonds communs Manuvie est heureuse

Plus en détail

LE FOREX. www.tradafrique.com 1

LE FOREX. www.tradafrique.com 1 LE FOREX www.tradafrique.com 1 I) La définition du forex Le Forex, est un terme désignant le Marché des Changes, un marché sur lequel sont échangées les devises internationales. En raison de son volume

Plus en détail

Compte d exploitation 2013. Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse

Compte d exploitation 2013. Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse Compte d exploitation 2013 Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse Editorial Chère lectrice, cher lecteur, En 2013, Swiss Life a une nouvelle fois fait la preuve éclatante de sa stabilité financière,

Plus en détail

Devenez expert. en trading d'or. Tout ce qu'il faut savoir pour trader l'or

Devenez expert. en trading d'or. Tout ce qu'il faut savoir pour trader l'or Devenez expert en trading d'or Tout ce qu'il faut savoir pour trader l'or 01 02 Pourquoi l'or est-il si précieux? Tout le monde sait que l'or est cher, mais pourquoi est-il si prisé partout dans le monde?

Plus en détail

WS32 Institutions du secteur financier

WS32 Institutions du secteur financier WS32 Institutions du secteur financier Session 1 La vision chinoise Modernisation du système financier chinois : fusion de différentes activités bancaires et financières, accès des ménages au marché des

Plus en détail

Les caractéristiques du secteur bancaire français

Les caractéristiques du secteur bancaire français Les caractéristiques du secteur bancaire français Fiche 1 Objectifs Découvrir le poids du secteur bancaire en France et ses intervenants Prérequis Aucun Mots-clefs Produit intérieur brut (PIB), organismes

Plus en détail

BAX MC Contrats à terme sur acceptations bancaires canadiennes de trois mois

BAX MC Contrats à terme sur acceptations bancaires canadiennes de trois mois BAX MC Contrats à terme sur acceptations bancaires canadiennes de trois mois Groupe TMX Actions Bourse de Toronto Bourse de croissance TSX Equicom Produits dérivés Bourse de Montréal CDCC Marché climatique

Plus en détail

DWS Investments Société de gestion du Groupe Deutsche Bank

DWS Investments Société de gestion du Groupe Deutsche Bank DWS Investments Société de gestion du Groupe Deutsche Bank Le Groupe Deutsche Bank Culture d excellence depuis 1870 Banque d investissement internationale de premier plan, dotée d un solide réseau de clientèle

Plus en détail

HSBC Global Investment Funds

HSBC Global Investment Funds HSBC Global Investment Funds Euro Core Credit Bond Prospectus simplifié Novembre 2007 GEDI:512160v5 Euro Core Credit Bond importantes Dans quels instruments le Compartiment peut-il investir? Date de lancement

Plus en détail

La nouvelle façon d investir sur les marchés

La nouvelle façon d investir sur les marchés Holdings plc La nouvelle façon d investir sur les marchés Accédez aux CFD IG Markets 17 Avenue George V 75008 Paris Appel gratuit : 0805 111 366 * Tel : +33 (0) 1 70 70 81 18 Fax : +33 (0) 1 56 68 90 50

Plus en détail

HSBC Receivables Finance

HSBC Receivables Finance HSBC Receivables Finance A strength for a Global & Sustainable Business Lionel CHOURAKI Directeur Commercial Adjoint STRATEGIE DE FINANCEMENT DES ENTREPRISES AFFACTURAGE: LEVER DU CASH EN TOUTE SIMPLICITE

Plus en détail

Éligible PEA. La recherche de la performance passe par une approche différente

Éligible PEA. La recherche de la performance passe par une approche différente Éligible PEA La recherche de la performance passe par une approche différente FIDELITY EUROPE : UNE GESTION Sur la durée, on constate qu il est difficile pour les Sicav de battre les indices des grandes

Plus en détail

ANTICIPATIONS HEBDO. 16 Février 2015. L'élément clé durant la semaine du 9 Février 2015

ANTICIPATIONS HEBDO. 16 Février 2015. L'élément clé durant la semaine du 9 Février 2015 Direction de la Recherche Economique Auteur : Philippe Waechter L'élément clé durant la semaine du 9 Février 2015 Le premier point cette semaine porte sur la croissance modérée de la zone Euro au dernier

Plus en détail

Document d information clé pour l investisseur : glossaire

Document d information clé pour l investisseur : glossaire Termes Définitions Action Type d investissement représentant un intérêt dans une société. L exposition aux actions peut être obtenue par le biais d investissements en actions à proprement parler ou en

Plus en détail

L INVESTISSEMENT JOUE À «CASH-CASH»

L INVESTISSEMENT JOUE À «CASH-CASH» 193-202.qxp 09/11/2004 17:19 Page 193 L INVESTISSEMENT JOUE À «CASH-CASH» Département analyse et prévision de l OFCE La rentabilité des entreprises s'est nettement redressée en 2003 et 2004. Amorcée aux

Plus en détail

Répercussions sur l emploi de l activité de l habitation et du crédit hypothécaire

Répercussions sur l emploi de l activité de l habitation et du crédit hypothécaire Répercussions sur l emploi de l activité de l habitation et du crédit hypothécaire Préparé pour : Association canadienne des conseillers hypothécaires accrédités Par : Will Dunning économiste en chef de

Plus en détail

Consommation et investissement : une étude économétrique

Consommation et investissement : une étude économétrique Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Consommation et investissement : une étude économétrique Décembre 1996 Document de travail n 14 Consommation et Investissement : Une

Plus en détail

et Financier International

et Financier International MACROECONOMIE 2 Dynamiques Economiques Internationales PARTIE 2 : Le Système Monétaire et Financier International UCP LEI L2-S4: PARCOURS COMMERCE INTERNATIONAL PLAN DU COURS I - LE SYSTEME MONETAIRE INTERNATIONAL

Plus en détail

FINANCE & RISK MANAGEMENT TRAVAIL INDIVIDUEL I

FINANCE & RISK MANAGEMENT TRAVAIL INDIVIDUEL I FINANCE & RISK MANAGEMENT TRAVAIL INDIVIDUEL I ()*( TABLE DES MATIERES 1. EXERCICE I 3 2. EXERCICE II 3 3. EXERCICE III 4 4. EXERCICE IV 4 5. EXERCICE V 5 6. EXERCICE VI 5 7. SOURCES 6 (#*( 1. EXERCICE

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les principaux indicateurs économiques Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif.

Plus en détail

Le 8 mai 2015. Bonjour,

Le 8 mai 2015. Bonjour, Le 8 mai 2015 Bonjour, En janvier, La Compagnie d Assurance-Vie Manufacturers (Manuvie) a annoncé la conclusion de l acquisition des activités canadiennes de la Standard Life. Je souhaite vous informer

Plus en détail

Étape importante pour la zone euro

Étape importante pour la zone euro Étape importante pour la zone euro Plan de sauvetage réussi - Les craintes liées à la dette dans la zone euro se sont finalement apaisées après avoir été à leur paroxysme la semaine dernière. Un effort

Plus en détail

Exposé sous le thème: L instabilité des taux de change

Exposé sous le thème: L instabilité des taux de change Exposé sous le thème: L instabilité des taux de change I- Introduction générale: 1 -La montée de l instabilité des taux de change. 2- L'instabilité du SMI au cours du 20 ème siècle. 1 - Illustration sur

Plus en détail

Préambule Autodiagnostic 1) QRU - La Banque centrale est : 2) QRU - L encadrement du crédit était une technique :

Préambule Autodiagnostic 1) QRU - La Banque centrale est : 2) QRU - L encadrement du crédit était une technique : Préambule Nous vous proposons en préambule d estimer votre niveau de connaissances bancaires et financières en répondant à cet auto diagnostic. Que celui-ci vous soit prétexte à valider et à approfondir

Plus en détail

Royaume du Maroc. Calcul du taux de change effectif nominal et réel du dirham

Royaume du Maroc. Calcul du taux de change effectif nominal et réel du dirham Royaume du Maroc Calcul du taux de change effectif nominal et réel du dirham Constituant une sélection mensuelle des travaux menés par les cadres de la Direction de la Politique Economique Générale, les

Plus en détail

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E C O M M U N I Q U É D E P R E S S E DEXIA ANNONCE LES RÉSULTATS DE LA REVUE STRATÉGIQUE DE FSA FSA QUITTE LE SECTEUR DES ABS ET SE CONCENTRE SUR LE MARCHÉ DES SERVICES FINANCIERS AU SECTEUR PUBLIC RENFORCEMENT

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les positions vendeuses sur les options, ou vente d options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Chiffre d affaires du 3 ème trimestre et des 9 premiers mois 2013 16 octobre 2013 Croissance organique des 9 premiers mois : +5,5% Tendances solides dans l ensemble du Groupe Impact

Plus en détail

1. PÉRIODE DE SOUSCRIPTION... 3 2. PRIME... 3 3. DATE DE PAIEMENT... 3 4. DATE D INVESTISSEMENT... 3 5. PÉRIODE D INVESTISSEMENT...

1. PÉRIODE DE SOUSCRIPTION... 3 2. PRIME... 3 3. DATE DE PAIEMENT... 3 4. DATE D INVESTISSEMENT... 3 5. PÉRIODE D INVESTISSEMENT... Sommaire 1. PÉRIODE DE SOUSCRIPTION... 3 2. PRIME... 3 3. DATE DE PAIEMENT... 3 4. DATE D INVESTISSEMENT... 3 5. PÉRIODE D INVESTISSEMENT... 3 6. DESCRIPTION DU FONDS D INVESTISSEMENT INTERNE... 3 Date

Plus en détail

TURBOS WARRANTS CERTIFICATS. Les Turbos Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits non garantis en capital.

TURBOS WARRANTS CERTIFICATS. Les Turbos Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits non garantis en capital. TURBOS WARRANTS CERTIFICATS Les Turbos Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits non garantis en capital. 2 LES TURBOS 1. Introduction Que sont les Turbos? Les Turbos sont des produits

Plus en détail

Liste des 43 trackers disponibles dans le contrat Patrimea Premium

Liste des 43 trackers disponibles dans le contrat Patrimea Premium CAC 40 Françaises FR0007052782 Le FCP CAC 40 a pour objectif de reproduire l'évolution de l'indice CAC 40 GROSS TR en minimisant au maximum l'écart de suivi («tracking error») entre les performances du

Plus en détail

Veuillez faxer vos réponses au +44 20 7198 0862. ENQUETE 2006 D EUROMONEY SUR LE MARCHE DES CHANGES

Veuillez faxer vos réponses au +44 20 7198 0862. ENQUETE 2006 D EUROMONEY SUR LE MARCHE DES CHANGES Veuillez faxer vos réponses au +44 20 7198 0862. ENQUETE 2006 D EUROMONEY SUR LE MARCHE DES CHANGES Veuillez compléter ce questionnaire confidentiel afin que la 28ème enquête annuelle Euromoney du marché

Plus en détail

Questionnaire Identificateur de Profil d investisseuse ou D investisseur. vie Universelle. L'Équitable, compagnie d'assurance vie du Canada

Questionnaire Identificateur de Profil d investisseuse ou D investisseur. vie Universelle. L'Équitable, compagnie d'assurance vie du Canada Questionnaire Identificateur de Profil d investisseuse ou D investisseur vie Universelle L'Équitable, compagnie d'assurance vie du Canada Concevoir votre portefeuille d'épargne et de placements Votre contrat

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

Chiffre d affaires du premier trimestre 2015

Chiffre d affaires du premier trimestre 2015 Chiffre d affaires du premier trimestre 2015 Chiffre d affaires : 286,6 millions d euros, croissance organique de +4,0% Flux de trésorerie disponible : 31,9 millions d euros, en progression de +10,4% Croissance

Plus en détail

Perspectives Economiques Septembre 2015

Perspectives Economiques Septembre 2015 Perspectives Economiques Septembre 2015 Philippe WAECHTER Directeur de la Recherche Economique Compte Twitter: @phil_waechter ou http://twitter.com/phil_waechter Blog: http://philippewaechter.nam.natixis.com

Plus en détail

LES DETERMINANTS DE L'INVESTISSEMENT PRIVE AU BENIN

LES DETERMINANTS DE L'INVESTISSEMENT PRIVE AU BENIN REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE UNION- DISCIPLINE -TRAVAIL MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET ~-'-\:.-?:> \~ DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ~ ~,.;'~ ~"1...; c.,' -..~ L'. UNIVERSITE DE COCODY PROGRAMME

Plus en détail

France et Allemagne : deux moteurs aux régimes distincts

France et Allemagne : deux moteurs aux régimes distincts France et Allemagne : deux moteurs aux régimes distincts Philippe Waechter Directeur de la recherche économique de Natixis AM L a dynamique de l'économie française est-elle franchement différente de celle

Plus en détail

Tarif des principales opérations sur titres

Tarif des principales opérations sur titres Tarif des principales opérations sur titres 01 janvier 2015 Ordres Euronext... 2 Bourse étrangère... 3 Euro-obligations... 4 Fonds de placement KBC (1)... 4 Produits d investissement KBC émis par KBC AM...

Plus en détail

DÉCISIONS DES QUI COMPTENT RENSEIGNEMENTS ADDITIONNELS AU RAPPORT ANNUEL 2006

DÉCISIONS DES QUI COMPTENT RENSEIGNEMENTS ADDITIONNELS AU RAPPORT ANNUEL 2006 DES DÉCISIONS QUI COMPTENT RENSEIGNEMENTS ADDITIONNELS AU RAPPORT ANNUEL 2006 Renseignements additionnels au Rapport annuel 2006 I. Tableaux des rendements 1 Rapport des vérificateurs... 1 2 Notes générales...

Plus en détail