Résultats de l enquête menée en 2013 par Adobe sur l optimisation du marketing numérique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Résultats de l enquête menée en 2013 par Adobe sur l optimisation du marketing numérique"

Transcription

1 Résultats de l enquête menée en 2013 par Adobe sur l optimisation du marketing numérique Principales conclusions et opportunités stratégiques pour l année à venir Sommaire 1 : Cas d optimisation d un budget 3 : Investir dans les tests ou comment les spécialistes du marketing maîtrisent leur stratégie 5 : À public spécifique, contenu spécifique 7 : Test de la recherche sur un site : une opportunité illimitée 9 : Recommandations automatisées, une stratégie puissante reconnue, mais sousexploitée 11 : Les applications mobiles font irruption 13 : Immobilité des médias sociaux : le gouffre des outils d analyse 16 : Synthèse Plaidoyer en faveur d un budget d optimisation Plus de spécialistes du marketing numérique, travaillant en Amérique du Nord, en Europe et en Asie, ont répondu à l enquête menée par Adobe en 2013 sur l optimisation du marketing numérique. Le rapport se concentre sur le commerce d entreprise à consommateur et interentreprises. Il étudie les principaux aspects que les spécialistes du marketing numérique doivent approfondir pour garantir la réussite de leurs stratégies : applications mobiles, réseaux sociaux, personnalisation et expérience client. Un récent article d Econsultancy lançait la question : 2013 sera-t-elle l année de l optimisation de la conversion? 1 Dans un monde dans lequel la moindre hausse des taux de conversion peut se traduire par des millions d euros de recettes supplémentaires, cette année sera-t-elle celle où les entreprises prendront toute la mesure du lien entre de meilleures performances numériques et une augmentation des dividendes? Les données de l enquête suggèrent que le seuil d adoption de ces stratégies n est toujours pas atteint, même si les indications ci-dessous témoignent de l avantage concurrentiel que s assurent les entreprises qui investissent. La Figure 1 ci-dessous indique que la majorité des entreprises interrogées consacrent 5 % ou moins de leur budget marketing total aux activités d optimisation. Ce budget inclut les frais d agence, les services professionnels et les technologies. Le nombre d entreprises présentant le plus faible niveau d investissement (5 % ou moins) a même augmenté, atteignant 53 % contre 48 % des entreprises interrogées l an passé. Au total, 86 % des entreprises interrogées allouent 15 % ou moins de leur budget marketing aux activités d optimisation. Ce chiffre inclut les 53 % qui y consacrent moins de 5 %. À l autre extrémité de l échelle, seulement 3 % des entreprises interrogées affectent plus de la moitié de leur budget marketing à l optimisation. Figure 1 : Quel pourcentage de votre budget marketing total allouez-vous aux activités d optimisation (y compris frais d agence, services professionnels et technologies)? 48 % 53 % 22 % 22 % 13% 14 % 11 % 9 % 9 % Moins de 5 % 6 % - 10 % 11 % - 15 % 16 % - 25 % 4 % 3 % 3 % 3 % 26 % - 50 % 51 % et plus Entreprises interrogées en 2013 : Entreprises interrogées en 2012 : Will 2013 be the year of conversion optimisation?, Econsultancy, décembre 2012,

2 Compte tenu de la propension à engloutir le budget marketing dans les activités multimédia situées en haut de l entonnoir de conversion, il n est pas étonnant que tant d entreprises présentent de si faibles taux de conversion. La Figure 2 indique que, pour 35 % des entreprises, les taux de conversion moyens des sites web sont inférieurs à 1 %. En revanche, le Tableau 1 montre que les entreprises qui investissent davantage dans l optimisation en récoltent les fruits. Celles qui y investissent plus de 15 % de leur budget marketing ont deux fois plus de chances de bénéficier de taux de conversion supérieurs. Figure 2 : Quel est le taux de conversion moyen de votre site web? 26 % 20 % 21 % 15 % 9 % 9 % Moins de 0,5 % 0,5 % - 0,9 % 1 % - 1,9 % 2 % - 4,9 % 5 % - 8,9 % 9 % et plus Le Tableau 1 ci-dessous indique que seulement 16 % des entreprises allouant jusqu à 25 % de leur budget marketing à l optimisation connaissent des taux de conversion moyens de 5 % et plus pour leur site web, contre 39 % des entreprises y consacrant plus du quart de leur budget marketing. Tableau 1 : Taux de conversion moyens des sites web et proportion du budget marketing allouée à l optimisation Taux de conversion moyen des sites web Pourcentage total du budget marketing alloué à l optimisation Jusqu à 25 % Plus de 25 % Moins de 0,5 % 21 % 7 % 0,5 % - 0,9 % 16 % 10 % 1 % - 1,9 % 21 % 16 % 2 % - 4,9 % 26 % 28 % 5 % - 8,9 % 8 % 18 % 9 % et plus 8 % 21 % Plus de la moitié des entreprises nord-américaines allouent moins de 5 % de leur budget marketing à l optimisation. Seulement un cinquième y consacrent de 6 à 10 %, contre 27 % pour les entreprises européennes. Malgré cela, les entreprises nord-américaines interrogées indiquent des taux de conversion supérieurs, de 9 % ou plus pour 10 % d entre elles. Quels sont les freins à l investissement dans les activités d optimisation? Pour améliorer leurs performances numériques, les entreprises doivent s appuyer sur des technologies de pointe et des processus adéquats et, facteur plus décisif encore, motiver leur personnel compétent en la matière. Les entreprises doivent instaurer une culture du test et de l analyse robuste, en veillant tout particulièrement à évaluer les améliorations incrémentielles afin de justifier tout investissement supplémentaire dans les ressources et les technologies. 2

3 Point positif cependant, les technologies et les outils d optimisation des performances du marketing numérique commencent à offrir davantage de convivialité. Ils permettent ainsi de tirer des résultats rapides des tests multivariés et A/B effectués sur les différents éléments créatifs, images, présentations, vidéos et appels à l action. Les spécialistes du marketing combinent de plus en plus habilement les données de comportement en temps réel et les données des clients existants pour segmenter les visiteurs des sites web. Ainsi, ils ciblent le contenu en fonction des visiteurs et le diffusent au moment opportun. Investir dans les tests ou comment maîtriser votre stratégie marketing Optimiser les taux de conversion n est pas toujours chose aisée ; c est un processus minutieux, qui peut être répétitif, requiert de nombreuses itérations et peut même entraîner des conflits politiques. Mais ce que la plupart des professionnels ne réalisent pas, c est que cette initiative est l une des plus fructueuses dès lors qu on lui donne la priorité et qu on adopte une approche stratégique. Bien que les tests constituent la base de tout programme d optimisation, la Figure 3 montre que pour 49 % des entreprises interrogées, les tests ne sont pas encore une priorité. Seulement 11 % d entre elles indiquent avoir intégré des tests à leur processus de prise de décision (soit 1 % de plus que lors de l enquête de l an passé). Si le tableau n est pas encore idéal, des efforts marketing accrus méritent d être signalés : 16 % des entreprises interrogées indiquent que leur service marketing a intégré des tests à leur processus de prise de décision. Figure 3 : Comment décririez-vous l approche actuelle de votre entreprise en matière de tests? 52 % 49 % 13 % 16 % 12 % 12 % 10 % 14 % 11 % 11 % Les tests ne sont pas encore une priorité pour mon entreprise Le service marketing s'appuie sur des tests pour prendre des décisions Mon équipe s'appuie sur des tests pour prendre des décisions Mon entreprise s'appuie sur des tests pour prendre des décisions Je m'appuie sur des tests pour prendre des décisions Entreprises interrogées en 2013 : Entreprises interrogées en 2012 : Plus de la moitié (53 %) des entreprises interrogées décrivent leurs processus de tests comme manuels, tandis que 9 % révèlent ne pas réaliser de tests ou ne pas avoir mis en place de processus de test. Seulement 32 % des entreprises interrogées en Asie-Pacifique considèrent que les tests ne sont pas une priorité, contre 54 % de leurs homologues américaines et 46 % de leurs homologues européennes. Elles sont également deux fois plus nombreuses à indiquer que leurs services marketing ont intégré des tests à leur processus de prise de décision. Cependant, lors de l examen des principaux processus de test, les entreprises interrogées en Asie-Pacifique sont moins nombreuses à indiquer qu elles réalisent des tests ou ont mis en place un processus de test. Globalement, seulement 12 % des entreprises qui n ont pas déployé de processus de test ou ne réalisent aucun test connaissent des taux de conversion de 5 % et plus pour leurs sites web. Le Tableau 2 indique que les taux de conversion moyens sont inférieurs à 1 % pour 59 % des entreprises qui n investissent pas dans les tests ou n ont pas mis en place un processus stratégique structuré. 3

4 Tableau 2 : Taux de conversion moyens des sites web et processus de test (tableau croisé) Taux de conversion moyen des sites web Comment les entreprises décrivent leurs principaux processus de test Processus ou tests inexistants Plusieurs services ont introduit un processus de test Moins de 1 % 59 % 20 % 1 % 4,9 % 29 % 47 % Plus de 5 % 12 % 33 % Quelles sont les principales barrières à l adoption de processus de test ou à leur amélioration? Les résultats de l enquête révèlent que le budget et la disponibilité des ressources restent les aspects les plus épineux dès lors qu il est question de tests, un peu moins de la moitié (respectivement 45 % et 42 %) des spécialistes du marketing numérique les jugeant «très contraignants». La maîtrise d une méthodologie de test est le troisième aspect le plus contraignant : 82 % des entreprises interrogées le pensent. Les entreprises européennes interrogées sont moins nombreuses à estimer que les processus de test qui ne sont pas évolutifs ou gérables sont contraignants, un quart d entre elles ne les jugeant «pas du tout contraignants», contre 19 % pour les entreprises nord-américaines et 16 % pour les entreprises d Asie- Pacifique interrogées. Figure 4 : À quel point les éléments suivants sont-ils contraignants en matière de test? Budget 45 % 41 % 14 % Disponibilité des ressources (créatives, techniques) 42 % 45 % 13 % Méthodes de test s 37 % 45 % 17 % Le processus de test n'est pas évolutif/gérable 33 % 47 % 19 % Interprétation des résultats des tests 31 % 48 % 20 % À quel point les éléments suivants sont-ils contraignants en matière de test? Très contraignant Assez contraignant Pas du tout contraignant Pour 53 % des entreprises qui ne considèrent pas encore les tests comme une priorité, le budget apparaît comme la raison majeure. La maîtrise d une méthodologie de test le suit de près, la moitié de ces entreprises la déclarant très contraignante. À l autre extrémité du spectre, les entreprises qui impliquent différents services dans les processus de test estiment que l interprétation des résultats de test n est pas contraignante (29 % contre environ un cinquième des entreprises qui confinent les tests à une équipe). Les entreprises doivent dans un premier temps privilégier des résultats modestes, puis les exploiter pour amplifier la réussite de leurs initiatives. L objectif est d optimiser l ensemble des interactions et des événements de conversion qui amènent le client à l objectif final. Les tests qui échouent sont tout aussi utiles, car ils sont source d enseignements. 4

5 Optimiser ne consiste pas simplement à apporter de petites modifications pour améliorer l expérience des utilisateurs sur votre site web. L optimisation implique également une remise en cause de l approche adoptée par l entreprise elle-même. Si chaque service réalise des petits tests avec différents calendriers et différents objectifs d optimisation, principalement pour valider ses propres décisions d investissement plutôt que pour faire une réelle différence, l utilisation des ressources sera probablement in. L adoption d une approche interservices des tests peut permettre d obtenir des taux de conversion supérieurs. Pour un tiers des entreprises ayant introduit des processus de test dans plusieurs services, les taux de conversion sont de 5 % ou plus contre 18 % pour l ensemble des entreprises, comme l indique la Figure 2. De même, 28 % des entreprises ayant intégré des tests à leur processus de prise de décision obtiennent des taux de conversion de 5 % ou plus. Cependant, cela ne signifie pas qu il faille, dès le début, promouvoir et faciliter les tests dans toute l entreprise. Ce n est pas une mince affaire et la résistance sera forte. Mais l implication des personnes et des groupes clés et, plus important encore, l explication des motifs et des méthodes de ces stratégies au reste du personnel constitue un excellent point de départ. À public spécifique, contenu spécifique Le contenu est le moteur du marketing entrant. Les techniques qui attirent l attention de facto au lieu de la réclamer prennent de l importance, car l efficacité des médias payants s érode. Du fait de l importance croissante accordée à l interaction, les spécialistes du marketing doivent envisager la manière dont ils ciblent et fournissent le contenu comme un élément stratégique de leur programme d optimisation. L examen des statistiques ci-dessous révèle clairement que la plupart des entreprises s appuient toujours largement sur des individus pour déterminer la méthode, le moment et le lieu de mise à disposition du contenu. Dans un peu plus de la moitié (51 %) des entreprises interrogées, la direction marketing (vice-présidents ou postes plus élevés) décide généralement du contenu promotionnel ou marketing à afficher sur les sites et à intégrer aux documents marketing de l entreprise. Les entreprises interrogées en Asie-Pacifique sont deux fois plus nombreuses que leurs homologues américaines à affirmer que c est la direction du marketing en ligne qui décide de la méthode d affichage du contenu (38 % contre 22 %). Selon la grande majorité (87 %) des spécialistes du marketing numérique interrogés, moins de la moitié des visiteurs de leurs sites reçoivent du contenu ciblé. Parmi eux, 65 % déclarent que ce contenu ciblé représente moins de 20 % du contenu total. Environ un cinquième (22 %) des entreprises interrogées automatisent la personnalisation du contenu à l attention des visiteurs du site en fonction de leur profil ou de leur comportement, soit une augmentation de 5 % depuis l enquête de l an passé. Plus de la moitié (55 %) des spécialistes du marketing numérique indiquent que la personnalisation est «très» ou «assez» importante pour les objectifs à long terme de leur entreprise. Les entreprises nordaméricaines interrogées sont les plus nombreuses à la juger très importante. Plus de la moitié (53 %) des entreprises interrogées dans la région Asie-Pacifique ne considèrent pas la personnalisation comme importante. Figure 5 : Quels sont les personnes ou facteurs déterminant le contenu promotionnel/marketing proposé sur votre site et dans vos documents marketing? Cadres Marketing (vice-présidents ou postes supérieurs) Direction du marketing numérique Service Création Pas de processus Groupe de participants informel Différents services militant pour l espace en ligne Mesures ou performances Agence ou consultants Périodique (selon le moment ou le calendrier) Comité formel 16 % 13 % 13 % 12 % 10 % 9 % 8 % 22 % 27 % 51 % Actuellement, le contenu est géré de façon très organique, mais toutes les autres tactiques numériques évolutives s acheminent vers l automatisation. Le contenu va-t-il évoluer de la même façon? Les technologies existent certainement, mais est-ce un besoin pour la majeure partie des entreprises? 5

6 Pour la plupart des entreprises orientées sur le consommateur, il ne s agit pas tant de savoir si l optimisation doit être adoptée que de déterminer quand elle doit l être. La prolifération du contenu marketing entrant généré par l utilisateur implique que les spécialistes du marketing instaurent des règles visant à satisfaire différents publics et à justifier les coûts des contenus. Figure 6 : Quel pourcentage de visiteurs en ligne reçoit du contenu ciblé? 65 % Moins de 20 % 12 % 21 % - 35 % 10 % 36 % - 50 % 4 % 51 % - 65 % 9 % 66 % et plus Même pour les entreprises qui ne se considèrent pas comme des leaders du marketing de contenu, il est temps d anticiper la façon dont le contenu est proposé aux clients et prospects, et ce que cela implique en termes de personnalisation et d optimisation. Applications mobiles : l impact des applications mobiles sur l équation de la personnalisation marquera toute l année en cours. En matière d applications mobiles, il est essentiel d envisager une personnalisation «agréable» du bureau, tenant compte des limites à l attention et à la navigation des utilisateurs. Avec les applications mobiles, la géolocalisation devient également une variable importante à prendre en compte dans le choix du contenu à diffuser. Par exemple, la présence d un consommateur dans un magasin de bricolage est une preuve d intérêt plus significative que toutes les données démographiques ou de profil. Développement du volume de contenu : en endossant le rôle d éditeurs de contenu, les marques sont confrontées aux problèmes qui y sont associés. Le volume est l un de ces problèmes. Depuis toujours, les marques de produits de grande consommation se débattent pour développer leur contenu, mais il y a seulement quelques années, les entreprises B2B concentrées sur la génération de pistes n auraient proposé que quelques articles techniques. Désormais, au contraire, elles ont probablement étoffé de façon considérable leurs ressources en contenu, en y ajoutant des événements web, des vidéos destinées aux médias propriétaires et gratuits, des podcasts, des diaporamas avec fonction de recherche, du contenu de blog et, bien entendu, du contenu généré par les utilisateurs et les réseaux sociaux. À mesure que les possibilités se développent, il devient de plus en plus difficile de cibler manuellement l emplacement de différents éléments sur un site, sans même parler du ciblage de segments de public ou d individus. Les entreprises ont fait un véritable bond en avant dans la création et l agrégation de contenu, mais trop souvent, elles n en retirent pas de bénéfices à long terme : le contenu est mis en avant pendant une courte période, puis il se perd dans les profondeurs du système de gestion de contenu (CMS), où seules des recherches très spécifiques viennent l y dénicher. Un contenu abondant ne suffit pas : les fenêtres d attention numérique sont courtes, la concurrence pour l attention du public est féroce et les visiteurs attendent du contenu pertinent facilement accessible. Un contenu unique n est pas adapté à cet environnement. Heureusement, cela n implique pas toujours de proposer un contenu totalement différent pour des publics spécifiques. Parfois, il peut suffire de modifier la présentation, d employer un langage descriptif ou de faire d autres choix éditoriaux. 6

7 Les deux tiers des entreprises interrogées indiquent que leurs clients ont une réaction «très» positive (15 %) ou «assez» positive (42 %) à leurs efforts de ciblage et de personnalisation. Seulement 3 % des spécialistes du marketing interrogés estiment que leurs clients réagissent négativement à leurs efforts de ciblage. Notre analyse indique que les entreprises affirmant que leurs clients réagissent «très positivement» à leurs efforts de ciblage bénéficient de taux de conversion supérieurs et investissent proportionnellement une plus grande part de leur budget marketing que les autres. Contrairement aux idées reçues, le ciblage (lorsque sensé et approprié) peut améliorer la satisfaction des clients et les taux de conversion plutôt que faire fuir les clients. Figure 7 : Comment vos clients ont-ils réagi à vos efforts de ciblage et de personnalisation? 42 % 39 % 15 % Très positivement Assez positivement Sans opinion 3 % 0 % Assez négativement Très négativement Les deux tiers des entreprises interrogées qui ciblent le contenu sur plus de 65 % de leurs visiteurs font part de taux de conversion de 2 % ou plus, et un tiers d entre elles signalent des taux de conversion d au moins 5 %. À l inverse, 36 % des entreprises déclarent que moins de 20 % des visiteurs de leur site reçoivent du contenu ciblé. Seulement 13 % de ces entreprises signalent des taux de conversion de 5 % ou plus. La plupart des sites ne proposent pas de contenu ciblé à la plupart des visiteurs. Elles passent ainsi à côté d options d optimisation puissantes. Dans les faits, 65 % des spécialistes du marketing numérique interrogés déclarent que moins de 20 % de leur public reçoit des messages ciblés, comme l indique la Figure 6. Les profils des utilisateurs, les préférences, le comportement, les données des graphiques sociaux et, dans certains cas, la géolocalisation, servent de base à des règles métier permettant de proposer aux visiteurs d un site un contenu qui leur est adapté et suscitera leur intérêt. Le contenu est souvent comparé à un aimant, à juste titre. Mais les aimants n ont pas tous la même force d attraction. Optimiser le contenu, c est faire la différence entre une puissante force d attraction, qui retient l attention des clients, et une légère force de répulsion, qui les fait quitter votre site. Les tests de la recherche sur site : une opportunité inexploitée Les discussions ou les études de ces dernières années évoquent peu la recherche sur site, or il s agit d un aspect fondamental de la «trouvabilité», qui va certainement s imposer. Il est communément admis que, pour la plupart des tâches, les visiteurs d un site privilégient la navigation à la recherche interne. Mais la réalité est toute autre, et cette notion nous fait souvent passer à côté des changements à l œuvre sur le marché. Le principal problème des spécialistes du marketing est leur propre ignorance. Plus de la moitié d entre eux n ont pas conscience de l impact des techniques de recherche sur site, en dehors des fonctionnalités standard de recherche par mots-clés. Lorsque l on examine l efficacité des techniques par région, les entreprises européennes interrogées s avèrent les moins nombreuses à estimer que la recherche sur leur site est «très» en s appuyant sur les éléments à conversion élevée (26 %) et le contenu ou les produits les mieux classés (16 %). Avec un trafic modeste sur la plupart des sites, la recherche sur site n est pas une priorité, mais nous avons des raisons de penser que l optimisation de la recherche sur site pourrait avoir un large impact à l heure actuelle, qui ne fera que s accroître avec le temps. 7

8 Avec les applications mobiles, les moments où nous utilisons la navigation évoluent. La navigation gagne en fonctionnalité lorsqu elle permet d accéder spécifiquement au contenu. Dans la conception des sites pour terminaux mobiles, les menus sont compressés et simplifiés afin de faciliter la gestion de l interface sur un petit écran. Comme le nombre d options de menu est réduit, les utilisateurs sont davantage susceptibles de rechercher un contenu spécifique. De même, avec les terminaux mobiles, les visiteurs s arrêtent plus souvent à la page d accueil et cliquent moins vers les pages cibles. Les études montrent que les utilisateurs mobiles ont davantage tendance à ne cliquer que sur les éléments de référencement payant et les premiers éléments de référencement organique, probablement car ils ont moins de place (et de patience) pour une page de résultats complète. Ainsi, il est plus probable de les retrouver au niveau de la page d accueil et des pages de catégories qu au niveau de pages difficiles d accès. Plus la page est générale, plus la fonction de recherche sur site est susceptible d être utilisée pour affiner les éléments proposés. Les segments de visiteurs ne sont pas tous créés de la même façon. Dans la plupart des secteurs, la règle des 80/20 se vérifie à peu de différences près : la majorité des achats sont réalisés par une minorité de clients. En fonction du comportement du groupe, la recherche sur site peut être moins importante que l indique le trafic brut. Les clients réguliers et les clients récurrents peuvent être plus enclins à utiliser la fonction de recherche sur site pour rechercher des produits qu ils connaissent déjà ou qu ils espèrent trouver sur un site qu ils connaissent. Le cas inverse peut également se présenter. Mais sans tests, la question reste ouverte et importante. Les recherches spécifiques sont associées à une forte conversion. Pour des raisons évidentes, les recherches sur plusieurs mots (ou «longue traîne») tendent à générer des taux de conversion supérieurs à ceux des recherches plus générales. Tout d abord, l entreprise doit déterminer si cela se vérifie aussi bien pour les utilisateurs qui effectuent des recherches sur site que pour les visiteurs qui utilisent les liens de moteurs de recherche externes pour accéder à du contenu plus difficile d accès. Si c est le cas, il est possible d optimiser l achat spécifique et d augmenter le montant total du panier. Et si tel n est pas le cas, il est intéressant de se demander pourquoi avant de décider d investir dans l optimisation. Figure 8 : Quelle est l efficacité de la recherche sur votre site en fonction des aspects suivants? 15 % 19 % 17 % 23 % 21 % 20 % 28 % 49 % 49 % 52% 49 % 54 % 57% 58 % 35 % 31 % 31% 28 % 25 % 24% 14 % Mesures d entreprise personnalisables (indicateurs clés de performance) Articles à forte conversion Résultats ciblés en fonction du profil d utilisateur Promotion Disponibilié Contenu ou Recherche des produits produits les par mots-clés ou des services mieux classés Très Assez Moins La Figure 8 démontre qu il existe différentes méthodes s pour optimiser les résultats de la recherche sur site. Les spécialistes du marketing testant ces possibilités peuvent s apercevoir que des publics différents répondent à des techniques d optimisation différentes et que des scénarios différents impliquent des règles différentes. Par exemple, un détaillant peut chercher à augmenter ses recettes à la fin d un trimestre, tout en cherchant à écouler l ancien stock au cours de la période suivant les fêtes. La première étape consiste, pour tous les types de site, à mettre en œuvre des efforts concertés afin de comprendre le rôle actuel de la recherche sur site pour les différents segments et d évaluer son impact potentiel sur la croissance. 8

9 Les recommandations automatisées : une stratégie puissante et reconnue mais sous-exploitée Les recommandations ne sont souvent envisagées que comme une stratégie commerciale, destinée principalement au commerce en ligne. S il s agit bel et bien de son application courante à l heure actuelle, elle ne se limite certainement pas au commerce en ligne ou de détail. Les consommateurs suivent les recommandations de contenu et de produits, car elles font sens et sont commodes. Les entreprises doivent s emparer de ce pouvoir de suggestion : utiles pour le client, les recommandations sont également un moyen éprouvé d améliorer considérablement les objectifs, tant en termes d intérêt suscité que de conversion. La Figure 9 révèle que, alors que les entreprises de commerce en ligne incitent toujours les utilisateurs à suivre les recommandations, d autres secteurs, comme les médias et les services financiers (dont l objet principal n est pas la vente d articles en ligne) reconnaissent la valeur des recommandations automatisées et envisagent de les mettre en œuvre cette année. Figure 9 : Votre entreprise utilise-t-elle actuellement des recommandations automatisées? 19,1 % 20,4 % 17,4 % 16,5 % Commerce électronique (toutes les réponses pour les différents secteurs dont l objectif principal est la vente d articles en ligne) 1,7 % Médias (objectif principal excluant le commerce électronique) Utilisent actuellement les recommandations automatisées 3,3 % Services financiers (objectif principal excluant le commerce électronique) Envisagent de les déployer cette année Entreprises interrogées : Commerce électronique : 393 / Médias : 172 / Services financiers : 91 Que ce soit pour suggérer des articles en fonction des comportements de lecture précédents d un visiteur, faciliter la gestion des ressources en fonction des dernières connexions ou présenter des offres croisées en fonction de l affinité d un client pour certains produits, les spécialistes du marketing des différents secteurs peuvent recourir aux recommandations pour susciter l intérêt des visiteurs jusqu à la conversion. Malgré cela, 38 % des spécialistes du marketing numérique n utilisent pas de recommandations de contenu ou de produits, chiffre inchangé depuis Les moteurs de recommandations automatisées offrent souvent aux spécialistes du marketing la maîtrise et la flexibilité dont ils ont besoin pour émettre des suggestions pertinentes, optimisées pour les domaines d interaction critiques d un site web comme pour ceux d autres canaux numériques, comme les applications mobiles, les réseaux sociaux et la messagerie électronique. Cependant, année après année, l enquête indique que, pour le déploiement de recommandations : La plupart des spécialistes du marketing se concentrent sur les éléments les plus larges de l entonnoir de conversion, à savoir la page d accueil et les pages de catégories, de produits ou d articles. Figure 10 : Où affichez-vous les recommandations de produits/contenu? Page d accueil Page de produits ou d articles 36 % 45 % 49 % 47 % Page de catégories 32 % 38 % Page de résultats de la recherche 16 % 21 % Panier 10 % 9 % Page de paiement 7 % 7 % Page de confirmation 6 % 5 % Page de profil d utilisateur 7 % 5 % Entreprises interrogées en 2013 : Entreprises interrogées en 2012 :

10 Les recommandations mises en avant concernent principalement les produits et le contenu qui se vendent le mieux ou sont les plus populaires et les nouveautés. Figure 11 : Sur quels critères vos recommandations de produits ou de contenu sontelles basées? Aucun outil ou processus de recommandation en place 38 % 38 % Produits les plus vendus ou contenu populaire Nouveau contenu disponible 33 % 35 % 33 % 35 % Produits promotionnels ou contenu mis en avant par l entreprise 25 % 24 % En fonction de ce que les autres consommateurs ont vu ou acheté Comportement passé ou visiteur individuel Caractéristiques des produits ou du contenu 20 % 19 % 16 % 18 % 18 % 18 % Entreprises interrogées en 2013 : Entreprises interrogées en 2012 : Pratiquement la moitié des spécialistes du marketing n optimisent pas leurs stratégies de recommandation et s appuient fortement sur des mises à jour manuelles. Seulement 18 % d entre eux ont recours à une approche automatisée. Figure 12 : Comment optimisez-vous la pertinence de vos recommandations? 53 % 48 % 26 % 26 % 13% 17 % 19 % 19 % 18 % 18 % 18 % Pas Mise à jour d optimisation manuelle des recommandations Comportement Informations du profil du visiteur Utilisation de règles métier automatisées (par exemple, stock saisonnier, marges bénéficiaires, contenu le mieux classé) Entreprises interrogées : 2013 : : Les recommandations sont une tactique de personnalisation naturelle pourtant sous-exploitée. La combinaison d approches définies par des spécialistes du marketing et d approches automatisées en vue d optimiser la pertinence des recommandations sur tous les canaux renforce l intérêt des consommateurs pour une marque, favorise le développement d une relation de confiance et de fidélité, et supprime les barrières aux conversions initiales et supplémentaires. 10

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com Achats en ligne et conversion Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic tradedoubler.com Lorsqu il s agit de choisir une marque ou un produit à acheter, les consommateurs européens

Plus en détail

> 4,5 % TAUX DE CONVERSION

> 4,5 % TAUX DE CONVERSION Sommaire 1. Introduction 2. N o 1 : ils font des tests avant de prendre des décisions 3. N o 2 : ils investissent du budget et des ressources dans l optimisation 4. N o 3 : ils croient au ciblage de contenu

Plus en détail

Pourquoi choisir la solution publicitaire Google AdWords?

Pourquoi choisir la solution publicitaire Google AdWords? Pourquoi choisir la solution publicitaire Google AdWords? À chaque instant, partout dans le monde, professionnels et internautes utilisent des mots-clés sur Google pour se trouver les uns les autres. Et

Plus en détail

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente CRM Service Exemples de secteurs concernés Société de commerce et de négoce Société de services informatiques Cabinet de formation Cabinet de recrutement Société de sécurité et de nettoyage Société de

Plus en détail

10 conseils pour préparer son site ecommerce pour Noël. par Jeremy Benmoussa

10 conseils pour préparer son site ecommerce pour Noël. par Jeremy Benmoussa 10 conseils pour préparer son site ecommerce pour Noël par Jeremy Benmoussa Pourquoi modifier votre site ecommerce pour Noël? La période de Noël est un moment critique pour la majorité des sites de vente

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Débutez un voyage vers la modernisation et l évolutivité : Elevez le niveau de votre performance commerciale Pour moderniser votre centre de contact : Passez

Plus en détail

Rid the World of Project Failure

Rid the World of Project Failure La Gestion de Portefeuilles de Projets d Entreprise : Une Visibilité Parfaite, Un Net Avantage Concurrentiel Rid the World of Project Failure Collaboration. Compliance. Control. Qu est-ce que la gestion

Plus en détail

CONFÉRENCE-ATELIER : BRUNCHEZ VOS AFFAIRES AVEC LA CDEC. Le commerce électronique : un enjeu stratégique pour votre entreprise

CONFÉRENCE-ATELIER : BRUNCHEZ VOS AFFAIRES AVEC LA CDEC. Le commerce électronique : un enjeu stratégique pour votre entreprise CONFÉRENCE-ATELIER : BRUNCHEZ VOS AFFAIRES AVEC LA CDEC Le commerce électronique : un enjeu stratégique pour votre entreprise À PROPOS DU CONFÉRENCIER MIRZET KADRIC Co-fondateur d une agence numérique

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

CRM Banque. Fonctionnalités clés. Vision complète de la performance de la banque. Optimisation fondamentale de la relation client

CRM Banque. Fonctionnalités clés. Vision complète de la performance de la banque. Optimisation fondamentale de la relation client CRM Banque Fonctionnalités clés Vision complète de la performance de la banque Suivi des indicateurs clés de performance de la banque avec des tableaux de bord en temps réel, des rapports prédéfinis, une

Plus en détail

LE RETOUR SUR INVESTISSEMENT (ROI)

LE RETOUR SUR INVESTISSEMENT (ROI) LE RETOUR SUR INVESTISSEMENT (ROI) de La Gestion des Talents L impact de la Gestion des Talents sur l entreprise 23 % 4,6 % d augmentation d augmentation du chiffre d affaires par employé de la capitalisation

Plus en détail

LES CONTENUS : POUR ALLER PLUS LOIN

LES CONTENUS : POUR ALLER PLUS LOIN Conception et construction LES CONTENUS : POUR ALLER PLUS LOIN Sommaire 1. Les liens...3 2. Introduction...4 3. Quelles sont les fonctionnalités pour mon site e-commerce?...5 4. Comment exploiter les réseaux

Plus en détail

Automatisation et CRM

Automatisation et CRM Automatisation et CRM Adoption de la technologie des agents virtuels Etude VirtuOz 2010 Synopsis... 2 Les principales motivations de mise en place du canal Agent Virtuel... 2 Adoption des Agents Virtuels...

Plus en détail

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France 6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France Objectifs Baromètre des investissements informatiques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables

Plus en détail

En proposant une formation souvent moins onéreuse et plus

En proposant une formation souvent moins onéreuse et plus CHAPITRE UN EXEMPLES DE FORMATIONS EN LIGNE En proposant une formation souvent moins onéreuse et plus pratique que les autres méthodes, l apprentissage en ligne est aujourd hui en train de transformer

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

Mode & tendances en matière de commerce en ligne. Un nouveau tremplin pour les marques de mode. tradedoubler.com

Mode & tendances en matière de commerce en ligne. Un nouveau tremplin pour les marques de mode. tradedoubler.com Mode & tendances en matière de commerce en ligne Un nouveau tremplin pour les marques de mode tradedoubler.com Les consommateurs réinventent leur façon de vivre la mode et d acheter des articles de mode

Plus en détail

SOCIAL ADS CIBLEZ VOS DESTINATAIRES SUR FACEBOOK. ADOPTEZ LE MARKETING MULTICANAL.

SOCIAL ADS CIBLEZ VOS DESTINATAIRES SUR FACEBOOK. ADOPTEZ LE MARKETING MULTICANAL. SOCIAL ADS CIBLEZ VOS DESTINATAIRES SUR FACEBOOK. ADOPTEZ LE MARKETING MULTICANAL. SOCIAL ADS Ciblez vos destinataires sur Facebook. Adoptez le marketing multicanal. Social Ads La fonctionnalité Social

Plus en détail

VOTRE IMAGE VAUT DE L OR EN LIGNE AUSSI... GOUDA DE HOLLANDE DU NORD AU SCEAU ROUGE

VOTRE IMAGE VAUT DE L OR EN LIGNE AUSSI... GOUDA DE HOLLANDE DU NORD AU SCEAU ROUGE VOTRE IMAGE VAUT DE L OR AUSSI... QUELQUES CHIFFRES 80% des Belges sont aujourd hui connectés à Internet, bientôt, ils seront 90%. Le nombre d utilisateurs mobiles a doublé les deux dernières années. 60%

Plus en détail

L intégration des sources de données :un défi coûteux pour les services financiers

L intégration des sources de données :un défi coûteux pour les services financiers L intégration des sources de données :un défi coûteux pour les services financiers Étude Observations des services financiers d IDG Page 2 DESCRIPTION DE L ÉTUDE Kapow Software, entreprise détenue par

Plus en détail

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS Une collaboration entre homme et machine LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS 2 A PROPOS Les hommes

Plus en détail

16 % Panasonic renforce son image à l échelle mondiale

16 % Panasonic renforce son image à l échelle mondiale Panasonic renforce son image à l échelle mondiale Le fabricant international améliore la reconnaissance de sa marque et son positionnement mondial en consolidant ses sites web avec Adobe Experience Manager.

Plus en détail

La stratégie de contenu. en pratique 30 OUTILS PASSÉS AU CRIBLE. Isabelle Canivet & Jean-Marc Hardy DESIGN

La stratégie de contenu. en pratique 30 OUTILS PASSÉS AU CRIBLE. Isabelle Canivet & Jean-Marc Hardy DESIGN DESIGN Isabelle Canivet & Jean-Marc Hardy La stratégie de contenu en pratique 30 OUTILS PASSÉS AU CRIBLE Groupe Eyrolles, 2012 ISBN : 978-2-212-13510-7 1 Les indicateurs de performance De nombreuses entreprises

Plus en détail

Réseaux sociaux : utiles ou futiles? Extra N 2 12.03.15

Réseaux sociaux : utiles ou futiles? Extra N 2 12.03.15 Réseaux sociaux : utiles ou futiles? Extra N 2 12.03.15 Création Diffusion Promotion Contenus textes, photos, vidéos et bases de données Internet, réseaux sociaux et objets connectés Nos sites web : 2

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

Les Annonceurs et l affiliation en France

Les Annonceurs et l affiliation en France Les Annonceurs et l affiliation en France Publication Mars 2011 Copyright 2011 Collectif des Plateformes d Affiliation Tous droits réservés Reproduction soumise à autorisation Table des matières i. A propos

Plus en détail

Mag. à la carte de fidélité virtuelle? Solution de fidélisation sur application mobile. Et si vous passiez

Mag. à la carte de fidélité virtuelle? Solution de fidélisation sur application mobile. Et si vous passiez http5000 Mag Et si vous passiez à la carte de fidélité virtuelle? Solution de fidélisation sur application mobile Retrouvez ce magazine et tous les autres numéros sur notre application mobile! Tapez http5000

Plus en détail

Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile

Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile Résumé du rapport Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile Numéro de contrat : 90030-121581/001/CY Contrat attribué le : 2013-01-18 Préparé pour : Office national

Plus en détail

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23 Introduction......................................................................... 1 1. Définition........................................................................ 2 1.1 Le CRM comme processus

Plus en détail

Le Search Analytics Comment optimiser votre stratégie Search grâce au Multitouch Analytics?

Le Search Analytics Comment optimiser votre stratégie Search grâce au Multitouch Analytics? Livre blanc Le Search Analytics Comment optimiser votre stratégie Search grâce au Multitouch Analytics? Nos partenaires: Sommaire Présentation de Mazeberry Introduction au Search Analytics Le Search Engine

Plus en détail

Les évolutions stratégiques de la Data Quality en 2012 : Comment s adapter aux nouvelles habitudes digitales du consommateur?

Les évolutions stratégiques de la Data Quality en 2012 : Comment s adapter aux nouvelles habitudes digitales du consommateur? Les évolutions stratégiques de la Data Quality en 2012 : Comment s adapter aux nouvelles habitudes digitales du consommateur? Un Livre Blanc Experian Marketing Services d après une enquête menée par le

Plus en détail

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Les médias sociaux : Facebook et Linkedin Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Avant de commencer Veuillez S.V.P. tester votre matériel audio en utilisant l assistant d installation audio. Plan Qu

Plus en détail

Baromètre des investissements numériques en France

Baromètre des investissements numériques en France Baromètre des investissements numériques en France Novembre 2015 Objectifs Baromètre des investissements numériques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables informatique

Plus en détail

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM 2 À PROPOS De nos jours, il est essentiel pour les entreprises de définir une stratégie marketing précise et efficace.

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE SMO?

QU EST-CE QUE LE SMO? LAD C. MENES / Shutterstock QU EST-CE QUE LE SMO? Février 2014 Loire-Atlantique développement - Direction de l'action touristique - 1 LE SMO C EST QUOI? Le terme SMO (Social Media Optimization) désigne

Plus en détail

Optimiser son expérience client dans la vente au détail

Optimiser son expérience client dans la vente au détail VENTE ACHETER Optimiser son expérience client dans la vente au détail Un Livre Blanc Maxymiser d Oracle Oct 2015 Livre Blanc www.maxymiser.fr Depuis quelques années, les professionnels de la vente au détail

Plus en détail

OASIS est une fabrique à bien commun via l utilisation des applications proposées sur son store.

OASIS est une fabrique à bien commun via l utilisation des applications proposées sur son store. Guide Utilisateur 1.1 Présentation d OASIS OASIS est une fabrique à bien commun via l utilisation des applications proposées sur son store. Grâce à OASIS, vous serez capable d acheter ou de choisir des

Plus en détail

Le Marketing Mobile, des marques

Le Marketing Mobile, des marques Le Marketing Mobile, le nouvel Eldorado communicationnel des marques RAPPEL Engage your customers NO YES > L émergence des smartphones et des tablettes a bouleversé la vie quotidienne des Français : 47%

Plus en détail

Améliorer l expérience client en intégrant les signatures électroniques dans toute l entreprise

Améliorer l expérience client en intégrant les signatures électroniques dans toute l entreprise Améliorer l expérience client en intégrant les signatures électroniques dans toute l entreprise Le déploiement d une plateforme de signature électronique sur plusieurs canaux dans l entreprise peut aider

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

Le commerce. électronique et ses répercussions sur les boutiques

Le commerce. électronique et ses répercussions sur les boutiques Le commerce électronique et ses répercussions sur les boutiques Table des matières 2 Introduction 3 4 5 6 Le commerce en ligne gruge une partie des ventes au détail Le furetage en magasin est maintenant

Plus en détail

Adobe Technical Communication Suite 5

Adobe Technical Communication Suite 5 Adobe Technical Communication Suite 5 Comparatif des versions Adobe Technical Communication Suite 5 est arrivé Adobe Technical Communication Suite 5 Adobe Technical Communication Suite 5 est une solution

Plus en détail

Une présence nationale pour un impact local & VOUS. www.groupon.fr

Une présence nationale pour un impact local & VOUS. www.groupon.fr Une présence nationale pour un impact local 2015 & VOUS Avez-vous déjà entendu parler d une campagne publicitaire qui ne nécéssite aucune dépense ou investissement préalable? Avez-vous déjà entendu parler

Plus en détail

communication Votre vitrine web avec Axofi Communication Présentation de votre vitrine web accèssible sur le site de l association

communication Votre vitrine web avec Axofi Communication Présentation de votre vitrine web accèssible sur le site de l association communication Votre vitrine web avec Axofi Communication Présentation de votre vitrine web accèssible sur le site de l association ,, Véritable partenaire du commerce de proximité, nous vous accompagnons

Plus en détail

Le DSI du futur Rapport d'étude

Le DSI du futur Rapport d'étude Le DSI du futur Rapport d'étude Devenir un catalyseur du changement Partagez ce rapport d'étude Le DSI du futur : Devenir un catalyseur du changement Tandis que la plupart des DSI s accordent à dire que

Plus en détail

Faites parler de votre entreprise

Faites parler de votre entreprise Faites parler de votre entreprise Pourquoi annoncer sur Internet? 70 % des consommateurs font confiance aux commentaires laissés sur Internet. 85 % de la population a accès à Internet. 75 % des gens consultent

Plus en détail

Vous proposez une franchise

Vous proposez une franchise Vous proposez une franchise L une de vos principales problématiques de communication est de réussir à allier : communication «globale» : Avec un impact fort, elle permet de maîtriser l image globale de

Plus en détail

COMMENT CRÉER UN SITE EFFICACE?

COMMENT CRÉER UN SITE EFFICACE? COMMENT CRÉER UN SITE EFFICACE? Sommaire 1. Contexte général 2. Graphisme / Ergonomie 3. Page d accueil 4. Catalogue 5. Processus de commande Présentation Fondée en 2001, Oxatis est la solution de création

Plus en détail

Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP. Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique

Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP. Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP // Introduction Introduction

Plus en détail

Le choix stratégique des canaux de communication

Le choix stratégique des canaux de communication Le choix stratégique des canaux de communication Une analyse des attitudes des entreprises du domaine Business to Business (B2B) face à différentes combinaisons de médias Introduction La fragmentation

Plus en détail

Le retard en matière de marketing en ligne» dans l industrie hôtelière: une tendance inquiétante

Le retard en matière de marketing en ligne» dans l industrie hôtelière: une tendance inquiétante Septembre 2009 Le retard en matière de marketing en ligne» dans l industrie hôtelière: une tendance inquiétante par Max Starkov Comme spécialistes du marketing hôtelier en ligne depuis bientôt 15 ans,

Plus en détail

Sondage 2012 auprès des leaders d opinion pour le compte de CBC/Radio-Canada

Sondage 2012 auprès des leaders d opinion pour le compte de CBC/Radio-Canada Sondage 2012 auprès des leaders d opinion pour le compte de CBC/Radio-Canada Faits saillants de la recherche Ce rapport sommaire présente quelques-uns des résultats du sondage en ligne mené par Phoenix

Plus en détail

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION 1 Sommaire Le contexte.. p.3 Pourquoi un diagnostic p.3 Rétroplanning.. p.3 Caractéristiques des répondants p.4 L adresse e-mail. P.5 La Google adresse.

Plus en détail

Acquérir de nouveaux clients

Acquérir de nouveaux clients Acquérir de nouveaux clients Guide pratique sur l optimisation web Guide pratique sur l optimisation web... 01 Qu est-ce que l optimisation web?... 01 L importance des moteurs de recherche dans l optimisation

Plus en détail

ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002. Les Distributeurs du Secteur Dentaire

ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002. Les Distributeurs du Secteur Dentaire ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002 Les Distributeurs du Secteur Dentaire [EDITO]. Le marché du matériel dentaire reste un domaine relativement parcellarisé sur le territoire français. Il est couvert par plus de

Plus en détail

Le Cisco Smart Business Communications System

Le Cisco Smart Business Communications System Le Cisco Smart Business Communications System Smart Business Brochure Le Cisco Smart Business Communications System Aujourd hui, les petites entreprises sont confrontées à une concurrence accrue. Une

Plus en détail

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire 2 Sommaire Présentation de Next Content... 9 Nos activités... 9 NC Etudes... 9 NC Event... 10 NC Factory... 11 NC Formation... 12 NC Conseil... 13 Qui sommes-nous?... 13 L Observatoire des décideurs de

Plus en détail

Comment tirer avantage des médias sociaux dans votre entreprise?

Comment tirer avantage des médias sociaux dans votre entreprise? De simple divertissement à instrument polyvalent Comment tirer avantage des médias sociaux dans votre entreprise? SOMMAIRE 2 De simple divertissement à instrument polyvalent 2 Dix astuces pour que votre

Plus en détail

Référencement et visibilité sur Internet Comment améliorer la visibilité de son site internet sur les principaux moteurs de recherche?

Référencement et visibilité sur Internet Comment améliorer la visibilité de son site internet sur les principaux moteurs de recherche? 9 Référencement et visibilité sur Internet Comment améliorer la visibilité de son site internet sur les principaux moteurs de recherche? Le trafic d un site internet Le référencement naturel Les freins

Plus en détail

Station Pizza- 1. Presentation de votre ApplicatiON

Station Pizza- 1. Presentation de votre ApplicatiON AMBITIVE Station Pizza- 1 Presentation de votre ApplicatiON 2 - Qui sommes-nous - 3 Sommaire Qui sommes-nous? Objectifs Intérêts du client Quelques fonctions phares Accueil & Vue Principale Menus & Carte

Plus en détail

Libérez votre intuition

Libérez votre intuition Présentation de Qlik Sense Libérez votre intuition Qlik Sense est une application nouvelle génération de visualisation de données en libre-service qui permet à chacun de créer facilement des visualisations

Plus en détail

Rapport de Post- Campagne 1

Rapport de Post- Campagne 1 Rapport de Post- Campagne 1 Résumé - La campagne Adwords que nous avons mené pour Galerie Photo-Originale a duré 21 jours (5.05-26.05) et nous a coûté $250,18. L objectif principal est en premier de stimuler

Plus en détail

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler.

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler. Mobile & achats à la demande Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat tradedoubler.com En Europe, les canaux mobiles de marketing à la performance transforment

Plus en détail

CMS VISUEL ET MOBILE SENSE D EMARSYS DES EMAILS 100% RESPONSIVES - SANS LES COMPLICATIONS TECHNIQUES

CMS VISUEL ET MOBILE SENSE D EMARSYS DES EMAILS 100% RESPONSIVES - SANS LES COMPLICATIONS TECHNIQUES CMS VISUEL ET MOBILE SENSE D EMARSYS DES EMAILS 100% RESPONSIVES - SANS LES COMPLICATIONS TECHNIQUES CMS visuel et Mobile Sense d Emarsys Des emails 100% responsives - sans les complications techniques.

Plus en détail

5 bonnes pratiques pour solution décisionnelle mobile

5 bonnes pratiques pour solution décisionnelle mobile 5 bonnes pratiques pour solution décisionnelle mobile Auteur: Ellie Fields Directrice, marketing produits Tableau Software Juin 2011 p2 5 pratiques d excellence pour solution décisionnelle mobile Les solutions

Plus en détail

Autoline Drive. Séduisez, convertissez et fidélisez un nombre accru de clients. www.cdkglobal.fr

Autoline Drive. Séduisez, convertissez et fidélisez un nombre accru de clients. www.cdkglobal.fr Autoline Drive Séduisez, convertissez et fidélisez un nombre accru de clients www.cdkglobal.fr Les attentes des clients révolutionnent le marché de la distribution automobile plus vite que jamais Êtes-vous

Plus en détail

Témoignage client. Optimisation de la performance et gains de productivité

Témoignage client. Optimisation de la performance et gains de productivité Témoignage client Optimisation de la performance et gains de productivité performances Faciliter les revues de La réputation d Imec repose sur la qualité du travail de ses scientifiques, chercheurs, ingénieurs

Plus en détail

Analyser la valeur du contenu avant de l écrire?

Analyser la valeur du contenu avant de l écrire? Analyser la valeur du contenu avant de l écrire? AgoraCMS Benjamin LUPU 15 mai 2013 kytalpa - Fotolia.com «Vous ne devriez pas publier vos contenus à l aveugle alors que vous mettez tant de temps, d énergie

Plus en détail

http://myriam-webmarketing.blogspot.com myriam@fcwebmarketing.fr 06.63.93.14.86

http://myriam-webmarketing.blogspot.com myriam@fcwebmarketing.fr 06.63.93.14.86 1 Formations & Conseils Web Marketing Myriam GHARBI Formations & Conseils Web Marketing Vous êtes Auto-entrepreneur, Créateur d'entreprise, Salarié au sein d'une TPE, PME ou dans une Collectivité? Vous

Plus en détail

Toutefois, elles éprouvent de réelles difficultés à mettre en place. les résultats ne sont pas mesurés systématiquement.

Toutefois, elles éprouvent de réelles difficultés à mettre en place. les résultats ne sont pas mesurés systématiquement. Les entreprises sont conscientes de l intérêt du canal web pour leurs campagnes marketing. Elles l utilisent pour différents types d opérations et prévoient de poursuivre leurs investissements sur le marketing

Plus en détail

DIGITAL MINDS. Chapitre 7, Les médias sociaux. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web. 2014 WSI. All rights reserved.

DIGITAL MINDS. Chapitre 7, Les médias sociaux. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web. 2014 WSI. All rights reserved. DIGITAL MINDS 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web Chapitre 7, WSI We Simplify the Internet Leader mondial en Stratégie Marketing sur Internet Siège social, Toronto, Canada Présent dans plus

Plus en détail

Sage CRM. La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME. Précision et efficacité à portée de mains!

Sage CRM. La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME. Précision et efficacité à portée de mains! Sage CRM Précision et efficacité à portée de mains! La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME Alliant l innovation pragmatique, la souplesse d utilisation et l efficacité Living Your

Plus en détail

Financial Insurance Management Corp.

Financial Insurance Management Corp. Financial Insurance Management Corp. Augmenter le taux de renouvellement grâce à une solution mobile fournie en tout juste trois mois Les faits Le besoin FIMC souhaitait offrir une meilleure valeur ajoutée

Plus en détail

L offre de gestion de la relation client adaptée à vos besoins. Sage CRM. et Sage CRM.com

L offre de gestion de la relation client adaptée à vos besoins. Sage CRM. et Sage CRM.com L offre de gestion de la relation client adaptée à vos besoins Sage CRM et Sage CRM.com Sage CRM, le CRM * à votre mesure LA TECHNOLOGIE AU SERVICE DE L EFFICACITÉ Sage CRM dispose d une architecture technique

Plus en détail

CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL

CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL E NATIONS UNIES CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL Distr.: LIMITEE E/ECA/DISD/CODI.3/24 3 avril 2003 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Troisième réunion du Comité de l'information

Plus en détail

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Les partenariats de marketing contribuent à augmenter les taux de conversion de ventes La campagne de services à domicile de Home Depot donne des résultats remarquables

Plus en détail

ETUDE DE CAS Marketing relationnel pour l Avent avec Fotokasten

ETUDE DE CAS Marketing relationnel pour l Avent avec Fotokasten ETUDE DE CAS Marketing relationnel pour l Avent avec Fotokasten ENTREPRISE fotokasten SITE WEB www.fotokasten.de DOMAINE Commerce de détail / Édition de photos CAMPAGNE Jeu concours de l Avent Client Fotokasten

Plus en détail

L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM

L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM LIVRE BLANC L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM Une situation optimale pour la force de vente et pour le marketing LIVRE BLANC OPTIMISATION DU MARKETING 2 A PROPOS Au cours des dernières années,

Plus en détail

Partagez l ebook. page 1

Partagez l ebook. page 1 Partagez l ebook page 1 Sommaire Introduction 3 La bonne personne, le bon moment, le bon message! 5 La bonne personne, une affaire de segmentation. 5 Le bon moment, c est maintenant! 6 Le bon message,

Plus en détail

Solvabilité II Solution elearning

Solvabilité II Solution elearning Solvabilité II Solution Solvabilité II Solution Jusqu à présent les programmes Solvabilité II se sont surtout concentrés sur les éléments quantitatifs. La mise en place réussie de Solvabilité II exige

Plus en détail

CLOUD PUBLIC, PRIVÉ OU HYBRIDE : LEQUEL EST LE PLUS ADAPTÉ À VOS APPLICATIONS?

CLOUD PUBLIC, PRIVÉ OU HYBRIDE : LEQUEL EST LE PLUS ADAPTÉ À VOS APPLICATIONS? CLOUD PUBLIC, PRIVÉ OU HYBRIDE : LEQUEL EST LE PLUS ADAPTÉ À VOS APPLICATIONS? Les offres de Cloud public se sont multipliées et le Cloud privé se généralise. Désormais, toute la question est de savoir

Plus en détail

Programmes inter-entreprises

Programmes inter-entreprises Brochure interactive Programmes inter-entreprises France, 2014-2015 Pour plus d informations sur les lieux, dates et prix de nos training, veuillez consulter www.krauthammer.fr (rubrique Programmes inter-entreprises

Plus en détail

Manuel d utilisation. Version 4.0

Manuel d utilisation. Version 4.0 Manuel d utilisation Version 4.0 Table des matières Les principaux boutons de l interface Mazeberry... 3 Connexion... 4 Mot de passe perdu... 5 Mon compte utilisateur... 6 Gestion Multi-utilisateurs...

Plus en détail

Faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec

Faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec Faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec Préparé par Filière biologique du Québec Lévis (Québec) Juin 2011 1. Profil des répondants Un échantillon de 718 personnes

Plus en détail

NOS SERVICES NOTRE METHODOLOGIE

NOS SERVICES NOTRE METHODOLOGIE 1 1 NOS SERVICES Nous vous proposons nos services pour renforcer et optimiser votre trafic sur internet et augmenter votre chiffre d affaires Search Engine Marketing * REFERENCEMENT NATUREL (SEO) * REFERENCEMENT

Plus en détail

Guide de pratiques exemplaires en matière de commerce mobile. Des techniques concrètes pour surpasser les normes de l industrie

Guide de pratiques exemplaires en matière de commerce mobile. Des techniques concrètes pour surpasser les normes de l industrie Guide de pratiques exemplaires en matière de commerce mobile Des techniques concrètes pour surpasser les normes de l industrie TABLE DES MATIÈRES LA MOBILITÉ EN HAUSSE... 3 INCURSION DANS L UNIVERS DE

Plus en détail

Dossier de Presse. 10 Octobre 2013

Dossier de Presse. 10 Octobre 2013 Dossier de Presse 10 Octobre 2013 Contacts : Anne-Sophie DUPIRE - Responsable Communication Lucie PORREAUX - Chargée des Relations Presse Tel : 0 328 328 000 - anne-sophie.dupire@sarbacane.com Tel : 0

Plus en détail

Parlons erelation-client...

Parlons erelation-client... Parlons erelation-client... 0811 090 549 Parlons performance... 0811 090 549 Améliore le taux de conversion de : Sur un site e-commerce, 2% des visiteurs réalisent un achat seuls. Avec Watcheezy, nos clients

Plus en détail

Sage CRM. Customer Relationship Management (CRM) pour petites et moyennes entreprises

Sage CRM. Customer Relationship Management (CRM) pour petites et moyennes entreprises Sage CRM Customer Relationship Management (CRM) pour petites et moyennes entreprises La clé de votre succès. Sage CRM, en tant que solution CRM primée, livre aux petites et moyennes entreprises dans le

Plus en détail

CRO checklist. Les 6 règles d or. Que faire avant de tester? Où concentrer ses efforts? Comment aborder le testing en général?

CRO checklist. Les 6 règles d or. Que faire avant de tester? Où concentrer ses efforts? Comment aborder le testing en général? Les 6 règles d or Que faire avant de tester? Où concentrer ses efforts? Comment aborder le testing en général? Découvrez les 6 règles d or incontournables pour se lancer dans une démarche de testing :

Plus en détail

Sage CRM Sage CRM.com

Sage CRM Sage CRM.com Sage CRM Solutions Sage CRM Sage CRM.com Parce que vous souhaitez > Développer votre portefeuille de prospects > Entretenir une relation régulière avec vos clients > Disposer d outils pour vous organiser

Plus en détail

Construire une équipe éditoriale pour les médias sociaux

Construire une équipe éditoriale pour les médias sociaux Construire une équipe éditoriale pour les médias sociaux Partie 1: Trouver les bonnes personnes Julie Geller, Vice-président, Marketing @juliegeller, La curation de contenu qui consiste en la recherche,

Plus en détail

Enquête nationale sur le développement commercial des PME. Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés

Enquête nationale sur le développement commercial des PME. Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés Enquête nationale sur le développement commercial des PME Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés 1 Sommaire INTRODUCTION... 4 1. SYNTHESE DE L ENQUÊTE...

Plus en détail

W3MS Web, Marketeur, Manager de Médias sociaux

W3MS Web, Marketeur, Manager de Médias sociaux W3MS Web, Marketeur, Manager de Médias sociaux Nouvelles modes de consommations des biens et des services, Nouvelles formes de communication dans le B2B, dans le B2C, dans le B2B2C, le C2C, Nouvelles compétences

Plus en détail

Enrichissez votre connaissance client grâce aux questionnaires intelligents! contact@myfeelback.com www.myfeelback.com +33 5 62 80 44 27

Enrichissez votre connaissance client grâce aux questionnaires intelligents! contact@myfeelback.com www.myfeelback.com +33 5 62 80 44 27 Enrichissez votre connaissance client grâce aux questionnaires intelligents! contact@myfeelback.com www.myfeelback.com +33 5 62 80 44 27 Les nouveaux défis de la connaissance client 44% des entreprises

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE SOMMAIRE 1) L étude en quelques mots....p 3 Qui? Quoi? Quand? Comment? Pourquoi? 2) Quid des applications mobiles & des musées..p

Plus en détail

DIGITAL MINDS. Chapitre 12, La web analyse, mesure de la performance du système digital. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web

DIGITAL MINDS. Chapitre 12, La web analyse, mesure de la performance du système digital. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web DIGITAL MINDS 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web Chapitre 12, La web analyse, mesure de la performance du WSI We Simplify the Internet Leader mondial en Stratégie Marketing sur Internet

Plus en détail

BigData : la connaissance clients au service de votre conversion E-Commerce. Marc Schillaci #ECP14 TOUTES LES FORMULES DU COMMERCE CONNECTÉ

BigData : la connaissance clients au service de votre conversion E-Commerce. Marc Schillaci #ECP14 TOUTES LES FORMULES DU COMMERCE CONNECTÉ BigData : la connaissance clients au service de votre conversion E- Marc Schillaci TOUTES LES FORMULES DU COMMERCE CONNECTÉ 23 > 25 SEPTEMBRE 2014 I PARIS I PORTE DE VERSAILLES I PAVILLON 7-3 #ECP14 LE

Plus en détail