Individuels - équipement de protection auditive adaptée et en bon état

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Individuels - équipement de protection auditive adaptée et en bon état"

Transcription

1 AMBIANCES : BRUIT Source de bruit du type : - matériels, machines, outils - signaux sonores - conversation - Exposition à des amplitudes sonores trop importantes - intégration à la conception des locaux et des machines - limitation du nombre de personnes exposées et de la durée d exposition - aménagement du poste de travail - signalisation des zones de bruit - mesurage périodique des niveaux d exposition au bruit - traitement acoustique des locaux - capotage des équipements bruyants - équipement de protection auditive adaptée et en bon état - surveillance médicale

2 AMBIANCES : ECLAIRAGE Source d éclairage : - locaux de travail - poste de travail - travaux particuliers à forte exigence visuelle - Eclairage mal adapté (trop fort ou trop faible) - éblouissement - intégration à la conception des locaux et des machines - limitation du nombre de personnes exposées et de la durée d exposition - aménagement du poste de travail - règles d entretien périodique de l éclairage - niveau d éclairement en rapport avec l activité de travail - protection contre l éblouissement solaire - absence de fluctuations - équilibre des luminaires - utilisation de lampes d appoint

3 AMBIANCES : CONFORT THERMIQUE Milieux chauds Milieux froids - poste de travail - locaux de travail - travaux extérieurs - chambre froide Travaux particuliers Rayonnements - Exposition à des températures au-delà du seuil de confort ou extrêmes - intégration à la conception des locaux et des machines - limitation du nombre de personnes exposées et de la durée d exposition - aménagement du poste de travail - système de ventilation adapté à la nature du travail effectué - réduction de la contrainte thermique au poste de travail (réduction du temps de présence, adaptation des vêtements) - chauffage ou climatisation des locaux - protection contre les courants d air - niveau d humidité - équipement de protection individuelle adapté et en bon état - pause régulière lors de l exécution du travail - hygiène alimentaire

4 AMBIANCES : AERATION, ASSAINISSEMENT Milieu présentant une pollution non spécifique (type tertiaire) - Exposition à des pollutions d origine non spécifiques liées à la présence humaines : odeurs, gaz carbonique, tabac, poussière non toxique - Travail en milieu confiné - intégration à la conception des locaux et des machines - aménagement du poste de travail - travail en milieu confiné avec présence d un surveillant - ventilation mécanique ou naturelle permanente par ouvrant des locaux - vérification périodique et entretien des systèmes - contrôle de la pollution (interdiction du tabac) - surveillance médicale

5 CHUTES : CHUTES DE PLAIN PIED - surface de plain pied sans dénivellation (zone de travail, de circulation, de stockage) - sols (nature, état) - déplacement sur sol glissant, dégradé, inégal - déplacement sur surface encombrée - intégration à la conception des locaux - signalisation des voies de circulation, des obstacles au sol - maintien des surfaces de circulation dégagées - nettoyage des surfaces (régulier voir immédiat en cas d épandage de produits, réparation de partie défectueuses -> fuite) - organisation des circulations piétons - suppression des zones dangereuses (revêtement de sol anti-dérapant, suppression des inégalité du sol, élargissement des passages) - nature et état des sols - éclairage correct et suffisant des circulations - équipement de protection adaptée et en bon état (chaussures)

6 CHUTES : CHUTES DE HAUTEUR - Sol avec dénivelé - Toitures, quais de déchargement, trémies, fenêtres, plafonds - Plateformes de travail, passerelles - Moyens d élévation de personne : échelles, échafaudages, nacelles - Accès à des parties hautes : armoire, étagère, éclairage, toiture - Travaux effectués en élévation au moyen de matériels d élévation - Travaux effectués en bordure de Zone située en hauteur (toit) Zone avec ouverture au sol (trémies, fosse) - intervention en plafond et faux-plafond - déplacement en plateforme ou passerelle - intervention en hauteur sur partie machine - signalisation des zones de circulation et d accès - montage des échafaudages par personnel compétent - vérification périodique des moyens d élévation - moyens d élévation aux personnes conformes et en bon état - zones de circulation en hauteur conforme (escaliers avec rampes, présence de garde-corps) - utilisation de moyens d élévation adaptés (pas de moyen de fortune type table ou chaise) - éclairage correct des zones - suppression des zones en hauteur (fermeture des trappes de désenfumage par le sol) - équipement de protection adaptée et en bon état (harnais) - surveillance médicale (aptitude au travail en hauteur) - formation à : la conduite des moyens d élévation (nacelle) l utilisation des harnais l utilisation des moyens d élévation (échafaudage)

7 CHUTE : CHUTE D OBJET - Stockage de charges en palettiers, racks, rayonnages - Transfert de charge par manutention mécanique (pont roulant, chariot, palan) - Manutention de charge - Elément de structure (vitres, faux-plafond) - Matériels, outils (travaux en hauteur) - Effondrement (tranchées) - travaux, déplacement à proximité ou sous zone de manutention mécanisée - manutention manuelle de charge - travaux sous activité en hauteur - déplacement à proximité de stockage en hauteur - interdiction de travail sous charge en cours de transfert - limitation des hauteur de gerbage ou de stockage - aménagement du poste de travail - signalisation des zones à risque - vérification périodique des moyens de transfert de charge et des accessoires de levage - surveillance périodique des moyens de stockages (racks) - surveillance des supports de charges (palettes) - élingage adapté et conforme aux charge - fixation des outils lors de travaux en hauteur - passerelles, échafaudage avec plinthes et platelage plein - équipement de protection adaptée et en bon état (casques)

8 EQUIPEMENT DE TRAVAIL : RISQUE MECANIQUE Sources pouvant entraîner des éléments de machine, outil, pièce, matériau en mouvement de translation, rotation, combiné pour : - éléments mobiles de transmission d énergie ou de mouvement (arbre, tige, vérin, pignon, chaînage) - éléments mobiles de travail (outils, outillages, broches, mandrins) Exposition à des situations pouvant entraîner une possibilité d écrasement, entraînement, cisaillement, heurt, sectionnement de mécanismes en mouvement lors de mise en service, arrêt, réglage, nettoyage, maintenance de machine - intégration à la conception et dans les cahiers des charges d achat des machines - vérification périodique de certains matériels - signalisation et balisage des zones ou éléments à risque - autorisation des personnes à utiliser, entretenir, régler les machines à risque - affichage des consignes d utilisation, de maintenance, de réglage, de nettoyage - utilisation de matériel conforme, adaptés et en bon état - dispositif de coupure d urgence accessible - aménagement des postes de travail (carter, circulation, protecteur, ventilation, éclairage) - équipement de protection adaptée et en bon état - vêtements de travail adapté - formation et information du personnel aux risques, et moyens de prévention

9 EQUIPEMENT DE TRAVAIL : PROJECTION D ELEMENTS OU FLUIDES SOUS PRESSION OU SOUS ENERGIE CINETIQUE - Source pouvant émettre des : Particules solides (meulage, soudage, soufflette, air comprimé) Liquides (fluide de coupe, eau chaude, produits chimiques) Fluides sous pression (vapeur, liquide, gaz) Copeaux, déchets Exposition à des situations de nature à entraîner des projections dues à la libération de contenu sous pression lors de l ouverture, de la charge d appareil (réacteur) ou à la projection d éléments ayant une vitesse cinétique (particule de soudage) - Vérification périodique des matériels - procédure de consignation des fluides - signalisation des zones dangereuses - interdiction d accès au personnel non autorisé - autorisation du personnel à utiliser certain matériel - protecteur approprié et résistant et écran de protection - montage adapté et fiable des outils - chaînage des bouteilles sous pression - signalisation des tuyauteries - nettoyage par aspiration - vérification des outils - équipement de protection adaptée et en bon état - équipement d urgence - information sur le montage/démontage des bouteilles de gaz - formation spécifique pour certains appareils (autoclave, centrifugeuse)

10 EQUIPEMENT DE TRAVAIL : VIBRATION MECANIQUE - Source de vibrations dues aux Engins, véhicule Outils, machines portatives Exposition à des situations pouvant générer des vibrations - intégration à la conception et à l achat des machines et véhicules - limitation de la durée d exposition - réduction des vibrations à la source - système anti-vibratile - siège suspendu - nature des pneumatiques - plots anti-vibratiles sur machine - équipement de protection adaptée et en bon état

11 EQUIPEMENT DE TRAVAIL : COUPURES ET PIQÛRES - Outils (de coupe, cutter) - Pièce, matières, objets (tôles, verre, fil de fer) - Déchets (copeaux, verreries) - Palettes de bois - utilisation d outils coupant - opération d ébavurage, de cerclage - évacuation de déchet - manipulation d objets, pièces, matières coupantes ou pointues - choix d outils adaptés - retrait des outils défectueux - protection des outils coupants sur machine - rangement et protection des outils coupants - aide à la manutention adaptée (gants, lunettes) - transfert mécanisé des déchets - équipement de protection adaptée et en bon état et de protection

12 BRÛLURES ET GELURES - éléments ou corps chaud supérieur à 65 C - éléments ou corps rayonnant de la chaleur - éléments ou corps froids (azote.) Toutes les situations au cours desquelles il y a une possibilité de contact ou d exposition à des rayonnements avec un corps chaud ou un contact avec un corps ou élément froid - consignation - limitation du nombre de personnes exposées et de la durée d exposition - signalisation des zones - protection des éléments chauds ou froids (isolant, calorifugeage) - écran de protection - aides à la manutention adaptée - équipement de protection adaptée et en bon état et aux protections

13 RISQUE ROUTIER ET CIRCULATION INTERNE Les dangers sont de 4 types : Le véhicule (voiture, vélo, moto) Le conducteur (santé, comportement, vitesse, alcool, fatigue) L environnement (météo, infrastructure) L organisation (véhicule de service, déplacement professionnel) Il peut se produire : Durant le trajet domicile travail Durant des déplacement en mission professionnelle Sur le campus même (camion de livraison) - intégration de l aspect sécurité à l achat des véhicules - mise en place d une procédure d autorisation de conduite - réduction des déplacements (choix des lieux et heure des réunions) - transports en commun - procédure de contrôle visuel par le conducteur - transporteurs agréés matières dangereuses - consignes pour la conduite des véhicules de service (alcool, téléphone portable, pause) - conformité et adaptation des véhicules de service à la météo (chaîne) ou à la nature de la charge transportés (matière dangereuse) - bon arrimage des charges - surveillance et entretien des véhicules ( - parking et véhicule de service - dispositif de protection dans les véhicules (ABS, airbag) - sensibilisation au risque routier - respect du code de la route

14 COACTIVITE Intervention d entreprises extérieures Intervention d autres services de l Université Regroupement de plusieurs activités dans un même lieu Coexistence de plusieurs personnes autours d une même activité (binôme) - activités simultanées au même endroit - opération de maintenance ou de réparation sans procédure de consignation - interaction avec le public ou entre l entreprise et l Université - intégration des problèmes de coactivité lors de passation des marchés - rédaction des plans de prévention et permis de feu - suivi des interventions - affichage des consignes de sécurité - signalisation des risques - contrôle du respect des consignes de sécurité mise en place en amont du marché - équipement conforme et entretenu - présence des équipements de protection individuels adaptés - limitation d accès de la zone d intervention - information du personnel et des usagers de la zone concernée - communication sur les tâches à effectuer (date, contrainte, avancement) - formation des donneurs d ordre à la coordination des entreprises extérieures - respects des consignes et procédures

GRILLE D AIDE AU REPERAGE POUR L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

GRILLE D AIDE AU REPERAGE POUR L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS MANUTENTION MANUELLE Postures inadaptées : Port de charge > 25 kg Matériels de manutention : Transpalettes : Chute de la charge Diables : Manutention ou manipulation répétée Chariots manuels : Cadence

Plus en détail

Document unique d évaluation et de prévention des risques

Document unique d évaluation et de prévention des risques Établissement : ESAT OVE THÔNES Unité de travail : ATELIER SOUS TRAITANCE INDUSTRIELLE ET CONDITIONNEMENT CIRCULATION des piétons des véhicules différence de niveaux état des surfaces de sol R50 G2 -Tenir

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE PORTANT SUR L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE DES TRAVAILLEURS

DOCUMENT UNIQUE PORTANT SUR L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE DES TRAVAILLEURS DOCUMENT UNIQUE PORTANT SUR L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE DES TRAVAILLEURS Décret no 2001-1016 du 5 novembre 2001 Article L. 230-2 du code du travail et modifiant le code du travail (deuxième

Plus en détail

Guide d aide à l évaluation des risques pour la santé et la sécurité des personnes

Guide d aide à l évaluation des risques pour la santé et la sécurité des personnes vous guider Guide d aide à l évaluation des risques pour la santé et la sécurité des personnes n ELEVAGE AVICOLE Rédacteur :... Personnes associées :... Date initiale :... Date de mise à jour :... Installation

Plus en détail

Algérienne des Expertises. Aperçu sur la réglementation algérienne relative à l hygiène et la sécurité en milieu de travail

Algérienne des Expertises. Aperçu sur la réglementation algérienne relative à l hygiène et la sécurité en milieu de travail Aperçu sur la réglementation algérienne relative à l hygiène et la sécurité en milieu de travail Décret exécutif n 91-05 du 19.01.1991 Propreté des locaux Aération et éclairage des locaux Ventilation mécanique

Plus en détail

Document unique de prévention des risques professionnels sur l exploitation agricole

Document unique de prévention des risques professionnels sur l exploitation agricole Document unique de prévention des risques professionnels sur l exploitation agricole Culture de plein champ FDSEA de l Hérault Service main-d œuvre Juin 2003 Exploitation : RECOMMANDATIONS L employeur

Plus en détail

Document unique relatif à l évaluation des risques

Document unique relatif à l évaluation des risques Nom de l entreprise ou de l établissement : Adresse : dernière mise à jour : Document unique relatif à l évaluation des risques Désignation des unités de travail Unités de travail Mise à jour du document

Plus en détail

Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION ... ... FICHES SIGNALÉTIQUES

Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION ... ... FICHES SIGNALÉTIQUES Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION Lieu de l intervention :... Service, local, secteur ou atelier :... Nature de l opération

Plus en détail

SENSIBILISATION A LA PROTECTION INDIVIDUELLE. Comprendre les étapes qui amènent au choix de la protection individuelle

SENSIBILISATION A LA PROTECTION INDIVIDUELLE. Comprendre les étapes qui amènent au choix de la protection individuelle SENSIBILISATION A LA PROTECTION INDIVIDUELLE Comprendre les étapes qui amènent au choix de la protection individuelle PROTECTION INDIVIDUELLE Risques professionnels et responsabilités Les démarches de

Plus en détail

P.P.S.P.S. Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé

P.P.S.P.S. Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé Statistiques Un constat : 15 millions de salariés au régime général de la SS 900 000 accidents du travail et de trajet par an 1 800 mortels 5 000

Plus en détail

Inventaire des propositions d amélioration et des études complémentaires à réaliser :

Inventaire des propositions d amélioration et des études complémentaires à réaliser : Evaluation des risques professionnels dans un laboratoire de bactériologie par le guide Déparis Coordinateur : Dr Mohamed Adnène HENCHI, M.C.A., Université de Monastir, Tunisie Participant : - Médecin

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION FOIRE EXPOSITION 30 AOUT AU 8 SEPTEMBRE 2013 S O M M A I R E. 1. Parties prenantes 1. 2. Prescriptions générales 1

PLAN DE PREVENTION FOIRE EXPOSITION 30 AOUT AU 8 SEPTEMBRE 2013 S O M M A I R E. 1. Parties prenantes 1. 2. Prescriptions générales 1 PLAN DE PREVENTION FOIRE EXPOSITION 30 AOUT AU 8 SEPTEMBRE 2013 S O M M A I R E Pages 1. Parties prenantes 1 2. Prescriptions générales 1 3. Inspection commune 1 & 2 4. Définition des phases d activités,

Plus en détail

Ce guide a été réalisé par la Caisse Régionale d Assurance Maladie. Il comprend :

Ce guide a été réalisé par la Caisse Régionale d Assurance Maladie. Il comprend : septembre 2006 Ce guide a été réalisé par la Caisse Régionale d Assurance Maladie et les professionnels du Marché d Intérêt National de Nantes. Plusieurs activités de commerce de gros étaient représentées

Plus en détail

GESTION DE LA CO-ACTIVITE

GESTION DE LA CO-ACTIVITE GESTION DE LA CO-ACTIVITE Plan de prévention Protocole Chargement/Déchargement Permis de Feu Plan de Prévention OPÉRATION D UNE DURÉE SUPÉRIEURE À 400 HEURES PAR AN OU COMPORTANT DES TRAVAUX DANGEREUX

Plus en détail

Entreprises de travail à façon de la viande. Document unique d évaluation des risques (DUER)

Entreprises de travail à façon de la viande. Document unique d évaluation des risques (DUER) Entreprises de travail à façon de la viande Document unique d évaluation des risques (DUER) La sécurité du personnel passe par une démarche d identification et d analyse des risques, puis de recherche

Plus en détail

PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE

PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE 1 Pièce V Notice d hygiène et de sécurité Page 1 SOMMAIRE I.ORGANISATION GÉNÉRALE...4 A-Effectif et rythme de travail...4 B-C.H.S.C.T...4 C-Formation et information

Plus en détail

GESTION DE LA CO-ACTIVITÉ

GESTION DE LA CO-ACTIVITÉ GESTION DE LA CO-ACTIVITÉ PLAN DE PRÉVENTION B 7 PROTOCOLE CHARGEMENT / DÉCHARGEMENT B 8 PERMIS DE FEU B 9 B 7 Plan de Prévention OPÉRATION D UNE DURÉE SUPÉRIEURE À 400 HEURES PAR AN OU COMPORTANT DES

Plus en détail

NOTICE HYGIENE ET SECURITE

NOTICE HYGIENE ET SECURITE VI. NOTICE HYGIENE ET SECURITE 2013.39677.EV.DDAE MONSANTO Peyrehorade Page : 1 SOMMAIRE VI.NOTICE HYGIENE ET SECURITE... 1 VI.1 DISPOSITIONS GENERALES... 3 VI.1.1 REGLEMENTATIONS APPLICABLES... 3 VI.1.2

Plus en détail

des risques professionnels

des risques professionnels Prévention des risques professionnels Réparateurs automobiles Garagistes Peintres carrossiers Des gestes simples pour vous protéger Développer une allergie respiratoire, se faire mal au dos en soulevant

Plus en détail

Commerce de Matériaux BLOC-NOTES COMMER-MAT. 1 Repérer les risques. 2 Evaluer. 3 Mettre en œuvre des solutions

Commerce de Matériaux BLOC-NOTES COMMER-MAT. 1 Repérer les risques. 2 Evaluer. 3 Mettre en œuvre des solutions Commerce de Matériaux BLOC-NOTES COMMER-MAT 1 Repérer les risques 2 Evaluer 3 Mettre en œuvre des solutions Notre région compte de nombreux commerces de matériaux de construction (plus de 600), qui emploient

Plus en détail

FICHE AMÉNAGEMENT DES LIEUX DE TRAVAIL

FICHE AMÉNAGEMENT DES LIEUX DE TRAVAIL FICHE AMÉNAGEMENT DES LIEUX DE TRAVAIL Dimensions des locaux et espaces de travail : les locaux ont une hauteur minimum de 2,5 m (les parties des locaux dont la hauteur n atteint pas 2,5 m, ne sont pas

Plus en détail

Travailler avec un élévateur à nacelle automoteur (IS-005) (en ce compris: Travailler avec un élévateur à ciseaux (AV-003)) Version CT-Q 2011-06-09

Travailler avec un élévateur à nacelle automoteur (IS-005) (en ce compris: Travailler avec un élévateur à ciseaux (AV-003)) Version CT-Q 2011-06-09 Version CT-Q 0-06-09 Groupe cible Les travailleurs qui se déplacent sur un terrain d exploitation, dans des installations, entrepôts, magasins, et effectuent des travaux en hauteur à l aide d un élévateur

Plus en détail

Service Prévention des Risques Professionnels. 26, rue d Aubigny - 69436 Lyon cedex 03 téléphone : 04 72 91 96 96 - télécopie : 04 72 91 97 09

Service Prévention des Risques Professionnels. 26, rue d Aubigny - 69436 Lyon cedex 03 téléphone : 04 72 91 96 96 - télécopie : 04 72 91 97 09 CAISSE RÉGIONALE D ASSURANCE MALADIE RHÔNE -ALPES Service Prévention des Risques Professionnels 26, rue d Aubigny - 69436 Lyon cedex 03 téléphone : 04 72 91 96 96 - télécopie : 04 72 91 97 09 FT 1022 OCTOBRE

Plus en détail

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Fiche Prévention LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Former les agents à la sécurité constitue une obligation légale de l autorité territoriale et fait partie intégrante de la politique

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE, DEMARCHE ET GRILLE POUR EVALUER VOS RISQUES PROFESSIONNELS

DOCUMENT UNIQUE, DEMARCHE ET GRILLE POUR EVALUER VOS RISQUES PROFESSIONNELS DOCUMENT UNIQUE, DEMARCHE ET GRILLE POUR EVALUER VOS RISQUES PROFESSIONNELS QU EST-CE QUE LE DOCUMENT UNIQUE? LA DEMARCHE D EVALUATION Obligation pour tout employeur d évaluer les risques professionnels

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION. Personne chargée du suivi du Plan de Prévention (nom, qualification, coordonnées) :

PLAN DE PREVENTION. Personne chargée du suivi du Plan de Prévention (nom, qualification, coordonnées) : PLAN DE PREVENTION ETABLISSEMENT SCOLAIRE Nom de l'établissement scolaire : Adresse : Téléphone : Nom du chef d'établissement : Personne chargée du suivi du Plan de Prévention (nom, qualification, coordonnées)

Plus en détail

Zone de traitement thermique Analyse des risques

Zone de traitement thermique Analyse des risques Zone de traitement thermique Analyse des risques Objectif Améliorer les conditions de travail tout en optimisant la productivité. Implantation zone de travail au sein de l'entreprise Zone Traitement thermique

Plus en détail

RISQUES RP RR PDA MESURES DE PREVENTION TRAVAIL. Analyse des risques :toiture plate RISQUES

RISQUES RP RR PDA MESURES DE PREVENTION TRAVAIL. Analyse des risques :toiture plate RISQUES Analyse des risques :toiture plate ACTIVITE Travaux sur toiture plate Chute, trébuchement, glissade Porter des chaussures de sécurité adaptées résistant à la chaleur et avec des semelles antidérapantes.

Plus en détail

Unité de travail : PERSONNEL SPORTIF LIEU : DATE : Nombre de poste(s) :

Unité de travail : PERSONNEL SPORTIF LIEU : DATE : Nombre de poste(s) : Unité de travail : PERSONNEL SPORTIF LIEU : DATE : Nombre de poste(s) : A) S LIES A l'activité SEDENTAIRE 1) Risques de heurts ou de douleurs physiques (dus aux postes de travail proprement dit) S (ou

Plus en détail

PRINCIPALES VERIFICATIONS PERIODIQUES REGLEMENTAIRES

PRINCIPALES VERIFICATIONS PERIODIQUES REGLEMENTAIRES PRINCIPALES VERIFICATIONS PERIODIQUES REGLEMENTAIRES OBJET : Identification des risques provenant de la défectuosité ou de la non conformité des locaux, des équipements de travail et des installations.

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. dans les Etablissements scolaires du Second degré

DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. dans les Etablissements scolaires du Second degré DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS dans les Etablissements scolaires du Second degré Depuis 1991, tout employeur a l'obligation d'évaluer les risques professionnels au sein de son

Plus en détail

Plan de prévention Décret 92-158 du 20 février 1992

Plan de prévention Décret 92-158 du 20 février 1992 Plan de prévention Décret 92-158 du 20 février 1992 LOCALISATION DE L OPÉRATION : NATURE DE L OPÉRATION : Prestation de service en restauration collective Début de la prestation :... Fin de la prestation

Plus en détail

Inventaire des dangers : Gants de pompiers

Inventaire des dangers : Gants de pompiers Inventaire des dangers : Gants de pompiers 1. Réflexions - caractéristiques: Norme de référence : EN 659 Gants de protection pour sapeurs-pompiers Possibilités d avoir des gants avec longues ou courtes

Plus en détail

Livret sécurité Compass

Livret sécurité Compass Livret sécurité Compass Livret SÉCURITÉ COMPASS La sécurité notre première exigence SOMMAIRE 2 La sécurité notre première exigence 4 Consignes générales de circulation 6 Consignes générales au poste de

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION Modèle de Plan de prévention proposé par le CDG41 Service Prévention Version 1 janvier 2015

PLAN DE PRÉVENTION Modèle de Plan de prévention proposé par le CDG41 Service Prévention Version 1 janvier 2015 PLAN DE PRÉVENTION PLAN DE PREVENTION Qu est-ce qu un plan de prévention? C est un document dans lequel sont notifiées les mesures de coordination générales prises pour prévenir les risques liés à l interférence

Plus en détail

Concep on dans les chaudronneries

Concep on dans les chaudronneries Concep on dans les chaudronneries // Prévention / Conception DT 26 Préambule Ce document regroupe des conseils de conception pouvant intéresser, au delà des chaudronneries, les tuyauteries, les serrureries,

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. Etablissement :

DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. Etablissement : DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS Etablissement : INTERVENANTS ET DEMARCHE L évaluation des risques professionnels a été réalisée par 1 le chef d entreprise et /ou le directeur

Plus en détail

Document Unique d Evaluation des Risques professionnels

Document Unique d Evaluation des Risques professionnels Document Unique d Evaluation des Risques professionnels Évaluation des risques professionnels pour la santé et la sécurité des travailleurs IDENTIFICATION DE L ENTREPRISE : Raison sociale : Adresse : Téléphone

Plus en détail

CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN

CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN Circulaire n 14/2008 Cl. C 44 Colmar, le 3 avril 2008 Màj juin 2012 CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 22, rue Wilson - 68027 COLMAR Cedex 03 89 20 36 00-03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net

Plus en détail

Protection de la tête

Protection de la tête Analyse de risques : Casques de sécurité Protection de la tête Le casque de sécurité est porté en dehors des interventions qui nécessitent le port du casque d incendie. Lors de la présence de chaleur et

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION. E-book de la Sécurité - AGENCE CULTURELLE D'ALSACE ENTREPRISE UTILISATRICE EU ENTREPRISE EXTERIEURE EE

PLAN DE PREVENTION. E-book de la Sécurité - AGENCE CULTURELLE D'ALSACE ENTREPRISE UTILISATRICE EU ENTREPRISE EXTERIEURE EE NOM DE LA MANIFESTATION et/ou DU CHANTIER LIEU DE LA MANIFESTATION et/ou DU CHANTIER DATES DE LA MANIFESTATION et/ou DU CHANTIER PLAN DE PREVENTION PONCTUEL ANNUEL ENTREPRISE UTILISATRICE EU ENTREPRISE

Plus en détail

Etude régionale sur le métier de monteur régleur dans l injection des matières plastiques. 17 décembre 2013

Etude régionale sur le métier de monteur régleur dans l injection des matières plastiques. 17 décembre 2013 1 Etude régionale sur le métier de monteur régleur dans l injection des matières plastiques 17 décembre 2013 Sommaire 2 Contexte, objectifs et périmètre de l étude Le métier de monteur régleur et ses spécificités

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Arrêté du 17 octobre 2007 modifiant l arrêté du 2 mai 2002 modifié relatif aux prescriptions

Plus en détail

Annexe III - Actions particulières de formation liées à l exposition à un risque spécifique ou à une ambiance de travail

Annexe III - Actions particulières de formation liées à l exposition à un risque spécifique ou à une ambiance de travail CHAPITRE 5 Annexe III - Actions particulières de liées à l exposition à un risque spécifique ou à une ambiance de travail Les s Annexe III Actions particulières de liées à l exposition à un risque spécifique

Plus en détail

PRÉVENTION ET RISQUES

PRÉVENTION ET RISQUES AIST-Recto-Verso 13/12/05 10:26 Page 1 RÉDACTION ET ÉLABORATION MÉDECINS DU TRAVAIL ET INGÉNIEUR ERGONOME DU GROUPE MÉTIERS DU BOIS DE L AIST DU PUY-DU-DÔME CHRISTOPHE BONNAUD ET ALAIN CHOY INGÉNIEURS

Plus en détail

BVPG: BRUIT, VIBRATIONS, POUSSIÈRES* ET GAZ D ÉCHAPPEMENT

BVPG: BRUIT, VIBRATIONS, POUSSIÈRES* ET GAZ D ÉCHAPPEMENT Fiche : Hygiène et sécurité BVPG: BRUIT, VIBRATIONS, POUSSIÈRES* ET GAZ D ÉCHAPPEMENT Liste des préconisations relatives à l exposition aux facteurs de risque bruit, vibrations, poussières* réputées sans

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE GUIDE ET EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE ET LA SECURITE DES SALARIES

DOCUMENT UNIQUE GUIDE ET EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE ET LA SECURITE DES SALARIES Accompagnement Gestion Comptabilité www.gestelia-paca.fr DOCUMENT UNIQUE GUIDE ET EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE ET LA SECURITE DES SALARIES Raisons sociale : Adresse du siège social : Adresse de

Plus en détail

Gymnase Carole MONTILLET Procédures et consignes de sécurité

Gymnase Carole MONTILLET Procédures et consignes de sécurité Gymnase Carole MONTILLET Procédures et consignes de sécurité Albens, PRINCIPES FONDAMENTAUX DE SECURITE : La prévention incendie a pour but d'éviter l'éclosion d'un sinistre, de limiter sa propagation,

Plus en détail

CONDUCTEUR/CONDUCTRICE DE CHARIOT ELEVATEUR

CONDUCTEUR/CONDUCTRICE DE CHARIOT ELEVATEUR SERVICE FRANCOPHONE DES METIERS ET DES QUALIFICATIONS Bd Léopold II, 44 1080 Bruxelles 02/690.85.28 02/690.85.78 Détermination des Acquis dapprentissage en lien avec le Référentiel des compétences professionnelles

Plus en détail

LOXAM 2014 - Photographies et visuels non contractuels Les caractéristiques techniques, descriptions, photographies et références données à tître

LOXAM 2014 - Photographies et visuels non contractuels Les caractéristiques techniques, descriptions, photographies et références données à tître LOXAM 2014 - Photographies et visuels non contractuels Les caractéristiques techniques, descriptions, photographies et références données à tître indicatif sont non contractuelles et susceptibles d être

Plus en détail

Exemple de document unique

Exemple de document unique Exemple de document unique Tableau 1 Identification, par unité de travail, des risques professionnels (des dangers liés à un équipement, une substance, une méthode de travail susceptible de causer un dommage

Plus en détail

L Institut national de recherche et de sécurité (INRS)

L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de la prévention des risques professionnels, l INRS est un organisme scientifique et technique qui travaille, au plan institutionnel,

Plus en détail

1. Introduction... 1. 4. Outils and Equipment... 4 4.1. Généralités... 4 4.2. Appareils de levage... 4 4.3. Outils... 4

1. Introduction... 1. 4. Outils and Equipment... 4 4.1. Généralités... 4 4.2. Appareils de levage... 4 4.3. Outils... 4 Sommaire 1. Introduction... 1 2. La politique sécurité d Eaton... 1 2.1. Les règles de sécurité pour sauver des vies... 1 Dispositifs de protection... 1 Verrouillage/étiquetage... 1 Travaux électriques/coup

Plus en détail

DEPISTAGE PARTICIPATIF DES RISQUES (DEPARIS)

DEPISTAGE PARTICIPATIF DES RISQUES (DEPARIS) DEPISTAGE PARTICIPATIF DES RISQUES (DEPARIS) Entreprise: *** Coordinateur: Dr Mohamed Adnène HENCHI, M.C.A., Université de Monastir, Tunisie Situation de travail : Machine *** Responsables : * Ingénieur

Plus en détail

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes 1 Centre de gestion Ce document est un récapitulatif des principales mesures à prévoir lors d un déménagement de Services Techniques dans de nouveaux locaux. Vous y trouverez donc un rappel des principales

Plus en détail

Recommandation R457. Prévention des risques liés au démontage et à l utilisation des échafaudages roulants. SB/BT_AFCO_12 mai 2012

Recommandation R457. Prévention des risques liés au démontage et à l utilisation des échafaudages roulants. SB/BT_AFCO_12 mai 2012 Recommandation R457 Prévention des risques liés au démontage et à l utilisation des échafaudages roulants 1 Mesures de prévention principales Effectuer une évaluation préalable des risques Choisir du matériel

Plus en détail

PLAN PARTICULIER DE SECURITE ET DE PROTECTION DE LA SANTE

PLAN PARTICULIER DE SECURITE ET DE PROTECTION DE LA SANTE RENOVATION DE L IMMEUBLE SIEGE DE LA BAD A ABIDJAN PLAN PARTICULIER DE SECURITE ET DE PROTECTION DE LA SANTE LOT 3 / SOUS LOT: CLIMATISATION - VENTILATION DESENFUMAGE P.P.S.P.S - CVD Page 1 SOMMAIRE 1.0

Plus en détail

La santé et la sécurité dans les séchoirs à bois à convection forcée

La santé et la sécurité dans les séchoirs à bois à convection forcée ASSPPQ - ASSIFQ La santé et la sécurité dans les séchoirs à bois à convection forcée CIFQ ATELIERS-CONFÉRENCES SUR LE SÉCHAGE DU BOIS 15 e édition - 2 et 3 avril 2009 Mise en contexte Les séchoirs à bois

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION. 1 Entreprise utilisatrice... Nature :... Lieu :... Début des travaux :... Fin des travaux :...

PLAN DE PRÉVENTION. 1 Entreprise utilisatrice... Nature :... Lieu :... Début des travaux :... Fin des travaux :... PLAN DE PRÉVENTION Objectif : Le plan de prévention permet de limiter les risques liés à la coactivité des personnes présentes sur le lieu d une intervention. Il est réalisé à l issue d une visite préalable

Plus en détail

Réalisez votre Document unique tout simplement EXEMPLES ILLUSTRÉS DE RISQUES PROFESSIONNELS DANS LA DISTRIBUTION

Réalisez votre Document unique tout simplement EXEMPLES ILLUSTRÉS DE RISQUES PROFESSIONNELS DANS LA DISTRIBUTION Réalisez votre Document unique tout simplement EXEMPLES ILLUSTRÉS DE RISQUES PROFESSIONNELS DANS LA DISTRIBUTION Où peut-on se procurer le formulaire à remplir? Il n existe pas de formulaire standard à

Plus en détail

Une aide à la pratique de l évaluation des risques liés aux bâtiments. Concevoir ou améliorer les locaux futurs ou existants.

Une aide à la pratique de l évaluation des risques liés aux bâtiments. Concevoir ou améliorer les locaux futurs ou existants. CONSTRUIRE UN ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL SECURISE POUR LES SERVICES TECHNIQUES Support de travail pour les Assistants de Prévention Objectifs : Une aide à la pratique de l évaluation des risques liés aux

Plus en détail

Stockage et Manipulation des Produits dangereux. Quelques conseils de gestion et règles de bonne pratique

Stockage et Manipulation des Produits dangereux. Quelques conseils de gestion et règles de bonne pratique Stockage et Manipulation des Produits dangereux Quelques conseils de gestion et règles de bonne pratique Maîtrise du risque et gestion des Produits dangereux Maîtrise du risque principes de base Identification

Plus en détail

Installations électriques. ERP Vérifications du 1er groupe périodiques CCH art R 123-43 et réglement EL19 2 de sécurité art GE6 à 9

Installations électriques. ERP Vérifications du 1er groupe périodiques CCH art R 123-43 et réglement EL19 2 de sécurité art GE6 à 9 Les contrôles et les vérifications périodiques13 Installations électriques ERP Vérifications du 1er groupe périodiques CCH art R 123-43 et réglement EL19 2 de sécurité art GE6 à 9 Paratonnerre ERP du 2ème

Plus en détail

Annexe 1: bases de conception des signaux de sécurité et des signaux auxiliaires

Annexe 1: bases de conception des signaux de sécurité et des signaux auxiliaires Annexes à la règle CIPA n 22 Annexe 1: bases de conception des signaux de sécurité et des signaux auxiliaires 1.1 Signaux de sécurité Forme géométrique Signification Couleur de sécurité Couleur de contraste

Plus en détail

PROJET DE GUIDE. d'aide à la rédaction du Document Unique. en Cabinet d Avocats

PROJET DE GUIDE. d'aide à la rédaction du Document Unique. en Cabinet d Avocats PROJET DE GUIDE d'aide à la rédaction du Document Unique en Cabinet d Avocats 2 PRINCIPES En application des articles R. 4121-1 et suivants du code du travail, toutes les entreprises, publiques ou privées,

Plus en détail

I. Evaluation des risques. Question 8 du label SGS

I. Evaluation des risques. Question 8 du label SGS I. Evaluation des risques Question 8 du label SGS I. Evaluation des risques Une évaluation des risques est une enquête systématique de tous les risques liés aux postes de travail, aux équipements de travail

Plus en détail

Opérations exécutées suivant la Sous-section 4 (SS4) du décret du 4 mai 2012 du code du travail

Opérations exécutées suivant la Sous-section 4 (SS4) du décret du 4 mai 2012 du code du travail Opérations exécutées suivant la Sous-section 4 (SS4) du décret du 4 mai 2012 du code du travail En complément du DTA, le donneur d ordre fait réaliser un repérage de tous les matériaux contenant de l amiante

Plus en détail

De l évaluation des risques professionnels vers le «document unique»

De l évaluation des risques professionnels vers le «document unique» De l évaluation des risques professionnels vers le «document unique» Guide pour les adhérents Ce document a été réalisé dans le but d aider le chef d entreprise à réaliser de manière simple la démarche

Plus en détail

Gel pam SAS. Sécurité. La Baque 26700 La Garde-Adhémar FRANCE. Tel. : +33 (0)4 75 04 42 66 fax : +33 (0)4 75 04 43 73

Gel pam SAS. Sécurité. La Baque 26700 La Garde-Adhémar FRANCE. Tel. : +33 (0)4 75 04 42 66 fax : +33 (0)4 75 04 43 73 Gel pam SAS La Baque 26700 La Garde-Adhémar FRANCE Sécurité Tel. : +33 (0)4 75 04 42 66 fax : +33 (0)4 75 04 43 73 IP Projects Sommaire Consignes de sécurité...3 1. La politique de sécurité... 4 2. Les

Plus en détail

EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. Document Unique. Guide méthodologique d aide à la mise en œuvre

EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. Document Unique. Guide méthodologique d aide à la mise en œuvre EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS Document Unique Guide méthodologique d aide à la mise en œuvre SOMMAIRE Introduction Page : 3 La démarche de prévention Page : 4 La démarche de prévention. Les étapes.

Plus en détail

SÉCURITÉ DANS LES TRAVAUX TRAVAUX DANS LES ESPACES CONFINÉS

SÉCURITÉ DANS LES TRAVAUX TRAVAUX DANS LES ESPACES CONFINÉS Sécurité dans les Opérations SÉCURITÉ DANS LES TRAVAUX Ingénieurs en Sécurité Industrielle TRAVAUX DANS LES ESPACES CONFINÉS I - AMBIANCE DES LIEUX DE TRAVAIL - AÉRATION - ASSAINISSEMENT... 1 1 - Espaces

Plus en détail

Analyse des risques d un poste de travail d un lieu de travail chez un indépendant

Analyse des risques d un poste de travail d un lieu de travail chez un indépendant Analyse des risques d un poste de travail d un lieu de travail chez un indépendant Pour les stagiaires de l enseignement secondaire, du supérieur et de l enseignement pour adultes Modèle A (secteur lourd)

Plus en détail

AUTO- DIAGNOSTIC. Pour juger par vous-même ECO-GESTES. Fiche auto-diagnostic. Les

AUTO- DIAGNOSTIC. Pour juger par vous-même ECO-GESTES. Fiche auto-diagnostic. Les Fiche auto-diagnostic É C O - G u i d e M É T I E R S D U B O I S AUTO- DIAGNOSTIC Pour juger par vous-même Cette fiche vous permet d évaluer rapidement la situation de votre entreprise en matière de prise

Plus en détail

LE SAVIEZ-VOUS? DEMARCHE ATEX UNE ZONE DE FLAMME PEUT ENVAHIR UN VOLUME DIX FOIS SUPÉRIEUR À CELUI DE L ATMOSPHERE EXPLOSIVE INITIALE.

LE SAVIEZ-VOUS? DEMARCHE ATEX UNE ZONE DE FLAMME PEUT ENVAHIR UN VOLUME DIX FOIS SUPÉRIEUR À CELUI DE L ATMOSPHERE EXPLOSIVE INITIALE. 1 2 LE SAVIEZ-VOUS? UNE ZONE DE FLAMME PEUT ENVAHIR UN VOLUME DIX FOIS SUPÉRIEUR À CELUI DE L ATMOSPHERE EXPLOSIVE INITIALE. 3 SOURCE INRS 4 Identification des atmosphères explosives Faire l inventaire

Plus en détail

FORMATION DES CONSEILLERS EN PREVENTION

FORMATION DES CONSEILLERS EN PREVENTION FORMATION DES CONSEILLERS EN PREVENTION DES SERVICES INTERNES ET EXTERNES POUR LA PREVENTION ET LA PROTECTION AU TRAVAIL Niveau II Conformément à l A.R du 17 mai 2007 relatif à la formation et au recyclage

Plus en détail

Travaux réalisés dans un établissement par une entreprise extérieure (2/3) : Le plan de prévention

Travaux réalisés dans un établissement par une entreprise extérieure (2/3) : Le plan de prévention Fonction Publique Territoriale Centre de Gestion de Maine et Loire Service Hygiène & Sécurité Fiche n 82 Création : Mai 2013 Travaux réalisés dans un établissement par une entreprise extérieure (2/3) :

Plus en détail

Dossier de demande d autorisation temporaire d exploiter une centrale d enrobage à chaud SRTP le Petit Nazé ARGENTRE (53) Indice : 1.

Dossier de demande d autorisation temporaire d exploiter une centrale d enrobage à chaud SRTP le Petit Nazé ARGENTRE (53) Indice : 1. Dossier de demande d autorisation temporaire d exploiter une centrale d enrobage à chaud SRTP le Petit Nazé ARGENTRE (53) Indice : 1 Juin 2015 NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE P. 2 sur 8 SOMMAIRE 1 Hygiène...

Plus en détail

SOMMAIRE 1 - PREAMBULE... 2 1.1 - OBJET DE LA NOTICE... 2 1.2 - INTEGRATION DE LA SECURITE DANS LA DEMARCHE DE L EXPLOITANT... 2

SOMMAIRE 1 - PREAMBULE... 2 1.1 - OBJET DE LA NOTICE... 2 1.2 - INTEGRATION DE LA SECURITE DANS LA DEMARCHE DE L EXPLOITANT... 2 Page 1/15 SOMMAIRE 1 - PREAMBULE... 2 1.1 - OBJET DE LA NOTICE... 2 1.2 - INTEGRATION DE LA SECURITE DANS LA DEMARCHE DE L EXPLOITANT... 2 2 - MOYENS DE SECURITE... 4 2.1 - CHARGE DE SECURITE... 4 2.2

Plus en détail

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes 1. DEFINITIONS Le travail en hauteur désigne soit un emplacement de travail (toitures, charpentes, passerelles ), soit l utilisation de certains équipements (échelles, échafaudages, plates-formes de travail

Plus en détail

Atmosphère explosive?

Atmosphère explosive? ATEX I Atmosphère explosive? Mélange avec l air, dans les conditions atmosphériques, de substances inflammables sous forme de gaz, vapeurs, brouillards ou poussières, dans lequel, après inflammation, la

Plus en détail

ANNEXE 1. Supports pour l évaluation des risques

ANNEXE 1. Supports pour l évaluation des risques ANNEXE 1 Supports pour l évaluation des risques GRILLE D EVALUATION DES RISQUES Unité de travail : Date : Nombre de salariés : Rédacteurs : Risques Situations dangereuses G F RB Moyens de prévention P

Plus en détail

PLAN PARTICULIER DE SECURITE ET DE SANTE.

PLAN PARTICULIER DE SECURITE ET DE SANTE. Page : 1/13 En magenta, exemple de texte remplis par la Firme Extérieure. En Bleu, texte de sensibilisation à destination du rédacteur de l'analyse de risque. Très important. PLAN PARTICULIER DE SECURITE

Plus en détail

Prévention. Infos. tondeuses SOMMAIRE : Sécurité dans l utilisation des. tondeuses

Prévention. Infos. tondeuses SOMMAIRE : Sécurité dans l utilisation des. tondeuses Infos Centre de Gestion de la fonction publique territoriale de la Dordogne - Service Prévention - Infos Prévention n 17 Prévention SOMMAIRE : Sécurité dans l utilisation des tondeuses Travail avec tondeuse

Plus en détail

GRILLE D AUTODIAGNOSTIC. en santé et en sécurité du travail. Perceuses à colonne

GRILLE D AUTODIAGNOSTIC. en santé et en sécurité du travail. Perceuses à colonne Identification de l équipement : Date: Perceuses à colonne A 4 2 1 3 Éléments d une perceuse 1 Bâti 2 Table 3 Outil 4 Mandrin 5 Levier 6 Système de fixation Dispositifs de sécurité A Bouton d arrêt d urgence

Plus en détail

Il devra adapter son discours et ses exemples au niveau et à l activité prépondérante des stagiaires de son groupe.

Il devra adapter son discours et ses exemples au niveau et à l activité prépondérante des stagiaires de son groupe. Face à face pédagogique en français et en langue étrangère : 7 heures 1. Tour de table Introduction 2. Contexte et enjeux de la sécurité 3. Les risques et moyens de prévention/protection 4. Organisation

Plus en détail

Prévention des risques professionnels en BTS FED. Sommaire. Projet pe dagogique. BTS FED Prévention des risques professionnels 2014

Prévention des risques professionnels en BTS FED. Sommaire. Projet pe dagogique. BTS FED Prévention des risques professionnels 2014 Projet pe dagogique Prévention des risques professionnels en BTS FED Yannick HEMERY, Fabien JONQUIERE, Luc ROLOS, Sommaire Intention pédagogique 1 Prévention des risques et référentiel BTS FED 2 Référentiel

Plus en détail

Analyse des risques d un poste de travail dans une entreprise ou un établissement

Analyse des risques d un poste de travail dans une entreprise ou un établissement Analyse des risques d un poste de travail dans une entreprise ou un établissement Pour les stagiaires de l enseignement secondaire Modèle A (secteur lourd) Divisions : Bois/Construction Ce document est

Plus en détail

COORDINATION DE CHANTIER BATIMENT. Koné 28 aout 2013

COORDINATION DE CHANTIER BATIMENT. Koné 28 aout 2013 COORDINATION DE CHANTIER BATIMENT Koné 28 aout 2013 Philippe DI MAGGIO COORDINATION DE CHANTIER Section prévention des risques professionnels Introduction Pourquoi et de quoi parle-t-on Pourquoi : BTP

Plus en détail

JARDINS - ESPACES VERTS

JARDINS - ESPACES VERTS Document d Évaluation des Risques JARDINS - ESPACES VERTS STOCKAGE Chariots élévateurs Local Rack Etagère Informatique, bureautique, ciseaux, cutter, massicot, agrafeuse, photocopieur, photocopieur de

Plus en détail

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL MÉCANICIEN D ENTRETIEN AUTO ET UTILITAIRES LÉGERS Date d'édition: novembre 2012 ASBL EDUCAM VZW Avenue J. Bordetlaan 164, Bruxelles 1140 Brussel T 02 778 63 30 F 02 779 11 32

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION DP 00

PLAN DE PREVENTION DP 00 PLAN DE PREVENTION DP 00 Décret N 92-158 du 20 février 1992 : Travaux effec tués dans un établissement par une entreprise extérieure Arrêté du 19 mars 1993 : Liste des travaux dangereux - Code du travail

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION. OPERATION N du. Responsables des Entreprises

PLAN DE PREVENTION. OPERATION N du. Responsables des Entreprises PLAN DE PREVENTION Décret N 92-158 du 20 février 1992 : Travaux effectués dans un établissement par une entreprise extérieure Arrêté du 19 mars 1993 : Liste des dangereux - Code du travail articles R.237-1

Plus en détail

Livret de Sécurité pour les personnels des caves de vinification

Livret de Sécurité pour les personnels des caves de vinification santé - sécurité au travail > VINIFICATION Livret de Sécurité pour les personnels des caves de vinification Vous allez travailler dans une cave de vinification... Bienvenue... lisez ce document, il vous

Plus en détail

LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN MATIÈRE DE PRÉVENTION ET SÉCURITÉ DES SALARIÉS

LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN MATIÈRE DE PRÉVENTION ET SÉCURITÉ DES SALARIÉS LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN MATIÈRE DE PRÉVENTION ET SÉCURITÉ DES SALARIÉS SOMMAIRE Le rappel des obligations légales. les principaux risques. Le document Unique. Rappel des obligations légales Article

Plus en détail

Chantiers forestiers et sylvicoles

Chantiers forestiers et sylvicoles Chantiers forestiers et sylvicoles Décret n 2010-1603 du 17 décembre 2010 relatif aux règles d hygiène et de sécurité sur les chantiers forestiers Entrée en vigueur: 1 er AVRIL 2011 1 Cendrine SALA Agent

Plus en détail

GRILLE D AUTO-EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

GRILLE D AUTO-EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS Ces grilles vont permettre d évaluer les risques spécifiques à chaque école. Dans la colonne «observations», décrire la situation qui amène à répondre «non» ou «non satisfaisant» à la question posée. Par

Plus en détail

Nouveau Code du travail

Nouveau Code du travail Nouveau Code du travail Sommaire de la partie «Santé et sécurité au travail» Entré en vigueur au 1 er mai 2008 Partie législative nouvelle - Partie règlementaire nouvelle (Livres et titres) QUATRIÈME PARTIE

Plus en détail

La matrice de diréction 1

La matrice de diréction 1 DIRECTIVES DE SÉCURITÉ POUR DES ENTREPRISES ÉTRANGÈRES Numéro du document: VA ACG SE 001 Statut: En vigueur Classification: Non classifiée Procédé: Manager la sécurité Pages: 13 Répartition: Version orignale:

Plus en détail

CONSIGNES DE SÉCURITÉ Exploitation Transport Maintenance

CONSIGNES DE SÉCURITÉ Exploitation Transport Maintenance SOMMAIRE 1.0 Consignes de sécurité 1.1 Obligations de base 1.2 Protection de l environnement 1.3 Types de danger particuliers et équipements de protection individuels 2.0 Transport 2.1 Étendue de la livraison

Plus en détail