Éléments de langage et messages clés

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Éléments de langage et messages clés"

Transcription

1 Éléments de langage et messages clés 14

2 Comment orchestrer le discours? Les outils pour communiquer La communication vers les professionnels de santé La communication vers les patients La communication vers les institutionnels, les relais d opinion et les partenaires

3 COMMENT ORCHESTRER LE DISCOURS? LA CONSTRUCTION DE L INFORMATION : DIFFÉRENTES CIBLES Communiquer sur vos projets nécessite de prendre en compte les différentes cibles auxquelles vous souhaitez vous adresser et le moment de la prise de parole. De fait, s adresser aux patients suppose un discours et un style différents de ceux qu on utilise pour des médecins ou des institutionnels. Nous avons considéré trois cibles principales, qui correspondent à vos enjeux de mobilisation dans la perspective de faciliter le déploiement de la e-santé. Par leur implication dans vos projets, ces publics pourront accroître l impact de vos actions grâce à des effets de masse et de démultiplication. Ces cibles permettent de couvrir un large spectre mais ne sont pas exhaustives. Selon vos enjeux, des actions ciblées vers vos membres/adhérents, les directions hospitalières de votre région, les partenaires industriels, etc., pourront être envisagées. Le vocabulaire et les messages proposés pourront servir de base pour mettre en œuvre une communication spécifique. CIBLES 1/ Les professionnels de santé de la ville et de l hôpital, les utilisateurs des services que vous proposez. 2/ Les patients, les bénéficiaires des projets que vous engagez. 3/ Les institutionnels, les relais d opinion et les partenaires de vos projets, l ensemble des acteurs régionaux publics, privés et associatifs impliqués dans la e-santé. DES OBJECTIFS DE COMMUNICATION SPÉCIFIQUES POUR CHAQUE CIBLE Dans ce guide sont proposés différents types de messages, qui répondent à des objectifs de communication spécifiques, définis pour chaque cible. En fonction de votre avancement dans la conduite de votre projet et de la communication que vous avez déjà entreprise, vous aurez à produire des outils de communication qui pourront s articuler autour des objectifs suivants : 16 OBJECTIFS Informer Recruter Faire adhérer

4 COMMENT ORCHESTRER LE DISCOURS? Afin de s assurer de la clarté des messages proposés, des pré-tests ont été réalisés auprès de patients et médecins. Le vocabulaire, les messages en fonction des cibles qui vous sont proposées intègrent les réactions recueillies. Vous pouvez les utiliser tels quels ou vous en inspirer en fonction de vos objectifs. Cible professionnels de santé > OBJECTIF : INFORMER La plupart de ces messages ont été élaborés dans un contexte de préparation à l arrivée du DMP. Ils pourront être adaptés en fonction du projet sur lequel la maîtrise d ouvrage régionale souhaite communiquer. PS/I/1 : [nom du projet]. Des échanges facilités, une coopération médicale optimisée. PS/I/2 : Avec le [nom du projet], une coopération médicale optimisée. PS/I/3 : Le [nom du projet] facilite vos échanges avec vos confrères. > OBJECTIF : RECRUTER PS/R/1 : La e-santé est en marche. Rejoignez-nous. PS/R/2 : Messagerie sécurisée. Échanges facilités, confidentialité préservée. Cible patients > OBJECTIF : INFORMER P/I/1 : Le [nom du projet]. Pour prendre votre santé en main, en toute simplicité. P/I/2 : Le [nom du projet], simple et sécurisé, c est bon pour ma santé. > OBJECTIF : RECRUTER P/R/1 : Le [nom du projet], un plus pour votre santé. Parlez-en à votre médecin. P/R/2 : Pour créer votre [nom du projet]? Parlez-en à votre médecin ou appelez le 0800 xxx xxx. P/R/3 : Le [nom du projet], votre nouveau geste santé. Cible institutionnelle > OBJECTIF : FAIRE ADHÉRER I/FA/1 : En région [nom de la région], nous conjuguons les savoir-faire au service de la e-santé. I/FA/2 : En [nom de la région], ensemble, construisons la e-santé. I/FA/3 : La e-santé en [nom de la région]. Une meilleure coordination des soins au service des patients. I/FA/4 : La e-santé en [nom de la région]. Une meilleure coordination des soins au service des patients et des professionnels de santé. 17

5 COMMENT ORCHESTRER LE DISCOURS? UNE SIGNATURE E-SANTÉ POUR VOTRE RÉGION Les expérimentations menées sont autant d occasions de promouvoir les évolutions des pratiques dans votre région mais aussi, plus largement, la e-santé. En accord avec les institutions régionales et notamment l ARS, la création des ENRS permet aux régions de se positionner en tant que territoires de e-santé. Apposée au logo ou au nom de la structure émettrice, la signature permet de marquer ce positionnement. Elle peut être déployée selon trois formulations. Les deux premières signatures conviennent particulièrement aux structures dont le logo comporte le nom de la région : elles limitent les redondances. Après avoir choisi une formulation, il est recommandé de la décliner sur tous les supports de communication. SIGNATURES La e-santé est une réalité. La e-santé avance dans votre région. [nom de la région], territoire de e-santé. DES CONVENTIONS D USAGE DES MOTS ET EXPRESSIONS Afin d homogénéiser la communication sur les projets et les thématiques de la e-santé et ainsi de créer la cohérence à l échelle nationale et la bonne compréhension des publics, nous vous proposons d observer une certain nombre de conventions d utilisation. Dans le cours d un texte, on parlera : de l ASIP Santé, terme adéquat pour désigner l Agence (et non ASIP) ; de la e-santé (et non l e-santé). On évitera également l orthographe esanté ou E-santé ; du Dossier Médical Personnel ou DMP pour parler du projet national, pour le différencier des projets régionaux. 18

6 LES OUTILS POUR COMMUNIQUER Nous vous proposons une synthèse non exhaustive des outils utiles pour développer votre communication. ACTIONS OBJECTIF CIBLES Professionnels de santé Patients Institutionnels PUBLICITÉ / AFFICHAGE Annonce presse Affichette 40 x 60 Affiche 60 x 80 ou kakemono Chevalet / Support de dépliants WEB Site Newsletter ing DOCUMENTS IMPRIMÉS Brochure, dépliant Présentation PowerPoint Informer / Faire adhérer Informer / Recruter / Faire adhérer Informer / Recruter Recruter Informer / Recruter / Faire adhérer Informer / Recruter / Faire adhérer Informer / Recruter Informer / Recruter / Faire adhérer Recruter / Faire adhérer RELATIONS PRESSE Communiqué de presse Informer / Faire adhérer * * * Conférence de presse Informer / Faire adhérer * * * ÉVÉNEMENTS OBJETS PUBLICITAIRES UTILES Bloc-notes Clé USB Informer / Recruter / Faire adhérer Informer Informer * Public cible final. Les journalistes sont les destinataires premiers des communiqués et conférences de presse. 19

7 LA COMMUNICATION VERS LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ OBJECTIF : INFORMER SUR LE [NOM DU PROJET] L enjeu consiste à expliquer de manière crédible les bénéfices du projet pour lequel vous communiquez. Votre objectif est d informer. C est la dimension pédagogique qui l emporte. Accroches : PS/I/1 : [nom du projet]. Des échanges facilités, une coopération médicale optimisée. (au choix) PS/I/2 : Avec le [nom du projet], une coopération médicale optimisée. PS/I/3 : Le [nom du projet] facilite vos échanges avec vos confrères. EXEMPLE DE TEXTE POUR UN PROJET DE PRÉFIGURATION DU DMP Le [nom du projet], c est quoi? Un dossier informatique hautement sécurisé accessible sur Internet à tous les professionnels de santé autorisés par le patient. Il permet d échanger entre professionnels de santé sur les données médicales d un patient. Quels bénéfices pour ma pratique? Un gain de temps essentiel et une plus grande fluidité d échange des données entre professionnels. Du temps médical gagné, des risques d erreur évités, une coordination avec les autres professionnels de santé renforcée. Quels bénéfices pour moi? L accès à l ensemble des informations sur un nouveau patient par exemple, l accès en un clic aux comptes rendus hospitaliers, la connaissance des prescriptions médicamenteuses Quel est l impact sur ma charge de travail? Le [nom du projet] ne nécessite pas une double saisie de votre part : son accès est totalement intégré dans votre logiciel métier ou dans le système d information de l établissement. Qui crée le [nom du projet]? Votre patient peut vous solliciter pour le faire mais vous pouvez aussi le lui proposer. Après avoir recueilli son consentement, vous pouvez créer un [nom du projet]. 20

8 LA COMMUNICATION VERS LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ Logo de l émetteur Un dépliant pour informer les professionnels de santé. Signature au choix La e-santé est une réalité La e-santé avance dans votre région [nom de la région], territoire de e-santé Accroche au choix Logos des partenaires 21

9 LA COMMUNICATION VERS LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ OBJECTIF : RECRUTER Pour les professionnels de santé qui ont déjà connaissance du projet régional et y sont a minima sensibilisés, les messages ont pour objectif le passage à l acte. Il s agit de les mobiliser pour qu ils entrent dans la démarche d échange et de partage d informations. Le message est simple, direct, engageant. Accroches : PS/R/1 : La e-santé est en marche. Rejoignez-nous. (au choix) PS/R/2 : Messagerie sécurisée. Échanges facilités, confidentialité préservée. EXEMPLE DE TEXTE POUR UN PROJET DE MESSAGERIE SÉCURISÉE Qu est-ce que la messagerie sécurisée? Un moyen rapide, efficace et respectueux des exigences de sécurité et de confidentialité pour échanger des informations médicales sur vos patients. Avec qui puis-je échanger? La messagerie sécurisée permet les échanges entre les médecins, généralistes et spécialistes de proximité, les laboratoires de biologie médicale, les établissements de santé, les autres professionnels de santé. 22

10 LA COMMUNICATION VERS LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ Une annonce presse à diffuser via les supports des établissements de santé ou la presse spécialisée. Une affichette pour inviter les professionnels de santé à utiliser la messagerie sécurisée. Logo de l émetteur Logo de l émetteur Accroche au choix 23

11 LA COMMUNICATION VERS LES PATIENTS INFORMER SUR LE [NOM DU PROJET] L enjeu consiste à expliquer de manière claire les bénéfices du projet sur lequel vous communiquez. Votre objectif est d informer. C est la dimension pédagogique qui l emporte. Accroches : P/I/1 : Le [nom du projet]. Pour prendre votre santé en main, en toute simplicité. (au choix) P/I/2 : Le [nom du projet], simple et sécurisé, c est bon pour ma santé. EXEMPLE DE TEXTE POUR UN PROJET DE PRÉFIGURATION DU DMP Le [nom du projet], c est quoi? Un dossier informatique hautement sécurisé consultable sur Internet par vous et les professionnels de santé que vous avez choisis. Le [nom du projet], pourquoi? Concrètement, lors de visites chez votre médecin ou lors d une prise en charge à l hôpital, vous n aurez plus à redonner tous vos antécédents, lister vos allergies, vous souvenir de vos dates de derniers vaccins Ce dossier pourra contenir l ensemble de ces informations, ainsi que vos derniers résultats d analyses et vos comptes rendus d hospitalisation tout pour une prise en charge optimale et un meilleur échange entre professionnels de santé. 24

12 LA COMMUNICATION VERS LES PATIENTS Logo de l émetteur Une affichette à placer en salle d attente ou à l accueil dans les hôpitaux pour informer les patients. Accroche au choix 25

13 LA COMMUNICATION VERS LES PATIENTS OBJECTIF : RECRUTER Lorsqu on estime que la cible «patients» a déjà eu connaissance du projet régional et y est a minima sensibilisée, les messages ont pour objectif le passage à l acte. Il s agit de les mobiliser pour qu ils entrent dans la démarche d échange et de partage d informations. Le message est simple et direct. Accroches : P/R/1 : Le [nom du projet], un plus pour votre santé. Parlez-en à votre médecin. (au choix) P/R/2 : Pour créer votre [nom du projet]? Parlez-en à votre médecin ou appelez le 0800 XXX XXX. P/R/3 : Le [nom du projet], votre nouveau geste santé. EXEMPLES DE CONTENUS QUI PEUVENT ÊTRE DÉVELOPPÉS DANS LA COMMUNICATION Le [nom du projet], c est quoi? Un dossier informatique hautement sécurisé accessible sur Internet à tous les professionnels de santé que vous aurez autorisés. Il permet d échanger entre professionnels de santé sur vos données médicales. Quels bénéfices pour moi? Une plus grande fluidité d échange des données entre professionnels permet un meilleur partage des informations et un meilleur suivi de votre santé. Et parce que vous y avez accès, le [nom du projet] vous permet de prendre en main votre santé. Plus de risque d oublier une information essentielle : le [nom du projet] permet à tous ceux qui vous soignent d accéder à l historique de votre parcours de soins. Qui crée les [nom du projet]? Si votre médecin ne vous l a pas encore proposé, n hésitez pas à lui en parler. Après avoir recueilli votre consentement, il pourra créer un [nom du projet]. 26

14 LA COMMUNICATION VERS LES PATIENTS Logo de l émetteur Un kakemono, à placer par exemple à l accueil d un établissement, pour inviter les patients à adhérer au projet. Accroche au choix 27

15 LA COMMUNICATION VERS LES INSTITUTIONNELS, LES RELAIS D OPINION ET LES PARTENAIRES FAIRE ADHÉRER Afin de consolider les projets et d optimiser le déploiement de la e-santé, le travail en réseau et la mobilisation des partenaires sont des impératifs. Des messages spécifiques peuvent donc être adressés en ce sens aux cibles institutionnelles. Accroches : I/FA/1 : En région [nom de la région], nous conjuguons les savoir-faire au service (au choix) de la e-santé. I/FA/2 : En [nom de la région], ensemble, construisons la e-santé. I/FA/3 : La e-santé en [nom de la région]. Une meilleure coordination des soins au service des patients. I/FA/4 : La e-santé en [nom de la région]. Une meilleure coordination des soins au service des patients et des professionnels de santé. DES EXEMPLES DE THÈMES QUI PEUVENT ÊTRE DÉVELOPPÉS DANS LA COMMUNICATION Les enjeux de la e-santé en [nom de la région] : réduire la fracture numérique ; les systèmes d information au service de la politique régionale de santé. La structuration du système d information régional. L intégration des référentiels nationaux. L offre de services à valeur ajoutée pour les patients et les professionnels de santé. La mise en œuvre de l espace numérique régional de santé (ENRS). La mise en place d une gouvernance solide et pérenne pour les systèmes d information. La mobilisation des acteurs publics et privés, le décloisonnement des acteurs. 28

16 LA COMMUNICATION VERS LES INSTITUTIONNELS, LES RELAIS D OPINION ET LES PARTENAIRES Logo de l émetteur Une affiche pour sensibiliser et mobiliser les publics institutionnels et les partenaires potentiels. Accroche au choix 29

plus on en sait mieux on se porte Brochure d information patient MON dossier et MOI dmp.gouv.fr

plus on en sait mieux on se porte Brochure d information patient MON dossier et MOI dmp.gouv.fr plus on en sait mieux on se porte Brochure d information patient MON dossier médical personnel et MOI dmp.gouv.fr Les pratiques médicales évoluent continuellement pour permettre à chacun d être mieux soigné

Plus en détail

MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance. Mieux comprendre. MSSanté FAQ. Février 2014 / V2

MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance. Mieux comprendre. MSSanté FAQ. Février 2014 / V2 MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance Mieux comprendre MSSanté FAQ Février 2014 / V2 FAQ MSSanté MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance sommaire 1. Le Système MSSanté 2 MSSanté

Plus en détail

Eureka! Soins. La Gestion des Soins optimisée pour les EHPAD

Eureka! Soins. La Gestion des Soins optimisée pour les EHPAD Eureka! Soins La Gestion des Soins optimisée pour les EHPAD Euréka! Soins vous présente sa solution logicielle Euréka! Soins à travers un parcours simple, associé aux principaux écrans de travail. Euréka!

Plus en détail

Prescription médicamenteuse par téléphone (ou téléprescription) dans le cadre de la régulation médicale

Prescription médicamenteuse par téléphone (ou téléprescription) dans le cadre de la régulation médicale SYNTHÈSE DES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES Prescription médicamenteuse par téléphone (ou téléprescription) dans le cadre de la régulation médicale Février 2009 MESSAGES CLÉS Ces

Plus en détail

Déploiement du DMP. Journée nationale des Industriels 23 novembre 2010

Déploiement du DMP. Journée nationale des Industriels 23 novembre 2010 Déploiement du DMP Journée nationale des Industriels 23 novembre 2010 Le DMP Un grand projet de société Un dossier structurant pour l ensemble du système de santé qui a vocation à remplacer les dossiers

Plus en détail

P r é s e n t a t i o n d e l E s p a c e P r o m o t e u r d e P a r u V e n d u. f r. et Guide d utilisation 2008. www.paruvendu.

P r é s e n t a t i o n d e l E s p a c e P r o m o t e u r d e P a r u V e n d u. f r. et Guide d utilisation 2008. www.paruvendu. P r é s e n t a t i o n d e l E s p a c e P r o m o t e u r d e P a r u V e n d u. f r et Guide d utilisation 008 www.paruvendu.fr Bienvenu sur l Espace Promoteur A travers ce guide de l utilisateur, nous

Plus en détail

Sécurité des patients Suisse

Sécurité des patients Suisse Elle est organisée par la fondation Sécurité des patients Suisse Semaine d action la sécurité des patients Dialogue avec les patientes et les patients Présentation De quoi s agit-il? 3 Public cible et

Plus en détail

Ce document est la propriété du Groupe CEGEDIM. Il ne peut être ni reproduit, ni communiqué à des tiers sans autorisation écrite d une personne

Ce document est la propriété du Groupe CEGEDIM. Il ne peut être ni reproduit, ni communiqué à des tiers sans autorisation écrite d une personne Ce document est la propriété du Groupe CEGEDIM. Il ne peut être ni reproduit, ni communiqué à des tiers sans autorisation écrite d une personne mandatée à cet effet par ledit Groupe CEGEDIM. Table des

Plus en détail

Créer et développer une fanpage facebook 1

Créer et développer une fanpage facebook 1 Créer et développer une fanpage facebook 1 La mise en place d une «page de fan» Facebook est un procédé rapide, simple et efficace de transmettre l identité d une association. En effet aujourd hui les

Plus en détail

Les noms de domaine et le.fr. Tout savoir sur les noms de domaine et le.fr

Les noms de domaine et le.fr. Tout savoir sur les noms de domaine et le.fr Les noms de domaine et le.fr Tout savoir sur les noms de domaine et le.fr Artisans, vous souhaitez vous faire connaître et communiquer sur vos produits et services par l intermédiaire d un site internet?

Plus en détail

Les acteurs en marche : -Emergence

Les acteurs en marche : -Emergence Les acteurs en marche : -Emergence - Bureautique Santé - Télémédecine Mercredi Appels à projets 2010 Émergence : Favoriser l émergence de maitrises d ouvrage solides et pérennes, capable de porter et coordonner

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE. 1. Objectifs

MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE. 1. Objectifs MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE A partir du mois d Avril, la formation s achève par un stage professionnel obligatoire d une durée minimale

Plus en détail

METHODOLOGIE DE PROJET

METHODOLOGIE DE PROJET Séquence METHODOLOGIE DE PROJET Objectifs: Préparer et mettre en œuvre un projet d action, d activités Identifier la demande analy ser le besoin, le contexte établir un diagnostic concev oir réaliser évaluer

Plus en détail

Manuel Utilisateur Messagerie

Manuel Utilisateur Messagerie Manuel Utilisateur Messagerie Auteur : Logica Version : 1.3 Droit d auteur Ce texte est disponible sous contrat Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

Valorisez votre offre et savoir-faire!

Valorisez votre offre et savoir-faire! Valorisez votre offre et savoir-faire! 20 novembre 2013 Ingrédients: 1. Présentez qui vous êtes Je m appelle Je suis (votre métier) Spécialisée dans 2. Présentez ce que vous faites Décrivez en une phrase

Plus en détail

Fiche Pratique CNDS Construire un Projet Territorial Concerté

Fiche Pratique CNDS Construire un Projet Territorial Concerté Fiche Pratique CNDS Construire un Projet Territorial Concerté I - Définition du Projet Territorial Concerté - PTC Le "Projet Territorial Concerté" est une démarche de coopération et de mutualisation des

Plus en détail

Semaine européenne de la démocratie locale

Semaine européenne de la démocratie locale Semaine européenne de la démocratie locale TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SUR LA SEDL 8 Vos contacts 1 Le contexte général et les objectifs de la SEDL 2 Participer à la SEDL Qui et comment? 7 Les formulaires

Plus en détail

FEDER & FSE LIMOUSIN Notice relative aux obligations du bénéficiaire

FEDER & FSE LIMOUSIN Notice relative aux obligations du bénéficiaire FEDER & FSE LIMOUSIN Notice relative aux obligations du bénéficiaire En matière d information et de communication sur les fonds européens UNION EUROPÉENNE Table des matières VOUS ÊTES AUJOURD HUI AMBASSADEUR

Plus en détail

Projet Strategicom. Directeur de communication, charge de communication interne et charge de communication externe : Roles et Missions

Projet Strategicom. Directeur de communication, charge de communication interne et charge de communication externe : Roles et Missions U Projet Strategicom Directeur de communication, charge de communication interne et charge de communication externe : Roles et Missions 12 septembre 2013 Sylvie Pividori-Maurutto Université de Haute-Alsace

Plus en détail

Guide d utilisation MANITOU

Guide d utilisation MANITOU Guide d utilisation Libre service DOTATION MANITOU 19 mars 2012 L'information ci incluse est la propriété intellectuelle de MOMENTUM TECHNOLOGIES inc., et ne peut être utilisée, reproduite ou divulguée

Plus en détail

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Pour vous procurer le programme des formations l Accueil-Information

Plus en détail

Mode d emploi (annexe opérationnelle de la Présentation)

Mode d emploi (annexe opérationnelle de la Présentation) Semaine nationale des Hlm 2013 Habiter mieux, bien vivre ensemble Du 8 au 16 juin 2013 Mode d emploi (annexe opérationnelle de la Présentation) Décembre 2012 SOMMAIRE Les 4 fondamentaux de votre événement

Plus en détail

COMMENT S INSCRIRE SUR LE SITE «MARCHES PUBLICS D AQUITAINE»? COMMENT REPONDRE ELECTRONIQUEMENT A UNE CONSULTATION?

COMMENT S INSCRIRE SUR LE SITE «MARCHES PUBLICS D AQUITAINE»? COMMENT REPONDRE ELECTRONIQUEMENT A UNE CONSULTATION? COMMENT S INSCRIRE SUR LE SITE «MARCHES PUBLICS D AQUITAINE»? COMMENT REPONDRE ELECTRONIQUEMENT A UNE CONSULTATION? HTTP://MARCHESPUBLICS-AQUITAINE.ORG 2/24 L association «Marchés Publics d Aquitaine»

Plus en détail

Fiche action nº 28 - les bonnes pratiques Comment dynamiser ses projets éco-responsables par une communication adaptée?

Fiche action nº 28 - les bonnes pratiques Comment dynamiser ses projets éco-responsables par une communication adaptée? Octobre 2012 Fiche action nº 28 - les bonnes pratiques Comment dynamiser ses projets éco-responsables par une communication adaptée? Communiquer c est informer, et surtout échanger avec les autres. La

Plus en détail

Stratégie de communication 2013 2014

Stratégie de communication 2013 2014 Stratégie de communication 2013 2014 1 BILAN CAMPAGNE 4 mars au 14 avril 2013 2 Campagne 2013 : inscription des clubs France 753 clubs sur 1 057 soit 71% 3 Campagne 2013 : relais communication Une volonté

Plus en détail

Le DMP pour les EHPAD De la Vienne. Poitiers 03 Avril 2014

Le DMP pour les EHPAD De la Vienne. Poitiers 03 Avril 2014 Le DMP pour les EHPAD De la Vienne Poitiers 03 Avril 2014 Sommaire Le GCS Esanté Poitou-Charentes Focus sur le DMP Le DMP en Poitou-Charentes L utilisation du DMP en EHPAD L accompagnement des EHPAD Réunion

Plus en détail

COFOR SANTE. Une ACTUALITÉ en ACCRÉDITATION SANTÉ (contenu de nos interventions pages suivantes)

COFOR SANTE. Une ACTUALITÉ en ACCRÉDITATION SANTÉ (contenu de nos interventions pages suivantes) COFOR SANTE Des interventions* en : - Communication - Management - Relation client - Qualité - Gestion Une ACTUALITÉ en ACCRÉDITATION SANTÉ (contenu de nos interventions pages suivantes) * cf. nos programmes

Plus en détail

CADRE REGLEMENTAIRE ET DEONTOLOGIE

CADRE REGLEMENTAIRE ET DEONTOLOGIE CADRE REGLEMENTAIRE ET DEONTOLOGIE Décret «Statut» du 24 juillet 1997 Article 112 Les membres du personnel sont tenus à la correction la plus stricte tant dans leurs rapports de service que dans leurs

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

Presse magazine Presse professionnelle et spécialisée Agences de presse

Presse magazine Presse professionnelle et spécialisée Agences de presse Veille presse presse proposons de surveiller l ensemble de la presse. 5 500 titres, soit plus de 10 000 publications lues chaque mois Presse quotidienne nationale PQR et PHR Presse magazine Presse professionnelle

Plus en détail

La communication des associations!

La communication des associations! La communication des associations! 2012 Matinale associative Versailles! «Les principes fondamentaux pour mettre les pieds dans le plat» 1 Au menu... Partie 1 : Etat des lieux Partie 2 : Bâtir son plan

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE

EDUCATION THERAPEUTIQUE EDUCATION THERAPEUTIQUE Qu est ce que la santé? Définition OMS 1948: absence de maladie et bien être physique mental et social complet Définition refusée par le ministère de la santé 13 millions de malades

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 1 CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 La procédure de l appel à projet change à compter de 2015. Nous vous invitons à prendre connaissance de la nouvelle procédure

Plus en détail

Relations Presse : bilan 2011 et perspectives 2012. Rencontres Inter-Régionales Jeudi 15 mars 2012

Relations Presse : bilan 2011 et perspectives 2012. Rencontres Inter-Régionales Jeudi 15 mars 2012 Relations Presse : bilan 2011 et perspectives 2012 Rencontres Inter-Régionales Jeudi 15 mars 2012 Céline Dos Santos Direction de la communication ASIP Santé Bilan des actions Presse 2011 (tous sujets)

Plus en détail

LE DP À LA CONQUÊTE DES PUI

LE DP À LA CONQUÊTE DES PUI Le journal 7 LE DP À LA CONQUÊTE DES PUI Tremplin vers le décloisonnement ville-hôpital et fort de son succès en officine et des expérimentations très encourageantes menées dans des pharmacies à usage

Plus en détail

Fête de la science 2 015

Fête de la science 2 015 Fête de la science 2 015 Du 3 au 11 octobre Présentation générale et appel à projets en Lorraine Le ministère en charge de la recherche a initié en 1991 une manifestation qui s est développée sur le territoire

Plus en détail

Notice d accompagnement. Diplôme d Etat d Educateur Spécialisé DEES

Notice d accompagnement. Diplôme d Etat d Educateur Spécialisé DEES Notice d accompagnement Diplôme d Etat d Educateur Spécialisé DEES ((( Cette notice a pour objectif principal de vous aider à remplir votre demande de validation des acquis de l'expérience pour le diplôme

Plus en détail

Guide d utilisation des principales fonctions de l INTRANET FRANCE LOTS ORGANISATION

Guide d utilisation des principales fonctions de l INTRANET FRANCE LOTS ORGANISATION Guide d utilisation des principales fonctions de l INTRANET FRANCE LOTS ORGANISATION En quelques mots d Adhérents «Le TOP 20, enfin du partage d information pour être plus fort aussi face à nos propres

Plus en détail

RECOMMANDATIONS NATIONALES POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF D ANNONCE DU CANCER DANS LES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ

RECOMMANDATIONS NATIONALES POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF D ANNONCE DU CANCER DANS LES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ RECOMMANDATIONS NATIONALES POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF D ANNONCE DU CANCER DANS LES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ Mesure 40 du plan cancer Novembre 2005 Introduction Le dispositif d annonce est une mesure

Plus en détail

SUR L ACCUEIL D UN STAGIAIRE

SUR L ACCUEIL D UN STAGIAIRE Guide d information SUR L ACCUEIL D UN STAGIAIRE 3 UNE RESSOURCE DE CHOIX POUR VOTRE ORGANISATION LE STAGIAIRE Les stagiaires de l ENAP sont des étudiants désirant compléter leur programme d études de

Plus en détail

1 ère plateforme. Une organisation. 100% en ligne déployée en France. bien rodée. Nos valeurs : Efficacité Proximité Réactivité

1 ère plateforme. Une organisation. 100% en ligne déployée en France. bien rodée. Nos valeurs : Efficacité Proximité Réactivité 1 ère plateforme Une organisation 100% en ligne déployée en France bien rodée Nos valeurs : Efficacité Proximité Réactivité Forte de l expérience de plus de 25 ans de ses fondateurs, WEDA a su s adapter

Plus en détail

MOIS de l ECONOMIE SOCIALE et SOLIDAIRE

MOIS de l ECONOMIE SOCIALE et SOLIDAIRE Un évènement : MOIS de l ECONOMIE SOCIALE et SOLIDAIRE Provence Alpes Côte d Azur Novembre 2012 DOSSIER DE PRESENTATION CONTACT : CRESS PACA 19 rue Roux de Brignoles, 13006 Marseille caroline.courrieu@cresspaca.org

Plus en détail

APPEL A PROJETS «SENSIBILISER LES SCOLAIRES AUX GESTES DE PREVENTION DE LA PRODUCTION DES DECHETS» REGLEMENT

APPEL A PROJETS «SENSIBILISER LES SCOLAIRES AUX GESTES DE PREVENTION DE LA PRODUCTION DES DECHETS» REGLEMENT APPEL A PROJETS «SENSIBILISER LES SCOLAIRES AUX GESTES DE PREVENTION DE LA PRODUCTION DES DECHETS» REGLEMENT Date limite de dépôt des dossiers : vendredi 9 janvier 2015 12 heures Contact : Communauté d

Plus en détail

Comité Départemental Olympique et Sportif de Côte-d Or. Commission communication, partenariat et rayonnement novembre 2010

Comité Départemental Olympique et Sportif de Côte-d Or. Commission communication, partenariat et rayonnement novembre 2010 Comité Départemental Olympique et Sportif de Côte-d Or Commission communication, partenariat et rayonnement novembre 2010 La communication en quelques clics Avant de communiquer Un processus qui implique

Plus en détail

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LE SYNDICAT MIXTE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PREALPES D AZUR ET L OFFICE DE TOURISME DE GRASSE

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LE SYNDICAT MIXTE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PREALPES D AZUR ET L OFFICE DE TOURISME DE GRASSE CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LE SYNDICAT MIXTE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PREALPES D AZUR ET L OFFICE DE TOURISME DE GRASSE ENTRE : D une part, Le Syndicat Mixte d Aménagement et de Gestion

Plus en détail

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE FACILITER LA PRISE EN CHARGE ET LA COORDINATION DES SOINS. dmp.gouv.fr

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE FACILITER LA PRISE EN CHARGE ET LA COORDINATION DES SOINS. dmp.gouv.fr PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE FACILITER LA PRISE EN CHARGE ET LA COORDINATION DES SOINS dmp.gouv.fr Le Dossier Médical Personnel (DMP) est une réalité. Il est entré dans sa phase de déploiement. Pour

Plus en détail

(+33) 1.45.33.67.63 / (+33) 9.81.70.60.17 64, rue du Commerce 75015 Paris, France contact@startincom.com www.startincom.com

(+33) 1.45.33.67.63 / (+33) 9.81.70.60.17 64, rue du Commerce 75015 Paris, France contact@startincom.com www.startincom.com (+33) 1.45.33.67.63 / (+33) 9.81.70.60.17 64, rue du Commerce 75015 Paris, France contact@startincom.com Votre Site Internet Ce dossier a été conçu et pensé d après une étude orientée sur les exigences

Plus en détail

Convention constitutive et charte de bonnes pratiques

Convention constitutive et charte de bonnes pratiques Réseau Entre la Ville et l Hôpital pour l Orthogénie www.revho.fr Convention constitutive et charte de bonnes pratiques Préambule Conformément à l article L6321-1 du Code de la Santé Publique, «Les réseaux

Plus en détail

autour du Développement Du

autour du Développement Du La rencontre des entreprises autour du Développement Du Un enjeu incontournable! Profil des visiteurs 2009 : Fonction des participants 18% Effectif des entreprises présentes 13,50% 11% 28% 16% 17,50% 9%

Plus en détail

POLITIQUE PEDAGOGIQUE AFSE

POLITIQUE PEDAGOGIQUE AFSE POLITIQUE PEDAGOGIQUE AFSE La localisation géographique A l entrée de la Petite France, le quartier historique de Strasbourg, et proche de la gare, l AFSE est facilement accessible. Un arrêt de bus en

Plus en détail

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages I. Consignes générales Le dossier répond à des critères d exigences qui ont été définies par le référentiel de

Plus en détail

FICHE DU POSTE OCCUPÉ PAR :.. ÉTABLISSEMENT OU SERVICE D AFFECTATION: Institut français de Finlande

FICHE DU POSTE OCCUPÉ PAR :.. ÉTABLISSEMENT OU SERVICE D AFFECTATION: Institut français de Finlande INSTITUT FRANCAIS DE FINLANDE FICHE DU POSTE OCCUPÉ PAR :.. ÉTABLISSEMENT OU SERVICE D AFFECTATION: Institut français de Finlande Fiche révisable à tout moment en fonction des nécessités de service. Type

Plus en détail

NOS FORMATIONS VEDETTES

NOS FORMATIONS VEDETTES NOS FORMATIONS VEDETTES 1. Communication interpersonnelle au bureau 2. Productivité et Efficacité Professionnelles 3. Planifier et concevoir une formation 4. Lean SixSigma 5. Communication orale et rédaction

Plus en détail

Projet Educatice. Guide de l échange scolaire France Nouveau-Brunswick. Document complémentaire au site www.educatice.ca

Projet Educatice. Guide de l échange scolaire France Nouveau-Brunswick. Document complémentaire au site www.educatice.ca Projet Educatice Guide de l échange scolaire France Nouveau-Brunswick Document complémentaire au site www.educatice.ca SOMMAIRE LE PROJET EDUCATICE...2 Présentation... 2 Objectifs... 2 Les porteurs du

Plus en détail

Le label Agir ensemble contre l illettrisme

Le label Agir ensemble contre l illettrisme En 2014, des évènements, manifestations, temps forts labellisés «Agir ensemble contre l illettrisme» Avec comme point d orgue la semaine du 8 septembre 2014, Journées nationales d action contre l illettrisme

Plus en détail

ESPACES + Guide découverte du portail Web clients de RTE SOMMAIRE

ESPACES + Guide découverte du portail Web clients de RTE SOMMAIRE SOMMAIRE Les nouveautés Gérer vos accès à l espace personnalisé Suivre vos paiements de factures Consulter et télécharger vos données de comptage Suivre les engagements de qualité d électricité Déclarer

Plus en détail

Responsable de la communication externe

Responsable de la communication externe Responsable de la communication externe Famille métier : Domaine d intervention : Communication externe Relations presse Relations publics En entreprise / organisation Autres appelations : Responsable

Plus en détail

Créer un compte utilisateur

Créer un compte utilisateur Les comptes utilisateurs http://vanconingsloo.be/les-cours/modules-informatiques-et-internet/initiation-a-linformatique/decouvertewindows/comptes-utilisateurs Créer et gérer un compte utilisateur Un ordinateur

Plus en détail

Sponsoring et mécénat

Sponsoring et mécénat Sponsoring et mécénat Sponsoring : association à un événement (retomber commercial) Mécénat : aide (mais pas forcement de retomber médiatique, publique restreint ) Introduction : Il existe un démarche

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION

PLAN DE COMMUNICATION PLAN DE COMMUNICATION SAGE du bassin de la Sarthe Aval Commission Locale de l Eau Mai 2012 Avril 2012 Avant-propos L élaboration du SAGE du bassin de la Sarthe Aval nécessite de mettre en place une démarche

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Référence : 2015009- accompagnement collectif CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Accompagnement collectif IAE : Appui à la mise en place d une stratégie de communication

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013 accompagner la professionnalisation et le développement des associations sportives! CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013 A destination des dirigeants bénévoles d associations sportives et des salariés de

Plus en détail

besoin D AIDE POUR accompagnement information outils formation intervention coordination

besoin D AIDE POUR accompagnement information outils formation intervention coordination besoin D AIDE POUR VOTRE PROJET DE SANTé? accompagnement information outils formation intervention coordination «Pour parvenir à un état de complet bien-être physique, mental et social, l individu, ou

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

MOIS de l ECONOMIE SOCIALE et SOLIDAIRE

MOIS de l ECONOMIE SOCIALE et SOLIDAIRE Un évènement : MOIS de l ECONOMIE SOCIALE et SOLIDAIRE Provence Alpes Côte d Azur Novembre 2013 DOSSIER DE PRESENTATION CONTACT : CRESS PACA Caroline COURRIEU 19 rue Roux de Brignoles, 13006 Marseille

Plus en détail

Guide d utilisation du site «Fine Arts Sélection»

Guide d utilisation du site «Fine Arts Sélection» Guide d utilisation du site «Fine Arts Sélection» 1. ACCES AU SITE ET CHOIX DE LA LANGUE... 1 2. PRESENTATION DE LA PAGE D ACCUEIL... 2 3. LES PAGES PUBLIQUES DU SITE... 3 4. VOTRE ZONE PRIVEE... 5 1.

Plus en détail

Plan de développement stratégique 2013-2016

Plan de développement stratégique 2013-2016 Plan de développement stratégique 2013-2016 INTRODUCTION Le Plan de développement stratégique présenté dans les pages qui suivent expose les objectifs du Groupe de Collaboration Internationale en Ingénierie

Plus en détail

Comment me repérer et naviguer dans mon espace client?

Comment me repérer et naviguer dans mon espace client? Le Guide 1 Menu de l espace client Comment me repérer et naviguer dans mon espace client? Menu de l espace client Crédits disponibles Mon profil Moteur de recherche Formulaire de contact Critères d'alertes

Plus en détail

Le DMP et vos droits Dossier Médical Personnel

Le DMP et vos droits Dossier Médical Personnel BROChURE D information PATIENT Le DMP et vos droits Dossier Médical Personnel Créer votre DMP, un acte important pour votre santé au service de la santé www.dmp.gouv.fr 2 Le dmp et vos droits 4 Qu est-ce

Plus en détail

Bonnes pratiques à l intention du demandeur du service

Bonnes pratiques à l intention du demandeur du service Page : 1/5 Objectif : Quels sont les pratiques qui permettent un traitement plus rapide et plus efficace des demandes au service et qui minimisent les erreurs. Concernant le soumission de la demande Privilégier

Plus en détail

LES RENCONTRES DE LA COMMUNICATION HOSPITALIÈRE 2011

LES RENCONTRES DE LA COMMUNICATION HOSPITALIÈRE 2011 Véronique Dugoujon Nathalie Laplace LES LA COMMUNICATION HOSPITALIÈRE 2011 Paris, les 6 et 7 avril 2011 ATELIER Les nouveaux outils pour communiquer auprès des usagers, La communication auprès des usagers

Plus en détail

(DMP) Journée nationale H12 - SI production de soins ANAP Paris, le 15 septembre 2011

(DMP) Journée nationale H12 - SI production de soins ANAP Paris, le 15 septembre 2011 Le Dossier Médical Personnel (DMP) Journée nationale H12 - SI production de soins ANAP Paris, le 15 septembre 2011 Sommaire Déploiement du DMP : situation au 15/09/11 Mener le projet DMP en établissement

Plus en détail

Mise en place du numéro 39 66 Allo Docteur en Midi-Pyrénées

Mise en place du numéro 39 66 Allo Docteur en Midi-Pyrénées Direction émettrice : Direction de l Offre de Soins et de l Autonomie (DOSA) Département Premier Recours Affaire suivie par : Dr Thierry GODET Dr Christine SAGNES-RAFFY Courriel : thierry.godet@ars.sante.fr

Plus en détail

Les outils SI au service du parcours de santé

Les outils SI au service du parcours de santé Les outils SI au service du parcours de santé (atelier 3) Emilie DELAGE, Sage-Femme coordinatrice de réseau de périnatalité 92 Sud Isabelle LEROUX, Directrice de projet au GCS-DSISIF Aurélie MISME, Médecin

Plus en détail

Comment élaborer une stratégie de communication efficace? Atelier Ecobiz Jeunes entreprises et créateurs d entreprises du 2 juillet 2013

Comment élaborer une stratégie de communication efficace? Atelier Ecobiz Jeunes entreprises et créateurs d entreprises du 2 juillet 2013 Comment élaborer une stratégie de communication efficace? Atelier Ecobiz Jeunes entreprises et créateurs d entreprises du 2 juillet 2013 1 Partager et transmettre son expérience 2 Au programme 2 juillet

Plus en détail

SEV WEB MANUEL D UTILISATION A DESTINATION DES PROFESSIONNELS DU TOURIMSE ET DES LOISIRS

SEV WEB MANUEL D UTILISATION A DESTINATION DES PROFESSIONNELS DU TOURIMSE ET DES LOISIRS SEV WEB MANUEL D UTILISATION A DESTINATION DES PROFESSIONNELS DU TOURIMSE ET DES LOISIRS Si vous rencontrez des difficultés techniques, une hotline est mise à votre disposition N de téléphone : 0820.00.00.92

Plus en détail

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA L INRA, la formation et moi Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA Pourquoi se former? 4 axes stratégiques pour piloter vos formations Promouvoir les

Plus en détail

CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ÉCOLES PRÉPARER L ÉPREUVE DE SCIENCES EXPÉRIMENTALES ET TECHNOLOGIE

CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ÉCOLES PRÉPARER L ÉPREUVE DE SCIENCES EXPÉRIMENTALES ET TECHNOLOGIE CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ÉCOLES PRÉPARER L ÉPREUVE DE SCIENCES EXPÉRIMENTALES ET TECHNOLOGIE CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ÉCOLES PRÉPARER L ÉPREUVE DE SCIENCES EXPÉRIMENTALES

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

Je suis Assistant de prévention dans ma collectivité : quelles actions mettre en place?

Je suis Assistant de prévention dans ma collectivité : quelles actions mettre en place? Je suis Assistant de prévention dans ma collectivité : quelles actions mettre en place? Quel est le rôle et le positionnement de l Assistant de Prévention? L Assistant de Prévention assiste et conseille

Plus en détail

Label lycée des métiers

Label lycée des métiers Encart : Mise en oeuvre de la loi d orientation et de programme pour l avenir de l école Label lycée des métiers C. n 2005-204 du 29-11-2005 NOR : MENE0502572C RLR : 520-2 MEN - DESCO Texte adressé aux

Plus en détail

POLITIQUE DE NOTRE SITE WEB EN MATIERE D USAGE DES COOKIES

POLITIQUE DE NOTRE SITE WEB EN MATIERE D USAGE DES COOKIES POLITIQUE DE NOTRE SITE WEB EN MATIERE D USAGE DES COOKIES Cette rubrique est consacrée à notre Politique de Protection de la Vie Privée. Elle vous permet d en savoir plus sur l origine et l'usage des

Plus en détail

Et si vos clients devenaient vos meilleurs prescripteurs DOMOTIQUE DOSSIER D INSCRIPTION LOGEMENT LES JOURNÉES NATIONALES DE LA

Et si vos clients devenaient vos meilleurs prescripteurs DOMOTIQUE DOSSIER D INSCRIPTION LOGEMENT LES JOURNÉES NATIONALES DE LA DOSSIER D INSCRIPTION LOGEMENT Et si vos clients devenaient vos meilleurs prescripteurs Dossier d inscription Logement - 1/5 Un événement pour et par vous Pendant 15 jours, partout en France... Pour la

Plus en détail

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante. MÉDECIN S CARTE Votre carte professionnellee pour de nouveaux services es en toute confiance. FESSIONNEL ANTÉ MASSEUR- KINÉSITHÉRAPEUTE PÉDICURE-PODOLOGUE SAN S DE SANTÉ PHARMACIEN INFIRMIER(E) DES PÉDICURES-PODOLOGUES

Plus en détail

Site internet privatif. Mode d emploi profil demandeur

Site internet privatif. Mode d emploi profil demandeur Mode d emploi profil demandeur Manutan Collectivités janvier 2016 Page 2 1 Table des matières 1 Table des matières... 2 2 Présentation générale... 3 3 Connexion au site privatif... 4 Etape 1 : réception

Plus en détail

149 Rue du Faubourg Bonnefoy 31500 TOULOUSE @ sy.d@free.fr 07.83.05.42.66 / 06.61.79.61.24

149 Rue du Faubourg Bonnefoy 31500 TOULOUSE @ sy.d@free.fr 07.83.05.42.66 / 06.61.79.61.24 s Consultante Formatrice en Droit Social et Ressources Humaines Sur Toulouse et région Midi-Pyrénées 149 Rue du Faubourg Bonnefoy 31500 TOULOUSE @ sy.d@free.fr 07.83.05.42.66 / 06.61.79.61.24 Siret 791

Plus en détail

Association sportive et communication - Quelle communication pour mon association?

Association sportive et communication - Quelle communication pour mon association? Association sportive et communication - Quelle communication pour mon association? Module : Communication - S initier aux bonnes pratiques, aux usages et aux règles de base de la communication Notions

Plus en détail

GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES

GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES 27.06.2015 GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES CRÉATION OU REFONTE D UN SITE INTERNET Expert indépendant en web et en communication digitale depuis 2009 6 allée Armonville, appt. 12-86000 Poitiers contact@mehdi-benyounes.com

Plus en détail

DÉCROCHEZ ET RÉUSSISSEZ VOS ENTRETIENS RÉSEAU

DÉCROCHEZ ET RÉUSSISSEZ VOS ENTRETIENS RÉSEAU DÉCROCHEZ ET RÉUSSISSEZ VOS ENTRETIENS RÉSEAU Quel est l objectif de cet exercice? Décrocher, réussir et exploiter un entretien réseau. Ce dernier consiste en un rendez-vous (face à face ou par téléphone)

Plus en détail

Le cadre juridique du partage d informations dans les domaines sanitaire et médico social. Etat des lieux et perspectives

Le cadre juridique du partage d informations dans les domaines sanitaire et médico social. Etat des lieux et perspectives Le cadre juridique du partage d informations dans les domaines sanitaire et médico social Etat des lieux et perspectives Jeanne BOSSI Secrétaire Générale ASIP Santé 25 septembre2012 25 septembre 2012 Etat

Plus en détail

Monsieur le Directeur de l Office Fédéral de la Santé Publique, Monsieur le Conseiller d Etat, Mesdames, Messieurs,

Monsieur le Directeur de l Office Fédéral de la Santé Publique, Monsieur le Conseiller d Etat, Mesdames, Messieurs, Monsieur le Directeur de l Office Fédéral de la Santé Publique, Monsieur le Conseiller d Etat, Mesdames, Messieurs, L information, c est déjà un soin. Je paraphrase ici la maxime d un professeur américain,

Plus en détail

La participation au Trophée des Audacieuses

La participation au Trophée des Audacieuses Réglement du concours A ÉDITION 2013 Article 1 : Objet et catégories du Trophée A La création d entreprise par les femmes est encore insuffisante. Les femmes ne représentent, en effet, que 30 % créateurs

Plus en détail

LA COMMUNICATION RELATIONNELLE. mardi 23 octobre 2012

LA COMMUNICATION RELATIONNELLE. mardi 23 octobre 2012 LA COMMUNICATION RELATIONNELLE mardi 23 octobre 2012 LA COMMUNICATION RELATIONELLE LES OBJECTIFS 1. Construire votre stratégie de communication 2. Définir votre offre culturelle 3. Identifier et fidéliser

Plus en détail

MODULE 6 ELABORER DES STRATEGIES DE COMMUNICATION INTERNES ET EXTERNES

MODULE 6 ELABORER DES STRATEGIES DE COMMUNICATION INTERNES ET EXTERNES UFOLEP USEP MODULE 6 ELABORER DES STRATEGIES DE COMMUNICATION INTERNES ET EXTERNES Réponses proposées -Communiquer sur nos valeurs -Identifier les cibles -Améliorer les outils Références outils Supports

Plus en détail

Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie

Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie 2013 1 1. Contexte et enjeux, d un dispositif complémentaire aux mesures d aide en faveur de l agriculture biologique

Plus en détail

PRÉPAREZ VOTRE ÉVALUATION EXTERNE ET GÉREZ VOS RISQUES Appuyez-vous dès à présent sur notre module d évaluation interne!

PRÉPAREZ VOTRE ÉVALUATION EXTERNE ET GÉREZ VOS RISQUES Appuyez-vous dès à présent sur notre module d évaluation interne! PRÉPAREZ VOTRE ÉVALUATION EXTERNE ET GÉREZ VOS RISQUES Appuyez-vous dès à présent sur notre module d évaluation interne! Sans attendre l échéance de janvier 2014, dès à présent, bénéficiez de notre offre

Plus en détail

FENESTELA V.1.2005. Manuel Utilisateur

FENESTELA V.1.2005. Manuel Utilisateur FENESTELA V.1.2005 Manuel Utilisateur 1 Lors de l installation de Fenestela un Profil Administrateur et un bureau type est fourni. Pour accéder à votre Fenestela, ouvrez votre navigateur Web (Internet

Plus en détail

Présentation L ÉDITEUR D ÉTAT SUR PÉRICLÈS 5

Présentation L ÉDITEUR D ÉTAT SUR PÉRICLÈS 5 Présentation L ÉDITEUR D ÉTAT SUR PÉRICLÈS 5 Sommaire Questions fréquentes (Cliquez sur la question pour accéder directement à la réponse.) - Introduction... 3 - Présentation de la barre d outils... 4

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle Chargé(e) de relation à distance. Dossier de recevabilité VAE

Certificat de Qualification Professionnelle Chargé(e) de relation à distance. Dossier de recevabilité VAE Commission Paritaire Nationale de l Emploi et de la Formation Professionnelle de la branche Mutualité Certificat de Qualification Professionnelle Chargé(e) de relation à distance Dossier de recevabilité

Plus en détail