La varicelle et le zona sont dus au même virus. La varicelle est le plus souvent bénigne et touche les enfants. Le zona peut se compliquer de

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La varicelle et le zona sont dus au même virus. La varicelle est le plus souvent bénigne et touche les enfants. Le zona peut se compliquer de"

Transcription

1 La varicelle et le zona sont dus au même virus. La varicelle est le plus souvent bénigne et touche les enfants. Le zona peut se compliquer de douleurs rebelles et sa fréquence augmente avec l âge après 50 ans. Il faut avoir contracté la varicelle pour développer dans un deuxième temps un zona.

2 1 QU EST-CE QUE LA VARICELLE ET LE ZONA ET Y A-T-IL UN LIEN ENTRE EUX? La varicelle et le zona sont deux maladies touchant la peau. Elles sont DUES AU MÊME VIRUS VZV (virus de la varicelle et du zona). Lors de la première infection ou primo-infection, le VZV provoque une varicelle. Ce virus est ensuite présent «en sommeil» dans l organisme au niveau des cellules nerveuses. Lorsqu il se réactive, il entraîne l apparition d un zona. 2 COMMENT SE MANIFESTE LA VARICELLE? 14 jours après le passage du virus par les voies respiratoires, apparaissent les premiers signes. D abord une fi èvre modérée, suivie le lendemain de vésicules (boutons renfermant un liquide). Ces vésicules sèchent en formant une croûte qui tombe après une semaine, pouvant laisser la place à une cicatrice. CES VÉSICULES APPARAISSENT D ABORD AU NIVEAU DU CUIR CHEVELU, puis descendent du tronc jusqu aux membres, le visage étant atteint en dernier. 3 COMMENT RECONNAÎTRE UN ZONA? Classiquement, LE ZONA APPARAÎT SUR UN CÔTÉ DU THORAX, dans la moitié des cas. Une douleur, parfois vive à type de brûlure précède de 3 à 4 jours l apparition de plaques rouges, sur lesquelles des vésicules vont pousser, formant des grappes. Après 2 à 3 jours ces vésicules se fl étrissent et sont remplacées par une croûte qui tombe au bout d une dizaine de jours. La douleur disparaît avec la guérison des lésions mais parfois, elle peut persister bien au-delà, voire des années, notamment chez la personne âgée. 2

3 3 4 QUI EST LE PLUS TOUCHÉ PAR LA VARICELLE? La varicelle est une maladie très contagieuse qui touche fréquemment les enfants. 90 % des cas surviennent entre 1 et 14 ans, elle est souvent bénigne. En revanche, quand elle survient chez l adulte, on observe une sévérité accrue de l éruption et des complications plus fréquentes, pulmonaires et neurologiques. 5 QUI EST LE PLUS TOUCHÉ PAR LE ZONA? Le zona est rare durant l enfance. Il se voit plus fréquemment après l âge de 50 ans avec un maximum après 75 ans. Les atteintes oculaires ou les douleurs persistantes du zona sont plus fréquentes à ces âges avancés. 6 CHEZ QUI LA VARICELLE PEUT-ELLE? ÊTRE GRAVE La survenue d une varicelle est grave CHEZ LES PERSONNES IMMUNODÉPRIMÉES (ATTEINTES DU FOIE, POUMON ET ENCÉPHALE) CHEZ LA FEMME ENCEINTE ET CHEZ LE NOURRISSON DE MOINS DE 1 AN. S il est contaminé, le nouveauné peut présenter une varicelle dite néonatale, très grave avec des complications pulmonaires, neuro logiques, voire le décès dans 20 à 30 % des cas. 7 QUELLES CONDUITES À TENIR CHEZ LES FEMMES? ENCEINTES ATTEINTES DE VARICELLE Dans tous les cas, LE RECOURS AU MÉDECIN TRAITANT OU AU GYNÉCOLOGUE EST OBLIGATOIRE. Votre médecin décidera s il y a lieu de vous traiter avec un traitement antiviral. Si la varicelle survient avant la 20 e semaine de grossesse, le suivi dans un centre de diagnostic anténatal est indispensable.

4 8 QUELS TRAITEMENTS POUR LA VARICELLE? Le traitement consiste à éviter le grattage des vésicules et leur surinfection. Des ongles propres et coupés court réduisent le risque de surinfection bactérienne. Des douches à l eau tiède avec un pain, savon ou lavant dermatologique, ne contenant pas d antiseptique, sont recommandés pour assurer les soins locaux. Des badigeons de solution antiseptique sont en revanche utilisés pour prévenir la surinfection. Si les démangeaisons sont importantes, le médecin peut proposer des médicaments antiprurigineux par voie orale, du paracétamol en cas de fi èvre. L aspirine n est pas recommandée en raison d un risque de complication au niveau du cerveau et du foie. N oubliez pas de faire boire régulièrement votre enfant. 9 POUR QUI LA VACCINATION CONTRE LA VARICELLE EST-ELLE RECOMMANDÉE? Elle concerne principalement des adultes n ayant jamais eu la varicelle : les professionnels de santé ou les professionnels de la petite enfance, les personnes devant bénéfi cier d une greffe d organe, les femmes en âge de procréer. Cette vaccination est contre-indiquée chez les femmes enceintes. 10 QUELLE EST LA PARTICULARITÉ? DE LA DOULEUR DU ZONA La complication majeure du zona est la douleur persistant même après disparition des lésions cutanées : on parle de douleurs post-zostériennes. Ces douleurs intenses s accompagnent souvent d une diminution de la sensibilité au niveau même de la zone atteinte et leur fréquence augmente avec l âge : 50 % des patients sont touchés à 50 ans, 70 % à 70 ans. 4

5 1? QUEL SOIN LOCAL UTILISER Varicelle et zona Outre l utilisation de pain ou savon dermatologique ne contenant pas d antiseptique, aucun autre produit ne doit être appliqué. En revanche, des badigeons de solution antiseptique sont utilisés pour prévenir la surinfection. 2 PRENEZ DES DOUCHES À L EAU TIÈDE Les douches et les bains n augmentent pas la propagation des lésions. Pour éviter les démangeaisons, préférez des douches pas trop chaudes avec si possible un savon dermatologique non agressif. Séchez ensuite en tamponnant avec la serviette pour éviter de frotter les lésions et pensez à changer le linge tous les jours. 3 PAS DE CRÈME OU DE GEL LOCALEMENT Évitez d utiliser des pommades, des crèmes, des gels ou du talc car ils favorisent la macération et la surinfection bactérienne. 5

6 Varicelle 4 PAS DE GRATTAGE, BONNE HYGIÈNE DES MAINS ET DES ONGLES Le risque principal de la varicelle est la surinfection des lésions à la suite du grattage. Pour réduire ce risque, il faut que les ongles soient coupés courts, limés et propres en les brossant lors du lavage des mains. Équipez les mains de votre enfant de gants de coton propre ou de chaussettes pour éviter qu il ne se gratte pendant la nuit. 5 ÉVICTION SCOLAIRE JUSQU À DISPARITION DES VÉSICULES La contagiosité est à son maximum durant les jours encadrant l apparition des vésicules. Ainsi, le retour à l école est possible dès qu il n y a plus de nouvelles vésicules et que les croûtes sont formées. 6 ÉVITEZ LES LIEUX TROP CHAUDS ET TROP SECS L exposition au soleil, tout comme dormir dans une chambre surchauffée et sèche peuvent accentuer les démangeaisons. Préférez les ambiances dont la température est comprise entre C et dont le degré d hygrométrie est supérieur à 40 % (posez un bol d eau sur le radiateur pour humidifi er la chambre). 7 TENEZ-VOUS À L ÉCART DE TOUTE PERSONNE IMMUNODÉPRIMÉE OU ENCEINTE Les varicelles graves ou compliquées surviennent chez les personnes immunodéprimées ou les femmes enceintes n ayant jamais eu la varicelle. Il est primordial d éviter ces personnes tant que persistent les vésicules. 6

7 Zona 8 PAS D ÉVICTION DES PERSONNES ÂGÉES EN COLLECTIVITÉ Le zona est une réactivation au virus de la varicelle. Les risques de contamination sont moindres, il n est donc pas nécessaire d isoler une personne atteinte du zona, par exemple au sein d une maison de retraite. En revanche, il faudra éviter tout contact avec un nouveau-né, une femme enceinte ou une personne immunodéprimée n ayant pas eu la varicelle. 9 SUPPRIMEZ LES VÊTEMENTS EN LAINE OU SYNTHÉTIQUES LORS DES POUSSÉES Pour limiter les démangeaisons, évitez les vêtements en laine, en nylon ou en fi bre synthétique, tant que la peau n a pas repris son aspect normal. Préférez les vêtements en coton légers et non serrés. SI LA DOULEUR PERSISTE MALGRÉ LE TRAITEMENT, N HÉSITEZ PAS 10 À CONSULTER La douleur peut persister ou s intensifi er même lorsque la peau redevient normale. Elle cède bien souvent aux antalgiques habituels mais, parfois, il est nécessaire de recourir à d autres familles de médicaments pour calmer la douleur. 7

8 BIBLIOGRAPHIE CEDEF. Item 84 - Infections à herpès virus de l enfant et de l adulte immunocompétent : varicelle et zona. Annales de dermatologie et de vénéréologie 2008; 1355: F25-F31. Laurent R. Varicelle-Zona. EMC (Elsevier SAS, Paris), Traité de Médecine AKOS, , Prise en charge des infections à VZV. 11 e Conférence de Consensus en thérapeutique anti-infectieuse. Méd. Mal. Infect. 1998; 28: 1-8. Gaudelus J. Varicelle et zona. In Pathologie infectieuse de l enfant par Bégué P., Astruc J., Ed. Masson 1999: p. 224 Schmied E. et coll. Le prurit : une approche pratique. Forum Med Suisse. 2006; 6: AUTRES SOURCES D INFORMATION /2013

Varicelle. Cause : Épidémiologie :

Varicelle. Cause : Épidémiologie : Varicelle La varicelle classique sous sa forme de maladie infantile éruptive fréquente, en milieu tempéré, touche plus tardivement l'adulte en milieu tropical où elle est tout aussi caractérisée par sa

Plus en détail

L herpès est une maladie très répandue puisqu elle touche plus de 10 millions de personnes. Elle est en augmentation car de nombreuses personnes

L herpès est une maladie très répandue puisqu elle touche plus de 10 millions de personnes. Elle est en augmentation car de nombreuses personnes L herpès est une maladie très répandue puisqu elle touche plus de 10 millions de personnes. Elle est en augmentation car de nombreuses personnes ignorent qu elles sont porteuses et transmettent le virus

Plus en détail

Rachel Frély. Les dermatoses. Dermatoses allergiques, virales, inflammatoires, mycosiques, bactériennes, parasitaires. Les traitements naturels

Rachel Frély. Les dermatoses. Dermatoses allergiques, virales, inflammatoires, mycosiques, bactériennes, parasitaires. Les traitements naturels Rachel Frély Les dermatoses Dermatoses allergiques, virales, inflammatoires, mycosiques, bactériennes, parasitaires Les traitements naturels Un ouvrage paru sous la direction de Jean-Luc Darrigol Les dermatoses

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE N 2 HERPES ET GROSSESSE ASSOCIATION HERPES. Agissons contre l herpès

GUIDE PRATIQUE N 2 HERPES ET GROSSESSE ASSOCIATION HERPES. Agissons contre l herpès GUIDE PRATIQUE N 2 HERPES ET GROSSESSE ASSOCIATION HERPES Agissons contre l herpès L herpès est une m En France, on estime qu'environ 10 millions de personnes sont porteuses du virus de l'herpès à des

Plus en détail

VIRUS de la VARICELLE et du ZONA (VZV)

VIRUS de la VARICELLE et du ZONA (VZV) VIRUS de la VARICELLE et du ZONA (VZV) VIRUS de la VARICELLE et du ZONA (VZV) 1 1 GENERALITES 2 1.1 AGENT PATHOGENE, RESERVOIR, SOURCE 2 1.2 EPIDEMIOLOGIE GENERALE 2 1.3 VIABILITE, RESISTANCE PHYSICO-CHIMIQUE

Plus en détail

La varicelle à l hôpital, c est si grave? Forum HPCI du 08.03.2011. Isabelle Federli, Inf. HPCI, CHUV

La varicelle à l hôpital, c est si grave? Forum HPCI du 08.03.2011. Isabelle Federli, Inf. HPCI, CHUV La varicelle à l hôpital, c est si grave? Forum HPCI du 08.03.2011 Isabelle Federli, Inf. HPCI, CHUV Varicelle Infantile Commune Très contagieuse La plupart du temps bénigne 2 Pathogène Varicellazostervirus

Plus en détail

MINISTERE DES ENSEIGNEMENTS SECONDAIRE ET DE LA FORMATION TECHNIQUE ET PROFESSIONNELLE ******* DEPARTEMENT D OUEME PLATEAU *************

MINISTERE DES ENSEIGNEMENTS SECONDAIRE ET DE LA FORMATION TECHNIQUE ET PROFESSIONNELLE ******* DEPARTEMENT D OUEME PLATEAU ************* REPUBLIQUE DU BENIN ********* MINISTERE DES ENSEIGNEMENTS SECONDAIRE ET DE LA FORMATION TECHNIQUE ET PROFESSIONNELLE ******* DEPARTEMENT D OUEME PLATEAU ************* COMMUNE DE SEME PODJI ***********

Plus en détail

Épidémie de grippe. Définitions... 1. Les premiers symptômes de la grippe pandémique... 2. Incubation :... 2. Comment se protéger!...

Épidémie de grippe. Définitions... 1. Les premiers symptômes de la grippe pandémique... 2. Incubation :... 2. Comment se protéger!... Épidémie de grippe Table des matières Définitions... 1 Les premiers symptômes de la grippe pandémique... 2 Incubation :... 2 Comment se protéger!... 2 Mouchage, éternuements, crachat, toux... 2 Éviter

Plus en détail

Une bonne hygiène personnelle constitue la première étape d'une bonne santé.

Une bonne hygiène personnelle constitue la première étape d'une bonne santé. Une bonne hygiène personnelle constitue la première étape d'une bonne santé. Les habitudes telles que se laver les mains se brosser les dents aideront à éloigner les bactéries, les virus et les diverses

Plus en détail

GRIPPE SAISONNIÈRE - FOIRE AUX QUESTIONS

GRIPPE SAISONNIÈRE - FOIRE AUX QUESTIONS GRIPPE SAISONNIÈRE - FOIRE AUX QUESTIONS 1. Qu est-ce que la grippe? 2. Comment se transmet la grippe? 3. Combien de temps une personne infectée est-elle contagieuse? 4. Quels sont les symptômes de la

Plus en détail

1/ Grippe saisonnière et grippe H1N1 2009 : Un guide à l intention des parents. 2/ Renseignements sur la grippe

1/ Grippe saisonnière et grippe H1N1 2009 : Un guide à l intention des parents. 2/ Renseignements sur la grippe 1/ Grippe saisonnière et grippe H1N1 2009 : Un guide à l intention des parents 2/ Renseignements sur la grippe Qu est-ce que la grippe? La grippe (influenza) est une infection du nez, de la gorge et des

Plus en détail

DolipraneLiquiz 300 mg sans sucre paracétamol

DolipraneLiquiz 300 mg sans sucre paracétamol NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR DolipraneLiquiz 300 mg sans sucre paracétamol Suspension buvable édulcorée au maltitol liquide et au sorbitol en sachet Enfants de 16 à 48 kg Douleurs et/ou Fièvre

Plus en détail

1/ Renseignements sur la grippe y compris la nouvelle grippe H1N1 à l intention de personnes atteintes de certaines maladies

1/ Renseignements sur la grippe y compris la nouvelle grippe H1N1 à l intention de personnes atteintes de certaines maladies 1/ Renseignements sur la grippe y compris la nouvelle grippe H1N1 à l intention de personnes atteintes de certaines maladies 2/ DÉPARTEMENT DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DES ÉTATS-UNIS Centre pour

Plus en détail

1. QU EST-CE QUE DOLIPRANE 1000 mg, gélule ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISÉ?

1. QU EST-CE QUE DOLIPRANE 1000 mg, gélule ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISÉ? NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR DOLIPRANE 1000 mg paracétamol gélule Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations importantes pour votre

Plus en détail

MOLLUSCUM CONTAGIOSUM

MOLLUSCUM CONTAGIOSUM MOLLUSCUM CONTAGIOSUM Dermatologie pédiatrique Pour vous, pour la vie Définition du molluscum contagiosum Affection cutanée contagieuse due à un virus (Poxvirus). Elle se caractérise par la formation de

Plus en détail

SOINS À LA SORTIE APRÈS LA CÉSARIENNE ÁREA 1 MURCIA OESTE HOSPITAL CLÍNICO UNIVERSITARIO VIRGEN DE LA ARRIXACA

SOINS À LA SORTIE APRÈS LA CÉSARIENNE ÁREA 1 MURCIA OESTE HOSPITAL CLÍNICO UNIVERSITARIO VIRGEN DE LA ARRIXACA SOINS À LA SORTIE APRÈS LA CÉSARIENNE ÁREA 1 MURCIA OESTE HOSPITAL CLÍNICO UNIVERSITARIO VIRGEN DE LA ARRIXACA Ce document a pour but de fournir l'information et les conseils utiles à votre bien être ainsi

Plus en détail

Durée de la maladie L influenza dure en général de deux à sept jours, mais la toux et la fatigue peuvent persister plus de deux semaines.

Durée de la maladie L influenza dure en général de deux à sept jours, mais la toux et la fatigue peuvent persister plus de deux semaines. INFLUENZA INFORMATIONS GÉNÉRALES Définition L influenza est une infection virale aiguë saisonnière très contagieuse, qui peut être prévenue annuellement par la vaccination. La maladie est causée par le

Plus en détail

Module 7 - Edition 2008 - Item 84 page 1 Copyright CMIT ITEM N 84 : INFECTIONS A HERPES VIRUS DE L ENFANT ET DE L ADULTE IMMUNOCOMPETENTS

Module 7 - Edition 2008 - Item 84 page 1 Copyright CMIT ITEM N 84 : INFECTIONS A HERPES VIRUS DE L ENFANT ET DE L ADULTE IMMUNOCOMPETENTS Module 7 - Edition 2008 - Item 84 page 1 ITEM N 84 : INFECTIONS A HERPES VIRUS DE L ENFANT ET DE L ADULTE IMMUNOCOMPETENTS OBJECTIFS TERMINAUX I. Diagnostiquer et traiter une poussée d herpès cutané et

Plus en détail

Question n 1 : Vous travailliez en soins de longue durée et ce matin il vous est proposé de vous vacciner contre la grippe, que faites-vous?

Question n 1 : Vous travailliez en soins de longue durée et ce matin il vous est proposé de vous vacciner contre la grippe, que faites-vous? Question n 1 : Vous travailliez en soins de longue durée et ce matin il vous est proposé de vous vacciner contre la grippe, que faites-vous? Vous refusez à cause des effets secondaires Explications : En

Plus en détail

Fiches Réalisées Par La Société Française De Radiologie (SFR) IRM CHEZ L'ENFANT

Fiches Réalisées Par La Société Française De Radiologie (SFR) IRM CHEZ L'ENFANT Fiches Réalisées Par La Société Française De Radiologie (SFR) Madame, Monsieur, IRM CHEZ L'ENFANT Un examen radiologique a été proposé pour votre enfant. Une information vous est fournie sur le déroulement

Plus en détail

Politique de sante des enfants du CPE La Douce Couve e

Politique de sante des enfants du CPE La Douce Couve e Politique de sante des enfants du CPE La Douce Couve e CPE-BC Présenté au C.A. le 2016-01-20 Adopté par le CA le 2016-03-23 Lors de la Séance du conseil d administration Politique de sante des enfants

Plus en détail

DERMATOQUIZZ JUMGA 2010. Dr Anne-Sophie Marchesseau-Merlin

DERMATOQUIZZ JUMGA 2010. Dr Anne-Sophie Marchesseau-Merlin DERMATOQUIZZ JUMGA 2010 Dr Anne-Sophie Marchesseau-Merlin Cas 1 A-Syndrome de Gianotti- Crosti B-Psoriasis C-Purpura rhumatoide Cas 1 A-Syndrome de Gianotti- Crosti B-Psoriasis C-Purpura rhumatoide Acrodermatite

Plus en détail

Juin 2001. Enfants et Adolescents L herpès : une rencontre à éviter

Juin 2001. Enfants et Adolescents L herpès : une rencontre à éviter Juin 2001 Enfants et Adolescents L herpès : une rencontre à éviter 1 INTRODUCTION De la petite enfance à l adolescence, le parcours est souvent jalonné de nombreuses maladies infantiles ou de petits désagréments

Plus en détail

Petits conseils dans le cadre d une Chirurgie Plastique

Petits conseils dans le cadre d une Chirurgie Plastique Petits conseils dans le cadre d une Chirurgie Plastique Le jour de votre consultation Vous serez accueilli(e) par ma secrétaire qui vous demandera votre nom, et si besoin votre Carte Vitale, puis elle

Plus en détail

Infections à herpès virus de l enfant et de l adulte immunocompétent

Infections à herpès virus de l enfant et de l adulte immunocompétent Examen National Classant Module transdisciplinaire 7 : Santé, environnement, maladies transmissibles Infections à herpès virus de l enfant et de l adulte immunocompétent Varicelle et zona C. BEYLOT (Bordeaux),

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Aciclovir Sandoz 50 mg/1 g crème Aciclovir

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Aciclovir Sandoz 50 mg/1 g crème Aciclovir NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Aciclovir Sandoz 50 mg/1 g crème Aciclovir Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes pour

Plus en détail

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Neoxidil 2% solution pour usage cutané Minoxidil 2%

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Neoxidil 2% solution pour usage cutané Minoxidil 2% NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR Neoxidil 2% solution pour usage cutané Minoxidil 2% Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament. Elle contient des informations importantes

Plus en détail

Grippe A(H1N1) Questions- réponses à l attention des établissements et services médicosociaux pour personnes âgées

Grippe A(H1N1) Questions- réponses à l attention des établissements et services médicosociaux pour personnes âgées Grippe A(H1N1) Questions- réponses à l attention des établissements et services médicosociaux pour personnes âgées Ce jeu de questions-réponses est susceptible d évoluer en fonction de la situation épidémiologique,

Plus en détail

gale - Brochure d information -

gale - Brochure d information - gale La - Brochure d information - Qu est-ce que la gale? La gale est une infection de la peau causée par un parasite. Celui-ci creuse un petit tunnel (sillon) dans la partie superficielle de la peau et

Plus en détail

Grippe pandémique. Tout ce que vous devez savoir sur la grippe pandémique

Grippe pandémique. Tout ce que vous devez savoir sur la grippe pandémique Grippe pandémique Tout ce que vous devez savoir sur la grippe pandémique Quel est l objet de cette brochure? Cette brochure vise à vous informer sur la grippe pandémique. Vous y trouverez les réponses

Plus en détail

1 La Grippe en questions

1 La Grippe en questions 1 La Grippe en questions Qu est ce que la grippe? Que sont les virus grippaux? La grippe est une infection virale respiratoire aiguë contagieuse. Les virus grippaux se répartissent entre différents types

Plus en détail

Guide pratique. Collectivités. de jeunes enfants et maladies. infectieuses. Société Française de Pédiatrie

Guide pratique. Collectivités. de jeunes enfants et maladies. infectieuses. Société Française de Pédiatrie Guide pratique Collectivités de jeunes enfants et maladies infectieuses Société Française de Pédiatrie Avant-propos Ce guide est le fruit d une collaboration entre la Direction générale de la santé, la

Plus en détail

Je travaille en EHPAD, j ai 7 bonnes raisons pour me faire vacciner contre la grippe saisonnière

Je travaille en EHPAD, j ai 7 bonnes raisons pour me faire vacciner contre la grippe saisonnière Je travaille en EHPAD, j ai 7 bonnes raisons pour me faire vacciner contre la grippe saisonnière 1. Je veux me protéger efficacement de la grippe La grippe n est pas un simple rhume. Fièvre soudaine, toux

Plus en détail

RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT

RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT (MAJ 06/05) 1/5 RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT DENOMINATION MINOXIDIL COOPER 2 pour cent, solution pour application cutanée en flacon COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Minoxidil... 1,2 g

Plus en détail

Complications Le Tinea capitis peut entraîner des plaques d alopécie permanente du cuir chevelu.

Complications Le Tinea capitis peut entraîner des plaques d alopécie permanente du cuir chevelu. TINEA CAPITIS INFORMATIONS GÉNÉRALES Définition Le Tinea capitis est une infection mycotique (fongique) du cuir chevelu communément appelée teigne. Le champignon Trichophyton tonsurans en est la cause

Plus en détail

Cedium chlorhexidini 0,05%, solution pour application cutanée Digluconate de chlorhexidine

Cedium chlorhexidini 0,05%, solution pour application cutanée Digluconate de chlorhexidine Cedium chlorhexidini 0,05%, solution pour application cutanée Digluconate de chlorhexidine Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament. Elle contient des informations importantes

Plus en détail

L enfant a de la fièvre L enfant vient de se brûler L enfant vient de chuter L enfant saigne du nez

L enfant a de la fièvre L enfant vient de se brûler L enfant vient de chuter L enfant saigne du nez «Bobologie» L enfant a de la fièvre L enfant vient de se brûler L enfant vient de chuter L enfant saigne du nez La santé de l enfant relève de la responsabilité de ses parents. Or, certains problèmes peuvent

Plus en détail

Minoxidil BAILLEUL 5 % solution pour application cutanée

Minoxidil BAILLEUL 5 % solution pour application cutanée NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Minoxidil BAILLEUL 5 % solution pour application cutanée La substance active est le minoxidil, qui est présent à une concentration de 5 %. Veuillez lire attentivement

Plus en détail

Le méthotrexate Pour réduire les symptômes de maladies auto-immunes

Le méthotrexate Pour réduire les symptômes de maladies auto-immunes Le méthotrexate Pour réduire les symptômes de maladies auto-immunes Votre médecin vous a prescrit du méthotrexate. Ce médicament réduit la douleur due à plusieurs maladies auto-immunes. Cette fiche vous

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. SULFASIL Sulfadiazine d argent

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. SULFASIL Sulfadiazine d argent NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR SULFASIL Sulfadiazine d argent Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament. Elle contient des informations importantes pour votre traitement.

Plus en détail

Traitement de l incontinence urinaire d effort par pose d une bandelette sous urétrale (TOT ou TVT)

Traitement de l incontinence urinaire d effort par pose d une bandelette sous urétrale (TOT ou TVT) CONSENTEMENT ECLAIRE version 1.1 (2011) Traitement de l incontinence urinaire d effort par pose d une bandelette sous urétrale (TOT ou TVT) Cette fiche d information est rédigée par la Belgian Association

Plus en détail

Gervais. et son eczéma atopique. Le guide. Retour à la vie normale!

Gervais. et son eczéma atopique. Le guide. Retour à la vie normale! Gervais et son eczéma atopique Le guide Retour à la vie normale! L eau thermale du Mont Blanc chemine pendant plus de 60 ans au cœur du massif Alpin. Préservée de toute pollution, son long parcours l enrichit

Plus en détail

1. QU EST-CE QUE DOLIPRANE 1000 mg, comprimé effervescent sécable ET DANS QUELS CAS EST- IL UTILISÉ?

1. QU EST-CE QUE DOLIPRANE 1000 mg, comprimé effervescent sécable ET DANS QUELS CAS EST- IL UTILISÉ? NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR DOLIPRANE 1000 mg paracétamol comprimé effervescent sécable Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations

Plus en détail

Dermatologie buccale

Dermatologie buccale Dermatologie buccale Florian BOUAZIZ AHU, Hôpital Bretonneau/Paris. Sophie-Myriam DRIDI MCU/PH, groupes hospitaliers Albert Chenevier/Créteil, Bretonneau/Paris. Anne-Laure EJEIL MCU/PH, Hôpital Bretonneau/Paris.

Plus en détail

Ablation de la vésicule biliaire ou cholécystectomie. Des réponses à vos questions

Ablation de la vésicule biliaire ou cholécystectomie. Des réponses à vos questions Ablation de la vésicule biliaire ou cholécystectomie Des réponses à vos questions Introduction A quoi sert la vésicule biliaire? La vésicule biliaire est un petit sac d environ 10 cm de longueur. Elle

Plus en détail

Vaccination contre le HPV Questions et réponses pour les adolescents

Vaccination contre le HPV Questions et réponses pour les adolescents Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la santé publique OFSP Unité de direction Santé publique État au 02.07.2012 Vaccination contre le HPV Questions et réponses pour les adolescents

Plus en détail

Vernis à ongles médicamenteux flacon + Voie cutanée Adulte

Vernis à ongles médicamenteux flacon + Voie cutanée Adulte NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR AMOROLFINE ZENTIVA 5% vernis à ongles médicamenteux Vernis à ongles médicamenteux flacon + Voie cutanée Adulte Votre pharmacien vous a délivré un médicament générique.

Plus en détail

Explications des réponses

Explications des réponses Explications des réponses Explications des réponses Question 1 : Un vaccin, c est... (information adaptée de l ouvrage Avoir la piqûre pour la santé de votre enfant, 3e édition, page 10) La vaccination

Plus en détail

Vaccination contre le HPV Questions et réponses

Vaccination contre le HPV Questions et réponses Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la santé publique OFSP Unité de direction Santé publique Etat au 04.07.2012 Vaccination contre le HPV Questions et réponses 1. Qu est-ce que le

Plus en détail

(ah SPARE ah gin aze)

(ah SPARE ah gin aze) Fiche d'information sur les médicaments asparaginase (ah SPARE ah gin aze) Ce document fournit des renseignements généraux à propos de votre médicament. Il ne remplace pas les conseils de votre équipe

Plus en détail

L administration du facteur de coagulation à domicile

L administration du facteur de coagulation à domicile L administration du facteur de coagulation à domicile la voie périphérique Guide à l usage des patients et des parents d enfants hémophiles Sommaire Introduction : Qu est-ce que l abord veineux périphérique?

Plus en détail

CAMPAGNE DE VACCINATION CONTRE LA GRIPPE SAISONNIERE 2015-2016 Dossier de presse

CAMPAGNE DE VACCINATION CONTRE LA GRIPPE SAISONNIERE 2015-2016 Dossier de presse الجمهوريةالجزائريةالديمقراطيةالشعبية REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE وزارةالصحة, السكانوإصالحالمستشفيات MINISTERE DE LA SANTE, DE LA POPULATION ET DE LA REFORME HOSPITALIERE DIRECTION GENERALE

Plus en détail

Gestion du risque lors d épidémies de gale

Gestion du risque lors d épidémies de gale Gestion du risque lors d épidémies de gale l exemple de la maison de retraite du CH Oloron (Pyrénées atlantiques) Benoît HUC Service d Hygiène Hospitalière CH d Oloron Sainte-Marie Benoit.huc@ch-pau.fr

Plus en détail

Maternité - les soins pour le bébé

Maternité - les soins pour le bébé Maternité - les soins pour le bébé Produits à prévoir pour votre retour à la maison Des couches (5 à 6 pour 24h) Du sérum physiologique en dosettes Du coton hydrophile Du savon liquide hypoallergénique

Plus en détail

Le Patient Trisomique Vieillissant. Dr.Thus Bruno regards croisés sur les mondes de la gériatrie et du handicap CHAL le 24-11-15

Le Patient Trisomique Vieillissant. Dr.Thus Bruno regards croisés sur les mondes de la gériatrie et du handicap CHAL le 24-11-15 Le Patient Trisomique Vieillissant Dr.Thus Bruno regards croisés sur les mondes de la gériatrie et du handicap CHAL le 24-11-15 L amélioration des connaissances médicales et des techniques chirurgicales

Plus en détail

VEUILLEZ LIRE CE DOCUMENT POUR UNE UTILISATION SÉCURITAIRE ET EFFICACE DU MÉDICAMENT. RENSEIGNEMENTS DESTINÉS AUX PATIENTS.

VEUILLEZ LIRE CE DOCUMENT POUR UNE UTILISATION SÉCURITAIRE ET EFFICACE DU MÉDICAMENT. RENSEIGNEMENTS DESTINÉS AUX PATIENTS. VEUILLEZ LIRE CE DOCUMENT POUR UNE UTILISATION SÉCURITAIRE ET EFFICACE DU MÉDICAMENT. RENSEIGNEMENTS DESTINÉS AUX PATIENTS Pr NUCALA MC [nu-ka-la] mépolizumab en poudre lyophilisée pour solution injectable

Plus en détail

Le Petit Livre des Infections Sexuellement Transmissibles

Le Petit Livre des Infections Sexuellement Transmissibles Le Petit Livre des Infections Sexuellement Transmissibles sommaire > Qu est-ce qu une IST p 5 > La Blennorragie gonococcique p 7 > La Chlamydiose p 8 > Les Condylomes p 9 > L Hépatite B p 10 > L Herpès

Plus en détail

Comment se déroule un scanner?

Comment se déroule un scanner? Comment se déroule un scanner? Vous serez allongé sur un lit qui se déplace dans un large anneau, le plus souvent sur le dos et seul dans la salle d examen ; nous pourrons communiquer avec vous grâce à

Plus en détail

- 1 - POUR MIEUX COMPRENDRE LE SYNDROME POST-POLIO

- 1 - POUR MIEUX COMPRENDRE LE SYNDROME POST-POLIO - 1 - POUR MIEUX COMPRENDRE LE SYNDROME POST-POLIO Association Polio Québec Visitez notre site internet : www.polioquebec.org Appelez-nous : 514-489-1143 / 1-877-765-4672 Écrivez-nous : association@polioquebec.org

Plus en détail

Le change. Des conseils pour le bien-être de votre enfant. Attention! Oups!

Le change. Des conseils pour le bien-être de votre enfant. Attention! Oups! Hygiène Page 15 Oups! Le change Des conseils pour le bien-être de votre enfant Le savon Utilisez de l eau et du savon avec du coton hydrophile ou un gant de toilette propre pour nettoyer les fesses de

Plus en détail

RÔLE EDUCATIF : LES EFFETS SECONDAIRES DE LA CHIMIOTHERAPIE

RÔLE EDUCATIF : LES EFFETS SECONDAIRES DE LA CHIMIOTHERAPIE RÔLE EDUCATIF : LES EFFETS SECONDAIRES DE LA CHIMIOTHERAPIE INTRODUCTION Vous êtes soignantes, soignants, vous pouvez donner des conseils sur l'alopécie, la peau et les ongles. Dès le dispositif d annonce

Plus en détail

Dans ce document, vous trouverez de l information concernant :

Dans ce document, vous trouverez de l information concernant : Information aux patients SOINS DE LA PEAU PENDANT LA RADIOTHÉRAPIE EXTERNE Oncologie Vitalité Zone : 1B 4 5 6 Établissement : Centre d oncologie Dr-Léon-Richard Dans ce document, vous trouverez de l information

Plus en détail

Vaccinations et grossesse. C.Chatelet

Vaccinations et grossesse. C.Chatelet Vaccinations et grossesse C.Chatelet L Idéal en préconceptionnel S assurer vaccinations réglementaires. Vacciner patientes à risques hépatites A, B et pneumocoques. Vacciner les «voyageurs potentiels»,

Plus en détail

bronzer oui... mais se protéger!

bronzer oui... mais se protéger! du grain de beauté au mélanome! Le grain de beauté est une tache pigmentée qui apparaît sur la peau dans l enfance. Il est développé à partir de mélanocytes. Chez l adulte on retrouve environ une vingtaine

Plus en détail

Conseils pratiques. Page 33

Conseils pratiques. Page 33 Conseils pratiques Page 33 La layette de votre bébé Confort et sécurité Les premiers mois, votre bébé grandit très vite Achetez essentiellement des vêtements de 3 à 6 mois et peu de tailles 0 à 3 mois

Plus en détail

Petit manuel. entre femmes. des infections. sexuellement transmissibles

Petit manuel. entre femmes. des infections. sexuellement transmissibles Petit manuel des infections sexuellement transmissibles entre femmes Qu est-ce qu une IST? Les IST sont les Infections Sexuellement Transmissibles. Elles se transmettent principalement lors de relations

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Macrogol + electrolytes Sandoz, poudre pour solution buvable, sachet Macrogol 3350,Chlorure de sodium, Bicarbonate de sodium,chlorure de potassium Veuillez lire attentivement

Plus en détail

TROLAMINE BIOGARAN CONSEIL 0,67 %, émulsion pour application cutanée

TROLAMINE BIOGARAN CONSEIL 0,67 %, émulsion pour application cutanée 1 sur 5 15/07/2015 11:22 ANSM - Mis à jour le : 18/03/2015 Dénomination du médicament Encadré TROLAMINE BIOGARAN CONSEIL 0,67 %, émulsion pour application cutanée Veuillez lire attentivement cette notice

Plus en détail

Mon enfant a un œil rouge C est quoi Docteur?

Mon enfant a un œil rouge C est quoi Docteur? Mon enfant a un œil rouge C est quoi Docteur? Son œil est rouge (ou les deux), il coule. Votre enfant a la sensation d avoir un corps étranger dans l œil mais sans douleur vive. Il se frotte les yeux et

Plus en détail

Ce qu il faut savoir sur le virus du papillome humain (VPH) : Questions et réponses

Ce qu il faut savoir sur le virus du papillome humain (VPH) : Questions et réponses Ce qu il faut savoir sur le virus du papillome humain (VPH) : Questions et réponses Qu est-ce que le VPH? Qu est-ce que le VPH? Quels sont les signes et les symptômes d une infection à VPH? Le VPH cause-t-il

Plus en détail

Varicelle et grossesse

Varicelle et grossesse Varicelle et grossesse Professeur Daniel Floret Université Claude Bernard Lyon1 Hôpital Femme Mère Enfant Bron Président du Comité technique des vaccinations Réseau Mater Sud Est- Lyon 24 novembre 2009

Plus en détail

S informer, se proteger, prevenir

S informer, se proteger, prevenir Liens www.wacc-network.org www.eurogin.com www.invs.sante.fr www.has-sante.fr/portail/jcms/j_5/accueil www.sante.gouv.fr www.afssaps.sante.fr www.inpes.sante.fr www.e-cancer.fr S informer, se proteger,

Plus en détail

Fiche pour les responsables des établissements d hébergement pour personnes âgées

Fiche pour les responsables des établissements d hébergement pour personnes âgées Mesures à mettre en œuvre dans les établissements d hébergement pour personnes âgées en cas de syndrome respiratoire aigu lors d une pandémie de grippe A(H1N1) Fiche pour les responsables des établissements

Plus en détail

Voici ce qu est le zona

Voici ce qu est le zona Voici ce qu est le zona Le zona est plus courant que vous ne le croyez. Lisez ce qui suit pour savoir si vous présentez un risque de développer le zona. Qu est-ce que le zona? Le zona est une éruption

Plus en détail

Notice : information de l utilisateur. Aciclovir Sandoz 50 mg/1 g crème Aciclovir

Notice : information de l utilisateur. Aciclovir Sandoz 50 mg/1 g crème Aciclovir Notice : information de l utilisateur Aciclovir Sandoz 50 mg/1 g crème Aciclovir Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes pour

Plus en détail

Politique relative aux enfants malades et à l exclusion

Politique relative aux enfants malades et à l exclusion Politique relative aux enfants malades et à l exclusion Politique adoptée par le conseil d administration du CPE les Globules le 4 juin 2013 Révisé et adopté par le CA le 22 mai 2014. Le centre de la petite

Plus en détail

Syndrome du canal carpien

Syndrome du canal carpien Syndrome du canal carpien Dr Xavier Martinache Qu est ce que le syndrome du canal carpien? Le syndrome du canal carpien correspond à une compression d un gros nerf situé dans la paume de votre main :le

Plus en détail

Politique relative aux enfants malades et à l exclusion. 1. Critères d exclusion généraux

Politique relative aux enfants malades et à l exclusion. 1. Critères d exclusion généraux Politique relative aux enfants malades et à l exclusion 1. Critères d exclusion généraux En tout temps, lorsqu un enfant est en mauvais état général et qu il ne peut suivre les activités du groupe, s il

Plus en détail

Conseils de puériculture

Conseils de puériculture Conseils de puériculture Service de gynécologie obstétrique, médecine fœtale et de la reproduction Hôpital mère-enfant - CHU de Nantes 3 e étage - 38 bd Jean Monnet - 44093 Nantes cedex 1 Ce livret a été

Plus en détail

LES FEMMES ENCEINTES ET LA GRIPPE A(H1N1)

LES FEMMES ENCEINTES ET LA GRIPPE A(H1N1) LES FEMMES ENCEINTES ET LA GRIPPE A(H1N1) Ce que vous devez savoir Pour vous, pour la vie Qu est-ce que la grippe A(H1N1)? La grippe est une infection virale très contagieuse des voies respiratoires. Il

Plus en détail

La fausse-couche. Page 1/6 - La fausse-couche. Page 2/6 - Fausse-couche précoce et fausse-couche tardive. 05/09/2011 - Par Destination Santé

La fausse-couche. Page 1/6 - La fausse-couche. Page 2/6 - Fausse-couche précoce et fausse-couche tardive. 05/09/2011 - Par Destination Santé 05/09/2011 - Par Destination Santé La fausse-couche On estime le nombre de fausses-couches par an à 20.000 en France. Quels sont les signes d'une faussecouche? Quelles en sont les causes, et quels traitements

Plus en détail

Introduction. obstruction nasale = difficulté à respirer par le nez, ronflement, sinusites répétitives, infections de l oreille, maux de tête.

Introduction. obstruction nasale = difficulté à respirer par le nez, ronflement, sinusites répétitives, infections de l oreille, maux de tête. LA SEPTOPLASTIE Introduction La septoplastie est une opération qui corrige une déviation de la cloison nasale. La cloison nasale, appelée septum, sépare les deux fosses nasales. En avant, le septum est

Plus en détail

Item 152: candida, dermatophytes

Item 152: candida, dermatophytes Item 87 Item 152: candida, dermatophytes Facteur favorisant (DB, macération, obésité, défaut d hygiène) à rechercher et à traiter Candida: pathogène peau; saprophyte muqueuse Enduit blanchâtre, détachable,

Plus en détail

Unité soins protégés. Conseils pour la sortie de votre enfant. CHRU Montpellier 34295 Montpellier cedex 5

Unité soins protégés. Conseils pour la sortie de votre enfant. CHRU Montpellier 34295 Montpellier cedex 5 Unité soins protégés Conseils pour la sortie de votre enfant CHRU Montpellier 34295 Montpellier cedex 5 Introduction Le premier retour à la maison est un moment attendu mais aussi angoissant, que se soit

Plus en détail

313-40011-B MIS À JOUR EN MARS 2011

313-40011-B MIS À JOUR EN MARS 2011 313-40011-B MIS À JOUR EN MARS 2011 SOMMAIRE 1 - La vaccination, comment ça marche? 3, 4 et 5 2 - Les vaccins détériorent-ils LA protection naturelle contre les maladies? 6 3 - Avec autant de vaccins,

Plus en détail

Prendre soin d un drain biliaire externe-interne

Prendre soin d un drain biliaire externe-interne Prendre soin d un drain biliaire externe-interne On vous a installé un drain biliaire pour diminuer l accumulation de bile dans votre sang et traiter une jaunisse. Cette fiche vous explique comment prendre

Plus en détail

Rosacée. A fleur de peau. Questions et réponses à propos de la rosacée

Rosacée. A fleur de peau. Questions et réponses à propos de la rosacée Rosacée A fleur de peau Questions et réponses à propos de la rosacée QU EST-CE QUE LA ROSACÉE? La rosacée (communément appelée «couperose») désigne une inflammation chronique de la peau du visage, qui

Plus en détail

ANNEXE III ETIQUETAGE ET NOTICE

ANNEXE III ETIQUETAGE ET NOTICE ANNEXE III ETIQUETAGE ET NOTICE 1 B. NOTICE 2 Notice : information du de l utilisateur Cetavlex,1mg/g, 5mg/g - crème Bromure de cetrimonium - Chlorhexidine gluconate Veuillez lire attentivement cette notice

Plus en détail

Information destinée aux patients. Traitement par radiothérapie. Des réponses à vos questions

Information destinée aux patients. Traitement par radiothérapie. Des réponses à vos questions Information destinée aux patients Traitement par radiothérapie Des réponses à vos questions Bienvenue dans le service de radio-oncologie Une radiothérapie vous est prescrite. Celle-ci dure généralement

Plus en détail

PHARYNGO-AMYGDALITE VIRALE

PHARYNGO-AMYGDALITE VIRALE MALADIES INFECTIEUSES PHARYNGO-AMYGDALITE VIRALE PHARYNGO-AMYGDALITE VIRALE INFORMATIONS GÉNÉRALES Définition La pharyngo-amygdalite virale consiste en une angine (mal de gorge) causée par différents virus

Plus en détail

11/6/2014 agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/frames.php?specid=60025403&typedoc=n&ref=n0209071.htm NOTICE

11/6/2014 agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/frames.php?specid=60025403&typedoc=n&ref=n0209071.htm NOTICE NOTICE ANSM - Mis à jour le : 16/07/2012 Dénomination du médicament Encadré EFFERALGANTAB 1 g, comprimé pelliculé Paracétamol Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle

Plus en détail

enceinte Femme CYTOMÉGALOVIRUS (CMV)

enceinte Femme CYTOMÉGALOVIRUS (CMV) Femme enceinte CYTOMÉGALOVIRUS (CMV) Presque la moitié des enfants en service de garde excrètent ce virus, surtout dans l urine et la salive, et ils peuvent le transmettre à leurs parents et aux autres

Plus en détail

Combattre les virus. 7 Conseils d hygiène

Combattre les virus. 7 Conseils d hygiène Combattre les virus 7 Conseils d hygiène Afin de vous protéger contre le rhume, la grippe et la gastroentérite, les 7 conseils d hygiène suivants peuvent vous aider à réduire le risque d infection. DG

Plus en détail

Ces éruptions de l enfant que l on rencontre aussi chez l adulte

Ces éruptions de l enfant que l on rencontre aussi chez l adulte 12 èmes Rendez-Vous de l Urgence Jeudi 26 novembre 2009 Ces éruptions de l enfant que l on rencontre aussi chez l adulte ou La guerre des boutons Dr Laurent CROCE Praticien Contractuel Urgences Médicales

Plus en détail

HOPITAL LOCAL CLAUDE DEJEAN

HOPITAL LOCAL CLAUDE DEJEAN HOPITAL LOCAL CLAUDE DEJEAN BP 34 07170 VILLENEUVE-DE-BERG : 04.75.88.80.26 - : 04.75.88.80.31 POUR VOTRE CONFORT VOTRE LINGE PERSONNEL pendant votre séjour L établissement fournit le linge hôtelier tel

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 22 juin 2005

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 22 juin 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 22 juin 2005 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans par arrêté du 27 décembre 2000 (JO du 4 janvier 2000) POVIDONE IODEE

Plus en détail

Ce que vous devez savoir au sujet de la pré-éclampsie

Ce que vous devez savoir au sujet de la pré-éclampsie Ce que vous devez savoir au sujet de la pré-éclampsie La pré-eclampsie est beaucoup plus courante que ce que la plupart des gens ne pensent en fait, c est la plus courante des complications graves de la

Plus en détail

La douleur qu est-ce que c est?

La douleur qu est-ce que c est? La douleur qu est-ce que c est? Le plus souvent la douleur signale une blessure, une fracture, une maladie Dans ce cas, la douleur est nécessaire, elle est là pour nous alerter. Un signal d alarme Il permet

Plus en détail

Pharmacie et protocoles d urgence

Pharmacie et protocoles d urgence Pharmacie et protocoles d urgence SOMMAIRE Fiche.0 : Composition de la trousse de secours Fiche. : Soin d une petite plaie Fiche. : Soin d une petite brûlure thermique ou chimique Fiche. : Conduite à tenir

Plus en détail

Centre de la petite enfance Trois Petits Points

Centre de la petite enfance Trois Petits Points POLITIQUE DE SANTÉ DE L INSTALLATION Centre de la petite enfance Trois Petits Points Ajournée le 5 mai 2015, adoptée le 14 mai 2015 Lors d une séance ordinaire du conseil d administration TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail