Synthèse. Les Français et le grand âge. Ce rapport a été rédigé dans le respect des procédures Qualité de TNS Sofres.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Synthèse. Les Français et le grand âge. Ce rapport a été rédigé dans le respect des procédures Qualité de TNS Sofres."

Transcription

1 Synthèse Les Français et le grand âge Cinquième vague du Baromètre Fédération Hospitalière de France Auteurs TNS SOFRES Fabienne SIMON Laurence BEDEAU Ce rapport a été rédigé dans le respect des procédures Qualité de TNS Sofres. Il a été validé par : Fabienne SIMON Directrice de département Stratégies d Opinion / Société Date : 20 mai OF85 I TNS

2 Depuis 2003, TNS Sofres réalise pour la Fédération Hospitalière de France le Baromètre Les Français et le grand âge. Ce dispositif d études dresse de manière régulière l état des lieux des perceptions et du rapport des Français au grand âge. Réalisée en face à face les 23 et 24 avril auprès d un échantillon de 1000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, l édition 2009 rend compte d une critique désormais très sévère de la prise en charge des personnes âgées par les pouvoirs publics. Critique doublée d une inquiétude croissante des Français quant à leur capacité à faire face au coût de la dépendance liée au grand âge. Cette radicalisation de l opinion et le sentiment de ne pas pouvoir «faire face» s ancrent, pour de nombreux Français, dans l expérience personnelle ou observée dans leur entourage proche de la dépendance. Autrement dit, ni fantasme ni simple lecture politique partisane d une défaillance des pouvoirs publics, mais l expression d un sentiment d impuissance partagé par une majorité. En effet, en 2009, près d un Français sur trois (32%) déclare avoir dans son entourage proche une personne âgée dépendante, en perte d autonomie physique ou psychique. Il s agit, pour 21% des Français, d un parent proche (père, mère, grands-parents ou arrière grands-parents). Et c est une réalité que connaîtra demain une part croissante de la population française. Le vieillissement de la population est un bouleversement de la société qui ne fait que commencer. En 60 ans, le nombre des Français âgés de 75 ans et plus a été multiplié par cinq. On dénombre aujourd hui près d un demi million d individus âgés de 90 ans et plus. En 2040 on comptera environ 1,2 millions de personnes âgées dépendantes, soit une progression de 43% par rapport à Dans ce contexte, la prise en charge du grand âge est devenue un enjeu crucial dans l opinion française, dépassant les clivages politiques et idéologiques. 1 Source : Ministère délégué aux Personnes âgées. sur 6 18OF85 Les Français et le grand âge TNS 20 mai 2009 Page 2

3 Près de trois Français sur quatre (71%) jugent qu à l heure actuelle la prise en charge des personnes âgées par les pouvoirs publics en France n est pas satisfaisante. C est une opinion qui ne cesse de progresser depuis 2004 (+ 16 points en cinq ans et + 3 points en deux ans). Par ailleurs, la critique est de plus en plus sévère : en 2004, moins d un Français sur cinq (14%) sanctionnait très durement l action des pouvoirs publics («pas du tout satisfaisante»). En 2009, 22% dénoncent un grave déficit de politique publique. Ce déficit de politique publique est aggravé d un déficit de prise de parole. Déjà dénoncé par deux tiers des Français en 2005, il est montré du doigt par près de quatre Français sur cinq en % estiment qu on ne parle pas assez des problèmes et de la prise en charge des personnes âgées en France (+ 15 points en 4 ans et + 7 points en deux ans). Si les seniors eux-mêmes sont sur ces deux aspects moins critiques que leurs cadets (60% et 69% de mauvaise opinion), la majorité est constante et considère aujourd hui que l enjeu du grand âge n a pas la place qu il devrait occuper dans le débat et dans l action publics. La critique de l action publique est d autant plus sévère qu elle s accompagne d un sentiment d impuissance personnelle et pour une majorité d incapacité à faire face au coût de la dépendance. Dépendance : les Français se disent aujourd hui incapables de la prendre en charge Impuissance des familles et incapacité à couvrir le coût de la maison de retraite 55% des Français déclarent en effet qu ils ne se sentiraient pas capables de prendre en charge une personne âgée dépendante de leur entourage, en perte d autonomie physique ou psychique. Un sur quatre (26%) admet même qu il n en serait pas du tout capable. Ce sentiment d impuissance est aggravé par l incapacité déclarée par 76% des répondants à s acquitter du coût moyen mensuel de euros pour un hébergement en maison de retraite si un de leurs parents devaient recourir à cette solution. Et si sur ce point les inégalités entre classes économico sociales sont importantes, la très grande difficulté ou l incapacité de couvrir l intégralité de ces frais d hébergement est une réalité dans toutes les catégories de population. Elle est pour ainsi dire la règle parmi les foyers modestes (85%). Elle est moins fréquente dans les familles les plus aisées, mais concerne toujours près de trois Français sur cinq (56%). 18OF85 Les Français et le grand âge TNS 20 mai 2009 Page 3 sur 6

4 Le choix d une prise en charge par la solidarité nationale en fonction des ressources de la personne âgée L inégalité des familles françaises face à ces dépenses semble imposer le choix d une majorité relative pour l adoption d un système de financement des dépenses par la solidarité nationale prenant en compte les capacités contributives des personnes. Et concentrant de fait l intervention de l Etat sur les publics les plus modestes. 45% des Français préfèrent en effet à l effort individuel et à la solidarité nationale pour tous, une prise en charge de la dépendance par la solidarité nationale en fonction des ressources de la personne âgée dépendante en augmentant les prélèvements obligatoires. 19% restent attachés au principe de la solidarité nationale pour tous. Et, à l inverse, un Français sur quatre (24%) fait le choix du seul effort individuel, estimant que la meilleure solution est de laisser à chacun la possibilité de souscrire une assurance qui couvre le moment venu les frais liés à la dépendance. Si les sympathisants de gauche sont un peu plus nombreux à prôner la solidarité nationale pour tous (23%) et les sympathisants de droite plus nombreux à choisir un système de financement individuel du risque (33%), à droite comme à gauche, la majorité relative est constante et fait le choix d une prise en charge par la solidarité nationale en fonction des moyens de la personne âgée dépendante. Les perspectives démographiques françaises imposent la question de la définition et de l organisation d un système pérenne de financement de la prise en charge de la dépendance, mais elles interrogent plus quotidiennement la capacité des familles à prendre en charge tout ou partie des actes du quotidien que la personne âgée ne peut plus assumer. Confrontés à cette situation les Français font aujourd hui majoritairement le choix contraint de la maison de retraite, et une minorité qui ne cesse de croître devient «aidant», privilégiant la solution du maintien à domicile de la personne âgée. 18OF85 Les Français et le grand âge TNS 20 mai 2009 Page 4 sur 6

5 La maison de retraite : une solution contrainte, subie et imparfaite L hébergement en maison de retraite est en effet le principal hébergement des personnes âgées dépendantes. Elle est pourtant une solution contrainte et subie : quel que soit leur âge les Français partagent la même réticence à son égard. Entre malaise et culpabilité, les plus jeunes y mettent à contrecoeur leurs aînés (79%) ; et les personnes âgées ne souhaitent pas aller en maison de retraite (90% des 75 ans et plus). Une mauvaise image alimentée par la perception d une augmentation des maltraitances La maison de retraite cristallise aujourd hui l échec perçu de la prise en charge du grand âge en France. Positive bien qu à minima et stable depuis 2003, l image des maisons de retraite a basculé en 2007 : 49% des Français avaient une mauvaise opinion des maisons de retraite, pour 41% de bonne opinion. En 2009, c est une majorité franche (52%) qui dit avoir une mauvaise opinion des maisons de retraite, pour 39% de bonne opinion. Si on constate des écarts de perception entre classes économico-sociales, la majorité exprime toujours une mauvaise opinion de cette solution d hébergement : les classes moyennes supérieures sont les plus critiques (60% de mauvaise opinion), et les classes moyennes inférieures sont plus mesurées (47% de mauvaise opinion pour 45% de bonne opinion). En revanche, les majorités s inversent selon l âge du répondant. Comme en 2007, les plus sévères sont les ans, 57% déclarant avoir une mauvaise opinion de maisons de retraite (5 points de plus que la moyenne). A l inverse, une très courte majorité relative des 65 ans et plus est positive (43%). Force est de constater que, si l image reste plus positive auprès des seniors qu elle ne l est auprès de leurs cadets, elle s est pourtant dégradée. En 2007, 51% des 65 à 74 ans et 50% des 75 ans et plus étaient positifs. En 2009 ils sont respectivement 39% et 47%. Enfin, cette opinion restait également toujours un peu meilleure ou un peu moins mauvaise parmi les Français qui déclaraient avoir une personne âgée dépendante dans leur entourage proche : on enregistrait 46% de bonne opinion (contre 41% en moyenne). En 2009 : 39%, soit un recul de 7 points. Autrement dit, le jugement des Français qui font l expérience quotidienne de la dépendance dans leur entourage rejoint aujourd hui la perception de ceux qui ne la connaissent pas mais la redoutent. La mauvaise image des maisons de retraite en France s ancre toujours dans la perception de défaillances graves de cette solution d hébergement : charge financière perçue excessive pour 97% des Français et rappelons-le, de fait inassumable pour 76%, places disponibles insuffisantes pour 88% (+ 2 points par rapport à 2007), et soupçon ou constat de maltraitance pour 40%, soit + 8 points en deux ans (et 57% parmi les Français qui ont une mauvaise image de la maison de retraite). Une progression sans doute pour partie alimentée par la diffusion d images choquantes et bouleversantes sur ce sujet ces douze derniers mois. Pour faire face à la maltraitance : la réponse humaine 18OF85 Les Français et le grand âge TNS 20 mai 2009 Page 5 sur 6

6 Pour prévenir les situations de maltraitance, les Français ont aujourd hui la conviction que c est de moyens supplémentaires en personnels qualifiés et d une formation adaptée pour tous les personnels dont les maisons de retraite ont besoin (respectivement 44% et 34% de citations, 38% et 47% parmi les 65 ans et plus). Viennent ensuite un encadrement renforcé des personnels (27%), la présence d un personnel médical permanent (25%) et un contrôle et une évaluation de la qualité de la prise en charge (23%) pour pallier des taux d encadrement faible et une présence médicale insuffisante. Enfin, la mise en place de structures d écoute et d accompagnement des personnels et l amélioration des moyens de signalement des maltraitances sont perçues plus secondaires. Elles totalisent chacune moins d une citation sur cinq (respectivement 19% et 18%). C est bien la réponse humaine qui semble aujourd hui devoir être privilégiée, par l adoption d une véritable politique de formation des soignants et l augmentation des moyens humains disponibles dans les maisons de retraite françaises. Or, la prise en charge de la dépendance et du grand âge est un secteur perçu de plus en plus attractif par les Français. Près de sept sur dix (68%) conseilleraient en effet à un proche ou à un enfant de s orienter vers un métier d aide et de prise en charge des personnes âgées. C est une augmentation de 6 points en deux ans. Un nouveau groupe social : les aidants La perception très négative de la maison de retraite alimente sans aucun doute la préférence des Français pour les solutions de maintien à domicile de la personne âgée 2. Si cette alternative est le choix du cœur contre celui de la raison, elle pose cependant la question des conditions du maintien à domicile et des moyens disponibles pour un nouveau groupe social : les aidants. Un groupe social estimé actuellement à personnes et qui devrait croître mécaniquement sous les effets conjugués du vieillissement de la population et de la préférence des Français pour les solutions de maintien à domicile. Ainsi, les Français jugent-ils indispensable que les personnes qui s occupent quotidiennement ou très régulièrement d une personne âgée dépendante disposent d une aide financière (63%), d une formation pour savoir répondre à ses besoins (58%), de moments de répit grâce à l hébergement temporaire de la personne âgée en maison de retraite (57%) et d un statut légal de l aidant (53%). Des conditions indispensables à réunir pour un maintien à domicile qui permette de conjuguer bien être de la personne âgée et de lutter contre l isolement et l impréparation des aidants naturels. 2 Résultats de la quatrième vague du Baromètre TNS Sofres Les Français et le grand âge pour la FHF. 18OF85 Les Français et le grand âge TNS 20 mai 2009 Page 6 sur 6

Les Français et le grand âge. Cinquième vague du baromètre

Les Français et le grand âge. Cinquième vague du baromètre Les Français et le grand âge Cinquième vague du baromètre Index 1. Une CRITIQUE très sévère de la prise en charge du grand âge en France 2. Dépendance : les Français se disent aujourd hui incapables de

Plus en détail

Synthèse. Les Français et le grand âge. Cette synthèse a été rédigée dans le respect des procédures Qualité de TNS Sofres.

Synthèse. Les Français et le grand âge. Cette synthèse a été rédigée dans le respect des procédures Qualité de TNS Sofres. Synthèse Les Français et le grand âge Sixième vague du Baromètre Fédération Hospitalière de France Le mensuel des maisons de retraite Auteurs TNS SOFRES Laurence BEDEAU Jérémie PIQUANDET Simon LOUSSOUARN

Plus en détail

Les Français et le grand âge. Sixième vague du baromètre - Avril 2011

Les Français et le grand âge. Sixième vague du baromètre - Avril 2011 Les Français et le grand âge Sixième vague du baromètre - Avril 2011 Sommaire 1. Contexte et objectifs : les Français et le grand âge p. 4 2. Une critique toujours aussi massive mais attentive à la mise

Plus en détail

Les Français et Alzheimer. Vivre au quotidien avec la maladie. Synthèse des résultats. Septembre 2012. Les Français et Alzheimer

Les Français et Alzheimer. Vivre au quotidien avec la maladie. Synthèse des résultats. Septembre 2012. Les Français et Alzheimer Vivre au quotidien avec la maladie Synthèse des résultats Septembre 2012 TNS Sofres Rozenn BOUVIER - 01 40 92 33 20 Zein SAWAYA - 01 40 92 27 61 Espace éthique Alzheimer Grégory EMERY - 01 44 84 17 54

Plus en détail

Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. Résultats du Volet "salariés-parents" 26 avril 2013

Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. Résultats du Volet salariés-parents 26 avril 2013 Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale Résultats du Volet "salariés-parents" 26 avril 2013 Sommaire Note technique 3 Synthèse des enseignements 4 Tableau de bord 6

Plus en détail

Les Français et l Hôpital

Les Français et l Hôpital Les Français et l Hôpital Fédération Hospitalière de France / TNS Sofres Avril 2013 En préambule Les objectifs de l enquête : le regard des Français sur l hôpital public en profonde évolution La précédente

Plus en détail

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants :

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants : 7 ème baromètre annuel Energie-Info sur l ouverture des marchés, réalisé par le médiateur national de l énergie et la Commission de régulation de l énergie. Enquête réalisée par l institut CSA du 5 au

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ Conclusion Dans le cadre de ses missions, le CCSF a confié au CRÉDOC une étude portant sur l accès aux services bancaires des ménages en situation de pauvreté. Cette étude s inscrit en continuité de celle

Plus en détail

Le regard des 18-35 ans sur les sites et applications de rencontre

Le regard des 18-35 ans sur les sites et applications de rencontre NOTE DETAILLÉE Le regard des 18-35 ans sur les sites et applications de rencontre Sondage Harris Interactive pour Glamour Enquête réalisée en ligne du 20 au 22 et du 27 au 29 octobre 2015. Échantillon

Plus en détail

AUTONOMIS NOUVELLE GÉNÉRATION Une réponse plus efficace pour les personnes dépendantes et leur entourage

AUTONOMIS NOUVELLE GÉNÉRATION Une réponse plus efficace pour les personnes dépendantes et leur entourage AUTONOMIS NOUVELLE GÉNÉRATION Une réponse plus efficace pour les personnes dépendantes et leur entourage PARTENARIAT NATIXIS ASSURANCES, FRANCE DOMICILE ET UNA Contacts presse Karine BRIAND Responsable

Plus en détail

Le regard des Français de l'hexagone sur l Outre-Mer

Le regard des Français de l'hexagone sur l Outre-Mer Le regard des Français de l'hexagone sur l Outre-Mer Enquête «miroir» auprès des Français de l'hexagone originaires et non-originaires d Outre-Mer A l occasion de la 5 ème édition de la JOMD (Journée Outre-Mer

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES PME ET TPE. Synthèse des résultats

LE FINANCEMENT DES PME ET TPE. Synthèse des résultats LE FINANCEMENT DES PME ET TPE Synthèse des résultats Le 17 décembre 2007 I- Les besoins de financement des PME et TPE Les besoins de financement des PME et TPE varient fortement en fonction de la taille

Plus en détail

La protection de vos revenus à votre pension est d une

La protection de vos revenus à votre pension est d une AVEZ-VOUS PROTÉGÉ La pension est certainement le souci majeur de beaucoup d entre vous. C est en tout cas ce que nous avons pu constater de la grande enquête de Vivium réalisée en collaboration avec Moneytalk.

Plus en détail

L image de l Ordre des Médecins auprès du grand Public et des médecins

L image de l Ordre des Médecins auprès du grand Public et des médecins L image de l Ordre des Médecins auprès du grand Public et des médecins Synthèse Ipsos / CNOM Jeudi 30 mars 2006 Ipsos Public Affairs Ipsos a interrogé, en parallèle, 949 personnes constituant un échantillon

Plus en détail

FRANCE ETATS-UNIS : REGARDS CROISES

FRANCE ETATS-UNIS : REGARDS CROISES FRANCE ETATS-UNIS : REGARDS CROISES - Synthèse de l Institut CSA - 0700559 Mai 2007 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 CSA Opinion-Corporate Tél. (33) 01 44 94 59 10 / 11 Fax. (33) 01 44

Plus en détail

Position de la COFACE sur le rôle des pensions alimentaires dans la lutte contre la pauvreté des familles monoparentales

Position de la COFACE sur le rôle des pensions alimentaires dans la lutte contre la pauvreté des familles monoparentales Confédération des Organisations Familiales de l Union européenne Confederation of Family Organisations in the European Union Position de la COFACE sur le rôle des pensions alimentaires dans la lutte contre

Plus en détail

Les jeunes et le Service Civique : connaissance, représentations et potentiel d attractivité

Les jeunes et le Service Civique : connaissance, représentations et potentiel d attractivité Les jeunes et le Service Civique : connaissance, représentations et potentiel d attractivité Les principaux enseignements FD/EP N 113392 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion

Plus en détail

Les Français et les déserts médicaux

Les Français et les déserts médicaux Collectif Inter-associatif Sur la Santé Les Français et les déserts médicaux Octobre 2015 Résultats complets Anne-Laure GALLAY Directrice des études institutionnelles BVA Opinion Thomas Genty Chargé d

Plus en détail

Les Français, l e-administration, l enregistrement de données personnelles en ligne et l Open Data

Les Français, l e-administration, l enregistrement de données personnelles en ligne et l Open Data NOTE DETAILLEE Les Français, l e-administration, l enregistrement de données personnelles en ligne et l Open Data Sondage Harris Interactive pour Berger-Levrault Enquête téléphonique réalisée par l'institut

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LEUR HABITAT

LES FRANÇAIS ET LEUR HABITAT LES FRANÇAIS ET LEUR HABITAT Perception de la densité et des formes d habitat Principaux enseignements du sondage réalisé pour l Observatoire de la Ville du 10 au 12 janvier 2007 Contacts TNS Sofres :

Plus en détail

Les Français et les droits de l'enfant

Les Français et les droits de l'enfant Les Français et les droits de l'enfant 3ème édition du Baromètre UNICEF / Fondation pour l'enfance «Avec le soutien du mécénat de sanofi-aventis, partenaire de l UNICEF et de la Fondation pour l Enfance»

Plus en détail

Les Français et les retraites Volet 5 : la dépendance

Les Français et les retraites Volet 5 : la dépendance Les Français et les retraites Volet 5 : la dépendance Sondage réalisé par pour et Publié le mardi 16 décembre 2014 Levée d embargo le lundi 15 décembre 23H00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès

Plus en détail

Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas

Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas FERT / Chargé d études sénior 01 44 94 59 62 2 Sondage

Plus en détail

Les Français, leurs élus et le développement durable.

Les Français, leurs élus et le développement durable. SYNTHÈSE DE L ÉTUDE Les Français, leurs élus et le développement durable. Premier Baromètre Auxilia, réalisé en partenariat avec OpinionWay Réalisé fin octobre 2013, ce baromètre portant sur les Français,

Plus en détail

CFE CGC Baromètre Stress Vague 15 Novembre 2010

CFE CGC Baromètre Stress Vague 15 Novembre 2010 CFE CGC Baromètre Stress Vague 15 Novembre 2010 De : Charlotte Le Gaillard et Pauline Misset Novembre 2010 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009. 17 juin 2009

CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009. 17 juin 2009 CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009 17 juin 2009 FICHE TECHNIQUE Étude barométrique réalisée pour en 2 volets : ETUDE PRINCIPALE CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT Dates de terrain : 24 au 27 avril

Plus en détail

Handicap et emploi : qu en pensent les Français?

Handicap et emploi : qu en pensent les Français? Etude CSA pour CED* Handicap et emploi : qu en pensent les Français? Plus de 4 Français sur 5 se disent à l aise à l idée de travailler aux côtés d une personne en situation de handicap Le 25 septembre

Plus en détail

Enquête IPSOS/MediaVacances.com Mars 2013. La location de vacances de particulier à particulier, un secteur dopé par la crise!

Enquête IPSOS/MediaVacances.com Mars 2013. La location de vacances de particulier à particulier, un secteur dopé par la crise! Enquête IPSOS/MediaVacances.com Mars 2013 La location de vacances de particulier à particulier, un secteur dopé par la crise! Si certains secteurs de l'économie touristique souffrent de la situation économique,

Plus en détail

Prévoyance collective

Prévoyance collective Prévoyance collective Résultats de l étude CTIP / Crédoc sur la perception de la gestion paritaire des institutions de prévoyance par les employeurs Dossier de presse Jeudi 7 avril 2011 Contact Presse

Plus en détail

BAROMÈTRE DU COMMERCE ÉQUITABLE. 2 ème édition AVRIL 2008. Contact Presse : laboite com concept Géraldine FERRIER FRUGIER 01 42 78 48 38

BAROMÈTRE DU COMMERCE ÉQUITABLE. 2 ème édition AVRIL 2008. Contact Presse : laboite com concept Géraldine FERRIER FRUGIER 01 42 78 48 38 BAROMÈTRE DU COMMERCE ÉQUITABLE 2 ème édition AVRIL 2008 Contact TNS Sofres : Pôle Actualité Stratégies d Opinion Guillaume PETIT Marie-Colombe AFOTA 01 40 92 46 90 / 45 03 Contact Presse : laboite com

Plus en détail

BAROMÈTRE IMMOBILIER & CONSTRUCTION

BAROMÈTRE IMMOBILIER & CONSTRUCTION BAROMÈTRE IMMOBILIER & CONSTRUCTION ÉDITO SOMMAIRE Dans le contexte et les difficultés que nous connaissons depuis ces 4/5 dernières années, inquiétude et prudence restent une ligne de conduite fréquemment

Plus en détail

Baromètre des préoccupations des Français

Baromètre des préoccupations des Français Baromètre des préoccupations des Français Comparaison octobre 006 / octobre 0 Réalisé par TNS Sofres pour et Un sondage réalisé pour FICHE TECHNIQUE : Échantillon Échantillon national de 00 personnes représentatif

Plus en détail

Panorama du marché hôtelier parisien

Panorama du marché hôtelier parisien OFFICE DU TOURISME ET DES CONGRÈS DE PARIS, AOUT 215 1 Sommaire Introduction..... 3 1. Evolution du nombre d hôtels à Paris par catégorie depuis 199.. 4 Un besoin de chambres supplémentaires en 22...5

Plus en détail

IMAGE DES METIERS DU TOURISME. Mars 2013

IMAGE DES METIERS DU TOURISME. Mars 2013 IMAGE DES METIERS DU TOURISME Mars 2013 AMéthodologie page 2 Méthodologie Volet Jeunes de 15 à 25 ans : Echantillon de 519 personnes, représentatif des Français âgés de 15 à 25 ans, constitué selon la

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU LOGEMENT 2009

OBSERVATOIRE DU LOGEMENT 2009 OBSERVATOIRE DU LOGEMENT 2009 Les 16 et 17 juillet 2009 Rapport de marginaux NEXITY Contacts TNS Sofres : Stratégies d'opinion Fabienne SIMON / Sarah DUHAUTOIS 01 40 92 47 18 / 44 22 fabienne.simon@tns-sofres.com

Plus en détail

Le défi démographique dans le secteur européen de l assurance Déclaration commune des partenaires sociaux européens du secteur de l assurance

Le défi démographique dans le secteur européen de l assurance Déclaration commune des partenaires sociaux européens du secteur de l assurance Le défi démographique dans le secteur européen de l assurance Déclaration commune des partenaires sociaux européens du secteur de l assurance Introduction Le vieillissement de la population et l inversion

Plus en détail

Les Français et les retraites Volet 6 : le logement

Les Français et les retraites Volet 6 : le logement Les Français et les retraites Volet 6 : le logement Sondage réalisé par pour et Publié le mardi 23 décembre 2014 Levée d embargo le lundi 22 décembre 23H00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès

Plus en détail

Carte de crédit : près de 40% des Suisses l utilisent pour acheter online

Carte de crédit : près de 40% des Suisses l utilisent pour acheter online Carte de crédit : près de 4 des Suisses l utilisent pour acheter online L utilisation d une carte de crédit doit être avant tout pratique et simple. C est ce qui ressort de l étude comportementale de bonus.ch

Plus en détail

Etude socio-économique «Prendre en soin les personnes atteintes de la maladie d Alzheimer : le reste à charge» Principaux résultats 2010

Etude socio-économique «Prendre en soin les personnes atteintes de la maladie d Alzheimer : le reste à charge» Principaux résultats 2010 Etude socio-économique «Prendre en soin les personnes atteintes de la maladie d Alzheimer : le reste à charge» Principaux résultats 2010 Etude réalisée par Préambule L analyse de la littérature et des

Plus en détail

L Observatoire Actineo de la qualité de vie au bureau Edition 2013. 14 Novembre 2013

L Observatoire Actineo de la qualité de vie au bureau Edition 2013. 14 Novembre 2013 L Observatoire Actineo de la qualité de vie au bureau Edition 2013 14 Novembre 2013 Sommaire 1. Contexte & objectifs de l étude 3 2. Les résultats de l Observatoire de la qualité de vie au bureau Vie au

Plus en détail

Protéger la dignité des personnes âgées dépendantes

Protéger la dignité des personnes âgées dépendantes MEMO/08/166 Bruxelles, le 17 mars 2008 Protéger la dignité des personnes âgées dépendantes En quoi consiste la maltraitance des personnes âgées? La maltraitance des personnes âgées existe sous de nombreuses

Plus en détail

Le projet de loi d orientation et de programmation pour l adaptation de la société au vieillissement

Le projet de loi d orientation et de programmation pour l adaptation de la société au vieillissement Le projet de loi d orientation et de programmation pour l adaptation de la société au vieillissement Le Gouvernement a fait le choix d une loi d orientation et de programmation, inscrivant la totalité

Plus en détail

Communiqué de presse Paris le 27 juin 2013

Communiqué de presse Paris le 27 juin 2013 Communiqué de presse Paris le 27 juin 2013 Sondage Agefa PME / Ifop auprès des dirigeants de PME et des enseignants du secondaire et du supérieur L image de l apprentissage progresse tandis que 93% des

Plus en détail

Bilan de la plateforme téléphonique «ALLÔ PREVENTION EXPULSION»

Bilan de la plateforme téléphonique «ALLÔ PREVENTION EXPULSION» Bilan de la plateforme téléphonique «ALLÔ PREVENTION EXPULSION» 0 810 001 505 Année 2013 Des procédures d expulsions toujours plus nombreuses qui justifient de renforcer l information et l accompagnement

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS Novembre 2015 Les modes de production et les parcours

Plus en détail

Bilan et perspectives des régimes invalidité-décès des artisans et commerçants

Bilan et perspectives des régimes invalidité-décès des artisans et commerçants N 43 Avril 1 Bilan et perspectives des régimes invalidité-décès des artisans et commerçants Le RSI gère les régimes invalidité-décès des artisans et commerçants. L assurance invalidité permet de couvrir

Plus en détail

Le coût de la réforme du congé parental partagé ou comment dilapider l argent des finances publiques en mettant la charrue avant les bœufs

Le coût de la réforme du congé parental partagé ou comment dilapider l argent des finances publiques en mettant la charrue avant les bœufs Le coût de la réforme du congé parental partagé ou comment dilapider l argent des finances publiques en mettant la charrue avant les bœufs La réforme du congé parental prévue initialement Lors du vote

Plus en détail

Convention relative aux Droits des Personnes Handicapées. Article 24 - Education. Communication écrite

Convention relative aux Droits des Personnes Handicapées. Article 24 - Education. Communication écrite Convention relative aux Droits des Personnes Handicapées Article 24 - Education Communication écrite Le Belgian Disability Forum (BDF) est une asbl qui compte actuellement 18 organisations membres et représente

Plus en détail

Impact du coût du logement sur le budget des ménages selon leur niveau de vie en 1996 et en 2006

Impact du coût du logement sur le budget des ménages selon leur niveau de vie en 1996 et en 2006 La Note de l Observatoire de l Habitat N 11 Impact du coût du logement sur le budget des ménages selon leur niveau de vie en 1996 et en 2006 Introduction 1 Entre 1996 et 2006, le coût des logements s est

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

Avant projet de loi sur l enseignement obligatoire février 2010 Questions réponses Relations école famille

Avant projet de loi sur l enseignement obligatoire février 2010 Questions réponses Relations école famille L actuelle loi scolaire prévoit que l école «seconde» la famille en matière d éducation. L avant-projet lui donne un rôle «complémentaire» à celui des parents en matière d éducation. L école doit en effet

Plus en détail

LE CERCLE DE L EPARGNE LE DOSSIER DU MOIS EPARGNE, RETRAITE : QUE PENSENT LES RETRAITES DE LEUR PENSION, DE LEUR EPARGNE ET DE LA DEPENDANCE?

LE CERCLE DE L EPARGNE LE DOSSIER DU MOIS EPARGNE, RETRAITE : QUE PENSENT LES RETRAITES DE LEUR PENSION, DE LEUR EPARGNE ET DE LA DEPENDANCE? Octobre 2015 LE CERCLE DE L EPARGNE LE DOSSIER DU MOIS EPARGNE, RETRAITE : QUE PENSENT LES RETRAITES DE LEUR PENSION, DE LEUR EPARGNE ET DE LA DEPENDANCE? Par Philippe Crevel Directeur du Cercle de l Epargne

Plus en détail

Parcours d acquisition de la résidence principale :

Parcours d acquisition de la résidence principale : www.creditfoncier.com U N E É T U D E D U C R É D I T F O N C I E R Parcours d acquisition de la résidence principale : du rêve à la réalité JUIN 2015 sommaire PAGE 02 synthèse PAGE 04 Du rêve à la réalité

Plus en détail

LES AIDES À LA MOBILITÉ GÉOGRAPHIQUE : UN COUP DE POUCE POUR LE RETOUR À L EMPLOI

LES AIDES À LA MOBILITÉ GÉOGRAPHIQUE : UN COUP DE POUCE POUR LE RETOUR À L EMPLOI ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES DÉCEMBRE 2014 N 10 SOMMAIRE P.2 LA SITUATION AU REGARD DE L EMPLOI VARIE EN FONCTION DE L AIDE P.3 QUATRE BÉNÉFICIAIRES SUR DIX DÉCLARENT AVOIR FAIT DES CONCESSIONS POUR RETROUVER

Plus en détail

Enquête Mercer Risque dépendance Résultats 2015

Enquête Mercer Risque dépendance Résultats 2015 Enquête Mercer Risque dépendance Résultats 2015 Février 2015 Paris - La Défense Sommaire Contacts Mercer Eléments de contexte Méthodologie Profil des entreprises participantes à l enquête Synthèse des

Plus en détail

L impact de l innovation sur l emploi vu par les salariés du privé Rapport d étude Octobre 2014

L impact de l innovation sur l emploi vu par les salariés du privé Rapport d étude Octobre 2014 L impact de l innovation sur l emploi vu par les salariés du privé Rapport d étude Octobre 2014 BVA Opinion Adélaïde Zulfikarpasic- Directrice 01 71 16 90 96 Conseil d Orientation pour l Emploi Laurence

Plus en détail

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 N 5 Février 2008 La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 Le nombre d infirmiers exerçant à la Réunion ne cesse d augmenter,

Plus en détail

Partir en voyage sans ses enfants : quelles motivations des parents et quels types de séjours? *-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Partir en voyage sans ses enfants : quelles motivations des parents et quels types de séjours? *-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-* NOTE DETAILLEE Partir en voyage sans ses enfants : quelles motivations des parents et quels types de séjours? Etude Harris Interactive pour Voyages-sncf.com Echantillon de 621 personnes vivant dans un

Plus en détail

Le moral se consolide chez les dirigeants de PME/ETI qui souhaitent des réformes pour favoriser l emploi

Le moral se consolide chez les dirigeants de PME/ETI qui souhaitent des réformes pour favoriser l emploi Paris, 15 mars 2012 Le moral se consolide chez les dirigeants de PME/ETI qui souhaitent des réformes pour favoriser l emploi La Banque Palatine, Banque des moyennes entreprises et des ETI au sein du Groupe

Plus en détail

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014 Patrick Haas 13 novembre 2014 Rappel de la méthodologie Échantillon Mode de recueil Dates de terrain 959 individus âgés de 18 ans et plus Interviews réalisées par téléphone. Le terrain s est déroulé les

Plus en détail

Les principales causes d échec d une création d entreprise

Les principales causes d échec d une création d entreprise CHAPITRE 1 Les principales causes d échec d une création d entreprise Introduction «[ ] Échouer, c est avoir la possibilité de recommencer de manière plus intelligente [ ]» Henry Ford Depuis ces dix dernières

Plus en détail

Quelques mois après la naissance d un bébé,

Quelques mois après la naissance d un bébé, Naître en France L organisation familiale après la naissance L organisation du couple, puis de la famille, est modifiée par la naissance d un enfant. Comment les parents se répartissent-ils les rôles?

Plus en détail

Election présidentielle 2012. Les entreprises de services à la personne interrogent les candidats à l élection présidentielle

Election présidentielle 2012. Les entreprises de services à la personne interrogent les candidats à l élection présidentielle Février 2012 Election présidentielle 2012 6 questions 1 aux candidats Les entreprises de services à la personne interrogent les candidats à l élection présidentielle Services à la personne 2012-2017 Février

Plus en détail

- Mars 2013 CONGRES CFE CGC : DONNER DU SENS A VOTRE FUTUR. Présentation des résultats. Contact :

- Mars 2013 CONGRES CFE CGC : DONNER DU SENS A VOTRE FUTUR. Présentation des résultats. Contact : CONGRES CFE CGC : DONNER DU SENS A VOTRE FUTUR - Mars 2013 Contact : Bruno Jeanbart Directeur Général adjoint Tel : 01 78 94 90 14 Email : bjeanbart@opinion-way.com Présentation des résultats Note méthodologique

Plus en détail

La face cachée des «Tanguy»

La face cachée des «Tanguy» La face cachée des «Tanguy» Les jeunes en hébergement contraint chez leurs parents 05 DÉCEMBRE 2015 La face cachée des «Tanguy» Dans le film d Etienne Chatiliez, le jeune «Tanguy» se complaît jusqu à un

Plus en détail

Une amélioration qui demande confirmation

Une amélioration qui demande confirmation JANVIER 2016 Une amélioration qui demande confirmation 2015 s avère plus favorable que prévu pour les TPE-PME de Rhône-Alpes. Contrairement aux années précédentes, les entreprises qui déclarent un chiffre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.esthetic-consult.com. Ludovic Benasson PR and Public Affairs Manager

DOSSIER DE PRESSE. www.esthetic-consult.com. Ludovic Benasson PR and Public Affairs Manager DOSSIER DE PRESSE www.esthetic-consult.com Septembre 2015 / La beauté à portée de quelques clics. C est ce que propose le site de téléconseil médical www.esthetic-consult.com. Sans vous déplacer, en toute

Plus en détail

Les Français, les sans-abri et la lutte contre l exclusion. Regards croisés

Les Français, les sans-abri et la lutte contre l exclusion. Regards croisés Politique Décembre 2006 Les Français, les sans-abri et la lutte contre l exclusion Regards croisés Décembre 2006 Ce sondage est réalisé pour Publié dans le jeudi 7 décembre 2006 et le jeudi 7 décembre

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague 3 Septembre 2009

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague 3 Septembre 2009 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague 3 Septembre 2009 Baromètre annuel vague 3-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel vague

Plus en détail

Les architectes et l évolution du métier à l horizon 2030

Les architectes et l évolution du métier à l horizon 2030 Centre d accueil du Mémorial, Thiepval (80), Plan 01 arch. Plan 01 Les architectes et l évolution du métier à l horizon 2030 Nous vous présentons dans cette nouvelle livraison des Cahiers les résultats

Plus en détail

Enquête menée par le Cnesco Redoublement : qu en pensent les collégiens et les lycéens?

Enquête menée par le Cnesco Redoublement : qu en pensent les collégiens et les lycéens? 26 janvier 2015 Enquête menée par le Cnesco Redoublement : qu en pensent les collégiens et les lycéens? La parole des élèves est peu analysée dans la recherche. C'est pourquoi le Cnesco a décidé de mener

Plus en détail

La mise en œuvre de l évaluation interne dans les ESSMS visés à l article L.312-1 du CASF

La mise en œuvre de l évaluation interne dans les ESSMS visés à l article L.312-1 du CASF La mise en œuvre de l évaluation interne dans les ESSMS visés à l article L.312-1 du CASF Le contexte du rapport Publié en février 2013, ce rapport est issu d une enquête par questionnaire, réalisée par

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LE COLLEGE BILAN ET

LES FRANÇAIS ET LE COLLEGE BILAN ET LES FRANÇAIS ET LE COLLEGE BILAN ET PERSPECTIVES - Sondage de l'institut CSA - N 1100267B Avril 2011 Contact : Jérôme Sainte-Marie Directeur du département Politique-Opinion Tel : 01 44 94 59 10 / 59 11

Plus en détail

Les Français et le Grand Age

Les Français et le Grand Age Les Français et le Grand Age Fédération Hospitalière de France / TNS Sofres Mai 2013 En préambule Le vieillissement de la population et la prise en charge du grand âge : un enjeu crucial dans l agenda

Plus en détail

L égalité des femmes et des hommes est un droit capital. S attacher à une égalité entre les

L égalité des femmes et des hommes est un droit capital. S attacher à une égalité entre les Mars 2011 L égalité des femmes et des hommes est un droit capital. S attacher à une égalité entre les Les hommes sont bien plus performants que les femmes dans les métiers techniques Les femmes s investissent

Plus en détail

Enquête sur la formation professionnelle

Enquête sur la formation professionnelle Enquête sur la formation professionnelle Regards croisés DRH / Chefs d entreprise & Jeunes Ce sondage est réalisé par pour l LEVEE D EMBARGO DES A PRESENT 1 Contact BVA : Céline BRACQ, Directrice Adjointe

Plus en détail

Halte Pouce - Dépouillement du questionnaire (Période de l enquête de juillet à septembre 2009)

Halte Pouce - Dépouillement du questionnaire (Période de l enquête de juillet à septembre 2009) Halte Pouce - Dépouillement du questionnaire (Période de l enquête de juillet à septembre 2009) 22 questionnaires ont été retournés (dont une personne habitant le département 77). La période estivale est

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Institut CSA pour Metlife Novembre 2014 Sommaire Fiche technique 3 Profil de l échantillon

Plus en détail

Les arrêts maladie représentent en moyenne l équivalent de 40 emplois à temps plein dans une entreprise de 1 000 salariés

Les arrêts maladie représentent en moyenne l équivalent de 40 emplois à temps plein dans une entreprise de 1 000 salariés Communiqué de presse Paris, le 7 avril 2014 Les arrêts maladie représentent en moyenne l équivalent de 40 emplois à temps plein dans une entreprise de 1 000 salariés Malakoff Médéric qui assure la santé

Plus en détail

Les lycéens et l Industrie

Les lycéens et l Industrie Les lycéens et l Industrie Etude auprès de lycéens en série scientifique et technologique Vague 2 Avril 2014 Méthodologie Fiche technique Opinion globale sur différents secteurs d activité 69% de bonne

Plus en détail

Quel est l âge des participants?

Quel est l âge des participants? Quel est l âge des participants? Force est de constater que l étude à susciter les réponses de 630 participants. Il témoigne en effet de la participation massive à ce sondage et ainsi du grand intérêt

Plus en détail

Observatoire cercle des Epargnants de la retraite

Observatoire cercle des Epargnants de la retraite Le cercle des Epargnants est partenaire du groupe Generali Observatoire cercle des Epargnants de la retraite Dossier de Presse décembre 2004 Contact cercle des Epargnants Philippe Crevel 01 58 38 65 37

Plus en détail

Mobilités professionnelles

Mobilités professionnelles Mobilités professionnelles Note de synthèse Mai 2009 CONSEIL D ORIENTATION POUR L EMPLOI Laurence GAUNE Contact TNS Sofres : Département Stratégies d opinion Eric CHAUVET / Raphaël RAYNAUD : 01 40 92 45

Plus en détail

Le funéraire de demain. Présentation des résultats Septembre 2009

Le funéraire de demain. Présentation des résultats Septembre 2009 Le funéraire de demain Présentation des résultats Septembre 2009 Sommaire 1. Prévoir ses obsèques (p. 4) 2. Le funéraire, nouvel acteur de développement durable (p. 6) 3. L'accompagnement (p. 11) Le funéraire

Plus en détail

1. Présentation du projet

1. Présentation du projet SONDAGE RAPPROCHER L ÉCOLE DES FAMILLES 1. Présentation du projet Le 31 mars dernier, une soirée d échanges à l intention des parents a été organisée par l Organisme de participation des parents de l école

Plus en détail

Ministère de l'éducation nationale

Ministère de l'éducation nationale Ministère de l'éducation nationale Enquête PROFETIC auprès de 6 000 enseignants du second degré Synthèse 14 juin 2012 Sommaire 1 - Finalité et modalités de l enquête p.3 2 - Les résultats p.4 - Facilité

Plus en détail

La Garantie des Risques Locatifs Regards croisés grand public / propriétaires bailleurs. Novembre 2009

La Garantie des Risques Locatifs Regards croisés grand public / propriétaires bailleurs. Novembre 2009 La Garantie des Risques Locatifs Regards croisés grand public / propriétaires Novembre 2009 Sommaire 1. Louer un logement : une mission particulièrement difficile pour les Français 2. Des avis en revanche

Plus en détail

Les Français, les investissements dans les PME et l ISR

Les Français, les investissements dans les PME et l ISR Les Français, les investissements dans les PME et l ISR Mai 2011 De : Bruno JEANBART A : Charles-Henri d AUVIGNY, Délégué Général Institut Pro-Actions OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris.

Plus en détail

Observatoire de la Prévention

Observatoire de la Prévention Observatoire de la Prévention ETUDE QUANTITATIVE VAGUE 5 - OCTOBRE 2008 Résultats détaillés Novembre 2008 Observatoire MACIF de la Prévention - Etude quantitative vague 5 - Octobre 2008 1 Rappel important

Plus en détail

Quelles sont les questions associées aux problèmes de santé mentale?

Quelles sont les questions associées aux problèmes de santé mentale? Santé mentale Termes clés Maladie mentale : affection médicale qui perturbe les pensées d une personne, ses sensations, son humeur, sa capacité à établir des relations avec les autres et sa vie quotidienne.

Plus en détail

Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M

Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M Cette étude visait à dresser un état des lieux précis qui prenne en compte la diversité (âge, situation géographique,

Plus en détail

Présentation de deux Notes d analyse L entrepreneuriat en France

Présentation de deux Notes d analyse L entrepreneuriat en France Paris, le 25 octobre 2012 Présentation de deux Notes d analyse L entrepreneuriat en France Volet 1 : Mythes et réalités en comparaison internationale Volet 2 : Comment mieux accompagner la prise de risque

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Administration et sécurité des réseaux de l Université Montpellier 2 Sciences et techniques UM2 Vague E 2015-2019

Plus en détail

L EMPLOI DANS LE SECTEUR IMMOBILIER. FONCIASCOPE de l habitat

L EMPLOI DANS LE SECTEUR IMMOBILIER. FONCIASCOPE de l habitat L EMPLOI DANS LE SECTEUR IMMOBILIER METHODOLOGIE A la demande du groupe Foncia, BVA a réalisé une enquête par Internet auprès d un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et

Plus en détail

Les Français et les rythmes scolaires

Les Français et les rythmes scolaires Les Français et les rythmes scolaires Sondage Institut CSA pour Ministère de l Education nationale, de l Enseignement supérieur et de la Recherche Mai 2014 Fiche technique Sondage exclusif Institut CSA

Plus en détail

Divergences sectorielles

Divergences sectorielles Octobre 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 373 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

La mémoire de la rafle du Vel d Hiv

La mémoire de la rafle du Vel d Hiv Contacts Pôle Opinion Corporate Jérôme Sainte-Marie, Directeur du Pôle Opinion-Corporate (jerome.sainte-marie@csa.eu) Nicolas Fert, Chargé d études sénior au Pôle Opinion-Corporate (nicolas.fert@csa.eu)

Plus en détail

LA PERTE D AUTONOMIE DES PERSONNES AGEES

LA PERTE D AUTONOMIE DES PERSONNES AGEES LA PERTE D AUTONOMIE DES PERSONNES AGEES En Moselle Observatoire de la Famille 2012/2013 UDAF de la Moselle, 1 Avenue Leclerc de Hauteclocque, 57000 METZ www.udaf57.fr Décembre 2013 EDITO DU PRESIDENT

Plus en détail

Observatoire Orange - Terrafemina. La Webcampagne 2012. Sondage de l institut CSA. avec

Observatoire Orange - Terrafemina. La Webcampagne 2012. Sondage de l institut CSA. avec Observatoire Orange - Terrafemina La Webcampagne 2012 Sondage de l institut CSA avec Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 11 ème vague d un baromètre portant

Plus en détail

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-* NOTE DETAILLEE Les attentes des catégories populaires Sondage Harris Interactive pour L Humanité Dimanche Enquête réalisée en ligne du 17 au 19 janvier 2012. Echantillon de 639 individus membres des catégories

Plus en détail