Document d orientation sur le Plan provincial de formation des manipulateurs d aliments. Ministère de la Santé et des Soins de longue durée

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Document d orientation sur le Plan provincial de formation des manipulateurs d aliments. Ministère de la Santé et des Soins de longue durée"

Transcription

1 Document d orientation sur le Plan provincial de formation des manipulateurs d aliments Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Novembre 2013

2 Table des matières Préambule... 3 Objet... 3 Avis de non-responsabilité... 4 Directives à l intention du personnel des conseils de santé... 4 Exigences relatives au programme de formation pour les manipulateurs d aliments... 4 Formation en ligne... 4 Examens provinciaux normalisés de formation pour les manipulateurs d aliments... 5 Rétablissement du certificat... 5 Admission à l examen... 5 Cours en ligne... 5 Carte du Certificat de formation en manipulation des aliments... 5 Reconnaissance des certificats de formation en manipulation des aliments délivrés par d autres entités que les conseils de santé... 6 Références... 7 Annexe 1 : Exigences du programme de formation pour les manipulateurs d aliments bureaux de santé publique... 8 Annexe 2 : Modèle de rapport concernant les exigences du programme de formation pour les manipulateurs d aliments bureaux de santé publique

3 Préambule Les Normes de santé publique de l Ontario (NSPO) 1 énoncent les programmes et services minimaux que les conseils de santé sont tenus d offrir. Les normes 1 sont publiées par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée en vertu de l article 7 de la Loi sur la protection et la promotion de la santé (LPPS). 2 De plus, la LPPS 2 exige que les exploitants de dépôts d aliments de l Ontario respectent un certain nombre d exigences concernant le fonctionnement d un dépôt d aliments. Les exigences sont énoncées dans le Règlement de l Ontario 562/90 (Food Premises). 3 Les NSPO sont appuyées par des protocoles qui précisent davantage les attentes concernant le respect des exigences des normes. Le Protocole concernant la salubrité des aliments, 2008 (ou la version en vigueur) 4 fait partie de la norme du programme de salubrité des aliments. Le Protocole concernant la salubrité des aliments, 2008 (ou la version en vigueur) 4 a pour but de favoriser la prévention et la réduction des maladies d origine alimentaire en mettant à la disposition des conseils de santé des directives pour la mise en œuvre de programmes intégrés de salubrité des aliments à l échelon local. La formation des manipulateurs d aliments vise à améliorer leurs pratiques afin de réduire le risque de maladies d origine alimentaire. Comme le prévoit la section 3)b)i) du Protocole concernant la salubrité des aliments, 2008 (ou la version en vigueur), 4 les conseils de santé doivent veiller à ce qu un ou des programmes de formation sur la salubrité des aliments soient offerts aux manipulateurs d aliments de la circonscription sanitaire; promouvoir la présence d au moins un manipulateur d aliments certifié durant les heures d ouverture de tous les dépôts d aliments à risque élevé et modéré de la circonscription sanitaire; et promouvoir le perfectionnement ou le rétablissement du certificat en manipulation des aliments aux manipulateurs d aliments dont le manque d hygiène ou les pratiques inadéquates de préparation d aliments ont donné lieu à une maladie ou à une épidémie d origine alimentaire. Objet Ce document d orientation explique de quelle façon le Plan provincial de formation des manipulateurs d aliments doit être mis en œuvre par les conseils de santé. Le présent document d orientation vise notamment à : A. énoncer les exigences minimales des programmes de formation pour les manipulateurs d aliments offerts par les conseils de santé ou en leur nom; B. établir les exigences concernant l utilisation d examens normalisés au terme de la formation des manipulateurs d aliments; C. établir les exigences concernant l utilisation de la carte du Certificat de formation en manipulation des aliments; D. fournir des directives aux conseils de santé concernant la reconnaissance de la certification décernée par des fournisseurs autorisés par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée, mais qui ne sont pas des bureaux de santé publique. 3

4 Avis de non-responsabilité Le présent document d orientation ne vise pas à fournir des conseils juridiques ou à remplacer le discernement professionnel des membres du personnel des conseils de santé ou des conseillers juridiques. Les professionnels qui font partie du personnel des conseils de santé doivent consulter leur chef de service ou un conseiller juridique, selon le cas. S il y a un conflit entre le présent document d orientation et le Protocole concernant la salubrité des aliments, 2008 (ou la version en vigueur), 4 les NSPO, 1 la LPPS 2 ou ses règlements, le Protocole concernant la salubrité des aliments, 2008 (ou la version en vigueur), 4 les NSPO, 1 la LPPS 2 ou ses règlements, le cas échant, auront préséance. Directives à l intention du personnel des conseils de santé Exigences relatives au programme de formation pour les manipulateurs d aliments Tous les conseils de santé doivent satisfaire aux exigences du programme de formation pour les manipulateurs d aliments bureaux de santé publique (annexe 1) énoncées par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée. Les conseils de santé doivent utiliser le modèle de rapport concernant les exigences du programme de formation pour les manipulateurs d aliments bureaux de santé publique (annexe 2) afin de présenter leur rapport au ministère de la Santé et des Soins de longue durée. Les conseils de santé qui offrent une formation aux manipulateurs d aliments par l entremise d un mandataire (p. ex., un collège communautaire) doivent veiller à ce que le cours offert satisfait aux exigences du programme de formation pour les manipulateurs d aliments bureaux de santé publique (annexe 1), et ils doivent présenter leur rapport au ministère de la Santé et des Soins de longue durée à l aide du modèle de rapport concernant les exigences du programme de formation pour les manipulateurs d aliments bureaux de santé publique (annexe 2). Comme cela est expliqué ci-dessous, les mandataires d un conseil de santé ne peuvent délivrer la carte du Certificat de formation en manipulation des aliments. Si des modifications sont apportées à un programme de formation pour les manipulateurs d aliments offert par un conseil de santé ou par son mandataire, le modèle de rapport concernant les exigences du programme de formation pour les manipulateurs d aliments bureaux de santé publique (annexe 2) doit être présenté à nouveau à afin de démontrer que toutes les exigences continuent d être respectées. Formation en ligne Des cours en ligne peuvent être offerts afin d appuyer les programmes des bureaux de santé publique. Les cours en ligne doivent se conformer aux exigences du programme de formation pour les manipulateurs d aliments bureaux de santé publique (annexe 1), à l exception des dispositions concernant la taille des classes. 4

5 Examens provinciaux normalisés de formation pour les manipulateurs d aliments Les conseils de santé auront accès à au moins trois examens provinciaux normalisés de formation pour les manipulateurs d aliments. On peut accéder aux examens et aux clés de correction dans l espace Santé publique du portail cybersantéontario.ca, ou par le biais d un autre portail, selon les indications du ministère de la Santé et des Soins de longue durée. Les conseils de santé ont le choix d utiliser les examens provinciaux normalisés de formation pour les manipulateurs d aliments, ou d utiliser leurs propres examens qui sont conformes aux exigences du programme de formation pour les manipulateurs d aliments bureaux de santé publique (annexe 1). Rétablissement du certificat Le certificat peut être rétabli en réussissant l examen. Même si cela n est pas obligatoire, il est recommandé que la candidate ou le candidat suive le cours à nouveau ou un cours de recyclage avant de passer l examen. Admission à l examen Dans le cas des conseils de santé qui permettent à un particulier de passer l examen de formation pour les manipulateurs d aliments sans achever le cours de manipulateur d aliments, des critères d admission à l examen devraient être établis. Ces critères peuvent tenir compte du nombre d années d expérience dans l industrie de l alimentation, de la formation préalable comme manipulateur d aliments et de la certification préalable comme manipulateur d aliments. Cours en ligne L examen qui suit les cours en ligne doit être passé en personne et facilité par le bureau de santé publique. Ceci inclut un examen supervisé par une personne qui n est pas membre du personnel du bureau de santé publique. L administration de l examen qui suit les cours en ligne doit satisfaire aux exigences du programme de formation pour les manipulateurs d aliments bureaux de santé publique (annexe 1). Carte du Certificat de formation en manipulation des aliments À compter du 1 er octobre 2013, les conseils de santé pourront délivrer la carte du Certificat de formation en manipulation des aliments aux candidates et candidats qui obtiennent une note d au moins 70 % à l examen de formation pour les manipulateurs d aliments administré par un conseil de santé. La carte du Certificat de formation en manipulation des aliments peut être délivrée aux candidates et candidats qui réussissent les cours offerts ou l examen administré par un mandataire du conseil de santé. Toutefois, la carte du Certificat de formation en manipulation des aliments est délivrée directement par les conseils de santé. Les mandataires du conseil de santé ne peuvent délivrer une carte. Le modèle de la carte du Certificat de formation en manipulation des aliments est accessible dans l espace Santé publique du portail cybersantéontario.ca, ou par le biais d un autre portail, selon les indications du ministère de la Santé et des Soins de longue durée. 5

6 Le modèle de la carte du Certificat de formation en manipulation des aliments ne peut pas être modifié par les conseils de santé. La carte doit être imprimée sur un papier cartonné blanc dont les dimensions correspondent aux dimensions prédéterminées du modèle (89 51 mm [3,5 2 po]) et en couleurs. En plus de la carte du Certificat de formation en manipulation des aliments, les conseils de santé peuvent aussi choisir de délivrer des certificats (215,9 mm x 279,4 mm [8,5 11 po]) aux candidates et candidats reçus, en utilisant le modèle de certificat fourni par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée ou un modèle créé par le conseil de santé. Les conseils de santé doivent accepter les certificats délivrés par les autres conseils de santé après le 1 er octobre Les conseils de santé peuvent accepter les certificats délivrés par les autres conseils de santé avant le 1 er octobre 2013, mais ils ne sont pas tenus de le faire. Reconnaissance des certificats de formation en manipulation des aliments délivrés par d autres entités que les conseils de santé Les entités qui ne sont pas des bureaux de santé publique (entités commerciales ou privées, établissements d enseignement, organisations, associations, etc.) qui délivrent des certificats en manipulation des aliments et qui offrent une formation et un certificat en manipulation des aliments peuvent demander au ministère de la Santé et des Soins de longue durée de faire l objet d une évaluation en fonction d une norme provinciale concernant les programmes de reconnaissance de la formation de manipulateur d aliments, afin de devenir des fournisseurs reconnus. Les conseils de santé doivent reconnaître les certificats en manipulation des aliments délivrés par des fournisseurs reconnus par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée après le 1 er septembre Les conseils de santé peuvent accepter les certificats délivrés par des fournisseurs autres que les conseils de santé avant le 1 er octobre 2013, mais ils ne sont pas tenus de le faire. Les conseils de santé peuvent également choisir d'accepter les certificats délivrés par des fournisseurs qui ne sont pas reconnus par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée si le conseil de santé estime que les programmes répondent aux exigences provinciales. Cela ne s'applique pas aux fournisseurs qui ont fait une demande au ministère de la Santé et des Soins de longue durée et dont les programmes ont été jugés par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée non conformes aux exigences provinciales. Les conseils de santé peuvent également choisir d'accepter les certificats délivrés par les autres provinces si le conseil de santé estime que les programmes satisfont aux exigences provinciales. 6

7 Références 1. Ontario, ministère de la Santé et des Soins de longue durée. Normes de santé publique de l Ontario, Toronto ON : Imprimeur de la Reine pour l Ontario, 2008 (citation du 5 juillet 2013). Accessible à l adresse suivante : df. 2. Loi sur la protection et la promotion de la santé, L.R.O. 1990, ch. H.7. Accessible à l adresse suivante : 3. Règl. de l Ont. 562/90 (en anglais seulement). Accessible à l adresse suivante : 4. Ontario, ministère de la Santé et des Soins de longue durée. Protocole concernant la salubrité des aliments, Toronto ON: Imprimeur de la Reine pour l Ontario, Accessible à l adresse suivante df. 7

8 Annexe 1 : Exigences du programme de formation pour les manipulateurs d aliments bureaux de santé publique Tableau 1 : Documentation et contenu Documentation et contenu Le guide provincial de formation pour les manipulateurs d aliments est utilisé, comme fourni. OU Le guide provincial de formation pour les manipulateurs d aliments est partiellement utilisé, afin de veiller à ce que le cours comprenne le contenu minimal décrit ci-dessous. OU Le bureau de santé publique utilise son propre guide de formation, qui porte sur le contenu minimal suivant : le rôle du conseil de santé; les lois et les règlements en matière de santé publique; un aperçu des principes de gestion de la salubrité des aliments (y compris les principes du système d'analyse des dangers et de maîtrise des points critiques (HACCP)); la manipulation, la préparation et l entreposage hygiéniques (y compris la microbiologie de base, les approvisionnements en denrées alimentaires salubres, les effets indésirables des aliments, la préparation et l entreposage hygiéniques des aliments); l hygiène du manipulateur d aliments; la salubrité, la conception et l entretien des dépôts d aliments; la prévention des allergies et des incidents alimentaires et les interventions. Tableau 2 : Disponibilité, communication et promotion Disponibilité, communication et promotion Des cours de formation pour les manipulateurs d aliments sont offerts dans la circonscription sanitaire.* Les cours peuvent être offerts directement par les bureaux de santé publique ou par l entremise d un mandataire (p. ex., un collège communautaire). Le bureau de santé publique fait la promotion des cours de formation pour les manipulateurs d aliments sur son site Web. Le site Web du bureau de santé publique fournit les renseignements suivants : la description des cours; la façon de s inscrire; les différentes façons de suivre les cours; les exigences relatives à l obtention et au rétablissement du certificat; les coordonnées où l on peut obtenir d autres renseignements; un lien vers la liste des fournisseurs autres que les bureaux de santé publique qui sont reconnus par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée (en voie de préparation). * Les cours en ligne peuvent être admissibles afin de satisfaire à cette exigence. 8

9 Tableau 3 : Prestation Prestation Le matériel du cours est disponible en français et en anglais. La taille maximale d une classe est de 25 étudiantes et étudiants par instructrice ou instructeur. La durée minimale du cours est d une journée complète, incluant l examen. Un manuel ou un cahier de travail est fourni à chaque étudiante ou étudiant. L examen : se déroule à livre fermé; comporte au moins 50 questions; exige un taux de passage de 70 % Si les examens provinciaux normalisés de formation pour les manipulateurs d aliments ne sont pas utilisés, les questions ont été prétestées afin de veiller à ce que les objectifs d apprentissage soient atteints. Si les examens provinciaux normalisés de formation pour les manipulateurs d aliments ne sont pas utilisés, les banques de questions contiennent un nombre suffisant de questions afin d en assurer la répartition aléatoire. La sécurité et l intégrité des examens sont assurées grâce à des mesures, comme le comptage et l assignation des examens aux participantes et participants, l identification adéquate des participantes et participants, la protection des examens contre la perte ou la violation de la confidentialité. Certificat : La carte du Certificat de formation en manipulation des aliments est délivrée dans les 15 jours ouvrables qui suivent l achèvement du cours et la réussite de l examen. Le certificat expire cinq ans après la date de délivrance. Le bureau de santé publique conserve une liste des participantes et participants aux cours, incluant le nom des participantes et participants, la date du cours, les résultats de l examen et la date d expiration du certificat. Tableau 4 : Principes directeurs Principes directeurs Les programmes de formation pour les manipulateurs d aliments offerts par les bureaux de santé publique ou leurs mandataires doivent : utiliser un langage simple; tenir compte des écarts culturels, des personnes handicapées et de la différence entre les sexes; être précis et d'actualité. 9

10 Annexe 2 : Modèle de rapport concernant les exigences du programme de formation pour les manipulateurs d aliments bureaux de santé publique Tableau 1 : Matériels et contenu Matériels et contenu Veuillez sélectionner une des réponses indiquées ci-dessous. Le guide provincial de formation pour les manipulateurs d aliments est utilisé, comme fourni. Le guide provincial de formation pour les manipulateurs d aliments est partiellement utilisé, afin de veiller à ce que le cours comprenne le contenu minimal décrit ci-dessous. Le bureau de santé publique utilise son propre guide de formation, qui porte sur le contenu minimal suivant : le rôle du conseil de santé; les lois et les règlements en matière de santé publique; un aperçu des principes de gestion de la salubrité des aliments (y compris les principes du système d'analyse des dangers et de maîtrise des points critiques (HACCP)); la manipulation, la préparation et l entreposage hygiéniques (y compris la microbiologie de base, les approvisionnements en denrées alimentaires salubres, les effets indésirables des aliments, la préparation et l entreposage hygiéniques des aliments); l hygiène du manipulateur d aliments; la salubrité, la conception et l entretien des dépôts d aliments; la prévention des allergies et des incidents alimentaires et les interventions. Tableau 2 : Disponibilité, communication et promotion Disponibilité, communication et promotion Des cours de formation pour les manipulateurs d aliments sont offerts dans la circonscription sanitaire.* Les cours peuvent être offerts directement par les bureaux de santé publique ou par l entremise d un mandataire (p. ex., un collège communautaire). Le bureau de santé publique fait la promotion des cours de formation pour les manipulateurs d aliments sur son site Web. Le site Web du bureau de santé publique fournit les renseignements suivants : la description des cours; la façon de s inscrire; les différentes façons de suivre les cours; les exigences relatives à l obtention et au rétablissement du certificat; les coordonnées où l on peut obtenir d autres renseignements; un lien vers la liste des fournisseurs autres que les bureaux de santé publique qui sont reconnus par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée (en voie de préparation). Exigences satisfaites? (Oui / Non) S. O. 10

11 * Les cours en ligne peuvent être admissibles afin de satisfaire à cette exigence. Veuillez communiquer avec le ministère de la Santé et des Soins de longue durée si des cours en salle de classe ne sont pas offerts par votre bureau de santé publique ou son mandataire. Tableau 3 : Prestation Prestation Le matériel du cours est disponible en français et en anglais. La taille maximale d une classe est de 25 étudiantes et étudiants par instructrice ou instructeur. La durée minimale du cours est d une journée complète, incluant l examen. Un manuel ou un cahier de travail est fourni à chaque étudiante ou étudiant. L examen : se déroule à livre fermé; comporte au moins 50 questions; exige un taux de passage de 70 % Si les examens provinciaux normalisés de formation pour les manipulateurs d aliments ne sont pas utilisés, les questions ont été prétestées afin de veiller à ce que les objectifs d apprentissage soient atteints. Si les examens provinciaux normalisés de formation pour les manipulateurs d aliments ne sont pas utilisés, les banques de questions contiennent un nombre suffisant de questions afin d en assurer la répartition aléatoire. La sécurité et l intégrité des examens sont assurées grâce à des mesures, comme le comptage et l assignation des examens aux participantes et participants, l identification adéquate des participantes et participants, la protection des examens contre la perte ou la violation de la confidentialité. Certificat : La carte du Certificat de formation en manipulation des aliments est délivrée dans les 15 jours ouvrables qui suivent l achèvement du cours et la réussite de l examen. Le certificat expire cinq ans après la date de délivrance. Le bureau de santé publique conserve une liste des participantes et participants aux cours, incluant le nom des participantes et participants, la date du cours, les résultats de l examen et la date d expiration du certificat. Exigences satisfaites? (Oui / Non) Tableau 4 : Principes directeurs Principes directeurs Les programmes de formation pour les manipulateurs d aliments offerts par les bureaux de santé publique ou leurs mandataires doivent : utiliser un langage simple; tenir compte des écarts culturels, des personnes handicapées et de la différence entre les sexes; être précis et d'actualité. 11

12 Nº de catalogue ISBN (PDF) Novembre 2013 Imprimeur de la Reine pour l Ontario 2013

Exigences relatives à l obtention du droit d exercice de l expertise. comptable / la comptabilité publique après l agrément

Exigences relatives à l obtention du droit d exercice de l expertise. comptable / la comptabilité publique après l agrément Exigences relatives à l obtention du droit d exercice de l expertise comptable / la comptabilité publique après l agrément En vertu de la protection du public et des exigences réglementaires provinciales,

Plus en détail

Ministère de la Santé et des Soins de longue durée

Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Plan d'accessibilité (LPHO) 2014-2015 Table des matières Introduction 4 Première section : Rapport sur les mesures prises par le ministère en 2014 6 Services

Plus en détail

Révisé pour janvier 2014

Révisé pour janvier 2014 SERVICES DE L AGRÉMENT Lignes directrices pour les programmes de formation paramédicale sur l utilisation du Profil national des compétences professionnelles (PNCP) 2011 de l Association des paramédics

Plus en détail

Exigences d obtention d un diplôme secondaire pour étudiants adultes

Exigences d obtention d un diplôme secondaire pour étudiants adultes Exigences d obtention d un diplôme secondaire pour étudiants adultes 2003 Éducation et Jeunesse Manitoba Enseignement postsecondaire et Formation professionnelle Manitoba Données de catalogage avant publication

Plus en détail

Demande d Inscription Initiale

Demande d Inscription Initiale Demande d Inscription Initiale ATTENDEZ D AVOIR TOUTE LA DOCUMENTATION REQUISE AVANT DE REMPLIR CE FORMULAIRE. Documents requis : Il incombe aux candidats de s assurer que leur relevé de notes est envoyé

Plus en détail

Introduction. Aperçu de la Loi

Introduction. Aperçu de la Loi Avis de projet de modification du Règlement 329/04 pris en application de la Loi de 2004 sur la protection des renseignements personnels sur la santé précisant le pouvoir de Cybersanté Ontario, à titre

Plus en détail

Éducation permanente : Instructions pour les relevés des effectifs à l intention du personnel administratif. Année scolaire 2015 2016

Éducation permanente : Instructions pour les relevés des effectifs à l intention du personnel administratif. Année scolaire 2015 2016 Éducation permanente : Instructions pour les relevés des effectifs à l intention du personnel administratif Année scolaire 2015 2016 ISSN 1929-7610 15-106 Imprimeur de la Reine pour l Ontario, 2015 Tout

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION POLITIQUE 107 Page 1 de 10

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION POLITIQUE 107 Page 1 de 10 POLITIQUE 107 Page 1 de 10 Objet : Achat En vigueur : Septembre 1987 Révision : Juin 1994; le 1 er juillet 2001; juillet 2002 1.0 OBJET 1.1 La présente politique remplace les politiques suivantes : 104

Plus en détail

ENTENTE SUR LA MOBILITÉ DES SAGES-FEMMES AU CANADA. entre. Le College of Midwives of British Columbia

ENTENTE SUR LA MOBILITÉ DES SAGES-FEMMES AU CANADA. entre. Le College of Midwives of British Columbia ENTENTE SUR LA MOBILITÉ DES SAGES-FEMMES AU CANADA entre Le College of Midwives of British Columbia et L Alberta Midwifery Health Disciplines Committee et Le College of Midwives of Manitoba et L Ordre

Plus en détail

Étudier au Canada Visas, travail et immigration pour les étudiants étrangers

Étudier au Canada Visas, travail et immigration pour les étudiants étrangers Étudier au Canada Visas, travail et immigration pour les étudiants étrangers www.cic.gc.ca/etudier Le Canada est doté de l un des systèmes d éducation les meilleurs et les plus respectés au monde. Chaque

Plus en détail

Protocole de prévention et de contrôle de la tuberculose, 2008

Protocole de prévention et de contrôle de la tuberculose, 2008 Protocole de prévention et de contrôle de la tuberculose, 2008 Préambule Les Normes de santé publique de l Ontario (normes) sont publiées par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée en vertu

Plus en détail

MARCHE À SUIVRE POUR DEMANDER L ÉVALUATION DES TITRES DE COMPÉTENCES EN TRAVAIL SOCIAL OBTENUS À L ÉTRANGER

MARCHE À SUIVRE POUR DEMANDER L ÉVALUATION DES TITRES DE COMPÉTENCES EN TRAVAIL SOCIAL OBTENUS À L ÉTRANGER MARCHE À SUIVRE POUR DEMANDER L ÉVALUATION DES TITRES DE COMPÉTENCES EN TRAVAIL SOCIAL OBTENUS À L ÉTRANGER Veuillez prendre note: L'évaluation de l'acts est acceptée dans toutes les provinces et les territoires

Plus en détail

Éducateur ou éducatrice des jeunes enfants : Programme d attestation des compétences acquises à l étranger (EJE : ACAE)

Éducateur ou éducatrice des jeunes enfants : Programme d attestation des compétences acquises à l étranger (EJE : ACAE) Services à la famille et Logement Manitoba Programme de garde d enfants du Manitoba Éducateur ou éducatrice des jeunes enfants : Programme d attestation des compétences acquises à l étranger (EJE : ACAE)

Plus en détail

POURQUOI IL EST IMPORTANT DE CONSERVER VOTRE TITRE DE MÉDIATEUR AGRÉÉ OU DE MÉDIATEUR BREVETÉ

POURQUOI IL EST IMPORTANT DE CONSERVER VOTRE TITRE DE MÉDIATEUR AGRÉÉ OU DE MÉDIATEUR BREVETÉ PROGRAMME DE FORMATION PERMANENTE ET DE PARTICIPATION POUR MÉDIATEURS AGRÉÉS ET BREVETÉS Programme de formation permanente et de participation (FPP) pour médiateurs agréés et brevetés Directives, catégories

Plus en détail

Introduction. Date d application Les normes et modalités d évaluation entrent en vigueur à compter du 30 août 2012.

Introduction. Date d application Les normes et modalités d évaluation entrent en vigueur à compter du 30 août 2012. Proposé par le conseil de participation enseignante À sa rencontre du 29 avril 2013 Approuvé par la direction, Chantal Beauchemin Le conseil d établissement a été informé lors de la séance du 9 mai 2013

Plus en détail

Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Cadre de conception et d élaboration de cours CADRE DE CONCEPTION ET D ÉLABORATION DE COURS 1

Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Cadre de conception et d élaboration de cours CADRE DE CONCEPTION ET D ÉLABORATION DE COURS 1 Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Cadre de conception et d élaboration de cours CADRE DE CONCEPTION ET D ÉLABORATION DE COURS 1 CADRE DE CONCEPTION ET D ÉLABORATION DE COURS 1. Limites

Plus en détail

Demande au programme de Développement des compétences

Demande au programme de Développement des compétences Avant de commencer Vous devez être un «participant*» au sens de la Loi sur l assurance-emploi du gouvernement fédéral. Vous devez avoir travaillé avec un conseiller en emploi et un gestionnaire de cas

Plus en détail

La surveillance des risques pour l entreprise (SRE)

La surveillance des risques pour l entreprise (SRE) La surveillance des risques pour l entreprise (SRE) Demande d admission APERÇU DU COURS Le nouveau cours d une journée de l IAS intitulé «La surveillance des risques pour l entreprise» permettra aux administrateurs

Plus en détail

Excel-Langue Traduction et Revision Architect Fact Sheet 2009

Excel-Langue Traduction et Revision Architect Fact Sheet 2009 ARCHITECTES Ordre des architectes du Manitoba Vous commencez un nouveau parcours au Manitoba et l Ordre des architectes du Manitoba vous souhaite la bienvenue. Il existe deux langues officielles au Canada

Plus en détail

Feuille d orientation sur la rémunération des fournisseurs de soins interprofessionnels

Feuille d orientation sur la rémunération des fournisseurs de soins interprofessionnels Numéro 3 Feuille d orientation sur la rémunération des fournisseurs de soins interprofessionnels Novembre 2009 Version 1.0 Objet Une série de feuilles d orientation pour la création de cliniques dirigées

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire Éducation préscolaire, enseignement primaire et secondaire

Plus en détail

Politique de gestion des incidents et des violations touchant la protection de la vie privée

Politique de gestion des incidents et des violations touchant la protection de la vie privée cybersanté Ontario Politique de gestion des incidents et des violations touchant la protection de la vie privée Bureau de la protection de la vie privée Identificateur du document : 2480 Version : 2.1

Plus en détail

Ministère de l Éducation. Normes concernant les plans de l enfance en difficulté des conseils scolaires

Ministère de l Éducation. Normes concernant les plans de l enfance en difficulté des conseils scolaires Ministère de l Éducation Normes concernant les plans de l enfance en difficulté des conseils scolaires 2000 TABLE DES MATIÈRES Introduction................................................ 2 Processus de

Plus en détail

Tiers fournisseurs de services en sécurité des données

Tiers fournisseurs de services en sécurité des données Plusieurs entreprises impartissent les services de gestion et de contrôle de certains ou de tous leurs systèmes d information, de leurs réseaux ou des mécanismes de stockage des données à des fournisseurs

Plus en détail

Ministère de la Santé et Soins de longue durée Protocole d entreposage et de manipulation des vaccins, 2016

Ministère de la Santé et Soins de longue durée Protocole d entreposage et de manipulation des vaccins, 2016 Ministère de la Santé et Soins de longue durée Protocole d entreposage et de manipulation des vaccins, 2016 Division de la santé de la population et de la santé publique, Ministère de la Santé et Soins

Plus en détail

Examen des pratiques d inscription de

Examen des pratiques d inscription de L ORDRE DES ARPENTEURS-GÉOMÈTRES DE L ONTARIO, 2007 Le présent examen a été rédigé par le Bureau du commissaire à l équité (BCE). Nous vous encourageons à le citer et à le diffuser à des fins non commerciales,

Plus en détail

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé :

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : J atteste sur l honneur ne pas avoir déposé de demande de valorisation des acquis de l expérience personnelle et professionnelle relative au

Plus en détail

Politique du CCPA sur : la certification des programmes d éthique animale et de soins aux animaux

Politique du CCPA sur : la certification des programmes d éthique animale et de soins aux animaux Canadian Council on Animal Care Conseil canadien de protection des animaux Politique du CCPA sur : la certification des programmes d éthique animale et de soins aux animaux Date de publication : janvier

Plus en détail

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Au service de la réussite de chacun 200, boulevard Maloney Est, Gatineau, Québec J8P 1K3 Téléphone 819

Plus en détail

Protocole d identification, d enquête et de gestion des risques pour la santé

Protocole d identification, d enquête et de gestion des risques pour la santé Protocole d identification, d enquête et de gestion des risques pour la santé Préambule Les Normes de santé publique de l Ontario (normes) sont publiées par le ministère de la Santé et des Soins de longue

Plus en détail

Planification pour une meilleure transition

Planification pour une meilleure transition Ministère des Services sociaux et communautaires Ministère des Services à l enfance et à la jeunesse Planification pour une meilleure transition Cadre de planification pour les jeunes ayant une déficience

Plus en détail

La Société Canadian Tire Limitée Politique de service à la clientèle accessible Offrir des produits et des services aux personnes handicapées

La Société Canadian Tire Limitée Politique de service à la clientèle accessible Offrir des produits et des services aux personnes handicapées La Société Canadian Tire Limitée Politique de service à la clientèle accessible Offrir des produits et des services aux personnes handicapées Canadian Tire Dans le cadre de la politique de service à la

Plus en détail

GUIDE DE RÉFÉRENCE RELATIF AU PLAN DE SOUTIEN AU COMPORTEMENT

GUIDE DE RÉFÉRENCE RELATIF AU PLAN DE SOUTIEN AU COMPORTEMENT GUIDE DE RÉFÉRENCE RELATIF AU PLAN DE SOUTIEN AU COMPORTEMENT Pour la prestation des SERVICES AUX ADULTES AYANT UNE DÉFICIENCE INTELLECTUELLE Aux fins d utilisation conformément aux exigences énoncées

Plus en détail

Examinez tous les éléments de votre demande pour vous assurer que celle-ci est complète. Les demandes incomplètes seront rejetées.

Examinez tous les éléments de votre demande pour vous assurer que celle-ci est complète. Les demandes incomplètes seront rejetées. Bureau de l équité salariale Programme de subventions pour les projets visant l équité salariale entre les sexes (PSPESS) Exigences de 2015-2016 relatives à la demande Directives relatives à la demande

Plus en détail

Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel

Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel Fiche de renseignements n o 11 Conditions d admission, exigences liées aux stages et exigences d accès à la pratique Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel Le 7 octobre 2014 Objectifs

Plus en détail

Objet : Normes en matière de données et de technologies de l information En vigueur : Septembre 2001 Révision :

Objet : Normes en matière de données et de technologies de l information En vigueur : Septembre 2001 Révision : POLITIQUE 802 Page 1 de 5 Objet : Normes en matière de données et de technologies de l information En vigueur : Septembre 2001 Révision : 1.0 OBJET Cette politique définit les normes minimales pour la

Plus en détail

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004 Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité Ébauche septembre 2004 Le présent guide a été conçu dans le but d aider les petits exploitants du domaine de l aviation

Plus en détail

LIGNE DIRECTRICE SUR LES COLLECTES DE FONDS

LIGNE DIRECTRICE SUR LES COLLECTES DE FONDS Objectifs 1 Les Ontariennes et Ontariens sont fiers de leur système d éducation publique et sont engagés à maintenir ses normes élevées qui fournissent à chaque élève la possibilité de réussir. La Province

Plus en détail

Ouvrir un compte personnel. Ce que votre société de courtage doit apprendre sur vous et pourquoi

Ouvrir un compte personnel. Ce que votre société de courtage doit apprendre sur vous et pourquoi Ouvrir un compte personnel Ce que votre société de courtage doit apprendre sur vous et pourquoi À propos de l OCRCVM L Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) réglemente

Plus en détail

Diploma of Advanced Studies HES-SO en Gestion et Direction d institutions éducatives, sociales et socio-sanitaires (DAS HES-SO GDIS)

Diploma of Advanced Studies HES-SO en Gestion et Direction d institutions éducatives, sociales et socio-sanitaires (DAS HES-SO GDIS) Formation continue HES-SO Domaines : Travail social ; Santé ; Economie & Services Requérant-e : Haute école de travail social de Genève (HETS-GE) 1er mars 2015 Diploma of Advanced Studies HES-SO en Gestion

Plus en détail

CRÉDITS DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL Renseignements à l intention des élèves et des parents/tuteurs. Septembre 2014

CRÉDITS DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL Renseignements à l intention des élèves et des parents/tuteurs. Septembre 2014 CRÉDITS DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL Renseignements à l intention des élèves et des parents/tuteurs Septembre 2014 0 Les élèves du secondaire qui ont répondu aux exigences pour l obtention de crédits de

Plus en détail

À venir en septembre 2015

À venir en septembre 2015 Nouveau module sur la gestion du diabète À venir en septembre 2015 Croix Bleue Medavie Gestion des maladies chroniques Au début de 2015, Croix Bleue Medavie a annoncé sa nouvelle approche de gestion des

Plus en détail

JEUX D HIVER DU CANADA DE 2011 DEVIS TECHNIQUE PATINAGE ARTISTIQUE

JEUX D HIVER DU CANADA DE 2011 DEVIS TECHNIQUE PATINAGE ARTISTIQUE JEUX D HIVER DU CANADA DE 2011 DEVIS TECHNIQUE PATINAGE ARTISTIQUE Les devis techniques sont un élément important des Jeux du Canada. Ils contiennent des renseignements sur les exigences en matière d âge

Plus en détail

Apprentissage (APPR) du Système d information d Emploi Ontario (SIEO) Guide pour les fournisseurs de services

Apprentissage (APPR) du Système d information d Emploi Ontario (SIEO) Guide pour les fournisseurs de services Apprentissage (APPR) du Système d information d Emploi Ontario (SIEO) Guide pour les fournisseurs de services Trousse d information pour les employeurs qui offrent une formation modulaire Version 1.2 Décembre

Plus en détail

ENTENTE CANADA ONTARIO SUR LE FONDS POUR L EMPLOI

ENTENTE CANADA ONTARIO SUR LE FONDS POUR L EMPLOI ENTENTE CANADA ONTARIO SUR LE FONDS POUR L EMPLOI 1 ENTENTE CANADA ONTARIO SUR LE FONDS POUR L EMPLOI ENTRE ET Le gouvernement du Canada, représenté par le ministre de l Emploi et du Développement social

Plus en détail

Discipline progressive et promotion d un comportement positif chez les élèves. Procédure administrative : Numéro : PA 7.038

Discipline progressive et promotion d un comportement positif chez les élèves. Procédure administrative : Numéro : PA 7.038 Procédure administrative : Discipline progressive et promotion d un comportement positif chez les élèves Numéro : PA 7.038 Catégorie : Administration des écoles Pages : 6 Approuvée : le 3 mars 2008 Modifiée

Plus en détail

Accord européen sur l instruction et la formation des infirmières

Accord européen sur l instruction et la formation des infirmières Texte original Accord européen sur l instruction et la formation des infirmières 0.811.21 Conclu à Strasbourg le 25 octobre 1967 Signé par la Suisse le 25 septembre 1968 Approuvé par l Assemblée fédérale

Plus en détail

Partie F Liste de vérification Veuillez vous assurer que tous les éléments énumérés dans la liste sont bien inclus dans la demande.

Partie F Liste de vérification Veuillez vous assurer que tous les éléments énumérés dans la liste sont bien inclus dans la demande. Ministère de l'environnement Instructions pour remplir un formulaire de demande de certificat d exploitant de sous-réseau d eau limité À LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE REMPLIR LE FORMULAIRE ET DE L ENVOYER

Plus en détail

Règlement sur les normes d accessibilité intégrées

Règlement sur les normes d accessibilité intégrées sur les normes d accessibilité intégrées s de chaque conseil scolaire Date d entrée 2013 Établissement de politiques en matière d accessibilité Le conseil élabore, met en œuvre et tient à jour des politiques

Plus en détail

Avis d approbation. 33. Le présent règlement entre en vigueur le 4 juin 2014.

Avis d approbation. 33. Le présent règlement entre en vigueur le 4 juin 2014. 1966 GAZETTE OFFICIELLE DU QUÉBEC, 4 juin 2014, 146 e année, n o 23 Partie 2 sans qu il n ait exercé dans ce domaine doit compléter avec succès le programme de mise à niveau déterminé par l Ordre. Ce programme

Plus en détail

Évaluation des Prix et des bourses spéciales du CRSH. Résumé

Évaluation des Prix et des bourses spéciales du CRSH. Résumé Évaluation des Prix et des bourses spéciales du CRSH Résumé 18 avril 2012 PRÉFACE ET REMERCIEMENTS BOURSES SPÉCIALES ET PRIX DU CRSH Le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) est l organisme

Plus en détail

Fonds ontarien de promotion de la musique. Lignes directrices de la vérification/du rapport des coûts

Fonds ontarien de promotion de la musique. Lignes directrices de la vérification/du rapport des coûts Fonds ontarien de promotion de la musique Lignes directrices de la vérification/du rapport des coûts TABLE DES MATIÈRES Introduction 2 Niveaux d assurance 2 Exigences de la mission de vérification 3 Règles

Plus en détail

SECURITE SANITAIRE ET PROTHESE SOUS TRAITEE A L ETRANGER

SECURITE SANITAIRE ET PROTHESE SOUS TRAITEE A L ETRANGER SECURITE SANITAIRE ET PROTHESE SOUS TRAITEE A L ETRANGER Ce dossier a pour objectif d informer les professionnels de santé prescripteurs sur la sécurité sanitaire associée aux prothèses fabriquées par

Plus en détail

La Corporation Cadillac Fairview Limitée

La Corporation Cadillac Fairview Limitée La Corporation Cadillac Fairview Limitée Plan d accessibilité pluriannuel 2012-2016 Conformément au Règl. de l Ont. 191/11 Y compris les normes d accessibilité pour l information et les communications

Plus en détail

DEMANDE DE RECONNAISSANCE : GUIDE À L INTENTION DES FOURNISSEURS 1

DEMANDE DE RECONNAISSANCE : GUIDE À L INTENTION DES FOURNISSEURS 1 DEMANDE DE RECONNAISSANCE : GUIDE À L INTENTION DES FOURNISSEURS 1 Présenter une demande de reconnaissance pour une activité de formation continue destinée aux travailleurs sociaux et aux thérapeutes conjugaux

Plus en détail

Document d obtention du consentement des patients pour l inscription au Registre canadien de greffe (Registre CTR)

Document d obtention du consentement des patients pour l inscription au Registre canadien de greffe (Registre CTR) Document d obtention du consentement des patients pour l inscription au Registre canadien de greffe (Registre CTR) Objet Le Registre canadien de greffe (Registre CTR) comprend la liste nationale des patients

Plus en détail

Politiques de formation harmonisées des CPA

Politiques de formation harmonisées des CPA PROGRAMME DE FORMATION PROFESSIONNELLE Politiques de formation harmonisées des CPA Recueil des directives relatives au Programme de formation préalable des CPA et au Programme de formation professionnelle

Plus en détail

Fourchette d avertissement Trousse d inscription

Fourchette d avertissement Trousse d inscription 1 Trousse d inscription POUR VOUS INSCRIRE AU PROGRAMME BONNE CONDUITE Vous trouverez dans la présente trousse tout ce dont vous avez besoin pour vous inscrire à Bonne conduite, le programme ontarien de

Plus en détail

Politique/Programmes Note n o 148

Politique/Programmes Note n o 148 Ministère de l Éducation Politique/Programmes Date d émission : Le 22 avril 2009 En vigueur : Jusqu à abrogation ou modification Objet : POLITIQUE RÉGISSANT L ADMISSION À L ÉCOLE DE LANGUE FRANÇAISE EN

Plus en détail

CHAPITRE III: L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE

CHAPITRE III: L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE CHAPITRE III: L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.1 : L ENSEIGNEMENT SOUS-SECTION 3.1.1 : LES ÉTUDES DE PREMIER CYCLE PROCÉDURE RELATIVE À L ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DES ENSEIGNEMENTS AU PREMIER CYCLE

Plus en détail

RECUEIL DES POLITIQUES ADE06-DA ADMINISTRATION DES ÉCOLES Éducation coopérative et autres formes d apprentissage par l expérience

RECUEIL DES POLITIQUES ADE06-DA ADMINISTRATION DES ÉCOLES Éducation coopérative et autres formes d apprentissage par l expérience RÉSOLUTION 183-03 Date d adoption : 23 septembre 2003 En vigueur : 23 septembre 2003 À réviser avant : DIRECTIVES ADMINISTRATIVES DÉFINITIONS Éducation coopérative 1. Expérience d apprentissage pratique

Plus en détail

Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel

Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel FICHE DE RENSEIGNEMENTS N o 8 CONTRÔLEUSES ET CONTRÔLEURS DE LA CONFORMITÉ Révisée : Table des matières 1. INTRODUCTION... 2 2. FONDEMENT...

Plus en détail

RÈGLE 2400 RELATIONS ENTRE LES COURTIERS MEMBRES ET DES ENTITÉS DE SERVICES FINANCIERS : PARTAGE DE BUREAUX INTRODUCTION La présente Règle établit

RÈGLE 2400 RELATIONS ENTRE LES COURTIERS MEMBRES ET DES ENTITÉS DE SERVICES FINANCIERS : PARTAGE DE BUREAUX INTRODUCTION La présente Règle établit RÈGLE 2400 RELATIONS ENTRE LES COURTIERS MEMBRES ET DES ENTITÉS DE SERVICES FINANCIERS : PARTAGE DE BUREAUX INTRODUCTION La présente Règle établit des lignes directrices à l intention des courtiers membres

Plus en détail

JEUX DU CANADA D ÉTÉ DE 2009 DEVIS TECHNIQUE CANOË-KAYAK

JEUX DU CANADA D ÉTÉ DE 2009 DEVIS TECHNIQUE CANOË-KAYAK JEUX DU CANADA D ÉTÉ DE 2009 DEVIS TECHNIQUE CANOË-KAYAK Les devis techniques sont un élément important des Jeux du Canada. Ils contiennent des renseignements sur les exigences en matière d âge et d admissibilité

Plus en détail

Plan d accessibilité pluriannuel du BSJ

Plan d accessibilité pluriannuel du BSJ Plan d accessibilité pluriannuel du BSJ Exigences en matière d accessibilité État / Commentaires Responsable Date Normes pour les services à la clientèle Élaboration de politiques sur l accessibilité Politique

Plus en détail

Bulletin d information de l ICS aux. établissements semenciers enregistrés. - Été 2014. Formation

Bulletin d information de l ICS aux. établissements semenciers enregistrés. - Été 2014. Formation Bulletin d information de l ICS aux - Été 2014 Formation Au cours des deux dernières années, l Institut canadien des semences (ICS) a lancé un programme visant à offrir de la formation technique au personnel

Plus en détail

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1 Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) Province du Nouveau-Brunswick ISBN: 978-1-55471-612-8 juin 2013 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 1 Résumé du régime... 2 Adhésion... 3

Plus en détail

PADARTV. Programme d appui au développement des appellations réservées et des termes valorisants

PADARTV. Programme d appui au développement des appellations réservées et des termes valorisants PADARTV Programme d appui au développement des appellations réservées et des termes valorisants Table des matières Table des matières... 2 Contexte... 3 Objectif général... 3 Interventions... 4 Mesure

Plus en détail

POLITIQUE D ACHAT LOCAL DE LA MUNICIPALITÉ DE CANTLEY MUNICIPALITÉ DE CANTLEY

POLITIQUE D ACHAT LOCAL DE LA MUNICIPALITÉ DE CANTLEY MUNICIPALITÉ DE CANTLEY POLITIQUE D ACHAT LOCAL DE LA MUNICIPALITÉ DE CANTLEY MUNICIPALITÉ DE CANTLEY Adoptée au conseil municipal du 13 janvier 2015 Résolution numéro 2015-MC-R030 POLITIQUE D ACHAT LOCAL DE LA MUNICIPALITÉ DE

Plus en détail

ÉLARGISSEZ VOS POSSIBILITÉS. EXPLOREZ VOS HORIZONS. EXPLOITEZ VOTRE POTENTIEL.

ÉLARGISSEZ VOS POSSIBILITÉS. EXPLOREZ VOS HORIZONS. EXPLOITEZ VOTRE POTENTIEL. ÉLARGISSEZ VOS POSSIBILITÉS. EXPLOREZ VOS HORIZONS. EXPLOITEZ VOTRE POTENTIEL. DEVENEZ UN CPA ÉCOLE DE GESTION CPA ATLANTIQUE Le titre de «comptable professionnel agréé» (CPA) représente le niveau le plus

Plus en détail

Guide du système de déclaration des opérations SEROM 2.0. Guide du système de déclaration des opérations SEROM 2.0

Guide du système de déclaration des opérations SEROM 2.0. Guide du système de déclaration des opérations SEROM 2.0 Guide du système de déclaration des opérations SEROM 2.0 Version 1.0 30 octobre 2014 1 Historique du document Version Description de la modification Date 1.0 Première version 30 octobre 2014 2 Table des

Plus en détail

4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016)

4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016) 4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016) Page 1 sur 8 RÉFÉRENCES LÉGALES SOUTENANT LES AJUSTEMENTS RÉGIME PÉDAGOGIQUE DE L'ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, DE L'ENSEIGNEMENT

Plus en détail

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 1 Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 2015-020-CTST-PRO-1 Approbation du 5 juin 2015 Annule et remplace l édition du 3 octobre 2014 2 Sommaire 1. Préambule...

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES BANQUES DE DONNÉES ET DE MATERIEL BIOLOGIQUE À DES FINS DE RECHERCHE

POLITIQUE SUR LES BANQUES DE DONNÉES ET DE MATERIEL BIOLOGIQUE À DES FINS DE RECHERCHE POLITIQUE SUR LES BANQUES DE DONNÉES ET DE MATERIEL BIOLOGIQUE À DES FINS DE RECHERCHE Adoptée par le Comité d éthique de la recherche et le Conseil d administration du CHU Sainte-Justine le 16 juin 2004

Plus en détail

Décision de télécom CRTC 2014-528

Décision de télécom CRTC 2014-528 Décision de télécom CRTC 2014-528 Version PDF Référence au processus : Politique réglementaire de télécom 2013-271 Ottawa, le 8 octobre 2014 Numéro de dossier : 8633-T66-201401827 Code sur les services

Plus en détail

À CONSERVER POUR TOUTE LA DURÉE DE VOS ÉTUDES AU Cégep régional de Lanaudière à Joliette

À CONSERVER POUR TOUTE LA DURÉE DE VOS ÉTUDES AU Cégep régional de Lanaudière à Joliette Cégep régional de Lanaudière à Joliette Service de l organisation et du cheminement scolaires PORTAIL OMNIVOX À CONSERVER POUR TOUTE LA DURÉE DE VOS ÉTUDES AU Cégep régional de Lanaudière à Joliette Document

Plus en détail

ACCORD DE 2013 SUR LE MANDAT DE L ASSOCIATION CANADIENNE DES ENTRAÎNEURS

ACCORD DE 2013 SUR LE MANDAT DE L ASSOCIATION CANADIENNE DES ENTRAÎNEURS Annexe 1 ACCORD DE 2013 SUR LE MANDAT DE L ASSOCIATION CANADIENNE DES ENTRAÎNEURS Les ministres des gouvernements fédéral et provinciaux/territoriaux responsables du Sport, de l Activité physique et des

Plus en détail

Supplément destiné aux bureaux de santé publique. en partenariat avec Santé publique Ontario

Supplément destiné aux bureaux de santé publique. en partenariat avec Santé publique Ontario Supplément destiné aux bureaux de santé publique en partenariat avec Santé publique Ontario Table des matières Remerciements...3 Introduction.......................................................... 4

Plus en détail

Présentation du programme d études Intégration socioprofessionnelle (ISP)

Présentation du programme d études Intégration socioprofessionnelle (ISP) Présentation du programme d études Intégration socioprofessionnelle (ISP) Congrès de l AQIFGA 21 et 22 avril 2016 Mélanie Poulin, responsable du programme d études ISP Direction de l éducation des adultes

Plus en détail

LIGNE DE CONDUITE. SECTION : Élèves N : B-059 ADOPTION : 27-10-2011 OBJET : Enseignement à domicile EN VIGUEUR : 27-10-2011 RÉVISION :

LIGNE DE CONDUITE. SECTION : Élèves N : B-059 ADOPTION : 27-10-2011 OBJET : Enseignement à domicile EN VIGUEUR : 27-10-2011 RÉVISION : Page 1 de 1 PRÉAMBULE Le Conseil scolaire public du Nord Est de l Ontario (CSPNE) se conforme à la Note Politique/Programme no 131 pour les parents, tuteurs, tutrices désireux de dispenser l enseignement

Plus en détail

Dossier de candidature du partenaire de formation

Dossier de candidature du partenaire de formation Dossier de candidature du partenaire de formation INTERNE Mars 2010 1.877.356.3226 www.croixrouge.ca DOSSIER DE CANDIDATURE DU PARTENAIRE DE FORMATION INTERNE Qu est-ce qu un partenaire de formation de

Plus en détail

Concours de Commerce électronique des espèces en devises CIBC RÈGLEMENT OFFICIEL

Concours de Commerce électronique des espèces en devises CIBC RÈGLEMENT OFFICIEL Concours de Commerce électronique des espèces en devises CIBC 1. Période du concours RÈGLEMENT OFFICIEL Le concours de l équipe Commerce électronique des espèces en devises CIBC (le «Concours») commence

Plus en détail

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour

Plus en détail

Service d installation personnalisée de HP Services d assistance à la clientèle par événement HP

Service d installation personnalisée de HP Services d assistance à la clientèle par événement HP Service d installation personnalisée de HP Services d assistance à la clientèle par événement HP Données techniques Ce service permet de bénéficier d une installation, d une reconfiguration ou d une installation

Plus en détail

Tél. ( ) Téléc. ( ) Courriel Profession

Tél. ( ) Téléc. ( ) Courriel Profession Formulaire Méd.A 2016 FORMULAIRE DE DEMANDE aux fins de l obtention du titre de MÉDIATEUR AGRÉÉ Veuillez prendre note des éléments suivants : Vous devez être membre en règle auprès d une section régionale

Plus en détail

Formulaire de demande d adhésion ordinaire

Formulaire de demande d adhésion ordinaire Formulaire de demande d adhésion ordinaire Ce formulaire permet de demander une adhésion à NADCA. Les membres réguliers sont des entreprises qui offrent des services de nettoyage de systèmes de CVC résidentiels,

Plus en détail

RAPPEL PLAN DE CONTINUITÉ D ACTIVITÉ ENTRÉE EN VIGUEUR DE L ARTICLE 3012

RAPPEL PLAN DE CONTINUITÉ D ACTIVITÉ ENTRÉE EN VIGUEUR DE L ARTICLE 3012 Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE Le 10 août 2005 RAPPEL PLAN

Plus en détail

Politique sur la formation continue Pour les membres certifiés et provisoires 2015-2016

Politique sur la formation continue Pour les membres certifiés et provisoires 2015-2016 Politique sur la formation continue Pour les membres certifiés et provisoires 2015-2016 1. Le programme de formation continue pour le professionnel en design d intérieur 3 Organisme encadreur 3 Fonctionnement

Plus en détail

CONCOURS «DE LA ROBUSTESSE À LA TONNE» DE MICHELIN Michelin Amérique du Nord (Canada) inc. Règlement officiel

CONCOURS «DE LA ROBUSTESSE À LA TONNE» DE MICHELIN Michelin Amérique du Nord (Canada) inc. Règlement officiel CONCOURS «DE LA ROBUSTESSE À LA TONNE» DE MICHELIN Michelin Amérique du Nord (Canada) inc. Règlement officiel 1. Le présent concours est tenu par Michelin Amérique du Nord (Canada) inc. (les «organisateurs

Plus en détail

DEMANDE D OFFRE À COMMANDES (DOC) MODIFICATION 001 Page 1 de 6. Scanners de bagages à rayons X (y compris l installation, la formation et l entretien)

DEMANDE D OFFRE À COMMANDES (DOC) MODIFICATION 001 Page 1 de 6. Scanners de bagages à rayons X (y compris l installation, la formation et l entretien) Objet : DEMANDE D OFFRE À COMMANDES (DOC) MODIFICATION 001 Page 1 de 6 Scanners de bagages à rayons X (y compris l installation, la formation et l entretien) Pour en savoir plus, voir l Énoncé des besoins

Plus en détail

Numéro consacré aux maisons de courtage et aux administrateurs d hypothèques

Numéro consacré aux maisons de courtage et aux administrateurs d hypothèques Bulletin d information électronique des courtiers en hypothèques Numéro 6 Le Bulletin d information électronique des courtiers en hypothèques fait le point sur la mise en œuvre de la nouvelle Loi de 2006

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES Section Page

TABLE DES MATIÈRES Section Page TABLE DES MATIÈRES Section Page Définitions... 3 Introduction... 4 Description du programme... 4 Champ d application et portée... 5 Directive 1 : Processus de sélection des fournisseurs de services...

Plus en détail

Veuillez suivre les trois étapes ci-dessous pour mettre en candidature un ouvrage pour ce prix :

Veuillez suivre les trois étapes ci-dessous pour mettre en candidature un ouvrage pour ce prix : LIGNES DIRECTRICES POUR LES ÉDITEURS DE LIVRES SERVICE DES LETTRES ET DE L ÉDITION Prix littéraires du Gouverneur général 2016 Veuillez suivre les trois étapes ci-dessous pour mettre en candidature un

Plus en détail

PROGRAMMES À DOUBLE RECONNAISSANCE DE CRÉDIT. Politique et exigences des programmes

PROGRAMMES À DOUBLE RECONNAISSANCE DE CRÉDIT. Politique et exigences des programmes PROGRAMMES À DOUBLE RECONNAISSANCE DE CRÉDIT Politique et exigences des programmes 2013 Table des matières Préface 3 1 Aperçu de la politique 5 1.1 Objectif des programmes à double reconnaissance de crédit

Plus en détail

COMPTE DE DÉPENSES POUR SOINS DE SANTÉ À LA RETRAITE À L INTENTION DES EMPLOYÉS RETRAITÉS DE VIA RAIL MEMBRES DES TCA.

COMPTE DE DÉPENSES POUR SOINS DE SANTÉ À LA RETRAITE À L INTENTION DES EMPLOYÉS RETRAITÉS DE VIA RAIL MEMBRES DES TCA. COMPTE DE DÉPENSES POUR SOINS DE SANTÉ À LA RETRAITE À L INTENTION DES EMPLOYÉS RETRAITÉS DE VIA RAIL MEMBRES DES TCA Groupe n o 93545 SOMMAIRE DES GARANTIES INTRODUCTION...1 ADMISSIBILITÉ...2 DESCRIPTION

Plus en détail

Système de certification. Système officiel ou agréé de certification.

Système de certification. Système officiel ou agréé de certification. DIRECTIVES SUR L ÉLABORATION D ACCORDS D ÉQUIVALENCE RELATIFS AUX SYSTÈMES D INSPECTION ET DE CERTIFICATION DES IMPORTATIONS ET DES EXPORTATIONS ALIMENTAIRES SECTION 1 CHAMP D APPLICATION CAC/GL 34-1999

Plus en détail

Programme Connection Nouveau-Brunswick Assurance-Emploi (NB-AE)

Programme Connection Nouveau-Brunswick Assurance-Emploi (NB-AE) Programme Connection Nouveau-Brunswick Assurance-Emploi (NB-AE) Liste de vérification pour les demandes Veuillez utiliser la présente liste de vérification pour vous assurer que votre demande comprend

Plus en détail

DEVENEZ MAÎTRE CONFÉRENCIER COMMEUNIQUE AUTORISÉ

DEVENEZ MAÎTRE CONFÉRENCIER COMMEUNIQUE AUTORISÉ DEVENEZ MAÎTRE CONFÉRENCIER COMMEUNIQUE AUTORISÉ S adresse uniquement à nos formateurs autorisés «Parent-guide, Parent-complice» CONFÉRENCES POUR ÉCOLES PRIMAIRES ET SECONDAIRES, C.P.E., GARDERIES PUBLIQUES

Plus en détail

Programme de formation en leadership pour l enseignement de la biotechnologie

Programme de formation en leadership pour l enseignement de la biotechnologie Division du Bureau de l éducation française Division des programmes scolaires Direction du développement et de l'implantation des Direction de l enseignement, des programmes programmes et de l évaluation

Plus en détail

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE)

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) POUR L AVANCEMENT ET L INNOVATION EN ENSEIGNEMENT Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) Information générale et processus de mise en candidature Miser sur l innovation en formation pour

Plus en détail