Document d orientation sur le Plan provincial de formation des manipulateurs d aliments. Ministère de la Santé et des Soins de longue durée

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Document d orientation sur le Plan provincial de formation des manipulateurs d aliments. Ministère de la Santé et des Soins de longue durée"

Transcription

1 Document d orientation sur le Plan provincial de formation des manipulateurs d aliments Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Novembre 2013

2 Table des matières Préambule... 3 Objet... 3 Avis de non-responsabilité... 4 Directives à l intention du personnel des conseils de santé... 4 Exigences relatives au programme de formation pour les manipulateurs d aliments... 4 Formation en ligne... 4 Examens provinciaux normalisés de formation pour les manipulateurs d aliments... 5 Rétablissement du certificat... 5 Admission à l examen... 5 Cours en ligne... 5 Carte du Certificat de formation en manipulation des aliments... 5 Reconnaissance des certificats de formation en manipulation des aliments délivrés par d autres entités que les conseils de santé... 6 Références... 7 Annexe 1 : Exigences du programme de formation pour les manipulateurs d aliments bureaux de santé publique... 8 Annexe 2 : Modèle de rapport concernant les exigences du programme de formation pour les manipulateurs d aliments bureaux de santé publique

3 Préambule Les Normes de santé publique de l Ontario (NSPO) 1 énoncent les programmes et services minimaux que les conseils de santé sont tenus d offrir. Les normes 1 sont publiées par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée en vertu de l article 7 de la Loi sur la protection et la promotion de la santé (LPPS). 2 De plus, la LPPS 2 exige que les exploitants de dépôts d aliments de l Ontario respectent un certain nombre d exigences concernant le fonctionnement d un dépôt d aliments. Les exigences sont énoncées dans le Règlement de l Ontario 562/90 (Food Premises). 3 Les NSPO sont appuyées par des protocoles qui précisent davantage les attentes concernant le respect des exigences des normes. Le Protocole concernant la salubrité des aliments, 2008 (ou la version en vigueur) 4 fait partie de la norme du programme de salubrité des aliments. Le Protocole concernant la salubrité des aliments, 2008 (ou la version en vigueur) 4 a pour but de favoriser la prévention et la réduction des maladies d origine alimentaire en mettant à la disposition des conseils de santé des directives pour la mise en œuvre de programmes intégrés de salubrité des aliments à l échelon local. La formation des manipulateurs d aliments vise à améliorer leurs pratiques afin de réduire le risque de maladies d origine alimentaire. Comme le prévoit la section 3)b)i) du Protocole concernant la salubrité des aliments, 2008 (ou la version en vigueur), 4 les conseils de santé doivent veiller à ce qu un ou des programmes de formation sur la salubrité des aliments soient offerts aux manipulateurs d aliments de la circonscription sanitaire; promouvoir la présence d au moins un manipulateur d aliments certifié durant les heures d ouverture de tous les dépôts d aliments à risque élevé et modéré de la circonscription sanitaire; et promouvoir le perfectionnement ou le rétablissement du certificat en manipulation des aliments aux manipulateurs d aliments dont le manque d hygiène ou les pratiques inadéquates de préparation d aliments ont donné lieu à une maladie ou à une épidémie d origine alimentaire. Objet Ce document d orientation explique de quelle façon le Plan provincial de formation des manipulateurs d aliments doit être mis en œuvre par les conseils de santé. Le présent document d orientation vise notamment à : A. énoncer les exigences minimales des programmes de formation pour les manipulateurs d aliments offerts par les conseils de santé ou en leur nom; B. établir les exigences concernant l utilisation d examens normalisés au terme de la formation des manipulateurs d aliments; C. établir les exigences concernant l utilisation de la carte du Certificat de formation en manipulation des aliments; D. fournir des directives aux conseils de santé concernant la reconnaissance de la certification décernée par des fournisseurs autorisés par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée, mais qui ne sont pas des bureaux de santé publique. 3

4 Avis de non-responsabilité Le présent document d orientation ne vise pas à fournir des conseils juridiques ou à remplacer le discernement professionnel des membres du personnel des conseils de santé ou des conseillers juridiques. Les professionnels qui font partie du personnel des conseils de santé doivent consulter leur chef de service ou un conseiller juridique, selon le cas. S il y a un conflit entre le présent document d orientation et le Protocole concernant la salubrité des aliments, 2008 (ou la version en vigueur), 4 les NSPO, 1 la LPPS 2 ou ses règlements, le Protocole concernant la salubrité des aliments, 2008 (ou la version en vigueur), 4 les NSPO, 1 la LPPS 2 ou ses règlements, le cas échant, auront préséance. Directives à l intention du personnel des conseils de santé Exigences relatives au programme de formation pour les manipulateurs d aliments Tous les conseils de santé doivent satisfaire aux exigences du programme de formation pour les manipulateurs d aliments bureaux de santé publique (annexe 1) énoncées par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée. Les conseils de santé doivent utiliser le modèle de rapport concernant les exigences du programme de formation pour les manipulateurs d aliments bureaux de santé publique (annexe 2) afin de présenter leur rapport au ministère de la Santé et des Soins de longue durée. Les conseils de santé qui offrent une formation aux manipulateurs d aliments par l entremise d un mandataire (p. ex., un collège communautaire) doivent veiller à ce que le cours offert satisfait aux exigences du programme de formation pour les manipulateurs d aliments bureaux de santé publique (annexe 1), et ils doivent présenter leur rapport au ministère de la Santé et des Soins de longue durée à l aide du modèle de rapport concernant les exigences du programme de formation pour les manipulateurs d aliments bureaux de santé publique (annexe 2). Comme cela est expliqué ci-dessous, les mandataires d un conseil de santé ne peuvent délivrer la carte du Certificat de formation en manipulation des aliments. Si des modifications sont apportées à un programme de formation pour les manipulateurs d aliments offert par un conseil de santé ou par son mandataire, le modèle de rapport concernant les exigences du programme de formation pour les manipulateurs d aliments bureaux de santé publique (annexe 2) doit être présenté à nouveau à afin de démontrer que toutes les exigences continuent d être respectées. Formation en ligne Des cours en ligne peuvent être offerts afin d appuyer les programmes des bureaux de santé publique. Les cours en ligne doivent se conformer aux exigences du programme de formation pour les manipulateurs d aliments bureaux de santé publique (annexe 1), à l exception des dispositions concernant la taille des classes. 4

5 Examens provinciaux normalisés de formation pour les manipulateurs d aliments Les conseils de santé auront accès à au moins trois examens provinciaux normalisés de formation pour les manipulateurs d aliments. On peut accéder aux examens et aux clés de correction dans l espace Santé publique du portail cybersantéontario.ca, ou par le biais d un autre portail, selon les indications du ministère de la Santé et des Soins de longue durée. Les conseils de santé ont le choix d utiliser les examens provinciaux normalisés de formation pour les manipulateurs d aliments, ou d utiliser leurs propres examens qui sont conformes aux exigences du programme de formation pour les manipulateurs d aliments bureaux de santé publique (annexe 1). Rétablissement du certificat Le certificat peut être rétabli en réussissant l examen. Même si cela n est pas obligatoire, il est recommandé que la candidate ou le candidat suive le cours à nouveau ou un cours de recyclage avant de passer l examen. Admission à l examen Dans le cas des conseils de santé qui permettent à un particulier de passer l examen de formation pour les manipulateurs d aliments sans achever le cours de manipulateur d aliments, des critères d admission à l examen devraient être établis. Ces critères peuvent tenir compte du nombre d années d expérience dans l industrie de l alimentation, de la formation préalable comme manipulateur d aliments et de la certification préalable comme manipulateur d aliments. Cours en ligne L examen qui suit les cours en ligne doit être passé en personne et facilité par le bureau de santé publique. Ceci inclut un examen supervisé par une personne qui n est pas membre du personnel du bureau de santé publique. L administration de l examen qui suit les cours en ligne doit satisfaire aux exigences du programme de formation pour les manipulateurs d aliments bureaux de santé publique (annexe 1). Carte du Certificat de formation en manipulation des aliments À compter du 1 er octobre 2013, les conseils de santé pourront délivrer la carte du Certificat de formation en manipulation des aliments aux candidates et candidats qui obtiennent une note d au moins 70 % à l examen de formation pour les manipulateurs d aliments administré par un conseil de santé. La carte du Certificat de formation en manipulation des aliments peut être délivrée aux candidates et candidats qui réussissent les cours offerts ou l examen administré par un mandataire du conseil de santé. Toutefois, la carte du Certificat de formation en manipulation des aliments est délivrée directement par les conseils de santé. Les mandataires du conseil de santé ne peuvent délivrer une carte. Le modèle de la carte du Certificat de formation en manipulation des aliments est accessible dans l espace Santé publique du portail cybersantéontario.ca, ou par le biais d un autre portail, selon les indications du ministère de la Santé et des Soins de longue durée. 5

6 Le modèle de la carte du Certificat de formation en manipulation des aliments ne peut pas être modifié par les conseils de santé. La carte doit être imprimée sur un papier cartonné blanc dont les dimensions correspondent aux dimensions prédéterminées du modèle (89 51 mm [3,5 2 po]) et en couleurs. En plus de la carte du Certificat de formation en manipulation des aliments, les conseils de santé peuvent aussi choisir de délivrer des certificats (215,9 mm x 279,4 mm [8,5 11 po]) aux candidates et candidats reçus, en utilisant le modèle de certificat fourni par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée ou un modèle créé par le conseil de santé. Les conseils de santé doivent accepter les certificats délivrés par les autres conseils de santé après le 1 er octobre Les conseils de santé peuvent accepter les certificats délivrés par les autres conseils de santé avant le 1 er octobre 2013, mais ils ne sont pas tenus de le faire. Reconnaissance des certificats de formation en manipulation des aliments délivrés par d autres entités que les conseils de santé Les entités qui ne sont pas des bureaux de santé publique (entités commerciales ou privées, établissements d enseignement, organisations, associations, etc.) qui délivrent des certificats en manipulation des aliments et qui offrent une formation et un certificat en manipulation des aliments peuvent demander au ministère de la Santé et des Soins de longue durée de faire l objet d une évaluation en fonction d une norme provinciale concernant les programmes de reconnaissance de la formation de manipulateur d aliments, afin de devenir des fournisseurs reconnus. Les conseils de santé doivent reconnaître les certificats en manipulation des aliments délivrés par des fournisseurs reconnus par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée après le 1 er septembre Les conseils de santé peuvent accepter les certificats délivrés par des fournisseurs autres que les conseils de santé avant le 1 er octobre 2013, mais ils ne sont pas tenus de le faire. Les conseils de santé peuvent également choisir d'accepter les certificats délivrés par des fournisseurs qui ne sont pas reconnus par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée si le conseil de santé estime que les programmes répondent aux exigences provinciales. Cela ne s'applique pas aux fournisseurs qui ont fait une demande au ministère de la Santé et des Soins de longue durée et dont les programmes ont été jugés par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée non conformes aux exigences provinciales. Les conseils de santé peuvent également choisir d'accepter les certificats délivrés par les autres provinces si le conseil de santé estime que les programmes satisfont aux exigences provinciales. 6

7 Références 1. Ontario, ministère de la Santé et des Soins de longue durée. Normes de santé publique de l Ontario, Toronto ON : Imprimeur de la Reine pour l Ontario, 2008 (citation du 5 juillet 2013). Accessible à l adresse suivante : df. 2. Loi sur la protection et la promotion de la santé, L.R.O. 1990, ch. H.7. Accessible à l adresse suivante : 3. Règl. de l Ont. 562/90 (en anglais seulement). Accessible à l adresse suivante : 4. Ontario, ministère de la Santé et des Soins de longue durée. Protocole concernant la salubrité des aliments, Toronto ON: Imprimeur de la Reine pour l Ontario, Accessible à l adresse suivante df. 7

8 Annexe 1 : Exigences du programme de formation pour les manipulateurs d aliments bureaux de santé publique Tableau 1 : Documentation et contenu Documentation et contenu Le guide provincial de formation pour les manipulateurs d aliments est utilisé, comme fourni. OU Le guide provincial de formation pour les manipulateurs d aliments est partiellement utilisé, afin de veiller à ce que le cours comprenne le contenu minimal décrit ci-dessous. OU Le bureau de santé publique utilise son propre guide de formation, qui porte sur le contenu minimal suivant : le rôle du conseil de santé; les lois et les règlements en matière de santé publique; un aperçu des principes de gestion de la salubrité des aliments (y compris les principes du système d'analyse des dangers et de maîtrise des points critiques (HACCP)); la manipulation, la préparation et l entreposage hygiéniques (y compris la microbiologie de base, les approvisionnements en denrées alimentaires salubres, les effets indésirables des aliments, la préparation et l entreposage hygiéniques des aliments); l hygiène du manipulateur d aliments; la salubrité, la conception et l entretien des dépôts d aliments; la prévention des allergies et des incidents alimentaires et les interventions. Tableau 2 : Disponibilité, communication et promotion Disponibilité, communication et promotion Des cours de formation pour les manipulateurs d aliments sont offerts dans la circonscription sanitaire.* Les cours peuvent être offerts directement par les bureaux de santé publique ou par l entremise d un mandataire (p. ex., un collège communautaire). Le bureau de santé publique fait la promotion des cours de formation pour les manipulateurs d aliments sur son site Web. Le site Web du bureau de santé publique fournit les renseignements suivants : la description des cours; la façon de s inscrire; les différentes façons de suivre les cours; les exigences relatives à l obtention et au rétablissement du certificat; les coordonnées où l on peut obtenir d autres renseignements; un lien vers la liste des fournisseurs autres que les bureaux de santé publique qui sont reconnus par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée (en voie de préparation). * Les cours en ligne peuvent être admissibles afin de satisfaire à cette exigence. 8

9 Tableau 3 : Prestation Prestation Le matériel du cours est disponible en français et en anglais. La taille maximale d une classe est de 25 étudiantes et étudiants par instructrice ou instructeur. La durée minimale du cours est d une journée complète, incluant l examen. Un manuel ou un cahier de travail est fourni à chaque étudiante ou étudiant. L examen : se déroule à livre fermé; comporte au moins 50 questions; exige un taux de passage de 70 % Si les examens provinciaux normalisés de formation pour les manipulateurs d aliments ne sont pas utilisés, les questions ont été prétestées afin de veiller à ce que les objectifs d apprentissage soient atteints. Si les examens provinciaux normalisés de formation pour les manipulateurs d aliments ne sont pas utilisés, les banques de questions contiennent un nombre suffisant de questions afin d en assurer la répartition aléatoire. La sécurité et l intégrité des examens sont assurées grâce à des mesures, comme le comptage et l assignation des examens aux participantes et participants, l identification adéquate des participantes et participants, la protection des examens contre la perte ou la violation de la confidentialité. Certificat : La carte du Certificat de formation en manipulation des aliments est délivrée dans les 15 jours ouvrables qui suivent l achèvement du cours et la réussite de l examen. Le certificat expire cinq ans après la date de délivrance. Le bureau de santé publique conserve une liste des participantes et participants aux cours, incluant le nom des participantes et participants, la date du cours, les résultats de l examen et la date d expiration du certificat. Tableau 4 : Principes directeurs Principes directeurs Les programmes de formation pour les manipulateurs d aliments offerts par les bureaux de santé publique ou leurs mandataires doivent : utiliser un langage simple; tenir compte des écarts culturels, des personnes handicapées et de la différence entre les sexes; être précis et d'actualité. 9

10 Annexe 2 : Modèle de rapport concernant les exigences du programme de formation pour les manipulateurs d aliments bureaux de santé publique Tableau 1 : Matériels et contenu Matériels et contenu Veuillez sélectionner une des réponses indiquées ci-dessous. Le guide provincial de formation pour les manipulateurs d aliments est utilisé, comme fourni. Le guide provincial de formation pour les manipulateurs d aliments est partiellement utilisé, afin de veiller à ce que le cours comprenne le contenu minimal décrit ci-dessous. Le bureau de santé publique utilise son propre guide de formation, qui porte sur le contenu minimal suivant : le rôle du conseil de santé; les lois et les règlements en matière de santé publique; un aperçu des principes de gestion de la salubrité des aliments (y compris les principes du système d'analyse des dangers et de maîtrise des points critiques (HACCP)); la manipulation, la préparation et l entreposage hygiéniques (y compris la microbiologie de base, les approvisionnements en denrées alimentaires salubres, les effets indésirables des aliments, la préparation et l entreposage hygiéniques des aliments); l hygiène du manipulateur d aliments; la salubrité, la conception et l entretien des dépôts d aliments; la prévention des allergies et des incidents alimentaires et les interventions. Tableau 2 : Disponibilité, communication et promotion Disponibilité, communication et promotion Des cours de formation pour les manipulateurs d aliments sont offerts dans la circonscription sanitaire.* Les cours peuvent être offerts directement par les bureaux de santé publique ou par l entremise d un mandataire (p. ex., un collège communautaire). Le bureau de santé publique fait la promotion des cours de formation pour les manipulateurs d aliments sur son site Web. Le site Web du bureau de santé publique fournit les renseignements suivants : la description des cours; la façon de s inscrire; les différentes façons de suivre les cours; les exigences relatives à l obtention et au rétablissement du certificat; les coordonnées où l on peut obtenir d autres renseignements; un lien vers la liste des fournisseurs autres que les bureaux de santé publique qui sont reconnus par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée (en voie de préparation). Exigences satisfaites? (Oui / Non) S. O. 10

11 * Les cours en ligne peuvent être admissibles afin de satisfaire à cette exigence. Veuillez communiquer avec le ministère de la Santé et des Soins de longue durée si des cours en salle de classe ne sont pas offerts par votre bureau de santé publique ou son mandataire. Tableau 3 : Prestation Prestation Le matériel du cours est disponible en français et en anglais. La taille maximale d une classe est de 25 étudiantes et étudiants par instructrice ou instructeur. La durée minimale du cours est d une journée complète, incluant l examen. Un manuel ou un cahier de travail est fourni à chaque étudiante ou étudiant. L examen : se déroule à livre fermé; comporte au moins 50 questions; exige un taux de passage de 70 % Si les examens provinciaux normalisés de formation pour les manipulateurs d aliments ne sont pas utilisés, les questions ont été prétestées afin de veiller à ce que les objectifs d apprentissage soient atteints. Si les examens provinciaux normalisés de formation pour les manipulateurs d aliments ne sont pas utilisés, les banques de questions contiennent un nombre suffisant de questions afin d en assurer la répartition aléatoire. La sécurité et l intégrité des examens sont assurées grâce à des mesures, comme le comptage et l assignation des examens aux participantes et participants, l identification adéquate des participantes et participants, la protection des examens contre la perte ou la violation de la confidentialité. Certificat : La carte du Certificat de formation en manipulation des aliments est délivrée dans les 15 jours ouvrables qui suivent l achèvement du cours et la réussite de l examen. Le certificat expire cinq ans après la date de délivrance. Le bureau de santé publique conserve une liste des participantes et participants aux cours, incluant le nom des participantes et participants, la date du cours, les résultats de l examen et la date d expiration du certificat. Exigences satisfaites? (Oui / Non) Tableau 4 : Principes directeurs Principes directeurs Les programmes de formation pour les manipulateurs d aliments offerts par les bureaux de santé publique ou leurs mandataires doivent : utiliser un langage simple; tenir compte des écarts culturels, des personnes handicapées et de la différence entre les sexes; être précis et d'actualité. 11

12 Nº de catalogue ISBN (PDF) Novembre 2013 Imprimeur de la Reine pour l Ontario 2013

Conditions pour devenir un auditeur CanadaGAP

Conditions pour devenir un auditeur CanadaGAP Conditions pour devenir un auditeur CanadaGAP Pour être admissibles aux postes d auditeurs du programme CanadaGAP, tous les nouveaux candidats ayant reçu la formation après le 1 er avril 2015 doivent remplir

Plus en détail

NORME 5 NORMES ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION

NORME 5 NORMES ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION NORME 5 NORME ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION Bien que cette Norme apparaisse dans le Code canadien de sécurité pour les transporteurs routiers, il est important de noter qu'elle s'applique à tous les

Plus en détail

ACCÈS DE L AGENT FINANCIER DU CANDIDAT À L INVESTITURE AUX SERVICES BANCAIRES

ACCÈS DE L AGENT FINANCIER DU CANDIDAT À L INVESTITURE AUX SERVICES BANCAIRES ACCÈS DE L AGENT FINANCIER DU CANDIDAT À L INVESTITURE AUX SERVICES BANCAIRES Afin de faciliter l accès de l agent financier du candidat à l investiture aux services bancaires, Élections Canada offre le

Plus en détail

CaRMS en ligne Guide d aide pour les candidats Connexion à la plateforme CaRMS en ligne et remplir votre candidature

CaRMS en ligne Guide d aide pour les candidats Connexion à la plateforme CaRMS en ligne et remplir votre candidature CaRMS en ligne Guide d aide pour les candidats Connexion à la plateforme CaRMS en ligne et remplir votre candidature Le 22 juillet 2015 Ce guide a été conçu afin de faciliter votre utilisation de la plateforme

Plus en détail

Financière Sun Life inc.

Financière Sun Life inc. Financière Sun Life inc. Régime canadien de réinvestissement des dividendes et d achat d actions CIRCULAIRE D OFFRE MODIFIÉE ET MISE À JOUR Table des matières Dans la présente circulaire d offre... 1

Plus en détail

POLITIQUES ET PROCÉDURES DE LA CERTIFICATION DES ENTRAÎNEURS

POLITIQUES ET PROCÉDURES DE LA CERTIFICATION DES ENTRAÎNEURS POLITIQUES ET PROCÉDURES DE LA CERTIFICATION DES ENTRAÎNEURS 31 mai 2012 ORGANISATION DU NOUVEAU PNCE Les ateliers du PNCE sont mis sur pied pour répondre aux besoins de tous les entraîneurs, de celui

Plus en détail

Ouvrir un compte personnel

Ouvrir un compte personnel www.iiroc.ca 1 877 442-4322 Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières Ouvrir un compte personnel Ce que votre société de courtage doit apprendre sur vous et pourquoi Investment

Plus en détail

Fonds de capital-risque étranger ou de capital-investissement important Formulaire de demande pour investisseur admissible

Fonds de capital-risque étranger ou de capital-investissement important Formulaire de demande pour investisseur admissible 393, avenue University, bureau 1701, 17 e étage, Toronto (Ontario) M5G 1E6 Fonds ontarien de développement des technologies émergentes Fonds de capital-risque étranger ou de capital-investissement important

Plus en détail

La Première du Canada et la Compagnie Legacy offrent à tous leurs clients et aux consommateurs un accès égal à leurs produits et services.

La Première du Canada et la Compagnie Legacy offrent à tous leurs clients et aux consommateurs un accès égal à leurs produits et services. Politique de la Compagnie d assurance-vie Première du Canada («Première du Canada») et de la Compagnie d assurances générales Legacy («Compagnie Legacy») en matière de service à la clientèle : Offrir des

Plus en détail

MANAGEMENT DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE

MANAGEMENT DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE MANAGEMENT DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE Principes généraux du HACCP 0,7 UEC Mise en œuvre des programmes préalables au système HACCP 1.4 UEC 5 novembre 2014 9 février 2015 22 avril 2015 5SA1402 5SH1501 5SH1502

Plus en détail

Ce que les parents devraient savoir

Ce que les parents devraient savoir Renvoi : Ce que les parents devraient savoir Un climat positif à l école et un milieu d apprentissage et d enseignement sécuritaire sont indispensables à la réussite scolaire des élèves. Un climat positif

Plus en détail

Politiques et lignes directrices

Politiques et lignes directrices Politiques et lignes directrices En vigueur le 13 janvier 2014 Le mandat du diplômes de droit (le «CNE») est d évaluer les titres de compétences et l expérience professionnelle des candidats ayant fait

Plus en détail

Choisir le bon compte d épargne

Choisir le bon compte d épargne OPÉRATIONS BANCAIRES Choisir le bon compte d épargne Un compte d épargne est un bon moyen de mettre de l argent de côté pour atteindre des objectifs à court terme ou constituer un fonds d urgence pour

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Avril 2009. École secondaire de la Rivière-des-Français. Muskies Supers Partenaires (MSP)

RAPPORT FINAL. Avril 2009. École secondaire de la Rivière-des-Français. Muskies Supers Partenaires (MSP) La corporation des services en éducation de l Ontario Projet de prévention de l intimidation et de la violence RAPPORT FINAL Avril 2009 École secondaire de la Rivière-des-Français Muskies Supers Partenaires

Plus en détail

BOURSES D ÉTUDES ACCESSIBLES À LA COMMUNAUTÉ DES FC

BOURSES D ÉTUDES ACCESSIBLES À LA COMMUNAUTÉ DES FC BOURSES D ÉTUDES ACCESSIBLES À LA COMMUNAUTÉ DES FC Diverses bourses d études sont accessibles aux membres actifs et libérés des Forces canadiennes et à leur famille. Bien que toutes les bourses ci-après

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme

Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme public Juin 2015 1 INTRODUCTION... 4 À QUI S ADRESSE

Plus en détail

Certification des ressources d hébergement en toxicomanie ou en jeu pathologique

Certification des ressources d hébergement en toxicomanie ou en jeu pathologique Ministère de la Santé et des Services sociaux Direction générale des services sociaux, Direction des dépendances et de l itinérance Certification des ressources d hébergement en toxicomanie ou en jeu pathologique

Plus en détail

Publication : 19 novembre 2008 BANQUE DU CANADA RÈGLES RÉGISSANT LES AVANCES AUX INSTITUTIONS FINANCIÈRES

Publication : 19 novembre 2008 BANQUE DU CANADA RÈGLES RÉGISSANT LES AVANCES AUX INSTITUTIONS FINANCIÈRES Publication : 19 novembre 2008 BANQUE DU CANADA RÈGLES RÉGISSANT LES AVANCES AUX INSTITUTIONS FINANCIÈRES 1. GÉNÉRALITÉS Les présentes Règles constituent les lignes directrices générales et la procédure

Plus en détail

ANNÉE D INITIATION AU LEADERSHIP À L INTENTION DES AUTOCHTONES (AILA) RENSEIGNEMENTS ET QUESTIONNAIRE À L INTENTION DES POSTULANTS PARTIE I

ANNÉE D INITIATION AU LEADERSHIP À L INTENTION DES AUTOCHTONES (AILA) RENSEIGNEMENTS ET QUESTIONNAIRE À L INTENTION DES POSTULANTS PARTIE I RENSEIGNEMENTS ET QUESTIONNAIRE À L INTENTION DES POSTULANTS RENSEIGNEMENTS ET INSTRUCTIONS GÉNÉRALES PARTIE I 1. Ce document se divise en trois parties. La Partie I (pages I-1/2 à I-2/2) présente des

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

DÉCLARATION DU DEMANDEUR INDEMNITÉS POUR INVALIDITÉ

DÉCLARATION DU DEMANDEUR INDEMNITÉS POUR INVALIDITÉ DÉCLARATION DU DEMANDEUR INDEMNITÉS POUR INVALIDITÉ Vous trouverez les directives pour remplir ce formulaire et de l espace supplémentaire au verso de la page 4. Nom : Adresse : Prénom rue Nom de famille

Plus en détail

PROJET DE TRAIN LÉGER SUR RAIL D OTTAWA ACCORD DE CONTRIBUTION AVEC LE MINISTÈRE DES TRANSPORTS DE L ONTARIO APERÇU DE LA STRUCTURE ET DU CONTENU

PROJET DE TRAIN LÉGER SUR RAIL D OTTAWA ACCORD DE CONTRIBUTION AVEC LE MINISTÈRE DES TRANSPORTS DE L ONTARIO APERÇU DE LA STRUCTURE ET DU CONTENU PROJET DE TRAIN LÉGER SUR RAIL D OTTAWA ACCORD DE CONTRIBUTION AVEC LE MINISTÈRE DES TRANSPORTS DE L ONTARIO APERÇU DE LA STRUCTURE ET DU CONTENU L accord de contribution (l «accord de contribution») a

Plus en détail

Parti Libéral du Canada. Constitution

Parti Libéral du Canada. Constitution Parti Libéral du Canada Constitution Telle qu adoptée et amendée au Congrès biennal les 30 novembre et 1 er décembre 2006, amendée de nouveau lors du Congrès biennal le 2 mai 2009, lors du Congrès extraordinaire

Plus en détail

Guide de la demande d autorisation pour administrer un régime volontaire d épargneretraite

Guide de la demande d autorisation pour administrer un régime volontaire d épargneretraite Guide de la demande d autorisation pour administrer un régime volontaire d épargneretraite Mars 2015 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 À QUI S ADRESSE CE GUIDE?... 3 AVANT DE DÉBUTER... 4 SERVICE DE

Plus en détail

Guide de l enseignant. pour le Passeport Sécurité. www.parachutecanada.org. Mise à jour : 10 août 2015

Guide de l enseignant. pour le Passeport Sécurité. www.parachutecanada.org. Mise à jour : 10 août 2015 Guide de l enseignant pour le Passeport Sécurité Mise à jour : 10 août 2015 www.parachutecanada.org Table des matières À propos de Parachute et du Passeport Sécurité... 1 Partie I Votre compte Passeport

Plus en détail

Réseau ONE Network. Sommaire de l évaluation de l impact sur la vie privée

Réseau ONE Network. Sommaire de l évaluation de l impact sur la vie privée Réseau ONE Network Sommaire de l évaluation de l impact sur la vie privée Avis de droit d auteur Copyright 2012, cybersanté Ontario Tous droits réservés Toute reproduction d'un extrait quelconque du présent

Plus en détail

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES (PROGRAMME EN ATTENTE) AEC en ASSURANCE DE DOMMAGES DÉMARCHE DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES Service de la reconnaissance des acquis et des compétences de Lanaudière T 1 888 758-3654 -

Plus en détail

DEC-BAC Dossier sur les nouveaux modèles de formation développés au Collège Édouard-Montpetit en collaboration avec ses partenaires universitaires

DEC-BAC Dossier sur les nouveaux modèles de formation développés au Collège Édouard-Montpetit en collaboration avec ses partenaires universitaires DEC-BAC Dossier sur les nouveaux modèles de formation développés au Collège Édouard-Montpetit en collaboration avec ses partenaires universitaires Tél : (450) 679-2631, poste 2415 1 Mise à jour : 2 septembre

Plus en détail

OUVRIR UN COMPTE PERSONNEL

OUVRIR UN COMPTE PERSONNEL OUVRIR UN COMPTE PERSONNEL Renseignements et documents exigés Novembre 2008 Ouvrir un compte personnel TABLE DES MATIÈRES I. À PROPOS DE L OCRCVM 1 II. OUVERTURE D UN COMPTE 1 III. DEMANDE D OUVERTURE

Plus en détail

Programme des services aux familles des militaires. Contrôle de conformité et d assurance. Exercice financier 2013-2014

Programme des services aux familles des militaires. Contrôle de conformité et d assurance. Exercice financier 2013-2014 Programme des services aux familles des militaires Contrôle de conformité et d assurance Exercice financier 2013-2014 INTRODUCTION Conformément au Protocole d entente () entre le ministère de la défense

Plus en détail

CERTIFICATION CERTIPHYTO

CERTIFICATION CERTIPHYTO CONDITIONS GENERALES DE CERTIFICATION MONOSITE Indice 2 Page 1/12 «Distribution de produits phytopharmaceutiques, Application en prestation de service de produits phytopharmaceutiques, Conseil à l utilisation

Plus en détail

Bulletin du Programme des permis de réseaux municipaux d'eau potable

Bulletin du Programme des permis de réseaux municipaux d'eau potable Ministère de l Environnement Bulletin du Programme des permis de réseaux municipaux d'eau potable Direction du contrôle de la qualité de l eau potable Bulletin à l intention des propriétaires et exploitants

Plus en détail

Ministère des Transports. Lignes directrices pour l aménagement routier lié à l aménagement foncier

Ministère des Transports. Lignes directrices pour l aménagement routier lié à l aménagement foncier Ministère des Transports Lignes directrices pour l aménagement routier lié à l aménagement foncier AVANT-PROPOS Aménagement routier Les travaux d aménagement des voies publiques («aménagements routiers»)

Plus en détail

Genworth MI Canada Inc.

Genworth MI Canada Inc. Le présent document est important et exige votre attention immédiate. Si vous avez des doutes quant à la façon d y donner suite, vous devriez consulter votre courtier en valeurs mobilières, directeur de

Plus en détail

Bourse de recherche Jeff Thompson. Politique et procédures

Bourse de recherche Jeff Thompson. Politique et procédures Bourse de recherche Jeff Thompson Politique et procédures Table des matières Objet et contexte... 2 Financement... 2 Candidats admissibles... 3 Processus de sélection et d attribution de la bourse... 4

Plus en détail

ENTENTE DE PRESTATION DU COURS

ENTENTE DE PRESTATION DU COURS ENTENTE DE PRESTATION DU COURS D AMBASSADEUR (Trainer Course) INDIVIDUEL avec Assurance - PRINCIPES ET TECHNIQUES 151, Boulevard Ste Rose, Laval, Québec, H7L1L2 Tél : 1-877-238-9343 Fax : 1-450-661-3884

Plus en détail

INTRODUCTION AU PROGRAMME D ASSURANCE DE LA QUALITÉ

INTRODUCTION AU PROGRAMME D ASSURANCE DE LA QUALITÉ JUIN 2009 INTRODUCTION AU PROGRAMME D ASSURANCE DE LA QUALITÉ Placez dans l onglet no 5 de votre classeur des ressources des membres Le programme d assurance de la qualité de l Ordre des ergothérapeutes

Plus en détail

Barèmes des commissions et frais généraux

Barèmes des commissions et frais généraux Barèmes des commissions et frais généraux En vigueur le 1 er décembre 2014 Barème des commissions Transactions effectuées par l entremise de nos systèmes électroniques (site Web et site mobile) Tarification

Plus en détail

RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE

RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE Le 18 décembre 2013 Les actionnaires devraient lire attentivement la notice d offre en entier avant de prendre une décision

Plus en détail

ADDENDA POUR LES TRANSFERTS DE RENTE IMMOBILISÉE DANS UN COMPTE DE RETRAITE IMMOBILISÉ (CRI) RÉGIME D ÉPARGNE-RETRAITE AUTOGÉRÉ BMO LIGNE D ACTION

ADDENDA POUR LES TRANSFERTS DE RENTE IMMOBILISÉE DANS UN COMPTE DE RETRAITE IMMOBILISÉ (CRI) RÉGIME D ÉPARGNE-RETRAITE AUTOGÉRÉ BMO LIGNE D ACTION ADDENDA POUR LES TRANSFERTS DE RENTE IMMOBILISÉE DANS UN COMPTE DE RETRAITE IMMOBILISÉ (CRI) Pour les transferts faits conformément à la Loi sur les régimes complémentaires de retraite (Québec) RÉGIME

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS IMPORTANTS AU SUJET DE VOTRE FORMULAIRE DE DEMANDE D INDEMNITÉ

RENSEIGNEMENTS IMPORTANTS AU SUJET DE VOTRE FORMULAIRE DE DEMANDE D INDEMNITÉ RENSEIGNEMENTS IMPORTANTS AU SUJET DE VOTRE FORMULAIRE DE DEMANDE D INDEMNITÉ Le formulaire de demande d indemnité ci-joint doit être rempli entièrement, signé et retourné à notre bureau aussitôt que possible.

Plus en détail

Ressources financières et autres

Ressources financières et autres Ressources financières et autres à la disposition des personnes arthritiques Plusieurs d entre nous avons besoin, à un moment ou à un autre de notre vie, d un soutien ou d une aide financière. Il existe

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSIBILITÉ EN VERTU DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES -

DEMANDE D ADMISSIBILITÉ EN VERTU DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES - 5, Place Marie, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 Télec. 514 843.8375 www.cpaquebec.ca DOCUMENT A DEMANDE D ADMISSIBILITÉ EN VERTU DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE

Plus en détail

Conditions régissant les demandes en ligne de RBC Banque Royale

Conditions régissant les demandes en ligne de RBC Banque Royale Conditions régissant les demandes en ligne de RBC Banque Royale Veuillez passer en revue les conditions ci-après régissant les demandes en ligne de RBC Banque Royale (les «conditions»). Vous devez les

Plus en détail

Entente de reconnaissance mutuelle. entre. l Institute of Actuaries of Australia. l Institut canadien des actuaires

Entente de reconnaissance mutuelle. entre. l Institute of Actuaries of Australia. l Institut canadien des actuaires Entente de reconnaissance mutuelle entre l Institute of Actuaries of Australia et l Institut canadien des actuaires Entente de reconnaissance mutuelle TABLE DES MATIÈRES 1. CONTEXTE 1 2. CONDITIONS CONVENUES

Plus en détail

Rapport de données sur les élèves des programmes à double reconnaissance de crédit - Année scolaire 2012-2013

Rapport de données sur les élèves des programmes à double reconnaissance de crédit - Année scolaire 2012-2013 Rapport de données sur les élèves des programmes à double reconnaissance de crédit - 2012-2013 Renseignements généraux Les programmes à double reconnaissance de crédit, introduits dans le cadre de la stratégie

Plus en détail

RÉGIME GÉNÉRAL D ÉPARGNE ET D ACHAT DE TITRES DE LA BANQUE ROYALE DU CANADA

RÉGIME GÉNÉRAL D ÉPARGNE ET D ACHAT DE TITRES DE LA BANQUE ROYALE DU CANADA RÉGIME GÉNÉRAL D ÉPARGNE ET D ACHAT DE TITRES DE LA BANQUE ROYALE DU CANADA 1. Définitions Pour les fins du présent régime, les termes énumérés ci-dessous ont le sens suivant : «actions ordinaires» désigne

Plus en détail

Proposition Choix protection-santé

Proposition Choix protection-santé Proposition Choix protection-santé Écrire lisiblement en CARACTÈRES D IMPRIMERIE Réservé à la FSL : Numéro d identification Dans la présente proposition, le mot «vous» désigne, selon le contexte, la personne

Plus en détail

Programme d assurance de la qualité

Programme d assurance de la qualité Programme d assurance de la qualité Section B Section B Programme d assurance de la qualité Aperçu du Programme d assurance de la qualité... -B-1- Introduction... Programme d assurance de la qualité...

Plus en détail

Obtenir le titre de prêteur. agréé. La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION

Obtenir le titre de prêteur. agréé. La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION Obtenir le titre de prêteur agréé La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION La SCHL aide les Canadiens à répondre à leurs besoins en matière de logement. En tant qu autorité en matière

Plus en détail

Protégez votre dossier de crédit : comment faire corriger les erreurs et repérer les signes de fraude

Protégez votre dossier de crédit : comment faire corriger les erreurs et repérer les signes de fraude BUDGET ET GESTION DES FINANCES PERSONNELLES Protégez votre dossier de crédit : comment faire corriger les erreurs et repérer les signes de fraude Votre dossier de crédit est un document important pour

Plus en détail

Conservatoire National des Arts et Métiers

Conservatoire National des Arts et Métiers Conservatoire National des Arts et Métiers Règlement de délivrance du diplôme d ingénieur En formation continue hors temps de travail Vu la loi du 10 juillet 1934 relative au titre d ingénieur diplômé,

Plus en détail

Assurance de soins de longue durée

Assurance de soins de longue durée Assurance de soins de longue durée Feuille de renseignements à l intention du conseiller ne pas remettre au demandeur Ce que vous devez faire avant de remettre un formulaire de demande de règlement au

Plus en détail

GUIDE FISCAL RELATIF AUX CARTES D ACHAT AU CANADA

GUIDE FISCAL RELATIF AUX CARTES D ACHAT AU CANADA PRÉPARATION DES DÉCLARATIONS FISCALES GUIDE FISCAL RELATIF AUX CARTES D ACHAT AU CANADA Des conseils simples pour réclamer des crédits de taxe sur intrants à l égard de transactions effectuées au moyen

Plus en détail

VISA PLATINE AFFAIRES VOYAGES RBC BANQUE ROYALE ASSURANCE ACHATS D ARTICLES DE PREMIÈRE NÉCESSITÉ CERTIFICAT D ASSURANCE INTRODUCTION

VISA PLATINE AFFAIRES VOYAGES RBC BANQUE ROYALE ASSURANCE ACHATS D ARTICLES DE PREMIÈRE NÉCESSITÉ CERTIFICAT D ASSURANCE INTRODUCTION VISA PLATINE AFFAIRES VOYAGES RBC BANQUE ROYALE ASSURANCE ACHATS D ARTICLES DE PREMIÈRE NÉCESSITÉ CERTIFICAT D ASSURANCE VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT CE QUI SUIT : Le présent certificat d assurance est

Plus en détail

VISA AFFAIRES, VISA AFFAIRES PERFORMANCE ET VISA AFFAIRES BANQUE LAURENTIENNE CREVIER

VISA AFFAIRES, VISA AFFAIRES PERFORMANCE ET VISA AFFAIRES BANQUE LAURENTIENNE CREVIER VISA AFFAIRES, VISA AFFAIRES PERFORMANCE ET VISA AFFAIRES BANQUE LAURENTIENNE CREVIER ASSURANCE DÉGAGEMENT DE RESPONSABILITÉ DE L ENTREPRISE L assurance est fournie par la Royal & Sun Alliance du Canada,

Plus en détail

Le programme Serving Safer Food Alberta

Le programme Serving Safer Food Alberta Le programme Serving Safer Food Alberta Michael Sidra MBA, CISP(C) Contrôleur HACCP agréé par l ASQ (American Society for Quality) Coordinateur du programme HACCP Services de santé de l Alberta Vue d ensemble

Plus en détail

ACCUEIL ET CONVIVIALITE DANS LA RESTAURATION Réf : R 01

ACCUEIL ET CONVIVIALITE DANS LA RESTAURATION Réf : R 01 ACCUEIL ET CONVIVIALITE DANS LA RESTAURATION Réf : R 01 Durée : 14 heures 990 HT / jour Dates : à définir en 2012 Savoir gérer les conflits dans un service de restauration Savoir organiser et animer une

Plus en détail

L OFFRE PEUT ÊTRE ACCEPTÉE JUSQU À 16 H (HEURE DE TORONTO) LE 25 OCTOBRE 2013 (L «HEURE D EXPIRATION»), À MOINS QU ELLE NE SOIT PROLONGÉE OU RETIRÉE.

L OFFRE PEUT ÊTRE ACCEPTÉE JUSQU À 16 H (HEURE DE TORONTO) LE 25 OCTOBRE 2013 (L «HEURE D EXPIRATION»), À MOINS QU ELLE NE SOIT PROLONGÉE OU RETIRÉE. LE PRÉSENT DOCUMENT N EST PAS UNE LETTRE D ENVOI. LE PRÉSENT AVIS DE LIVRAISON GARANTIE DOIT ÊTRE UTILISÉ POUR L ACCEPTATION DE L OFFRE DE DENISON MINES CORP. VISANT L ACQUISITION DES ACTIONS ORDINAIRES

Plus en détail

Administration canadienne de la sûreté du transport aérien

Administration canadienne de la sûreté du transport aérien Administration canadienne de la sûreté du transport aérien Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA Octobre 2009 La présente norme est assujettie aux demandes

Plus en détail

Politique de sécurité de l information

Politique de sécurité de l information 5, Place Ville Marie, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 Téléc. 514 843.8375 www.cpaquebec.ca Politique de sécurité de l information Émise par la Direction, Gestion des

Plus en détail

Bonnes pratiques d hygiène alimentaire

Bonnes pratiques d hygiène alimentaire Bonnes pratiques d hygiène alimentaire En restauration collective Ce stage répond à l obligation de formation en matière d hygiène alimentaire (règlement CE 852/2004) En restauration commerciale Ce stage

Plus en détail

Cahier des charges pour l appel d offres. février 2015 SOMMAIRE

Cahier des charges pour l appel d offres. février 2015 SOMMAIRE Actions Thématiques 2015 : développer les compétences des travailleurs handicapés, usagers des ESAT bas-normands dans la Branche sanitaire, sociale et médico-sociale privée, à but non lucratif Cahier des

Plus en détail

Synthèse accompagnée d une évaluation critique Processus

Synthèse accompagnée d une évaluation critique Processus Synthèse accompagnée d une évaluation critique Processus Mise à jour : avril, 2015 Version 1.0 HISTORIQUE DES RÉVISIONS Le présent document sera régulièrement révisé dans le cadre des activités d amélioration

Plus en détail

le système universitaire québécois : données et indicateurs

le système universitaire québécois : données et indicateurs le système universitaire québécois : données et indicateurs No de publication : 2006.04 Dépôt légal 3 e trimestre 2006 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque et Archives Canada ISBN

Plus en détail

When Recognition Matters

When Recognition Matters When Recognition Matters PROGRAMME DE PARTENARIAT DU PECB www.pecb.com A propos du PECB /// Le PECB (Professional Evaluation and Certification Board) est un organisme de certification des personnes pour

Plus en détail

CONSEIL DE RÉGLEMENTATION DES CONSULTANTS EN IMMIGRATION DU CANADA MANUEL POUR L AGRÉMENT DES PROGRAMMES D ÉTUDES DE CONSULTANT EN IMMIGRATION

CONSEIL DE RÉGLEMENTATION DES CONSULTANTS EN IMMIGRATION DU CANADA MANUEL POUR L AGRÉMENT DES PROGRAMMES D ÉTUDES DE CONSULTANT EN IMMIGRATION CONSEIL DE RÉGLEMENTATION DES CONSULTANTS EN IMMIGRATION DU CANADA MANUEL POUR L AGRÉMENT DES PROGRAMMES D ÉTUDES DE CONSULTANT EN IMMIGRATION JANVIER 2014 MANUEL POUR L AGRÉMENT DES PROGRAMMES D ÉTUDES

Plus en détail

Guide de présentation. Programme de subventions aux entreprises adaptées

Guide de présentation. Programme de subventions aux entreprises adaptées Guide de présentation Programme de subventions aux entreprises adaptées Guide de présentation Programme de subventions aux entreprises adaptées Direction régionale d Emploi-Québec du Centre-du-Québec Direction

Plus en détail

CRÉDITS DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL Guide et formulaire de demande pour les organismes souhaitant devenir prestataires. http://pdc.ednet.ns.

CRÉDITS DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL Guide et formulaire de demande pour les organismes souhaitant devenir prestataires. http://pdc.ednet.ns. CRÉDITS DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL Guide et formulaire de demande pour les organismes souhaitant devenir prestataires http://pdc.ednet.ns.ca Septembre 2014 0 Septembre 2014 Aux organismes offrant des

Plus en détail

TELUS Corporation. Programme de vente pour actionnaires détenant 99 actions ordinaires ou moins le 16 septembre 2015. Brochure d information

TELUS Corporation. Programme de vente pour actionnaires détenant 99 actions ordinaires ou moins le 16 septembre 2015. Brochure d information Programme de vente pour actionnaires détenant 99 actions ordinaires ou moins le 16 septembre 2015 Brochure d information Lisez attentivement toute l information fournie avant de décider de participer au

Plus en détail

COMPRENDRE LA GESTION DES SUCCESSIONS DANS LES RE SERVES

COMPRENDRE LA GESTION DES SUCCESSIONS DANS LES RE SERVES Centre d excellence en matière de biens immobiliers matrimoniaux Hébergé par l Association des gestionnaires des terres des Premières Nations (ANGTA), le CDEBIM aide les collectivités et les membres des

Plus en détail

Formulaire A Évaluation des diplômes et des compétences Demande d inscription

Formulaire A Évaluation des diplômes et des compétences Demande d inscription Formulaire A Évaluation des diplômes et des compétences Demande d inscription Pour usage interne seulement # de dossier: PIN: 141201 Veuillez choisir une option ( ): 1 Première demande Réouverture du dossier

Plus en détail

ASSOCIATION DES COMPTABLES GÉNÉRAUX ACCRÉDITÉS DU CANADA. Norme de formation Professionnelle continue Version 1.1

ASSOCIATION DES COMPTABLES GÉNÉRAUX ACCRÉDITÉS DU CANADA. Norme de formation Professionnelle continue Version 1.1 ASSOCIATION DES COMPTABLES GÉNÉRAUX ACCRÉDITÉS DU CANADA Norme de formation Professionnelle continue Version 1.1 Association des comptables généraux accrédités du Canada 100 4200 North Fraser Way Burnaby

Plus en détail

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS Financement d entreprise et fusions et acquisitions 27 FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS Le Canada est doté de marchés financiers bien développés et très évolués. Les principales sources

Plus en détail

Modalités - Promotion 2014-2015 de BMO Ligne d'action destinée aux jeunes investisseurs

Modalités - Promotion 2014-2015 de BMO Ligne d'action destinée aux jeunes investisseurs Veuillez lire les modalités ci-dessous et prendre connaissance de ce qui suit : Modalités - Promotion 2014-2015 de BMO Ligne d'action destinée aux jeunes investisseurs Limite d'une (1) offre et d'une (1)

Plus en détail

Demande de prêt d'étudiant au Canada pour collège/ université

Demande de prêt d'étudiant au Canada pour collège/ université Demande de prêt d'étudiant au Canada pour collège/ université Guide pour les étudiants avec statut de réfugié en Ontario J U I LLET 2 0 0 4 La loi canadienne a été modifiée en 2003; les étudiants avec

Plus en détail

Soyez membre d un conseil : une ressource pour les femmes

Soyez membre d un conseil : une ressource pour les femmes Juin 2011 Soyez membre d un conseil : une ressource pour les femmes Pourquoi être membre d un conseil Les gens siègent à des conseils pour diverses raisons. Parfois, ils cherchent une façon de redonner

Plus en détail

Sondage sur le climat. scolaire. Guide d utilisation à l attention des administratrices et des administrateurs

Sondage sur le climat. scolaire. Guide d utilisation à l attention des administratrices et des administrateurs Sondage sur le climat scolaire Guide d utilisation à l attention des administratrices et des administrateurs SONDAGE EN LIGNE Table des matières Introduction...2 Instructions étape par étape à l intention

Plus en détail

AVIS DE RÈGLEMENT PROPOSÉ

AVIS DE RÈGLEMENT PROPOSÉ AVIS DE RÈGLEMENT PROPOSÉ Markson c. Banque MBNA Canada À: Tous les détenteurs, passés et actuels, de cartes de crédit de la Banque MBNA Canada et de CUETS Financial VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT CET AVIS,

Plus en détail

Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais

Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais En vigueur à compter du 6 octobre 2014 En tant que client de Pro-Investisseurs MD CIBC, vous avez accepté de payer certains frais selon les types

Plus en détail

Faillite et insolvabilité. Les renseignements donnés dans le présent bulletin vous seront utiles si vous êtes :

Faillite et insolvabilité. Les renseignements donnés dans le présent bulletin vous seront utiles si vous êtes : Avril 2007 Bulletin fiscal Faillite et insolvabilité Les renseignements donnés dans le présent bulletin vous seront utiles si vous êtes : un syndic de faillite un contrôleur un séquestre un créancier garanti

Plus en détail

AVANT-PROJET DE RÈGLEMENT PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES

AVANT-PROJET DE RÈGLEMENT PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES PARTIE I INTERPRÉTATION 1. (1) Sauf indication contraire, les mots et expressions utilisés dans le présent règlement ont le sens qui leur est donné dans la Loi

Plus en détail

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Juillet 2005 Pour aller de l avant : L apprentissage et la garde des jeunes enfants Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Introduction En novembre 1999, le gouvernement du Manitoba a confirmé son

Plus en détail

PROCÉDURE D'APPEL D'OFFRES ET D'OCTROI POUR LES ACHATS D'ÉLECTRICITÉ

PROCÉDURE D'APPEL D'OFFRES ET D'OCTROI POUR LES ACHATS D'ÉLECTRICITÉ PROCÉDURE D'APPEL D'OFFRES ET D'OCTROI POUR LES ACHATS D'ÉLECTRICITÉ INTRODUCTION Hydro-Québec, dans ses activités de distribution d'électricité («Distributeur»), doit conclure des contrats d'approvisionnement

Plus en détail

Les présentes sont la traduction d un document en langue anglaise réalisée uniquement pour votre convenance. Le texte de l original en langue

Les présentes sont la traduction d un document en langue anglaise réalisée uniquement pour votre convenance. Le texte de l original en langue Les présentes sont la traduction d un document en langue anglaise réalisée uniquement pour votre convenance. Le texte de l original en langue anglaise régira à tous égards vos droits et obligations. L

Plus en détail

Proposition d Assurance acheteur unique ou d Assurance frustration de contrat Remplir le présent formulaire et le présenter à EDC

Proposition d Assurance acheteur unique ou d Assurance frustration de contrat Remplir le présent formulaire et le présenter à EDC RÉSERVÉ À EDC : CI # : Proposition d Assurance acheteur unique ou d Assurance frustration de contrat Remplir le présent formulaire et le présenter à EDC 1 RENSEIGNEMENTS SUR LE CLIENT Nom légal de l entreprise

Plus en détail

Solutions de protection. Guide du conseiller Marge de crédit sur la valeur de rachat. (valeur résiduelle)

Solutions de protection. Guide du conseiller Marge de crédit sur la valeur de rachat. (valeur résiduelle) Solutions de protection Guide du conseiller Marge de crédit sur la valeur de rachat (valeur résiduelle) Table des matières Description du produit 4 Renseignements généraux 6 Identification et renseignements

Plus en détail

Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA

Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA 5, Place Ville Marie, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 www.cpaquebec.ca Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA N.B. Il est inutile de présenter une demande

Plus en détail

Procédures d admission par équivalence

Procédures d admission par équivalence Procédures d admission par équivalence Conformément à ses règlements et aux exigences prescrites par le Code des professions du Québec, l Ordre des conseillers et conseillères d orientation du Québec (OCCOQ)

Plus en détail

Déploiement d iphone et d ipad Gestion des appareils mobiles (MDM)

Déploiement d iphone et d ipad Gestion des appareils mobiles (MDM) Déploiement d iphone et d ipad Gestion des appareils mobiles (MDM) ios prend en charge la gestion des appareils mobiles (MDM), donnant aux entreprises la possibilité de gérer le déploiement d iphone et

Plus en détail

PRATICIEN FORMATEUR. Certificate of Advanced Studies (CAS) - 2015

PRATICIEN FORMATEUR. Certificate of Advanced Studies (CAS) - 2015 PRATICIEN FORMATEUR praticienne formatrice (PF) Certificate of Advanced Studies (CAS) - 2015 Former des adultes à une pratique professionnelle dans les métiers du travail social et de la santé. Concept

Plus en détail

Le bien-être animal en action : programme canadien d assurance qualité à la ferme

Le bien-être animal en action : programme canadien d assurance qualité à la ferme Colloque sur la production porcine «Comment faire autrement?» Le mardi 7 novembre 2006, Hôtel Universel Best Western, Drummondville Le bien-être animal en action : programme canadien d assurance qualité

Plus en détail

J U I L L E T 2 0 1 2

J U I L L E T 2 0 1 2 Code SQF Une assurance fournisseur basée sur les principes HACCP Code pour l industrie alimentaire 7 e édition J U I L L E T 2 0 1 2 Safe Quality Food Institute 2345 Crystal Drive, Suite 800 Arlington,

Plus en détail

1.2 Période de promotion : La campagne publicitaire de conversion débutera le 1er février 2013 et se terminera le 30 avril 2013 à 23h59.

1.2 Période de promotion : La campagne publicitaire de conversion débutera le 1er février 2013 et se terminera le 30 avril 2013 à 23h59. RÈGLEMENTS pour concours «2ans payés! 2013» 1. COMMENT PARTICIPER Le commanditaire de ce tirage est le Collège Boréal. 1.1 Admissibilité : La promotion de conversion du Collège Boréal s adresse à tous

Plus en détail

DEMANDE D ADHÉSION/DE RÉACTIVATION D ADHÉSION

DEMANDE D ADHÉSION/DE RÉACTIVATION D ADHÉSION Pour obtenir des renseignements sur l adhésion, consultez le site cmpa-acpm.ca ou communiquez avec l ACPM au 613-725-2000 ou au 1-800-267-6522. Ce formulaire peut être rempli en ligne. INSTRUCTIONS : Veuillez

Plus en détail

Plateforme de vente aux enchères et de vente de gré à gré du ministre. Guide de l utilisateur

Plateforme de vente aux enchères et de vente de gré à gré du ministre. Guide de l utilisateur Plateforme de vente aux enchères et de vente de gré à gré du ministre Guide de l utilisateur Table des matières SECTION I INTRODUCTION...1 SECTION II OUVERTURE D UNE SESSION DANS LA PLATEFORME DE VENTE

Plus en détail

SDESR, Aquapro Journée technique du 20 janvier 2010

SDESR, Aquapro Journée technique du 20 janvier 2010 SDESR, Aquapro Journée technique du 20 janvier 2010 1 DIRECTIVES SSIGE W3 ÉTABLISSEMENT D INSTALLATIONS D EAU DE BOISSON Jean-Jacques Hasler, Responsable du Contrôle des installations intérieures Eau et

Plus en détail

Sollicitation commerciale et protection des renseignements personnels

Sollicitation commerciale et protection des renseignements personnels Sollicitation commerciale et protection des renseignements personnels Présenté par M e Karl Delwaide Associé principal et membre-fondateur du groupe de pratique national Protection de l information et

Plus en détail

SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES

SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES Compétences pour les intervenants canadiens en toxicomanie SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES Cette documentation est publiée

Plus en détail

CPG marchés boursiers non enregistrés Conditions générales

CPG marchés boursiers non enregistrés Conditions générales CPG marchés boursiers non enregistrés Conditions générales Les conditions qui suivent sont les conditions générales (les «conditions générales») s appliquant à tous les certificats de placement garanti

Plus en détail