Points à coordonnées entières sur une droite! La valeur ajoutée du numérique Sommaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Points à coordonnées entières sur une droite! La valeur ajoutée du numérique Sommaire"

Transcription

1 Points à coordonnées entières sur une droite! La valeur ajoutée du numérique Sommaire 1. Tableau récapitulatif Enoncé et consigne données aux Objectifs et analyse a priori Scénario de mise en œuvre Evaluation Apport des outils numériques... 12

2 1. Tableau récapitulatif Enoncé Recherche de points à coordonnées entières sur une droite! Niveau Concerné 2 nd générale ou 1 ère générale Période de l année En fonction des chapitres abordés (voir prérequis) Durée et organisation Travail en groupe : 3 Durée : 2h + 1h Prérequis Mathématiques : Fonctions affines Repérage dans le plan Coordonnées d un point du plan Équation réduite d une droite (ou équation cartésienne en 1 ère S) Partie entière (connaissance de la partie entière d un nombre réel positif) TICE : Géogébra (fonctions) Algorithme : Boucle et itérateur, instruction conditionnelle commande («floor») Tableur Objectifs généraux Objectifs : Utilisation des TICE dans le but : - Aider à l appropriation du problème. - Conjecturer, donner des pistes de résolution. Dans le cadre de la résolution de problèmes, l utilisation des TICE par les leur donne une plus grande autonomie et encourage leur prise d initiative. Utiliser les connaissances et les capacités attendues au programme de seconde : - Mettre en applications les notions du prérequis. - Mettre en œuvre des algorithmes simples avec boucle, itérateur et instructions conditionnelles.

3 2. Enoncé et consigne données aux Enoncé du problème donné aux : Dans un repère orthogonal, on considère la droite (d) d équation : Le «premier point» à coordonnées entières positives de la droite (d) est le point de coordonnées D(11 ;2) Quel est le 20 ième point à coordonnées entières positive? Consignes données aux Vous travaillerez par groupe de trois. Vous disposerez de deux heures, puis on consacrera une heure en classe entière à exposer vos recherches et remplir la fiche d autoévaluation. 3. Objectifs et analyse a priori Textes de références Les notions abordées et utilisées sont diverses et concernent plusieurs points du programme que vous pouvez retrouver sur le Bulletin officiel n 30 du 23 juillet Documents ressources sur ENT Mise en ligne d une vidéo concernant la notion de partie entière abordée par la pédagogie inversée. Mise en ligne d un mini formulaire pour Algobox. Compétences en mathématiques au lycée développées dans cette activité Compétences évaluées Les critères d évaluation et indicateurs de réussite / mises en jeu J analyse le problème seul. - J extrais, j organise et je traite les informations utiles. J analyse le problème en groupe. - Je partage et je discute de mon analyse avec le groupe. Chercher Je m engage dans une démarche, J expérimente en utilisant éventuellement des outils logiciels. Emettre une conjecture. Valider, corriger une démarche, ou en adopter une nouvelle. Je fais une analyse critique d un résultat.

4 Modéliser Représenter Calculer Raisonner Communiquer Modéliser le problème en utilisant les outils TICE. Modéliser le problème «à la main». Choisir à bon escient un cadre de résolution (numérique, graphique, algorithmique ). Appliquer des techniques et mettre en œuvre des algorithmes. Effectuer un calcul automatisable à la main ou à l aide d un instrument (calculatrice, logiciel). Mettre en œuvre des algorithmes simples. Effectuer des inférences (inductives, déductives) pour obtenir de nouveaux résultats, conduire une démonstration, confirmer ou infirmer une conjecture, prendre une décision. Expliquer oralement une démarche, communiquer un résultat par oral ou par écrit. Notions du programme de mathématiques travaillées dans cette activité Notions Dans le problème? Coordonnées de point dans un Que signifie qu un point appartient à une droite? repère Equations de droites Utilisation de la capacité attendue : On démontre que toute droite a une équation soit de la forme y = mx + p, soit de la forme x = c. Droite comme courbe représentative d une Faire le lien entre l équation donnée et l équation fonction affine. réduite d une droite. Division euclidienne être multiple de 27? Compétences algorithmiques Notions d algorithmique Dans le problème Boucle Boucle For ou «Pour allant» Instruction conditionnelle «SI ALORS» ; «SI ALORS SINON» Les, dans le cadre d une résolution du problème, doivent être capables - de programmer un calcul itératif, le nombre d itérations étant donné ; - de programmer une instruction conditionnelle, un calcul itératif, avec une fin de boucle conditionnelle. Compétences TICE Utilisation d un logiciel de géométrie dynamique Utilisation d un logiciel algorithmique ou la calculatrice Utilisation d un tableur Représenter une fonction affine Faire des conjectures graphiques «Si ALORS» «Si ALORS Sinon» «Pour allant.» Déclaration de variables Gestion des entrées-sorties affectation d une valeur mise en forme d un calcul. Partie entière d un nombre réel Afficher un message Formules à valeurs absolues ou relatives

5 Détails des objectifs de cette activité Ce problème a été conçu de façon à prendre en compte la diversité et l hétérogénéité des aptitudes des. Comment? le problème peut se résoudre de différentes manières. - La manière experte : résolution partielle d une équation diophantienne sans le savoir, à la portée des (bons), utilisation du PGCD vu au collège. - La manière TICE : à l aide d un logiciel de géométrie dynamique, on «regarde» le 20 ème point. - La manière TICE : algorithme : création d une boucle avec des conditions. - La manière TICE : tableur : affichant les images dans une colonne de valeurs entières. - La manière «tâtonnement». Différentes «aides» seront données selon les difficultés rencontrées par le groupe. La pédagogie inversée, sera proposée pour certaines notions. Quelques points forts de cette activité Permettre aux d étudier un problème dont la résolution repose sur des calculs et diverses notions du programme : - Se représenter la droite comme courbe représentative d une fonction affine. - Savoir si un point appartient à une courbe. - Etc La situation proposée dans ce cadre permet aux de disposer de méthodes variées pour aboutir à une résolution. La situation proposée met en avant l utilité des TICE (les résolutions les plus «abordables» sont obtenues à l aide de TICE). Rendre les capables d autonomie. Cette activité permet familiariser les avec les grands principes d organisation d un algorithme : on touche ainsi aux objectifs du lycée en algorithmique. Utilisation des Tice dans le but Aider à l appropriation du problème. Conjecturer, donner des pistes de résolution. Donner une plus grande autonomie et encourage leur prise d initiative. Quelques explications sur la mise en œuvre Travail en groupe : j ai demandé à cinq (les meilleurs) de former leur groupe En effet, je dirai que ce problème ouvert est d un bon niveau pour une classe de seconde, c est pourquoi il m a semblé indispensable -un de travailler en groupe (favorisant ainsi l émulation des idées) deux d équilibrer les groupes. Le temps consacré : j ai constaté que deux heures était un temps raisonnable à un groupe pour élaborer leurs recherches (narration de recherche, explorations de diverses pistes de recherche), entre coupé de quelques «pauses» de débats. Le temps de la restitution : j ai consacré une heure pour permettre à certains groupes d exposer leurs recherches. Je considère que travailler l oral et la communication est aussi important que la recherche de solutions. De plus cette séance me permet d enregistrer (audio) certains exposés. Pour demander ensuite aux de rédiger (à la maison) une restitution d une solution au problème (baladodiffusion à leur rythme, au moment qu ils choisiront chez eux, les pourront écouter, réécouter et rédiger une solution ).

6 4. Scénario de mise en œuvre Ce qui a été fait avant Les notions du prérequis ont été abordées en cours : fonctions affines, équation de droite, géométrie repérée, repérage dans le plan. Par exemple les capacités suivantes: Savoir déterminer si un point appartient ou non à la courbe représentative d une fonction ; Se représenter une droite comme courbe représentative d une fonction affine. Concernant les notions d algorithmiques, ont été abordées : Les grands principes de l élaboration d un algorithme : entrée, affectation et sortie ; Les conditions «Si ALORS» «SI ALORS SINON» ; Affichage de message ; L élaboration simple d algorithme ; La lecture d algorithme plus complexe ; L utilisation de la boucle FOR (boucle finie). Une vidéo, concernant la notion de la partie entière a été donnée (pédagogie inversée) : Vidéo 1 Vidéo 2 Et l assimilation de cette notion vérifiée en classe. Les ont déjà eu l occasion d utiliser un logiciel de géométrie dynamique (pour les fonctions et les vecteurs) et un tableur (en statistiques). Pour moi, ce problème ne peut être donné que vers la fin de l année car beaucoup de notions et compétences doivent avoir été abordées en amont. Par exemple, avant, les ont eu déjà l occasion de travailler sur d autres problèmes ouverts avec recours à la pédagogie inversée, à la baladodiffusion et à l algorithmique. Déroulement de la séance Matériel logiciel : Salle informatique ou utilisation des ordinateurs Pop Logiciels : tableur, géométrie dynamique, algorithme, lecture de vidéo Durée : Deux heures : pour les recherches (y compris les «pauses» de débats) Une heure : pour exposer les solutions Organisation : En groupe de 3 (j ai fait en sorte que le niveau soit équilibré) Phases et timing : La séance commence par le rappel des objectifs, à savoir : (10 min) -Une grille de notation (auto-évaluation) sera réalisée à la fin (présentation rapide des items de la grille). -2h pour le problème + 1h pour la présentation par groupe. -Une présentation de vos recherches par écrit et oralement de certains groupes. -Une restitution à l aide de la baladodiffusion à faire à la maison. Distribution de l énoncé et recherche individuelle : 05 min Aucune indication n est donnée, les sont en autonomie pour s approprier le problème. Ils réfléchissent individuellement. Travail de groupe : 1h45 durant cette phase : -Les se mettent à partager leurs idées. Le but est de laisser les prendre les initiatives, des pistes différentes conjecturer. Après 10 minutes -Avec une classe : j ai senti la nécessité de faire une «pause débat» afin que les

7 débattent sur «que nous demande-t-on?». -Le professeur passe dans les rangs, sans rien dire, mais note les difficultés afin de «distribuer» certaines «aides» sous formes numériques selon le blocage rencontré par les groupes. Après 20 minutes, je commence à «distribuer certaines aides» selon le degré de blocage. Voici quelques exemples de productions, de pistes d et l aide distribuée : Production Commentaire Piste suivie : «à la main» Ce groupe pense que la droite est la représentation graphique d une fonction linéaire Point positif : notions réutilisées : proportionnalité et linéarité Ce groupe sait utiliser une des conséquences de l utilisation d une fonction linéaire, à savoir, la situation de proportionnalité. Erreurs : Ce groupe ne s est pas posé la question de l appartenance ou non de l origine à la droite, et a fait confiance à la lecture graphique. Ce groupe n a pas vérifié son résultat et pense alors avoir la bonne réponse. Aide distribuée et conséquence Production Sous forme de question : «L énoncé affirme t-il que la droite passe par l origine?». Un membre du groupe s est alors exclamé «Hey mais oui, ce n est pas écrit!! on n en est pas sûr!». Puis leurs recherches ont repris Commentair e Piste suivie : «à la main» Point positif : Ce groupe a fait une vérification pour le 1 er point donné D. Production Commentaire Piste suivie : «géogébra» Ce groupe souhaite modéliser le problème sous géogébra.

8 Aide distribuée et conséquence Point positif : Utilisation des TICE autonomie sur le logiciel. Erreurs : Ce groupe ne s est pas posé la question de l appartenance ou non de l origine à la droite, et a fait confiance à la lecture graphique. Sous forme de question : «L origine appartient-il à la droite?». Un membre du groupe s est alors exclamé «Ah mais non ça passe à côté!». Production Commentaire Piste suivie : «géogébra» Ce groupe souhaite modéliser le problème sous géogébra. Point positif : Utilisation des TICE autonomie sur le logiciel Expression y=ax+b Production Commentaire Piste suivie : «tableur» Ce groupe souhaite modéliser le problème à l aide d un tableur Point positif : Utilisation des TICE autonomie sur le logiciel

9 Production Commentaire Piste suivie : «algobox» Ce groupe souhaite modéliser le problème sous algobox. Point positif : Prise initiative - Utilisation des TICE autonomie sur le logiciel Erreurs : Des erreurs de syntaxes (oubli du * entre le 5 et le x). Il manque des parenthèses. La valeur en entrée est incorrecte. Aide distribuée et conséquence Sous forme de vidéo : «sur un exo travaillé il y a quelques semaines». Le groupe réussi a modifié seul son algorithme. Mais la recherche n est pas finie, le groupe se rend compte qu il faut améliorer le programme car la recherche du dixième point semble «compliqué» avec ce programme. Production Ce groupe avait bien écrit en pseudo français, un algorithme permettant de répondre à la question, mais demandait un rappel pour la partie entière sur algobox. Commentaire Piste suivie : «algobox» Ce groupe souhaite modéliser le problème sous algobox Point positif : Prise initiative - Utilisation des Tice autonomie sur le logiciel Aide distribuée et conséquence Sous forme d un programme : «floor.alg» Le groupe réussi a modifié seul son algorithme et me propose :

10 Exemples d autres aides utilisées accessibles sur l ENT des : Toutes les aides sont protégées par un mot de passe, données uniquement lorsque le professeur les juge nécessaires. -la vidéo sur la partie entière 1 -la vidéo sur la boucle FOR -Qu est-ce qu une fonction linéaire? -Dans quelle situation rencontre-t-on une fonction linéaire? Ces différentes aides peuvent être de nature à : - Aider aux connaissances et aux savoir-faire ; - Aider à la démarche de résolution. Exposé : 10 minutes par groupe volontaire (3 groupes sont passés) suivi de 5 minutes de débat. Grille d évaluation : 15 minutes pour remplir la grille par autoévaluation. Une semaine plus tard : un fichier mp3 est distribué par ENT pour un travail à la maison de restitution. Autres aides prévues non utilisées - Les aides aux connaissances et aux savoir-faire La vidéo sur : le reste de la division euclidienne dans algobox. Prolongements possibles Quel est le 2014 ième point à coordonnées entières positive? La diversité des notions mathématiques mises en jeu dans ce problème, permet de : chercher, expérimenter en particulier à l aide d outils logiciels; appliquer des techniques et mettre en œuvre des algorithmes; raisonner, démontrer, trouver des résultats partiels et les mettre en perspective; expliquer oralement une démarche, communiquer un résultat par oral ou par écrit. La plupart des notions de ce problème ont été largement reprises plus tard car elles font partie des capacités attendues d un élève de seconde (équation de droite, point appartenant à la droite ) Certains ont eu l occasion de réutiliser la notion de «Partie entière» en MPS Les ont eu l occasion de réutiliser la notion de boucle FOR en simulation échantillonnage 1 Voir vidéos 1 et 2 dans la paragraphe 4.Scénario de mise en œuvre.

11 5. Evaluation Il n y a pas eu d évaluation chiffrée, mais une simple évaluation suivant une grille de compétences Les commentaires dans la grille ci-dessous sont des exemples pouvant guider les à s autoévaluer Rechercher, Distinguer ce extraire et qui est établi de organiser ce qui est à l information prouver ou à utile réfuter. Réaliser, manipuler, mesurer, expérimenter Suivre un protocole, utiliser un outil, modéliser une situation Bon On a bien vu que l énoncé ne disait rien au sujet de l origine On a bien vu que l équation donnée était une équation de la droite Bon On a utilisé un outil en sachant expliquer dans quel but. On est autonome sur l outil choisi. Moyen On a bien vu que le point D appartenait à la droite mais on a considéré que l origine aussi sans le vérifier Moyen On a utilisé un outil en sachant expliquer dans quel but. Mais on a eu du mal à maîtriser l outil, on a eu besoin d aide. Insuffisant On a eu du mal à comprendre l énoncé, à faire le lien entre la droite et l équation Insuffisant On a utilisé un outil mais sans arriver à expliquer notre objectif. pratiquer une démarche expérimentale émettre une hypothèse, une conjecture : proposer une méthode, un calcul, un algorithme, une procédure, une expérience Bon Le groupe a : Formulé des conjectures conduit un raisonnement contrôle la vraisemblance d un résultat. Adopte une démarche d investigation par une narration de recherche Moyen Le groupe a : Formulé des conjectures conduit un raisonnement mais ne contrôle pas la vraisemblance d un résultat. Adopte une démarche d investigation par une narration de recherche Insuffisant Le groupe a : Formulé des conjectures conduit un raisonnement mais ne contrôle pas la vraisemblance d un résultat. La démarche d investigation par une narration de recherche est insuffisante communiquer à l aide d un langage adapté Présentation orale Explications orales Bon Le groupe explique clairement ses idées avec un langage adapté. Moyen La formulation des idées et le langage manquent de clarté et de précision Insuffisant Le groupe a du mal à expliquer clairement ses recherches

12 6. Apport des outils numériques Quel est le rôle des outils logiciels? Des supports matériels? (classe mobile, tablettes numériques )? Quelles compétences transversales et disciplinaires développées? Comment les a-t-on mises en valeur? A l aide de quels outils numériques? D une manière générale, les outils logiciels permettent de : Favoriser et stimuler la prise d initiative Visualiser développe la possibilité d expérimenter ouvre largement la dialectique entre l observation et la démonstration Mais dans ce problème, en particulier : Géogébra L utilisation de ce logiciel oblige les à se poser la question «comment trace-ton une droite?» Certains veulent représenter la droite de l énoncé. Ils se rendent compte qu un seul point D n est pas suffisant! Algobox Développe les compétences transversales et disciplinaires: Déployer un raisonnement mathématique grâce à l élaboration d algorithme. Se familiariser avec les algorithmes. Montrer qu un problème difficile à résoudre à la main a priori, peut être facile avec un algorithme. ENT Développe les compétences transversales et disciplinaires: Travailler en équipe grâce aux échanges de l application «messagerie pédagogique». Travailler en autonomie grâce à l accès des fichiers personnels utiles à ce problème et aux aides différenciées. Mon GSM Enregistrement audio de certains durant leur phase de recherche. Certains enregistrements sont utiles immédiatement : ils deviennent parfois une AIDE pour un autre groupe. L aide a été formulée par un élève pour aider un autre groupe et non par le professeur. Enregistrement photographique et vidéo de certains durant leur phase de recherche. Il m est arrivé de projeter une image que je venais de capturer. Les enregistrements vidéo/audio ont parmi de développé chez l élève les compétences transversales et disciplinaires concernant : l aptitude à communiquer, utiliser le bon vocabulaire J ai remarqué que lors de l utilisation audio/video du travail d un élève : -l élève enregistré était fier et mettait bien plus de bonne volonté à exprimer oralement ses idées sans le prendre comme un «travail» mais plutôt comme un «jeu». L aptitude à écouter, extraire l information -l élève qui reçoit l aide, est plus à l écoute, lorsque c est un camarade de classe qui «parle». Quelle place accordée à la différenciation? Sous quelle forme? Ce problème a été conçu de façon à prendre en compte la diversité et l hétérogénéité des aptitudes des. Comment? Grâce : aux «aides ciblées» aux différentes pistes possibles à l utilisation des TICE

13 o o o Quels sont les innovations numériques développées? Leurs apports? Changement de posture de l enseignant (ressource) et autonomie développée Le problème est conçu de manière à laisser un maximum d autonomie à l élève. Cette autonomie est renforcée grâce à l apport numérique. En effet : Les peuvent à tout moment se connecter à leur ENT et visionner le travail fait en amont pour ce problème (par exemple, la manipulation du tableur en statistique, la manipulation de géogébra dans les fonctions, les algorithmes faits depuis le début de l année.). Les fichiers numériques donnent la possibilité à l élève de visionner à son rythme (faire pause, avancer, reculer ), on imagine aisément la difficulté de l enseignant à le faire si chaque groupe était demandeur Mise en activité de l élève Comme je l expliquais, l enregistrement audio/vidéo est une source de motivation pour certains qui veulent alors faire et bien faire. Attractivité des maths et Meilleur apprentissage car. La baladodiffusion mélange les maths et les outils numériques GSM, baladeurs, ordinateur qui sont pour les des accessoires ludiques. Ce qui donne une autre dimension à «je fais des maths». J ai remarqué, que chez certains (pas les meilleurs), le fait d utiliser cette méthode, rendait le travail en mathématique moins contraignant. La pédagogie inversée sur des notions sélectionnées, semble efficace à l apprentissage. L acquisition des connaissances se fait ainsi au rythme de l élève et non au rythme du professeur ou du programme scolaire. En delà de ce problème, j ai eu l occasion d utiliser d autre outils liés à l environnement numérique de l élève, par exemple : L ENT par MOODLE : Par le partage de fichiers et l élaboration de QCM Travailler l autonomie. Un moyen de mobiliser régulièrement les capacités acquises en classe. Des liens vers des situations d application interactives ou ludiques permettent de solliciter l élève à la maison, pour brasser à nouveau les capacités et connaissances déjà acquises. L ENT et LA MESSAGERIE : par l échange d exercices. Elaboration de parcours progressif et différencié par élève. Un véritable outil de gestion de l hétérogénéité. QCM : Pour l enseignant, les résultats des QCM sont précieux, car l analyse de ces résultats par pourra guider l enseignant à pratiquer un meilleur travail différencié et personnalisé.

Problème Dudu Echec et Maths

Problème Dudu Echec et Maths Problème Dudu Echec et Maths Sommaire 1. Tableau récapitulatif... 2 2. Enoncé et consigne données aux élèves... 3 3. Objectifs et analyse a priori... 4 4. Scénario de mise en œuvre... 7 Ce qui a été fait

Plus en détail

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2011 LA PHOTOCOPIEUSE. Fiche professeur... 2. Fiche élève... 4

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2011 LA PHOTOCOPIEUSE. Fiche professeur... 2. Fiche élève... 4 LA PHOTOCOPIEUSE Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 4 Narration de séance et productions d élèves... 5 1 Fiche professeur LA PHOTOCOPIEUSE Niveaux et objectifs pédagogiques 3 e : introduction

Plus en détail

Luc PONSONNET Lycée Bonaparte 83000 Toulon Académie de Nice TRAAM 2013-2014 Page 1

Luc PONSONNET Lycée Bonaparte 83000 Toulon Académie de Nice TRAAM 2013-2014 Page 1 Luc PONSONNET - Académie de Nice - TraAM 2013-2014 " L ENORME SAUT DE THIERRY NEUVILLE AU RALLYE DE FINLANDE" Niveau de la classe : première scientifique Testée avec une classe de première scientifique

Plus en détail

Semaine nationale des mathématiques 2015. Action académique liaison CM2-6 e

Semaine nationale des mathématiques 2015. Action académique liaison CM2-6 e Descriptif de l action : Semaine nationale des mathématiques 2015 Action académique liaison CM2-6 e Il s agit de proposer aux élèves d une classe de CM2 et d une classe de sixième associées de résoudre

Plus en détail

CELSIUS ET FAHRENHEIT

CELSIUS ET FAHRENHEIT (d après une idée du collège Jean Zay de Montluçon) Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 5 1 Fiche professeur Niveaux et objectifs pédagogiques 4 e : introduction de la notion d équation,

Plus en détail

eduscol Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Physique-chimie Grilles de compétences

eduscol Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Physique-chimie Grilles de compétences eduscol Physique-chimie Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Grilles de compétences Mai 2010 mise à jour le 29 juin 2010 MEN/DGESCO eduscol.education.fr/pc FORMER

Plus en détail

L accompagnement personnalisé

L accompagnement personnalisé L accompagnement personnalisé Anne Burban IGEN Maths Orléans le 30 Mars 2011 1 Objectifs de la présentation Apporter un éclairage théorique sur l accompagnement personnalisé en tant qu enseignement d un

Plus en détail

Deuxième épreuve d admission. Exemples de sujets

Deuxième épreuve d admission. Exemples de sujets Deuxième épreuve d admission. Exemples de sujets Thème : probabilités 1) On lance deux dés équilibrés à 6 faces et on note la somme des deux faces obtenues. 1.a) Donner un univers associé cette expérience.

Plus en détail

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2012 UN TRAIN A PRENDRE. (d après une idée du collège Notre Dame, Arlanc)

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2012 UN TRAIN A PRENDRE. (d après une idée du collège Notre Dame, Arlanc) UN TRAIN A PRENDRE (d après une idée du collège Notre Dame, Arlanc) Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 5 Narration de séance et productions d élèves... 6 1 Fiche professeur UN TRAIN

Plus en détail

Couper en deux, encore et encore : la dichotomie

Couper en deux, encore et encore : la dichotomie Couper en deux, encore et encore : la dichotomie I : Jeu du nombre inconnu Un élève volontaire choisit un nombre entier compris entre 0 et 56. Un autre élève cherche à deviner ce nombre, en adoptant la

Plus en détail

Guide de référence pour la planification d une situation d enseignement- apprentissage (SEA)

Guide de référence pour la planification d une situation d enseignement- apprentissage (SEA) Guide de référence pour la planification d une situation d enseignement- apprentissage (SEA) Prise de contact La prise de contact ne fait pas concrètement partie de la situation d enseignement- apprentissage.

Plus en détail

Streaming SOMMAIRE. 1. Tableau récapitulatif

Streaming SOMMAIRE. 1. Tableau récapitulatif Streaming SOMMAIRE 1. Tableau récapitulatif... 1 2. Enoncé et consigne données aux élèves... 2 3. Objectifs et analyse a priori... 2 4. Scénario de mise en œuvre... 3 5. Evaluation, productions d élèves...

Plus en détail

Totems (5ème HarmoS) :

Totems (5ème HarmoS) : Totems (5ème HarmoS) : Une activité mathématique pour apprendre à développer des stratégies de recherche Lucie Passaplan Etudiante à l Université de Genève Introduction La résolution de problèmes au sens

Plus en détail

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Sommaire Définition et objectifs de l épreuve.. p1 Compétences à évaluer.. p2 Conception du sujet..

Plus en détail

LES BACTERIES. Table des matières. Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012. Fiche professeur... 2. Fiche élève 1...

LES BACTERIES. Table des matières. Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012. Fiche professeur... 2. Fiche élève 1... LES BACTERIES Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève 1... 5 Fiche élève 2... 6 Narration de séance et productions d élèves 1... 7 Narration de séance et productions d élèves 2... 10 1 Fiche

Plus en détail

Scénario n 1 : CRÉATION D UN DOCUMENT DE COLLECTE DE RESSOURCES EN LIGNE EN CLASSE DE LATIN VIA L OUTIL DE CURATION «SCOOP.IT»

Scénario n 1 : CRÉATION D UN DOCUMENT DE COLLECTE DE RESSOURCES EN LIGNE EN CLASSE DE LATIN VIA L OUTIL DE CURATION «SCOOP.IT» Scénario n 1 : CRÉATION D UN DOCUMENT DE COLLECTE DE RESSOURCES EN LIGNE EN CLASSE DE LATIN VIA L OUTIL DE CURATION «SCOOP.IT» SUJET(S) : Production par les élèves de ressources numériques / Former à la

Plus en détail

Contrôle en Cours de Formation. Diplôme préparé Baccalauréat Professionnel : Séquence 2 - Semestre 6 Session.

Contrôle en Cours de Formation. Diplôme préparé Baccalauréat Professionnel : Séquence 2 - Semestre 6 Session. Contrôle en Cours de Formation Diplôme préparé Baccalauréat Professionnel :. Séquence 2 - Semestre 6 Session. LP Nelson Mandela 8 rue Julien Pranville BP 168 91154 ÉTAMPES Cedex Nom :.. Prénom :.. Note

Plus en détail

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe II c Définition des épreuves

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe II c Définition des épreuves Annexe II c Définition des épreuves Épreuve EP1 : Analyse et traitement d un dossier Coefficient : 4 - UP1 1 - Contenu Cette épreuve vise l évaluation des compétences du candidat pour sur l analyse et

Plus en détail

COMMENT REALISER UN QCM POUR L EVALUATION

COMMENT REALISER UN QCM POUR L EVALUATION COMMENT REALISER UN QCM POUR L EVALUATION INDIVIDUELLE D UN APP? EFSTATHIOU Emilie 1, KARFAL Ghizlane 2 1 4 ème année Génie Mécanique Ingénierie Système, INSA Toulouse 2 4 ème année Génie Mécanique Ingénierie

Plus en détail

Favoriser l'autonomie des élèves de lycée à la maison grâce à l'ent

Favoriser l'autonomie des élèves de lycée à la maison grâce à l'ent Favoriser l'autonomie des élèves de lycée à la maison grâce à l'ent 1. Le scénario : L espace numérique de travail (E.N.T.) dans les établissements publics locaux d enseignements est utilisé comme une

Plus en détail

GRILLE DE VÉRIFICATION POUR LA PLANIFICATION D UN PROJET

GRILLE DE VÉRIFICATION POUR LA PLANIFICATION D UN PROJET GRILLE DE VÉRIFICATION POUR LA PLANIFICATION D UN PROJET CONSIGNES Lisez la liste des éléments dans le tableau ci-dessous. Examinez le cadre de planification de votre projet. Indiquez quels éléments de

Plus en détail

Évaluer par compétences

Évaluer par compétences Évaluer par compétences - Rapport final - Collège Jean Rostand LUXEUIL LES BAINS Résumé du projet : Mise en place progressive d un système d évaluation par compétences en regard du socle commun de connaissances

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir. d une même problématique?

Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir. d une même problématique? Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir Enoncé : d une même problématique? Une histoire de boîtes (cinquième) On dispose d une feuille

Plus en détail

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe III Définition des épreuves

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe III Définition des épreuves Annexe III Définition des épreuves EP1 : Épreuve professionnelle liée au contact avec le client et/ou l usager Coefficient : 4 Objectif de l épreuve : Cette épreuve vise à apprécier la maîtrise des techniques

Plus en détail

CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS D INSTITUTEUR OU DE PROFESSEUR DES ECOLES MAÎTRE FORMATEUR

CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS D INSTITUTEUR OU DE PROFESSEUR DES ECOLES MAÎTRE FORMATEUR 1 CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS D INSTITUTEUR OU DE PROFESSEUR DES ECOLES MAÎTRE FORMATEUR 2 Guide à l attention des membres des commissions et des candidats Madame, Monsieur, Vous trouverez dans

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE Pour les employeurs, à partager avec leurs collaborateurs! Le rôle du tuteur dans l entreprise est primordial. Le tuteur est chargé d accueillir, d aider, d informer et de

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

L ORIENTATION AU LYCéE

L ORIENTATION AU LYCéE L ORIENTATION AU LYCéE L orientation, construite, progressive est au cœur de la rénovation des voies générale, technologique et professionnelle. Ce document a vocation à aider les équipes dans les établissements

Plus en détail

«Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent.

«Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent. «Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent. Type d outil : Démarche visant le développement de la compétence «Entrer en contact avec le temps». Auteur(s)

Plus en détail

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire.

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire. om Ce fichier D3C, corrigé du fichier D3, présente deux activités autour des apprentissages numériques en Cycle 2, cycle des apprentissages fondamentaux. La première situation problème est une situation

Plus en détail

Chargé-e de clientèle banque

Chargé-e de clientèle banque Chargé-e de clientèle banque Document pour les professeurs/es Objectif général Faire découvrir un métier en utilisant le site de l Onisep et des mises en situation validées par un professionnel. Compétences

Plus en détail

Les supports d enregistrement et de diffusion sont multiples : ordinateur, baladeur MP3, Cdrom, tablette, site Internet

Les supports d enregistrement et de diffusion sont multiples : ordinateur, baladeur MP3, Cdrom, tablette, site Internet La baladodiffusion Présentation de l outil La baladodiffusion, ou podcast en Anglais, est à l origine un moyen d écouter de manière différée de la musique au format MP3 sur des supports numériques tels

Plus en détail

L'enseignement des mathématiques : RESOLUTION DE PROBLEMES. Exemples de situations et ressources / cycles 2 et 3. Audrey Bertin, CPC 2013-2014

L'enseignement des mathématiques : RESOLUTION DE PROBLEMES. Exemples de situations et ressources / cycles 2 et 3. Audrey Bertin, CPC 2013-2014 L'enseignement des mathématiques : RESOLUTION DE PROBLEMES Exemples de situations et ressources / cycles 2 et 3 Audrey Bertin, CPC 2013-2014 1. La place des problèmes dans les programmes : B.O n 3 H.S

Plus en détail

PROJET D EXPERIMENTATION DE CORRECTION DE COPIES D EXAMEN PAR INTERNET

PROJET D EXPERIMENTATION DE CORRECTION DE COPIES D EXAMEN PAR INTERNET PROJET D EXPERIMENTATION DE CORRECTION DE COPIES D EXAMEN PAR INTERNET Application de correction VIATIQUE Ce document décrit le projet d expérimentation que je souhaiterais mener dans le cadre de la constitution

Plus en détail

SCENARIO PEDAGOGIQUE Activité sur les combles

SCENARIO PEDAGOGIQUE Activité sur les combles SCENARIO PEDAGOGIQUE Activité sur les combles Domaine(s) concerné(s) : Statistiques et probabilités Algèbre et analyse Géométrie Niveau de la classe: CAP 3Prépa Pro Seconde Première Terminale BTS Durée

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES SUJET C12

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES SUJET C12 Sujet C12 Page 1 sur 7 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES SUJET C12 Ce document comprend : Pour l examinateur : - une fiche descriptive du sujet page 2/7 - une fiche concernant les logiciels

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL SEN Session 2014. Situation d évaluation de Sciences Physiques et Chimiques SUJET DESTINÉ AU CANDIDAT

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL SEN Session 2014. Situation d évaluation de Sciences Physiques et Chimiques SUJET DESTINÉ AU CANDIDAT LOGO Académie BACCALAUREAT PROFESSIONNEL SEN Session 2014 Contrôle en cours de formation Situation d évaluation de Sciences Physiques et Chimiques Séquence Durée :./. 45 min SUJET DESTINÉ AU CANDIDAT Établissement

Plus en détail

Mission Science N 1 : Fiche de l enseignant. Objectif : faire prendre conscience que la surface d'un liquide reste toujours horizontale.

Mission Science N 1 : Fiche de l enseignant. Objectif : faire prendre conscience que la surface d'un liquide reste toujours horizontale. Mission Science N 1 : Fiche de l enseignant Objectif : faire prendre conscience que la surface d'un liquide reste toujours horizontale. 1. Calendrier Inscription en ligne du 7 au 25 janvier Envoi par mail

Plus en détail

Ecole Primaire Pierre-Gabriel Boudot 22 rue Capet 71710 MARMAGNE primaire-boudot@wanadoo.fr

Ecole Primaire Pierre-Gabriel Boudot 22 rue Capet 71710 MARMAGNE primaire-boudot@wanadoo.fr PROJET D ÉCOLE 2008 2013 Ecole Primaire Pierre-Gabriel Boudot 22 rue Capet 71710 MARMAGNE primaire-boudot@wanadoo.fr Nom et signature de la directrice de l école : Conformité du projet aux priorités nationales

Plus en détail

Couverture: Stojan & Voumard SA, communication visuelle Dessins: Nicole Rossi Mise en page: Fondation Foyer-Handicap, secteur micro-édition des

Couverture: Stojan & Voumard SA, communication visuelle Dessins: Nicole Rossi Mise en page: Fondation Foyer-Handicap, secteur micro-édition des Couverture: Stojan & Voumard SA, communication visuelle Dessins: Nicole Rossi Mise en page: Fondation Foyer-Handicap, secteur micro-édition des Voirets PROGRAMME DE FORMATION JANVIER À JUIN 2016 SOMMAIRE

Plus en détail

Titre du projet Fonctionnement du roller Auteurs CRTec Combs la Ville Niveau. Classe de sixième Partie de programme visée

Titre du projet Fonctionnement du roller Auteurs CRTec Combs la Ville Niveau. Classe de sixième Partie de programme visée Le fonctionnement du roller et TIC Cette séquence a été présentée lors des séminaires de Mai 2006 par le CRTec de Combs la Ville ;elle correspond au niveau 6ème et plus spécialement à la partie «fonctionnement

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

L UNIVERSITÉ DE PRINTEMPS 2014

L UNIVERSITÉ DE PRINTEMPS 2014 l AREF Fès-Boulmane et le CRMEF de Missour en partenariat avec l Institut Français du Maroc - site de Fès ORGANISENT L UNIVERSITÉ DE PRINTEMPS 2014 PRIMAIRE COLLÈGE LYCÉE Du 14 au 16 avril 2014 CRMEF de

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

Rapport sur les pratiques professionnelles de l étudiant professeur stagiaire

Rapport sur les pratiques professionnelles de l étudiant professeur stagiaire Adopté en Conseil d'école du 26 juin 2015 Rapport sur les pratiques professionnelles de l étudiant professeur stagiaire Pour les étudiants fonctionnaires stagiaires de l ÉSPÉ de l académie de Versailles,

Plus en détail

Rallyes et défis maths. expérimenter pour permettre d apprendre à tous

Rallyes et défis maths. expérimenter pour permettre d apprendre à tous Rallyes et défis maths expérimenter pour permettre d apprendre à tous 1 - L activité mathématique dans un rallye - Une démarche d apprentissage avant tout - Expérimenter en maths - Modalités de mise en

Plus en détail

Tests de l évaluation par compétences en Seconde

Tests de l évaluation par compétences en Seconde Tests de l évaluation par compétences en Seconde 1 Présentation 1.1 La grille de compétences / aptitudes La grille de compétences a été distribuée et explicitée aux élèves le jour de la rentrée à la suite

Plus en détail

Devoir à la maison en algorithmique (2 nde )

Devoir à la maison en algorithmique (2 nde ) Devoir à la maison en algorithmique (2 nde ) Introduction Quel constat : Les devoirs à la maison permettent de soutenir les apprentissages des élèves et prennent en compte la diversité des aptitudes des

Plus en détail

CERTIFICATION INTERMÉDIAIRE

CERTIFICATION INTERMÉDIAIRE CERTIFICATION INTERMÉDIAIRE BEP CAP Mathématiques Sciences LOGO LYCÉE SESSION.. Séquence Nom:... Prénom:... Date:...Classe:...Heure:... Professeur examinateur:... Durée: min Note: / Thématique: Prévention

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE VI DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE VI DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE ANNEXE VI DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE MINISTÈRE CHARGÉ DE LA SANTÉ DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE PORTFOLIO DE L ÉTUDIANT (document à tenir

Plus en détail

Préparation concours SESAME Toulouse

Préparation concours SESAME Toulouse Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com Préparation concours SESAME Toulouse SOMMAIRE : I. Concours SESAME : définition

Plus en détail

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Le Projet des Étoiles est l un des projets à moyen terme du CELV axé sur les nouvelles

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

Préparation concours ACCES- Toulouse

Préparation concours ACCES- Toulouse Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com Préparation concours ACCES- Toulouse SOMMAIRE : I. Concours ACCES : définition 2

Plus en détail

ANNEXE II. b. Définition des épreuves

ANNEXE II. b. Définition des épreuves ANNEXE II. b Définition des épreuves Définitions des épreuves ÉPREUVE EP1 Activités de logistique et de transport (coefficient 8 + 1 pour PSE) Objectif de l épreuve Cette épreuve vise à apprécier l aptitude

Plus en détail

UF2. Etre capable de mobiliser les connaissances nécessaires a l animation des activités de la FFSCDA

UF2. Etre capable de mobiliser les connaissances nécessaires a l animation des activités de la FFSCDA UF2 Etre capable de mobiliser les connaissances nécessaires a l animation des activités de la FFSCDA Introduction La connaissance des fondamentaux pédagogiques est indispensable dans une première qualification

Plus en détail

Mon portefolio de compétences

Mon portefolio de compétences portfolio de compétences 1 Nom prénom de l élève Année Classe Etablissement Mon portefolio de compétences portfolio de compétences 2 Les compétences que je dois avoir acquis en fin de scolarité obligatoire

Plus en détail

QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE

QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Date d envoi : Date de réception : QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Demande d admission - Niveau secondaire Ce document doit être complété par le titulaire de classe ou par l orthopédagogue Nom de l élève :

Plus en détail

C est un processus. Un ensemble de démarches qui prennent en compte chaque élève comme une personne. Des situations éducatives qui peuvent être

C est un processus. Un ensemble de démarches qui prennent en compte chaque élève comme une personne. Des situations éducatives qui peuvent être C est un processus. Un ensemble de démarches qui prennent en compte chaque élève comme une personne. Des situations éducatives qui peuvent être engagées dans et hors l école. L élève apprend a se construire

Plus en détail

Prendre un bon départ

Prendre un bon départ Chapitre A Prendre un bon départ 1 - Avant-propos Un ordinateur sait très bien faire deux choses : Calculer, d oùle nomcomputer en anglais que l on pourrait traduire par calculateur. Placer des données

Plus en détail

Mathématiques pour. l informatique

Mathématiques pour. l informatique Xavier Chanet Patrick Vert Mathématiques pour l informatique Pour le BTS SIO Toutes les marques citées dans cet ouvrage sont des marques déposées par leurs propriétaires respectifs. Illustration de couverture

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE LA JEUNESSE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Arrêté du 8 février 2011 fixant le programme pour le cycle terminal de la série

Plus en détail

Sagesse financière : Mettez-y votre grain de sel. Niveau

Sagesse financière : Mettez-y votre grain de sel. Niveau Sagesse financière : Mettez-y votre grain de sel Niveau 6 Dans la présente leçon, les élèves auront l occasion d évaluer des conseils financiers donnés par des membres de leur famille et des experts de

Plus en détail

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE La formation s intitule «Développement personnel et professionnel». PUBLIC CIBLE Cette formation s adresse à toute personne qui souhaite développer ses compétences

Plus en détail

La BCD et la lecture au Cycle 3

La BCD et la lecture au Cycle 3 La BCD et la lecture au Cycle 3 Il est à noter qu'au cycle 3, il est indispensable de mettre en œuvre une pédagogie construite de l'accès à une lecture poly fonctionnelle; dans la mise en place de cette

Plus en détail

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux.

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux. Des écrits dès la grande section et le CP classe lecture/écriture, école Pasteur, Villejuif 2007/8 La classe lecture-écriture de l école Pasteur de Villejuif consiste en une semaine «banalisée» où une

Plus en détail

LES FRACTIONS Séance 1/9

LES FRACTIONS Séance 1/9 LES FRACTIONS Séance 1/9 DOMAINE : Mathématiques (Nombres et calcul) NIVEAU : CM1 DURÉE : 45 minutes COMPÉTENCES : Nommer les fractions simples et décimales en utilisant le vocabulaire : demi, tiers, quart,

Plus en détail

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE PHYSIQUE CHIMIE EN PREMIÈRE ANNÉE DE CPGE 1 CONTEXTE La réforme des voies générale et technologique. La notion de compétence : en amont dans le lycée et en aval dans les écoles.

Plus en détail

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES Les questions suivantes sont destinées à vous aider à vous situer et vous faire quelques propositions d'amélioration. 1. Pour quelles raisons ai-je choisi cette formation?

Plus en détail

Le tableau blanc interactif (TBI)

Le tableau blanc interactif (TBI) Le tableau blanc interactif (TBI) Depuis quelques années, Les TBI apparaissent dans les écoles primaires et leur déploiement est en constante augmentation. Contrairement à beaucoup d idées reçues, ce ne

Plus en détail

Unité d enseignement «Pédagogie Appliquée à l Enseignement de FORMATEURS en Prévention et Secours Civiques (PAE-F-PSC)

Unité d enseignement «Pédagogie Appliquée à l Enseignement de FORMATEURS en Prévention et Secours Civiques (PAE-F-PSC) Dossier pédagogique de la formation PAE PSC Juillet 2013 Croix-Rouge française - Direction de l Urgence et du Secourisme Unité d enseignement «Pédagogie Appliquée à l Enseignement de FORMATEURS en Prévention

Plus en détail

Fiche Lettres, expérimentation académique «Articuler l évaluation par compétences et l usage de la note»

Fiche Lettres, expérimentation académique «Articuler l évaluation par compétences et l usage de la note» Expérimentation académique «Articuler l évaluation par compétences et l usage de la note» Recommandations et propositions pour l enseignement du français Sommaire 1. Rappel des principes fondamentaux de

Plus en détail

STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d évaluation du stagiaire par l enseignant associé

STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d évaluation du stagiaire par l enseignant associé FORMATION PRATIQUE Département d éducation et formation spécialisées Unité de programme - formation professionnelle et technique STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d

Plus en détail

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en Le guide des bonnes pratiques à l intégration en entreprise La réussite d intégration dans une entreprise dépend essentiellement de deux acteurs : le nouvel embauché et son attitude pour réussir son intégration,

Plus en détail

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Nous vous proposons de préparer votre prochain entretien avec votre conseiller en répondant aux différentes questions posées dans ce document. Cette réflexion

Plus en détail

«Dynamique de groupe et gestion de l hétérogénéité»

«Dynamique de groupe et gestion de l hétérogénéité» «Dynamique de groupe et gestion de l hétérogénéité» Compte-rendu de la formation Les 16 et 17 novembre 2011 Organisme prestataire : la FOCEL Seine et Marne, Ligue de l Enseignement Intervenante : Céline

Plus en détail

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ Quelques conseils 1 LA FINALITE, LA «PHILOSOPHIE» D UN RAPPORT D ACTIVITE Le rapport d activité a pour fonction de convaincre le jury que vous êtes

Plus en détail

ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital)

ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital) ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital) (document transmis aux étudiants et à l équipe pédagogique : à conserver) Cette année ont été prévues des séances de TD plutôt que des séances d amphi pour

Plus en détail

Compte-rendu d expérimentation

Compte-rendu d expérimentation SFODEM Partage de pizzas Sommaire Fiche d identification Fiche professeur Fiche élève Scénario d'usage Compte-rendu d expérimentation CV FICHE D'IDENTIFICATION Type : Exercice d'application, du type "vrai

Plus en détail

Curriculum. Boris LAVAL,Sophie FUR, Nicolas CARO. 13 juin 2014. Irem

Curriculum. Boris LAVAL,Sophie FUR, Nicolas CARO. 13 juin 2014. Irem Irem 13 juin 2014 Problématique : comment gérer efficacement l évaluation par compétence? Exemple de grille en Bts Sio Il faut distribuer aux élèves les grilles et aussi les conserver. C est lourd! Une

Plus en détail

Activité 57 : Appréciation du risque sismique dans un département français à partir d une banque de données en ligne (B2i)

Activité 57 : Appréciation du risque sismique dans un département français à partir d une banque de données en ligne (B2i) Fiche professeur - 4 e Activité 57 : Appréciation du risque sismique dans un département français à partir d une banque de données en ligne (B2i) (Cette activité est facilement tranférable à tout département

Plus en détail

PROJET DE BALADODIFFUSION «PODCLASSES 78» JOURNAL DE BORD

PROJET DE BALADODIFFUSION «PODCLASSES 78» JOURNAL DE BORD PROJET DE BALADODIFFUSION «PODCLASSES 78» JOURNAL DE BORD 02/04/2008 Différentes utilisations de l Ipod en cours de langue Le document ci-après décrit les différentes étapes de l utilisation du baladeur

Plus en détail

Lire, écrire, publier à l aide d internet. Récit d expérience d une aventure éditoriale. http://lettres.ac-dijon.fr. http://www.lettrestice.

Lire, écrire, publier à l aide d internet. Récit d expérience d une aventure éditoriale. http://lettres.ac-dijon.fr. http://www.lettrestice. Académie de Dijon LETTRES TICE Lire, écrire, publier à l aide d internet Récit d expérience d une aventure éditoriale http://lettres.ac-dijon.fr http://www.lettrestice.com Lire, écrire, publier à l aide

Plus en détail

UN EXEMPLE D EVALUATION DISCIPLINAIRE : EN SVT

UN EXEMPLE D EVALUATION DISCIPLINAIRE : EN SVT UN EXEMPLE D EVALUATION DISCIPLINAIRE : EN SVT La réforme du lycée fait évoluer les modes d évaluation en Sciences de la Vie et de la Terre ; les nouvelles épreuves du baccalauréat permettent de mobiliser

Plus en détail

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression.

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression. Roland CHARNAY, professeur honoraire de mathématiques en IUFM, chercheur associé à l'inrp «Apprentissage des tables : quelques étapes du CE1 au CM2» Roland Charnay pose un certain nombre de points de repères

Plus en détail

Génie mécanique - Grilles d évaluation du projet Étapes 1 et 2

Génie mécanique - Grilles d évaluation du projet Étapes 1 et 2 Génie mécanique - Grilles d évaluation du projet Étapes 1 et 2 Les grilles d évaluation que je vous fais parvenir sont généralement utilisées pour l évaluation des projets. Utilisées depuis près d une

Plus en détail

Ressources pour le lycée technologique

Ressources pour le lycée technologique éduscol Enseignement de mathématiques Classe de première STMG Ressources pour le lycée technologique Échantillonnage : couleur des yeux au Canada Contexte pédagogique Objectifs Obtenir un intervalle de

Plus en détail

CARNET DE BORD DE L ÉTUDE DE GESTION

CARNET DE BORD DE L ÉTUDE DE GESTION CARNET DE BORD DE L ÉTUDE DE GESTION Nom : Prénom : Classe : Sciences Gestion : Étu gestion Page 1 sur 16 I Qu'est-ce que l'étu Gestion? Source : Extrait du Bulletin officiel n 21 du 24/05/2012), note

Plus en détail

P r é s e n t a t i o n d e l E s p a c e P r o m o t e u r d e P a r u V e n d u. f r. et Guide d utilisation 2008. www.paruvendu.

P r é s e n t a t i o n d e l E s p a c e P r o m o t e u r d e P a r u V e n d u. f r. et Guide d utilisation 2008. www.paruvendu. P r é s e n t a t i o n d e l E s p a c e P r o m o t e u r d e P a r u V e n d u. f r et Guide d utilisation 008 www.paruvendu.fr Bienvenu sur l Espace Promoteur A travers ce guide de l utilisateur, nous

Plus en détail

MATHÉMATIQUES ET ENVIRONNEMENT INFORMATIQUE. Michèle GANDIT Christiane SERRET Bernard PARISSE (*)

MATHÉMATIQUES ET ENVIRONNEMENT INFORMATIQUE. Michèle GANDIT Christiane SERRET Bernard PARISSE (*) MATHÉMATIQUES ET ENVIRONNEMENT INFORMATIQUE Michèle GANDIT Christiane SERRET Bernard PARISSE (*) Ces deux ateliers avaient pour objectif d amener les participants à une réflexion sur l utilisation, dans

Plus en détail

LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION

LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Commission de concertation de l Enseignement de Promotion sociale LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION COMMISSION

Plus en détail

EDUCATION PAR LA TECHNOLOGIE - LE PRESENTOIR NOMINATIF. Education par la Technologie - LE PRESENTOIR NOMINATIF

EDUCATION PAR LA TECHNOLOGIE - LE PRESENTOIR NOMINATIF. Education par la Technologie - LE PRESENTOIR NOMINATIF EDUCATION PAR LA TECHNOLOGIE - LE PRESENTOIR NOMINATIF Education par la Technologie - LE PRESENTOIR NOMINATIF 1 OUTILS D ACCOMPAGNEMENT DU NOUVEAU PROGRAMME. «MODE D EMPLOI». Education Par la Technologie.

Plus en détail

Comme convenu par téléphone, je vous propose ma venue dans votre établissement pour une visite d inspection, selon l organisation suivante : date

Comme convenu par téléphone, je vous propose ma venue dans votre établissement pour une visite d inspection, selon l organisation suivante : date Nantes, date L Inspecteur, Inspecteur d académie Inspecteur pédagogique régional Éducation physique et sportive A Le chef d établissement, Etablissement, Objet : Visite d inspection Comme convenu par téléphone,

Plus en détail

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté Année scolaire 2008-2009 BO n 25 du 19 juin 2008 Organisation de l'aide Un cadre souple et évolutif. Une formalisation simple qui soit

Plus en détail

TITRE : Le sol : un patrimoine durable?

TITRE : Le sol : un patrimoine durable? 1 Préparer une «Situation complexe disciplinaire», situation d apprentissage et/ou d évaluation TITRE : Le sol : un patrimoine durable? classe : 2 nde durée : 60 minutes Capacités Connaissances Attitudes

Plus en détail

TITRE : BIODIVERSITÉ ET PARENTÉS ENTRE LES VERTÉBRÉS

TITRE : BIODIVERSITÉ ET PARENTÉS ENTRE LES VERTÉBRÉS Préparer une «Situation complexe disciplinaire», situation d apprentissage et/ou d évaluation TITRE : BIODIVERSITÉ ET PARENTÉS ENTRE LES VERTÉBRÉS classe : 2 durée : 60 minutes Manipuler et expérimenter.

Plus en détail

La scolarisation des élèves présentant des troubles. cognitives. Anne LECLERC-JACQUET Psychologue Scolaire

La scolarisation des élèves présentant des troubles. cognitives. Anne LECLERC-JACQUET Psychologue Scolaire La scolarisation des élèves présentant des troubles importants des fonctions cognitives Anne LECLERC-JACQUET Psychologue Scolaire INTRODUCTION Une nécessaire coopération entre tous les acteurs présents

Plus en détail

Analyse de deux séquences d apprentissage 1

Analyse de deux séquences d apprentissage 1 hs.c om Ce fichier, corrigé du fichier D22, aborde le vaste domaine du traitement de l information, de la gestion de données et des représentations couramment utilisées. Nous vous proposons deux séquences

Plus en détail

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012 LE TIR A L ARC. (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs)

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012 LE TIR A L ARC. (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs) (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs) Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 5 1 Fiche professeur Niveaux et objectifs pédagogiques 5 e : introduction ou utilisation

Plus en détail