Bienvenue à. ville rayonnante de Bourgogne. Par la route

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bienvenue à. ville rayonnante de Bourgogne. Par la route"

Transcription

1

2 Bv Offc Tm é Pc J Jè 891 V cc : E +33/() Fx : +33/() é v y Bgg Fb 6 A c c è P D P : 12 A6 A 11 D66 (N6) D Ty : 6 A D Fb : 6 D66 (N6) D Oé : 14 A1 A19 P P 1 h Fb 4 m P 11 D66 (N6) A f P q P z-v L é v cc fxé, v gmm è cc vc b g : kq Offc Tm é, c J Jè m U m g c m (2 c kg) c v, bv M, m kq ffc m 1 m ché. P A6 A19 1 A Ty 6 D81 2 Y D66 (N6) D66 (N6) Oé 12 A6 D66 (N6) Ax 6 Jgy

3 O M M A R E E bé --Fc vgb Bgg hmg,, bgé x Y, ch é fx h v c g c ég. L mè g ché ghq,, m bâm q cc g céèb, j gm c v évé, c yg, xc éj é. P fc v chx f v v, ffc m écé v fm c, q gm. A f g, mgz v ch vyg E 214 : fvé é! Pfz 214 écv écv é. é cééb 8 v céc ché - E, mè ché ghq Fc. Rvz gg m c v v bch V é q Thémq? c J c L év B Méév L c é é h Py Oh A ym m A m b A cœ Bgg hx J Fê A f Y 3 Rvè O M M A R E 2 N chx m éj cé m V éj hô Fm c év 1 3

4 c v z v Déc T H É M AT Q U LAQUE hé Té c mé c mé Té v D é Mé ( ccè Té) : 3,. L mb c mé g. Tf, cmmé év xèm g 3, cf qé éc. ém mch j féé : 21, hé Té v hq Fc vc c Fy q, cè èc céèb q. mbc mé, c ch vé chvêq, 1 ég mé q v écvz c jyx :,, c, m mgq, vêm émx v L x, c T m 147, mêm vé Aq ê éé m j 211 Mé hcg, A, c x P 1. L bm m Thm Bck c c fb cc è méc mx.. 1. mx 113 h mx 3 h h Té 2 c mé v hq Té mx T hé LA QUE v hq. 23 L Té ché, ch U E 1 L bâm c chvêq y, ccé ché, b mb cc q émg ch h y É M A T Qvg UE é. Pm,H m g-m é cmm méx cc mm g v. mx... mx 1123hhh3 11 L mé. mx. mx 11 L Té ché 1 h 3 2 h ché Té. T v hq 23 A Q U E hé h 3. mx mmcé v 113 v chvêq H g, q f chc v,t g H È M cc mx gv, év vûm,ecé mx céé j cmm y g ché ghq. y v O év ghq fc y chéé, c q f éc Vc Hg : «L ché, c cmqé H É M h». E cv c Aé TQ vè q m c h v éb X èc XX èc. v : j f mch m, c j féé céém g. A f x m évc, écvz c v c vvz, vc v g, c é h : mé q g, cé mch My-Ag, v XV èc vc ch hô c, B Eq vc mché cv v héâ, m v v mxc c j vc m x c h q Y L ché -E F ORMULE E L c hq 4 L c M T V î v 13 h, é x cf v cmg, c m è é c vé Bgg. L c M T v b gx b «J Rmqb», c j c mcx. L c vc c xq 1 èc éé évq vyg g c... Pm, cœ fê c cé, ô b éég «Vc z», qq gé f cc. V b

5 v gé L A Q U E T H É M A T Q U E L Aqé é éj vc ég. L cé m Agcm v gâc x m f cé g-m q m m è v èc. L My-Ag L cé v mé v vc ccéq fc é évêché. L X X èc f é g, vc cc ché, éj P Ax, c Thm Bck mg L vc Mg Pvc. L A Q U E F O R M U L E L Rc L XV èc égé ché mqb vx, chvêq c m Abhm. L XV èc V é é gè fç, m, g, g L A Q U E v éfc mbx hô c év bc éfc gx, cmbm fé mcé m gém. 1 h 3 12 h mx. T H È M E Aqé 11 mx. T H É M A T V cc g-m mé écv vg g-m c hq 3 h My-Ag Décv vx X èc ché -E écv vg é méév c hq mé Rc Décv vx XV èc ché -E T H É M A T écv éém Rc c hq mé XV èc Décv mb ché -E écv éém XV c hq mé Jm f D é Mé : 3,.,. mch j féé : 21, 1 Q U Q U E

6 R U T é Vé : J c L ché, cœ v, mé, b c ch c c yg M T : cc mq ch, mêm é cché 9h3 Rz-v vc v g ffc m. V ché -E : z c éfc mj, vz yx z-v c h c vû c m ghq, c f c vx ym chvêché À Décv c-v., v m, b 4. hq : m chm é Avc g jé. hô c, c chm x g bv L R, gx é c v é 17h3 F c 39 À 33, 4., v m, b h3 Rz-v Vv--Y. év. V v ê m V écvz, c m fm géé, fbc g véé b m : bc, éc, cf. 12h Déj 16h V-ég b 14h Rz-v vc v g ffc Lché. b m ( v ) 1996 b, ché -E, cmmc v bè bch, b mbé mè ché ghq Fc. mq Thm Bck. L ffé P, z écv mé m é g. Accé ché, bgg. L j m Y b mb cc q ch f c émg ch h c. y é. 17h3 F U gm y é éché, f vb. 39 é, f wk- é : V v E L c M T, écmm cé «J mqb» : z v é c c é b-ê, v j écv ché, cv, c c. U v vc «j». 16h Pm écv é 33 14h V mé : g écv chégq mqb cc My Té ché, x m Fc vc c q h Déj v. c 6

7 R U T 7 'é Vé : U N EA OUV c q m f ghq mm fç Rc. 1h4 V gé Jgy, bé «V A H». Aé c, mb Y, c q v vg m - c év chm ég : mb m b vmm cé, q, évq hô x m gx :, Méc vgb céèb fmx v cô -Jcq g, cég P g. L è-m gémé gm v cv. 18h3 F. D 39 4,., v m, b 4. cé Vv--Y q égc é è. Fé 1163, è éb cc ché, v cvé ffé, b m XV XV èc q è b ég 12h Déj. 13h4 Dé v cmmé ffc m. Dé b cmmé écv h c cé B, vq Rm. 11h Pm bcq v î v c M T Mm éfc fx Jgy, m évé Vv--Y, év f : chm q v é vé. 9h3 Rz-v vc v g é v é M B é Vé : é 34 1 c L N OUV EAU B Py Oh : m m cc X èc, Vv- Achvêq m cé. À 34, 39,., v m, b 4. EAU N OUV c 3 9h3 V cmmé c bby cc X èc. D c bé 7 hc, c h m, v écvz mb bâm é XV èc. D gg îm Fç, ch m, v mz f èc h. 11h3 V gé ég N-Dm Vv- Achvêq, égé mb bâm c cc m X èc. E è, c, mqb ccé Vg è b m mb XV èc bé Mî hc. 12h3 Déj Vv- Achvêq. 14h Dé V-L. 14h3 V gé x c V-L : xc m, m cm, fbc â m cc m, é ckg mé ch c v. Rvz v v gû v fc v. 1h4 Dé. 16h Rz-v vc v g ffc m. Dé v cmmé ché -E c-v c, fm m. 18h F 14) g v ( A -L gg : v ég chèv V

8 8 R U T j, 1 v 31 cb Vé : 9h3 Rz-v vc v g ffc m. Pz écv ché -E, y g ché ghq. L v mé ccé x mé cèm v f ché Té jyx P y ' O h h é ', c cc 33 Am 34 v v, cmm v v c h3 Déj. 14h3 E 18h R f h3 Dé V : v Mé Pmm écv é è c «q», m géé. Ex vé fbc c ég (bq v c c). vz z-v vc v v fc : v féq v c é 186 j, j- 39 D 36 43,., v L g J. V y v. m, b 4 m m cè mb mî XX XX èc. U z-v fîch. c /12/14 (f 18/7 17/8/14 m, 2/ j f é) : é V m m y A U z-v gm c v-f è c bgg c g fm, chg m qé v bc. E c ég, f v, v z cî m cmz q èc, g géghq, m v,, chq évg v-f c c qé fféc v m fmé. 16h b bq Décv v m éc f ù éfécé 1 c. 17h F. D 37, 44, v m, b 4. ffc m v gé ché -E, v écv c v hq. 12h Dé hmy--y. 13h Déj fm m «L Bv». 1h V gé mè mfc é m fmé. c 4 m², vz écv g fm, q c c v c gmq q fmg m, ç év m cv g j f, v-f 1h Rz-v vc v g 1 13 A gg : v ég 'x c V-L 34

9 N R U T qm m m : é V b T 37 m A L m My-âg v v, écvz- chf œv, fz v bq mé b c fz cmm My-Âg yhm : c, jg, c mbq b v émv. A g bé, v vû h v g m. P f mbc, c cm, f, f b c m éj. À f é ( éc). EAU V., b 4. N O U41, 9h3 Rz-v vc v g ffc m. Pz écv mè ché ghq Fc, ché -E, vx. D émb v vè mqb c X èc, h v cmé. L c v B m c c f Pg c v. 11h3 Dé Pv 12h Déj cmm m b. D mbc cè c vûé X èc, cé v Mm Hq, v U / 2/9/214 Vé : B g g œ c 37 A L mbèm Bgg c 39 D 34,6 41,., v, b 3. mché x c, v écvz q m, q ch é. L v v ché E. 12h Déj 14h Dé -J-- 14h3 V gé Mé Pm -J--. D v m XV èc vc xc c, b cc bj mq, m c, q c fg c, cv vg, hb y, évq fç vv m v, 1h D c y c cm ïx mé, f : mè, c g, f b Y. P, z écv cég. 16h3 V hécc, cg. év P v ê b Bgg! V écvz chq évg q m m éc, c mc ég, v écz mbèm ch ég f v jé. 18h F. c c cc ù mê c. N EA OUV

10 R U T - cé mxmm : 2 v é T : é V x h é ch L y : chc v é mïq ygè. cc vé m x v c é h c v éf yx q ch. m q vû c m ghq, c f c vx ym chvêché. Pvz v è-m v mé : g écv chégq mqb cc M Té ché, y ch Fc, v E h3 F ché -E 14h3 V : z c éfc mj, vz yx z v c h c 3 12h Déj. c D 37, 44,., v m, b 2. m. D b cœ hq Y c c M T, b vé, ccb bc, v v écv. mm jé cz v». «chx E : c vé ffc m (év éb). 34 1h Rz-v vc v g ffc O : Pm bcq c M T, jy m végé é. cc q! v f 4f 12h3 Déj P--Y. 14h3 Déb è-m. 18h F c D 39 43,., v m, b. O : T v cmmé. D vg c m g-m, c éq g v, hô v héâ B Eq, m b, émgg é méév : ccé h Fc ffc m. V gé ché, mx éfc X èc, y g ché ghq x b vè. 1h3 Rz-v vc v g v ff é, f v chx. P z-v î, c è m cé g ém ê F J m (g é mm m : é ) V

11 R 37 U 41 T m-cb ( v. c Nv v ' ) f j, é: V Y ' f A Lz-v yhm ch c b fv. jé-cè v évè v b Y c Nv, c f b c mv. 9h3 Rz-v vc v g D 7 79., v m, b 3. c 8 11 ffc m v ché -E. 11h1 Dé Ax 12h3 Embqm b bm L H cè cmmé vc éj b. gé c c Nv ù ç cé c vè, g éc vc mécm âg, b yg côx Ax cv vg c : chm vg fv! 1h3 R Ax v gé cœ v c c q m : c, c m gvé b, c ô c Nc q v j c q ù m f mbq fmx v Y. f v céèb cch. 18h F. A gg : b cè b Vé : j, 'v cb R v è v fm écé, vc é 36vc cè 33fv. 39 E xc V34 z c c D 41, 49., 4. v m, b ch é ch v. éc gb P éc, é v c jq z éch V é v c èg c m y, fm é yg v M--Lg. 17h F. 1h Rz-v vc v g ffc v c-v m hq ché -E. 12h Déj v. 14h Dé c -Mmmè, h- b mbqm b b-m cè cmmé x h Lg, écv cf x vè. Pz c m v évqz v cm g b jq j : b ffèm,, c f, m c é

12 12 1 é ¼ v cfé N hx M (éf fmg.) 1 é + 1 Amôè chc 1 Jmb é cèm mé mîchè (m, ccmb, c) T égm my m R m m A chc P bœf bé bgg Bœf bgg ccmgé mm Dm jmb j é b chb F cb vc fg hc v êm v m 2 b gc (v, cfé, chc) T x mm chy m Bw chc T x f m chy Mf éc Dm Bch ¼ v g bc é, cfé. : K Bgg - Fmg ¼ v/, cfé. : K Bgg - Fmg 1 é fmg v v, cfé (éf.) Décv 1 Décv T T f g g g cf Bch f g c m mm mm N 12 cg Bgg F gf c hm c cf fmbé mc Bgg Pvé g ô f hym fmg P f chc cœ fmb Fé x mm c cm P ché c chc ch 1 v v bc 1 v v g, cfé. : K Bgg + ggè 2 m m mq mq Aéf 1 é v v cfé + 1 fmg + 1 ¼ v cfé b1 T x x m v A f g vc v mg, é, cf g Bq v z f Pvé m égm A fmg, v x x Mx chc cèm m Mf cê x mm ¼ v g bc (Bgg AO), cfé. : K Bgg b2 T é m m mé c vg T chèv x égm gé cg è bgg f c j hym Rô v bé c m ô m Râb j B Mx hc Bb hm Fmb Am x Ng gcé 1/4 v/ cfé. : K Bgg B3 Aéf Fm bff vé cm (Eé,, fmg, ) D1 Décv (éf.) T m Décv mq T m mq K Bgg mq hc x, mâch bv x cg x cè fê Oh cû é ô vc x è vg b éfé P bœf c b mé, g mv hck B-v mc Fvgy, c c Bgg Pmm ô c, cmb éc v c 1 v Bgg Agé B 1 v Bgg cy, cfé

13 E J O U R 13 ÉJOUR 2 JOUR 1 c 72 Vé : 'é h wk- E Bgg hmg 132 E c x v, 6, échg éé mbx, c My-Ag Rc. 121 Pmè jé 1h Avé. Rz-v vc v g ffc m ( v ché). V ché -E. Décv, jm f, vè X èc Rc mqb, cç mî v y. Décv c v hq. 12h3 Déj v. 14h3 V gé mé. 16h3 Pm b j v m b c v. 18h hô î c. Dxèm jé 1h Rz-v Ty vc v g v chx : Ty mgfq (q hq m b, ch) Ty, cé cm hmg (q ché), q ( M O) Ac q jf J méévx Ty f 12h Déj v. 14h V-cféc v. E cmg mîv mmé f méé, écvz chq cv vx c cm. 16h c œg P Ty, ég cmmé c ég ( fm b, chx : v hmg, v Y). 17h Tm b c v. - À 132,., hô, b 4. - À 191., hô, b 4. V éj hô N éc hô é Tf g cb 2 m L hô mm cé R Tf B&B Tf ½ ém Tx g éj Ach 4 O 39, 8, 3, 69, 32 1 Hv My-- 39 O 32 46, 1,9 Vg My-- 1 O ,9 Hô P P Hô Pmè 3 O D 1, , -ém 1 N D ,9 Tf, b chmb b w, éj cm, h x éj Tf ½ h b, b chmb b w, éj cm, h x éj.

14 14 Fm N v,, b : fm chx, c, cmé v v : ém, g! 16 Bêm 6 14 mgfè B 1 mmm Vé : év. 12 Dé : 2 m A é ém P--Y, v c mmè y v g écv m c. Hx cmm q c v 14 Lbyh mï 12 7 Vz mm q cœ byh gé mï, é égm, v m m mx fm, j vc cq jx gé c, écv y Déym é g Dé : 2 h - B 2. mmm. Vé : 1/7 31/8 (cc fm b é, év, ) B 6 mmm Vé : év. Dé : 2 h V ULM B : - 2 mmm = 1 B : + 2 mmm = 13 Vé : év. N c. Dé : 1 h / mêm ég x q Y. Dé, c vm z-v c q, cœ cvé mêm chg. Jé b. N c. L gm, c b v è b q cé, cœ byh mégé è 7 m², c q f j h g cmx c y E. Eqé v g v, cmz b ffz v éq vc, gé mc Dé : 2 h - B 2. mmm. Vé : év L 1 m 1 16 Av v chx bé q D 12 c Y, 6 14 z-v, écé, 16 q v v, b B 1/ - Vé : év. Pbéhg. 7 Vv hm vc m m végé : c é, vv! A v v q j h cvvx, écvz fm chx b) : cc cvé ( céé chm, b gc é bymq, c vm, c ég. U c fîch hcé q éj g. 13 Dé : c 1 m À 14 fm gg c évg chèv v v. Décvz m évg c v yx chî c gcc é. T c, c céé fbc fmg chèv, v éé. À Bq, chèv M. g,bch, mc x, c cb, v m mm écx cmg Dé : 3 h 3 - B 4. mmm. Vé : v cb, év. 7 1 L hèv Efz v éqm, 8 m, z-v Dé : 2 h cmé v, b k 4 B 1 mmm m é éb cmm Vé : év. éj xémé Kg 12 B 1 mmm Vé : év. V bj m m, v cm b cmm v vz ch, v, cx cmm v v cm é, vz écv fééq v b m cv. g! Dé : é 8 m Kg 13 v k1 À b7 écq vz éf chmè bm g 6 14

15 1 év 214 mm év? V vz ch v fm v v cc? Pz cc m b 1 j v v v vc E f g v év. v mé cfm c, ééc c écq gm v év ébm c cm gm c f v mq cc c év. U cm 3% m v mé év, m v v v. B cc m? N vc v é chffg cc m ém fg gmm é :, hébgm, c, v, m, é. V m é 48 h. À f L f qé vb 1 /1/14 31/12/14. A! Ac mfc mb c ê ccé m j v v. L x cc ccé vc cm cmm cm f c. év géé gé b 2 4 y v cc ch (Pmè gé chff). T év c v f bj ègm c. E c g, v écé m c gé, bé g. L, c c, mjé ffc m. L f qé v ê j mfc, c c égm mè cm ég x. A g L v ccmgm cc é g g-cféc qé, ôm g géé. E c m g jé m-jé, c-c v ê c é f cc. D égv, f écm g chg g. U mfc? U? T mfc ff é v f bj cc éb vc ffc m ébm v c. D mêm, m m mb c ébm v c. T vé g v ê gé ééh ffc m. E c V v vz mhm bg v v? L f v : P 3 j v v cc : 4 f. 3 j m v v v : 2 1% x v cc fc. fm éb N v m m x ég c géé cè v q j v c év. Ac L 191 ffé Féé N Offc Tm yc v, c é bq èg c : Pc J Jè N RET : Ogm m mmcé g é vyg A Fc M89118 fcè : Bq P Bgg Fch- mé Ac bé cv f : mg AXA : , mmg c, mé mmé cf N

16 Fvé 8 v céc ché E Rvz- : m 24 m c g ch Rébc 2h3 m 31 m mch 1 j Mché méév Dmch 8 j c b M Dvk chœ Mc-A h vc 'ch f P 17h Dmch 2 mb Dg mc «D» «Db» Og g f éq cc mc v ché E cc Jé Pm Ex j vmb «V Dc» P y «8 ché, j mè» Og Mé M mè céghé ché (3 m) v m, mbé, 28 j 19 mb Offc Tm é Pc J Jè 891 Té. : +33/() Fx : +33/() é ghq : Lc é h : Emm By Mé, J-Lc B, y B, L., D Lh, Pch, Offc Tm Ax, vc mmc V, Offc Tm é, Eq- JF. Bé,. D, JP, h, Lc Hg-Pj, b M, Vg, Mh, B, Lb h, Rég é, PEJEV, Zb Tg, J D, L F.

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté L c - 3 : «L mé é» 4 : «L m» 5 à 11 : L D 12 : L 13 : F é bé L J éèv Lycé L P, èm égé éèv, é f é c 2013-2014, D éc ccé à c ; x c ô, c éê vfé qq é. L - émé chz j? C mé év qq, é à c m q... B... c! LC, c.

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! V ccè pécé! C Cchg Fm Igé Rcm V ccè pécé! L p mbx mché. E MPS I C g démq p ff pé pf d chq c : p é. N Fc: EMPSI Cg éé céé 2010 P Bddd Bchb q pé p d 8 d md d p. I dévpp N cmp xgc d é d. N c pfm mé d q gg

Plus en détail

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark RDV E-mm 2013 Md 6 M, Thpk Smm 1 P q E 2 Q x p? 3 Q v? 4 d é d 2 0 1 5 p 2 0 1 3 6 h g 7 d f é 1 Pq E-mm? Pq S E-Cmm? D d d Md IT XCOM gé dp 2009 phé E-mm.m F à mhé p, XCOM h d déd E-mm, Pm éq, E-Mkg Chff

Plus en détail

2012 écoles. International. Graines d artistes. les appelle

2012 écoles. International. Graines d artistes. les appelle L x p j é y 2012 é D q é - pé jx 2011/2012? Déz- é, éx, w, b h, égg, pè, éé p CLEMI. I C? pp p p O., b I p. b p- q J. f R N L J T 15, j 2012, é Chp, P 3 (75) A : Réé P/J Pg é Chp (P 3), L J T pé é q éè

Plus en détail

Incorporé au 3 e régiment d infanterie coloniale

Incorporé au 3 e régiment d infanterie coloniale Ax 59 : ch u u c u C B L ch u u c u C B 1 N A Fç Adu Eugè Gg [979?] Au C Afd A Luc Lu Augu M Aub Luc Muc Auc Augu E Auc Lu Auy Ru Auz Rhë Mu D u d c Pf Su N 15 cb 1886 à P N 8 b 1879 à P N 13 û 1885 à

Plus en détail

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES :

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : RAPPORT DAVID LANGLOIS-MALLET SOUS LA COORDINATION DE CORINNE RUFET, CONSEILLERE REGIONALE D ILE DE FRANCE L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : PROBLÉMATIQUES INDIVIDUELLES, SOLUTIONS COLLECTIVES? DE L ATELIER-LOGEMENT

Plus en détail

RECAPITULATIF PLANS Pour quelle école?

RECAPITULATIF PLANS Pour quelle école? V vz - 90 éèv, v ê céré cmm "p éc" V vz + 90 éèv, v ê céré cmm "gr éc" V ê éc prmr, z vr p : A D V ê éc cr, z vr p : F D V ê éc prmr, z vr p : B, C E V ê éc cr, z vr p : G, H I P gb, z vr p A P gb, z vr

Plus en détail

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven IL If I L S V Ey G Khk U L 13/02/02 pé? xp qé xp pz à pz p héhq pé p à q z p à p héhq fé à p à q pz xp q 'p (è) f, '-à- p. x. ' é ff. N xp à py qq' q z b ( f) P xp pô pp L p - pé pz ': z qq', q -? Bj,

Plus en détail

INFORMATIONS DIVERSES

INFORMATIONS DIVERSES Nom de l'adhérent : N d'adhérent :.. INFORMATIONS DIVERSES Rubrique Nom de la personne à contacter AD Date de début exercice N BA Date de fin exercice N BB Date d'arrêté provisoire BC DECLARATION RECTIFICATIVE

Plus en détail

CULTURE GÉNÉRALE Histoire de l Art (RC) Philosophie (FB)

CULTURE GÉNÉRALE Histoire de l Art (RC) Philosophie (FB) RE ANNÉE SEMESTRE PRATIQUE ET INITIATION Dessin d observation et projet (FL [cd] + PC [a] + JMH [b]) Couleur / peinture (PC [cd] + AO [ab]) Espace / Volume (CLT [cd] + AT [ab]) Design (FC [ab] GG [cd])

Plus en détail

Bougez, protégez votre liberté!

Bougez, protégez votre liberté! > F a Bgz, pégz v bé! www.a-. CAT.ELB.a240215 - Cé ph : Fa Daz à v p aé N az p a v gâh a v! Aj h, p g évq v ; Pa, p 4 aça q, v, éq qaé v. Ca ax é ç, b pa évé ax p âgé a h a p j. E pè v, h pa épagé. Pa

Plus en détail

Fiche technique. " Cible/Echantillon " Mode de recueil " Dates de terrain

Fiche technique.  Cible/Echantillon  Mode de recueil  Dates de terrain v, r v «L qé d»? q c pr v Sfr dg d é d r Pré TNS Fch chq " Cb/Ech " Md d rc " D d rr 1001 ré cf ccpé Âgé d 18 p I d p TNS Sfr 267 000 dr Frc L rprévé d c éch ré pr méhd d q : âg, x, prf d rvwé, cr d cvé

Plus en détail

[Le Canada a 10 ans pour changer ses politiques économiques et sociales Paul Martin

[Le Canada a 10 ans pour changer ses politiques économiques et sociales Paul Martin G G à É FÉ 0 ppç pp g Q [ 0 p g pq éq è gé g p éé q QÉB Qéb y qq p bé éé pp éà p pp g bé Qéb épé ég Qéb pé bé éé «é ppy épé x «p q ép âg 7 pq p 5 é q p 88 é épp b p égq pp b pp Fç pp g Q x b ég Qéb «Bp

Plus en détail

Calendrier des collectes 2015

Calendrier des collectes 2015 N j t t hgé? O! g! Tz, t f! C t 2015 O mégè, mbg, mbt, éht t, t txt, éhtt D pt ptq Ctt bh t p m m tmt à, m pté q j pét tt q m jt hgé mt t. L tâh q m t fé t mpt mx hbtt t pépt mj t pmt é. E t ff à m té

Plus en détail

!" #" $ %& '# $ %& !!""!!#" $ % &

! # $ %& '# $ %& !!!!# $ % & !" #" $ % '# $ %!!""!!#" $ %!#!(!$ '()*+),-.$/*(*',0*1)2, 2 1)2(%,2 ()2+''+34!5"6,7 8+9(+, 1(*:+*)1, - 11/21%, 7 10/'# 8;%(/',7 $18)*+, 9(+, $ ;%1*', 24 1*%?19*1,

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010 Corrigé du baccalauréat S Asie juin 00 EXERCICE Commun à tous les candidats 4 points. Question : Le triangle GBI est : Réponse a : isocèle. Réponse b : équilatéral. Réponse c : rectangle. On a GB = + =

Plus en détail

ISAN System: 3 Création d un V-ISAN

ISAN System: 3 Création d un V-ISAN sm: é d V Wb f B Rs s: E b W B bs d mdè Vs j www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. wzd é d V mm: TRODUTO DEMRE. OEXO. RETO D U V 4 FORMTO UPPLEMETRE

Plus en détail

!" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $'

! #$#% #& ' ( &)(*% * $*' )#*(+#%(' $#),)- '(*+.%#'#/* ') $' !" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $' &!*#$)'#*&)"$#().*0$#1' '#'((#)"*$$# ' /("("2"(' 3'"1#* "# ),," "*(+$#1' /&"()"2$)'#,, '#' $)'#2)"#2%#"!*&# )' )&&2) -)#( / 2) /$$*%$)'#*+)

Plus en détail

LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S )

LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S ) LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S ) Dernière mise à jour : Jeudi 4 Janvier 007 Vincent OBATON, Enseignant au lycée Stendhal de Grenoble ( Année 006-007 ) 1 Table des matières 1 Grille d autoévaluation

Plus en détail

Le Préfet de Seine et Marne, Officier de la Légion d'honneur, Officier de l'ordre National du Mérite,

Le Préfet de Seine et Marne, Officier de la Légion d'honneur, Officier de l'ordre National du Mérite, IRECTION ES ACTIONS INTERMINISTERIELLES --------------------------------- Bureau des Installations Classées Mines - Carrières ------------------- Arrêté préfectoral n 04 AI 2 IC 271 autorisant la société

Plus en détail

8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles. f : R 2 R (x, y) 1 x 2 y 2

8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles. f : R 2 R (x, y) 1 x 2 y 2 Chapitre 8 Fonctions de plusieurs variables 8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles Définition. Une fonction réelle de n variables réelles est une application d une partie de R

Plus en détail

Diane-Gabrielle Tremblay (Dir.) Maryse Larivière

Diane-Gabrielle Tremblay (Dir.) Maryse Larivière Travailler plus longtemps!? L aménagement des fins de carrière en Belgique et au Québec Note de recherche no 2009-1 De l ARUC (Alliances de recherche universités-communautés) Sur la gestion des âges et

Plus en détail

Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure.

Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure Sylvain Meille To cite this version: Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa

Plus en détail

E-REPUTATION ET IDENTITE

E-REPUTATION ET IDENTITE E-REPUTATION ET IDENTITE NUMERIQUE DES ORGANISATION Typologie des menaces et identification des modes de traitement applicables La gestion de l'identité numérique, appelée également e-réputation, constitue

Plus en détail

! " #$ % $! & '(# ) (%%

!  #$ % $! & '(# ) (%% " #$ % $ & '(# ) (%% "#$ %&' # ( ) #* +,#*+-),- ). * /. 0),12-3 45 #3 /45 ) 67 #*+ & ) 5 ) #*+ )5 #& #*+ 0 / )5 8 )0 ) 0)12 5+ )& ) )12) 7)0 5 ) 9/ 5 2 ) ) '12 ) /) 5" ) 7) 6 ): 05 2 5 80 7 ) 0,$#- ) &

Plus en détail

Le théorème de Thalès et sa réciproque

Le théorème de Thalès et sa réciproque Le théorème de Thalès et sa réciproque I) Agrandissement et Réduction d une figure 1) Définition : Lorsque toutes les longueurs d une figure F sont multipliées par un même nombre k on obtient une autre

Plus en détail

Exercices - Fonctions de plusieurs variables : corrigé. Pour commencer

Exercices - Fonctions de plusieurs variables : corrigé. Pour commencer Pour commencer Exercice 1 - Ensembles de définition - Première année - 1. Le logarithme est défini si x + y > 0. On trouve donc le demi-plan supérieur délimité par la droite d équation x + y = 0.. 1 xy

Plus en détail

' ' ' ' ' ' ' ' ' !!!!!!!!!!! !!!!!

' ' ' ' ' ' ' ' ' !!!!!!!!!!! !!!!! "#$%&$()*+*,-.#$*/,"&012"34)*54%6%789:8:;9?8> &)*+*,)#$*/,"&0B"/%#C*DE/ 1 "#$$%&(%)*+,-+..+ Esprits de Faubourg : C est la rentrée F%)*+*,-.#$*/,"&0*G$)H3,%#$I*+*3J)G9%#G+%#G,*KJ%/$)*/+JL%JM"J/C+*NI$4J#*D

Plus en détail

! " # $ #% &!" # $ %"& ' ' $ (

!  # $ #% &! # $ %& ' ' $ ( !" #$%"& ! "#$#% &!" #$%"& ' '$( SOMMAIRE INTRODUCTION... 4 METHODE... 4 TAUX DE REPONSES ET VALIDITE DES POURCENTAGES... 4 RESULTATS... 6 I. Qui sont les étudiants ayant répondu?... 6 1.1. Répartition

Plus en détail

Corrigé Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE AVEC HYPOTHÈSE PROBLÈME PLAN.

Corrigé Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE AVEC HYPOTHÈSE PROBLÈME PLAN. TD 6 corrigé - PFS Résolution analytique (Loi entrée-sortie statique) Page 1/1 Corrigé Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE AVEC HYPOTHÈSE PROBLÈME PLAN. Question : Réaliser le graphe de structure, puis compléter

Plus en détail

Informations techniques

Informations techniques Informations techniques Force développée par un vérin Ø du cylindre (mm) Ø de la tige (mm) 12 6 16 6 20 8 25 10 32 12 40 16 50 20 63 20 80 25 100 25 125 32 160 40 200 40 250 50 320 63 ction Surface utile

Plus en détail

Correction : E = Soit E = -1,6. F = 12 Soit F = -6 3 + 45. y = 11. et G = -2z + 4y G = 2 6 = 3 G = G = -2 5 + 4 11

Correction : E = Soit E = -1,6. F = 12 Soit F = -6 3 + 45. y = 11. et G = -2z + 4y G = 2 6 = 3 G = G = -2 5 + 4 11 Correction : EXERCICE : Calculer en indiquant les étapes: (-6 +9) ( ) ( ) B = -4 (-) (-8) B = - 8 (+ 6) B = - 8 6 B = - 44 EXERCICE : La visite médicale Calcul de la part des élèves rencontrés lundi et

Plus en détail

Polynômes à plusieurs variables. Résultant

Polynômes à plusieurs variables. Résultant Polynômes à plusieurs variables. Résultant Christophe Ritzenthaler 1 Relations coefficients-racines. Polynômes symétriques Issu de [MS] et de [Goz]. Soit A un anneau intègre. Définition 1.1. Soit a A \

Plus en détail

FILTRATION FILTRATION FILTRE CAV COMPLET FILTRE SEPAR FILTRE PURFLUX. Commandes Tél : 04 93 90 62 94 Fax : 04 93 90 65 67 67 F.

FILTRATION FILTRATION FILTRE CAV COMPLET FILTRE SEPAR FILTRE PURFLUX. Commandes Tél : 04 93 90 62 94 Fax : 04 93 90 65 67 67 F. CAV COMPLET F.17107 M14150 F.17108 12-20 F.17109 M14-150 ELEMENT : F.296 SEPAR ELEMENT : F. F.SE200010 F.SE20005 PURFLUX F.PO ELEMENT : F. F.CN135 Commandes Tél : 04 93 90 62 94 Fax : 04 93 90 65 67 67

Plus en détail

DÉCLARATION DES REVENUS 2014

DÉCLARATION DES REVENUS 2014 2042 N 10330 * 19 14 DÉCLARATION DES REVENUS 2014 direction générale des finances publiques Vous déposez une déclaration pour la première fois Cochez > Vous avez déjà déposé une déclaration. Indiquez :

Plus en détail

#"$&'$+*" (" ),'-"."'($ %($

#$&'$+* ( ),'-.'($ %($ "#$%&' #(%)*"" (#%*!"!#$"! -!"!#$"!! -!"!#$"!./% -!"!#$"! #"$&'$+*" (" ),'-"."'($ %($ % & % '!#(! "! $#) #!* +,!(")"",#./ & 0!,$#!1!"!#1 $#!* ** +" + 1! 0! $!,#!,! $,! 2! $3! 1! $ 1+4!"$"#)1,##" 56./78#!

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 12 avril 2007

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 12 avril 2007 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 1 avril 7 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats 4 points 1 a Les vecteurs AB et AC ont pour coordonnées AB ; ; ) et AC 1 ; 4 ; 1) Ils ne sont manifestement pas colinéaires

Plus en détail

SAV ET RÉPARATION. Savoir-faire. www.jarltech.fr

SAV ET RÉPARATION. Savoir-faire. www.jarltech.fr i & V : SA E b i i 1 3 2 0 1 Ai 0800 9 h P i iè P i i i i S j C i Si E ) i Ti (i ib i Q,. bq i, FA V k, Pi b h iè i Si b, D Z, P E q Si-i SAV ET RÉPARATION S hiq : E q SSII VAR, i hiq Jh i h 0800 910 231.

Plus en détail

Livret de formules. Calcul Professionnel Boulangère-Pâtissière-Confiseuse AFP Boulanger-Pâtissier-Confiseur AFP

Livret de formules. Calcul Professionnel Boulangère-Pâtissière-Confiseuse AFP Boulanger-Pâtissier-Confiseur AFP Version 2: 13.11.2014 Livret de formules Calcul Professionnel Boulangère-Pâtissière-Confiseuse AFP Boulanger-Pâtissier-Confiseur AFP Economie d entreprise Boulangère-Pâtissière-Confiseuse CFC Boulanger-Pâtissier-Confiseur

Plus en détail

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties sm: 5 Œ à épsds pss ps Wb f B Rs s: E b W B bs d mdè Vs j www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. wzd 5 Œ à épsds pss ps mm: TRODUTO DEMRE. OEXO.

Plus en détail

Quelques contrôle de Première S

Quelques contrôle de Première S Quelques contrôle de Première S Gilles Auriol auriolg@free.fr http ://auriolg.free.fr Voici l énoncé de 7 devoirs de Première S, intégralement corrigés. Malgré tout les devoirs et 5 nécessitent l usage

Plus en détail

Calcul différentiel sur R n Première partie

Calcul différentiel sur R n Première partie Calcul différentiel sur R n Première partie Université De Metz 2006-2007 1 Définitions générales On note L(R n, R m ) l espace vectoriel des applications linéaires de R n dans R m. Définition 1.1 (différentiabilité

Plus en détail

Exemple 4.4. Continuons l exemple précédent. Maintenant on travaille sur les quaternions et on a alors les décompositions

Exemple 4.4. Continuons l exemple précédent. Maintenant on travaille sur les quaternions et on a alors les décompositions Exemple 4.4. Continuons l exemple précédent. Maintenant on travaille sur les quaternions et on a alors les décompositions HQ = He 1 He 2 He 3 He 4 HQ e 5 comme anneaux (avec centre Re 1 Re 2 Re 3 Re 4

Plus en détail

Pilou. Impre rie PEAU

Pilou. Impre rie PEAU M N 4 - EM VN L ENT à 2 9 IS 28 SD i fm i L l Vi 7, : 28 i bli l i P Di ii l D l : i i m L i lx i A F imi i M i i Syl mm i : S i ii l i b A A liq Ag ib i L P Pili i D i M Pi Gill i K Alb i l y S : i i

Plus en détail

CORRECTION EVALUATION FORMATIVE TEST DE NIVEAU Date : PROMOTION :

CORRECTION EVALUATION FORMATIVE TEST DE NIVEAU Date : PROMOTION : CORRECTION EVALUATION FORMATIVE TEST DE NIVEAU Date : PROMOTION : OJECTIFS : 1/ Evaluer le degré des connaissances acquises nécessaires à l administration des médicaments à diluer. 2/ Evaluer les capacités

Plus en détail

+, -. / 0 1! " #! $ % % %! &' ( &))*

+, -. / 0 1!  #! $ % % %! &' ( &))* !"#!$%% +,-. /01 %!&'(&))* 23%#!! " # " " " "$! 4 5-6 4! 1! " # - 5! " # 6 3! " # 7! " # " 8! 9 : ; 5 7 4! 1! # 42 5! 5 < 44 3! # " 7! 41 5 8 '9 4! " $ = " > 4!4 *% 43 4!1? 48 4 4!5 $ 9 4!3 4@ 4!7 $ #

Plus en détail

Matrice HP Autonomie des PC Portables Grand Public

Matrice HP Autonomie des PC Portables Grand Public Ultra Mobilité Mini 10.1" (1024x600) mate mate mate 11.6" (1366x768) Brillante Compaq Presario HP Pavilion HP Pavilion HP Pavilion HP Pavilion HP Pavilion HP Pavilion Compaq Presario cq10 130 210 1050

Plus en détail

Séquence 10. Géométrie dans l espace. Sommaire

Séquence 10. Géométrie dans l espace. Sommaire Séquence 10 Géométrie dans l espace Sommaire 1. Prérequis 2. Calculs vectoriels dans l espace 3. Orthogonalité 4. Produit scalaire dans l espace 5. Droites et plans de l espace 6. Synthèse Dans cette séquence,

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables

Fonctions de plusieurs variables Maths MP Exercices Fonctions de plusieurs variables Les indications ne sont ici que pour être consultées après le T (pour les exercices non traités). Avant et pendant le T, tenez bon et n allez pas les

Plus en détail

Serrurerie PRIX VALABLES AU 18 JANVIER 2010

Serrurerie PRIX VALABLES AU 18 JANVIER 2010 Serrurerie PRIX VALABLES AU 18 JANVIER 2010 Toujours à vos côtés - notre package «services en plus». Plus de produits, plus de marques, plus de choix Simplement tout. Tout ce dont vous avez besoin pour

Plus en détail

= constante et cette constante est a.

= constante et cette constante est a. Le problème Lorsqu on sait que f(x 1 ) = y 1 et que f(x 2 ) = y 2, comment trouver l expression de f(x 1 )? On sait qu une fonction affine a une expression de la forme f(x) = ax + b, le problème est donc

Plus en détail

OUTILS EN INFORMATIQUE

OUTILS EN INFORMATIQUE OUTILS EN INFORMATIQUE Brice Mayag brice.mayag@dauphine.fr LAMSADE, Université Paris-Dauphine R.O. Excel brice.mayag@dauphine.fr (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 1 / 35 Plan Présentation générale

Plus en détail

Série BS Réducteur compact roue et vis sans fin

Série BS Réducteur compact roue et vis sans fin Série BS Réducteur compact roue et vis sans fin Technique Jusqu à - 4kW / 315 Nm Réducteur roue et vis sans fin CBS-2.00FR1211 PRODUITS DE A GAMME S appliquant à de nombreux domaines comme l alimentaire,

Plus en détail

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!»

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!» q io iific bo ch Mlic g f! l o h c To i? co cio collboio vc Pl 5899 ch 7398 ch y éé boé C l ob félié qi, chq jo, o cibl joi fg Blgiq! 4641 ch l o l chc ov i à l g l fg fill i foy ê à l hx! C qlq chiff

Plus en détail

Planche n o 22. Fonctions de plusieurs variables. Corrigé

Planche n o 22. Fonctions de plusieurs variables. Corrigé Planche n o Fonctions de plusieurs variables Corrigé n o : f est définie sur R \ {, } Pour, f, = Quand tend vers, le couple, tend vers le couple, et f, tend vers Donc, si f a une limite réelle en, cette

Plus en détail

Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire

Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire Stéphanie Demonchaux To cite this version: Stéphanie Demonchaux. Étude des formes de pratiques de la gymnastique

Plus en détail

FASCICULE DES BILANS ET COMPTES DE RESULTAT DES INSTITUTIONS DE MICROFINANCE DU SENEGAL

FASCICULE DES BILANS ET COMPTES DE RESULTAT DES INSTITUTIONS DE MICROFINANCE DU SENEGAL REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ---------------- MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES ------------- DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DE LA SUPERVISION DES SYSTEMES FINANCIERS DECENTRALISES

Plus en détail

! " # $%& )* + ) %*,%* $-.* %% / + 0123445*6- % 3445 ) + ) % %7* * )+ %) % # * 7 % ). " %%+ 7 ) 2 * ) 879%: 0!'* *';< $: ();<

!  # $%& )* + ) %*,%* $-.* %% / + 0123445*6- % 3445 ) + ) % %7* * )+ %) % # * 7 % ).  %%+ 7 ) 2 * ) 879%: 0!'* *';< $: ();< olivier.salaun cru.fr!" florent.guilleux cru.fr #$% & ' '( pascal.aubry univ-rennes1.fr! " # $%& )* + ) %*,%* $-.* %% / + 01344*6- % 344 ) + ) % %7* * )+ %) % # * 7 % ). " %%+ 7 ) * ) 879%: 0!'* *';< $:

Plus en détail

Circuits intégrés micro-ondes

Circuits intégrés micro-ondes Chapitre 7 Circuits intégrés micro-ondes Ce chapitre sert d introduction aux circuits intégrés micro-ondes. On y présentera les éléments de base (résistance, capacitance, inductance), ainsi que les transistors

Plus en détail

Bureaux régionaux de la CSST

Bureaux régionaux de la CSST salaire horaire minimum en vigueur au, du nombre () J9P 6B1 () G5L 7P3 () G6W 7P7 () G4R 1Y1 () G4Z 2Z4 () J1J 2C3 163, boulevard de () G4X 2V1 () H5B 1H1 () J6E 7N2 () J7Y 3R8 () H7S 2G6 () J4K 5B7 MAURICIE

Plus en détail

sessions story 2014 Forum come a volunteer How to be mile an alumni ess Make BC S ED New application proc p for Forum Message from the New Friendshi

sessions story 2014 Forum come a volunteer How to be mile an alumni ess Make BC S ED New application proc p for Forum Message from the New Friendshi c. f. www i l y v 14 F c li 20 b w C Sil c H B i k M lic h ED w f f F N g hi M i w F N Th 2 014 i yh bg f h v c 300 x C ic O fif w, h C l liic l y c. T c hy ck b h, lci hi v ic wih cii y -k. Thi y w lgi

Plus en détail

«La raison d être d une organisation est de permettre à des gens ordinaires de faire des choses extraordinaires.»

«La raison d être d une organisation est de permettre à des gens ordinaires de faire des choses extraordinaires.» d x, P d l l d V g d l v m dé l c (c F. Il - d d fm l pblc d A T f GRE p d q d vc d é m L é l l) c C é l, p l q b c m p l Ed c h p v d m l f d c q d g m é, l c f dv S pl l d c d d l g g m, v c œ ch d f

Plus en détail

Cours d Analyse. Fonctions de plusieurs variables

Cours d Analyse. Fonctions de plusieurs variables Cours d Analyse Fonctions de plusieurs variables Licence 1ère année 2007/2008 Nicolas Prioux Université de Marne-la-Vallée Table des matières 1 Notions de géométrie dans l espace et fonctions à deux variables........

Plus en détail

SYSTEME D EXPLOITATION : MS-DOS

SYSTEME D EXPLOITATION : MS-DOS !"# SYSTEME D EXPLOITATION : MS-DOS INTRODUCTION :!"# DEFINITION : # % & ' ( ) # # ) * + # #, #, -",.*",.*"/01- SYSTEME D EXPLOITATION MS-DOS : "%&'(!&"(%) +# -",.*" 2(# "%"&""&"(%) -",.*" 2 #-",.*" 3

Plus en détail

Introduction. Si dans le kit un produit vous semble endommagé ou non conforme, veuillez faire une photo et nous l envoyer par mail pour vérification.

Introduction. Si dans le kit un produit vous semble endommagé ou non conforme, veuillez faire une photo et nous l envoyer par mail pour vérification. Base Chenillard Introduction Avant de commencer le montage, veuillez vérifier l intégralité de la caisse et pointer chaque élément pour vérifier qu il ne manque rien. Il est important de lire la notice

Plus en détail

TENDANCES TENDANCES EMBALLAGES MASTER CLASS PARFUMS D ORSAY PARIS. Marie HUET Directrice Générale General Director

TENDANCES TENDANCES EMBALLAGES MASTER CLASS PARFUMS D ORSAY PARIS. Marie HUET Directrice Générale General Director E Juin 2015 EMBALLAGES Les actualités techniques et pratiques de l emballage imprimé [papier-carton, design et packaging] ARRÊT SUR IMAGE / DUOMEDIA LAISSEZ PARLER LES SACS PAPIER LET SPEAK PAPER BAG CHRONIQUE

Plus en détail

Indice LEVAGE MANUTENTION

Indice LEVAGE MANUTENTION portada (FOTO) Indice 1 LEVAGE 2 MANUTENTION LEVAGE foto de levage 1 1.A. SCHEMA DE MONTAGE 1. Vérin GROB 4. Accouplements élastiques 2. Renvoi d angle 5. Paliers pour arbre de liaison 3. Arbres de liaison

Plus en détail

! " # #$ %% & %%'! " ## $ % & ' ( ) " *

!  # #$ %% & %%'!  ## $ % & ' ( )  * ! " ##$ %%&%%'!"## $% &'( )"* ! " ##$ %%&%%'!"## $% &'( )"* + ())$ (*( +$!-,),$-( *(*,,(.,((!.. /*. 01/) 0 *&( ( ) )2) *)((0)3() ()!.+ /* 04/0*&( ((2) (! + *(,$-$, *(** $*!5, /*.04603 () 04*0% 0 0*&(

Plus en détail

Documentation SecurBdF

Documentation SecurBdF Documentation SecurBdF SECURBDF V2 Protocole de sécurité de la Banque de France SecurBdF V2 DIRECTION DE L'INFORMATIQUE ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS Sommaire I 1 Contexte... 1 2 Références... 1 3 Cadre...

Plus en détail

à Rodilhan 3 résidences pour 3 styles de vie Faites le choix d un logement respectueux de l environnement

à Rodilhan 3 résidences pour 3 styles de vie Faites le choix d un logement respectueux de l environnement Les 3 Domaines à Rodilhan 3 résidences pour 3 styles de vie Faites le choix d un logement respectueux de l environnement Ville, Village et Verdure les 3 clés d une adresse 6AÝH EVgX CVijgZa YZh 8 kzcczh

Plus en détail

Annexe A. Annexe A. Tableaux et données relatifs à la vérification par Eurocode 3 A.3

Annexe A. Annexe A. Tableaux et données relatifs à la vérification par Eurocode 3 A.3 Annexes Annexe A : Tableaux et données relatifs à la vérification par Eurocode 3... A.2 Annexe B : Format des fichiers générés et utilisés par CADBEL... A.11 Annexe C : Calcul de la résistance au flambement

Plus en détail

Office de l harmonisation dans le marché intérieur (OHMI) Indications requises par l OHMI: Référence du déposant/représentant :

Office de l harmonisation dans le marché intérieur (OHMI) Indications requises par l OHMI: Référence du déposant/représentant : Office de l harmonisation dans le marché intérieur (OHMI) Réservé pour l OHMI: Date de réception Nombre de pages Demande d enregistrement international relevant exclusivement du protocole de Madrid OHMI-Form

Plus en détail

Quelles solutions pour des établissements de santé à consommation d énergie annuelle inférieure à

Quelles solutions pour des établissements de santé à consommation d énergie annuelle inférieure à Quelles solutions pour des établissements de santé à consommation d énergie annuelle inférieure à 100 kwh/m²? Rapport final Convention ADEME 04 07 C0043 Référence ARMINES 41204 Référence CSTB DDD/PEB -

Plus en détail

Structures algébriques

Structures algébriques Structures algébriques 1. Lois de composition s Soit E un ensemble. Une loi de composition interne sur E est une application de E E dans E. Soient E et F deux ensembles. Une loi de composition externe

Plus en détail

Etude de fonctions: procédure et exemple

Etude de fonctions: procédure et exemple Etude de fonctions: procédure et exemple Yves Delhaye 8 juillet 2007 Résumé Dans ce court travail, nous présentons les différentes étapes d une étude de fonction à travers un exemple. Nous nous limitons

Plus en détail

Les joints Standards COMPOSANTS LEANTEK ET UTILISATIONS. Tous nos joints standards sont disponibles en version ESD. Vis de fixation : S1-S4

Les joints Standards COMPOSANTS LEANTEK ET UTILISATIONS. Tous nos joints standards sont disponibles en version ESD. Vis de fixation : S1-S4 COMPOSANTS LEANTEK ET UTILISATIONS Les joints Standards F-A Joint pour liaison à 90 F-A se combine avec F-B, F-A et F-C 51 mm 51 mm 90 F-B Joint d angle à 90 Il se combine à un autre F-B ou à 2 F-A. 47

Plus en détail

Endroit Texte existant Proposition Observations Index des 30 occurrences

Endroit Texte existant Proposition Observations Index des 30 occurrences Annex 05, page 1 Proposition FR pour éliminer le mot "divers(e, es)" de la version française de la CIB Mai 2003 dans la colonne "Observations" indique que nous sommes d'accord avec la solution proposée

Plus en détail

3 Approximation de solutions d équations

3 Approximation de solutions d équations 3 Approximation de solutions d équations Une équation scalaire a la forme générale f(x) =0où f est une fonction de IR dans IR. Un système de n équations à n inconnues peut aussi se mettre sous une telle

Plus en détail

Largeur entre les roues motrices (avec 21 d'inclinaison) Largeur totale A B C D E

Largeur entre les roues motrices (avec 21 d'inclinaison) Largeur totale A B C D E Equipement standard : Châssis aluminium à dossier réglable en inclinaison et rabattable Avant de châssis en abduction Roues arrière avec freins à tambours et commandes accompagnateur Interface adaptable

Plus en détail

Chapitre 4: Dérivée d'une fonction et règles de calcul

Chapitre 4: Dérivée d'une fonction et règles de calcul DERIVEES ET REGLES DE CALCULS 69 Chapitre 4: Dérivée d'une fonction et règles de calcul Prérequis: Généralités sur les fonctions, Introduction dérivée Requis pour: Croissance, Optimisation, Études de fct.

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables et changements de variables

Fonctions de plusieurs variables et changements de variables Notes du cours d'équations aux Dérivées Partielles de l'isima, première année http://wwwisimafr/leborgne Fonctions de plusieurs variables et changements de variables Gilles Leborgne juin 006 Table des

Plus en détail

Exercices de géométrie

Exercices de géométrie Exercices de géométrie Stage olympique de Bois-le-Roi, avril 2006 Igor Kortchemski Exercices vus en cours Exercice 1. (IMO 2000) Soient Ω 1 et Ω 2 deux cercles qui se coupent en M et en N. Soit la tangente

Plus en détail

La fonction exponentielle

La fonction exponentielle DERNIÈRE IMPRESSION LE 2 novembre 204 à :07 La fonction exponentielle Table des matières La fonction exponentielle 2. Définition et théorèmes.......................... 2.2 Approche graphique de la fonction

Plus en détail

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES Théorème - Définition Soit un cercle (O,R) et un point. Une droite passant par coupe le cercle en deux points A et

Plus en détail

Durée de L épreuve : 2 heures. Barème : Exercice n 4 : 1 ) 1 point 2 ) 2 points 3 ) 1 point

Durée de L épreuve : 2 heures. Barème : Exercice n 4 : 1 ) 1 point 2 ) 2 points 3 ) 1 point 03 Mai 2013 Collège Oasis Durée de L épreuve : 2 heures. apple Le sujet comporte 4 pages et est présenté en livret ; apple La calculatrice est autorisée ; apple 4 points sont attribués à la qualité de

Plus en détail

publiqu INTEGRER LE DEVELOPPEMENT DURABLE DANS LA COMMANDE PUBLIQUE 4 ème Rencontre

publiqu INTEGRER LE DEVELOPPEMENT DURABLE DANS LA COMMANDE PUBLIQUE 4 ème Rencontre 4 ème Rencontre du Réseau Grand Ouest commande publique et développement durable publiqu INTEGRER LE DEVELOPPEMENT DURABLE DANS LA COMMANDE PUBLIQUE > Ce que permet le code 2006 des marchés publics > Le

Plus en détail

rf( 1 f(x)x dx = O. ) U concours externe de recrutement de professeurs agreg6s composition d analyse

rf( 1 f(x)x dx = O. ) U concours externe de recrutement de professeurs agreg6s composition d analyse page 8 AGREGATIN de MATHEMATIQUES: 1991 1/5 externeanalyse concours externe de recrutement de professeurs agreg6s composition d analyse NTATINS ET DGFINITINS Dans tout le problème, R+ désigne l intervalle

Plus en détail

BTS BANQUE TECHNIQUES BANCAIRES E5B MARCHÉ DES PROFESSIONNELS SESSION 2014. Durée : 5 heures. Coefficient : 6

BTS BANQUE TECHNIQUES BANCAIRES E5B MARCHÉ DES PROFESSIONNELS SESSION 2014. Durée : 5 heures. Coefficient : 6 BTS BANQUE TECHNIQUES BANCAIRES E5B MARCHÉ DES PROFESSIONNELS SESSION 2014 Durée : 5 heures Coefficient : 6 Matériel autorisé : Toutes les calculatrices de poche y compris les calculatrices programmables,

Plus en détail

Notre Congrès National

Notre Congrès National 22 ENNEE DMNCHE 2 yu u y 799 «u u uvm vc / cux c qu c u b u vc SCLSTE BNNEMENS 22 m 3 22 f Réc m 32 u Rqu 752USE T 23 C C Pux 5277 BUREUX PRS 5 u Suu (S FM& Rchu (3 up u) N Cè N Dè mè éc xm mm bé ch cqu

Plus en détail

)*+,+(-,(-.//0,+( Introduction )-"""( 1!"!2( !"#$%&$'()*+,-.//01)2&)345)3-67.0) 89:(#&2;2'&)<=$'>?#;(&$@42) A(54B&9)<2%)%5$2'52%) ) ) )

)*+,+(-,(-.//0,+( Introduction )-( 1!!2( !#$%&$'()*+,-.//01)2&)345)3-67.0) 89:(#&2;2'&)<=$'>?#;(&$@42) A(54B&9)<2%)%5$2'52%) ) ) ) )*+,+(-,(-.//0,+( Introduction )-"""( 1!"!2(!"#$%"&%#'(!"#$%&$'()*+,-.//01)2&)345)3-67.0) 89:(#&2;2'&)

Plus en détail

SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... LES MESURES

SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... LES MESURES SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... LES MESURES MES 1 Les mesures de longueurs MES 2 Lecture de l heure MES 3 Les mesures de masse MES 4 Comparer des longueurs, périmètres.

Plus en détail

-2 -j: ;-. ^ S - R é d a ç t e i i r s 1 ^ 3 ^ 'TOM AtJXV. 'S E N i l S P i» é e ''a e = m éés Nte-Vrac^.11;^ S E N t l S

-2 -j: ;-. ^ S - R é d a ç t e i i r s 1 ^ 3 ^ 'TOM AtJXV. 'S E N i l S P i» é e ''a e = m éés Nte-Vrac^.11;^ S E N t l S - ï -/ - U => ( >- K î --3>? - -- """" EO 8- * 0-2 - - - é ç 3 îh é Êh 5 0 X - /W O * zè v î b L bâ& b q â* ï O X E N é = éé N- E N y3 -HHh- ï ÊU - ~--y - L é é > X

Plus en détail

M2 IAD UE MODE Notes de cours (3)

M2 IAD UE MODE Notes de cours (3) M2 IAD UE MODE Notes de cours (3) Jean-Yves Jaffray Patrice Perny 16 mars 2006 ATTITUDE PAR RAPPORT AU RISQUE 1 Attitude par rapport au risque Nousn avons pas encore fait d hypothèse sur la structure de

Plus en détail

Magnum vous présente ses nouvelles gammes d'armoires électriques. Gamme Auto de 125A à 400A

Magnum vous présente ses nouvelles gammes d'armoires électriques. Gamme Auto de 125A à 400A Magnum vous présente ses nouvelles gammes d'armoires électriques. Gamme Auto de 125A à 400A Spécialement conçue pour l'alimentation des projecteurs asservis via des connectiques multibroches. La gamme

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D AVANCE : NOTICE D UTILISATION

DOSSIER DE DEMANDE D AVANCE : NOTICE D UTILISATION DOSSIER DE DEMANDE D AVANCE : NOTICE D UTILISATION Le dossier de demande d avance est composé : - d un formulaire électronique de demande à compléter par la librairie - de pièces complémentaires indispensables

Plus en détail

Données de base et données en fonction du type d affectation

Données de base et données en fonction du type d affectation Données de base et données en fonction du type d affectation 1. Données de base pour la déduction de normes Dans les tableaux ci-dessous, il est chaque fois indiqué de quel type de paramètres il s agit:

Plus en détail

La géométrie du triangle III IV - V Cercles remarquables - Lieux géométriques - Relations métriques

La géométrie du triangle III IV - V Cercles remarquables - Lieux géométriques - Relations métriques La géométrie du triangle III IV - V Cercles remarquables - Lieux géométriques - Relations métriques III. Cercles 1. Cercle d'euler 2. Droite d'euler 3. Théorème de Feuerbach 4. Milieux des segments joignant

Plus en détail