Service Public d Assainissement Non Collectif RAPPORT ANNUEL 2014 DAEA/SPANC 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Service Public d Assainissement Non Collectif RAPPORT ANNUEL 2014 DAEA/SPANC 1"

Transcription

1 Service Public d Assainissement Non Collectif RAPPORT ANNUEL 2014 DAEA/SPANC 1

2 SOMMAIRE 1. Le SPANC : 1.1 Compétences et moyens humains...page 3 2. Les indicateurs de performance réglementaires : 2.1 La réglementation... Page Evaluation du nombre d habitants desservis par le SPANC..Page Indice de mise en œuvre de l assainissement non collectif... Page Taux de conformité des dispositifs d assainissement non collectif... Page 8 3. Le bilan d activité 3.1 Bilan général... Page Bilan technique...page Le contrôle de Conception et d implantation....page Le contrôle de Bonne Exécution des travaux...page Le contrôle de l existant.....page Les indicateurs financiers 4.1 Les redevances SPANC. Page Dépenses et recettes de Fonctionnement....Page Dépenses et recettes d Investissement. Page Le programme de réhabilitation 5.1 Les installations éligibles....page Phase opérationnelle du PIG......Page Perspectives pour l année Page 15 DAEA/SPANC 2

3 1. LE SPANC 1.1 Compétences et moyens humains : Saint-Brieuc Agglomération regroupe les communes d Hillion, La Méaugon, Langueux, Plédran, Plérin, Ploufragan, Pordic, Saint-Brieuc, Saint-Donan, Saint-Julien, Trégueux, Tréméloir, Trémuson et Yffiniac pour une population d environ habitants. Le nombre d installations d assainissement recensé sur le territoire de l agglomération est estimé entre 4000 et 4500 unités soit 8% de la population concernée par le Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC). Aux 3702 installations recensées dans le cadre de l étude «état des lieux» des installations d assainissement non collectif (antérieures à l année 2000), on ajoute environ 50 installations neuves par an depuis l année 2000 soit environ 750 installations récentes. Nombre d'habitants* Nombre d'installations Hillion La méaugon Langueux Plédran Plérin Ploufragan Pordic Saint Brieuc Saint Donan Saint Julien Trégueux Tréméloir Trémuson Yffiniac * Données INSEE Des compétences Par la délibération n 509 du 10 novembre 2004, Saint-Brieuc Agglomération a créé le Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) à compter du 1 er janvier 2005 sous la forme d une régie avec prestation de service. Toujours dans le cadre de cette délibération, Saint-Brieuc Agglomération adopte le règlement de Service du SPANC ainsi que les montants des redevances relatives aux différents contrôles. Cette création fait suite au transfert de la compétence «Assainissement Non Collectif» des communes à Saint-Brieuc Agglomération décidé par la délibération du 30 juin 2004 et validé par arrêté préfectoral du 3 novembre La création du SPANC est motivée par : 1. Une obligation réglementaire issue de la Loi sur l Eau du 30 décembre Les arrêtés d application de 2012, dont celui qui concerne notamment les prescriptions techniques des installations, deviennent la nouvelle référence réglementaire pour la réalisation des missions du service. 2. L intérêt Communautaire et la mutualisation des moyens. DAEA/SPANC 3

4 3. Son inscription dans un programme européen (Directive Cadre) visant la reconquête des milieux et de la qualité des eaux d ici 2015 et localement dans un projet de Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) de la Baie de Saint-Brieuc. Les missions du SPANC conformes à l article L du Code Général des Collectivités Territoriales et définies au titre de ce transfert de compétence, sont les suivantes : - Une mission d information / communication et de conseil aux particuliers - Des missions de contrôle technique pour les installations d assainissement non collectif. Deux grandes typologies de contrôles sont dévolues au SPANC de Saint-Brieuc Agglomération: Le contrôle de conformité des installations qui se décline en un contrôle de conception et d implantation, et un contrôle de bonne exécution des travaux ; Le Contrôle de Conception et d Implantation (CCI) : - cas d une construction neuve : Le projet est transmis au SPANC préalablement au dépôt de la demande de permis de construire en mairie. L'avis du SPANC, délivré sous un mois, peut être favorable, favorable sous réserve ou défavorable. Le rapport de contrôle sera annexé au dossier de demande de permis de construire déposé par l'usager en mairie. Dans le cas où l avis est défavorable, le projet devra être repensé et/ou complété. - cas d une réhabilitation : Le projet est déposé directement au SPANC par l usager. Le SPANC émet un avis. Ce dernier est transmis à l usager et en copie à la mairie. Dans le cas où l avis est défavorable, le projet devra être repensé et/ou complété. Le Contrôle de Bonne Exécution des travaux (CBE): Conformément au règlement du SPANC, l usager doit avertir le SPANC au minimum 7 jours avant le remblaiement des fouilles. Un dispositif non contrôlé avant remblaiement ne peut obtenir la conformité. Dans le cas où la filière est conforme, le SPANC transmet une copie de l avis à l usager et à la mairie. En l absence de conformité, des visites complémentaires sont effectuées. DAEA/SPANC 4

5 Le contrôle de fonctionnement et d'entretien Le Contrôle de fonctionnement et d'entretien (arrêté du 27 avril 2012) : Ce contrôle concerne d'une part les installations jamais visitées, et d'autre part les intervention effectuée à minima selon une fréquence définie par le règlement de service ou dans le cadre de cessions immobilières, si le précédant diagnostic a été réalisé plus de trois ans auparavant.. Des moyens humains Dans le cadre du transfert de la compétence Eau-Assainissement à Saint-Brieuc Agglomération, le personnel du SPANC a intégré l'unité Contrôles-Usagers initialement sous la coupe de la cellule gestion des abonnés, puis de la cellule Réseaux. Cette intégration a permis de mutualiser les moyens humains en leur attribuant d'autres activités supplémentaires et ainsi de réduire les charges de fonctionnement du SPANC. Le SPANC de Saint-Brieuc Agglomération se compose désormais de trois agents permanents : - Un responsable du Service (0.2ETP) Chargé de mettre en place et suivre le fonctionnement du Service, coordonner les actions et conduite de projet; en charge du budget annexe et des relations avec les partenaires institutionnels (conventions, demandes de subventions), des marchés publics. Il assure également l'encadrement des agents de l'unité Contrôles-Usagers ne participant pas à l'activité du SPANC. - Un technicien (1 ETP) Assure la réalisation des contrôles, et la communication du Programme d intérêt Général de réhabilitation des filières ; participe à l élaboration des projets, à l optimisation des actions et procédures du Service. Il participe également à la réalisation des contrôles de raccordement aux réseaux publics de collecte des eaux usées et pluviales. - Une assistante (0.3 ETP) En charge du suivi administratif financier et budgétaire du SPANC ; préparation des mémoires et création des tiers. Au-delà des missions qu elle assure pour le SPANC, elle est également chargée de l assistance pour le reste des missions de l'unité. DAEA/SPANC 5

6 2. LES INDICATEURS DE PERFORMANCE REGLEMENTAIRES 2.1 La réglementation : Le décret n pris pour l application de l article L du CGCT et l arrêté du 02 mai 2007 relatif aux rapports annuels sur le prix et la qualité des Services Publics d eau potable et d assainissement définissent les indicateurs spécifiques au Service Public d Assainissement Non Collectif. Une circulaire du 28 avril 2008, relative à la mise en œuvre du rapport sur le prix et la qualité des services publics d eau et d assainissement, est venue complétée le dispositif réglementaire déterminant notamment le degré de fiabilité de la production de chaque indicateur. Le rapport annuel * : Objectif : Rendre compte, par la présentation de ce rapport à des non spécialistes pour leur permettre de porter une appréciation pertinente sur le service et ses objectifs. Le «minimum» réglementaire avec le rapport sur le prix et la qualité (Loi Barnier) et ses indicateurs de performance issus du décret et de l arrêté du 02 mai Obligation formelle qui peut devenir un véritable outil de dialogue Les indicateurs de performance réglementaires * : Objectif : Création d une base de données nationale avec une représentation graphique selon les typologies retenues, dont la saisie sera assurée par les Collectivités. La consultation de ces données sera libre (Collectivités, grand public, professionnels ). Pas de performance minimale à atteindre (sauf pour le respect de la réglementation) Attention à la pertinence des comparaisons Incitation à l amélioration * Source : F NCCR 2.2 Evaluation du nombre d habitants desservis par le SPANC (D301.0): Indicateur descriptif du service qui permet d apprécier sa taille. Il représente le nombre de personnes desservies par le service y compris les résidents saisonniers. Il est obtenu par différence entre la population permanente et saisonnière et celle située en zone d assainissement collectif. Méthodologie retenue pour l identification de cet indice : A la création du service, le croisement des listes «abonnés eau potable» et «abonnés assainissement collectif» a permis de quantifier le nombre d installation d assainissement non collectif. Ce listing a été, depuis 2005, affiné afin de s affranchir des erreurs dues en partie à des listings abonnés erronés. Ainsi, comme il est présenté au chapitre I, on évalue un nombre d installation de 4200 unités sur le territoire de l Agglomération, soit environ 9500 à habitants (env. 8 % de la population) concernés par l assainissement non collectif. DAEA/SPANC 6

7 Une autre méthode consisterait à soustraire le nombre d habitants de l agglomération (recensement INSEE) à celui du «nombre d habitants raccordés à l assainissement collectif». Ce dernier est obtenu par le nombre d abonnés raccordés multiplié par le ratio estimé nombre d habitants / foyer. La donnée «nombre d habitants raccordés» disponible à Saint-Brieuc Agglomération n est pas suffisamment lisible sur l'ensemble du territoire. Son degré de fiabilité est donc jugé faible, de classe C selon la circulaire du 28 avril 2008 relative à la mise en œuvre du rapport sur le prix et la qualité des services publics d eau et d assainissement. Indicateur «Nombre d habitants desservis par le SPANC» (D 301.0) 3700 installations 9000 à 9500 habitants (env. 8% de la population) Degré de fiabilité jugé faible 2.3 Indice de mise en œuvre de l assainissement non collectif (D 302.0): Cet indicateur descriptif du service, permet d apprécier l étendue des prestations assurées par Saint Brieuc Agglomération en assainissement non collectif. «La mise en œuvre» ne signifie pas que 100% des installations ont été contrôlées mais que les procédures sont opérationnelles (pour atteindre 100% au 31/12/2012 art. L du CGCT) Il est à noter que cet indicateur ne doit pas être interprété en terme de «performance» du service car il ne contient pas d information sur la qualité des prestations assurées. Indice obtenu en faisant la somme des points indiqués dans les tableaux ci après. Le tableau B n'est pris en compte que si le total obtenu pour le tableau A est de 100 Tableau A: Eléments obligatoires pour l'évaluation de la mise en œuvre du SPANC OUI Délimitation des zones d'assainissement non collectif par délibération 20/20 Application d'un règlement du SPANC approuvé par délibération (délibération du 10/11/2004 et arrêté du 16/11/2007 portant modification du règlement) Mise en œuvre de la vérification de conception et d'exécution des installations réalisées ou réhabilitées depuis moins de 8 ans Mise en œuvre du diagnostic de bon fonctionnement et d'entretien des autres installations 30/30 TOTAL 100/100 Tableau B: Eléments facultatifs du SPANC: Au regard des critères concernant les éléments obligatoires pour l évaluation de la mise en œuvre de l ANC, la valeur de 110 permet de voir que la mise en œuvre du SPANC de Saint-Brieuc Agglomération est effective. Indicateur de mise en œuvre de l assainissement non collectif (D 302.0) Eléments obligatoires : 100 / 100 Eléments facultatifs : 10 / 40 NON OUI Existence d'un service capable d'assurer à la demande du propriétaire l'entretien des installations 0/10 Existence d'un service capable d'assurer à la demande du propriétaire les travaux de réalisation et de réhabilitation des installations 10/10 Existence d'un service capable d'assurer le traitement des matières de vidange TOTAL 10/40 DAEA/SPANC 7 20/20 30/30 0/20

8 2.4 Taux de conformité des dispositifs d assainissement non collectif (P 301.3): Le présent indicateur mesure le niveau de conformité du parc des dispositifs d assainissement. Il s agit du ratio entre le nombre d installations contrôlées conformes à la réglementation et le nombre total d installations contrôlées. Méthodologie retenue pour l identification de cet indice : La parution de l'arrêté du 02 décembre 2013 a profondément modifié la méthodologie de calcul du taux de conformité des dispositifs d'assainissement non collectif (P301.3). Auparavant, il s'agissait d'établir le ratio entre le nombre total d'installations que comporte le parc communautaire, et le nombre d'installations estimées conformes à l'issue des contrôles de bonne exécution des travaux, ainsi que des contrôles de bon fonctionnement des installations, lorsque ces dernières avaient préalablement fait l'objet d'un diagnostic de réception des travaux mis en œuvre. Désormais, le nombre d'installations conformes est constitué de celle déclarées comme tel suite aux contrôles de bonne exécution des travaux, ainsi que les installations existantes ne présentant ni de dangers pour la santé des personnes, ni de risques avérés de pollution de l'environnement. Cette nouvelle méthodologie, qui découle de l'évolution des critères de notation des installations existantes suite à la parution de l'arrêté du 27 avril 2012, impose donc une relecture de l'ensemble des diagnostics de l'existant effectué depuis la création du SPANC. Compte tenu du volume horaire nécessaire à la réalisation de cette relecture, et de la planification de ce travail durant la campagne de diagnostics de bon fonctionnement en , le présent indicateur n'a pu être déterminé selon la nouvelle méthodologie pour l'année DAEA/SPANC 8

9 3. LE BILAN D ACTIVITE 3.1 Bilan général Près de 80% de l activité 2014 des agents permanents du service est consacrée à l instruction technique, administrative et financière des systèmes d assainissement non collectif. Les 20% restant concernent pour partie : Le portage du Programme d Intérêt Général pour la réhabilitation des installations d assainissement non collectif (définition de l'organisation du programme, participation aux réunions avec le partenaire financier, constitutions des dossiers de demandes de subventions, et de demandes de versements, accompagnement des usagers ); Les réunions internes (service juridique, direction) et externes notamment avec les partenaires institutionnels tels que le Conseil Général (réseau SPANC), l Agence de l Eau; Les formations relatives à l activité Répartition du volume horaire des agents permanents par activité 11% 22% 11% 56% Contrôles SPANC Réunion et formation Suivi administratif SPANC Suivi financier et budgétaire 3.2 Bilan technique Le contrôle de Conception et d Implantation (CCI) Pour l année 2014, 67 dossiers CCI ont été instruits. Notons que 14 dossiers ont été instruits dans le cadre du programme de réhabilitation des filières ANC. Les 53 autres dossiers constituent des instructions réalisées dans le cadre de demandes de pièce d urbanisme (essentiellement des permis de construire), ainsi que des projets de réhabilitation sur le territoire. 300 Evolution du nombre de Contrôle de Conception CCI DAEA/SPANC 9

10 L'évolution de l'activité constatée cette année s'explique par le déploiement de la phase travaux du programme de réhabilitation déployé par Saint-Brieuc Agglomération, permettant l'attribution de subvention, au titre du Plan de lutte contre les algues vertes Le contrôle de Bonne Exécution des travaux (CBE) 108 dossiers CBE ont été instruits en A noter que 50 d'entre eux ont été effectués dans le cadre du programme de réhabilitation. 140 Ev olution du nombre de Contrôle de Bonne Exécution CBE Le contrôle de l'existant : état des lieux et bon fonctionnement En 2014, 82 installations d assainissement ont fait l objet d un contrôle de l'existant. Les installations existantes peuvent faire l'objet de deux types de diagnostics. Soit il s'agit du premier contrôle effectué au niveau de l'installation, ce fut le cas pour 18 d'entre elles, soit il s'agit d'un contrôle visant à vérifier le bon fonctionnement du dispositif, ainsi que ses conditions d'entretien. Ce second cas représente 64 interventions, essentiellement dans le cadre de cessions immobilières. Evolution du nombre de Contrôles de bon fonctionnement CBF DAEA/SPANC 10

11 4. LES INDICATEURS FINANCIERS 4.1 Les redevances du SPANC Conformément à l article L du Code Général des Collectivités Territoriales, le budget annexe du SPANC doit s équilibrer en recettes et dépenses. Par la Délibération n du 30 décembre 2013, le Conseil Communautaire a arrêté les redevances relatives aux différents contrôles réalisés par le SPANC et à l assujettissement du Service à la TVA réduite à 10 %. - Le contrôle de conformité : H.T. à charge du propriétaire Dont le contrôle de conception et d implantation : HT Et le contrôle de bonne exécution des travaux : HT - Le contrôle d'état des lieux : H.T. à charge du propriétaire. - Le contrôle de bon fonctionnement : H.T à charge du propriétaire. A noter que pour les contrôles des filières existantes, le principe de l échelonnement de la redevance a été supprimé, ces interventions ayant principalement lieu dans le cadre de cessions immobilières. 4.2 Dépenses et recettes de Fonctionnement Dépenses Compte Libellé CA Report exercice antérieur Charges à caractère général 0.00 Charges de personnel Dépenses imprévues Charges exceptionnelles Dotation aux amortissements 0.00 DEPENSES DE FONCTIONNEMENT Pour la ligne charge exceptionnelle, il a été inscrit qui correspondent aux subventions délivrées aux usagers dans le cadre du Programme d'intérêt Général voué à la réhabilitation des filières ANC au titre du Plan de Lutte contre les Algues Vertes. DAEA/SPANC 11

12 Recettes Compte Libellé CA Produits de gestion courante Dotation, subvention et participation Produits exceptionnels 0.00 RECETTES DE FONCTIONNEMENT Les recettes de Fonctionnement se composent pour 2014 des redevances liées aux contrôles effectuées (facturation à l usager après service rendu), des subventions reversées aux usagers dans le cadre du programme de réhabilitation ( ), ainsi que des subventions perçues pour le service assuré ( ). 4.3 Dépenses et recettes d Investissement : Dépenses Compte Libellé CA Report du déficit d'investissement antérieur Immobilisations incorporelles Immobilisations corporelles 0.00 DEPENSE D INVESTISSEMENT 0.00 Recettes Compte Libellé CA Report excédant d'investissement Subvention d investissement 0.00 Dotation aux amortissements 0.00 RECETTE D INVESTISSEMENT DAEA/SPANC 12

13 5. LE PROGRAMME DE REHABILITATION Pour mémoire, ce programme, adopté le 28 décembre 2011, a nécessité l'établissement d'un partenariat avec l'agence de l'eau Loire-Bretagne, sous la forme d'une convention de mandat délibérée par le conseil communautaire. 5.1 Les installations éligibles A partir des diagnostics des installations existantes précédemment réalisés, et compte tenu des critères fixés par notre partenaire financier, le service a procédé à un premier recensement des filières éligibles. L'intégralité du territoire communautaire intégre des bassins versants pour lesquels la problématique "algues vertes" est reconnue. Dans ce cadre, la communication relative à ce programme a été dispensée auprès de 527 usagers. Ces dispositifs présentaient tous, pour être éligibles au programme, un rejet des eaux vannes (WC) au milieu superficiel. Néanmoins, depuis la parution de son Xème programme d'action, les critères d'éligibilité de l'agence de l'eau relatifs aux aides proposées ont été élargis. Désormais, toutes les installations présentant un rejet d'eaux usées (eaux ménagères et/ou eaux vannes) dans le milieu superficiel sont éligibles. A noter que la non reconduction du poste de chargé de mission, ne nous a pas permis d'actualiser le listing des installations éligibles, ni de dispenser la communication nécessaire aux nouveaux usagers éligibles. Bien entendu, les dossiers de réhabilitation déposés par les usagers, et répondant aux nouveaux critères d'éligibilité, sont intégrés au programme de réhabilitation. DAEA/SPANC 13

14 5.2 Phase opérationnelle du programme L'année 2014 a été marquée par la poursuite de la phase de travaux liée à ce programme. Depuis le démarrage de ce programme, ce sont 119 filières d'assainissement individuel qui ont été réhabilitées. Désormais, le nombre de demandes de subventions transmises à l'agence de l'eau est de 183. Pour rappel, les modalités d'accompagnement proposées par l'agence de l'eau sont les suivantes: Le montant pris en compte pour le calcul de la subvention se compose des frais générés par l étude de sol et de filières, ainsi que des travaux effectués. La participation de l'agence de l'eau s'élève à 50% d'une dépense plafonnée à T.T.C. A titre indicatif, ont d'ores et déjà été reversés aux usagers concernés. DAEA/SPANC 14

15 6. PERSPECTIVES ANNEE 2015 Les principaux axes de travail pour l année 2015 sont les suivants : Réhabilitation des systèmes d assainissement non collectif: Pour l'année 2015, il est proposé d'assurer la poursuite du programme de réhabilitation engagé au titre du Plan de Lutte contre les Algues Vertes, dont l'achèvement est prévu au 31 décembre Mise à jour du règlement de Service: Les évolutions réglementaires, amènent le service à repenser le règlement de service. La modification de la fréquence des contrôles constituera la principale évolution, afin de suivre plus régulièrement les installations qui le nécessitent, et d'assurer l'équilibre budgétaire du service. La révision du règlement de service constitue également un prérequis indispensable au déploiement de la campagne de contrôles de bon fonctionnement envisagée sur les années Préparer la campagne de contrôles de bon fonctionnement : Conformément à l'article L du Code Général des Collectivités Territoriales, la fréquence de contrôle des dispositifs d'épuration autonome ne peut excéder une période de 10 ans. Ainsi, l'ensemble des installations contrôlées durant l'année 2006 au titre du diagnostic d'état des lieux, devra faire l'objet d'un contrôle de bon fonctionnement et d'entretien en Afin de répondre à cette obligation réglementaire, Saint-Brieuc Agglomération envisage la mise en place de prestations de services, pour lesquelles une consultation est à engager en Renouveler l'outil SIG du SPANC: Les évolutions réglementaires et techniques apparues depuis l'acquisition du logiel (2005) actuellement employé ont rendu nécessaire sont renouvellement. Dans ce cadre, et afin de préparer la campagne de diagnostics à venir, une consultation relative au renouvellement de cet outil devra être engagée. Transférer la facturation des contrôles du SPANC à la Gestion des abonnés du Service des Eaux: La facturation des interventions du SPANC dans le cadre des diagnostics est, depuis sa création, assurée par le service. Afin de s'adapter à l'évolution de la charge de travail induite par le déroulement de la campagne de diagnostics en , il est prévu de transférer cette activité au service facturation de la DAEA. Parallèlement, et compte tenu de la modulation des fréquences de contrôles envisagée au sein du projet de règlement de service, une étude tarifaire pourrait être à envisager. Développer un support pédagogique relatif aux missions portées par l unité: Destiné à la sensibilisation des usagers, ce support permettra de renforcer notre panel d outils pédagogiques, et d apporter un éclairage essentiel sur les récentes évolutions réglementaires, les différents acteurs intervenant en matière d assainissement individuel, et d apporter une réponse appropriée aux questions que peuvent se poser les usagers. DAEA/SPANC 15

Exercice 2011 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif PREAMBULE

Exercice 2011 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif PREAMBULE Exercice 2011 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif Ce rapport annuel constitue une obligation légale pour le maire qui doit le présenter chaque

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES MOINE et SEVRE

COMMUNAUTE DE COMMUNES MOINE et SEVRE COMMUNAUTE DE COMMUNES MOINE et SEVRE Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d assainissement non collectif Année 2014 Rapport annuel relatif au prix et à la qualité du service public

Plus en détail

Communauté de communes Côte de Penthièvre Erquy La Bouillie Planguenoual Pléneuf-Val-André Plurien Saint-Alban Côte de Penthièvre.

Communauté de communes Côte de Penthièvre Erquy La Bouillie Planguenoual Pléneuf-Val-André Plurien Saint-Alban Côte de Penthièvre. Communauté de communes Côte de Penthièvre Erquy La Bouillie Planguenoual Pléneuf-Val-André Plurien Saint-Alban Côte de Penthièvre Exercice 2014 RAPPORT RELATIF AU PRIX ET A LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC

Plus en détail

SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Communauté de Communes Loire-Layon SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Rapport Annuel sur le prix et la qualité du service Exercice 2014 Rapport relatif au prix et à la qualité du service

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL RELATIF AU PRIX ET À LA QUALITÉ DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF - ANNÉE 2014

RAPPORT ANNUEL RELATIF AU PRIX ET À LA QUALITÉ DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF - ANNÉE 2014 RAPPORT ANNUEL RELATIF AU PRIX ET À LA QUALITÉ DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF - ANNÉE 2014 Présidente de la Communauté de Communes de la Région d Orgelet : Florence GROS-FUAND Vice-Président

Plus en détail

Exercice 2013 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif PREAMBULE

Exercice 2013 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif PREAMBULE Exercice 2013 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif Ce rapport annuel constitue une obligation légale pour le maire qui doit le présenter chaque

Plus en détail

Rapport annuel sur le Prix et la

Rapport annuel sur le Prix et la Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public d'assainissement Non Collectif Exercice 2013 Version du 12 août 2014 320, chemin des Meinajariès BP 1259 Agroparc 84911 AVIGNON cedex 9 Tel 04

Plus en détail

Collectivité XXX. Exercice 2012

Collectivité XXX. Exercice 2012 Collectivité XXX Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement non collectif Exercice 2012 Rapport annuel relatif au prix et à la qualité du service public de l'assainissement

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2013 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

RAPPORT ANNUEL 2013 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Service Public d Assainissement Non Collectif 57, Grande Rue 01 290 PONT-DE-VEYLE RAPPORT ANNUEL 2013 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Lorette CLEMENT Mars 2014 SOMMAIRE

Plus en détail

SERVICE PUBLIC D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service

SERVICE PUBLIC D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service SERVICE PUBLIC D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service 2012 2013 Sommaire A Généralités...3 B Caractéristiques du service... 4 1 Organisation administrative 2

Plus en détail

Syndicat Intercommunal de l Eau et de l Assainissement de la Moyenne Durance

Syndicat Intercommunal de l Eau et de l Assainissement de la Moyenne Durance Syndicat Intercommunal de l Eau et de l Assainissement de la Moyenne Durance Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement non collectif Exercice 2014 Commune de Château-Arnoux

Plus en détail

LE SPANC SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Réunion d information

LE SPANC SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Réunion d information LE SPANC SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Réunion d information LES EAUX USEES DOMESTIQUES : Définition Quelles solutions de traitement? Quelle règlementation? Oct.09 Les Eaux Usées Domestiques

Plus en détail

Assainissement non collectif

Assainissement non collectif Assainissement non collectif Journée e d échange technique (mise en place des SPANC) Alain Lafforgue Le Service Public d'assainissement Non Collectif (SPANC) Le cadre réglementaire... Loi sur l Eau du

Plus en détail

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC)

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) Rapport sur le Prix et la Qualité du Service du Service Public d Assainissement Non Collectif Exercice 2012 Présenté conformément à l article L.2224-5

Plus en détail

PREAMBULE. Ce SPANC dont le technicien é été recruté début 2007, est effectif depuis le 13 octobre 2006. Ce service est assuré par M.LAB Gaëtan.

PREAMBULE. Ce SPANC dont le technicien é été recruté début 2007, est effectif depuis le 13 octobre 2006. Ce service est assuré par M.LAB Gaëtan. PREAMBULE Dans le cadre de la mise en œuvre de la loi sur l'eau du 03 janvier 1992 la Communauté de Communes de la Haute-Vallée de l'ognon a reçu de ses 12 communes membres la responsabilité de mettre

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF COMMUNAUTE DE COMMUNES DES BORDS DE VEYLE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF ANNEE 2013 SOMMAIRE PREAMBULE Page 3 I. Fonctionnement du service Page

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL RELATIF AU PRIX ET À LA QUALITÉ DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF - ANNÉE 2013

RAPPORT ANNUEL RELATIF AU PRIX ET À LA QUALITÉ DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF - ANNÉE 2013 RAPPORT ANNUEL RELATIF AU PRIX ET À LA QUALITÉ DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF - ANNÉE 2013 Présidente de la Communauté de Communes de la Région d Orgelet : Florence GROS-FUAND Vice-Président

Plus en détail

Le S.P.A.N.C. (Service Public d Assainissement Non Collectif) :

Le S.P.A.N.C. (Service Public d Assainissement Non Collectif) : Le S.P.A.N.C. (Service Public d Assainissement Non Collectif) : Depuis le 01/01/2009, la Communauté de Communes Meuse et Semoy a la compétence S.P.A.N.C. Ce service est l intermédiaire entre les particuliers

Plus en détail

Moncontour Plémy Quessoy Saint Carreuc Trédaniel Henon - Langast PROGRAMME DE REHABILITATION DES FILIERES D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

Moncontour Plémy Quessoy Saint Carreuc Trédaniel Henon - Langast PROGRAMME DE REHABILITATION DES FILIERES D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF PROGRAMME DE REHABILITATION DES FILIERES D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Cadre du programme Ce programme rentre dans le cadre du Plan gouvernemental de Lutte contre les Algues Vertes (PLAV) Objectifs: Participer

Plus en détail

Rapport Annuel. Sur le Prix et la Qualité. Service Public d Assainissement Non Collectif. - Exercice 2013 -

Rapport Annuel. Sur le Prix et la Qualité. Service Public d Assainissement Non Collectif. - Exercice 2013 - Rapport Annuel Sur le Prix et la Qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif - Exercice 2013 - Rue de La Tuilerie BP 5 24 270 PAYZAC Tél. : 05 53 55 31 32 Fax : 05 53 52 86 70 Courriel : contact@paysdelanouaille.fr

Plus en détail

TERRITOIRE D ORANGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC)

TERRITOIRE D ORANGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) TERRITOIRE D ORANGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) Exercice 2014 1. PRESENTATION GENERALE DU SERVICE La compétence assainissement non

Plus en détail

Communauté de Communes du Pays Thibérien

Communauté de Communes du Pays Thibérien Communauté de Communes du Pays Thibérien Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement non collectif Exercice 2014 Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d assainissement non collectif

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d assainissement non collectif Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d assainissement non collectif 2014 Communauté de Communes Centre Dombes ZAC de la Tuilerie BP 6 01330 VILLARS LES DOMBES Tel : 04.74.98.47.15

Plus en détail

Communauté de communes du Pays de l Ourcq Rapport sur le prix et la qualité du SPANC 2012 1

Communauté de communes du Pays de l Ourcq Rapport sur le prix et la qualité du SPANC 2012 1 Communauté de communes du Pays de l Ourcq Rapport sur le prix et la qualité du SPANC 2012 1 PREAMBULE Conformément à l article L.2224-5 du Code Général des Collectivités Territoriales, le Président de

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DU DÉLÉGATAIRE

RAPPORT ANNUEL DU DÉLÉGATAIRE RAPPORT ANNUEL DU DÉLÉGATAIRE (Conforme au décret 2005-236 du 14 mars 2005) 2014 SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Communauté de Communes Avallon-Vézelay-Morvan COMPTE RENDU TECHNIQUE DU SPANC...

Plus en détail

Service Public de l Assainissement Non-collectif Rapport annuel 2014

Service Public de l Assainissement Non-collectif Rapport annuel 2014 Service Public de l Assainissement Non-collectif Rapport annuel 2014 Le compte rendu technique et financier annuel du Service Public d Assainissement Non Collectif est une obligation résultant de l article

Plus en détail

CREATION DES SPANCS : Service Public d Assainissement Non Collectif

CREATION DES SPANCS : Service Public d Assainissement Non Collectif CREATION DES SPANCS : Service Public d Assainissement Non Collectif Service De l Eau rue Jean Giono 58 640 Varennes-Vauzelles Tél. 03.86.71.81.20 Fax. 03.86.36.63.50 E-mail sde@cg58.f SOMMAIRE 1 Le cadre

Plus en détail

Environnement - SPANC

Environnement - SPANC Délégation à l environnement Commission environnement Responsable : Monique JAMIN Référent Technique : Yvan LE ROUX Environnement - SPANC Rapport d activités 2008 SPANC page 39 DÉFINITION DE LA DÉLÉGATION

Plus en détail

S P A N C Service public assainissement non collectif

S P A N C Service public assainissement non collectif S P A N C Service public assainissement non collectif LACHAUX Différence entre Assainissement COLLECTIF et Assainissement NON COLLECTIF Assainissement collectif : c'est le dispositif composé du réseau

Plus en détail

L eau, un Service Public. Prix & Qualité. Service de l assainissement non collectif DU SERVICE PUBLIC RAPPORT ANNUEL EXERCICE 2014

L eau, un Service Public. Prix & Qualité. Service de l assainissement non collectif DU SERVICE PUBLIC RAPPORT ANNUEL EXERCICE 2014 Prix & Qualité Service de l assainissement non collectif DU SERVICE PUBLIC RAPPORT ANNUEL EXERCICE Rapport relatif au Prix et à la Qualité du Service Public d assainissement non collectif pour l'exercice

Plus en détail

COMMUNE DE LA PLANCHE. RAPPORT ANNUEL 2008 Du Service Public D Assainissement Non Collectif

COMMUNE DE LA PLANCHE. RAPPORT ANNUEL 2008 Du Service Public D Assainissement Non Collectif COMMUNE DE LA PLANCHE RAPPORT ANNUEL 2008 Du Service Public D Assainissement Non Collectif SPANC Commune de La Planche 1 Place de la Mairie 44140 LA PLANCHE Téléphone : 02.40.31.92.76 Fax : 02.40.31.98.20

Plus en détail

1. CONTEXTE...3. a.organisation administrative du service...3. b.mode de gestion du service...3. c.prestations assurées dans le cadre du service...

1. CONTEXTE...3. a.organisation administrative du service...3. b.mode de gestion du service...3. c.prestations assurées dans le cadre du service... BILAN ANNUEL D'ACTIVITÉS SPANC 2012 PAGE 2 SUR 11 SOMMAIRE : 1. CONTEXTE...3 a.organisation administrative du service...3 b.mode de gestion du service...3 c.prestations assurées dans le cadre du service...3

Plus en détail

2012 Service Public d'assainissement Non Collectif (S.P.A.N.C.)

2012 Service Public d'assainissement Non Collectif (S.P.A.N.C.) RAPPORT D ACTIVITES 2012 Service Public d'assainissement Non Collectif (S.P.A.N.C.) Communauté de Communes du Pays de LANDERNEAU DAOULAS 20/02/2014 Page 1 sur 14 SOMMAIRE 1 CARACTÉRISTIQUES DU SERVICE

Plus en détail

Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service Public d Assainissement

Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service Public d Assainissement Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif Année 2011 SOMMAIRE PREAMBULE 1 CARACTERISATION TECHNIQUE DU SERVICE 1.1 Organisation administrative du service

Plus en détail

Nouvelles structures tarifaires

Nouvelles structures tarifaires Direction Départementale de l Agriculture et de la Forêt Préfecture de Saône-et-Loire b) Assainissement Nouvelles structures tarifaires Les modifications apportées par la Loi sur l'eau et les Milieux Aquatiques

Plus en détail

SPANC de la Communauté de communes de Sablé-sur-Sarthe

SPANC de la Communauté de communes de Sablé-sur-Sarthe SPANC de la Communauté de communes de Sablé-sur-Sarthe Rapport Annuel sur le prix et la qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif Année 2012-1 - SOMMAIRE Préambule p.3 I. La vie du service

Plus en détail

1 GENERALITES. Le dossier de subvention comprend des renseignements généraux (paragraphe 3) et des pièces administratives (paragraphe 4).

1 GENERALITES. Le dossier de subvention comprend des renseignements généraux (paragraphe 3) et des pièces administratives (paragraphe 4). 1 GENERALITES Cette note concerne les aides attribuées par l Agence de l Eau Rhône méditerranée et Corse pour la réhabilitation des assainissements non collectif dans le cadre de son IXième programme d

Plus en détail

Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif

Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif Syndicat d Eau et d Assainissement Non Collectif de la Région de Yerville Exercice 2012 Rapport relatif au prix

Plus en détail

Syndicat Intercommunal de l Eau et de l Assainissement de la Moyenne Durance

Syndicat Intercommunal de l Eau et de l Assainissement de la Moyenne Durance Syndicat Intercommunal de l Eau et de l Assainissement de la Moyenne Durance Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement collectif Exercice 2014 Commune de Château-Arnoux

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d'assainissement Non Collectif

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d'assainissement Non Collectif Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d'assainissement Non Collectif 320, chemin des Meinajariès BP 1259 Agroparc 84911 Avignon cedex 9 Tél. 04 9084 47 00 Fax 04 90 84 47 01 contact@agglo-grandavignon.fr

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA MOTTE DU CAIRE- TURRIERS

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA MOTTE DU CAIRE- TURRIERS COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA MOTTE DU CAIRE- TURRIERS Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement non collectif Exercice 2014 Rapport annuel relatif au prix et à la qualité

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DES COTEAUX DU GIROU

COMMUNAUTE DE COMMUNES DES COTEAUX DU GIROU COMMUNAUTE DE COMMUNES DES COTEAUX DU GIROU Commune de GARIDECH L assainissement non collectif Réunion publique du 17 juin 2011 1 - Présentation de l ANC : ses enjeux et ses acteurs Le Service Public de

Plus en détail

Caractérisation technique du service

Caractérisation technique du service rapport sur le prix et la qualité du service public de l assainissement non collectif 2012 3 Caractérisation technique du service Présentation du territoire desservi Le service est géré au niveau communal

Plus en détail

Service Public d Assainissement Non Collectif (S.P.A.N.C.)

Service Public d Assainissement Non Collectif (S.P.A.N.C.) Service Public d Assainissement Non Collectif (S.P.A.N.C.) Rapport d activité Prix et Qualité du service Public d Assainissement Non Collectif 2014 Service Public d Assainissement Non Collectif philippe.lombard@coral.fr

Plus en détail

Le Service Public d'assainissement Non Collectif (SPANC) Un exemple d'accompagnement des collectivités

Le Service Public d'assainissement Non Collectif (SPANC) Un exemple d'accompagnement des collectivités Des projets, des besoins, Venez puiser l'inf'eau! Le Service Public d'assainissement Non Collectif (SPANC) Un exemple d'accompagnement des collectivités 1 des accompagnements Conseil juridique Lettre du

Plus en détail

Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement non collectif. Exercice 2014

Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement non collectif. Exercice 2014 Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement non collectif Exercice 2014 Rapport annuel relatif au prix et à la qualité du service public de l'assainissement non collectif

Plus en détail

La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC)

La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC) Certu La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC) > CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CRÉER UN SPANC Intérêt de l assainissement non collectif Les eaux utilisées pour satisfaire

Plus en détail

Contrat Global pour l Eau. Délibération du Conseil d Administration N 06-22 en date du 30 novembre 2006

Contrat Global pour l Eau. Délibération du Conseil d Administration N 06-22 en date du 30 novembre 2006 Opérations- Partenariat Référence/Version. : OP/F/ Date : 03/04/06 Page : 1/18 IX ème programme Contrat Global pour l Eau Délibération du Conseil d Administration N 06-22 en date du 30 novembre 2006 Opérations-

Plus en détail

REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNE DU BERNAVILLOIS

REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNE DU BERNAVILLOIS REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNE DU BERNAVILLOIS CHAPITRE 1 : DISPOSITIONS GENERALES Article 1 : OBJET DU REGLEMENT L objet du présent règlement

Plus en détail

Service Public d Assainissement Non Collectif RAPPORT MORAL 2009

Service Public d Assainissement Non Collectif RAPPORT MORAL 2009 Service Public d Assainissement Non Collectif RAPPORT MORAL 2009-1 - Avant-propos Par délibération n 2005/0980 du 16 décembre 2005, le Conseil de Communauté a décidé, s agissant d un service public à caractère

Plus en détail

DEMANDE D'INSTALLATION D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE D'INSTALLATION D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEMANDE D'INSTALLATION D'ASSAINISSEMENT COLLECTIF Toute nouvelle installation d'assainissement non collectif doit faire l'objet d'un contrôle de conception puis de réalisation, effectué par le Service

Plus en détail

Règlement Réhabilitation des ANC. Sommaire

Règlement Réhabilitation des ANC. Sommaire Règlement Réhabilitation des ANC Sommaire PREAMBULE... 2 TITRE I - DISPOSITIONS GENERALES... 3 ARTICLE 1- OBJET DU REGLEMENT... 3 ARTICLE 2 - AUTRES PRESCRIPTIONS... 3 ARTICLE 3 - CHAMP D'APPLICATION TERRITORIAL...

Plus en détail

Périmètre des «Collectivités en ANC» Territoire Centre-Sud. Commune de PLAINE. Réunion publique d information Mardi 29 mai 2012

Périmètre des «Collectivités en ANC» Territoire Centre-Sud. Commune de PLAINE. Réunion publique d information Mardi 29 mai 2012 Périmètre des «Collectivités en ANC» Territoire Centre-Sud Commune de PLAINE Réunion publique d information Mardi 29 mai 2012 Campagne de diagnostics des installations d Assainissement Non Collectif Présenté

Plus en détail

Diagnostic de l installation existante d assainissement non collectif (ANC)

Diagnostic de l installation existante d assainissement non collectif (ANC) Communauté de Communes du Pays d Etain 29 allée du champ de Foire 55400 Etain Diagnostic de l installation existante d assainissement non collectif (ANC) dans le cadre d une vente immobilière conformément

Plus en détail

Retour sur le diagnostic immobilier. Sandrine POTIER Chargée de mission en ANC FNCCR (Fédération nationale des collectivités concédantes et régies)

Retour sur le diagnostic immobilier. Sandrine POTIER Chargée de mission en ANC FNCCR (Fédération nationale des collectivités concédantes et régies) Retour sur le diagnostic immobilier Sandrine POTIER Chargée de mission en ANC FNCCR (Fédération nationale des collectivités concédantes et régies) Rappels législatifs 4 1- CODE DE LA SANTE PUBLIQUE Article

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2010

TABLEAU DE BORD 2010 TABLEAU DE BORD 2010 S Le tableau de bord du SDAGE en quelques mots Aide à la lecture Suivi du bon état des eaux Gérer les conditions favorables à une bonne gouvernance Orientation A Les structures de

Plus en détail

Art. 3.- L'établissement est placé sous la tutelle du ministre des transports.

Art. 3.- L'établissement est placé sous la tutelle du ministre des transports. Décret exécutif n 91-149 du 18 mai 1991 portant réaménagement des statuts de l'entreprise nationale d'exploitation et de sécurité aéronautiques (ENESA) et dénomination nouvelle: Etablissement national

Plus en détail

L assainissement non collectif au X ème Programme. Forum aux questions

L assainissement non collectif au X ème Programme. Forum aux questions L assainissement non collectif au X ème Programme Forum aux questions Menu 1 - puits d infiltration 2 - dépense finançable HT ou TTC 3 - contrôle des dossiers financiers 4 - charge de pollution éligible

Plus en détail

SPANC. (Service Public d Assainissement Non Collectif) GRAND GUÉRET. www.agglo-grandgueret.fr

SPANC. (Service Public d Assainissement Non Collectif) GRAND GUÉRET. www.agglo-grandgueret.fr GRAND GUÉRET Communauté d'agglomération SPANC (Service Public d Assainissement Non Collectif) «Contribuer à protéger efficacement l eau, garantir la salubrité de l environnement et la santé des populations»

Plus en détail

sur le prix et la qualité du Service Public de l Assainissement Non Collectif

sur le prix et la qualité du Service Public de l Assainissement Non Collectif RAPPORT ANNUEL 2014 sur le prix et la qualité du Service Public de l Assainissement Non Collectif (conformément au décret 95-635 du 6 mai 1995, en application de la loi Barnier du 2 février 1995) Septembre

Plus en détail

SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ISLES DU DOUBS 1

SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ISLES DU DOUBS 1 SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ISLES DU DOUBS 1 L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF : ANC Objectifs : Protection de la santé et de la salubrité publique Préservation

Plus en détail

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Réunion publique BAIGTS DE BEARN 24/03/2015

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Réunion publique BAIGTS DE BEARN 24/03/2015 ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Réunion publique BAIGTS DE BEARN 24/03/2015 DEROULE DE LA REUNION - PRESENTATION DES INTERVENANTS - PRESENTATION DU SERVICE AVEC DES ASPECTS TECHNIQUES ET FINANCIERS - QUESTIONS/REPONSES

Plus en détail

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT (SPANC)

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT (SPANC) SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF A AVANNE-AVENEY (SPANC) 1. LE CONTEXTE : Chaque jour, on utilise de l eau pour la vaisselle, la douche, la lessive, les toilettes Après usage, cette eau est

Plus en détail

SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX

SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DE LA BAIE DE SAINT BRIEUC ---------- Règles de fonctionnement de la Commission Locale de l Eau (en application des articles R 212 30 à R 212-42 du Code de l

Plus en détail

Règlement du. Service Public d Assainissement Non Collectif

Règlement du. Service Public d Assainissement Non Collectif Règlement du Service Public d Assainissement Non Collectif SOMMAIRE CHAPITRE I : DISPOSITIONS GENERALES... 3 Article 1 Objet du règlement... 3 Article 2 Définition de l'assainissement non collectif...

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL A VOCATION MULTIPLE DE L AY ET DE L OZON - EXERCICE 2011-1/16 SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

Seconde partie : Rapport annuelsur le prix et la qualité du service public de l'assainissement non collectif

Seconde partie : Rapport annuelsur le prix et la qualité du service public de l'assainissement non collectif Seconde partie : Rapport annuelsur le prix et la qualité du service public de l'assainissement non collectif SOMMAIRE I. CARACTERISATION TECHNIQUE DU SERVICE PUBLIC.... 3 A. Présentation du périmètre du

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION

PROJET DE DELIBERATION PROJET DE DELIBERATION OBJET : GESTION MUNICIPALE - DELEGATION AU MAIRE Secrétariat général RAPPORTEUR : Madame Patricia BORDAS, Premier adjoint Le conseil municipal a la possibilité de déléguer directement

Plus en détail

comprendre ma facture d eau

comprendre ma facture d eau comprendre ma facture d eau Vous venez de recevoir votre facture d eau. A quoi correspondent les rubriques qui la composent et à qui sont elles destinées? Voici quelques éléments de réponse. Zoom sur votre

Plus en détail

Communauté de Communes Chalaronne Centre 100 Avenue Foch 01400 Châtillon-sur-Chalaronne www.cc-chalaronne-centre.fr

Communauté de Communes Chalaronne Centre 100 Avenue Foch 01400 Châtillon-sur-Chalaronne www.cc-chalaronne-centre.fr REGLEMENT SERVICE PUBLIC D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Annexe n 1 : Règlement du service entretien pour les douze communes formant auparavant la Communauté de Communes Chalaronne Centre Communauté de

Plus en détail

Guide de l assistance technique départementale aux communes et à leurs groupements

Guide de l assistance technique départementale aux communes et à leurs groupements Guide de l assistance technique départementale aux communes et à leurs groupements dans les domaines de l assainissement, de l eau potable et des milieux aquatiques. Le développement durable est aujourd

Plus en détail

La réglementation de l'assainissement non collectif

La réglementation de l'assainissement non collectif La réglementation de l'assainissement non collectif Journée technique Rhin-Meuse 31 janvier 2013 Julien LABALETTE MEDDE DGALN DEB - PGREM DGALN - Direction de l'eau et de la Biodiversité Intitulé de la

Plus en détail

Communauté de Communes du Pays Riolais. Service Public d Assainissement Non Collectif

Communauté de Communes du Pays Riolais. Service Public d Assainissement Non Collectif Communauté de Communes du Pays Riolais Service Public d Assainissement Non Collectif Assainissement non collectif? SPANC? Le budget Les différents contrôles - Installation neuve - Vente immobilière - Installation

Plus en détail

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC)

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) Demande d attestation de conformité du projet d assainissement individuel dans le cadre d une demande d urbanisme Accueil du public 1 boulevard Maréchal

Plus en détail

SPANC. Rapport relatif au Prix et à la Qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif

SPANC. Rapport relatif au Prix et à la Qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif SPANC SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Rapport relatif au Prix et à la Qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif Exercice 201 1 Présenté conformément à l article L.222-5 L.222

Plus en détail

Service Public d Assainissement Non Collectif RAPPORT ANNUEL 2015 DEA/SPANC 1

Service Public d Assainissement Non Collectif RAPPORT ANNUEL 2015 DEA/SPANC 1 Service Public d Assainissement Non Collectif RAPPORT ANNUEL 2015 DEA/SPANC 1 SOMMAIRE 1. Le SPANC : 1.1 Compétences et moyens humains...page 3 2. Les indicateurs de performance réglementaires : 2.1 La

Plus en détail

CONSEIL COMMUNAUTAIRE. 27 novembre 2014 Bécheresse

CONSEIL COMMUNAUTAIRE. 27 novembre 2014 Bécheresse CONSEIL COMMUNAUTAIRE 27 novembre 2014 Bécheresse Conseil communautaire du 27 novembre 2014 Désignation d un secrétaire de séance Conseil communautaire du 27 novembre 2014 Approbation du procès verbal

Plus en détail

Commune d ECROSNES. Mission de maîtrise d œuvre relative aux travaux d assainissement en domaine privé. Cahier des Clauses Techniques Particulières

Commune d ECROSNES. Mission de maîtrise d œuvre relative aux travaux d assainissement en domaine privé. Cahier des Clauses Techniques Particulières Commune d ECROSNES Mission de maîtrise d œuvre relative aux travaux d assainissement en domaine privé Cahier des Clauses Techniques Particulières Page 1 sur 10 SOMMAIRE 1. Contexte de l opération 3 2.

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DU PRESIDENT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

RAPPORT ANNUEL DU PRESIDENT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND COURONNE ******* Siège Social : 47 Rue Saint Barthelemy 54280 CHAMPENOUX RAPPORT ANNUEL DU PRESIDENT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

Plus en détail

SCHEMA D AMENAGEMENT et de GESTION des EAUX (SAGE) de la NAPPE de BEAUCE et ses MILIEUX AQUATIQUES ASSOCIES

SCHEMA D AMENAGEMENT et de GESTION des EAUX (SAGE) de la NAPPE de BEAUCE et ses MILIEUX AQUATIQUES ASSOCIES SCHEMA D AMENAGEMENT et de GESTION des EAUX (SAGE) de la NAPPE de BEAUCE et ses MILIEUX AQUATIQUES ASSOCIES REGLEMENT INTERIEUR de la COMMISSION LOCALE de l EAU adopté en séance le 1 er décembre 2000,

Plus en détail

INSTRUCTION. N 04-065-M49 du 16 décembre 2004 NOR : BUD R 04 00065 J. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique

INSTRUCTION. N 04-065-M49 du 16 décembre 2004 NOR : BUD R 04 00065 J. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique Page 1 of 8 INSTRUCTION N 04-065-M49 du 16 décembre 2004 NOR : BUD R 04 00065 J Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique RÈGLES DE TVA APPLICABLES AU SERVICE PUBLIC D'ASSAINISSEMENT

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif

Rapport annuel sur le prix et la qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif Syndicat Mixte à la Carte 0 du Haut Val de Sèvre et Sud Gâtine Rapport annuel sur le prix et la qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif Date de Présentation : 5 juin 0 Présidente : Marie-Françoise

Plus en détail

Voirie et espaces publics

Voirie et espaces publics PREFET DE L'ALLIER 51, Boulevard Saint-Exupéry CS 30110-03403 YZEURE Cedex Site internet : http://www.allier.gouv.fr Téléphone 04 70 48 79 79 Télécopie 04 70 48 79 01 horaires d ouverture : 8h30-12h00

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 25/06/2012

CONSEIL MUNICIPAL DU 25/06/2012 CONSEIL MUNICIPAL DU 25/06/2012 28-2012 L an deux mille douze et le vingt cinq Juin à 18h30, le Conseil Municipal de la commune de VILLAUDRIC s est réuni au lieu ordinaire de ses séances, après convocation

Plus en détail

RAPPORT d activité. Prix & qualité du Service Public d assainissement Non collectif. Communauté de communes Canton de Bourg de Péage

RAPPORT d activité. Prix & qualité du Service Public d assainissement Non collectif. Communauté de communes Canton de Bourg de Péage RAPPORT d activité Prix & qualité du Service Public d assainissement Non collectif Communauté de communes Canton de Bourg de Péage 2011 Communauté de communes Canton de Bourg de Péage Le barrage - 70 rue

Plus en détail

M. DUNTZ René Maire, M. DELALIN Rénald 1er adjoint, M. BOCQUET Denis 2 ème adjoint, Mme PALIN Ginette 3 ème Adjoint, M. DURDANT Bernard 4 ème

M. DUNTZ René Maire, M. DELALIN Rénald 1er adjoint, M. BOCQUET Denis 2 ème adjoint, Mme PALIN Ginette 3 ème Adjoint, M. DURDANT Bernard 4 ème COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 9 FEVRIER 2015 L an deux mil quinze, le lundi neuf février à dix-neuf heures, le conseil municipal s est réuni dans la salle de la Mairie, sous la présidence de René

Plus en détail

Contrôle interne comptable : Cartographie des cycles et des processus comptables et financiers

Contrôle interne comptable : Cartographie des cycles et des processus comptables et financiers Contrôle interne comptable : Cartographie des cycles et des processus comptables et financiers Par circulaire du 1 er juin 2011, le ministre du budget, des comptes publics de la fonction publique et de

Plus en détail

Commission : Présentation du SPANC, projet de modification du règlement de service et des tarifs de l assainissement non collectif

Commission : Présentation du SPANC, projet de modification du règlement de service et des tarifs de l assainissement non collectif Commission : Présentation du SPANC, projet de modification du règlement de service et des tarifs de l assainissement non collectif Sommaire 1. Introduction et rappel sur SPANC: Présentation du SPANC Rappel

Plus en détail

LE SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF : DEFINITION, CREATION, GESTION, MODES D ORGANISATION

LE SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF : DEFINITION, CREATION, GESTION, MODES D ORGANISATION LE SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF : DEFINITION, CREATION, GESTION, MODES D ORGANISATION André OUSTRIC, CERTU 1. QU EST CE QUE LE SPANC? 1.1 Un service public local (et non une activité de

Plus en détail

Communauté d agglomération de Caen la mer Programme Local de l Habitat 2010-2015

Communauté d agglomération de Caen la mer Programme Local de l Habitat 2010-2015 Communauté d agglomération de Caen la mer Programme Local de l Habitat 2010-2015 Règlement précisant le champ d application, les modalités de calcul et les conditions de versements des aides financières

Plus en détail

REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE AUX COMMUNES ET A LEURS GROUPEMENTS

REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE AUX COMMUNES ET A LEURS GROUPEMENTS REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE AUX COMMUNES ET A LEURS GROUPEMENTS Les dispositions du présent règlement s appliquent à toutes les aides octroyées par le Département dans les domaines suivants : - Voirie

Plus en détail

2 Renforcer les infrastructures de mise en valeur du territoire insulaire

2 Renforcer les infrastructures de mise en valeur du territoire insulaire 2 Renforcer les infrastructures de mise en valeur du territoire insulaire 2-4 Maîtrise du foncier : Objectifs o reconstituer et sécuriser le maximum de titres de propriété (par actes notariés opposables

Plus en détail

Service Public. d Assainissement. Non Collectif. Un contrôle payant, pourquoi?

Service Public. d Assainissement. Non Collectif. Un contrôle payant, pourquoi? Un contrôle payant, pourquoi? Comme le service d assainissement collectif, le SPANC est un service public dont le budget est indépendant du budget général de la collectivité. La réglementation impose que

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AU SERVICE D INSTRUCTION MUTUALISE POUR L APPLICATION DU DROIT DES SOLS ET A LA COOPERATION EN MATIERE D URBANISME

CONVENTION RELATIVE AU SERVICE D INSTRUCTION MUTUALISE POUR L APPLICATION DU DROIT DES SOLS ET A LA COOPERATION EN MATIERE D URBANISME CONVENTION RELATIVE AU SERVICE D INSTRUCTION MUTUALISE POUR L APPLICATION DU DROIT DES SOLS ET A LA COOPERATION EN MATIERE D URBANISME PREAMBULE L instruction de l application du droit des sols (ADS) doit

Plus en détail

PREFET DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES

PREFET DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES PREFET DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES CONSEQUENCES DE LA FUSION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPERATION INTERCOMMUNALE (EPCI) A FISCALITE PROPRE SUR LES PERSONNELS EMPLOYES PAR CES ETABLISSEMENTS L article

Plus en détail

Diagnostic des installations d assainissement non collectif

Diagnostic des installations d assainissement non collectif BIENVENUE Diagnostic des installations d assainissement non collectif Présentation de la mission LA SEYNE SUR MER Mardi 17 mai 2011 1. Missions du SPANC 2. Un peu de technique 3. Le diagnostic 4. Et après

Plus en détail

L agence accompagne l assainissement non collectif

L agence accompagne l assainissement non collectif L agence accompagne l assainissement non collectif Un contexte stabilisé Un contexte technique et réglementaire propice à une révision sereine des zonages, sans parti pris pour le non collectif Des conditions

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif

Rapport annuel sur le prix et la qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif Syndicat Mixte à la Carte 03 du Haut Val de Sèvre et Sud Gâtine Rapport annuel sur le prix et la qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif Date de Présentation : 7 juin 04 Président : Régis

Plus en détail

Réunion publique. Service Public d Assainissement Non Collectif S.P.A.N.C.

Réunion publique. Service Public d Assainissement Non Collectif S.P.A.N.C. Réunion publique Service Public d Assainissement Non Collectif S.P.A.N.C. La Communauté de Communes des Monts de Châlus 6235 FOYERS 3435 Foyers sont desservis par un réseau Public d assainissement 2800

Plus en détail

L assainissement non collectif

L assainissement non collectif Atelier presse de l agence de l eau Seine-Normandie L assainissement non collectif 1. Le point de vue des particuliers 2. La situation sur le bassin Seine-Normandie 3. Le rôle de la collectivité 4. Les

Plus en détail