Extension conceptuelle de méta-modèles XML et UML pour une transformation bidirectionnelle de modèles

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Extension conceptuelle de méta-modèles XML et UML pour une transformation bidirectionnelle de modèles"

Transcription

1 Extension conceptuelle de méta-modèles XML et UML pour une transformation bidirectionnelle de modèles Ludovic Menet*,**, Myriam Lamolle* * Laboratoire dinformatique et Communication (LINC) IUT de Montreuil, Université Paris8 140 rue de la Nouvelle France, F Montreuil {m.lamolle, ** Orchestra Networks, Direction des Etudes et Recherches 75 boulevard Haussman, Paris Résumé. XML est devenu depuis la fin des années 90 le standard pour échanger et envoyer de linformation sur Internet. Le W3C a ensuite préconisé lutilisation de XML Schema pour définir la structure des documents XML. A ce jour, la modélisation graphique de modèles XML Schema nest pas standardisée. Lintroduction dun formalisme de définition de modèles est un moyen de rendre la modélisation plus accessible. UML est un langage de modélisation objet de plus en plus utilisé et reconnu aujourdhui comme un standard dans le domaine du génie logiciel, ce qui en fait un candidat idéal pour la modélisation des modèles XML Schema. Dans cet article, nous introduisons les spécificités du formalisme UML afin de faciliter la définition des modèles XML. Un enrichissement conceptuel est réalisé dans UML et XML Schema dans le but de réaliser un mapping bidirectionnel entre ces deux standards. Mots-clés: UML, Profil UML, XML, XML Schema, Mapping, Meta-modèle. 1 Introduction Il est désormais admis que le langage XML [18] est devenu le standard pour échanger de linformation au travers dinternet. XML Schema [19] est un formalisme permettant de décrire la structure dun document XML de façon beaucoup plus précise quune simple DTD (Document Type Definition). Lutilisation dxml savère adaptée à la définition de modèles mais implique une connaissance étendue de ce langage. De nombreux logiciels tels que Altova XML Spy et oxygen XML Editor ont été développés dans le but de modéliser graphiquement, sous la forme darbres, des modèles XML Schema. Ces logiciels permettent doptimiser la modélisation des schémas XML mais proposent un formalisme de représentation différent dune solution à lautre. Il découle de ce constat quun formalisme standard devrait être utilisé afin de faciliter la modélisation et le transfert de ces modèles. Cet article a pour objectif de présenter des techniques de modélisation de modèles XML Schema par lintermédiaire des diagrammes de classes appartenant au standard UML (Unified Modelling language). UML propose un langage de modélisation graphique très abouti et grandement utilisé en génie logiciel. Notre objectif est dintroduire toute la richesse du formalisme UML pour faciliter la modélisation des modèles XML Schema. Lintroduction du formalisme UML dans notre architecture XML est réalisée par un mapping entre les méta-modèles de ces deux standards. Pour ce faire, nous procédons en plusieurs étapes à savoir : 1. définition dun méta-modèle décrivant les concepts supportés par XML Schema ; 2. définition dextensions XML Schema afin de prendre en compte toutes les spécificités objets duml. Ces extensions exploitent les mécanismes dextension proposés par XML Schema afin de rester conforme à la norme du W3C ; 3. définition dun profil UML afin de spécialiser UML à la sémantique des modèles XML Schema ; 4. définition des mappings entre les méta-modèles duml et XML Schema ; 5. application des mappings par lintermédiaire du format pivot XMI et transformation des modèles par feuilles de styles XSLT décrivant les mappings. 228

2 2 Etats de l art Levendovszky [11], se basant sur les travaux de Lemesle [10], définit le mapping comme étant un ensemble de règles de transformation de modèles permettant de traduire des instances dun méta-modèle source en instance dun méta-modèle cible. Baïna et al. [3] apportent une définition mathématique à linteropérabilité des applications dans un système dentreprise. Après étude de ces travaux, nous avons conclu que cette définition peut aussi sappliquer aux mapping de modèles. Considérons A et B deux méta-modèles ; A et B sont dits interopérables si et seulement sil existe un mapping bijectif de MA vers MB, que nous noterons f. La bijection de f nous assure que lon peut construire une instance de modèle B à partir de linstanciation du modèle de A (en utilisant f) et construire une instance de modèle A à partir de linstanciation du modèle de B. A partir de cette définition, trois niveaux dinteropérabilité sont définis et des mappings sont identifiés entre les langages A et B à savoir : Niveau 2 : Il existe un isomorphisme total entre MA et MB. De ce fait, tout concept de MA a son équivalent dans MB et inversement, ce qui signifie que MA et MB sont équivalents ; Niveau 1 : Il existe un isomorphisme partiel entre MA et MB. Il existe donc une sous-partie de MA que lon notera MA et une sous-partie de MB (MB) telles que linteropérabilité entre MA et MB est de niveau 2, ces sous-parties sont donc équivalentes ; Niveau 0 : Il nexiste pas disomorphisme partiel entre MA et MB. Cependant il se peut que des mappings non bijectifs existent entre MA et MB ; dans ce cas, nous ne pouvons pas parler dinteropérabilité sémantique en A et B. Linteropérabilité de niveau 2 est la plus difficile à établir étant donné quil est très rare que deux métamodèles soient totalement équivalents. Dans cette étude, nous allons donc chercher à établir une correspondance partielle entre MA et MB en calculant la proportion de MA et MB par rapport à MA et MB obtenant ainsi une interopérabilité de niveau 1 entre XML Schema et UML. Carlson [4] aborde la transformation de modèles UML en schéma XML et lopération inverse, obtenant ainsi un mapping bijectif entre ces deux formalismes. Le mapping réalisé utilise comme fondement un profil UML définissant des concepts spécifiques à XML Schema. Ce profil est utilisé afin détendre la sémantique dun modèle UML à la sémantique dun modèle XML Schema. Cette approche permet un mapping dune grande partie des concepts introduits par XML Schema, mais ne prend pas en compte certains concepts tels que la notion de groupes (list, union), de contrainte didentité (key, keyref, unique), etc. De plus, certains concepts importants duml, tels que lagrégation, la composition, lassociation et la documentation, ne sont pas pris en compte lors dune transformation dun modèle UML vers un modèle XML Schema. Ce mapping a été mis en application par HyperModel [5]. HyperModel est un plug-in pour lide Eclipse implémentant le mapping bijectif UML/XML. Cet outil est fonctionnellement opérationnel mais souffre de quelques limitations lors dune transformation dun modèle UML vers un modèle XML Schema car : 1. certains concepts ne sont pas mappés (agrégation, composition, etc.) ; 2. des éléments sont mappés plusieurs fois entraînant une redondance dinformation et une inconsistance dans le modèle résultat ; 3. une perte dinformation, plus précisément concernant les contraintes de cardinalité, se produit sur certains modèles ; 4. des modèles XML Schema générés ne sont pas valides au regard de la spécification du W3C. Routledge et al. [14] abordent le mapping de manière traditionnelle entre UML et XML Schema par lintermédiaire de lapproche à trois niveaux issus du monde des bases de données à savoir les niveaux conceptuel, logique et physique. Dans le contexte dun diagramme de classes UML, le niveau conceptuel décrit les objets et leurs relations. Le niveau logique représente les structures de données XML Schema sous la forme dun profil UML. Le niveau physique représente directement le modèle XML Schema. De la même manière que les travaux de Carlson, certains éléments spécifiques duml tels que lagrégation, la composition et dautres ne sont pas pris en compte. Dautres travaux on été réalisés dans le même contexte par Conrad et al. [6], Kurtev et al. [9] mais souffrent également des mêmes limitations que les travaux que nous avons présentés précédemment. 229

3 3 Enrichissement conceptuel de XML Schema et d UML A ce jour, la modélisation graphique de modèles XML Schema nest pas standardisée. Il existe certes des outils pour la modélisation de modèles XML mais ceux-ci sont restreints à la sémantique dxml Schema (Altova XML Spy [1], oxygen XML editor [17], etc.). En effet, ces outils sont dans lincapacité de guider lutilisateur dans lutilisation des concepts introduits par des extensions spécifiques. Lintroduction dun formalisme de définition de modèle est un moyen de rendre la modélisation plus accessible. UML est un langage de modélisation objet de plus en plus utilisé et reconnu aujourdhui comme un standard dans le domaine du génie logiciel, ce qui en fait un candidat idéal pour la modélisation des modèles XML Schema. Dans lobjectif de faciliter et doptimiser le mapping entre XML Schema et UML, il est nécessaire, dans un premier temps, denrichir chacun de ces formalismes avec les spécificités issues de lautre. Cest une première étape dhomogénéisation des différents formalismes. 3.1 Adjonction de métaconnaissances objet dans les modèles XML UML est un formalisme de modélisation objet qui définit des notions telles que la généralisation, la composition et lagrégation. Bien quil soit possible de matérialiser ces notions de manière implicite dans un modèle XML schéma, nous proposons dintroduire des métadonnées matérialisant ces notions de manière explicite dans les modèles XML Schema (notées nom_concept_objet_uml à la ligne 3 de la figure 1). Pour ceci faire, nous utilisons les mécanismes dextensions préconisés par XML Schema, soit pour chaque métaconnaissance, une description sous la forme de lextension suivante : 1 <xs:annotation> 2 <xs:appinfo> 3 <osd:nom_concept_objet_uml/> 4 </xs:appinfo> 5 </xs:annotation> Fig. 1. Extension XML Schema représentant une métaconnaissance objet. Lajout de ces métadonnées dans les modèles XML Schema permet dinclure des spécificités objet duml et de mettre en évidence des relations entre certains concepts. Au delà de notre processus de mapping, ces métadonnées contribuent à optimiser certains traitements tels que la factorisation de données, loptimisation darbres, la suppression dinstances devenues inutiles [12]. 3.2 Spécialisation d UML en modèle XML Schema En plus de ses capacités de modélisation, UML permet de définir des profils. Un profil spécialise le formalisme UML pour un domaine ou une technologie particulière. De nombreux profils ont été développés, par exemple les profils CORBA [16] et EJB [7]. La possibilité de définir des profils UML a donné lieu à différents travaux tels que ceux de Mahmoud [13] et Ambler [2]. La définition dun profil nous permet de spécialiser UML à la sémantique des modèles XML Schema. Le processus adéquat pour définir un profil UML est le suivant : 1. Définition du domaine du profil, soit le méta-modèle définissant les concepts et les relations que lon souhaite introduire ; 2. Définition technique du profil consistant à établir une correspondance entre les concepts UML et ceux du profil ; 3. Définition dun exemple simple et concret du profil. La première étape est réalisée en exploitant le méta-modèle de XML Schema. Le tableau 1 présente un extrait de la définition de notre profil UML représentant ce méta-modèle : 230

4 Table 1. Extrait de la définition du profil UML. Stéréotype Appliqué Description à Root Classe Définit la racine dun modèle XML Schema Sequence Classe Définit un élément complexe XML Schema de type sequence Choice Classe Définit un élément complexe XML Schema de type choice SimpleType Classe Définit un type redéfini au sens XML Schema Attribute Attribut Définit un attribut au sens XML Schema Le mécanisme dextension duml nous permet détendre son formalisme à notre sémantique. Cette extension est réalisée par des stéréotypes et des valeurs marquées. Les stéréotypes sont utilisés pour définir un nouveau type délément à partir dun élément existant du méta-modèle UML. La figure 2 présente un extrait de lapplication de cette définition de notre profil UML pour des modèles XML Schema. Nous pouvons constater que les stéréotypes de la figure 2 (noté <<Stereotype>> Root par exemple) héritent de lélément Class ou Attribute du méta-modèle UML. Par conséquent, chacun de ces stéréotypes sera instancié par le constructeur du méta-modèle de la même manière que lélément Class ou Attribute. Des valeurs marquées peuvent, de plus, être associées à des stéréotypes. Celles-ci spécifient des paires clés-valeurs pour fixer un ensemble de propriétés déléments existants ou de stéréotypes définis. La définition de ces stéréotypes permet dintroduire plus de sémantique, extérieure à UML, qui nous permettra de représenter un modèle XML Schema à laide de diagrammes UML. Dans cette section, nous avons enrichi conceptuellement XML Schema et UML dans le but détablir des correspondances entre ces deux technologies. Ces correspondances nous permettent de spécifier des mappings entre UML et XML Schema. Fig. 2. Extrait du profil UML représentant les spécificités de XML Schema. 231

5 4 Spécification des mappings UML / XML Schema Nous présentons maintenant les règles de mapping entre éléments UML et XML Schema, y compris les notions décrivant des relations de dépendance. 4.1 Classes UML Une classe UML est mappée vers un élément XML (<xs:element>) ayant une structure complexe ou vers un élément de type complexe global au schéma XML (<xs:complextype>). Certains stéréotypes que nous avons définis dans notre profil permettent dajouter des informations supplémentaires sur les classes. Ainsi, les stéréotypes <<Sequence>>, <<Choice>> et <<All>>, par exemple, permettent-ils dindiquer que la classe doit être transformée en un élément complexe XML ayant respectivement une structure de la forme <xs:sequence>, <xs:choice> ou <xs:all>. La notion délément racine a été définie dans la sémantique de XML Schema sous la forme du stéréotype <<Root>>. 4.2 Attributs Les attributs UML sont transformés en éléments simples XML <xs:element> ayant pour valeur dattribut <xs:type> un type de donnée. Lélément XML généré est englobé soit par un élément <xs:sequence>, <xs:choice> ou <xs:all> selon le stéréotype appliqué à la classe. Nous avons introduit le stéréotype <<Attribute>> afin de spécifier que lattribut UML doit être transformé en attribut XML <xs:attribute> et non en élément <xs:element>. 4.3 Cardinalités Les cardinalités UML sont transformées en attributs <xs:minoccurs> et <xs:maxoccurs> portés par lélément correspondant. Les cardinalités peuvent porter sur les associations, les agrégations, les compositions et les attributs. 4.4 Types de données natifs Les types de données natifs UML tels que int, double, float, string, etc., sont mappés en entités XML correspondantes, soit respectivement <xs:int>, <xs:double>, <xs:float>, <xs:string>, etc. 4.5 Types dérivés Un type dérivé permet de spécifier des contraintes sur des types ou de définir de nouveaux types métier. Nous définissons le stéréotype <<SimpleType>> permettant dindiquer que lélément UML correspondant est un type dérivé. Les propriétés du type dérivé sont définies dans une annotation. Lélément XML correspondant est construit à partir des informations définies dans lannotation associée à lélément UML. Dans notre mapping, nous incluons les contraintes XML sur les types. Il est ainsi possible pour un type dérivé de spécifier des contraintes conformes à la spécification du W3C telles que length, min/max length, enumeration, fractiondigits, totaldigits, max/min Inclusive, max/min Exclusive. 4.6 Généralisation Une classe UML stéréotypée <<abstract>> est déclarée comme étant abstraite et étant une généralisation dun ou plusieurs concepts (classes). Nous avons défini précédemment des extensions XML permettant de matérialiser des relations «objet». Une généralisation sera donc traduite en XML par un élément possédant lextension suivante : <xs:annotation> <xs:appinfo> <osd:generalisation> <osd:conceptpath> Path du sous concept dans le schéma </osd:conceptpath> </osd:generalisation > </xs:appinfo> </xs:annotation> 232

6 4.7 Agrégation et composition Lagrégation (respectivement composition) est traduite en XML par un élément possédant lextension suivante : <xs:annotation> <xs:appinfo> <osd:aggregation (respectivement composition)/> </xs:appinfo> </xs:annotation> Les cardinalités UML définies pour les associations, agrégation et composition sont représentées par les attributs XML <xs:minoccurs> et <xs:maxoccurs>. De plus, les extensions définies pour ces mêmes relations sont définies uniquement dans lélément XML parent de lassociation. 4.8 Documentations et notes Une documentation ou une note est une variante affaiblie de contrainte ; cest un texte à l'usage de lutilisateur mais non exécutable par la machine. Dans un diagramme de classe UML, une note est rattachée à lélément auquel elle fait référence. Les notes et documentations sont traduites en XML par lextension suivante : <xs:annotation> <xs:documentation xml:lang = «fr_fr»> <osd:description> Texte </osd:description> </xs:documentation> </xs:annotation> Lattribut xml:lang permet de spécifier à quelle langue est associée la note ou la documentation. 5 Application des mappings Nous avons présenté dans la section précédente une spécification des mappings des éléments de base duml. UML est un formalisme de représentation graphique de modèles et XML Schema est un langage de description de modèles structurés. Lapplication des mappings nécessite de pouvoir représenter les modèles XML Schema et UML dans un formalisme commun. 5.1 XML Metadata Interchange Format (XMI) XMI [8] est un formalisme de représentation de modèle recommandé par lodmg [15] créé dans le but de pouvoir échanger des modèles entre outils de modélisation. La représentation UML dun modèle représente le niveau abstrait de celui-ci, le niveau concret est matérialisé par la représentation XMI de ce modèle. XMI représente un format pivot permettant de représenter et manipuler un modèle UML sous la forme dun document XML. Le Document XMI contient deux parties importantes à savoir un «header» et un «content». La partie «header» définit les informations sur le modèle représenté (propriétaire, description, etc.). La partie «content» définit le contenu du modèle, c'est-à-dire les classes, les stéréotypes, les associations, etc. De nombreux logiciels de modélisation (comme ArgoUML, Rational Rose, Objecteering, etc.) incluent les fonctionnalités dimport et dexport de modèles UML au format XMI. Cependant, ces logiciels peuvent pour un même modèle générer des documents XMI valides mais ayant des structures différentes, rendant léchange de modèles difficile entre ces différents outils. Cet inconvénient majeur nous oblige à appliquer nos propres mappings afin de générer des documents XML Schema, conformes aux normes du W3C. 5.2 XSL Transformation XMI permet de représenter un modèle UML sous la forme dun document XML, permettant ainsi détablir une corrélation entre un modèle UML en modèle XML Schema. XSLT, quant à lui, est un langage permettant dappliquer des règles de transformation sur un document XML pour obtenir un autre document XML. Ces règles de transformation sont décrites dans des feuilles de styles XSL. La figure 3, analogue aux principes de Lemesle [10], décrit le processus de transformation : 233

7 6.3 Etude de cas Fig. 3. Processus de transformation XSLT. Cette partie illustre un extrait de modèle UML et son équivalent XML Schema après application des règles de mappings que nous avons établies. La figure 4 présente la modélisation UML dun réseau simplifié de trains. Ce diagramme est composé de différents concepts et relations entre ces derniers. Il est question dans notre exemple de mettre en avant les relations dassociation, de composition, dagrégation et de type dérivé. Ainsi avons nous par exemple défini le concept de train comme étant composé dun moteur, de roues (notion de composition), pouvant posséder des wagons (notion dagrégation) et ayant des propriétés telles quun type et une marque. Nous associons un conducteur de type Personne à un train. Ce concept porte des propriétés telles que nom, prénom et date de naissance typées par un type de données de base UML. Nous avons défini une propriété représentant lutilisation dun type de données redéfini. La classe porte le stéréotype <<SimpleType>> permettant dindiquer quil sagit dun type redéfini au sens XML Schema. Les propriétés de ce type redéfini sont contenues dans une annotation UML spécifiant des valeurs pour SimpleType::base, SimpleType::pattern et SimpleType::whiteSpace. La racine du schéma est matérialisée par le stéréotype <<Root>>, appliqué à la classe ReseauTrains. Les classes de ce modèle, excepté la classe , sont stéréotypées <<Sequence>>. Ceci permet de spécifier que la classe correspondante représente un élément complexe, au sens XML Schema, de type sequence. A partir de ce diagramme, un document XMI est généré. Une feuille de style XSL est appliquée sur le document XMI obtenu. Cette feuille de style est composée de règles définissant les mappings que nous avons présentés en section Fig. 4. Exemple de modèle UML.

8 La figure 5 présente la transformation de la classe traintype et de ses relations, en élément XML Schema : <xs:complextype name="traintype"> <xs:sequence> 1 Nous avons choisi de ne pas présenter notre feuille de style dans la mesure où elle ne relève que dune implémentation technique de nos mappings. <xs:element name="marque" type="xs:string"/> <xs:element name="type" type="xs:string"/> <xs:element name="wagon" type="wagon" minoccurs="0" maxoccurs="unbounded"> <xs:annotation><xs:appinfo> <osd:aggregation/> </xs:appinfo></xs:annotation> </xs:element> <xs:element name="moteur" type="moteur" minoccurs="1" maxoccurs="1"> <xs:annotation><xs:appinfo> <osd:composition/> </xs:appinfo></xs:annotation> </xs:element> <xs:element name="roue" type="roue" minoccurs="4" maxoccurs="unbounded"> <xs:annotation><xs:appinfo> <osd:composition/> </xs:appinfo></xs:annotation> </xs:element> <xs:element name="conduit" type="personne" minoccurs="1" maxoccurs="1"/> </xs:sequence> </xs:complextype> Fig. 5. Extrait dun schéma XML généré à partir dun modèle UML. 7 Conclusion Nous avons montré dans cet article que nous pouvons utiliser le formalisme UML pour définir des modèles, facilitant ainsi la modélisation de ces derniers. Lintroduction duml a été réalisée par la création de correspondances entre XML Schéma et UML, correspondances qui ont permis de définir des mappings entre ces deux standards. En introduisant des métaconnaissances dans un modèle XML Schéma et en définissant un profil UML, nous obtenons une interopérabilité de niveau 1 entre XML et UML, comblant certaines limitations que nous avons présentées dans la section 3. En effet, les extensions XML Schéma que nous avons introduites nous permettent détablir des correspondances entre des concepts qui nétaient pas pris en compte tels que les notions dagrégation, de composition, documentation etc. De plus, lajout de ces notions, plus particulièrement les notions dagrégation et de composition, permet de mettre explicitement en évidence des liens sémantiques entre éléments et dapporter des informations concernant le cycle de vie de ces derniers. La suite de nos travaux portera sur lamélioration de nos mappings UML notamment en prenant en compte la définition de contraintes OCL (Object Constraint Language) [20] et le développement dun outil permettant de définir parallèlement des modèles UML et XML Schéma afin de faciliter la semi automatisation des mappings et la validation des modèles par les experts du domaine. 235

9 Références 1. Altova XMLSpy. 2. Ambler S. Persistence Modeling in the UML. Published in issue of Software Development. August. (1999) 3. Baïna S., Panetto H., Benali K.. Apport de l'approche MDA pour une interopérabilité sémantique. Ingénierie des Systèmes d'information (ISI). Volume 11. p (2006) 4. Carlson D. Modeling XML Applications with UML: Practical e-business Applications. Addison-Wesley Inc. (2001) 5. Carlson D. Semantic Models for XML Schema with UML Tooling, In Proceedings of the 2nd International Workshop on Semantic Web Enabled Software Engineering. (2006) 6. Conrad R., Scheffner, D. and Freytag, J.C. XML conceptual modeling using UML. Proceedings of the 19th International Conference on Conceptual Modeling (ER2000). 7. Greenfield J. UML Profile For EJB. Rational Software Corp, May. (2001) 8. Iyengar, S. and S.A. Brodsky. XML Metadata Interchange (XMI). Proposal to the OMG Object Analysis & Design Task Force RFP 3: Stream-based Model Interchange Format (SMIF), Object Management Group. (1998). 9. Kurtev, I. UML to XML-Schema Transformation: a Case Study in Managing Alternative Model Transformations in MDA. Forum on specification and Design Languages. (2003) 10. Lemesle, R. Transformation Rules Based on Meta-Modelling. EDOC'98, La Jolla, California, 3-5 November 1998, p (1998) 11.Levendovszky T., Karsai1 G., Maroti1 M., Ledeczi1 A. and Charaf H. Model Reuse with Metamodel-Based Transformations. In Proceedings of the 7th InternationalConference on Software Reuse: Methods, Techniques, and Tools table of contents. p (2002) 12. Menet L., Lamolle M. Meta-modelling object: expression of semantic constraints in complex data structure. Proceedings of ERIMA07. p Biarritz, FRANCE. (2007) 13.Mahmoud N. Analyse/conception par points de vue : le profil VUML. Thèse de doctorat dinformatique, INSA Toulouse. (2005) 14.Routledge, N., Bird, L. and Goodchild, A. UML and XML schema. In Proceedings of the 13th Australasian Database Conference. p Melbourne, Australie. (2002) 15.ODMG. The Object Data Standard : ODMG 3.0. Morgan Kauffman Publishers. (1999) 16.OMG. CORBA specifications. (2002) 17. oxygen XML editor W3C. Extendible Markup Language (XML) (2000) 19. W3C. XML-Schema Part 1: Structures 2nd Ed. (2004) 20. OMG. Response to the UML 2.0 OCL. (2002) 236

Conventions communes aux profils UML

Conventions communes aux profils UML Conventions communes aux profils UML Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti)* Référence : Livrable 2.1 Date : Juin 2002 * : Les partenaires du

Plus en détail

Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005

Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005 MDA : Un Tutoriel Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005 1 Sommaire Table des matières 1 Sommaire 1 2 Introduction 2 2.1 A qui s adresse ce tutoriel......................

Plus en détail

Ingénierie des Modèles. Méta-modélisation

Ingénierie des Modèles. Méta-modélisation Ingénierie des Modèles Méta-modélisation Eric Cariou Master Technologies de l'internet 2 ème année Université de Pau et des Pays de l'adour UFR Sciences Pau Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr

Plus en détail

Ingénierie Dirigée par les Modèles IDM

Ingénierie Dirigée par les Modèles IDM Ingénierie Dirigée par les Modèles Pierre Laforcade Master EIAH 2007 Présentation personnelle Statut Enseignements Lieu : IUT de Laval Matières : modélisation objet en UML, programmation objet, JavaEE/EJB,...

Plus en détail

Méthodologie de Développement Objet

Méthodologie de Développement Objet 1/47 Méthodologie de Développement Objet Troisième partie : Ingénierie des Modèles Christine Solnon INSA de Lyon - 4IF 2014-2015 2/47 Introduction Automatiser la production de logiciels? Saint Graal du

Plus en détail

La démarche MDA. Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti)*

La démarche MDA. Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti)* La démarche MDA Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti)* Référence : Livrable 1.1-5 Date : Mai 2002 * : Les partenaires du projet ACCORD sont CNAM,

Plus en détail

Extensions à la formation. Laurent Pérochon, 28-30 avril 2008, RMT Modelia, modélisation conceptuelle, formation UML, INRA Castanet Tolosan

Extensions à la formation. Laurent Pérochon, 28-30 avril 2008, RMT Modelia, modélisation conceptuelle, formation UML, INRA Castanet Tolosan Extensions à la formation Diagramme de timing FinEpreuve SautBarrière CourseAvantBarrière SautMur {>2 et 10 et 2 et 10 et

Plus en détail

Conception de Bases de Données Avec UML

Conception de Bases de Données Avec UML 1 1 Bases de Données Avancées Module B IUT Lumière, License CE-STAT 2006-2007 Pierre Parrend Plan du Cours Table of Contents Conception de Bases de Données Avec UML UML et la conception de Bases de Données...2

Plus en détail

Modélisation Orientée Objet / UML

Modélisation Orientée Objet / UML Modélisation Orientée Objet / UML Laurent Henocque http://laurent.henocque.free.fr/ Enseignant Chercheur ESIL/INFO France http://laurent.henocque.perso.esil.univmed.fr/ mis à jour en Octobre 2006 Licence

Plus en détail

CONCEPTS ET MISE EN PRATIQUE POUR LA VALIDATION DE GRANDS SYSTÈMES

CONCEPTS ET MISE EN PRATIQUE POUR LA VALIDATION DE GRANDS SYSTÈMES MODEL-BASED TESTING (MBT) CONCEPTS ET MISE EN PRATIQUE POUR LA VALIDATION DE GRANDS SYSTÈMES Le Model-Based Testing est une pratique de test en plein développement dans l'industrie pour accroitre l'efficacité

Plus en détail

Concepteur Développeur Informatique Option Nomade

Concepteur Développeur Informatique Option Nomade Concepteur Développeur Informatique Option Nomade Module : Espace ouvert de formation (2 semaines) Ce module est composée de plusieurs parties : - le module développement durable (14 heures), qui traite

Plus en détail

Université de Bangui. Modélisons en UML

Université de Bangui. Modélisons en UML Université de Bangui CRM Modélisons en UML Ce cours a été possible grâce à l initiative d Apollinaire MOLAYE qui m a contacté pour vous faire bénéficier de mes connaissances en nouvelles technologies et

Plus en détail

Ingénierie des Modèles. Transformations de Modèles

Ingénierie des Modèles. Transformations de Modèles Ingénierie des Modèles Transformations de Modèles Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Plan Types de transformation Raffinement Projection

Plus en détail

OASIS www.oasis-open.org/committees/xacml/docs/docs.shtml Date de publication

OASIS www.oasis-open.org/committees/xacml/docs/docs.shtml Date de publication Statut du Committee Working Draft document Titre XACML Language Proposal, version 0.8 (XACML : XML Access Control Markup Language) Langage de balisage du contrôle d'accès Mot clé Attestation et sécurité

Plus en détail

Introduction à la conception d'une base de données Walter RUDAMETKIN

Introduction à la conception d'une base de données Walter RUDAMETKIN Introduction à la conception d'une base de données Walter RUDAMETKIN Bureau F011 Walter.Rudametkin@polytech-lille.fr Étapes de la conception d'une base de données Analyse de la situation existante et des

Plus en détail

IFT2255 : Génie logiciel

IFT2255 : Génie logiciel IFT2255 : Génie logiciel Chapitre 6 - Analyse orientée objets Section 1. Introduction à UML Julie Vachon et Houari Sahraoui 6.1. Introduction à UML 1. Vers une approche orientée objet 2. Introduction ti

Plus en détail

Approche dirigée par les modèles pour la spécification, la vérification formelle et la mise en œuvre des services Web composés

Approche dirigée par les modèles pour la spécification, la vérification formelle et la mise en œuvre des services Web composés Approche dirigée par les modèles pour la spécification, la vérification formelle et la mise en œuvre des services Web composés Christophe Dumez Laboratoire Systèmes et Transports (SeT) Université de Technologie

Plus en détail

THÈSE. Présentée à. L Université Paris VIII. Pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITE DE PARIS VIII. Spécialité INFORMATIQUE

THÈSE. Présentée à. L Université Paris VIII. Pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITE DE PARIS VIII. Spécialité INFORMATIQUE THÈSE Présentée à L Université Paris VIII Pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITE DE PARIS VIII Spécialité INFORMATIQUE Préparée au Laboratoire d Informatique Avancée de Saint-Denis (LIASD) Dans

Plus en détail

SECTION 5 BANQUE DE PROJETS

SECTION 5 BANQUE DE PROJETS SECTION 5 BANQUE DE PROJETS INF 4018 BANQUE DE PROJETS - 1 - Banque de projets PROJET 2.1 : APPLICATION LOGICIELLE... 3 PROJET 2.2 : SITE WEB SÉMANTIQUE AVEC XML... 5 PROJET 2.3 : E-LEARNING ET FORMATION

Plus en détail

<< Crédit Club Auto >>

<< Crédit Club Auto >> Abbas Ahmad Année 2010/2011 Matin Bayramov Analyse et Modélisation des Systèmes Informatique (AMSI) Projet de Modélisation UML > Professeur encadrant : M. GUILLAUME PAQUETTE Projet

Plus en détail

EP 1 788 497 A1 (19) (11) EP 1 788 497 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 23.05.2007 Bulletin 2007/21

EP 1 788 497 A1 (19) (11) EP 1 788 497 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 23.05.2007 Bulletin 2007/21 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 1 788 497 A1 (43) Date de publication: 23.0.07 Bulletin 07/21 (1) Int Cl.: G06F 17/0 (06.01) G06F 9/44 (06.01) (21) Numéro de dépôt: 00943.7 (22) Date de dépôt:

Plus en détail

Standards Objets OMG - ODMG ODL - OQL. Plan. Introduction à l'odmg: Object Definition Language (ODL) Object Query Language (OQ)

Standards Objets OMG - ODMG ODL - OQL. Plan. Introduction à l'odmg: Object Definition Language (ODL) Object Query Language (OQ) Plan Standards Objets OMG - ODMG ODL - OQL Introduction à l'odmg: Contenu de la proposition; Architecture d'un SGBDO; Object Definition Language (ODL) Object Query Language (OQ) 1 2 Tirés des documents

Plus en détail

Construire une Documentation Structurée des Dépendances et des Services (DSDS) Rafael Diaz Maurin, CRU JRES, Nantes, le 2 décembre 2009

Construire une Documentation Structurée des Dépendances et des Services (DSDS) Rafael Diaz Maurin, CRU JRES, Nantes, le 2 décembre 2009 Construire une Documentation Structurée des Dépendances et des Services (DSDS) Rafael Diaz Maurin, CRU 1 Agenda Introduction : qu'est-ce qu'une DSDS? Les ontologies : outils pour la DSDS Protégé : éditeur

Plus en détail

De UML à SQL> une synthèse

De UML à SQL> une synthèse De UML à SQL> une synthèse Christian Soutou http://icare.iut-blagnac.fr/soutou You cannot design databases without a familarity with the techniques of the ER diagramming R.J. Muller, Database Design for

Plus en détail

BASE DE DONNEES. OlivierCuré [ocure@univ-mlv.fr]

BASE DE DONNEES. OlivierCuré [ocure@univ-mlv.fr] BASE DE DONNEES 1 Contact Olivier Curé ocure@univ-mlv.fr http://www.univ-mlv.fr/~ocure Copernic 4B060 2 Objectifs du cours Présentation des concepts liés aux bases de données, aux modèles des bases de

Plus en détail

Spécifications et développement des VIDL de bas niveau D5-1

Spécifications et développement des VIDL de bas niveau D5-1 Rédacteurs Aymen Abedmouleh Pierre Laforcade Relecteurs Esteban Loiseau Date 30/08/14 Référence GRAPHIT-D5.1 Version 0.2 Spécifications et développement des VIDL de bas niveau D5-1 1/23 Historique du document

Plus en détail

Diagramme de classes

Diagramme de classes Diagramme de classes Un diagramme de classes décrit les classes et leurs relations (associations, généralisation/spécialisation, ). classe association méthodes attributs héritage Diagramme de classes :

Plus en détail

basée sur le cours de Bertrand Legal, maître de conférences à l ENSEIRB www.enseirb.fr/~legal Olivier Augereau Formation UML

basée sur le cours de Bertrand Legal, maître de conférences à l ENSEIRB www.enseirb.fr/~legal Olivier Augereau Formation UML basée sur le cours de Bertrand Legal, maître de conférences à l ENSEIRB www.enseirb.fr/~legal Olivier Augereau Formation UML http://olivier-augereau.com Sommaire Introduction I) Les bases II) Les diagrammes

Plus en détail

Représentation graphique de scénarios pédagogiques abstraits : expérimentation entre IMS-LD et UML

Représentation graphique de scénarios pédagogiques abstraits : expérimentation entre IMS-LD et UML Session 3. Système de production et de gestion de contenu Représentation graphique de scénarios pédagogiques abstraits : expérimentation entre IMS-LD et UML Pierre Laforcade MCF 27 pierre.laforcade@lium.univ-lemans.fr

Plus en détail

Information utiles. cinzia.digiusto@gmail.com. webpage : Google+ : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/

Information utiles. cinzia.digiusto@gmail.com. webpage : Google+ : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/ Systèmes de gestion de bases de données Introduction Université d Evry Val d Essonne, IBISC utiles email : cinzia.digiusto@gmail.com webpage : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/ Google+ : https://plus.google.com/u/0/b/103572780965897723237/

Plus en détail

Programmation orientée ontologie en Python

Programmation orientée ontologie en Python Programmation orientée ontologie en Python Jean-Baptiste LAMY Hélène BERTHELOT LIMICS, Université Paris 13, Sorbonne Paris Cité, Université Paris 6, INSERM UMR_S 1142, 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny,

Plus en détail

Un autre modèle de relation d association pour améliorer la réutilisation de composants de

Un autre modèle de relation d association pour améliorer la réutilisation de composants de Eric Mendizabal Université de Montpellier II DEA d Informatique Année 2002 / 2003 - Mémoire de DEA Un autre modèle de relation d association pour améliorer la réutilisation de composants de modèles UML

Plus en détail

Formation Conception orientée objet

Formation Conception orientée objet Objectif La programmation orientée objet (POO) est un paradigme de programmation informatique qui consiste en la définition et l'interaction de briques logicielles appelées objets. Un objet représente

Plus en détail

ALEM: Un Modèle de Référence pour les Applications Web Adaptatif Educatif

ALEM: Un Modèle de Référence pour les Applications Web Adaptatif Educatif ALEM: Un Modèle de Référence pour les Applications Web Adaptatif Educatif Mohammed TADLAOUI 1, Azzedine CHIKH 2, Karim Bouamrane 1 1 Université d Oran, Algérie, 2 Université de King Saud, Royaume d'arabie

Plus en détail

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Guides Pratiques Objecteering Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Auteur : Version : 1.0 Copyright : Softeam Equipe Conseil Softeam Supervisée par Philippe Desfray Softeam

Plus en détail

alg - Relations entre classes [kr]

alg - Relations entre classes [kr] alg - Relations entre classes [kr] Karine Zampieri, Stéphane Rivière, Béatrice Amerein-Soltner Unisciel algoprog Version 21 avril 2015 Table des matières 1 L association 2 1.1 Définitions...................................

Plus en détail

REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION

REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION THÈSE N O 2388 (2001) PRÉSENTÉE AU DÉPARTEMENT D'INFORMATIQUE ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE

Plus en détail

UML. Diagrammes de classes. Delphine Longuet. Polytech Paris-Sud Formation initiale 3 e année Spécialité Informatique Année 2015-2016

UML. Diagrammes de classes. Delphine Longuet. Polytech Paris-Sud Formation initiale 3 e année Spécialité Informatique Année 2015-2016 Polytech Paris-Sud Formation initiale 3 e année Spécialité Informatique Année 2015-2016 UML Diagrammes de classes Delphine Longuet delphine.longuet@lri.fr Objets et classes Conception orientée objet :

Plus en détail

Initiation à l'encodage XML-TEI. Lou Burnard

Initiation à l'encodage XML-TEI. Lou Burnard Initiation à l'encodage XML-TEI Lou Burnard Objectifs de cette formation 1 Préciser ce que c'est que l'encodage textuel 2 Présenter les concepts fondamentaux de TEI-XML 3 Offrir beaucoup d' experimentation

Plus en détail

Cybernet : Utilisation de métaphores et des techniques de réalité virtuelle pour la représentation de données. Application à la gestion de réseau.

Cybernet : Utilisation de métaphores et des techniques de réalité virtuelle pour la représentation de données. Application à la gestion de réseau. Cybernet : Utilisation de métaphores et des techniques de réalité virtuelle pour la représentation de données. Application à la gestion de réseau. P. Abel*, P. Gros*, D. Loisel* & J.P. Paris** Institut

Plus en détail

Outils d aide à la conception de bases de données une synthèse

Outils d aide à la conception de bases de données une synthèse Outils d aide à la conception de bases de données une synthèse Christian Soutou http://icare.iut-blagnac.fr/soutou Plan 1. Généralités 2. Quelques outils Designer, JDevelopper (Oracle) Rational Rose (IBM)

Plus en détail

Refonte front-office / back-office - Architecture & Conception -

Refonte front-office / back-office - Architecture & Conception - Refonte front-office / back-office - Architecture & Conception - GLG204 - Architectures Logicielles Java 2008/2009 Nom : Cédric Poisson Matricule : 06-49012 Version : 1.0 Jeudi 28 mai 2009 1 / 23 Table

Plus en détail

Tutoriel de UWE. Traduction du tutoriel du site ociel. traduit et mis en page par Ludovic Dubois. ludovic.dubois89 (at) gmail.com

Tutoriel de UWE. Traduction du tutoriel du site ociel. traduit et mis en page par Ludovic Dubois. ludovic.dubois89 (at) gmail.com Tutoriel de UWE Traduction du tutoriel du site ociel Images du logiciel MagicDraw traduit et mis en page par Ludovic Dubois ludovic.dubois89 (at) gmail.com Décembre 2009 - Version 2.0 Table des matières

Plus en détail

Chapitre I : le langage UML et le processus unifié

Chapitre I : le langage UML et le processus unifié I. Introduction Les méthodes d analyse orientées objet sont initialement issues des milieux industriels. La préoccupation dominante de leurs auteurs est le génie logiciel, c est-àdire les principes et

Plus en détail

SDL: 20 ans de programmation basée modèle

SDL: 20 ans de programmation basée modèle SDL: 20 ans de programmation basée modèle Emmanuel Gaudin emmanuel.gaudin @ pragmadev.com Principes MDE, MDA et MDD: Approche orienté modèle PIM: Platform Independant Model PDM: Platform Definition Model

Plus en détail

1. Objectifs de la Modélisation. Dériver le schéma de la BD. Élaborer un modèle conceptuel. Modélisation E/R des Données

1. Objectifs de la Modélisation. Dériver le schéma de la BD. Élaborer un modèle conceptuel. Modélisation E/R des Données . Objectifs et principes Modélisation E/R des Données 2. Le modèle Entité-Association (E/R) 3. Passage au relationnel 4. Conclusion. Objectifs de la Modélisation Permettre une meilleure compréhension Le

Plus en détail

Bases de données Cours 2 : Modélisation d une base de données

Bases de données Cours 2 : Modélisation d une base de données Cours 2 : Modélisation d une base de données POLYTECH Université d Aix-Marseille odile.papini@univ-amu.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr/sources/bd.html Plan du cours 1 Modélisation d une base

Plus en détail

Plan. Exemple: Application bancaire. Introduction. OCL Object Constraint Language Le langage de contraintes d'uml

Plan. Exemple: Application bancaire. Introduction. OCL Object Constraint Language Le langage de contraintes d'uml OCL Object Constraint Language Le langage de contraintes d'uml Plan 1. Introduction 2. Les principaux concepts d'ocl Object Constraint Language 1 Object Constraint Language 2 Exemple: une application bancaire

Plus en détail

IFT2251 : Génie logiciel

IFT2251 : Génie logiciel 4.1. Introduction à UML IFT2251 : Génie logiciel 1. Approches de développement 2. Introduction à UML (une méthodologie basée sur l approche orientée aspect) 3. Rappel de quelques concepts objets Chapitre

Plus en détail

Langage HTML (2 partie) lt La Salle Avignon BTS IRIS

Langage HTML (2 partie) <HyperText Markup Language> <tv>lt La Salle Avignon BTS IRIS</tv> Langage HTML (2 partie) «Je n'ai fait que prendre le principe d - hypertexte et le relier au principe du TCP et du DNS et alors boum! ce fut le World Wide Web!» Tim Berners-Lee

Plus en détail

Introduction aux bases de données Cours 2 : Modélisation d une base de données

Introduction aux bases de données Cours 2 : Modélisation d une base de données Cours 2 : Modélisation d une base de données ESIL Université de la méditerranée Odile.Papini@esil.univmed.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr/sources/bdmat.html Plan du cours 1 Modélisation d

Plus en détail

Profiles UML et langage J : Contrôlez totalement le développement d applications avec UML

Profiles UML et langage J : Contrôlez totalement le développement d applications avec UML White Paper UML Profile Builder Softeam 1999 Page 1/12 Profiles UML et langage J : Contrôlez totalement le développement d applications avec UML White Paper Softeam 1999 Le profile UML est conçu pour structurer

Plus en détail

Workflow XML pour l interopérabilité des données

Workflow XML pour l interopérabilité des données Institut Supérieur d Informatique de Modélisation et de leurs Applications Complexe des Cézeaux 63173 Aubière Cedex Rapport d ingénieur Stage de 3ème année Filière : Calcul et modélisation scientifiques

Plus en détail

Industrialisation des développements Spring dans Eclipse

Industrialisation des développements Spring dans Eclipse C Industrialisation des développements Spring dans Eclipse L objectif de cette annexe est de décrire comment mettre en œuvre une approche dirigée par les modèles afin d industrialiser les développements

Plus en détail

Génie logiciel (Un aperçu)

Génie logiciel (Un aperçu) (Un aperçu) (sommerville 2010) Laurent Pérochon INRA URH 63122 St Genès Champanelle Laurent.perochon@clermont.inra.fr Ensemble d activités conduisant à la production d un logiciel Sur un échantillon de

Plus en détail

Éléments d UML pour le projet (Unified Modeling Language)

Éléments d UML pour le projet (Unified Modeling Language) Éléments d UML pour le projet (Unified Modeling Language) C Crochepeyre UML 1 PLAN 1. Introduction 2. Préliminaires 3. Les règles UML 4. Les diagrammes UML 5. Outils de modélisation UML 6. L étude préalable

Plus en détail

SGBD. Mathias Kleiner mathias.kleiner@ensam.eu http://www.lsis.org/kleinerm SGBD. Conception d'une base de données. Introduction aux bases de données

SGBD. Mathias Kleiner mathias.kleiner@ensam.eu http://www.lsis.org/kleinerm SGBD. Conception d'une base de données. Introduction aux bases de données bases de Mathias Kleiner mathias.kleiner@ensam.eu http://www.lsis.org/kleinerm Le Biblio Septembre 2013 http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/ Plan du cours bases de Le Biblio 1 bases de 2 3 4

Plus en détail

Module Business Process Management & Service Oriented Architecture

Module Business Process Management & Service Oriented Architecture - 1 - Module Business Process Management & Service Oriented Architecture SI5/Master IFI Audrey Occello occello@polytech.unice.fr http://moodle.i3s.unice.fr/course/view.php?id=55 Pour ceux qui ne sont pas

Plus en détail

MDA (Model Driven Architecture) principes et états de l art.

MDA (Model Driven Architecture) principes et états de l art. CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET MÉTIERS CENTRE D ENSEIGNEMENT DE LYON Examen probatoire du diplôme d ingénieur C.N.A.M. en INFORMATIQUE option ingénierie et intégration informatique : système de conduite

Plus en détail

Modélisation: outillage et intégration

Modélisation: outillage et intégration Modélisation: outillage et intégration Emmanuel Gaudin emmanuel.gaudin@pragmadev.com Un réel besoin Le logiciel double tous les deux ans. Le volume final rend extrêmement difficile de garantir le niveau

Plus en détail

Développement logiciel pour l Architecture Orientée Services avec IBM Rational Software Development Platform

Développement logiciel pour l Architecture Orientée Services avec IBM Rational Software Development Platform IBM Software Group Développement logiciel pour l Architecture Orientée Services avec IBM Rational Software Development Platform Thierry Bourrier, Techical Consultant thierry.bourrier@fr.ibm.com L Architecture

Plus en détail

Présentation de la plateforme d analyse linguistique médiévale

Présentation de la plateforme d analyse linguistique médiévale Présentation de la plateforme d analyse linguistique médiévale 1. Introduction Tout au long de ce document, notre projet sera présenté à travers la méthodologie suivie pour développer la plateforme d analyse

Plus en détail

Méthodes de modélisation des connaissances

Méthodes de modélisation des connaissances Méthodes de modélisation des connaissances Structuration des données en fonction des supports : Base de données : SGBD Fichiers : XML Langages de description de modèles : Merise, UML. Méthodes de modélisation

Plus en détail

Raisonner le Web Sémantique avec des graphes : Application à un cas industriel

Raisonner le Web Sémantique avec des graphes : Application à un cas industriel Raisonner le Web Sémantique avec des graphes : Application à un cas industriel Olivier Carloni LIRMM, Université de Montpellier II, 161, rue Ada, F-34392 Montpellier cedex - France carloni@lirmm.fr Mondeca,

Plus en détail

Détection des préoccupations transversales au niveau architectural

Détection des préoccupations transversales au niveau architectural Détection des préoccupations transversales au niveau architectural Fairouz DAHI, Nora BOUNOUR Laboratoire LRI, Département d'informatique, Université Badji-Mokhtar BP. 12, 23000, Annaba, ALGÉRIE fairouz_dahi@yahoo.fr,

Plus en détail

Cours en ligne Développement Java pour le web

Cours en ligne Développement Java pour le web Cours en ligne Développement Java pour le web We TrainFrance info@wetrainfrance Programme général du cours Développement Java pour le web Module 1 - Programmation J2ee A) Bases de programmation Java Unité

Plus en détail

TECHNOLOGIES XML, CONCEPTION, MISE EN OEUVRE

TECHNOLOGIES XML, CONCEPTION, MISE EN OEUVRE XML/ SOA/ Web services TECHNOLOGIES XML, CONCEPTION, MISE EN OEUVRE Réf: PXM Durée : 4 jours (7 heures) OBJECTIFS DE LA FORMATION XML est devenu une technologie incontournable tant sur le poste utilisateur

Plus en détail

Formation : Modélisation avec UML 2.0 et Mise en pratique

Formation : Modélisation avec UML 2.0 et Mise en pratique Formation : Modélisation avec et Mise en pratique Durée : sur 4 Jours soit 28 heures ou sur 5 Jours soit 35 heures Présentation Stage UML (Unified Modeling Language) est la notation standard qui s'est

Plus en détail

Modélisation des processus métiers et standardisation

Modélisation des processus métiers et standardisation Modélisation des processus métiers et standardisation Octobre 2004 Table des matières Introduction... 3 Processus métier : un même mot, plusieurs domaines d application... 4 Les critères pour un standard

Plus en détail

de UML à Java Conception et réalisation d'une application Web dans le domaine de la sémantique

de UML à Java Conception et réalisation d'une application Web dans le domaine de la sémantique Description d'uml et du Processus Unifié 1. Introduction 9 2. La genèse d UML : Unified Modeling Language 9 3. Le Processus Unifié 11 Introduction du projet 1. Introduction 15 2. Le domaine de l application

Plus en détail

XML_GFD : UN GENERATEUR DYNAMIQUE DE FORMULAIRES XLM VALIDES DTD

XML_GFD : UN GENERATEUR DYNAMIQUE DE FORMULAIRES XLM VALIDES DTD XML_GFD : UN GENERATEUR DYNAMIQUE DE FORMULAIRES XLM VALIDES DTD MAREDJ Azze-Eddine, KHOUATMI-BOUKHATEM Samia, ADJERAD Halima Douniazed Centre de Recherche sur l Information Scientifique et Technique CERIST

Plus en détail

Méthodologies de développement de logiciels de gestion

Méthodologies de développement de logiciels de gestion Méthodologies de développement de logiciels de gestion Chapitre 5 Traits caractéristiques des deux approches de méthodologie Présentation réalisée par P.-A. Sunier Professeur à la HE-Arc de Neuchâtel http://lgl.isnetne.ch

Plus en détail

Examen CAR 2 Heures Tout documents autorisés le 17 Novembre 2005

Examen CAR 2 Heures Tout documents autorisés le 17 Novembre 2005 Examen CAR 2 Heures Tout documents autorisés le 17 Novembre 2005 Rappel : Tout méta-modèle ou profil doit être commenté! 1 Question de compréhension du cours barème indicatif : 5 points Q : Lorsque l on

Plus en détail

Les serveurs applicatifs et les architectures Java

Les serveurs applicatifs et les architectures Java 03 Lucas Part 02 Page 179 Lundi, 20. août 2001 2:58 14 Chapitre 15 Les serveurs applicatifs et les architectures Java Nous avons vu jusqu ici, dans les chapitres précédents, que les utilisateurs accèdent

Plus en détail

Table des matières. Historique... 2. Droits d'auteurs et de reproductions... 3

Table des matières. Historique... 2. Droits d'auteurs et de reproductions... 3 Table des matières Historique... 2 Droits d'auteurs et de reproductions... 3 Introduction... 4 Objectifs du document... 4 Portée du produit/document... 4 Définitions... 5 Document de références... 5 Aperçu

Plus en détail

En vue de l obtention du. Discipline : Informatique. Présentée et soutenue par Mohamed HADJ KACEM. Le Jeudi 13 Novembre 2008

En vue de l obtention du. Discipline : Informatique. Présentée et soutenue par Mohamed HADJ KACEM. Le Jeudi 13 Novembre 2008 THÈSE En vue de l obtention du DOCTORAT DE L UNIVERSITÉ DE TOULOUSE ET DE L UNIVERSITÉ DE SFAX Délivré par l Université Toulouse III - Paul Sabatier et la Faculté des Sciences Économiques et de Gestion

Plus en détail

Revue du monde Merise NFE 108 : Méthodologie des systèmes d information

Revue du monde Merise NFE 108 : Méthodologie des systèmes d information Revue du monde Merise NFE 108 : Méthodologie des systèmes d information Plan Présentation générale Les niveaux de description Le processus de conception Les modèles de Merise 2 Références Cours du CNAM

Plus en détail

Une proposition d extension de GML pour un modèle générique d intégration de données spatio-temporelles hétérogènes

Une proposition d extension de GML pour un modèle générique d intégration de données spatio-temporelles hétérogènes 303 Schedae, 2007 Prépublication n 46 Fascicule n 2 Une proposition d extension de GML pour un modèle générique d intégration de données spatio-temporelles hétérogènes Samya Sagar, Mohamed Ben Ahmed Laboratoire

Plus en détail

Qu'est-ce que le BPM?

Qu'est-ce que le BPM? Qu'est-ce que le BPM? Le BPM (Business Process Management) n'est pas seulement une technologie mais, dans les grandes lignes, une discipline de gestion d'entreprise qui s'occupe des procédures contribuant

Plus en détail

Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques

Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques Atelier de Génie Logiciel Objecteering Définition Principes Construction des modèles UML Générations O. Boissier, SMA/G2I/ENS Mines Saint-Etienne, Olivier.Boissier@emse.fr,

Plus en détail

Le Guide Pratique des Processus Métiers

Le Guide Pratique des Processus Métiers Guides Pratiques Objecteering Le Guide Pratique des Processus Métiers Auteur : Version : 1.0 Copyright : Softeam Equipe Conseil Softeam Supervisée par Philippe Desfray Softeam 21 avenue Victor Hugo 75016

Plus en détail

Développement de Servlets et JSP avec Eclipse

Développement de Servlets et JSP avec Eclipse Développement de Servlets et JSP avec Eclipse Sommaire 1 Mise en place o 1.1 Installation de Galileo o 1.2 Association de Galileo avec une installation de Tomcat o 1.3 Pilotage des serveurs 2 Développement

Plus en détail

Livre Blanc WebSphere Transcoding Publisher

Livre Blanc WebSphere Transcoding Publisher Livre Blanc WebSphere Transcoding Publisher Introduction WebSphere Transcoding Publisher vous permet d'offrir aux utilisateurs des informations Web adaptées à leurs besoins. Il vous permet, par exemple,

Plus en détail

Conception des bases de données : Modèle Entité-Association

Conception des bases de données : Modèle Entité-Association Conception des bases de données : Modèle Entité-Association La modélisation d un problème, c est-à-dire le passage du monde réel à sa représentation informatique, se définit en plusieurs étapes pour parvenir

Plus en détail

Programmation orientée objets

Programmation orientée objets POO : mais pourquoi? La Programmation Orientée Objets (POO) a pour but final de faciliter le débogage, la maintenance et la mise à jour d'applications complexes. C++, Java et Scala sont des exemples de

Plus en détail

openarchitectureware & transformation de modèle Yannick Lizzi Architecte Logiciel itemis France Mail: lizzi@itemis.de

openarchitectureware & transformation de modèle Yannick Lizzi Architecte Logiciel itemis France Mail: lizzi@itemis.de openarchitectureware & transformation de modèle Yannick Lizzi Architecte Logiciel itemis France Mail: lizzi@itemis.de itemis France 2009 All rights reserved 1 Itemis en quelques mots Spécialisé dans l

Plus en détail

D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue dans leur système d information.

D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue dans leur système d information. PACBASE «Interrogez le passé, il répondra présent.». Le Module e-business Les entreprises doivent aujourd hui relever un triple défi. D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue

Plus en détail

PTSI PT ÉTUDE DES SYSTEMES

PTSI PT ÉTUDE DES SYSTEMES PTSI PT ÉTUDE DES SYSTEMES Table des matières 1 - PRESENTATION GENERALE... 1 1.1 - Définition d'un système... 1 1.2 - Exemples... 1 1.3 - Cycle de vie d'un système... 1 1.4 Langage de description SysML...

Plus en détail

Les diagrammes de modélisation

Les diagrammes de modélisation L approche Orientée Objet et UML 1 Plan du cours Introduction au Génie Logiciel L approche Orientée Objet et Notation UML Les diagrammes de modélisation Relations entre les différents diagrammes De l analyse

Plus en détail

MODELISATION UN ATELIER DE MODELISATION «RATIONAL ROSE»

MODELISATION UN ATELIER DE MODELISATION «RATIONAL ROSE» MODELISATION UN ATELIER DE MODELISATION «RATIONAL ROSE» Du cours Modélisation Semi -Formelle de Système d Information Du Professeur Jean-Pierre GIRAUDIN Décembre. 2002 1 Table de matière Partie 1...2 1.1

Plus en détail

Système adaptatif d aide à la génération de requêtes de médiation

Système adaptatif d aide à la génération de requêtes de médiation Système adaptatif d aide à la génération de requêtes de médiation Dimitre Kostadinov Verónika Peralta Assia Soukane Xiaohui Xue Laboratoire PRiSM, Université de Versailles 45 avenue des Etats-Unis 78035

Plus en détail

Développement d un interpréteur OCL pour une machine virtuelle UML.

Développement d un interpréteur OCL pour une machine virtuelle UML. ObjeXion Software Prototyping made easy SA au capital de 500 000 F Siret 421 565 565 00015 APE 722Z Téléphone : 03 89 35 70 75 Télécopie : 03 89 35 70 76 L embarcadère 5, rue Gutemberg 68 800 Vieux-Thann,

Plus en détail

Un outil de modélisation de la variabilité intégré à un environnement multi-vues

Un outil de modélisation de la variabilité intégré à un environnement multi-vues Un outil de modélisation de la variabilité intégré à un environnement multi-vues Date /Référence Journée Transformations de modèles et outillage de l IDM 7 novembre 2011 Olivier Barais (INRIA, Triskell)

Plus en détail

Technologies Web. Technologies Web DHTML TCM-TWEB-01-001-13. Julien BEAUCOURT 2006 pour ETNA

Technologies Web. Technologies Web DHTML TCM-TWEB-01-001-13. Julien BEAUCOURT 2006 pour ETNA DHTML Sommaire Introduction Compatibilité du DHTML Les layers Les balises dynamiques Balise Balise et La balise Animer de éléments Le Document Object Model (DOM) Modifier une

Plus en détail

CHAPITRE 1. Introduction aux web services. 1.1 Définition. Contenu du chapitre : Env. De dev. Langage Visual Studio Java EE Qt Creator C#

CHAPITRE 1. Introduction aux web services. 1.1 Définition. Contenu du chapitre : Env. De dev. Langage Visual Studio Java EE Qt Creator C# CHAPITRE 1 Introduction aux web services Contenu du chapitre : Env. De dev. Langage Visual Studio Java EE Qt Creator C# NetBeans JavaScript Eclipse Objective C Xcode PHP HTML Objectifs du chapitre : Ce

Plus en détail

Visual Studio 2013 Concevoir et développer des projets Web, les gérer avec TFS 2013

Visual Studio 2013 Concevoir et développer des projets Web, les gérer avec TFS 2013 Introduction 1. Présentation du cas d étude 13 1.1 Présentation générale 13 1.2 Présentation des applications 13 2. Déroulement du projet 14 3. Pré-requis et fondamentaux techniques à connaître 15 3.1

Plus en détail

Configuration Interface for MEssage ROuting

Configuration Interface for MEssage ROuting Configuration Interface for MEssage ROuting Cahier des Charges Date : 05/04/07 Version : 1.1 Statut : diffusable Auteurs : BAGNARD Natacha FOROT Julien 1/16 Table des révisions Version Date Modifications

Plus en détail

2 TSI - 29/2009. Ingénierie Dirigée par les Modèles. 1. Introduction

2 TSI - 29/2009. Ingénierie Dirigée par les Modèles. 1. Introduction Etat de l art sur le développement logiciel basé sur les transformations de modèles Samba Diaw* Redouane Lbath* Bernard Coulette* * Université de Toulouse Laboratoire IRIT-UTM, Université de Toulouse 2-Le

Plus en détail

Plan du cours. Introduction aux Bases de Données. Plan du cours. I. Introduction II. Le modèle UML III. Le modèle relationnel

Plan du cours. Introduction aux Bases de Données. Plan du cours. I. Introduction II. Le modèle UML III. Le modèle relationnel Plan du cours Introduction aux Bases de Données Maîtrise de Sciences Cognitives Année 2003-2004 Jérôme Darmont http://eric.univ-lyon2.fr/~jdarmont/ I. Introduction II. Le modèle UML III. Le modèle relationnel

Plus en détail

Télé Enseignement - Cnam des Pays de Loire Méthodologie B8. Le Langage UML. Présentation Générale. Claude Belleil - Université de Nantes

Télé Enseignement - Cnam des Pays de Loire Méthodologie B8. Le Langage UML. Présentation Générale. Claude Belleil - Université de Nantes Télé Enseignement - Cnam des Pays de Loire Méthodologie B8 Le Langage UML Présentation Générale Claude Belleil - Université de Nantes 1. Introduction UML (Unified Modeling Language, "langage de modélisation

Plus en détail