Environnement Economique de l Entreprise

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Environnement Economique de l Entreprise"

Transcription

1 Environnement Economique de l Entreprise Cas pour chacune des séances Téléchargeables sur l EPI de Paris 1 https://cours.univ-paris1.fr/ Et sur le site web de l enseignant dans la partie enseignements Stéphane Saussier IAE de Paris

2 Cas n 3 : Principes de microéconomie de l entreprise (2) Objectif : Comprendre les choix de production (combien produire?) et les différences entre les deux situations extrêmes de monopole et de concurrence Composition du document : 1. Exercice 2. «Le transport par car va être ouvert à la concurrence», Le Monde, 15 octobre Chapitres à lire dans l ouvrage de référence : Chapitres 1 & 8 2

3 Exercice. Soit une entreprise, seule sur un marché à proposer des allers retours entre deux grandes villes de France. Cette entreprise à des coûts de production qui se composent simplement d un coût variable de 5 par client. Cette entreprise est confrontée à une demande formée de : 12 clients qui sont prêts à payer ce service jusque clients qui sont prêts à payer ce service jusque 16 6 clients qui sont prêts à payer ce service jusque 11 Sachant que chacun des clients potentiels de cette entreprise n envisage d acheter un billet que si ce billet leur procure au minimum 1 de bénéfice (i.e. 1 de surplus du consommateur), répondez aux questions suivantes : 1. Quel est le prix que l entreprise doit choisir afin de maximiser ses profits? 2. Quel est le prix qui maximise le surplus social sur ce marché? Qu en concluezvous quant aux effets de la présence d un monopole sur un marché? Supposons maintenant que la demande qui s adresse à cette entreprise évolue et soit plus complexe de manière à ce qu elle soit représentée de la manière suivante, avec en abscisse les quantités, en ordonnée les prix. 3

4 3. Pouvez-vous au regard de cette demande, remplir le tableau suivant? Quantités vendues Prix Recette totale Recette marginale Coût marginal Coût total Profit total 0 > Quels sont la quantité et le prix qui maximisent le profit de l entreprise? 5. Qu en déduisez-vous quant à la règle qui permet au Monopole de maximiser ses profits? 6. Cette règle est-elle en cohérence avec celle proposée dans l ouvrage de référence page 224 et qui stipule que «Le monopoleur choisit son prix de sorte que la recette de la dernière unité vendue soit égale au coût de sa production»? Equivaut-elle à la règle qui stipule que la maximisation du profit d un monopole est réalisée dès lors qu il produit jusqu à ce que son coût marginal soit égal à sa recette marginale? 7. Après la mise en place d une nouvelle loi déréglementant le secteur d acticité de cette entreprise, une concurrence forte concernant l offre de transport s installe entre ces deux villes. Sachant que notre entreprise se comporte maintenant comme en situation de concurrence, quel est le niveau de production qui va maximiser son profit? 8. Représentez graphiquement le surplus social qui découle de ces deux situations dans le graphique représentant la demande sur le marché (voir la page précédente). Qu en déduisez-vous? 9. A partir notamment du document 2, pouvez-vous distinguer les effets de la concurrence à court terme et à long terme? 4

5 Document 2. Le transport par car va être ouvert à la concurrence Le Monde.fr à 11h06 Mis à jour le à 11h23 Par Philippe Jacqué «ID Bus va nous permettre d atteindre des clients qui n ont plus les moyens de prendre le train, ou qui ont plus de temps, en leur proposant des tarifs plus abordables», assurait la SNCF, en FlickR_eastleighbusman L Etat avance pour libéraliser le transport de passagers par autocar. Mercredi 15 octobre, dans le cadre de son projet de loi «pour l'activité», le ministre de l économie, Emmanuel Macron a annoncé l ouverture à la concurrence de ce secteur. Quel est l objectif? En France, seulement personnes ont utilisé un bus longue distance en 2013 et le gouvernement vise, en année de croisière, quelque 5 millions de passagers. En autorisant les autocars à transporter librement des passagers, les Français pourraient récupérer quelque 700 millions d euros de pouvoir d achat, selon les chiffres avancés par le gouvernement. Et le secteur, que deux acteurs français dominent - Eurolines, détenu en France et en Belgique par Transdev, et ID Bus, de la SNCF -, pourrait créer au moins emplois dans les années à venir. Comment le gouvernement va-t-il procéder? 5

6 Dans les faits, le gouvernement va alléger les contraintes sur le secteur et notamment supprimer le système d autorisation de création des nouvelles lignes d autocar longue distance. Il le remplacera par un régime déclaratif. Cependant, comme le défendait l Autorité de la concurrence, seules les lignes de plus de 200 kilomètres entre deux régions devraient être concernées. Le gouvernement ne souhaite pas mettre en péril les trains express régionaux (TER) de la SNCF, financés par les régions. Quels sont les exemples étrangers de libéralisation? La France cherche à rééditer ce qui s est passé en Allemagne, qui a libéralisé ce secteur le 1er janvier Le marché allemand est passé, en un an, de quelques dizaines de milliers de passagers à grâce à une offre pléthorique et des prix d appel ultrabas. Au Royaume-Uni, qui a ouvert le secteur dès 1985, pas moins de 30 millions de personnes se déplacent aujourd hui en autocar. Ce pays dispose d infrastructures, et notamment des gares d autocar bien accessibles, contrairement à la France ou à l Allemagne, où rejoindre une gare routière relève souvent du casse-tête. Quel sera l impact de cette mesure sur les autres acteurs du transport? L arrivée du car longue distance pourrait donner le coup de grâce aux liaisons ferroviaires intercités, déjà lourdement déficitaires. Un secteur de la SNCF financé par des subventions d Etat. De fait, longtemps la SNCF a lutté contre la libéralisation des cars longue distance. Elle craignait la concurrence low cost. En se lançant en 2012 avec une offre ID Bus, la compagnie ferroviaire a changé son fusil d épaule. «ID Bus va nous permettre d atteindre des clients qui n ont plus les moyens de prendre le train, ou qui ont plus de temps, en leur proposant des tarifs plus abordables, et ainsi les écarter de la voiture, notre principal concurrent», assurait-on à la SNCF en Mais l opposition train-car ne se fait pas forcément au détriment de l un ou de l autre. «En Angleterre, la libéralisation de l autocar n a pas affaibli le train, rappelait ainsi, en 2012, Steven Stewart, directeur de la communication de Stagecoach, l un des grands acteurs britanniques. Sur la liaison Londres-Liverpool, par exemple, nous offrons des trajets opérés par car, grâce à Megabus, et par train, grâce à notre coentreprise avec Virgin. Et les deux modes de transport ont gagné des clients depuis dix ans!» L arrivée plus massive de cars longue distance devrait également concurrencer la montée en puissance du covoiturage. 6

Chapitre 13 Le monopole

Chapitre 13 Le monopole Chapitre 13 Le monopole 1. Qu est-ce que le monopole? 2. La production et le prix du monopoleur non discriminant 3. La concurrence parfaite et le monopole non discriminant : une comparaison 4. Le monopole

Plus en détail

DES TRAVAUX DE MAINTENANCE REALISÉS PRÉVISIONS DE CIRCULATION L INFORMATION VOYAGEURS, UNE PRIORITÉ DE SNCF :

DES TRAVAUX DE MAINTENANCE REALISÉS PRÉVISIONS DE CIRCULATION L INFORMATION VOYAGEURS, UNE PRIORITÉ DE SNCF : REGION MOBILITES LIMOUSIN COMMUNIQUÉ N 27 LIMOGES, LE 10 JUILLET 2015 DU 20 AU 31 JUILLET 2015, SNCF RESEAU RÉALISE DES TRAVAUX SUR LA LIGNE LIMOGES NEXON-PÉRIGUEUX ENTRAINANT DES MODIFICATIONS DES CIRCULATIONS

Plus en détail

Pour vous déplacer, vous informer sur les horaires des transports en commun, les offres de proximité consultez : www.mobigo.bourgogne.

Pour vous déplacer, vous informer sur les horaires des transports en commun, les offres de proximité consultez : www.mobigo.bourgogne. Pour vous déplacer, vous informer sur les horaires des transports en commun, les offres de proximité consultez : www.mobigo.bourgogne.com Le site www.covoiturage.mobigo-bourgogne.com Sera le support de

Plus en détail

Programmation linéaire et Optimisation. Didier Smets

Programmation linéaire et Optimisation. Didier Smets Programmation linéaire et Optimisation Didier Smets Chapitre 1 Un problème d optimisation linéaire en dimension 2 On considère le cas d un fabricant d automobiles qui propose deux modèles à la vente, des

Plus en détail

1 Chapitre 5 Comment produire et combien produire? Objectifs du chapitre:

1 Chapitre 5 Comment produire et combien produire? Objectifs du chapitre: 1 Chapitre 5 Comment produire et combien produire? Objectifs du chapitre: A la fin de cette séquence dʼapprentissage, les élèves devront être capables de définir et caractériser les notions suivantes:

Plus en détail

1ère session : TGV-Avion : Où en sommes-nous?

1ère session : TGV-Avion : Où en sommes-nous? 1ère session : TGV-Avion : Où en sommes-nous? La situation européenne, le cas de Francfort : les enseignements d'une expérience Peter Pfragner (Commissaire à l'intermodalité - aéroport de Francfort) «1

Plus en détail

Recherche Opérationnelle

Recherche Opérationnelle Chapitre 2 : Programmation linéaire (Introduction) Vendredi 06 Novembre 2015 Sommaire 1 Historique 2 3 4 5 Plan 1 Historique 2 3 4 5 La programmation linéaire est un cadre mathématique général permettant

Plus en détail

Introduction à la Microéconomie Corrigé de l interrogation récapitulative du 17 décembre 2014

Introduction à la Microéconomie Corrigé de l interrogation récapitulative du 17 décembre 2014 Introduction à la Microéconomie Corrigé de l interrogation récapitulative du 17 décembre 2014 Question 1: Maxime, un consommateur rationnel, reçoit 1900 euros en t1 et 1210 euros en t2. Sa fonction d utilité

Plus en détail

CheckList pour l'achat à un particulier

CheckList pour l'achat à un particulier CheckList pour l'achat à un particulier KelBillet met en relation des voyageurs pour la revente de billets de train. Comme indiqué sur le site, KelBillet n'est pas intermédiaire : l'acheteur et le vendeur

Plus en détail

Informations pratiques

Informations pratiques Hébergement et Transferts Informations pratiques La délégation française sera hébergée à l hôtel Minzah***** (85, Rue de la Liberté - 90000 Tanger Maroc) les nuits du 22, 23 et 24 novembre 2015. Les chambres

Plus en détail

«Nouvelles ruralités, nouvelles politiques publiques» LIEU DE LA MANIFESTATION ACCES AU PARC DES EXPOSITIONS D AGEN. Agen, les 16 et 17 décembre 2010

«Nouvelles ruralités, nouvelles politiques publiques» LIEU DE LA MANIFESTATION ACCES AU PARC DES EXPOSITIONS D AGEN. Agen, les 16 et 17 décembre 2010 «Nouvelles ruralités, nouvelles politiques publiques» Agen, les 16 et 17 décembre 2010 LIEU DE LA MANIFESTATION Parc des Expositions ZAC Agen Sud 47000 AGEN ACCES AU PARC DES EXPOSITIONS D AGEN Par la

Plus en détail

Réunion publique Réunion publique. Sorgues Septèmes-les-Vallons 15 décembre 2014

Réunion publique Réunion publique. Sorgues Septèmes-les-Vallons 15 décembre 2014 Réunion publique Réunion publique Sorgues 9 Les Décembre Pennes-Mirabeau 2010 - Cabriès Septèmes-les-Vallons Notre réunion aujourd hui Pourquoi sommes-nous réunis ce soir? Qui fait quoi? Quels déplacements

Plus en détail

Vous déplacer à Dijon

Vous déplacer à Dijon Vous déplacer à Dijon Se déplacer à pied Dijon est une ville à taille humaine et le déplacement à pied est favorisé et conseillé. Par exemple, la distance entre l Hôtel de Ville (Palais des Ducs) et la

Plus en détail

Mobiléo. Donnez un sens. Le Conseil Général du Bas-Rhin au de vos vies. > déplacements. Tout ce qu il faut savoir pour vos déplacements dans :

Mobiléo. Donnez un sens. Le Conseil Général du Bas-Rhin au de vos vies. > déplacements. Tout ce qu il faut savoir pour vos déplacements dans : Le Conseil Général du Bas-Rhin au de vos vies Tout ce qu il faut savoir pour vos déplacements dans : Référent mobiléo 03 68 33 85 75 > déplacements Direction de la communication 03 88 76 65 01 Mobiléo

Plus en détail

Pour les participants aux deux jours de conférence, 3 points à noter :

Pour les participants aux deux jours de conférence, 3 points à noter : Organisation 26-27 MARS 2015 / GENEVE & ANNEMASSE La conférence se déroule : Jeudi 26 mars à Lignon (Genève), dans les locaux des Services Industriels de Genève SIG Vendredi 27 mars à Ville la Grand (Annemasse),

Plus en détail

«Nouvelles ruralités, nouvelles politiques publiques» LIEU DE LA MANIFESTATION ACCES AU PARC DES EXPOSITIONS D AGEN. Agen, les 16 et 17 décembre 2010

«Nouvelles ruralités, nouvelles politiques publiques» LIEU DE LA MANIFESTATION ACCES AU PARC DES EXPOSITIONS D AGEN. Agen, les 16 et 17 décembre 2010 «Nouvelles ruralités, nouvelles politiques publiques» Agen, les 16 et 17 décembre 2010 LIEU DE LA MANIFESTATION Parc des Expositions ZAC Agen Sud 47000 AGEN ACCES AU PARC DES EXPOSITIONS D AGEN Par la

Plus en détail

La tarification et les coûts des transports : Mécanismes économiques fondamentaux

La tarification et les coûts des transports : Mécanismes économiques fondamentaux La tarification et les coûts des transports : Mécanismes économiques fondamentaux Laurence Jacquet, Université de Cergy-Pontoise THEMA (laurence.jacquet@u-cergy.fr) 30 août 2012, Entretiens enseignants-entreprises

Plus en détail

LE «CDG EXPRESS» Toutes les questions que vous vous posez sur la future liaison express!

LE «CDG EXPRESS» Toutes les questions que vous vous posez sur la future liaison express! LE «CDG EXPRESS» Toutes les questions que vous vous posez sur la future liaison express! C est le nom du projet de liaison directe qui reliera à terme toutes les 15 minutes, la gare de l Est à l aéroport

Plus en détail

Pose de la passerelle de la future gare «Entzheim-Aéroport»

Pose de la passerelle de la future gare «Entzheim-Aéroport» DOSSIER DE PRESSE 24 juin 2008 Tram-train Strasbourg-Bruche-Piémont des Vosges Pose de la passerelle de la future gare «Entzheim-Aéroport» Strasbourg, le 24 juin 2008 Dossier de presse Tram-train Strasbourg-Bruche-Piémont

Plus en détail

CARBONE ARBONE THALYS - NOTE DE SYNTHESE -

CARBONE ARBONE THALYS - NOTE DE SYNTHESE - ACTUALISATION DU BILAN CARBONE ARBONE THALYS 2011 - NOTE DE SYNTHESE - Thalys actualisé le Bilan Carbone de son activité 2011. Ce travail vient renforcer les résultats obtenus lors de la première mesure

Plus en détail

COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE

COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE 12 nov. 2014 COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE Elu référent : Luc Rémond Le 12 novembre 2014 Voreppe Hôtel de ville Sommaire de l intervention 1. Chiffres-clé sur les déplacements

Plus en détail

Au sein de l UE, il existe plus de 20 langues officielles parlées et des milliers de fournisseurs de trains, de bus et d avions.

Au sein de l UE, il existe plus de 20 langues officielles parlées et des milliers de fournisseurs de trains, de bus et d avions. Press Kit Au sein de l UE, il existe plus de 20 langues officielles parlées et des milliers de fournisseurs de trains, de bus et d avions. L un des objectifs de GoEuro est de couvrir cet espace au travers

Plus en détail

Analyse de l impact de différents schémas théoriques d une taxe routière en Belgique

Analyse de l impact de différents schémas théoriques d une taxe routière en Belgique Bureau fédéral du Plan Avenue des Arts 47-49, 1000 Bruxelles http://www.plan.be WORKING PAPER 14-09 Service public fédéral Mobilité et Transports Direction Mobilité City Atrium, Rue du Progrès 56, 1210

Plus en détail

Information du public sur la pollution générée par chaque moyen de transport de passagers.

Information du public sur la pollution générée par chaque moyen de transport de passagers. JeanFrançois Wolffhugel 18 Rue du Docteur Marius Pélissier 11480 La Palme Tel : 04 68 48 15 39 wolffhugeljf@cegetel.net La Palme, le 14 juillet 2006 Politique des transports dans la vallée du Rhône, arc

Plus en détail

Enquête Profil des passagers aériens 2012

Enquête Profil des passagers aériens 2012 Sous-direction des Etudes, des Statistiques et de la Prospective Enquête Profil des passagers aériens 2012 Résultats annuels cumulés Bureau Prévision, Prospective et Veille Stratégique Direction du Transport

Plus en détail

CONSEIL DE L EUROPE INFORMATIONS PRATIQUES POUR DES RÉUNIONS À STRASBOURG

CONSEIL DE L EUROPE INFORMATIONS PRATIQUES POUR DES RÉUNIONS À STRASBOURG Version 14/10/2014 CONSEIL DE L EUROPE INFORMATIONS PRATIQUES POUR DES RÉUNIONS À STRASBOURG CONSEIL DE L EUROPE Bâtiment Agora Allée des droits de l homme F - 67075 STRASBOURG CEDEX +33 (0)3 90 21 56

Plus en détail

Enquête nationale auprès des passagers aériens

Enquête nationale auprès des passagers aériens Enquête nationale auprès des passagers aériens Conseil national de l information statistique Commission «Entreprises et stratégies de marché» Vendredi 16 avril 2010 Ministère de l'écologie, de l'énergie,

Plus en détail

Ligne Paris Granville

Ligne Paris Granville Ligne Paris Granville Travaux entre Dreux et Surdon 11/06/2015 Frédéric Davanture Ingénieur Consultant Table des matières 1. Introduction... 3 2. Travaux prévus en Dreux et Surdon... 3 2.1. Description

Plus en détail

LE PROJET CDG EXPRESS

LE PROJET CDG EXPRESS LE PROJET CDG EXPRESS Novembre 2005 LA PROBLÉMATIQUE Le constat : une domination de la route pour les accès terrestres de Roissy CDG Identifié comme «centre d envergure européenne» au Schéma directeur

Plus en détail

2. Si vous n'utilisez pas les cars départementaux, quel est votre moyen de déplacement principal pour vos déplacements vers les villes voisines?

2. Si vous n'utilisez pas les cars départementaux, quel est votre moyen de déplacement principal pour vos déplacements vers les villes voisines? Mon rapport Dernière modification: 03/04/2011 Response Set: Ensemble de réponses par défaut 1. Utilisez-vous les cars départementaux pour vos déplacements locaux vers les villes voisines? 1 Oui 16 36%

Plus en détail

Vélostations Jalons d une méthodologie de projet

Vélostations Jalons d une méthodologie de projet Vélostations Jalons d une méthodologie de projet 1 Paris, le 22 mars 2007 Vélostation, Késako??? Pas de définition ou de norme pour préciser ce que recoupe le vocable de «vélostation» (terme déposé par

Plus en détail

Présentation des grilles horaires

Présentation des grilles horaires Présentation des grilles horaires lancement le 11 décembre 2011 Dole DOSSIER DE PRESSE, 6 JANVIER 2011 CONTACTS PRESSE I SNCF Voyages TGV Rhin-Rhône : philippe.moritz@sncf.fr 03 80 40 55 63 SNCF Voyages

Plus en détail

Enquête sur la complémentarité modale TGV/ Avion ********** Synthèse des résultats 2008. Roissy-Charles de Gaulle Lyon-Saint Exupéry.

Enquête sur la complémentarité modale TGV/ Avion ********** Synthèse des résultats 2008. Roissy-Charles de Gaulle Lyon-Saint Exupéry. Enquête sur la complémentarité modale TGV/ Avion ********** Synthèse des résultats 2008 Roissy-Charles de Gaulle Lyon-Saint Exupéry février 2009 Contexte L intermodalité TGV-Avion : une pratique qui se

Plus en détail

Vivons autrement, sans l A104

Vivons autrement, sans l A104 A104 réunion du 19 juin Cergy Pontoise Alternative à Andrésy AAA A s s o c i a t i o n D e s C h ê n e s Comité de quartier de l'oise Collectif pour l Annulation des Pollutions Urbaines et Industrielles

Plus en détail

Relevé de la première partie de la table ronde. Programmes «mobilité et transports»

Relevé de la première partie de la table ronde. Programmes «mobilité et transports» Relevé de la première partie de la table ronde Programmes «mobilité et transports» Les enjeux : Le secteur des transports est responsable d une part significative de la croissance des gaz à effet de serre

Plus en détail

LES DESSERTES DU TERRITOIRE

LES DESSERTES DU TERRITOIRE LES DESSERTES DU TERRITOIRE LES DESSERTES DU TERRITOIRE Accès et temps de trajet 4 A8 Saint-Malo Mont-St-Michel St-Brieuc Brest RN176 Laval Rennes Quimper A11/A13 7 RD13 Vannes Nantes Londres Amsterdam

Plus en détail

Le Moteur de Recherche du Voyageur

Le Moteur de Recherche du Voyageur Le Moteur de Recherche du Voyageur Contacts presse : Kalima 01 44 90 02 36 Gersende Facchini : gfacchini@kalima-rp.fr Tygénia Saustier : tsaustier@kalima-rp.fr L EDITO Faciliter la recherche de voyages

Plus en détail

LE SOMMAIRE. 03 Le constat 06 Le concept 11 Notre persona 13 Parcours utilisateur : réservation du billet 25 Parcours utilisateur : A l aéroport

LE SOMMAIRE. 03 Le constat 06 Le concept 11 Notre persona 13 Parcours utilisateur : réservation du billet 25 Parcours utilisateur : A l aéroport 1 LES CRÉATEURS 2 LE SOMMAIRE 03 Le constat 06 Le concept 11 Notre persona 13 Parcours utilisateur : réservation du billet 25 Parcours utilisateur : A l aéroport 36 Prototype 51 Canvas model 3 LE CONSTAT

Plus en détail

MONTE-CARLO ROLEX MASTERS 11 19 AVRIL 2015. Conditions particulières consenties aux Clubs et Ecoles de Tennis

MONTE-CARLO ROLEX MASTERS 11 19 AVRIL 2015. Conditions particulières consenties aux Clubs et Ecoles de Tennis MONTE-CARLO ROLEX MASTERS 11 19 AVRIL 2015 Conditions particulières consenties aux Clubs et Ecoles de Tennis Ces conditions sont appliquées uniquement en réservation avant le premier jour du tournoi pour

Plus en détail

Enquête Nationale des Passagers Aériens - 2010 Résultats de l enquête pour l ensemble des aéroports

Enquête Nationale des Passagers Aériens - 2010 Résultats de l enquête pour l ensemble des aéroports DGAC/DTA/SDE Sous-direction des Études, des Statistiques et de la Prospective Bureau de la Prospective et de la Veille Stratégique Décembre 2011 Direction générale de l'aviation civile Sous-direction des

Plus en détail

Logistique, Transports

Logistique, Transports Baccalauréat Professionnel Logistique, Transports 1. France, juin 2006 1 2. Transport, France, juin 2005 2 3. Transport, France, juin 2004 4 4. Transport eploitation, France, juin 2003 6 5. Transport,

Plus en détail

10 Yield Management. Figure 1. Système de Yield Management (d après [JON 00]) Enquêtes de consommateurs. Processus de

10 Yield Management. Figure 1. Système de Yield Management (d après [JON 00]) Enquêtes de consommateurs. Processus de INTRODUCTION Le Yield Management est apparu lors de la déréglementation des transports aériens aux Etats-Unis, à la fin des années 1970. Dans un contexte de concurrence exacerbée, les compagnies aériennes

Plus en détail

LE CAR VA PARTOUT. www.qui-dautre.ch

LE CAR VA PARTOUT. www.qui-dautre.ch LE CAR VA PARTOUT. www.qui-dautre.ch que les cars sont essentiels à la mobilité durable? 3 que les cars sont indispensables aux déplacements des personnes? 4 que les cars sont des fournisseurs d emploi

Plus en détail

La mobilité en région du Centre

La mobilité en région du Centre La mobilité en région du Centre Septembre 2013 Table des matières Introduction Index par commune Chapitre I : La marche et le vélo 1.1 Quels inconvénients? Quels avantages? 1.2 Vélo et vélo à assistance

Plus en détail

Conseil Économique, Social & Environnemental. Renouvellement de la convention TER

Conseil Économique, Social & Environnemental. Renouvellement de la convention TER Conseil Économique, Social & Environnemental Renouvellement de la convention TER CONTRIBUTION 14 octobre 2013 Séance plénière du 14 octobre 2013 CONTRIBUTION DU CESER SUR LE RENOUVELLEMENT DE LA CONVENTION

Plus en détail

Comment se rendre à Angers?

Comment se rendre à Angers? Comment se rendre à Angers? En voiture De Paris : Par l A11 : 296Km, durée du voyage : 2h47min A10, sur 32Km Prendre la sortie A11/E50 en direction de l A81 «Rennes/Nantes/Le Mans/Chartres» Continuer de

Plus en détail

DSG-DRH Juillet 2013. POLITIQUE VOYAGES & Notes de frais

DSG-DRH Juillet 2013. POLITIQUE VOYAGES & Notes de frais DSG-DRH Juillet 2013 POLITIQUE VOYAGES & Notes de frais Mise à jour juin 2013 DSG-DRH Juillet 2013 La présente note a pour objet d informer des règles en vigueur applicables aux Collaborateurs du Groupe

Plus en détail

Etude de Cas. Virgin Trains en Grande Bretagne. 1 Franchises de Chemins de Fer en Grande Bretagne

Etude de Cas. Virgin Trains en Grande Bretagne. 1 Franchises de Chemins de Fer en Grande Bretagne Etude de Cas Cette étude de cas décrit tout d abord comment une société privée d exploitation ferroviaire prospère a doublé le nombre de passagers sur une période de 12 ans, en partie grâce à une solide

Plus en détail

Données brutes des réponses au questionnaire sur la mobilité des jeunes

Données brutes des réponses au questionnaire sur la mobilité des jeunes Données brutes des réponses au questionnaire sur la mobilité des jeunes I. Données générales : Situation des jeunes interrogés : Collégiens 4 Lycéens 14 Apprentis 6 Etudiants 15 Salariés 7 A la recherche

Plus en détail

www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris

www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris 1 2 Avec des solutions françaises et une expertise mondiale dans le domaine du transport, Thales se positionne comme un acteur clé

Plus en détail

La mobilité au cas par cas

La mobilité au cas par cas HISTOIRE CORRIgé fiche élève LYCÉE EXERCICE SCIENCES La mobilité au cas par cas EXERCICE ECJS EXERCICE ARTISTIQUES TECHNOLOGIE SÉANCE 1 - DÉPLACEMENTS QUOTIDIENS : DES CHOIX INDIVIDUELS, UN IMPACT COLLECTIF

Plus en détail

LA GARANTIE TER PICARDIE. Comment être indemnisé en cas de retard ou suppression de train?

LA GARANTIE TER PICARDIE. Comment être indemnisé en cas de retard ou suppression de train? LA GARANTIE TER PICARDIE Comment être indemnisé en cas de retard ou suppression de train? LA GARANTIE TER, C EST QUOI? La convention d exploitation des TER 2013-2018 entre le Conseil régional de Picardie

Plus en détail

4, rue Jean Allemane 95100 Argenteuil

4, rue Jean Allemane 95100 Argenteuil 4, rue Jean Allemane 95100 Argenteuil DOSSIER DE COMMERCIALISATION Vivre et investir ensemble Coloc & Vie RCS Nanterre 807 853 841 52, rue de Bezons 92400 Courbevoie À propos de Coloc & Vie Officiellement

Plus en détail

Fiche 3.3 : Comment les marchés imparfaitement concurrentiels fonctionnent-ils?

Fiche 3.3 : Comment les marchés imparfaitement concurrentiels fonctionnent-ils? eduscol Sciences économiques et sociales - Première ES Science économique 3. La coordination par le marché Ressources pour le lycée général et technologique Fiche 3.3 : Comment les marchés imparfaitement

Plus en détail

Baccalauréat ES Amérique du Nord 4 juin 2008

Baccalauréat ES Amérique du Nord 4 juin 2008 Baccalauréat ES Amérique du Nord 4 juin 2008 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats f est une fonction définie sur ] 2 ; + [ par : 4 points f (x)=3+ 1 x+ 2. On note f sa fonction dérivée et (C ) la représentation

Plus en détail

Déplacements. Eléments d état des lieux. Infrastructures : une dominante routière

Déplacements. Eléments d état des lieux. Infrastructures : une dominante routière Déplacements Eléments d état des lieux Infrastructures : une dominante routière Un territoire bien desservi par les autoroutes (A 39 A 36) 3 lignes ferroviaires desservent le territoire et ses principales

Plus en détail

Analyse des sites potentiels pour les futures gares de la LGV PACA. Aire toulonnaise

Analyse des sites potentiels pour les futures gares de la LGV PACA. Aire toulonnaise Groupe de travail «LGV PACA - Analyse fonctionnelle» Réunion du 25 juin 2007 Analyse des sites potentiels pour les futures gares de la LGV PACA Aire toulonnaise 1 L aire toulonnaise : organisation territoriale

Plus en détail

Marketing du tourisme et de l hôtellerie

Marketing du tourisme et de l hôtellerie Jean-Louis BARMA Marketing du tourisme et de l hôtellerie Études de cas commentées + Corrigés Troisième édition, 1999, 2001, 2004 ISBN: 2-7081-3107-9 CHAPITRE 5 Les transporteurs 1. LES COMPAGNIES AÉRIENNES

Plus en détail

Communiqué de Presse 9 juillet 2014

Communiqué de Presse 9 juillet 2014 Communiqué de Presse 9 juillet 2014 Groupe de transport Perraud : une reprise réussie grâce à l engagement de chefs d entreprise Créer une société rassemblant en majorité des chefs d entreprise de PME

Plus en détail

Problèmes supplémentaires (pratiques)

Problèmes supplémentaires (pratiques) 1. Traduis les énoncés suivants par une inéquation du premier degré à deux variables. a) x adultes et y enfants ont assisté à une représentation dans une salle de spectacles ne pouvant contenir que 250

Plus en détail

Utiliser le site Voyages-sncf.com

Utiliser le site Voyages-sncf.com voyages-sncf.com 17 mars 2014 p 1 Utiliser le site Voyages-sncf.com Avec ce tutoriel, vous apprendrez à utiliser le site de la SNCF dédié aux trajets grandes lignes et plus particulièrement à : rechercher

Plus en détail

Baccalauréat STG Mercatique Polynésie 10 juin 2011

Baccalauréat STG Mercatique Polynésie 10 juin 2011 Baccalauréat STG Mercatique Polynésie 0 juin 0 La calculatrice (conforme à la circulaire N 99-86 du 6--99) est autorisée. EXERCICE Cet exercice est un questionnaire à choix multiples (QCM). 4 points Pour

Plus en détail

COMITÉ DE LIGNE TER AUVERGNE

COMITÉ DE LIGNE TER AUVERGNE COMITÉ DE LIGNE TER AUVERGNE 25 FEVRIER 2013 MONTLUÇON - GANNAT - CLERMONT-FERRAND MONTLUÇON - BOURGES - VIERZON LA DESSERTE FERROVIAIRE Clermont-Fd / Montluçon LE RESEAU 3 TER AUVERGNE Montluçon - Clermont

Plus en détail

Ce qu il faut savoir avant de partir : faire respecter vos droits, c est notre but

Ce qu il faut savoir avant de partir : faire respecter vos droits, c est notre but Ce qu il faut savoir avant de partir : faire respecter vos droits, c est notre but Cinq millions de supporters sont attendus pour l Euro 2008 cet été. Malheureusement certains d entre eux risquent de rencontrer

Plus en détail

AVANT, PENDANT ET APRÈS VOTRE VOYAGE

AVANT, PENDANT ET APRÈS VOTRE VOYAGE AVANT, PENDANT ET APRÈS VOTRE VOYAGE ÉDITION JUILLET 2013 LA GARANTIE VOYAGE PARCE QUE VOUS VOYAGEZ AVEC NOUS, NOUS SOMMES À VOS CÔTÉS POUR VOUS INFORMER, VOUS RÉPONDRE ET VOUS PRENDRE EN CHARGE. AVANT,

Plus en détail

Opérateurs de Transport Public, la fin d une histoire?

Opérateurs de Transport Public, la fin d une histoire? L innovation au service des mobilités Opérateurs de Transport Public, la fin d une histoire?? Quand la crise nous incite à réfléchir différemment moins ou plus du tout de financement rareté des énergies

Plus en détail

VERSION DU 11 juin 2015

VERSION DU 11 juin 2015 DIRECTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE INFORMATION CO 2 DES PRESTATIONS DE TRANSPORT METHODOLOGIE GENERALE VERSION DU 11 juin 2015 1. METHODOLOGIE A. Comment est estimée l empreinte CO 2 de votre trajet? 1.

Plus en détail

OUVERTURE DE L OFFRE DE TRANSPORT PAR AUTOCAR

OUVERTURE DE L OFFRE DE TRANSPORT PAR AUTOCAR OUVERTURE DE L OFFRE DE TRANSPORT PAR AUTOCAR Janvier 2015 près un bref rappel des objectifs et du contenu de la loi concernant l ouverture de l offre de transport par autocar, cette fiche présente les

Plus en détail

Modernisation de la ligne Paris-Châteaudun-Vendôme-Tours

Modernisation de la ligne Paris-Châteaudun-Vendôme-Tours Modernisation de la ligne Paris-Châteaudun-Vendôme-Tours Section Vendôme Château-Renault Visite de chantier 16 octobre 2013 SOMMAIRE Les financeurs... 3 La ligne Paris-Châteaudun-Vendôme-Tours Section

Plus en détail

Économie - Chapitre 3 Concurrence Imparfaite

Économie - Chapitre 3 Concurrence Imparfaite Économie - Chapitre 3 Concurrence Imparfaite Université Panthéon-Assas Collège de Droit 1 ere année Etienne LEHMANN Professeur d Économie à l Université Panthéon-Assas etienne.lehmann@ensae.fr http ://www.crest.fr/pageperso/lehmann/lehmann.htm

Plus en détail

Transportation Data Africa. Core Measures for Burkina Faso Indicateurs synthétiques & Données. (Initial Outputs)

Transportation Data Africa. Core Measures for Burkina Faso Indicateurs synthétiques & Données. (Initial Outputs) Transportation Data Africa Core Measures for Burkina Faso Indicateurs synthétiques & Données (Initial Outputs) Indicator Unit Required data[1] and comments Indicateurs synthétiques État des routes Pourcentage

Plus en détail

QUELS ENJEUX ET SOLUTIONS

QUELS ENJEUX ET SOLUTIONS QUELS ENJEUX ET SOLUTIONS POUR MODERNISER NOTRE SYSTEME DE TRANSPORT? 3 ÈME ÉDITION CONFÉRENCE TRANSPORTS ET MOBILITÉ DURABLE MERCREDI 27 MAI 2015 MAISON DE LA CHIMIE PRÉSIDÉE PAR EN PRÉSENCE DE ANIMÉE

Plus en détail

Guide Tourisme et Handicap à Metz Se déplacer dans Metz et son agglomération

Guide Tourisme et Handicap à Metz Se déplacer dans Metz et son agglomération Guide Tourisme et Handicap à Metz Se déplacer dans Metz et son agglomération A. En voiture : les emplacements réservés aux personnes à mobilité réduite Parking aérien Coislin Rue du Cambout - 57000 METZ

Plus en détail

Français Authentique Pack 2

Français Authentique Pack 2 Acheter un billet de train Contexte : Audrey a passé une semaine à Paris dans sa famille. Avant de rentrer chez elle en Allemagne, elle décide d aller rendre visite à une amie à Metz. Elle se rend à la

Plus en détail

REPERES SUR L ANNEE TOURISTIQUE 2014 EN ILE-DE-FRANCE

REPERES SUR L ANNEE TOURISTIQUE 2014 EN ILE-DE-FRANCE Pôle entreprises, emploi, économie Département Développement Economique, Compétitivité et International (DECI) / Février 2015 REPERES SUR L ANNEE TOURISTIQUE 2014 EN ILE-DE-FRANCE www.idf.direccte.gouv.fr

Plus en détail

BEP Secteur 7 Outremer juin 2009

BEP Secteur 7 Outremer juin 2009 BEP Secteur 7 Outremer juin 2009 EXERCICE 1 4 points Le tableau ci-dessous indique l évolution sur une période de 5 ans, du prix (en dollars U.S.) du baril de pétrole brut à New York. Pour la première

Plus en détail

COMITE DE LIGNE TER NORD - PAS DE CALAIS 12 «Dunkerque-Calais-Boulogne-Rang du Fliers» Samedi 30 mai 2015 A Calais

COMITE DE LIGNE TER NORD - PAS DE CALAIS 12 «Dunkerque-Calais-Boulogne-Rang du Fliers» Samedi 30 mai 2015 A Calais COMITE DE LIGNE TER NORD - PAS DE CALAIS 12 «Dunkerque-Calais-Boulogne-Rang du Fliers» Samedi 30 mai 2015 A Calais Cette 20ème réunion du Comité de Ligne n 12 s'est tenue le 30 mai 2015 de 10h à 12h sous

Plus en détail

Aménagement ligne existante vs Construction ligne nouvelle et Maintien ligne existante. Analyse comparative des deux solutions.

Aménagement ligne existante vs Construction ligne nouvelle et Maintien ligne existante. Analyse comparative des deux solutions. Aménagement ligne existante vs Construction ligne nouvelle et Maintien ligne existante Analyse comparative des deux solutions décembre 2010 Ordre du jour - Origine de la LGV Bordeaux-Toulouse - Comparaison

Plus en détail

3.1 L OFFRE ET LA DEMANDE : UN MODÈLE DE MARCHÉ CONCURRENTIEL

3.1 L OFFRE ET LA DEMANDE : UN MODÈLE DE MARCHÉ CONCURRENTIEL L offre et la demande 127 Dans ce chapitre, nous exposerons les éléments du modèle de l offre et de la demande, puis nous les assemblerons avant de montrer comment ce modèle peut être utilisé pour comprendre

Plus en détail

Scénarios prospectifs pour le mode ferroviaire

Scénarios prospectifs pour le mode ferroviaire Les transports de voyageurs dans l aire métropolitaine marseillaise Scénarios prospectifs pour le mode ferroviaire Présentation du 23 janvier2014 amendée Société d études et de conseil www.transversales-conseil.fr

Plus en détail

Questionnaire destiné aux étudiants d échanges 2014-2015

Questionnaire destiné aux étudiants d échanges 2014-2015 Questionnaire destiné aux étudiants d échanges 2014-2015 A retourner complété au Département Mobilité Internationale Courriel interuniversitaire : jacqueline.verdier@unicaen.fr Courriel Erasmus+ : Christine.duval@unicaen.fr

Plus en détail

VOYAGER AU PRIX QUI VOUS CONVIENT

VOYAGER AU PRIX QUI VOUS CONVIENT VOYAGER AU PRIX QUI VOUS CONVIENT Vous voyagez de temps en temps? Vous prenez le train assez souvent? Pour vous permettre de vous déplacer au prix qui convient le mieux à vos besoins, TGV propose un tarif

Plus en détail

Plan d accès à la MDAS et autres informations utiles. Avec le tram et le train

Plan d accès à la MDAS et autres informations utiles. Avec le tram et le train Plan d accès à la MDAS et autres informations utiles Avec le tram et le train Arrêt de Tram le plus proche de la MDAS : Porte de l hôpital, tram A et D Arrêt de Bus le plus proche de la MDAS : Corbeau,

Plus en détail

Dossier de Presse. Du vendredi 4 juin 2010. Les 24 Heures du Mans 2010

Dossier de Presse. Du vendredi 4 juin 2010. Les 24 Heures du Mans 2010 Dossier de Presse Du vendredi 4 juin 2010 Les 24 Heures du Mans 2010 Les points forts 2010 Durant toute la semaine des 24 Heures du Mans la SETRAM propose un dispositif adapté, pour permettre aux nombreux

Plus en détail

Enquête complémentarité modale avion train DGAC - Résultats 2014

Enquête complémentarité modale avion train DGAC - Résultats 2014 Enquête complémentarité modale avion train DGAC - Résultats 2014 SDE1 2022c Contexte L ouverture, en 1994, des gares TGV de Roissy CDG 2 et Lyon Saint-Exupéry a sensiblement modifié l attractivité et les

Plus en détail

Plan de déplacements interentreprises et risques routiers > Enquête préalable Entreprise pour une meilleure mobilité

Plan de déplacements interentreprises et risques routiers > Enquête préalable Entreprise pour une meilleure mobilité 1 Enquête Entreprise Plan de déplacements interentreprises et risques routiers > Enquête préalable Entreprise pour une meilleure mobilité L objectif de ce plan de déplacements? Apporter aux salariés et

Plus en détail

Conseil d administration de Metrolinx

Conseil d administration de Metrolinx À : Expéditeur : Conseil d administration de Metrolinx Kathy Haley Présidente, Union Pearson Express Date : Le 25 juin 2015 Objet : Rapport trimestriel du Conseil d administration d UP Express RECOMMANDATION

Plus en détail

VERS UNE MOBILITÉ DURABLE

VERS UNE MOBILITÉ DURABLE COP21 VERS UNE MOBILITÉ DURABLE Engagé dans la lutte contre le changement climatique, le Groupe SNCF développe autour du train des offres globales de mobilité durable, pour les voyageurs et les marchandises.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE OFFRES DE TRANSPORTS À DESTINATION DU FESTIVAL

DOSSIER DE PRESSE OFFRES DE TRANSPORTS À DESTINATION DU FESTIVAL DOSSIER DE PRESSE OFFRES DE TRANSPORTS À DESTINATION DU FESTIVAL COMMUNIQUÉ DE PRESSE CARHAIX, 2 JUILLET 2014 Offres de transport Vieilles Charrues 2014 En train, en bus, en ferry ou en charrette, tous

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COLLOQUE MONDIAL OMPI DES ADMINISTRATIONS CHARGÉES DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COLLOQUE MONDIAL OMPI DES ADMINISTRATIONS CHARGÉES DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE OMPI F WIPO/IP/AUT/GE/09/INF/1 Rev. ORIGINAL : anglais DATE : 20 juillet 2009 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COLLOQUE MONDIAL OMPI DES ADMINISTRATIONS CHARGÉES DE LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

ÉVALUATION DES PLANS DE MOBILITE D ENTREPRISE VILLE DE BULLE

ÉVALUATION DES PLANS DE MOBILITE D ENTREPRISE VILLE DE BULLE ÉVALUATION DES PLANS DE MOBILITE D ENTREPRISE VILLE DE BULLE CAHIER DES CHARGES Évaluation des plans de mobilité Ville de Bulle Page 1 sur 7 Contexte et réglementation communale Dans le cadre de sa politique

Plus en détail

Métier d élève Exploiter des données à partir d un tableau, graphique ou schéma

Métier d élève Exploiter des données à partir d un tableau, graphique ou schéma Champ Compétence Métier d élève Exploiter des données à partir d un tableau, graphique ou schéma Séance 1 : lire un graphique, un tableau Trouver des exemples de la vie courante : o magazine o programme

Plus en détail

Abbaye Ste Foy de CONQUES

Abbaye Ste Foy de CONQUES Session Iconographique du 12 au 18 Septembre 2011 Abbaye Ste Foy de CONQUES 12320 Conques Lieu d hébergement Maison Familiale de Conques Bâtiment de caractère dans le village médiéval de Conques Le Bourg

Plus en détail

Exercices de révision

Exercices de révision Exercices de révision EXERCICE 1 Le site (imaginaire) «www.musordi.net» propose aux internautes de télécharger des titres de musique sur leur ordinateur. Son offre commerciale pour un trimestre est la

Plus en détail

Le sujet est composé de 6 pages dont une annexe à rendre avec la copie. Formulaire

Le sujet est composé de 6 pages dont une annexe à rendre avec la copie. Formulaire Année universitaire 2013-2014 Diplôme de D.A.E.U Option A 1 ère session Juin 2014 Intitulé de la matière : Nom de l enseignant : Mathématiques Mme Baulon Date de l épreuve : Mercredi 11 juin 2014 13.30-16.30

Plus en détail

LES NOUVEAUX MARCHÉS DE L AUTOCAR

LES NOUVEAUX MARCHÉS DE L AUTOCAR LES NOUVEAUX MARCHÉS DE L AUTOCAR Lignes longues et moyennes distances Fédération Nationale des Transports de Voyageurs Décembre 2014 Sommaire Les nouveaux marchés du transport routier de voyageurs : l

Plus en détail

courtesy to www.adbusters.org Voiture et climat : les liaisons dangereuses

courtesy to www.adbusters.org Voiture et climat : les liaisons dangereuses courtesy to www.adbusters.org Voiture et climat : les liaisons dangereuses Je freine aussi pour le climat Le défi sans précédent des changements climatiques appelle une réponse sans précédent. Et exige

Plus en détail

Conférence de presse UFE. Colloque UFE 17 juin 2014

Conférence de presse UFE. Colloque UFE 17 juin 2014 Conférence de presse UFE Colloque UFE 17 juin 2014 Objectif : Réussir la transition énergétique au moindre coût A la veille des analyses du projet de loi de programmation sur la Transition énergétique,

Plus en détail

Consultation Tourisme. Questionnaire pour l industrie

Consultation Tourisme. Questionnaire pour l industrie Consultation Tourisme Questionnaire pour l industrie Identification de l entreprise (choisissez une seule option parmi les questions a f) a) Où se trouve le siège de votre entreprise (pays de résidence)?..

Plus en détail

Projet de Transport Régional

Projet de Transport Régional Consulting Mass Transit Projet de Transport Régional en Pays de La Loire / Bretagne et dans le Grand Ouest Rappel raison sociale Le Groupe de Support à l Economie ESG INFRA a comme objectif de créer, aider

Plus en détail