Présentation de la Convention Nationale des Pharmaciens titulaires d officine 2012

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présentation de la Convention Nationale des Pharmaciens titulaires d officine 2012"

Transcription

1 Les Matinées Thématiques : Le Pharmacien d officine face à son avenir Présentation de la Convention Nationale des Pharmaciens titulaires d officine 2012 B. Detournay

2 Ou comment passer de ça.

3 À ça

4 Une longue histoire et quelques dates Mars 2006 : Convention nationale des pharmaciens titulaires d officine Rôle dans la qualité de la dispensation pharmaceutique Rôle moteur dans la maîtrise des dépenses de santé (génériques) L espace de confidentialité Permanence pharmaceutique

5 Une longue histoire et quelques dates Mars 2006 : Convention nationale des pharmaciens d officine Juillet 2009 : Loi HPST (article 36 et 38) Le pharmacien reconnu comme professionnel de santé De nouvelles missions : Rôle dans les soins de premiers recours, les actions de veille et de protection sanitaire, dans l éducation thérapeutique et l accompagnement des patients Possibilité de renouveler des traitements chroniques, ajuster les posologies Capacité à proposer des conseils et des prestations pour favoriser l amélioration ou le maintien de l état de santé des personnes

6 Une longue histoire et quelques dates Mars 2006 : Convention nationale des pharmaciens d officine Juillet 2009 : Loi HPST (article 36 et 38) Juin 2011 : Rapport IGAS 37 recommandations sur l évolution du système de rémunération des pharmaciens Proposition de mise en place d un honoraire de dispensation pour les médicaments remboursés De nouveaux actes identifiés comme devant faire l objet d une rémunération : Pharmacien correspondant ou Renouvellement de prescription/bilan de médication, Entretien d accompagnement des patients chroniques, Dépistage en officine, test en officine (angines streptococciques), Suivi vaccinal et vaccination par les pharmaciens

7 La convention de 2012 Avril 2012 : Convention nationale des pharmaciens titulaires d officine UNCAM Syndicats représentatifs : FSPF - USPO UNPF 4 Mai 2012 : Arrêté d approbation 6 Mai 2012 : Publication au JO 16 Mai 2012 : Adhésion de l UNOCAM (complémentaires) 10 janvier 2013 : Signature de l avenant N 1 sur l'accompagnement des patients sous anticoagulants oraux FSPF-USPO-UNPF-UNCAM-UNOCAM

8 Qu est ce que cette convention? Un dispositif unique régissant l ensemble des relations entre les parties signataires Concernant tous les pharmaciens titulaires d officine Exerçant à titre libéral Dispensateurs de prestations remboursables aux assurés sociaux

9 Contenu de la convention? Titre 1 : Promouvoir la qualité de l'exercice pharmaceutique, y compris les nouveaux modes de prise en charge du patient Titre 2 : Valoriser l'exercice pharmaceutique dans le cadre des nouveaux modes de prise en charge du patient Titre 3 : Moderniser et simplifier les échanges avec l'assurance maladie Titre 4 : Vie conventionnelle et suivi de l'application du régime conventionnel 63 articles et quelques annexes.

10 Point-clé : les missions Une dispensation de qualité, ce qui suppose une analyse pharmaceutique de la prescription L entretien pharmaceutique pour les patients entrant dans le champ de programmes d'actions définis Un accompagnement pharmaceutique pour les patients bénéficiant de traitements au long cours, les personnes âgées, les nourrissons, les situations particulières Une permanence pharmaceutique

11 Point-clé : de nouveaux modes de rémunération L honoraire de dispensation, qui devait être précisé par un avenant (retardé ) et qui devrait représenter 12,5% puis 25% de la marge sur produits remboursables La rémunération d actes nouveaux : accompagnement La rémunération d actes nouveaux : accompagnement de patients asthmatiques (avenant à établir), accompagnement des patients traités par anticoagulants oraux (avenant signé 2 entretiens par patients par an pour 40 ) et possibilité de définir de nouveaux actes dans le futur relevant de la prévention, du dépistage, etc.

12 Point-clé : de nouveaux modes de rémunération Une rémunération de la permanence, par une indemnité d astreinte de 150 et des honoraires de nuit (8 par ordonnance), de dimanche et fériés (5 ), de jour hors horaires normaux (2 ) Une rémunération sur objectifs : fondée sur une mesure du degré d atteinte d objectifs relevant de la «modernisation» de l officine ou de la «qualité» de la pratique

13 Rémunération sur objectifs Champ FSE et télétransmission Scanérisationdes pièces justificatives Efficience de la pratique professionnelle portant sur le générique Stabilité de la dispensation des génériques Indicateur et Rémunération 0,05 ou 0,064 par FSE selon la version forfait annuel de 418,6 Rémunération versée l année n+1 sur résultats de l année n et calculée à l aide d une formule savante prenanten compte le volume de vente, le taux de réalisation, l économie potentielle, etc. 90 % des patients visés qui se voient délivrer une seule marque de médicament générique pour chacune des molécules d une liste prédéfinie (si le taux n est pas atteint baisse de 20% de la rémunération ci-dessus)

14 Point-clé : d autres engagements Poursuite de la politique des conditionnements trimestriels, objectif d un taux de pénétration de 55% Partenariat et concertation avec les autres professionnels de santé par exemple dans le cadre du retour à domicile après hospitalisation Des engagements de transparence sur la tarification appliquée, sur le reste à charge pour les dispositifs médicaux Etc.

15 Point-clé : des actions collectives Les parties signataires s'engagent à définir, par voie d'avenant à la présente convention et au plus tard pour le 1er janvier 2013, une méthodologie permettant d'optimiser le maillage officinal (avenant?) Création de nouveaux organismes : CPN : commission paritaire nationale CPN-PA : comité paritaire national des programmes d'actions CTTPN : comité technique paritaire permanent national chargé des simplifications administratives Sans compter les CPR commission paritaire régionale les CPL commission paritaire locale

16 En bref La nouvelle convention conforte le pharmacien dans son rôle de professionnel de santé et valorise tant la qualité de l'exercice pharmaceutique que les nouvelles missions de conseil et d'accompagnement du pharmacien L évolution des modes de rémunération de la marge commerciale vers la mixité des approches (actes, performance, etc.) répond sans doute à un besoin et peut-être considérée comme vertueuse sur un plan économique

17 Toutefois Des questions fondamentales pour l avenir de la profession ne sont pas abordées dans la convention comme par exemple la question des rapports entre rémunération du capital et rémunération du travail

18 Surtout Près d une année après sa mise en place, on constate un certain retard de mise en œuvre

19 MERCI POUR VOTRE ATTENTION

PREMIER BILAN DE LA NOUVELLE CONVENTION PHARMACEUTIQUE. Matinée thématique du CES 21 mars 2013. Direction de l Offre de Soins - CNAMTS

PREMIER BILAN DE LA NOUVELLE CONVENTION PHARMACEUTIQUE. Matinée thématique du CES 21 mars 2013. Direction de l Offre de Soins - CNAMTS PREMIER BILAN DE LA NOUVELLE CONVENTION PHARMACEUTIQUE Matinée thématique du CES 21 mars 2013 Philippe ULMANN Direction de l Offre de Soins - CNAMTS PLAN 1. Les principales mesures de la nouvelle convention

Plus en détail

Quelle valorisation pour l acte de santé publique en pharmacie d officine Le point de vue syndical Marie Josée Augé-Caumon Présidente du CPOPH

Quelle valorisation pour l acte de santé publique en pharmacie d officine Le point de vue syndical Marie Josée Augé-Caumon Présidente du CPOPH Quelle valorisation pour l acte de santé publique en pharmacie d officine Le point de vue syndical Marie Josée Augé-Caumon Présidente du CPOPH Missions, nouvelles missions, nouveaux rôles du pharmacien

Plus en détail

La convention nationale avec les chirurgiens-dentistes Décembre 2015

La convention nationale avec les chirurgiens-dentistes Décembre 2015 La convention nationale avec les chirurgiens-dentistes Décembre 2015 1 Les conventions nationales 2 Convention Nationale : définition Il s agit de textes négociés entre : les syndicats représentatifs des

Plus en détail

Titre 6 Formation continue conventionnelle

Titre 6 Formation continue conventionnelle Arrêté du 24 décembre 2007 portant approbation de la convention nationale destinée à organiser les rapports entre les pédicures-podologues libéraux et les caisses d'assurance maladie Titre 6 Formation

Plus en détail

AVENANT N 5 A LA CONVENTION NATIONALE DU 4 AVRIL 2012 ORGANISANT LES RAPPORTS ENTRE LES PHARMACIENS TITULAIRES D'OFFICINE ET L'ASSURANCE MALADIE

AVENANT N 5 A LA CONVENTION NATIONALE DU 4 AVRIL 2012 ORGANISANT LES RAPPORTS ENTRE LES PHARMACIENS TITULAIRES D'OFFICINE ET L'ASSURANCE MALADIE 1 AVENANT N 5 A LA CONVENTION NATIONALE DU 4 AVRIL 2012 ORGANISANT LES RAPPORTS ENTRE LES PHARMACIENS TITULAIRES D'OFFICINE ET L'ASSURANCE MALADIE Vu le code de la sécurité sociale et notamment les articles

Plus en détail

1 Le contexte. Vers quels nouveaux rôles des pharmaciens en France : les leçons des pays étrangers. Sommaire

1 Le contexte. Vers quels nouveaux rôles des pharmaciens en France : les leçons des pays étrangers. Sommaire Vers quels nouveaux rôles des pharmaciens en France : les leçons des pays étrangers. Dr Luc BESANÇON Sommaire 1. Le contexte 2. Les nouveaux champs d activités des pharmaciens 3. Vers de nouveaux métiers

Plus en détail

Plan d urgence Officine

Plan d urgence Officine Plan d urgence Officine Maintien de l accès au médicament sur l ensemble du territoire Les officines ont été sévèrement impactées par les baisses de prix sur le médicament. L analyse des comptes des officines

Plus en détail

L USPO LE PROGRAMME DE 2016-2020 VALORISONS NOS COMPÉTENCES. Élections URPS Pharmaciens 2015

L USPO LE PROGRAMME DE 2016-2020 VALORISONS NOS COMPÉTENCES. Élections URPS Pharmaciens 2015 Élections URPS Pharmaciens 2015 LE PROGRAMME DE L USPO 2016-2020 UN PROJET OUVERT, SOUMIS À LA CONCERTATION, POUR DEVENIR LE PROJET DE TOUS LES PHARMACIENS VALORISONS NOS COMPÉTENCES LE PROGRAMME DE L

Plus en détail

Djibouti. Système d Assurance Maladie Universelle

Djibouti. Système d Assurance Maladie Universelle Système d Assurance Maladie Universelle Loi n 24/AN/14/7ème du 5 février 2014 [NB - Loi n 24/AN/14/7ème du 5 février 2014 portant mise en place d un système d Assurance Maladie Universelle] Titre 1 - Principes

Plus en détail

Modernisation et efficience du système de soins : la dématérialisation des ordonnances par les pharmaciens est engagée

Modernisation et efficience du système de soins : la dématérialisation des ordonnances par les pharmaciens est engagée Point d information 1 er décembre 2011 Modernisation et efficience du système de soins : la dématérialisation des ordonnances par les pharmaciens est engagée Faciliter les relations avec les professionnels

Plus en détail

LES FRAIS DE CURES THERMALES

LES FRAIS DE CURES THERMALES LES FRAIS DE CURES THERMALES Modalités de prise en charge DISPOSITIONS GENERALES Il n existe pas de congé statutaire pour les cures thermales. Un fonctionnaire ne peut cesser son travail pour effectuer

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Arrêté du 4 mai 2012 portant approbation de la convention nationale organisant les rapports entre les pharmaciens

Plus en détail

Assurance maladie. Direction régionale du Service médical PACA-C - novembre 2015 - Document Public -

Assurance maladie. Direction régionale du Service médical PACA-C - novembre 2015 - Document Public - Assurance maladie 1 I. Environnement national et régional II. Assurance Maladie III. Service médical IV. Pharmaciens conseils V. Maîtrise médicalisée VI. Convention VII. Données chiffrées sur le médicament

Plus en détail

ASSISTANT-E-S EN MEDECINE DENTAIRE

ASSISTANT-E-S EN MEDECINE DENTAIRE ASSISTANT-E-S EN MEDECINE DENTAIRE 2006-2008 CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL Valable à compter du 1 er janvier 2006 entre L'ASSOCIATION DES MEDECINS-DENTISTES DE GENEVE (AMDG), d'une part, et LE SYNDICAT

Plus en détail

Amélioration de la qualité et sécurité de la prise en charge médicamenteuse dans les EHPAD

Amélioration de la qualité et sécurité de la prise en charge médicamenteuse dans les EHPAD Amélioration de la qualité et sécurité de la prise en charge médicamenteuse dans les EHPAD Rôle de l OMEDIT Bertrice LOULIERE OMEDIT Aquitaine 1 1. Présentation et missions de l OMEDIT 2 L Observatoire

Plus en détail

ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE

ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE 5, avenue Louis-Blériot 63100 Clermont-Ferrand Tél. 0 820 200 444 Ou 04 73 36 00 37 Fax 04 73 42 98 77 contact@clinidom.fr www.clinidom.fr Finess 63 000 811 8

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3265 Convention collective nationale IDCC : 1672. SOCIÉTÉS D ASSURANCES (6 e édition. Juillet 2003) AVENANT

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT - mars 2012 COMITE D EDUCATION SANITAIRE ET SOCIALE DE LA PHARMACIE FRANCAISE. Cespharm

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT - mars 2012 COMITE D EDUCATION SANITAIRE ET SOCIALE DE LA PHARMACIE FRANCAISE. Cespharm REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT - mars 2012 COMITE D EDUCATION SANITAIRE ET SOCIALE DE LA PHARMACIE FRANCAISE Cespharm Comité d éducation sanitaire et sociale de la pharmacie française - CESPHARM - Règlement

Plus en détail

Accord collectif de travail portant les dispositions particulières applicables aux formateurs itinérants

Accord collectif de travail portant les dispositions particulières applicables aux formateurs itinérants Accord collectif de travail portant les dispositions particulières applicables aux formateurs itinérants 1/12 Préambule Le document de la Direction de l'afpa "Dialogue social et modernisation de la gestion

Plus en détail

Formation à la chaîne du froid Un nouveau contexte, des nouveaux enjeux Un sujet difficile Pour le professionnel de santé Manque de formation initiale (UFR) Sensibilisation amorcée mais à poursuivre Supports

Plus en détail

PROJET DE LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE 2014. Assemblée Nationale

PROJET DE LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE 2014. Assemblée Nationale PROJET DE LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE 2014 Assemblée Nationale Propositions d amendements présentées par la Confédération des Syndicats Médicaux Français Octobre 2014 1 Amendement n 1 Article

Plus en détail

Convention de collaboration entre l INAMI, les organismes assureurs, l AWIPH et le Forem

Convention de collaboration entre l INAMI, les organismes assureurs, l AWIPH et le Forem 1 Convention de collaboration entre l INAMI, les organismes assureurs, l AWIPH et le Forem Entre : L'Institut National d Assurance Maladie-Invalidité, sis avenue de Tervueren, 211 à 1150 Bruxelles, représenté

Plus en détail

Actualités s en EHPAD Quoi de neuf en 2011? Catherine Taillefer Groupe SYNPREFH EHPAD

Actualités s en EHPAD Quoi de neuf en 2011? Catherine Taillefer Groupe SYNPREFH EHPAD Actualités s en EHPAD Quoi de neuf en 2011? Catherine Taillefer Groupe SYNPREFH EHPAD Campagne budgétaire et tarifaire 2011 LFSS 2011 et circulaire interministérielle du 29/4/2011: «des efforts demandés

Plus en détail

CONTRAT DE BON USAGE DES MÉDICAMENTS ET DES PRODUITS ET PRESTATIONS PERIODE

CONTRAT DE BON USAGE DES MÉDICAMENTS ET DES PRODUITS ET PRESTATIONS PERIODE E CONTRAT DE BON USAGE DES MÉDICAMENTS ET DES PRODUITS ET PRESTATIONS PERIODE 2014 2018 «ETABLISSEMENT» «ADRESSE» «CP» «VILLE» N FINESS :«NFINESS» Entre : D une part : Le Directeur Général de l Agence

Plus en détail

ASSISES DU MEDICAMENT. Contribution de la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France FSPF

ASSISES DU MEDICAMENT. Contribution de la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France FSPF ASSISES DU MEDICAMENT Contribution de la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France FSPF La Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France, syndicat majoritaire des pharmaciens titulaires d

Plus en détail

ANNEXE 1. à la convention d adhésion. de la collectivité :... au service de MÉDECINE PRÉVENTIVE. Centre de Gestion

ANNEXE 1. à la convention d adhésion. de la collectivité :... au service de MÉDECINE PRÉVENTIVE. Centre de Gestion ANNEXE 1 à la convention d adhésion de la collectivité :... au service de MÉDECINE PRÉVENTIVE du Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Seine-Maritime MODALITÉS DE FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Assurance santé. Pour soigner notre budget, nous faisons confiance au spécialiste! Swiss santé. La formule minimale

Assurance santé. Pour soigner notre budget, nous faisons confiance au spécialiste! Swiss santé. La formule minimale Assurance santé Pour soigner notre budget, nous faisons confiance au spécialiste! Swiss santé La formule minimale Vous cherchez à protéger votre santé, en prenant soin de votre budget. La formule minimale

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD DE DEMATERIALISATION DES ORDONNANCES SUR cd-rom DISPOSITIF INTERMEDIAIRE D EXPERIMENTATION SUR L ENSEMBLE DES DEPARTEMENTS

PROTOCOLE D ACCORD DE DEMATERIALISATION DES ORDONNANCES SUR cd-rom DISPOSITIF INTERMEDIAIRE D EXPERIMENTATION SUR L ENSEMBLE DES DEPARTEMENTS Version signature 14.04.2011 PROTOCOLE D ACCORD DE DEMATERIALISATION DES ORDONNANCES SUR cd-rom DISPOSITIF INTERMEDIAIRE D EXPERIMENTATION SUR L ENSEMBLE DES DEPARTEMENTS Vu le code de la sécurité sociale,

Plus en détail

AVENANT N O 3 DU 19 JANVIER 2006 (1)

AVENANT N O 3 DU 19 JANVIER 2006 (1) MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord collectif national EXPLOITATIONS ET ENTREPRISES AGRICOLES (EMPLOI) (2 octobre 1984) (Etendu par arrêté du 31 mai 1994, Journal officiel

Plus en détail

LE CISS NORD-PAS-DE-CALAIS PREND A

LE CISS NORD-PAS-DE-CALAIS PREND A LE CISS NORD-PAS-DE-CALAIS PREND A NOUVEAU POSITION SUR LA PERMANENCE DES SOINS AMBULATOIRES EN REGION (SYSTEME DES GARDES LIBERALES-PDSA) MARS 2013 HISTORIQUE Depuis quelques années les associations du

Plus en détail

EXTRAIT du REGISTRE des DELIBERATIONS de la COMMISSION PERMANENTE

EXTRAIT du REGISTRE des DELIBERATIONS de la COMMISSION PERMANENTE CONSEIL GENERAL DE TARN-ET-GARONNE EXTRAIT du REGISTRE des DELIBERATIONS de la COMMISSION PERMANENTE Séance du 26 août 2011 CP 11/08-17 L'an deux mil onze, le 26 août à 15 h 00, les membres de la Commission

Plus en détail

RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL SUR L EVOLUTION DU METIER DE GESTIONNAIRE. ( novembre mars 2008 )

RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL SUR L EVOLUTION DU METIER DE GESTIONNAIRE. ( novembre mars 2008 ) RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL SUR L EVOLUTION DU METIER DE GESTIONNAIRE ( novembre mars 2008 ) A la demande de Monsieur Le Recteur, un groupe de travail a été mis en place en Novembre 2007, afin de réfléchir

Plus en détail

INDUSTRIELLES ET SOCIALES Réglementation du travail Visiteurs médicaux

INDUSTRIELLES ET SOCIALES Réglementation du travail Visiteurs médicaux Le 15 octobre 2014 Circulaire n 14-0312 DIRECTION DES AFFAIRES GENERALES, Index de la table des matières INDUSTRIELLES ET SOCIALES Réglementation du travail Visiteurs médicaux Destinataires prioritaires

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3333 Convention collective nationale IDCC : 2198. ENTREPRISES DE VENTE À DISTANCE

Plus en détail

Avenant n 3 à la Convention des Chirurgiens-dentistes. DRSM PACA Corse - Formation 2014 La convention nationale avec les chirurgiens-dentistes

Avenant n 3 à la Convention des Chirurgiens-dentistes. DRSM PACA Corse - Formation 2014 La convention nationale avec les chirurgiens-dentistes Avenant n 3 à la Convention des Chirurgiens-dentistes 1 Accord le 17 juillet 2013 Signé le 31 juillet 2013 Parution au Journal Officiel prévue début décembre 2013 Par la CNSD, l UNCAM et l UNOCAM 2 Mise

Plus en détail

Assurance santé. Votre santé en toute sérénité! Swiss santé. Frontaliers Suisses

Assurance santé. Votre santé en toute sérénité! Swiss santé. Frontaliers Suisses Assurance santé Votre santé en toute sérénité! Frontaliers Suisses Des garanties * complètes et innovantes Des formules adaptées à tous vos besoins de santé TARIF RÉDUIT POUR LES FAMILLES Spécialistes,

Plus en détail

Henri Anrys Secrétaire général

Henri Anrys Secrétaire général Henri Anrys Secrétaire général I. Principe d origine Remonte aux années 50-60: A. Le médecin hospitalier est: - soit salarié (mutuelles, universités, ); - soit indépendant. B. Le médecin indépendant: -

Plus en détail

INTERMEDIAIRE D EXPERIMENTATION SUR L ENSEMBLE DU DEPARTEMENT DU VAL DE MARNE

INTERMEDIAIRE D EXPERIMENTATION SUR L ENSEMBLE DU DEPARTEMENT DU VAL DE MARNE PROTOCOLE LOCAL D ACCORD DE DEMATERIALISATION DES ORDONNANCES SUR cd-rom DISPOSITIF INTERMEDIAIRE D EXPERIMENTATION SUR L ENSEMBLE DU DEPARTEMENT DU VAL DE MARNE Vu le code de la sécurité sociale, notamment

Plus en détail

Document validé en CNP le 17/12/2010 et présenté aux DG ARS le 21/01/2011.

Document validé en CNP le 17/12/2010 et présenté aux DG ARS le 21/01/2011. Cahier des charges de la formation pour les représentants des usagers siégeant dans les diverses instances régionales et locales du système de santé Document validé en CNP le 17/12/2010 et présenté aux

Plus en détail

CONVENTION CADRE RELATIVE A LA DISPENSE DE L'AVANCE DES FRAIS EN MATIERE DE PRESTATIONS PHARMACEUTIQUES

CONVENTION CADRE RELATIVE A LA DISPENSE DE L'AVANCE DES FRAIS EN MATIERE DE PRESTATIONS PHARMACEUTIQUES CONVENTION CADRE RELATIVE A LA DISPENSE DE L'AVANCE DES FRAIS EN MATIERE DE PRESTATIONS PHARMACEUTIQUES 03 Novembre 1995 - 2 - ENTRE : LA CAISSE DE PREVOYANCE SOCIALE DE LA POLYNESIE FRANCAISE, agissant

Plus en détail

Pharmacies d officine Vos formations financées par l OPCA PL

Pharmacies d officine Vos formations financées par l OPCA PL Accédez au dispositif de formation de votre choix Droit individuel à la formation (DIF) Contrat de professionnalisation Période de professionnalisation Plan de formation PRISE EN CHARGE 2010 Nouvelles

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective nationale IDCC : 218. ORGANISMES DE SÉCURITÉ SOCIALE (8 février 1957)

Plus en détail

ASSOCIATION CONVENTION DE PARRAINAGE

ASSOCIATION CONVENTION DE PARRAINAGE ASSOCIATION» أ «AMANI CONVENTION DE PARRAINAGE Préambule L Association «AMANI أ» est une organisation non gouvernementale ayant pour mission d aider les enfants défavorisés à travers leur parrainage et

Plus en détail

Paris, le 08/10/2004. Circulaire n NOR/LBL/B/04/10077/C

Paris, le 08/10/2004. Circulaire n NOR/LBL/B/04/10077/C MINISTERE DE L'INTERIEUR DE LA SECURITE INTERIEURE ET DES LIBERTES LOCALES SOUS-DIRECTION DES ELUS LOCAUX ET DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE MINISTERE DE LA SANTE ET DE LA PROTECTION SOCIALE BUREAU

Plus en détail

Le Premier ministre. Sur le rapport du ministre des solidarités, de la santé et de la famille,

Le Premier ministre. Sur le rapport du ministre des solidarités, de la santé et de la famille, MINISTERE DES SOLIDARITES, DE LA SANTE ET DE LA FAMILLE DECRET relatif au contrat de bon usage des médicaments et produits et prestations mentionné à l article L.162-22-7 du code de la sécurité sociale

Plus en détail

Votre santé en toute sérénité! Swiss santé Frontaliers Suisses

Votre santé en toute sérénité! Swiss santé Frontaliers Suisses Votre santé en toute sérénité! Swiss santé Frontaliers Suisses Swiss santé Des formules adaptées à tous vos besoins de santé Spécialistes, hospitalisation, soins dentaires, lunettes Les dépenses de santé

Plus en détail

Projet de Loi de Santé. Réunion d'information. Caen jeudi 11 décembre

Projet de Loi de Santé. Réunion d'information. Caen jeudi 11 décembre Projet de Loi de Santé Réunion d'information Caen jeudi 11 décembre 1 Avec le soutien de l ensemble des syndicats et représentants de la médecine libérale en Basse-Normandie 2 57 articles dont la plupart

Plus en détail

MODERNISATION DES ENTREPRISES : ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 21 MARS 1989 SUR L AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL

MODERNISATION DES ENTREPRISES : ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 21 MARS 1989 SUR L AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL MODERNISATION DES ENTREPRISES : ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 21 MARS 1989 SUR L AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL PRÉAMBULE En concluant le Protocole du 17 juillet 1981 relatif au temps de travail,

Plus en détail

AVENANT DU 6 FÉVRIER 2015

AVENANT DU 6 FÉVRIER 2015 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 8723. TRAVAUX D AMÉNAGEMENT ET D ENTRETIEN FORESTIERS (Gironde, Landes et Lot-et-Garonne)

Plus en détail

Retraite. Pacte social de la CFE-CGC

Retraite. Pacte social de la CFE-CGC Retraite Instaurer un bouclier retraite Permettre le cumul emploi et retraite de réversion Valider les droits à retraite, les années d études et les stages des jeunes générations 46 Pacte social de la

Plus en détail

Le médecin traitant. Le partenaire privilégié de votre santé

Le médecin traitant. Le partenaire privilégié de votre santé Le Le partenaire privilégié de votre santé Édition 2012 LE MÉDECIN TRAITANT LE PARTENAIRE PRIVILÉGIÉ DE VOTRE SANTÉ Tous les assurés ou bénéficiaires d une couverture maladie de 16 ans et plus sont invités

Plus en détail

6 ème Réforme de l Etat : La Wallonie va de l avant!

6 ème Réforme de l Etat : La Wallonie va de l avant! 6 ème Réforme de l Etat : La Wallonie va de l avant! Agence wallonne de la Santé, de la Protection sociale, du Handicap et des Familles Assurance Autonomie Gouvernement wallon - Le jeudi 2 juillet 2015

Plus en détail

REGLEMENT DU SERVICE DEPARTEMENTAL DE RESTAURATION SCOLAIRE

REGLEMENT DU SERVICE DEPARTEMENTAL DE RESTAURATION SCOLAIRE Annexe 2 REGLEMENT DU SERVICE DEPARTEMENTAL DE RESTAURATION SCOLAIRE La loi du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales a confié aux Conseils généraux de nouvelles missions, dont la

Plus en détail

La formation des demandeurs d emploi en Limousin

La formation des demandeurs d emploi en Limousin La formation des demandeurs d emploi en Limousin EXPERIENCE La Région Limousin avait depuis 2005 engagé un partenariat avec les ASSEDIC pour coordonner l offre de formation aux demandeurs d emploi et leur

Plus en détail

Définition La permanence des soins ambulatoires est un dispositif sanitaire permettant au citoyen de recourir à un médecin généraliste :

Définition La permanence des soins ambulatoires est un dispositif sanitaire permettant au citoyen de recourir à un médecin généraliste : FICHE 1 LA PERMANENCE DES SOINS AMBULATOIRES Dossier de presse Définition La permanence des soins ambulatoires est un dispositif sanitaire permettant au citoyen de recourir à un médecin généraliste : -

Plus en détail

La charte du pharmacien partenaire

La charte du pharmacien partenaire Partenariat Allianz/CNGPO La charte du pharmacien partenaire Fiche d identification du pharmacien Nom : Prénom : Adresse : Tél : E-mail : N ADELI : N R.I.B. (à joindre à la charte) : Conformément à la

Plus en détail

ACCORD D ENTREPRISE SUR LE TELETRAVAIL

ACCORD D ENTREPRISE SUR LE TELETRAVAIL ACCORD D ENTREPRISE SUR LE TELETRAVAIL Préambule En tirant parti du développement des technologies de l information et de la communication, le recours au télétravail offre l opportunité de rénover les

Plus en détail

ANNEXE Pharmacies Diagnostic de l offre ambulatoire

ANNEXE Pharmacies Diagnostic de l offre ambulatoire Schéma Régional de l Offre de Soins VOLET AMBULATOIRE ANNEXE Pharmacies Diagnostic de l offre ambulatoire 1. DIAGNOSTIC REGIONAL DE LA DELIVRANCE DU MEDICAMENT EN AMBULATOIRE 1.1. Les modes d ouverture

Plus en détail

LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES. Jean-Marc DAUBOS Directeur CH Crest et CH Die

LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES. Jean-Marc DAUBOS Directeur CH Crest et CH Die LES RENCONTRES DU MANAGEMENT Jean-Marc DAUBOS Directeur CH Crest et CH Die Dr Florence TARPIN-LYONNET Chef de Pôle des activités de soins et d Hospitalisation à Domicile CH Crest Présidente CME Retour

Plus en détail

FONCTIONNEMENT DU MINISTÈRE AVIS DE CONCOURS

FONCTIONNEMENT DU MINISTÈRE AVIS DE CONCOURS FONCTIONNEMENT DU MINISTÈRE AVIS DE CONCOURS Administration centrale Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle Direction de l administration générale et de la modernisation des services

Plus en détail

Loi du pays n 2009-1 du 7 janvier 2009. relative à l emploi des personnes en situation de handicap

Loi du pays n 2009-1 du 7 janvier 2009. relative à l emploi des personnes en situation de handicap relative à l emploi des personnes en situation de handicap Historique : Créée par : relative à l emploi des personnes en situation de handicap JONC du 13 janvier 2009 page 249 Textes d application : Délibération

Plus en détail

ACCORD RELATIF A LA MOBILITE GEOGRAPHIQUE DES AGENTS CONSULAIRES

ACCORD RELATIF A LA MOBILITE GEOGRAPHIQUE DES AGENTS CONSULAIRES ACCORD RELATIF A LA MOBILITE GEOGRAPHIQUE DES AGENTS CONSULAIRES PREAMBULE La loi n 2010-854 du 23 juillet 2010 relative aux réseaux consulaires, au commerce, à l artisanat et aux services a prévu que

Plus en détail

> Convention collective nationale de l animation

> Convention collective nationale de l animation DROIT > Convention collective nationale de l animation Janvier 2010 > DÉPARTEMENT RESSOURCES PROFESSIONNELLES 1 rue Victor-Hugo 93507 Pantin cedex T 01 41 839 839 (accueil) F 01 41 839 841 ressources@cnd.fr

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Avis n 10-A-15 du 6 juillet 2010 relatif à une demande du ministre de la santé et des sports concernant un projet de décret relatif aux missions des pharmaciens d officine L Autorité

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI TEXTE ADOPTE n 438 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015 1 er décembre 2014 PROJET DE LOI de financement de la sécurité

Plus en détail

AVENANT N 2 DU 21 AVRIL 2010

AVENANT N 2 DU 21 AVRIL 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3159 Convention collective nationale IDCC : 2596. COIFFURE ET PROFESSIONS CONNEXES AVENANT N 2 DU 21

Plus en détail

ACCORD COLLECTIF DU 20 DÉCEMBRE 2006

ACCORD COLLECTIF DU 20 DÉCEMBRE 2006 MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel GARANTIES COLLECTIVES ET OBLIGATOIRES POUR L ENSEMBLE DES INTERMITTENTS DU SPECTACLE (20 décembre

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Référence : 2015005- accompagnement collectif CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Accompagnement collectif IAE : Aide méthodologique à la décision, la définition d

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3265 Convention collective nationale IDCC : 1672. SOCIÉTÉS D ASSURANCES AVENANT DU 21 JUIN 2006 RELATIF

Plus en détail

LE SUIVI TRANSDISCIPLINAIRE DES PATIENTS DIABÉTIQUES EN PREMIÈRE LIGNE EXPÉRIENCES DES ASSOCIATIONS DE SANTÉ INTÉGRÉE EN BELGIQUE

LE SUIVI TRANSDISCIPLINAIRE DES PATIENTS DIABÉTIQUES EN PREMIÈRE LIGNE EXPÉRIENCES DES ASSOCIATIONS DE SANTÉ INTÉGRÉE EN BELGIQUE Séminaire Européen SIDIIEF : LES MALADIES CHRONIQUES HENALLUX Namur -19 novembre 2015 LE SUIVI TRANSDISCIPLINAIRE DES PATIENTS DIABÉTIQUES EN PREMIÈRE LIGNE EXPÉRIENCES DES ASSOCIATIONS DE SANTÉ INTÉGRÉE

Plus en détail

Le financement des soins de santé en France

Le financement des soins de santé en France Le financement des soins de santé en France Présenté par Hans-Martin Späth Maître de Conférences en Economie de la Santé Département pharmaceutique de Santé Publique Plan La protection sociale en France

Plus en détail

regards d experts Faisons le tour de la question Généralisation de la complémentaire santé pour tous les salariés (ANI du 11 janvier 2013)

regards d experts Faisons le tour de la question Généralisation de la complémentaire santé pour tous les salariés (ANI du 11 janvier 2013) Janvier 2015 regards d experts Généralisation de la complémentaire santé pour tous les salariés (ANI du 11 janvier 2013) Faisons le tour de la question D ICI LE 1 ER JANVIER 2016, TOUTES LES ENTREPRISES,

Plus en détail

I - Le CFA support d UFA. Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école

I - Le CFA support d UFA. Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école UNITÉS DE FORMATION PAR APPRENTISSAGE (UFA) C. n 2006-042 du 14-3-2006 NOR : MENE0600465C RLR : 527-3b MEN - DESCO

Plus en détail

ANNEE PREPARATOIRE AUX CONCOURS D ENTREE EN INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE

ANNEE PREPARATOIRE AUX CONCOURS D ENTREE EN INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE ANNEE PREPARATOIRE AUX CONCOURS D ENTREE EN INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE PROGRAMME 2015-2016 LES CONDITIONS D'ADMISSION EN IFCS - Avoir exercé 4 ans, au 1er janvier de l'année du concours,

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3364 Convention collective nationale IDCC : 2796. RÉGIME SOCIAL DES INDÉPENDANTS

Plus en détail

Projet de relevé de conclusions relatif à la modernisation des droits et moyens syndicaux

Projet de relevé de conclusions relatif à la modernisation des droits et moyens syndicaux Projet de relevé de conclusions relatif à la modernisation des droits et moyens syndicaux Les Accords de Bercy sur la rénovation du dialogue social, signés le 2 juin 2008 par les ministres en charge de

Plus en détail

Décret n 2002-1029 du 2.8.02 (JO du 6.8.02). Relatif aux titres professionnels, délivrés par le ministre chargé de l emploi, accessibles par la VAE.

Décret n 2002-1029 du 2.8.02 (JO du 6.8.02). Relatif aux titres professionnels, délivrés par le ministre chargé de l emploi, accessibles par la VAE. Tous les textes officiels en accès direct La validation des acquis de l expérience (VAE) trouve son origine dans la loi de modernisation sociale (LMS) du 17 janvier 2002 (Loi n 2002-73). http://www.legifrance.gouv.fr/texteconsolide/spece.htm

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective (POEC) Les métiers de la paie MORLAIX

APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective (POEC) Les métiers de la paie MORLAIX APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective (POEC) Les métiers de la paie MORLAIX Date 9/07/2014 Appel à propositions POE C AGEFOS PME

Plus en détail

La structure du régime général de la Sécurité sociale

La structure du régime général de la Sécurité sociale Chapitre 21 Le régime général de la Sécurité sociale est le régime le plus important (plus de 80 % des français relèvent de ce régime). Il concerne l'ensemble des salariés et assimilés non soumis à un

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

10-7 LES FONDS MEDICAUX ET HOSPITALIERS

10-7 LES FONDS MEDICAUX ET HOSPITALIERS 0-7 LES FONDS MEDICAUX ET HOSPITALIERS L intitulé regroupe des fonds de nature différente : le FNASS, le FNPEIS, le FIQCS, le FMESPP et le FORMMEL. Le FNASS et le FNPEIS sont des fonds internes à la CNAM.

Plus en détail

La nouvelle réglementation. Adhérez dès aujourd hui. Contacts PRO BTP

La nouvelle réglementation. Adhérez dès aujourd hui. Contacts PRO BTP La nouvelle réglementation Les solutions santé de PRO BTP Adhérez dès aujourd hui Contacts PRO BTP 2 La nouvelle réglementation 3 DSN obligatoire en mai 2015 pour certaines entreprises Rappel des obligations

Plus en détail

Convention de collaboration pour la constitution du réseau de conseil en PI

Convention de collaboration pour la constitution du réseau de conseil en PI Convention de collaboration pour la constitution du réseau de conseil en PI entre l Institut Fédéral de la Propriété Intellectuelle (IPI) et l'association des conseils suisses en brevets de profession

Plus en détail

CIRCULAIRE : 69/2003. Date : 20/05/2003. Objet : Démarche de Soins Infirmiers. Affaire suivie par :

CIRCULAIRE : 69/2003. Date : 20/05/2003. Objet : Démarche de Soins Infirmiers. Affaire suivie par : CIRCULAIRE : 69/2003 Date : 20/05/2003 Objet : Démarche de Soins Infirmiers Affaire suivie par : Eric BADONNEL DDRI/MPS Auxiliaires médicaux Tél. : 01 42 79 35 60 Isabelle ANDREANI DDRI/MPS Infirmières

Plus en détail

Cahier des charges de la permanence des soins ambulatoires de la région Franche-Comté

Cahier des charges de la permanence des soins ambulatoires de la région Franche-Comté Cahier des charges de la permanence des soins ambulatoires de la région Franche-Comté 1 DEFINITION DE LA PERMANENCE DES SOINS La mission de permanence des soins (PDS) ambulatoire est une mission de service

Plus en détail

Modèle. Convention portant sous-traitance de la préparation des traitements anticancéreux injectables

Modèle. Convention portant sous-traitance de la préparation des traitements anticancéreux injectables Modèle Convention portant sous-traitance de la préparation des traitements anticancéreux injectables Vu les articles R. 5126-9, R. 5126-10, R. 5126-20, L.5126-2 du CSP, Vu l arrêté du 31 mars 1999 relatif

Plus en détail

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH)

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) Délégation Midi-Pyrénées Handicap et vie professionnelle La loi du 11 février 2005 1 a renforcé les exigences vis-à-vis de l emploi des personnes en situation de handicap. Ainsi, les personnes reconnues

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L ANIMATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L ANIMATION DROIT CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L ANIMATION JANVIER 2014 Département Ressources professionnelles LE CND Un centre d art pour la danse 1, rue Victor-Hugo 93507 Pantin cedex 01 41 839 839 ressources@cnd.fr

Plus en détail

1 ère journée Régionale sur l Analyse Pharmaceutique. Jeudi 27 Novembre 2014

1 ère journée Régionale sur l Analyse Pharmaceutique. Jeudi 27 Novembre 2014 1 ère journée Régionale sur l Analyse Pharmaceutique Jeudi 27 Novembre 2014 Organisation Présentation de la journée Missions de l OMéDIT Observer et promouvoir le bon usage du médicament -Missions centrées

Plus en détail

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Maisons de Santé Pluridisciplinaires Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Les maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) visent à offrir à la population, sur un même lieu, un ensemble de

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : CARROSSIER REPARATEUR

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : CARROSSIER REPARATEUR MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

25/03/2010. I DROIT DE SUBSTITUTION: CAS FRANCAIS 23 décembre 1998: tardif et bien encadré. Les médicaments génériques dans le monde (2006)

25/03/2010. I DROIT DE SUBSTITUTION: CAS FRANCAIS 23 décembre 1998: tardif et bien encadré. Les médicaments génériques dans le monde (2006) «L AVENEMENT DU MEDICAMENT GENERIQUE ET LES EVENTUELLES MESURES D ACCOMPAGNEMENT. QUELLES INCIDENCES POSSIBLES SUR LA VIABILITE SOCIO ECONOMIQUE DE LA PHARMACIE D OFFICINE? Abderrahim Derraji Rédacteur

Plus en détail

CHARTE DE L INVESTISSEMENT RESPONSABLE (IR) DES ACTEURS DE LA PLACE DE PARIS

CHARTE DE L INVESTISSEMENT RESPONSABLE (IR) DES ACTEURS DE LA PLACE DE PARIS CHARTE DE L INVESTISSEMENT RESPONSABLE (IR) DES ACTEURS DE LA PLACE DE PARIS La crise financière pose, aujourd hui, la question du 1 Paris, le 2 juillet 2009 rôle et du mode de fonctionnement des marchés

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS PHARMA. Informations Programmes et inscriptions : SOMMAIRE. Nathalie Barth 06 23 08 59 94 contact@pharmaperspectives.

CATALOGUE FORMATIONS PHARMA. Informations Programmes et inscriptions : SOMMAIRE. Nathalie Barth 06 23 08 59 94 contact@pharmaperspectives. Informations Programmes et inscriptions : Nathalie Barth 06 23 08 59 94 CATALOGUE FORMATIONS SOMMAIRE Accompagnement du patient asthmatique dans le cadre de l entretien pharmaceutique 2 Agir pour une meilleure

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 2372. DISTRIBUTION DIRECTE

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 2372. DISTRIBUTION DIRECTE MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3316 Convention collective nationale IDCC : 2372. DISTRIBUTION DIRECTE AVENANT N 29 DU 31 JANVIER 2014 RELATIF

Plus en détail

Éducation thérapeutique du patient Rôle du pharmacien

Éducation thérapeutique du patient Rôle du pharmacien Éducation thérapeutique du patient Rôle du pharmacien Fabienne BLANCHET La Baule - 12 octobre 2010 1 L éducation thérapeutique du patient «Selon l OMS, l éducation thérapeutique du patient vise à aider

Plus en détail

CONVENTION DE FORMATION PROFESSIONNELLE (Articles L.6353-1 et L.6353-2 du code du travail)

CONVENTION DE FORMATION PROFESSIONNELLE (Articles L.6353-1 et L.6353-2 du code du travail) Raison sociale de l'organisme de formation : Groupement des infirmier(e)s du travail (GIT) (Association loi 1901) 17 rue du colisée 75 008 Paris CONVENTION DE FORMATION PROFESSIONNELLE (Articles L.6353-1

Plus en détail

Le but : développer la performance de l entreprise officinale en adéquation constante avec les obligations qualité inhérentes à la profession

Le but : développer la performance de l entreprise officinale en adéquation constante avec les obligations qualité inhérentes à la profession La qualité n'est pas une notion nouvelle dans le monde de la santé. Depuis un certain temps, des actions ont été engagées pour améliorer la qualité des prestations proposées dans ce domaine. Dans l'environnement

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Référence : 2015009- accompagnement collectif CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Accompagnement collectif IAE : Appui à la mise en place d une stratégie de communication

Plus en détail

Cadre général pour l organisation de la formation continue pour le personnel de direction

Cadre général pour l organisation de la formation continue pour le personnel de direction Écoles Européennes Bureau du Secrétaire général Réf. : 2010-D-531-fr-6 1 Orig. : FR Cadre général pour l organisation de la formation continue pour le personnel de direction Approuvé par le Conseil supérieur

Plus en détail