Sénior Info. Vous êtes retraité, Guide pratique pour les retraités et les personnes âgées

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sénior Info. Vous êtes retraité, 2012-2013 Guide pratique pour les retraités et les personnes âgées"

Transcription

1 Guide pratique pour les retraités et les personnes âgées Vous êtes retraité, le CLIC Sénior Info et son réseau de professionnels sont à votre disposition et à celle de votre entourage. Edité par le Centre Local d Information et de Coordination (CLIC). Sénior Info

2 EDITORIAL Sénior Info Encore trop souvent, «les vieux» sont perçus par notre société comme un fardeau ou la cause exclusive des déficits de la protection sociale alors qu ils sont aussi et surtout porteurs de richesses prêtes à être transmises aux autres sous la forme d engagement, de présence, de convivialité. La Semaine Bleue * organisée et coordonnée par le CLIC, chaque automne, depuis maintenant trois ans est l occasion de renforcer et de valoriser toutes les contributions qu apportent les personnes retraitées et/ou âgées à la qualité du tissu social au sein de nos communes, villes, structures de notre territoire. * Semaine nationale des retraités et personnes âgées. Vous trouverez dans ce guide, des conseils pratiques en vue de prévenir certains risques pour rester en bonne santé et retarder l éventuelle dépendance. Si des besoins liés à une perte d autonomie ponctuelle ou durable ou autre apparaissent, ce guide rassemble toutes les informations des dispositifs ou services existants pour y répondre. Le CLIC du Pays de Saintonge Romane est un guichet d accueil, d information et de coordination pour : - les retraités, les personnes âgées et leur entourage, - les professionnels en lien avec ce public comme ceux de la gérontologie, du maintien à domicile L équipe du CLIC du Pays de Saintonge Romane vous souhaite une bonne lecture et vous accueille si besoin pour davantage de renseignements lors de leurs permanences les lundis et vendredis. Xavier de ROUX Président du Syndicat Mixte du Pays de Saintonge Romane Sénior Info est le Centre Local d Information et de Coordination (CLIC) du Pays de Saintonge Romane. Vous êtes retraité, vous avez besoin : - d accueil, - d écoute, - de conseils, - d informations, - dans les domaines suivants : loisirs, santé, aides sociales, aides techniques, aides au logement, services d aide à domicile (auxiliaires de vie, portage de repas, téléassistance, etc.,) services divers (entretien du jardin, accompagnement, etc.), entrée en établissement médicalisé ou non. Le CLIC Sénior Info et son réseau de professionnels sont à votre disposition et à celle de votre entourage. Construire ensemble un choix de vie qui vous convienne. - Ensemble, nous évaluerons votre situation et votre demande. - Avec vous, nous réfléchirons aux possibilités mises à votre disposition. - Nous vous orienterons vers la personne ou le service adapté. - Nous pourrons vous guider dans vos démarches et favoriser la concertation entre tous les services en vous y associant. - Nous vous conseillerons sur «un choix de vie». Vous pouvez nous rencontrer : - lors des permanences : 4 bis rue Pasteur à Saintes, les lundis et vendredis de 9h à 12h et de 14h à 17h. Tél. : Fax : et sur rendez-vous le mardi, le mercredi et le jeudi site Internet : rubrique «Sénior Info CLIC». C est un dispositif départemental, son but est de promouvoir les droits, les services et la solidarité envers les personnes retraitées. Sénior Info est un service public gratuit, porté par le Pays de Saintonge Romane et majoritairement financé par le Conseil Général de la Charente-Maritime. Sénior Info 2 Sénior Info 3

3 MEMENTO Les numéros d urgence Permanence des soins : Elle indiquera la conduite à tenir. Elle fonctionne en semaine de 20h à 7h du matin et le week-end, du samedi 14h au lundi 7h ainsi que les jours fériés. Pour les autres créneaux horaires, contactez votre médecin traitant. En cas d urgence seulement SAMU SAMU pour sourds et malentendants Ou composer le SAMU social Police / Gendarmerie Pompiers N d urgence européen Centre anti-poison de Bordeaux Centre Hospitalier de Saintonge Clinique Richelieu Pharmacie de garde Plateforme Ministère de la Santé Les numéros utiles Clic du Pays de Saintonge Romane Conseil Général - DT Saintonge Romane (Délégation Territoriale) Conseil Général - DT Royan - Marennes - Oléron (Délégation Territoriale) MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées)... N vert : France Télécom Allo «service public» ou sur le site Internet...www.vosdroits.service-public.fr/F16910.xhtml Météo France Les numéros d écoute et de détresse Promotion de la santé mentale et prévention du suicide Sud du Département Charente- Maritime SOS Suicide ALMA (Maltraitance personnes âgées) France Alzheimer France Parkinson SOS Dépression Solitud écoute SOS Amitié Cancer info Association «Vivre son deuil» Alcooliques anonymes Les numéros personnels Nom... Prénom... Adresse... N de téléphone... Médecin traitant... Infirmière... Kinésithérapeute... Famille Voisin... N de téléphone... N de téléphone... N de téléphone... N de téléphone... N de téléphone... N de téléphone... N de téléphone... Carte de liaison N hésitez pas à la demander à notre service. Elle a été mise en place afin d améliorer la communication entre la personne âgée, sa famille et toutes les personnes intervenant auprès d elle, ceci en cas d hospitalisation en urgence. Elle doit impérativement être conservée avec la carte vitale pour garantir son objectif souhaité. Sénior Info 4 Sénior Info 5

4 S o m m a i re Senior-info...p3 Carte du Pays de Saintonge Romane...p93 Chapitre 1 - Les revenus pour votre retraite 1- Les étapes pour bien préparer votre retraite...p8 2- La retraite complémentaire... p10 3- L Allocation de Solidarité aux Personnes Agées (ASPA)... p10 4- Les assurances dépendances...p11 5- L épargne retraite... p12 6- L emploi des seniors... p14 7- La situation de veuvage... p15 9- Si vous êtes propriétaire... p17 Chapitre 2 - Prenez soin de vous! 1- Une alimentation équilibrée et variée... p18 2- L exercice physique... p21 3- Surveillez votre poids, vos vaccins et vos dents...p22 4- Entretenez votre mémoire...p24 5- Profitez de votre temps libre...p26 6- La sécurité...p29 Prévenir les accidents domestiques La sécurité routière Restez vigilant 6- La dépression... p31 Chapitre 3 - Bien vivre avec vos proches et les autres 1- Vous et votre partenaire...p32 2- Vous, vos enfants et vos petits-enfants...p32 3- Vous et vos parents...p34 4- Ensemble...p34 Chapitre 4 - Rester chez soi : un choix de vie 1- Les aides à la vie autonome...p37 L équipement du logement Le transport 2- Les services à domicile...p42 Les aides à domicile La restauration et le portage de repas La téléassistance Les services complémentaires 3- L aide aux aidants familiaux...p52 4- La Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH)...p54 Chapitre 5 - Les aides sociales et financières 1- L aide sociale générale départementale...p56 L aide à domicile (aide ménagère) L accueil familial et l entrée en établissement L Allocation Personnalisée d Autonomie (APA) 2- Les aides au logement...p59 Les allocations logement Les aides à l amélioration et l adaptation de l habitat 3- Les aides fiscales... p61 Liées aux personnes dépendantes Liées au logement Liées à l emploi d un salarié à domicile Liées à la famille Liées aux dons, cotisations et souscriptions Les exonérations ou réductions Chapitre 6- La santé et les soins 1- Votre assurance maladie...p64 L inscription à un régime d assurance maladie Les mutuelles La Couverture Maladie Universelle (CMU) 2- Les soins infirmiers à domicile...p65 Les infirmier(e)s libéraux Les aides soignant(e)s : Services de Soins Infirmiers A Domicile (SSIAD) 3- L Hospitalisation...p67 Le déroulement La prise en charge des frais d hospitalisation L accueil des familles d hospitalisés 4- Unité de Soins Longue Durée (USLD)...p69 5- Etablissement de soins de suite et de réadaptation ou convalescence et de repos...p69 6- L Hospitalisation A Domicile (HAD)...p70 7- Les soins palliatifs et l accompagnement de fin de vie... p71 Chapitre 7- Choisir son lieu de vie 1- Le logement locatif...p72 2- Les résidences services pour seniors...p72 3- L accueil familial : une alternative à l entrée en établissement...p73 4- L accueil de jour et l hébergement temporaire...p74 L Accueil de Jour (AJ) L Hébergement Temporaire (HT) 5- Les structures d hébergements...p75 Les Etablissements d Hébergement pour Personnes Agées (EHPA) Les Etablissements d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) 6- Les Maisons de Retraite Spécialisées (MRS)...p83 Chapitre 8- Pour votre tranquillité 1- L aide juridictionnelle et juridique...p84 2- La réforme de la protection juridique des majeurs...p85 3- Les règlements des litiges...p87 4- Préparer sa succession : testament et donation...p89 5- Organiser ses obsèques... p91 Glossaire...p94 Sénior Info 6 Sénior Info 7

5 Chapitre 1 LES REVENUS POUR VOTRE RETRAITE Les étapes pour bien préparer votre retraite Les caisses de retraite sont là pour vous conseiller, néanmoins elles ne vous verseront pas obligatoirement une pension de retraite lorsque vous atteindrez l âge légal de départ en retraite ou l âge du taux plein. Vous devez donc en faire la demande. Il est fortement conseillé de le faire 1 an et demi à 2 ans avant la date choisie pour votre départ en retraite. Avant tout chose, commencez par identifier les organismes de retraite dont vous relevez ou dont vous avez relevé au cours de votre vie professionnelle. Droit à l information Depuis 2003, le droit à l information retraite est mis en oeuvre par le GIP Info Retraite, qui regroupe la totalité des régimes de retraite obligatoires (de base et complémentaires). Vous pouvez également calculer le montant de votre future retraite en accédant au simulateur outil disponible sur le site. Maintenant, chaque personne reçoit un courrier (d une valeur purement indicative) commun à ses organismes de retraite obligatoire, récapitulant l ensemble de ses droits et comportant à partir de 55 ans une estimation de sa future retraite. Pour plus d information adressez-vous à votre ou vos organismes de retraite ou consultez le site Internet suivant : Aussi, vous trouverez, ce que change la réforme pour votre retraite. Vous les retrouverez sur vos bulletins de paie de l époque (si vous êtiez salarié) ou sur les relevés et documents divers adressés. Voici, toutes les démarches pour bien préparer votre départ en retraite : 1- Je demande mon relevé de carrière 2- Je vérifie et je complète 3- Le cas échéant, je rachète des trimestres 4- J estime le montant de ma retraite 5- Je choisis la date de mon départ 6- Je demande ma retraite Renseignez-vous auprès de votre caisse de retraite la plus proche : Vous appartenez au régime général : Point d Accueil retraite CARSAT Résidence Pierre Loti 76 cours Lemercier Les techniciens des agences et points d accueil retraite reçoivent les assurés uniquement sur rendez-vous. En téléphonant au (24h/24) - 7j/7 - prix d un appel local depuis un poste fixe. Pour appeler depuis l étranger, d une box, ou d un mobile, composer le Site Internet : fr/cram/retraite/17.php Vous êtes ouvrier ou employé du régime agricole : «Service retraite» de la MSA des Charentes. Fief Montlouis 1 Bd Vladimir Saintes Cedex Permanence téléphonique du lundi au vendredi de 8h à 17h : Tél. : Permanence physique : du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h15 à 17h. Site Internet : Vous êtes agent SNCF : Service Action Sociale de la SNCF : 17 avenue Jules Dufaure Tél. : Vous êtes artisan, commerçant et industriel et dépendez du Régime social des indépendants. RSI La Rochelle CHARENTE-MARITIME Site annexe 7 rue de la Scierie La Rochelle Tél. : Fax : Tous les jours sauf le mercredi (fermé) de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30. Site Internet : Vous exercez une profession libérale : Caisse Nationale d Assurance Vieillesse des Professions Libérales 102 rue de Miromesnil PARIS Tél. : Tous les jours de 9h30 à 12h30 et 14h à 16h30 Fax : Site Internet : Sénior Info 8 Sénior Info 9

6 Le ministère du Travail a édité un guide détaillé pour répondre à toutes les questions relatives à la retraite et intégrant toutes les nouveautés issues de la réforme du système des retraites : «Ma retraite» est un guide pour comprendre et préparer votre retraite, il est consultable et téléchargeable sur : Site Internet : gouvernement/ma-retraite-un-guidepour-comprendre-et-preparer-votreretraite Le dépôt de la demande doit se faire auprès de votre mairie ou son CCAS qui la fera parvenir à la Caisse des Dépôts - SASPA : Branche retraite Rue du Vergne Bordeaux cedex Tél. : Conseiller à votre disposition de 13h30 à 16h. La retraite complémentaire Aucune retraite n est accordée automatiquement. Vous devez faire votre demande de retraite complémentaire si vous en avez souscrit une. Elle s ajoutera à votre retraite de base. Pour tous renseignements, s adresser : - à votre dernière caisse, - au Site Internet : - ou au Centre d Information et de Coordination de l Action Sociale (CICAS) : Sénior Info 10 Immeuble «le Sextant» Le Bout blanc Rue de la Trinquette La Rochelle Tél. : (Se munir de son numéro de sécurité sociale). Permanences du CICAS, seulement sur rendez-vous, le mardi à la mairie de Les Gonds : 9 rue Maurice Ravel. L allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) L ASPA remplace depuis le 1 er janvier 2007, les allocations spéciales et supplémentaires. Elle a pour objectif de garantir un revenu minimum aux personnes âgées. Elle concerne les personnes n ayant pas ou peu cotisé qui répondent aux conditions suivantes : avoir au moins 65 ans ou 60 ans en cas d inaptitude au travail, résider en France, disposer de ressources inférieures à un plafond fixé chaque année par décret (www.legifrance.gouv.fr). Les assurances dépendances L assurance dépendance prend généralement la forme de rentes mensuelles qui viennent compléter les revenus d un retraité pour lui permettre de continuer à vivre à domicile aidé des services appropriés ou de financer son séjour dans un établissement spécialisé. Chaque assureur, selon ses contrats, ne déclenche pas les rentes pour des situations similaires : certains ne couvrent que la dépendance dite «totale», d autre «partielle». Il faut se renseigner. Souvent, un examen médical, contrôlé par le médecin de l assurance est exigé. On peut distinguer deux types de contrat de dépendance, les contrats d épargnes et les contrats de prévoyance : Les contrats d épargne dépendance permettent le versement d une rente viagère majorée en cas de dépendance. Ils ne sont pas à fonds perdus. Lorsque l assuré décède sans avoir été dépendant ou lorsque tous les capitaux n ont pas été convertis en rente dépendance, les fonds disponibles peuvent être versés aux bénéficiaires désignés au contrat. Les contrats de prévoyance couvrent uniquement le risque de dépendance. Si l assuré reste en bonne santé, les sommes versées sont perdues. Sénior Info 11

7 Voici les principales compagnies d assurances ou mutuelles et établissements bancaires qui proposent des contrats d assurance dépendance par le site Agevillage mis à jour le 09/03/2011 : ALLIANZ AG2R La mondiale (Safir plus Autonomie) AGIPI : Association d assurés pour la Retraite, l Epargne et le Prévoyance, partenaire d AXA (Contrat de dépendance Egard) CNP Assurances Crédit mutuel CIC (Plans autonomie) Prédica / Crédit Agricole (Assurance dépendance) L épargne retraite Notre système actuel de retraite par répartition ne correspond plus à la courbe des âges de la population française. Avec l augmentation du nombre de personnes âgées et l allongement de la durée de vie, le montant des cotisations ne suffit plus à financer les retraites. Afin de s assurer de revenus plus confortables pour sa retraite, la Sénior Info 12 Groupama (Avenir Autonomie) Maaf (Aviseo Autonomie) MMA (MMA Autonomie) Prévoir (Autonomie Bien être) AXA (Formule Autonomie) LCL (Cosy) Malakoff Médéric (Cap futur Autonomie) Macif (Garantie Autonomie) Premalliance (Présentiel) La banque postale (Protectys autonomie) UNPPMF (Indépendance Service) solution pour ceux qui le peuvent est de se construire une épargne complémentaire. L épargne retraite est une forme d épargne par capitalisation, constituée à partir des versements périodiques de l épargnant. Les sommes sont bloquées jusqu au départ à la retraite. Elles sont alors versées sous forme de capital ou transformées en rente viagère. Comparatif des solutions de retraite complémentaire individuelle Cette liste n est pas exhaustive, elle peut évoluer. Assurance-vie épargne individuelle PERP * retraite individuelle Retraite Madelin retraite individuelle Préfon retraite retraite individuelle Avantages Liberté de gestion, le capital reste disponible, placement ouvert à tous. Cotisations déductibles de l impôt sur les revenus (selon plafonds). Cotisations déductibles de l impôt sur les revenus (selon plafonds). Cotisations déductibles de l impôt sur les revenus (selon plafonds), rente viagère basée sur le début des versements et non au dénouement du contrat. Inconvénients Placement ne présentant pas d avantage spécifique dédié à l épargne retraite, sortie en capital ou en rente viagère, mais dans ce cas, calculée au dénouement du contrat. Epargne bloquée jusqu à la retraite. Placement réservé aux salariés, sortie du plan épargne en rente viagère uniquement, cotisations obligatoires durant toute la durée du PERP. Réservé aux indépendants (commerçants, artisans, professions libérales ). Sortie du plan épargne en rente viagère uniquement, cotisations obligatoires minimales durant toute la durée du contrat Madelin. Réservé aux fonctionnaires et agents de la fonction publique. Sénior Info 13

8 * Le Plan d Epargne Retraite Populaire ou PERP est un plan d épargne-retraite individuel, pouvant être souscrit par tout individu. Les sommes sont bloquées jusqu au départ à la retraite, et servies uniquement sous forme de rente. Dans un PERP, l avantage fiscal a lieu à l entrée : les versements sont déductibles du revenu imposable, dans la L emploi des seniors Cumul retraite et emploi Les conditions de cumul emploiretraite (à ne pas confondre avec la cessation progressive d activité) ont été assouplies par la loi du 21 août 2003 portant sur la réforme des retraites et sur la loi de financement de la Sécurité Sociale de Il est donc désormais possible de cumuler votre retraite avec les revenus provenant d une activité professionnelle. Les conditions de ce cumul peuvent présenter des différences d un régime à l autre. Avant de reprendre une activité salariée, il convient donc de vous renseigner auprès de votre caisse ou des caisses de retraite dont vous dépendez. limite d un certain plafond ; en revanche, après le départ à la retraite, la rente viagère est soumise à l impôt sur le revenu. Source : Comparateur d assurance complet et indépendant Un conseiller retraite vous précisera si vous pouvez bénéficier du cumul emploi-retraite avec ou sans limite de ressources. Site Internet : Mesures en faveur de l emploi des seniors Pour favoriser une gestion active des âges dans les entreprises et les branches, l article 87 de la loi de financement de la Sécurité Sociale de 2009 les incitent à conclure des accords ou à établir des plans d action en faveur de l emploi des salariés âgés. Vous trouverez les mesures seniors sur La situation de veuvage Etre veuf(ve) vous donne des droits : pensions de réversion, aides financières des mutuelles, succession La pension de réversion La quasi-totalité des régimes de retraite prévoit un mécanisme dit «de réversion». Il permet au conjoint d un assuré décédé ou disparu de bénéficier, sous certaines conditions (souvent en fonction de l âge, de la situation maritale et des revenus du survivant), d une partie de la retraite qu il percevait ou aurait pu percevoir. Avant toute chose, en cas de décès d un conjoint retraité (ou d un parent isolé), il convient : - de prévenir le plus rapidement possible les différentes caisses de retraite versant une pension (régimes de base et régimes complémentaires), - de joindre à vos courriers un acte de décès ou tout autre document d état civil mentionnant la date du décès. Ceci permettra d interrompre le versement de la retraite du conjoint (ou du parent) décédé et d éviter ainsi d éventuelles demandes de remboursements. La retraite correspondant au mois durant lequel est survenu le décès est généralement versée en totalité, quelle que soit la date du décès. Bon à savoir : Demande unique pour les régimes de base Les rapprochements entre certains régimes vous permettent de faire une seule demande de pension de réversion. Par exemple, avec une seule demande, vous pouvez obtenir - le cas échéant - votre pension de réversion auprès du régime général des salariés (CNAV), du régime agricole (MSA), du régime des artisans et commerçants (RSI), du régime des professions libérales (CNAVPL), du régime des cultes (CAVIMAC). Interrogez l une de vos caisses de retraite pour savoir si vous pouvez bénéficier de cette demande unique. Sénior Info 14 Sénior Info 15

9 Les pensions de réversion des retraites complémentaires Pour vous informer et/ou demander votre pension de réversion, vous pouvez contacter un conseiller retraite au Ces deux pensions de réversion ne sont pas attribuées automatiquement, il faut les demander. Ne tardez pas, il n y a pas de rétroactivité. Le service «Action sociale» des mutuelles La perte d un être cher entraîne des formalités complexes, que la douleur rend parfois difficiles à accomplir. Pour vous aider à faire face au deuil, certaines complémentaires comme par exemple le Groupe Agrica ou Humanis vous soutient, vous informe et vous conseille. Leur service «action sociale» met en place un dispositif complet d accompagnement du conjoint en situation de veuvage (Par exemple : aide aux frais d obsèques, sessions d accompagnement du deuil ). La plupart des aides sont soumises à conditions (d âge, de ressources ou d affiliation). N hésitez pas à contacter votre mutuelle. L héritage et/ou la succession Pour préserver les biens mobiliers avant le règlement de la succession, vous pouvez demander à un huissier de justice d établir un inventaire, voire de poser des scellés. Pour déclencher le règlement de la succession, contactez votre notaire qui vérifiera s il existe ou non un testament déposé chez lui ou chez un autre notaire. Il pourra alors procéder aux partages. Une fois la succession réglée, il est indispensable : - d établir une déclaration de succession, - de payer les droits de succession. Si vous êtes propriétaire Vous pouvez louer une pièce de votre maison ou appartement qui devient trop grand(e) et/ou dont les charges deviennent trop lourdes. Néanmoins, celle-ci doit répondre à certaines conditions : - mesurer au moins 9 m 2 avec une hauteur sous plafond de 2,2 m. - avoir une fenêtre donnant sur l extérieur. - détenir un point d eau, - permettre l accès à une salle d eau et des toilettes. Si vous le/la louez meublé(e), vous bénéficierez d une fiscalité plus avantageuse. Vous pouvez aussi vous renseigner à l ADIL (Cf. chapitre 5 - Les aides au logement p 59). Sénior Info 16 Sénior Info 17

10 Chapitre 2 Prenez soin de vous! Aujourd hui, les seniors vivent de plus en plus longtemps et en bonne santé. Il appartient à chacun, dans tous les aspects de sa vie quotidienne, de préserver son capital santé. Pour bien vivre votre retraite, votre corps aussi mérite que vous vous occupiez de lui. Ces dernières années, la mise en place du Programme National Nutrition Santé (PNNS): «manger bouger», est apparue comme une priorité de santé publique. Le rôle joué par la nutrition comme facteur de protection ou de risque des pathologies les plus répandues en France est de mieux en mieux compris, qu il s agisse du cancer, des maladies cardiovasculaires, de l obésité, de l ostéoporose ou du diabète de type 2. Grâce à votre alimentation et à votre mode de vie, vous pouvez les prévenir ou les limiter considérablement. Une alimentation équilibrée et variée La retraite est une période de transition propice à des changements dans votre vie quotidienne. Elle peut être l occasion de réaménager votre temps et de revoir certaines de vos habitudes, notamment dans le domaine de l alimentation. En effet, la nutrition est un facteur important de santé et de bien être. Trois règles d or : - manger de tout modérément mais suffisamment et faire quatre repas, - boire en quantité suffisante, - ne pas oublier les aliments riches en vitamines, minéraux et protéines Bon à savoir : Le sucre et les produits sucrés ne sont pas fondamentalement nécessaires à l équilibre alimentaire. Mais ils font à tout âge, le bonheur des gourmands. Si vous n avez pas de raison médicale de vous en priver, inutile de bouder votre plaisir! Tout est question de modération! L hydratation : 1, 5 litres par jour N attendez pas d avoir soif pour boire. La déshydratation est souvent constatée chez les seniors et peut mener à l hospitalisation. Cette déshydratation reste encore un important facteur de mortalité chez les plus âgés. Il faut donc boire plus que son corps semble réclamer. Mais vous n êtes pas obligé de boire uniquement de l eau : soupe, bouillon, tisane, thé ou café léger permettent aussi de s hydrater tout en variant les plaisirs. Etre hydraté, c est vieillir moins vite, physiquement et intellectuellement. En plein été : - boire abondamment, - ouvrir et fermer les fenêtres tôt le matin afin de rester au frais, - faire attention aux écarts de température, - humecter le corps soit en prenant une douche, soit avec un gant, soit à l aide d un brumisateur, - éviter de sortir au soleil pendant les heures les plus chaudes (entre 11h et 16h), - diminuer votre activité, - consulter votre médecin traitant afin de modifier éventuellement le traitement, en particulier s il comprend des diurétiques ou des neuroleptiques, - éviter l isolement et ne pas hésiter à appeler la mairie. Voici ce qu un adulte en bonne santé devrait théoriquement boire, au minimum, par jour : - 1,5 litres d eau si la température extérieure est à 28 c. - 1,95 litres d eau si la température extérieure est à 39 c. - 2,25 litres d eau si la température extérieure est à 45 c. Conseils : - limiter les boissons en soirée, pour éviter de se lever la nuit, - se faire livrer les bouteilles d eau minérale - c est souvent gratuit! - boire en mangeant pour stimuler l appétit, - avoir en permanence, à portée de la main, une bouteille d eau minérale pour entretenir votre patrimoine osseux, - boire abondamment chaque fois que vous absorbez un médicament. Une bonne hydratation quotidienne reste la plus efficace des préventions. Sénior Info 18 Sénior Info 19

11 Les aliments riches en minéraux, vitamines et protéines sont indispensables. Une alimentation diversifiée permet d entretenir son corps et de prévenir les troubles du vieillissement. Votre ration journalière doit être composée de la manière suivante : 1 matière grasse 2 viandes ou poissons ou œufs 3 produits laitiers 4 céréales / pains / féculents (pâtes, riz, pommes de terre ou légumes secs) 5 légumes et fruits 6 verres d eau Le calcium majoritairement présent dans les produits laitiers et certaines eaux minérales, permet de prévenir l ostéoporose. Cette maladie s attaque aux os en les rendant plus poreux et donc beaucoup plus fragiles. L os, fragilisé par la maladie, ne peut résister aux activités courantes de la vie quotidienne. La déminéralisation est responsable de 3 fractures sur 4 (tassements de vertèbres). Pour plus d information, vous pouvez aller sur le site suivant : Prévention santé / Maladie de A à Z / Ostéoporose. Après 50 ans, il est conseillé de consommer 1200 mg de calcium par jour. Exemple d équivalence : - 2 yaourts - 30 g de gruyère - 1 bol de lait g de fromage blanc. Les vitamines : * La vitamine D est fabriquée par l organisme grâce aux rayons du soleil, elle est nécessaire à la fixation du calcium. C est une bonne raison de vous conseiller les promenades en plein air! L alimentation quotidienne apporte aussi de la vitamine D : le foie de poisson, les poissons gras comme le saumon, le hareng, les sardines, les œufs et les produits laitiers non écrémés. * La vitamine B12 participe au bon fonctionnement des cellules nerveuses notamment chez les personnes atteintes de la maladie d Alzheimer. Elle est particulièrement présente dans le foie de morue, les harengs et les maquereaux. Les protéines : Elles sont particulièrement nécessaires à l entretien des os et des muscles et contribuent à prévenir les risques de chute. Les meilleures protéines sont celles de la viande, du poisson, des œufs et des produits laitiers, mais aussi celles du pain complet et des légumes secs. Il est nécessaire de varier les sources en protéines. Il est conseillé de consommer : 1g de protéine par jour et par kg de poids corporel, soit 65 g pour 65 kg. Exemple : pour une personne de 65 kg = il est conseillé 250 g de poisson ou de viande / jour. L exercice physique La qualité de vie dépend en grande partie de sa santé osseuse. Même modéré, l exercice physique régulier est très utile pour la masse osseuse, les articulations et les muscles. Il est recommandé pour lutter contre l ostéoporose et par conséquent les chutes. Il permet, à tout âge, de «régénérer» du muscle! L exercice physique ne signifie pas forcément faire du sport ou des exercices compliqués de gymnastique. Le repas doit être un moment de plaisir : Mettre le couvert, prendre le temps d un vrai repas assis même si on est seul, se faire inviter, aller se restaurer à l extérieur et /ou inviter ses enfants, ses amis, ses petits-enfants favorisent l appétit. N hésitez pas à vous faire aider pour préparer les repas par une aide à domicile par exemple. Il est important d être entouré. C est avant tout bouger suffisamment chaque jour, soit 30 min. Tâches domestiques (ménage, etc.) activités de loisirs (marche, danse, natation, gymnastique d entretien, modelage, etc.), activités semblet-il anodines (monter les escaliers, s occuper de ses plantes), activités en plein air (aller chercher son pain, promener son chien, faire ses courses ou jardiner ), sont autant de solutions adaptées à vos possibilités pour entretenir votre forme et votre mobilité. Sénior Info 20 Sénior Info 21

Patrizia Tilly - Fotolia.com

Patrizia Tilly - Fotolia.com Patrizia Tilly - Fotolia.com Préserver sa santé Avec l âge, le manque d activité, votre santé peut se fragiliser. Des gestes simples, une bonne hygiène de vie peuvent permettre de se maintenir en forme.

Plus en détail

la maladie d Alzheimer

la maladie d Alzheimer Prévenir... les difficultés de vie avec un proche atteint de la maladie d Alzheimer 27 La maladie d Alzheimer n est pas la maladie d une seule personne 800 000 français sont atteints par la maladie d Alzheimer

Plus en détail

Veufs MARS 2015. Veuvage, vos droits. B Retraite de réversion. B Allocation de veuvage. B Autres prestations

Veufs MARS 2015. Veuvage, vos droits. B Retraite de réversion. B Allocation de veuvage. B Autres prestations Veufs MARS 2015 Veuvage, vos droits B Retraite de réversion B Allocation de veuvage B Autres prestations Veuvage, vos droits À la perte de votre conjoint, de nombreuses démarches sont à accomplir. L Assurance

Plus en détail

Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite de réversion

Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite de réversion Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite de réversion Nous sommes soucieux de vous apporter une aide pour l accomplissement de vos démarches. Pour cela nous avons créé

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

Retraités du Régime Agricole

Retraités du Régime Agricole Retraités du Régime Agricole Des aides pour vivre à domicile 2015 www.msa49.fr Favoriser le maintien à domicile des personnes retraitées C est : Aider, à leur domicile, en foyer logement ou en MARPA *,

Plus en détail

Parlons retraite. Découvrez notre nouveau site. Mes dates de paiement. CALENDRIER PAIEMENTS 2014 Votre retraite de base

Parlons retraite. Découvrez notre nouveau site. Mes dates de paiement. CALENDRIER PAIEMENTS 2014 Votre retraite de base La lettre aux retraités du régime général de la Sécurité sociale Parlons retraite 2014 Du nouveau sur notre site national www.lassuranceretraite.fr Fotolia Découvrez notre nouveau site Désormais, la page

Plus en détail

Seniors en Vacances OFFREZ DU BIEN-ÊTRE À VOS SENIORS. Parce que les vacances, c est essentiel.

Seniors en Vacances OFFREZ DU BIEN-ÊTRE À VOS SENIORS. Parce que les vacances, c est essentiel. 2015 Seniors en Vacances OFFREZ DU BIEN-ÊTRE À VOS SENIORS Parce que les vacances, c est essentiel. Un outil innovant au service de vos politiques sociales Ce programme déployé par l ANCV depuis 2007 a

Plus en détail

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Action sociale Nos actions dans le domaine du handicap L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Assumer au quotidien une situation de handicap est difficile pour une famille

Plus en détail

LES MATINALES DE LA FONDATION

LES MATINALES DE LA FONDATION LES MATINALES DE LA FONDATION «Alimentation, quoi de neuf chez les seniors? Bien s alimenter pour bien vieillir» Conférence du Docteur Carol SZEKELY, Chef de Pôle AGE HUPNVS Hôpital Charles Richet à Villiers-le-Bel

Plus en détail

Droits et aides pour les aidants familiaux «Être aidant être soi» Prendre soin de soi c est prendre soin de l autre.

Droits et aides pour les aidants familiaux «Être aidant être soi» Prendre soin de soi c est prendre soin de l autre. Droits et aides pour les aidants familiaux «Être aidant être soi» Prendre soin de soi c est prendre soin de l autre. 1 Qu est-ce qu un aidant familial Une personne qui vient en aide, à titre non professionnel

Plus en détail

auremar - Fotolia.com

auremar - Fotolia.com auremar - Fotolia.com Bien vivre chez soi Différents dispositifs permettent aux seniors giffois de rester chez eux avec des repas à domicile, des aides ponctuelles comme le ménage, le repassage, les courses

Plus en détail

Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits

Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits Des questions sur la retraite? Notre newsletter «Tremplin Retraite», la lettre des actifs vous informe régulièrement sur l actualité, vos droits,

Plus en détail

Votre maintien à domicile financé en cas de dépendance *. MGEN. mgen.fr COMPLÉMENT AUTONOMIE. Rente mensuelle jusqu à 450

Votre maintien à domicile financé en cas de dépendance *. MGEN. mgen.fr COMPLÉMENT AUTONOMIE. Rente mensuelle jusqu à 450 COMPLÉMENT AUTONOMIE Votre maintien à domicile financé en cas de dépendance *. Capital 1 er équipement à partir de 750 Rente mensuelle jusqu à 450 * Dans les limites et conditions de la notice d information

Plus en détail

> Présentation du programme... 3. > Peps Eurêka - Mémoire : Pour donner du Peps à ses neurones et à sa vie... 4

> Présentation du programme... 3. > Peps Eurêka - Mémoire : Pour donner du Peps à ses neurones et à sa vie... 4 2 SOMMAIRE > Présentation du programme... 3 > Peps Eurêka - Mémoire : Pour donner du Peps à ses neurones et à sa vie... 4 > L Équilibre, où en êtes-vous? : Prévenir les chutes et apprendre à se relever

Plus en détail

au départ en vacances www.francealzheimer.org Un malade, c est toute une famille qui a besoin d aide

au départ en vacances www.francealzheimer.org Un malade, c est toute une famille qui a besoin d aide VOS aides au départ en vacances www.francealzheimer.org Un malade, c est toute une famille qui a besoin d aide Cabourg, Autrans, Grasse, Pornichet, La Rochelle, La carte des destinations de vacances laisse

Plus en détail

LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE

LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE Préparer sa retraite MA RET RAITE Sommaire Le système de retraite en France, deux grands principes...2 Pour les régimes du privé, du salariat agricole, de l

Plus en détail

Liste des pièces à fournir pour une demande de prise en charge des frais d hébergement en maison de retraite au titre de l aide sociale

Liste des pièces à fournir pour une demande de prise en charge des frais d hébergement en maison de retraite au titre de l aide sociale Centre Communal d Action Sociale 01.34.90.89.73 Liste des pièces à fournir pour une demande de prise en charge des frais d hébergement en maison de retraite au titre de l aide sociale - Livret de Famille

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

LES AIDES AUX PERSONNES AGÉES

LES AIDES AUX PERSONNES AGÉES GUIDE Liens sur les sites officiels : www.service-public.fr et www.social-sante.gouv.fr Sur la Page d accueil du site clic sur particuliers Ou accès direct sur le lien de page correspondante 1 Page mise

Plus en détail

Guide pratique de l épargnant

Guide pratique de l épargnant Guide pratique de l épargnant Article 83 euro rendre votre contrat / Effectuer des versements individuels facultatifs / La vie de votre contrat en 8 questions / C otre complément de revenu / Consulter

Plus en détail

Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite personnelle

Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite personnelle Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite personnelle Le formulaire de demande de retraite est à compléter et à envoyer par voie postale à la Carsat. Vous pouvez aussi

Plus en détail

Livret d accueil du service Accueil temporaire. Maison Saint Cyr Rennes

Livret d accueil du service Accueil temporaire. Maison Saint Cyr Rennes Livret d accueil du service Accueil temporaire Maison Saint Cyr Rennes 1 L Accueil temporaire pour qui? L Accueil temporaire s adresse aux personnes âgées qui vivent à domicile et qui souhaitent un séjour

Plus en détail

AIDES SOCIALES 2015 Cocher la case correspondante à l aide concernée

AIDES SOCIALES 2015 Cocher la case correspondante à l aide concernée Pour tout renseignement, contacter le Centre de la Relation Clients : Tél. 01 44 90 13 33 Fax 01 44 90 20 15 Formulaire de contact accessible sur notre site Internet www.crpcen.fr AIDES SOCIALES 2015 Cocher

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS L association «Les Petits Malins» a pour mission d organiser et de mettre en place des activités socio-éducatives pour les enfants à partir de trois ans

Plus en détail

Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie

Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie Action Sociale I janvier 2013 I Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie Plan d actions personnalisé Aides d urgence : ARDH et ASIR Logement et cadre de vie Secours exceptionnels Le

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere.

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere. LIVRET D ACCUEIL des services à la personne + d infos : www.ville-laverriere.com CCAS CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière Agrément qualité Service d Aide à la Personne : 267802783 Délivré

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE NOUVELLES GARANTIES PRÉVOYANCE

DOSSIER DE PRESSE NOUVELLES GARANTIES PRÉVOYANCE DOSSIER DE PRESSE NOUVELLES GARANTIES PRÉVOYANCE Protection ACCIDENT Protection HOSPI Capital ÉQUIPEMENT HANDICAP / DÉPENDANCE Contact presse : Stéphanie ARREGROS Responsable Communication Tél. : 01 64

Plus en détail

SERVICES. aux Adhérents NOUS NOUS ENGAGEONS À ÊTRE PLUS QU UNE MUTUELLE

SERVICES. aux Adhérents NOUS NOUS ENGAGEONS À ÊTRE PLUS QU UNE MUTUELLE SERVICES aux Adhérents NOUS SOMMES PARCE BIEN QUE PLACÉS VOUS ÊTES POUR PLUS VOUS QU UN COMPRENDRE MÉDECIN, NOUS NOUS ENGAGEONS À ÊTRE PLUS QU UNE MUTUELLE Services aux adhérents + En partenariat avec

Plus en détail

La MSA peut prendre en charge différentes formes d aide pour faciliter la vie quotidienne des retraités à leur domicile.

La MSA peut prendre en charge différentes formes d aide pour faciliter la vie quotidienne des retraités à leur domicile. DEMANDE D ACCOMPAGNEMENT A DOMICILE Informations pratiques Vous êtes retraité du régime agricole et vous souhaitez bénéficier d une prise en charge de la MSA pour pouvoir recourir à des services vous permettant

Plus en détail

Mieux comprendre la protection sociale

Mieux comprendre la protection sociale Mieux comprendre la protection sociale www.cnrs.fr Direction des ressources humaines Service du développement social Septembre 2010 1 - En préambule Premier volet : ma protection sociale en quelques lignes

Plus en détail

La téléassistance en questions

La téléassistance en questions 8 La téléassistance en questions Il y a une coupure de courant, qu est-ce que je fais? Vous ne faites rien. Une batterie de secours de plusieurs heures est incluse dans le transmetteur. Vous pouvez éventuellement

Plus en détail

La santé. Les établissements de l entité Mutualité Santé Services

La santé. Les établissements de l entité Mutualité Santé Services 1 solidaire Apporter une réponse concrète aux besoins de la population en matière de santé, selon des principes fondamentaux de solidarité et d entraide. Développer un important réseau d œuvres sanitaires

Plus en détail

Aides financières pour les patients de moins de 60 ans atteints de maladie chronique Véronique LACROIX FRANCOIS

Aides financières pour les patients de moins de 60 ans atteints de maladie chronique Véronique LACROIX FRANCOIS Aides financières pour les patients de moins de 60 ans atteints de maladie chronique Véronique LACROIX FRANCOIS Définition Qu est ce qu une pathologie chronique? «C est une maladie de longue durée, évolutive,

Plus en détail

La pension minière de réversion

La pension minière de réversion La pension minière de réversion DdRS Dossier de demande Une notice explicative pour vous aider dans vos démarches ainsi que la liste des pièces justificatives à joindre à votre demande La demande de pension

Plus en détail

Pour préparer et vivre votre retraite, toutes les solutions sont là, au Crédit Mutuel. Ma retraite

Pour préparer et vivre votre retraite, toutes les solutions sont là, au Crédit Mutuel. Ma retraite Pour préparer et vivre votre retraite, toutes les solutions sont là, au Crédit Mutuel Ma retraite Pour préparer et vivre votre retraite, toutes les solutions sont là, au Crédit Mutuel. La retraite : certains

Plus en détail

PRESENTATION ACTION SOCIALE PREVOYANCE MICHELIN

PRESENTATION ACTION SOCIALE PREVOYANCE MICHELIN PRESENTATION ACTION SOCIALE PREVOYANCE MICHELIN 1 1 L ACTION SOCIALE NOS VALEURS SOLIDARITÉ Valeur centrale, elle s exprime par la mise en œuvre d interventions au profit de tous ses clients : entreprises,

Plus en détail

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée»

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» «SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» intéresser, l entendre, et transformer en soins de vie ce qu elle veut nous dire qu elle soit atteinte

Plus en détail

L offre IRP AUTO partenaire des Écoles de conduite

L offre IRP AUTO partenaire des Écoles de conduite L offre IRP AUTO partenaire des Écoles de conduite www.irp-auto.com IRP AUTO Qui sommes-nous? Nos métiers IRP AUTO, est le groupe de protection sociale des professionnels de l automobile. Il regroupe des

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 4. Demande et calcul de la retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 4. Demande et calcul de la retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 4 JUIN 2015 Demande et calcul de la retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref...

Plus en détail

Comment choisir sa maison de retraite?

Comment choisir sa maison de retraite? Les Essentiels Les Essentiels de Cap Retraite n 5 Résidence du soleil Comment choisir sa maison de retraite? 6 FICHES PRATIQUES Les différents types d établissement Les coûts en maison de retraite Le dossier

Plus en détail

Action sociale. Demande d aide pour Bien vieillir chez soi

Action sociale. Demande d aide pour Bien vieillir chez soi Nous sommes là pour vous aider Action sociale Demande d aide pour Bien vieillir chez soi Action sociale Vivre chez soi Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre demande. Pour nous contacter

Plus en détail

Votre épargne s épanouit dans une mutuelle qui n oublie pas d être une mutuelle, elle

Votre épargne s épanouit dans une mutuelle qui n oublie pas d être une mutuelle, elle Votre épargne s épanouit dans une mutu qui n oublie pas d être une mutu, Votre épargne a tout à gagner des valeurs qui nous animent, Éditorial Fondée à l origine par et pour les anciens combattants, la

Plus en détail

Les délais à respecter

Les délais à respecter Les délais à respecter Dans les 24 heures Contacter les pompes funèbres et organiser les obsèques Si le défunt a souscrit une assurance Garantie obsèques au Crédit Agricole*, prévenir Assistance Obsèques

Plus en détail

A l écoute de ses aînés, Paris mène des actions dynamiques et solidaires pour valoriser leur implication dans la cité et accompagner les plus fragiles

A l écoute de ses aînés, Paris mène des actions dynamiques et solidaires pour valoriser leur implication dans la cité et accompagner les plus fragiles DOSSIER DE PRESSE Février 2011 A l écoute de ses aînés, Paris mène des actions dynamiques et solidaires pour valoriser leur implication dans la cité et accompagner les plus fragiles Contact presse Service

Plus en détail

Assurances de Personnes des Chefs d entreprise

Assurances de Personnes des Chefs d entreprise Conférence / Débat Assurances de Personnes des Chefs d entreprise Les 3 piliers de votre protection sociale La Santé La Retraite La Prévoyance Complémentaire Santé Complémentaire Retraite Complémentaire

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR / DOCUMENT INDIVIDUEL

CONTRAT DE SEJOUR / DOCUMENT INDIVIDUEL CONTRAT DE SEJOUR CONTRAT DE SEJOUR / DOCUMENT INDIVIDUEL DE PRISE EN CHARGE DE PRISE EN CHARGE Accueil de Jour «Maison Bleue» Le contrat de séjour définit les droits et les obligations de l'etablissement

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

P.A.R.A.D.S. PÔLES D ACCUEIL EN RÉSEAU POUR L ACCÈS AUX DROITS SOCIAUX

P.A.R.A.D.S. PÔLES D ACCUEIL EN RÉSEAU POUR L ACCÈS AUX DROITS SOCIAUX P.A.R.A.D.S. PÔLES D ACCUEIL EN RÉSEAU POUR L ACCÈS AUX DROITS SOCIAUX MAI 2011 SOMMAIRE ADMINISTRATIF - DOMICILIATION - C.N.I Carte Nationale d Identité - EXTRAIT D ACTE DE NAISSANCE - DEMANDE D ASILE

Plus en détail

Guide pratique de l employeur

Guide pratique de l employeur ENTREPRISE Régime complémentaire de prévoyance et frais de santé Guide pratique de l employeur AGRI PRÉVOYANCE 81968 GUIDE EMPLOYEUR- PREVOYANCE SANTE.indd 1 04/11/13 10:15 02 AGRI PRÉVOYANCE RÉGIME COMPLÉMENTAIRE

Plus en détail

QUALIOPÉE PRÉVOYANCE ENTREPRISE GUIDE PRATIQUE ASSURÉ

QUALIOPÉE PRÉVOYANCE ENTREPRISE GUIDE PRATIQUE ASSURÉ QUALIOPÉE PRÉVOYANCE ENTREPRISE GUIDE PRATIQUE ASSURÉ QUALIOPÉE PRÉVOYANCE ENTREPRISE VOTRE CONTRAT PRÉVOYANCE EN PRATIQUE Votre entreprise a mis en place un contrat de prévoyance complet : garanties +

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

MAMI SENIORS Livret d accueil

MAMI SENIORS Livret d accueil MAMI SENIORS Livret d accueil Maison «Mami seniors» : Un espace d accueil de jour non médicalisé. C est un lieu de rencontres, d échanges et d animation au cœur de Toulon. Soucieux de cultiver le lien

Plus en détail

MALAKOFF MÉDÉRic AssistAnce

MALAKOFF MÉDÉRic AssistAnce VOTRE ASSISTANCE SANTÉ À DOMICILE MALAKOFF MÉDÉRic AssistAnce Avec Malakoff Médéric Prévoyance et Malakoff Médéric Mutuelle, bénéficiez de nouveaux services gratuits 24h/24 et 7j/7 grâce à votre n d identification

Plus en détail

Compensation. Mots-clés de l aide à l autonomie

Compensation. Mots-clés de l aide à l autonomie Mots-clés de l aide à l autonomie Compensation Aide ou ensemble d aides de toute nature apportées à une personne subissant des altérations substantielles et durables de son état physique, intellectuel

Plus en détail

LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS

LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS ANJEU-TC juin 2008-1 - PETIT GUIDE PRATIQUE LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS Dès 18 ans, le jeune est légalement capable de tous les actes de la vie civile et ses parents ne peuvent plus agir pour son

Plus en détail

Projet d Accueil. Entre Parent(s) et Assistant Maternel

Projet d Accueil. Entre Parent(s) et Assistant Maternel Outil proposé par les Relais Parents Assistants Maternels des Côtes d Armor dans le cadre de leur mission d accompagnement. Ce document n a pas de valeur légale ou réglementaire. Juin 2012 Projet d Accueil

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

9 Référentiel de missions de l agence du service civique

9 Référentiel de missions de l agence du service civique BINOME 21 PROJET ASSOCIATIF 2011-2013 Pour une solidarité intergénérationnelle Erard Marie-Françoise Sommaire 1 Objectifs 2 Chartes 3 Fonctionnement de l association 4 Etude préalable 5 Projet actuel 6

Plus en détail

Cardif Retraite. Professionnels Plus. Donnez plus de vie à votre future retraite CONTRAT LOI MADELIN

Cardif Retraite. Professionnels Plus. Donnez plus de vie à votre future retraite CONTRAT LOI MADELIN Cardif Retraite Professionnels Plus CONTRAT LOI MADELIN Donnez plus de vie à votre future retraite BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas

Plus en détail

1 mois de cotisation d assurance offert. pour toute nouvelle souscription d un contrat Auto*

1 mois de cotisation d assurance offert. pour toute nouvelle souscription d un contrat Auto* OFFRES DE BIENVENUE RÉSERVÉES AUX SALARIÉS GRÂCE À VOUS, LES SALARIÉS DE VOTRE ENTREPRISE PEUVENT BÉNÉFICIER D UN MOIS DE COTISATION D ASSURANCE OFFERT POUR TOUTE NOUVELLE SOUSCRIPTION À TITRE INDIVIDUEL

Plus en détail

Votre future retraite Mode d emploi

Votre future retraite Mode d emploi Votre future retraite Mode d emploi Comprendre votre retraite Organiser votre départ en retraite Vous assurer une belle retraite Vous aider dans les moments difficiles Le Groupe AGRICA c ʻest : Comprendre

Plus en détail

Dispositifs d aides aux personnes âgées 10/02/2014

Dispositifs d aides aux personnes âgées 10/02/2014 Dispositifs d aides aux personnes âgées 1 Les acteurs de la gérontologie Où trouver l information sur les aides aux personnes âgées: Les CCAS: Centre Communaux d Action Sociale, outils social des mairies.

Plus en détail

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE 1 Préambule Chaque usager doit être conscient des droits et devoirs qu entraîne son inscription et la fréquentation à des activités municipales. Ce règlement intérieur a été adopté en conseil municipal

Plus en détail

MALAKOFF MÉDÉRIC ASSISTANCE

MALAKOFF MÉDÉRIC ASSISTANCE Votre assistance santé à domicile MALAKOFF MÉDÉRIC ASSISTANCE Avec Malakoff Médéric Prévoyance et MUT2M, bénéficiez de nouveaux services gratuits 24h/24 et 7j/7 grâce à votre n d identification 753734

Plus en détail

Les demarches administratives

Les demarches administratives Les demarches administratives Après la disparition d un être cher, s ajoute à la douleur de l événement une série de démarches administratives. Celles-ci sont nombreuses et répondent à un calendrier précis.

Plus en détail

ous allez faire valoir vos droits à la retraite. Votre mutuelle vous accompagne dans cette étape de votre vie et vous dit tout ce qu il faut savoir.

ous allez faire valoir vos droits à la retraite. Votre mutuelle vous accompagne dans cette étape de votre vie et vous dit tout ce qu il faut savoir. Document non contractuel - R2/COM/EJ/JANV.15 V ous allez faire valoir vos droits à la retraite. Votre mutuelle vous accompagne dans cette étape de votre vie et vous dit tout ce qu il faut savoir. MCVPAP,

Plus en détail

Les Quatre Saisons. Appartement gérontologique. 36 rue Trevet 93300 Aubervilliers Tél. : 01.48.39.98.64

Les Quatre Saisons. Appartement gérontologique. 36 rue Trevet 93300 Aubervilliers Tél. : 01.48.39.98.64 Livret d accueil Les Quatre Saisons Appartement gérontologique 36 rue Trevet 93300 Aubervilliers Tél. : 01.48.39.98.64 Présentation La résidence Les Quatre Saisons est un appartement d accueil, non médicalisé,

Plus en détail

VOUS ÊTES TUTEUR D UNE PERSONNE MAJEURE

VOUS ÊTES TUTEUR D UNE PERSONNE MAJEURE VOUS ÊTES TUTEUR D UNE PERSONNE MAJEURE LES PREMIÈRES DÉMARCHES Devenir tuteur familial Une gestion prudente et avisée Vous venez d être nommé tuteur d un majeur à protéger La tutelle est un régime de

Plus en détail

ANNEXE 3 ASSISTANCE MÉDICALE

ANNEXE 3 ASSISTANCE MÉDICALE ANNEXE 3 ASSISTANCE MÉDICALE - 30 - ANNEXE N 3 ASSISTANCE MÉDICALE (Mutuelle Assistance International, Mutuelle Assistance France) I. CONDITIONS GÉNÉRALES En cas de besoin, chaque bénéficiaire peut, 24

Plus en détail

Dossier : - La loi Madelin

Dossier : - La loi Madelin Dossier : - La loi Madelin Ceci est un document à caractère publicitaire. Les informations sont fournies à titre indicatif en fonction de la réglementation en vigueur au moment de sa rédaction. Avant toute

Plus en détail

santé AIDE pour votre

santé AIDE pour votre santé AIDE pour financer votre complémentaire santé Le chèque santé, une démarche simple et immédiate L Aide POUR UNE Complémentaire Santé (A.C.S.), un soutien pour protéger votre santé Il s agit d une

Plus en détail

Parce que tout repose sur vous Reposez-vous sur nous pour votre couverture Prévoyance et Santé! Conjugo TNS : offre Prévoyance/Santé

Parce que tout repose sur vous Reposez-vous sur nous pour votre couverture Prévoyance et Santé! Conjugo TNS : offre Prévoyance/Santé www.alico.fr Document à caractère non contractuel Votre courtier Alico, l expert en assurance emprunteur et en prévoyance Alico est un acteur international de premier plan en assurances de personnes depuis

Plus en détail

Que retenir de la réforme des retraites 2010?

Que retenir de la réforme des retraites 2010? Réunion cabinet Que retenir de la réforme des retraites 2010? Réunion SOGEX 23 JUIN 2011 Pôle Conseils 25/02/2011 INTRODUCTION Pôle Conseils 25/02/2011 2 Présentation du cabinet SOGEX: Cabinet d expertise

Plus en détail

Vous conseiller pour les démarches clés

Vous conseiller pour les démarches clés Vous conseiller pour les démarches clés Les principales formalités DANS LES 48 H DANS LA SEMAINE DANS LE MOIS DANS LES 6 MOIS Faire la déclaration de décès au service de l Etat Civil de la mairie pour

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS Avenue des Thermes - BP 71 01220 Divonne-les-Bains Tel/Fax : 04 50 20 29 15 Courriel : divonne.espacejeunes@alfa3a.org REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS A compter du 1 er septembre 2014

Plus en détail

Bien préparer financièrement ses études supérieures

Bien préparer financièrement ses études supérieures Bien préparer financièrement ses études supérieures Mise à jour 23 septembre 2014 Vous êtes élève en classe de terminale en lycée d enseignement général, technologique ou professionnel, et vous envisagez

Plus en détail

2, rue Edmond Rostand à Montereau Pour avoir des renseignements complémentaires, n hésiter pas téléphoner au :

2, rue Edmond Rostand à Montereau Pour avoir des renseignements complémentaires, n hésiter pas téléphoner au : FOYER-LOGEMENTS «Résiidence Belllle Feuiilllle» 2,, rrue Edmond Rosttand 77130 MONTEREAU -- FAULT--YONNE Une vie plus facile dans une résidence située à proximité des commerces. Si vous désirez rompre

Plus en détail

Dossier retraite. Profil 1B. Année de naissance. Profil 1A

Dossier retraite. Profil 1B. Année de naissance. Profil 1A Dossier retraite Mise à jour : 10/03/2014 Vos ressources De quelles ressources disposerez-vous lors de votre départ en retraite? Elles sont de 5 natures : - La retraite sécurité sociale dite retraite de

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION HÉBERGEMENT EN ÉTABLISSEMENT D ACCUEIL POUR PERSONNES ÂGÉES DOSSIER D INSCRIPTION Vous envisagez de vous inscrire dans un établissement d accueil pour personnes âgées. Afin de faciliter vos démarches,

Plus en détail

Retraite du Service public! Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public

Retraite du Service public! Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public Retraite du Service public! Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public Préfon (Caisse nationale de prévoyance de la fonction

Plus en détail

Plan d'epargne Retraite Populaire

Plan d'epargne Retraite Populaire Plan d'epargne Retraite Populaire Préparez votre retraite en bénéficiant d une fiscalité avantageuse (1) grâce au Plan d Épargne Retraite Populaire. EN BREF Le Plan d Épargne Retraite Populaire est un

Plus en détail

DEMANDE D AIDE AU MAINTIEN À DOMICILE POUR PERSONNES ÂGÉES. Quelles aides? Pour qui? > Comment et où déposer une demande?

DEMANDE D AIDE AU MAINTIEN À DOMICILE POUR PERSONNES ÂGÉES. Quelles aides? Pour qui? > Comment et où déposer une demande? DEMANDE D AIDE AU MAINTIEN À DOMICILE POUR PERSONNES ÂGÉES Quelles aides? Pour qui? Comment et où déposer une demande? Vous souhaitez une aide pour rester à votre domicile. Selon votre degré d autonomie

Plus en détail

Demande. d intervention sociale. 1 - le demandeur (écrire en lettres majuscules et en noir) 2 - le conjoint actuel

Demande. d intervention sociale. 1 - le demandeur (écrire en lettres majuscules et en noir) 2 - le conjoint actuel Demande d intervention sociale Confidentiel Cadre réservé au service 1 - le demandeur (écrire en lettres majuscules et en noir) actif chômeur (1) retraité autre, précisez : nom de naissance : prénom :

Plus en détail

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne L alimentation : partie intégrante de la prise en charge de l enfant et de l adolescent diabétique base du traitement avec l insulinothérapie et l activité

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Sport et alpha ANNEXES

Sport et alpha ANNEXES Sport et alpha ANNEXES Edition 2013 TABLE DES MATIERES Table des matières 1 Alimentation 2 Boire, Boire, Boire... 2 Et à l approche des «20 km de Bruxelles»? 3 Et pendant l épreuve? 3 Stretching 4 Avant

Plus en détail

La reconnaissance du handicap

La reconnaissance du handicap Information La ville de Suresnes a signé le 7 novembre 2001 la «Charte Ville- Handicap» avec les associations de la Plate-forme Inter Associative des Personnes Handicapées des Hauts-de-Seine. Par cet engagement,

Plus en détail

Livret d accueil. Edition : Août 2015 UNITÉ PÉDOPSYCHIATRIQUE D ACCUEIL ET D HOSPITALISATION. Psychiatrie infanto-juvénile U.P.A.H

Livret d accueil. Edition : Août 2015 UNITÉ PÉDOPSYCHIATRIQUE D ACCUEIL ET D HOSPITALISATION. Psychiatrie infanto-juvénile U.P.A.H Psychiatrie infanto-juvénile UNITÉ PÉDOPSYCHIATRIQUE D ACCUEIL ET D HOSPITALISATION Edition : Août 2015 Franck RENAUDIN U.P.A.H Pavillon «l Orme» 20 avenue du 19 mars 1962 72703 ALLONNES Cédex 02.43.43.51.20

Plus en détail

Formulaire de demande(s) auprès de la MDPH

Formulaire de demande(s) auprès de la MDPH Tampon dateur de la MDPH Formulaire de demande(s) auprès de la MDPH N 13788*01 A - Identification de l enfant ou de l adulte concerné par la demande Nom de naissance : Nom d épouse ou nom d usage : Prénom(s)

Plus en détail

Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation (ARDH) Conditions

Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation (ARDH) Conditions CARSAT Nord-Est Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation (ARDH) Après une évaluation globale des besoins, ce dispositif permet à la personne de bénéficier de différents services afin de l accompagner

Plus en détail

La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre

La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre Avril 2011 La longue expérience de la Mutualité Française dans la mise en œuvre d actions de prévention,

Plus en détail

Et si on s aidait entre générations?

Et si on s aidait entre générations? Et si on s aidait entre générations? Le guide «Génération Voisins» Édito n Pourquoi agir? Vieillissement, perte d autonomie, isolement et rupture du lien social. Ces mots ne laissent personne indifférent.

Plus en détail

Bulletin d'informations N 7 bis Janvier 2010

Bulletin d'informations N 7 bis Janvier 2010 Bulletin d'informations N 7 bis Janvier 2010 AMICALE DES ANCIENS C.A.M. 64 Cher Adhérent, Soucieux d aider tous nos adhérents, notre Amicale vous propose un dossier d aide pour accomplir les formalités

Plus en détail

La protection sociale en France

La protection sociale en France 18 La protection sociale en France FONCTIONNEMENT La protection sociale peut fonctionner selon trois logiques. LA LOGIQUE D ASSURANCE SOCIALE La logique d assurance sociale a pour objectif de prémunir

Plus en détail

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité vous guider Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité n Non-salariés agricoles www.msa.fr Sommaire Comprendre votre retraite Votre carrière 4 Vos cotisations 4 Le droit à l information

Plus en détail

150 conseils pour payer moins d impôts

150 conseils pour payer moins d impôts m a r i e l a m b e r t Illustrations d Anna Daffos 150 conseils pour payer moins d impôts, 2010, 2011 ISBN : 978-2-212-54880-8 Chapitre 3 Enfants : les pépites fiscales «Pourquoi est-ce qu en matière

Plus en détail

Vivre sa retraite complémentaire Mémento du retraité

Vivre sa retraite complémentaire Mémento du retraité Vivre sa retraite complémentaire Mémento du retraité S ommaire Versement de votre retraite...p. 4 Déclaration fiscale...p. 7 Évolution de votre retraite...p. 8 Paiement de votre retraite...p. 8 Reprise

Plus en détail

Plan Gérant Majoritaire GENERALI

Plan Gérant Majoritaire GENERALI Dossier fiche_fiscalité_vie particuliers professionnels entreprises Plan Gérant Majoritaire GENERALI Nom de l entreprise : Activité de l entreprise : Nombre de salariés : jusqu à 5 de 6 à 20 plus de 20

Plus en détail

Janvier 2014 LES PLATEFORMES D ACCOMPAGNEMENT ET DE REPIT

Janvier 2014 LES PLATEFORMES D ACCOMPAGNEMENT ET DE REPIT Janvier 2014 LES PLATEFORMES D ACCOMPAGNEMENT ET DE REPIT Bilan national de l enquête d activité 2012 Les plateformes d accompagnement et de répit Bilan national de l enquête d activité 2012 I 2 I DGCS

Plus en détail