Dans cette capsule portant sur la stratégie lors des coopétitions de robotique FRC, nous verrons que la stratégie d équipe se concrétisera lors des

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dans cette capsule portant sur la stratégie lors des coopétitions de robotique FRC, nous verrons que la stratégie d équipe se concrétisera lors des"

Transcription

1 1

2 Dans cette capsule portant sur la stratégie lors des coopétitions de robotique FRC, nous verrons que la stratégie d équipe se concrétisera lors des matchs et hors du terrain avec son point culminant lors de la formation des alliances pour les finales. 2

3 La stratégie de votre équipe va s articuler sur deux plans et va mettre en action deux comités. Votre équipe-terrain va déployer une stratégie de jeu en fonction de la composition des alliances lors des matchs. Entre-temps, le comité stratégie/repérage va composer une sélection d équipes que votre capitaine aura à considérer lors d un éventuel choix au repêchage pour les rondes éliminatoires. Que votre participation à une coopétition se solde par une victoire ou non, une grande partie de la satisfaction et du plaisir ressentis par tous les membres de l équipe dépendra de la complicité des jeunes impliqués dans ces stratégies. 3

4 Il est essentiel que les membres de l équipe maîtrisent les règles du jeu. A ce stade, il faut comprendre comment se déroule une partie; quelles sont les règles particulières pour chaque phase de jeu; comment les points sont marqués et cumulés; quelles sont les pénalités à éviter Élucidez les règles ambigües en communiquant avec les personnes compétentes ou les membres d autres équipes ou en cherchant sur Internet : par exemple sur le blogue FIRST, la section Questions/Réponses (FIRST Q/A), les différentes mises à jour, etc. N oubliez pas de vous familiariser avec le terrain et les pièces de jeu. Il est tout aussi essentiel de bien comprendre comment se déroule le volet coopétitif de l événement; à savoir: Les détails des rondes de qualification Comment le classement des équipes est déterminé Quel est le processus de formation des alliances pour les rondes éliminatoires Le déroulement des éliminatoires et des finales Si c est possible, visionnez des matchs d événements préalables au vôtre. Ça vous permettra de visualiser le déroulement et les options possibles. Quoiqu il en soit, votre équipe doit avoir une idée claire des capacités et des limites techniques de votre robot, ainsi que des qualités de vos pilotes. 4

5 L équipe terrain déploie votre stratégie de jeu lors des matchs de pratique, de qualification, et possiblement lors des rondes éliminatoires et les finales. 5

6 Les pilotes doivent maîtriser les règles du jeu et ils doivent avoir assimilé la stratégie d équipe établie, tout en faisant preuve d ouverture et de flexibilité compte tenu des équipes avec qui, et contre qui, ils joueront. Les pilotes ont la responsabilité, face aux équipes de leur alliance, de s en tenir à la stratégie globale établie. Seul le coach peut prendre la décision de déroger au plan de match. Les pilotes ont avantage à être précis dans leurs manœuvres, à prendre le temps requis pour exécuter correctement un mouvement avec précision plutôt que de réagir à tâtons pendant plusieurs secondes Les pilotes doivent demeurer attentifs aux situations imprévues qui peuvent créées des opportunités intéressantes. Ils doivent éviter les pénalités (par ignorance, par erreur ou par témérité) qui minent les efforts de toute l alliance. Saluer et serrer la main après les matchs fait partie de la stratégie, en plus d illustrer votre professionnalisme coopératif. 6

7 Les pilotes se concentrent sur l opération de leur robot et de son environnement immédiat. Il revient au coach d avoir une vue d ensemble du jeu. Il annonce le décompte du temps durant la partie. Le coach communique ses instructions continuellement et rapidement aux pilotes en fonction du plan de match établi. Si une situation l impose, le coach peut déroger à la stratégie négociée avec l alliance avant le match. Le succès de l équipe repose sur la qualité de la relation que le coach entretient avec les pilotes. Chacun doit avoir confiance en l autre. Les interventions demeurent posées et sereines. Confiance, transparence et communication claire et saine contribuent au succès de l équipe Le coach s assure que l équipe apprend de ses expériences, il calme les esprits après un insuccès. 7

8 Une bonne stratégie peut permettre à un robot «ordinaire» de se démarquer et de gagner ses matchs. Une bonne stratégie et un bon robot mènent au succès. Cette stratégie devrait comprendre, pour chaque phase du jeu: Le rôle que jouera votre robot et équipe; Les déplacements requis; Les tâches à accomplir; Les interactions avec les équipes de votre alliance Les réactions à la stratégie de l alliance adverse Un plan de contingence (plan B) Un plan d urgence (par exemple une panne du robot ou d un mécanisme) Prévoyez une défensive, une contre-attaque, une parade, etc. Tenez compte de l expérience de vos pilotes afin d éviter de tenter à plusieurs reprises une manœuvre sans succès: une perte de temps qui aurait sans doute pu servir à gagner des points autrement Il pourrait être bon de prendre le temps d écrire un livre ou carnet de jeux. Certains éléments de votre stratégie devront être partagés avec les autres capitaines des équipes de votre alliance. Avant les matchs, les équipes en déplacement de la zone des puits vers la zone de jeu se côtoient pendant plusieurs minutes avant leur entrée en scène. Les capitaines ou coach d une même alliance doivent alors discuter et préparer leur stratégie commune et adapter leurs stratégies d équipe afin d atteindre l unique objectif d assurer la victoire de leur alliance. Comparez les capacités de chacun pour anticiper la stratégie appropriée au défi final. Soyez transparent et sincère concernant les capacités de votre robot/équipe Chaque robot fera quoi durant chaque période du match? Établissez des rôles complémentaires pour chaque robot. Établissez un temps limite pour une action donnée. Prévoir un «plan B» Des équipes apportent souvent un plan du terrain afin d illustrer et coordonner les positions et déplacements de chacun. Profitez-en pour en apprendre davantage sur les équipes que vous rencontrez qui sait? Ce sera peut-être utile en matchs éliminatoires! 8

9 Votre sélection d équipes doit être la plus rigoureuse possible; ne vous contentez pas du rang au classement général de la compétition. Le comité repérage soumettra une liste dès le vendredi soir (ou le samedi, avant les compétitions). Cette liste devra être pondérée avec les observations des matchs du samedi matin. Revoyez toujours le classement pour tenir compte de situations particulières. Peut-être voudrez vous aussi faire une liste d équipes à ne pas sélectionner Sachez qu il n y a pas de pause statutaire avant le début du processus de formation des alliances. Donc le capitaine doit pouvoir obtenir la liste en très peu de temps. Aucune communication électronique n est permise avec le capitaine durant la séance de repêchage. En toutes circonstances, ne laissez pas votre capitaine sélectionner une équipe au hasard 9

10 À titre indicatif, voici un sommaire de la procédure de formation des alliances pour les rondes éliminatoires. Lors du 1 er tour, les équipes les mieux classées vont s associer en alliance ou former leur propre alliance. Lors du 2e tour de repêchage, le choix des équipes est TRÈS stratégique! Chaque alliance cherchera vraisemblablement une équipe qui complètera et s intégrera à la stratégie commune. Les 24 premières équipes au classement sont certainement concernées, mais toutes peuvent être considérées pour d autres motifs que le classement! Les capitaines doivent pouvoir faire un choix de façon stratégique. Tout repose sur la qualité du repérage qui a été fait par votre équipe! 10

11 Voici une simulation du processus de repêchage lors des événements. Au début du repêchage, les capitaines de toutes les équipes sont invités à se présenter près du terrain dans l ordre correspondant au classement après les matchs de qualification. Comme il y a 8 alliances à former pour participer au tournoi éliminatoire, clic les 8 premiers capitaines prennent position sur le terrain. Ensuite, toutes les autres équipes se rapprochent en conservant leur rang. La formation des alliances se fera en 2 rondes. Dans un premier temps, elle se fera de l alliance 1 à l alliance 8. Le capitaine de la 1 re alliance a l honneur de sélectionner une équipe et l inviter à former une alliance. La sélection se fait toujours selon les recommandations du comité stratégie/repérage, et ce pour toutes les équipes. Ici, le capitaine de l équipe 1 invite l équipe 2, et elle accepte. Maintenant, toutes les équipes avancent d une position pour combler le poste de capitaine de l alliance numéro 2. Le capitaine de l alliance 2, donc de l équipe 3 ici, doit aussi faire son choix de colistier. Il décide d inviter l équipe 5. Mais le capitaine de l équipe 5 a sa propre stratégie Assuré de faire partie d une alliance, il décline l offre! En conséquence, l équipe 5 ne pourra plus recevoir d invitation. Le capitaine de l équipe 3 se ravise et invite l équipe 6 à le rejoindre. Et elle accepte. Les équipes 7 et suivantes s avancent pour combler la position vacante. Le capitaine de l équipe 4 se retrouve à la tête de l alliance numéro 3. On se rappelle qu il ne peut pas choisir l équipe 5, mais il peut choisir parmi toutes les autres équipes. Ici, selon une stratégie particulière, il invite l équipe 12. Et elle accepte. Toutes les équipes en deçà de l équipe 12 au classement s avancent. Le représentant de l équipe 5 se retrouve finalement capitaine de l alliance 4 et peut sélectionner une équipe parmi toutes celles qui ne sont pas encore attitrées à une alliance. Et c est ainsi que se poursuit la première ronde de repêchage. clic La 2 e ronde se fera dans le sens inverse, soit de l alliance numéro 8 à l numéro 1. Le capitaine de l alliance 8 fait son choix, et ainsi de suite. Il est important de noter qu une fois les 8 alliances complètes, les 8 équipes suivantes au classement doivent demeurer disponibles pour remplacer, au besoin, des robots tombés irrémédiablement en panne lors des éliminatoires. Ces équipes de remplacement sont appelées, si le forfait est déclaré conformément aux règles, dans l ordre de leur classement. Les deux premières doivent demeurer près du terrain de jeu. Peut-être vous demandez-vous pourquoi une équipe pourrait, en tout respect, refuser une invitation et former sa propre alliance En plus des affinités et des compatibilités de design, sachez que lors des quart-de-finales, l alliance numéro 1 rencontre l alliance 8, la 2 e rencontre la 7 e, l alliance 3 affronte la 6, et les alliances 4 et 5 jouent l une contre l autre Il peut être stratégique d essayer d affronter une alliance plutôt qu une autre 11

12 Votre équipe est sélectionnée pour participer aux matchs des rondes éliminatoires! Bravo! Vous faites partie d une alliance qui restera soudée pour le reste de la compétition. Rapidement, les capitaines de votre alliance doivent se rencontrer. Il faut se connaître, il faut négocier, il faut établir une stratégie commune construite sur les capacités des robots et des équipes en présence. Intégrez à votre stratégie des façons de contrecarrer vos adversaires. Soyez prêts à adapter votre stratégie de jeu en fonction de la composition de votre alliance. Il est trop tard pour modifier votre robot, mais pas votre stratégie La stratégie de jeu est maintenant une stratégie d alliance, beaucoup plus qu une stratégie d équipe. Élaborez une stratégie commune pour chaque match, en fonction des adversaires. En situation de jeu, votre pilote trouvera avantage à surprendre les adversaires en ayant un comportement ou une attitude différent de ce qu il a pu montrer en qualifications. La conclusion à tous les efforts déployés par tous les membres de votre équipe tout au long de la saison approche! Savourez le moment. Bonne chance! 12

13 13

LE SERVICE À LA CLIENTÈLE

LE SERVICE À LA CLIENTÈLE Niveau 1 2 2.2 L enseignement du ski est une question de relations humaines. Pour les clients, une expérience mémorable à la montagne repose d abord sur la relation qu ils établiront avec leur moniteur,

Plus en détail

RÈGLEMENT POUR LES CATÉGORIES JEUNES Saison 2015/2016

RÈGLEMENT POUR LES CATÉGORIES JEUNES Saison 2015/2016 RÈGLEMENT POUR LES CATÉGORIES JEUNES Saison 2015/2016 Les règles éditées par la F.F.B.B. sont évidemment celles à utiliser pour les jeunes ; vous trouverez cependant ci-dessous les précisions nécessaires

Plus en détail

Le Capitaine de l Equipe

Le Capitaine de l Equipe Le Capitaine de l Equipe Le poste de capitaine de l équipe n est pas très compris par beaucoup d entraîneur. L étude suivante concerne surtout une équipe d adultes ou d adolescents. Notre champs d intervention

Plus en détail

INITIATION DANS LES ÉCOLES

INITIATION DANS LES ÉCOLES INITIATION DANS LES ÉCOLES Comité départemental de la Galoche bigoudène Décembre 2014 LES RÈGLES DE SÉCURITÉ L espace entre les différents jeux doit être de 3,5 à 4 mètres. Les enfants doivent obligatoirement

Plus en détail

Comment suis-je protégé(e)?

Comment suis-je protégé(e)? Comment suis-je protégé(e)? Comment suis-je protégé(e)? Plusieurs choses nous passent par la tête lorsqu on se demande si l on doit faire une divulgation protégée d un acte répréhensible. Bien souvent,

Plus en détail

PAZAAK : UN JEU POUR STAR WARS. (Une aide de Jeu rédigée par Ikaar )

PAZAAK : UN JEU POUR STAR WARS. (Une aide de Jeu rédigée par Ikaar ) PAZAAK : UN JEU POUR STAR WARS. (Une aide de Jeu rédigée par Ikaar ) Préparation : Lorsque vous défiez un autre joueur au jeu de Pazaak, il faut commencer par parier sur le match en définissant le montant

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

Jeux offensifs. Mouvement vers l extérieur

Jeux offensifs. Mouvement vers l extérieur Jeux offensifs Mouvement vers l extérieur 12 6 8 10 PB 1 C QA le en mouvement pré remise amènera la défensive à se déplacer. Le 2e receveur de l extérieur ( 1 ) traverse la formation dans le champ arrière

Plus en détail

ANIMATION AUTOUR DU REPAS

ANIMATION AUTOUR DU REPAS ANIMATION AUTOUR DU REPAS Objectifs pédagogiques : - respecter au mieux le rythme des enfants, - rendre l enfant le plus autonome possible, - apprendre à ce dernier à vivre en collectivité (ce qui implique

Plus en détail

Les résultats de la grande enquête : «L énergie de l accomplissement»

Les résultats de la grande enquête : «L énergie de l accomplissement» Les résultats de la grande enquête : «L énergie de l accomplissement» «Le succès n a rien à voir avec ce que vous gagnez ou accomplissez pour vous. C'est ce que vous faites pour les autres.» Danny Thomas

Plus en détail

Catalogue des formations - FMG CONSEIL FORMATION 2015-2016

Catalogue des formations - FMG CONSEIL FORMATION 2015-2016 MANAGEMENT ET TRAITEMENT DES RISQUES EN ENTREPRISE Catalogue des formations - FMG CONSEIL FORMATION 2015-2016 L INGENIEUR OU RESP. ENVIRONNEMENT I FMG CONSEIL FORMATION I 2015-2016 Maîtriser les normes

Plus en détail

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Avant tout j aimerais remercier tous les enfants qui ont fait l effort d avoir répondu au questionnaire (il y en a eu 16). Et même si ce questionnaire

Plus en détail

Méthodes et astuces pour Mieux négocier

Méthodes et astuces pour Mieux négocier Richard Bourrelly Méthodes et astuces pour Mieux négocier, 2007 ISBN : 978-2-212-53907-3 Chapitre 3 Négocier pour gagner ou pour éviter de perdre? Dans ce chapitre vous apprendrez à : identifier les enjeux

Plus en détail

Procédures pour compléter les statistiques compétition

Procédures pour compléter les statistiques compétition Guide du marqueur Procédures pour compléter les statistiques compétition Si vous suivez toutes les étapes ci-dessous mentionnées, vous éviterez les erreurs d inattention et de calcul. 1) Lorsque la partie

Plus en détail

Efficacité en entraînement et en leadership

Efficacité en entraînement et en leadership Efficacité en entraînement et en leadership Résultats d apprentissage Interventions - Rehausser l apprentissage et la performance Développement du groupe et des habiletés Transmettre des explications et

Plus en détail

Créées par Paul Curzon, de la Queen Mary, University of London en collaboration avec Google et l EPSRC

Créées par Paul Curzon, de la Queen Mary, University of London en collaboration avec Google et l EPSRC Jeux gagnants: Le joueur de morpion parfait Créées par Paul Curzon, de la Queen Mary, University of London en collaboration avec Google et l EPSRC Jeux gagnants: Le joueur de morpion parfait Créées par

Plus en détail

Le RJCCQ organise, les 2 et 3 mai prochains à Montréal, un grand rassemblement de la relève d affaires : POW2014.

Le RJCCQ organise, les 2 et 3 mai prochains à Montréal, un grand rassemblement de la relève d affaires : POW2014. Le RJCCQ organise, les 2 et 3 mai prochains à Montréal, un grand rassemblement de la relève d affaires : POW2014. Qu'est-ce que POW? C'est l incontournable rencontre de la relève d affaires du Québec.

Plus en détail

Le livret des compétences relationnelles

Le livret des compétences relationnelles Le livret des compétences relationnelles Version janvier 2011 Un travail collectif, en croisant les regards Ce livret est le fruit d un travail collectif, réalisé par un groupe d employeurs, de demandeurs

Plus en détail

Présentation des Principes fondamentaux de la communication

Présentation des Principes fondamentaux de la communication Présentation des Principes fondamentaux de la communication Voici les Principes fondamentaux de la communication un atelier modulaire! L objectif de cette ressource est de fournir aux animateurs les outils

Plus en détail

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT CE DOCUMENT EST VOTRE LIVRET PARTICIPANT Lisez la première partie, puis complétez la 2 e. Reportez en début de 3 e partie les éléments clés de votre stratégie de mobilité 1 CETTE PREMIERE PARTIE EST A

Plus en détail

REGLEMENT DETAILLE ENSYMPIADES 2015/2016

REGLEMENT DETAILLE ENSYMPIADES 2015/2016 REGLEMENT DETAILLE ENSYMPIADES 2015/2016 AS ENS CACHAN Préambule Le challenge ENSympiades, créé en 2007, a connu un franc succès lors des éditions précédentes grâce à l esprit de convivialité et de fair-play

Plus en détail

Comment utiliser l outil " saison2011-2012 "?

Comment utiliser l outil  saison2011-2012 ? Comment utiliser l outil " saison2011-2012 "? Etape 0 : Vous avez reçu un courriel de ma part avec plusieurs fichiers joints. Ne détruisez pas ce mail : il vous sera utile en cas de problème. Je vous expliquerai

Plus en détail

SOYEZ un EXCELLENT COACH et NON un BON BOSS! Critères de succès!!!

SOYEZ un EXCELLENT COACH et NON un BON BOSS! Critères de succès!!! SOYEZ un EXCELLENT COACH! Critères de succès!!! Principes de base à maîtriser 1. Traitez respectueusement vos employés 2. Soyez un facteur INFLUENT 3. Développez une attitude positive 4. Connaître OÙ vous

Plus en détail

Association du Hockey mineur de Bécancour Par Luc Montour (Texte) Denis Fleurent (Photos)

Association du Hockey mineur de Bécancour Par Luc Montour (Texte) Denis Fleurent (Photos) Association du Hockey mineur de Bécancour Par Luc Montour (Texte) Denis Fleurent (Photos) Septembre 2004 Entraînement des jeunes gardiens de but au hockey L un des plus grands défis qu affronte l entraîneur

Plus en détail

Chers collègues, Vous trouverez dans la présente lettre, les règles qui doivent être appliquées à la saison 2014-2015.

Chers collègues, Vous trouverez dans la présente lettre, les règles qui doivent être appliquées à la saison 2014-2015. Volleyball Québec 4545 avenue Pierre-De Coubertin Montréal Québec H1V 0B2 Tél. : 514 252-3065 Téléc. : 514 252-3176 www.volleyball.qc.ca info@volleyball.qc.ca Montréal, le 5 novembre 2014 Expéditeur :

Plus en détail

Réaliser un magazine avec InDesign et Photoshop

Réaliser un magazine avec InDesign et Photoshop Sous la direction de Brigitte Peltier COURS D INDUSTRIES......... G R A P H I Q U E S Réaliser un magazine avec InDesign et Photoshop Laurent Pasquet Yves Delpuech Groupe Eyrolles, 2007 ISBN : 978-2-212-12024-0

Plus en détail

CONTENU A propos de nous Finance 2 Business support La préparation: la clé du succès Laisser une bonne impression

CONTENU A propos de nous Finance 2 Business support La préparation: la clé du succès Laisser une bonne impression GUIDE D ENTRETIEN CONTENU A propos de nous 1 Finance 2 Business support 3 La préparation: la clé du succès 4 Laisser une bonne impression 5 L entretien 7 Répondre aux questions d entretien 8 A PROPOS DE

Plus en détail

GÉRER ET PILOTER. TEST MANAGEMENT - RH Quel est votre style de management?

GÉRER ET PILOTER. TEST MANAGEMENT - RH Quel est votre style de management? de management? Voici quatre situations professionnelles : à chaque fois vous avez le choix entre quatre types de comportements. Cochez la case qui, selon vous, correspond le plus au comportement que vous

Plus en détail

Trousse pour les bénévoles du secteur de la justice

Trousse pour les bénévoles du secteur de la justice La présente trousse comprend les documents suivants : PAGE sur l objectif d un procès simulé 52 Horaire du procès simulé 53 pour les mentors et les juges du 54-56 Les droits des enfants : c est essentiel

Plus en détail

Opération Vigilance. Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans

Opération Vigilance. Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans Opération Vigilance Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans Certains parents hésitent à parler de sécurité personnelle avec leur enfant par crainte de l effrayer ou d affecter sa

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail

LA GESTION DE L INQUIÉTUDE

LA GESTION DE L INQUIÉTUDE LA GESTION DE L INQUIÉTUDE RESSENTIE FACE À UNE ÉVALUATION Révision : 2008-09, NN GESTION DE L INQUIÉTUDE RESSENTIE FACE À UNE ÉVALUATION 1. EXPLICATION DE CETTE INQUIÉTUDE C est décidé, l officiel en

Plus en détail

L enseignement des habiletés sociales 5

L enseignement des habiletés sociales 5 L enseignement des habiletés sociales 5 «la profession même d enseignant nous amène à tenter de former non seulement de bons apprenants, mais de bonnes personnes.» [Traduction] Alfie Kohn. «Caring Kids:

Plus en détail

GUIDE : RONDE PRÉLIMINAIRE

GUIDE : RONDE PRÉLIMINAIRE PLACE À LA JEUNESSE GUIDE : RONDE PRÉLIMINAIRE Félicitations d avoir accepté le défi Place à la jeunesse. Ce document vous présentera les lignes directrices de la ronde préliminaire. 1. LE CAS D AFFAIRES

Plus en détail

Avez-vous des prédispositions à manipuler votre entourage?

Avez-vous des prédispositions à manipuler votre entourage? I Avez-vous des prédispositions à manipuler votre entourage? Le milieu interne de l entreprise est un milieu où la négociation est nécessaire et permanente. On a besoin de convaincre son équipe et ses

Plus en détail

Badminton collégial Division 1

Badminton collégial Division 1 Badminton collégial Division 1 Conférence Sud-Ouest Règlements de ligue 2015-2016 (Officiel) mise à jour le : 24 août 2015 ARTICLE 0 LES RÈGLEMENTS EN VIGUEUR Les règlements du secteur collégial Les règlements

Plus en détail

1. Accédez au site internet de l école Fadette à l adresse suivante : www.fadette.cssh.qc.ca. 2. Vous atteindrez la page suivante :

1. Accédez au site internet de l école Fadette à l adresse suivante : www.fadette.cssh.qc.ca. 2. Vous atteindrez la page suivante : Procédure d utilisation : Module 7 Motiver les absences 2014-2015 et les retards 2014-10-02 1. Accédez au site internet de l école Fadette à l adresse suivante : www.fadette.cssh.qc.ca 2. Vous atteindrez

Plus en détail

Passeport Orientation/Formation OUTILS ET SERVICES

Passeport Orientation/Formation OUTILS ET SERVICES Passeport Orientation/Formation OUTILS ET SERVICES Qu est-ce que le Passeport Orientation/Formation? Le passeport Orientation/Formation est un document qui vous permet de faire le point sur vos compétences

Plus en détail

ÉCLAIRER RÉVÉLER INSPIRER SERVICES AUX PARTICULIERS EMPLOYÉS ÉTUDIANTS ENTREPRENEURS

ÉCLAIRER RÉVÉLER INSPIRER SERVICES AUX PARTICULIERS EMPLOYÉS ÉTUDIANTS ENTREPRENEURS ÉCLAIRER RÉVÉLER INSPIRER SERVICES AUX PARTICULIERS EMPLOYÉS ÉTUDIANTS ENTREPRENEURS SOMMAIRE 03 ÉCLAIRER. RÉVÉLER. INSPIRER. 05 SERVICES AUX PARTICULIERS 07 GESTION DE CARRIÈRE 08 STRATÉGIE DE RECHERCHE

Plus en détail

AUTO-DIAGNOSTIC DU MANAGER D après P. Hersey et K.Blanchard

AUTO-DIAGNOSTIC DU MANAGER D après P. Hersey et K.Blanchard AUTO-DIAGNOSTIC DU MANAGER D après P. Hersey et K.Blanchard Ce test vous permet d identifier : votre style dominant. votre souplesse d adaptation à chaque situation. Il comporte 12 situations de la vie

Plus en détail

Document d orientation AGRÉMENT

Document d orientation AGRÉMENT Document d orientation AGRÉMENT Mise à jour : Le 1 janvier 2016 Bienvenue au cours d Agrément Document d orientation Le Conseil de formation pharmaceutique continue (CFPC) a été fondé en 1969 dans le but

Plus en détail

RÈGLEMENTS SPORTIFS DES CHAMPIONNATS DÉPARTEMENTAUX

RÈGLEMENTS SPORTIFS DES CHAMPIONNATS DÉPARTEMENTAUX RÈGLEMENTS SPORTIFS DES CHAMPIONNATS DÉPARTEMENTAUX ARTICLE 1 : ORDRE DE PRIORITÉ DES RENCONTRES SENIORS Championnat de France (jeunes et seniors), Championnat Régional, Championnat Départemental. EXCEPTION

Plus en détail

Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART. Ressources au service du représentant Primerica

Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART. Ressources au service du représentant Primerica Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART Ressources au service du représentant Primerica Table des matières Pour les clients qui n ont pas bénéficié d une analyse des besoins

Plus en détail

UTILISATION DE CE GUIDE MISE EN GARDE D UN APPEL

UTILISATION DE CE GUIDE MISE EN GARDE D UN APPEL UTILISATION DE CE GUIDE Ce guide contient des instructions sommaires relatives aux fonctions fréquemment utilisées du téléphone SUPERSET MC 401. Plusieurs de ces fonctions sont activées au moyen des touches

Plus en détail

Commissions d enquête

Commissions d enquête RAPPORT AU MINISTRE DE LA DÉFENSE NATIONALE AVRIL 2015 Commissions d enquête Pleins feux sur les familles 1 Constatations 2 Depuis dix ans, le Bureau de l Ombudsman se penche et produit des rapports sur

Plus en détail

9 Chevaux au Quarté +?

9 Chevaux au Quarté +? La Gazette du Turf Comment Jouer 9 Chevaux au Quarté +? SANS BASE SANS CONDITION TRÈS FORT RENDEMENT! ULTRA FACILE! Les astuces pour Gagner plus et plus souvent au Quarté! Découvrez comment bien jouer

Plus en détail

Assurer le succès d une collaboration écolefamille lorsque parent en est atteint

Assurer le succès d une collaboration écolefamille lorsque parent en est atteint Assurer le succès d une collaboration écolefamille lorsque parent en est atteint Linda Walker, PCC, ACCG, Bacc. Adm. Coach en TDAH www.tdahadulte.com Objectifs Reconnaître les enjeux et défis que présentent

Plus en détail

Enoncé : Planification agile et gestion des risques

Enoncé : Planification agile et gestion des risques Enoncé : Planification agile et gestion des risques Tout projet a besoin d'être planifié. La planification est une tâche véritablement complexe pour un chef de projet et ses membres de l équipe, surtout

Plus en détail

REGLEMENT SPORTIF Équipe : voir sanctions Commissaire de course Ramasseurs voir sanctions Zone d'intervention voir sanctions

REGLEMENT SPORTIF Équipe : voir sanctions Commissaire de course Ramasseurs voir sanctions Zone d'intervention voir sanctions REGLEMENT SPORTIF Le présent règlement est écrit pour éviter les litiges entre les concurrents et les équipes. Il n'a pas vocation à être utilisé sauf si le comportement d'un concurrent le nécessite. Équipe

Plus en détail

CHAMPIONNAT DEPARTEMENTAL

CHAMPIONNAT DEPARTEMENTAL COMITE DEPARTEMENTAL DE BADMINTON LOIRE ATLANTIQUE CHAMPIONNAT DEPARTEMENTAL INTERCLUBS MIXTES SENIORS Saison 2015/2016 Tables des matières Article I. Généralités... 3 Alinéa 1.01 Organisation... 3 Alinéa

Plus en détail

Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal

Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal Les renseignements contenus dans le présent document sont fournis uniquement à titre d information. Bien que le gouvernement du Manitoba

Plus en détail

Guide santé sécurité sur. l orientation. nouveaux travailleurs. des. Première édition

Guide santé sécurité sur. l orientation. nouveaux travailleurs. des. Première édition Guide santé sécurité sur l orientation des nouveaux travailleurs Première édition Orientation des nouveaux travailleurs Objectif Portée Ce guide présente aux nouveaux travailleurs un survol des sujets

Plus en détail

Cahier des Participants. Module 6 : Cibles et Canaux. Cycle de formation pour les chargés de communication

Cahier des Participants. Module 6 : Cibles et Canaux. Cycle de formation pour les chargés de communication Cahier des Participants Module 6 : Cibles et Canaux Cycle de formation pour les chargés de communication Auteurs : Alaoui, Lannel Date : Septembre 2010 Sommaire 1 Les Principaux Canaux...2 1.1 Télévision

Plus en détail

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption»

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» «Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» 1- Rejoindre le jeune sur son chemin : Les jeunes que je reçois en séance de méthodologie viennent me voir

Plus en détail

Compagnonnage en milieu de travail

Compagnonnage en milieu de travail Programme d apprentissage en milieu de travail Compagnonnage en milieu de travail Outil de référence pour compagne et compagnon Technicien et technicienne de véhicules récréatifs Note Dans le but d alléger

Plus en détail

L ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE

L ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE L ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE À préparer : Liste de présences Cartes d aliments des 4 groupes alimentaires Affiches du «Guide de formation» : o Saine alimentation (annexe B) o Les calories (annexe C) o Guide

Plus en détail

LIGNE DE CONDUITE POUR UN AVIS EN TECHNOPREVENTION OPTIMAL

LIGNE DE CONDUITE POUR UN AVIS EN TECHNOPREVENTION OPTIMAL LIGNE DE CONDUITE POUR UN AVIS EN TECHNOPREVENTION OPTIMAL Le présent document comprend une série de recommandations pouvant aider les conseillers en technoprévention dans le cadre de leur communication

Plus en détail

Volet : Développement personnel 2.1 Apprendre à apprendre

Volet : Développement personnel 2.1 Apprendre à apprendre F Titre : J apprends à apprendre Activité pouvant servir d amorce au volet développement personnel. Le questionnaire est suivi d une compréhension en lecture et de questions générales. Un livre de référence

Plus en détail

Discours de M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du développement international. Seul le prononcé fait foi

Discours de M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du développement international. Seul le prononcé fait foi Discours de M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du développement international Seul le prononcé fait foi Mesdames et messieurs les négociateurs, chers amis, Je tenais à être avec vous

Plus en détail

TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY

TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY Le 30 octobre 2006 TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY Monsieur le maire. Lors de mes interventions au Conseil, vous m avez indiquez que je mélangeait les choses que je ne comprenais

Plus en détail

5 RAISONS POUR LESQUELLES LE RECIBLAGE EST CRUCIAL POUR VOTRE ENTREPRISE

5 RAISONS POUR LESQUELLES LE RECIBLAGE EST CRUCIAL POUR VOTRE ENTREPRISE 5 RAISONS POUR LESQUELLES LE RECIBLAGE EST CRUCIAL POUR VOTRE ENTREPRISE Le Reciblage est un processus où un morceau de code «Cookie» est laissé dans le navigateur web des internautes ayant visité un site

Plus en détail

RÈGLEMENTS SPÉCIFIQUES BASKETBALL SAISON 2015-2016

RÈGLEMENTS SPÉCIFIQUES BASKETBALL SAISON 2015-2016 RÈGLEMENTS SPÉCIFIQUES BASKETBALL SAISON 2015-2016 *ART. 1 1.1 IDENTIFICATION DES CATÉGORIES CATÉGORIE Date de naissance Benjamine (sec. 1-2) du 1 er octobre 2001 au 30 sept. 2003 Cadette (sec. 3) du 1

Plus en détail

Justifier financièrement un projet subventionné par le Relais Social. Vade-mecum à destination des partenaires

Justifier financièrement un projet subventionné par le Relais Social. Vade-mecum à destination des partenaires Justifier financièrement un projet subventionné par le Relais Social Vade-mecum à destination des partenaires Pour pouvoir réaliser des actions innovantes et toujours plus adaptées au public en grande

Plus en détail

ECONOMIE TECHNICIEN/NE COMMERCIAL/E

ECONOMIE TECHNICIEN/NE COMMERCIAL/E Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR 7 ECONOMIE ORIENTATION D' ETUDES : TECHNICIEN/NE COMMERCIAL/E Formation en cours de Carrière Avec l aide du Fonds Social Européen Outils pédagogiques construits

Plus en détail

La négociation syndicale

La négociation syndicale La négociation syndicale Comment réussir une négociation de terrain? BUKAVU, DU 7 AU 11 MARS 2012 Réalisé par Annick THYRÉ, Secrétaire générale adjointe, FGTB wallonne 1 Techniques de négociation syndicale

Plus en détail

Comment planifier une campagne provinciale de sensibilisation

Comment planifier une campagne provinciale de sensibilisation Comment planifier une campagne provinciale de sensibilisation Atelier sur le renforcement des programmes Partenariats provinciaux en action Du 14 au 16 mars 2007 Comment planifier une campagne provinciale

Plus en détail

Opération Vigilance. Directives générales aux parents d enfants âgés de 0 à 6 ans

Opération Vigilance. Directives générales aux parents d enfants âgés de 0 à 6 ans Opération Vigilance Directives générales aux parents d enfants âgés de 0 à 6 ans Certains parents hésitent à parler de sécurité personnelle avec leur enfant par crainte de l effrayer ou d affecter sa spontanéité.

Plus en détail

PRATIQUE ET CONDUITE DE REUNIONS

PRATIQUE ET CONDUITE DE REUNIONS PRATIQUE ET CONDUITE DE REUNIONS Fabrice ROSINA 01 46 09 13 02 06 73 38 95 67 f.rosina@lautrescene.fr CPPM MARSEILLE Le programme de formation les présentations à quoi servent les réunions? Les techniques

Plus en détail

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire.

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire. om Ce fichier D3C, corrigé du fichier D3, présente deux activités autour des apprentissages numériques en Cycle 2, cycle des apprentissages fondamentaux. La première situation problème est une situation

Plus en détail

Cahier de Stage. Du 15/2 au 20/2 2016. NOM : Prénom : Classe : Entreprise :

Cahier de Stage. Du 15/2 au 20/2 2016. NOM : Prénom : Classe : Entreprise : Cahier de Stage Du 15/2 au 20/2 2016 NOM : Prénom : Classe : Entreprise : 1 Sommaire Recommandations : 3 Rapport de stage : 4 Cahier de stage : 4 Diaporama : 4 Présentation orale : 4 Présentation de l

Plus en détail

Discours de Madame Roselyne BACHELOT-NARQUIN Ministre de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative. CONFÉRENCE de PRESSE

Discours de Madame Roselyne BACHELOT-NARQUIN Ministre de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative. CONFÉRENCE de PRESSE Discours de Madame Roselyne BACHELOT-NARQUIN Ministre de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative CONFÉRENCE de PRESSE «Présentation du nouveau site grippe aviaire» -Jeudi 16 octobre

Plus en détail

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES Les questions suivantes sont destinées à vous aider à vous situer et vous faire quelques propositions d'amélioration. 1. Pour quelles raisons ai-je choisi cette formation?

Plus en détail

Les situations du module

Les situations du module BASKET Cycle 3 COMPETENCE ATTENDUE : Sur un terrain délimité, dans un match 4 contre 4 : ENJEU opérer des choix pertinents d actions (sans dribble) permettant de récupérer, conserver et faire progresser

Plus en détail

Test de dépistage de l analphabétisme

Test de dépistage de l analphabétisme Test de dépistage de l analphabétisme Test de dépistage de l analphabétisme Guide de passation Ce test de dépistage de l analphabétisme est constitué de deux parties, soit le volet lecture (divisée en

Plus en détail

Jouer avec les mains

Jouer avec les mains Benoît Gaud 2006/07 Ecole des Ranches, de Zürich et d Aïre leçons 5, 6 et 7 Jouer avec les mains Défendre le sol, vers une approche du mini volley Objectifs visés 1P-2P 3P-4P 5P-6P Jouer sans laisser tomber

Plus en détail

Guide de l entrevue Étapes préparatoires

Guide de l entrevue Étapes préparatoires Service Alternance Travail-Études et Placement Guide de l entrevue Étapes préparatoires Une entrevue ça se prépare! L entrevue est une étape décisive dans le processus de recrutement Une entrevue, ça ne

Plus en détail

Région du Brabant INTERCLUBS 2016 VADE MECUM

Région du Brabant INTERCLUBS 2016 VADE MECUM + Région du Brabant INTERCLUBS 2016 VADE MECUM 1 SOMMAIRE Introduction Calendrier Principale nouveauté 2016 P. 3 Résultats Réclamations Ajouts Début des rencontres P. 4 Composition d équipe Déroulement

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

Guide d utilisateur. Votre meilleur atout pour prévenir le plagiat sur Internet. le logiciel anti plagiat plébiscité par l enseignement supérieur

Guide d utilisateur. Votre meilleur atout pour prévenir le plagiat sur Internet. le logiciel anti plagiat plébiscité par l enseignement supérieur 2009-2010 Votre meilleur atout pour prévenir le plagiat sur Internet le logiciel anti plagiat plébiscité Guide d utilisateur 2009-2010 SOMMAIRE 1 Prise en main de Compilatio.net : p3 1. Identifiez vous

Plus en détail

Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE

Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE 2015 1-Présentation de La Miel Dans le cadre du soutien aux créateurs et dirigeants d entreprises implantés sur le

Plus en détail

Script de vente Ruban pour la famille et les amis

Script de vente Ruban pour la famille et les amis Script de vente Ruban pour la famille et les amis Ce bref script de vente instructif vous est proposé à titre de référence. C est un complément au Guide de vente Ruban MD et aux autres outils de la Trousse

Plus en détail

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression.

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression. Roland CHARNAY, professeur honoraire de mathématiques en IUFM, chercheur associé à l'inrp «Apprentissage des tables : quelques étapes du CE1 au CM2» Roland Charnay pose un certain nombre de points de repères

Plus en détail

Rapport de la consultation publique sur les conditions de vie des aînés ;Préparons l avenir avec nos aînés,

Rapport de la consultation publique sur les conditions de vie des aînés ;Préparons l avenir avec nos aînés, «Les constats du Protecteur du citoyen font écho à ceux du Vérificateur général, aux résultats de l étude de l Institut canadien d information sur la santé et aux opinions généralement admises par les

Plus en détail

TRADUCTION TECHNIQUE ET NOUVELLES TECHNOLOGIES : MÉTAMORPHOSES DU CADRE DIDACTIQUE

TRADUCTION TECHNIQUE ET NOUVELLES TECHNOLOGIES : MÉTAMORPHOSES DU CADRE DIDACTIQUE TRADUCTION TECHNIQUE ET NOUVELLES TECHNOLOGIES : MÉTAMORPHOSES DU CADRE DIDACTIQUE Nathalie Gormezano Institut Supérieur d Interprétation et de Traduction (Paris) La traduction technique aujourd hui évolue

Plus en détail

Admission postbac. Session 2015

Admission postbac. Session 2015 Admission postbac Session 2015 Lycée P.D Ailly APB Parents 2015 APB C est quoi? Un portail internet pour être candidat dans l enseignement supérieur www.admission-postbac.fr S informer sur les formations

Plus en détail

CHAMPIONNAT DEPARTEMENTAL

CHAMPIONNAT DEPARTEMENTAL COMITE DEPARTEMENTAL DE BADMINTON LOIRE ATLANTIQUE CHAMPIONNAT DEPARTEMENTAL INTERCLUBS MIXTES SENIORS Saison 2014/2015 Tables des matières Article I. Généralités... 3 Alinéa 1.01 Organisation... 3 Alinéa

Plus en détail

Suspension et. renvoi : Ce que les parents devraient savoir

Suspension et. renvoi : Ce que les parents devraient savoir Suspension et Ce que les parents devraient savoir renvoi : Un climat positif à l école et un milieu d apprentissage et d enseignement sécuritaire sont indispensables à la réussite scolaire des élèves.

Plus en détail

Projet de recherche. Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français.

Projet de recherche. Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français. Projet de recherche Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français. Réalisé lors du stage de formation au CIEP, Sèvres du 22 avril au 2 mai 2014 Par Roopa

Plus en détail

QUI CONTRÔLE VOS MARGES COMMERCIALES BRUTES?

QUI CONTRÔLE VOS MARGES COMMERCIALES BRUTES? CHAPITRE 3 QUI CONTRÔLE VOS MARGES COMMERCIALES BRUTES? Ce que Vous allez apprendre dans ce chapitre En quoi la manière de payer votre equipe des ventes peut nuire à votre rentabilité Empêchez-les de gaspiller

Plus en détail

Les compteurs communicants : une nouvelle génération de compteurs arrive!

Les compteurs communicants : une nouvelle génération de compteurs arrive! Les compteurs communicants : une nouvelle génération de compteurs arrive! Qu'est- ce qu un compteur communicant? Les compteurs actuels sont des compteurs électromécaniques ou électroniques. Ils mesurent

Plus en détail

SOCIETE DE RECHERCHES, D ETUDES, DE RECRUTEMENT ET DE FORMATION EN MARKETING ET EN MANAGEMENT SEMINAIRE DE FORMATION SUR LE THEME :

SOCIETE DE RECHERCHES, D ETUDES, DE RECRUTEMENT ET DE FORMATION EN MARKETING ET EN MANAGEMENT SEMINAIRE DE FORMATION SUR LE THEME : SOCIETE DE RECHERCHES, D ETUDES, DE RECRUTEMENT ET DE FORMATION EN MARKETING ET EN MANAGEMENT SEMINAIRE DE FORMATION SUR LE THEME : Devenez un (e) véritable manager du Secrétariat et mettez les TIC au

Plus en détail

Formations offertes par. Vision Enfance et Famille

Formations offertes par. Vision Enfance et Famille Formations offertes par Vision Enfance et Famille Formations offertes par Vision Enfance et Famille Vision Enfance et Famille est un organisme qui regroupe des personnes-ressources du milieu des services

Plus en détail

Questions/réponses sur le trouble de déficit de l attention avec ou sans hyperactivité (TDAH)

Questions/réponses sur le trouble de déficit de l attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) Questions/réponses sur le trouble de déficit de l attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) Quels sont les symptômes du trouble de déficit de l attention, avec ou sans hyperactivité (TDAH)? - L enfant

Plus en détail

Préparation concours SESAME Toulouse

Préparation concours SESAME Toulouse Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com Préparation concours SESAME Toulouse SOMMAIRE : I. Concours SESAME : définition

Plus en détail

Conceptualiser et concevoir un programme de formation

Conceptualiser et concevoir un programme de formation Conceptualiser et concevoir un programme de formation Les informations obtenues à partir de l évaluation des besoins de formation vous aideront à concevoir le programme de formation. Ce travail doit s

Plus en détail

GARNOTTE POUR LA CAUSE

GARNOTTE POUR LA CAUSE PACINI STE-JULIE PRÉSENTE LE TOURNOI DE BALLON-CHASSEUR GARNOTTE POUR LA CAUSE DOCUMENT POUR CAPITAINE Un évènement DE POURQUOI CE TOURNOI? BIEN DANS MA COUR Depuis ses débuts, Marque ta Génération (MTG)

Plus en détail

planets un logiciel pour illustrer la démarche de Newton et la découverte de la gravitation universelle

planets un logiciel pour illustrer la démarche de Newton et la découverte de la gravitation universelle planets un logiciel pour illustrer la démarche de Newton et la découverte de la gravitation universelle Yves A. Delhaye 5 mai 2015 20 :00 Résumé L utilisation et l installation du logiciel planets permet

Plus en détail

Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique

Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique Devant le Comité permanent de la procédure et des affaires de la Chambre Dans le cadre de l examen quinquennal du

Plus en détail

Par François H. Rivard, président ainsi que Manon Mercier T.P., conseillère. Service du développement des affaires

Par François H. Rivard, président ainsi que Manon Mercier T.P., conseillère. Service du développement des affaires Par François H. Rivard, président ainsi que Manon Mercier T.P., conseillère Service du développement des affaires Atelier: La planification efficace des échéanciers dans les travaux de rénovation Le marché

Plus en détail

12 bonnes raisons d'être un administrateur systèmes fainéant

12 bonnes raisons d'être un administrateur systèmes fainéant 12 bonnes raisons d'être un administrateur systèmes fainéant On l appelle sysadmin, adminsys ou plus correctement administrateur systèmes. Il a la lourde charge de s occuper des serveurs d une organisation.

Plus en détail