Quel est le lien entre un adulte de confiance et la sécurité sur Internet

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quel est le lien entre un adulte de confiance et la sécurité sur Internet"

Transcription

1 Il est important que les adolescents puissent compter sur des adultes de confiance dans leur entourage. Comme adultes, nous tenons pour acquis que les ados savent à qui s adresser en cas de problème. Cependant, trouver un adulte de confiance n est pas toujours simple pour un ado. Il est important d expliquer aux ados quelles sont les qualités d un adulte de confiance et aussi quelles situations leur rapporter et comment s y prendre. Quel est le lien entre un adulte de confiance et la sécurité sur Internet Lorsqu il est question de sécurité sur Internet, il est important que les ados sachent qu il y a un adulte dans leur entourage à qui ils peuvent faire confiance. De cette manière, ils sauront à qui s adresser si une situation sur Internet les rend mal à l aise ou les bouleverse. Qu est-ce qu un adulte de confiance? Lisez les énoncés qui suivent à votre ado et voyez ensemble quels sont ceux qui illustrent les qualités d un adulte de confiance qu il pourrait consulter s il a besoin d aide. (N oubliez pas de parler du rôle d un adulte soit de protéger et d agir dans l intérêt véritable des enfants, d assurer leur sécurité, etc. Voyez la section sur les limites). Un adulte dont la présence te dérange. (un adulte dangereux) Un adulte qui pose de bonnes limites. (un adulte digne de confiance) Un adulte qui te donne des cadeaux, mais qui touche tes parties intimes. (adulte dangereux) Un adulte qui te propose des jeux qui te paraissent bizarres ou inappropriés; des jeux dont tu serais gêné de parler à d autres. (adulte dangereux) Un adulte avec qui tu passes des moments agréables, qui t écoute et qui est toujours sensible à tes sentiments. (adulte de confiance) Un adulte qui te montre des films inappropriés et qui te permet d enfreindre des règles que tes parents ne te laisseraient pas enfreindre. (adulte dangereux) Un adulte qui te demande de faire des choses qu un adulte normal ne te demanderait jamais de faire. (adulte dangereux) Un adulte qui menace de faire du mal à une personne que tu aimes. (adulte dangereux) Un adulte qui t aide quand tu en as besoin et qui respecte tes limites. (adulte de confiance) Page 1 de 5

2 Ce qu un ado doit dire à un adulte de confiance Dans une logique de sécurité personnelle, il est important d expliquer aux enfants les situations qui doivent être rapportées à un adulte de confiance. Bien des situations dangereuses, telles qu une agression sexuelle, commencent lorsqu un adulte enfreint les limites d un enfant et le tient au secret. Apprenez à votre enfant la différence entre un secret inoffensif et un secret qui doit être rapporté à un adulte de confiance. Secrets et confidences Quand les enfants arrivent à l adolescence, ils développent des amitiés plus profondes en se disant des secrets et des confidences. Même si les ados partagent des secrets généralement inoffensifs, on doit toutefois leur rappeler qu ils doivent parler à un adulte de confiance à propos de tout risque qui pourrait compromettre leur sécurité et leur protection. Ayez un dialogue avec eux au sujet des BONS secrets et des MAUVAIS secrets. Les BONS secrets Un ami te confie qu il trouve quelqu un de son goût Un ami te confie un moment embarrassant Un ami te dit qu il trouve quelqu un attirant Un ami te dit qu il est fâché contre ses parents Un ami te dit qu il est fâché contre un ou une de tes amis Un ami te dit qu il veut sortir avec le frère ou la sœur d un de tes amis Expliquez aux ados qu il peut être agréable d être en compagnie d un adulte, mais si cet adulte demande à un enfant ou à un ado de faire quelque chose qui n est pas approprié ou sécuritaire, ce n est pas un adulte digne de confiance. Page 2 de 5

3 Les MAUVAIS secrets les limites n ont pas été respectées Quelqu un te menace ou menace une de tes connaissances de vous faire mal Un de tes amis s en va rencontrer seul une personne qu il a rencontrée sur Internet Toi ou un de tes amis a peur à la suite de la réception d un message texte On te demande à toi ou à un de tes amis d envoyer des photos nues Quelqu un t envoie des photos nues Toi ou un de tes amis reçoit des sextos d un adulte Toi ou un de tes amis reçoit des messages textes vous demandant des questions très personnelles Un adulte veut voir tes parties intimes ou les touche Un adulte veut voir ou toucher les parties intimes d un de tes amis Un adulte veut que toi ou un de tes amis regarde ou touche ses parties intimes Un adulte te pose des questions embarrassantes ou les pose à un de tes amis Un adulte te raconte à toi ou à un de tes amis des blagues de nature sexuelle Un adulte veut prendre une photo nue de toi ou d un de tes amis Un adulte te montre à toi ou à un de tes amis des images ou des films de personnes nues. Page 3 de 5

4 ACTIVITÉS LIÉES AUX BONS ET AUX MAUVAIS SECRETS Lisez les énoncés qui suivent à votre ado et demandez-lui s il croit qu il s agit d un secret inoffensif ou d un secret qui doit être dit à un adulte de confiance. Mon ami a reçu un message texte de son professeur et il lui a dit qu elle était attirante. Mon ami m a dit qu il s était rendu à la cabine de son entraîneur et que celui-ci avait eu un comportement sexuellement inapproprié envers lui. Mon amie sort avec un gars de l école et ils se textent toute la journée. Mon amie m a dit qu elle avait passé la nuit debout à texter son chum. Des filles de l école harcèlent mon amie. Elles lui envoient des textos sans arrêt, la ridiculisent et menacent de lui faire mal. Mon amie a posé en sous-vêtements devant la webcam pour un gars. Il lui demande maintenant de lui envoyer des photos nues d elle, sinon il va afficher celles qu il a déjà sur Internet. Mon amie parle de sexe avec des hommes sur Internet. Mon ami visite des sites douteux que lui ont interdits ses parents. Comment dire à un adulte de confiance quelque chose dont il n est pas facile de parler Expliquez qu un ado pourrait s y prendre de différentes manières pour rapporter à un adulte de confiance un secret inquiétant ou un cas de non-respect des limites par un adulte. Expliquez qu il n y a pas une manière meilleure qu une autre. Donnez à votre ado des exemples de la manière dont certaines personnes s y prennent pour rapporter ces situations. Demandez-lui comment il ou elle ferait pour avertir un adulte de confiance si quelque chose de désagréable lui arrivait ou arrivait à un de ses amis. Comment certaines personnes s y prennent pour mettre une autre personne au courant : Il y en a qui racontent tout immédiatement. Il y en a qui attendent un peu avant de raconter ce qui s est passé. Il y en a qui rapportent un petit détail puis le reste des faits petit à petit avec l aide de l adulte. Il y en a qui rapportent une partie des faits à un adulte de confiance et le reste à un autre adulte de confiance. Page 4 de 5

5 Des choses importantes à dire aux enfants : Il est parfois pénible de raconter ce qui s est passé. Parfois, les adultes n entendent pas ce que les ados leur racontent. Si un adulte ne semble pas entendre ce que tu lui dis, il faut lui répéter ou aller prévenir un autre adulte. Pourquoi est-ce parfois pénible de mettre un adulte au courant Il peut être extrêmement pénible de parler d une situation inconfortable et il faut beaucoup de courage pour le faire. Donnez des exemples de situations où un enfant pourrait avoir de la difficulté à parler à un adulte : Il peut avoir honte de ce qui s est passé ou être gêné d en parler; Il peut avoir de l estime pour la personne qui a mal agi; Il peut avoir peur de s attirer des ennuis; Il peut avoir peur de causer des ennuis à l autre personne; Il peut ne pas avoir envie de causer le moindre tort; Il peut craindre qu on ne le croie pas; Il peut avoir promis à son ami de ne rien dire et craindre qu il soit fâché que la promesse n a pas été tenue. Fournissez d autres raisons pour lesquelles, selon vous, il peut être pénible pour un enfant de mettre un adulte au courant. Page 5 de 5

Encourager les comportements éthiques en ligne

Encourager les comportements éthiques en ligne LEÇON Années scolaire : 7 e à 9 e année, 1 re à 3 e secondaire Auteur : Durée : HabiloMédias 2 à 3 heures Encourager les comportements éthiques en ligne Cette leçon fait partie de Utiliser, comprendre

Plus en détail

Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici».

Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici». 1. Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici». Près d un enfant sur cinq est victime de violence sexuelle, y compris d abus sexuels. Vous pouvez empêcher que cela arrive à votre enfant. Apprenez

Plus en détail

UNITÉ 8. Les adolescents et leur cher téléphone. Bon Courage! Vol. 2

UNITÉ 8. Les adolescents et leur cher téléphone. Bon Courage! Vol. 2 Les adolescents et leur cher téléphone La plupart des ados en France (70 % des ados de plus de 12 ans ont un téléphone portable et 95 % des 15-17 ans sont équipés) se sent complètement perdue sans le téléphone.

Plus en détail

PRÉVENTION DE L AGRESSION SEXUELLE AU PRÉSCOLAIRE : «Les petits découvreurs de la sexualité!»

PRÉVENTION DE L AGRESSION SEXUELLE AU PRÉSCOLAIRE : «Les petits découvreurs de la sexualité!» PRÉVENTION DE L AGRESSION SEXUELLE AU PRÉSCOLAIRE : «Les petits découvreurs de la sexualité!» L activité pédagogique Les petits découvreurs de la s exualité! comporte quatre capsules, chacune abordant

Plus en détail

www.cyberactionjeunesse.ca

www.cyberactionjeunesse.ca www.cyberactionjeunesse.ca CyberAction Jeunesse Canada 2011 Présentation de l organisme Projet pilote Prévention (approche en amont) Mission Objectif CyberAction Jeunesse Canada 2011 Plan de la présentation

Plus en détail

L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans. Juin 2011

L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans. Juin 2011 L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans Juin 2011 Sommaire 1. La moitié des 8-17 ans connectés à un réseau social p. 4 2. L attitude des parents face à l utilisation des réseaux sociaux par leurs

Plus en détail

C est normal d éprouver de la frustration. C est parfois exténuant de composer avec un ado.

C est normal d éprouver de la frustration. C est parfois exténuant de composer avec un ado. C est bien connu, les ados sont attirés par Internet et les nouvelles technologies. On comprend pourquoi, car ces outils leur permettent de communiquer facilement avec leurs amis, de se renseigner sur

Plus en détail

Agir avec. Intelligence, assuranceetprudence. 5-6 année Leçon 2

Agir avec. Intelligence, assuranceetprudence. 5-6 année Leçon 2 Agir avec Intelligence, assuranceetprudence 5-6 année Leçon 2 Leçon 2 Relations saines et relations malsaines Objectifs Comprendre qu une relation saine est une relation basée sur le respect de soi-même

Plus en détail

UN TRAIT D UNION. Bulletin d information pour les parents et les jeunes Édition 15, volume 4, avril 2014

UN TRAIT D UNION. Bulletin d information pour les parents et les jeunes Édition 15, volume 4, avril 2014 UN TRAIT D UNION Bulletin d information pour les parents et les jeunes Édition 15, volume 4, avril 2014 La Toxicomanie manie! Les relations amoureuses! o La drogue et mon ado que faire? o Action Toxicomanie!

Plus en détail

Les pratiques des 9-16 ans sur Internet

Les pratiques des 9-16 ans sur Internet Les pratiques des 9-16 ans sur Internet Regards croisés entre parents et enfants! - Principaux résultats -! Décembre 2012! Arnaud ZEGIERMAN Directeur associé az@institut-viavoice.com Aurélien PREUD HOMME

Plus en détail

Se protéger Les droits des enfants

Se protéger Les droits des enfants séance 1 Se protéger Les droits des enfants Je découvre Fotolia Observe ces photos. Décris ce qui se passe sur chacune d elles. Est-ce que les activités de ces enfants te semblent normales? D après toi,

Plus en détail

Réseaux Sociaux LE GUIDE PARENTS

Réseaux Sociaux LE GUIDE PARENTS Réseaux Sociaux LE GUIDE PARENTS Accompagnez également vos enfants sur les réseaux sociaux! Mais que font donc les jeunes sur les réseaux sociaux? Ils socialisent comme l ont toujours fait les adolescents,

Plus en détail

LES RÉSEAUX SOCIAUX. Mais, au fait! Un réseau social, qu est-ce que c est?

LES RÉSEAUX SOCIAUX. Mais, au fait! Un réseau social, qu est-ce que c est? Facebook, Twitter, MySpace, Netlog... ces noms te sont sans doute très familiers. Il s agit en effet des réseaux sociaux les plus populaires. Mais, au fait! Un réseau social, qu est-ce que c est? C est

Plus en détail

question n 2 question n 3

question n 2 question n 3 question n 1 Pense toujours à vérifier les informations que tu trouves sur Internet avec plusieurs autres sites Internet pour éviter les erreurs Le sport peut attendre, le plus important est de créer un

Plus en détail

Exposé de sensibilisation du public destiné aux parents, aux enseignants et aux organismes au service de la jeunesse

Exposé de sensibilisation du public destiné aux parents, aux enseignants et aux organismes au service de la jeunesse Enfants et adolescents Sécurité en ligne Exposé de sensibilisation du public destiné aux parents, aux enseignants et aux organismes au service de la jeunesse Le script a pour but de guider l animateur

Plus en détail

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants Lorsqu une personne chère vit avec la SLA Guide à l intention des enfants 2 SLA Société canadienne de la SLA 3000, avenue Steeles Est, bureau 200, Markham, Ontario L3R 4T9 Sans frais : 1-800-267-4257 Téléphone

Plus en détail

«Ce n est pas correct!»

«Ce n est pas correct!» Pour de plus amples renseignements Pour vous renseigner sur ce que fait le gouvernement du Canada pour les aînés ou pour trouver des services et des programmes de soutien offerts dans votre province ou

Plus en détail

Le bon Samaritain Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin

Le bon Samaritain Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin Découvrir le chemin de l intimité grâce au bon Samaritain Catéchèse 1 1 Pourquoi et comment se faire proche des autres et de soi-même comme Jésus? Accueil et chant mimé En paraboles de Mannick et Gaëtan

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication PRÉSENTATION Une toute jeune ille comprend dificilement les derniers mots de sa mère mourante, mais n ose lui faire répéter. Pourtant voilà Cendrillon liée à cette phrase : Tant que tu penseras à moi tout

Plus en détail

Les adolescents, leur téléphone portable et l'internet mobile. Octobre 2009

Les adolescents, leur téléphone portable et l'internet mobile. Octobre 2009 Les adolescents, leur téléphone portable et l'internet mobile Octobre 2009 1. Quelle est la panoplie multi-média des adolescents en 2009? 2. Et le téléphone mobile en particulier, qui est équipé / qui

Plus en détail

PREVENTION DES DANGERS ET DES DERIVES D'INTERNET

PREVENTION DES DANGERS ET DES DERIVES D'INTERNET PREVENTION DES DANGERS ET DES DERIVES D'INTERNET I.La Cybercriminologie : La cybercriminologie (ou cybercriminalité) concerne l étude des infractions pénales qui se commettent sur le réseau Internet. Exemples

Plus en détail

uneportegrandeouverte.ca

uneportegrandeouverte.ca uneportegrandeouverte.ca Internet offre des possibilités incroyables, si vous en connaissez les dangers. Quand on sait ce qui existe sur Internet, on peut donner à ses enfants des consignes qui les aideront

Plus en détail

Un livret pour les ados

Un livret pour les ados Un livret pour les ados Sources : Livret préparé par : Ministère de la Santé de la Nouvelle-Écosse, Direction de la santé mentale Rédactrice : Nancy Green, stagiaire de l Université Dalhousie, Promotion

Plus en détail

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Ecole d Application STURM Janvier-Février 2012 CM2 Salle 2 Mme DOUILLY DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Sujet proposé par les élèves et choisi par la majorité. 1 ère séance : définitions et explications Réflexion

Plus en détail

Test Francophone de Langue Française (TFLF)

Test Francophone de Langue Française (TFLF) Test Francophone de Langue Française (TFLF) Certificat de compétences linguistiques Institut Supérieur des Langues Vivantes (ISLV) Université de Liège Livret du candidat : Niveau B1 du Cadre européen commun

Plus en détail

Test Francophone de Langue Française (TFLF)

Test Francophone de Langue Française (TFLF) Test Francophone de Langue Française (TFLF) Certificat de compétences linguistiques Institut Supérieur des Langues Vivantes (ISLV) Université de Liège Livret du candidat : Niveau : B1 du Cadre européen

Plus en détail

Tour de table : Quels sont les questions ( pas de nom indiqué pour préserver l anonymat des parents, seuls l'âge des enfants est mentionné)

Tour de table : Quels sont les questions ( pas de nom indiqué pour préserver l anonymat des parents, seuls l'âge des enfants est mentionné) 1 GZ - 25/02/15 Conférence sur le Net, les Jeunes et les Réseaux sociaux : Enfants hyperconnectés. Parents, comment rester branchés? Ecole Aurore, Evère 3/2/2015 Organisation Child Focus La conférence

Plus en détail

Je dis NON à la violence physique Page 1 de 8. Réaction. Directives Lancer le dé pour trouver la personne qui débute le jeu.

Je dis NON à la violence physique Page 1 de 8. Réaction. Directives Lancer le dé pour trouver la personne qui débute le jeu. Je dis NON à la violence physique Page 1 de 8 Jeu Réaction Matériel 4 pages pour fabriquer le jeu cartes réactions cartes réaction A B C D dés 1 jeton différent par joueur Fabrication du jeu 1. Coller

Plus en détail

Les adolescents, leur téléphone portable et l Internet mobile

Les adolescents, leur téléphone portable et l Internet mobile Les adolescents, leur téléphone portable et l Internet mobile Note de synthèse Action Innocence UNAF Auteurs TNS SOFRES Fabienne SIMON Sarah DUHAUTOIS Octobre 2009 S il est souvent commenté compte tenu

Plus en détail

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint 1 Esprit Saint, que fais-tu dans le cœur des personnes? 2 Le 3 ème CLIC nous a donné des indices en provenance de la Bible

Plus en détail

Tous connectés, de 9 à 99 ans. Leçon 7 ... Facebook, le réseau social sur internet. Ces icônes indiquent pour qui est le document

Tous connectés, de 9 à 99 ans. Leçon 7 ... Facebook, le réseau social sur internet. Ces icônes indiquent pour qui est le document Leçon 7... Facebook, le réseau social sur internet Ces icônes indiquent pour qui est le document Professeurs WebExperts Seniors Elèves Informations de base Informations de base pour l enseignant Pourquoi?

Plus en détail

Utilisation des médias sociaux. Pour tirer le plein potentiel des médias sociaux

Utilisation des médias sociaux. Pour tirer le plein potentiel des médias sociaux Utilisation des médias sociaux Pour tirer le plein potentiel des médias sociaux Document réalisé par le Carrefour jeunesse-emploi Rivière-du-Nord 2013-2014 LES MÉDIAS SOCIAUX Les médias sociaux se sont

Plus en détail

Synthèse enquête CESC 2010 2011 Pratique d'internet, du téléphone portable et des jeux vidéo

Synthèse enquête CESC 2010 2011 Pratique d'internet, du téléphone portable et des jeux vidéo Préambule Afin de prévenir des nouvelles pratiques d'internet, chez les adolescents, nous avons décidé de réaliser une enquête auprès de tous les élèves du collège. Cette enquête comporte 40 questions.

Plus en détail

Téléphone portable Le téléphone portable offre aujourd hui de nombreuses fonctions, notamment celle de se connecter à Internet.

Téléphone portable Le téléphone portable offre aujourd hui de nombreuses fonctions, notamment celle de se connecter à Internet. Téléphone portable Le téléphone portable offre aujourd hui de nombreuses fonctions, notamment celle de se connecter à Internet. Transmets ton numéro uniquement à des personnes proches (famille et amis)

Plus en détail

q q q q q q q q q q q q reproductible FACTEURS DE PROTECTION RELATIFS À L ENFANT q q

q q q q q q q q q q q q reproductible FACTEURS DE PROTECTION RELATIFS À L ENFANT q q S DE PROTECTION RELATIFS À L ENFANT L enfant a l air sûr de lui l enfant est capable de maîtriser sa colère et de la canaliser facilement l enfant a la protection et le soutien de sa famille immédiate

Plus en détail

Comment protéger votre ado contre l exploitation sexuelle sur Internet?

Comment protéger votre ado contre l exploitation sexuelle sur Internet? Comment protéger votre ado contre l exploitation sexuelle sur Internet? protegeonsnosenfants.ca Comment protéger votre ado contre l exploitation sexuelle sur Internet? Internet et les nouvelles technologies

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale 5 TÉLÉSIMULATION ÉCHO A2 - LEÇON 5 «ON SE RETROUVE!» Objectifs : Prendre contact avec une personne francophone / Parler de son pays, de ses modes de vie et comportements Points de langue : Utiliser des

Plus en détail

Ados et téléphone portable

Ados et téléphone portable Union nationale des associations familiales Ados et téléphone portable Nouveaux usages, nouveaux dangers Le rôle des parents? Première enquête sur les adolescents et le téléphone portable DOSSIER DE PRESSE

Plus en détail

Ma représentation du problème

Ma représentation du problème Niveaux : 6 e et 8 e année, secondaire 3 Ma représentation du problème (Collecte de données) Matières scolaires : sciences de la nature, français, mathématiques Objectifs de l ERE : les connaissances,

Plus en détail

ÊTRE ADOLESCENT, VIVRE, AIMER, SÉDUIRE À L ÈRE DU NUMÉRIQUE. ADOPTONS LE

ÊTRE ADOLESCENT, VIVRE, AIMER, SÉDUIRE À L ÈRE DU NUMÉRIQUE. ADOPTONS LE ÊTRE ADOLESCENT, VIVRE, AIMER, SÉDUIRE À L ÈRE DU NUMÉRIQUE. ADOPTONS LE SUR LE NET, J AI DES DROITS ET DES DEVOIRS. JE RÉFLÉCHIS AVANT DE CLIQUER. JE ME RESPECTE ET JE RESPECTE LES AUTRES. C EST MON VENGEANCE

Plus en détail

Guide à l intention des parents sur. 2014 ConnectSafely.org

Guide à l intention des parents sur. 2014 ConnectSafely.org Guide à l intention des parents sur 2014 ConnectSafely.org Les adolescents canadiens aiment socialiser en ligne et surtout partager des photos. L étude réalisée par MédiaSmarts en 2014, Jeunes Canadiens

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

Sondage sur le climat. scolaire. Sondage auprès des élèves de la 4 e à la 6 e année sur : l équité et l éducation inclusive l intimidation/harcèlement

Sondage sur le climat. scolaire. Sondage auprès des élèves de la 4 e à la 6 e année sur : l équité et l éducation inclusive l intimidation/harcèlement Sondage sur le climat scolaire Sondage auprès des élèves de la 4 e à la 6 e année sur : l équité et l éducation inclusive l intimidation/harcèlement Nom de l école Numéro d identification de l école Nom

Plus en détail

Présentation: Déléguée à la jeunesse et à l intégration à l ACCM Plusieurs casquettes: 1. Mise sur pied de projet d amélioration de l intégration des

Présentation: Déléguée à la jeunesse et à l intégration à l ACCM Plusieurs casquettes: 1. Mise sur pied de projet d amélioration de l intégration des Présentation: Déléguée à la jeunesse et à l intégration à l ACCM Plusieurs casquettes: 1. Mise sur pied de projet d amélioration de l intégration des adultes migrants (cours de français, projet d accueil

Plus en détail

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM fiche pédagogique FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM Par Paola Bertocchini et Edvige Costanzo Public : Futurs enseignants en formation initiale et enseignants en formation continue Objectifs Prendre

Plus en détail

La ligne du respect sur banderole

La ligne du respect sur banderole LE CLIMAT ACTUALISANT / LA RESPONSABILISATION DE L ÉLÈVE La ligne du respect sur banderole INTENTIONS Réfléchir aux conséquences de nos comportements. Se sensibiliser par rapport aux comportements qui

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes

Ministère des Affaires étrangères et européennes Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la coopération culturelle et du français Regards VI, DVD 1 Découverte de la France et des Français Réalisation Isabelle Barrière, Thomas Sorin

Plus en détail

Internet et les nouvelles technologies : «Surfer avec plaisir et en sécurité»

Internet et les nouvelles technologies : «Surfer avec plaisir et en sécurité» Réf : Septembre 2013 Internet et les nouvelles technologies : Blog, Facebook, Netlog, Youtube L utilisation d Internet, des GSM et autres technologies se généralise mais attention, tout n est pas permis

Plus en détail

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU!

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU! INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. Un membre de l équipe doit réfléchir à une façon de résoudre le problème. Les autres membres de l équipe

Plus en détail

Puberté Précoce. Livret N 4

Puberté Précoce. Livret N 4 Puberté Précoce Livret N 4 Guide d accompagnement du Patient Brochure : lecture facile 23/4/2009 1 Puberté Précoce Livret N 4 Cette brochure a été conçue à l origine par Fernando Vera et le Professeur

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

Prévenir l abus sexuel envers l enfant

Prévenir l abus sexuel envers l enfant 167 CHAPITRE 13 Prévenir l abus sexuel envers l enfant Il pourrait sembler étrange de trouver des informations sur l abus sexuel dans un livre sur les enfants sourds et malentendants. Mais, malheureusement,

Plus en détail

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : Es-tu plutôt roman, BD, conte ou poésie? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE Voici

Plus en détail

Connaissance et pratiques du «jeu du foulard» et autres jeux d apnée ou d évanouissement chez les enfants âgés de 6 à 15 ans

Connaissance et pratiques du «jeu du foulard» et autres jeux d apnée ou d évanouissement chez les enfants âgés de 6 à 15 ans Connaissance et pratiques du «jeu du foulard» et autres jeux d apnée ou d évanouissement chez les enfants âgés de 6 à 15 ans Une étude Ipsos Public Affairs / A.P.E.A.S Janvier 01 Nobody s Unpredictable

Plus en détail

Multiple Choice Identify the letter of the choice that best completes the statement or answers the question.

Multiple Choice Identify the letter of the choice that best completes the statement or answers the question. FINAL EXAM FREN 2010 Dr. Konkobo Tennessee State University Multiple Choice Identify the letter of the choice that best completes the statement or answers the question. Chassez l intrus Regardez les listes

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Prévention des usages excessifs des technologies numériques. Prévention des usages excessifs des technologies numériques

Prévention des usages excessifs des technologies numériques. Prévention des usages excessifs des technologies numériques Prévention des usages excessifs des technologies numériques Prévention des usages excessifs des technologies numériques Prévention des usages excessifs des technologies numériques Prévention des usages

Plus en détail

12. Apprendre aux enfants à se protéger contre l abus sexuel

12. Apprendre aux enfants à se protéger contre l abus sexuel 12. Apprendre aux enfants à se protéger contre l abus sexuel Gorana Hitrec Responsable du Programme de prévention des agressions contre les enfants (Child Assault Prevention Programme CAP) Croatie Il nous

Plus en détail

informations pour les enfants places en famille D accueil

informations pour les enfants places en famille D accueil Certains enfants ne peuvent pas vivre avec leur père et leur mère, par exemple lorsque leurs parents ont des problèmes ou lorsque les parents et les enfants ne s entendent pas. Ces enfants vont alors parfois

Plus en détail

9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix!

9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix! Thème 3 - Participer, protéger, partager : des choix de société? Séquence 9 Nos actions sur les réseaux sociaux 9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix! à partir de la 5 e comprendre créer

Plus en détail

Quelques exemples de croyants célibataires

Quelques exemples de croyants célibataires Périodique de matière biblique pour les jeunes - Août 2013 - Numéro 16 Quelques exemples de croyants célibataires La situation du chrétien En 1 Corinthiens 7, Paul aborde le sujet du chrétien célibataire.

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

Évaluation des connaissances Éducation à la santé sexuelle : La puberté

Évaluation des connaissances Éducation à la santé sexuelle : La puberté Évaluation des connaissances Éducation à la santé sexuelle : La puberté 1. À la puberté, filles et garçons vivent des changements physiques très importants. a) Nomme au moins 3 changements physiques que

Plus en détail

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL?

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? R. Le Centre de crise pour les victimes de viol est un groupe de femmes qui apporte son soutien aux femmes qui ont vécu une expérience

Plus en détail

Je me prépare pour mon plan de transition

Je me prépare pour mon plan de transition Depuis que tu es en route vers ton avenir tu as identifié plusieurs rêves. Tous ces rêves ne peuvent pas être réalisés en même temps. Pour t aider à choisir, prends le temps de te préparer à ta rencontre

Plus en détail

Introduction par effraction

Introduction par effraction Introduction par effraction Les gens qui sont victimes d une introduction par effraction peuvent être affectés pour d autres raisons que la perte de leurs biens. Ils peuvent ressentir de fortes émotions

Plus en détail

FICHE DIDACTIQUE. Niveau des élèves: B1 du Cadre Européen Commun de Référence (11e classe, 2 h/ sem.).

FICHE DIDACTIQUE. Niveau des élèves: B1 du Cadre Européen Commun de Référence (11e classe, 2 h/ sem.). Colegiul Costache Negruzzi, Iasi, Roumanie Professeur: Cristian ELENIN FICHE DIDACTIQUE Niveau des élèves: B1 du Cadre Européen Commun de Référence (11e classe, 2 h/ sem.). Thèmes: les relations dans une

Plus en détail

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Ma première Lettre d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Table des matières (par ordre alphabétique des prénoms): Page 3 : Anonyme Page 4 : Anonyme Page 5 : Clara Page 6 : Anonyme

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE

CONFERENCE DE PRESSE Union nationale des associations familiales CONFERENCE DE PRESSE RESEAUX SOCIAUX : Quelles sont, dès 8 ans, les pratiques de nos enfants? Quel est le rôle des parents? Résultats de l enquête réalisée par

Plus en détail

L ENFANT EN DEUIL Conseils aux parents et à l entourage

L ENFANT EN DEUIL Conseils aux parents et à l entourage LES ACCOMPAGNEMENTS PROPOSÉS As trame propose différentes formes de soutien aux familles concernées par une situation de deuil. Pour les enfants et les adolescents : suivis en groupe, en individuel, en

Plus en détail

Archivistes en herbe!

Archivistes en herbe! Les archives c est quoi? Un archiviste travaille avec des archives. Oui, mais les archives c est quoi? As-tu déjà entendu ce mot? D après toi, qu est-ce qu une archive? 1. Les archives ce sont des documents

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

Problèmes de rejet, de confiance, d intimité et de loyauté

Problèmes de rejet, de confiance, d intimité et de loyauté Chapitre 7 Problèmes de rejet, de confiance, d intimité et de loyauté Il y a en moi un désir profond d avoir une relation longue et pleine de sens avec quelqu un, mais cela me fait peur, parce que si vous

Plus en détail

Le leadership fondé sur l éthique

Le leadership fondé sur l éthique Le leadership fondé sur l éthique Comment vous renseigner au sujet de l éthique. Ce cahier d exercices accompagne le cours électronique intitulé Le leadership fondé sur l éthique et est destiné à l usage

Plus en détail

5 TESTS RAPIDES A FAIRE

5 TESTS RAPIDES A FAIRE 5 TESTS RAPIDES A FAIRE Si vous résolvez le premier test, prière de m'effacer tout de suite de votre carnet d'adresse... TEST 1 Ceci est un vrai test psychologique.. C'est l'histoire d'une jeune fille.

Plus en détail

Résumé Afficher les réponses complètes

Résumé Afficher les réponses complètes 1 sur 8 27/01/2012 15:21 réponses Résumé Afficher les réponses complètes Ton âge 11 ans 0 0% 12 ans 0 0% 13 ans 0 0% 14 ans 20 37% 15 ans 21 39% 16 ans 1 2% 17 ans 0 0% Ta classe 6e 0 0% 5e 0 0% 4e 0 0%

Plus en détail

5 à 8 ans. N oublie pas de te laver les dents! de Philippe Corentin. Amorce

5 à 8 ans. N oublie pas de te laver les dents! de Philippe Corentin. Amorce 5 à 8 ans Amorce «Ça a quel goût, une petite fille? demande le bébé crocodile. Écœurant et sucré», lui répond son papa Pour en être certain, bébé croco part en expédition chez sa jeune voisine. Elle est

Plus en détail

Prendre des risques : besoin? danger?

Prendre des risques : besoin? danger? LA LETTRE AUX PARENTS N o 6 Prendre des risques : besoin? danger? Cher-s parent-s, Nous avons sous les yeux tous les jours des images de jeunes qui prennent des risques : en faisant du sport, en surfant

Plus en détail

Qu est-ce que la protection des données? Informations destinées à l enseignant

Qu est-ce que la protection des données? Informations destinées à l enseignant 02 / protection des données Qu est-ce que la protection des données? 1/6 Mandat Qu est-ce que la protection des données? Expliquer la notion. Exposer des problèmes classiques et actuels liés à la protection

Plus en détail

Protège ta vie privée et ta réputation COMMUNIQUER, S'EXPRIMER ET PARTAGER SES INTÉRÊTS SE CRÉER UN RÉSEAU SOCIAL RESTER EN CONTACT

Protège ta vie privée et ta réputation COMMUNIQUER, S'EXPRIMER ET PARTAGER SES INTÉRÊTS SE CRÉER UN RÉSEAU SOCIAL RESTER EN CONTACT Réseaux sociaux Les réseaux sociaux (Facebook, Myspace, Hi5, Netlog ) permettent de mettre en relation des amis ou des connaissances lointaines. Les utilisateurs se créent un profil dans lequel ils publient

Plus en détail

Surfer Prudent - Tchats. Un pseudo peut cacher n importe qui

Surfer Prudent - Tchats. Un pseudo peut cacher n importe qui Tchat Un tchat est un outil de communication sur Internet qui permet de parler en temps réel avec un ou plusieurs internautes. Un tchat est aussi appelé messagerie instantanée. Un pseudo peut cacher n

Plus en détail

PERSONNES ÂGÉES À LA DÉFENSE DE VOS DROITS. Des services professionnels gratuits www.cdpdj.qc.ca

PERSONNES ÂGÉES À LA DÉFENSE DE VOS DROITS. Des services professionnels gratuits www.cdpdj.qc.ca PERSONNES ÂGÉES À LA DÉFENSE DE VOS DROITS Des services professionnels gratuits www.cdpdj.qc.ca 1 PROTECTION CONTRE L EXPLOITATION Toute personne âgée ou handicapée a le droit d être protégée contre toute

Plus en détail

www.provincedeliege.be/pse Photo langage

www.provincedeliege.be/pse Photo langage www.provincedeliege.be/pse 1 Photo langage Le photo langage Durée : Une heure pour le groupe classe ou 20 minutes par Technique : Expression orale sur base de supports visuels. atelier. Matériel : 30 photographies.

Plus en détail

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel Le don de l inconnu Par Chantal Pinel Chapitre 1 La décision Ça fait quelque temps que je pense à être agent pour le gouvernement, mais j hésite, je réfléchis depuis six mois. J ai 21ans et il faut que

Plus en détail

Journal. de mon groupe de soutien face au deuil

Journal. de mon groupe de soutien face au deuil Journal de mon groupe de soutien face au deuil Chaque membre du groupe de soutien face au deuil, doit avoir une copie de ce journal. Il fournit des informations et des suggestions quant à la façon de se

Plus en détail

Rebecca Léo Thomas Gaspard

Rebecca Léo Thomas Gaspard Parfois on va à l'école parce que nos parents n'ont pas le temps, ou sinon nos parents ne savent pas tout. On va à l école pour avoir un bon métier et une belle maison, pour développer notre intelligence,

Plus en détail

F a c e à l a p o l i c e

F a c e à l a p o l i c e Face à la police Si tu as besoin d aide. Parfois, les choses ne se passent pas comme nous l expliquons. En général, il y a moyen de réagir. Fais-toi aider. Une des premières personnes qui peut t aider

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

COUPLE ET PROBLÈMES SEXUELS

COUPLE ET PROBLÈMES SEXUELS COUPLE ET PROBLÈMES SEXUELS Introduction Christine Reynaert et Pierre Collart ont tous deux activement participé à l ouverture de centres spécialisés dans le traitement de troubles sexuels (voir analyse

Plus en détail

«Je suis restée là, figée, à ne rien

«Je suis restée là, figée, à ne rien Prendre soin de soi À quoi s attendre Vous avez un cancer du sein. On n est jamais vraiment prête à recevoir pareille nouvelle. Aussi, l apprendre est-il toujours bouleversant. Le choc du diagnostic pourrait

Plus en détail

Détection des symptômes psychotiques dans la microdélétion 22q11.2

Détection des symptômes psychotiques dans la microdélétion 22q11.2 Détection des symptômes psychotiques dans la microdélétion 22q11.2 Stephan Eliez, M.D. Bruxelles, 11 octobre 2015 stephan.eliez@unige.ch Introduction Les troubles psychiques sont fréquents dans le contexte

Plus en détail

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Fiche pédagogique Le thème du 49 e épisode dirige l attention sur une question fondamentale lorsqu il s agit de développer la pensée des enfants,

Plus en détail

PRISE DANS LA TOILE SI C EST PERSONNEL, C EST NON! L ENFANT PRUDENT DEMANDE À SES PARENTS.

PRISE DANS LA TOILE SI C EST PERSONNEL, C EST NON! L ENFANT PRUDENT DEMANDE À SES PARENTS. PRISE DANS LA TOILE SI C EST PERSONNEL, C EST NON! L ENFANT PRUDENT DEMANDE À SES PARENTS. fait partie du programme d éducation à la sécurité du Centre canadien PLAN DE LA LEÇON DE 3 E ANNÉE RÉSULTATS

Plus en détail

Résumé Afficher les réponses complètes

Résumé Afficher les réponses complètes 1 sur 8 27/01/2012 15:23 réponses Résumé Afficher les réponses complètes Ton âge 11 ans 1 2% 12 ans 0 0% 13 ans 10 24% 14 ans 25 60% 15 ans 6 14% 16 ans 0 0% 17 ans 0 0% Ta classe 6e 0 0% 5e 0 0% 4e 42

Plus en détail

Enfants et adolescents Sécurité Internet

Enfants et adolescents Sécurité Internet Enfants et adolescents Sécurité Internet Exposé de sensibilisation du public destiné aux parents, aux enseignants et aux organismes au service de la jeunesse du Nouveau-Brunswick Remerciements En collaboration

Plus en détail

Liturgie pour enfants

Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Semaine québécoise des familles du 11 au 18 mai 2014 Nous vous proposons deux liturgies de la Parole selon les textes des Évangiles du dimanche choisi. On évoquera

Plus en détail

EN TOUT TEMPS ET EN TOUS LIEUX, EN GESTES COMME EN PAROLES, JE RESPECTE TOUTES LES PERSONNES DE L ÉCOLE, ADULTES ET ENFANTS

EN TOUT TEMPS ET EN TOUS LIEUX, EN GESTES COMME EN PAROLES, JE RESPECTE TOUTES LES PERSONNES DE L ÉCOLE, ADULTES ET ENFANTS EN TOUT TEMPS ET EN TOUS LIEUX, EN GESTES COMME EN PAROLES, JE RESPECTE TOUTES LES PERSONNES DE L ÉCOLE, ADULTES ET ENFANTS ÉCOLE DU MOULIN Bonjour à toi, Tu sais, sans doute, que pour vivre ensemble dans

Plus en détail

L audition de l enfant

L audition de l enfant L audition de l enfant On t écoute ton opinion compte Pour les enfants dès 5 ans Chère mère, cher père, cette brochure appartient à votre enfant mais vous Impressum Edition Institut Marie Meierhofer pour

Plus en détail

GUIDE À L INTENTION DES PARENTS D ADOS DE. 13-15 ans. SÉCURITÉ et INTERNET

GUIDE À L INTENTION DES PARENTS D ADOS DE. 13-15 ans. SÉCURITÉ et INTERNET GUIDE À L INTENTION DES PARENTS D ADOS DE 13-15 ans SÉCURITÉ et INTERNET Ce document vous aidera à améliorer la sécurité de vos ados sur Internet. Il vous renseignera sur ce qui intéresse généralement

Plus en détail