La vie au quotidien. Le maintien à domicile. La santé. Le logement. Les transports. Loisirs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La vie au quotidien. Le maintien à domicile. La santé. Le logement. Les transports. Loisirs"

Transcription

1 1 La vie au quotidien Le maintien à domicile La santé Le logement Les transports Loisirs

2 Édito Le mot de l élue Madame, Monsieur, Au nom de la municipalité, je suis très heureuse de vous offrir ce guide des seniors, rédigé par le Conseil Consultatif des Seniors en partenariat avec la Ville de Stains. Ce guide est le fruit d une élaboration collective des retraités qui, par le travail très important, qu ils ont réalisé, se veut répondre à toutes les préoccupations, questions portées par les seniors. Qui mieux que les retraités eux-mêmes étaient en capacité de traiter tous les sujets auxquels ils sont sensibles! Avec le Conseil Consultatif des Seniors, nous avons fait le pari d une démarche citoyenne et d élaboration qui aboutit notamment à la réalisation de ce premier guide. Bravo et félicitations à eux! Il témoigne des potentialités et des richesses de l engagement de nombreux retraités dans notre ville. Il est aussi à l image de ce que la Municipalité met en œuvre pour les retraités de la ville : favoriser l autonomie, l intervention, la dignité et la vie sociale de chaque personne âgée. Ce guide est aussi l aboutissement de nos engagements pris en faveur de la citoyenneté et de la démocratie participative. Les objectifs affichés en 2005 lors de la création de cette instance sont pleinement aboutis : permettre aux personnes âgées résidant à Stains d être des acteurs à part entière de la vie de la commune. Je vous invite à découvrir cet ouvrage. Qu il vous soit utile pour répondre à vos attentes, pour vivre une retraite agréable, active, à votre rythme et votre goût, et pour nous aider à promouvoir des droits, de la dignité, et la reconnaissance de la place de chacun d entre vous dans les actions que nous conduisons. Karina Kellner Adjointe au maire délégué à la Solidarité et à l Accès aux droits 2

3 Le mot du Conseil Consultatif des Seniors En Avril 2006 s'est constitué le Conseil Consultatif des Seniors (CCS). Les retraités ont désormais leur espace de parole, de rencontre et d'échange leur permettant de s'impliquer dans la vie municipale. Le Conseil Consultatif des Seniors est une instance démocratique et autonome. Elle a pour but de faire des propositions à l'équipe municipale afin de : - Mieux vivre la ville - Bien vieillir à Stains - Améliorer les relations intergénérationnelles et les liens solidaires Pour le Conseil consultatif, il est important de transmettre le savoir, la mémoire et de trouver les moyens de continuer à être acteur et citoyen dans sa cité, même à l'heure de la retraite. Nous avons le plaisir de vous présenter ce guide, élaboré par un groupe de travail bénévole issu du Conseil Consultatif des Seniors. Nous espérons qu'il répondra à vos attentes et qu'il vous apportera une aide efficace dans vos diverses démarches ou recherches. Edité par la Ville de Stains. Le groupe de travail du Conseil Consultatif des Seniors : Gillet Jean, Hamon Régine, Jardin Marie-Louise, Le Chenadec Nicole, Teulet Carmen et Thiébault Odette. Remerciements : - Aux partenaires institutionnels, - A la Ville de Stains, - Service social départemental, - A Monsieur LaFond Jean-Marie, directeur de la maison de retraite Saint Vincent De Paul. Guide disponible gratuitement : - à l'accueil de la mairie, - par courrier sur demande au service de la Coordination de l'action Sociale, - téléchargeable sur Crédits : Ville de Stains (2009) - Julien Jaulin, Dragan Lekic, DR (photos), fotolia

4

5 1 L aide à la vie quotidienne

6 1 La vie au quotidien CONTACTS UTILES Service de la Coordination de l Action Sociale Secteur Retraités et Personnes Agées - Tél. : Mairie de Stains - 6, Avenue Paul Vaillant Couturier Stains Accueil : du lundi au vendredi, de 8h45 à 12h15 et de 13h30 à 17h15 Fermeture au public : le jeudi matin LES DROITS SOCIAUX ET LES AIDES FINANCIÈRES DIVERSES ASPA : Allocation de Solidarité aux Personnes Agées Les personnes qui n'ont jamais exercé d'activité professionnelle et dont le revenu est inférieur au plafond fixé par décret peuvent déposer une demande pour bénéficier de cette allocation versée par la Caisse des Dépôts et Consignations. Elle leur permet d obtenir un minimum de ressources (677,13 / mois au 6/05/08). Cette aide est attribuée aux personnes de 65 ans et plus ou à partir de 60 ans en cas d'inaptitude au travail. Les personnes retraitées de la Caisse Nationale d'assurance Vieillesse (CNAV) peuvent, sous certaines conditions, bénéficier d'un complément de ressources. La demande est à retirer auprès de la CNAV Pour les autres caisses, contactez l'organisme qui verse la retraite principale: AVA, ORGANIC, MSA... Pour les personnes qui n'ont jamais cotisé, la demande est à effectuer au CCAS qui, après la signature de Monsieur le Maire, l'adresse à la Caisse des Dépôts et Consignations. Caisse des Dépôts et Consignations 56, Rue Lille Paris Caisse Nationale d Assurance Vieillesse Ile-de-France PARIS CEDEX (0 09/mn) - Serveur vocal : (24/24h; 0 09/mn) Attention : les sommes versées constituent une avance que l état pourra recouvrer, dans certaines limites, sur votre succession. Pour contester une récupération sur héritage, s adresser aux commissions départementales d aide sociale qui pourront, par exemple, décider d attendre le décès du conjoint survivant pour procéder à la récupération. 6

7 LES AVANTAGES FISCAUX Les seniors ainsi que leur entourage peuvent bénéficier de divers avantages fiscaux. Pour les impôts locaux, il est possible de bénéficier d'un dégrèvement de la taxe d'habitation et de la taxe foncière sous certaines conditions. Pour les impôts sur les revenus, il est possible de bénéficier de déduction pour : des pensions alimentaires versées aux ascendants ou descendants; des avantages en nature consentis à des personnes âgées de 75 ans et plus (exemple : frais d'hébergement) ; des dépenses nécessitées par l'hébergement dans certains établissements (nouvelle loi en 2007) : attestation fiscale à demander à l établissement d hébergement. des primes versées dans le cadre de l'épargne handicap et d'une rente de survie ; l'acquisition d'équipements spécifiques pour les personnes âgées ou handicapées (voir chapitre "Logement") ; l'emploi d'un salarié à domicile : garde malade (sans soins médicaux, conduite du véhicule personnel de la personne dépendante, accompagnement hors domicile, assistance administrative à domicile, petits travaux de jardinage, entretien de la maison, petits travaux ménagers et de bricolage, préparation des repas à domicile plus courses). La redevance audiovisuelle est, depuis 2005, couplée avec la taxe d'habitation. Modification en cours de l'exonération, qui était accordée aux personnes âgées de plus de 65 ans ayant de petits revenus. Vous pouvez également bénéficier d'exonération de charges sociales pour l'embauche d'aides à domicile Droits de succession et transmission du patrimoine : nouvelles dispositions fiscales à compter du 22 août 2007 : suppression totale des droits de succession pour le conjoint survivant ou le partenaire pacsé ; augmentation importante des abattements en matière de droits de succession et de donation (enfants, petits-enfants )

8 1 La vie au quotidien LA MÉDIATION SOCIALE ET L ACCOMPAGNEMENT JURIDIQUE La Maison du Droit et de la Médiation 6, place du Colonel Fabien STAINS La Maison du Droit et de la Médiation répond à une demande croissante de la population en matière d accès au droit. Enjeu de citoyenneté, de responsabilisation, de solidarité et de paix sociale, l accès au droit a pour objectif que, chacun dans la vie quotidienne, connaisse ses droits et ses obligations et ait la capacité éclairée d agir pour mettre en œuvre ses droits et remplir ses obligations. La médiation sociale a pour mission de réussir à réduire les tensions, résoudre les conflits et rétablir le lien social par le dialogue.tout habitant de Stains peut en bénéficier s il est confronté à un conflit de la vie quotidienne : voisinage, famille, logement, administratif, travail, santé, école, commercial. Vous y trouverez : une permanence d un avocat généraliste une permanence d un avocat spécialisé dans le droit des étrangers une permanence de juristes, notaire, huissier, travailleur social, une permanence de médiation sociale, une permanence d aide aux victimes, notamment les femmes victimes de violence, une permanence d écrivains publics. LES MESURES DE PROTECTION La loi prévoit deux types de mesures destinées à protéger les personnes dont les facultés mentales sont altérées pour des causes diverses. La curatelle Principe : la curatelle est une mesure judiciaire permettant à une personne d être conseillée ou contrôlée dans les actes de la vie civile par un curateur désigné par le juge des tutelles. La curatelle peut être, suivant l état de la personne, allégée ou aggravée, et dans ce cas elle se rapproche d une tutelle Personnes concernées : 1 -celles dont les facultés mentales sont altérées par une maladie, une infirmité ou un affaiblissement dû à l âge ou dont l affaiblissement des facultés corporelles empêchent l expression de la volonté. L altération doit être médicalement établie. 2 - celles qui dilapident leur patrimoine en s exposant à des conséquences mettant en cause leur moyen de subsistance ou qui compromettent l exécution de leurs obligations familiales. 8

9 La tutelle Principe : la tutelle est un régime de protection sous lequel peut être placée une personne majeure qui, en raison d une altération de ses facultés personnelles, a besoin d être représentée de façon continue dans tous les actes de la vie civile. Toutes les décisions concernant l administration et la conservation de son patrimoine, sont prises par une autorité de tutelle, choisie par décision de justice. Effets de la tutelle : La personne protégée ne peut plus passer d actes à compter de la date du jugement. Les actes passés antérieurement par elle depuis moins de cinq ans peuvent être annulés sous certaines conditions. IMPORTANT Réforme de la protection juridique des personnes : La loi du 5 mars 2007 réformant la juridiction des majeurs est entrée en vigueur, pour l essentiel, le 1 er janvier 2009 et a modifié les mesures de sauvegarde de justice, curatelle et tutelle. Il est donc maintenant possible, d organiser sa propre protection juridique, sous certaines conditions, par un nouveau contrat appelé mandat de protection future. Tribunal d Instance, Service des tutelles aux majeurs Square de Stalingrad Aubervilliers - Tél. : L ACTION SOCIALE ET LA SOLIDARITÉ Les services sociaux Des assistant(e)s sociaux (ciales) et des conseillères en économie sociale et familiale sont à votre disposition pour effectuer avec vous un bilan de votre situation sociale. Ils vous aideront à mettre en place les aides dont vous pouvez avoir besoin, vous conseilleront ou vous accompagneront dans vos démarches ; pour cela contactez l un des services suivants : Services Sociaux Service Social Départemental 26, Avenue Aristide Briand Service Social de la CRAM Caisse primaire d assurance maladie 52, rue des Hucailles Stains Tél. : numéro unique : 3646 (0.028 /mn) Service Social de l hôpital Delafontaine 1, rue du docteur Delafontaine Saint Denis Télécopie : Tél. : Autres partenaires Service de la Coordination de l Action Sociale Mairie de Stains 6, Avenue Paul Vaillant Couturier Stains - Tél. : Accueil : du lundi au vendredi, de 8h45 à 12h15 et de 13h30 à 17h15 Fermeture au public : le jeudi matin Centre Social Municipal Maison du Temps Libre 30-34, avenue George Sand Stains

10 1 La vie au quotidien SERVICES SOCIAUX DES CAISSES DE RETRAITES COMPLÉMENTAIRES Contactez votre caisse complémentaire pour obtenir les coordonnées du travailleur social intervenant sur le secteur de Stains. CO.DE.R.P.A 93 (Comité Départemental des Retraités et Personnes âgées ) Ce comité, présidé par le Président du Conseil Général et coprésidé par un représentant du Préfet. Par son rôle et ses activités, il est à l écoute de tous les problèmes concernant les retraités et personnes âgées afin d améliorer leur qualité de vie. assure la participation des retraités et personnes âgées à l élaboration et à la mise en application des programmes sociaux et médico-sociaux les concernant au sein du département ; établit un rapport annuel sur le déroulement des programmes relatifs aux prestations de services et aux équipements sociaux pour personnes âgées ; assure une mission de réflexion sur ces problèmes, se saisit des questions concernant les personnes âgées ; centralise et diffuse toutes informations utiles pour ces personnes. CODERPA du , Promenade Jean Rostand BOBIGNY Association Valentin HAÜY 5 rue Duroc PARIS CEDEX Fax : Au service des personnes aveugles et malvoyantes, cette association met à leur disposition : Des permanences de travailleurs sociaux ; Une boutique de matériels destinés à favoriser l autonomie ; Des établissements d accueil spécialisés ; Un service d écoute : en toute discrétion, tous les jeudis après-midi, une écoute est possible de 14h à 18h au (communication gratuite) Les auxiliaires des Aveugles 71, rue de Breteuil PARIS du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 14h à 17h Croix Rouge : Délégation de Stains Pierrefitte 127 Bd Maxime Gorki Stains Le lundi tous les 15 jours de 7h à 12h 10

11 Secous Populaire Français 2, Avenue Aristide Briand Stains Aide alimentaire : Inscription : le jeudi de 9h30 à 11h Distribution le mardi et le jeudi de 14h à 16h30 N.A.S.A.D (Aide à la Mobilité et à Domicile ) Siège social : 1, Allée Arthur Rimbaud STAINS Tél / fax : Conf à Dom + ( Services à la personne ) Tel : Association Seniors et Compagnie 113, rue Danielle Casanova SAINT DENIS AFAD Association Familiale d Aide à Domicile Espace Bel Air - 113/115,rue Danielle Casanova Saint Denis AVAD Association d Aide et d Assistance Vie à Domicile 195, Avenue Victor Hugo Aubervilliers MNE 17, Bd de la Libération Saint Denis MULTI-SERVICES A. M. S (association d aide à domicile) 94 bis, rue des Ruffins MONTREUIL du lundi au vendredi 10h à 13h30 et 14h30 à 18h30 SOS Amitié Ile de France Des bénévoles à votre écoute , n indigo communication payante Vêtements : Achat (très faible participation) 1 mercredi sur 2 de 14h à 16h30 Dépôt le lundi de 15h à 17h

12 1 La vie au quotidien LES ASSOCIATIONS AGRÉÉES QUALITÉ SUR PLAINE COMMUNE APAD 93 Association Pour l Aide A Domicile 26, rue de Berry LA COURNEUVE ACSSAD Association de Coordination de Soins et de Services à Domicile 22, rue de Suger Saint Denis Du lundi au vendredi de 8h à 12h30 et de 14h à 17h45 - ou messagerie vocale Amicale Garde-Malade 93 5, rue Ernest Renan Saint Denis AMFD EPINAY 16, rue de Marseille EPINAY L INVALIDITÉ ET LA PRISE EN CHARGE DU HANDICAP Dépôt des demandes Personnes âgées de moins de 60 ans Les assurés sociaux qui ne peuvent plus travailler ou beaucoup moins, peuvent prétendre à une pension d invalidité de l assurance maladie. Le montant dépend du degré de handicap reconnu et des salaires perçus ; adressez votre demande à : Caisse Primaire d assurance maladie 52, rue des Hucailles STAINS Ou auprès de la caisse spécialisée ( bâtiment, agricole..) auprès de laquelle vous avez cotisé. La loi du 11 février 2005 sur l égalité des droits des personnes handicapées instaure la prestation de compensation du handicap (PCH).Celle-ci est appelée à se substituer à l ACTP, mais de manière plus complète et selon de nouveaux critères. Vous pouvez retirer des dossiers auprès de la Coordination de l Action Sociale ou auprès de la MDPH. 12 SAM AREPA Res.AREPA Cité Floréal 4, promenade de la Basilique SAINT DENIS ASTUCES SOLUTIONS SERVICES 87 bis, rue Etienne Dolet PIERREFITTE INFO SERVICES A DOMICILE Un groupement de services pour vous aider à domicile en Seine Saint-Denis

13 La Prestation de Compensation du Handicap Elle est destinée aux personnes vivant au domicile et participe au financement des charges occasionnées par le handicap, à l exception des soins pris en charge par l assurance maladie et du financement de l aide ménagère. Elle prend la forme d aides humaines, techniques, animalières et d aides pour l aménagement du logement, du véhicule et des frais de transport. Elle remplace progressivement l Allocation Compensatrice pour tierce personne et l Allocation Compensatrice pour frais professionnels. Sur demande à Place Handicap, elle est attribuée par la C.D.A., versée par le Conseil Général. Pour qui? Trois critères sont pris en compte : la résidence, l âge, le degré de handicap. Pour bénéficier de ces prestations, il est nécessaire de remplir un dossier avec des demandes spécifiques pour chacune. Des pièces obligatoires sont jointes au dossier dont un certificat médical datant de mois de 3 mois. Allocation compensatrice pour tierce personne (ATCP) : Elle est versée aux personnes bénéficiant d un taux d incapacité permanente d au moins 80% et pouvant justifier de la nécessité de l aide d une tierce personne pour les actes essentiels de la vie courante. Elle est délivrée, sous conditions de ressources, aux personnes de moins de 60 ans et versée par le Conseil Général de la Seine Saint Denis. Allocation aux adultes handicapés (AAH) Elle garantit un minimum de ressources aux personnes handicapées reconnues comme telles. Selon un barème, et dont les droits à l invalidité ne sont pas ouverts. S y ajoute éventuellement le «complément d AAH», destiné à permettre aux personnes adultes handicapées de couvrir les dépenses supplémentaires qu elles ont à supporter pour les adaptations nécessaires à une vie autonome à domicile. Elle est versée par les Caisses d Allocations Familiales mais financée par l Etat. Son attribution est subordonnée à des conditions administratives appréciées par les Caisses d Allocations Familiales et à des conditions médicales. Les participations financières exceptionnelles (cf Rubrique santé) Le Conseil général de Seine Saint Denis accorde des aides au titre de son "fonds de compensation fonctionnelle du handicap". Elles ont pour objectif de permettre l'achat de matériel directement lié à un handicap et de chiens guides. Il est nécessaire d'être reconnu invalide à 80 % et d'avoir une décision d'allocation Compensatrice pour Tierce Personne (ACTP) ou une majoration tierce personne de la Sécurité sociale. Coordination de l Action Sociale Secteur Accueil et Instruction administrative STAINS MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) MDPH - Immeuble l'européen - Bât A 5ème étage 1-3 promenade Jean Rostand Bobigny

14 1 La vie au quotidien Personnes âgées de plus de 60 ans La retraite et l'invalidité L'inaptitude au travail permet une liquidation de la retraite au taux de 50 % même si le nombre de trimestres cotisés est insuffisant. Elle relève de l'assurance vieillesse. Elle est définitive et doit être demandée au moment de la liquidation de la retraite entre 60 et 65 ans. Pour les personnes n'ayant pas exercé d'activité professionnelle, reportez-vous au chapitre des aides financières. Les bénéficiaires de l'aah (Allocation pour Adultes Handicapés) 1. dont le handicap est reconnu au taux de 80 % s'ils ont cotisé à l'assurance vieillesse par leur travail, ils percevront leur retraite au taux plein (pas de coefficient minorateur) en fonction du nombre de trimestres cotisés ; selon le mécanisme de plafond, cette retraite pourra être complétée par le complément de retraite et l'allocation supplémentaire ; 2. dont le taux du handicap est compris entre 50 et 79 % s'ils n'ont pas travaillé, ils percevront l'allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA), éventuellement majorée d'une AAH différentielle L 'AAH n'est plus versée à 60 ans et sans attribution d'une AAH différentielle. Les règles générales de l'inaptitude s'appliquent comme ci-dessus hormis l'absence de versement d'aah différentielle. LA CARTE D'INVALIDITÉ Vous pouvez en bénéficier si votre invalidité permanente est évaluée à 80 % ou plus. Elle donne droit à des avantages propres à faciliter la vie quotidienne des personnes handicapées et de leur famille. augmentation d'une demi-part pour le calcul de l'impôt sur les revenus. exonération de la taxe d'habitation sous certaines conditions de ressources; exonération de la redevance audiovisuelle pour les personnes handicapées non imposables et les invalides à 100 %. Réductions et facilités pour les voyages en train. Vous pouvez retirer un dossier auprès du Service de Coordination et d Action Sociale, secteur Accueil et Instructions Administratives. LES SOINS À DOMICILE SSIDPA Service de soins infirmiers à domicile pour personnes âgées (soins et toilette)

15 CMS Colette Coulon (soins infirmiers) 27/33 bd Maxime Gorki BP Stains PAM 93 Pour aider au transport des handicapés de Seine Saint Denis de plus ou moins 60 ans. Elle concerne les titulaires d une carte d invalidité d au moins 80%. Elle permet la réservation d un véhicule qui vient chercher la personne, pour un transport régulier ou occasionnel, à l adresse de son choix, de 6 h à minuit et 7 j/7. Contact : de 7 heures à 20 heures LA MALTRAITANCE Considérés aujourd'hui comme une cause nationale, la maltraitance ou les mauvais traitements infligés à des personnes âgées, particulièrement vulnérables et dépendantes, doivent être signalés par quiconque en a connaissance. Ce sont souvent des proches qui alertent les autorités mais aussi les personnes âgées elles-mêmes et les professionnels. Les autorités judiciaires à saisir sont le procureur de la République ou son substitut. Les autorités administratives qui peuvent également être saisies sont le préfet ou la DDASS ainsi que le président du conseil général de Seine Saint Denis Ligne Solidarité Vieillesse pour l'ile de France : LA RETRAITE Les informations retraite Pour toutes les informations relatives à votre retraite, un Point d'accueil Retraite de la Caisse Nationale d'assurance Vieillesse (CNAV) est à votre disposition à : Point d accueil CNAV 93 57, rue,voltaire Drancy renseignements retraite, paiements et action sociale (0.09 la mn) -

16 1 La vie au quotidien Pour les informations relatives aux retraites complémentaires, accueil au CICAS (Centre d'information et de Coordination de l'action Sociale des régimes de retraite) CICAS de la Seine Saint Denis 10 bis, rue Emile Connoy Saint Denis du lundi au vendredi de 8h30 à 18h Recherche de maisons de retraite Reportez-vous au chapitre "Logement" rubrique "Hébergement" L'accueil familial Pour les renseignements sur ce type d'accueil, reportez-vous au chapitre "Logement", rubrique "Hébergement" L'aide sociale Reportez-vous au chapitre "Logement", rubrique "Aides financières". LE DÉCÈS C est une échéance que l on évite souvent d aborder sérieusement etpourtant nul n y échappe. Pour être assuré d une cérémonie selon ses souhaits, le mieux n est-il pas de la préparer soimême, en s adressant à des spécialistes. Cette solution évitera que la famille en ait la charge et la responsabilité alors qu elle n y est pas préparée. Démarches prioritaires en cas de décès: Certificat de décès (médecin traitant, SMUR ou SAMU) Se mettre en relation avec l entreprise de pompes funèbres choisie. Déclaration de décès dans un délai de 24h à compter du décès, à la mairie du lieu de décès. Principaux organismes à contacter : Caisse primaire d assurance maladie, Mutuelles, Caisses de retraite, Compagnies d assurance vie, décès., Banques, Trésor public., EDF, GDF, compagnie des eaux. LE VEUVAGE Le soutien au veuvage Si vous venez de perdre votre conjoint(e), la Caisse Nationale ld'assurance Vieillesse (CNAV régime général ou caisses particulières pour les régimes spéciaux) peut vous aider dans vos démarches administratives. Il est également possible, sous certaines conditions, d'obtenir des aides auprès de la Caisse d'allocations Familiales (CAF) et de la Caisse Primaire d'assurance Maladie (CPAM). 16

17 Point d accueil CNAV 93 57, rue Voltaire Drancy Renseignements retraite, paiements et action sociale (0.09 la mn) CPAM 52, rue des Hucailles Stains ou 3646 CAF 2, rue Guillaume Apollinaire Stains CICAS (Caisse complémentaire de la Seine Saint Denis) 10 bis, rue Emile Connoy Saint Denis : du lundi au vendredi de 8h30 à 18h La Caisse Régionale d'assurance Maladie de la région Rhône-Alpes a édité un guide intitulé Veuvage - droits et services, détaillant les prestations du régime général de la sécurité sociale auxquelles vous pouvez prétendre. Il est téléchargeable sur le site : LA RESTAURATION DES SENIORS La Ville de Stains met à disposition des seniors de la commune deux types de services de restauration : L espace restaurant, situé à la Résidence Allendé Ouvert 6j/7du lundi au samedi de12h à 14h ; colis pour le dimanche. Il accueille les personnes de 60 ans et plus. Si vous souhaitez déjeuner, vous devez vous inscrire auprès des services de la CAS, CCAS secteur Retraités et Personnes Agées, SRPA. Une participation financière est demandée suivant calcul du quotient. En cas de difficultés financières, vous pouvez vous adresser au SRPA afin de trouver une solution adaptée à votre situation. A partir de 14 h, possibilité de prendre part aux animations (jeux, ateliers créatifs, actions diverses ) Le portage des repas à domicile : Ce service est réservé, 7j/7, aux personnes âgées ayant des difficultés, temporaires ou de longue durée, pour confectionner elles-mêmes leurs repas. La livraison des repas est éffectué du lundi au vendredi, de 8h30 à 15h30. La participation financière est fixée en fonction du quotient. Service de la Coordination de l Action Sociale Secteur Retraités et personnes Agées Résidence Salvador Allende 14, rue Salvador Allendé Stains

18 1 La vie au quotidien LES INFORMATIONS DIVERSES L'opération tranquillité vacances De juin a septembre. Profitez pleinement de vos vacances en faisant surveiller votre domicile. Dans le cadre d'une collaboration entre la police, des agents patrouilleront régulièrement de jour comme de nuit, afin de dissuader d'éventuels cambrioleurs. Pour bénéficier de ce service gratuit, vous devez : partir un minimum de sept jours consécutifs ; prévenir les services de police au moins trois jours avant votre départ. Commissariat de police de Stains 47, Avenue Marcel Cachin Stains

19 LES SENIORS ET LA ROUTE Pour les actifs comme pour les retraités, la mobilité est le gage indéniable de la qualité de vie et de la préservation du lien social: loisirs, courses, visites aux proches, vie associative... Cependant, l'âge doit inciter les conducteurs à une plus grande prudence. En effet, en dehors de toute maladie, des changements physiologiques apparaissent : ils agissent essentiellement sur la vision, l'ouïe et la motricité, modifiant ainsi progressivement l'aptitude à la conduite. La Direction de la sécurité et de la circulation routières a édité, à titre d'information et de prévention, une brochure Les seniors et la route: comment se déplacer en toute sécurité. Direction de la sécurité et de la circulation routières La Grande Arche Paris La Défense

20 1 La vie au quotidien POUR VOS ANIMAUX DE COMPAGNIE Pensions Si vous partez en voyage ou si vous devez quitter votre domicile pour une hospitalisation, il existe des pensions pour accueillir votre animal de compagnie. Pour de plus amples renseignements, téléphonez à la Société Protectrice des Animaux (SPA) : SPA de Gennevilliers 30, Avenue du Général De Gaulle Gennevilliers Ou prenez contact avec votre vétérinaire. Votre animal s'est perdu... Si vous avez perdu votre chat ou votre chien, vous pouvez contacter : le Fichier national félin, et , si votre chat est tatoué; le Fichier national canin, et , si votre chien est tatoué; le refuge fourrière, SPA de Gennevilliers, la SAPV (précédemment SIFV), , identification par radiofréquence des animaux porteurs d'une puce électronique. Si vous téléphonez les lundi et mardi, il faut insister, car ces journées sont très encombrées, suite au week-end. Vous devez venir chercher votre animal, tatoué ou non, sous un délai de 8 jours maximum. SOS Vétérinaire Urgence vétérinaire (interventions 24h/24 à domicile) 20

21 2 Le maintien à domicile

22 2 Le maintien à domicile LES ACCUEILS SPÉCIALISÉS Le CLIC - Centre Local d Information et de Coordination Le CLIC est un lieu d accueil, d écoute, d information et d aide, à la disposition des personnes âgées de 60 ans et plus et de leur entourage. Il prend en considération tous les aspects de la vie quotidienne des personnes âgées: aide ménagère, garde à domicile, accueil temporaire, services d urgence, portage de repas, adaptation du logement, mesures de protection juridique, vie culturelle Vous trouverez au CLIC : un centre de documentation et d information; un accueil personnalisé à la personne âgée et à sa famille: écoute et orientation, soutien et accompagnement ; une évaluation des besoins de la personne âgée effectuée à son domicile ; la mise en place, si besoin, d un plan d aide globale pour des situations complexes ou à traiter en urgence. L accompagnement et la mise en place des aides apportées sont assurés en étroit partenariat avec les professionnels concernés. Ils se font dans les domaines physique, psychologique, financier, social ou environnemental. Le CLIC a également pour mission de participer ou d initier des actions de prévention, d information et de formation en lien avec tous les professionnels ou organismes concernés par les personnes âgées. CLIC (Centre Local d Information et de Coordination) 5, rue du Docteur Pesqué Aubervilliers

FICHE TECHNIQUE : FISCALITE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

FICHE TECHNIQUE : FISCALITE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP FICHE TECHNIQUE : FISCALITE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP Ce document a été établi à titre d information sur les principes généraux de la fiscalité des personnes en situation de handicap. Il est

Plus en détail

Chiffres clés. Aide à l'acquisition d'une complémentaire santé (ACS) Au 1 er janvier 2014

Chiffres clés. Aide à l'acquisition d'une complémentaire santé (ACS) Au 1 er janvier 2014 Chiffres clés MAJ du 20 juin 2014 Page 1/6 Chiffres clés Assurance maladie Aide à l'acquisition d'une complémentaire santé (ACS) Au 1 er janvier 2014 Montant de l'aide pour les + de 60 ans : 550 / an Nombre

Plus en détail

L'APA doit être utilisée pour les dépenses prévues par le plan d'aide individuel :

L'APA doit être utilisée pour les dépenses prévues par le plan d'aide individuel : Aide à domicile des personnes âgées I n f o r m a t i o n s SOMMAIRE Exonération des charges sociales Intervenant à domicile Allocation Personnalisée d Autonomie Soins à domicile 1. Allocation Personnalisée

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES PERSONNES AGEES DEPENDANTES LISTE DE QUELQUES DISPOSITIFS

PRISE EN CHARGE DES PERSONNES AGEES DEPENDANTES LISTE DE QUELQUES DISPOSITIFS DES PERSONNES AGEES DEPENDANTES LISTE DE QUELQUES S D ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES DEPENDANTES Familles de France 28 Pce Saint-Georges 75009 PARIS Fax : 01 45 96 07 88 http://www.familles-de-france.org

Plus en détail

Ville d Albertville C C A S. Centre communal d action sociale Services aux personnes âgées et aux personnes handicapées. www.albertville.

Ville d Albertville C C A S. Centre communal d action sociale Services aux personnes âgées et aux personnes handicapées. www.albertville. Ville d Albertville Centre communal d action sociale Services aux personnes âgées et aux personnes handicapées www.albertville.fr Sommaire Logement-foyer : la résidence des 4 Vallées p. 4 Service maintien

Plus en détail

Comment financer sa maison de retraite?

Comment financer sa maison de retraite? Les Essentiels Les Essentiels de Cap Retraite n 2 Comment financer sa maison de retraite? 6 FICHES PRATIQUES L accueil des personnes âgées Les tarifs en maison de retraite L APA en établissement L Aide

Plus en détail

Ensemble des mécanismes de prévoyance collective pour faire face aux conséquences financières des risques sociaux.

Ensemble des mécanismes de prévoyance collective pour faire face aux conséquences financières des risques sociaux. R4 = SÉCURITÉ SOCIALE, CMU, ABUS ET FRAUDES R4 = SÉCURITÉ SOCIALE, CMU, ABUS ET FRAUDES DÉFINITION : Ensemble des mécanismes de prévoyance collective pour faire face aux conséquences financières des risques

Plus en détail

Compte rendu de la journée d'information du 5 avril 2013

Compte rendu de la journée d'information du 5 avril 2013 Compte rendu de la journée d'information du 5 avril 2013 Vous vivez à domicile mais vous souhaitez être aidé dans votre quotidien. Bien vivre dans son logement : Le maintien à domicile peut être facilité

Plus en détail

Unités de Soins de Longue Durée USLD

Unités de Soins de Longue Durée USLD VAL-DE-MARNE Unités de Soins de Longue Durée USLD HABILITÉES au titre de l'aide sociale Une Unité de soins de longue durée est un établissement d'hébergement médicalisé qui accueille des personnes souffrant

Plus en détail

DELEGATION AUTONOMIE ET HANDICAP

DELEGATION AUTONOMIE ET HANDICAP DELEGATION AUTONOMIE ET HANDICAP Service des Politiques de l Autonomie des Personnes Agées REVALORISATION des tarifs Au 1 er septembre 2014 - DES PRESTATIONS ET AVANTAGES SOCIAUX DESTINES AUX PERSONNES

Plus en détail

Qu est-ce que le CCAS?

Qu est-ce que le CCAS? Qu est-ce que le CCAS? Le centre Communal d Action Sociale est un établissement public chargé d exercer les compétences détenues par la commune en matière d action sociale. C est un établissement ayant

Plus en détail

Guide. Seniors. Mieux connaître et utiliser les services aux Aînés. à QUINT-FONSEGRIVES

Guide. Seniors. Mieux connaître et utiliser les services aux Aînés. à QUINT-FONSEGRIVES Guide Seniors Mieux connaître et utiliser les services aux Aînés à QUINT-FONSEGRIVES Le devoir de solidarité envers nos aînés est une nécessité morale. Nous ne pouvons être heureux que si nos seniors le

Plus en détail

Module 1 Accompagnement d une personne dans les actes de la vie quotidienne ACCUEIL ET HEBERGEMENT DE LA PERSONNE AGEE

Module 1 Accompagnement d une personne dans les actes de la vie quotidienne ACCUEIL ET HEBERGEMENT DE LA PERSONNE AGEE 1 Hospices Civils de Beaune Module 1 Accompagnement d une personne dans les actes de la vie quotidienne Institut de formation d aides-soignants Promotion 2015-2016 Date : 3/9/15 Durée : 1h30 ACCUEIL ET

Plus en détail

+10 000 ÉTABLISSEMENTS visités et évalués pour vous par nos experts. Maison de Retraite Sélection

+10 000 ÉTABLISSEMENTS visités et évalués pour vous par nos experts. Maison de Retraite Sélection Maison de Retraite Sélection QUE CHOISIR? Maison de Retraite / Résidence Services / Maintien à domicile +10 000 ÉTABLISSEMENTS visités et évalués pour vous par nos experts EDITO Partir en Maison de Retraite

Plus en détail

LES AIDES A DOMICILE. Novembre 2009

LES AIDES A DOMICILE. Novembre 2009 LES AIDES A DOMICILE. Novembre 2009 Les Soins à Domicile = Qui Fait Quoi? Le Médecin Traitant Le pivot du maintien au domicile. Rôle de Coordination. L Infirmier Rôles = Suivi quotidien (médicaments, pansements,

Plus en détail

auremar - Fotolia.com

auremar - Fotolia.com auremar - Fotolia.com Bien vivre chez soi Différents dispositifs permettent aux seniors giffois de rester chez eux avec des repas à domicile, des aides ponctuelles comme le ménage, le repassage, les courses

Plus en détail

Retraités du Régime Agricole

Retraités du Régime Agricole Retraités du Régime Agricole Des aides pour vivre à domicile 2015 www.msa49.fr Favoriser le maintien à domicile des personnes retraitées C est : Aider, à leur domicile, en foyer logement ou en MARPA *,

Plus en détail

La reconnaissance du handicap

La reconnaissance du handicap Information La ville de Suresnes a signé le 7 novembre 2001 la «Charte Ville- Handicap» avec les associations de la Plate-forme Inter Associative des Personnes Handicapées des Hauts-de-Seine. Par cet engagement,

Plus en détail

Logement. Maintien à domicile. Alimentation. Transport. Budget

Logement. Maintien à domicile. Alimentation. Transport. Budget SOMMAIRE Logement Maintien à domicile Santé Alimentation Transport Budget LOGEMENT PACT Pays-Basque Le PACT vous aide à adapter votre logement : un diagnostic accessibilité réalisé par le PACT. Évaluation

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

Projet. Règlement d Aide Au Maintien à Domicile des Personnes Agées Date de validité : du 1 er janvier au 31 décembre 2014. Principes Généraux

Projet. Règlement d Aide Au Maintien à Domicile des Personnes Agées Date de validité : du 1 er janvier au 31 décembre 2014. Principes Généraux Sèvres-Vienne Règlement d'action Sanitaire et Sociale Projet Règlement d Aide Au Maintien à Domicile des Personnes Agées Date de validité : du 1 er janvier au 31 décembre 2014 Principes Généraux Préambule

Plus en détail

SOURCES ET CONDITIONS DE FINANCEMENT DES PRESTATIONS DE SERVICE A DOMICILE

SOURCES ET CONDITIONS DE FINANCEMENT DES PRESTATIONS DE SERVICE A DOMICILE SOURCES ET CONDITIONS DE FINANCEMENT DES PRESTATIONS DE SERVICE A DOMICILE 1 1 Réduction d impôt ou crédit d impôt Référence : - article L 129-1 du code du travail - article 199 sexdecies du code des impôts

Plus en détail

AIDES ET PRISES EN CHARGE

AIDES ET PRISES EN CHARGE Bureaux et Siège Social 21 rue de la Plaine- 75020 PARIS 01.43.66.98.99 01.43.66.56.65 ASSISTANCE A DOMICILE Site internet : www.assistance-a-domiciie.org Courriel assistanceadomiciie@yahoo.fr Antenne

Plus en détail

Les avantages fiscaux

Les avantages fiscaux Réduction d impôt sur le revenu Les avantages fiscaux La réduction ou le crédit d'impôt Toute personne ayant recours aux services d'une aide à domicile dans sa résidence principale, secondaire ou celle

Plus en détail

Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués. Transparents 2015. Collège invalidité-décès. Mme Perrin 18 septembre 2015

Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués. Transparents 2015. Collège invalidité-décès. Mme Perrin 18 septembre 2015 Transparents 2015 Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués Collège invalidité-décès Mme Perrin 18 septembre 2015 Votre caisse de retraite Les élus de la CARMF 2 Élus de la CARMF au 15/01/2015

Plus en détail

P.A.R.A.D.S. PÔLES D ACCUEIL EN RÉSEAU POUR L ACCÈS AUX DROITS SOCIAUX

P.A.R.A.D.S. PÔLES D ACCUEIL EN RÉSEAU POUR L ACCÈS AUX DROITS SOCIAUX P.A.R.A.D.S. PÔLES D ACCUEIL EN RÉSEAU POUR L ACCÈS AUX DROITS SOCIAUX MAI 2011 SOMMAIRE ADMINISTRATIF - DOMICILIATION - C.N.I Carte Nationale d Identité - EXTRAIT D ACTE DE NAISSANCE - DEMANDE D ASILE

Plus en détail

SOLIDARITÉ SÉNIORS. et HANDICAP LE GUIDE DES PRESTATIONS DU CONSEIL GÉNÉRAL POUR LES PERSONNES ÂGÉES ET LES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

SOLIDARITÉ SÉNIORS. et HANDICAP LE GUIDE DES PRESTATIONS DU CONSEIL GÉNÉRAL POUR LES PERSONNES ÂGÉES ET LES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP SOLIDARITÉ SÉNIORS et HANDICAP LE GUIDE DES PRESTATIONS DU CONSEIL GÉNÉRAL POUR LES PERSONNES ÂGÉES ET LES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ÉDITO En 2030, 1 Martiniquais sur 4 sera âgé de plus de 60

Plus en détail

LES AIDES AUX PERSONNES AGÉES

LES AIDES AUX PERSONNES AGÉES MEMENTO 2007 lien sur les sites officiels : www.service-public.fr et www.info-retraite.fr Sur la Page d accueil du site service-public : clic sur la rubrique centrale onglets utilisés : Personnes handicapées

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere.

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere. LIVRET D ACCUEIL des services à la personne + d infos : www.ville-laverriere.com CCAS CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière Agrément qualité Service d Aide à la Personne : 267802783 Délivré

Plus en détail

DEMANDE D AIDE SOCIALE LÉGALE

DEMANDE D AIDE SOCIALE LÉGALE CADRE RESERVÉ AU CONSEIL GÉNÉRAL : N dossier familial : N de foyer : N aide : Gestionnaire : ORGANISME AYANT CONSTITUÉ LA DEMANDE ET PERSONNE RÉFÉRENTE :.............. DEMANDE D AIDE SOCIALE LÉGALE POUR

Plus en détail

COUVERTURE MEDICALE UNIVERSELLE

COUVERTURE MEDICALE UNIVERSELLE COUVERTURE MEDICALE UNIVERSELLE Loi n 99-641 du 27 juillet 1999 portant création d' une couverture maladie universelle entrée en vigueur le 1 er janvier 2000 CONDITIONS La couverture maladie universelle

Plus en détail

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial 1. Définition Le dispositif d accueil familial concourt à la diversification des offres d hébergement proposées aux

Plus en détail

Aide sociale. Les Aides du Département en faveur des personnes handicapées. Guide DIRECTION ACCOMPAGNEMENT CITOYENS AUTONOMIE

Aide sociale. Les Aides du Département en faveur des personnes handicapées. Guide DIRECTION ACCOMPAGNEMENT CITOYENS AUTONOMIE Guide Aide sociale Les Aides du Département en faveur des personnes handicapées DIRECTION ACCOMPAGNEMENT CITOYENS AUTONOMIE 2 3 Les Aides du Département en faveur des personnes handicapées Sommaire Vos

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Le Centre communal d action sociale (CCAS) de Vernillet est un établissement public autonome chargé d assurer une action générale de prévention et de développement social,

Plus en détail

Liste des pièces à fournir pour une demande de prise en charge des frais d hébergement en maison de retraite au titre de l aide sociale

Liste des pièces à fournir pour une demande de prise en charge des frais d hébergement en maison de retraite au titre de l aide sociale Centre Communal d Action Sociale 01.34.90.89.73 Liste des pièces à fournir pour une demande de prise en charge des frais d hébergement en maison de retraite au titre de l aide sociale - Livret de Famille

Plus en détail

LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS

LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS ANJEU-TC juin 2008-1 - PETIT GUIDE PRATIQUE LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS Dès 18 ans, le jeune est légalement capable de tous les actes de la vie civile et ses parents ne peuvent plus agir pour son

Plus en détail

Edition 2015. Bien vivre sa retraite Des conseils, des ateliers et des aides

Edition 2015. Bien vivre sa retraite Des conseils, des ateliers et des aides Edition 2015 Des conseils, des ateliers et des aides La vie à la retraite Le passage à la retraite modifie les habitudes, les repères et le rythme de vie. L arrêt du travail laisse place à un nouveau temps

Plus en détail

Allocation Personnalisée d'autonomie (APA) Mode d'emploi

Allocation Personnalisée d'autonomie (APA) Mode d'emploi CONSEIL GÉNÉRAL DE LA MOSELLE - 01/14 - Photos : Florent DONCOURT CONSEIL GÉNÉRAL DE LA MOSELLE Hôtel du Département BP 11096-57036 METZ CEDEX 1 Direction de la Solidarité Direction de la Politique de

Plus en détail

Livret d accueil. Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours. www.bonsecours.fr

Livret d accueil. Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours. www.bonsecours.fr Livret d accueil Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours www.bonsecours.fr EDITO Chère Madame, Cher Monsieur, Le bien-être de nos Aînés est une préoccupation essentielle de votre municipalité.

Plus en détail

Patrizia Tilly - Fotolia.com

Patrizia Tilly - Fotolia.com Patrizia Tilly - Fotolia.com Préserver sa santé Avec l âge, le manque d activité, votre santé peut se fragiliser. Des gestes simples, une bonne hygiène de vie peuvent permettre de se maintenir en forme.

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION HÉBERGEMENT EN ÉTABLISSEMENT D ACCUEIL POUR PERSONNES ÂGÉES DOSSIER D INSCRIPTION Vous envisagez de vous inscrire dans un établissement d accueil pour personnes âgées. Afin de faciliter vos démarches,

Plus en détail

LE PETIT GUIDE. des. personnes. agees

LE PETIT GUIDE. des. personnes. agees LE PETIT GUIDE des personnes agees Édito Avec l allongement de l espérance de vie, qui augmente de près d un trimestre chaque année en France, grâce aux progrès sociaux et médicaux, un francilien sur cinq

Plus en détail

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES AGEES ET PERSONNES HANDICAPEES

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES AGEES ET PERSONNES HANDICAPEES C11 Hébergement par un accueillant familial à titre onéreux : Financement de l accueil Nature de la prestation : Références : Prestations légales pour le financement du coût de l'accueil familial : Décret

Plus en détail

Le Centre Communal. avec et pour ses séniors

Le Centre Communal. avec et pour ses séniors Le Centre Communal d'action Sociale de la ville de Béziers avec et pour ses séniors Le service Vie Sociale et Animation : maintenir le lien social... Les clubs d'animation : des lieux de rencontre, d'échange

Plus en détail

B I E N V E N U E E N E H P A D

B I E N V E N U E E N E H P A D B I E N V E N U E E N E H P A D EHPAD CENTRE HOSPITALIER 47 rue Aristide Briand CS. 50209 61203 ARGENTAN Cedex SOMMAIRE Présentation... 3 Modalités administratives et financières... 4 Conditions et formalités

Plus en détail

Dispositifs d aides aux personnes âgées 10/02/2014

Dispositifs d aides aux personnes âgées 10/02/2014 Dispositifs d aides aux personnes âgées 1 Les acteurs de la gérontologie Où trouver l information sur les aides aux personnes âgées: Les CCAS: Centre Communaux d Action Sociale, outils social des mairies.

Plus en détail

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie Action sociale de la Mutuelle Audiens de la presse, du spectacle et de la communication Notice d information À vos côtés tout au long de la vie Les aides complémentaires aux dépenses de santé Nature de

Plus en détail

SEPTEMBRE 2004. Pour pouvoir rester ensemble le plus longtemps possible

SEPTEMBRE 2004. Pour pouvoir rester ensemble le plus longtemps possible SEPTEMBRE 2004 Pour pouvoir rester ensemble le plus longtemps possible SOMMAIRE Aujourd hui vous avez de belles années devant vous et vous envisagez votre retraite en toute sérénité. Cependant, l âge,

Plus en détail

AIDES ET PRISES EN CHARGE

AIDES ET PRISES EN CHARGE AIDES ET PRISES EN CHARGE 1. Réduction d impôts Afin de favoriser le maintien à domicile des personnes âgées en perte d autonomie, le gouvernement a mis en place un dispositif permettant aux populations

Plus en détail

PLAFONDS DE RESSOURCES 2007

PLAFONDS DE RESSOURCES 2007 PLAFONDS DE RESSOURCES 2007 PRESTATIONS FAMILIALES Revalorisation des plafonds d'attribution des prestations familiales, en métropole et en départements d'outre-mer (DOM), de 1,7 %, à compter du 1 er juillet

Plus en détail

Contrat de séjour Maison de Retraite MLX0MSM0 2013 Centre Hospitalier de Dax Côte d Argent CONTRAT DE SEJOUR

Contrat de séjour Maison de Retraite MLX0MSM0 2013 Centre Hospitalier de Dax Côte d Argent CONTRAT DE SEJOUR Centre de Gériatrie Route des roches BP 323 40107 Dax-Cedex CONTRAT DE SEJOUR EHPAD Les Albizzias et Le Hameau de Saubagnacq Le contrat de séjour définit les droits et les obligations de l établissement

Plus en détail

Le Prieuré. Livret d accueil. EHPAD - Le Prieuré 73, rue Saint Martin - 28102 DREUX Cedex Tél : 02 37 42 00 65 Fax : 02 37 42 14 31 www.page-dreux.

Le Prieuré. Livret d accueil. EHPAD - Le Prieuré 73, rue Saint Martin - 28102 DREUX Cedex Tél : 02 37 42 00 65 Fax : 02 37 42 14 31 www.page-dreux. Centre Hospitalier de Dreux Livret d accueil Le Prieuré EHPAD - Le Prieuré 73, rue Saint Martin - 28102 DREUX Cedex Tél : 02 37 42 00 65 Fax : 02 37 42 14 31 www.page-dreux.fr Bienvenue Ce livret d accueil

Plus en détail

Fiche 18 : L aide sociale à l hébergement

Fiche 18 : L aide sociale à l hébergement Fiche 18 : L aide sociale à l hébergement Références juridiques Code de l Action Sociale et des Familles: Article L 131-3 sur l admission d urgence Article L 231-4 et suivants concernant les modalités

Plus en détail

MIEUX COMPRENDRE LE SYSTÈME DE SANTÉ POUR SE SOIGNER

MIEUX COMPRENDRE LE SYSTÈME DE SANTÉ POUR SE SOIGNER Pour en savoir plus, rendez-vous sur : MIEUX COMPRENDRE LE SYSTÈME DE SANTÉ POUR SE SOIGNER www.cmu.fr www.ameli.fr www.securite-sociale.fr + 3646 ACS CMU Caisse Primaire d Assurance Maladie 657 boulevard

Plus en détail

Les droits. et de leurs PROCHES DES PERSONNES HANDICAPÉES MENTALES ANNEXE LES CHIFFRES

Les droits. et de leurs PROCHES DES PERSONNES HANDICAPÉES MENTALES ANNEXE LES CHIFFRES Les droits DES PERSONNES HANDICAPÉES MENTALES et de leurs PROCHES ANNEXE LES CHIFFRES Chiffres en vigueur au 1 er janvier 2014 ANNEXE LES CHIFFRES Chiffres en vigueur au 1 er janvier 2014 Les chiffres

Plus en détail

CHAPITRE II LES PERSONNES HANDICAPÉES EN ÉTABLISSEMENT ET SERVICE SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL

CHAPITRE II LES PERSONNES HANDICAPÉES EN ÉTABLISSEMENT ET SERVICE SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL CHAPITRE II LES PERSONNES HANDICAPÉES EN ÉTABLISSEMENT ET SERVICE SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL Les frais d hébergement et d entretien sont à la charge : à titre principal, de l'intéressé lui-même sans toutefois

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. maintien à domicile personnes âgées - handicapées. Aide à domicile

LIVRET D ACCUEIL. maintien à domicile personnes âgées - handicapées. Aide à domicile C E N T R E C O M M U N A L A C T I O N S O C I A L E LIVRET D ACCUEIL maintien à domicile personnes âgées - handicapées Aide à domicile Portage de repas Téléalarme 1 SOMMAIRE AVANT-PROPOS L aide à domicile

Plus en détail

SERVICES. aux Adhérents NOUS NOUS ENGAGEONS À ÊTRE PLUS QU UNE MUTUELLE

SERVICES. aux Adhérents NOUS NOUS ENGAGEONS À ÊTRE PLUS QU UNE MUTUELLE SERVICES aux Adhérents NOUS SOMMES PARCE BIEN QUE PLACÉS VOUS ÊTES POUR PLUS VOUS QU UN COMPRENDRE MÉDECIN, NOUS NOUS ENGAGEONS À ÊTRE PLUS QU UNE MUTUELLE Services aux adhérents + En partenariat avec

Plus en détail

Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. Décembre 2015

Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. Décembre 2015 Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. Décembre 2015 PREAMBULE LES PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L AIDE SOCIALE Le Règlement départemental

Plus en détail

Le service social hospitalier. Le financement des soins. L accueil des personnes âgées en résidence d hébergement. L accueil des personnes handicapées

Le service social hospitalier. Le financement des soins. L accueil des personnes âgées en résidence d hébergement. L accueil des personnes handicapées Le service social hospitalier Le financement des soins L accueil des personnes âgées en résidence d hébergement. L accueil des personnes handicapées Intervention IFAS 10/09/2015 MP Hervé 1. Le service

Plus en détail

Fiche synthétique sur la procédure d'aide sociale légale. Principes généraux de l'aide sociale légale aux personnes âgées

Fiche synthétique sur la procédure d'aide sociale légale. Principes généraux de l'aide sociale légale aux personnes âgées Fiche synthétique sur la procédure d'aide sociale légale Si vos revenus ne vous permettent pas de couvrir la totalité des frais d'hébergement en maison de retraite (EHPAD), le coût des prestations d'aide

Plus en détail

Les aides pour l adaptation du véhicule au handicap

Les aides pour l adaptation du véhicule au handicap Fiche technique n 96 créée en avril 2013 Les aides pour l adaptation du véhicule au handicap La conduite d un véhicule n est pas incompatible avec le handicap. Cependant, des aménagements sont parfois

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION ASSOCIATION TUTELAIRE DES MAJEURS PROTEGES DE MONTBELIARD

NOTICE D INFORMATION ASSOCIATION TUTELAIRE DES MAJEURS PROTEGES DE MONTBELIARD ASSOCIATION TUTELAIRE DES MAJEURS PROTEGES DE MONTBELIARD NOTICE D INFORMATION ATMP - Valvert 2 3 rue Armand Bloch - 25200 MONTBELIARD Tél : 03-81-98-32-27 Fax : 03-81-98-33-18 E-mail : atmp.montbeliard@orange.fr

Plus en détail

La Protection Juridique. Personnes Majeures. des. «Maison pour les Familles»

La Protection Juridique. Personnes Majeures. des. «Maison pour les Familles» La Protection Juridique des Personnes Majeures «Maison pour les Familles» Les Mesures de Protection? Qui protéger et pourquoi Un adulte doit être capable de pourvoir à ses propres intérêts et exercer les

Plus en détail

CE QU IL FAUT SAVOIR POUR GUIDER NOS INTERLOCUTEURS DANS LE DOMAINE DE LA SANTE

CE QU IL FAUT SAVOIR POUR GUIDER NOS INTERLOCUTEURS DANS LE DOMAINE DE LA SANTE CE QU IL FAUT SAVOIR POUR GUIDER NOS INTERLOCUTEURS DANS LE DOMAINE DE LA SANTE SE SOIGNER A MOINDRE FRAIS... 2 La CMU de BASE... 3 LA CMU COMPLEMENTAIRE... 5 L ACS... 7 TABLEAU... 8 L'AME... 9 LE CMP...

Plus en détail

N AVEC LES TRAVAILLEURS SOCIAUX. as MAIA région mulhousienne

N AVEC LES TRAVAILLEURS SOCIAUX. as MAIA région mulhousienne RE ACCES AUX DROITS N AVEC LES TRAVAILLEURS SOCIAUX 2014 as MAIA région mulhousienne SOMMAIRE ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL Formation Missions ARTICULATION GESTIONNAIRE DE CAS / ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL

Plus en détail

MALAKOFF MÉDÉRic AssistAnce

MALAKOFF MÉDÉRic AssistAnce VOTRE ASSISTANCE SANTÉ À DOMICILE MALAKOFF MÉDÉRic AssistAnce Avec Malakoff Médéric Prévoyance et Malakoff Médéric Mutuelle, bénéficiez de nouveaux services gratuits 24h/24 et 7j/7 grâce à votre n d identification

Plus en détail

Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement

Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement 6a, rue du Verdon 67100 STRASBOURG Téléphone : 0800 747 900 Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement Le Fonds Départemental de Compensation du Handicap s adresse

Plus en détail

Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement

Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement 6a, rue du Verdon 67100 STRASBOURG Téléphone : 0800 747 900 Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement Le Fonds Départemental de Compensation du Handicap s adresse

Plus en détail

LES EXONERATIONS FISCALES

LES EXONERATIONS FISCALES LES EXONERATIONS FISCALES Pour vous aider dans votre vie quotidienne, vous comptez faire appel à un salarié à domicile que vous l'employez via l'intermédiaire de notre association agréée, vous pouvez donc

Plus en détail

Les résidences du Centre Hospitalier

Les résidences du Centre Hospitalier Les résidences du Centre Hospitalier QUIMPER Résidence Ty Glazig Résidence Ty Creac h Résidence Ker Radeneg CONCARNEAU Résidence Avel Ar Mor Résidence Les Embruns Résidence Les Brisants POUR VOUS AIDER

Plus en détail

MALAKOFF MÉDÉRIC ASSISTANCE

MALAKOFF MÉDÉRIC ASSISTANCE Votre assistance santé à domicile MALAKOFF MÉDÉRIC ASSISTANCE Avec Malakoff Médéric Prévoyance et MUT2M, bénéficiez de nouveaux services gratuits 24h/24 et 7j/7 grâce à votre n d identification 753734

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SUR LES FRAIS DE TRANSPORT. Textes extraits d ameli.fr (dossier mis à jour le 20 juin 2013)

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SUR LES FRAIS DE TRANSPORT. Textes extraits d ameli.fr (dossier mis à jour le 20 juin 2013) TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SUR LES FRAIS DE TRANSPORT Textes extraits d ameli.fr (dossier mis à jour le 20 juin 2013) Vous avez besoin d un transport pour rentrer chez vous après une opération, ou pour

Plus en détail

La protection sociale en France

La protection sociale en France 18 La protection sociale en France FONCTIONNEMENT La protection sociale peut fonctionner selon trois logiques. LA LOGIQUE D ASSURANCE SOCIALE La logique d assurance sociale a pour objectif de prémunir

Plus en détail

Vous conseiller pour les démarches clés

Vous conseiller pour les démarches clés Vous conseiller pour les démarches clés Les principales formalités DANS LES 48 H DANS LA SEMAINE DANS LE MOIS DANS LES 6 MOIS Faire la déclaration de décès au service de l Etat Civil de la mairie pour

Plus en détail

la maladie d Alzheimer

la maladie d Alzheimer Prévenir... les difficultés de vie avec un proche atteint de la maladie d Alzheimer 27 La maladie d Alzheimer n est pas la maladie d une seule personne 800 000 français sont atteints par la maladie d Alzheimer

Plus en détail

INFORMATIONS MAISONS DE RETRAITE

INFORMATIONS MAISONS DE RETRAITE INFORMATIONS MAISONS DE RETRAITE 1. LES TYPES D'ETABLISSEMENTS Le Conseil général assure également le financement de l hébergement en EHPAD agréés (maisons de retraite et unités de soins de longue durée)

Plus en détail

AIDES ET PRISES EN CHARGE

AIDES ET PRISES EN CHARGE AIDES ET PRISES EN CHARGE 1. Réduction d impôts Afin de favoriser le maintien à domicile des personnes âgées en perte d autonomie, le gouvernement a mis en place un dispositif permettant aux populations

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. Médecine Soins de suite et Réadaptation

LIVRET D ACCUEIL. Médecine Soins de suite et Réadaptation LIVRET D ACCUEIL Médecine Soins de suite et Réadaptation Bâtiment Champagne 2 ème étage service de Médecine / SSR Entrée des services Bâtiment Bourgogne 34 rue de la Pitié BP 10107 52301 Joinville Cedex

Plus en détail

Le Système Modulaire Optionnel

Le Système Modulaire Optionnel Le Système Modulaire Optionnel Votre garantie santé sur mesure... Des partenaires au plus près de votre santé GROUPE France Mutuelle une mutuelle d avance GROUPE France Mutuelle est l une des 30 plus importantes

Plus en détail

Aides aux personnes âgées

Aides aux personnes âgées SOLIDARITÉS CÔTES D ARMOR S Action Sociale Aides aux personnes âgées Le guide pour mieux s'y retrouver Votre Conseil général les solidarités, assurer l équilibre 1 2 Édito L'aide sociale aux personnes

Plus en détail

Fiche 15 LA PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP

Fiche 15 LA PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP Fiche 15 LA PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP La prestation de compensation du handicap (PCH) a été instaurée par la loi n 2005-102 du 11 février 2005. Elle est attribuée à la personne qui présente

Plus en détail

Le logement social à Suresnes

Le logement social à Suresnes Logement La ville de Suresnes a signé le 7 novembre 2001 la «Charte Ville- Handicap» avec les associations de la Plate-forme Inter Associative des Personnes Handicapées des Hauts-de-Seine. Par cet engagement,

Plus en détail

DOSSIER UNIQUE DE DEMANDE D ENTRÉE EN ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES (EHPAD) EN SAÔNE-ET-LOIRE

DOSSIER UNIQUE DE DEMANDE D ENTRÉE EN ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES (EHPAD) EN SAÔNE-ET-LOIRE DOSSIER UNIQUE DE DEMANDE D ENTRÉE EN ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES (EHPAD) EN SAÔNE-ET-LOIRE Le dossier national obligatoire est inclus dans ce dossier Cadre réservé à l'établissement

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. Vue générale du bâtiment Jeanne Mance Médecine - soins de suite et de réadaptation au 2ème étage

LIVRET D ACCUEIL. Vue générale du bâtiment Jeanne Mance Médecine - soins de suite et de réadaptation au 2ème étage LIVRET D ACCUEIL Vue générale du bâtiment Jeanne Mance Médecine - soins de suite et de réadaptation au 2ème étage Médecine Soins de suite et de réadaptation Hôpital Saint-Charles - 4 rue Charles de Gaulle

Plus en détail

Offre santé 2015 FGMM-CFDT

Offre santé 2015 FGMM-CFDT SOMILOR - HARMONIE MUTUELLE Offre santé 2015 FGMM-CFDT Réservée aux adhérents régime général La FGMM-CFDT a négocié pour vous une complémentaire santé groupe SOMILOR-HARMONIE MUTUELLE. Bénéficiez de tous

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

EXONERATIONS DE COTISATIONS PATRONALES. pour SERVICES D AIDE A DOMICILE SERVICES A LA PERSONNE

EXONERATIONS DE COTISATIONS PATRONALES. pour SERVICES D AIDE A DOMICILE SERVICES A LA PERSONNE FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CENTRE DE GESTION DE MAINE ET LOIRE EXONERATIONS DE COTISATIONS PATRONALES pour SERVICES D AIDE A DOMICILE SERVICES A LA PERSONNE 1. Quels sont les collectivités ou établissements

Plus en détail

"Comment compenser le handicap et favoriser la réinsertion sociale?"

Comment compenser le handicap et favoriser la réinsertion sociale? "Comment compenser le handicap et favoriser la réinsertion sociale?" INTRODUCTION La lésion médullaire entraîne un handicap très variable selon le niveau et la gravité de l'atteinte. La plupart du temps,

Plus en détail

En tout état de cause, il faudra demander vos prestations le plus souvent au travers d un formulaire car elles ne sont pas automatiques.

En tout état de cause, il faudra demander vos prestations le plus souvent au travers d un formulaire car elles ne sont pas automatiques. Si vous remplissez certaines conditions vous pourrez avoir droit à l allocation veuvage, à la retraite de réversion, à certaines aides pour la famille et le logement. Faites attention aux possibles récupérations

Plus en détail

LES AIDES AUX PERSONNES AGÉES

LES AIDES AUX PERSONNES AGÉES GUIDE Liens sur les sites officiels : www.service-public.fr et www.social-sante.gouv.fr Sur la Page d accueil du site clic sur particuliers Ou accès direct sur le lien de page correspondante 1 Page mise

Plus en détail

ASSOCIATION DE SERVICES D AIDE A DOMICILE. Tél : 05.56.01.91.91 Fax : 05.57.87.59.08 Mail : accueil@asad-bordeaux.fr.

ASSOCIATION DE SERVICES D AIDE A DOMICILE. Tél : 05.56.01.91.91 Fax : 05.57.87.59.08 Mail : accueil@asad-bordeaux.fr. ASSOCIATION DE SERVICES D AIDE A DOMICILE ASAD de BORDEAUX 74 Cours Saint-Louis BP 60053 33028 Bordeaux Cedex Horaires d ouverture Du Lundi au Vendredi de 8h30 à 18h Site internet : www.asad-bordeaux.fr

Plus en détail

Ú Guide d aide sociale à l hébergement aux personnes agées et aux personnes handicapées

Ú Guide d aide sociale à l hébergement aux personnes agées et aux personnes handicapées Ú Guide d aide sociale à l hébergement aux personnes agées et aux personnes handicapées Livret d information à destination des usagers, de leur famille et des professionnels www.cg58.fr www.bienvieillirennievre.fr

Plus en détail

Le Conseil général, acteur de l insertion VOS DROITS, VOS DEVOIRS GUIDE DU BÉNÉFICIAIRE

Le Conseil général, acteur de l insertion VOS DROITS, VOS DEVOIRS GUIDE DU BÉNÉFICIAIRE Le Conseil général, acteur de l insertion VOS DROITS, VOS DEVOIRS GUIDE DU BÉNÉFICIAIRE LE DÉPARTEMENT DU VAL D OISE S ENGAGE POUR VOTRE INSERTION Le RSA c est un ensemble de droits mais aussi de devoirs

Plus en détail

PCH / ACTP Prestation de Compensation du Handicap ou renouvellement d Allocation Compensatrice Tierce Personne

PCH / ACTP Prestation de Compensation du Handicap ou renouvellement d Allocation Compensatrice Tierce Personne des Côtes d'armor PCH / ACTP Prestation de Compensation du Handicap ou renouvellement d Allocation Compensatrice Tierce Personne Ce dossier présente les différentes prestations de compensation. Merci de

Plus en détail

Formulaire de demande d aide financière extra-légale

Formulaire de demande d aide financière extra-légale Formulaire de demande d aide financière extra-légale pour les personnes en situation de handicap Bénéficiaire NOM, Prénom Date de naissance Assuré Conjoint Personne vivant maritalement avec l assuré Enfant

Plus en détail

La solidarité en actes

La solidarité en actes La solidarité en actes «La solidarité est un sentiment qui pousse les hommes à s accorder une aide mutuelle», dit le Larousse. «Aide mutuelle réciproque entraide solidaire», autant d expressions et de

Plus en détail

a dépendance Chiffres clés, les Français face à la dépendance, le rôle des aidants... APRIL vous aide à comprendre [ DÉPENDANCE] PARTICULIERS

a dépendance Chiffres clés, les Français face à la dépendance, le rôle des aidants... APRIL vous aide à comprendre [ DÉPENDANCE] PARTICULIERS APRIL vous aide à comprendre [ DÉPENDANCE] PARTICULIERS a dépendance Chiffres clés, les Français face à la dépendance, le rôle des aidants... L assurance n est plus ce qu elle était. [ DÉPENDANCE] PARTICULIERS

Plus en détail

Le présent contrat est conclu pour une durée indéterminée, entre : D une part,

Le présent contrat est conclu pour une durée indéterminée, entre : D une part, L Etablissement est conventionné au titre de l A. P. L. en application de l article L 353-13 du Code de la Construction et de l Habitation portant sur les logements foyers visés par l article L 151-2 du

Plus en détail