Bc. Ivana Klejchová. Analyse de deux traductions des passages français dans le roman de Tolstoï «La Guerre et la Paix»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bc. Ivana Klejchová. Analyse de deux traductions des passages français dans le roman de Tolstoï «La Guerre et la Paix»"

Transcription

1 MASARYKOVA UNIVERZITA FILOZOFICKÁ FAKULTA Ústav románských jazyků a literatur Překladatelství francouzského jazyka Bc. Ivana Klejchová Analyse de deux traductions des passages français dans le roman de Tolstoï «La Guerre et la Paix» Magisterská diplomová práce Vedoucí práce: PhDr. Pavla Doleţalová, Ph.D. Brno, 2013

2 Prohlašuji, ţe jsem magisterskou diplomovou práci vypracovala samostatně s vyuţitím uvedených pramenů a literatury, a ţe se elektronická verze práce shoduje s verzí tištěnou. V Brně dne 30. dubna 2013 Ivana Klejchová

3 Na tomto místě bych chtěla poděkovat PhDr. Pavle Doleţalové, Ph.D., za vedení práce, cenné připomínky a komentáře a v neposlední řadě za ochotu a trpělivost.

4 Table des matières 1 Introduction Le corpus et la méthodologie L analyse et la comparaison des deux traductions Les procédés translatologiques L aspect lexical Le choix du lexique Les noms propres L aspect syntaxique L aspect stylistique Les fautes et les défauts des traductions Les fautes de tchèque Les fautes sémantiques L analogie des traductions frappante Comment traiter les passages en langue étrangère Les fonctions du plurilinguisme Les formes du plurilinguisme Les possibilités du traitement des passages en langue étrangère Les choix particuliers des traducteurs Les conséquences de chaque solution Conclusion Bibliographie... 79

5 1 Introduction Dans la culture contemporaine, les traductions des œuvres étrangères occupent une place de plus en plus grande et de plus en plus importante, puisque les œuvres des auteurs étrangers pénètrent dans notre culture et créent une partie inséparable de la littérature. Néanmoins, la plupart des lecteurs ne peuvent pas en profiter dans leur forme originale. Pour cette raison, les nombres de traducteurs et de traductions se multiplient et même les traductions pas entièrement réussies apparaissent, elles sont publiées et elles sortent en public. La mauvaise qualité de ces traductions peut être causée par le manque du temps, car les traducteurs sont contraints à travailler plus vite et c est pourquoi quelques défauts de la traduction peuvent échapper à leur attention. Mais parfois, nous avons l impression que le nombre de traducteurs peu doués quant au sens du langage augmente. En tout cas, le lecteur doit se rendre compte que les traductions ne sont pas infaillibles et qu il faut adopter une approche critique par rapport à elles. L objectif principal du travail est alors d avertir le public que même les traductions peu réussies sont publiées dans les maisons d édition et diffusées entre la communauté des lecteurs. Car la plupart des lecteurs ne se rendent pas compte que la traduction officiellement publiée peut contenir un bon nombre de fautes, et même les fautes graves. Il est étonnant qu une traduction, même une traduction de l œuvre d un auteur notable, puisse sortir en ne pas contenant seulement de petites fautes, mais aussi des fautes langagières assez graves ou même les fautes sémantiques qui rendent le texte incompréhensible. Dans ce travail, nous allons donc analyser et comparer deux traductions tchèques existantes en nous concentrant sur les fautes et les défauts différents commis par les traducteurs en question. Il s agira des passages français dans le roman La Guerre et la Paix de Léon Tolstoï traduits par Tamara et Vilém Sýkora à la moitié du siècle dernier et par Veronika Sysalová il y a trois ans. D abord, nous allons présenter le corpus choisi en détail et ensuite, nous allons esquisser la méthode de travail dans chaque aspect de l analyse. Dans la deuxième partie du travail, nous allons présenter une analyse de ces deux traductions du point de vue des procédés translatologiques, de l aspect lexical, de l aspect syntaxique et de l aspect stylistique. Nous allons commencer notre analyse par les procédés translatologiques, respectivement par la transposition, la concentration, la dilution et la 5

6 modulation. Nous allons expliquer brièvement chaque procédé en présentant leurs variantes et nous allons mentionner quelques exemples que nous avons trouvés dans les deux traductions pour confirmer les explications théoriques. Comme deuxième, nous allons présenter l analyse sous l aspect lexical qui est divisée en deux parties principales. Premièrement, c est le choix du lexique où nous allons commenter l emploi du lexique particulier, si les traducteurs utilisaient plutôt le lexique archaïque ou au contraire, le lexique contemporain. Nous allons juger également son choix adéquat, s il correspond au contexte historique. La deuxième partie de l aspect lexical va s occuper des noms propres, nous allons nous poser une question fondamentale, comment les traducteurs traitent-ils les noms propres dans leurs traductions, s ils les traduisent, conservent ou assimilent. Nous allons diviser les noms propres en deux groupes, les anthroponymes et les toponymes, parce que chaque groupe exige un traitement différent. Puisque le groupe des anthroponymes contient plusieurs types différents, nous allons les diviser encore en noms de famille, prénoms et personnages historiques ou de fiction. Les toponymes utilisés dans le roman ne sont pas trop variés et pour cette raison, nous allons les traiter tous ensemble. À la fin de ce chapitre, nous allons faire encore une petite remarque sur les titres aristocratiques et leur traitement par les deux traducteurs. Du point de vue syntaxique, nous allons commenter la construction des phrases dans les deux versions en mentionnant les constructions bizarres ou incompréhensibles, soit sous l influence de la syntaxe française, soit sans cette influence. Dans le chapitre suivant, l aspect stylistique, nous allons montrer surtout les défauts stylistiques légers. Mais nous allons présenter également les styles du traitement des passages français dans le roman, parce que chaque traducteur les traite d une façon différente. Nous allons donc expliquer les méthodes utilisées en montrant les exemples concrets. Cette analyse va aboutir à un chapitre qui se concentre sur les fautes différentes commises par les traducteurs. Les fautes seront présentées dans les catégories selon leur type. Nous allons commencer par les fautes les moins graves qui sont causées par l insensibilité langagière des traducteurs, il s agit surtout des fautes lexicales et stylistiques. Et ensuite, nous allons passer aux fautes plus graves, les fautes sémantiques qui étaient provoquées soit par l incompréhension de la langue source, soit par l incapacité de s exprimer dans la langue cible, et qui mènent à une mauvaise interprétation du fait, parfois même à des formulations absurdes. Vers la fin de ce chapitre, nous allons mentionner encore des analogies frappantes entre les deux versions. 6

7 Cette analyse des passages français dans le roman russe ouvre également une problématique intéressante de la présence de la troisième langue dans la littérature. Comment peut une langue étrangère être incorporée dans une œuvre littéraire? Et comment il faut la traiter en traduisant une telle œuvre? Pour cette raison, le dernier chapitre sera consacré au traitement des passages étrangers. D abord, nous allons expliquer les termes élémentaires qui se rapportent à cette problématique, comme «le plurilinguisme» ou «l alternance des codes». Ensuite, nous allons présenter les fonctions du texte en langue étrangère dans une œuvre littéraire en répondant à la question quel rôle peut avoir une langue étrangère dans la littérature. Et cette présentation sera complétée par la réflexion sur les fonctions présentes dans le roman de Tolstoï. Puis, nous allons remarquer comment les auteurs peuvent-ils introduire les passages étrangers dans le texte en général et quelles méthodes utilise Léon Tolstoï. Nous allons nous poser aussi une question qui en résulte, comment le traducteur peutil traiter ces passages. Nous allons esquisser les possibilités recommandées par les théoriciens différents en expliquant comment ont procédé les Sýkora et Sysalová. Et finalement, nous allons réfléchir sur les conséquences de leurs décisions. 7

8 2 Le corpus et la méthodologie Dans ce premier chapitre, nous allons d abord présenter le corpus traité et ensuite, nous allons esquisser la méthodologie du mémoire. Pour notre travail, nous avons choisi le roman La Guerre et la Paix et ses deux traductions en tchèque. Ce roman de Léon Tolstoï était traduit plusieurs fois jusqu à ce jour. 1 Pour la première fois, c était dix-neuf ans après sa parution : en 1888 par Vilém Mrštík. Ensuite, en 1908, la traduction de Pavel Papáček, Karel Frypes a Akim Set était publiée. Dans les années vingt du XX e siècle, plusieurs traductions étaient publiées, et dans les années quarante, le roman était traduit en quatre volumes par quatre traducteurs différents. Mais la traduction la plus célèbre était effectuée en 1959 par Tamara et Vilém Sýkora. Au cours de la période de plus de cinquante ans, les traducteurs cessaient de produire de nouvelles traductions ; jusqu à l année 2010 où la traduction de Libor Dvořák et Veronika Sysalová a vu le jour. Pour l analyse, nous avons donc choisi la traduction récente et la traduction la plus connue. La nouvelle traduction est publiée sous le nom de Libor Dvořák, mais la traduction des passages français dont nous allons nous occuper est l ouvrage de Veronika Sysalová. Pour cette raison, nous allons la désigner comme la traduction de Veronika Sysalová. Cette traduction est parue en 2010, comme nous avons déjà mentionné, dans la maison d édition Odeon. En ce qui concerne la deuxième traduction choisie, il s agit de la version de Tamara et Vilém Sýkora publiée à la maison d édition Svaz sovětů en 1961, c est donc une réédition de la traduction originale datant de La version des Sýkora était choisie parce qu il s agit de la version la plus reconnue qui se maintenait dans le monde littéraire pendant un demi-siècle et qui était rééditée maintes fois. Et la version récente, nous l avons choisie à cause de l approche différente vis-à-vis du traitement des passages français ainsi que pour observer si, et dans quelle mesure, elle se distingue de la version des Sýkora. Procédons maintenant à la méthodologie utilisée dans le travail. Chaque traduction était analysée séparément par rapport à l original, mais ces analyses individuelles se mélangeaient souvent en aboutissant à l analyse comparative des deux traductions. C est-àdire que nous avons trouvé comment les deux traductions avaient procédé et nous avons 1 PELC VOSTRÁ, Nelly. Lev Nikolajevič Tolstoj: Vojna a mír. PLAV: Měsíčník pro světovou literaturu [online]. 2010, n o 11 [cit. le 24 avril]. Disponible sur : 8

9 comparé les procédés de l une aux procédés de l autre. L analyse des traductions était effectuée du point de vue de plusieurs aspects. Commençons avec la méthodologie du chapitre Les procédés translatologiques. D abord, il fallait fixer les procédés dont nous allons nous occuper. Nous avons choisi les procédés présentés par Eva Janovcová 2, c est-à-dire la transposition, la concentration, la dilution et la modulation. Après définir chacun des procédés mentionnés, nous avons cité quelques exemples trouvés dans les traductions pour mieux illustrer les procédés donnés. En ce qui concerne l aspect lexical, plus précisément le choix du lexique, nous avons observé le lexique dans l original et dans les deux traductions pour déduire une conclusion sur la modernité ou au contraire, sur l archaïsme du lexique utilisé. Nous nous sommes concentrés également sur le choix du lexique adéquat, si le lexique choisi correspond à la situation, au contexte. Quant aux noms propres qui créent une grande partie de l aspect lexical, nous avons déterminé les théories de leur traitement proposées par Michel Ballard 3. Ces théories étaient comparées au traitement réel dans les deux traductions. Tous les noms propres du roman étaient relevés et mis dans les tableaux pour mieux les voir et comparer. Pour obtenir les résultats pertinents et pour les pouvoir comparer aux théories de Ballard, nous avons divisé les noms propres en deux groupes : les toponymes et les anthroponymes, les anthroponymes étaient divisés encore en noms de famille, prénoms et personnages historiques et fictifs. De cette façon, nous avons pu bien juger quelles méthodes étaient utilisées dans les catégories différentes. Pour que les résultats du traitement soient clairs à la première vue, nous avons créé un système coloré qui indiquait les possibilités employées par les traducteurs. En tirant les résultats de ces tableaux colorés, nous avons pu conclure si les traducteurs ont-ils respecté les théories proposées par Ballard ainsi que quel traducteur les a suivies plus. En faisant une petite statistique en pourcentage, nous avons pu également comparer quel traducteur utilisait plus la conservation, quel traducteur préférait par contre la traduction, etc. Quant à l aspect syntaxique, nous avons observé la syntaxe utilisée dans les deux traductions avec l accent sur la syntaxe tchèque peu réussie. Nous avons donc commenté s il s agit des phrases véritablement tchèques en avertissant des bizarreries et de la syntaxe mal formulée dans chacune des deux traductions. Dans le chapitre L aspect stylistique, la méthode 2 TIONOVÁ, Alena et al. Francouzština pro pokročilé. Praha: LEDA, BALLARD, Michel. Le nom propre en traduction. Paris: OPHRYS,

10 était à peu près la même. Nous avons observé les textes donnés en relevant les défauts stylistiques de chaque traduction. Mais nous nous sommes concentrés surtout sur les méthodes des traducteurs en ce qui concerne le traitement formel des passages français. Nous les avons donc mentionnées, expliquées et montrées sur les exemples concrets en comparant les uns aux autres. Quant aux fautes de la traduction, avant tout, il fallait de nouveau déterminer la typologie de toutes les fautes que nous pouvons trouver dans les traductions par rapport à l original. Nous nous sommes donc inspirés par les catégories formées par Jean-René Ladmiral qui a séparé les fautes ordinaires de français, respectivement de tchèque, et les fautes sémantiques. Nous avons rangé les fautes trouvées de ces deux traductions dans ces catégories que nous avons expliquées brièvement. Les exemples étaient commentés et nous avons également suggéré les propositions de la traduction plus convenable. En ce qui concerne les locutions semblables, nous les avons relevées du texte en commentant pourquoi nous pensons que le traducteur s est inspiré chez le «concurrent». 10

11 3 L analyse et la comparaison des deux traductions Avançons maintenant à la deuxième partie qui est la partie principale du travail. Dans ce chapitre, nous allons nous concentrer sur les traductions concrètes de La Guerre et la Paix de Tolstoï. Premièrement, c est la traduction de Tamara et Vilém Sýkora publiée en 1961 et deuxièmement, c est la traduction de Veronika Sysalová publiée en Nous allons procéder par des aspects différents de la traduction en commentant d abord chaque traduction par rapport à l original et ensuite en les comparant l une à l autre. Nous pouvons diviser cette analyse en cinq aspects principaux : les procédés translatologiques, le côté lexical, le côté syntaxique, le côté stylistique et les fautes de la traduction. 3.1 Les procédés translatologiques Concentrons-nous maintenant sur la première catégorie : les procédés translatologiques utilisés dans les traductions. Nous allons observer si, et dans quelle mesure, les traducteurs utilisent-ils la transposition, la concentration, la dilution et la modulation. Nous allons expliquer chaque fois les procédés particuliers comme les présente Eva Janovcová 4 et ensuite, nous allons montrer quelques exemples concrets utilisés dans les traductions de La Guerre et la Paix. Pour distinguer clairement les exemples des deux versions, nous allons utiliser un sigle TVS pour la traduction de Tamara et Vilém Sýkora et VS pour celle de Veronika Sysalová. Commençons par la transposition. Janovcová distingue principalement deux types de la transposition : la transposition des parties du discours et la transposition syntaxique. La transposition des parties du discours consiste dans l utilisation d une autre partie du discours que dans l original. Dans les traductions, nous pouvons trouver plusieurs types de la transposition ; présentons-en quelques-uns. Le substantif, avec ou sans préposition, peut être changé à l adjectif. Les plus typiques sont les changements du substantif accompagné de la préposition «de», comme nous pouvons voir sur les premiers exemples. 4 TIONOVÁ, Alena et al. Francouzština pro pokročilé. Praha: LEDA, 2000, pp

12 «sacre de Milan» TVS : «milánská korunovace» 5 «bouche d or» TVS : «zlatá ústa» 6 VS : «zlatá ústa» 7 «la santé de maman» TVS : «maminčino zdraví» 8 VS : «matinčino zdraví» 9 «nos vieillards de vingt ans» TVS : «dvacetiletých starců» 10 VS : «dvacetiletých starců» 11 «hors d atteinte» TVS : «nereálné» 12 «soyez homme» TVS : «buďte zmuţilý» 13 Ensuite, c est le cas contraire où l adjectif devient le substantif, de nouveau sans ou avec préposition. Et dans le deuxième exemple, nous rencontrons également la transposition de l adverbe à l adjectif. «il est reparti tout penaud» TVS : «odjel s ostudou» 14 «tout à fait française» TVS : «učiněná Francouzka» 15 VS : «dokonalá Francouzka» 16 5 TOLSTOJ, Lev Nikolajevič. Vojna a mír I. Praha: Svět sovětů, 1961, p Ibid., p TOLSTOJ, Lev Nikolajevič. Vojna a mír I. Praha: Odeon, 2010, p TOLSTOJ, Lev Nikolajevič. Vojna a mír I. Praha: Svět sovětů, 1961, p TOLSTOJ, Lev Nikolajevič. Vojna a mír I. Praha: Odeon, 2010, p TOLSTOJ, Lev Nikolajevič. Vojna a mír I. Praha: Svět sovětů, 1961, p TOLSTOJ, Lev Nikolajevič. Vojna a mír I. Praha: Odeon, 2010, p TOLSTOJ, Lev Nikolajevič. Vojna a mír I. Praha: Svět sovětů, 1961, p Ibid., p Ibid., p Ibid., p

13 Puis, l adjectif verbal peut changer en une forme verbale. «assis sur un trône» TVS : «sedí na trůně» 17 VS : «sedí na trůně» 18 Ou le verbe devient l adjectif verbal. «la perspective de passer la soirée chez...» TVS : «vyhlídka na večer strávený s...» 19 VS : «představa večera stráveného ve společnosti...» 20 Nous trouverons aussi les cas où la forme verbale change à la particule. «on dit que» TVS : «prý» 21 VS : «prý» 22 Dans le dernier exemple, nous pouvons voir de nouveau deux transpositions en même temps. Premièrement, c est le substantive qui devient la locution verbale («son jeunesse» change à «je mlád»). Deuxièmement, l adjectif «extrême» devient l adverbe «velice». «malgré son extrême jeunesse» TVS : «přestoţe je velice mlád» 23 En utilisant la transposition syntaxique, c est soit la voix verbale qui change, soit le terme de la proposition qui devient la proposition et vice versa. Regardons les exemples suivants. Dans le premier exemple, la voix change de la voix active à passive : «les plaisirs et les distractions qui m entourent» 16 TOLSTOJ, Lev Nikolajevič. Vojna a mír I. Praha: Odeon, 2010, p TOLSTOJ, Lev Nikolajevič. Vojna a mír I. Praha: Svět sovětů, 1961, p TOLSTOJ, Lev Nikolajevič. Vojna a mír I. Praha: Odeon, 2010, p TOLSTOJ, Lev Nikolajevič. Vojna a mír I. Praha: Svět sovětů, 1961, p TOLSTOJ, Lev Nikolajevič. Vojna a mír I. Praha: Odeon, 2010, p TOLSTOJ, Lev Nikolajevič. Vojna a mír I. Praha: Svět sovětů, 1961, p TOLSTOJ, Lev Nikolajevič. Vojna a mír I. Praha: Odeon, 2010, p TOLSTOJ, Lev Nikolajevič. Vojna a mír I. Praha: Svět sovětů, 1961, p

14 TVS : «přes zábavy a radovánky, jimiţ jsem obklopena» 24 Dans le deux exemples suivants, la situation se retourne et la voix passive change à la voix active. «le testament n a pas été encore ouvert» VS : «závěť ještě neotevřeli» 25 «M. le baron de Funke a été recommandé à l impératrice-mère par sa sœur.» TVS : «Pana barona Funka doporučila carevně matce její sestra.» 26 Le quatrième exemple montre la transformation du sujet «son arrivée» vers la subordonnée complétive. «il annonce son arrivée» TVS : «oznamuje, ţe přijede» 27 Et dans le dernier exemple, nous voyons de nouveau que les transpositions peuvent se combiner. Dans cet exemple, le complément «pour leur trahison» devient la proposition «za to, ţe zradili» et de plus, le substantif «la punition» est traduit verbalement comme «jsou trestáni». «la punition pour leur trahison» TVS : «jsou trestáni za to, ţe zradili» 28 En parlant de la transposition, nous devons mentionner également ses deux soustypes : la concentration et la dilution. La concentration repose sur l abrégement des mots, c est-à-dire qu en utilisant un seul mot, nous pouvons exprimer l énoncé qui était en original formulé par deux ou plusieurs mots. Janovcová encore complète que la concentration est 24 TOLSTOJ, Lev Nikolajevič. Vojna a mír I. Praha: Svět sovětů, 1961, p TOLSTOJ, Lev Nikolajevič. Vojna a mír I. Praha: Odeon, 2010, p TOLSTOJ, Lev Nikolajevič. Vojna a mír I. Praha: Svět sovětů, 1961, p Ibid., p Ibid., p

15 utilisée surtout dans la traduction du français au tchèque. Voici les exemples trouvés dans le roman, regardons d abord les concentrations utilisées dans la version des Sýkora. À cause de l absence des diminutifs, le français est obligé d utiliser l adjectif «petit» tandis que le tchèque n emploie qu un seul mot ; par exemple la locution «petit cheval» qui est traduit comme «koníček» 29. Ensuite, ce sont les locutions adjectivales que le tchèque peut remplacer par un seul substantif, par exemple «un pauvre sire» comme «uboţátko» 30 ou «ce jeune homme» comme «mladík» 31. Et finalement, les traducteurs peuvent ainsi concentrer également les locutions verbales, par exemple «je ferai mon apprentissage» comme «vyučím» 32 ou «avoir peur» comme «bát se» 33. Sysalová utilise également le diminutif («koníček» 34 ) et la concentration des locutions adjectivales : «la pauvre fille» comme «chudinka» 35 ou «belle personne» comme «krasavice» 36. Mais elle emploie encore un autre type de la concentration : de la locution «très beau», elle forme l adjectif «překrásný» 37. La dilution désigne le contraire de la concentration : l élargissement du texte (c est-àdire que d un seul mot, nous pouvons former une locution contenant deux ou plusieurs mots). Les deux traducteurs utilisent la dilution en traduisant le verbe «complimenter» comme «skládat poklony» 38. Et Sysalová l utilise encore dans le cas de «menacer» comme «být hrozbou» 39 et «distinguer» comme «činit rozdíl» 40. Nous voyons donc que la concentration 29 TOLSTOJ, Lev Nikolajevič. Vojna a mír I. Praha: Svět sovětů, 1961, p Ibid., p Ibid., p Ibid., p Ibid., p TOLSTOJ, Lev Nikolajevič. Vojna a mír I. Praha: Odeon, 2010, p Ibid., p Ibid., p Ibid., p TOLSTOJ, Lev Nikolajevič. Vojna a mír I. Praha: Svět sovětů, 1961, p. 17. TOLSTOJ, Lev Nikolajevič. Vojna a mír I. Praha: Odeon, 2010, p Ibid., p Ibid., p

16 est fréquemment employée par les deux traducteurs, pendant que la dilution surtout par Sysalová. Avançons vers le dernier procédé translatologique : la modulation. Ce procédé consiste dans la modification de l énoncé à cause du changement du point de vue ou de l accès à la réalité. La modulation peut être antonymique, concrète-abstraite, sur la base de la synecdoque, active-passive ou personnelle-impersonnelle. Présentons maintenant les types différents avec les exemples concrets du roman (s il y en a). En utilisant la modulation antonymique, le traducteur profite des relations antonymiques entre les mots et il renverse l énoncé. Nous pouvons mentionner trois exemples de Sysalová : «c est un roturier» «není z urozeného rodu» 41 «je n oublierai pas» «budu mít na paměti» 42 «Si vous ne me dites pas que nous avons la guerre, [...] je ne vous connais plus.» «Budete-li mi tvrdit, ţe nejsme ve válce, [...] nebudu se k vám znát.» 43 En ce qui concerne la modulation entre le concret et l abstrait, le traducteur transforme une expression concrète à l expression abstraite ou au contraire. Janovcová l explique sur les exemples des substantifs «oči» et «regard» ou «l oreille» et «sluch». Nous pouvons mentionner la modulation du concret à l abstrait employée dans les deux traductions : «[il] a perdu la tête» comme «ztratil rozum» 44. La modulation sur la base de la synecdoque agit par le changement de la partie à l ensemble et vice versa ou le changement de la partie à une autre partie. Janovcová cite «dans mon cerveau» traduit comme «v hlavě» et «il siffla entre ses lèvres» comme «sykl mezi zuby». Le type suivant de la modulation change la signification 41 TOLSTOJ, Lev Nikolajevič. Vojna a mír I. Praha: Odeon, 2010, p Ibid., p Ibid., p TOLSTOJ, Lev Nikolajevič. Vojna a mír I. Praha: Svět sovětů, 1961, p. 16. TOLSTOJ, Lev Nikolajevič. Vojna a mír I. Praha: Odeon, 2010, p

17 de la phrase, soit d active à passive, soit de passive à active. Et la phrase change grammaticalement ainsi que lexicalement. Nous pouvons présenter l exemple de la modulation active à passive utilisé dans les deux versions : «on m a raconté» qui était traduit comme «slyšel jsem» 45. Ensuite, nous pouvons citer également un exemple de la modulation passive à celle active, de nouveau dans les deux versions : «je serai charmée de vous voir chez moi» qui était transformé à «budu potěšena, navštívíte-li mě» 46 selon les Sýkora et «budu potěšena, přijdete-li» 47 selon Sysalová. Et le dernier type de la modulation consiste dans le changement de la construction entre personnelle et impersonnelle. Nous pouvons mentionner l exemple de Sysalová : «qu a-t-on décidé par rapport à...» qui était traduit comme «jak bylo rozhodnuto ve věci...» TOLSTOJ, Lev Nikolajevič. Vojna a mír I. Praha: Svět sovětů, 1961, p. 19. TOLSTOJ, Lev Nikolajevič. Vojna a mír I. Praha: Odeon, 2010, p TOLSTOJ, Lev Nikolajevič. Vojna a mír I. Praha: Svět sovětů, 1961, p TOLSTOJ, Lev Nikolajevič. Vojna a mír I. Praha: Odeon, 2010, p Ibid., p

18 3. 2 L aspect lexical La deuxième catégorie, le côté lexical, traite surtout le choix du lexique ; si le traducteur utilise plutôt le lexique contemporain ou au contraire le lexique archaïque et si ce choix du lexique était convenable ou maladroit. Ensuite elle s occupe du traitement des noms propres. Nous allons observer comment les traducteurs abordent les noms propres, s ils les traduisent, conservent ou assimilent Le choix du lexique Analysons d abord la traduction plus ancienne, celle de Tamara et Vilém Sýkora. Ces traducteurs ont choisi un lexique plus archaïque et disons poétique. Il faut avouer que ce lexique était probablement influencé par l époque de la publication de la traduction, dans laquelle il était plus fréquent qu aujourd hui. Mais c est quand même un trait distinctif. Nous pouvons citer les cas des mots ordinaires où se manifeste cet archaïsme. Ce sont les versions archaïques soit des adjectifs (par exemple la forme nominale de l adjectif «mladý» : «mlád» 49 ), soit des locutions des mots (par exemple dans la locution prépositionnelle «na co myslíte», le pronom est raccourci à «nač myslíte» 50 ou le verbe simple «promiňte» est reformulé à l expression de politesse «račte prominout» 51 ). Et il faut mentionner encore une possibilité par laquelle le traducteur réalise l archaïsme : l'inversion d ordre des mots dans une locution. Nous pouvons citer l exemple «pracovna maršálova» 52 au lieu de «maršálova pracovna». Nous trouverons aussi les cas un peu plus spécifiques, par exemple les expressions «pompadurka» 53 ou «plebejec» 54. Nous allons revenir sur ces deux substantifs un peu plus tard en comparant les versions des Sýkora et de Sysalová. Néanmoins dans leur traduction, ils ont commis également plusieurs choix lexicaux peu convenables. La locution «le regard doux» est traduit comme «sladký pohled» 55 ce qui ne donne pas de sens quand 49 TOLSTOJ, Lev Nikolajevič. Vojna a mír I. Praha: Svět sovětů, 1961, p Ibid., p Ibid., p Ibid., p Ibid., p Ibid., p Ibid., p

19 nous y réfléchissons soigneusement. Une version plus convenable serait par exemple «něţný pohled». Un autre cas, c est la traduction du substantif «pleurnicheuse» comme «plačka» 56. Mais le substantif «plačka» porte une connotation funèbre, ce mot évoque plutôt une femme qui pleure pendant les funérailles qu une personne éplorée. Une expression plus adroite serait donc «uplakánek» ou «ufňukaná». En ce qui concerne la traduction de Veronika Sysalová, elle contient plus de mots ou de locutions maladroites que la version des Sýkora. Par exemple une phrase «Je vois que je vous fais peur.» est traduit comme «Vidím, ţe jsem vás postrašila.» 57 Mais le verbe «postrašit» cache une valeur de la chose voulue, comme si le personnage avait l intention de le faire, ce qui n est pas le cas. Ici, le locuteur remarque seulement que les choses qu il a dit l avaient fait peur, ce n était pas son but. Nous pourrions alors remplacer cette traduction par «vystrašila» ou «nahnala strach». Ensuite, le substantif «le cabinet» est traduit comme «komnata» 58 mais ce mot ne convient pas trop dans ce contexte et dans cette époque. Cela sera adéquat dans une époque plus ancienne ou en rapport avec la famille royale. Ici, nous dirions plutôt «pokoj» ou «salón». Parfois, la traductrice essaie de garder le style historique du roman en écrivant les mots comme «učinit» 59, «matinka» 60, «pramálo» 61 ou «zpravit (někoho o něčem)» 62. Par ces expressions, elle crée une ambiance authentique qu elle détruit tout de suite par des mots contemporains qui ne vont pas du tout dans le contexte. Nous pensons aux mots «zvěrstvo» 63 ou «duchařská historka» 64. En général, le choix du lexique de Sysalová est donc plus moderne que celui des Sýkora. Un autre aspect intéressant de sa traduction est un nombre des mots d origine étrangère. Dans ce cas, il s agit des mots repris 56 TOLSTOJ, Lev Nikolajevič. Vojna a mír I. Praha: Svět sovětů, 1961, p TOLSTOJ, Lev Nikolajevič. Vojna a mír I. Praha: Odeon, 2010, p Ibid., p Ibid., p Ibid., p Ibid., p Ibid., p Ibid., p Ibid., p

20 du latin et du français 65. Nous pouvons trouver par exemple les mots «uzurpátor» 66, «eskamotáţ» 67, «ratifikovat» 68 et «artilerie» 69. Mais en utilisant ces emprunts, Sysalová commet, selon Dagmar Knittlová 70, une traduction inadéquate, car elle utilise excessivement des mots d origine étrangère qui ne correspondent pas au type du texte ou au contexte. Cet emploi devient un peu problématique lorsqu il n existe pas d équivalent dans une langue cible, mais ce ne pas notre cas. Sysalová pouvait facilement utiliser les mots tchèques «uchvatitel», «podvod», «potvrdit» et «dělostřelectvo» comme les Sýkora. En comparant les deux versions, nous pouvons constater que les Sýkora choisissent mieux le lexique dans la plupart des cas. Par exemple le substantive «partie de plaisir» était traduit comme «zábava» 71 tandis que Sysalová le traduit comme «obveselení» 72 ce qui n est pas convenable dans une phrase «Jako by všechno, co dělala, bylo partie de plaisir pro ni i pro všechny, kdo ji obklopovali.». Un autre exemple est un désignation du comte Rostoff comme un «ours mal-léché». Pendant que les Sýkora le traduisent comme «nevycválaný medvěd» 73 ce qui nous évoque parfaitement l image de cet homme, Sysalová utilise «neupravený medvěd» 74 qui indique seulement son apparence, pas son caractère. Nous avons aussi parlé de deux substantifs qu utilisent les Sýkora, «pompadurka» et «plebejec». Sysalová craignait peut-être que les lecteurs contemporains ne comprendraient pas le sens précis de ces mots parce qu aujourd hui, ils ne sont plus utilisés, respectivement ils ne sont pas tellement évidents et compréhensibles qu auparavant. Pour cette raison elle a utilisé les mots plus simples «taštička» et «neurozený». Mais par exemple le mot «taštička» 65 HOLUB, Josef, LYER, Stanislav. Stručný etymologický slovník jazyka českého: se zvláštním zřetelem k slovům kulturním a cizím. 2. vyd. Praha: Státní pedagogické nakladatelství, TOLSTOJ, Lev Nikolajevič. Vojna a mír I. Praha: Odeon, 2010, p Ibid., p Ibid., p Ibid., p KNITTLOVÁ, Dagmar et al. Překlad a překládání. Olomouc: Univerzita Palackého v Olomouci, Filozofická fakulta, 2010, p TOLSTOJ, Lev Nikolajevič. Vojna a mír I. Praha: Svět sovětů, 1961, p TOLSTOJ, Lev Nikolajevič. Vojna a mír I. Praha: Odeon, 2010, p TOLSTOJ, Lev Nikolajevič. Vojna a mír I. Praha: Svět sovětů, 1961, p TOLSTOJ, Lev Nikolajevič. Vojna a mír I. Praha: Odeon, 2010, p

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18)

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18) La Fête jusqu où? Niveau B1 Remarque : attention, les supports 1 et 2 ne sont pas dissociables et son à travailler de manière enchaînée. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années

Plus en détail

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches Niveau C1 Descripteur global Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches La personne peut : comprendre en détail de longs discours et des échanges complexes

Plus en détail

Tâches et activités : au service de l'enseignement-apprentissage en FLE

Tâches et activités : au service de l'enseignement-apprentissage en FLE Západočeská univerzita v Plzni Fakulta filozofická Diplomová práce Tâches et activités : au service de l'enseignement-apprentissage en FLE Martina Cédlová Plzeň 2013 Západočeská univerzita v Plzni Fakulta

Plus en détail

Langue Française. Syllabus A1. Description globale du niveau A1 utilisateur élémentaire

Langue Française. Syllabus A1. Description globale du niveau A1 utilisateur élémentaire Langue Française Redatto da Dott.ssa Annie Roncin Syllabus A1 Description globale du niveau A1 utilisateur élémentaire L étudiant peut : -comprendre et utiliser des expressions familières et quotidiennes

Plus en détail

Livret personnel de compétences

Livret personnel de compétences Livret personnel de compétences Grilles de références pour l évaluation et la validation des compétences du socle commun au palier 2 Janvier 2011 MENJVA/DGESCO eduscol.education.fr/soclecommun LES GRILLES

Plus en détail

Masarykova universita Filozofická fakulta Ústav románských jazyků a literatur. Magisterská diplomová práce

Masarykova universita Filozofická fakulta Ústav románských jazyků a literatur. Magisterská diplomová práce Masarykova universita Filozofická fakulta Ústav románských jazyků a literatur Magisterská diplomová práce Brno 2012 Pavel Borkovec Filozofická fakulta Masarykovy university Ústav románských jazyků a literatur

Plus en détail

L éthique dans les relations commerciales. Par Johanne Boucher, trad. a. Cuba, le 13 décembre 2012. Bonjour tout le monde,

L éthique dans les relations commerciales. Par Johanne Boucher, trad. a. Cuba, le 13 décembre 2012. Bonjour tout le monde, L éthique dans les relations commerciales Par Johanne Boucher, trad. a. Cuba, le 13 décembre 2012 Bonjour tout le monde, Aujourd hui j ai l intention de vous expliquer ce qui m a amenée à réfléchir sur

Plus en détail

N 334 - SIMON Anne-Catherine

N 334 - SIMON Anne-Catherine N 334 - SIMON Anne-Catherine RÉALISATION D UN CDROM/DVD CONTENANT DES DONNÉES DU LANGAGE ORAL ORGANISÉES EN PARCOURS DIDACTIQUES D INITIATION LINGUISTIQUE A PARTIR DES BASES DE DONNÉES VALIBEL Introduction

Plus en détail

Le modèle standard, SPE (1/8)

Le modèle standard, SPE (1/8) Le modèle standard, SPE (1/8) Rappel : notion de grammaire mentale modulaire Les composants de la grammaire : module phonologique, sémantique syntaxique Syntaxe première : elle orchestre la relation mentale

Plus en détail

CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE. Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs!

CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE. Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs! CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs! Conseils généraux : Entre 25 et 60 pages (hormis références, annexes, résumé) Format d un

Plus en détail

Saisir les idées dans la phrase

Saisir les idées dans la phrase Leçon LA LECTURE 5 Enrichissement du sens par la subordination 1 EFFICACE Saisir les idées dans la phrase Leçon 5 Enrichissement du sens par la subordination Avertissement La présente leçon illustre comment

Plus en détail

ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES

ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES référence pour les langues ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES Activités de production et stratégies PRODUCTION ORALE GÉNÉRALE MONOLOGUE SUIVI : décrire l'expérience MONOLOGUE SUIVI : argumenter

Plus en détail

1 ère A N N E E Licence LEA anglais-allemand

1 ère A N N E E Licence LEA anglais-allemand 1 ère A N N E E Licence LEA anglais-allemand DESCRIPTIF ET PROGRAMMES La Licence se compose de 18 Unités d Enseignement UE) réparties en 6 semestres de 3 UE chacun : 1 ère année : semestres 1 et 2-2 e

Plus en détail

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Proposition d aide à la mise en œuvre pédagogique Domaine : SE CULTIVER ET SE DIVERTIR Programme National de pilotage Séminaire «Mise en œuvre pédagogique

Plus en détail

La Chronique des matières premières

La Chronique des matières premières La Chronique des matières premières Céréales, minerais ou pétrole, les ressources naturelles sont au cœur de l économie. Chaque jour de la semaine, Dominique Baillard informe du cours des matières premières

Plus en détail

Langues vivantes Allemand Anglais Espagnol Italien

Langues vivantes Allemand Anglais Espagnol Italien Langues vivantes Allemand Anglais Espagnol Italien Considérations générales L enseignement des langues vivantes au gymnase donne accès aux cultures et littératures des régions ou pays des langues étudiées.

Plus en détail

Les médias font leur pub :

Les médias font leur pub : Les médias font leur pub : TV5MONDE joue la diversité Thèmes Économie, consommation, publicité Le principe du dispositif À l'occasion de la 24 e édition de la Semaine de la presse et des médias dans l'école,

Plus en détail

Représentation de l information en binaire

Représentation de l information en binaire Représentation de l information en binaire Les ordinateurs sont capables d effectuer de nombreuses opérations sur de nombreux types de contenus (images, vidéos, textes, sons,...). Cependant, quel que soit

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

fiche D AUTOCORRECTION Frimousse, une petite chienne qu'on a adoptée le mois dernier, est intelligente et docile.

fiche D AUTOCORRECTION Frimousse, une petite chienne qu'on a adoptée le mois dernier, est intelligente et docile. fiche D AUTOCORRECTION 3.4 Les accords sont corrects dans chaque groupe du nom. On met souvent sur le dos de l inattention les erreurs d orthographe grammaticale. Bien accorder les mots exige de l observation

Plus en détail

LES CONJONCTIONS ET LES PRÉPOSITIONS

LES CONJONCTIONS ET LES PRÉPOSITIONS LES CONJONCTIONS ET LES PRÉPOSITIONS En bref Les conjonctions de coordination relient des unités qui ont la même fonction. Les conjonctions de subordination relient une proposition subordonnée à une proposition

Plus en détail

Text Types and Purposes

Text Types and Purposes Text Types and Purposes College and Career Readiness (CCR) Anchor Standard 1: Ecrire une composition avec une idée principale, claire, explicite ou implicite en utilisant des éléments et des arguments

Plus en détail

Compte-rendu de Hamma B., La préposition en français

Compte-rendu de Hamma B., La préposition en français Compte-rendu de Hamma B., La préposition en français Badreddine Hamma To cite this version: Badreddine Hamma. Compte-rendu de Hamma B., La préposition en français. Revue française de linguistique appliquée,

Plus en détail

majuscu lettres accent voyelles paragraphe L orthographe verbe >>>, mémoire préfixe et son enseignement singulier usage écrire temps copier mot

majuscu lettres accent voyelles paragraphe L orthographe verbe >>>, mémoire préfixe et son enseignement singulier usage écrire temps copier mot majuscu conjugaison >>>, L orthographe singulier syllabe virgule mémoire lettres et son enseignement graphie suffixe usage accent ; écrire féminin temps voyelles mot point Renforcer l enseignement de l

Plus en détail

PLAN D ÉTUDES. école fondamentale

PLAN D ÉTUDES. école fondamentale PLAN D ÉTUDES école fondamentale Nous Henri, Grand-Duc de Luxembourg, Duc de Nassau, Vu la loi du 6 février 2009 portant organisation de l enseignement fondamental; Notre Conseil d État entendu; Sur le

Plus en détail

Absence ou présence erronée d un mot ou d un groupe syntaxique

Absence ou présence erronée d un mot ou d un groupe syntaxique D UN SYNTAXE MOT OU D UN GROUPE SYNTAXIQUE 1 Problèmes fréquents Absence ou présence erronée d un mot ou d un groupe syntaxique Les erreurs d ordre syntaxique contenues dans cet exercice sont multiples

Plus en détail

Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/

Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/ Fiche pédagogique Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/ Le public : Adultes Niveaux intermédiaires avancés (B1 et +)

Plus en détail

ENSEIGNER À DISTANCE DANS UN MASTER MEEF 1

ENSEIGNER À DISTANCE DANS UN MASTER MEEF 1 Recherches n 60, Outils, 2014-1 ENSEIGNER À DISTANCE DANS UN MASTER MEEF 1 Nathalie Denizot Université de Cergy-Pontoise, ÉMA (ÉA 4507) À la rentrée 2010, l ex-iufm (désormais Espé 2 ) de l Université

Plus en détail

Arithmétique binaire. Chapitre. 5.1 Notions. 5.1.1 Bit. 5.1.2 Mot

Arithmétique binaire. Chapitre. 5.1 Notions. 5.1.1 Bit. 5.1.2 Mot Chapitre 5 Arithmétique binaire L es codes sont manipulés au quotidien sans qu on s en rende compte, et leur compréhension est quasi instinctive. Le seul fait de lire fait appel au codage alphabétique,

Plus en détail

SEQUENCE I : les Récits d'aventures

SEQUENCE I : les Récits d'aventures Cette séquence inaugurale sur les récits d aventures, a été réalisée par Mme Barbara LEPEU, Certifiée de Lettres Modernes, pour ses élèves de 5 ème du Collège Giono à Orange. Elle précède une lecture en

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 5 Choisir ses sources documentaires 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 5 Choisir ses sources documentaires Avertissement Dans la présente leçon, on se préoccupe du choix adéquat

Plus en détail

Tableau mettant en relation les niveaux du CECRL et les programmes IFALPES par compétences.

Tableau mettant en relation les niveaux du CECRL et les programmes IFALPES par compétences. Tableau mettant en relation les niveaux du CCRL et les programmes IFALPS par compétences. A1 CCRL CONTNU DU PROGRAMM A1 IFALPS Compréhension orale. C Des formules de politesse et de salutation O Je peux

Plus en détail

DISCOURS DIRECT ET INDIRECT

DISCOURS DIRECT ET INDIRECT DISCOURS DIRECT ET INDIRECT Si vous voulez rapporter les paroles de quelqu un, vous pouvez utiliser le discours direct ou le discours indirect (nous n aborderons pas ici le style indirect libre, qui relève

Plus en détail

Les Cahiers de la Franc-maçonnerie

Les Cahiers de la Franc-maçonnerie Les Cahiers de la Franc-maçonnerie N O 25 : QU EST-CE QU UNE «PLANCHE», À QUOI SERT-ELLE, QU EXIGE-T-ELLE DE CELUI QUI LA PRÉSENTE? Par le «Collectif des cahiers» «La planche» : l angoisse! Un ami, brillant

Plus en détail

Handelsmittelschulen Bern Biel Thun. Aufnahmeprüfungen 2010. Datum: Montag, 22. März 2010. Lösungen. 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87

Handelsmittelschulen Bern Biel Thun. Aufnahmeprüfungen 2010. Datum: Montag, 22. März 2010. Lösungen. 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87 Handelsmittelschulen Bern Biel Thun Aufnahmeprüfungen 2010 Datum: Montag, 22. März 2010 Fach: Französisch Lösungen Zeit: 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87 NOTE : 1 Lisez ce texte: Logicielle

Plus en détail

Les principales méthodes d évaluation

Les principales méthodes d évaluation Attention : Cette fiche n a pas pour objet de fixer administrativement la valeur des biens. Elle ne doit pas être assimilée à une instruction administrative. Elle propose les principales méthodes d évaluation

Plus en détail

EVELYNE FASNACHT. Les appareils de reconnaissance vocale sont-ils prometteurs pour le traducteur?

EVELYNE FASNACHT. Les appareils de reconnaissance vocale sont-ils prometteurs pour le traducteur? EVELYNE FASNACHT Les appareils de reconnaissance vocale sont-ils prometteurs pour le traducteur? Introduction - Il y a environ 5 mois, j ai reçu un coup de téléphone de M. Truffaut. Il m a demandé si j

Plus en détail

BAZIN Danil et PRIEZ Jean-Baptiste. LEX & YACC : Calculatrice Évoluée

BAZIN Danil et PRIEZ Jean-Baptiste. LEX & YACC : Calculatrice Évoluée BAZIN Danil et PRIEZ Jean-Baptiste LEX & YACC : Calculatrice Évoluée Table des matières 1 Introduction 3 2 Description 4 3 La grammaire utilisée 6 4 Lexèmes et FLEX 8 5 Analyse syntaxique et YACC 8 5.1

Plus en détail

1 Introduction. El español en Argentina

1 Introduction. El español en Argentina 1 Introduction El español en Argentina L espagnol est aujourd hui la troisième langue la plus parlée dans le monde après l anglais et le mandarin, mais il est bien connu que la langue espagnole, aussi

Plus en détail

DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues

DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES Activités de production et stratégies PRODUCTION ORALE MONOLOGUE SUIVI

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE ÉCOLE DOCTORALE CONCEPTS ET LANGAGE T H È S E pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE Discipline : LINGUISTIQUE Présentée et soutenue par : Zeina EL HELOU

Plus en détail

L'audiodescription. Principes et orientations

L'audiodescription. Principes et orientations L'audiodescription Principes et orientations Rendre la culture accessible à tous permet d éviter l exclusion. L audiodescription est une technique de description destinée aux personnes aveugles et malvoyantes.

Plus en détail

Tableau des contenus

Tableau des contenus Tableau des contenus Dossier 1 L image dans les relations amicales, sociales, professionnelles et amoureuses Dossier 2 Présenter quelqu un Je séduis. Parler de son rapport à l image. Caractériser des personnes

Plus en détail

Traduction spécialisée humanistico-littéraire (allemand- catalan/espagnol) I

Traduction spécialisée humanistico-littéraire (allemand- catalan/espagnol) I Traduction spécialisée humanistico-littéraire (français- catalan/espagnol) I 4 heures par semaine troisième année - deuxième trimestre (janvier-mars) Traduction spécialisée humanistico-littéraire (anglais-

Plus en détail

Cours Français d aujourd hui FRA-P104-4. Présecondaire

Cours Français d aujourd hui FRA-P104-4. Présecondaire Cours Français d aujourd hui FRA-P104-4 Présecondaire «[ ] la langue française n est pas fixée et ne se fixera point. Une langue ne se fixe pas. [ ] Toute époque a ses idées propres, il faut qu elle ait

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Anglais intensif Préparation au TOEIC

Anglais intensif Préparation au TOEIC ASSOCIATION DE DEVELOPPEMENT DE PROJETS ECOLOGIQUES - ADPE Centre de Formation Professionnelle Association loi 1901 contact@association-adpe.com Programme Pédagogique Anglais intensif Préparation au TOEIC

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

La promotion de la pluralité linguistique dans l usage des nouvelles technologies de l information et de la communication

La promotion de la pluralité linguistique dans l usage des nouvelles technologies de l information et de la communication Intervention de M. Khamsing Sayakone, Président de la section Lao de l APF à la 32 ème session de l APF (30juin-3 juillet 2006, Rabat, Maroc) (31 La promotion de la pluralité linguistique dans l usage

Plus en détail

ANNEXE 2 LES DOCUMENTS RADIOPHONIQUES : ANALYSE LINGUISTIQUE ET EXPÉRIMENTATION DOSSIER 2.1. Les modalités d analyse FICHIER 2.1.1

ANNEXE 2 LES DOCUMENTS RADIOPHONIQUES : ANALYSE LINGUISTIQUE ET EXPÉRIMENTATION DOSSIER 2.1. Les modalités d analyse FICHIER 2.1.1 ANNEXE 2 LES DOCUMENTS RADIOPHONIQUES : ANALYSE LINGUISTIQUE ET EXPÉRIMENTATION DOSSIER 2.1 Les modalités d analyse FICHIER 2.1.1 Les codes de transcription Nous avons mis dans l annexe 2 les 12 documents

Plus en détail

4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe.

4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe. 4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe. Utiliser un document vidéo en classe de langue ce n est pas regarder ensemble la télévision mais le visionner en organisant sa découverte

Plus en détail

Diapo 1. Objet de l atelier. Classe visée. Travail en co-disciplinarité (identité et origine académique des IEN)

Diapo 1. Objet de l atelier. Classe visée. Travail en co-disciplinarité (identité et origine académique des IEN) COMMENTAIRE Séminaire national Réforme de la série Gestion-administration Lyon 10 et 11 mai 2012 Vendredi matin Martine DECONINCK (IEN EG), Michèle SENDRE (IEN L), Isabelle VALLOT (IEN EG) Diapo 1. Objet

Plus en détail

DIFFERENCIER EN FONCTION DES NIVEAUX. Domaine Typologie des différences Fonctions Modalités Volume Nature (support/document) Thème

DIFFERENCIER EN FONCTION DES NIVEAUX. Domaine Typologie des différences Fonctions Modalités Volume Nature (support/document) Thème contenus DIFFERENCIER EN FONCTION DES NIVEAUX Domaine Typologie des différences Fonctions Modalités Volume Nature (support/document) Thème Prendre en compte niveau des élèves motivation des élèves besoins

Plus en détail

METHODOLOGIE LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS

METHODOLOGIE LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS METHODOLOGIE I. Comment travailler et organiser son travail en histoire-géographie LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS

Plus en détail

Programme de formation Communiquer dans une langue étrangère ANGLAIS

Programme de formation Communiquer dans une langue étrangère ANGLAIS Programme de formation Communiquer dans une langue étrangère ANGLAIS Le programme est adapté lors du positionnement précédant l action de formation. Il est alors soumis à l AGEFOS PME pour accord. Intitulé

Plus en détail

«POUR NOUS IL L A FAIT PÉCHÉ» Sur II Corinthiens V, 20 - VI, 2

«POUR NOUS IL L A FAIT PÉCHÉ» Sur II Corinthiens V, 20 - VI, 2 «POUR NOUS IL L A FAIT PÉCHÉ» Sur II Corinthiens V, 20 - VI, 2 (V, 20) C est pour Christ que nous sommes en ambassade, puisque c est Dieu qui appelle par nous. Nous vous (le) demandons pour Christ, réconciliez-vous

Plus en détail

Nom de l application

Nom de l application Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Direction Générale des Etudes Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Gafsa Département Technologies de l Informatique

Plus en détail

23. Le discours rapporté au passé

23. Le discours rapporté au passé 23 23. Le discours rapporté au passé 23.1 LE DISCOURS INDIRECT On utilise le discours indirect pour transmettre : Les paroles de quelqu un qui n est pas là : Il me dit que tu pars. Les paroles de votre

Plus en détail

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document La rue Grandir, qu est-ce que cela signifie vraiment? Un jeune qui a vécu isolé dans les rues de Paris témoigne. Cette fiche pédagogique propose de découvrir une réalité peu connue de la France d aujourd

Plus en détail

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : Es-tu plutôt roman, BD, conte ou poésie? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE Voici

Plus en détail

Est-ce qu il ne vient pas? (forme à la limite de l acceptabilité)

Est-ce qu il ne vient pas? (forme à la limite de l acceptabilité) L INTERROGATION DIRECTE 1) L interrogation totale. Elle porte sur l ensemble du contenu propositionnel de la phrase. Elle porte sur l action ou l état et elle appelle une réponse globale : oui, si ou non.

Plus en détail

«L écriture plate» dans les œuvres La Place, Une Femme et La Honte d Annie Ernaux

«L écriture plate» dans les œuvres La Place, Une Femme et La Honte d Annie Ernaux Masarykova univerzita Filozofická fakulta Ústav románských jazyků a literatur Francouzský jazyk a literatura Lucie Chytilová «L écriture plate» dans les œuvres La Place, Une Femme et La Honte d Annie Ernaux

Plus en détail

Et avant, c était comment?

Et avant, c était comment? 3 Et avant, c était comment? Objectifs de l unité Tâche La première partie de l évaluation comprend une tâche, QUELS CHANGEMENTS!, divisée en quatre phases. Dans la première phase, il s agit d écouter

Plus en détail

LES CARTES À POINTS : POUR UNE MEILLEURE PERCEPTION

LES CARTES À POINTS : POUR UNE MEILLEURE PERCEPTION LES CARTES À POINTS : POUR UNE MEILLEURE PERCEPTION DES NOMBRES par Jean-Luc BREGEON professeur formateur à l IUFM d Auvergne LE PROBLÈME DE LA REPRÉSENTATION DES NOMBRES On ne conçoit pas un premier enseignement

Plus en détail

LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE

LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE Un problème de recherche est l écart qui existe entre ce que nous savons et ce que nous voudrions savoir à propos d un phénomène donné. Tout problème de recherche

Plus en détail

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens.

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. 1,Un constat : Il existe de fortes inégalités entre les écoles quant à l accès à la

Plus en détail

Qu est-ce qu une tâche?

Qu est-ce qu une tâche? Qu est-ce qu une tâche? «Tâches», «Perspective actionnelle», «activités centrées sur le sens» Ce sont des concepts dont on entend beaucoup parler dans notre profession, mais que signifient-ils exactement?

Plus en détail

Nobody s Unpredictable

Nobody s Unpredictable Connaissance qu a le public de la Banque du Canada (Comparaison des résultats de l enquête téléphonique et de l enquête en ligne) Enquête de décembre 2010 commandée par la Banque du Canada Nobody s Unpredictable

Plus en détail

LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD.

LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD. LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD. est une bande dessinée publiée par les éditions Lombard. - scénario

Plus en détail

Introduction à la méthodologie de la recherche

Introduction à la méthodologie de la recherche MASTER DE RECHERCHE Relations Économiques Internationales 2006-2007 Introduction à la méthodologie de la recherche geraldine.kutas@sciences-po.org Les Etapes de la Recherche Les étapes de la démarche Etape

Plus en détail

Lot 2 - Anglais professionnel, niveau 2 Blended (présentiel/classe virtuelle)

Lot 2 - Anglais professionnel, niveau 2 Blended (présentiel/classe virtuelle) ORGANISME FORMMAN FRANCE 11, rue de Malte 75011 PARIS Tél : 01 47 39 02 02 Contact : Manouchka SEBASTIEN m.sebastien@formmanfrance.com PUBLICS CONCERNÉS Tout salarié de la Branche PRÉ-REQUIS Niveau intermédiaire

Plus en détail

Le travail phonétique en classe de FLE: à quel moment? Comment? Pourquoi?

Le travail phonétique en classe de FLE: à quel moment? Comment? Pourquoi? Le travail phonétique en classe de FLE: à quel moment? Comment? Pourquoi? Les métiers du FLE Accueil et scolarisation des primo-arrivants. Université de Mons, 12 décembre 2013 Marina Gioiella marina.gioiella@umons.ac.be

Plus en détail

LES RESSOURCES INTERNET POUR LA PHONÉTIQUE DU F.L.E.

LES RESSOURCES INTERNET POUR LA PHONÉTIQUE DU F.L.E. Manuscrit auteur, publié dans "N/P" LES RESSOURCES INTERNET POUR LA PHONÉTIQUE DU F.L.E. Mario Tomé - Universidad de León Comme il arrive dans d'autres contextes d'enseignement du Français langue étrangère

Plus en détail

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 1 LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE Le mémoire ne doit pas consister à reprendre tels quels des documents internes de l entreprise ou

Plus en détail

Créer un mémento grammatical portatif et évolutif pour tablettes et smartphones

Créer un mémento grammatical portatif et évolutif pour tablettes et smartphones Enseigner les Langues et Cultures de l Antiquité avec les TICE http://lettres.ac-dijon.fr TraAM travaux académiques mutualisés, un accompagnement au développement des usages des TIC Créer un mémento grammatical

Plus en détail

Manuel d'utilisation

Manuel d'utilisation OUTILS FINANCIERS ET COMPTABLES MicroComptaEng 1.5 Logiciel libre - Licence GNU-GPL Comptabilité en partie double sur Excel Manuel d'utilisation Décembre 2013 Manuel d'utilisation de MicroComptaEng - http://previtab.frloup.com

Plus en détail

Techniques d accueil clients

Techniques d accueil clients Techniques d accueil clients L accueil est une des phases capitales lors d un entretien de vente. On se rend tout à fait compte qu un mauvais accueil du client va automatiquement engendrer un état d esprit

Plus en détail

Manuel d utilisation 26 juin 2011. 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2

Manuel d utilisation 26 juin 2011. 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2 éducalgo Manuel d utilisation 26 juin 2011 Table des matières 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2 2 Comment écrire un algorithme? 3 2.1 Avec quoi écrit-on? Avec les boutons d écriture........

Plus en détail

Comment répondre aux questions d un examen en droit qui sont basées sur des faits

Comment répondre aux questions d un examen en droit qui sont basées sur des faits Comment répondre aux questions d un examen en droit qui sont basées sur des faits Types de questions d examen Un examen en droit peut comporter plusieurs types de questions : à réponse courte, à développement,

Plus en détail

Chapitre 2 LE CAS PRATIQUE

Chapitre 2 LE CAS PRATIQUE Chapitre 2 LE CAS PRATIQUE Demande de conseil. Le cas pratique est un exercice juridique qui, à l instar d une personne se trouvant en situation de litige avec autrui, demande conseil. C est un exercice

Plus en détail

PNL & RECRUTEMENT IMPACT SUR LES ENTRETIENS Présentation du 10/06/03

PNL & RECRUTEMENT IMPACT SUR LES ENTRETIENS Présentation du 10/06/03 PNL & RECRUTEMENT IMPACT SUR LES ENTRETIENS Présentation du 10/06/03 Introduction : Questions/réponses : Qu est-ce que pour vous un bon recrutement? Cela dépend de quoi? Qu est-ce qui est sous votre contrôle?

Plus en détail

Publicité et environnement

Publicité et environnement Publicité et environnement Publicité et environnement font-ils bon ménage? C est la question à laquelle répondent les deux invités de l émission C est pas du vent! : Jacques-Olivier Barthes, membre fondateur

Plus en détail

PUBLICITÉ POLO FICHE EXERCICE // PUBLICITÉ / 9-13 ANS OBJECTIF MÉTHODE

PUBLICITÉ POLO FICHE EXERCICE // PUBLICITÉ / 9-13 ANS OBJECTIF MÉTHODE REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES ET STÉRÉOTYPES DANS L IMAGE PUBLICITÉ POLO FICHE EXERCICE // PUBLICITÉ / 9-13 ANS OBJECTIF

Plus en détail

Exercices d écoute. Dessine ce que je te dis

Exercices d écoute. Dessine ce que je te dis Exercices d écoute Dessine ce que je te dis Former des dyades. Demander aux élèves de chaque dyade de placer un séparateur entre eux. Remettre à chaque élève une feuille de papier et un crayon (pas de

Plus en détail

1. Les tests passés lors de la Journée Défense et Citoyenneté (JDC)

1. Les tests passés lors de la Journée Défense et Citoyenneté (JDC) LES JEUNES FACE A L ECRIT UN NOUVEAU DISPOSITIF D EVALUATION MASSIVE DE LEURS PERFORMANCES EN LECTURE Thierry Rocher* * DEPP, thierry.rocher@education.gouv.fr Mots-clés : illettrisme, test automatisé,

Plus en détail

PEUT- ON SE PASSER DE LA NOTION DE FINALITÉ?

PEUT- ON SE PASSER DE LA NOTION DE FINALITÉ? PEUT- ON SE PASSER DE LA NOTION DE FINALITÉ? à propos de : D Aristote à Darwin et retour. Essai sur quelques constantes de la biophilosophie. par Étienne GILSON Vrin (Essais d art et de philosophie), 1971.

Plus en détail

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom :

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom : 1. Projet de lecture Médias : La pub Français 20-2 Cahier de l élève Nom : La pub DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire des annonces publicitaires pour être en mesure de discuter des moyens utilisés par les

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

Atelier rédactionnel

Atelier rédactionnel Baccalauréat professionnel Gestion - Administration Atelier rédactionnel Exemples de séances réalisées en première et au début de l année de terminale Joëlle PERRETIER & Patrice VIRIEUX Lycée professionnel

Plus en détail

Comment se servir de cet ouvrage? Chaque chapitre présente une étape de la méthodologie

Comment se servir de cet ouvrage? Chaque chapitre présente une étape de la méthodologie Partie I : Séries statistiques descriptives univariées (SSDU) A Introduction Comment se servir de cet ouvrage? Chaque chapitre présente une étape de la méthodologie et tous sont organisés selon le même

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

Comité permanent du droit des marques, des dessins et modèles industriels et des indications géographiques

Comité permanent du droit des marques, des dessins et modèles industriels et des indications géographiques F SCT/30/4 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 12 AOUT 2013 Comité permanent du droit des marques, des dessins et modèles industriels et des indications géographiques Trentième session Genève, 4 8 novembre 2013

Plus en détail

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Nom : Prénom :.. MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Récapitulatif pour la validation du Diplôme National du Brevet (Attestation du Niveau A2 en Langue Vivante) : ACTIVITES

Plus en détail

Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues FR1A1 ou FR2A1 - Initiation à la langue française préparation au DELF A1

Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues FR1A1 ou FR2A1 - Initiation à la langue française préparation au DELF A1 Niveau du Cadre européen commun de référence pour les langues F1 ou F2 - Initiation à la langue française préparation au DELF 224 heures de formation réparties comme suit Module de langue, F1 ou F2 (15h

Plus en détail

UE11 Phonétique appliquée

UE11 Phonétique appliquée UE11 Phonétique appliquée Christelle DODANE Permanence : mercredi de 11h15 à 12h15, H211 Tel. : 04-67-14-26-37 Courriel : christelle.dodane@univ-montp3.fr Bibliographie succinte 1. GUIMBRETIERE E., Phonétique

Plus en détail

SÉMIOLOGIE DE L IMAGE FONCTIONNELLE DES 2001- D TRAVAIL 2 - LE TRAVAIL D ANALYSE. Présenté à M. Luc Saint- Hilaire

SÉMIOLOGIE DE L IMAGE FONCTIONNELLE DES 2001- D TRAVAIL 2 - LE TRAVAIL D ANALYSE. Présenté à M. Luc Saint- Hilaire SÉMIOLOGIE DE L IMAGE FONCTIONNELLE DES 2001- D TRAVAIL 2 - LE TRAVAIL D ANALYSE Présenté à M. Luc Saint- Hilaire Fait par Mélanie Hanley-Boutin 95 114 726 3 octobre 2011 École des arts visuels de l Université

Plus en détail

Phonologie, Master LFA Professeur : André THIBAULT

Phonologie, Master LFA Professeur : André THIBAULT Phonologie, Master LFA Professeur : André THIBAULT Semaine 2. Nous allons revenir cette semaine au concept de phonème, mais en illustrant de façon plus précise en quoi il consiste. 1. Rappel des facteurs

Plus en détail

Dispositif d'impulsion des pratiques de production d'écrits dans les disciplines

Dispositif d'impulsion des pratiques de production d'écrits dans les disciplines PLAISIR D'ECRIRE CYCLE 2 et 3-2013 /2014 Dispositif d'impulsion des pratiques de production d'écrits dans les disciplines Circonscriptions de Chantonnay, Fontenay le Comte, et Luçon Ecrire un courrier

Plus en détail

LE CADRE COMMUN DE REFERENCE LA CONVERGENCE DES DROITS 3 e forum franco-allemand

LE CADRE COMMUN DE REFERENCE LA CONVERGENCE DES DROITS 3 e forum franco-allemand LE CADRE COMMUN DE REFERENCE LA CONVERGENCE DES DROITS 3 e forum franco-allemand Guillaume Wicker Professeur à l Université Montesquieu - Bordeaux IV 1 Je commencerais par cette interrogation : est-il

Plus en détail

utiliser un Macintosh dans la classe

utiliser un Macintosh dans la classe utiliser un Macintosh dans la classe Philippe DESSUS Pascal MARQUET Le Macintosh Les dessins Les textes Les nombres Préparer et gérer sa classe Évaluer des logiciels SOMMAIRE AVANT-PROPOS...5 Les grandes

Plus en détail