LES ENFANTS DE GENERALE DE SANTE. Inauguration de la crèche d entreprise Viktor & Sidonie de L Hôpital Privé d Antony

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES ENFANTS DE GENERALE DE SANTE. Inauguration de la crèche d entreprise Viktor & Sidonie de L Hôpital Privé d Antony"

Transcription

1 LES ENFANTS DE GENERALE DE SANTE Inauguration de la crèche d entreprise Viktor & Sidonie de L Hôpital Privé d Antony Vendredi 23 mai 2008

2 SOMMAIRE La problématique de la carence de places en crèche p 2 Une politique sociale à l écoute des salariés de Générale de Santé p 3 Les 12 crèches des enfants de Générale de Santé p 4 Le calendrier Coup de zoom sur la crèche d Antony : Viktor et Sidonie P 5 Annexe : p 6 Générale de Santé en quelques chiffres

3 LA PROBLÉMATIQUE DE LA CARENCE DE PLACES EN CRÈCHE C est un fait : concilier vie professionnelle et vie familiale n a rien d aisé. Aujourd hui en France, 82% des femmes âgées de 24 à 49 ans travaillent. Et le taux de fécondité de l Hexagone est l un des plus élevés d Europe, avec naissances en Dans un tel contexte, il est normal que les Français souhaitent disposer de services aux familles adaptés et diversifiés, à commencer par la possibilité d inscrire un enfant dans une crèche.mais la réalité est toute autre : pour 10% des 2,4 millions d enfants âgés de moins de 3 ans, aucune solution de garde n est proposée. De leurs côtés, les entreprises se sont emparées de la problématique. Et ce, dès avril 2003, lorsque le gouvernement a décidé, à l issue de la Conférence de la famille, de faciliter la création de crèches d entreprise : un mode de garde plébiscité par les parents-salariés pour sa grande flexibilité 1.En effet, 84% des jeunes mamans se disent favorables aux crèches d entreprises. Face à cette situation, le gouvernement s est mobilisé. En particulier, avec un Plan petite enfance mis en place en novembre 2006 : celui-ci vise notamment à créer quelque places de crèche par an et sur 5 ans. A SAVOIR L offre de garde aujourd hui en France, c est : places de crèche ; places en services d accueil familial (assistantes maternelles employées par la collectivité) ; assistants maternels en exercice (à leur domicile) ; personnes employées à domicile par les parents pour la garde de leurs enfants 1 Selon une enquête TNS Sofres, réalisée en septembre 2005 pour le magazine Parents, 84% des jeunes mamans se disent favorables aux crèches d entreprises. 2 Sources : Cnaf, Drees et Insee. 2

4 UNE POLITIQUE SOCIALE À L ÉCOUTE DES SALARIÉS DE GÉNÉRALE DE SANTÉ Soucieuse du bien-être de ses salariés dont 80% sont des femmes et parce que le respect de l individu fait partie de ses valeurs, Générale de Santé, 1er groupe privé de soins et services à la santé, a étudié la possibilité de réaliser des crèches d entreprise. C est ainsi qu est né le programme baptisé «Les enfants de Générale Santé». En quoi consiste ce programme? Il se destine à soutenir financièrement le développement de crèches d établissements Générale de Santé, en partenariat avec le réseau Crèche Attitude. Une initiative qui rejoint le contenu de la Charte de la parentalité en entreprise, présentée en avril 2008, par le ministre du Travail, Xavier Bertrand, et la Secrétaire d Etat chargée de la Famille, Nadine Morano : ce texte incite, en effet, les entreprises à proposer aux salariés-parents un environnement mieux adapté aux responsabilités familiales, afin de mieux concilier vie professionnelle et vie personnelle. Un parti pris qui reflète la politique sociale de Générale de Santé, basée sur l équilibre entre les exigences professionnelles et l épanouissement du personnel. Un équilibre qui trouve ses origines dans la culture, propre à Générale de Santé, de responsabilisation, de dialogue permanent avec les salariés et de recherche de solutions adaptées. Par ailleurs, le programme «Les enfants de Générale Santé» est l occasion de concurrencer l offre similaire proposé par l hôpital public et encouragée dans le Plan hôpital A SAVOIR A la question «si vous aviez le choix entre la crèche d entreprise et des allocations plus importantes?», 55% des mamans de jeunes enfants choisissent la crèche d entreprise et 35% les allocations plus importantes. Quant aux mamans qui vivent dans les grandes villes, elles sont encore plus nombreuses à préférer les crèches d entreprise (61%) 3. 3 Source : enquête TNS Sofres, réalisée en septembre 2005 pour le magazine Parents. 3

5 LES 12 CRÈCHES DES ENFANTS DE GÉNÉRALE DE SANTÉ Générale de Santé a mis en place un programme ambitieux de 12 crèches d entreprise, afin de répondre au mieux aux besoins de ses salariés et tenir compte de l organisation de travail dans ses établissements. Trois de ces crèches fonctionnent d ores et déjà : la crèche Les P tits Meuniers de l Institut Jacques-Cartier à Massy (91), qui accueille 45 enfants de 1 à 3 ans et rend service à 25 familles ; la micro-crèche La Cigale, d une capacité de 9 berceaux, en appartement à Boulogne-Billancourt (92) ; et la crèche d Antony (92), Viktor et Sidonie, qui concerne 60 familles. Par aileurs, 9 autres crèches d entreprise sont prévues d ici à 2010 à Marseille (13), Valence (26), Le Havre (76), Vitry (94), Rouvroy (62), Croix (59), Chalon sur Saône (71), Quincy sous Sénart (91) et Annemasse (74). Des crèches dans lesquelles les enfants se sentent bien pour effectuer leurs premiers pas et vivre leur première expérience hors de la cellule familiale. Des crèches, aussi, où chaque enfant bénéficie de l écoute, de l affection et de toute l attention dont il a besoin pour grandir et s éveiller. A SAVOIR 48% des hommes cadres prennent leur congé paternité en totalité ; pour 81% des pères trentenaires, être père c est d abord consacrer du temps pour jouer, discuter, lire des histoires et accompagner les enfants à l école ; plus de 80% des pères managers attendent des actions concrètes de la part des entreprises pour mieux concilier vie professionnelle et vie privée 4. 4 Source : étude «Les pères managers en quête d équilibre : portrait d une génération qui entend réconcilier travail et paternité» - Equilibres, février CALENDRIER D ici à 2010, Générale de Santé prévoit de créer 9 autres crèches d entreprise à travers toute la France, en partenariat avec le réseau Crèche Attitude. A Marseille (13) : ouverture en 2009 d une crèche de 30 berceaux, dont 25 réservés à Générale de Santé, pour le personnel de l Hôpital privé Clairval. A Valence (26) : ouverture en 2009 d une crèche de 30 berceaux, pour le personnel de l Hôpital privé Drôme Ardèche. Au Havre (76) : ouverture en 2009 d une crèche de 30 berceaux, dont 15 réservés à Générale de Santé, pour le personnel de l Hôpital privé de l Estuaire. A Vitry (94) : phase d étude pour l ouverture en 2010 d une crèche destinée au personnel de la Clinique Pasteur. A Rouvroy (62) : phase d étude pour l ouverture en 2010 d une crèche destinée au personnel de la Clinique de Bois Bernard. A Croix (59) : phase d étude pour l ouverture en 2010 d une crèche de 20 berceaux, dont 15 réservés au personnel de la Clinique du Parc. A Chalon sur Saône (71) : phase d étude pour l ouverture en 2010 d une crèche de 30 à 40 berceaux, dont 15 réservés au personnel de la Clinique Sainte Marie. A Quincy sous Sénart (91) : phase d étude pour l ouverture en 2010 d une crèche de 40 berceaux pour le personnel de l Hôpital Claude Galien. A Annemasse (74) : phase d étude pour l ouverture en 2010 d une crèche destinée au personnel de la Polyclinique de Savoie. 4

6 ZOOM SUR LA CRÈCHE D ANTONY : VIKTOR ET SIDONIE Inaugurée le 23 mai 2008, en présence de Patrick Devedjian, président du Conseil général des Hauts-de-Seine et député des Hauts-de-Seine, la crèche d entreprise de l Hôpital Privé d Antony Groupe Générale de Santé, baptisée Viktor & Sidonie, appartient au réseau Crèche Attitude. Idéalement située au centre de la ville, à l angle de la rue Aristide Briand et de l avenue Jeanne d Arc, la crèche occupe le rez-de-chaussée d un immeuble résidentiel. D une superficie de 600 m2, elle s étend sur 2 niveaux et dispose d un espace extérieur de 130 m2, avec pergola et terrain de jeux. Au total, la crèche se compose de 45 berceaux, pouvant accueillir 15 bébés de moins d 1 an et 30 enfants âgés de 1 à 3 ans. Enfin, trois types d accueil sont proposés : à temps complet : mode de garde principal ; à temps partiel : accueil de type halte-garderie ; en urgence : en cas de défaillance du mode de garde habituel. UTILE Crèche Viktor et Sidonie : 3/5 avenue Jeanne d Arc, Antony. Ouverte de 7h30 à 19h30. Fermée 5 semaines par an (dont 4 semaines en juillet et août, et 1 semaine entre Noël et le jour de l An). 5

7 GÉNÉRALE DE SANTÉ PREMIER GROUPE PRIVÉ FRANÇAIS DE SOINS ET DE SERVICES À LA SANTÉ Premier groupe privé de soins et services à la santé salariés et praticiens libéraux qui interviennent dans plus de 200 établissements. Acteur sur l ensemble de la chaîne de soins : médecine-chirurgie-obstétrique, cancérologie, soins de suite et de réadaptation, santé mentale, diagnostic et soins à domicile. Générale de Santé développe une offre de soins originale associant excellence médicale et efficience de l organisation. Offrir une prise en charge globale avec un accompagnement personnalisé, avant, pendant et après l hospitalisation, qui prenne en compte toutes les dimensions du patient. Participer aux mission de service public de santé et au maillage sanitaire du territoire 206 établissements et centres salariés (ETP), dont infirmier(e)s et aides-soignant(e)s praticiens libéraux lits, places et postes patients accueillis Plus de 1 million de séjours dont en hospitalisation MCO en ambulatoire MCO en SSR en santé mentale passages aux urgences dans 26 établissements naissances MATERIELS LOURDS 35 scanographes (y compris Pet Scan) 26 équipements d imagerie à résonance magnétique (IRM) 15 caméras à scintillation 1 Tep (tomographe par émission de positions) 1 caisson hyperbare Données au 31/12/07 6

8 CONTACTS 96, avenue d'iéna Paris Tél : +33(1) Fax : +33(1) Contact Presse Hôpital Privé d Antony Laurence PASERO Direction des Relations Publiques Tél. : +33(1) Contact Presse Groupe Générale de Santé Marie ROUX DE LUZE Service de presse du Groupe Tél: +33(1)

clinique monticelli-vélodrome 1er centre ambulatoire de Marseille Présentation du projet architectural - 26 juin 2014 www. generale-de-sante-fr

clinique monticelli-vélodrome 1er centre ambulatoire de Marseille Présentation du projet architectural - 26 juin 2014 www. generale-de-sante-fr clinique monticelli-vélodrome 1er centre ambulatoire de Marseille Présentation du projet architectural - 26 juin 2014 www. generale-de-sante-fr COMMUNIQUE DE PRESSE Marseille, le 26 juin 2014 GENERALE

Plus en détail

Faire garder. Crèche familiale Crèches collectives Micro-crèche. service Petite enfance

Faire garder. Crèche familiale Crèches collectives Micro-crèche. service Petite enfance Faire garder vos p tits bouts Crèche familiale Crèches collectives Micro-crèche service Petite enfance Fonctionnement des structures Les structures Petite enfance, toutes en gestion municipale, accueillent

Plus en détail

HÔPITAL PRIVÉ SÉVIGNÉ INAUGURATION

HÔPITAL PRIVÉ SÉVIGNÉ INAUGURATION HÔPITAL PRIVÉ SÉVIGNÉ INAUGURATION DOSSIER DE PRESSE VENDREDI 2 OCTOBRE 2009 SOMMAIRE L INAUGURATION DU 2 OCTOBRE 2009 p 4 La nouvelle Maison des Consultations L extension du bloc opératoire L HÔPITAL

Plus en détail

L accueil d es jeunes enfants de 2 mois à 5 ans

L accueil d es jeunes enfants de 2 mois à 5 ans L accueil d es jeunes enfants de 2 mois à 5 ans Maison de la Petite Enfance 1 rue Annie Hure 02 40 80 86 28 petiteenfance@saintsebastien.fr www.saintsebastien.fr " Favorisons ensemble l épanouissement

Plus en détail

LE DROIT A LA GARDE D ENFANTS CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE L APHP ET LA CAF

LE DROIT A LA GARDE D ENFANTS CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE L APHP ET LA CAF LE DROIT A LA GARDE D ENFANTS CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE L APHP ET LA CAF 1.000 places de crèches supplémentaires pour les franciliens SOMMAIRE Page 1 : programme de la matinée du 7 octobre

Plus en détail

Députée du Doubs PROJET DE LOI POUR L ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES VOLET «ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE» RAPPORT D AUDITION

Députée du Doubs PROJET DE LOI POUR L ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES VOLET «ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE» RAPPORT D AUDITION Barbara ROMAGNAN Députée du Doubs PROJET DE LOI POUR L ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES VOLET «ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE» RAPPORT D AUDITION AUDITION N 8 OBSERVATOIRE DE LA PARENTALITE EN ENTREPRISE

Plus en détail

Dossier de Presse. Mercredi 10 juillet 2013

Dossier de Presse. Mercredi 10 juillet 2013 Dossier de Presse Mercredi 10 juillet 2013 Pacte territoire santé Provence-Alpes-Côte d Azur Un pacte, pour quoi faire? Le pacte territoire santé vise à garantir et à renforcer l accès aux soins, en particulier

Plus en détail

Stage de GENEVE DU 5 AU 9 MARS 2005

Stage de GENEVE DU 5 AU 9 MARS 2005 Stage de GENEVE DU 5 AU 9 MARS 2005 INTRODUCTION Le réseau mère enfant de la francophonie fut créé en 2002 à Montréal. Missions: Promouvoir l accès aux soins pour les mères et les enfants de la communauté

Plus en détail

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LE DOMICILE LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LEGISLATION LOI DU 4 MARS 2002:définition des réseaux de santé : «Ils ont pour objet de favoriser l

Plus en détail

Le coût de la réforme du congé parental partagé ou comment dilapider l argent des finances publiques en mettant la charrue avant les bœufs

Le coût de la réforme du congé parental partagé ou comment dilapider l argent des finances publiques en mettant la charrue avant les bœufs Le coût de la réforme du congé parental partagé ou comment dilapider l argent des finances publiques en mettant la charrue avant les bœufs La réforme du congé parental prévue initialement Lors du vote

Plus en détail

Département 64. «Clair matin» PRESENTATION DE L ACTION

Département 64. «Clair matin» PRESENTATION DE L ACTION Département 64 «Clair matin» Intitulé, ancienneté et lieu d implantation PRESENTATION DE L ACTION La maison d enfants à caractère social «Clair matin» a été créé en 1964 et s est implantée à Borce, dans

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Rennes le 5 juillet 2016

DOSSIER DE PRESSE Rennes le 5 juillet 2016 DOSSIER DE PRESSE Rennes le 5 juillet 2016 Groupement Hospitalier de Territoire - Haute Bretagne : 11 établissements publics de santé engagés au service de la population Jeudi 30 juin, la convention constitutive

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE POLYCLINIQUE SAINT JEAN (MONTPELLIER) HISTOIRE D UNE ACQUISITION

DOSSIER DE PRESSE POLYCLINIQUE SAINT JEAN (MONTPELLIER) HISTOIRE D UNE ACQUISITION DOSSIER DE PRESSE POLYCLINIQUE SAINT JEAN (MONTPELLIER) HISTOIRE D UNE ACQUISITION SEPTEMBRE 2011 Le contexte Fin juillet 2011, le Groupe Cap Santé, un groupe privé régional d établissements de soins,

Plus en détail

CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE *********** PRESENTATION De l Activité de FORMATION Pour l Année 2010-11

CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE *********** PRESENTATION De l Activité de FORMATION Pour l Année 2010-11 CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE *********** PRESENTATION De l Activité de FORMATION Pour l Année 2010-11 Sommaire Généralités Objectifs et moyens, Approche intégrative, Destinataires, Renseignements

Plus en détail

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A :

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A : Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Direction générale de la cohésion sociale Sous-direction de l enfance et de la famille Bureau Famille et parentalités Personnes chargées

Plus en détail

Rentrée. Spécialiste Formations Services à la Personne 2015/2016. pro-sap.fr. contact@pro-sap.fr

Rentrée. Spécialiste Formations Services à la Personne 2015/2016. pro-sap.fr. contact@pro-sap.fr Spécialiste Formations Services à la Personne Rentrée 2015/2016 contact@ Pro SAP Formations a pour objectif de professionnaliser les intervenants de la petite enfance et des services à la personne, c est

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Groupement de coopération sanitaire entre l Hôpital d Instruction des Armées (HIA) Val-de-Grâce et le Groupe Hospitalier Cochin-Broca-Hôtel-Dieu de l AP-HP Le Groupement de coopération

Plus en détail

LIVRET ACCUEIL. enfance. Petite. Service Petite enfance 57 avenue Henri-Ravera 92220 Bagneux 01 42 31 60 00

LIVRET ACCUEIL. enfance. Petite. Service Petite enfance 57 avenue Henri-Ravera 92220 Bagneux 01 42 31 60 00 LIVRET ACCUEIL Petite enfance Service Petite enfance 57 avenue Henri-Ravera 92220 Bagneux 01 42 31 60 00 SOMMAIRE Les établissements d accueils municipaux de la petite enfance le Relai d'assistantes Maternelles

Plus en détail

Service petite enfance

Service petite enfance Ville d Albertville C C A S Service petite enfance Livret d accueil www.albertville.fr Livret d accueil - Service petite enfance - 1 EDITO SOMMAIRE Edito... p.3 Préface... p.4 L équipe du service petite

Plus en détail

Les 4 Temps du management 2011 au titre de l'année 2010 (Groupe A)

Les 4 Temps du management 2011 au titre de l'année 2010 (Groupe A) DIRECTION DES SERVICES FINANCIERS DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Département Développement des compétences et parcours de carrière Contact Nathalie GIGOT Tél : 01 41 90 34 66 Fax : 01 41 90 34 09 E-mail

Plus en détail

TABLE RONDE DU 21/11/2001

TABLE RONDE DU 21/11/2001 TABLE RONDE DU 21/11/2001 Devenir parents est une aventure qui se construit au quotidien avec ses enfants. Dans notre société, les modifications récentes de la structure familiale comme les familles monoparentales

Plus en détail

PRADO PRogramme d Accompagnement du retour à DOmicile des patients hospitalisés

PRADO PRogramme d Accompagnement du retour à DOmicile des patients hospitalisés PRADO PRogramme d Accompagnement du retour à DOmicile des patients hospitalisés Le champ de la Maternité 11 1 Pourquoi mettre en place un programme d accompagnement? La CNAMTS fait de l accompagnement

Plus en détail

CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville

CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville Charte Handicap de la Ville de Romainville Préambule La «Charte Handicap» de la Ville de Romainville vise à améliorer dans la cité, pour tous les citoyens, porteurs

Plus en détail

A. D. E. F CREATION D UNE MICRO HALTE-GARDERIE EXPERIMENTALE A LONGWY PROJET. Créé le 28/10/08 par : C.R./L.R.

A. D. E. F CREATION D UNE MICRO HALTE-GARDERIE EXPERIMENTALE A LONGWY PROJET. Créé le 28/10/08 par : C.R./L.R. A. D. E. F CREATION D UNE MICRO HALTE-GARDERIE EXPERIMENTALE A LONGWY PROJET 1 Diagnostic : Le projet de création d une micro halte-garderie au Centre Social repose sur des données statistiques concernant

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR RELAIS ASSISTANTS MATERNELS «LE PETIT PRINCE»

REGLEMENT INTERIEUR RELAIS ASSISTANTS MATERNELS «LE PETIT PRINCE» Centre Communal d Action Sociale Ville de Chassieu REGLEMENT INTERIEUR RELAIS ASSISTANTS MATERNELS «LE PETIT PRINCE» 6 RUE LOUIS PERGAUD 69680 CHASSIEU Tél. : 04.78.90.20.76 Approuvé par délibération 2012-09

Plus en détail

Rentrée. Spécialiste Formations Services à la Personne 2015/2016. pro-sap.fr. contact@pro-sap.fr

Rentrée. Spécialiste Formations Services à la Personne 2015/2016. pro-sap.fr. contact@pro-sap.fr Spécialiste Formations Services à la Personne Rentrée 2015/2016 pro-sap.fr contact@pro-sap.fr Pro SAP Formations a pour objectif de professionnaliser les intervenants de la petite enfance, c est pourquoi

Plus en détail

Union Nationale des Entreprises Adaptées

Union Nationale des Entreprises Adaptées Union Nationale des Entreprises Adaptées Une valeur ajoutée humaine et sociale «La manière dont une société favorise l insertion des personnes handicapées est révélatrice de son degré d humanité» L Entreprise

Plus en détail

Il propose notamment : D un accompagnement dans la recherche du mode de garde adapté à votre situation,

Il propose notamment : D un accompagnement dans la recherche du mode de garde adapté à votre situation, Guide j ÉDITO «Lorsque l enfant paraît, le cercle de famille applaudit à grands cris», écrivait Victor Hugo. De nos jours, c est aussi une course contre la montre qui s engage pour les parents, qui souhaitent

Plus en détail

100 000 nouvelles places d accueil seront crées chez les assistantes maternelles.

100 000 nouvelles places d accueil seront crées chez les assistantes maternelles. Le plan crèche espoir banlieue s inscrit dans le cadre de la diversification des modes de garde. L objectif est de favoriser le libre de choix des parents en répondant à la fois aux contraintes professionnelles

Plus en détail

Faits marquants sur les premiers mois d expérimentation du revenu de Solidarité active

Faits marquants sur les premiers mois d expérimentation du revenu de Solidarité active Paris, le 2 juillet 2008 Dossier de presse Faits marquants sur les premiers mois d expérimentation du revenu de Solidarité active Le revenu de Solidarité active vise à encourager le travail, à faciliter

Plus en détail

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société Propositions des Assises Nationales pour l éducation 0-6 ans : un enjeu de société Un âge décisif pour l enfant : - Cette tranche d âge est décisive dans le développement et l épanouissement des enfants.

Plus en détail

N 17 DEMANDE D'AIDE A L'INVESTISSEMENT A LA C.A.F. DE LA SAVOIE POUR 4 EQUIPEMENTS DE LA PETITE ENFANCE. Rapport de Françoise DORNIER

N 17 DEMANDE D'AIDE A L'INVESTISSEMENT A LA C.A.F. DE LA SAVOIE POUR 4 EQUIPEMENTS DE LA PETITE ENFANCE. Rapport de Françoise DORNIER N 17 DEMANDE D'AIDE A L'INVESTISSEMENT A LA C.A.F. DE LA SAVOIE POUR 4 EQUIPEMENTS DE LA PETITE Rapport de Françoise DORNIER Les établissements d accueil de la petite enfance accueillent en 2009, 700 enfants

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Arrêté du 4 mai 2011 fixant le cahier des charges relatif au label national «Orientation pour tous - pôle

Plus en détail

Points de vue. Absence de pratiques d intégration des nouveaux employés? Une approche «sans assistance» est un exercice risqué.

Points de vue. Absence de pratiques d intégration des nouveaux employés? Une approche «sans assistance» est un exercice risqué. Points de vue Absence de pratiques d intégration des nouveaux employés? Une approche «sans assistance» est un exercice risqué. Afin d accélérer leur croissance tout en continuant d opérer dans un contexte

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL SSIAD

LIVRET D ACCUEIL SSIAD Centre Hospitalier LE FAOUET 36, rue des Bergères 56320 LE FAOUET Tél.: 02 97 23 35 18 Standard : 02 97 23 08 99 LIVRET D ACCUEIL SSIAD SERVICE DE SOINS INFIRMIERS A DOMICILE Page1/8 SOMMAIRE I. Organisation

Plus en détail

Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile

Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile Besoins des aidants 1. Actuellement, êtes vous au bénéfice d une aide à domicile dans la prise en charge de la personne

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

Les Français et l Hôpital

Les Français et l Hôpital Les Français et l Hôpital Fédération Hospitalière de France / TNS Sofres Avril 2013 En préambule Les objectifs de l enquête : le regard des Français sur l hôpital public en profonde évolution La précédente

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA POLYCLINIQUE CÔTE BASQUE SUD. 7 rue Léonce Goyetche 64500 SAINT JEAN DE LUZ

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA POLYCLINIQUE CÔTE BASQUE SUD. 7 rue Léonce Goyetche 64500 SAINT JEAN DE LUZ COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA POLYCLINIQUE CÔTE BASQUE SUD 7 rue Léonce Goyetche 64500 SAINT JEAN DE LUZ Novembre 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION

Plus en détail

Charte de partenariat du CLIC Métropole Nord Ouest Renseignements et informations : Monsieur Olivier MILOWSKI, Directeur, CLIC Métropole Nord Ouest, 100 rue du Général Leclerc 59350 SAINT ANDRE Téléphone

Plus en détail

Accord cadre 2015-2017

Accord cadre 2015-2017 Accord cadre 2015-2017 Qualité de vie au Travail Réunion du 28 janvier 2015 Le Contexte La Caisse des dépôts s est engagée dans une dynamique de transformation interne pour mieux jouer son rôle et accroître

Plus en détail

AUTONOMIS NOUVELLE GÉNÉRATION Une réponse plus efficace pour les personnes dépendantes et leur entourage

AUTONOMIS NOUVELLE GÉNÉRATION Une réponse plus efficace pour les personnes dépendantes et leur entourage AUTONOMIS NOUVELLE GÉNÉRATION Une réponse plus efficace pour les personnes dépendantes et leur entourage PARTENARIAT NATIXIS ASSURANCES, FRANCE DOMICILE ET UNA Contacts presse Karine BRIAND Responsable

Plus en détail

Acteur de notre Santé

Acteur de notre Santé Cliniques psychiatriques de France Acteur de notre Santé union nationale des cliniques psychiatriques privées Fédération de l Hospitalisation Privée Cliniques psychiatriques de France Syndicat professionnel

Plus en détail

MAISON DES SOLIDARITÉS

MAISON DES SOLIDARITÉS CONSEIL GÉNÉRAL SOLIDAIRE QUI que vous soyez 97 LIEUX D ACCUEIL MAISON DES SOLIDARITÉS PARTOUT EN HAUTE-GARONNE ÉDITO Avec 97 lieux d accueil de proximité et de solidarité les Maisons des Solidarités du

Plus en détail

Conférencedepressedu17mai2013. L Unapeipubliesesrecommandations. pourunesantéaccessibleauxpersonnes handicapéesmentales

Conférencedepressedu17mai2013. L Unapeipubliesesrecommandations. pourunesantéaccessibleauxpersonnes handicapéesmentales C Conférencedepressedu17mai2013 L Unapeipubliesesrecommandations pourunesantéaccessibleauxpersonnes handicapéesmentales Dossier de presse Paris, le 17 mai 2013 L Unapei publie son livre blanc pour une

Plus en détail

Accueil. Bienvenue sur le site de la maternité de Bayeux.

Accueil. Bienvenue sur le site de la maternité de Bayeux. Accueil Bienvenue sur le site de la maternité de Bayeux. Vous trouverez l ensemble des services proposés ainsi que les informations qui vous seront utiles. Bonne visite Présentation La maternité de Bayeux

Plus en détail

Présentation du projet associatif

Présentation du projet associatif Présentation du projet associatif Notre projet associatif : une volonté politique, une longue démarche participative Face aux transformations profondes et rapides de la société française dans son ensemble

Plus en détail

PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011

PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011 PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011 1 INTRODUCTION L accès aux soins de premier recours est une des composantes majeures du droit fondamental à la santé.

Plus en détail

Fiche action 52. Accompagnement à la parentalité. 7 Education 8 Habitat 9 Culture, loisirs 10 Emploi 11 Justice 12 Autre, précisez : SECTEUR SANITAIRE

Fiche action 52. Accompagnement à la parentalité. 7 Education 8 Habitat 9 Culture, loisirs 10 Emploi 11 Justice 12 Autre, précisez : SECTEUR SANITAIRE Intitulé de l action : Fiche action 52 Accompagnement à la parentalité Formation Petite Enfance "Maladies hivernales et Prévention" (Réseau bronchiolite du Nord) 1) Quel est votre secteur d intervention?

Plus en détail

Maternité des Hôpitaux de Saint-Maurice

Maternité des Hôpitaux de Saint-Maurice Dossier de presse Maternité des Hôpitaux de Saint-Maurice Avril 2008 Contact Presse : Service communication des Hôpitaux de Saint-Maurice 14, rue du Val d Osne 94410 Saint-Maurice Sandrine Bodeau, Chargée

Plus en détail

Guide de la parentalité. Trouver son équilibre professionnel quand on devient parent

Guide de la parentalité. Trouver son équilibre professionnel quand on devient parent Guide de la parentalité Trouver son équilibre professionnel quand on devient parent Salarié et Parent Comment concilier au mieux son activité professionnelle et son rôle de parent? Cette question est importante

Plus en détail

Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance.

Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance. Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance. Département XXX Note à l attention du président du Conseil Général

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES CONTACTS PRESSE: Socotec : Delphine Bouchez & Camille Jullien delphine.bouchez@moonpress.fr - 01 46 08 63 18 camille.jullien@moonpress.fr

Plus en détail

crèche vénissieux... bébé?

crèche vénissieux... bébé? Ou` crèche bébé? vénissieux...... organise l accueil des enfants jusqu à 6 ans. Cette plaquette présente les équipements gérés par la ville (Direction Éducation Enfance Santé), les structures associatives

Plus en détail

la représentation des personnels

la représentation des personnels Le point sur... la représentation des personnels Nous poursuivons ici notre série d articles entamée dans le N précédent (FP N 190) et consacrée aux organismes de représentation des personnels après les

Plus en détail

Dossier réalisé avec la participation de :

Dossier réalisé avec la participation de : Dossier réalisé avec la participation de : Paul Verdiel, Président de H2AD Jean-Loup Durousset, Directeur du Centre de l Hospitalisation Privée de la Loire (CHPL) Thierry Depois, Directeur Général d Europ

Plus en détail

Le conseil conjugal et familial. Un travail sur les liens au cœur des relations : adulte, couple, parent, enfant, adolescent.

Le conseil conjugal et familial. Un travail sur les liens au cœur des relations : adulte, couple, parent, enfant, adolescent. Le conseil conjugal et familial Un travail sur les liens au cœur des relations : adulte, couple, parent, enfant, adolescent. 01 Le CCF Le Conseil Conjugal et Familial (CCF) accueille, informe et écoute

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact : Sophie Sabin s.sabin@gpspv.fr 01 69 25 44 30. www.perrayvaucluse.fr

DOSSIER DE PRESSE. Contact : Sophie Sabin s.sabin@gpspv.fr 01 69 25 44 30. www.perrayvaucluse.fr DOSSIER DE PRESSE Contact : Sophie Sabin s.sabin@gpspv.fr 01 69 25 44 30 www.perrayvaucluse.fr Foyer Le Foyer > Qu est qu un Foyer en psychiatrie? Un Foyer en psychiatrie est une structure de soins entre

Plus en détail

Être jeune parent à la MSA

Être jeune parent à la MSA vous guider Être jeune parent à la MSA n Prestations, accueil et prévention santé du jeune enfant www.msa.fr Avec l arrivée d un enfant, vient le moment de revoir l organisation de son quotidien afin de

Plus en détail

Centre hospitalier de Dieppe CHIFFRES CLÉS 2014. Juillet 2015

Centre hospitalier de Dieppe CHIFFRES CLÉS 2014. Juillet 2015 CHIFFRES CLÉS 2014 Juillet 2015 Le Centre hospitalier de Dieppe, un établissement de référence Le Centre hospitalier de Dieppe est l hôpital de référence du territoire de santé de Dieppe qui couvre une

Plus en détail

Agir pour le logement social en France

Agir pour le logement social en France Agir pour le logement social en France Agir pour le logement social en France Une mission Des entreprises sociales qui agissent pour l avenir des villes et des territoires. Des entreprises sociales qui

Plus en détail

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Gard développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Le L accueil du jeune enfant en situation de handicap la Charte www.mon-enfant.fr www.caf.fr Un partenariat essentiel Selon les

Plus en détail

SERVICES D ACCUEIL VILLE DE FLOIRAC

SERVICES D ACCUEIL VILLE DE FLOIRAC SERVICES D ACCUEIL VILLE DE FLOIRAC LE PÔLE PETITE ENFANCE Le Pôle Petite Enfance est un lieu unique d informations, d aide et d échange sur la petite enfance de la naissance à 5 ans. Futures mamans ou

Plus en détail

L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité

L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité FORUM N 5 Président de séance : Christine GENET, Adjointe au Maire de Metz, Vice-Présidente de l UNCCAS. Intervenants : Jean Louis HAURIE, Directeur

Plus en détail

Plan de rénovation énergétique de l habitat. Plan de Rénovation Energétique de l Habitat. Le lancement de la phase opérationnelle dans le Cantal

Plan de rénovation énergétique de l habitat. Plan de Rénovation Energétique de l Habitat. Le lancement de la phase opérationnelle dans le Cantal Plan de rénovation énergétique de l habitat Plan de Rénovation Energétique de l Habitat Le lancement de la phase opérationnelle dans le Cantal DOSSIER DE PRESSE Aurillac, le 18 octobre 2013 CONTACTS DE

Plus en détail

Réunion publique 28 janvier 2015

Réunion publique 28 janvier 2015 Réunion publique 28 janvier 2015 Introduction par : André Cassou, Maire-adjoint, en charge de l habitat 25 ans d interventions en faveur de l habitat privé à Nanterre Nanterre Habitat Plus : Une intervention

Plus en détail

Réseau Santé Bucco-Dentaire. Handicap. Le Réseau poursuit 5 objectifs basés sur ses valeurs fondamentales :

Réseau Santé Bucco-Dentaire. Handicap. Le Réseau poursuit 5 objectifs basés sur ses valeurs fondamentales : Réseau Santé Bucco-Dentaire & Handicap Rhône-Alpes Le RÉSEAU SANTE BUCCO-DENTAIRE & HANDICAP RHÔNE ALPES, association loi 1901. Faciliter l accès aux soins bucco-dentaires des personnes en situation de

Plus en détail

La scolarisation des élèves handicapés

La scolarisation des élèves handicapés LA SCOLARISATION DES ÉLÈVES HANDICAPÉS 57 La scolarisation des élèves handicapés Un an après le vote de la loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté

Plus en détail

Une salle plus adaptée pour les équipes

Une salle plus adaptée pour les équipes Depuis quelques semaines, le service de chirurgie vasculaire et cardiaque de la Clinique du Tonkin de Villeurbanne pratique ses interventions dans une toute nouvelle salle, pourvue d un équipement d imagerie

Plus en détail

Projet éducatif et pédagogique

Projet éducatif et pédagogique ARIZE LOISIRS JEUNESSE Mairie 09 290 Le Mas d Azil Projet éducatif et pédagogique Relais d assistantes maternelles de l Arize Projet éducatif Relais d assistantes maternelles de l Arize Le projet éducatif

Plus en détail

Les modes de garde de l enfant

Les modes de garde de l enfant Les modes de garde de l enfant I) Définition Personnes ou établissement assurant la garde des enfants d âge préscolaire, le plus souvent dans la journée, et ayant également une fonction socialisante et

Plus en détail

Examen d admission dans le cadre de la spécialisation en psychopathologie

Examen d admission dans le cadre de la spécialisation en psychopathologie Centre d Enseignement Supérieur pour Adultes Rue de Courcelles, 10 à 6044 ROUX Tél : 071/45.11.08 Fax : 071/45.53.63 mail : cesa@cesa.be Matricule : 5.355.007 Examen d admission dans le cadre de la spécialisation

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT 2013 2017

PROJET D ETABLISSEMENT 2013 2017 PROJET D ETABLISSEMENT 2013 2017 EHPAD«Le Soleil d Automne» Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes Avenue Blanche Peyron Domaine d Escoutet 47400 TONNEINS SYNTHESE 1. La présentation

Plus en détail

Service Petite Enfance Tél. : 04 76 29 80 24

Service Petite Enfance Tél. : 04 76 29 80 24 Service Petite Enfance Tél. : 04 76 29 80 24 1 2 SOMMAIRE L ACCUEIL COLLECTIF L ACCUEIL INDIVIDUEL POUR VOUS CONSEILLER ET VOUS ACCOMPAGNER LES DÉMARCHES À ACCOMPLIR POUR LES ACCUEILS MUNICIPAUX LES LIENS

Plus en détail

Grippe A/H1N1 : Elargissement du dispositif de prise en charge des patients au secteur ambulatoire

Grippe A/H1N1 : Elargissement du dispositif de prise en charge des patients au secteur ambulatoire Grippe A/H1N1 : Elargissement du dispositif de prise en charge des patients au secteur ambulatoire Dossier de presse Mercredi 22 juillet 2009 Contact presse : Service de presse de Roselyne Bachelot-Narquin

Plus en détail

Bienvenue. Sommaire. Annexes

Bienvenue. Sommaire. Annexes Bienvenue Sommaire - Bienvenue p 2 - L inscription - l admission p 3 - La vie dans l établissement p 4-5 - Les prestations d hébergement p 6 - Soins et surveillance médicale p 7 - Les conditions financières

Plus en détail

FICHE DE POSTE POSTE INFIRMIER DE JOUR HAD-POLE 93G13

FICHE DE POSTE POSTE INFIRMIER DE JOUR HAD-POLE 93G13 Page 1 sur 6 Métier INFIRMIER Intitulé du poste INFIRMIER EN AMBULATOIRE Villes de rattachements Bobigny, Pantin TITULAIRE DU POSTE : Localisation 48,rue Louise Michel 93000 BOBIGNY Version 1 Composition

Plus en détail

LES BRUYERES: Une Association jeune crée en 1994, en constante mutation

LES BRUYERES: Une Association jeune crée en 1994, en constante mutation LES BRUYERES: Une Association jeune crée en 1994, en constante mutation Agissant en harmonie avec les principaux acteurs du secteur de l accompagnement des personnes âgées En phase avec les évolutions

Plus en détail

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE NOUVEAUX ANNÉE SCOLAIRE 2014-2015 VENDREDI 4 JUILLET 2014-14H SALLE HENRI-MARTIN - HÔTEL DE VILLE CAHORS SOMMAIRE Communiqué de presse page 3 Les axes du projet éducatif

Plus en détail

Faire garder son enfant au Pays de Lunel - 1 - www.paysdelunel.fr

Faire garder son enfant au Pays de Lunel - 1 - www.paysdelunel.fr Faire garder son enfant au Pays de Lunel - 1 - www.paysdelunel.fr Faire garder son enfant au Pays de Lunel Se séparer de son enfant et le confier n est pas une chose simple de prime abord et les modes

Plus en détail

La politique culturelle du CHS de la Savoie. Des partenariats

La politique culturelle du CHS de la Savoie. Des partenariats DELEGATION COMMUNICATION-CULTURE Programme culturel Saison 2015-2016 Et au départ un simulacre... Si vous venez en bus : Ligne 25 Direction collège Saint Alban-Leysse Arrêt Hôpital Ligne 7 Direction Barby

Plus en détail

GUIDE A L USAGE DES PARENTS L ACCUEIL DE LA PETITE ENFANCE A AUBAGNE

GUIDE A L USAGE DES PARENTS L ACCUEIL DE LA PETITE ENFANCE A AUBAGNE GUIDE A L USAGE DES PARENTS L ACCUEIL DE LA PETITE ENFANCE A AUBAGNE Dernière mise à jour faite le 8 décembre 2010 Sommaire 1) Présentation du service Petite Enfance a. La responsable du service de la

Plus en détail

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes Mai 2007 Fiche entreprise Société Générale Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes Présentation de l entreprise - Secteur d activité : Banque-Finance - Statut : Société Anonyme - Effectif

Plus en détail

Contexte Un fort accroissement des besoins en modes d accueil de la petite enfance se fait

Contexte Un fort accroissement des besoins en modes d accueil de la petite enfance se fait ENFANTS - ADOLESCENTS (1 À 14 ANS) MODES DE GARDE ET SCOLARISATION DES MOINS DE 6 ANS Contexte Un fort accroissement des besoins en modes d accueil de la petite enfance se fait ressentir en France depuis

Plus en détail

Assistance Publique Hôpitaux de Marseille

Assistance Publique Hôpitaux de Marseille Assistance Publique Hôpitaux de Marseille L excellence pour tous, chaque jour L AP-HM RÉPOND À 3 GRANDES MISSIONS Les soins et la prévention L enseignement La recherche Avec 3 400 lits et places, l AP-HM

Plus en détail

Devenir une force au servir du plus faible Proposition de mécénat

Devenir une force au servir du plus faible Proposition de mécénat Devenir une force au servir du plus faible Proposition de mécénat Contribuer à former des jeunes au métier d ambulancier Contact : Catherine Scordia - Direction des formations c.scordia@ordredemaltefrance.org

Plus en détail

DEMANDE D INSCRIPTION

DEMANDE D INSCRIPTION M1 Droit social Formation continue Gestionnaire de formation : Mme Cécile GEORGEON 01 53 55 27 28 cecile.georgeon@univ-paris1.fr DEMANDE D INSCRIPTION Année universitaire 2015-2016 Cadre à destination

Plus en détail

Projet Éducatif Territorial 2013-2015

Projet Éducatif Territorial 2013-2015 Entre les soussignés LE DÉPARTEMENT DE LA SEINE-SAINT-DENIS Hôtel du Département 93006 Bobigny Cedex Représenté par Monsieur Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine- Saint-Denis agissant

Plus en détail

L accueil D UNE PERSONNE ÂGÉE OU HANDICAPÉE

L accueil D UNE PERSONNE ÂGÉE OU HANDICAPÉE L accueil familial D UNE PERSONNE ÂGÉE OU HANDICAPÉE SOMMAIRE > Qu est-ce que l accueil familial?... 3 > Qui peut être accueilli?... 3 > Qui peut devenir accueillant familial?... 5 > Comment devenir accueillant

Plus en détail

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Prévenir - Soigner - Accompagner Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires Qui est la Mutualité Française?

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Arrêté du 3 novembre 2014 relatif au cahier des charges national du programme de dépistage

Plus en détail

UN MONDE D ENGAGEMENT

UN MONDE D ENGAGEMENT UN MONDE D ENGAGEMENT PROJET ÉDUCATIF Le collège Édouard-Montpetit est un établissement d enseignement supérieur public et laïc qui fait partie du réseau des collèges d enseignement général et professionnel

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés sur votre territoire

Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés sur votre territoire Faciliter les partages d expériences internationales et valoriser les progrès en esanté Créer un temps productif et convivial d échanges et de rencontres Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés

Plus en détail

RELAIS D'ASSISTANTES MATERNELLES DE L ALBIGEOIS REGLEMENT INTERIEUR

RELAIS D'ASSISTANTES MATERNELLES DE L ALBIGEOIS REGLEMENT INTERIEUR RELAIS D'ASSISTANTES MATERNELLES DE L ALBIGEOIS REGLEMENT INTERIEUR RAM de l Albigeois-Règlement intérieur-version adoptée le 3 juillet 2012 Page 1 PREAMBULE Le territoire de la communauté d'agglomération

Plus en détail

RENCONTRES. Edmond MACKOWIAK. Sylvie RACOUSSOT Chef de pôle Activités Transversales et Ambulatoires. Directeur Général LES

RENCONTRES. Edmond MACKOWIAK. Sylvie RACOUSSOT Chef de pôle Activités Transversales et Ambulatoires. Directeur Général LES LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES Retour d expérience du dispositif «100 Pôles d Excellence» Edmond MACKOWIAK Directeur Général Sylvie RACOUSSOT Chef de pôle Activités Transversales et Ambulatoires

Plus en détail

Aide sociale à l enfance. Paris lance un nouveau programme d actions (2010-2014) en faveur de 26 000 enfants et jeunes en difficulté

Aide sociale à l enfance. Paris lance un nouveau programme d actions (2010-2014) en faveur de 26 000 enfants et jeunes en difficulté DOSSIER DE PRESSE Février 2010 Aide sociale à l enfance Paris lance un nouveau programme d actions (2010-2014) en faveur de 26 000 enfants et jeunes en difficulté sous la responsabilité de Myriam El Khomri

Plus en détail

CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES

CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES I. LES CENTRES MEDICO- PSYCHOLOGIQUES (CMP) CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES Ces centres ont été créés avec trois objectifs fondamentaux pour la psychiatrie communautaire : Promotion

Plus en détail

SEMINAIRE SSF DU 19 AU 23 MAI 2015 TARGU MURES (ROUMANIE)

SEMINAIRE SSF DU 19 AU 23 MAI 2015 TARGU MURES (ROUMANIE) SEMINAIRE SSF DU 19 AU 23 MAI 2015 TARGU MURES (ROUMANIE) Projet Trois coeurs à louer, un «gymnase» pour l autonomie d habitat en faveur des personnes en situation de handicap Elisa CESAN (Italia) L objectif

Plus en détail

RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES MONTMORENCY

RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES MONTMORENCY REGLEMENT INTERIEUR RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES MONTMORENCY 7 rue de Bouvines 14200 Hérouville Saint Clair Tel : 02.31.95.24.10 1 SOMMAIRE CHAPITRE I... 3 PRESENTATION ET MISSIONS... 3 DU RELAIS ASSISTANTES

Plus en détail