Mutualiste. Lorrain. Etienne Caniard à Nancy Le congrès de Nantes en débat. 21> mars Article > page 4

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mutualiste. Lorrain. Etienne Caniard à Nancy Le congrès de Nantes en débat. 21> mars 2015. Article > page 4"

Transcription

1 Le Mutualiste N Lorrain 21> mars 2015 Etienne Caniard à Nancy Le congrès de Nantes en débat Article > page 4 PUBLICATION TRIMESTRIELLE DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE LORRAINE, 15 RUE SAINTE CATHERINE À NANCY

2 02 Info com

3 Edito 03 Etre ou ne pas être Charlie ce n est pas seulement la République, ses valeurs, ses institutions, qui a été touchée, mais de manière plus intime, chacune et chacun d entre nous. Le Mutualiste Lorrain Publication trimestrielle de la Mutualité Française Lorraine membre actif de l association nationale de la presse mutualiste. 15, rue Sainte Catherine Nancy Tél. : N 21 (nouvelle formule) / 60 e année Directeur de la publication : Jean-Philippe MAMCARZ Secrétariat de rédaction : Lorraine MEYER Conception, réalisation : figures imposées Dépot légal : Mars En tant que citoyens, et singulièrement en tant que mutualistes, nous avons tous vécu douloureusement les événements du début de cette année. Car ce n est pas seulement la République, ses valeurs, ses institutions, qui a été touchée, mais de manière plus intime, chacune et chacun d entre nous. C est sans doute pour cette raison, que les manifestations qui ont suivi ont été aussi puissantes, aussi graves et déterminées, parce que collectivement, nous avons ressenti l urgence et la nécessité de réagir. Ensemble. On avait peut-être, un peu vite, fait passer par pertes et profits cette capacité du peuple français à se mobiliser pour défendre l essentiel : le refus de la barbarie, la volonté de vivre ensemble. On avait peut-être un peu vite ringardisé ces grands principes de solidarité, d entraide, d humanisme, - nos principes-, instaurant l individualisme et la recherche du plaisir égoïste comme le comble de la modernité. On avait tort. On, quand je dis «on», je parle de ces discours dominants qui parcourent notre société, ses médias, et hélas aussi, trop souvent les allées du pouvoir. Qu il soit économique ou politique. Il n y a rien de positif à retirer de la tuerie de Charlie Hebdo, de l assassinat des policiers, ou de l exécution des clients juifs du super marché Casher de la porte de Vincennes. Rien sauf une chose. Cette formidable levée citoyenne qui a eu lieu ensuite, le 11 janvier. Alors, faut-il ou non être Charlie? Cela a finalement peu d importance. Pourvu que l on retienne la leçon et qu il y ait un avant et un après janvier Pourvu que ce qui nous a rassemblés demeure durablement dans nos cœurs. n Jean-Philippe MAMCARZ Président de la Mutualité Française Lorraine sommaire LE CONGRES DE NANTES EN DEBAT > page 4 MA SANTÉ, MES DROITS > page 5 COMPLÉMENTAIRES SANTÉ : PAS D AMALGAME > pages 6/7 PRÉVENTION - PROMOTION SANTÉ > pages 8/9

4 04 Actualités de l Union Régionale LE CONGRES DE NANTES EN DÉBAT 280 militants mutualistes ont débattu de l accès aux soins et du rôle des mutuelles comme acteur de santé. P lus de 280 délégués et représentants mutualistes d Alsace, de Champagne-Ardenne et de Lorraine se sont rassemblés lors d une rencontre interrégionale à Nancy le jeudi 22 janvier L objectif était de débattre du pré-rapport présenté au 41 Congrès de la Mutualité en juin 2015, puis d élaborer des propositions pour bâtir ensemble la Mutualité de demain. Chacun a pu exprimer ses attentes et ses propositions pour construire l avenir des mutuelles. de la rencontre interrégionale : un premier temps marqué par l intervention d Hubert ATTENONT, Président de la CRSA de Lorraine et Président de l association Label Vie pour bien vieillir en Champagne-Ardenne-Lorraine. L intervenant a apporté son éclairage sur l accès aux soins et plus précisément sur le rôle des mutuelles comme acteur de santé. Le second temps du débat a porté sur la présentation du pré-rapport du 41ème congrès de la Mutualité par Roland BERTHILIER, Secrétaire général de la Mutualité Française : «Construire un système de santé solidaire et pérenne. Il est temps de donner une place aux mutuelles dans le système de protection sociale». Les débats ont été animés par Dominique JOSEPH, Trésorière générale adjointe à la Mutualité Française. Jean-Philippe MAMCARZ, Président de la Mutualité Française Lorraine En introduction, Jean-Philippe MAMCARZ, Président de la Mutualité Française Lorraine, a remercié vivement les délégués venus nombreux et a rappelé le déroulé «Nous sommes aujourd hui dans une situation où jamais le renoncement aux droits n a été aussi important», indique Etienne CANIARD dans sa conclusion des débats de l après-midi. «Notre congrès est crucial pour construire ensemble l avenir de la Mutualité et défendre l adhérent. Il faut regarder ce que l on peut faire ensemble, en commun. La Mutualité est le ciment pour faire les choses ensemble». Etienne CANIARD, Président de la Mutualité Française.

5 «MA SANTÉ, MES DROITS» UN FILM SUR L ACCÈS AUX DROITS, L ACCÈS AUX SOINS Actualités de l Union Régionale 05 La Mutualité Française Lorraine et ses partenaires réalisent un film sur l accès aux droits, l accès aux soins. Ce film a vocation à faciliter l accès des jeunes en insertion et/ ou situation de précarité à une information adaptée sur le système de santé, les droits sociaux et les complémentaires santé. Le film se compose en deux séquences : n La première séquence traite du régime obligatoire avec mise en scène de jeunes. Objectif : avoir une carte vitale et des droits ouverts. n La deuxième séquence traite du régime complémentaire avec mise en scène de personnes de tout âge qui sont en interaction avec d autres sujets. Objectif : avoir une couverture complémentaire pour être bien couvert. Les partenaires sont : mutuelles, RSI, Conseil Régional de Lorraine, ARS de Lorraine, ANCLI, AMILOR, APF/ESAT Dinoze, CISS de Lorraine, Pôle Emploi Lorraine. Le film est réalisé en partenariat avec l Institut Européen de Cinéma et de l Audiovisuel (IECA) de Nancy permettant ainsi à trois étudiants de Master de mettre en scène la complexité de notre système de protection sociale à travers l humour et un ton décalé. Découvrez en avant-première quelques extraits visuels de la première séquence (carte vitale droits). LA FORMATION DES ADMINISTRI- TEURS ET DES ÉLUS En 2014, 89 administrateurs, élus et militants des mutuelles de la région Lorraine ont suivi une formation initiée au cours de 8 sessions. Découvrez la programmation 2015 La Mutualité Française Lorraine s est associée à la journée de deuil national le 08 janvier 2015 et a fait une minute de silence en hommage aux victimes de Charlie Hebdo. La ville d Epinal a décidé de recycler son sapin de Noël et d en faire un crayon. Jean-Noël Delahaye AGENDA n 10 juin : Assemblée Générale de la Mutualité Française - Nantes. n juin : 41 ème Congrès de la Mutualité Française - Nantes. n 26 juin : Assemblée Générale de la Mutualité Française Lorraine - Maison des sports de Tomblaine. Nouveau site Internet de l Union Territoriale Mutualiste de Lorraine (UTML) : retrouvez toutes les informations utiles et les actualités des Services de Soins et d Accompagnement Mutualistes en Lorraine sur le nouveau site internet.

6 06 Actualités sociales COMPLÉMENTAIRES SANTÉ : PAS D AMALGAME! «Ces très chères mutuelles» : c est sous ce titre volontairement polémique que France 5 a consacré récemment son «Enquête de santé» aux complémentaires. L émission, construite autour d un documentaire de 52 minutes puis d un débat en direct, a abordé de vraies questions, en particulier celles du renoncement aux soins ou encore de la couverture santé des retraités. Mais elle a malheureusement entretenu un certain nombre d amalgames entre les différents opérateurs qui s est traduit notamment par un usage abusif du mot «mutuelles». Des confusions que la Mutualité Française n a pas eu l occasion de relever puisqu aucun de ses représentants n a été convié sur le plateau de Michel Cymes et de Marine Carrère d Encausse pour prendre part au débat. C est donc sur Twitter, avec une mobilisation très remarquée du mouvement, que les mutualistes ont pu faire valoir leurs arguments. Le premier amalgame concerne la solidarité intergénérationelle. Dans son documentaire «Complémentaires santé : inégalités assurées?», le journaliste Bruno Timsit, souligne, avec l aide de François Belanger, président d une association de retraités qu «au-delà de 75 ans, on ne peut plus souscrire» d assurance santé complémentaire. «Des pratiques inacceptables», aux yeux de ce retraité qui a décidé d attaquer les complémentaires en justice pour «discrimination». «En moyenne, les plus de 60 ans ont des montants de cotisations trois fois plus élevés que les jeunes actifs», insiste, sur le plateau, Benoit Thévenet, l un des journalistes de France 5. Mais en réalité, l évolution des cotisations est très différente selon les catégories d opérateurs. C est ce que montre une étude du ministère des Affaires sociales qui indique qu après 60 ans, les tarifs des mutuelles progressent bien moins vite que ceux des assureurs commerciaux, qui ont tendance à accélérer passé cet âge. Selon ces statistiques très officielles, les mutuelles sont ainsi les acteurs les plus solidaires de la complémentaire santé. Cette réalité n a d ailleurs pas échappé aux seniors, puisque 60 % des plus de 60 ans couverts par un contrat individuel ont choisi une mutuelle, alors que seuls 18 % confient leur couverture santé à un assureur. Rappelons en outre qu à l occasion du passage à la retraite, c est en premier lieu la perte du financement patronal qui double le prix de la complémentaire pour la personne protégée.

7 Actualités sociales 07 Autre confusion à déplorer : celle entretenue autour des frais de gestion des organismes complémentaires. La question est soulevée par Brigitte Dormont, responsable de la chaire santé à l université Paris-Dauphine, qui cite le chiffre de 7 milliards d euros pour la Sécurité sociale et de 6 milliards d euros pour les complémentaires, encore une fois sans faire la distinction entre mutuelles, institutions de prévoyance et assureurs. Toujours selon le ministère, les frais de gestion des mutuelles s élèvent à 18 %, ceux des institutions de prévoyance à 14 % et ceux des assureurs à 23 %. Il est à noter que les frais de gestion des mutuelles incluent des services aux adhérents, tels que le tiers payant, des actions de prévention ou encore la possibilité de profiter des avantages de leurs réseaux de soins. Et les mutuelles ont mis sur pied le premier réseau sanitaire et social non lucratif, fort de établissements et services. On le voit : la comparaison de leurs frais de gestion avec ceux de la Sécurité sociale n a que peu de pertinence, mutuelles et assurance maladie n exerçant pas les mêmes métiers. Les frais de communication, de marketing et de recherche & développement ont également été passés au crible hier soir, à la faveur d un commentaire de téléspectateur estimant que «les complémentaires dépensent beaucoup d argent dans les campagnes de publicité». Là encore, le distinguo s impose. Comme l a souligné un tweet de la Mutualité, ces frais, qui s élèvent à 12 % chez les assureurs, ne dépassent pas 5 % pour les mutuelles et les institutions de prévoyance. Au-delà de ces imprécisions, le documentaire de Bruno Timsit a mis le doigt sur de réels enjeux de protection sociale. Les difficultés des retraités à financer leur couverture complémentaire sont une réalité largement dénoncée par la Mutualité Française. Pour cette dernière, la généralisation de la complémentaire, par le biais de l accord national interprofessionnel (Ani) de janvier 2013, ne doit être que la première étape d une «complémentaire pour tous». Pour l heure, estime-t-elle, retraités, chômeurs de longue durée et jeunes sont encore sur le bord de la route. Comment parvenir à une vraie généralisation? En mettant en place une fiscalité adaptée, comme l explique Etienne Caniard dans une courte interview dans le documentaire de France 5. Pour encourager la solidarité entre générations, «il faut que les pouvoirs publics prennent leurs responsabilités, qu ils organisent la concurrence et fixent des règles qui évitent cette segmentation et qui rétablissent la solidarité. C est ce que nous réclamons depuis des années», fait valoir le président de la Mutualité Française. Autre frein à l accès aux soins des Français : l inflation continue des dépenses en dentaire et en optique, alors même que l assurance maladie obligatoire ne rembourse plus que, respectivement, 32 % et 4 % de ces deux postes. Pour garantir l accès de tous à des soins de qualité à des tarifs maîtrisés, les mutuelles ont mis en place des réseaux de soins, rappelle France 5. Avantage pour le patient : un reste à charge inférieur. En moyenne, celui-ci s élève à 97 euros au sein d un réseau conventionné pour une couronne céramo-métallique contre 300 euros hors réseau, et à 112 euros pour un équipement d optique alors qu il est de 164 euros en dehors. Acteurs incontournables du financement de la santé, les mutuelles ont donc des solutions pour renforcer l accès aux soins. Se passer de mutuelle est «un mauvais calcul, surtout en cas d hospitalisation», a d ailleurs fait remarquer Benoit Thévenet. Mauvais calcul également pour les soins courants : alors que la Sécurité sociale ne rembourse que 51 % de ces soins hors ALD, et que le renoncement aux soins est trois fois plus important sans complémentaire santé, une mutuelle est aujourd hui indispensable pour se soigner. Espérons au moins que ce message de bon sens sera passé Source : Afim-Mutualité Française - 28 janvier John Sutton et Sabine Dreyfus.

8 08 Prévention - Promotion Santé Cette rencontre santé est l une des dix actions du programme Gaspar (Garantir l accès aux soins de premier recours) défini en 2013 par la Mutualité Française. Elle sera généralisée sur l ensemble du territoire en avril prochain après une première phase d expérimentation sur cinq régions qui s est déroulée en 2014 et qui a permis d en retirer un certain nombre de recommandations. Il s agit d une action d éducation à la santé qui vise à sensibiliser les adhérents et le grand public à l importance de l alimentation et de l activité physique, déterminants majeurs de santé et leur apporter des solutions adaptées. En Lorraine, l action sera déclinée en avril prochain sur les quatre départements en partenariat avec l Union Territoriale Mutualiste de Lorraine (UTML), la MGEN, l Assurance Maladie de Moselle et les Mutuelles. Les lieux d implantation de cette action : n 3 centres de santé dentaires de l UTML : Epinal, Verdun : dates et site en cours de définition. n Au Centre d examens de santé de la CPAM de Moselle à Metz : le mardi 28 avril. n Au centre de santé MGEN de Nancy : le jeudi 30 avril. Les participants seront invités par leur mutuelle ou le centre de santé à venir s informer sur l espace dédié, auprès des professionnelles de la Mutualité Française Lorraine. Un quiz sur l alimentation et l activité physique sera proposé, ainsi que de la documentation et des adresses utiles pour orienter vers des ressources collectives locales et éventuellement vers une consultation ou un programme spécialisé. Bon à savoir : Priorité Santé Mutualiste organise un chat expert sur l activité physique et l alimentation, le mardi 21 avril de 11h à 12h sur son site internet

9 Prévention - Promotion Santé 09 La programmation Prévention Promotion de la Santé 2015 est disponible. En savoir plus «Charlotte et papillotes - Faites le ménage en cuisine!» 2015 verra le lancement d une nouvelle action alliant alimentation et santé environnement, deux thématiques de prévention déjà développées par la Mutualité Française Lorraine. Cette action est proposée sous la forme d un atelier interactif en trois modules et à destination d un public senior. L objectif de cet atelier est d apporter aux participants les clés les plus actualisées d une alimentation santé, mais aussi celles pour devenir un consommateur et un cuisinier avertis. Ainsi, tout au long des trois séances de 3h chacune, les participants apprécieront l importance de la nutrition dans la prévention des maladies chroniques, depuis l acte d achat des produits jusqu à leur consommation, en passant bien évidemment par leur transformation. Des aspects tels que la micronutrition, le décryptage des étiquettes ou encore les modes de cuisson et de conservation seront notamment abordés. Deux ateliers mutualistes sont d ores et déjà prévus : n Mercredi 13, 20 et 27 mai à Valleroy (54). n Lundi 18 mai, 1 er et 15 juin à Metz (57). Agenda G G G n Atelier Bien Vieillir mutualiste à Metz du 2 mars au 4 mai. n Atelier Seniors et Histoires de Santé mutualiste à Bar-le-Duc du 17 mars au 19 mai. n Formation des médiateurs santé «Cancers, modes de vie et dépistages» à Remiremont du 27 mars au 19 juin. n Formation «prévention de la dénutrition» à l attention des personnels des SSIAD et ESAD de l UTML à Epinal les 12 et 26 mars à Contrexéville les 21 et 28 mai à Mirecourt les 4 et 11 juin. n Action d information sur la promotion du dépistage du cancer colorectal à Bar le Duc au marché couvert le 14 avril, de 8h30 à 13h. n Fil Mauve film-débat «Ta mémoire Mon amour!», le jeudi 9 avril à 14h30 à Dompaire. n Fil Mauve ateliers, du 28 avril au 1 er juin à Dompaire. n La santé des aidants, parlons-en! film-débat «Ensemble», le jeudi 7 mai à 14h30 à Marly. n La santé des aidants, parlons-en! ateliers du 21 mai au 12 juin à Marly. Renseignements : Marie Paglia n Ma Maison Ma Santé mutualiste (MMMS) à Epinal les 4, 11 et 18 mars. n MMMS mutualiste à Briey le 25 mars, 1 er et 08 avril. n Campagne de communication autour de la Journée Nationale de l Audition : pour inviter les mutualistes à un bilan audioprothétique gratuit (à visée non médicale) dans les 9 centres Audition Mutualiste de la région, du 1 er mars au 30 avril. n Justin Peu d Air : - Accueil de Loisirs Sans Hébergement (ALSH) de Yutz le lundi 13 avril. - ALSH de Damelevières le jeudi 16 avril. - ALSH de Montigny-lès-Metz le vendredi 17 avril. - ALSH de Jarny le lundi 20 avril.

10 n Et si on parlait de l utilité sociale des mutuelles? n Et si on parlait des mutuelles dans l économie sociale et solidaire? n Et si on parlait du choix d une mutuelle pour une entreprise? n Et si on parlait des réseaux de soins des mutuelles? n Et si on parlait de la complémentaire santé des séniors?

JE SUIS SOCIALE MA PROTECTION EST-ELLE MENACÉE? UN AGENT PUBLIC

JE SUIS SOCIALE MA PROTECTION EST-ELLE MENACÉE? UN AGENT PUBLIC JE SUIS UN AGENT PUBLIC MA PROTECTION SOCIALE EST-ELLE MENACÉE? AGENTS PUBLICS, NOTRE PROTECTION SOCIALE EST-ELLE MENACÉE? DEVRA-T-ON SE RÉSIGNER À TOUJOURS MOINS DE SOINS? Dépassements d honoraires, franchises,

Plus en détail

Le rôle des mutuelles dans le développement de l éducation thérapeutique du patient.

Le rôle des mutuelles dans le développement de l éducation thérapeutique du patient. Le développement des programmes d éducation thérapeutique du patient 2 ans après la loi Hôpital, patients, santé, territoire : quel bilan? Le rôle des mutuelles dans le développement de l éducation thérapeutique

Plus en détail

Mutualité Française Picardie

Mutualité Française Picardie Mutualité Française Picardie 3, boulevard Léon Blum 02100 Saint-Quentin Tél : 03 23 62 33 11 Fax : 03 23 67 14 36 contact@mutualite-picardie.fr Retrouvez l ensemble des différents services et activités

Plus en détail

Le groupe MGEN et Harmonie Mutuelle soutiennent le développement de la Mutualité Française Bourguignonne SSAM

Le groupe MGEN et Harmonie Mutuelle soutiennent le développement de la Mutualité Française Bourguignonne SSAM Dijon, le 6 mars 2014 Le groupe MGEN et Harmonie Mutuelle soutiennent le développement de la Mutualité Française Bourguignonne SSAM Le 6 mars 2014 à Dijon, Thierry Beaudet, président du groupe MGEN, et

Plus en détail

Titre de la Table citoyenne

Titre de la Table citoyenne Titre de la Table citoyenne L accès aux soins et les dépassements d honoraires Organisée par : Mutualité Française Provence-Alpes-Côte d Azur, délégation départementale des Alpes-Maritimes et la CRESS

Plus en détail

UNE LOI VOTEE MAIS NON APPLIQUEE!

UNE LOI VOTEE MAIS NON APPLIQUEE! UNE LOI VOTEE MAIS NON APPLIQUEE! Loi N 2013-504 du 14.06.2013 Entreprises en LIQUIDATION JUDICIAIRE NON APPLICATION DE LA LOI SUR LA PORTABILITE GRATUITE DES FRAIS DE SANTE et DE PREVOYANCE Si aujourd

Plus en détail

Dossier de presse / Débat public CRSA Mardi 05 novembre 2013 Domaine de l Asnée Villers lès Nancy 2

Dossier de presse / Débat public CRSA Mardi 05 novembre 2013 Domaine de l Asnée Villers lès Nancy 2 Dossier de presse / Débat public CRSA Mardi 05 novembre 2013 Domaine de l Asnée Villers lès Nancy 2 Sommaire 1/ Présentation de la CRSA Lorraine 2/ Le thème du débat public : L accès aux soins et à la

Plus en détail

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES La présente convention est conclue entre : AMILOR Association des Missions Locales de Lorraine 10 rue Mazagran BP 10676 54063 Nancy Cedex Représentée par Gilles DEVRET

Plus en détail

contrats en cours. 3 Les résultats présentés dans le présent rapport tiennent compte du chiffre d affaires des organismes sur le

contrats en cours. 3 Les résultats présentés dans le présent rapport tiennent compte du chiffre d affaires des organismes sur le Améliorer la lisibilité des contrats d assurance complémentaire santé : Engagements pris, engagements tenus! Première évaluation du dispositif instauré par les Fédérations membres de l UNOCAM 5 mars 2012

Plus en détail

Candidature des participants. PEJ-France Caen

Candidature des participants. PEJ-France Caen Candidature des participants PEJ-France Caen Du 29 mai au 8 juin 2014 2 Le mot du président Malo MOFAKHAMI Président du PEJ-France Chers participants, En 2014, le Parlement Européen des Jeunes - France

Plus en détail

Place des mutuelles dans le système de santé français Poids des services de soins et d accompagnement mutualistes

Place des mutuelles dans le système de santé français Poids des services de soins et d accompagnement mutualistes Place des mutuelles dans le système de santé français Poids des services de soins et d accompagnement mutualistes Nathalie CHATILLON FNMF Direction des Affaires Publiques Département International Sommaire

Plus en détail

La Mutualité Française

La Mutualité Française La Mutualité Française en Pays de la Loire Un mouvement pour une santé solidaire en région en Pays de la Loire : une représentation régionale pour défendre l accès à la santé pour tous Les mutuelles Premier

Plus en détail

Actionsdes MUTUELLES

Actionsdes MUTUELLES 10 Actions des MUTUELLES POLITIQUE DE LA MUTUALITE FRANÇAISE EN FAVEUR DES SOINS DE PREMIER RECOURS FACILITER L ACCÈS AUX SOINS ET RÉDUIRE LES RESTES À CHARGE Comment rendre l accès aux soins plus facile?

Plus en détail

Dossier de Presse mars 2013

Dossier de Presse mars 2013 Dossier de Presse mars 2013 Mutuelle Entrain Lors du Congrès de l Union des Mutuelles de Cheminots et des Personnels du Groupe (UMCPG) en 2006 à Montpellier, les délégués ont décidé la constitution d une

Plus en détail

Communiqué de presse CONFERENCES REGIONALES LOI SUR LA SECURISATION DE L EMPLOI:

Communiqué de presse CONFERENCES REGIONALES LOI SUR LA SECURISATION DE L EMPLOI: Communiqué de presse CONFERENCES REGIONALES LOI SUR LA SECURISATION DE L EMPLOI: METTRE EN EVIDENCE LES CONDITIONS DE REUSSITE DE LA GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE A L ENSEMBLE DES SALARIES,

Plus en détail

UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE

UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE DOSSIER DE PRESSE 24 OCTOBRE 2014 UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE «Le régime étudiant comme pilier d une politique de santé des jeunes» CONTACT PRESSE LISA RIBEAUD 06 15 86 43 41 lribeaud@unef.fr presse@unef.fr

Plus en détail

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine N 13 : 30 mars 2011 Priorité Santé Mutualiste : un kit de communication pour permettre aux mutuelles de promouvoir

Plus en détail

«Mutuelle des Mornantais»

«Mutuelle des Mornantais» Dossier «Mutuelle des Mornantais» La première mutuelle communale vraiment solidaire - Extraits de la Vie à Mornant - - décembre 2014 - Dossier «Mutuelle des Mornantais» La première mutuelle communale vraiment

Plus en détail

UNE MUTUELLE Profondément humaine

UNE MUTUELLE Profondément humaine Shutterstock / Goodluz UNE MUTUELLE Profondément humaine Avril 2015 1 Notre histoire Créée depuis 1999 en région Rhône-Alpes par des mutuelles interprofessionnelles partageant les mêmes valeurs mutualistes

Plus en détail

LES SOLUTIONS MNT ENSEMBLE VOS AGENTS AGIR DURABLEMENT POUR LA PROTECTION PROTÉGEONS SOCIALE ET LA SANTÉ AU TRAVAIL

LES SOLUTIONS MNT ENSEMBLE VOS AGENTS AGIR DURABLEMENT POUR LA PROTECTION PROTÉGEONS SOCIALE ET LA SANTÉ AU TRAVAIL LES SOLUTIONS MNT PROTÉGEONS ENSEMBLE VOS AGENTS AGIR DURABLEMENT POUR LA PROTECTION SOCIALE ET LA SANTÉ AU TRAVAIL COMPRENDRE LE CONTEXTE SAISIR LES OPPORTUNITÉS La collectivité est clairement identifiée

Plus en détail

30e Congrès international du CIRIEC Buenos Aires 29-31 octobre 2014. Accès aux soins et solidarité Thierry BEAUDET Atelier F 31 octobre 2014

30e Congrès international du CIRIEC Buenos Aires 29-31 octobre 2014. Accès aux soins et solidarité Thierry BEAUDET Atelier F 31 octobre 2014 30e Congrès international du CIRIEC Buenos Aires 29-31 octobre 2014 Accès aux soins et solidarité Thierry BEAUDET Atelier F 31 octobre 2014 Propositions liminaires But de la solidarité : rendre le monde

Plus en détail

Union régionale. Limousin. La formation des élus. 39 avenue Garibaldi 87000 Limoges www.limousin.mutualite.fr

Union régionale. Limousin. La formation des élus. 39 avenue Garibaldi 87000 Limoges www.limousin.mutualite.fr Union Pour régionale toute information, contactez Florence Wolff 05 19 99 24 33 fwolff@mutualitefrancaiselimousin.fr Limousin 39 avenue Garibaldi 87000 Limoges www.limousin.mutualite.fr 2016 La formation

Plus en détail

SOMMAIRE 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES

SOMMAIRE 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES SOMMAIRE PAGE 5 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE PAGE 6 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES PAGE 7 3. DES AMBITIONS PARTAGEES ET DES OBJECTIFS COMMUNS PAGE 8 4.UN

Plus en détail

SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE. Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent.

SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE. Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent. SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent. Dans la France de 2012, de plus en plus de Français doivent renoncer à des soins ou

Plus en détail

La solidarité en action

La solidarité en action nos adresses Depuis 1942 nous sommes à votre service. Rendez-vous dans l un de nos Pôles Santé Agence de Berck sur Mer 15, rue de l Impératrice 62600 Berck sur Mer Tél. : 03 21 84 12 74 Ouvert du mardi

Plus en détail

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé.

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé. é t n a S n o i La Miss p a c i d n a H & s n a é l r O d e i r de la mai Édito Depuis 2002, la mairie d Orléans s est dotée d un service «Mission Santé et Handicap» avec l objectif de prendre en compte

Plus en détail

Nouveaux enjeux de l assurance santé complémentaire en Europe

Nouveaux enjeux de l assurance santé complémentaire en Europe Nouveaux enjeux de l assurance santé complémentaire en Europe 13 juin 2014 Point de vue de la Mutualité Française sur les réseaux de soins Marylène Ogé-Jammet Directrice adjointe -Direction Santé de la

Plus en détail

Généralisation de la Complémentaire Santé Pourquoi choisir Harmonie Mutuelle?

Généralisation de la Complémentaire Santé Pourquoi choisir Harmonie Mutuelle? Généralisation de la Complémentaire Santé Pourquoi choisir Harmonie Mutuelle? www.harmonie-mutuelle.fr Avant tout parce que nous sommes une mutuelle «Les mutuelles sont des personnes morales de droit privé

Plus en détail

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif? Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?» Jeudi 21 mars 2013, Maison du sport français (PARIS) Discours

Plus en détail

Titre de la Table citoyenne

Titre de la Table citoyenne Titre de la Table citoyenne La politique du médicament Organisée par : Mutualité Française Provence-Alpes-Côte d Azur, délégation départementale du Vaucluse CRESS PACA Date & Lieu : Avignon, lundi 11 avril

Plus en détail

www.saint-quentin-en-yvelines.fr

www.saint-quentin-en-yvelines.fr IPS - 3, place de la Mairie 78190 Trappes-en-Yvelines Tél. : 01 30 16 17 80 www.saint-quentin-en-yvelines.fr Un Institut au cœur des problématiques de santé créé par l agglomération de Saint- Quentin-en-Yvelines

Plus en détail

Mon contrat santé «L OFFRE SANTÉ PRO» Mes infos santé. 36 20 dites Mutuelle Mcd. Pour obtenir des renseignements sur mes garanties et remboursements

Mon contrat santé «L OFFRE SANTÉ PRO» Mes infos santé. 36 20 dites Mutuelle Mcd. Pour obtenir des renseignements sur mes garanties et remboursements Mes infos santé Pour obtenir des renseignements sur mes garanties et remboursements 36 20 dites Mutuelle Mcd Appel Gratuit hors surcoûts éventuels des opérateurs www.mutuelle-mcd.fr Mon agence répond à

Plus en détail

100% Vous, 100% Vous. la mutuelle qui optimise votre couverture santé. C est pourquoi Vauban Humanis a créé la mutuelle. En couple ou célibataire?

100% Vous, 100% Vous. la mutuelle qui optimise votre couverture santé. C est pourquoi Vauban Humanis a créé la mutuelle. En couple ou célibataire? 100% Vous la mutuelle qui optimise votre couverture santé En couple ou célibataire? En activité? Jeune ou moins jeune? Proche de la retraite? ( À chaque situation correspondent des besoins spécifiques.

Plus en détail

Vous accompagner pour bien vivre votre retraite. Retraite Santé et prévention Prévoyance et assurance de personnes Accompagnement solidaire et social

Vous accompagner pour bien vivre votre retraite. Retraite Santé et prévention Prévoyance et assurance de personnes Accompagnement solidaire et social Vous accompagner pour bien vivre votre retraite Retraite Santé et prévention Prévoyance et assurance de personnes Accompagnement solidaire et social Sommaire Pour Audiens, votre groupe de protection sociale,

Plus en détail

LA SANTÉ EST UN DROIT, PAS UN PRIVILÈGE!

LA SANTÉ EST UN DROIT, PAS UN PRIVILÈGE! La Mutuelle des Étudiants - LMDE : mutuelle n 431 791 672, soumise aux dispositions du livre II du code de la Mutualité. Ce document n a pas de valeur contractuelle - Studio LMDE - 12117-03/2012 LA SANTÉ

Plus en détail

Construction d une méthode pour accompagner les publics en situation de précarité vers le dépistage organisé des cancers

Construction d une méthode pour accompagner les publics en situation de précarité vers le dépistage organisé des cancers Construction d une méthode pour accompagner les publics en situation de précarité vers le dépistage organisé des cancers FORMADOC 2- Loire 2011-2012 Julie Kalecinski Vanessa Dutertre Franck Chauvin Centre

Plus en détail

La participation des collectivités territoriales au financement de la protection sociale complémentaire de leurs agents

La participation des collectivités territoriales au financement de la protection sociale complémentaire de leurs agents La participation des collectivités territoriales au financement de la protection sociale complémentaire de leurs agents Jeudi 10 mai 2012 Mardi 15 mai 2012 Mercredi 23 mai 2012 Introction Les enjeux de

Plus en détail

Groupe MGC, la santé pour tous

Groupe MGC, la santé pour tous Groupe MGC, la santé pour tous www.mutuellemgc.fr Un système de santé en pleine mutation Le marché des complémentaires santé est aujourd hui en pleine mutation. L ultra concurrence, la nouvelle réglementation

Plus en détail

Dossier de presse. Ma retraite, ma santé, mes droits et moi. Le 24 novembre 2015 de 9h à 17h. SALLE DU MOUZON rue de GÉNÉRAL DE GAULLE AUCH.

Dossier de presse. Ma retraite, ma santé, mes droits et moi. Le 24 novembre 2015 de 9h à 17h. SALLE DU MOUZON rue de GÉNÉRAL DE GAULLE AUCH. M U R O F 1er Ma retraite, ma santé, mes droits et moi. Le 24 novembre 2015 de 9h à 17h SALLE DU MOUZON rue de GÉNÉRAL DE GAULLE AUCH Dossier de presse Contacts Caroline BARRÉ (CPAM) : 05 81 67 10 11 Landi

Plus en détail

Présentation du réseau MUTUALIA

Présentation du réseau MUTUALIA Présentation du réseau MUTUALIA Le réseau Mutualia L histoire de Mutualia Son histoire Organisation MUTUALIA Mutualia Mutualia Alsace Grand-Est L offre MUTUALIA Tableau de garantie Exemple de remboursement

Plus en détail

USAGERS - OÙ S INFORMER?

USAGERS - OÙ S INFORMER? USAGERS - OÙ S INFORMER? CISS Lorraine : toute question liée au droit de la santé CODERPA : retraité(e) ou bénéficiaire d une pension de réversion, les aides disponibles ONPA : se préparer à une hospitalisation

Plus en détail

I. QU EST-CE QU UN CONTRAT LOCAL DE SANTE? POURQUOI UN CONTRAT LOCAL DE SANTE SUR COLOMIERS?

I. QU EST-CE QU UN CONTRAT LOCAL DE SANTE? POURQUOI UN CONTRAT LOCAL DE SANTE SUR COLOMIERS? 1 I. QU EST-CE QU UN CONTRAT LOCAL DE SANTE? II. POURQUOI UN CONTRAT LOCAL DE SANTE SUR COLOMIERS? 1. LES BESOINS SANITAIRES ET SOCIAUX IDENTIFIES 2. LA VOLONTE POLITIQUE POUR REDUIRE LES INEGALITES SOCIALES

Plus en détail

Stéphanie DESCHAUME Directrice adjointe Santé, Caisse Nationale RSI. Centre d analyse stratégique 10 mai 2010 1

Stéphanie DESCHAUME Directrice adjointe Santé, Caisse Nationale RSI. Centre d analyse stratégique 10 mai 2010 1 Quel rôle peuvent jouer les régimes d assurance maladie pour amener l individu à avoir une gestion active de son capital santé : l exemple du Parcours Prévention au RSI Stéphanie DESCHAUME Directrice adjointe

Plus en détail

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Prévenir - Soigner - Accompagner Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires Qui est la Mutualité Française?

Plus en détail

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine N 11 : 28 février 2011 Etats généraux de l Economie Sociale et Solidaire : appel à une mobilisation en Aquitaine Durant

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dossier Médical Personnel (DMP)

DOSSIER DE PRESSE. Dossier Médical Personnel (DMP) DOSSIER DE PRESSE Dossier Médical Personnel (DMP) 2 Sommaire Le Dossier Médical Personnel en Auvergne..5 Le DMP au service de la coordination des soins.6 Le DMP socle de la continuité des soins 7 Le DMP

Plus en détail

une ambition pour les entreprises mutualistes

une ambition pour les entreprises mutualistes Mise à jour du 5 juin 2015 UTILITÉ SOCIALE JUSTICE EFFICACITÉ une ambition pour les entreprises mutualistes Jeudi 11 juin 8 h Accueil des délégués Ouverture de l espace d exposition 9 h ALLOCUTIONS D ACCUEIL

Plus en détail

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes Intervention de Marisol Touraine Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2016 Nouvelle lecture à l Assemblée

Plus en détail

Animations /Formations

Animations /Formations Animations /Formations DECOUVRIR > COMPRENDRE > REFLECHIR >PARTICIPER. Démocratie? La sécu? Institutions? Énergie? Communes? DECOUVRIR > COMPRENDRE > REFLECHIR >PARTICIPER. MOC-CIEP Liège -Huy-Waremme

Plus en détail

PROJET PROGRESS FRANCE Ministère des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports

PROJET PROGRESS FRANCE Ministère des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports Renforcer la formation des professionnels de santé à la prévention des violences au sein du couple et l'information du grand public sur les violences au sein du couple et les mutilations sexuelles féminines

Plus en détail

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Conseil régional Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Dans ce tableau, la numérotation est utilisée afin de faciliter le suivi de la présentation. Légende Palier N signifie national R signifie régional

Plus en détail

Titre de la Table citoyenne Offre de soins, accès aux soins

Titre de la Table citoyenne Offre de soins, accès aux soins Titre de la Table citoyenne Offre de soins, accès aux soins Organisée par : Délégation des Hautes-Alpes de la Mutualité Française Paca, ADRETS, UDESS05, la CRESS (Chambre Régionale de l Économie Sociale

Plus en détail

QUESTIONS-REPONSES SUR L EXPERIMENTATION «PARCOURS DE SOINS DES PERSONNES AGEES EN RISQUE DE PERTE D AUTONOMIE»

QUESTIONS-REPONSES SUR L EXPERIMENTATION «PARCOURS DE SOINS DES PERSONNES AGEES EN RISQUE DE PERTE D AUTONOMIE» QUESTIONS-REPONSES SUR L EXPERIMENTATION «PARCOURS DE SOINS DES PERSONNES AGEES EN RISQUE DE PERTE D AUTONOMIE» Qui prévoit cette nouvelle expérimentation? Cette expérimentation figure à l article 70 de

Plus en détail

LA CITÉ DES MÉTIERS :

LA CITÉ DES MÉTIERS : LA REUNION QUE NOUS CONSTRUISONS ENSEMBLE POUR PLUS D ÉGALITÉ DES CHANCES LA CITÉ DES MÉTIERS : UN NOUVEL OUTIL AU SERVICE DE LA JEUNESSE DOSSIER DE PRESSE 31 octobre 2013 Inauguration Cité des métiers

Plus en détail

Présentation Complémentaire Frais de santé CCN 66

Présentation Complémentaire Frais de santé CCN 66 Journée nationale d information Présentation Complémentaire Frais de santé CCN 66 Nadia TAMRABET Direction des accords collectifs Jeudi 18 juin 2015 SOMMAIRE 1. Présentation du Groupe AG2R LA MONDIALE

Plus en détail

Offre d emploi. Un(e) orthophoniste en CDD de 12 mois à temps partiel (0.3 ETP soit 3 demi-journées)

Offre d emploi. Un(e) orthophoniste en CDD de 12 mois à temps partiel (0.3 ETP soit 3 demi-journées) recru+e Offre d emploi L Institut MGEN de La Verrière (dans les Yvelines) oriente son projet médical autour de 4 pôles (Médecine-SSR-USP/ EHPAD / Psychiatrie Adulte / Psychiatrie jeune adulte et adolescent)

Plus en détail

ma référence solidaire

ma référence solidaire Bien plus qu une mutuelle p ma référence solidaire mgen.fr Mutuelle Santé Prévoyance Autonomie Retraite Le groupe MGEN p La référence solidaire pour tous Chiffres clés 2013 2 3,7 3 209 millions de personnes

Plus en détail

Conférence régionale de santé et de l autonomie (CRSA)

Conférence régionale de santé et de l autonomie (CRSA) Conférence régionale de santé et de l autonomie (CRSA) Historique : d abord il y eut la conférence régionale de santé Conférences Régionales de Santé (CRS) installées par les ordonnances du 24 avril 1996

Plus en détail

Allocution Ouverture Hopipharm 2011 Nantes. Chers Amis,

Allocution Ouverture Hopipharm 2011 Nantes. Chers Amis, Chers Amis, Hopipharm fait escale en 2011 sur la côte atlantique et nos confrères de l Ouest nous font le grand plaisir de nous accueillir dans leur belle ville de Nantes pour ces trois journées intenses

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Permettre l accès aux soins des personnes à revenus modestes

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Permettre l accès aux soins des personnes à revenus modestes COMMUNIQUÉ DE PRESSE Permettre l accès aux soins des personnes à revenus modestes Malakoff Médéric lance Ma Complémentaire Santé ACS, la première complémentaire santé individuelle conçue pour les bénéficiaires

Plus en détail

www.ville-lepellerin.fr

www.ville-lepellerin.fr Pg n 1 / 10 Mairie de Le Pellerin, 44640 DOSSIER DE PRESSE Le Pellerin, le lundi 29 janvier 2007 lancement du site internet de la ville du Pellerin < mardi 6 février 2007 > sommaire Communiqué de presse

Plus en détail

Pour retrouver la LMDE TV : www.lmde.tv

Pour retrouver la LMDE TV : www.lmde.tv 29 Juin 2011 La LMDE TV Un nouvel outil au service des étudiants! www.lmde.tv Dossier de presse Contact Annaïg PIEDERRIERE, apiederriere@lmde.com, 01 56 20 84 08 Introduction La Mutuelle des Etudiants

Plus en détail

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent Profondément humain Un peu d histoire pour éclairer le présent Créée depuis 1999 en région Rhône-Alpes par des mutuelles interprofessionnelles partageant les mêmes valeurs mutualistes de solidarité, de

Plus en détail

Chantier restructurations

Chantier restructurations Chantier restructurations Le présent document réalisé par le groupe de travail en charge du chantier restructurations, se fixe pour objectif de décrire de manière synthétique les enjeux présents et à venir

Plus en détail

La Mutualité Française Limousin et l offre de soins de premier recours

La Mutualité Française Limousin et l offre de soins de premier recours La Mutualité Française Limousin et l offre de soins de premier recours Mot du président Le vieillissement de la population associé à une évolution défavorable de la démographie médicale ont conduit l État

Plus en détail

La mutualité. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 2011-1012. - Support de Cours (Version PDF) -

La mutualité. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 2011-1012. - Support de Cours (Version PDF) - La mutualité Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Date de création du document 2011-1012 1/10 Table des matières SPECIFIQUES :... 3 I Introduction et historique :... 4 II Objet d une mutuelle :...4

Plus en détail

Action SociAle orientations 2015 / 2017

Action SociAle orientations 2015 / 2017 Action Sociale Orientations 2015 / 2017 Action sociale personnes agées Les orientations de la Carsat Centre 2015 / 2017 L action sociale de la Carsat est développée au profit des retraités du régime général

Plus en détail

Fonctionnement : ça marche, mais ce n est pas très juste

Fonctionnement : ça marche, mais ce n est pas très juste Financement de la protection sociale : l avis des Français 1 Fonctionnement : ça marche, mais ce n est pas très juste Illustrations Marc Guerra On a beau nous parler sur tous les tons du trou de la Sécu

Plus en détail

La complémentaire santé des salariés des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées

La complémentaire santé des salariés des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées La complémentaire santé des salariés des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées Une complémentaire santé obligatoire pour les salariés de la CCN 1966 L avenant 328 du 1 er

Plus en détail

LABEL MARSEILLE-PROVENCE, CAPITALE DU DON

LABEL MARSEILLE-PROVENCE, CAPITALE DU DON LABEL MARSEILLE-PROVENCE, CAPITALE DU DON 1 Edito Pour la 6ème édition du colloque Médias Santé en 2014, autour d un thème majeur de communication de santé publique «Du don d organes au don de sang, tous

Plus en détail

LES PLUS D AMELLIS. Amellis mutuelles 8-12, rue de la Poyat 39 200 SAINT CLAUDE Tél 03 84 45 11 00 Fax 03 84 45 66 96

LES PLUS D AMELLIS. Amellis mutuelles 8-12, rue de la Poyat 39 200 SAINT CLAUDE Tél 03 84 45 11 00 Fax 03 84 45 66 96 C O M P L M T I R LS PLUS D MLLIS S T & P R V O Y C mellis mutuelles 8-12, rue de la Poyat 39 200 SIT CLUD Tél 03 84 45 11 00 Fax 03 84 45 66 96 Votre interlocuteur : M. SIT-TI Tél : 03 84 45 78 27 Mobile

Plus en détail

Ce PDF est dynamique, vous pouvez naviguer en cliquant sur les boutons du sommaire. Les outils d informations

Ce PDF est dynamique, vous pouvez naviguer en cliquant sur les boutons du sommaire. Les outils d informations Ce PDF est dynamique, vous pouvez naviguer en cliquant sur les boutons du sommaire. L expertise ESEF International AVEC HUMANIS, VOTRE ENTREPRISE PROFITE D UNE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ SIMPLE ET EFFICACE.

Plus en détail

PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS :

PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS : PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS : QUELS NOUVEAUX DÉFIS, QUELLES NOUVELLES OPPORTUNITÉS POUR LES ACTEURS DE SANTÉ? :: CERTIFICAT 7 modules de mars à décembre 2015 :: Public visé Professionnel médical et

Plus en détail

pour Baromètre de la protection sociale des agents territoriaux

pour Baromètre de la protection sociale des agents territoriaux pour Baromètre de la protection sociale des agents territoriaux Avril 2009 Sommaire 1. La méthodologie 3 A. Les jugements sur le système de protection sociale 5 B. L affiliation et le choix de sa mutuelle

Plus en détail

Mutualia devient un Groupe

Mutualia devient un Groupe Mutualia devient un Groupe Dossier de presse 2013 Contact Presse Maider GAICOTCHEA Tél. 01 41 63 77 82 gaicotchea.maider@mutualia.fr Dossier de presse Naissance Dossier de du presse Groupe sponsoring Mutualia

Plus en détail

BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX

BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX Avril 2009 SOMMAIRE 1. La méthodologie 3 A. L évolution du système de protection sociale 5 B. Les pratiques en matière de protection sociale 9

Plus en détail

Faire avancer la cause du handicap, pour l OCIRP, c est être capable d en assurer aussi le risque et d en mobiliser les acteurs

Faire avancer la cause du handicap, pour l OCIRP, c est être capable d en assurer aussi le risque et d en mobiliser les acteurs Prix OCIRP Acteurs Économiques & Handicap Faire avancer la cause du handicap, pour l OCIRP, c est être capable d en assurer aussi le risque et d en mobiliser les acteurs Le Prix OCIRP Acteurs Économiques

Plus en détail

Les partenaires sont les autorités locales et régionales qui s engagent à mettre en oeuvre des activités dans le cadre de la SEDL.

Les partenaires sont les autorités locales et régionales qui s engagent à mettre en oeuvre des activités dans le cadre de la SEDL. Quel statut choisir? es partenaires sont les autorités locales et régionales qui s engagent à mettre en oeuvre des activités dans le cadre de la SED. es associations des pouvoirs locaux et régionaux, ainsi

Plus en détail

Compte rendu de la rencontre départementale FHF. «La santé bucco-dentaire de la personne âgée en institution : un nouveau défi à relever»

Compte rendu de la rencontre départementale FHF. «La santé bucco-dentaire de la personne âgée en institution : un nouveau défi à relever» ~ 1 ~ Compte rendu de la rencontre départementale FHF «La santé bucco-dentaire de la personne âgée en institution : un nouveau défi à relever» 5 juin 2015 Janzé Allocutions officielles Hubert PARIS, Maire

Plus en détail

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés RAPPORT du GROUPE DE TRAVAIL INTERMINISTÉRIEL DÉCEMBRE 2013 1 Introduction I -Le contexte II -Le Groupe de travail III -Compte rendu

Plus en détail

COUVERTURE SANTÉ GÉNÉRALISÉE

COUVERTURE SANTÉ GÉNÉRALISÉE COUVERTURE SANTÉ GÉNÉRALISÉE Régime Professionnel Complémentaire de Santé IRP AUTO Partenaire de l UNIDEC 28 Juin 2014 LA COUVERTURE SANTÉ GÉNÉRALISÉE SOMMAIRE Présentation du groupe IRP AUTO Le contexte

Plus en détail

ma référence solidaire

ma référence solidaire p Bien plus qu une mutuelle ma référence solidaire mgen.fr Mutuelle Santé Prévoyance p Le groupe MGEN La référence solidaire pour tous Chiffres clés 2014 3,8 millions de personnes protégées 3 209 Lits,

Plus en détail

Lancement des schémas territoriaux des services aux familles

Lancement des schémas territoriaux des services aux familles Dossier de presse Lancement des schémas territoriaux des services aux familles 7 février 2014 Contact presse francois.coen@famille.gouv.fr 1. UNE MOBILISATION SANS PRÉCÉDENT Le gouvernement a annoncé en

Plus en détail

Parlement Européen des Jeunes France. 10 è Forum européen «Les jeunes au cœur de la citoyenneté européenne de demain» 7 13 juillet 2013 Dijon

Parlement Européen des Jeunes France. 10 è Forum européen «Les jeunes au cœur de la citoyenneté européenne de demain» 7 13 juillet 2013 Dijon Parlement Européen des Jeunes France 10 è Forum européen «Les jeunes au cœur de la citoyenneté européenne de demain» 7 13 juillet 2013 Dijon 2 Sommaire Ø Le Parlement européen des Jeunes Le Parlement Européen

Plus en détail

Baromètre de la protection sociale Vague 3

Baromètre de la protection sociale Vague 3 pour Baromètre de la protection sociale Vague 3-2 ème conférence nationale de la protection sociale - Contacts : Frédéric Dabi Directeur Général Adjoint de l Ifop 10 avril 2013 Note méthodologique Etude

Plus en détail

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants DOSSIER DE PRESSE L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants PARIS Mercredi 29 février 2012 Communiqué de presse p.2 L Association Française des AIDANTS

Plus en détail

-Monsieur le Représentant de la Coopération Néerlandaise, chef de file des Partenaires Techniques et Financiers du PRODESS ;

-Monsieur le Représentant de la Coopération Néerlandaise, chef de file des Partenaires Techniques et Financiers du PRODESS ; ALLOCUTION DU MDSSPA A L OUVERTURE DES TRAVAUX DES JOURNEES DE CONCERTATION SUR UNE STRTATEGIE D EXTENSION DE LA MUTUALITE AU MALI (21 au 23 janvier 2010) --------------------------------------------------

Plus en détail

NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE

NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE 22 mai 2013 Préambule La fédération COORACE a pris connaissance du rapport IGAS-IGF relatif au financement du secteur de l insertion par

Plus en détail

CMUC OU ACS PEUT-ÊTRE Y AVEZ VOUS DROIT?

CMUC OU ACS PEUT-ÊTRE Y AVEZ VOUS DROIT? Des aides existent pour financer votre complémentaire santé. CMUC OU ACS PEUT-ÊTRE Y AVEZ VOUS DROIT? Parlez-en avec votre conseiller. SANTÉ PRÉVOYANCE PRÉVENTION CMUC OU ACS LA MUTUELLE FAMILIALE VOUS

Plus en détail

Les 21 et 22 novembre 2014

Les 21 et 22 novembre 2014 Présentation du 1 er Salon virtuel des mobilités Contexte du projet Le Collectif Ville Campagne et Evid@nce (Marque Innov 3d) ont choisi d unir leurs compétences et ressources pour réaliser et animer le

Plus en détail

Pour assurer votre protection, nous sommes plus que complémentaire

Pour assurer votre protection, nous sommes plus que complémentaire Pour assurer votre protection, nous sommes plus que complémentaire Edition 2013 Composition du Groupe AGRICA Le Groupe AGRICA comprend : une Association sommitale Groupe AGRICA, qui définit la politique

Plus en détail

Mise en conformité de vos régimes santé, et prévoyance, êtes-vous prêts!

Mise en conformité de vos régimes santé, et prévoyance, êtes-vous prêts! GRAS SAVOYE I CONSEIL & COURTAGE EN ASSURANCES Mise en conformité de vos régimes santé, et prévoyance, êtes-vous prêts! Votre entreprise dispose d un régime complémentaire de protection sociale (frais

Plus en détail

La dépendance en France, un enjeu sociétal majeur dans lequel Crédit Agricole Assurances est pleinement engagé

La dépendance en France, un enjeu sociétal majeur dans lequel Crédit Agricole Assurances est pleinement engagé Communiqué de presse Paris, le 3 septembre 2012 La dépendance en France, un enjeu sociétal majeur dans lequel Crédit Agricole Assurances est pleinement engagé Vers l Autonomie, la nouvelle offre dépendance

Plus en détail

Formations des militants et élus mutualistes en entreprise

Formations des militants et élus mutualistes en entreprise Formations des militants et élus mutualistes en entreprise Programme 2014 1 Formations UNME Programme 2014 Parce que la formation des délégués et administrateurs mutualistes reste plus que jamais une obligation

Plus en détail

Groupe MGC. Ensemble, partageons l énergie mutualiste. www.groupemgc.fr

Groupe MGC. Ensemble, partageons l énergie mutualiste. www.groupemgc.fr Groupe MGC Ensemble, partageons l énergie mutualiste www.groupemgc.fr G R O U P E Un système de santé en pleine mutation Le marché des complémentaires santé est aujourd hui en pleine mutation. L ultra

Plus en détail

1. Réactions des participants suite aux éléments de synthèses des ateliers et rencontres de sites

1. Réactions des participants suite aux éléments de synthèses des ateliers et rencontres de sites ATELIER «Besoins de la vie étudiante» du 22 février 2011 1. Réactions des participants suite aux éléments de synthèses des ateliers et rencontres de sites Axe de réflexion : Les manques sur le campus Différents

Plus en détail

Association des Secrétaires Généraux des Chambres de Métiers et de l Artisanat

Association des Secrétaires Généraux des Chambres de Métiers et de l Artisanat Page 1 / 5 Association des Secrétaires Généraux des Chambres de Métiers et de l Artisanat Conseil d Administration du 14 janvier 2011 à 9 H 30 à Annecy Les Secrétaires Généraux présents : Anne-Catherine

Plus en détail

Chambre Régionale de l Economie Sociale et Solidaire. L Economie. Sociale et Solidaire. Annemasse. 20 janvier 2010

Chambre Régionale de l Economie Sociale et Solidaire. L Economie. Sociale et Solidaire. Annemasse. 20 janvier 2010 Chambre Régionale de l Economie Sociale et Solidaire L Economie Sociale et Solidaire Annemasse 20 janvier 2010 1 Sommaire L économie sociale et solidaire : une autre culture d entreprendre Les entreprises

Plus en détail

PROBLEMATIQUE DE L ASSURANCE

PROBLEMATIQUE DE L ASSURANCE PROBLEMATIQUE DE L ASSURANCE Août 2003 80, rue Paradis 13006 Marseille 04 91 33 39 86 : 04 91 54 15 09 v.c.m@wanadoo.fr CONTEXTE DU DEBAT En premier lieu, il faut procéder à un certain nombres de rappels

Plus en détail

La complémentaire santé des salariés de la CCN du Sport

La complémentaire santé des salariés de la CCN du Sport La complémentaire santé des salariés de la CCN du Sport Une complémentaire santé obligatoire pour les salariés de la CCN du Sport L accord du 6 Novembre 2015 instaure un régime frais de santé. À compter

Plus en détail