Statistiques. A) Vocabulaire. B) Caractéristiques de position et de dispersion.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Statistiques. A) Vocabulaire. B) Caractéristiques de position et de dispersion."

Transcription

1 Statstques A) Vocabulare. Poulaton et ndvdu : La oulaton est l ensemble des ndvdus sur lequel vont orter les observatons. Caractère : Le caractère est la rorété étudée. Le caractère est qualtatf s l n est as une valeur numérque. Le caractère est quanttatf s l eut être mesuré : ) l est dscret s l ne rend que des valeurs solées (en général entères). ) l est contnu s l eut rendre toutes les valeurs dans un ntervalle donné. Modaltés : Les modaltés sont les valeurs rses ar le caractère. Effectfs et fréquences : L effectf d une modalté est le nombre d ndvdus résentant cette modalté. La fréquence d une modalté est le raort entre l effectf de cette modalté et l effectf total de la oulaton. Une fréquence est donc un nombre comrs entre 0 et (elle eut auss être donnée en ourcentage). La somme de toutes les fréquences est (00 avec les ourcentages). Fréquence (ou effectf) cumulée crossante : La fréquence cumulée crossante d'une valeur est la somme des fréquences des valeurs qu lu sont nféreures ou égales. B) Caractérstques de oston et de dserson.. Caractérstques de oston. a) Mode : Le mode est la valeur du caractère ayant le lus grand effectf. Dans le cas de réartton en classe, on arle de classe modale. b) La médane : La médane est la valeur du caractère qu artage l effectf total en deux artes de même effectf. On consdère une sére de données rangées dans l ordre crossant. Dans le cas d un caractère dscret, s : l effectf total est mar : la médane est la valeur du caractère stuée au mleu de la sére. l effectf total est ar, la médane est la moyenne des deux valeurs centrales. Dans le cas d un caractère contnu : la médane eut être obtenue ar lecture, sur le olygone des effectfs cumulés crossants, de l abscsse du ont ayant our ordonnée N (N étant l effectf total). c) La moyenne : S x ; x ;...; x sont les valeurs du caractère étudé et n ; n ;...; n les effectfs corresondants, nx + n x n x la moyenne de la sére statstque est : x =. n + n n S la sére statstque est contnue, x est le centre de chacune des classes. Année ère S3

2 Exemle : La réartton des accdents cororels de la route selon les heures de la journée est décrte ar le tableau suvant, our l'année 999. Classe modale : [8; [. Calcul de la moyenne : on rend le centre de chacune des classes. 4550, , , , ,5 x = = On calcule les effectfs cumulés crossants assocés à cette sére. Médane : Lecture sur le olygone des effectfs cumulés crossants. Quartles : Lectures sur le olygone des effectfs cumulés crossants. Afn de détermner la médane on se lace à la moté de l effectf total à savor usque nous sommes c en résence d un olygone des effectfs cumulés crossants. Afn de détermner la médane sur un olygone des fréquences cumulées crossantes on se lace à 50% our effectuer la lecture grahque. Année La médane est l abscsse du ont du olygone ayant our ordonnée 40000, c on obtent envron 0. Afn de détermner les quartles on se lace au quart (res aux tros-quarts) de l effectf total à savor 0000 (res 60000) our effectuer la lecture grahque. Afn de détermner les quartles sur le olygone des fréquences cumulées crossantes on se lace à 5% (res 75%) our effectuer la lecture grahque. ère S3

3 . Caractérstques de dserson. a) Etendue : L étendue d une sére statstque est la dfférence entre la lus grande et la lus ette valeur du caractère (dans le cas d un caractère quanttatf dscret). b) Quartles : On consdère une sére de données rangées dans l ordre crossant. Les quartles sont des données de la sére qu la artagent en quatre artes à eu rès de même effectf. Le remer quartle est noté Q rerésente les 5 remers ourcents de la sére. Le trosème quartle est noté Q 3 rerésente les 75 remers ourcents de la sére. L effectf total est dvsble ar 4 : On consdère une sére de 60 données (ar exemle) rangées dans l ordre crossant. 60 = 5 donc Q est la 5 ème donnée de cette sére = 45 donc Q 3 est la 45 ème donnée de cette sére. 4 L effectf total n est as dvsble ar 4 : On consdère une sére de 4 données (ar exemle) rangées dans l ordre crossant. 4 = 0,5 donc Q est la ème donnée de cette sére = 30,75 donc Q 3 est la 3 ème donnée de cette sére. 4 Dans le cas contnu on se reortera au olygone des fréquences (ou effectfs) cumulées crossantes afn d y lre les abscsses des onts corresondants resectvement au quart et au tros-quarts de l ordonnée maxmale. c) Intervalle et écart nterquartles : L'ntervalle [ Q ; Q 3 ] est aelé l'ntervalle nterquartle. L'écart Q3 Q est aelé l'écart nterquartle. d) Dagramme en boîte ou dagramme à moustaches ou boîte à moustaches : étendue 0 valeur mnmale er quartle médane moyenne 3 ème quartle valeur maxmale Remarque : Ce dagramme est auss arfos aelé dagramme de Tukey (du nom du statstcen amércan John Wlder Tukey (95 000)). Année ère S3

4 3. Varance et écart-tye. On consdère la sére statstque suvante et on note x sa moyenne : Valeur x x x x Effectf n n n n Fréquences f f f f Total N Défntons : La varance d une sére statstque donnée mesure la dserson de la sére ar raort à sa moyenne x. La varance est la moyenne des carrés des écarts ar raort à la moyenne. n ( x x) n ( x x) La varance de cette sére statstque est le réel : V =. N L écart-tye est la racne carrée de la varance : σ = V. La lettre σ se lt «sgma». Prorétés : Autres formules our calculer la varance La varance de cette sére statstque est le réel : ( ) n x n x V = x. N V = f x x f x x. La varance de cette sére statstque est le réel : ( ) ( ) Remarque : On eut asément obtenr ces formules mas nous ne les démontrerons as c sauf s certans érouvent des dffcultés à les établr. Notatons : Autre façon d écrre les formules de la varance La varance de cette sére statstque est le réel : V = n ( x x) La varance de cette sére statstque est le réel : V N = = n x N = La varance de cette sére statstque est le réel : V = f ( x x) x = = = Remarque : Ces calculs seront le lus souvent réalsés ar la calculatrce! 4. Résumé d une sére statstque... f x x On résume souvent une sére statstque ar une mesure de tendance centrale assocée à une mesure de dserson. Deux chox sont couramment roosés : le coule moyenne et écart-tye ( ; σ ) aux valeurs extrêmes. le coule médane écart nterquartle ( ; Q Q ) détermnaton est mons ratque. x qu a l nconvénent d assocer deux mesures sensbles med qu a mons de défaut mas dont la 3. Année ère S3

5 Exercce n : Javelot. ) La classe de termnale B asse l évaluaton de l éreuve de sort au lancer de javelot. Voc les dfférentes erformances relevées (en mètres) : ) A l ade de la calculatrce, donner la moyenne et l écart tye de cette sére statstque arronds au centème rès. 3) On admet dans cette queston que la moyenne des lancers des élèves de la termnale B est de 39m et que cette classe est comosée de 6 élèves. A la fn de son évaluaton, le rofesseur remarque que la termnale A ossède une moyenne de 35m et que les deux classes ensembles ossèdent une moyenne générale de 36,6m. Détermner le nombre d élèves résents dans la classe de termnale A. 4) Lors du blan de l éreuve, on a rassemblé les résultats des quatre classes de termnales dans le tableau c-dessous : a) Comléter, dans le tableau, les lgnes des fréquences et des fréquences cumulées crossantes en arrondssant les résultats au centème rès. b) Dans le reère c-dessous, tracer le olygone des fréquences cumulées crossantes : c) Grahquement, détermner la valeur de la médane et des quartles (on lassera résent les trats de constructon). Année ère S3

6 Exercce n : Prx du téléhone ortable. Dans un lycée, on a nterrogé 400 élèves sur le rx de leur téléhone ortable. Les résultats sont regroués dans l hstogramme c-dessous dont l axe horzontal est gradué en centanes d euros. ) Recoer et comléter le tableau c-dessous. ) Tracer la courbe des fréquences cumulées crossantes corresondant à cette sére. 3) Dans la sute, toutes les valeurs seront données en euros. a) Lre les quartles et la médane et calculer l écart nterquartle. b) Tracer le dagramme en boîte. c) Calculer la moyenne et l écart-tye. Pour cela, on assmlera chaque classe à la moyenne de ses bornes. d) Du coule moyenne-écart-tye et médane-écart nterquartle, quel résumé ntéressera le lus : un fabrcant de ortable mleu de gamme cherchant à fxer le rx de son rochan modèle? un organsme étudant les dsartés d équement entre les dfférents élèves. ère S3 Année 05 06

7 Exercce n 3 : IMC. Une enquête a été menée aurès d un échantllon de 000 ersonnes (600 hommes et 400 femmes) afn d étuder un des facteurs rédsosant aux affectons cardo-vasculares. Pour chaque ersonne, on défnt l ndce de masse cororelle, noté IMC, qu se calcule de la P manère suvante : IMC = où P est la masse (en kg ) et T est la talle (en m ) de la T ersonne. Pour un IMC strctement suéreur à chez la femme et strctement suéreur à 3 chez l homme, la ersonne est déclarée «à rsque élevé». On a rerésenté ar le dagramme en boîte corresondant à l IMC des 600 hommes de cette étude : ) Dans cette queston, on s ntéresse à la sére statstque formée ar les 600 hommes de l étude. a) Donner l étendue, la médane et les quartles de cette sére. b) Au vu du dagramme et en justfant chaque réonse, réondre au vra ou faux à chacune des deux affrmatons suvantes : A : mons de 0% des hommes sont déclarés «à rsque élevé» : B : au mons 5% des hommes sont déclarés comme n étant as «à rsque». ) Dans cette queston, on s ntéresse aux IMC des 400 femmes de l échantllon ntal. On a obtenu le tableau suvant : a) Comléter, dans le tableau récédent, la lgne des effectfs cumulés crossants. b) Détermner le remer quartle, la médane, le trosème quartle et l étendue de cette sére. c) Calculer l écart tye de cette sére. d) Tracer, en utlsant la graduaton donnée, un dagramme en boîte our cette sére e) Peut-on affrmer, au vu des résultats, que le ourcentage des femmes déclarées comme n étant as «à rsque» est suéreur à celu des hommes? Justfer. Année ère S3

8 Exercce n 4 : Interrogaton sur les dérvées. Voc les notes obtenues ar la S A lors d une nterrogaton sur les dérvées : 7, , , ,5 8, ,5 6 7,5 5,5 8 5,5,5. ) A l ade de la calculatrce, donner la moyenne et l écart tye de cette sére statstque arronds au centème rès. ) Détermner le remer quartle, la médane et le trosème quartle. 3) Tracer dans le reère c-dessous le dagramme en boîtes : Réondre aux questons suvantes : a) Dans quelle(s) classe(s) au mons 50% des élèves a une note nféreure à 9? b) Dans quelle(s) classe(s) au mons le quart des élèves a une note nféreure à 7? c) Donner l étendue et l écart nterquartle our ces deux classes? d) Comarer le quart des melleurs élèves dans chacune des classes. Exercce n 5 : Aculteur Un aculteur amateur fat le blan en 008 de la roducton de mel de ses ruches. Pour chacune d elles, l note la quantté de mel rodute (en kg). Il obtent les résultats c-dessous. ) Détermner la médane et les quartles et l écart tye de cette sére. ) Calculer la quantté totale de mel rodute. 3) Calculer la roducton moyenne ar ruche (arrondr au dxème). 4) L aculteur a retrouvé le dagramme en boîtes qu l avat établ our l année 007. a) Tracer le dagramme en boîtes de la sére récédente au-dessus de celu-c. b) En 007, à quel ourcentage eut-on estmer la art du nombre de ruches ayant rodut 5 kg ou lus de mel? 0 kg ou mons de mel? c) À l ade des deux dagrammes en boîte, comarer les roductons des deux années. Année ère S3

9 Exercce n 6 : Effcacté d un médcament. On mesure la quantté d'une certane molécule M dans le sang, sur un groue de 40 ndvdus souffrant d'une même malade P. Ces ndvdus sont réarts au hasard en deux groues : un groue A de 0 ndvdus qu reçovent un lacebo. un groue B de 0 ndvdus qu reçovent un tratement. La quantté est mesurée en µ g / L (mcrogramme ar ltre). Parte A : Etude du groue A. Le tableau c-dessous donne les résultats obtenus our le Groue A. ) Calculer la moyenne et l écart-tye arronde de cette sére de notes. ) Calculer la médane, le remer et le trosème quartle de cette sére de note. 3) Calculer l étendue et le mode de cette sére. 4) Quel est le mode de cette sére? 5) Fare aaraître sur votre calculatrce le nuage de onts assocé à cette sére statstque. 6) Construre le dagramme en boîte de cette sére et le fare aaraître sur votre calculatrce our vérfer vos résultats. 7) Pour quel ourcentage des ndvdus du groue A, la quantté mesurée est-elle dans la 45 ; 75? lage [ ] Parte B : Etude du groue B avec un caractère dscret. Les données recuelles ar le groue B ont été résumées dans le dagramme en boîte tracé cdessous : ) Détermner le remer et le trosème quartle. ) Détermner l étendue de cette sére et une valeur arochée de la médane. 3) Détermner aroxmatvement our quel ourcentage des ndvdus du groue B la quantté mesurée est-elle dans la lage [30 ; 60]? 4) Quel semble être l'effet du tratement sur les ndvdus du groue B ar comarason avec ceux du groue A? Année ère S3

10 Exercce n 7 : Ecole de journalsme. Le drecteur d une école de journalsme cherche à comarer ses deux dernères romotons. Il obtent : ) Tracer les dagrammes en boîte de ces quatre séres sur le même grahque. ) Comarer les résultats en franças et hstore de chacune des romotons. 3) Comarer les résultats en franças, us en hstore d une romoton sur l autre. 4) Les résultats récédents sont-ls confrmés ar le coule moyenne-écart-tye? Exercce n 8 : Fabrque des fers cylndrques. Une machne fabrque des fers cylndrques our le béton armé de damètre théorque 5mm. On contrôle le fonctonnement de la machne en rélevant un échantllon de 00 èces au hasard dans la fabrcaton. Les mesures des damètres ont donné les résultats suvants à 0,mm rès : Année On note x la moyenne de cette sére et σ son écart-tye. On estme que la machne a un fonctonnement "normal" s : l étendue de la sére reste nféreure à 0 % de la valeur moyenne. l écart entre la moyenne et la médane est nféreur à 0,. 95 % des damètres au mons sont dans l ntervalle [ x σ ; x + σ]. Cette machne a-t-elle un fonctonnement «normal»? ère S3

11 Exercce n 9 : Paradoxe de Smson. Un laboratore harmaceutque étude l'effcacté de deux médcaments contre le Cancer. Voc les résultats du Pr. Lauret : ) Calculer f ( A) et ( B) f les fréquences de succès resectves des médcaments A et B. Le Pr. Bas a fat de son côté une autre étude et l uble les résultats suvants : f les fréquences de succès resectves des médcaments A et B. 3) Quel médcament vous semble le lus effcace? 4) Les rofesseurs Lauret et Bas décdent de ubler leurs résultats en unssant leur test. Comléter le tableau c-dessous : ) Calculer f ( A) et ( B) 5) Calculer f ( A) et ( B) l'ensemble de l'étude. 6) Confrmez-vous les résultats du 3)? f les fréquences de succès resectves des médcaments A et B de Exercce n 0 : ellcules hotograhques. Quand on rerésente une sére statstque ar un dagramme en bâtons ou un hstogramme et que celu-c est quas symétrque en forme de cloche, on eut enser que les données sont gaussennes. Dans ce cas, envron 95 % des valeurs se trouvent dans l ntervalle [ x σ ; x + σ ], aelé lage de normalté au nveau de confance de 95 %. Un fabrcant de ellcules hotograhques a fat mesurer la sensblté (sur l échelle ISO) d un échantllon de 000 ellcules rélevées dans sa roducton. Il obtent les résultats suvants : ) Rerésenter, sur le reère donné age suvante) cette sére ar un dagramme en bâtons. ) Que eut-on enser du tye de données de cette sére? 3) Détermner l ntervalle [ x σ ; x + σ ]. 4) Quel ourcentage des valeurs aartent à cet ntervalle? 5) Est-ce cohérent avec le modèle roosé à la queston )? Année ère S3

12 Année ère S3

Chaque élément de la population étudiée est : une unité statistique ou un individu (élève, pièce fabriquée, trajet journalier)

Chaque élément de la population étudiée est : une unité statistique ou un individu (élève, pièce fabriquée, trajet journalier) htt://maths-scences.fr STATISTIQUES I) Le vocabulare utlsé en statstques ) Caractère d une oulaton Les outls et les méthodes des études statstques s alquent à des ensembles d éléments nommés oulatons (exemle

Plus en détail

3) Calculer le pourcentage de personnes ayant entre 30 et 50 ans.

3) Calculer le pourcentage de personnes ayant entre 30 et 50 ans. http://maths-scences.fr EXERCICES SUR LES STATISTIQUES Exercce 1 Un concessonnare automoble étude l âge des acheteurs de votures de son garage. Deux documents ncomplets (un tableau et un hstogramme) rendent

Plus en détail

(D après sujet de BEP Secteur 6 Groupement interacadémique II Session juin 2005)

(D après sujet de BEP Secteur 6 Groupement interacadémique II Session juin 2005) EXERCICES SUR LES STATISTIQUES Exercce 1 Un commerçant effectue des lvrasons de fuel pour les chaudères. La répartton des volumes dstrbués à chaque lvrason s effectue selon le tableau suvant : Volumes

Plus en détail

Banque d exercices pour le cours de "mise à niveau" de statistique de M1 AgroParisTech

Banque d exercices pour le cours de mise à niveau de statistique de M1 AgroParisTech Banque d exercces pour le cours de "mse à nveau" de statstque de M1 AgroParsTech Instructons pour les exercces 1. Lorsque ren n est précsé, on suppose que la dstrbuton étudée est gaussenne. Pour les exercces

Plus en détail

TD 1. Statistiques à une variable.

TD 1. Statistiques à une variable. Danel Abécasss. Année unverstare 2010/2011 Prépa-L1 TD de bostatstques. Exercce 1. On consdère la sére suvante : TD 1. Statstques à une varable. 1. Calculer la moyenne et l écart type. 2. Calculer la médane

Plus en détail

f i (Fréquence) 0,1 0,2 0,1 0,2 effectifs cumulés croissants n x

f i (Fréquence) 0,1 0,2 0,1 0,2 effectifs cumulés croissants n x Habb Gammar Statstques I- Séres statstques à une varable :. Exemles : Tableau : Dans un groue de dx élèves, voc les notes à un devor :, 4, 6, 6, 0, 7, 9,, 9,. Cette sére de note est une sére statstque

Plus en détail

STATISTIQUES. Dans ce chapitre, on considère des séries à caractères quantitatifs discrètes ou continues.

STATISTIQUES. Dans ce chapitre, on considère des séries à caractères quantitatifs discrètes ou continues. STATISTIQUES Dans ce chatre, on consdère des séres à caractères quanttatfs dscrètes ou contnues. 1- Notatons x 1, x 2,, x sont les valeurs du caractère ou les centres des classes s ces valeurs sont regrouées

Plus en détail

Ajustement affine par les moindres carrés

Ajustement affine par les moindres carrés 1. Nveau Termnales STG et ES Ajustement affne par les mondres carrés 2. Stuaton-problème proposée Introducton à la méthode des mondres carrés. 3. Support utlsé Tableur et calculatrce. 4. Contenu mathématque

Plus en détail

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 ECO - SESSION 1 - Correction - Minimum Moyenne Ecart-type

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 ECO - SESSION 1 - Correction - Minimum Moyenne Ecart-type EAME FIAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 ECO - SESSIO 1 - Correcton - Exercce 1 : 1) Questons à Chox Multples (QCM). Cochez la bonne réponse Classer ces statstques selon leur nature (ndcateur de poston

Plus en détail

Analyse Numérique - Projet A rendre au plus tard le jour de l examen final, en Janvier 2010.

Analyse Numérique - Projet A rendre au plus tard le jour de l examen final, en Janvier 2010. Master 1ère année de Mathématques Analyse Numérque - Projet A rendre au plus tard le jour de l examen fnal, en Janver 2010. CMI, Unversté de Provence Année 2009-2010 Ce qu vous est demandé : Rédger les

Plus en détail

STATISTIQUE AVEC EXCEL

STATISTIQUE AVEC EXCEL STATISTIQUE AVEC EXCEL Excel offre d nnombrables possbltés de recuellr des données statstques, de les classer, de les analyser et de les représenter graphquement. Ce sont prncpalement les tros éléments

Plus en détail

Chapitre 3 Analyse statistique de données Première S

Chapitre 3 Analyse statistique de données Première S Chatre Analyse statstque de données Premère S Le vocabulare relatf au statstques La statstque est la scence qu consste à réunr des données chffrées, à les analyser, à les crtquer Une étude statstque se

Plus en détail

Remboursement d un emprunt par annuités constantes

Remboursement d un emprunt par annuités constantes Sére STG Journées de formaton Janver 2006 Remboursement d un emprunt par annutés constantes Le prncpe Utlsaton du tableur Un emprunteur s adresse à un prêteur pour obtenr une somme d argent (la dette)

Plus en détail

À partir de la demi-période comprise entre les points C et D de la figure 2, mesurer u L, de la bobine. calculer et en déduire la valeur de L.

À partir de la demi-période comprise entre les points C et D de la figure 2, mesurer u L, de la bobine. calculer et en déduire la valeur de L. se 2004 ÉTUD XPÉIMNTL D'UN BOBIN (6 ponts) 1.5. On néglge dans la sute le terme fasant ntervenr r dans l'expresson de u L ans que les arronds des crêtes de l'ntensté. 1 - Détermnaton expérmentale de l'nductance

Plus en détail

CHAPITRE 1 : Distribution statistique à une dimension

CHAPITRE 1 : Distribution statistique à une dimension Chatre1 : Dstrbuton Statstque à une dmenson I.H.E.T de Sd Dhr CHAPITRE 1 : Dstrbuton statstque à une dmenson Secton 1 : Vocabulare élémentare de la statstque descrtve 1. Poulaton et ndvdu Dénton On aelle

Plus en détail

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 3

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 3 UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV Lcence 3 ère année Econome - Geston Année unverstare 2006-2007 Semestre 2 Prévsons Fnancères Travaux Drgés - Séances n 3 «Les Crtères Fondamentaux des Chox d Investssement»

Plus en détail

Utilisation du symbole

Utilisation du symbole HKBL / 7 symbole sgma Utlsaton du symbole Notaton : Pour parler de la somme des termes successfs d une sute, on peut ou ben utlser les pontllés ou ben utlser le symbole «sgma» majuscule noté Par exemple,

Plus en détail

Ch 4 Séries statistiques à une dimension Définitions et représentation graphique

Ch 4 Séries statistiques à une dimension Définitions et représentation graphique Ch 4 Séres statstques à une dmenson Défntons et représentaton graphque Termnologe Ensemble étudé = populaton Eléments de cet ensemble = ndvdus ou untés Attrbut consdéré = caractère qu peut être qualtatf

Plus en détail

Généralités sur les fonctions 1ES

Généralités sur les fonctions 1ES Généraltés sur les fonctons ES GENERALITES SUR LES FNCTINS I. RAPPELS a. Vocabulare Défnton Une foncton est un procédé qu permet d assocer à un nombre x appartenant à un ensemble D un nombre y n note :

Plus en détail

Corrélation et régression linéaire

Corrélation et régression linéaire Corrélaton et régresson lnéare 1. Concept de corrélaton. Analyse de régresson lnéare 3. Dfférences entre valeurs prédtes et observées d une varable 1. Concept de corrélaton L objectf est d analyser un

Plus en détail

Editions ENI. Excel 2013. Collection Référence Bureautique. Extrait

Editions ENI. Excel 2013. Collection Référence Bureautique. Extrait Edtons ENI Collecton Référence Bureautque Extrat Tableaux de données Tableaux de données Créer un tableau de données Un tableau de données, auss appelé lste de données (dans les ancennes versons d Excel),

Plus en détail

Statistiques. sont les valeurs du caractère étudié et n ; n ; 1 2. correspondants, la moyenne de la série statistique est : x =

Statistiques. sont les valeurs du caractère étudié et n ; n ; 1 2. correspondants, la moyenne de la série statistique est : x = Statstques A) Vocabulare d une sére statstque. Poulaton et ndvdu : La oulaton est l ensemble des ndvdus sur lequel vont orter les observatons. Caractère : Le caractère est la rorété étudée. Le caractère

Plus en détail

Exercices d algorithmique

Exercices d algorithmique Exercces d algorthmque Les algorthmes proposés ne sont pas classés par ordre de dffculté Nombres Ecrre un algorthme qu renvoe la somme des nombre entre 0 et n passé en paramètre Ecrre un algorthme qu renvoe

Plus en détail

Indicateurs de compétitivité- prix et de performances à l exportation

Indicateurs de compétitivité- prix et de performances à l exportation Décembre 2009 Indcateurs de compéttvté- prx et de performances à Méthodologe Les ndcateurs présentés dans ce document vsent à mesurer en temps réel l évoluton des parts de marché des prncpaux exportateurs

Plus en détail

TES - Accompagnement: Probabilités conditionnelles,, variable aléatoire et loi binomiale

TES - Accompagnement: Probabilités conditionnelles,, variable aléatoire et loi binomiale TS - ccompagnement: Probabltés condtonnelles,, varable aléatore et lo bnomale xercce 1 'asthme est une malade nflammatore chronque des voes respratores en constante augmentaton. n France, les statstques

Plus en détail

Méthodologie version 1, juillet 2006

Méthodologie version 1, juillet 2006 Méthodologe verson, ullet 2006 Tendances Carbone résente chaque mos sx groues d ndcateurs :. Synthèse du mos 2. Clmat 3. Actvté économque. Energe 5. Envronnement nsttutonnel 6. Tableau de bord Ce document

Plus en détail

Commande MPPT et Contrôle d un Système Photovoltaïque par la Logique Floue

Commande MPPT et Contrôle d un Système Photovoltaïque par la Logique Floue Commande MPPT et Contrôle d un Système Photovoltaïque ar la Logque Floue Z. Ayache, A. Bendaoud, H. Slman, B. Benazza, H. Mloud, A. Bentaallah 1 Laboratore IRECOM, Unversté Djlal Labès Sd Bel Abbès 22,

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Réublque Algérenne Démocratque et Poulare Mnstère de l Ensegnement Suéreur et de la Recherche Scentfque Unversté Mouloud Mammer de Tz-Ouzou MEMOIRE DE MAGISTER En Automatque Oton : Automatque des Systèmes

Plus en détail

Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amiens.fr/pedagogie/maths/new/ue2007/synthese_atelier_annette_alain.

Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amiens.fr/pedagogie/maths/new/ue2007/synthese_atelier_annette_alain. Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amens.fr/pedagoge/maths/new/ue2007/synthese_ateler_annette_alan.pdf 1 La règle du jeu Un drecteur de casno se propose d nstaller le

Plus en détail

Chap.3 : Statistique descriptive. Analyse de données.

Chap.3 : Statistique descriptive. Analyse de données. Chap3 : Statstque descrptve Analyse de données I Vocabulare La statstque a pour but la collecte, l analyse et l nterprétaton des observatons relatves à des phénomènes collectfs Une étude statstque comprend

Plus en détail

(Licence L1 /Durée 3H) Stand d étude de l'effort tranchant dans une poutre Règle Des accroches poids

(Licence L1 /Durée 3H) Stand d étude de l'effort tranchant dans une poutre Règle Des accroches poids (Lcence L1 /Durée 3H) Objectfs : Se famlarser avec l apparel d étude de l'effort tranchant dans une poutre (les pèces consttutves, mode d emplo...) Ben matrser les étapes qu mènent à l élaboraton des dfférents

Plus en détail

) = n. ) = 2n. D - Inférence Statistique - Estimation et Tests d hypothèses 5. Tests du Khi-deux (non paramétrique) Loi du Chi-deux (χ 2 n

) = n. ) = 2n. D - Inférence Statistique - Estimation et Tests d hypothèses 5. Tests du Khi-deux (non paramétrique) Loi du Chi-deux (χ 2 n 5. Tests du Kh-deux (non paramétrque) Lo du Ch-deux (χ n ) à n degrés de lberté (ddl) S X 1, X,..., X n, sont n varables ndépendantes, suvant toutes une lo normale N (0,1), la varable χ n = X 1 + X + +

Plus en détail

Impact de la chirurgie sur une cohorte d adultes d souffrant d éd. épilepsie partielle pharmacorésistante

Impact de la chirurgie sur une cohorte d adultes d souffrant d éd. épilepsie partielle pharmacorésistante Impact de la chrurge sur une cohorte d adultes d souffrant d éd éplepse partelle pharmacorésstante sstante: Analyse par score de propenson 4 ème Conférence Francophone d Epdémologe Clnque - Congrès thématque

Plus en détail

POTENTIEL CHIMIQUE D UN CONSTITUANT PHYSICO-CHIMIQUE

POTENTIEL CHIMIQUE D UN CONSTITUANT PHYSICO-CHIMIQUE JL 2005-2006 2 PC HdB CHAPITRE 2 POTENTIEL CHIMIQUE D UN CONSTITUANT PHYSICO-CHIMIQUE Le otentel chmque d un consttuant hyscochmque est, comme nous l avons ndqué, la dérvée artelle de l enthale lbre ar

Plus en détail

CHAPITRE 2. La prévision des ventes

CHAPITRE 2. La prévision des ventes CHAPITRE La prévson des ventes C est en foncton des prévsons de ventes que l entreprse détermne la producton, les achats et les nvestssements nécessares. La prévson des ventes condtonne l ensemble de la

Plus en détail

Module de statistiques

Module de statistiques Module de statstques On utlsera les exemples suvants dans tout le chaptre : Exemple 1 : Dans une maternté, on a référencé les pérmètres crânens à la nassance de 290 nouveaux nés. Pérmètre ( en cm ) 32

Plus en détail

Détection et suivi de visages par Support Vector Machine robustes aux changements d échelle

Détection et suivi de visages par Support Vector Machine robustes aux changements d échelle Détecton et suv de vsages par Support Vector Machne robustes au changements d échelle Lonel CARMINATI Drectrce de Thèse : Jenny Benos-Pneau Projet Analyse et Indeaton Vdéo lcarmna@labr.fr http://www.labr.fr/recherche/imageson/aiv/

Plus en détail

C.P.G.E-TSI-SAFI Redressement non commandé 2006/2007

C.P.G.E-TSI-SAFI Redressement non commandé 2006/2007 C.P.G.E-TSI-SAFI edressement non commandé 2006/2007 edressement non commandé Introducton : es réseaux et les récepteurs électrques absorbent de l énerge sous deux formes, en contnus ou en alternatfs. Pour

Plus en détail

Langages Formels, Calculabilité, Complexité: Travail de rédaction. Pavages et indécidabilité

Langages Formels, Calculabilité, Complexité: Travail de rédaction. Pavages et indécidabilité Langages Formels, Calculabilité, Comlexité: Travail de rédaction. Pavages et indécidabilité Matthieu SOLNON Vendredi 18 Janvier 2007 Table des matières 1 Introduction 1 2 Définition du roblème 2 2.1 Aroche

Plus en détail

Extraction et dosage par CLHP de la caféine contenue dans le Coca-Cola

Extraction et dosage par CLHP de la caféine contenue dans le Coca-Cola Extracton et dosage par CLHP de la caféne contenue dans le Coca-Cola La caféne est le composant du café et du thé qu stmule le cortex cérébral. On trouve également la caféne dans les granes des plants

Plus en détail

Traitement probabiliste de l information

Traitement probabiliste de l information Maths 4: Probablté et Statstques (00/0) Zendagu Maths 4 : Probabltés et Statstques Inttulé du domane Scences et Technologe Année ème année Annuel ou semestrel Semestrel Unté d ensegnement UEM3 Méthodologe

Plus en détail

Valeur absolue et fonction valeur absolue Cours

Valeur absolue et fonction valeur absolue Cours Valeur absolue foncton valeur absolue Cours CHAPITRE 1 : Dstance entre deu réels 1) Eemples prélmnares 2) Défnton 3) Proprétés CHAPITRE 2 : Valeur absolue d un réel 1) Défnton 2) Proprétés CHAPITRE 3 :

Plus en détail

Il fournit un complément d information au document du BSIF que voici :

Il fournit un complément d information au document du BSIF que voici : Préavs REMARQUE* Objet : ttre des garantes de fonds dstncts des socétés d assurance-ve qu utlsent les facteurs prescrts Catégore : Captal Date : Le présent préavs décrt une méthode factorelle alternatve

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE

REPUBLIQUE TUNISIENNE REPUBLIQUE TUNISIENNE ETUDE D EVALUATION DES MECANISMES DE FINANCEMENT DE LA MICRO-ENTREPRISE VOLUME II : ANNEXE TECHNIQUE MOYEN-ORIENT ET AFRIQUE DU NORD SECTEURS SOCIAUX (MNSHD) Rapport conjont de la

Plus en détail

Mathématiques Année 2009 2010 Module n 4 : Statistiques ( 2 ème partie ) 2 nde

Mathématiques Année 2009 2010 Module n 4 : Statistiques ( 2 ème partie ) 2 nde Mathématques Année 2009 2010 Module n 4 : Statstques ( 2 ème parte ) 2 nde On utlsera les eemples suvants dans tout le chaptre : Eemple 1 : Dans une maternté, on a référencé les pérmètres crânens à la

Plus en détail

est minimale pour 1 a = et b = 0.

est minimale pour 1 a = et b = 0. EXERCICE. On consdère la sére chronologque suvante : x 3 4 5 0 5 33 4 5 0 Pour chacune des deux affrmatons suvantes, dre s elle est vrae ou s elle est fausse en justfant la réponse fourne. a. Le pont moen

Plus en détail

MASTER ECONOMETRIE ET STATISTIQUE APPLIQUEE (ESA)

MASTER ECONOMETRIE ET STATISTIQUE APPLIQUEE (ESA) MASTER ECONOMETRIE ET STATISTIQUE APPLIQUEE (ESA) Unversté d Orléans Econométre des Varables Qualtatves Chaptre 3 Modèles à Varable Dépendante Lmtée Modèles Tobt Smples et Tobt Généralsés Chrstophe Hurln

Plus en détail

FRANCE METROPOLITAINE (juin 2003)

FRANCE METROPOLITAINE (juin 2003) FRANCE METROPOLITAINE (juin 200) Eercice 1 : (4 points)(correction) Commun à tous les candidats Les guichets d une agence bancaire d une petite ville sont ouverts au public cinq jours par semaine : les

Plus en détail

Chapitre 2. Caractéristiques des distributions à une variable quantitative

Chapitre 2. Caractéristiques des distributions à une variable quantitative Chapitre 2. Caractéristiques des distributions à une variable quantitative Jean-François Coeurjolly http://www-ljk.imag.fr/membres/jean-francois.coeurjolly/ Laboratoire Jean Kuntzmann (LJK), Grenoble University

Plus en détail

Chapitre 5: La programmation dynamique

Chapitre 5: La programmation dynamique Chaptre 5: La programmaton dynamque. Introducton La programmaton dynamque est un paradgme de concepton qu l est possble de vor comme une améloraton ou une adaptaton de la méthode dvser et régner. Ce concept

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2011 MATHÉMATIQUES Série : ES DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures. COEFFICIENT : 5 Ce sujet comporte 5 pages numérotées de 1 à 5. Du papier millimétré est mis à la disposition des

Plus en détail

Mesures en tension continue & alternative

Mesures en tension continue & alternative Manp. Elec.1' Mesures en tenson contnue & alternatve E1.1 BUT DE LA MANIPULATION Cette manpulaton vse prncpalement à vous famlarser avec les apparels & nstruments de mesure utlsés en électrcté. Vous apprendrez

Plus en détail

Examen : BEP ANCIENNE REGLEMENTATION Spécialité : Secteur 4

Examen : BEP ANCIENNE REGLEMENTATION Spécialité : Secteur 4 SUJET Métroole la Réunion - Mayotte Examen : BEP ANCIENNE REGLEMENTATION Sécialité : Secteur 4 Métiers de la Santé et de l Hygiène Éreuve : Coefficient : 4 Durée : 2 h Page : 1/9 Sécialité concernée :

Plus en détail

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 7 Collecte et analyse des métriques

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 7 Collecte et analyse des métriques IFT393 Qualté du logcel et métrques Chaptre 7 Collecte et aalyse des métrques Pla du cours Itroducto Qualté du logcel Théore de la mesure Mesure du produt logcel Mesure de la qualté du logcel Études emprques

Plus en détail

Plan. Gestion des stocks. Les opérations de gestions des stocks. Les opérations de gestions des stocks

Plan. Gestion des stocks. Les opérations de gestions des stocks. Les opérations de gestions des stocks Plan Geston des stocks Abdellah El Fallah Ensa de Tétouan 2011 Les opératons de gestons des stocks Les coûts assocés à la geston des stocks Le rôle des stocks Modèle de la quantté économque Geston calendare

Plus en détail

Identifie les données des situations (problèmes ou besoins) rencontrés en vue de leur traitement.

Identifie les données des situations (problèmes ou besoins) rencontrés en vue de leur traitement. Informatons de l'unté d'ensegnement Implantaton Cursus de ECAM Bacheler en Scences ndustrelles Pont vers le supéreur: Scences B1010 Cycle 1 Bloc 1 Quadrmestre 1 Pondératon 5 Nombre de crédts 5 Nombre d

Plus en détail

Séance de travaux pratiques de physique n 1

Séance de travaux pratiques de physique n 1 Séance de travaux ratiques de hysique n 1 Étude d oscillateurs forcés Résumé A. Oscillations d un ressort vertical. On mesurera la ériode de l oscillateur libre our un amortissement visqueux (eau). On

Plus en détail

Première partie. Proportionnalité. 1 Reconnaître des situations de proportionnalité... 7

Première partie. Proportionnalité. 1 Reconnaître des situations de proportionnalité... 7 Premère parte Proportonnalté 1 Reconnaître des stuatons de proportonnalté....... 7 2 Trater des stuatons de proportonnalté en utlsant un rapport de lnéarté........................ 8 3 Trater des stuatons

Plus en détail

Introduction. 1. le modèle de survie de COX utilisé par O. Brandmeyer dans son stage de Master 2 IMOI au Centre de Médecine Préventive de Nancy ;

Introduction. 1. le modèle de survie de COX utilisé par O. Brandmeyer dans son stage de Master 2 IMOI au Centre de Médecine Préventive de Nancy ; Introducton Le groupe de Bo-Statstque a eu une actvté soutenue en 2006-2007. Cette dernère s est concrétsée par des réunons de petts groupes de traval autour de thèmes de recherche partculers et par la

Plus en détail

Exercices sur la géométrie plane

Exercices sur la géométrie plane Eercces sur la géoétre plane Sot un trangle équlatéral et M un pont ntéreur au trangle n note H, K, L les projetés orthogonau respectfs de M sur les tros côtés éontrer que la soe MH + MK + ML est constante

Plus en détail

f(t) g(t)dt f²(t)dt g²(t) dt a a a

f(t) g(t)dt f²(t)dt g²(t) dt a a a PCSI Chatre 4 : Produts scalares-résumé Das ce chatre E est u -ev. Produts scalares. Défto et exemles de référeces Def: O aelle rodut scalare sur E toute alcato de E² das est bléare. est symétrque: x,ye,

Plus en détail

Exercice 1. Enoncé 1. Nombre de jours d absences. Nombre d étudiants. 1 ) Représenter graphiquement cette distribution.

Exercice 1. Enoncé 1. Nombre de jours d absences. Nombre d étudiants. 1 ) Représenter graphiquement cette distribution. Républque Tunsenne Présdence du Gouvernement Ecole Natonale d Admnstraton 4, Avenue du Dr Calmette Mutuelle-vlle 08 Tuns Tél. (+6) 848 00 Fa (+6) 794 88 www.ena.nat.tn STATISTIQUE ET CALCUL DE PROBABILITE

Plus en détail

Exercices de révision pour examen #1

Exercices de révision pour examen #1 Exercces de révson pour examen #1 Queston 1. Questons théorques. a) Nommez les courants qu exstent quand une dode est en équlbre. Courants de dffuson et de drft. b) Dessnez la structure physque réelle

Plus en détail

Cette série statistique est représentée par le nuage de points placés dans le repère. Bac Pro Secrétariat Lille 2008 Page 1 / 5

Cette série statistique est représentée par le nuage de points placés dans le repère. Bac Pro Secrétariat Lille 2008 Page 1 / 5 Le gérant d une salle de remse en forme vous demande de réalser une étude ermettant de révor la rentablté de son centre en 008, en suvant les étaes suvantes : - En tenant comte de la quantté d abonnements

Plus en détail

Heureusement, le tableau ci-dessus est complété par l'histogramme ci-dessous où un centimètre carré représente 10 jours.

Heureusement, le tableau ci-dessus est complété par l'histogramme ci-dessous où un centimètre carré représente 10 jours. Exercice 1 Le comptable des Tacauds Blancois vient de comptabiliser le nombre de passagers transportés par les taxis de son entreprise pour chaque jour de l'année 2011. Pour que son travail soit plus compréhensible

Plus en détail

Chapitre 2 : Energie potentielle électrique. Potentiel électrique

Chapitre 2 : Energie potentielle électrique. Potentiel électrique 2 e BC 2 Energe potentelle électrque. Potentel électrque 12 Chaptre 2 : Energe potentelle électrque. Potentel électrque 1. Traval de la orce électrque a) Expresson mathématque dans le cas du déplacement

Plus en détail

Les nombres premiers ( Spécialité Maths) Terminale S

Les nombres premiers ( Spécialité Maths) Terminale S Les nombres premers ( Spécalté Maths) Termnale S Dernère mse à jour : Mercred 23 Avrl 2008 Vncent OBATON, Ensegnant au lycée Stendhal de Grenoble (Année 2007-2008) Lycée Stendhal, Grenoble ( Document de

Plus en détail

Les emprunts indivis. Auteur : Philippe GILLET

Les emprunts indivis. Auteur : Philippe GILLET Les emruts dvs Auteur : Phle GILLET Emrut dvs et emrut oblgatare Emrut dvs Emrut oblgatare Souscrt ar ue ou luseurs baques Pluseurs souscrteurs Dvsé e arts : oblgatos Oblgatos cotées Grad ombre de souscrteurs

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur Métropole Session mai 2014 - Comptabilité et gestion des organisations

Brevet de technicien supérieur Métropole Session mai 2014 - Comptabilité et gestion des organisations Brevet de technicien supérieur Métropole Session mai 2014 - Comptabilité et gestion des organisations Exercice 1 11 points Une entreprise fabrique un certain type d articles. Sa capacité maximale de production

Plus en détail

N - ANNEAUX EUCLIDIENS

N - ANNEAUX EUCLIDIENS N - ANNEAUX EUCLIDIENS Dans ce qu sut A est un anneau untare, mun de deux opératons notées addtvement et multplcatvement. Le neutre de l addton est noté 0, celu de la multplcaton est noté e. On pose A

Plus en détail

Méthodes en Sciences-Physiques. Programme de Première S.

Méthodes en Sciences-Physiques. Programme de Première S. Méthodes en Scences-Physques. Programme de Premère S. Comment réalser et utlser les tableaux d avancement en Premère S Équaton de la réacton 3Ag + aq + AsO 3 4 aq Ag 3 AsO 4 s quanttés de matère en mol

Plus en détail

CHAPITRE I : LES SERIES STATISTIQUES A DEUX DIMENSIONS : DISTRIBUTIONS MARGINALES ET CONDITIONNELLES

CHAPITRE I : LES SERIES STATISTIQUES A DEUX DIMENSIONS : DISTRIBUTIONS MARGINALES ET CONDITIONNELLES CHAPITRE I : LES SERIES STATISTIQUES A DEU DIMESIOS : DISTRIBUTIOS MARGIALES ET CODITIOELLES CHAPITRE I : LES SERIES STATISTIQUES A DEU DIMESIOS : DISTRIBUTIOS MARGIALES ET CODITIOELLES Il est très courat

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL. «Traitements de surfaces»

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL. «Traitements de surfaces» BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL «Traitements de surfaces» Éreuve E1B1-U1 SOUS-ÉPREUVE ÉCRITE Sujet Mathématiques et Sciences Physiques Durée : heures Coefficient : 1,5 Le sujet comorte 5 ages numérotées de

Plus en détail

SPE PSI DEVOIR LIBRE N 9 pour le 04/01/12. Phénomènes d induction et conversion électromécanique:

SPE PSI DEVOIR LIBRE N 9 pour le 04/01/12. Phénomènes d induction et conversion électromécanique: SPE PSI DEVOIR LIBRE N 9 pour le 04/01/12 Phénomènes d nducton et converson électromécanque: 1/ Inductance propre et nductance mutuelle. 11/ Défntons et proprétés : 11a/ Défnr l'nductance propre L d un

Plus en détail

Enseignement secondaire. PHYSI Physique Programme

Enseignement secondaire. PHYSI Physique Programme Ensegnement secondare Dvson supéreure PHYSI Physque Programme 3CB_3CC_3CF_3MB_3MC_3MF Langue véhculare : franças Nombre mnmal de devors par trmestre : 1 PHYSI_3CB_3CC_3CF_3MB_3MC_3MF_PROG_10-11 Page 1

Plus en détail

Master Recherche I.V.R.

Master Recherche I.V.R. Master Recherche I.V.R. Raort de stage Jun 24 Calbrage d un système d acquston mult-caméras. Par NOTARANGELO Salvatore Sous la tutelle de M. Edmond BOYER Jury : M. Augustn LUX M. Peter STURM Me. Sabne

Plus en détail

Méthode d analyse régionale sur données individuelles : Introduction aux modèles multi-niveaux

Méthode d analyse régionale sur données individuelles : Introduction aux modèles multi-niveaux Méthode d analse régonale sur données ndvduelles : Introducton aux modèles mult-nveaux Magale Dnaucourt, INSEE, Drecton Régonale du Languedoc-Roussllon 74 Allée Henr II de Montmorenc - 34064 Monteller

Plus en détail

Loi binomiale-cours. La loi binomiale

Loi binomiale-cours. La loi binomiale 1 La loi binomiale Les robabilités en général - et la loi binomiale en articulier - doivent beaucou à la famille Bernoulli. Cette dynastie de scientifiques comte, entre autres, dans ses rangs, Jacob (165-175)

Plus en détail

Sujet de Bac 2010 Maths ES Obligatoire & Spécialité Amérique du Nord

Sujet de Bac 2010 Maths ES Obligatoire & Spécialité Amérique du Nord Sujet de Bac 2010 Maths ES Obligatoire & Spécialité Amérique du Nord EXERCICE 1 : 5 points Commun à tous les candidats On sait que la courbe C passe par les points A( 2; 0,5), B(0; 2), C(2; 4,5), D(4,5;

Plus en détail

MODELISATION DES PROCESSUS LINEAIRES

MODELISATION DES PROCESSUS LINEAIRES MDELISATIN DES PRCESSUS LINEAIRES Dans un premer temps, nous ne consdérons que des processus partculers, supposés notamment statonnare. Cec permet de présenter un certan nombre d'outls dans un cadre relatvement

Plus en détail

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSION 1 - Correction -

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSION 1 - Correction - EXAME FIAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSIO 1 - Correcton - Exercce 1 : 1) Consdérons une entreprse E comportant deux établssements : E1 et E2 qu emploent chacun 200 salarés. Au sen de l'établssement

Plus en détail

Titre : Quels indicateurs optimaux pour cibler les pauvres? : une approche basée sur la

Titre : Quels indicateurs optimaux pour cibler les pauvres? : une approche basée sur la Titre : Quels indicateurs otimaux our cibler les auvres? : une aroche basée sur la minimisation des erreurs de ciblage au Burina Faso. Tambi Samuel KABORE UFR-SEG, CEDRES, 01 BP 6693 Ouaga 01 Université

Plus en détail

MGA802. Analyse fonctionnelle. Chapitre 1. S. Antoine Tahan, ing. Ph.D. Département de génie mécanique

MGA802. Analyse fonctionnelle. Chapitre 1. S. Antoine Tahan, ing. Ph.D. Département de génie mécanique Analyse fonctonnelle Chaptre S. Antone Tahan, ng. Ph.D. Département de géne mécanque Ma 009 Manuel : Métrologe MEC66 Auteur : Antone Tahan, ng., Ph.D. atahan@mec.etsmtl.ca ère édton : novembre 004 ème

Plus en détail

UTILISATION DES COPULES POUR ANALYSER L IMPACT DES DEPENDANCES SUR UN PORTEFEUILLE DE CREDITS RAPPORT DE STAGE D INGENIEUR CONFIDENTIEL

UTILISATION DES COPULES POUR ANALYSER L IMPACT DES DEPENDANCES SUR UN PORTEFEUILLE DE CREDITS RAPPORT DE STAGE D INGENIEUR CONFIDENTIEL Yohan KABLA ECP - 3 EME ANNEE MAP SMF UTILISATION DES COPULES POUR ANALYSER L IMPACT DES DEPENDANCES SUR UN PORTEFEUILLE DE CREDITS RAPPORT DE STAGE D INGENIEUR CONFIDENTIEL 5 MAI NOVEMBRE 00 MAITRES DE

Plus en détail

STATISTIQUES = N. = n i N. On a : p f i Caractéristiques de position de tendance centrale

STATISTIQUES = N. = n i N. On a : p f i Caractéristiques de position de tendance centrale STATISTIQUES 1. Vocabulaire et notations Dans ce chaitre, on considère des séries à caractères quantitatifs discrètes (sous forme «onctuelle») ou continues (sous forme d intervalles) (avec, dans le cas

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE MATHÉMATIQUES. Série ST2S

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE MATHÉMATIQUES. Série ST2S BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2015 MATHÉMATIQUES Série ST2S Durée de l épreuve : 2 heures Coefficient : 3 Une feuille de papier millimétré est fournie au candidat Les calculatrices électroniques de

Plus en détail

Oscillations électriques libres

Oscillations électriques libres Oscllatons électrues lbres A Oscllatons lbres amortes 1/ Etude expérmentale a Expérence et observatons Après avor chargé le condensateur (poston 1) On bascule l nterrupteur sur la poston, on obtent l oscllogramme

Plus en détail

2 nde Corrigé de l évaluation n 3 de mathématiques Lundi 13 Mai 2013. Lectures graphiques (9 points) Les 2 parties sont indépendantes Partie A

2 nde Corrigé de l évaluation n 3 de mathématiques Lundi 13 Mai 2013. Lectures graphiques (9 points) Les 2 parties sont indépendantes Partie A nde Corrigé de l évaluation n 3 de mathématiques Lundi 13 Mai 013 Lectures graphiques (9 points) Les parties sont indépendantes Partie A Tous les clients d un petit restaurant ont opté pour la formule

Plus en détail

Plus de la moitié des Canadiens (54 p. cent) prévoient que leur pension constituera leur source de revenus la plus importante à la retraite.

Plus de la moitié des Canadiens (54 p. cent) prévoient que leur pension constituera leur source de revenus la plus importante à la retraite. Plus de la moitié des Canadiens (54 p. cent) prévoient que leur pension constituera leur source de revenus la plus importante à la retraite. Revenu de pension d un employeur Revenu de pension du gouvernement

Plus en détail

TRANSFORMATEUR MONOPHASE

TRANSFORMATEUR MONOPHASE - ROLE ET NTERET. Rôle TRANSFORMATER MONOHASE n transformater est ne machne électrqe statqe permettant n changement de tenson alternatve avec n excellent rendement. l pet être tlsé en abasser de tenson

Plus en détail

EXEMPLES D UTILISATION DE LA TECHNIQUE DES OBSERVATIONS INSTANTANÉES.

EXEMPLES D UTILISATION DE LA TECHNIQUE DES OBSERVATIONS INSTANTANÉES. EXEMPLES D UTILISATIN DE LA TECHNIQUE DES BSERVATINS INSTANTANÉES. Chrstan Fortn, ng., Ph.D. Ergonome et hygénste du traval Centre of santé et servces socaux de la Montagne, Montréal. Résumé La technque

Plus en détail

Règles d établissement des classements en ski-alpinisme. Saison 2015-2016

Règles d établissement des classements en ski-alpinisme. Saison 2015-2016 Règles d établissement des classements en ski-alpinisme Saison 2015-2016 Adopté par le conseil d administration du 26 septembre 2015 Sommaire Règles d établissement des classements en ski-alpinisme...

Plus en détail

(a) Déterminer la probabilité que le chocolat choisi soit blanc et garni de praliné.

(a) Déterminer la probabilité que le chocolat choisi soit blanc et garni de praliné. Eercice / 5 points Une boîte de chocolats contient 50 % de chocolats au lait, 30 % de chocolats noirs et 0 % de chocolats blancs. Tous les chocolats de la boîte sont de même forme et d emballage identique.

Plus en détail

Statistique Statistique

Statistique Statistique Statstque 21/02/2005 Populaton : ensemble d'éléments (ndvdus) fasant l'objet d'une étude statstque. Ex : - ensemble d'élèves d'un amph (on étude les notes, l'âge, la talle, le sexe ) - ensemble des pèces

Plus en détail

Chapitre II : Introduction Thermodynamique des machines de compression (compresseurs) et de détente (turbines).

Chapitre II : Introduction Thermodynamique des machines de compression (compresseurs) et de détente (turbines). Chaptre II : Introducton hermodynamque des machnes de compresson (compresseurs) et de détente (turbnes). II. : Introducton. On s'ntéresse dans ce chaptre à l'ntroducton thermodynamque des compresseurs

Plus en détail

Amérique du Sud, novembre 2006

Amérique du Sud, novembre 2006 Exercice 1 ( 5 points) Commun à tous les candidats Un hôpital est composé de trois services : service de soins A, service de soins B, service de soins C. On s intéresse aux prises de sang effectuées dans

Plus en détail

La statistique et les statistiques

La statistique et les statistiques Psy004 Secto : La statstque et les statstques Pla du cours: 0.0: Beveue 0.: Les catégores du savor 0.: Survol de la psychologe 0.3: Le pla de cours 0.4: Les assstats.0: La physque: scece exacte?.: Scece

Plus en détail

Règles d établissement des classements en ski-alpinisme. Saison 2011-2012

Règles d établissement des classements en ski-alpinisme. Saison 2011-2012 Règles d établissement des classements en ski-alpinisme Saison 2011-2012 Adopté par le conseil d administration du 24 septembre 2011 Sommaire 1 LES COMPETITIONS... Erreur! Signet non défini. 1.1 Les compétitions

Plus en détail

MATHÉMATIQUES 3 PÉRIODES

MATHÉMATIQUES 3 PÉRIODES BACCALAURÉAT EUROPÉEN 006 MATHÉMATIQUES 3 PÉRIODES DATE : 8 juin 006 (matin) DURÉE DE L'EXAMEN : 3 heures (180 minutes) MATÉRIEL AUTORISÉ : Formulaire européen Calculatrice non graphique et non programmable

Plus en détail

Annexe 1. Estimation d un quantile non-paramétrique par la méthode de Hazen

Annexe 1. Estimation d un quantile non-paramétrique par la méthode de Hazen Aexe. Estmato d u quatle o-paramétrque par la méthode de Haze La probablté cumulée emprque d ue doée au se d u échatllo est pas u cocept parfatemet déf : pluseurs estmatos sot possbles ; l e est de même

Plus en détail