Compte rendu de la réunion publique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Compte rendu de la réunion publique"

Transcription

1 du 11 juin au 12 juillet 2014 Compte rendu de la réunion publique CNIT Paris La Défense Gare de Nanterre La Folie Gare de La Défense 10 juillet h30

2 La réunion publique a duré 2h05, de 18h35 à 20h40 et a rassemblé 160 personnes. En tribune, les intervenants étaient les suivants : - La SGP : Philippe YVIN, président du directoire, Isabelle RIVIERE, directrice des relations territoriales et Xavier DUCLAIROIR, directeur de projet - Le garant nommé par la CNDP : Jean-Yves AUDOUIN Antoine DUPIN, directeur des relations territoriales à la SGP, a animé la réunion. Introduction Accueil Antoine DUPIN accueille les participants et les remercie de leur présence. Il indique que la réunion se tient sous le contrôle attentif de Jean-Yves AUDOUIN, garant de la concertation désigné par la Commission Nationale du Débat Public (CNDP). Il transmet les excuses de Madame Joëlle CECCALDI-RAYNAUD, maire de Puteaux, qui n a pu participer à la réunion et qui est représenté par le maire-adjoint, Robert BERNASCONI. Robert BERNASCONI, adjoint au maire de Puteaux, souhaite d abord associer à l ouverture de la réunion la ville de Courbevoie et son représentant Eric CESARI. Il rappelle que cette nouvelle étape de concertation sur la Ligne 15 ouest précède la phase d enquête publique et s inscrit dans la continuité de la concertation mise en place par la Société du Grand Paris. Il souligne la complexité du projet et son importance pour le rayonnement du site de La Défense. Il rappelle en outre les dates de la mise en service. Il se félicite que cette concertation réponde à l attente des citoyens, très concernés par le projet pour leur vie quotidienne. Il souligne que le projet s inscrit dans la logique d innovation qui a présidé à la création de La Défense et au plan de relance de Ainsi les destins du territoire et du Grand Paris sont liés. La Défense est non seulement le premier centre d affaires européen mais aussi un lieu de vie : la gare doit donc être pensée comme un lieu d échange, de partage et de connexion. Il s engage à être vigilant sur la qualité des espaces publics qui émergeront. Enfin, il invite les participants à faire part de leurs remarques et de leurs suggestions pour faire avancer le débat. Présentation de la concertation et de la réunion Antoine DUPIN remercie le maire-adjoint de Puteaux de son accueil. Il remercie en outre Unibail-Rodamco qui a mis la salle de réunion à la disposition de la SGP. Il rappelle que le débat de ce soir, cinquième et dernière réunion de cette phase, sera centré sur les futures gares du Grand Paris Express de la Défense et de Nanterre La Folie. Il excuse Patrick JARRY, maire de Nanterre, qui se joindra à la réunion un peu plus tard. Il précise qu à ce stade, le projet n est pas arrêté. A la différence du débat public de , il n est plus question de l opportunité du projet, mais d ajuster les phases ultérieures des études et d enrichir le projet en prévision de l enquête publique prévue au printemps Toutes les remarques, avis et interrogations sont donc bienvenus à propos des fonctionnalités des gares, de leur architecture, de la méthode constructive ou encore du déroulement des travaux. Pour répondre le plus largement possible aux questions, la Société du Grand Paris propose trois possibilités : - une phase de questions/réponses, après l exposé des intervenants ; - une urne à l entrée de la salle pour déposer des questions écrites sur les papiers distribués par les hôtesses ; - le site internet affiché à l écran : 2

3 Antoine DUPIN précise que la SGP s engage à répondre à toutes les questions postées sur internet. Un film de quelques minutes est projeté à la salle. Il présente les objectifs du Nouveau Grand Paris, le calendrier du Grand Paris Express et le cadre de la concertation. Jean-Yves AUDOUIN, garant de la concertation nommé par la Commission nationale du débat public (CNDP), rappelle le souhait de la CNDP que la concertation soit continue entre le débat public et l enquête publique. La phase actuelle est une phase de concertation renforcée en vue du dossier qui sera soumis à l enquête publique. Il présente sa mission et les principes qui guident son action. A titre d exemple, il cite les questions posées par le public sur le niveau de la qualité des services offerts dans les gares. Le rapport que le garant remettra à l issue de la concertation mentionnera ces questions. Dans la mesure où le rapport sera intégré au dossier soumis à l enquête publique, tant la commission d enquête que le Conseil d Etat pourront vérifier si le maître d ouvrage a répondu à ces préoccupations. Antoine DUPIN présente le déroulement de la réunion. Le projet de ligne 15 ouest Le Grand Paris Express Philippe YVIN précise que le Nouveau Grand Paris des transports comporte deux volets : d une part un plan d amélioration des transports du quotidien (le prolongement du RER E à l ouest, en lien direct avec La Défense et à Nanterre, le prolongement de lignes de métro comme les lignes 11 et 14, la modernisation des RER, la création de bus à haut niveau de service et de tramways) ; et, d autre part, le Grand Paris Express, qui crée environ 200 km de métro automatique, essentiellement en rocade, et 69 gares, avec de nombreuses correspondances avec les lignes existante. On attend environ 2 millions de voyageurs par jour sur ce réseau. Le Grand Paris Express poursuit quatre objectifs : - améliorer les transports en commun ; - alléger le trafic sur les lignes de transport existantes ; - désenclaver des quartiers mal desservis pour renforcer leur attractivité ; - soutenir le développement économique et urbain de la région : à ce titre, le Premier ministre a demandé à la SGP d accélérer la desserte des deux aéroports franciliens, décision très attendue par les milieux économiques. Ce grand projet est mis en œuvre par la SGP, maître d ouvrage, en partenariat avec les acteurs nationaux et locaux concernés, en particulier avec le STIF, autorité organisatrice des transports en Ile-de-France, la RATP, l ensemble des collectivités locales et le monde associatif. Philippe YVIN revient sur les retombées économiques du Grand Paris Express. C est un moteur formidable pour l emploi, en phase chantier, avec 15 à emplois directs créés par an, 2/3 dans les travaux publics et 1/3 dans l industrie ferroviaire, et à terme avec la création de jusqu à emplois induits (en plus de l évolution naturelle). Le coût du projet est de 22,625 milliards d euros ; en outre la SGP participe au financement de l amélioration des transports du quotidien. Pour financer cet investissement, la SGP dispose de recettes affectées (500 millions d euros par an), des recettes en propre qui garantissent la pérennité de l investissement : la taxe locale sur les bureaux, la taxe spéciale d équipement et une composante de l imposition forfaitaire sur les entreprises de réseaux. La SGP aura également recours à l emprunt, dans un second temps, qu elle remboursera avec les ressources 3

4 fiscales affectées, les redevances d usage payées par les exploitants une fois les lignes mises en service et les recettes complémentaires tirées notamment de l exploitation commerciale des gares. Pour la SGP, il est très important de contribuer à l effort pour le développement du logement en Ile-de- France, car on est encore très loin de l objectif annuel de logements construits. Philippe Yvin appelle à une forte mobilisation des acteurs pour répondre aux besoins de nos concitoyens, à la question urgente du logement, en plus de celle de la mobilité. La ligne 15 ouest Isabelle RIVIERE, directrice des relations territoriales, rappelle que le Grand Paris Express est une réponse à trois objectifs cruciaux tels qu ils sont clairement apparus lors du débat public de 2010 : disposer d une liaison entre le nord et le sud des Hauts-de-Seine ; être connecté rapidement aux aéroports de Roissy, Orly et du Bourget ; relier les pôles d emploi et d habitat des Hauts-de-Seine. Elle souligne que le département des Hauts-de-Seine est concerné par trois grands rendez-vous du Grand Paris Express : - En 2020, la partie sud de la rocade, avec 5 nouvelles gares ouvertes au public dans les Hauts-de- Seine : Bagneux M4, Châtillon-Montrouge, Fort d Issy-Vanves-Clamart, Issy RER et Pont de Sèvres ; il faut ajouter à cela le prolongement du RER E vers Mantes-la-Jolie en 2020 ; - En 2020 également, l arrivée d Eole constituera aussi une étape importante pour les Hauts-de- Seine, avec la desserte du pôle d affaires de la Défense et de la ville de Nanterre la SGP contribue à ce projet à hauteur d 1 milliard d euros ; - En 2025, la partie ouest de la rocade sera mise en service entre Pont-de-Sèvres et Nanterre, avec 4 nouvelles gares construites dans les Hauts-de-Seine : Saint-Cloud, Rueil - Suresnes «Mont Valérien», Nanterre La Boule et Nanterre La Folie en terminus provisoire. - En 2027, la partie ouest de la rocade jusqu à Saint-Denis Pleyel s achèvera avec la création de 5 autres gares : La Défense, Bécon-les-Bruyères, Bois-Colombes, Les Agnettes et Les Grésillons ; et sur la ligne 18 de la gare des Hauts-de-Seine, la gare d Antonypôle sera créée. Elle indique qu il sera alors possible, en effectuant une correspondance, de rejoindre aisément les aéroports, celui d Orly avec la ligne 14 au sud, celui de Roissy CDG avec la ligne 17 au nord, avec des temps de parcours très réduits, et donc très attractifs pour les grands groupes internationaux. La ligne 15 ouest, d une longueur de 20 km et entièrement souterraine, s insèrera sous des secteurs urbains particulièrement denses et déjà bien connectés au réseau de transport existant. Elle comptera 9 nouvelles gares. Parmi elles, 3 ont été rajoutées à la demande des élus et des participants au débat public de : la gare de Rueil Suresnes «Mont Valérien»; la gare de Bois-Colombes ; la gare de Nanterre La Boule, dont le caractère optionnel a été levé par la décision gouvernementale du 6 mars 2013 et suite à la mobilisation des élus et des habitants. La gare Grand Paris Express de Nanterre La Folie, mise en service en 2025, est localisé sur le secteur des Groues, où un projet urbain est porté par la ville de Nanterre et l EPADESA. Celle de La Défense sera ouverte au public en 2027, sous le centre commercial des Quatre Temps. A l horizon 2030, lorsque le réseau sera achevé, la ligne 15 ouest accueillera un trafic d environ voyageurs par jour pour 9 gares. 11 communes et 4 départements sont concernés par le projet. La ligne 15 ouest sera au service de 4 départements franciliens : les Hauts-de-Seine et la Seine-Saint-Denis, les Yvelines et le Val d Oise. A terme, toutes les gares de la a future ligne seront en correspondance avec des lignes de métro, RER, tramway et Transilien, à l exception du secteur du Mont Valérien à Rueil Malmaison et Suresnes qui hébergera une gare nouvelle. La ligne 15 ouest desservira deux pôles de transport majeurs à l échelle de l agglomération parisienne : La Défense et Saint-Denis Pleyel. Ces nombreuses correspondances permettront aux usagers du Grand Paris Express de réaliser des gains de temps conséquents sur leurs trajets quotidiens, pour lesquels Isabelle RIVIERE donne des exemples. Isabelle RIVIERE expose qu un travail très conséquent a été réalisé depuis le débat public , avec l ensemble des partenaires de la SGP : les élus et les acteurs du transport de voyageurs. Elle indique que les élus sont étroitement associés à l avancement du projet au sein des comités de pilotage, dédiés à chaque gare, permettant d examiner avec l ensemble des partenaires les meilleures solutions 4

5 techniques, urbaines et environnementales pour l implantation et l insertion des gares. Depuis début 2011, 80 réunions rassemblant tous les partenaires se sont tenues sur les 9 gares de la ligne 15 ouest. Ce travail partenarial a abouti au positionnement des deux gares de Nanterre La Folie et de la Défense. Il s illustre aussi par la mission confiée aux services de l Etat pour assurer la cohérence entre les différentes maîtrises d ouvrage sur le secteur et par la convention signée pour les opérations d aménagement sur le secteur de la gare de Nanterre La Folie. Par ailleurs la SGP est à l écoute des habitants auxquels elle apporte des réponses à l occasion de réunions de quartier ou de réunions publiques. Un site internet dédié est également disponible pour répondre à toutes les questions. Enfin, elle rappelle qu après le débat public de , la SGP a mené des études préliminaires qui ont porté sur l implantation des gares, leur intégration dans l espace existant, la délimitation des emprises nécessaires ou encore la définition du fonctionnement intérieur de la gare. Aujourd hui, la SGP revient vers les citoyens dans le cadre de la concertation renforcée afin de partager le résultat de ces études. Elle sollicite les remarques, avis et interrogations qui viendront nourrir l élaboration du projet de dossier d enquête publique qui sera mis à disposition du public dans le cadre de l enquête publique, prévue pour le printemps Cette dernière étape, essentielle pour la poursuite du projet, doit permettre d obtenir la déclaration d utilité publique du projet, autorisant le démarrage des travaux. En parallèle, la SGP va procéder à l identification et à l acquisition des volumes en sous-sol nécessaires au passage du tunnel, ainsi que des emprises en surface dont elle a besoin pour l implantation des nouvelles gares et des équipement annexes du tunnel. En 2015, les études de maîtrise d œuvre pourront démarrer et préparer la phase travaux qui débutera mi-2018 pour une mise en service en deux temps : - En 2025, le tronçon allant de Pont de Sèvres à Nanterre La Folie, en terminus provisoire. - En 2027, le tronçon allant de Nanterre La Folie à Saint-Denis Pleyel. Le Grand Paris Express près de chez vous Xavier DUCLAIROIR, directeur de projet, présente les gares de Nanterre La Folie et de La Défense. La gare de Nanterre La Folie sera située sur un territoire en pleine reconversion et la gare de La Défense dans un secteur très développé et bien connecté au réseau existant. Grâce à ces gares, la ligne 15 ouest reliera rapidement le nord et le sud de la banlieue parisienne. La gare de Nanterre La Folie Le quartier desservi, le quartier des Groues, est aujourd hui composé d activités industrielles et tertiaires. Il va faire l objet de nombreux projets immobiliers et urbains, notamment le projet de requalification du quartier et la création de deux nouveaux ponts routiers qui franchiront les voies ferrées. Dans le cadre du projet de prolongement du RER E, il est prévu l implantation d une nouvelle gare le long du boulevard de la Défense et la création d une passerelle piétonne au-dessus des voies ferrées. Le site d implantation de la gare a été trouvé en étroite collaboration avec la ville de Nanterre et l EPADESA. La gare sera à proximité de la nouvelle gare du RER E qui sera construite avant celle du Grand Paris Express. Xavier Duclairoir présente l insertion de la gare et de ses accès dans son environnement proche : le bâtiment de la gare, au rez-de-chaussée et au même niveau que la future passerelle du RER E ; la gare souterraine, le tunnel et le couloir de correspondance entre la ligne 15 ouest et le RER E. Des abris vélo seront aménagés. Sur la base d une vue en coupe, il développe les principes de fonctionnement de la gare. En particulier, les quais seront situés à 24 m de profondeur et seront longs de 108 m pour l ensemble des gares. Des escaliers et des escalators permettront de remonter vers la surface. Toutes les gares sont accessibles aux personnes à mobilité réduite avec deux ascenseurs par quai. 5

6 La gare de La Défense Le quartier est très dense. La gare sera étroitement connectée avec le reste du réseau pour favoriser les correspondances. Exclusivement souterraine, elle s implantera sous le quatrième sous-sol du parking des Quatre Temps, profitant ainsi d un volume initialement réservé au prolongement de la ligne 1 du métro, mais jamais utilisé. Si l accès principal s effectuera depuis Cœur Transport, la correspondance avec le RER E et le RER A se fera par un couloir souterrain. Une émergence est envisagée sur l esplanade de La Défense. Xavier Duclairoir présente les principes de fonctionnement de la gare, avec, en particulier le couloir de correspondance vers le RER A et le RER E. La gare est située à 37 m de profondeur, avec des quais de 108 m de long. Les remontées se feront par des escaliers et escalators qui transiteront par les différents niveaux de parking pour déboucher vers Cœur Transport et vers l esplanade. Des ascenseurs remonteront directement depuis les quais. Les ouvrages En plus de la gare, Xavier DUCLAIROIR souligne que d autres ouvrages sont nécessaires au bon fonctionnement de la ligne de métro : - Le tunnel est conçu pour faire circuler les trains, en souterrain, à une vitesse de pointe de 120 km/h, ce qui impose des contraintes importantes pour son tracé. - Les puits de sécurité permettent le désenfumage du tunnel et l évacuation des blessés en cas d incident, implantés tous les 800 mètres au plus, conformément à la réglementation. - Un site de maintenance pour l ensemble de la ligne 15, qui sera localisé à Champigny-sur-Marne dans le Val-de-Marne. Les travaux Xavier DUCLAIROIR indique que la quasi-totalité du tunnel sera réalisé avec un tunnelier. Cette technique de creusement permet de réaliser l infrastructure en toute sécurité et en réduisant considérablement les gênes pour les riverains du projet, car celui-ci creuse en profondeur et nécessite peu d emprise en surface. L utilisation du tunnelier garantit la stabilité du terrain situé au-dessus du tunnel et en fait la technique la plus sûre. Le tunnelier est introduit dans un ouvrage, qui permet également l évacuation de tous les déblais. Les 20 km que compte la ligne 15 ouest seront réalisés à l aide de deux tunneliers. Pour préparer ces travaux, la SGP a pris en compte l ensemble des enjeux environnementaux et conduit de nombreuses études, sondages et inventaires sur ces différents enjeux, dont quatre sont majeurs:. l hydrogéologie et le risque d inondation ;. les milieux naturels ;. les caractéristiques du sous-sol ;. la présence de sols pollués. Compte tenu de l ampleur du projet et donc des quantités de déblais à évacuer, un schéma directeur d évacuation des déblais a été élaboré pour recenser tous les centres de stockage et de traitement des déblais, les grandes orientations en matière de type d évacuation, par le fleuve, le train, la route, ainsi que les secteurs de destination pour ces déblais. L objectif est de réduire la gêne sur les territoires et les riverains, lors de l évacuation de ces déblais, en recherchant le transport par péniche ou train lorsque cela est possible, et en privilégiant l utilisation des grands axes de circulation, s il n est pas possible d évacuer les déblais autrement que par camions. Un travail d anticipation et de réduction des gênes est également réalisé, très en amont avec les maîtres d œuvre afin d agir sur les méthodes de réalisation si besoin. Ce travail sera complété par des échanges avec les riverains et une communication adaptée à chaque chantier. 6

7 Les acquisitions foncières Isabelle RIVIERE présente le dispositif d acquisitions foncières de la SGP. Ces acquisitions concernent environ 800 parcelles, dont 10 % seulement en surface, pour l intégralité de la ligne 15 ouest. Ces emprises accueilleront les gares et les puits de sécurité. La SGP a veillé à implanter, autant que faire se peut, ces ouvrages sur des emprises publiques, qui représentent un quart des parcelles concernées par la ligne 15 ouest. Pour acquérir des propriétés privées, la SGP a mis en place un processus de négociations amiables afin de réduire autant que possible le recours à l expropriation. Elle désignera un opérateur foncier au dernier trimestre 2014 qui prendra contact avec chaque propriétaire directement concerné par le projet. Pour réaliser le tunnel de la Ligne 15 ouest, entièrement en souterrain et à grande profondeur, la SGP achètera aux propriétaires, le volume de sous-sol nécessaire au passage du tunnel. Une première acquisition de tréfonds a été faite à Asnières-sur-Seine le 21 mai dernier. Les performances du Grand Paris Express Isabelle RIVIERE termine la présentation en détaillant les performances du futur métro, conçu pour transporter un grand nombre de voyageurs à une vitesse élevée. La ligne 15 sera en mesure d accueillir jusqu à voyageurs par train toutes les 3 à 4 minutes en heure de pointe cette fréquence pourra tomber à 2 minutes lorsque le réseau sera intégralement mis en service. Pour garantir une circulation régulière, les trains seront automatiques, et supervisés depuis un poste de commande centralisé installé à Champigny-sur-Marne. Il permettra d assurer la sécurité et le bon fonctionnement du métro en tunnel et en gare. Questions / réponses Les correspondances, l accessibilité et l intermodalité Alexis MARTIN, vice-président de la Communauté d agglomération du Mont Valérien, en charge du développement durable, constate qu aucune correspondance n est prévue avec la gare de Nanterre- Préfecture, très proche de Nanterre La Folie. L absence de correspondance est préjudiciable aux usagers, du point de vue du tarif et de la praticité. Il demande si d autres sorties sont prévues pour la gare de Nanterre, afin de couvrir un plus large secteur. Il souhaite enfin savoir si la SGP a prévu de limiter la publicité dans les gares du Grand Paris Express. Xavier DUCLAIROIR explique que la logique n est pas de privilégier les correspondances entre la gare de Nanterre La Folie et la gare de Nanterre Préfecture, qui sont en fait éloignées de près de 200 m. La correspondance avec la ligne E du RER s effectuera à la gare de Nanterre La Folie et celle avec le RER A plutôt à La Défense, toutes les deux dans de bonnes conditions. En outre, la gare de Nanterre Préfecture n a pas été conçue à l origine comme une gare de correspondances. Concernant l ajout d accès secondaires, il explique que, compte tenu de la profondeur des gares, cela nécessiterait des volumes très importants de par la multiplication des ascenseurs et des escaliers. En outre, les accès secondaires poseraient des problèmes de sécurité. Philippe YVIN estime qu il est trop tôt pour répondre précisément à la question de la publicité dans les gares. En outre, la SGP ne sera pas l exploitant des réseaux, les exploitants devant être, en effet désignés par le STIF après une mise en concurrence. L usage commercial des gares fera l objet d une discussion entre l exploitant et la SGP, propriétaire des gares, qui en tout état de cause, compte sur le développement de recettes commerciales. 7

8 Michel KAJDAN, de l association Puteaux en Mouvement, estime que la gare de La Défense «tourne le dos» à la ville de Puteaux. Il se demande s il existe une réflexion sur les «deux derniers kilomètres» autour des gares et si cette réflexion entre dans le périmètre du Grand Paris. Xavier DUCLAIROIR précise que cette question a déjà fait l objet de discussions. Le principe d étudier un accès vers Puteaux, pour tous les usagers des transports (RER A, M1), a été envisagé : il se développerait au niveau -1 du parking sous le centre commercial, pour déboucher, au sud, vers Puteaux. Hugues PARANT, directeur général de l EPADESA, ajoute qu une solution, celle dite de la Rose de Cherbourg, a été étudiée pour tous les réseaux et pas seulement celui du Grand Paris Express : il s agit de l aménagement complet d un projet de promenade végétalisée et animée. Evelyne LEVY, habitante de Courbevoie, demande pourquoi la SGP n a pas envisagé une seule ligne 15/16/17 qui permettrait de voyager sans correspondance. Xavier DUCLAIROIR montre que ce parti pris créerait des fourches ; or l expérience du RER D, par exemple, montre que ces fourches nuisent à la fiabilité de l exploitation de la ligne. Par ailleurs, chaque fourche diviserait par deux le nombre de trains sur chaque branche. Certaines branches seraient ainsi desservies avec une fréquence insuffisante. La solution trouvée pour pallier l inconvénient soulevé par la participante est de permettre des correspondances très efficaces, par exemple en quai à quai quand c est possible. Arnaud BERTRAND, de l association Plus de Trains pour La Défense, représente les usagers de la ligne L du Transilien. Il déclare que cette ligne est en crise et que cet état de fait est reconnu par la SNCF. Il rappelle qu en 2012, le rapport Auzannet avait indiqué trois tronçons prioritaires pour le réseau, dont le tronçon La Défense - Saint-Denis Pleyel. Il estime que l échéance de 2027 est beaucoup trop éloignée et s étonne que les préconisations de l expert n aient pas été suivies. En outre, il attire l attention sur l importance des correspondances entre la ligne L du Transilien et la ligne 15. Au moins six points de correspondance sont concernés : ces correspondances doivent être courtes et efficaces, au bénéfice de tous les usagers, notamment en situation perturbée de la ligne L Enfin, il regrette que, dans le projet de prolongement de ligne 14 entre St Lazare et Mairie de Saint-Ouen, une correspondance n ait pas été prévue avec la gare de Pont Cardinet pour soulager la gare Saint-Lazare. Isabelle RIVIERE rappelle que les arbitrages gouvernementaux du 6 mars 2013 ont été très favorables pour ce secteur. Sur le Val-de-Marne, le calendrier s explique par la maturité du territoire et un consensus politique pour accueillir la nouvelle ligne. Par ailleurs, le rapport Auzannet ne prévoyait pas de liaison entre Pont de Sèvres et La Défense, cette liaison étant prévue par le T2. La décision du gouvernement a donné l assurance que le réseau serait réalisé dans son ensemble, même si cela se fera nécessairement avec des échéances différentes. Enfin, la complexité technique de la réalisation de la ligne 15 ouest amène à un calendrier perçu par beaucoup comme trop lointain. C est pourquoi l arbitrage du gouvernement a concerné également des décisions sur le volet de l amélioration des transports du quotidien. Xavier DUCLAIROIR confirme que la qualité des correspondances est une des préoccupations majeures de la SGP. Il précise que la question sur le prolongement de la ligne 14 au nord relève de la RATP. Eric COTTARD, personne à mobilité réduite, fait part de son expérience très éprouvante de l utilisation du tramway et de la ligne 14 ; il pointe l absence de civisme des usagers. Il demande s il est prévu que les portes du métro restent ouvertes assez longtemps pour accéder à la rame et combien de places seront réservées aux fauteuils roulants. Xavier DUCLAIROIR confirme que l accessibilité aux PMR est une réelle priorité pour la SGP. La conception des gares intègre cet aspect, avec, par exemple, deux ascenseurs sur chaque quai. Il note que le principe d équité de traitement va à l encontre du concept d accès secondaires qui ne seraient pas accessibles aux personnes à mobilité réduite. Emmanuel PELLIEUX, habitant de Nanterre La Boule, souhaite savoir si la ligne 15 sera sans rupture de charge de Noisy à Pleyel. 8

9 Xavier DUCLAIROIR confirme que les schémas d exploitation sont à l étude avec le STIF ; à ce jour, l exploitation est bien prévue sans rupture de charge. Jean-Yves DURANCE, président de l association des Utilisateurs de La Défense, se félicite des annonces du Premier ministre sur la desserte des deux aéroports, mais estime que la décision ne rend que plus frustrante l échéance de 2027 pour La Défense. Il demande s il serait possible de prolonger dès 2025 jusqu à la Défense plutôt que de s arrêter à Nanterre La Folie. Jacques CAPET, de l association Naturellement Nanterre, confirme l urgence du projet en regrettant qu il n ait pas été construit bien plus tôt, au moment où l on favorisait des rocades ou des radiales routières. Xavier DUCLAIROIR rappelle que la complexité du tronçon (les gares notamment), ainsi que l impossibilité de trouver un nombre plus important de puits d attaque pour les tunneliers, expliquent ce calendrier. La gare de La Défense étant l une des plus complexes à réaliser, il est difficile d anticiper sur les modalités de sa réalisation. Enfin, un terminus à La Défense poserait deux problèmes : l arrière-gare, nécessaire pour le retournement des trains, ne pourrait être réalisée que par le tunnelier venant du nord ; cette gare aurait une fonction de terminus et risquerait d être saturée, les voyageurs étant tous obligés de descendre à cet arrêt. Les travaux Jacques CAPET estime très positive l utilisation de la voie d eau et du ferroviaire pour les déblais. Il regrette, cependant, que la gare de fret reste inutilisée et pose la question de son devenir dans le cadre des réaménagements en cours. Xavier DUCLAIROIR confirme que la zone de la gare de triage de la Folie sera remaniée dans le cadre du projet EOLE, du ressort de RFF. Le projet de la SGP n impacte pas ce secteur car il se positionne à côté du futur aménagement d EOLE. A terme, trois voies de fret seront reconstituées par RFF. Isabelle RIVIERE indique que la question sera transmise à RFF. Sur les déblais, le chantier représentera 5 millions de m 3 de déblais sur un total de 20 millions au total pour le Grand Paris Express. La voie d eau sera privilégiée. Emmanuel DEWEIRDER, président de l association des locataires Leclerc, demande si la terre sera acheminée dans le tunnel ou en surface. Xavier DUCLAIROIR confirme que les déblais sont évacués à l arrière du tunnelier et remontent à l endroit où le tunnelier a démarré. Jean-Marie PONTOIREAU, habitant de Courbevoie souhaite connaître la profondeur des nouvelles lignes. Xavier DUCLAIROIR indique que la profondeur est contrainte par tous les ouvrages existants, et notamment le RER A et E ; par ailleurs, les projets de prolongement du RER E et de la ligne 15 ouest avancent en coordination. Le tunnel est, en général, à environ 20 m de profondeur, soit la hauteur d un bâtiment de six étages. 9

10 L insertion des futures gares dans leur environnement Michel MATHYS, habitant de Nanterre, souhaite savoir si l idée du puits de lumière, évoqué dans une étude commanditée par l EPADESA, est confirmée pour la gare de Nanterre La Folie. Par ailleurs, il forme le vœu que le nom de Nanterre La Folie soit conservé à la mise en service, compte tenu de l histoire. Xavier DUCLAIROIR confirme que l hypothèse d un puits de lumière avait été évoquée, sous forme de faille. La faille est techniquement possible, mais sous une verrière, afin de protéger la gare contre les intempéries. Patrick JARRY, maire de Nanterre, tient à rappeler l histoire de la gare de la Folie et des ateliers SNCF de la Folie ; la question du nom n est pas tranchée. Il estime que le nom des gares doit être évocateur et non ambigu pour les usagers qui viennent d ailleurs. Isabelle RIVIERE confirme que le nom sera défini en concertation avec les acteurs du territoire. Le coût et le financement de l infrastructure et de l exploitation Bertrand PERROTE, habitant de Courbevoie, Parti de Gauche, souhaite savoir comment le STIF compte financer le fonctionnement du réseau de métro qui doublera d ici Cyril DELONCA, représentant le STIF, donne des informations sur le coût actuel du fonctionnement du réseau d ensemble des transports collectifs: 8,5 milliards d euros, répartis entre les usagers (40%), les entreprises, à travers le versement transport (40%), et les collectivités pour 20%. Il confirme qu il conviendra de trouver d autres ressources complémentaires pour faire face à l augmentation prévue pour le fonctionnement et la maintenance du réseau étendu. Carmelo PICCIOTO souhaite connaitre le coût du tronçon et se demande s il n est pas sous-estimé. De son point de vue, il manque 2 milliards d euros pour le financement d EOLE, avec une échéance en Il estime que la ligne double les voies existantes en surface et donc se demande s il n aurait pas été plus économique d utiliser ces voies existantes. Xavier DUCLAIROIR précise que le coût du projet est en cours de finalisation et que la SGP va apporter 1 milliard pour boucler le projet EOLE. Isabelle RIVIERE répond que la capacité du nouveau projet est très intéressante et sans commune mesure avec celle d un tramway (1 000 personnes toutes les deux minutes). Patrick JARRY, maire de Nanterre, rappelle qu il passe aujourd hui trains par jour en surface à Nanterre, ce qui entraîne des nuisances importantes pour les riverains des voies ferrées. Il estime donc que le projet du Grand Paris Express ne pourra pas se faire en aérien. Tous les élus s y opposeraient. En outre, il note que cela serait contradictoire avec la volonté de créer davantage de logements. Jacques CAPET se dit surpris par les chiffres avancés sur la capacité des rames de la ligne 15. Isabelle RIVIERE précise qu il faut bien distinguer les trains de la ligne 15 de ceux des lignes 16 et

11 La tarification Gilles PALAZOT, habitant de Courbevoie, demande si la ligne 15 sera intégrée dans la tarification francilienne. Cyril DELONCA confirme que le réseau du Grand Paris Express sera intégré dans le système tarifaire qui a vocation à évoluer compte tenu de l évolution de la structure du réseau et des déplacements en rocade, au même titre qu il a déjà évolué par le passé, en s adaptant aux nouveaux besoins (par exemple, la réduction des zones tarifaires de 8 à 5) Conclusion En conclusion de cette phase de concertation renforcée, Jean-Yves AUDOUIN, garant, fait des premières observations, par définition provisoire :. Les participants ont bien compris que la démarche était différente de celle du débat public. Les questions, précises et pertinentes, ont en effet porté sur les caractéristiques du projet, et notamment sur les nouvelles gares, ce qui était l objectif. La concertation voulue par la SGP a réellement porté ses fruits.. Les observations et questions seront prises en compte encore pour quelques semaines (jusqu au 8 août) ;.Les questions évoquées, ont été principalement : la localisation des gares et des ouvrages, les questions foncières, les nuisances du chantier, la conception des gares et des accès, le calendrier du projet, l interconnexion et l intermodalité, des questions techniques (tunneliers ), le lien avec les projets des communes en matière d urbanisme, les questions environnementales (inondations, évacuation des déchets, protection du patrimoine et des espaces verts, les sols pollués ), le financement du projet et les modalités (l exploitation et la maintenance)... La question de la prise en compte du citoyen vis-à-vis de la gare a ainsi été au centre des débats. Philippe YVIN remercie de nouveau Unibail-Rodamco, hôte de la réunion, les élus présents et l ensemble des participants. Il invite le public à continuer à participer à la concertation sur le site Internet du projet. 11

Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche!

Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche! Communiqué de synthèse Paris, jeudi 26 mai 2011 Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche! Maurice Leroy, ministre de la ville, chargé du Grand Paris,

Plus en détail

CACHAN DANS LE. grand. paris. express S U P P L É M E N T D U M AG A Z I N E M U N I C I PA L

CACHAN DANS LE. grand. paris. express S U P P L É M E N T D U M AG A Z I N E M U N I C I PA L cahier n 1 CACHAN DANS LE S U P P L É M E N T D U M AG A Z I N E M U N I C I PA L DANS LE GRAND PARIS EXPRESS CACHAN CACHAN AN DANS LE Un projet dans la ville pour les habitants Orbival, un temps d avance!

Plus en détail

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE LIGNE 16 : NOISY CHAMPS < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 17 : LE BOURGET RER < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 14 : MAIRIE DE SAINT-OUEN < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE BLEUE) DOSSIER

Plus en détail

: prolongement du rer e à l ouest

: prolongement du rer e à l ouest : prolongement du rer e à l ouest S Y N T H È S E D U D O S S I E R D U D É B A T P U B L I C >>> PRÉAMBULE Le Syndicat des transports d Île-de-France (STIF) et Réseau Ferré de France (RFF) ont pour projet

Plus en détail

bilan de la concertation avant enquête publique

bilan de la concertation avant enquête publique bilan de la concertation avant enquête publique DÉCEMbre 2014 sommaire Synthèse 04 Une concertation au plus près du terrain 07 préambule 09 Le projet en bref 10 Caractéristiques du projet et territoires

Plus en détail

I. SITUATION ACTUELLE

I. SITUATION ACTUELLE DOSSIER SUR LES TRANSPORTS EN COMMUN I. SITUATION ACTUELLE Le réseau actuel de transports collectifs (offre de service et fréquentation) La zone d influence de la RD7 entre la porte de Sèvres et le Pont

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

Présentation du programme

Présentation du programme Nouveau grand paris Grand Paris Express Le Réseau de Transport public du Grand Paris Dossier d enquête préalable à la Déclaration d Utilité Publique Tronçon Pont-de-Sèvres Noisy Champs (ligne rouge

Plus en détail

COMITE DE LIGNE METRO 13 Compte-rendu de la réunion du 09 octobre 2013

COMITE DE LIGNE METRO 13 Compte-rendu de la réunion du 09 octobre 2013 Direction de l Exploitation Offre Ferroviaire 10-01-2014 Thomas WEHRLE COMITE DE LIGNE METRO 13 Compte-rendu de la réunion du 09 octobre 2013 Présidé par M. Pierre SERNE, Vice-président du conseil régional

Plus en détail

Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA

Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA COMMUNIQUE DE PRESSE Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA Saint-Denis, mardi 22 septembre 2015 Philippe Yvin, président du directoire

Plus en détail

Le réseau de transport public du

Le réseau de transport public du Un nouveau réseau de transport structurant pour la Région Capitale Le projet soumis au débat : 155 kilomètres de métro automatique en double boucle, pour relier rapidement Paris et les pôles stratégiques

Plus en détail

par jour. LIGNES la ligne 15

par jour. LIGNES la ligne 15 LE GRAND PARIS DES TRANSPORTSS Le Grand Paris des transports prévoit la modernisation des transports existants et la réalisation d un nouveau métro automatique. Le Grand Pariss Express, c est : 2000 km

Plus en détail

Compte rendu. Mercredi 11 juin 2014 Séance de 17 heures 45. Présidence de M. Jean-Christophe Fromantin, Président

Compte rendu. Mercredi 11 juin 2014 Séance de 17 heures 45. Présidence de M. Jean-Christophe Fromantin, Président Compte rendu Mission d information sur la candidature de la France à l exposition universelle de 2025 Mercredi 11 juin 2014 Séance de 17 heures 45 Compte rendu n 22 Audition, ouverte à la presse, de M.

Plus en détail

TRAVAUX D ÉTÉ 2015. Pour vous déplacer cet été sur les RER a et c suivez le guide

TRAVAUX D ÉTÉ 2015. Pour vous déplacer cet été sur les RER a et c suivez le guide TRAVAUX D ÉTÉ 2015 Pour vous déplacer cet été sur les RER a et c suivez le guide UN «GUIDE PRATIQUE» POUR PRÉPARER VOS DÉPLACEMENTS DE L ÉTÉ Pour faire face aux travaux prévus sur les lignes A et C du

Plus en détail

Montrouge Le Beffroi / 2 rue Émile Cresp Châtillon Montrouge 180 personnes 20h04 > 22h09 29 interventions du public

Montrouge Le Beffroi / 2 rue Émile Cresp Châtillon Montrouge 180 personnes 20h04 > 22h09 29 interventions du public 1 / INFORMATIONS GÉNÉRIQUES RÉUNION DU : 17 octobre 2012 VILLE DE : SALLE / ADRESSE : GARE(S) CONCERNÉE(S) PARTICIPANTS : DÉBUT > FIN : QUESTIONS-RÉPONSES : Montrouge Le Beffroi / 2 rue Émile Cresp Châtillon

Plus en détail

Vendredi 22 mars 2013. Prolongement de la ligne B du métro Toulouse > Ramonville > Labège

Vendredi 22 mars 2013. Prolongement de la ligne B du métro Toulouse > Ramonville > Labège Vendredi 22 mars 2013 Prolongement de la ligne B du métro Toulouse > Ramonville > Labège 2 ème phase de concertation publique 25 mars au 12 avril 2013 2 ème phase de concertation publique sur le projet

Plus en détail

Le «Grand Paris» www.investinfrance.org. Le «Grand Paris» Paris, une ville monde. 1. Le projet du grand Paris. 2.

Le «Grand Paris» www.investinfrance.org. Le «Grand Paris» Paris, une ville monde. 1. Le projet du grand Paris. 2. Le «Grand Paris» Paris, une ville monde Paris est au cœur de la 1 ère région économique d Europe, avec un PIB de + de 550 Mds ; Paris est la 1 ère ville européenne pour l accueil des quartiers généraux

Plus en détail

Pose de la passerelle de la future gare «Entzheim-Aéroport»

Pose de la passerelle de la future gare «Entzheim-Aéroport» DOSSIER DE PRESSE 24 juin 2008 Tram-train Strasbourg-Bruche-Piémont des Vosges Pose de la passerelle de la future gare «Entzheim-Aéroport» Strasbourg, le 24 juin 2008 Dossier de presse Tram-train Strasbourg-Bruche-Piémont

Plus en détail

Le Nouveau Grand Paris : Les convictions de la Région Ile-de-France ont rencontré la volonté du Gouvernement Ayrault

Le Nouveau Grand Paris : Les convictions de la Région Ile-de-France ont rencontré la volonté du Gouvernement Ayrault Service de presse Le Nouveau Grand Paris : Les convictions de la Région Ile-de-France ont rencontré la volonté du Gouvernement Ayrault Dossier de presse Contacts presse William Beuve-Méry william.beuve-mery@iledefrance.fr

Plus en détail

REMPLACEMENT DE DEUX TABLIERS MÉTALLIQUES

REMPLACEMENT DE DEUX TABLIERS MÉTALLIQUES PROGRAMME FIABILITÉ ÎLE-DE-FRANCE 2014-2020 LES PRINCIPAUX CHANTIERS DE L ÉTÉ 2014 REMPLACEMENT DE DEUX TABLIERS MÉTALLIQUES AU-DESSUS DU CANAL SAINT-DENIS LIGNE H REMPLACEMENT DE DEUX TABLIERS MÉTALLIQUES

Plus en détail

Concertation du 11 février au 30 mars 2013. Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne

Concertation du 11 février au 30 mars 2013. Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne Concertation du 11 février au 30 mars 2013 Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne 1 Jacques MAHÉAS Maire de Neuilly-sur-Marne 2 Michel GAILLARD Garant de la concertation 3 Pourquoi une

Plus en détail

du 3 juin au 1 er juillet 2014 Compte-rendu de la réunion publique Mairie du XIII e arrondissement de Paris Station de Maison Blanche Paris XIII

du 3 juin au 1 er juillet 2014 Compte-rendu de la réunion publique Mairie du XIII e arrondissement de Paris Station de Maison Blanche Paris XIII du 3 juin au 1 er juillet 2014 Compte-rendu de la réunion publique Mairie du XIII e arrondissement de Paris Station de Maison Blanche Paris XIII Mardi 3 juin 2014 La réunion publique a duré 2h15, de 20h15

Plus en détail

Les grands projets de transport impactant LA DEFENSE Enjeux et perspectives

Les grands projets de transport impactant LA DEFENSE Enjeux et perspectives Les grands projets de transport impactant LA DEFENSE Enjeux et perspectives Commission Transports Infrastructures - Circulation - Signalétique 6 novembre 2014 Les projets de transport Infrastructures Le

Plus en détail

Comité de Pilotage Ligne Nouvelle Provence Côte d Azur 23 septembre 2013

Comité de Pilotage Ligne Nouvelle Provence Côte d Azur 23 septembre 2013 Comité de Pilotage Ligne Nouvelle Provence Côte d Azur 23 septembre 2013 E-LGVPACA.1-PRG-CPI.C08-PRD-RFF-00001 Comité de Pilotage du 23 septembre 2013 Ordre du jour du COPIL : Conclusions du rapport de

Plus en détail

www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris

www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris 1 2 Avec des solutions françaises et une expertise mondiale dans le domaine du transport, Thales se positionne comme un acteur clé

Plus en détail

Des solutions nouvelles à la crise des transports franciliens

Des solutions nouvelles à la crise des transports franciliens Des solutions nouvelles à la crise des transports franciliens Frédéric Léonhardt Les travaux du Grand Paris Express s annoncent coûteux et décalés par rapport aux problèmes réels. Pour Frédéric Léonhardt,

Plus en détail

Le Nouveau Grand Paris

Le Nouveau Grand Paris Le Nouveau Grand Paris Transports en Île-de-France Les projets du Nouveau Grand Paris Ambitieux projet de modernisation et de développement des transports d Île-de-France engagé par le Premier Ministre

Plus en détail

1 / INFORMATIONS GÉNÉRIQUES 2 / COMPTE RENDU DE RÉUNION. 1. Introduction. RÉUNION DU : 5 octobre 2012 VILLE DE :

1 / INFORMATIONS GÉNÉRIQUES 2 / COMPTE RENDU DE RÉUNION. 1. Introduction. RÉUNION DU : 5 octobre 2012 VILLE DE : 1 / INFORMATIONS GÉNÉRIQUES RÉUNION DU : 5 octobre 2012 VILLE DE : Boulogne-Billancourt SALLE / ADRESSE : Hôtel de Ville / 26 avenue André Morizet GARE(S) CONCERNÉE(S) : Pont de Sèvres PARTICIPANTS : 400

Plus en détail

Intervention de M. Didier Migaud, Premier président. Présentation à la presse du rapport public thématique sur

Intervention de M. Didier Migaud, Premier président. Présentation à la presse du rapport public thématique sur Intervention de M. Didier Migaud, Premier président Présentation à la presse du rapport public thématique sur «les transports ferroviaires régionaux en Île-de-France» Mercredi 17 novembre 2010 Mesdames

Plus en détail

DOSSIER DES OBJECTIFS ET CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES LA LIGNE ORANGE DU GRAND PARIS EXPRESS

DOSSIER DES OBJECTIFS ET CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES LA LIGNE ORANGE DU GRAND PARIS EXPRESS DOSSIER DES OBJECTIFS ET CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES LA LIGNE ORANGE DU GRAND PARIS EXPRESS RÉSUMÉ 2 PREMIÈRE PARTIE LE GRAND PARIS EXPRESS ÉLÉMENTS DE CONTEXTE 7 D arc Express à la Ligne Orange 8 L acte

Plus en détail

LE TRAMWAY T3 REPREND SA ROUTE PORTE DE LA CHAPELLE > PORTE D ASNIÈRES JUIN 2014 N O 1 LE MAGAZINE DU PROLONGEMENT DU TRAMWAY

LE TRAMWAY T3 REPREND SA ROUTE PORTE DE LA CHAPELLE > PORTE D ASNIÈRES JUIN 2014 N O 1 LE MAGAZINE DU PROLONGEMENT DU TRAMWAY LE MAGAZINE DU PROLONGEMENT DU TRAMWAY JUIN 2014 N O 1 PORTE DE LA CHAPELLE > PORTE D ASNIÈRES LE TRAMWAY T3 REPREND SA ROUTE À la Une P.2-3 Un succès prolongé Le projet P.4-5 Une ville mieux connectée

Plus en détail

Préalable: mise en perspective de la création envisagée de la ligne 18 de la SGP

Préalable: mise en perspective de la création envisagée de la ligne 18 de la SGP Questions de SAVE concernant la ligne 18 de la SGP version v 3.1 le 13 mai 2015, à enrichir par les apports de tous Préalable: mise en perspective de la création envisagée de la ligne 18 de la SGP Lors

Plus en détail

CONFÉRENCE SUR LE GRAND PARIS 3 ÈME ÉDITION MARDI 6 OCTOBRE 2015 MAISON DE LA CHIMIE - PARIS LE DÉFI DE LA COMPÉTITIVITÉ ÉCONOMIQUE

CONFÉRENCE SUR LE GRAND PARIS 3 ÈME ÉDITION MARDI 6 OCTOBRE 2015 MAISON DE LA CHIMIE - PARIS LE DÉFI DE LA COMPÉTITIVITÉ ÉCONOMIQUE CONFÉRENCE SUR LE GRAND PARIS 3 ÈME ÉDITION MARDI 6 OCTOBRE 2015 MAISON DE LA CHIMIE - PARIS LE DÉFI DE LA COMPÉTITIVITÉ ÉCONOMIQUE PRÉSIDÉE PAR Alexis BACHELAY Député des Hauts-de-Seine Rapporteur de

Plus en détail

LE GRAND PARIS DES TRANSPORTS

LE GRAND PARIS DES TRANSPORTS LE GRAND PARIS DES TRANSPORTS Le Grand Paris des transports prévoit la modernisation des transports existants et la réalisation d un nouveau métro automatique. Le Grand Paris Express, c est : 200 km de

Plus en détail

Partie 1 : La ligne 11 actuelle. Réunion d information 27 février 2013

Partie 1 : La ligne 11 actuelle. Réunion d information 27 février 2013 Partie 1 : La ligne 11 actuelle Réunion d information 27 février 2013 Réunion publique 7 septembre 2010 Sommaire 1. Introduction 2. Bilan de la concertation préalable 3. Le prolongement : la réponse aux

Plus en détail

POINT D AVANCEMENT SUR LES PRINCIPAUX CHANTIERS MARQUANTS DANS LES TRANSPORTS EN COMMUN D ILE-DE-FRANCE

POINT D AVANCEMENT SUR LES PRINCIPAUX CHANTIERS MARQUANTS DANS LES TRANSPORTS EN COMMUN D ILE-DE-FRANCE 2014 POINT D AVANCEMENT SUR LES PRINCIPAUX CHANTIERS MARQUANTS DANS LES TRANSPORTS EN COMMUN D ILE-DE-FRANCE Juin 2014 SOMMAIRE TRAINS/RER RER B Sud 2 MÉTROS Ligne 4 Mairie de Montrouge - Bagneux (phase

Plus en détail

GRAND PARIS EXPRESS. Ligne Rouge Sud Pont de Sèvres Noisy-Champs. Concertation avant enquête publique Période Avril 2012- Mai 2013

GRAND PARIS EXPRESS. Ligne Rouge Sud Pont de Sèvres Noisy-Champs. Concertation avant enquête publique Période Avril 2012- Mai 2013 GRAND PARIS EXPRESS Ligne Rouge Sud Pont de Sèvres Noisy-Champs Concertation avant enquête publique Période Avril 2012- Mai 2013 Rapport de Henri WATISSEE Garant de la concertation Concertation Grand Paris

Plus en détail

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Christophe RIPERT, Directeur immobilier, SOGARIS Cette présentation porte sur des exemples concrets d

Plus en détail

Les projets de transports collectifs dans les quartiers de Saint-Maur Créteil et du Vieux Saint-Maur

Les projets de transports collectifs dans les quartiers de Saint-Maur Créteil et du Vieux Saint-Maur Ville de Saint-Maur-des-Fossés Les projets de transports collectifs dans les quartiers de Saint-Maur Créteil et du Vieux Saint-Maur (métro Grand Paris Express, bus Est-TVM) Réunion publique du 23 septembre

Plus en détail

LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE Asnières bénéficie d'une excellente connexion au réseau de transports en commun de l Île-de-France. Toutefois, le territoire génère de nombreux déplacements motorisés et supporte les déplacements pendulaires

Plus en détail

Nouvelle branche du RER - Parc des Expositions dite Barreau de Gonesse

Nouvelle branche du RER - Parc des Expositions dite Barreau de Gonesse Synthèse du projet Nouvelle branche du RER - Parc des Expositions dite Barreau de Gonesse Le mot du garant François Nau Pourquoi une concertation? Le public a le droit à l information et à la participation

Plus en détail

6 mars 2013. Contact Service de presse de Matignon 57, rue de Varenne 75007 Paris Tél. : 01 42 75 50 78/79

6 mars 2013. Contact Service de presse de Matignon 57, rue de Varenne 75007 Paris Tél. : 01 42 75 50 78/79 PREMIER MINISTRE 6 mars 2013 Contact Service de presse de Matignon 57, rue de Varenne 75007 Paris Tél. : 01 42 75 50 78/79 1 - QUELS projets..........................5 2 - QUEL calendrier........................9

Plus en détail

La carte heuristique ou carte mentale

La carte heuristique ou carte mentale La carte heuristique ou carte mentale La carte heuristique : qu est ce que c est? La carte heuristique : à quoi ça sert? La carte heuristique et les profils de compréhension Carte mentale et fonctionnement

Plus en détail

CENSI BOUVARD. Residhome Apparthotel Paris Nanterre. Nanterre (92)

CENSI BOUVARD. Residhome Apparthotel Paris Nanterre. Nanterre (92) CENSI BOUVARD 2014 (92) o Prootant du dynamisme de La Défense et de l'attractivité d'une vraie vie de quartier, la résidence Résidhome Paris se situe sur une place bordée de commerces et de restaurants.

Plus en détail

REUNION AVEC LES ACTEURS DU TERRITOIRE A l Hôtel de Ville de Fontenay-sous-Bois Le 18 novembre 2014 à 19h30

REUNION AVEC LES ACTEURS DU TERRITOIRE A l Hôtel de Ville de Fontenay-sous-Bois Le 18 novembre 2014 à 19h30 REUNION AVEC LES ACTEURS DU TERRITOIRE A l Hôtel de Ville de Fontenay-sous-Bois Le 18 novembre 2014 à 19h30 La réunion a duré 2h10 et a accueilli 31 participants. 20 interventions ont eu lieu depuis la

Plus en détail

Accessibilité : Objectif 2015 pour le Groupe RATP

Accessibilité : Objectif 2015 pour le Groupe RATP Accessibilité : Objectif 2015 pour le Groupe RATP Depuis de nombreuses années, le Groupe RATP facilite et rend possible le déplacement des personnes à mobilité réduite sur l ensemble de ses réseaux (bus,

Plus en détail

OFFRE TRANSILIEN DES LIGNES L SUD ET U DESSERTE DE LA GARE DU VAL D OR. REUNION PUBLIQUE SAINT-CLOUD, 1 er AVRIL 2015

OFFRE TRANSILIEN DES LIGNES L SUD ET U DESSERTE DE LA GARE DU VAL D OR. REUNION PUBLIQUE SAINT-CLOUD, 1 er AVRIL 2015 OFFRE TRANSILIEN DES LIGNES L SUD ET U DESSERTE DE LA GARE DU VAL D OR REUNION PUBLIQUE SAINT-CLOUD, 1 er AVRIL 2015 1 LES 7 QUESTIONS CLES AUXQUELLES NOUS ALLONS APPORTER DES REPONSES 1. POURQUOI REFONDRE

Plus en détail

1 Communiqué de presse... p.2 2 Rappel des principaux aspects du projet... p.3 à 5

1 Communiqué de presse... p.2 2 Rappel des principaux aspects du projet... p.3 à 5 Première en France Réouverture de la ligne ferroviaire Nantes- Châteaubriant au trafic voyageurs par tram-train : ouverture commerciale le 28 février 2014 Conférence de presse Région-RFF-SNCF 15 mars 2013

Plus en détail

erritoire mobile SE DÉPLACER AUJOURD HUI ET DEMAIN SUR LE TERRITOIRE DE PLAINE COMMUNE N 1 mai 2013

erritoire mobile SE DÉPLACER AUJOURD HUI ET DEMAIN SUR LE TERRITOIRE DE PLAINE COMMUNE N 1 mai 2013 SE DÉPLACER AUJOURD HUI ET DEMAIN SUR LE TERRITOIRE DE PLAINE COMMUNE N 1 mai 2013 T erritoire mobile Plaine Commune est un des territoires les plus dynamiques de la métropole francilienne. L ampleur de

Plus en détail

LA DEFENSE / SEINE ARCHE OIN LA DEFENSE

LA DEFENSE / SEINE ARCHE OIN LA DEFENSE LA DEFENSE / SEINE ARCHE Le périmètre d intervention de l EPAD créé en 1958, est devenu périmètre d Opération d Intérêt National en 1983. Celui-ci a été scindé en deux le 19 décembre 2000 entre d une part

Plus en détail

Point d étape Pour suivre l actualité du projet de transformation de la station Balard juin 2012 nº1

Point d étape Pour suivre l actualité du projet de transformation de la station Balard juin 2012 nº1 Point d étape Pour suivre l actualité du projet de transformation de la station Balard juin 2012 nº1 À LA UNE! Les travaux à la station Balard, c est parti! Le quartier Balard se dote de nouveaux atouts.

Plus en détail

La qualité de service

La qualité de service La qualité de service en chiffres N 11 Mars 2013 Bulletin d information trimestriel sur la qualité de service des transports en Île-de-France 2012 Janvier - décembre Le STIF a choisi de renforcer encore

Plus en détail

Venir au siège DomusVi à Suresnes

Venir au siège DomusVi à Suresnes PLans de localisation 1/ Quartier 2/ Paris 3/ Île-de-France 160 360 144 MONT VALÉRIEN D3 RUE DU CALVAIRE RUE WORTH LONGCHAMP T 2 D985 Dir. Rueil RUE DES MOULINEAUX BD HENRI SELLIER RUE DE SÈVRES HÔPITAL

Plus en détail

Un TGV pour Beauvais Association Paris-Londres-Beauvais-Picardie Février 2013

Un TGV pour Beauvais Association Paris-Londres-Beauvais-Picardie Février 2013 Un TGV pour Beauvais Association Paris-Londres-Beauvais-Picardie Février 2013 SOMMAIRE : I Un positionnement géographique qui place le territoire au carrefour de l Europe du Nord. II Nouvelle piste de

Plus en détail

Notice. Avant-projet modificatif. Prolongement de à Paris d Issy-Val-de-Seine à Porte de Versailles

Notice. Avant-projet modificatif. Prolongement de à Paris d Issy-Val-de-Seine à Porte de Versailles Prolongement de à Paris d Issy-Val-de-Seine à Porte de Versailles Création d un accès supplémentaire à la station Balard et mise en accessibilité de la station Avant-projet modificatif Notice SOMMAIRE

Plus en détail

Pascal Auzannet. Rapport de la mission sur le calendrier pluriannuel de réalisation et de financement du projet de Grand Paris Express

Pascal Auzannet. Rapport de la mission sur le calendrier pluriannuel de réalisation et de financement du projet de Grand Paris Express Pascal Auzannet Rapport de la mission sur le calendrier pluriannuel de réalisation et de financement du projet de Grand Paris Express 10 décembre 2012 1 SOMMAIRE Introduction... 4 1. Actualisation des

Plus en détail

Secteur Paris 13 e - Ivry - Vitry Réunion publique. du 27 novembre 2012. Vitry-sur-Seine

Secteur Paris 13 e - Ivry - Vitry Réunion publique. du 27 novembre 2012. Vitry-sur-Seine Secteur Paris 13 e - Ivry - Vitry Réunion publique du 27 novembre 2012 Vitry-sur-Seine!" Le programme de la réunion 2 Le programme de la réunion Le dispositif de concertation Les acteurs et les objectifs

Plus en détail

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr PROLONGEMENT DE LA LIGNE T2 JUSQU A EUREXPO Dossier de presse /p.1 Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr Roland Sabbagh T. 04 72 84 58 63 sabbagh@sytral.fr Sommaire

Plus en détail

Réunion publique du 17 avril 2013 à Achères. Salle Boris Vian

Réunion publique du 17 avril 2013 à Achères. Salle Boris Vian Concertation publique 15 avril 17 mai 2013 Réunion publique du 17 avril 2013 à Achères Salle Boris Vian Compte-rendu synthétique 1. Présentation de la réunion 1.1. Le contexte de la réunion La phase de

Plus en détail

Le journal du débat public

Le journal du débat public N 3 / MARS 2012 Le journal du débat public Projet de nouvelle ligne ferroviaire PARIS-NORMANDIE Synthèse du compte-rendu Un débat riche et animé L e débat public sur le projet de ligne nouvelle Paris -

Plus en détail

Éviter la saturation programmée de la ligne

Éviter la saturation programmée de la ligne Éviter la saturation programmée de la ligne Une contribution de l Atelier parisien d urbanisme DÉCEMBRE NOTE DE PAGES N Jean François Mauboussin /RATP Le dossier du maître d ouvrage du débat public concernant

Plus en détail

Dossier de presse. Ensemble pour moderniser le matériel roulant. Financement des. tramways. d Île-de-France. Contacts presse

Dossier de presse. Ensemble pour moderniser le matériel roulant. Financement des. tramways. d Île-de-France. Contacts presse Dossier de presse 7 novembre 2011 Ensemble pour moderniser le matériel roulant Financement des tramways d Île-de-France Contacts presse STIF : Sébastien Mabille +33 (0)1 47 53 29 42 sebastien.mabille@stif.info

Plus en détail

La fréquentation des grandes gares franciliennes

La fréquentation des grandes gares franciliennes La fréquentation des grandes gares franciliennes Mars 2015 Grandes enquêtes Pour mieux connaître la fréquentation et le profil des utilisateurs des dix grandes gares d Île-de-France, une vaste campagne

Plus en détail

Casablanca - Maroc Pour un système de Transport moderne

Casablanca - Maroc Pour un système de Transport moderne Casablanca - Maroc Pour un système de Transport moderne 1 GRANDE METROPOLE AFRICAINE Grands projets de développements Cité Financière Internationale. Hub Pour l Afrique 1 200 Km² avec 70 Km de littoral

Plus en détail

Sommaire PROJET ACCESSIBILITÉ PANORAMA ENVIRONNEMENT MOBILITÉ EMPLOI 3 ANS DE TRAVAUX PARTENAIRES MAÎTRES D OUVRAGE ET FINANCEURS

Sommaire PROJET ACCESSIBILITÉ PANORAMA ENVIRONNEMENT MOBILITÉ EMPLOI 3 ANS DE TRAVAUX PARTENAIRES MAÎTRES D OUVRAGE ET FINANCEURS Sommaire PROJET Le pôle multimodal Créteil Pompadour, c est bien plus qu une gare. Zoom sur les grands aménagements qui composent le projet. ACCESSIBILITÉ Station de bus Pompadour, passerelle de correspondance,

Plus en détail

Transilien SNCF présente «Solutions Entreprises»

Transilien SNCF présente «Solutions Entreprises» Dossier de Presse Transilien SNCF présente «Solutions Entreprises» Diagnostics, conseils et services pour faciliter la vie des salariés en Ile-de-France et accompagner les entreprises dans leurs stratégies

Plus en détail

Equipe Rogers Stirk Harbour + Partners. Séminaire sur l accessibilité et la mobilité

Equipe Rogers Stirk Harbour + Partners. Séminaire sur l accessibilité et la mobilité Equipe Rogers Stirk Harbour + Partners Séminaire sur l accessibilité et la mobilité Conseil Scientifique AIGPPAU Luzarches 09/09/10 Mobilité métropolitaine Objectifs : Accessible Equitable Equilibré Durable

Plus en détail

Le Nouveau Grand Paris en acte(s)

Le Nouveau Grand Paris en acte(s) Dossier Dossier de de presse 19 19 juillet juillet 2013 2013 42 chantiers pour les Franciliens Le Nouveau Grand Paris en acte(s) Contacts presse : Florence Massenot / 01 53 85 63 14 florence.massenot@iledefrance.fr

Plus en détail

PRÉFET DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES. Grand Projet du Sud-Ouest. Réunion d'information intervenant dans le cadre du Groupe de travail GT 10

PRÉFET DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES. Grand Projet du Sud-Ouest. Réunion d'information intervenant dans le cadre du Groupe de travail GT 10 PRÉFET DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES SOUS PREFECTURE DE BAYONNE Grand Projet du Sud-Ouest Réunion d'information intervenant dans le cadre du Groupe de travail GT 10 22 février 2012 -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Notice pedagogique Grand paris

Notice pedagogique Grand paris Notice pedagogique Grand paris LE GRAND PARIS EXPRESS, LA FUTURE LIGNE 15 SUD ET LES QUARTIERS DE GARES DEFINITION un projet d échelle internationale Le projet du Grand Paris a été initié en 2007 pour

Plus en détail

Comité de ligne de la Côte Bleue «Marseille Port de Bouc Miramas» Carry-le-Rouet lundi 18 mai 2015

Comité de ligne de la Côte Bleue «Marseille Port de Bouc Miramas» Carry-le-Rouet lundi 18 mai 2015 1/5 Direction des transports et des grands équipements Service des Transports Régionaux INTERVENANTS : CONSEIL RÉGIONAL : Jean-Yves PETIT, Vice-président délégué aux transports et à l éco-mobilité Nathalie

Plus en détail

Session plénière du lundi 17 juin 2013 AVIS SUR LA LIGNE NOUVELLE PARIS NORMANDIE PROPOSITION D OPTIMISATION A LA COMMISSION MOBILITÉ 21

Session plénière du lundi 17 juin 2013 AVIS SUR LA LIGNE NOUVELLE PARIS NORMANDIE PROPOSITION D OPTIMISATION A LA COMMISSION MOBILITÉ 21 Session plénière du lundi 17 juin 2013 AVIS SUR LA LIGNE NOUVELLE PARIS NORMANDIE PROPOSITION D OPTIMISATION A LA COMMISSION MOBILITÉ 21 ADOPTÉ A LA MAJORITÉ : 58 POUR 9 ABSTENTIONS 3 CONTRE 1 NE PREND

Plus en détail

3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR

3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR 3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR LA MAÎTRISE DES DÉPLACEMENTS. Pour assurer un aménagement et un développement durable, la Ville de Boulogne- Billancourt souhaite mener

Plus en détail

nanterre Se MoBiliSe AUJOURD HUI PoUr les transports De DEMAIN

nanterre Se MoBiliSe AUJOURD HUI PoUr les transports De DEMAIN BLEU DU CIEL plusieurs décisions prises par l etat et la région ile-de-france mettent Nanterre au cœur de l actualité sur les projets de transport pour les dix à vingt prochaines années. nanterre Se MoBiliSe

Plus en détail

AVIS DU STIF SUR LE PROJET DE RESEAU DE TRANSPORT DU GRAND PARIS

AVIS DU STIF SUR LE PROJET DE RESEAU DE TRANSPORT DU GRAND PARIS AVIS DU STIF SUR LE PROJET DE RESEAU DE TRANSPORT DU GRAND PARIS Rapport n 2010 /0799 au Conseil du Syndicat des transports d Ile-de-France Séance du 8 décembre 2010 Rubrique : Grands projets d investissement

Plus en détail

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Eco-quartier des Bergères - Cahier des Charges de la consultation d acquéreurs ILOT

Plus en détail

Contraintes et problématique des flux dans le dimensionnement des gares

Contraintes et problématique des flux dans le dimensionnement des gares Contraintes et problématique des flux dans le dimensionnement des gares Dr Guillaume de Tilière& Bernard Viaud Conférence du 29 mars 2012 "Contraintes de capacité dans les réseaux de transport en commun"

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Schéma Directeur Accessibilité

Schéma Directeur Accessibilité Schéma Directeur Des services régionaux de transport de voyageurs - Deuxième concertation en Gironde - Contenu de la présentation Rappel des étapes antérieures sur le réseau ferroviaire (Maillage, référentiel

Plus en détail

Renouvellement des infrastructures ferroviaires de la ligne Paris - Limoges - Toulouse en gare de Limoges, 25 juin 2009

Renouvellement des infrastructures ferroviaires de la ligne Paris - Limoges - Toulouse en gare de Limoges, 25 juin 2009 Renouvellement des infrastructures ferroviaires de la ligne Paris - Limoges - Toulouse en gare de Limoges, 25 juin 2009 LE RENOUVELLEMENT DU RÉSEAU : UNE PRIORITÉ DE RÉSEAU FERRÉ DE FRANCE Le Plan de rénovation

Plus en détail

Villeneuve-la-Garenne, à 4 km de Paris

Villeneuve-la-Garenne, à 4 km de Paris CAMPUS GALLIENI HAUTS-DE-SEINE Villeneuve-la-Garenne, à 4 km de Paris RÉSIDENCE POUR ÉTUDIANTS LOI SCELLIER PARIS - ILE DE FRANCE 1 ère région économique française Située au carrefour des échanges européens

Plus en détail

Préambule relatif à l élaboration de l avis

Préambule relatif à l élaboration de l avis Avis délibéré de l Autorité environnementale sur la ligne 14 sud (tronçon Olympiades - Aéroport d'orly), ligne bleue du réseau de transport public du grand Paris (75, 91 et 94) n Ae: 2014-105 Avis délibéré

Plus en détail

Fiscalité du Grand Paris

Fiscalité du Grand Paris Fiscalité du Grand Paris Afin de financer le projet du métro automatique du Grand Paris Express et le plan de mobilisation pour les transports d IdF, l Etat a décidé de prélever de nouvelles recettes fiscales

Plus en détail

1. Cadrages de l étude et précisions méthodologiques 1.1 Le modèle de déplacements de la DRIEA

1. Cadrages de l étude et précisions méthodologiques 1.1 Le modèle de déplacements de la DRIEA DRIEA Septembre 2010 ÉTUDES POUR LE DÉBAT PUBLIC SUR LE GRAND PARIS SYNTHESE DES ÉTUDES DE TRAFIC Cette note dresse un bilan synthétique des études de trafic réalisées par la DRIEA pour évaluer l efficacité

Plus en détail

Venir à URBACCESS en transport en commun

Venir à URBACCESS en transport en commun 12 et 13 février 214 - CNIT Paris Venir à URBCCESS en transport en commun Positionnement de la bonne sortie sur le quai à p. 2 ccès au CNIT depuis la salle d échanges souterraine p. 8 Localisation du Hall

Plus en détail

RAPPORT D ENQUETE PUBLIQUE PREALABLE A LA DECLARATION D UTILITE PUBLIQUE POUR LE RESEAU DE TRANSPORT PUBLIC DU GRAND PARIS EXPRESS POUR LES :

RAPPORT D ENQUETE PUBLIQUE PREALABLE A LA DECLARATION D UTILITE PUBLIQUE POUR LE RESEAU DE TRANSPORT PUBLIC DU GRAND PARIS EXPRESS POUR LES : RAPPORT D ENQUETE PUBLIQUE PREALABLE A LA DECLARATION D UTILITE PUBLIQUE POUR LE RESEAU DE TRANSPORT PUBLIC DU GRAND PARIS EXPRESS POUR LES : Ligne 16 : Noisy-Champs St Denis Pleyel (Ligne Rouge) Ligne

Plus en détail

Les enjeux du projet Cœur de Quartier sont :

Les enjeux du projet Cœur de Quartier sont : Communiqué de presse 23 avril 2014 Établissement public d aménagement de La Défense Seine Arche 55 Place Nelson Mandela 92024 Nanterre Cedex L Etablissement Public d Aménagement de La Défense Seine Arche

Plus en détail

Réunion La Teste ( 08/03/10 )

Réunion La Teste ( 08/03/10 ) Réunion La Teste ( 08/03/10 ) Dès le début notre association a œuvré pour la création d un véritable réseau de transport en commun sur l ensemble du pays du Bassin d Arcachon en prônant le développement

Plus en détail

METRO D ALGER : LIGNE 1

METRO D ALGER : LIGNE 1 INAUGURATION DE LA PREMIERE LIGNE DU METRO D ALGER Dossier de presse 31 octobre 2011 Sommaire 1/ RATP Dev met en service, via sa filiale RATP El Djazaïr, la première ligne du métro d Alger. 2/ Présentation

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE REUNION

COMPTE-RENDU DE REUNION COMPTE-RENDU DE REUNION Relevé des échanges de la réunion du Comité de Suivi de la Concertation préalablement à l enquête publique du projet Massy-Valenton Ouest. Il est rédigé par le maître d ouvrage

Plus en détail

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7.1. Méthodologie 7.1.1. Calcul des coûts socio-économiques L intérêt du projet de prolongement de la ligne T1 vers Val de Fontenay est évalué

Plus en détail

LES GRANDES LIGNES DU PROJET

LES GRANDES LIGNES DU PROJET LES GRANDES LIGNES DU PROJET Première étape du métro automatique du Nouveau Grand Paris, le prolongement de la ligne 14 de Saint-Lazare à Mairie de Saint-Ouen a pour objectif prioritaire de désaturer la

Plus en détail

Ligne 067 000 de Lunéville à Saint-Dié-des- Vosges

Ligne 067 000 de Lunéville à Saint-Dié-des- Vosges Ligne 067 000 de Lunéville à Saint-Dié-des- Vosges CONVENTION DE FINANCEMENT DES ETUDES AVANT-PROJET/PROJET DE LIBERATION D EMPRISES FERROVIAIRES EN GARE DE SAINT-DIE-DES-VOSGES CDF n 1400179 SPIRE n 402

Plus en détail

COMITE DE LIGNE TER NORD - PAS DE CALAIS 12 «Dunkerque-Calais-Boulogne-Rang du Fliers» Samedi 30 mai 2015 A Calais

COMITE DE LIGNE TER NORD - PAS DE CALAIS 12 «Dunkerque-Calais-Boulogne-Rang du Fliers» Samedi 30 mai 2015 A Calais COMITE DE LIGNE TER NORD - PAS DE CALAIS 12 «Dunkerque-Calais-Boulogne-Rang du Fliers» Samedi 30 mai 2015 A Calais Cette 20ème réunion du Comité de Ligne n 12 s'est tenue le 30 mai 2015 de 10h à 12h sous

Plus en détail

Analyse détaillée des trajets effectués en Transports en commun en Ile-de-France

Analyse détaillée des trajets effectués en Transports en commun en Ile-de-France Etude sur les déplacements Analyse détaillée des trajets effectués en Transports en commun en Ile-de-France 18 Septembre 2014 ixxi-mobility.com 2 Transformer le temps de transport en temps utile Le temps

Plus en détail

Présentation du Plan de Mandat 2015-2020 DOSSIER DE PRESSE DÉCEMBRE 2014

Présentation du Plan de Mandat 2015-2020 DOSSIER DE PRESSE DÉCEMBRE 2014 DOSSIER DE PRESSE DÉCEMBRE 2014 Présentation du Plan de Mandat 2015-2020 Contact presse Olivia Dufour responsable des relations presse dufour@sytral.fr 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 SOMMAIRE 15 16 17

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE La SGP prépare la révolution numérique Lancement de l appel à manifestations d intérêt sur la dimension numérique jusqu au 21 février 2014 Saint-Denis, jeudi 5 décembre 2013 La Société

Plus en détail

Réunion publique d ouverture à la salle Pablo Neruda

Réunion publique d ouverture à la salle Pablo Neruda Syndicat des transports d Île-de-France Concertation préalable sur le projet de Ligne Orange du Grand Paris Express Réunion publique d ouverture à la salle Pablo Neruda Le 12 février 2013 à Bobigny La

Plus en détail

CP 10-987. Article 1 : CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE

CP 10-987. Article 1 : CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 2 CP 10-987 Article 1 : Décide de participer au financement de l opération Prolongement du métro ligne 11 par l attribution d une subvention correspondant à 70 % de la

Plus en détail

Plan de transport 2008

Plan de transport 2008 Plan de transport 2008 Montréal Une démarche de planification stratégique de transport durable Claude Carette et Gilles Lalonde - Ville de Montréal Préparé par : Service des infrastructures, transport

Plus en détail