Gestion optimale des unités de production dans un réseau compte tenu de la dynamique de la température des lignes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gestion optimale des unités de production dans un réseau compte tenu de la dynamique de la température des lignes"

Transcription

1 Gestion optimale des unités de production dans un réseau compte tenu de la dynamique de la température des lignes M. Nick, R. Cherkaoui, M. Paolone «Le réseau électrique de demain» - EPFL,

2 Table des matières q q q q q q Concept Objectif de l étude Etat de l art Applications proposées Résultats de simulation Conclusions 2 2

3 Concept Comment exploiter de façon plus efficace les capacités maximales de transport des lignes électriques? Jusqu à présent, pour une ligne donnée, on exprime cette limite en terme de courants maximaux admissibles valeurs fournies par le fabricant pour des températures ambiantes spécifiées Proposition 1: observer plutôt l évolution de la température des conducteurs selon un model dynamique (Dynamic Thermal Rating: DTR) tout en sachant qu elle ne doit pas dépasser une limite donnée (85 o or 100 o ) Proposition 2: intégrer le modèle DTR dans l ensemble des fonctions permettant une exploitation sûre, fiable et économique d un réseau électrique (Energy Management System: EMS) 3

4 Objectif de l étude Intégrer le modèle DTR dans les applications visant à optimiser les plans de production/réserve des centrales tout en utilisant au mieux la capacité maximale de transport du réseau électrique Exemples: Programme d engagement des centrales (Unit Commitment: UC) Provision de réserve énergie / puissance (+/- ) pour le réglage et les mesures correctives Déploiement de la réserve de puissance pour le suivi de charge (réglage de la fréquence) Déploiement de la réserve pour l élimination des congestions (re- dispatching /rescheduling à Optimal Power Flow: OPF) Évaluation des ATC s (Available Transmission Capabilities) Etc. 4 4

5 Etat de l art (DTR :dynamic temperature rating) Relation entre courant et température dans le cas d une ligne aérienne selon: IEEE 738 standard ou CIGRE WG La température d une ligne aérienne dépend de: Ø Courant dans le conducteur Ø La résistance et les dimensions du conducteur Ø Conditions climatiques ambiantes (ex: température, vitesse et direction du vent, radiation solaire) Etablissement d une équation traduisant l équilibre thermique du conducteur: Heat Balance Equation (HBE) En pratique, HBE permet d établir la limite statique de courant admissible (I max ) à partir de la limite de température (T max ) du conducteur à ne pas dépasser et des conditions climatiques ambiantes conservatives Passage de (I I #$% ) à T T #$% 5

6 Etat de l art (HBE: Heat Balance Equation) HBE traduit le bilan des énergies thermiques qui entrent, sortent ou sont stockées dans le conducteur Les termes d échauffement sont les pertes ohmiques et le gain de chaleur solaire Les termes de refroidissement résultent des pertes de chaleur par convection et par radiation ρ d dt T t = I,.R T t + q 1 t q 3 T t q 4 T t 6

7 Etat de l art (HBE: Heat Balance Equation) Pertes ohmiques solaire convection radiation ρ d dt T t = I,.R T t + q 1 t q 3 T t q 4 T t Courant ligne - Lien entre modèles électriques et thermiques q 4 T t = A 4 ω t. T t 7 T $ t 7 q 3 T t = A 3 ω t. T t T $ t R T t = R α. T t T 489 T : température du conducteur T $ : température ambiante T 489 : température de référence pour R 489 ρ : capacité thermique du conducteur Type de conducteur: facteur déterminant (ex: ACSR) ω : vecteur paramètres climatiques (ex: vitesse du vent, température ambiante) A 4 : coefficients de pertes de chaleur par radiation A 3 : coefficients de pertes de chaleur par convection 7

8 Formulation générique de l optimisation Optimisation multi-périodes min A f(x E s.c. u E ) g x E, u E 0 h x E, u E = 0 Fonction objectif: coûts plan de production; procuration/déploiement réserve, start- up, délestage, etc. Contraintes inégalités: limites productions; températures maximales conducteurs; réserves maximales; tensions limites; etc. Contraintes égalités: équation LoadFlow (actif/réactif); Heat Balance Equations; etc. u t : variables de décision (ex: plans de production, de déploiement réserve, etc. ) x t : variables d états (ex: tensions, temperatures, etc.) 8

9 Applications proposées Security Constrained Unit Commitment (SCUC) (day ahead scheduling) Caractéristiques: ü Plan engagement des centrales + consignes de production ü Plan de réserve basé sur le critère de contingence N- 1 ü Variables binaires (centrale en/hors service) ü Modèle AC- LoadFlow (AC- LF) complet (actif/réactif), ü Formulation convexe pour AC- LF et HBE ü Utilisable dans le cas de réseaux de tailles réalistes ü Méthode de décomposition de Benders : problème master (UC) et sous- problèmes (security check) processus itératif 9

10 Applications proposées AC Optimal Power Flow (AC-OPF) (real time operation) Caractéristiques: ü Plan ajustement des productions (déploiement réserve) ü Evt. plan de délestage ü Modèle AC- LoadFlow (AC- LF) complet (actif/réactif), ü Formulation convexe pour AC- LF et HBE ü Utilisable dans le cas de réseaux de tailles réalistes ü Surcharges à court terme des conducteurs 10

11 Etude de cas: SCUC Bus a [$/MW, ] cost coefficients b [$/MW] c [$] G G G G (coût réserve disponible proportionnel à b[$/mw]) Hourly Active Load [p.u.] Temperature Active Load Time [hour] Charge horaire et température ambiante Ambient Temperature [ C] Wind Speed [m/s] Solar Radiation Wind Speed Time [hour] 1000 Solar Radiation [W/m 2 ] Vitesse du vent et radiation solaire 0 11

12 Etude de cas: SCUC Modèle SLR (Static Line Rating): La capacité maximale de transport d une ligne correspond à une valeur de courant unique I max calculée selon la température maximal admissible T max et des conditions climatiques ambiantes conservatives Modèle DLR (Dynamic Line Rating): La capacité maximale de transport est déterminée dynamiquement selon l évolution de la température du conducteur (HBE) qui ne doit pas dépasser une valeur T max 12

13 Etude de cas: SCUC Line Temperature [ C] Température conducteur L1 L2 L3 L4 L5 L Time [hour] Modèle SLR Line Temperature [ C] Température conducteur L1 L2 L3 L4 L5 L Time [hour] Modèle DLR 13

14 Etude de cas: SCUC Output Power [MW] Modèle SLR G1 G2 G3 G Time [hour] Plan de production des centrales Output Power [MW] G1 G2 G3 G4 Modèle DLR Time [hour] Plan de production des centrales Heat Gain/Loss [W/m] Ql Qs Qc Qr Time [hour] Heat Gain/Loss [W/m] Ql Qs Qc Qr Time [hour] HBE Terms (ligne L1) HBE Terms (Ligne L1) 14

15 Etude de cas: SCUC SLR DLR Réseau 5 noeuds / 6 branches Fonction objectif [$] SLR DLR Réseau IEEE 118 noeuds / 179 branches Fonction objectif[$] Temps de calcul [sec]

16 Etude de cas: AC-OPF ü Contingence: arrêt de G3 ü Plan de production initial donné (ex: SCUC, temps réel) ü Re- dispatch contraint par les limites du plan de réserve (ex: SCUC) ü Reserve de G4 activée après 20 min. ü T max conducteur: 85 [ C] (condition normale) et 100 [ C] (contingence) ü Surchauffe du conducteur au delà de 85 [ C] tolérée pour une durée limitée 16

17 Etude de cas: AC-OPF 17

18 Conclusions ü Implémentation et validation des applications intégrant le modèle DTR dans le cas de réseaux réels (collaboration avec les TSO s) ü Extension des bases de données (SCADA, EMS): modèle DTR pour tout type de conducteur (ex: AAAC), interface avec prévision météo, etc ü Possibilité d adopter une variante découplée du modèle DTR: calcul a priori des courants Imax selon HBE et utilisation dans les modèles d optimisation conventionnels ü Intégration du modèle DTR dans les modèles de planification des réseaux 18

19 Gestion optimale des unités de production dans un réseau compte tenu de la dynamique de la température des lignes M. Nick, R. Cherkaoui, M. Paolone «Le réseau électrique de demain» - EPFL,

Monitoring continu et gestion optimale des performances énergétiques des bâtiments

Monitoring continu et gestion optimale des performances énergétiques des bâtiments Monitoring continu et gestion optimale des performances énergétiques des bâtiments Alexandre Nassiopoulos et al. Journée d inauguration de Sense-City, 23/03/2015 Croissance de la demande énergétique et

Plus en détail

Activité 2 - TP : LA CELLULE PHOTOVOLTAÏQUE : UN DIPOLE ACTIF

Activité 2 - TP : LA CELLULE PHOTOVOLTAÏQUE : UN DIPOLE ACTIF Mots-clés : conducteurs, semi-conducteurs, photovoltaïques Activité 2 - TP : LA CELLULE PHOTOVOLTAÏQUE : UN DIPOLE ACTIF Contexte du sujet : L énergie solaire pourrait produire 20 fois les besoins énergétiques

Plus en détail

P M L R O G W. sylomer. Gamme de Sylomer Standard. Propriétés Méthode de test Commentaires. Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte

P M L R O G W. sylomer. Gamme de Sylomer Standard. Propriétés Méthode de test Commentaires. Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte Matière : Couleur : Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte Gris Recommandations d usage : Pression (dépend du facteur de forme) Déflexion Pression statique maximum :. N/mm ~ % Pression dyn. maximum :. N/mm

Plus en détail

Module HVAC - fonctionnalités

Module HVAC - fonctionnalités Module HVAC - fonctionnalités Modèle de radiation : DO = Discrete Ordinates On peut considérer l échauffement de solides semi transparents causé par le rayonnement absorbé par le solide. On peut également

Plus en détail

Bnext Energy Meter DIN

Bnext Energy Meter DIN Bnext Energy Meter DIN 2 Bnext Energy Meter DIN Sous- compteur d énergie électrique ModBus monophasé et triphasé Délesteur 2 lignes Sous- compteur d énergie électrique, il suit simultanément 12 lignes

Plus en détail

Système ASC unitaire triphasé. PowerScale 10 50 kva Maximisez votre disponibilité avec PowerScale

Système ASC unitaire triphasé. PowerScale 10 50 kva Maximisez votre disponibilité avec PowerScale Système ASC unitaire triphasé 10 50 kva Maximisez votre disponibilité avec Protection de première qualité est un système ASC triphasé de taille moyenne qui offre une protection électrique remarquable pour

Plus en détail

WCL1 Régulateur universel Différence, cascade 2 canaux

WCL1 Régulateur universel Différence, cascade 2 canaux WCL1 Régulateur universel Différence, cascade 2 canaux Régulation universel, différence ou cascade Sample time 25 ms Régulation additionnel 2 canaux de régulation séparés Timer avec fonction Start et Stop

Plus en détail

Contrôle final de Thermique,

Contrôle final de Thermique, Contrôle final de Thermique, GM3C mars 08 2heures, tous documents autorisés Calculatrices autorisées Problèmes de refroidissement d un ordinateur On se donne un ordinateur qui dissipe une certaine puissance,

Plus en détail

ETUDE PARAMETRIQUE ET CONCEPTION D UN PROTOTYPE DE CAPTEUR PLAN POUR CHAUFFE EAU SOLAIRE

ETUDE PARAMETRIQUE ET CONCEPTION D UN PROTOTYPE DE CAPTEUR PLAN POUR CHAUFFE EAU SOLAIRE ETUDE PARAMETRIQUE ET CONCEPTION D UN PROTOTYPE DE CAPTEUR PLAN POUR CHAUFFE EAU SOLAIRE SELLAMI Rabah 1, KASBADJI MERZOUK Nachida 1 et OMARI Tariq 1 1: Unité de Développement des Equipements Solaires

Plus en détail

Développement d une solution de contrôle prédictif pour le pilotage des PAC

Développement d une solution de contrôle prédictif pour le pilotage des PAC Développement d une solution de contrôle prédictif pour le pilotage des PAC HEPL-CECOTEPE & 3E Gabrielle Masy et Clara Verhelst 29-04-2015 Recherche subsidiée par la Région Wallonne de Belgique Flexibilité?

Plus en détail

Information Technique Derating en température du Sunny Boy et du Sunny Tripower

Information Technique Derating en température du Sunny Boy et du Sunny Tripower Information Technique Derating en température du Sunny Boy et du Sunny Tripower On parle de «derating» en température lorsque l onduleur réduit sa puissance afin de protéger les composants contre toute

Plus en détail

Modélisation du panneau solaire hybride «solaire2g»

Modélisation du panneau solaire hybride «solaire2g» Modélisation du panneau solaire hybride «solaire2g» Lucien BLANC 1 1 Institut Universitaire des Systèmes Thermiques Industriels, CNRS/université de Provence Technopôle de Château-Gombert, Marseille Résumé

Plus en détail

MACHINE A SOUDER MANUEL D UTILISATION

MACHINE A SOUDER MANUEL D UTILISATION MACHINE A SOUDER (Réf ME056) MANUEL D UTILISATION France DETECTION SERVICES ZA LA CIGALIERE 2 84250 LE THOR Tél. 04.90.33.75.14 Fax : 04.90.33.75.17 Contact: contact@fdspro.com Web site: fdspro.com 1 Affichage

Plus en détail

Manuel de Configuration du MCD 100

Manuel de Configuration du MCD 100 Introduction Les démarreurs progressifs MCD 100 sont conçus pour le démarrage et l arrêt progressifs de moteurs triphasés à courant alternatif, ce qui réduit le courant affluant et élimine les effets néfastes

Plus en détail

Cours SIA 380/1, édition 2009

Cours SIA 380/1, édition 2009 Cours SIA 380/1, édition 2009 HES-SO Valais Pierre-André Seppey Novembre 2009 Aujourd hui Il y a quelques années La norme SIA 380/1, édition 2009 Les 6 chapitres de la norme: 0 Domaine d application 1

Plus en détail

AIR/AIR mono-split NOUVELLE GARANTIE LG 5 ANS* GARANTIE main d œuvre 1 AN**

AIR/AIR mono-split NOUVELLE GARANTIE LG 5 ANS* GARANTIE main d œuvre 1 AN** CHAUFFAGE et CLIMATISATION pompes à chaleur AIR/AIR mono-split 2010 GAINABLES 2 TECHNOLOGIES : solutions tertiaires NOUVELLE GARANTIE LG 5 ANS* GARANTIE main d œuvre 1 AN** gainable Installé dans le plafond,

Plus en détail

AIDE A LA THERMOREGULATION

AIDE A LA THERMOREGULATION AIDE A LA THERMOREGULATION THERMOREGULATION MODE MAN AUTO TEMP C O M PAT I B L E C TEMP MODE MAN AUTO SOMMAIRE I INTRODUCTION...3 I.1 LA THERMOREGULATION...3 I.2 UTILITE DE LA THERMOREGULATION...3 I.3

Plus en détail

Etude technico-économique d une installation de chauffage solaire à usage industriel

Etude technico-économique d une installation de chauffage solaire à usage industriel Revue des Energies Renouvelables SIENR 14 Ghardaïa (2014) 135 139 Etude technico-économique d une installation de chauffage solaire à usage industriel K. Kaci 11, M. Kouadri 2, M. Merzouk 3 N. Kasbadji

Plus en détail

TOUT SIMPLEMENT GENIAL LES MODULES SOLAIRES REMPLACENT LES TUILES. Informations Produits

TOUT SIMPLEMENT GENIAL LES MODULES SOLAIRES REMPLACENT LES TUILES. Informations Produits TOUT SIMPLEMENT GENIAL LES MODULES SOLAIRES REMPLACENT LES TUILES Informations Produits INFORMATIONS PRODUITS SOLARWATT SYSTEME EASY-IN SOLARWATT AG 01 SYSTEME INFORMATIONS PRODUITS CONTENU SYSTEME..............

Plus en détail

Evolution des réseaux électriques

Evolution des réseaux électriques Forum de l innovation France Suisse Lausanne 3 et 4 juin 2013 Evolution des réseaux électriques Prof. Mario Paolone EPFL - Distributed Electrical Systems Laboratory Outline Contexte Défis Conséquences

Plus en détail

MODÉLISATION ET GESTION DES BUS: SOLUTIONS INTERMÉDIAIRES ENTRE DES VOIES PARTAGÉES ET RÉSERVÉES

MODÉLISATION ET GESTION DES BUS: SOLUTIONS INTERMÉDIAIRES ENTRE DES VOIES PARTAGÉES ET RÉSERVÉES MODÉLISATION ET GESTION DES BUS: SOLUTIONS INTERMÉDIAIRES ENTRE DES VOIES PARTAGÉES ET RÉSERVÉES Journée «Voies réservées aux TC et au covoiturage» Jeudi 9 avril 2015 au CEREMA Centre-Est Etienne Hans

Plus en détail

Données techniques système start/stop automatique AT206

Données techniques système start/stop automatique AT206 EUROPOWER manuel AT206 1 1. Description tableau AT206 Avec ce système vous pouvez contrôler toutes les fonctions d un groupe. Le module commande le fonctionnement du moteur diesel ou essence du groupe

Plus en détail

Les fusibles moyenne tension européens CEI 60282

Les fusibles moyenne tension européens CEI 60282 Les fusibles moyenne tension européens CEI 60282 Domaine des fusibles moyenne tension européens Les systèmes moyenne tension sont maintenant classés HTA Tension maximum: 72500V Nos fusibles: jusqu à 40500V

Plus en détail

POWER + SA Series 10kVA-40kVA & "POWER + 19 10kVA-20kVA. www.gamatronic.com. Notre alimentation Votre confiance

POWER + SA Series 10kVA-40kVA & POWER + 19 10kVA-20kVA. www.gamatronic.com. Notre alimentation Votre confiance POWER + SA Series 10kVA-40kVA & "POWER + 19 10kVA-20kVA www.gamatronic.com Notre alimentation Votre confiance POWER + Stand Alone (SA) Series 10kVA-40kVA & POWER + 19" 10kVA-20kVA Cout total le plus bas

Plus en détail

CERTIFICAT PEB. Données de l installateur Nom...

CERTIFICAT PEB. Données de l installateur Nom... Données de l installateur Adresse : MUFZ-KJ25VE + MFZ-KJ25VE : 3.4 kw Pompe à chaleur équipé d une résistance éléctrique Coefficient de puissance (COPtest)** : 4.6 : Seulement air extéreiur : 2.5 kw Coefficient

Plus en détail

I) Chauffage par résistance

I) Chauffage par résistance Le chauffage électrique électrique est de plus en plus répandu. Les avantages sont : * Facilité d utilisation * Confort d utilisation * Aucune pollution * Fiabilité et précision de réglage. Dans ce cours

Plus en détail

Qivivo Thermostat. Simple, efficace, convivial

Qivivo Thermostat. Simple, efficace, convivial Qivivo Thermostat Simple, efficace, convivial Qivivo Thermostat Connecté Le confort au creux de la main Vos clients vont enfin aimer leur thermostat. D usage intuitif, il permet de programmer et de piloter

Plus en détail

ambiance thermique 4

ambiance thermique 4 Unité d Ergonomie Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière 91, bd de l Hôpital 75 634 Paris cedex 13 www.ergonomie.chups.jussieu.fr DIPLÔME D ERGONOMIE ET DE PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL option 2 Ergonomie de l

Plus en détail

Guide de SolidWorks Flow Simulation pour l enseignant. Présentateur Date

Guide de SolidWorks Flow Simulation pour l enseignant. Présentateur Date Guide de SolidWorks Flow Simulation pour l enseignant Présentateur Date 1 Qu'est-ce que SolidWorks Flow Simulation? SolidWorks Flow Simulation est un logiciel d'analyse des écoulements de fluide et du

Plus en détail

Fontaine à eau. Manuel d utilisation Modèle : X-16 lg-x52 A. Type de distributeur d eau chaude et froide. Compresseur avec réfrigération.

Fontaine à eau. Manuel d utilisation Modèle : X-16 lg-x52 A. Type de distributeur d eau chaude et froide. Compresseur avec réfrigération. Fontaine à eau Manuel d utilisation Modèle : X-16 lg-x52 A Type de distributeur d eau chaude et froide. Compresseur avec réfrigération. Nous vous remercions d avoir acheté notre distributeur d eau. Lisez

Plus en détail

Chapitre II : Propriétés thermiques de la matière

Chapitre II : Propriétés thermiques de la matière II.1. La dilatation thermique Chapitre II : Propriétés thermiques de la matière Lorsqu on chauffe une substance, on provoque l augmentation de l énergie cinétique des atomes et des molécules, ce qui accroît

Plus en détail

Paardenkerkhofstraat 56 B-2800 Mechelen Tel. 015.61.60.07 Fax. 015.61.75.27 Email. info@talas.be

Paardenkerkhofstraat 56 B-2800 Mechelen Tel. 015.61.60.07 Fax. 015.61.75.27 Email. info@talas.be L affûteuse PNB-2E est utilisé pour l affûtage des poinçons et matrices de poinçonneuses TRUMPF Style et Thick Turret. L affûteuse est conçu pour les entreprises travaillant la tôle, qui possèdent des

Plus en détail

Concilier confort acoustique et santé des occupants. Choix des vitrages

Concilier confort acoustique et santé des occupants. Choix des vitrages Concilier confort acoustique et santé des occupants Choix des vitrages 2010 1 Le verre : ses spécificités Le verre : permet la vision vers l extérieur laisse pénétrer, dans les bâtiments, la lumière naturelle.

Plus en détail

Calandres professionnelles. L ensemble de produits

Calandres professionnelles. L ensemble de produits Calandres professionnelles L ensemble de produits Technologie de repassage de pointe Singulière par sa performance convaincante par sa qualité Le linge propre, frais et parfaitement repassé est la carte

Plus en détail

Aide à l'application EN-5 Refroidissement, humidification et déshumidification Edition janvier 2010

Aide à l'application EN-5 Refroidissement, humidification et déshumidification Edition janvier 2010 Aide à l'application EN-5 Refroidissement, humidification et déshumidification Contenu et but Cette aide à l application traite de la procédure à suivre et des exigences à respecter pour la conception,

Plus en détail

Inforindus Solution photovoltaïque hybride pour la RDC

Inforindus Solution photovoltaïque hybride pour la RDC Inforindus Solution photovoltaïque hybride pour la RDC Solution photovoltaïque hybride pour la RDC 1-Présentation des solutions Il existe en fait plusieurs types de solutions pour l alimentation d un consommateur

Plus en détail

Vitesse variable ADDUCTION D EAU SURPRESSION

Vitesse variable ADDUCTION D EAU SURPRESSION Vitesse variable Aquontroller 304 Variateur de fréquence pour moteurs monophasés jusqu à 1,5 kw L Hydrovar : principe de fonctionnement 306 Série HV 2.015-4.110 307 Variateurs de fréquence HYDROVAR pour

Plus en détail

MODULES ÉLECTRIQUES. - systèmes électriques DC - onduleurs - convertisseurs - interrupteurs statiques. Notre alimentation Votre confiance

MODULES ÉLECTRIQUES. - systèmes électriques DC - onduleurs - convertisseurs - interrupteurs statiques. Notre alimentation Votre confiance MODULES ÉLECTRIQUES - systèmes électriques DC - onduleurs - convertisseurs - interrupteurs statiques Notre alimentation Votre confiance Système Power 1UDC+ Jusqu à 38 redresseurs et un contrôleur, 1266A

Plus en détail

Bernard Bordonado Motorola Semiconducteurs

Bernard Bordonado Motorola Semiconducteurs LabVIEW et l automatisation de mesures de circuits intégrés RF pour applications automobiles Bernard Bordonado Motorola Semiconducteurs Page 1 Plan de la présentation Introduction Circuits intégrés RF

Plus en détail

Objets de l asbl. ventplus@gmail.com www.ventplus.be

Objets de l asbl. ventplus@gmail.com www.ventplus.be Objets de l asbl ventplus@gmail.com www.ventplus.be Etudier les possibilités d implantation de tout système de production d énergie renouvelable et en favoriser l implantation et le développement. Etudier

Plus en détail

Systèmes de pompage à énergie solaire

Systèmes de pompage à énergie solaire Systèmes de pompage à énergie solaire Pompes de surface & pompes flottantes Sun-Ray Pompes compactes & resistantes Systèmes optimisés par le MPPT power maximiser Faciles à amorcer Efficacité & simplicité

Plus en détail

Journées Nationales de l APMEP 2006 MODELISATION MATHEMATIQUE DE PHENOMENES PHYSIQUES, DU COLLEGE AU BTS.

Journées Nationales de l APMEP 2006 MODELISATION MATHEMATIQUE DE PHENOMENES PHYSIQUES, DU COLLEGE AU BTS. Journées Nationales de l APMEP 2006 MODELISATION MATHEMATIQUE DE PHENOMENES PHYSIQUES, DU COLLEGE AU BTS. Problème : (Thème : Primitives, équations différentielles linéaires du 1 er ordre à coefficients

Plus en détail

MODE D EMPLOI CHARGEURS Série SBC

MODE D EMPLOI CHARGEURS Série SBC MODE D EMPLOI CHARGEURS Série SBC Gardez ce mode d emploi à proximité en cas de besoin Ce mode d emploi contient des informations garantissant une utilisation sûre des chargeurs SBC aussi il est important

Plus en détail

Réponses techniques existantes, généralités

Réponses techniques existantes, généralités Réponses techniques existantes, généralités Les bâtiments existants peuvent être construits de manières très différentes. De ce fait, il n existe pas une unique manière de réhabiliter. Il faut agir en

Plus en détail

Modèle d équilibre thermique urbain

Modèle d équilibre thermique urbain Modèle d équilibre thermique urbain Définition d un volume de contrôle V Choix de la variable du bilan Bilan global [Oke, 1987] enthalpie V dh(t) 1 4 2 dt 43 Watt i r i,transp. n r i Entrées/sorties du

Plus en détail

SPECIFICATION TECHNIQUE CN15 P AUTO ALIMENTATIONS DE LABORATOIRE A PUISSANCES OPTIMISEES

SPECIFICATION TECHNIQUE CN15 P AUTO ALIMENTATIONS DE LABORATOIRE A PUISSANCES OPTIMISEES Page 1/7 ALIMENTATIONS DE LABORATOIRE A PUISSANCES OPTIMISEES Spécifications générales Courant maximum variant automatiquement avec la tension de sortie Puissance jusqu à 1.5 KW Tension de sortie jusqu

Plus en détail

T2Red vloerverwarmingskabel Chauffage électrique par le sol

T2Red vloerverwarmingskabel Chauffage électrique par le sol T2Red vloerverwarmingskabel Trame chauffante autorégulante Un système de chauffage par le sol visant à créer une ambiance confortable (comprise entre 18 et 27 C). Les rubans de chauffage par le sol doivent

Plus en détail

M1/UE CSy - module P8 1

M1/UE CSy - module P8 1 M1/UE CSy - module P8 1 PROJET DE SIMULATION AVEC MATLAB RÉGULATION DU NIVEAU ET DE LA TEMPÉRATURE DANS UN BAC En vue de disposer d un volume constant de fluide à une température désirée, un processus

Plus en détail

Module ATW-C-INV pour commande des unités extérieures d'inverter Fujitsu Airconditioning

Module ATW-C-INV pour commande des unités extérieures d'inverter Fujitsu Airconditioning Module ATW-C-IV pour commande des unités extérieures d'inverter Fujitsu Airconditioning e module ATW-C-IV (ci-après désigné uniquement par le terme «module») est conçu pour la commande directe des unités

Plus en détail

Pd = t - t j. R = t - t j. Etude des systèmes techniques. Choix de radiateur. 1. Echauffement. 2. Puissance dissipée. 3. La résistance thermique.

Pd = t - t j. R = t - t j. Etude des systèmes techniques. Choix de radiateur. 1. Echauffement. 2. Puissance dissipée. 3. La résistance thermique. Choix de radiateur 1. Echauffement Une élévation de température dépassant les limites permises, peut donner lieu à: - Un changement des caractéristiques du composant (dérive thermique). - Un changement

Plus en détail

Calcul des pertes de pression et dimensionnement des conduits de ventilation

Calcul des pertes de pression et dimensionnement des conduits de ventilation Calcul des pertes de pression et dimensionnement des conduits de ventilation Applications résidentielles Christophe Delmotte, ir Laboratoire Qualité de l Air et Ventilation CSTC - Centre Scientifique et

Plus en détail

Onduleurs Online Double Conversion Rack-Tour 19-2U ou 3U

Onduleurs Online Double Conversion Rack-Tour 19-2U ou 3U La nouvelle gamme Socamont PLATINE RESEAUX Socamont solutions Onduleurs Online Double Conversion Rack-Tour 19-2U ou 3U Mode Tour. Nos onduleurs Platine Réseaux Online Rack-Tour fournissent une alimentation

Plus en détail

Apports thermiques avec collecteurs solaires pour de l eau chaude sanitaire dans la Maison de retraite Korian Pontlieue

Apports thermiques avec collecteurs solaires pour de l eau chaude sanitaire dans la Maison de retraite Korian Pontlieue Projet de recherche EPA-F4 éhabilitations des Etablissements pour Personnes Agées et Facteur 4 Apports thermiques avec collecteurs solaires pour de l eau chaude sanitaire dans la Maison de retraite Korian

Plus en détail

Une communauté de charges intelligentes pour le Smart Grid

Une communauté de charges intelligentes pour le Smart Grid Une communauté de charges intelligentes pour le Smart Grid Philippe Mabilleau ing. PhD Professeur titulaire, Département de génie électrique et de génie informatique EcoENERGY Innovation Initiative Une

Plus en détail

M-Sens 2 Mesure d humidité en ligne et en continu

M-Sens 2 Mesure d humidité en ligne et en continu FR M-Sens 2 Mesure d humidité en ligne et en continu Information Produit Humidité 13.47 % SWR engineering Messtechnik GmbH Emploi M-Sens 2 est conçu spécialement pour déterminer le taux d humidité des

Plus en détail

Le négoce d énergie du point de vue local. Der Energiehandel aus lokaler Sicht

Le négoce d énergie du point de vue local. Der Energiehandel aus lokaler Sicht Le négoce d énergie du point de vue local Der Energiehandel aus lokaler Sicht 1 Thèmes 1 FMV mission/métiers 2 GeCom fonctionnement 4 3 Gestion des risques Moyens pour le négoce 6 5 Défis Optimisation

Plus en détail

Intégration de l énergie éolienne au réseau électrique

Intégration de l énergie éolienne au réseau électrique Intégration de l énergie éolienne au réseau électrique B. Francois Séminaire Le développement des Energies éoliennes en Tunisie Association des Spécialistes Electriciens de Tunisie 19 novembre 2009 Laboratoire

Plus en détail

Programmation Linéaire Cours 1 : programmes linéaires, modélisation et résolution graphique

Programmation Linéaire Cours 1 : programmes linéaires, modélisation et résolution graphique Programmation Linéaire Cours 1 : programmes linéaires, modélisation et résolution graphique F. Clautiaux francois.clautiaux@math.u-bordeaux1.fr Université Bordeaux 1 Bât A33 Motivation et objectif du cours

Plus en détail

Varset Direct. Batteries fixes de condensateurs basse tension Coffrets et armoires. Notice d utilisation. Armoire A2

Varset Direct. Batteries fixes de condensateurs basse tension Coffrets et armoires. Notice d utilisation. Armoire A2 Varset Direct Batteries fixes de condensateurs basse tension Coffrets et armoires Notice d utilisation Coffret C1 Coffret C2 Armoire A2 Réception DB110591 Présentation Varset Direct est une batterie fixe

Plus en détail

CAPTEURS - CHAINES DE MESURES

CAPTEURS - CHAINES DE MESURES CAPTEURS - CHAINES DE MESURES Pierre BONNET Pierre Bonnet Master GSI - Capteurs Chaînes de Mesures 1 Plan du Cours Propriétés générales des capteurs Notion de mesure Notion de capteur: principes, classes,

Plus en détail

PRESSES MOBILES PRS-300 / PRS-500

PRESSES MOBILES PRS-300 / PRS-500 PRS-300 / PRS-500 PRS-800 / PRS-1000 PRS-1200 / PRS-1500 / PRS-1800 PRS-2000 / PRS-2200 / PRS-3000 PRS-300 / PRS-500 PRS-500 Modèle PRS-300 PRS-500 Dimensions (Long. x larg. x Haut.) 560x360x145 mm 760x360x145

Plus en détail

CARACTERISTIQUES THERMIQUES DES FENETRES ET DES FACADES-RIDEAUX

CARACTERISTIQUES THERMIQUES DES FENETRES ET DES FACADES-RIDEAUX CARACTERISTIQUES THERMIQUES DES FENETRES ET DES FACADES-RIDEAUX Les fenêtres sont caractérisées par trois caractéristiques de base : U w : le coefficient de transmission thermique traduisant la capacité

Plus en détail

ATLAS D Condens Unit Chaudière fioul à condensation 32 kw

ATLAS D Condens Unit Chaudière fioul à condensation 32 kw ATLAS D Condens Unit Chaudière fioul à condensation 32 kw Chauffage seul ou ECS accumulée Ne choisissez plus entre confort et économies d énergie > Les meilleures performances pour plus d économies > Le

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les équipements solaires thermiques pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier

Plus en détail

Présentation livre Simulation for Supply Chain Management. Chapitre 1 - Supply Chain simulation: An Overview

Présentation livre Simulation for Supply Chain Management. Chapitre 1 - Supply Chain simulation: An Overview Présentation livre Simulation for Supply Chain Management Chapitre 1 - Supply Chain simulation: An Overview G. Bel, C. Thierry et A. Thomas 1 Plan Gestion de chaînes logistiques et simulation Points de

Plus en détail

Project PROBA. Working Group Belgian Grid. 18.11.2013 Vanessa De Wilde

Project PROBA. Working Group Belgian Grid. 18.11.2013 Vanessa De Wilde Project PROBA Working Group Belgian Grid 18.11.2013 Vanessa De Wilde Agenda Problématique Etat de l art Projet PROBA Overview de la méthodologie Curtailment assessment Probabilistic assessment Risk indices

Plus en détail

L éolien? C est du Vent! Pas seulement François Thoumsin, AGIF, 28 Avril 2015

L éolien? C est du Vent! Pas seulement François Thoumsin, AGIF, 28 Avril 2015 1 L éolien? C est du Vent! Pas seulement François Thoumsin, AGIF, 28 Avril 2015 Table des matières Energies renouvelables - Définitions - Energie éolienne Quelques chiffres Développement d un parc éolien

Plus en détail

Modélisation des flux énergétiques urbains. Diane Perez Groupe développement urbain durable, LESO-PB, EPFL

Modélisation des flux énergétiques urbains. Diane Perez Groupe développement urbain durable, LESO-PB, EPFL Modélisation des flux énergétiques urbains Diane Perez Groupe développement urbain durable, LESO-PB, EPFL Programme Introduction Groupe développement urbain durable CitySim : modélisation énergétique urbaine

Plus en détail

Calcul de Charges. Génie Climatique Préparation à l'agrégation. Michaël Thienpont 30 octobre 2005. présentation de : Michaël Thienpont

Calcul de Charges. Génie Climatique Préparation à l'agrégation. Michaël Thienpont 30 octobre 2005. présentation de : Michaël Thienpont Calcul de Charges présentation de : 1 Plan du cours Introduction Traitement de l'air Calcul de Charges climatiques Éléments de technologie Spécificités de la régulation Approche système et fonctionnelle

Plus en détail

La thermique dans le bâtiment

La thermique dans le bâtiment La thermique dans le bâtiment I] Les modes de propagation de la chaleur : La conduction : La transmission de chaleur par conduction se fait à travers un ou plusieurs éléments en contact direct. Le flux

Plus en détail

Chapitre 11 Bilans thermiques

Chapitre 11 Bilans thermiques DERNIÈRE IMPRESSION LE 30 août 2013 à 15:40 Chapitre 11 Bilans thermiques Table des matières 1 L état macroscopique et microcospique de la matière 2 2 Énergie interne d un système 2 2.1 Définition.................................

Plus en détail

Nouvelle réglementation

Nouvelle réglementation Nouvelle réglementation [ ecodesign ] Directive 2009/125/EC à compter du 01/01/2013, les importations de produits à faible efficacité énergétique SEER et SCOP seront interdites en Europe La nouvelle réglementation

Plus en détail

Analyse d un jeu de barres blindées à l aide du logiciel QuickField

Analyse d un jeu de barres blindées à l aide du logiciel QuickField Analyse d un jeu de barres blindées à l aide du logiciel QuickField Ioan C. Popa Professeur, Université de Craiova, Faculté d Ingénierie électrique, Craiova, Romania INTRODUCTION Les systèmes de jeux de

Plus en détail

Refroidisseurs air/huile

Refroidisseurs air/huile REFROIDISSEURS AIR/HUILE NOUVEAU DESIGN COMPACT AVEC VENTILATEURS ELECTRIQUES AC ET PERFORMANCES DE REFROIDISSEMENT ELEVEES Applications Ces refroidisseurs ont été conçus spécialement pour des applications

Plus en détail

«Détermination des Pertes de Charge d un Diaphragme de Cheminée d équilibre par Simulations Numériques»

«Détermination des Pertes de Charge d un Diaphragme de Cheminée d équilibre par Simulations Numériques» EPFL Lausanne ANSYS Conference & 9 ème Forum CADFEM 1 septembre 01 «Détermination des Pertes de Charge d un Diaphragme de Cheminée d équilibre par Simulations Numériques» Christophe NICOLET 1 Sébastien

Plus en détail

Aquis. Gestion de réseaux hydrauliques

Aquis. Gestion de réseaux hydrauliques Aquis Gestion de réseaux hydrauliques 80% de votre capital est investi dans le réseau de distribution Aquis vous donne un contrôle total 2 Un avenir plein de défis Sans informations en temps réel relatives

Plus en détail

Câbles pour installations solaires photovoltaïques. Pour une énergie plus propre

Câbles pour installations solaires photovoltaïques. Pour une énergie plus propre Câbles pour installations solaires photovoltaïques Pour une énergie plus propre One Company Connecting The World POWERFUL PRESENCE PRODUCTS PERFORMANCE PEOPLE Depuis 165 ans, General Cable est un pionnier

Plus en détail

ELECTROPISTONS. Information technique a Télécharger. La véritable alternative aux vérins pneumatiques

ELECTROPISTONS. Information technique a Télécharger. La véritable alternative aux vérins pneumatiques ELECTROPISTONS La véritable alternative aux vérins pneumatiques Information technique a Télécharger Résumé des performances des ElectroPistons et fiches techniques des produit www.directthrust.co.uk 0044

Plus en détail

Communication technique: LE RELAIS THERMIQUE Leçon 5. Le relais thermique. ( Leçon 5 )

Communication technique: LE RELAIS THERMIQUE Leçon 5. Le relais thermique. ( Leçon 5 ) Le relais thermique ( Leçon 5 ) 1. Le relais thermique Le relais thermique est un appareil qui protège le récepteur placé en aval contre les surcharges et les coupures de phase. Pour cela, il surveille

Plus en détail

BEWIND B200 et B260 NOTICE D INSTALLATION NOTICE D UTILISATION

BEWIND B200 et B260 NOTICE D INSTALLATION NOTICE D UTILISATION BEWIND B200 et B260 NOTICE D INSTALLATION NOTICE D UTILISATION Caractéristiques techniques Type d'unité Puissance calorifique restituée (W) Puissance absorbée (W) Puissance absorbée avec appoint (W) Résistance

Plus en détail

Intérêt énergétique de l utilisation de matériaux à changement de phase (MCP) dans un chauffe-eau utilisant une source d énergie électrique

Intérêt énergétique de l utilisation de matériaux à changement de phase (MCP) dans un chauffe-eau utilisant une source d énergie électrique Intérêt énergétique de l utilisation de matériaux à changement de phase (MCP) dans un chauffe-eau utilisant une source d énergie électrique Stéphane GIBOUT*, Erwin FRANQUET, Jean CASTAING-LASVIGNOTTES,

Plus en détail

Analyses du vent et étude du potentiel technico-économique éolien en mer

Analyses du vent et étude du potentiel technico-économique éolien en mer Analyses du vent et étude du potentiel technico-économique éolien en mer B. Pouponneau1, L.Thiebaud 2, C. Conseil3, P.Vigne4, J.Christin5, C. Périard1, S. Martinoni-Lapierre1 Météo-France, Toulouse, France

Plus en détail

Problème IPhO : Diode électroluminescente et lampe de poche

Problème IPhO : Diode électroluminescente et lampe de poche IPhO : Diode électroluminescente et lampe de poche Les diodes électroluminescentes (DEL ou LED en anglais) sont de plus en plus utilisées pour l éclairage : affichages colorés, lampes de poche, éclairage

Plus en détail

régulation, programmation Série TF logiciel d application régulateur de température ambiante option climatisation TF 313 environnement

régulation, programmation Série TF logiciel d application régulateur de température ambiante option climatisation TF 313 environnement 2 2 3 3 régulation, programmation Série TF logiciel d application régulateur de température ambiante option climatisation famille : Heating type : Regulator TF 313 environnement TF 313 1 0 1 sélection

Plus en détail

NOTICE D EMPLOI SLT-TR

NOTICE D EMPLOI SLT-TR Tel.: +33 (0) 972 3537 17 Fax: +33 (0) 972 3537 18 info@pce-france.fr NOTICE D EMPLOI SLT-TR Symbole d avertissement Attention: Ne pas exposer le terminal d entrée à une tension de surcharge ou au courant.

Plus en détail

chauffage Harmony Vertical

chauffage Harmony Vertical chauffage Harmony Vertical FTE 402 212 B Septembre 2013 Harmony Vertical rideau d air chaud vertical tertiaire Énergie Électrique Eau chaude Sans chauffage u Avantages Silencieux. Portée jusqu à 7.5 m.

Plus en détail

Ensemble pour l étude d une régulation de température

Ensemble pour l étude d une régulation de température ENSP Montrouge N. 205 Ensemble pour l étude d une régulation de température L ensemble est constitué des éléments suivants : - élément A : un boîtier contenant un bloc de cuivre, muni d une thermistance,

Plus en détail

PHYTOTRON HELIOS 1200

PHYTOTRON HELIOS 1200 PHYTOTRON HELIOS 1200 Descriptif technique PHYTOTRON HELIOS 1200 : SOMMAIRE : I. STRUCTURE DU PHYTOTRON HELIOS1200...3 II. SYSTÈME FRIGORIFIQUE DU PHYTOTRON.........4 III. REFROIDISSEMENT DU SYSTEME D

Plus en détail

Effet de Stockage Thermique sur la Performance d'une Serre Tunnel sous Climat Saharien

Effet de Stockage Thermique sur la Performance d'une Serre Tunnel sous Climat Saharien Effet de Stockage Thermique sur la Performance d'une Serre Tunnel sous Climat Saharien Salah BEZARI 1*, Amor BOUHDJAR 2 1 Unité de Recherche Appliquée en Energies Renouvelables, URAER, Centre de Développement

Plus en détail

Junkers EMS 2 Energy Management System

Junkers EMS 2 Energy Management System Energy Management System Nouvelle génération de régulateurs et de modules pour les installateurs qui aiment la perfection Ecodesign: directive et règlements Directive Ecodesign du Parlement européen et

Plus en détail

u Régulation électronique communicante Aqu@Net Brochure commerciale CM AQN-W.1F Date : Mars 2004 Annule et remplace : Aucune

u Régulation électronique communicante Aqu@Net Brochure commerciale CM AQN-W.1F Date : Mars 2004 Annule et remplace : Aucune u Régulation électronique communicante Aqu@Net Brochure commerciale CM AQN-W.F Date : Mars 004 Annule et remplace : Aucune R Régulation et système Aqu@Net UNE COMPOSITION TOUTE EN FINESSE La régulation

Plus en détail

IMPORTANT. Toujours connecter les batteries en premier.

IMPORTANT. Toujours connecter les batteries en premier. Manuel FR Annexe IMPORTANT Toujours connecter les batteries en premier. Pour un système de batterie de 12V, n'utilisez que le dispositif de panneaux solaires de 12V (36 cellules). Pour un système de batterie

Plus en détail

Domosol : Système solaire combiné (SSC) de production d eau chaude et chauffage

Domosol : Système solaire combiné (SSC) de production d eau chaude et chauffage Domosol : Système solaire combiné (SSC) de production d eau chaude et chauffage Tc Le système solaire combiné (SSC) Domosol de ESE est basé sur le Dynasol 3X-C. Le Dynasol 3X-C est l interface entre les

Plus en détail

L impact sur la performance énergétique de la régulation et de la GTB à travers les normes et réglementations

L impact sur la performance énergétique de la régulation et de la GTB à travers les normes et réglementations L impact sur la performance énergétique de la régulation et de la GTB à travers les normes et réglementations Pierre BOISSON Pôle Automatisme et Gestion de l Energie CSTB Marne la vallée pierre.boisson@cstb.fr

Plus en détail

Chavalon les défis particuliers d un projet essentiel à l approvisionnement électrique futur de la Suisse romande

Chavalon les défis particuliers d un projet essentiel à l approvisionnement électrique futur de la Suisse romande Chavalon les défis particuliers d un projet essentiel à l approvisionnement électrique futur de la Suisse romande Entretiens Jacques Cartier: «Electricité intelligente: Vers des systèmes à valeur ajoutée»

Plus en détail

SolarMax série P Le pack Power pour les installations solaires résidentielles

SolarMax série P Le pack Power pour les installations solaires résidentielles SolarMax série P Le pack Power pour les installations solaires résidentielles READY Sputnik Engineering Solarmax 5000P Trackers MPP en charge parallèle / symétrique / asymétrique très bien / très bien

Plus en détail

Identification : ERDF-PRO-RES_07E Version : V3 Nombre de pages : 9

Identification : ERDF-PRO-RES_07E Version : V3 Nombre de pages : 9 Direction Réseau A Étude de tenue aux courants de court circuit pour le raccordement Identification : ERDF-PRO-RES_07E Version : V3 Nombre de pages : 9 Version Date d'application Nature de la modification

Plus en détail

Automatique Linéaire 1 Travaux Dirigés 1A ISMIN

Automatique Linéaire 1 Travaux Dirigés 1A ISMIN Automatique Linéaire 1 Travaux Dirigés Travaux dirigés, Automatique linéaire 1 J.M. Dutertre 2014 TD 1 Introduction, modélisation, outils. Exercice 1.1 : Calcul de la réponse d un 2 nd ordre à une rampe

Plus en détail

FREEDOMLIFT Flexibilité inégalée, accessibilité optimale. Capacités : 5,5 T, 7 T, 9 T

FREEDOMLIFT Flexibilité inégalée, accessibilité optimale. Capacités : 5,5 T, 7 T, 9 T PONTS 2 COLONNES V.U./P.L. Flexibilité inégalée, accessibilité optimale. Capacités : 5,5 T, 7 T, 9 T Ponts élévateurs à 2 colonnes SPF 5520 5,5 T (EFA, haute flexibilité) SPF 5522 5,5 T bras télescopiques

Plus en détail

Méthodes de commissionnement adaptées à la GPE

Méthodes de commissionnement adaptées à la GPE Méthodes de commissionnement adaptées à la GPE En collaboration avec: Julien Caillet Mohamed Elmtiri, Raphael Salvazet!! Myriam Humbert, Didier Meaux!! Frédéric Gal!! Jean Dominique Lenard 1 Objectifs

Plus en détail