Gestion optimale des unités de production dans un réseau compte tenu de la dynamique de la température des lignes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gestion optimale des unités de production dans un réseau compte tenu de la dynamique de la température des lignes"

Transcription

1 Gestion optimale des unités de production dans un réseau compte tenu de la dynamique de la température des lignes M. Nick, R. Cherkaoui, M. Paolone «Le réseau électrique de demain» - EPFL,

2 Table des matières q q q q q q Concept Objectif de l étude Etat de l art Applications proposées Résultats de simulation Conclusions 2 2

3 Concept Comment exploiter de façon plus efficace les capacités maximales de transport des lignes électriques? Jusqu à présent, pour une ligne donnée, on exprime cette limite en terme de courants maximaux admissibles valeurs fournies par le fabricant pour des températures ambiantes spécifiées Proposition 1: observer plutôt l évolution de la température des conducteurs selon un model dynamique (Dynamic Thermal Rating: DTR) tout en sachant qu elle ne doit pas dépasser une limite donnée (85 o or 100 o ) Proposition 2: intégrer le modèle DTR dans l ensemble des fonctions permettant une exploitation sûre, fiable et économique d un réseau électrique (Energy Management System: EMS) 3

4 Objectif de l étude Intégrer le modèle DTR dans les applications visant à optimiser les plans de production/réserve des centrales tout en utilisant au mieux la capacité maximale de transport du réseau électrique Exemples: Programme d engagement des centrales (Unit Commitment: UC) Provision de réserve énergie / puissance (+/- ) pour le réglage et les mesures correctives Déploiement de la réserve de puissance pour le suivi de charge (réglage de la fréquence) Déploiement de la réserve pour l élimination des congestions (re- dispatching /rescheduling à Optimal Power Flow: OPF) Évaluation des ATC s (Available Transmission Capabilities) Etc. 4 4

5 Etat de l art (DTR :dynamic temperature rating) Relation entre courant et température dans le cas d une ligne aérienne selon: IEEE 738 standard ou CIGRE WG La température d une ligne aérienne dépend de: Ø Courant dans le conducteur Ø La résistance et les dimensions du conducteur Ø Conditions climatiques ambiantes (ex: température, vitesse et direction du vent, radiation solaire) Etablissement d une équation traduisant l équilibre thermique du conducteur: Heat Balance Equation (HBE) En pratique, HBE permet d établir la limite statique de courant admissible (I max ) à partir de la limite de température (T max ) du conducteur à ne pas dépasser et des conditions climatiques ambiantes conservatives Passage de (I I #$% ) à T T #$% 5

6 Etat de l art (HBE: Heat Balance Equation) HBE traduit le bilan des énergies thermiques qui entrent, sortent ou sont stockées dans le conducteur Les termes d échauffement sont les pertes ohmiques et le gain de chaleur solaire Les termes de refroidissement résultent des pertes de chaleur par convection et par radiation ρ d dt T t = I,.R T t + q 1 t q 3 T t q 4 T t 6

7 Etat de l art (HBE: Heat Balance Equation) Pertes ohmiques solaire convection radiation ρ d dt T t = I,.R T t + q 1 t q 3 T t q 4 T t Courant ligne - Lien entre modèles électriques et thermiques q 4 T t = A 4 ω t. T t 7 T $ t 7 q 3 T t = A 3 ω t. T t T $ t R T t = R α. T t T 489 T : température du conducteur T $ : température ambiante T 489 : température de référence pour R 489 ρ : capacité thermique du conducteur Type de conducteur: facteur déterminant (ex: ACSR) ω : vecteur paramètres climatiques (ex: vitesse du vent, température ambiante) A 4 : coefficients de pertes de chaleur par radiation A 3 : coefficients de pertes de chaleur par convection 7

8 Formulation générique de l optimisation Optimisation multi-périodes min A f(x E s.c. u E ) g x E, u E 0 h x E, u E = 0 Fonction objectif: coûts plan de production; procuration/déploiement réserve, start- up, délestage, etc. Contraintes inégalités: limites productions; températures maximales conducteurs; réserves maximales; tensions limites; etc. Contraintes égalités: équation LoadFlow (actif/réactif); Heat Balance Equations; etc. u t : variables de décision (ex: plans de production, de déploiement réserve, etc. ) x t : variables d états (ex: tensions, temperatures, etc.) 8

9 Applications proposées Security Constrained Unit Commitment (SCUC) (day ahead scheduling) Caractéristiques: ü Plan engagement des centrales + consignes de production ü Plan de réserve basé sur le critère de contingence N- 1 ü Variables binaires (centrale en/hors service) ü Modèle AC- LoadFlow (AC- LF) complet (actif/réactif), ü Formulation convexe pour AC- LF et HBE ü Utilisable dans le cas de réseaux de tailles réalistes ü Méthode de décomposition de Benders : problème master (UC) et sous- problèmes (security check) processus itératif 9

10 Applications proposées AC Optimal Power Flow (AC-OPF) (real time operation) Caractéristiques: ü Plan ajustement des productions (déploiement réserve) ü Evt. plan de délestage ü Modèle AC- LoadFlow (AC- LF) complet (actif/réactif), ü Formulation convexe pour AC- LF et HBE ü Utilisable dans le cas de réseaux de tailles réalistes ü Surcharges à court terme des conducteurs 10

11 Etude de cas: SCUC Bus a [$/MW, ] cost coefficients b [$/MW] c [$] G G G G (coût réserve disponible proportionnel à b[$/mw]) Hourly Active Load [p.u.] Temperature Active Load Time [hour] Charge horaire et température ambiante Ambient Temperature [ C] Wind Speed [m/s] Solar Radiation Wind Speed Time [hour] 1000 Solar Radiation [W/m 2 ] Vitesse du vent et radiation solaire 0 11

12 Etude de cas: SCUC Modèle SLR (Static Line Rating): La capacité maximale de transport d une ligne correspond à une valeur de courant unique I max calculée selon la température maximal admissible T max et des conditions climatiques ambiantes conservatives Modèle DLR (Dynamic Line Rating): La capacité maximale de transport est déterminée dynamiquement selon l évolution de la température du conducteur (HBE) qui ne doit pas dépasser une valeur T max 12

13 Etude de cas: SCUC Line Temperature [ C] Température conducteur L1 L2 L3 L4 L5 L Time [hour] Modèle SLR Line Temperature [ C] Température conducteur L1 L2 L3 L4 L5 L Time [hour] Modèle DLR 13

14 Etude de cas: SCUC Output Power [MW] Modèle SLR G1 G2 G3 G Time [hour] Plan de production des centrales Output Power [MW] G1 G2 G3 G4 Modèle DLR Time [hour] Plan de production des centrales Heat Gain/Loss [W/m] Ql Qs Qc Qr Time [hour] Heat Gain/Loss [W/m] Ql Qs Qc Qr Time [hour] HBE Terms (ligne L1) HBE Terms (Ligne L1) 14

15 Etude de cas: SCUC SLR DLR Réseau 5 noeuds / 6 branches Fonction objectif [$] SLR DLR Réseau IEEE 118 noeuds / 179 branches Fonction objectif[$] Temps de calcul [sec]

16 Etude de cas: AC-OPF ü Contingence: arrêt de G3 ü Plan de production initial donné (ex: SCUC, temps réel) ü Re- dispatch contraint par les limites du plan de réserve (ex: SCUC) ü Reserve de G4 activée après 20 min. ü T max conducteur: 85 [ C] (condition normale) et 100 [ C] (contingence) ü Surchauffe du conducteur au delà de 85 [ C] tolérée pour une durée limitée 16

17 Etude de cas: AC-OPF 17

18 Conclusions ü Implémentation et validation des applications intégrant le modèle DTR dans le cas de réseaux réels (collaboration avec les TSO s) ü Extension des bases de données (SCADA, EMS): modèle DTR pour tout type de conducteur (ex: AAAC), interface avec prévision météo, etc ü Possibilité d adopter une variante découplée du modèle DTR: calcul a priori des courants Imax selon HBE et utilisation dans les modèles d optimisation conventionnels ü Intégration du modèle DTR dans les modèles de planification des réseaux 18

19 Gestion optimale des unités de production dans un réseau compte tenu de la dynamique de la température des lignes M. Nick, R. Cherkaoui, M. Paolone «Le réseau électrique de demain» - EPFL,

Monitoring continu et gestion optimale des performances énergétiques des bâtiments

Monitoring continu et gestion optimale des performances énergétiques des bâtiments Monitoring continu et gestion optimale des performances énergétiques des bâtiments Alexandre Nassiopoulos et al. Journée d inauguration de Sense-City, 23/03/2015 Croissance de la demande énergétique et

Plus en détail

Dispatcher Training Simulator Vision simplifiée - Mode réplique. Structure informatique des CdC. Par ordre temporel. Activités d un opérateur

Dispatcher Training Simulator Vision simplifiée - Mode réplique. Structure informatique des CdC. Par ordre temporel. Activités d un opérateur Systèmes de conduite des grands réseaux électriques Fonctions et structures des systèmes d'énergie électrique Fonctionnement physique des systèmes d'énergie électrique Centres de conduite Problèmes ouverts

Plus en détail

Module HVAC - fonctionnalités

Module HVAC - fonctionnalités Module HVAC - fonctionnalités Modèle de radiation : DO = Discrete Ordinates On peut considérer l échauffement de solides semi transparents causé par le rayonnement absorbé par le solide. On peut également

Plus en détail

WCL1 Régulateur universel Différence, cascade 2 canaux

WCL1 Régulateur universel Différence, cascade 2 canaux WCL1 Régulateur universel Différence, cascade 2 canaux Régulation universel, différence ou cascade Sample time 25 ms Régulation additionnel 2 canaux de régulation séparés Timer avec fonction Start et Stop

Plus en détail

Influence de la géométrie du conducteur sur la température dans un poste sous enveloppe métallique

Influence de la géométrie du conducteur sur la température dans un poste sous enveloppe métallique SYMPOSIUM DE GENIE ELECTRIQUE (SGE 14) : EF-EPF-MGE 2014, 8-10 JUILLET 2014, ENS CACHAN, FRANCE Influence de la géométrie du conducteur sur la dans un poste sous enveloppe métallique Nesrine REBZANI 1,2,3,

Plus en détail

Fontaine à eau. Manuel d utilisation Modèle : X-16 lg-x52 A. Type de distributeur d eau chaude et froide. Compresseur avec réfrigération.

Fontaine à eau. Manuel d utilisation Modèle : X-16 lg-x52 A. Type de distributeur d eau chaude et froide. Compresseur avec réfrigération. Fontaine à eau Manuel d utilisation Modèle : X-16 lg-x52 A Type de distributeur d eau chaude et froide. Compresseur avec réfrigération. Nous vous remercions d avoir acheté notre distributeur d eau. Lisez

Plus en détail

Contrôle final de Thermique,

Contrôle final de Thermique, Contrôle final de Thermique, GM3C mars 08 2heures, tous documents autorisés Calculatrices autorisées Problèmes de refroidissement d un ordinateur On se donne un ordinateur qui dissipe une certaine puissance,

Plus en détail

Contrôle par commande prédictive d un procédé de cuisson sous infrarouge de peintures en poudre.

Contrôle par commande prédictive d un procédé de cuisson sous infrarouge de peintures en poudre. Contrôle par commande prédictive d un procédé de cuisson sous infrarouge de peintures en poudre. Isabelle Bombard, Bruno da Silva, Pascal Dufour *, Pierre Laurent, Joseph Lieto. Laboratoire d Automatique

Plus en détail

MODULES ÉLECTRIQUES. - systèmes électriques DC - onduleurs - convertisseurs - interrupteurs statiques. Notre alimentation Votre confiance

MODULES ÉLECTRIQUES. - systèmes électriques DC - onduleurs - convertisseurs - interrupteurs statiques. Notre alimentation Votre confiance MODULES ÉLECTRIQUES - systèmes électriques DC - onduleurs - convertisseurs - interrupteurs statiques Notre alimentation Votre confiance Système Power 1UDC+ Jusqu à 38 redresseurs et un contrôleur, 1266A

Plus en détail

MACHINE A SOUDER MANUEL D UTILISATION

MACHINE A SOUDER MANUEL D UTILISATION MACHINE A SOUDER (Réf ME056) MANUEL D UTILISATION France DETECTION SERVICES ZA LA CIGALIERE 2 84250 LE THOR Tél. 04.90.33.75.14 Fax : 04.90.33.75.17 Contact: contact@fdspro.com Web site: fdspro.com 1 Affichage

Plus en détail

Influence des données aérauliques sur le comportement d un bâtiment pourvu d une façade double-peau.

Influence des données aérauliques sur le comportement d un bâtiment pourvu d une façade double-peau. Influence des données aérauliques sur le comportement d un bâtiment pourvu d une façade double-peau. Gondre Damien 1, Savoyat Jérôme 1, Johannes Kévyn 1, Virgone Joseph 1 1 CETHIL, UMR 5008, Université

Plus en détail

Géothermie assistée à l énergie solaire : Principe de base et applications. par. Professeur École Polytechnique de Montréal PLAN

Géothermie assistée à l énergie solaire : Principe de base et applications. par. Professeur École Polytechnique de Montréal PLAN Géothermie assistée à l énergie solaire : Principe de base et applications par Michel Bernier, ing., Ph.D. Professeur École Polytechnique de Montréal 1 Solaire Rayonnement Capteursp Géothermie Puits/champs

Plus en détail

Concilier confort acoustique et santé des occupants. Choix des vitrages

Concilier confort acoustique et santé des occupants. Choix des vitrages Concilier confort acoustique et santé des occupants Choix des vitrages 2010 1 Le verre : ses spécificités Le verre : permet la vision vers l extérieur laisse pénétrer, dans les bâtiments, la lumière naturelle.

Plus en détail

Développement d une solution de contrôle prédictif pour le pilotage des PAC

Développement d une solution de contrôle prédictif pour le pilotage des PAC Développement d une solution de contrôle prédictif pour le pilotage des PAC HEPL-CECOTEPE & 3E Gabrielle Masy et Clara Verhelst 29-04-2015 Recherche subsidiée par la Région Wallonne de Belgique Flexibilité?

Plus en détail

Domosol : Système solaire combiné (SSC) de production d eau chaude et chauffage

Domosol : Système solaire combiné (SSC) de production d eau chaude et chauffage Domosol : Système solaire combiné (SSC) de production d eau chaude et chauffage Tc Le système solaire combiné (SSC) Domosol de ESE est basé sur le Dynasol 3X-C. Le Dynasol 3X-C est l interface entre les

Plus en détail

Du Thermostat à l ordinateur climatique. Vincent Aubret Hortimax

Du Thermostat à l ordinateur climatique. Vincent Aubret Hortimax Du Thermostat à l ordinateur climatique Vincent Aubret Hortimax 1 Introduction 2 Régulateurs de type thermostat Applications : Idéal pour la régulation simplifiée de type Tunnels, Hall Alarme haute et

Plus en détail

Information Technique Derating en température du Sunny Boy et du Sunny Tripower

Information Technique Derating en température du Sunny Boy et du Sunny Tripower Information Technique Derating en température du Sunny Boy et du Sunny Tripower On parle de «derating» en température lorsque l onduleur réduit sa puissance afin de protéger les composants contre toute

Plus en détail

NOUVEL ALPHA2 FIABILITÉ ET RENDEMENT REDÉFINIS Gamme complète de circulateurs professionnels pour le chauffage, la climatisation et le refroidissement

NOUVEL ALPHA2 FIABILITÉ ET RENDEMENT REDÉFINIS Gamme complète de circulateurs professionnels pour le chauffage, la climatisation et le refroidissement NOUVEL ALPHA FIABILITÉ ET RENDEMENT REDÉFINIS Gamme complète de circulateurs professionnels pour le chauffage, la climatisation et le refroidissement ALPHA NOUVEAU CIRCULATEUR PLUS FIABLE. PLUS PERFORMANT.

Plus en détail

Enseigner les Sciences de l Ingénieur en CPGE Séminaire Lycée e Raspail Juillet 2011 1 Sommaire 9h30 10 h Ouverture du séminaire Claude Bergmann 10h 12h Enseignement des SII en CPGE Jacques Aïache Compétences

Plus en détail

MAGNA3 BIEN PLUS QU UN CIRCULATEUR

MAGNA3 BIEN PLUS QU UN CIRCULATEUR MAGNA3 BIEN PLUS QU UN CIRCULATEUR Gamme complète de circulateurs intelligents à haut rendement énergétique pour les installations de chauffage/climatisation, les systèmes géothermiques et les applications

Plus en détail

B. Fonctionnement physique des réseaux d énergie électrique. Menu. Equilibre puissance fréquence. Très long terme (plusieurs années à l avance)

B. Fonctionnement physique des réseaux d énergie électrique. Menu. Equilibre puissance fréquence. Très long terme (plusieurs années à l avance) Systèmes de conduite des grands réseaux électriques Fonctions et structures des systèmes d'énergie électrique Fonctionnement physique des systèmes d'énergie électrique Centres de conduite Problèmes ouverts

Plus en détail

COMPORTEMENT DYNAMIQUE DE LA PRODUCTION DECENTRALISEE EN RESEAU PUBLIC DE DISTRIBUTION MT. Frank Wellens

COMPORTEMENT DYNAMIQUE DE LA PRODUCTION DECENTRALISEE EN RESEAU PUBLIC DE DISTRIBUTION MT. Frank Wellens COMPORTEMENT DYNAMIQUE DE LA PRODUCTION DECENTRALISEE EN RESEAU PUBLIC DE DISTRIBUTION MT Joseph Dubois Marc Stubbe TRACTEBEL avenue Ariane 7, 1200 Bruxelles joseph.dubois@tractebel.be marc.stubbe@tractebel.be

Plus en détail

NOTICE D EMPLOI SLT-TR

NOTICE D EMPLOI SLT-TR Tel.: +33 (0) 972 3537 17 Fax: +33 (0) 972 3537 18 info@pce-france.fr NOTICE D EMPLOI SLT-TR Symbole d avertissement Attention: Ne pas exposer le terminal d entrée à une tension de surcharge ou au courant.

Plus en détail

Note technique. Consommation électrique d'un poêle à granulés à émission directe

Note technique. Consommation électrique d'un poêle à granulés à émission directe Note technique Consommation électrique d'un poêle à granulés à émission directe Version / Date Version 1.0 du 06/02/2012 Auteur David Chénier 2012, Amoès SAS. Toute utilisation, reproduction intégrale

Plus en détail

Automatisation de la Mesure sur un Stand d Essai pour les Chauffe - Eau Solaires

Automatisation de la Mesure sur un Stand d Essai pour les Chauffe - Eau Solaires Rev. Energ. Ren. : Journées de Thermique (2001) 47-52 Automatisation de la Mesure sur un Stand d Essai pour les Chauffe - Eau Solaires C. Bouden et N. Ghrab-Morcos Laboratoire d Energie Solaire, Ecole

Plus en détail

Les rencontres du PREBAT 20-22 mars 2007, Aix-les-Bains. Valentin TRILLAT-BERDAL, Bernard SOUYRI, Gilbert ACHARD

Les rencontres du PREBAT 20-22 mars 2007, Aix-les-Bains. Valentin TRILLAT-BERDAL, Bernard SOUYRI, Gilbert ACHARD Les rencontres du PREBAT 20-22 mars 2007, Aix-les-Bains Synthèse du projet GEOSOL: Intégration énergétique dans les bâtiments par l utilisation combinée de l énergie solaire et de la géothermie basse température

Plus en détail

Mode d emploi. régulateur différentiel pour des systèmes solaires thermiques

Mode d emploi. régulateur différentiel pour des systèmes solaires thermiques Mode d emploi régulateur différentiel pour des systèmes solaires thermiques 1 Conseils de sécurité 2 2 Principe de foncionnement 2 3 Affichage et commandes d operation 3 4 Préréglages 4 5 Réglage des paraètres

Plus en détail

Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid

Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid Séminaire «Les jeunes entreprises innovantes au service de l habitat et de la ville du futur» Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid Sébastien Cadeau-Belliard

Plus en détail

LES RESISTANCES. Caractéristiques, rôle et utilisation de la résistance

LES RESISTANCES. Caractéristiques, rôle et utilisation de la résistance LES RESISTANCES Caractéristiques, rôle et utilisation de la résistance Le rôle de la résistance est de limiter le courant dans un circuit. Elle possède plusieurs caractéristiques technique : La valeur

Plus en détail

Système d énergie solaire et de gain énergétique

Système d énergie solaire et de gain énergétique Système d énergie solaire et de gain énergétique Pour satisfaire vos besoins en eau chaude sanitaire, chauffage et chauffage de piscine, Enerfrance vous présente Néo[E]nergy : un système utilisant une

Plus en détail

ESTIMATION DE LA HAUTEUR D UN LIT DE STOCKAGE DE L ENERGIE THERMIQUE UTILISANT UN MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE

ESTIMATION DE LA HAUTEUR D UN LIT DE STOCKAGE DE L ENERGIE THERMIQUE UTILISANT UN MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE 0-06 Novembre, 00, Sousse,Tunisie ESTIMATION DE LA HAUTEUR D UN LIT DE STOCKAGE DE L ENERGIE THERMIQUE UTILISANT UN MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE A. Benmansour A. Benzerdjeb Laboratoire de mécanique appliquée,

Plus en détail

Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid : Exemple CANOPEA. Xavier Brunotte info@vesta-system.

Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid : Exemple CANOPEA. Xavier Brunotte info@vesta-system. Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid : Exemple CANOPEA Xavier Brunotte info@vesta-system.com Agenda Vesta-System et principe de son gestionnaire de son gestionnaire

Plus en détail

POWER + SA Series 10kVA-40kVA & "POWER + 19 10kVA-20kVA. www.gamatronic.com. Notre alimentation Votre confiance

POWER + SA Series 10kVA-40kVA & POWER + 19 10kVA-20kVA. www.gamatronic.com. Notre alimentation Votre confiance POWER + SA Series 10kVA-40kVA & "POWER + 19 10kVA-20kVA www.gamatronic.com Notre alimentation Votre confiance POWER + Stand Alone (SA) Series 10kVA-40kVA & POWER + 19" 10kVA-20kVA Cout total le plus bas

Plus en détail

Etude numérique des transferts de chaleur dans une fenêtre pariétodynamique.

Etude numérique des transferts de chaleur dans une fenêtre pariétodynamique. Etude numérique des transferts de chaleur dans une fenêtre pariétodynamique. Rémy GREFFET 1, Ghislain MICHAUX 1, Patrick SALAGNAC 1*, Jean-Baptiste RIDORET 2 1 Laboratoire des Sciences de l'ingénieur pour

Plus en détail

BD 302 MINI. Etage de puissance pas à pas en mode bipolaire. Manuel 2059-A003 F

BD 302 MINI. Etage de puissance pas à pas en mode bipolaire. Manuel 2059-A003 F BD 302 MINI Etage de puissance pas à pas en mode bipolaire Manuel 2059-A003 F phytron BD 302 MINI Etage de puissance pas à pas en mode bipolaire Manuel 2059-A003 F Manuel BD 302 MINI 2002 Tous droits

Plus en détail

de l eau chaude pour toute l a famille, disponible à tout moment. Pompe à chaleur pour la production d Eau Chaude Sanitaire pompes á chaleur

de l eau chaude pour toute l a famille, disponible à tout moment. Pompe à chaleur pour la production d Eau Chaude Sanitaire pompes á chaleur de l eau chaude pour toute l a famille, disponible à tout moment. Pompe à chaleur pour la production d Eau Chaude Sanitaire pompes á chaleur Eau chaude et confort à votre portée! La meilleure façon de

Plus en détail

P M L R O G W. sylomer. Gamme de Sylomer Standard. Propriétés Méthode de test Commentaires. Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte

P M L R O G W. sylomer. Gamme de Sylomer Standard. Propriétés Méthode de test Commentaires. Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte Matière : Couleur : Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte Gris Recommandations d usage : Pression (dépend du facteur de forme) Déflexion Pression statique maximum :. N/mm ~ % Pression dyn. maximum :. N/mm

Plus en détail

Performances énergétiques de capteurs solaires hybrides PV-T pour la production d eau chaude sanitaire.

Performances énergétiques de capteurs solaires hybrides PV-T pour la production d eau chaude sanitaire. Performances énergétiques de capteurs solaires hybrides PV-T pour la production d eau chaude sanitaire. Patrick DUPEYRAT 1,2*, Yu BAI 3,4, Gérald KWIATKOWSKI 5, Gilles FRAISSE 3 Christophe MENEZO 2,3 et

Plus en détail

Moteur DC: Comment faire varier sa vitesse?

Moteur DC: Comment faire varier sa vitesse? Moteur DC: Comment faire varier sa vitesse? Zone d'utilisation Moteur à excitation shunt Influence I e Petite perturbation : e.g. augmentation vitesse À partir de P : couple moteur P'' < couple résistant

Plus en détail

Systèmes de pompage à énergie solaire

Systèmes de pompage à énergie solaire Systèmes de pompage à énergie solaire Pompes de surface & pompes flottantes Sun-Ray Pompes compactes & resistantes Systèmes optimisés par le MPPT power maximiser Faciles à amorcer Efficacité & simplicité

Plus en détail

Fronius IG. Onduleurs centraux PV POWERING YOUR FUTURE

Fronius IG. Onduleurs centraux PV POWERING YOUR FUTURE Fronius IG Onduleurs centraux PV POWERING YOUR FUTURE GÉNIAL! AVOIR SA PROPRE CENTRALE SOLAIRE La technique photovoltaïque a le vent en poupe! La nature s'en réjouit, les bilans énergétiques aussi. La

Plus en détail

Indicateurs Normes Codes de conduite. Françoise Berthoud Grenoble, 12 juin 2012

Indicateurs Normes Codes de conduite. Françoise Berthoud Grenoble, 12 juin 2012 Indicateurs Normes Codes de conduite Françoise Berthoud Grenoble, 12 juin 2012 Pas de normes globales.. Mais 2 initiatives importantes Recenser les Normes concevoir un document (2013) (Coordination Group

Plus en détail

Alimentation Electrique destinée aux systèmes de sécurité Incendie 27,6V DC

Alimentation Electrique destinée aux systèmes de sécurité Incendie 27,6V DC CODE: TYPE: EN54-3A28 v.1.0/iii FR** EN54 27,6V/3A/2x28Ah Alimentation Electrique destinée aux systèmes de sécurité Incendie RED POWER Exigences fonctionelles Ce produit a été conçu en conformité avec

Plus en détail

MODE D EMPLOI DES BAINS DE TABLE NUMÉRIQUES À ULTRASONS SONICLEAN SONICLEAN DIGITAL BENCHTOP ULTRASONIC CLEANERS

MODE D EMPLOI DES BAINS DE TABLE NUMÉRIQUES À ULTRASONS SONICLEAN SONICLEAN DIGITAL BENCHTOP ULTRASONIC CLEANERS MODE D EMPLOI DES BAINS DE TABLE NUMÉRIQUES À ULTRASONS SONICLEAN SONICLEAN DIGITAL BENCHTOP ULTRASONIC CLEANERS MODÈLES: 80TD, 120TD, 160TD/HD, 250TD/HD, 500TD/HD, 750TD/HD, 800TD/HD, 1000TD/HD, 2000TD/HD,

Plus en détail

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens quadruple 230 V N de commande : 1067 00 N de commande : 1069 00 sextuple 24 V N de commande : 1068 00 Manuel d utilisation 1 Consignes de sécurité L'intégration et le montage d'appareillages électriques

Plus en détail

Régulateurs de charge pour chauffage électrique à accumulation

Régulateurs de charge pour chauffage électrique à accumulation Régulateurs de charge pour chauffage électrique à accumulation Unité centrale 1803 L'unité centrale 1803 associée à un ou plusieurs régulateurs de charge constituent un ensemble de régulation universel

Plus en détail

Régulation du varimat WR I.7.3. Description du système

Régulation du varimat WR I.7.3. Description du système Description du système En cas de combinaison de systèmes de chauffage par le sol et par radiateurs, les températures nécessaires pour le chauffage par le sol sont généralement plus faibles que celles nécessaires

Plus en détail

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens Automate d'éclairage de cage d'escaliers rail DIN N de commande : 0821 00 Module à impulsion N de commande : 0336 00 Manuel d utilisation 1 Consignes de sécurité L'intégration et le montage d'appareillages

Plus en détail

Gestion d énergie dans smart ZAE un smart grid à l échelle d une Zone d Activité Economique

Gestion d énergie dans smart ZAE un smart grid à l échelle d une Zone d Activité Economique Gestion d énergie dans smart ZAE un smart grid à l échelle d une Zone d Activité Economique Auteur: Rémy Rigo-Mariani Equipe LAPLACE: X. Roboam, Groupe GENESYS S. Astier, Groupe GENESYS B. Sareni, Groupe

Plus en détail

Air Systems Division. Cas pratiques de calcul thermique

Air Systems Division. Cas pratiques de calcul thermique Cas pratiques de calcul thermique Thermal transfer in via holes On Printed Circuit Boards, thermal path is usually made through via holes. 1 Component cooling example One component dissipates 2 W The footprint

Plus en détail

RADIO SOLAIRE ET DYNAMO Lynx AM/FM

RADIO SOLAIRE ET DYNAMO Lynx AM/FM RADIO SOLAIRE ET DYNAMO Lynx AM/FM La radio LYNX utilise un panneau solaire et une dynamo pour recharger la batterie NIMH interne de 300 mah 3,6V. La radio LYNX peut également être rechargée par un câble

Plus en détail

Optimisation énergétique de la technique du bâtiment 19 juin 2015

Optimisation énergétique de la technique du bâtiment 19 juin 2015 Optimisation énergétique de la technique du bâtiment 19 juin 2015 Benoît Pfister AGENDA 1. Optimisation énergétique des installations CVC 2. Solution de monitoring énergétique 3. Modernisation du système

Plus en détail

Fronius IG. Onduleurs centraux PV POWERING YOUR FUTURE

Fronius IG. Onduleurs centraux PV POWERING YOUR FUTURE Fronius IG Onduleurs centraux PV POWERING YOUR FUTURE GÉNIAL! AVOIR SA PROPRE CENTRALE SOLAIRE La technique photovoltaïque a le vent en poupe! La nature s'en réjouit, les bilans énergétiques aussi. La

Plus en détail

Géothermie et stockage: quo vadis? Pascal Vinard

Géothermie et stockage: quo vadis? Pascal Vinard Géothermie et stockage: quo vadis? Pascal Vinard Contenu 1. Définitions et leur évolution 2. Cadre énergétique global, européen et Suisse 3. Evolution du marché des PAC géothermiques et projets de stockage

Plus en détail

GSE AIR SYSTEM V3.0 L indépendance énergétique à portée de mains

GSE AIR SYSTEM V3.0 L indépendance énergétique à portée de mains AÉROVOLTAÏQUE V3.0 L indépendance énergétique à portée de mains Photos non contractuelles www.gseintegration.com L'alliance des économies d'énergie et du confort thermique Édito L énergie solaire est indispensable

Plus en détail

Vers un Radar pour l Internet

Vers un Radar pour l Internet Vers un Radar pour l Internet Matthieu Latapy, Fabien Viger,, Benjamin Orgogozo, Damien Bobillot LIAFA, CNRS et Université Paris 7 LIP6, CNRS et Université Paris 6 13 Octobre 2005 Le Radar, en théorie

Plus en détail

SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE V-SYS ULTRA - FLEXI - ON FLOOR - ON TOP. www.systovi.com FABRIQUÉ EN FRANCE

SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE V-SYS ULTRA - FLEXI - ON FLOOR - ON TOP. www.systovi.com FABRIQUÉ EN FRANCE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE ULTRA - FLEXI - ON FLOOR - ON TOP www.systovi.com FABRIQUÉ EN FRANCE PANNEAUX LE CHOIX ET LA QUALITÉ MADE IN FRANCE Notre gamme propose des produits qui combinent puissance et esthétique,

Plus en détail

L Algorithme de Kohonen appliqué a l'evaluation de la Sécurité d un Système d'energie Electrique. Gonzalo Joya. Dpto. Tecnología Electrónica

L Algorithme de Kohonen appliqué a l'evaluation de la Sécurité d un Système d'energie Electrique. Gonzalo Joya. Dpto. Tecnología Electrónica L Algorithme de Kohonen appliqué a l'evaluation de la Sécurité d un Système d'energie Electrique Gonzalo Joya ETSI Telecomucicación 29017 Málaga joya@dte.uma.es París, le 21 fevrier 2003 Plan 1. Estimation

Plus en détail

Optimisation de la conversion solaire grâce au concept de capteur hybride photovoltaïquethermique

Optimisation de la conversion solaire grâce au concept de capteur hybride photovoltaïquethermique Optimisation de la conversion solaire grâce au concept de capteur hybride photovoltaïquethermique Patrick DUPEYRAT 1,2*, Hervé PABIOU 2, Gérald KWIATKOWSKI 3 MENEZO 2,4 et Christophe 1 Fraunhofer-Institut

Plus en détail

Bernard Bordonado Motorola Semiconducteurs

Bernard Bordonado Motorola Semiconducteurs LabVIEW et l automatisation de mesures de circuits intégrés RF pour applications automobiles Bernard Bordonado Motorola Semiconducteurs Page 1 Plan de la présentation Introduction Circuits intégrés RF

Plus en détail

Sûreté des grands réseaux électriques

Sûreté des grands réseaux électriques Sûreté des grands réseaux électriques Michel Aguet Chef du service de l électricité de la Ville de Lausanne Chargé de cours EPFL Forum E Cité Genève SIG 1 er juillet 2005 Plan de l exposé Quelques grandes

Plus en détail

Leader belge en énergies renouvelables. Etudes de financement, conception, installation, exploitation et maintenance

Leader belge en énergies renouvelables. Etudes de financement, conception, installation, exploitation et maintenance Leader belge en énergies renouvelables Etudes de financement, conception, installation, exploitation et maintenance Structure de GDF SUEZ Energie Services BU Power & Gas Companies BU Tractebel Engineering

Plus en détail

DimNet Gradateurs Numériques Evolués Compulite. CompuDim 2000

DimNet Gradateurs Numériques Evolués Compulite. CompuDim 2000 DimNet Gradateurs Numériques Evolués Compulite La gamme des gradateurs Compulite est conçue autour des technologies les plus récentes et les plus évoluées que ces 20 dernières années ont vu apparaître.

Plus en détail

Module ATW-C-INV pour commande des unités extérieures d'inverter Fujitsu Airconditioning

Module ATW-C-INV pour commande des unités extérieures d'inverter Fujitsu Airconditioning Module ATW-C-IV pour commande des unités extérieures d'inverter Fujitsu Airconditioning e module ATW-C-IV (ci-après désigné uniquement par le terme «module») est conçu pour la commande directe des unités

Plus en détail

t thermostats E k r A cartographiques M r E It t u Af od E r L po AH f M In

t thermostats E k r A cartographiques M r E It t u Af od E r L po AH f M In MAHLE Aftermarket Info produit Thermostats cartographiques Régulation conventionnelle de la température : la sécurité avant tout Dans un moteur à explosion, la combustion se déroule de manière optimale

Plus en détail

La relève de chaudière, une solution intermédiaire économique et fiable.

La relève de chaudière, une solution intermédiaire économique et fiable. 111 39 240 1812 906 La relève de chaudière, une solution intermédiaire économique et fiable. La relève de chaudière, qu est ce que c est? On parle de relève de chaudière lorsqu on installe une pompe à

Plus en détail

Chapitre 11 Bilans thermiques

Chapitre 11 Bilans thermiques DERNIÈRE IMPRESSION LE 30 août 2013 à 15:40 Chapitre 11 Bilans thermiques Table des matières 1 L état macroscopique et microcospique de la matière 2 2 Énergie interne d un système 2 2.1 Définition.................................

Plus en détail

Préparation des données d entrée pour la définition d un plan de validation

Préparation des données d entrée pour la définition d un plan de validation L ingénierie des systèmes complexes Préparation des données d entrée pour la définition d un plan de validation Référence Internet 22745.010 Saisissez la Référence Internet 22745.010 dans le moteur de

Plus en détail

En cas de remplacement ou d installation de radiateurs électriques (du type convecteur, radiant, etc.) ou à accumulation.

En cas de remplacement ou d installation de radiateurs électriques (du type convecteur, radiant, etc.) ou à accumulation. En cas de remplacement ou d installation de radiateurs électriques (du type convecteur, radiant, etc.) ou à accumulation. Ils doivent être régulés par un dispositif électronique intégré performant, ils

Plus en détail

Qivivo Thermostat. Simple, efficace, convivial

Qivivo Thermostat. Simple, efficace, convivial Qivivo Thermostat Simple, efficace, convivial Qivivo Thermostat Connecté Le confort au creux de la main Vos clients vont enfin aimer leur thermostat. D usage intuitif, il permet de programmer et de piloter

Plus en détail

Commutateur statique de transfert Liebert La solution incontournable pour vos systèmes d alimentation à haute disponibilité

Commutateur statique de transfert Liebert La solution incontournable pour vos systèmes d alimentation à haute disponibilité Commutateur statique de transfert Liebert La solution incontournable pour vos systèmes d alimentation à haute disponibilité AC Power Systems for Business-Critical Continuity Emerson Network Power est une

Plus en détail

UP 588/13 5WG1 588-2AB13

UP 588/13 5WG1 588-2AB13 Informations Technique Description du produit et de ses fonctionnalités Dans le menu «Réglage» vous avez le choix entre 4 styles d affichage. Les accessoires suivants sont nécessaires: è è è 5WG1 588 8AB14

Plus en détail

RESEAUX DE MESURES METEOROLOGIQUES POUR L AGRICULTURE ET L HORTICULTURE

RESEAUX DE MESURES METEOROLOGIQUES POUR L AGRICULTURE ET L HORTICULTURE RESEAUX DE MESURES METEOROLOGIQUES POUR L AGRICULTURE ET L HORTICULTURE Protection des plantes/ Alerte en cas de gel Irriguation/ Contrôle de l environnement Stations météos microclimatiques comme solution

Plus en détail

Système ASC unitaire triphasé. PowerScale 10 50 kva Maximisez votre disponibilité avec PowerScale

Système ASC unitaire triphasé. PowerScale 10 50 kva Maximisez votre disponibilité avec PowerScale Système ASC unitaire triphasé 10 50 kva Maximisez votre disponibilité avec Protection de première qualité est un système ASC triphasé de taille moyenne qui offre une protection électrique remarquable pour

Plus en détail

TP fibres optiques. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser. Précautions à prendre

TP fibres optiques. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser. Précautions à prendre TP fibres optiques Laser, Matériaux, Milieux Biologiques Sécurité laser ATTENTION : la diode laser à 810 nm est puissante (50 mw). Pour des raisons de sécurité et de sauvegarde de la santé des yeux, vous

Plus en détail

Protect 5.31 Sortie monophasée 10kVA 120kVA Protect 5.33 Sortie triphasée 25kVA 120kVA. Alimentations Statique Sans Interruption

Protect 5.31 Sortie monophasée 10kVA 120kVA Protect 5.33 Sortie triphasée 25kVA 120kVA. Alimentations Statique Sans Interruption Protect 5 ASI pour l industrie Protect 5.31 Sortie monophasée 10kVA 120kVA Protect 5.33 Sortie triphasée 25kVA 120kVA Entrée 400Vac Batterie 220V Alimentations Statique Sans Interruption Conçu pour toutes

Plus en détail

SERVATHIN : Des solutions personnalisées. Caractéristiques techniques. Technical Data VEINE D'AIR AIRFLOW CIRCUIT

SERVATHIN : Des solutions personnalisées. Caractéristiques techniques. Technical Data VEINE D'AIR AIRFLOW CIRCUIT Application Moyens d essais climatiques Banc de caractérisation de face avant véhicule Branche Industrie automobile Industrie de sous-traitance automobile Application L installation est composée d une

Plus en détail

GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE

GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE Distributeur exclusif de GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE INTRODUCTION...2 GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE...2 La température...2 Unités de mesure de température...3 Echelle de température...3

Plus en détail

BATIMENTS INTELLIGENTS ET BATIMENTS A ENERGIE PRESQUE NULLE

BATIMENTS INTELLIGENTS ET BATIMENTS A ENERGIE PRESQUE NULLE BATIMENTS INTELLIGENTS ET BATIMENTS A ENERGIE PRESQUE NULLE Gabrielle MASY 19 juin 2014 gabrielle.masy@hepl.be Haute Ecole de la Province de Liège Université Catholique de Louvain - Belgique Projets de

Plus en détail

Onduleurs centralisés sans transformateur pour connexion au réseau MT

Onduleurs centralisés sans transformateur pour connexion au réseau MT 74 75 Onduleurs centralisés sans transformateur pour connexion au réseau MT Afin d augmenter le rendement global de l installation, les Inverter de la gamme Central HV-MT sont conçus sans transformateur

Plus en détail

CONVERSION DE L ENERGIE SOLAIRE

CONVERSION DE L ENERGIE SOLAIRE UNIVERSITE HASSAN II ECOMEC ECOMAT FACULTE DES SCIENCES AIN CHOCK Bouznika 11 15 Mai 2010 -CASABLANCA LABORATOIRE DE MECANIQUE CONVERSION DE L ENERGIE SOLAIRE A.OUBARRA I Introduction * Energies renouvelables.

Plus en détail

ANALYSE NUMERIQUE ET OPTIMISATION. Une introduction à la modélisation mathématique et à la simulation numérique

ANALYSE NUMERIQUE ET OPTIMISATION. Une introduction à la modélisation mathématique et à la simulation numérique 1 ANALYSE NUMERIQUE ET OPTIMISATION Une introduction à la modélisation mathématique et à la simulation numérique G. ALLAIRE 28 Janvier 2014 CHAPITRE I Analyse numérique: amphis 1 à 12. Optimisation: amphis

Plus en détail

Guide de la batterie VAE

Guide de la batterie VAE Guide de la batterie VAE Tout ce qu il faut savoir sur les PowerPacks Robert Bosch GmbH Bosch ebike Systems Postfach 1342 72703 Reutlingen Allemagne www.bosch-ebike.com www.facebook.com / boschebikesystems

Plus en détail

La Recherche du Point Optimum de Fonctionnement d un Générateur Photovoltaïque en Utilisant les Réseaux NEURO-FLOUS

La Recherche du Point Optimum de Fonctionnement d un Générateur Photovoltaïque en Utilisant les Réseaux NEURO-FLOUS Rev. Energ. Ren. : Chemss 2000 39-44 La Recherche du Point Optimum de Fonctionnement d un Générateur Photovoltaïque en Utilisant les Réseaux NEURO-FLOUS D.K. Mohamed, A. Midoun et F. Safia Département

Plus en détail

Module ELECTRONICS - fonctionnalités

Module ELECTRONICS - fonctionnalités Module ELECTRONICS - fonctionnalités Effet JOULE Two-Resistor Components (2R-Model) Caloducs Circuits imprimés (PCBs) Librairies étendues Fonctionnalités ventilateurs améliorées Résistances de contact*

Plus en détail

ROTEX Solaris - Utiliser l énergie solaire gratuite. Nouveau : Chauffe-eau électro-solaire ROTEX HybridCube 343/0/0

ROTEX Solaris - Utiliser l énergie solaire gratuite. Nouveau : Chauffe-eau électro-solaire ROTEX HybridCube 343/0/0 ROTEX Solaris - Utiliser l énergie solaire gratuite Nouveau : Chauffe-eau électro-solaire ROTEX HybridCube 343/0/0 Nouvelle solution eau chaude solaire auto-vidangeable estampillée NF CESI et Bleu Ciel

Plus en détail

Energy Logic : Emerson Network Power. Feuille de route pour la réduction r de la consommation d'énergie dans le Centre de données

Energy Logic : Emerson Network Power. Feuille de route pour la réduction r de la consommation d'énergie dans le Centre de données Energy Logic : Feuille de route pour la réduction r de la consommation d'énergie dans le Centre de données Emerson Network Power 2007 Emerson Network Power Agenda Efficacité énergétique : Où en sommes-nous

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

SMA SMART HOME Optimaliser de manière intelligente et pratique son autoconsommation

SMA SMART HOME Optimaliser de manière intelligente et pratique son autoconsommation SMA SMART HOME Optimaliser de manière intelligente et pratique son autoconsommation GESTION INTELLIGENTE DE L ÉNERGIE CONSOMMÉE PAR VOTRE MÉNAGE Les flux d énergie d une maison sans panneaux solaires sont

Plus en détail

Système télémétrique des équipements de protection cathodique des conduites métalliques enterrées

Système télémétrique des équipements de protection cathodique des conduites métalliques enterrées RECOMMANDATION PCRA 009 Juin 2010 Rév. 0 Commission Protection Cathodique et Revêtements Associés Système télémétrique des équipements de protection cathodique des conduites métalliques enterrées AVERTISSEMENT

Plus en détail

Chauffage par induction

Chauffage par induction Guide Power Quality Section 7: Efficacité Energétique www.leonardo-energy.org/france Edition Août 2007 Chauffage par induction Jean Callebaut, Laborelec Décembre 2006 1 Introduction... 3 2 Principes physiques...

Plus en détail

Modules d automatismes simples

Modules d automatismes simples Modules d automatismes simples Solutions pour automatiser Modules d'automatismes Enfin, vraiment simple! Un concentré de solution Pour vos petites applications d'automatismes millenium gère : Temporisations

Plus en détail

Caractéristiques techniques INVERTER 9 SF INVERTER 9 HP INVERTER 12 SF INVERTER 12 HP

Caractéristiques techniques INVERTER 9 SF INVERTER 9 HP INVERTER 12 SF INVERTER 12 HP - CARACTERISTIQUES TECHNIQUES - UNICO INVERTER - Caractéristiques techniques INVERTER 9 SF INVERTER 9 HP INVERTER 12 SF INVERTER 12 HP Capacité de refroidissement (1) (min/moyen/max) kw 1.4/2.3/2.7 1.4/2.3/2.7

Plus en détail

Varset Direct. Batteries fixes de condensateurs basse tension Coffrets et armoires. Notice d utilisation. Armoire A2

Varset Direct. Batteries fixes de condensateurs basse tension Coffrets et armoires. Notice d utilisation. Armoire A2 Varset Direct Batteries fixes de condensateurs basse tension Coffrets et armoires Notice d utilisation Coffret C1 Coffret C2 Armoire A2 Réception DB110591 Présentation Varset Direct est une batterie fixe

Plus en détail

DS 400 mobil Enregistreur à écran mobile à prix avantageux

DS 400 mobil Enregistreur à écran mobile à prix avantageux DS 400 mobil Enregistreur à écran mobile à prix avantageux Analyse énergétique - Mesure la consommation - Calcul s fuites dans les installations pneumatiques Consommation / Débit Pression / Vi Température

Plus en détail

1,2,3 SOLEIL EN AVANT PREMIERE

1,2,3 SOLEIL EN AVANT PREMIERE CONFERENCE DERBI 1,2,3 SOLEIL EN AVANT PREMIERE 1er SYSTEME SOLAIRE COMBINE La climatisation Le chauffage L eau chaude sanitaire HISTORIQUE Fin 2003 : Lancement du projet Début 2005 : 1er prototype opérationnel

Plus en détail

2.0 MegaWattBlock pour parcs solaires

2.0 MegaWattBlock pour parcs solaires The better electric. 391 MWc puissance photovoltaïque construite par BELECTRIC 2011. BELECTRIC est le leader mondial de l étude, la fourniture et la réalisation (EPC) de systèmes photovoltaïques selon

Plus en détail

Le rôle de swissgrid sur le marché ouvert de l électricité. Hans-Peter Aebi CEO de swissgrid Zurich, 26 mars 2008

Le rôle de swissgrid sur le marché ouvert de l électricité. Hans-Peter Aebi CEO de swissgrid Zurich, 26 mars 2008 Le rôle de swissgrid sur le marché ouvert de l électricité Hans-Peter Aebi CEO de swissgrid Zurich, 26 mars 2008 Ordre du jour 1. Opportunités pour les clients et les fournisseurs d électricité 2. Sécurité

Plus en détail

Capteurs facteur 1. ... avec portée identique pour les aciers et les métaux nonferreux

Capteurs facteur 1. ... avec portée identique pour les aciers et les métaux nonferreux Capteurs facteur 1... avec portée identique pour les aciers et les métaux ferreux Capteurs M8, M12, M18 s n 1,5, 3, 5, 8, 12 mm Format Montage nominale s n de travail s a M8 1 1, 0...1,2 mm M8 1 1, 0...1,2

Plus en détail

Il se peut que le produit livré diffère de l illustration.

Il se peut que le produit livré diffère de l illustration. 1 Températures ambiantes min. / max. +0 C / +50 C Indice de protection IP65 Tension de service des équipements électroniques 24 V CC Tolérance de tension de l électronique -15% / +20% Tension de service

Plus en détail