ALERTE AUX PLACEMENTS ILLÉGAUX!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ALERTE AUX PLACEMENTS ILLÉGAUX!"

Transcription

1 SollicitationS SanS prospectus ALERTE AUX PLACEMENTS ILLÉGAUX! naïveté? intention malveillante? Manque d information? Les placements illégaux en valeurs mobilières sont nombreux au Québec, ce qui mène à une pluie de poursuites et d amendes. Les cas se succèdent. Celui, très médiatisé, de Bibiane Bovet, membre de l équipe de Mélanie Joly dans la course à la mairie montréalaise, est éclairant. La candidate dans le district De Lorimier, qui s est fait montrer la porte du parti en octobre dernier, est sous enquête de l Autorité des marchés financiers (AMF). Sous la signature de Claudine Bovet, fondée de pouvoir de DGT Mutuel, elle sollicitait l épargne d investisseurs potentiels afin d amasser euros en échange «de 25 % de nos actions préférentielles». Objectif affiché : démarrer GÉrarD BÉruBÉ une nébuleuse «compagnie de gestion de transactions d entreprises», qui devait notamment utiliser «une devise complémentaire entièrement sous notre contrôle». Aussi, également en octobre, l AMF intentait une poursuite pénale comportant 167 chefs d accusation contre Robert Morin pour des infractions présumées liées à des activités de placement illégal. L Autorité souligne vouloir réclamer une peine d emprisonnement ainsi que des amendes importantes. Il est reproché à Robert Morin, pourtant radié par la Chambre de la Décembre

2 SollicitationS SanS prospectus sécurité financière (CSF) en 2012, «d avoir pratiqué illégalement l activité de courtier en valeurs, effectué des placements sans prospectus et fourni des informations fausses ou trompeuses lors d opérations sur valeurs». Il aurait, notamment, sollicité son ancienne clientèle afin qu elle lui prête de l argent pour financer divers projets dans différents secteurs d activités économiques. «Il aurait ainsi abusé de la confiance de ces investisseurs pour leur soutirer des montants d argent importants», ajoute l AMF. Avant lui, toujours en octobre, Claudé Hamel et Carole Bellemare plaidaient coupables à une série de chefs d accusation en lien avec des activités de placement illégal des sociétés Tanzanite inc. et Tanzanite 2005 inc. Ils ont écopé d amendes totalisant $. Tous deux ont reconnu avoir aidé, à plusieurs reprises, ces deux sociétés à procéder à des placements sans prospectus et avoir illégalement agi à titre de courtier en valeurs. Les 5 règles de l investisseur pour éviter les fraudes liées aux placements selon FAIR Canada RÈGLE n 1 Ne faites affaires qu avec des sociétés et des conseillers inscrits. RÈGLE n 2 Guettez les signes avant-coureurs d une fraude : pression à emprunter, rendements irréalistes, rendements élevés garantis, ventes sous la pression, «informations privilégiées», pyramides de Ponzi. RÈGLE n 3 Faites des chèques payables aux sociétés inscrites et non aux particuliers ou à d autres sociétés. RÈGLE n 4 Tenez-vous-en aux placements enregistrés, qui sont accompagnés d un prospectus ou d autres documents d information réglementaires. RÈGLE n 5 Posez des questions, vérifiez et n hésitez pas à dire non. Si vous ne comprenez pas un type de placement, ne l achetez pas. Ne signez jamais un document en blanc ni un document que vous ne comprenez pas. Ne mentez pas sur votre revenu ou toute autre information. Source : Fondation canadienne pour l avancement des droits des investisseurs. «Au Québec, à moins de détenir une dispense, il faut être inscrit et offrir un prospectus.» Sylvain Théberge Aussi, Kenneth Battah récoltait en septembre un total de $ d amendes minimales pour avoir agi à titre de courtier en valeurs sans être inscrit auprès de l Autorité (sept chefs d accusation) et pour avoir aidé la société Synergy Group (2000) inc. à procéder au placement d une forme d investissement. Dans le même dossier, Julien McDuff s est vu imposer des amendes totalisant $, soit le double de la peine minimale fixée par la loi, pour les mêmes accusations (deux chefs). Pour sa part, Synergy Group (2000) inc. a écopé d amendes représentant le double de la peine minimale, soit $. Elle a été reconnue coupable d avoir procédé au placement de contrats d investissement sans avoir établi de prospectus visé par l Autorité (un chef). Autre cas : en août dernier, l Autorité a intenté une poursuite pénale à l encontre de Richard Diotte et de France Veer, contre qui elle dépose un total de 36 chefs d accusation et à qui elle réclame des amendes totalisant $. Ils auraient sollicité plusieurs personnes pour qu elles investissent dans la compagnie Global Finishing Inc, leur certifiant qu il s agissait d un placement rentable. Mais les investisseurs n ont reçu aucun prospectus et les personnes visées par la poursuite n étaient pas inscrites auprès de l Autorité. Selon la preuve recueillie, 153 personnes auraient investi une somme approximative de plus d un million dans le projet. On pourrait facilement allonger la liste des exemples. En 2012, sur les 93 causes pénales conclues en vertu de la Loi sur les valeurs mobilières, 50 concernaient des placements illégaux répondant aux schèmes illustrés précédemment, souligne Sylvain Théberge, directeur des relations médias à l AMF. «Ces cas sont fréquents. Ils occupent passablement nos équipes.» 18 Décembre 2013

3 Sollicitations sans prospectus Michel Servant, associé au cabinet Lavery, spécialisé en valeurs mobilières Règlement Dans la documentation de l AMF, on peut lire que le Règlement sur les dispenses de prospectus et d inscription, adopté en septembre 2005, prévoit différentes dispenses de l obligation de prospectus et de ses conditions d application. Pour leur part, les dispenses de l obligation d inscription sont désormais prévues au Règlement sur les obligations et dispenses d inscription et les obligations continues des personnes inscrites. Pour certaines dispenses, le Règlement prescrit le dépôt de documents auprès des autorités canadiennes, incluant les déclarations de placement avec dispenses et la notice d offre. Le Règlement est complété par le Règlement , qui énonce les conditions de revente des titres acquis en vertu d une dispense de prospectus. Si un émetteur désire se prévaloir de la dispense d «émetteur fermé», il ne devra pas être un émetteur assujetti ou un fonds d investissement. Ses titres, à l exception des titres de créance non convertibles, seront soumis à des restrictions quant à leur libre cession. Ils devront aussi «être la propriété véritable, directe ou indirecte, d au plus 50 personnes, à l exception des salariés». L émetteur devra effectuer le placement de ses titres uniquement auprès des personnes spécifiquement visées par le Règlement soit, par exemple, ses dirigeants ou ceux d une société du même groupe, les membres de la famille des administrateurs 20 Décembre 2013 Vos clients profitent-ils des occasions mondiales? Compagnie d assurance Standard Life du Canada Décembre Standard Life Le Fonds de stratégies mondiales à rendement absolu Idéal (le «Fonds Idéal») investit dans des parts du Fonds SICAV mondiale Fonds de stratégies mondiales à rendement absolu de Standard portefeuille du fonds sous-jacent. Le Fonds Idéal est offert par la Compagnie d assurance Standard Life du Canada en vertu de la gamme de Fonds distincts Idéal Signature 2.0, qui est un produit les fluctuations des valeurs marchandes. *Le taux de référence du marché monétaire est le taux CDOR à 6 mois (taux offert par les courtiers canadiens).

4 ou membres de la haute direction de l émetteur ou du fondateur, leurs amis personnels proches, leurs proches partenaires. Par ailleurs, en matière de placement privé, la dispense fait appel à la notion d «investisseur qualifié», ajoute Michel Servant, associé au cabinet Lavery, spécialisé en valeurs mobilières. Cet investisseur affiche un revenu net avant impôts de plus $ et un actif financier de 1 million et plus. «Ce qu il faut comprendre ici, c est que l investisseur dit qualifié dispose de suffisamment de connaissances et qu il peut assumer ce niveau de risque», explique l expert. Voici ce que dit essentiellement la Loi sur les valeurs mobilières : En matière de placement privé, l obligation de prospectus ne s applique pas à un placement de titres lorsque sont réunies les conditions suivantes : a) l acquéreur acquiert les titres pour son propre compte; b) les titres ont un coût d acquisition pour l acquéreur d au moins $ payé comptant au moment du placement; c) les titres placés sont ceux d un seul émetteur. Règle générale, les contrevenants vont déclarer qu ils n étaient pas au courant, qu ils pensaient avoir droit à une dispense ou encore que les personnes sollicitées composent leur groupe d amis. En 2012, sur les 93 causes pénales conclues en vertu 50 de la Loi sur les valeurs mobilières, concernaient des placements illégaux. «nul n est censé ignorer la loi» Source : AMF. «Au Québec, à moins de détenir une dispense, il faut être inscrit et offrir un prospectus», souligne Sylvain Théberge. Quant aux amis, «il appartient au demandeur de faire la démonstration qu ils sont proches. Il arrive que la définition soit élargie ou que le groupe soit très nombreux», raille-t-il. Michel Servant acquiesce. «La notion d amis fait appel à une interprétation et, ici, celle de l AMF est restrictive [voir l encadré C est quoi, un ami proche?].» Cela dit, «nous reconnaissons qu il peut exister des zones grises. Et que pour mieux protéger le public, il faut quelquefois complexifier la loi. Il ne faut cependant pas judiciariser à outrance, ajoute Sylvain Théberge. Nous ne prétendons pas que tous ceux qui commettent un manquement réglementaire sont mal intentionnés décembre Aidez-les à passer à l action grâce à ce succès mondial : Stratégies mondiales à rendement absolu (SMRA) Rendements antérieurs ayant fait leurs preuves Objectif de rendement équivalent au marché monétaire* + 5 % par année (avant les frais) sur des périodes mobiles de trois ans Vise une volatilité inférieure à celle d un portefeuille traditionnel d actions mondiales à long terme Aucuns frais de performance Renseignez-vous à standardlife.ca/smra Offert sous forme de fonds distinct à compter du 18 novembre 2013 Life Investments (le «fonds sous-jacent»). «SMRA» fait référence à la stratégie mondiale à rendement absolu créée au R.-U. en 2006 par Standard Life Investments Limited, le gestionnaire de d assurance. Sous réserve des garanties prévues, toute partie de la prime affectée au Fonds Idéal est investie aux risques du titulaire du contrat, et sa valeur peut augmenter ou diminuer selon

5 Sollicitations sans prospectus ou des fraudeurs. Dans certains cas, nous allons nous limiter à des pénalités administratives ou à des rencontres d information. Dans d autres, nous pouvons demander une, deux ou trois fois l amende minimale, voire davantage et des peines plus lourdes.» La fixation des amendes et la demande de peines dépend donc de la gravité du problème de conformité et de l évaluation du dossier. Le contrevenant est-il un récidiviste? Quel est son parcours professionnel? Quel est le montant en jeu? Quel est le montage élaboré? A-t-il collaboré à l enquête? En clair, l Autorité ne s attarde pas à dresser un profil psychosocial du contrevenant type, mais plutôt à la nature du dossier. Et elle retient qu il C est quoi, un ami proche? L Autorité des marchés financiers précise qu il n y a pas de définition d ami dit proche ou très proche dans le Règlement Donc, place à la subjectivité et à l interprétation! Tout au plus, l article 2.7 de l Instruction générale relative à ce Règlement précise qu un «ami très proche d un administrateur, d un membre de la haute direction, d un fondateur, d un émetteur, ou d une personne participant au contrôle de celui-ci, est une personne physique qui connaît assez bien l administrateur, le membre de la haute direction, le fondateur ou la personne participant au contrôle et depuis assez longtemps pour être en mesure d apprécier ses capacités et sa loyauté. L expression ami très proche peut comprendre un membre de la famille». De plus, cette relation doit être directe, ce qui exclut, par exemple, «les amis des amis» d un administrateur de l émetteur. Il est ajouté qu une personne physique n est pas un ami très proche du seul fait qu elle est un parent, un membre de la même organisation, de la même association ou du même groupe religieux, un client ou un ancien client. Quant aux amis Facebook Il appartient à tout émetteur de s informer sur ce qu il a le droit de faire ou de ne pas faire. appartient à tout émetteur de s informer sur ce qu il a le droit de faire ou de ne pas faire. Au demeurant, toute personne sollicitant l épargne publique devrait consulter les spécialistes (conseiller, conseiller juridique, comptable) composant cette vaste industrie gravitant autour des valeurs mobilières. Le financement participatif encore peu balisé À l AMF, en matière de prévention, «nous faisons une forte promotion, notamment par nos canaux rejoignant avocats et spécialistes. Nous mettons également sur notre site de l information et des brochures pertinentes à disposition». En réponse également à cette nouvelle réalité que constitue l avènement d Internet et des médias sociaux, l AMF dispose d une équipe de cybersurveillance composée de cinq enquêteurs chevronnés. Elle scrute régulièrement les sites de petites annonces comme ceux des journaux de quartier, qui proposent notamment de répondre à un besoin urgent d argent ou encore qui offrent une transformation du REER sans pénalité fiscale. S ajoute à la problématique le sociofinancement sur Internet, ou financement participatif (en anglais, crowdfunding). Après consultation publique, l AMF poursuit sa réflexion sur ce phénomène encore récent et peu balisé. Déjà bien implanté aux États-Unis avec des sites comme Kickstarter.com, il est en croissance au Québec, comme en témoignent les sites Fundo.ca et Haricot.ca. «C est appelé à prendre de l expansion, commente Sylvain Théberge. Dans une large mesure, le crowdfunding est légal. C est une chose de récolter de l argent pour un documentaire ou un disque, mais quand c est dans le but de faire fructifier l argent des autres, la dimension est autre.» Le porte-parole insiste : «Ce qui est permis au Québec et au Canada, ce sont les échanges de bons services. Tant que nous en restons au troc Il ne faut pas étouffer ce genre de sollicitation, mais là où ça peut se compliquer, c est lorsqu il y a des actions en jeu ou une promesse de retour sur investissement. Il faudra trouver un équilibre. Il ne faut pas tomber dans le fraudfunding.» SUR LE WEB Les dispenses de prospectus > Publications > Publications pour les consommateurs > Investissement 22 Décembre 2013

LES DISPENSES DE PROSPECTUS

LES DISPENSES DE PROSPECTUS LES DISPENSES DE PROSPECTUS 1 2 Qu est-ce qu une dispense de prospectus? 4 Pourquoi se prévaloir d une dispense? 4 7 Les conditions qu un émetteur doit remplir pour se prévaloir d une dispense de prospectus

Plus en détail

Apprendre les rouages financiers Dispenses relatives à la collecte de capitaux

Apprendre les rouages financiers Dispenses relatives à la collecte de capitaux Apprendre les rouages financiers Dispenses relatives à la collecte de capitaux Apprendre les rouages financiers Comment faire croître les entreprises sans accroître les dettes Deux exigences fondamentales

Plus en détail

LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS

LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS LAISSEZ VOTRE VIE GUIDER VOS CHOIX, PAS L IMPÔT Parce que la vie vous réserve encore bien des surprises, votre situation personnelle sera appelée à changer au fil du

Plus en détail

Financement participatif «CrowdFunding» Où en sommes-nous au Canada?

Financement participatif «CrowdFunding» Où en sommes-nous au Canada? Financement participatif «CrowdFunding» Où en sommes-nous au Canada? Me Jacques Lemieux, MBA Associé Norton Rose Fulbright Canada S.E.N.C.R.L., s.r.l. 20 mars 2015 : Centre d entreprises et d innovation

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AUX OBLIGATIONS D INITIÉ

POLITIQUE RELATIVE AUX OBLIGATIONS D INITIÉ POLITIQUE RELATIVE AUX OBLIGATIONS D INITIÉS APPROUVÉE PAR LE COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE MISE EN CANDIDATURE LE 25 AVRIL 2013 APPROUVÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 2 MAI 2013 - 2 - POLITIQUE RELATIVE

Plus en détail

Prêt quand vous l êtes, quelle que soit votre situation

Prêt quand vous l êtes, quelle que soit votre situation Prêt quand vous l êtes, quelle que soit votre situation Fonds distincts Idéal Signature 2.0 La Standard Life au Canada fait maintenant partie de Manuvie www.manuvie.ca Table des matières 02 Faites d abord

Plus en détail

Régime d achat d actions à l intention des partenaires des réseaux de distribution

Régime d achat d actions à l intention des partenaires des réseaux de distribution Régime d achat d actions à l intention des partenaires des réseaux de distribution Groupe Industrielle Alliance www.inalco.com Table des matières Page 2 Introduction 1 Page 3 Avantages du régime 2 Page

Plus en détail

L ABC de la fraude en matière d investissement aux dépens des personnes âgées

L ABC de la fraude en matière d investissement aux dépens des personnes âgées L ABC de la fraude en matière d investissement aux dépens des personnes âgées Guide destiné aux professionnels travaillant auprès des personnes âgées Ensemble, nous pouvons aider les personnes âgées du

Plus en détail

FORMULAIRE 1B DEMANDE D INSCRIPTION ÉMETTEURS DE FONDS D INVESTISSEMENT À CAPITAL FIXE / PRODUITS ET FONDS NÉGOCIÉS EN BOURSE

FORMULAIRE 1B DEMANDE D INSCRIPTION ÉMETTEURS DE FONDS D INVESTISSEMENT À CAPITAL FIXE / PRODUITS ET FONDS NÉGOCIÉS EN BOURSE DEMANDE D INSCRIPTION ÉMETTEURS DE FONDS D INVESTISSEMENT À CAPITAL FIXE / PRODUITS ET FONDS NÉGOCIÉS EN BOURSE Demande initiale Demande finale Date : (Instructions : Dans le cas d une demande d inscription

Plus en détail

Services financiers collectifs. Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant

Services financiers collectifs. Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant Services financiers collectifs Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant 1 Services financiers collectifs Régime de participation différée aux bénéfices RBC Votre employeur a

Plus en détail

Politique relative aux transactions d initiés

Politique relative aux transactions d initiés Politique relative aux transactions d initiés FÉVRIER 2014 Table des matières 1. Introduction... 2 2. Restrictions visant les transactions d initiés... 2 a) Restrictions visant les transactions d initiés...

Plus en détail

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt Introduction des comptes d épargne libre d impôt Comptes d épargne libre d impôt Une nouvelle façon d épargner Les comptes d épargne libre d impôt ont été introduits par le gouvernement fédéral dans le

Plus en détail

INSTRUCTION COMPLÉMENTAIRE RELATIVE À LA NORME CANADIENNE 45-106 SUR LES DISPENSES DE PROSPECTUS

INSTRUCTION COMPLÉMENTAIRE RELATIVE À LA NORME CANADIENNE 45-106 SUR LES DISPENSES DE PROSPECTUS INSTRUCTION COMPLÉMENTAIRE RELATIVE À LA NORME CANADIENNE 45-106 SUR LES DISPENSES DE PROSPECTUS PARTIE 1 INTRODUCTION La Norme canadienne 45-106 sur les dispenses de prospectus (la «règle») prévoit i)

Plus en détail

Avantage collectif RBC. Comptes de placement collectifs Guide du participant

Avantage collectif RBC. Comptes de placement collectifs Guide du participant Avantage collectif RBC Comptes de placement collectifs Guide du participant 1 Avantage collectif RBC Compte de placement collectif Choix Royal Votre employeur a mis en place un compte de placement collectif

Plus en détail

Bulletin de l'autorité des marchés financiers 6.8. Offres publiques. .. 19 février 2015 - Vol. 12, n 7 515

Bulletin de l'autorité des marchés financiers 6.8. Offres publiques. .. 19 février 2015 - Vol. 12, n 7 515 6.8 Offres publiques.. 19 février 2015 - Vol. 12, n 7 515 6.8 OFFRES PUBLIQUES 6.8.1 Avis Aucune information. 6.8.2 Dispenses Compagnie de chemins de fer nationaux du Canada Vu la demande présentée par

Plus en détail

Services financiers collectifs. Comptes de placement collectifs Guide du participant

Services financiers collectifs. Comptes de placement collectifs Guide du participant Services financiers collectifs Comptes de placement collectifs Guide du participant 1 Services financiers collectifs Compte de placement collectif Choix Royal Votre employeur a mis en place un compte de

Plus en détail

S ENRICHIR AVEC L ARGENT DES AUTRES! (Prêt investissement) Le rêve de plusieurs est de devenir entrepreneur :

S ENRICHIR AVEC L ARGENT DES AUTRES! (Prêt investissement) Le rêve de plusieurs est de devenir entrepreneur : S ENRICHIR AVEC L ARGENT DES AUTRES! (Prêt investissement) Le rêve de plusieurs est de devenir entrepreneur : Avoir un commerce : Avoir un immeuble à revenus : mais cela sous-entend aussi gérer des troubles,

Plus en détail

Comprendre le financement des placements par emprunt. Prêts placement

Comprendre le financement des placements par emprunt. Prêts placement Comprendre le financement des placements par emprunt Prêts placement Comprendre le financement des placements par emprunt Le financement des placements par emprunt consiste simplement à emprunter pour

Plus en détail

Brochure. Programme de prêts REE LA BANQUE AU SERVICE DES CONSEILLERS. Réservé aux conseillers à titre d information

Brochure. Programme de prêts REE LA BANQUE AU SERVICE DES CONSEILLERS. Réservé aux conseillers à titre d information Brochure Réservé aux conseillers à titre d information Programme de prêts REE LA BANQUE AU SERVICE DES CONSEILLERS Prêt REE C est un concept simple : le plutôt vous commencez à épargner, plus vos placements

Plus en détail

GESTION PRIVÉE GUIDE POUR INVESTISSEURS

GESTION PRIVÉE GUIDE POUR INVESTISSEURS P L A C E M E N T S M O N D I A U X S U N L I F E GESTION PRIVÉE M E T T E Z - Y D E L A L U M I È R E GUIDE POUR INVESTISSEURS UN REGARD NOUVEAU. UNE APPROCHE ORIGINALE. MAXIMISEZ VOS RENDEMENTS GRÂCE

Plus en détail

Planifiez un avenir fiscalement avantageux. grâce au Compte d épargne libre d impôt (CELI) de la Transamerica.

Planifiez un avenir fiscalement avantageux. grâce au Compte d épargne libre d impôt (CELI) de la Transamerica. Planifiez un avenir fiscalement avantageux grâce au Compte d épargne libre d impôt (CELI) de la Transamerica. MD Les faits C est en 2009 qu a été lancé le Compte d épargne libre d impôt (CELI). Il avait

Plus en détail

Les fonds de structure de capitaux L importance de la fiscalité

Les fonds de structure de capitaux L importance de la fiscalité Les fonds de structure de capitaux L importance de la fiscalité - 1 - Qu est-ce que les Fonds de catégorie de société Concept éprouvé: Fonds de catégorie de société créée en 1987 42 choix de part de Fonds

Plus en détail

Fonds communs de placement de la HSBC Notice annuelle

Fonds communs de placement de la HSBC Notice annuelle Le 25 juin 2015 Fonds communs de placement de la Notice annuelle Offre de parts de série investisseurs, de série conseillers, de série privilèges, de série gestionnaires et de série institutions des Fonds

Plus en détail

Guide pour les clients

Guide pour les clients Guide pour les clients géré par CI Investments Inc. émis par la Sun Life du Canada, compagnie d assurance-vie Gestion de portefeuille de premier ordre et une vaste sélection de placements Ensemble, Gestion

Plus en détail

Transamerica Vie Canada. Principes fondamentaux en matière de placement pour votre régime vie universelle

Transamerica Vie Canada. Principes fondamentaux en matière de placement pour votre régime vie universelle Transamerica Vie Canada Principes fondamentaux en matière de placement pour votre régime vie universelle MD L assurance vie est un outil très efficace pour protéger votre famille et vos options de placement

Plus en détail

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE Un seul investissement, tout le raffinement que vous recherchez Vous menez une vie active, riche de projets que vous souhaitez réaliser. Vous

Plus en détail

S initier aux options... pour ses clients initiés

S initier aux options... pour ses clients initiés Les options sont des outils financiers admissibles à un REER. On les présente également comme étant des instruments de protection et de couverture. Pourtant, le recours aux options dans les portefeuilles

Plus en détail

Les comptes d épargne libre d impôt. Une nouvelle façon d épargner

Les comptes d épargne libre d impôt. Une nouvelle façon d épargner Les comptes d épargne libre d impôt Une nouvelle façon d épargner Définition du CELI Un compte où le revenu de placement n est pas imposable Un niveau de cotisation annuelle maximal de 5 000 $ Les montants

Plus en détail

Avantage collectif RBC. REER collectif Guide du participant

Avantage collectif RBC. REER collectif Guide du participant Avantage collectif RBC REER collectif Guide du participant 1 Avantage collectif RBC Le REER collectif Choix Royal Votre employeur a mis en place un régime enregistré d épargne-retraite (REER) pour vous

Plus en détail

Brochure. Programme de prêts investissement LA BANQUE AU SERVICE DES CONSEILLERS. Réservé aux conseillers à titre d information

Brochure. Programme de prêts investissement LA BANQUE AU SERVICE DES CONSEILLERS. Réservé aux conseillers à titre d information Brochure Réservé aux conseillers à titre d information Programme de prêts investissement LA BANQUE AU SERVICE DES CONSEILLERS À propos de B2B Banque Un chef de file canadien parmi les fournisseurs de

Plus en détail

Programme de prêts investissement

Programme de prêts investissement Brochure Programme de prêts investissement Réservé aux conseillers à titre d information Page 1 de 16 Page 2 de 16 À propos de B2B Banque Un chef de file canadien parmi les fournisseurs de prêts investissement

Plus en détail

APERÇU DU FONDS Fonds Iman de Global, série A au 13 avril 2015

APERÇU DU FONDS Fonds Iman de Global, série A au 13 avril 2015 APERÇU DU FONDS Fonds Iman de Global, série A au 13 avril 2015 Ce document contient des renseignements essentiels sur le Fonds Iman de Global que vous devriez connaître. Vous trouverez plus de détails

Plus en détail

Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais

Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais En vigueur à compter du 6 octobre 2014 En tant que client de Pro-Investisseurs MD CIBC, vous avez accepté de payer certains frais selon les types

Plus en détail

Instruction générale canadienne 46-201 Modalités d entiercement applicables aux premiers appels publics à l épargne

Instruction générale canadienne 46-201 Modalités d entiercement applicables aux premiers appels publics à l épargne Instruction générale canadienne 46-201 Modalités d entiercement applicables aux premiers appels publics à l épargne PARTIE I OBJET ET INTERPRÉTATION 1.1 Objet de l entiercement 1.2 Interprétation 1.3 Les

Plus en détail

Aperçu du Fonds Fonds de revenu actions Palos série A Le 24 août 2015

Aperçu du Fonds Fonds de revenu actions Palos série A Le 24 août 2015 Aperçu du Fonds Fonds de revenu actions Palos série A Le 24 août 2015 Le présent document renferme des renseignements essentiels sur le Fonds de revenu actions Palos que vous devriez connaître. Vous trouverez

Plus en détail

GROUPE D OPC AGF. FONDS ÉQUILIBRÉS ET DE RÉPARTITION DE L ACTIF Fonds canadiens 1, 2, 3, 5, 7, 8. FONDS D ACTIONS Fonds canadiens *1, 3, 5, 7, 8

GROUPE D OPC AGF. FONDS ÉQUILIBRÉS ET DE RÉPARTITION DE L ACTIF Fonds canadiens 1, 2, 3, 5, 7, 8. FONDS D ACTIONS Fonds canadiens *1, 3, 5, 7, 8 GROUPE D OPC AGF offrant des titres de la série OPC, de série D, de série F, de série J, de série O, de série Q, de série T, de série V, de série W et de la série Classique (selon les indications) Notice

Plus en détail

BULLETIN D INFORMATION MAI 2005 MARCHÉS FINANCIERS LE RÉGIME ACTIONS-CROISSANCE PME QU EST-CE QUE LE RÉGIME ACTIONS-CROISSANCE PME

BULLETIN D INFORMATION MAI 2005 MARCHÉS FINANCIERS LE RÉGIME ACTIONS-CROISSANCE PME QU EST-CE QUE LE RÉGIME ACTIONS-CROISSANCE PME BULLETIN D INFORMATION MAI 2005 BULLETIN DE DROIT FISCAL ET MARCHÉS FINANCIERS LE RÉGIME ACTIONS-CROISSANCE PME INTRODUCTION Le 21 avril 2005, M. Michel Audet, le ministre des Finances, a présenté le budget

Plus en détail

Services financiers collectifs RBC. REER collectif Guide du participant

Services financiers collectifs RBC. REER collectif Guide du participant Services financiers collectifs RBC REER collectif Guide du participant 1 Services financiers collectifs RBC Le REER collectif Choix Royal Votre employeur a mis en place un régime enregistré d épargne-retraite

Plus en détail

Retirer des fonds d un régime immobilisé

Retirer des fonds d un régime immobilisé Retirer des fonds d un régime immobilisé S T R A T É G I E S P L A C E M E N T S E T F I S C A L I T É N o 5 Les fonds de pension constituent une source importante de revenu de retraite, mais les restrictions

Plus en détail

Conditions générales. Affiliés à la Société de gestion de placements GE Canada

Conditions générales. Affiliés à la Société de gestion de placements GE Canada Conditions générales Exploitation de ce site Web Ce site Web est exploité par Gestion de placements GE Canada, une société affiliée de GE Asset Management Incorporated. Les sociétés de GE Asset Management

Plus en détail

Plain talk sur le fonctionnement des FNB. Formation de la clientèle

Plain talk sur le fonctionnement des FNB. Formation de la clientèle Plain talk sur le fonctionnement des FNB Formation de la clientèle Table des matières 2 Qu est-ce qu un FNB? 4 Comment fonctionnent les FNB 8 Quels FNB vous conviennent le mieux? Les fonds négociés en

Plus en détail

Vente de la ferme et l exonération des gains en capital

Vente de la ferme et l exonération des gains en capital Vente de la ferme et l exonération des gains en capital RBC Banque Royale Vente de la ferme et l exonération des gains en capital 2 L article suivant a été écrit par Services de gestion de patrimoine RBC.

Plus en détail

Ce livret vise à vous aider à comprendre les contrats à fonds distincts et à faire de vous un investisseur plus averti.

Ce livret vise à vous aider à comprendre les contrats à fonds distincts et à faire de vous un investisseur plus averti. Ce livret vise à vous aider à comprendre les contrats à fonds distincts et à faire de vous un investisseur plus averti. À savoir : les contrats à fonds distincts ne sont disponibles qu auprès des sociétés

Plus en détail

MODALITÉS ET CONDITIONS DU PROGRAMME DE RÉCOMPENSES MASTERCARD DE LA BANQUE WALMART DU CANADA

MODALITÉS ET CONDITIONS DU PROGRAMME DE RÉCOMPENSES MASTERCARD DE LA BANQUE WALMART DU CANADA MODALITÉS ET CONDITIONS DU PROGRAMME DE RÉCOMPENSES MASTERCARD DE LA BANQUE WALMART DU CANADA Les présentes conditions s appliquent au programme de Récompenses MasterCard de La Banque Wal-Mart du Canada

Plus en détail

Découvrez TD Waterhouse. Placements et gestion de patrimoine pour chaque période de votre vie

Découvrez TD Waterhouse. Placements et gestion de patrimoine pour chaque période de votre vie Découvrez TD Waterhouse Placements et gestion de patrimoine pour chaque période de votre vie Bienvenue à TD Waterhouse Tout le personnel de TD Waterhouse* s engage à vous aider à atteindre vos objectifs

Plus en détail

STRATÉGIE DE LA COPROPRIÉTÉ. Aidez les propriétaires d entreprise à protéger leur avoir commercial et personnel tout en maximisant leur épargne!

STRATÉGIE DE LA COPROPRIÉTÉ. Aidez les propriétaires d entreprise à protéger leur avoir commercial et personnel tout en maximisant leur épargne! STRATÉGIE DE LA COPROPRIÉTÉ Aidez les propriétaires d entreprise à protéger leur avoir commercial et personnel tout en maximisant leur épargne! La situation Jacques Robichaud et Richard Larivée sont actionnaires

Plus en détail

SOLUTIONS DE LA BANQUE MANUVIE POUR DES CONTRATS D ASSURANCE PERMANENTE DONNÉS EN GARANTIE D UN PRÊT. Aide-mémoire

SOLUTIONS DE LA BANQUE MANUVIE POUR DES CONTRATS D ASSURANCE PERMANENTE DONNÉS EN GARANTIE D UN PRÊT. Aide-mémoire SOLUTIONS DE LA BANQUE MANUVIE POUR DES CONTRATS D ASSURANCE PERMANENTE DONNÉS EN GARANTIE D UN PRÊT Aide-mémoire 1 Solutions de la Banque Manuvie pour des contrats d assurance permanente donnés en garantie

Plus en détail

et idées sur le marché du pétrole Diversification de styles dans les placements en revenu fixe : défis et solutions Septembre 2015

et idées sur le marché du pétrole Diversification de styles dans les placements en revenu fixe : défis et solutions Septembre 2015 Point de Analyse vue sur le marché du pétrole Septembre 2015 Diversification de styles dans les placements en revenu fixe : défis et solutions Les investisseurs en obligations ne seront pas étonnés de

Plus en détail

Programme de prêts investissement

Programme de prêts investissement Brochure Programme de prêts investissement Réservé aux conseillers à titre d information Page 1 de 14 À propos de B2B Banque Un chef de file canadien parmi les fournisseurs de prêts investissement et de

Plus en détail

DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES DE L ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES

DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES DE L ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES Cette traduction non officielle de la version anglaise du document original est fournie à titre d information seulement et n a pas de valeur juridique. ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE

Plus en détail

PROJETS D ENCADREMENT RÉGLEMENTAIRE DU FINANCEMENT PARTICIPATIF EN CAPITAL. Patrick Théorêt Directeur du financement des sociétés 30 mars 2015

PROJETS D ENCADREMENT RÉGLEMENTAIRE DU FINANCEMENT PARTICIPATIF EN CAPITAL. Patrick Théorêt Directeur du financement des sociétés 30 mars 2015 PROJETS D ENCADREMENT RÉGLEMENTAIRE DU FINANCEMENT PARTICIPATIF EN CAPITAL Patrick Théorêt Directeur du financement des sociétés 30 mars 2015 CONTEXTE Définition du financement participatif en capital

Plus en détail

Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances

Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances Découvrez les avantages et désavantages des trois méthodes vous permettant d avoir accès à vos fonds.

Plus en détail

UN REVIREMENT IMPORTANT EN SEULEMENT SIX MOIS

UN REVIREMENT IMPORTANT EN SEULEMENT SIX MOIS Octobre 2009 Vol. 9 n o 3 Pascale Cantin, Pl. fin. pascale-cantin@lafond.ca Reneaud Cantin, C.A. reneaud-cantin@lafond.ca À LIRE DANS CE NUMÉRO : Un revirement important en seulement six mois Page 1 Le

Plus en détail

Notice annuelle en date du 23 octobre 2015

Notice annuelle en date du 23 octobre 2015 Titres de la Série Investisseurs à moins d indication contraire (et titres de Série Conseillers, Série F, Série Institutionnelle, Série M, Série O, Série R, Série F5, Série T5, Série T, Série E, Série

Plus en détail

UN AVOCAT PEUT-IL AGIR À TITRE DE COURTIER IMMOBILIER?

UN AVOCAT PEUT-IL AGIR À TITRE DE COURTIER IMMOBILIER? UN AVOCAT PEUT-IL AGIR À TITRE DE COURTIER IMMOBILIER? Par : Paul Mayer, du cabinet d avocats Fasken Martineau Les décisions récentes des tribunaux ont clairement démontré qu un avocat ne peut légalement

Plus en détail

Gestion de placement privée CI. Codes de fonds

Gestion de placement privée CI. Codes de fonds Gestion de placement privée CI Codes de fonds Codes de fonds mandats en dollars canadiens de catégorie O de catégorie E de la catégorie EF Marché monétaire FFC CS T5 T8 FFC CS T5 T8 FFC CS T5 T8 Fonds

Plus en détail

Régime d accession à la propriété (RAP)

Régime d accession à la propriété (RAP) Régime d accession à la propriété (RAP) Introduction Les fonds retirés d un REER sont habituellement imposables l année du retrait. Toutefois, dans le cadre de certains programmes, le retrait n entraîne

Plus en détail

SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 9. REEE Plus seulement pour les enfants

SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 9. REEE Plus seulement pour les enfants SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 9 REEE Plus seulement pour les enfants Pour la majorité des gens, un régime enregistré d épargne-études (REEE)

Plus en détail

Retirer des fonds d un régime immobilisé

Retirer des fonds d un régime immobilisé SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 5 Retirer des fonds d un régime immobilisé Les fonds de pension constituent une source importante de revenu

Plus en détail

La trousse financière pour les nouveaux arrivants. Feuilles de travail

La trousse financière pour les nouveaux arrivants. Feuilles de travail La trousse financière pour les nouveaux arrivants Investissements Feuilles de travail Ottawa Community Loan Fund Fonds d emprunt Communautaire d Ottawa 22 O Meara St., Causeway Work Centre, Ottawa, ON

Plus en détail

AFIN DE FACILITER LE TRAITEMENT, VEUILLEZ REMPLIR LE FORMULAIRE EN MAJUSCULES, TOUT EN RESPECTANT LES ZONES DE TEXTE. No assurance sociale.

AFIN DE FACILITER LE TRAITEMENT, VEUILLEZ REMPLIR LE FORMULAIRE EN MAJUSCULES, TOUT EN RESPECTANT LES ZONES DE TEXTE. No assurance sociale. OUVERTURE DE COMPTE (1 par plan) 950-1450 CITY COUNCILLORS, MONTREAL, QC, H3A 2E6 Nouveau Client(e) Client(e) Existant(e) Mise à jour AFIN DE FACILITER LE TRAITEMENT, VEUILLEZ REMPLIR LE FORMULAIRE EN

Plus en détail

EN BREF DANS QUOI LE FONDS EST-IL INVESTI?

EN BREF DANS QUOI LE FONDS EST-IL INVESTI? Aperçu des fonds Au 31 décembre 2014 Table des matières FPG du marché monétaire IA Clarington....2 FPG d obligations IA Clarington...4 FPG canadien équilibré IA Clarington...6 FPG stratégique de revenu

Plus en détail

LE FPI PRO ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS FINANCIERS POUR LE PREMIER TRIMESTRE DE 2015

LE FPI PRO ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS FINANCIERS POUR LE PREMIER TRIMESTRE DE 2015 LE FPI PRO ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS FINANCIERS POUR LE PREMIER TRIMESTRE DE 2015 DIFFUSION INTERDITE AUX ÉTATS-UNIS OU PAR L ENTREMISE DE SERVICES DE NOUVELLES DES ÉTATS-UNIS. Le 28 mai 2015 Montréal

Plus en détail

Le financement participatif : L état du droit luxembourgeois

Le financement participatif : L état du droit luxembourgeois Revue générale du droit Etudes et réflexions 2015 numéro 7 Actes du colloque organisé le 27 juin 2014 par le Centre juridique franco-allemand de l Université de la Sarre : Le Crowdfunding ou financement

Plus en détail

Vos options de placement

Vos options de placement Vos options de placement Table des matières Présentation de RBC Gestion mondiale d actifs i Une stratégie gagnante pour les clients i Pour investir, il faut connaître ses objectifs ii Certificats de placement

Plus en détail

Norme canadienne 23-101 Règles de négociation

Norme canadienne 23-101 Règles de négociation Norme canadienne 23-101 Règles de négociation PARTIE 1 DÉFINITION ET INTERPRÉTATION 1.1 Définition 1.2 Interprétation PARTIE 2 LE CHAMP D APPLICATION DE LA RÈGLE 2.1 Le champ d application de la règle

Plus en détail

VALENER INC. (la «Société») POLITIQUE RELATIVE À LA NÉGOCIATION RESTREINTE

VALENER INC. (la «Société») POLITIQUE RELATIVE À LA NÉGOCIATION RESTREINTE VALENER INC. (la «Société») POLITIQUE RELATIVE À LA NÉGOCIATION RESTREINTE Politique approuvée par le Conseil d administration le 29 septembre 2010 1. ÉNONCÉ DE POLITIQUE La législation en valeurs mobilières

Plus en détail

Fonds d investissement Tangerine

Fonds d investissement Tangerine Fonds d investissement Tangerine Prospectus simplifié Portefeuille Tangerine revenu équilibré Portefeuille Tangerine équilibré Portefeuille Tangerine croissance équilibrée Portefeuille Tangerine croissance

Plus en détail

AJOUT DE PARTS DE SÉRIES AH, FH, F6H, IH ET OH

AJOUT DE PARTS DE SÉRIES AH, FH, F6H, IH ET OH MODIFICATION N O 1 DATÉE DU 18 JUILLET 2014 À LA NOTICE ANNUELLE DATÉE DU 3 JANVIER 2014 DU GLOBEVEST CAPITAL FONDS D OPTIONS DE VENTE COUVERTES AJOUT DE PARTS DE SÉRIES AH, FH, F6H, IH ET OH Tel qu il

Plus en détail

Fonds de placement garanti RBC

Fonds de placement garanti RBC Compagnie d assurance vie RBC Fonds de placement garanti RBC Potentiel de croissance des placements plus protection Fonds de placement garanti 1 Simplicité. Solidité. Confiance. Les Fonds de placement

Plus en détail

COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT. Efficacité, liberté et sécurité : le CELI, un choix gagnant RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS

COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT. Efficacité, liberté et sécurité : le CELI, un choix gagnant RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT Efficacité, liberté et sécurité : le CELI, un choix gagnant RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS Le compte d épargne libre d impôt Tout résident canadien âgé de 18 ans ou plus qui possède

Plus en détail

COMITÉ DE DISCIPLINE CHAMBRE DE L ASSURANCE DE DOMMAGES

COMITÉ DE DISCIPLINE CHAMBRE DE L ASSURANCE DE DOMMAGES CANADA PROVINCE DE QUÉBEC COMITÉ DE DISCIPLINE CHAMBRE DE L ASSURANCE DE DOMMAGES N : 2013-06-01(C) DATE : 14 janvier 2014 LE COMITÉ : M e Daniel M. Fabien, avocat M. Luc Bellefeuille, C.d A.A., courtier

Plus en détail

Principes généraux de l imposition des contrats d assurance-vie au Canada

Principes généraux de l imposition des contrats d assurance-vie au Canada Principes généraux de l imposition des contrats d assurance-vie au Canada Janvier 2015 L assurance-vie joue un rôle de plus en plus important dans la planification financière en raison du patrimoine croissant

Plus en détail

Profils des Fonds mutuels TD

Profils des Fonds mutuels TD Profils des Fonds mutuels TD Fonds à revenu fixe Fonds d obligations ultra court terme TD Fonds d obligations à court terme TD Fonds hypothécaire TD Fonds d obligations canadiennes TD Portefeuille à revenu

Plus en détail

C O U R S U P É R I E U R E (Chambre commerciale)

C O U R S U P É R I E U R E (Chambre commerciale) C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE MONTRÉAL C O U R S U P É R I E U R E (Chambre commerciale) N o : 500-11-026909-057 DANS L AFFAIRE DE LA LIQUIDATION DES BIENS DE : FONDS NORBOURG PLACEMENTS ÉQUILIBRÉS,

Plus en détail

Investir à long terme

Investir à long terme BMO Gestion mondiale d actifs Fonds d investissement Investir à long terme Conservez vos placements et réalisez vos objectifs Concentrez-vous sur l ENSEMBLE de la situation Le choix des bons placements

Plus en détail

Modifications Importantes des Renseignements Destinés aux Titulaires de compte

Modifications Importantes des Renseignements Destinés aux Titulaires de compte Modifications Importantes des Renseignements Destinés aux Titulaires de compte En vigueur le 1 er janvier 2014 TABLE DES MATIÈRES Avis de modification des Conventions de comptes et de services et Convention

Plus en détail

Nom du fonds. Gestionnaire du fonds

Nom du fonds. Gestionnaire du fonds 1 2 Nom du fonds Gestionnaire du fonds Certains fonds offrent plusieurs séries et catégories de titres. Ce type d information est indiqué avec le nom du fonds. Les différentes caractéristiques des séries

Plus en détail

Fonds communs de placement de la HSBC

Fonds communs de placement de la HSBC Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité des parts décrites dans le prospectus simplifié et toute personne qui donne à entendre le contraire commet une infraction. Les parts

Plus en détail

Titres RBC liés à des obligations de sociétés non protégés avec remboursement de capital, série 1F

Titres RBC liés à des obligations de sociétés non protégés avec remboursement de capital, série 1F RBC Marchés des Juin 2014 TITRES LIÉS À DES TITRES D EMPRUNT I SOLUTIONS DE PLACEMENT GLOBALES RBC Titres RBC liés à des obligations de sociétés non protégés avec remboursement de capital, série 1F Durée

Plus en détail

123Venture annonce le lancement de 123Club PME 2014

123Venture annonce le lancement de 123Club PME 2014 Communiqué de presse Paris, le 30 avril 2014 Prospectus mis à la disposition du public à l occasion de l émission d actions par offre au public au profit des redevables de l impôt sur la fortune 2014 dont

Plus en détail

POWERSHARES FTSE RAFI DEVELOPED 1000 FUND PROSPECTUS SIMPLIFIÉ. 20 décembre 2010

POWERSHARES FTSE RAFI DEVELOPED 1000 FUND PROSPECTUS SIMPLIFIÉ. 20 décembre 2010 POWERSHARES FTSE RAFI DEVELOPED 1000 FUND PROSPECTUS SIMPLIFIÉ 20 décembre 2010 Le présent Prospectus Simplifié contient des informations essentielles relatives au Compartiment PowerShares FTSE RAFI Developed

Plus en détail

Gestion de placement privée CI. Le guide du client sur la gestion d actifs de classe mondiale

Gestion de placement privée CI. Le guide du client sur la gestion d actifs de classe mondiale Gestion de placement privée CI Le guide du client sur la gestion d actifs de classe mondiale Un programme d investissement complet et sophistiqué, aussi unique que vous l êtes. Gestion de placement privée

Plus en détail

PORTEFEUILLES PRIVÉS BMO HARRIS

PORTEFEUILLES PRIVÉS BMO HARRIS NOTICE ANNUELLE PORTEFEUILLES PRIVÉS BMO HARRIS Portefeuille canadien du marché monétaire BMO Harris Portefeuille canadien de revenu d obligations BMO Harris Portefeuille canadien d obligations à rendement

Plus en détail

MODIFICATION Nº 1. datée du 5 février 2014 apportée à la notice annuelle datée du 8 novembre 2013. à l égard des

MODIFICATION Nº 1. datée du 5 février 2014 apportée à la notice annuelle datée du 8 novembre 2013. à l égard des MODIFICATION Nº 1 datée du 5 février 2014 apportée à la notice annuelle datée du 8 novembre 2013 à l égard des PORTEFEUILLE DE REVENU INNOVA SCOTIA, parts de série A et de série T PORTEFEUILLE DE REVENU

Plus en détail

LE REER COLLECTIF FÉRIQUE OPTEZ POUR UN REER DE GÉNIE

LE REER COLLECTIF FÉRIQUE OPTEZ POUR UN REER DE GÉNIE LE REER COLLECTIF FÉRIQUE OPTEZ POUR UN REER DE GÉNIE BIENVENUE DANS UN RÉGIME DE RETRAITE À NUL AUTRE PAREIL LE REER COLLECTIF FÉRIQUE EN BREF En vertu d une entente avec Gestion FÉRIQUE, votre employeur

Plus en détail

Manuel de référence Options sur devises

Manuel de référence Options sur devises Manuel de référence Options sur devises Groupe TMX Actions Bourse de Toronto Bourse de croissance TSX TMX Select Equicom Produits dérivés Bourse de Montréal CDCC Marché climatique de Montréal Titres à

Plus en détail

Profils des Fonds mutuels TD

Profils des Fonds mutuels TD Profils des Fonds mutuels TD Fonds d actions canadiennes Fonds de croissance de dividendes TD Fonds de valeurs sûres canadiennes TD Fonds d actions canadiennes TD Fonds d actions canadiennes optimal TD

Plus en détail

Placements Banque Nationale modernise sa marque et devient Banque Nationale Investissements

Placements Banque Nationale modernise sa marque et devient Banque Nationale Investissements INVESTIR Foire aux questions Contexte et foire aux questions Placements Banque Nationale modernise sa marque et devient Banque Nationale Investissements Mise en contexte Placements Banque Nationale inc.

Plus en détail

FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT

FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT LA LECTURE DE CE DOCUMENT VOUS PERMETTRA : De connaître les différentes sources de revenus de placement et leur imposition; De connaître des stratégies afin de réduire

Plus en détail

INVESTIR À propos de Banque Nationale Courtage direct. Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct

INVESTIR À propos de Banque Nationale Courtage direct. Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct 01 Au service des investisseurs canadiens depuis plus de 25 ans Filiale d une des plus grandes institutions financières au pays, offre aux investisseurs

Plus en détail

Rachat périodique d actions Libérez la valeur de votre entreprise MC

Rachat périodique d actions Libérez la valeur de votre entreprise MC Mars 2005 Rachat périodique d actions Libérez la valeur de votre entreprise MC La majeure partie des avoirs financiers des propriétaires de petite entreprise est souvent immobilisée dans les actions d

Plus en détail

SGPNB au Nouveau-Brunswick. Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province

SGPNB au Nouveau-Brunswick. Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province SGPNB au Nouveau-Brunswick Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province Mise à jour juillet 2013 1 Préambule L information suivante décrit les différents

Plus en détail

GUIDES FINANCIERS PRATIQUES ABC DES CARTES DE CRÉDIT. Ce que vous devez savoir sur l utilisation de votre carte de crédit

GUIDES FINANCIERS PRATIQUES ABC DES CARTES DE CRÉDIT. Ce que vous devez savoir sur l utilisation de votre carte de crédit GUIDES FINANCIERS PRATIQUES ABC DES CARTES DE CRÉDIT Ce que vous devez savoir sur l utilisation de votre carte de crédit SOYEZ RESPONSABLE Les cartes de crédit sont de puissants outils financiers pour

Plus en détail

Formulaire d'opérations automatiques

Formulaire d'opérations automatiques Formulaire d'opérations automatiques Veuillez choisir la ou les options dont vous souhaitez convenir. Le montant total minimum pour chaque transaction automatique est de 100 $ 1 Veuillez préciser le type

Plus en détail

Tableau Comparatif CELI ET REER

Tableau Comparatif CELI ET REER Tableau Comparatif CELI ET REER Y a-t-il un âge minimal pour ouvrir un compte ou un régime? Il faut avoir 18 ans. (La législation sur l âge de la majorité peut s appliquer à certains placements.) Il n

Plus en détail

offre distinction pour les membres de l ajbm

offre distinction pour les membres de l ajbm offre distinction pour les membres de l ajbm L offre Distinction, à la hauteur de votre réussite Desjardins est fier de vous offrir, en tant que membre de l Association du Jeune Barreau de Montréal, des

Plus en détail

NE PAS DIFFUSER AUX ETATS UNIS, AU CANADA, EN AUSTRALIE OU AU JAPON

NE PAS DIFFUSER AUX ETATS UNIS, AU CANADA, EN AUSTRALIE OU AU JAPON Modalités principales de l émission des obligations à option de conversion et/ou d échange en actions Nexans nouvelles ou existantes (OCEANE) sans droit préférentiel de souscription ni délai de priorité

Plus en détail

ACCÈS DE L AGENT FINANCIER DU CANDIDAT À L INVESTITURE AUX SERVICES BANCAIRES

ACCÈS DE L AGENT FINANCIER DU CANDIDAT À L INVESTITURE AUX SERVICES BANCAIRES ACCÈS DE L AGENT FINANCIER DU CANDIDAT À L INVESTITURE AUX SERVICES BANCAIRES Afin de faciliter l accès de l agent financier du candidat à l investiture aux services bancaires, Élections Canada offre le

Plus en détail

vos objectifs Investir pour atteindre

vos objectifs Investir pour atteindre Investir pour atteindre vos objectifs Que ce soit pour prendre une retraite confortable, effectuer un achat important, financer les études de votre enfant ou épargner en vue de laisser un legs, investir

Plus en détail