Les activités pédagogiques complémentaires s adressent à tous les élèves selon les besoins identifiés par les enseignants.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les activités pédagogiques complémentaires s adressent à tous les élèves selon les besoins identifiés par les enseignants."

Transcription

1

2 OBJECTIFS ET ENJEUX Garantir le droit à l égalité des chances en apportant des réponses différenciées afin d accompagner chaque élève. Tous les élèves peuvent être concernés par ces activités à un moment ou un autre de l année, selon les besoins identifiés par les enseignants. L aide personnalisée est abrogée. Les APC ne remplacent pas l aide personnalisée, elles offrent des objectifs plus larges et proposent d autres pratiques. Les APC font partie des obligations de service des professeurs. Elles s ajoutent aux 24 heures hebdomadaires d enseignement dues à tous les élèves et nécessitent l accord des parents concernés.

3 POUR QUELS ÉLÈVES? Les activités pédagogiques complémentaires s adressent à tous les élèves selon les besoins identifiés par les enseignants. Le maître de chaque classe dresse la liste des élèves qui vont en bénéficier, après avoir recueilli l accord de leurs parents. Les élèves s engagent à être présents. Cette liste dont le conseil des maîtres ou le conseil de cycle a connaissance, doit évoluer au cours de l année en fonction de l émergence de besoins nouveaux.

4 QUELLES PRIORITÉS RETENIR? Cadre souple permettant de proposer des activités qui paraissent difficiles à mettre en œuvre en classe entière par manque de temps, nombre d élèves, conditions matérielles Les APC offrent la possibilité de conduire des projets ambitieux. Activités complémentaires ne veut pas dire subsidiaires ou accessoires. Elles ont un lien avec les acquisitions visées pour tous les élèves. Elles trouvent leur logique en aval ou en amont de celles-ci. La complémentarité peut porter sur : les contenus, les savoirs, les savoir-être, les savoir-faire.

5 QUELS CONTENUS? Les activités pédagogiques complémentaires permettent : une aide aux élèves rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages : AED une aide au travail personnel : ATP la mise en œuvre d'une activité prévue par le projet d'école, le cas échéant en lien avec le projet éducatif territorial : APE

6 QUELS CONTENUS? AED Identification des besoins Estime de soi Personnalisation Manipulation Situations variées Relation Maître/élève Statut de l erreur Langage oral Explicitation Echanges entre pairs Groupe restreint

7 QUELS CONTENUS? AED Aide aux élèves AED Travailler autant la prévention que la remédiation Tisser des liens avec le travail mené en classe sur les temps ordinaires Viser la maîtrise des programmes en vigueur Articulation avec la classe des AED Prévenir les difficultés ou préparer de nouveaux apprentissages en anticipant les obstacles prévisibles Remobiliser les acquis

8 AED Les 7 familles d aide Roland GOIGOUX

9 1. Exercer (en milieu et fin d apprentissage) pour systématiser, automatiser des procédures 2. Revenir en arrière (avant ou pendant l apprentissage), c est-à-dire, reprendre les bases (les cibles prioritaires, les «noyaux» durs) pour combler les lacunes. 3. Soutenir (pendant l apprentissage) : on va reprendre à l identique pour savoir ce qui fait blocage. Par conséquent, il est impératif de faire verbaliser l élève pour connaître les stratégies qu il emprunte et pour focaliser sur les nœuds qui font blocage pour l apprentissage. 4. Réviser (en fin d apprentissage) pour synthétiser, préparer une évaluation. 5. Compenser (pendant l apprentissage): enseigner des compétences requises mais non enseignées (procédures et stratégies, transversales ou spécifiques). 6. Faire autrement (pendant ou après l apprentissage): enseigner la même chose, autrement, faire un détour (ou par quelqu un d autre). 7. Préparer (avant l apprentissage) : il s agit de permettre à l élève d entrer, lors de la prochaine séance, dans l activité en même temps que les autres, de comprendre à l avance ce qu on va apprendre.

10 À l'école maternelle, Renforcement de la maîtrise de la langue orale. Découverte de l'écrit, par exemple, par l'accès à des récits riches et variés. Travail en petits groupes favorisant la prise de parole et les échanges. Mise en œuvre de jeux symboliques et de jeux à règles. À l'école élémentaire, Amélioration des compétences en français ou en mathématiques supplémentaires de manipulation, d entraînement, de systématisation ou d approche différentes des savoirs. Développement de situations permettant la prise de parole, les échanges entre pairs, les essais, les reformulations, l explicitation des démarches. Mise en œuvre de jeux symboliques et de jeux à règles.

11 QUELS CONTENUS? ATP Compréhension des attendus Consignes Outils de référence Organisation Situations variées Planification Explicitation Autonomie Apprendre à mémoriser Recherche Etapes de travail Apprendre à gérer son temps Apprendre à réviser

12 QUELS CONTENUS? ATP Aide au travail personnel : ATP Acquisition de méthodes de travail efficaces Lever les malentendus entre les attentes de l école et les représentations du travail à fournir Développement des attitudes permettant l adaptation à des conditions variées Articulation avec la classe des ATP Compléter, stabiliser ou enrichir des acquis initiés en classe

13 À l'école maternelle, Développer l autonomie Utiliser des outils de la classe (référents ) Comprendre des consignes Utiliser des tablettes À l'école élémentaire, Apprendre à mémoriser Apprendre à organiser une recherche Utiliser des outils (dictionnaires, tables de conjugaison ressources numériques ) Usage des manuels Aide à la réalisation d un exposé ATP

14 QUELS CONTENUS? APE Pratiques culturelles Pratiques artistiques Groupes restreints Innovation Partenariats Situations variées Pratiques sportives Recherche

15 QUELS CONTENUS? APE Activité prévue par le projet d'école, le cas échéant en lien avec le projet éducatif territorial : APE Donner du sens aux apprentissages dans divers domaines Renforcer ou élargir les pratiques sociales de référence Articulation avec la classe des APE Une attention toute particulière doit être apportée quant à la richesse, la cohérence et la complémentarité des parcours linguistiques, sportifs, artistiques et culturels proposés.

16 À l'école maternelle, Utilisation du numérique : appareil photo numérique, tablettes Création d un abécédaire Ateliers de rappel de récit Jeux mathématiques Jeux de langage Lecture de contes À l'école élémentaire, Réalisation de défi : math, lecture, sciences Rédaction d articles Ateliers d écriture Ateliers de lecture : comité de lecture, préparation de débats littéraires. Ateliers de langue orale : radio, théâtre, baladodiffusion Education à l image : vidéo ou fixe Ateliers linguistiques : conversation, albums APE

17 ORGANISATION Le projet présenté au conseil d école précise: - l organisation hebdomadaire des activités - leur répartition annuelle - les enseignants responsables de ces activités; chacun étant mobilisé et concerné par les modalités de prise en charge. - le contenu des activités mises en œuvre.

18 ORGANISATION Une grande variété d organisations, cette année, dans la circonscription Cher Nord Sur 36 semaines 2 x 30 min 1 x 1h Sur 29 semaines 1 x 1h15 2 x 1h sur 7 sem+1x1h sur 22 sem Chargés d école 2 x 30 min sur 30 sem 3 x 30 min sur 20 sem Sur 24 semaines 3 x 30 min 2 x 45 min 1 x 1h30 Sur 18 semaines 4 x 30 min 3 x 40 min 2 x 1h Sur 16 semaines 3 x 45 min

19 ORGANISATION L accueil et la surveillance débutant 10 min avant le début des cours (matin et après-midi), aucune APC ne peut se prévoir pendant ce temps. Respect de la pause méridienne d une durée supérieure ou égale à 1h30. Avant la classe: 9% des écoles Cher Nord Durant la pause méridienne: 9% des écoles Cher Nord Après la classe: 82% des écoles Cher Nord

20 ORGANISATION Un travail d équipe: - Repérage des réussites et des difficultés des élèves - Organisation des aides au sein de l école - Mutualisation des moyens - Regroupement d élèves en fonction de besoins ou de projets

21

22 Objectif général : un meilleur respect des rythmes naturels PAR une meilleure répartition d'apprentissage de repos allègement de la quotité quotidienne des séquences d'enseignement / la faculté de concentration

23 Des conditions à respecter : Penser globalement le temps de l enfant Réflexion sur les contenus Intérêt de l enfant Travailler en partenariat

24 Des contraintes nationales : 5h30 maxi Matin Pause Après-midi 3h30 maxi 3h30 maxi 1h30 mini

25 Des améliorations qualitatives : Quoi APC (Activités Pédagogiques Complémentaire) Quoi Activités péris Qui Enseignants Qui Municipalité Durée 36 heures annuelles Durée 3 heures par semaine Cadre Projet d école Cadre PEDT, CEL Comment Petits groupes définis par les enseignants : aide ou activité dans le cadre du projet d école Comment Proposition d activités complémentaires de celles de la classe

26 Une plus grande souplesse : Des déclinaisons locales Atouts Contraintes Dérogations possibles Particularités du PEDT Garanties pédagogiques

27 Une plus grande souplesse : Un nouveau taux d encadrement du temps péri 1 adulte pour 14 enfants de moins de 6 ans (au lieu de 10) 1 adulte pour 18 de plus de 6 ans (au lieu de 14)

28 Une évolution plus qu'une révolution : Exemple d'organisation n 1 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi 8h30 à 11h30 11h30 à 13h30 Pause méridienne Pause méridienne Pause méridienne Pause méridienne 13h30 à 15h45 15h45 à 16h30 APC / TAP APC / TAP APC / TAP APC / TAP

29 Une évolution plus qu'une révolution : Exemple d'organisation n 2 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi 8h30 à 11h30 11h30 à 13h30 Pause méridienne Pause méridienne Pause méridienne Pause méridienne 13h30 à 14h15 APC / TAP APC / TAP APC / TAP APC / TAP 14h15 à 16h30

30 Une évolution plus qu'une révolution : Exemple d'organisation La pause méridienne est un des nœuds de la mise en œuvre. Quatre types d activités s y côtoieront : 8h30 à 11h30 11h30 à 13h30 13h30 à 14h15 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi 1.Le repas 2.Les APC 3.Le temps Pause surveillé 4.Les méridienne activités péris Pause méridienne Tous les élèves repartent à la même heure (transports s) Pause méridienne Pause méridienne APC / TAP APC / TAP APC / TAP APC / TAP 14h15 à 16h30

31 maternelle horaires 8h00 à 8h30 8h30 à 9h00 9h00 à 9h30 9h30 à 10h00 10h00 à 10h30 10h30 à 11h00 11h00 à 11h30 11h30 à 12h00 12h00 à 12h30 12h30 à 13h00 13h00 à 13h30 13h30 à 14h15 14h15 à 15h15 15h15 à 15h45 15h45 à 16h30 Exemple maternelle : PS et MS petite section moyenne section lundi mardi mercredi jeudi vendredi temps temps temps temps temps T surveillé T surveillé T surveillé T surveillé déjeuner déjeuner déjeuner déjeuner sieste / activités sieste / activités sieste / activités sieste / activités temps temps temps temps 3h00 2h45 2h15

32 maternelle Exemple maternelle : GS grande section horaires lundi mardi mercredi jeudi vendredi 8h00 à 8h30 8h30 à 9h00 9h00 à 9h30 9h30 à 10h00 10h00 à 10h30 temps temps temps temps temps 10h30 à 11h00 11h00 à 11h30 11h30 à 12h00 T surveillé T surveillé T surveillé T surveillé 12h00 à 12h30 12h30 à 13h00 déjeuner déjeuner déjeuner déjeuner 13h00 à 13h30 T surveillé T surveillé T surveillé T surveillé 13h30 à 14h15 activités APC activités activités APC activités 14h15 à 15h15 15h15 à 15h45 temps temps temps temps 15h45 à 16h30 3h00 2h45 2h15

33 élémentaire Exemple élémentaire horaires lundi mardi mercredi jeudi vendredi 8h00 à 8h30 8h30 à 9h00 9h00 à 9h30 9h30 à 10h00 10h00 à 10h30 temps temps temps temps temps 10h30 à 11h00 11h00 à 11h30 11h30 à 12h00 T surveillé T surveillé T surveillé T surveillé 12h00 à 12h30 12h30 à 13h00 déjeuner déjeuner déjeuner déjeuner 13h00 à 13h30 T surveillé T surveillé T surveillé T surveillé 13h30 à 14h15 activités APC activités activités APC activités 14h15 à 15h15 15h15 à 15h45 temps temps temps temps 15h45 à 16h30 3h00 2h45 2h15

34 SOUPLESSE : Toute autre organisation est possible, en fonction des contraintes locales, à condition qu'elle respecte le cadre national

35 Calendrier 21 novembre 2013 : date limite d envoi des propositions de la nouvelle organisation, par les communes à l IEN. Fin décembre 2013 : validation de la nouvelle organisation par le Directeur Académique des Services de l Éducation nationale. Avant mars, avant-projet (doc simplifié) envoyé au DASEN Juin, finalisation du PEDT

REPÈRES «LES ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES COMPLÉMENTAIRES» OCTOBRE 2013 POUR METTRE EN ŒUVRE MEN-DGESCO

REPÈRES «LES ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES COMPLÉMENTAIRES» OCTOBRE 2013 POUR METTRE EN ŒUVRE MEN-DGESCO REPÈRES POUR METTRE EN ŒUVRE «LES ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES COMPLÉMENTAIRES» OCTOBRE 2013 MEN-DGESCO Sommaire Des activités pédagogiques complémentaires ------------------------------ page 3 Pour quels élèves?

Plus en détail

Application du décret N 2013-77 du 24 janvier 2013

Application du décret N 2013-77 du 24 janvier 2013 Application du décret N 2013-77 du 24 janvier 2013 un meilleur respect des rythmes naturels PAR une meilleure répartition d'apprentissage de repos allègement de la quotité quotidienne des séquences d'enseignement

Plus en détail

Activités pédagogiques complémentaires

Activités pédagogiques complémentaires FICHE GUIDE AUX EQUIPES D ECOLES La circulaire du 4 février 2013 relative aux obligations de service des enseignants s applique dans toutes les écoles à la rentrée scolaire 2013, quelle que soit leur organisation

Plus en détail

Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré

Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré Décret 2013-77 du 24 janvier 2013 relatif à l organisation du temps scolaire RAPPEL Ce qui ne change pas 36 semaines d école (180 jours d école) 24 heures d enseignement

Plus en détail

La réforme des rythmes scolaires à l école

La réforme des rythmes scolaires à l école La réforme des rythmes scolaires à l 1 Les essentiels 24h/semaine sur 36 semaines 9 demi-journées 36 heures d Activités Pédagogiques Complémentaires (APC), non obligatoires pour les enfants, à répartir

Plus en détail

Réforme des rythmes à l école primaire Jean Tardieu. Mieux apprendre et faire réussir tous les élèves.

Réforme des rythmes à l école primaire Jean Tardieu. Mieux apprendre et faire réussir tous les élèves. Réforme des rythmes à l école primaire Jean Tardieu Mieux apprendre et faire réussir tous les élèves. Rythmes naturels d apprentissage et de repos Extraits de la lettre de Vincent PEILLON du 24 janvier

Plus en détail

8 place Charles de Gaulle 05130 TALLARD Tél : 04.92.43.50.81 / Fax : 04.92.43.51.07 Email : contact@maires05.com / Site web : www.maires05.

8 place Charles de Gaulle 05130 TALLARD Tél : 04.92.43.50.81 / Fax : 04.92.43.51.07 Email : contact@maires05.com / Site web : www.maires05. 8 place Charles de Gaulle 05130 TALLARD Tél : 04.92.43.50.81 / Fax : 04.92.43.51.07 Email : contact@maires05.com / Site web : www.maires05.com La réforme des rythmes scolaires 1. Organisation du temps

Plus en détail

Les activités pédagogiques complémentaires (APC)

Les activités pédagogiques complémentaires (APC) Circonscription de Viarmes Septembre 2013 Les activités pédagogiques complémentaires (APC) 1. Les textes de référence 2. L'organisation des activités pédagogiques complémentaire 3. Obligations de service

Plus en détail

RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES

RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Phase de consultation Le conseil municipal, après avoir consulté la communauté éducative, a décidé de reporter la mise en place de la réforme des rythmes scolaires en 2014

Plus en détail

RYTHMES SCOLAIRES / RYTHMES D APPRENTISSAGE. Circonscription de Loches 2013

RYTHMES SCOLAIRES / RYTHMES D APPRENTISSAGE. Circonscription de Loches 2013 RYTHMES SCOLAIRES / RYTHMES D APPRENTISSAGE Circonscription de Loches 2013 1 Programme de l après-midi 3 temps: Apports théoriques: rythmes scolaires/rythmes d apprentissage Réflexion sur l emploi du temps

Plus en détail

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté Année scolaire 2008-2009 BO n 25 du 19 juin 2008 Organisation de l'aide Un cadre souple et évolutif. Une formalisation simple qui soit

Plus en détail

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires Mai 2013 - direction générale de l enseignement scolaire La loi d orientation, de programmation pour la refondation

Plus en détail

La réforme des rythmes scolaires à Châtillon sur Chalaronne. Résultat après la concertation du 5 novembre 2013

La réforme des rythmes scolaires à Châtillon sur Chalaronne. Résultat après la concertation du 5 novembre 2013 La réforme des rythmes scolaires à Châtillon sur Chalaronne. Résultat après la concertation du 5 novembre 2013 Étaient présents en mairie de Châtillon : Les Enseignants du Groupe scolaire Philibert Commerson,

Plus en détail

Projet Educatif territorial

Projet Educatif territorial Projet Educatif territorial Commune d Estrées 59151 Transit Transit Transit Transit 2014 Définition du porteur de projet Estrées est un commune du nord de la France, située dans le département du Nord

Plus en détail

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES A L ECOLE PRIMAIRE

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES A L ECOLE PRIMAIRE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES A L ECOLE PRIMAIRE Décret n 2013-77 du 24 janvier 2013 1 SOMMAIRE Les textes Pourquoi la réforme? Les objectifs Le cadrage du temps scolaire L obligation de service des

Plus en détail

PRECONISATIONS POUR LA MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES A L ECOLE MATERNELLE

PRECONISATIONS POUR LA MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES A L ECOLE MATERNELLE Mission Maternelle 971 PRECONISATIONS POUR LA MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES A L ECOLE MATERNELLE - Protocole de mise en place des nouvelles activités périscolaires (NAP) en maternelle - Fiche

Plus en détail

Jeudi 26 septembre 2013

Jeudi 26 septembre 2013 Comité académique de suivi de la réforme des rythmes scolaires Jeudi 26 septembre 2013 Introduction par le Recteur ORDRE DU JOUR 1. La réforme à la rentrée 2013 dans l académie en chiffres 2. Présentation

Plus en détail

AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves

AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves «Le conseil des maîtres propose l'organisation générale

Plus en détail

Commune de Plonévez-Porzay. Réforme des rythmes scolaires. Avant-projet communal

Commune de Plonévez-Porzay. Réforme des rythmes scolaires. Avant-projet communal Commune de Plonévez-Porzay Réforme des rythmes scolaires Avant-projet communal 14 mars 2013 1 - Organisation de la semaine scolaire Cadre horaire: Une journée de classe de 5H30 maximum. Une demi-journée

Plus en détail

Rythmes Scolaires Réunion lancement 16 octobre 2013

Rythmes Scolaires Réunion lancement 16 octobre 2013 Rythmes Scolaires Réunion lancement 16 octobre 2013 POINTS ABORDES Organisation journée et semaine scolaire Activités Pédagogiques Complémentaires (APC) Temps d Activité Périscolaire (TAP) Projet Educatif

Plus en détail

Projet EDucatif Territorial. v.02

Projet EDucatif Territorial. v.02 Mairie de Nonglard 74330 Haute-Savoie Téléphone : 0450605431 Fax : 0450605736 Mail : accueil@nonglard74.fr Commune de NONGLARD Projet EDucatif Territorial v.02 1. Introduction Ce PEDT, à partir de l expérience

Plus en détail

De nouveaux rythmes scolaires sur 9 demi-journées particulièrement adaptés pour l école maternelle et qui favorisent les apprentissages

De nouveaux rythmes scolaires sur 9 demi-journées particulièrement adaptés pour l école maternelle et qui favorisent les apprentissages L'école maternelle et les nouveaux rythmes scolaires Recommandations Dossier réalisé par les IEN maternelle de l académie de Créteil, pour une mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires respectueuse

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT-SULPICE LA POINTE LES NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES RENTREE 2014. Elaboré par la Direction des actions aux Publics Commune (24-05-2014)

COMMUNE DE SAINT-SULPICE LA POINTE LES NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES RENTREE 2014. Elaboré par la Direction des actions aux Publics Commune (24-05-2014) COMMUNE DE SAINT-SULPICE LA POINTE LES NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES RENTREE 2014 Elaboré par la Direction des actions aux Publics Commune (24-05-2014) 1 PRESENTATION La réforme relative à l organisation

Plus en détail

La réforme des rythmes scolaires

La réforme des rythmes scolaires La réforme des rythmes scolaires Finalités» Une école plus juste et plus exigeante» Une amélioration de la réussite scolaire dans le premier degré» Une meilleure prise en compte des capacités d attention

Plus en détail

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Ville de Saint André lez Lille LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Propositions du groupe de travail du groupe scolaire Schuman Groupe scolaire Schuman 1 SOMMAIRE Les enjeux de la réforme Le cahier des charges

Plus en détail

Commission extra-municipale 31 janvier 2014

Commission extra-municipale 31 janvier 2014 Commission extra-municipale 31 janvier 2014 Les principes généraux des TAP* (s appliquent en maternelle et en élémentaire) à Gratuité des TAP* et de l étude municipale à Pas de TAP* dans les salles de

Plus en détail

PEDT Saint Symphorien d ozon 2015-2017

PEDT Saint Symphorien d ozon 2015-2017 PEDT Saint Symphorien d ozon 2015-2017 Réforme des rythmes scolaires OCDE moyenne 187 jours France 144 jours Nombre de jours le plus faible de ces pays. Apprentissages Une concentration du temps inadaptée

Plus en détail

GUIDE DES ACTIVITES PEDAGOGIQUES COMPLEMENTAIRES

GUIDE DES ACTIVITES PEDAGOGIQUES COMPLEMENTAIRES GUIDE DES ACTIVITES PEDAGOGIQUES COMPLEMENTAIRES Année scolaire 2013-2014 Sommaire Sommaire p. 3 Présentation générale des APC p. 5 Conception et mise en œuvre des APC p. 6 Annexe 1 : questions/réponses

Plus en détail

I/ Introduction : Monsieur le Maire rappelle le décret du 24 janvier 2013 fixant le temps de travail des élèves de la façon suivante :

I/ Introduction : Monsieur le Maire rappelle le décret du 24 janvier 2013 fixant le temps de travail des élèves de la façon suivante : Réunion sur les rythmes scolaires en présence Des parents d élèves de l école Charles PERRAULT Mercredi 22 avril 2013 à 18h30 Salle de motricité de PERRAULT Présents : Jacques Alain BÉNISTI, Député Maire,

Plus en détail

REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Rentrée 2014/2015. Réunion d information Mardi 18 février 2014 BRACIEUX

REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Rentrée 2014/2015. Réunion d information Mardi 18 février 2014 BRACIEUX REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Rentrée 2014/2015 Réunion d information Mardi 18 février 2014 BRACIEUX Les rythmes scolaires au fil du temps 1922 : les vacances d été sont allongées. Elles durent 8 semaines

Plus en détail

Décret relatif à l'aménagement du temps scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires et modifiant le code de l'éducation

Décret relatif à l'aménagement du temps scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires et modifiant le code de l'éducation Décret relatif à l'aménagement du temps scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires et modifiant le code de l'éducation Code de l'éducation décret 2008 Code de l'éducation projet de décret 2013

Plus en détail

Projet éducatif territorial 2015-2016 Commune de Bois d Amont

Projet éducatif territorial 2015-2016 Commune de Bois d Amont Projet éducatif territorial 2015-2016 Commune de Bois d Amont Nom de la coordonnatrice du projet : Maude Renvoisé Fonction : directrice des services Adresse : 90, rue de Nostang, 39220 BOIS D'AMONT Téléphone

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE Temps d Activités Périscolaires

PROJET PEDAGOGIQUE Temps d Activités Périscolaires Association Laïque des Accueils de Loisirs Educatifs Quartier de la plaine 40800 Aire sur l Adour PROJET PEDAGOGIQUE Temps d Activités Périscolaires Eugénie Les bains Année 2014/15 Projet pédagogique TAP

Plus en détail

D É C R E T R E L AT I F À

D É C R E T R E L AT I F À D É C R E T R E L AT I F À L A M É N A G E M E N T D U T E M P S S C O L A I R E D A N S L E S É C O L E S M AT E R N E L L E S E T É L É M E N T A I R E S E T M O D I F I A N T L E C O D E D E L É D U

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

8888 - Mieux faire réussir tous les élèves dans une école inclusive 6H

8888 - Mieux faire réussir tous les élèves dans une école inclusive 6H Note de service n 4 - Année 2015/2016 Plan de formation continue circonscription de Rumilly (les codes de correspondance GAIA apparaissent au devant de chaque intitulé) 1. Animations obligatoires départementales

Plus en détail

Réunion du 29 août 2014 Déclinaisons pédagogiques des nouveaux rythmes scolaires

Réunion du 29 août 2014 Déclinaisons pédagogiques des nouveaux rythmes scolaires Réunion du 29 août 2014 Déclinaisons pédagogiques des nouveaux rythmes scolaires «Changer les rythmes scolaires, c est mettre du plus, du mieux dans les journées.» Viviane BOUYSSE (IGEN) Contenus pédagogiques

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

Les Rythmes scolaires

Les Rythmes scolaires Les Rythmes scolaires 1 1. C E Q U E D I T L E D É C R E T D U 2 4 J A N V I E R 2 0 1 3 2. E T A L O R S, À S TE J A M M E - S U R - S A R T H E? Ce que dit le décret n 2013-77 du 24 janvier 2013 2 1.

Plus en détail

Comité de pilotage des rythmes scolaires. Réunion du 20 mai 2014

Comité de pilotage des rythmes scolaires. Réunion du 20 mai 2014 Comité de pilotage des rythmes scolaires Réunion du 20 mai 2014 Ordre du jour Point PEDT Bilan d étapes Nouvelle réglementation du décret du 7 mai 2014 Bilan d étapes : Organisation du temps scolaire Nombre

Plus en détail

REPERES METHODOLOGIQUES

REPERES METHODOLOGIQUES REFORME DES RYTHMES EDUCATIFS DANS LE CANTAL REPERES METHODOLOGIQUES ELABORER, METTRE EN OEUVRE ET SUIVRE UN PROJET EDUCATIF TERRITORIAL PREFET DU CANTAL Direction Départementale de la Cohésion Sociale

Plus en détail

L APPLICATION DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES POUR LA RENTREE 2014. A L ECOLE MATERNELLE et A L ECOLE ELEMENTAIRE

L APPLICATION DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES POUR LA RENTREE 2014. A L ECOLE MATERNELLE et A L ECOLE ELEMENTAIRE L APPLICATION DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES POUR LA RENTREE 2014 A L ECOLE MATERNELLE et A L ECOLE ELEMENTAIRE A L ECOLE MATERNELLE Nous avons bien noté que : nous ne pouvons accueillir dans les

Plus en détail

Rencontres avec les collectivités ayant mis en place la réforme des rythmes scolaires à la rentrée 2013

Rencontres avec les collectivités ayant mis en place la réforme des rythmes scolaires à la rentrée 2013 Rencontres avec les collectivités ayant mis en place la réforme des rythmes scolaires à la rentrée 2013 Rencontres des 23 et 30 septembre 2013 Direction des Services Départementaux de l Education Nationale

Plus en détail

Réforme des rythmes scolaires. Réunion du 19 novembre 2013

Réforme des rythmes scolaires. Réunion du 19 novembre 2013 Réforme des rythmes scolaires Réunion du 19 novembre 2013 1 A PRINGY, mise en place d un comité de pilotage Composition du comité de pilotage Eric BONNOMET, Maire Isabelle ABGRALL-POIRRIER, Conseillère

Plus en détail

Réforme des rythmes scolaires. 24/09/2013 avec les parents d élèves

Réforme des rythmes scolaires. 24/09/2013 avec les parents d élèves Réforme des rythmes scolaires Réunion d information du 24/09/2013 avec les parents d élèves Réforme des rythmes scolaires 1 ère partie La réforme des rythmes scolaires, c est quoi?? L objectif de la réforme

Plus en détail

1. L organisation des enseignements dans l établissement. Projet de circulaire relative à l organisation des enseignements au collège

1. L organisation des enseignements dans l établissement. Projet de circulaire relative à l organisation des enseignements au collège Projet de circulaire relative à l organisation des enseignements au collège La loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l école de la République confie

Plus en détail

RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES

RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES 1 Réforme OBJECTIFS DE LA RÉFORME SELON LA LOI Meilleure répartition des heures d enseignement sur la semaine (1/2 journée supplémentaire) Meilleure articulation des temps

Plus en détail

du Jura Site national : www.se-unsa.org

du Jura Site national : www.se-unsa.org N 54 Sup n 1 Septembre 2013 du Territoire de Belfort L enseignant Revue trimestrielle Directeur de publication : Françoise CHAUMET CPPAP n 0711 S 07961 ISSN n 1241.0594 Imprimée par nos soins. Prix au

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 1 CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 La procédure de l appel à projet change à compter de 2015. Nous vous invitons à prendre connaissance de la nouvelle procédure

Plus en détail

Règlement intérieur des TAP 2014/2015 Commune de Sainte Reine de Bretagne

Règlement intérieur des TAP 2014/2015 Commune de Sainte Reine de Bretagne 1 Article 1. Contenu et programmation annuelle des Temps d Activités Péri-Educatifs 1.1 Contenu Les Temps d Activités Péri-Educatifs (TAP) mis en œuvre par la commune de Sainte Reine de Bretagne s articulent

Plus en détail

Cahier des charges académique - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015

Cahier des charges académique - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015 Cahier des charges - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015 R0 : Accueil, accompagnement et formation des nouveaux enseignants à la culture professionnelle commune aux métiers du professorat et de l'éducation

Plus en détail

De l évaluation à l aide personnalisée

De l évaluation à l aide personnalisée De l évaluation à l aide personnalisée La croyance dans la réussite de ses élèves est un facteur essentiel pour qu ils réussissent. Animation pédagogique La difficulté scolaire Les difficultés sont inhérentes

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

Rappel législation DDCS : 1 animateur pour 14 (- 6ans) et 1 animateur pour 18 (+ 6 ans)

Rappel législation DDCS : 1 animateur pour 14 (- 6ans) et 1 animateur pour 18 (+ 6 ans) RENTREE 2015-2016 PROJET DE FONCTIONNEMENT Accueil Périscolaire CCVI Artannes/Indre A : Rappel des horaires des écoles maternelles et élémentaires Jean-Guehenno Lundi-Mardi-Jeudi-vendredi : 9h00-12h15/13h45-15h45

Plus en détail

UE 208 - Conception et mise en œuvre de l enseignement

UE 208 - Conception et mise en œuvre de l enseignement Master MEEF-PE-ESPÉ de l académie de Grenoble Année universitaire 2015-2016 UE 208 - Conception et mise en œuvre de l enseignement Responsable : Hélène GONDRAND helene.gondrand@ujf-grenoble.fr Master MEEF-PE

Plus en détail

Activités pédagogiques complémentaires. Aide à l organisation

Activités pédagogiques complémentaires. Aide à l organisation juin-13 Activité pédagogique complémentaire APC, Aide à l organisation Les activités pédagogiques complémentaires (APC) seront organisées dans toutes les écoles. Elles se substituent à l'aide personnalisée,

Plus en détail

Guide de la réforme des rythmes scolaires.

Guide de la réforme des rythmes scolaires. Guide de la réforme des rythmes scolaires. Commission management Réseau Petites Villes JANVIER 2014 Page 1 SOMMAIRE PREAMBULE Références de la réforme : p.3 I CADRE DE LA REFORME p.4 1) Principes de la

Plus en détail

RÉUNION DES DIRECTEURS

RÉUNION DES DIRECTEURS Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi La réforme des rythmes à l école primaire RÉUNION DES DIRECTEURS Les rythmes de vie et d apprentissage des élèves Les éléments techniques de la réforme Lundi Mardi Mercredi

Plus en détail

Fiche diagnostic pour aider à la mise en œuvre des nouveaux rythmes éducatifs

Fiche diagnostic pour aider à la mise en œuvre des nouveaux rythmes éducatifs Fiche diagnostic pour aider à la mise en œuvre des nouveaux rythmes éducatifs Les éléments de la fiche sont à adapter à votre contexte Remplir plutôt une fiche par site d accueil périscolaire Commune.

Plus en détail

Les composantes de la réussite scolaire

Les composantes de la réussite scolaire Les composantes de la réussite scolaire Cognitives Culturelles Physiologiques Psychologiques Sociologiques Que devons-nous privilégier dans cette notion polysémique? Sa mesure (évaluations, signalements,

Plus en détail

La réforme des rythmes à l école primaire

La réforme des rythmes à l école primaire Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi La réforme des rythmes à l école primaire Dossier de presse LA RÉFORME DES rythmes À L ÉCOLE PRIMAIRE - janvier 2013 L essentiel sur la réforme des rythmes à l école

Plus en détail

Les nouveaux rythmes scolaires

Les nouveaux rythmes scolaires Les nouveaux rythmes scolaires A Saint-Georges-sur-Loire Mardi 10 juin 2014 Aide aux devoirs CONTEXTE LOCAL Commune de 3 500 habitants 2 écoles publiques Maternelle J. Prévert 121 élèves (dont 9 PS1 présents

Plus en détail

COMITE DE PILOTAGE SUR LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES DU 28 JANVIER 2015

COMITE DE PILOTAGE SUR LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES DU 28 JANVIER 2015 COMITE DE PILOTAGE SUR LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES DU 28 JANVIER 2015 Mme DUPONT, ouvre la séance. Mme CHABAGNO, fait un historique de la mise en place des TAP. Présentation des retours des questionnaires,

Plus en détail

Projet Educatif Territorial Commune de Laroche St Cydroine

Projet Educatif Territorial Commune de Laroche St Cydroine Projet Educatif Territorial Commune de Laroche St Cydroine Introduction La manière dont l enfant met à profit son temps libre en dehors du temps est importante pour : - sa réussite, - l épanouissement

Plus en détail

Conformément à la législation, les nouveaux rythmes scolaires seront appliqués dans notre commune dès la rentrée prochaine.

Conformément à la législation, les nouveaux rythmes scolaires seront appliqués dans notre commune dès la rentrée prochaine. www.paysdegrasse.fr Madame, Monsieur, La réforme des rythmes scolaires voulue par le gouvernement a pour objectif d améliorer la réussite scolaire des enfants. En réorganisant les temps d apprentissage

Plus en détail

Projet éducatif territorial(pedt)

Projet éducatif territorial(pedt) Projet éducatif territorial(pedt) Réforme des rythmes scolaires à Renazé Ecoles Jacques PREVERT et Ernest GUILLARD Objectif principal de la réforme Respecter les rythmes biologiques de l enfant Temps d

Plus en détail

Comité de pilotage du Projet Educatif Local

Comité de pilotage du Projet Educatif Local Impossible d afficher l image. Comité de pilotage du Projet Educatif Local La réforme des rythmes scolaires 13 mars 2013 Cadre de l organisation de la semaine scolaire Cadre national (Décret du 24.01.13)

Plus en détail

- Mme Vinas PROCÈS VERBAL DE CONSEIL D ÉCOLE. Conseil d école n 1 Date : 06/11/2015 Début du conseil : 17h - 19h

- Mme Vinas PROCÈS VERBAL DE CONSEIL D ÉCOLE. Conseil d école n 1 Date : 06/11/2015 Début du conseil : 17h - 19h CIRCONSCRIPTION DE BEYNES PROCÈS VERBAL DE CONSEIL D ÉCOLE École Maternelle Du Petit Bois 6 bis rue du Président René Coty 78490 La Queue-Lez-Yvelines Conseil d école n 1 Date : 06/11/2015 Début du conseil

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL DES CORPS D INSPECTION L ACADEMIE DE CAEN

PROGRAMME DE TRAVAIL DES CORPS D INSPECTION L ACADEMIE DE CAEN 2011-2013 PROGRAMME DE TRAVAIL DES CORPS D INSPECTION DE L ACADEMIE DE CAEN 1 PREAMBULE Le programme de travail académique des corps d inspection (PTA), inspecteurs d académie inspecteurs pédagogiques

Plus en détail

Projet d école GUIDE MÉTHODOLOGIQUE

Projet d école GUIDE MÉTHODOLOGIQUE Projet d école GUIDE MÉTHODOLOGIQUE Fiches outils à l usage du directeur et de son équipe d école Académie de STRASBOURG - PROJET D ÉCOLE 2015-2018 - GUIDE MÉTHODOLOGIQUE Sommaire Calendrier du Projet

Plus en détail

La réforme des rythmes scolaires. Jeudi 18 avril 2013

La réforme des rythmes scolaires. Jeudi 18 avril 2013 La réforme des rythmes scolaires Jeudi 18 avril 2013 Déroulement de la rencontre Partie 1 : Rappel des points clés de la réforme - Contenu de la réforme - Le PEDT : un outil réglementaire et stratégique

Plus en détail

Réunion d information parents d élèves. _xá aéâäxtâå Üçà{Åxá ávéät Üxá

Réunion d information parents d élèves. _xá aéâäxtâå Üçà{Åxá ávéät Üxá Réunion d information parents d élèves _xá aéâäxtâå Üçà{Åxá ávéät Üxá Plan de la présentation I. Généralités II. Les temps d activités périscolaires (T.A.P.) III. Les modalités pratiques I. Généralités

Plus en détail

RYTHMES SCOLAIRES COMPTE RENDU DE LA REUNION DU GROUPE PARTENARIAL

RYTHMES SCOLAIRES COMPTE RENDU DE LA REUNION DU GROUPE PARTENARIAL RYTHMES SCOLAIRES COMPTE RENDU DE LA REUNION DU GROUPE PARTENARIAL Date : Jeudi 30 Mai 2013, Salle du Conseil de l Hôtel de Ville Participants : annexe 1 Déroulement de la réunion 1. Accueil par Monsieur

Plus en détail

CHARTE DEPARTEMENTALE

CHARTE DEPARTEMENTALE DEPARTEMENT DES YVELINES Conditions particulières et adaptées à la scolarisation des enfants de deux ans évoluant dans un environnement social défavorisé. CHARTE DEPARTEMENTALE Direction des services départementaux

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL

PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL Le Comité de Pilotage est constitué de l ensemble des partenaires éducatifs : élus, parents d élèves, directeurs d écoles, des représentants des associations locales Caisse

Plus en détail

Rythmes scolaires. http://cache.media.education.gouv.fr/file/02_fevrier/52/9/2013_rythmesco_guidel_elu s_

Rythmes scolaires. http://cache.media.education.gouv.fr/file/02_fevrier/52/9/2013_rythmesco_guidel_elu s_ Rythmes scolaires 1.,bibliographie. 2.,sujet de concours rapport de jury 3. la refondation de l'école : loi du 8 juillet 2013 4. constats 5. quels bénéfices attendus? 6. la réforme 7. PEDT bibliographie.

Plus en détail

Enseignements primaire et secondaire

Enseignements primaire et secondaire Enseignements primaire et secondaire Formation des enseignants Dossier suivi par Max Gratadour Conseiller du Recteur Doyen des Inspecteurs de l Education nationale Référentiel des compétences professionnelles

Plus en détail

RYTHMES & VIE SCOLAIRES

RYTHMES & VIE SCOLAIRES RYTHMES & VIE SCOLAIRES La rentrée 2014 / 2015 à L Isle-sur-la-Sorgue Ce qui change pour vos enfants... I. ÉDITO À l occasion de la rentrée scolaire 2014/2015, la Ville de L Isle-sur-la-Sorgue poursuit

Plus en détail

Réforme des rythmes scolaires: Information aux parents de St Manvieu-Norrey. Juillet 2014

Réforme des rythmes scolaires: Information aux parents de St Manvieu-Norrey. Juillet 2014 Réforme des rythmes scolaires: Information aux parents de St Manvieu-Norrey Juillet 2014 De la concertation aux activités Depuis décembre 2013: une large concertation est mise en place avec les parents,

Plus en détail

Mes observations en lien avec les 12 compétences professionnelles

Mes observations en lien avec les 12 compétences professionnelles Mes observations en lien avec les 12 compétences professionnelles Compétence 1 : Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d objets de savoirs ou de culture dans

Plus en détail

TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1

TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1 TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1 1- LES CONDITIONS DE MISE EN OEUVRE PÉDAGOGIQUE DES TPE : LES DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE 2- LES TPE : DES ENJEUX D ENCADREMENT FORTS* 3- QUELLE ÉVALUATION?* 1- LES CONDITIONS

Plus en détail

REUNION PUBLIQUE RYTHMES SCOLAIRES ECOLE ANSELME GRAS. Centre Social de Fontreyne le 02/12/2013

REUNION PUBLIQUE RYTHMES SCOLAIRES ECOLE ANSELME GRAS. Centre Social de Fontreyne le 02/12/2013 REUNION PUBLIQUE RYTHMES SCOLAIRES ECOLE ANSELME GRAS Centre Social de Fontreyne le 02/12/2013 Interventions du public composé de parents d élèves, d enseignants de l'école Anselme GRAS, d enseignants

Plus en détail

Charte d'engagements réciproques. Entre tous les professionnels intervenants dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Educatif Territorial

Charte d'engagements réciproques. Entre tous les professionnels intervenants dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Educatif Territorial Direction départementale de la cohésion sociale - Vienne Charte d'engagements réciproques Entre tous les professionnels intervenants dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Educatif Territorial Ecole

Plus en détail

L accompagnement personnalisé

L accompagnement personnalisé L accompagnement personnalisé Anne Burban IGEN Maths Orléans le 30 Mars 2011 1 Objectifs de la présentation Apporter un éclairage théorique sur l accompagnement personnalisé en tant qu enseignement d un

Plus en détail

LES ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES COMPLÉMENTAIRES

LES ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES COMPLÉMENTAIRES LES ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES COMPLÉMENTAIRES Mercredi 9 octobre Moulins 1 RENTRÉE 2013 PREMIÈRE ANNÉE DE LA REFONDATION Loi de refondation de l école JO du 9 juillet 2013 De nouveaux rythmes scolaires TEMPS

Plus en détail

Refondation de l él. école Réforme des rythmes scolaires

Refondation de l él. école Réforme des rythmes scolaires Refondation de l él école Réforme des rythmes scolaires 1 Réforme des rythmes scolaires Textes de référence Loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l école

Plus en détail

PEDT commune de Goyave 2013-2014

PEDT commune de Goyave 2013-2014 I N T R O D U C T I O N La jeunesse est l un des domaines privilégiés de la politique municipale de la Commune de Goyave. Cette volonté de renforcer l intégration et l épanouissement des jeunes du territoire

Plus en détail

APC TAP. 03/12/2013 MO Plançon département éducation SGEC

APC TAP. 03/12/2013 MO Plançon département éducation SGEC APC TAP Une urgence pour l école : réduire les inégalités! Baromètre des inégalités «Les difficultés de départ des élèves à l école élémentaire restent étroitement corrélées à la situation sociale de

Plus en détail

Bilan des permanences

Bilan des permanences Bilan des permanences Rencontre des agents territoriaux intervenant dans les écoles maternelles et élémentaires de la ville (ATSEM, agents d entretiens, animateurs, agents de promotion du sport, agents

Plus en détail

Le cadre national. - Le cadre hebdomadaire : - 24h d enseignement sur 4,5 jours - 1h par semaine d activités pédagogiques complémentaires (APC)

Le cadre national. - Le cadre hebdomadaire : - 24h d enseignement sur 4,5 jours - 1h par semaine d activités pédagogiques complémentaires (APC) LE CADRE NATIONAL Le cadre national - Le cadre hebdomadaire : - 24h d enseignement sur 4,5 jours - 1h par semaine d activités pédagogiques complémentaires (APC) - Le cadre journalier : - enseignement maximum

Plus en détail

Pourquoi cette réunion?

Pourquoi cette réunion? Pourquoi cette réunion? A ce jour, le décret n 2013-77 du 24 janvier 2013 relatif à l'organisation du temps scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires est toujours d actualité. Tant que ce décret

Plus en détail

SEMO CROIX-ROUGE CONDITIONS GÉNÉRALES

SEMO CROIX-ROUGE CONDITIONS GÉNÉRALES SEMO CROIX-ROUGE CONDITIONS GÉNÉRALES A QUI S ADRESSE LE SEMO A des jeunes dynamiques qui ont envie de travailler et de réussir! CADRE GÉNÉRAL Le Semestre de Motivation (SEMO) est une prestation de la

Plus en détail

RYTHMES SCOLAIRES. ALAE : Mme Sylvie Camo, Mme Emilie Beynten, coordinatrice du Plan Educatif Local

RYTHMES SCOLAIRES. ALAE : Mme Sylvie Camo, Mme Emilie Beynten, coordinatrice du Plan Educatif Local CONSEIL D ECOLE EXTRAORDINAIRE DU 9 AVRIL 2013 Présents : RYTHMES SCOLAIRES ALAE : Mme Sylvie Camo, Mme Emilie Beynten, coordinatrice du Plan Educatif Local Mairie : Mme Fernandes, chargée des affaires

Plus en détail

Assises académiques de lutte et de prévention de l illettrisme à Besançon Jeudi 09 décembre 2010 IUFM Montjoux

Assises académiques de lutte et de prévention de l illettrisme à Besançon Jeudi 09 décembre 2010 IUFM Montjoux Assises académiques de lutte et de prévention de l illettrisme à Besançon Jeudi 09 décembre 2010 IUFM Montjoux Une sélection de ressources numériques en ligne Novembre 2010 L illettrisme, une forme de

Plus en détail

Organisation des Rythmes Scolaires dans l'enseignement du premier degré

Organisation des Rythmes Scolaires dans l'enseignement du premier degré Réunion de synthèse Organisation des Rythmes Scolaires dans l'enseignement du premier degré Saint-Erblon 14 mars 2013 L'Académie de médecine défend la semaine de quatre jours et demi, inscrite dans la

Plus en détail

RPI FORS - JUSCORPS - ST MARTIN DE BERNEGOUE RÉGLEMENT INTÉRIEUR DES ÉCOLES DU RPI 2015-2016

RPI FORS - JUSCORPS - ST MARTIN DE BERNEGOUE RÉGLEMENT INTÉRIEUR DES ÉCOLES DU RPI 2015-2016 RPI FORS - JUSCORPS - ST MARTIN DE BERNEGOUE RÉGLEMENT INTÉRIEUR DES ÉCOLES DU RPI 2015-2016 1 INSCRIPTION ET ADMISSION Tout enfant du RPI est inscrit dans la commune où il réside quelle que soit la classe

Plus en détail

Conditions particulières et adaptées à la scolarisation des enfants de deux ans évoluant dans une classe multi niveaux GUIDE DEPARTEMENTAL

Conditions particulières et adaptées à la scolarisation des enfants de deux ans évoluant dans une classe multi niveaux GUIDE DEPARTEMENTAL Conditions particulières et adaptées à la scolarisation des enfants de deux ans évoluant dans une classe multi niveaux GUIDE DEPARTEMENTAL Direction des services départementaux de l Education nationale

Plus en détail

Dossier des documents de suivi formatif des stages

Dossier des documents de suivi formatif des stages Filières secondaires Dossier des documents de suivi formatif des stages Haute Ecole Pédagogique Documents à l usage des étudiants et des praticiens formateurs Version: 17.08.2010 Pour désigner les personnes,

Plus en détail

PROJET EDUCATIF LE JARDIN D ENFANTS

PROJET EDUCATIF LE JARDIN D ENFANTS PROJET EDUCATIF LE JARDIN D ENFANTS A) Le public concerné Le jardin d enfants est un lieu d accueil pour les enfants de 2,5ans à 4 ans, scolarisés à temps plein en 1 ère année d école maternelle. Il fonctionne

Plus en détail

Projet Educatif Territorial

Projet Educatif Territorial Projet Educatif Territorial Commune d Opio Projet d organisation des Temps d Activités Périscolaires dans le cadre de l application de la réforme des rythmes scolaires Projet validé en conseil municipal

Plus en détail