PULSE 4 èmes rencontres de l usufruit locatif social

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PULSE 4 èmes rencontres de l usufruit locatif social"

Transcription

1 PULSE 4 èmes rencontres de l usufruit locatif social Diversité des parcours résidentiels des actifs des classes moyennes Resituer ce phénomène dans l approche Offre/Demande des PLH Agence Paris Joël KRIKORIAN Téléphone : Portable : Mail : 13 rue Martin Bernard PARIS Tel : Fax :

2 Plus qu un projet politique, les PLH deviennent un véritable outil de programmation Un segment de marché (S1, S2, S3, ) est la rencontre entre une cible de clientèle et un produit, complété par un secteur géographique. Le marché du logement d une agglomération est composé d une somme de segments, qui connaissent chacun leur propre évolution. Comprendre et anticiper l évolution du marché d une agglomération nécessite d identifier les accélérations, les ruptures et les freins qui caractérisent chaque segment. Nombre de logement s Cycle d un marché global Marché = somme de segments Années Années Marché = Σ S1 + S2+ S3 + +Sn S1 S2 S3 S4 SN page 2

3 représentation matricielle de l offre MATRICE SIMPLIFIEE ACCESSION LOCATION NEUF ANCIEN SOCIAL INTERMEDIAIRE LIBRE LOGEMENTS SPECIFIQUES Étudiants Jeunes actifs Jeunes ménages sans Ménages avec jeunes Familles avec plusieurs Plus de 50 ans avec grands Séniors Quatrième âge page 3

4 représentation matricielle de la demande générale segmentation des flux de marchés ACCESSION LOCATION NEUF ANCIEN SOCIAL INTERMEDIAIRE LIBRE LOGEMENTS SPECIFIQUES Étudiants Jeunes actifs Jeunes ménages sans Ménages avec jeunes Familles ( + de 40 ans) avec plusieurs Plus de 50 ans avec grands Séniors Quatrième âge Etc page 4

5 représentation matricielle de la demande de classes moyennes actives ACCESSION LOCATION NEUF ANCIEN SOCIAL INTERMEDIAIRE LIBRE LOGEMENTS SPECIFIQUES Étudiants Jeunes actifs Jeunes ménages sans Ménages avec jeunes Familles ( + de 40 ans) avec plusieurs Plus de 50 ans avec grands Séniors Quatrième âge Etc page 5

6 Si on applique les enseignements de l étude du CREDOC en IDF flux annuels Flux annuels ACCESSION LOCATION NEUF ANCIEN SOCIAL INTERMEDIAIRE LIBRE LOGEMENTS SPECIFIQUES Étudiants Jeunes actifs Jeunes ménages sans Ménages avec jeunes Familles avec plusieurs Plus de 50 ans avec grands Séniors Quatrième âge Total par segment Total général logements par an page 6

7 Si on applique les enseignements de l étude du CREDOC en IDF flux des clientèles les plus mobiles aux revenus intermédiaires Flux annuels ACCESSION LOCATION NEUF ANCIEN SOCIAL INTERMEDIAIRE LIBRE LOGEMENTS SPECIFIQUES Étudiants Jeunes actifs Jeunes ménages sans Ménages avec jeunes Familles avec plusieurs Plus de 50 ans avec grands Séniors Quatrième âge Total par segment Total général logements sur soit 24% des flux généraux page 7

8 Des clientèles mobiles au profil très marqué Jeunes ( moins de 40 ANS) Peu d Revenus entre 1200 et 2600 par mois Un rapport optimal au temps de la ville À l espace Un niveau de services et d équipements page 8

9 Dans les PLH On s interroge de plus en plus sur ce segment particulier pour lequel on peut concevoir un modèle de calcul à partir de données locales Clientèle spécifique Mobile voire hyper mobile Surtout des jeunes en début de parcours résidentiel Ce qui pourrait justifier une famille de produit adaptée, En plus de l offre existante? L opportunité de donner de la fluidité au marché global en libérant des logements dans d autres segments proches susceptibles de loger des clientèles plus stables page 9

10 Et pour les PLH demain? Programmation toujours plus fine et territorialisation La prise de conscience que ces catégories de clientèles hyper-mobiles jouent un rôle particulier dans les territoires: forces vives pour les entreprises et donc le développement économique Clientèles pionnières quant à leurs modes de vies et à l acceptation de formes urbaines plus denses Après les étudiants, les jeunes en début de parcours, les séniors.un segment à analyser finement dans le cadre des PLH. page 10

VILOGIA VILOGIA ATOUT LOGEMENT DES MÉTROPOLES EN QUELQUES CHIFFRES 1 000 AMÉNAGEUR. dans ma ville BAILLEUR SOCIAL CONSTRUCTEUR

VILOGIA VILOGIA ATOUT LOGEMENT DES MÉTROPOLES EN QUELQUES CHIFFRES 1 000 AMÉNAGEUR. dans ma ville BAILLEUR SOCIAL CONSTRUCTEUR Résidence AMÉNAGEUR EN QUELQUES CHIFFRES SPÉCIALISÉE ATOUT LOGEMENT DES MÉTROPOLES SYNDIC DE COPROPRIÉTÉ collaborateurs plus de 509 M réhabilitations par an investis dans les logements partout en France

Plus en détail

Communauté d agglomération de Caen la mer Programme Local de l Habitat 2010-2015

Communauté d agglomération de Caen la mer Programme Local de l Habitat 2010-2015 Communauté d agglomération de Caen la mer Programme Local de l Habitat 2010-2015 Règlement précisant le champ d application, les modalités de calcul et les conditions de versements des aides financières

Plus en détail

L accession sociale à la propriété en Gironde. Le développement d une offre maîtrisée : enjeux et leviers de l action. Réunion du 25 juin 2009

L accession sociale à la propriété en Gironde. Le développement d une offre maîtrisée : enjeux et leviers de l action. Réunion du 25 juin 2009 L accession sociale à la propriété en Gironde Le développement d une offre maîtrisée : enjeux et leviers de l action Réunion du 25 juin 2009 Synthèse Synthèse de l étude Codra l étude2008 CODRA / DDE 2008

Plus en détail

La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles

La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles 6 La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles Orha Nord-Pas-de-Calais 54 Les Cahiers de l Orha - Avril 24 La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles

Plus en détail

Quelles tendances pour le marché local de l habitat de Metz Métropole?

Quelles tendances pour le marché local de l habitat de Metz Métropole? Portes ouvertes AGURAM pour ses partenaires techniques 18 février 2014 Quelles tendances pour le marché local de l habitat de Metz Métropole? Marie-Charlotte DEVIN et Emmanuelle BIANCHINI Agence d Urbanisme

Plus en détail

EXTRAIT DU COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 Juillet 2015. Nombre de Conseillers : en exercice : 19 présents : 14 Votants : 19

EXTRAIT DU COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 Juillet 2015. Nombre de Conseillers : en exercice : 19 présents : 14 Votants : 19 EXTRAIT DU COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 Juillet 2015 Nombre de Conseillers : en exercice : 19 présents : 14 Votants : 19 1. Création d un poste d agent polyvalent des services espaces verts

Plus en détail

ETUDE LOGEMENT GLOBALE

ETUDE LOGEMENT GLOBALE ETUDE LOGEMENT GLOBALE SYNTHESE DU DIAGNOSTIC Avril 2016 Siège social : Espace Eiffel 18-20, rue Tronchet 69006 Lyon Tél. 04 72 00 87 87 fax. 04 78 27 70 72 www.adequation-france.com SAS au capital de

Plus en détail

Lutter contre la vacance locative, un projet stratégique

Lutter contre la vacance locative, un projet stratégique Lutter contre la vacance locative, un projet stratégique Présentation NEOTOA 16 000 logements répartis entre ville et campagne sur 231 communes, principalement en Ille et Vilaine 200 collaborateurs Une

Plus en détail

Programme Local de. l Habitat 2010-2015. «Note de suivi et d actualisation - 2013» Conférence intercommunale du logement

Programme Local de. l Habitat 2010-2015. «Note de suivi et d actualisation - 2013» Conférence intercommunale du logement Conférence intercommunale du logement 03/02/2015 Rives de l Orne Hémicycle Programme Local de l Habitat 2010-2015 «Note de suivi et d actualisation - 2013» PARTIE I : Bilan annuel des objectif de production

Plus en détail

Les tendances récentes de l accession à la propriété en France d après l Observatoire du Financement du Logement

Les tendances récentes de l accession à la propriété en France d après l Observatoire du Financement du Logement Les tendances récentes de l accession à la propriété en France d après l Observatoire du Financement du Logement Mercredi 2 juillet 211 L Observatoire du Financement du Logement Une étude de référence

Plus en détail

2013/6098 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013

2013/6098 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013 2013/6098 Direction de l'aménagement Urbain PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013 Commission Urbanisme - Développement Durable - Cadre de Vie et Environnement du 4 décembre 2013

Plus en détail

Convention de partenariat entre Nantes Métropole et les maitres d ouvrage sociaux membres de l Union Sociale pour l Habitat des Pays-de-la-Loire

Convention de partenariat entre Nantes Métropole et les maitres d ouvrage sociaux membres de l Union Sociale pour l Habitat des Pays-de-la-Loire Convention de partenariat entre Nantes Métropole et les maitres d ouvrage sociaux membres de l Union Sociale pour l Habitat des Pays-de-la-Loire Entre : Nantes Métropole Communauté urbaine, représentée

Plus en détail

SCPI DE RENDEMENT 2015

SCPI DE RENDEMENT 2015 SCPI DE RENDEMENT 2015 DIJON (Siège social) 12, rue Jean Renaud 21000 DIJON Tél. 03.80.53.96.16 Fax 03.80.56.10.06 dijon@cpgestion.com LYON 11, rue du Président Carnot 69002 LYON Tél. 04.37.57.37.09 Fax

Plus en détail

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Processus Activité Attitudes / comportements Capacités Connaissances Définition de l idée Utilise des méthodes et des techniques d évaluation

Plus en détail

Les propriétaires bailleurs personnes physiques

Les propriétaires bailleurs personnes physiques Les propriétaires bailleurs personnes physiques Nb de logements locatifs détenus par des personnes physiques en hausse depuis la fin des années 1990. Entre 1988 et 1996, ce parc, qui comprend des logements

Plus en détail

6. Des objectifs de développement, de diversification de la production de logements neufs et d équilibre social de l habitat

6. Des objectifs de développement, de diversification de la production de logements neufs et d équilibre social de l habitat 6. Des objectifs de développement, de diversification de la production de logements neufs et d équilibre social de l habitat Des objectifs généraux de développement 2016-2026 Un objectif démographique

Plus en détail

Charte. d attribution des logements. Assurer un bon accueil des ménages, sans discrimination, et dans le respect de la réglementation

Charte. d attribution des logements. Assurer un bon accueil des ménages, sans discrimination, et dans le respect de la réglementation Charte d attribution des logements un processus de mise en location lisible Assurer un bon accueil des ménages, sans discrimination, et dans le respect de la réglementation Garantir la lisibilité du circuit

Plus en détail

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT entre LA CAISSE D ASSURANCE RETRAITE ET SANTE AU TRAVAIL CENTRE-OUEST (CARSAT),

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT entre LA CAISSE D ASSURANCE RETRAITE ET SANTE AU TRAVAIL CENTRE-OUEST (CARSAT), CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT entre LA CAISSE D ASSURANCE RETRAITE ET SANTE AU TRAVAIL CENTRE-OUEST (CARSAT), LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE (CCAS) DE POITIERS, Et LE DEPARTEMENT DE LA VIENNE ENTRE

Plus en détail

Martine Jardiné. Sigrid MonnieR RÉPONDRE AUX BESOINS D HABITER PARTOUT EN GIRONDE AU CŒUR DE LA MISSION DE GIRONDE HABITAT

Martine Jardiné. Sigrid MonnieR RÉPONDRE AUX BESOINS D HABITER PARTOUT EN GIRONDE AU CŒUR DE LA MISSION DE GIRONDE HABITAT , UNE IDENTITE RÉPONDRE AUX BESOINS D HABITER PARTOUT EN GIRONDE AU CŒUR DE LA MISSION DE GIRONDE HABITAT Martine Jardiné Sigrid MonnieR Présidente de Gironde Habitat Vice-présidente du Conseil départemental

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social LOGEMENT SOCIAL - Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : aucun - Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 2 Offices publics de l Habitat (Département de Loire-Atlantique et

Plus en détail

Prêt au développement de zones d activité économique

Prêt au développement de zones d activité économique Prêt au développement de zones d activité économique L AFD vous accompagne dans le financement de vos projets les zones d activité économique ; les lotissements d activité ; les parcs industriels. le financement

Plus en détail

Les chiffres du marché locatif privé en 2013 en Ile-de-France charges comprises

Les chiffres du marché locatif privé en 2013 en Ile-de-France charges comprises Communiqué de presse Le 3 avril 2014 Les chiffres du marché locatif privé en 2013 en Ile-de-France charges comprises Depuis 2005, LocService.fr met en relation les locataires et les propriétaires pour

Plus en détail

Programme Local de l Habitat 2015-2020. Une politique ambitieuse dans un contexte difficile

Programme Local de l Habitat 2015-2020. Une politique ambitieuse dans un contexte difficile Programme Local de l Habitat 2015-2020 Une politique ambitieuse dans un contexte difficile 1 Qu est ce qu un P.L.H.? Le Programme Local de l Habitat (P.L.H.) est un document d orientation et de planification

Plus en détail

Les bénéficiaires de l APL dans le parc de logements-foyers en Ile-de-France en 2007

Les bénéficiaires de l APL dans le parc de logements-foyers en Ile-de-France en 2007 Cellule Technique de Réflexion et d Aide à la Décision (CTRAD) Service Commun d Action Sociale des Caisses d Allocations Familiales Les bénéficiaires de l APL d le parc de logements-foyers en Ile-de-France

Plus en détail

FIDELI TEST. Un diagnostic approfondi de votre base donateurs

FIDELI TEST. Un diagnostic approfondi de votre base donateurs FIDELI TEST Un diagnostic approfondi de votre base donateurs FIDELI TEST Grâce à des modèles d analyse exclusifs et à notre expertise inégalée des bases donateurs, nous vous offrons un diagnostic clair

Plus en détail

1 VOLET HABITAT - LOGEMENT. Synthèse du volet Habitat - logement

1 VOLET HABITAT - LOGEMENT. Synthèse du volet Habitat - logement 1 VOLET HABITAT - LOGEMENT Synthèse du volet Habitat - logement 2 VOLET HABITAT - LOGEMENT I / Contexte général... 3 A. Les caractéristiques du parc de logement en France... 3 B. Les caractéristiques du

Plus en détail

ACCESSIBILITÉ À LA PROPRIÉTÉ. Variation de la valeur foncière et des transactions ACCESSIBILITÉ À LA PROPRIÉTÉ PRIVÉ. Rôle d évaluation foncière

ACCESSIBILITÉ À LA PROPRIÉTÉ. Variation de la valeur foncière et des transactions ACCESSIBILITÉ À LA PROPRIÉTÉ PRIVÉ. Rôle d évaluation foncière F Variation de la valeur foncière et des transactions PRIVÉ Rôle d évaluation foncière Variation entre 2007 et 2011 2 Différence avec le prix de vente 3 Transactions 2000-2010 Vente de copropriétés et

Plus en détail

Conférence de presse mardi 31 mai 2016. Lancement du prêt de haut de bilan bonifié Caisse des Dépôts Action Logement

Conférence de presse mardi 31 mai 2016. Lancement du prêt de haut de bilan bonifié Caisse des Dépôts Action Logement Conférence de presse mardi 31 mai 2016 Lancement du prêt de haut de bilan bonifié Caisse des Dépôts Action Logement 2 SOMMAIRE PRET DE HAUT DE BILAN BONIFIE CAISSE DES DEPOTS ACTION LOGEMENT FICHE TECHNIQUE

Plus en détail

ECOBANK. Trade Financement de l immobilier au Sénégal

ECOBANK. Trade Financement de l immobilier au Sénégal ECOBANK Trade SOMMAIRE Le marché de l immobilier Modes de financement : financement bancaire, fonds propre L offre de crédit immobilier Financement et blanchiment d argent L offre LE MARCHE DE L IMMOBILIER

Plus en détail

De la nécessité de produire du logement locatif social en Haute- Savoie...

De la nécessité de produire du logement locatif social en Haute- Savoie... De la nécessité de produire du logement locatif social en Haute- Savoie... Les pros de l'aménagement "Construction de logements : regards croisés d'acteurs" Mardi 28 avril 2015 SOMMAIRE Constat et enjeux

Plus en détail

TOUFFLERS OPERATION D AMENAGEMENT A VOCATION D HABITAT RUE DES DEPORTES DOSSIER DE CONCERTATION 2015

TOUFFLERS OPERATION D AMENAGEMENT A VOCATION D HABITAT RUE DES DEPORTES DOSSIER DE CONCERTATION 2015 TOUFFLERS OPERATION D AMENAGEMENT A VOCATION D HABITAT RUE DES DEPORTES DOSSIER DE CONCERTATION 2015 SOMMAIRE I- Inscrire le projet dans les politiques de la MEL II- Enjeux du projet III- Diagnostic du

Plus en détail

Plan de. Penser, dépenser, contrôler, rectifier budget

Plan de. Penser, dépenser, contrôler, rectifier budget LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE Penser, dépenser, Plan de contrôler, rectifier budget Sommaire Classer son budget avec Finances & Pédagogie... 2-3 Finances & Pédagogie me propose une méthode

Plus en détail

ANNEXE 3 CONVENTION 2012 Au titre du Programme Local de l Habitat Entre : La Communauté Urbaine de Bordeaux et L ADIL 33 de la Gironde ENTRE LES SOUSSIGNES : Monsieur le Président de la Communauté Urbaine

Plus en détail

Observatoire régional de l énergie, du climat et de l air

Observatoire régional de l énergie, du climat et de l air Observatoire régional de l énergie, du climat et de l air l observatoire en quelques mots OPTEER est un véritable Système d Information Territorial multithématiques permettant : La consultation de données

Plus en détail

Dossier de Pré-inscription / Année 2016

Dossier de Pré-inscription / Année 2016 Dossier de Pré-inscription / Année 2016 Informations personelles Nom de l'élève : Prénom : Date de Naissance : Ville de Naissance : Pays : Adresse / Rue : Ville : Code postal : BP : Code postal : Tel Domicile

Plus en détail

Devenir propriétaire : aspirations et choix

Devenir propriétaire : aspirations et choix DOSSIER N 7 octobre 2005 Devenir propriétaire : aspirations et choix L analyse est réalisée à partir des simulations de projets d accession de l ADIL 1 du Puy-de-Dôme (cf. note méthodologique p7). Les

Plus en détail

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Entre L Union Sociale pour l Habitat, représentée par son Président, Michel Delebarre et la Caisse des Dépôts, représentée par son

Plus en détail

Nombre de produits gérés. Objectif sur mesure. 1984 15 265 191 200 personnes 14 500. Création SAS au capital. Nombre de.

Nombre de produits gérés. Objectif sur mesure. 1984 15 265 191 200 personnes 14 500. Création SAS au capital. Nombre de. Leasecom, inventons L accompagnement durable Créée en 1984, spécialiste de la location évolutive, Leasecom gère les réseaux intelligents (informatique, bureautique et téléphonie) de plus de 12 000 entreprises

Plus en détail

Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne. Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux

Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne. Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux Édito E Chiffres clés bretons Objectifs de la Bretagne* n 2014, le Conseil régional de

Plus en détail

rapport d activité 2010

rapport d activité 2010 rapport d activité 2010 Formation Orientation Santé Emploi Logement Mobilité 18/19 formation Pour les jeunes qui n ont pas eu accès à une formation par la voie scolaire, de nombreuses possibilités existent.

Plus en détail

DEMANDE D AIDE MUNICIPALE POUR L'ACQUISITION D'UN PREMIER LOGEMENT

DEMANDE D AIDE MUNICIPALE POUR L'ACQUISITION D'UN PREMIER LOGEMENT ASSURANCE Personnelle Assurance groupe Mairie LISTE DES ANNEXES DIRECTION DES POLITIQUES DE SOLIDARITES Domaine LOGEMENT DEMANDE D AIDE MUNICIPALE POUR L'ACQUISITION D'UN PREMIER LOGEMENT - Justificatifs

Plus en détail

JM Deleuil, E. Barbey Le dévoiturage NOS PARTENAIRES :

JM Deleuil, E. Barbey Le dévoiturage NOS PARTENAIRES : JM Deleuil, E. Barbey Le dévoiturage NOS PARTENAIRES : Le dévoiturage : nouvelles mobilités et rapports à la ville Ø Présentation de l étude Un programme de recherche : INSA Confluence sur les nouveaux

Plus en détail

Interventions du Grand Lyon en faveur de la rénovation énergétique du parc privé Compte-rendu d entretien

Interventions du Grand Lyon en faveur de la rénovation énergétique du parc privé Compte-rendu d entretien Interventions du Grand Lyon en faveur de la rénovation énergétique du parc privé Compte-rendu d entretien CONTACT / VÉRONIQUE GUILLAUMIN : 0 44 77 39 55 OU 06 37 55 09 98 24 avril 203 L amélioration du

Plus en détail

Difficulté d accès au logement des jeunes et attractivité de l Île-de-France. Rencontre du CRIES Île-de-France 17 juin 2015 Hélène Joinet

Difficulté d accès au logement des jeunes et attractivité de l Île-de-France. Rencontre du CRIES Île-de-France 17 juin 2015 Hélène Joinet Difficulté d accès au logement des jeunes et attractivité de l Île-de-France Rencontre du CRIES Île-de-France 17 juin 2015 Hélène Joinet 1 L île-de-france, une des métropoles les plus jeunes d Europe Jeunesse

Plus en détail

LOGEMENTS COMMUNAUX A LOYERS MODERES

LOGEMENTS COMMUNAUX A LOYERS MODERES REGLEMENT RELATIF A LA LOCATION DE LOGEMENTS COMMUNAUX A LOYERS MODERES SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE WATERLOO 1 TABLE DES MATIERES : 1. LES CONDITIONS D ADMISSION AUX LOGEMENTS COMMUNAUX A LOYERS

Plus en détail

L OCCUPATION DU PARC SOCIAL BAS-RHINOIS à L'ÉPREUVE DES PARCOURS RÉSIDENTIELs

L OCCUPATION DU PARC SOCIAL BAS-RHINOIS à L'ÉPREUVE DES PARCOURS RÉSIDENTIELs DE L ADEUs L OCCUPATION DU PARC SOCIAL BAS-RHINOIS à L'ÉPREUVE DES PARCOURS RÉSIDENTIELs 95 DéCEMBRE 2012 modes de vie Le logement social est un maillon essentiel dans les parcours résidentiels des ménages.

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT CREDIT FONCIER DE FRANCE COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX

CONVENTION DE PARTENARIAT CREDIT FONCIER DE FRANCE COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX CONVENTION DE PARTENARIAT CREDIT FONCIER DE FRANCE COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX Entre La Communauté urbaine de Bordeaux, dont le siège est Esplanade Charles de Gaulle, 33076 Bordeaux Cedex, représentée

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Avril 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

95% À partir de septembre 2012, une participation financière sera demandée aux familles pour le transport scolaire de leurs enfants

95% À partir de septembre 2012, une participation financière sera demandée aux familles pour le transport scolaire de leurs enfants À partir de septembre 2012, une participation financière sera demandée aux familles pour le transport scolaire de leurs enfants Jusqu à présent le transport scolaire était gratuit pour tous les élèves

Plus en détail

Ces demandes de bourses communales concernent la famille suivante :

Ces demandes de bourses communales concernent la famille suivante : REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du 10 mars 2016 L An deux-mil seize le dix mars à vingt heures trente, s est réuni en session ordinaire le Conseil Municipal de PUISEUX-PONTOISE, sous la présidence de Monsieur

Plus en détail

Que faire après le bac?

Que faire après le bac? Que faire après le bac? Portrait d une prépa de proximité Tristan Ribeyre Que faire après le bac? www.tristanribeyre.eu 1 / 10 Ces quelques diapositives ont pour but de présenter une prépa de proximité,

Plus en détail

Petite enfance et discriminations : le rôle de la CAF 11 Octobre 2013

Petite enfance et discriminations : le rôle de la CAF 11 Octobre 2013 Petite enfance et discriminations : le rôle de la CAF 11 Octobre 2013 JPT Pourquoi une politique petite enfance? Humaniste : assurer l égalité homme/femme Démographiste : assurer le renouvellement des

Plus en détail

COMPTE RENDU DE L ATELIER «LE DEVELOPPEMENT DES ENSEIGNES : STRATEGIE ET POLITIQUE D IMPLANTATION»

COMPTE RENDU DE L ATELIER «LE DEVELOPPEMENT DES ENSEIGNES : STRATEGIE ET POLITIQUE D IMPLANTATION» COMPTE RENDU DE L ATELIER «LE DEVELOPPEMENT DES ENSEIGNES : STRATEGIE ET POLITIQUE D IMPLANTATION» Comment faire venir des enseignes nationales en préservant la diversité commerciale et artisanale? Participent

Plus en détail

Le diagnostic. les besoins du territoire. Fiche 4. Le territoire et son évolution. La population. Les allocataires Caf (et Msa) Fiche technique 4

Le diagnostic. les besoins du territoire. Fiche 4. Le territoire et son évolution. La population. Les allocataires Caf (et Msa) Fiche technique 4 les besoins du territoire Le territoire et son évolution La population Evolution du nombre d habitants sur le territoire par tranche d âge (5 dernières années), Projections démographiques, Typologie des

Plus en détail

Yann Françoise Plan climat de Paris

Yann Françoise Plan climat de Paris Un nouveau sens pour la planification Développement durable et métropoles Yann Françoise Plan climat de Paris Journée Île-de-France / 14 mai 2009 Le plan climat de Paris Un nouveau sens pour la planification

Plus en détail

LE BILAN DE COMPETENCES

LE BILAN DE COMPETENCES LE BILAN DE COMPETENCES Méthodologie détaillée Performance Career Center Accrédité CBCP 1305 P E R F O R M AN C E C AR E E R C E N T E R 90/92, rue Baudin 92300 Levallois-Perret contact@performance-career-center.com

Plus en détail

Du Programme Local de l Habitat (PLH) à la gestion des aides à la pierre et de la rénovation urbaine : l action communautaire au service du logement

Du Programme Local de l Habitat (PLH) à la gestion des aides à la pierre et de la rénovation urbaine : l action communautaire au service du logement Du Programme Local de l Habitat (PLH) à la gestion des aides à la pierre et de la rénovation urbaine : l action communautaire au service du logement La dynamique de l habitat dans l agglomération : AHUY

Plus en détail

Etude sur les besoins en logements sociaux en Limousin. Mardi 12 octobre 2010

Etude sur les besoins en logements sociaux en Limousin. Mardi 12 octobre 2010 Etude sur les besoins en logements sociaux en Limousin Mardi 12 octobre 2010 1 Contexte et situation du marché Une démographie en hausse : un solde migratoire positif Au jeu des migrations interrégionales

Plus en détail

Agir pour le logement social en France

Agir pour le logement social en France Agir pour le logement social en France Agir pour le logement social en France Une mission Des entreprises sociales qui agissent pour l avenir des villes et des territoires. Des entreprises sociales qui

Plus en détail

Formulaire d Inscription pour ELENA

Formulaire d Inscription pour ELENA Formulaire d Inscription pour ELENA La BEI accepte les propositions soumises en français ou en anglais. Afin de soumettre une proposition dans le cadre de la facilité ELENA, veuillez utiliser les formulaires

Plus en détail

Pays du Grand Clermont : Habiter demain un territoire prisé par les retraités Etude de positionnement

Pays du Grand Clermont : Habiter demain un territoire prisé par les retraités Etude de positionnement Pays du Grand Clermont : Habiter demain un territoire prisé par les retraités Etude de positionnement 1 / Contexte et objectifs II / Méthodologie d intervention III / Présentation de la société Proposition

Plus en détail

En 2011, 483 000 enfants de

En 2011, 483 000 enfants de Octobre 13 N 411 Une diversité des familles à, avec plus de foyers monoparentaux qu ailleurs et moins de familles Population A, 32 enfants de moins de 25 ans, soit 7 % des enfants parisiens, vivent dans

Plus en détail

Ateliers-débats/2.12.2014

Ateliers-débats/2.12.2014 / Ateliers-débats I 2 décembre 2014 I Quels enjeux d habitat dans le SCoTAM? I 2 Ateliers-débats/2.12.2014 Quels enjeux d habitat dans le SCoTAM? PRÉSIDENCE : M. Henri HASSER, Président du SCoTAM PRÉSENTATION

Plus en détail

RAPPORT PLA15-11. Réunion ordinaire du Conseil 2015-09-22 TITRE : Création du secteur de fréquentation de l école élémentaire publique Riverside Sud

RAPPORT PLA15-11. Réunion ordinaire du Conseil 2015-09-22 TITRE : Création du secteur de fréquentation de l école élémentaire publique Riverside Sud RAPPORT PLA15-11 Réunion ordinaire du Conseil 2015-09-22 TITRE : Création du secteur de fréquentation de l école élémentaire publique Riverside Sud BUT : Donner à la gestion un mandat pour consulter les

Plus en détail

La solvabilité des ménages de Caen la mer

La solvabilité des ménages de Caen la mer AUCAME Caen Normandie SERVAT O hab No ita t v em IRE OB b re 2 0 1 5 La solvabilité des ménages de Caen la mer face au marché immobilier local Novembre 2015 Sommaire Le logement : premier poste de dépenses

Plus en détail

La situation financière consolidée des organismes HLM 1Particularités des OLS de la région Nord

La situation financière consolidée des organismes HLM 1Particularités des OLS de la région Nord SOMMAIRE 1. Particularités des OLS de la région Nord 2. Plans de financement des programmes 3. Evolution des capacités d autofinancement 4. Conditions pour maintenir les programmes de construction de logement

Plus en détail

Forum N 2. Nouvelle programmation de la politique de la ville : quelle place pour les CCAS/CIAS? Compte rendu : En résumé :

Forum N 2. Nouvelle programmation de la politique de la ville : quelle place pour les CCAS/CIAS? Compte rendu : En résumé : Forum N 2 Nouvelle programmation de la politique de la ville : quelle place pour les CCAS/CIAS? Présidence et animation : Véronique FAYET, membre du bureau de l UNCCAS Intervenants : Serge FRAYSSE, directeur

Plus en détail

Le management de l innovation dans le secteur du logement social. Université d été 2012 Introduction

Le management de l innovation dans le secteur du logement social. Université d été 2012 Introduction Le management de l innovation dans le secteur du logement social Université d été 2012 Introduction INTRODUCTION : ENJEUX DE L INNOVATION DANS LE SECTEUR PROFESSIONNEL L innovation, constante dans l histoire

Plus en détail

PLAN D ACTIONS STRATÉGIQUE RÉGIONAL

PLAN D ACTIONS STRATÉGIQUE RÉGIONAL 2016-2019 PLAN D ACTIONS STRATÉGIQUE RÉGIONAL MIDI-PYRÉNÉES ANTICIPER SOUTENIR 2 1 3 SE FORMER SE RÉALISER SE CONNECTER PARTAGER ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER

Plus en détail

L Observatoire Crédit Logement / CSA Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels. Note de méthode

L Observatoire Crédit Logement / CSA Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels. Note de méthode L Observatoire Crédit Logement / CSA Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Note de méthode La place qu occupe Crédit Logement dans le marché des crédits immobiliers (hors les rachats de

Plus en détail

Ressources pour le lycée technologique

Ressources pour le lycée technologique éduscol Enseignement de mathématiques Classe de première STMG Ressources pour le lycée technologique Contexte pédagogique Objectifs Suites numériques Visualiser les situations exprimées à l aide de suites

Plus en détail

Une mission d intérêt public

Une mission d intérêt public Une mission d intérêt public La coopérative Pierres Avenir Construction a réalisé un programme situé à Vélizy-Villacoublay (Yvelines) qui confirme sa vocation d intérêt général : Reloger les locataires

Plus en détail

Le marché des fenêtres en France en 2015

Le marché des fenêtres en France en 2015 Toulouse, le 29 janvier 2016 Parution d une nouvelle étude de marché TBC Innovations : Le marché des fenêtres en France en 2015 - Edition Janvier 2016 TBC Innovations est une société de conseil (www.tbcinnovation.fr).

Plus en détail

Diagnostic. Le territoire lillois

Diagnostic. Le territoire lillois Diagnostic Le territoire lillois Evolutions démographiques et profil des ménages Le territoire le plus dense (6 600 hab/km 2 ), 22% des habitants et 27% des ménages de LMCU 20% et 25% pour Lille seule

Plus en détail

Vilogia fait de Bègles la base de son développement en Aquitaine

Vilogia fait de Bègles la base de son développement en Aquitaine DOSSIER DE PRESSE Janvier 2014 Vilogia fait de Bègles la base de son développement en Aquitaine Contact Presse Vilogia Scholastie d Herlincourt, Responsable Editions et Relations Presse 03.59.35.50.30

Plus en détail

Quelle évolution des compétences achats?

Quelle évolution des compétences achats? Quelle évolution des compétences achats? Elyna Herminie, Responsable RH fonction achats, RATP Maud Dégruel, Directrice de projets, Entreprise&Personnel Le réseau des adhérents d E&P Organisation achats

Plus en détail

Pertinence d une page Web (TS spécialité)

Pertinence d une page Web (TS spécialité) Université d été de Mathématiques Août 202 Pertinence d une page Web (TS spécialité) Exercice Un groupe de musique a mis en place un site internet selon le plan ci-dessous, où les flèches représentent

Plus en détail

Méthodologie. Observatoire de l Habitat. Le marché privé du logement du Pays de Châlons-en-Champagne AUDC, décembre 2008. Immobilier et Lamy.

Méthodologie. Observatoire de l Habitat. Le marché privé du logement du Pays de Châlons-en-Champagne AUDC, décembre 2008. Immobilier et Lamy. 2 Méthodologie Cet état des lieux du marché privé du logement a été réalisé à partir d entretiens avec un certain nombre d agents immobiliers de Châlons-en-Champagne de septembre à décembre 2008 1. Des

Plus en détail

- L appareil photo très haut de gamme, très design et se démarque de la concurrence.

- L appareil photo très haut de gamme, très design et se démarque de la concurrence. Justification du positionnement : Attractivité : - La One Box offre aux consommateurs un pack complet lui permettant de photographier les instants importants de sa vie et la possibilité d imprimer avec

Plus en détail

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)?

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Document à l attention des collectivités territoriales LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL PARTAGE une étape incontournable,

Plus en détail

Charte pour la production de logements sociaux dans les opérations de la promotion privée.

Charte pour la production de logements sociaux dans les opérations de la promotion privée. Charte pour la production de logements sociaux dans les opérations de la promotion privée. Mise en œuvre des secteurs de diversité sociale Inscrits au PLU Entre : La Communauté Urbaine de Bordeaux, représentée

Plus en détail

Programme Local de l Habitat

Programme Local de l Habitat Programme Local de l Habitat Tome 7 Coteaux Ouest Adopté le 10 janvier 2007 Actualisé le 4 avril 2011 Secteurs du PLH et périmètres des conférences des Maires SOMMAIRE Coteaux ouest Ouest Nord CHAMPAGNE

Plus en détail

La segmentation stratégique à la ville de Bordeaux. Benoît Lion

La segmentation stratégique à la ville de Bordeaux. Benoît Lion La segmentation stratégique à la ville de Bordeaux Benoît Lion Le projet bordelais d adaptation de la LOLF : la Glob Un projet validé par le maire en 2006, à la suite d un diagnostic des services par cinq

Plus en détail

LE LOGEMENT. Introduction

LE LOGEMENT. Introduction LE LOGEMENT Introduction Le logement est un facteur clé de la politique de lutte contre l exclusion. Aider les familles à bien vivre dans leur habitat (accès, maintien et amélioration du cadre de vie)

Plus en détail

INSTITUT DE TOURAINE Offre de cours 2016

INSTITUT DE TOURAINE Offre de cours 2016 25/06/15 INSTITUT DE TOURAINE Offre de cours 2016 1. Cours standard - 15h00 par semaine Pour progresser en français général de façon équilibrée (alternance des compétences orales et écrites), un cours

Plus en détail

10 ème arrondissement quartier Porte St Denis Porte - St Martin, Buisson St Louis - Ste Marthe

10 ème arrondissement quartier Porte St Denis Porte - St Martin, Buisson St Louis - Ste Marthe 10 ème arrondissement quartier Porte St Denis Porte - St Martin, Buisson St Louis - Ste Marthe 31 060 habitants 55 hectares 11,5% de logements SRU Périmètre modifié Présentation Le quartier Porte St Denis

Plus en détail

CONTACT PRESSE www.infinites.fr

CONTACT PRESSE www.infinites.fr 1 4 M A R S 2 0 0 6 CONTACT PRESSE Anne Sophie CHATAIN : annesophie@infinites.fr Agnès HEUDRON : agnesh@infinites.fr Tél.: 01 30 80 09 09 - Fax : 01 30 80 09 29 1 rue du Moulin - 78590 Rennemoulin www.infinites.fr

Plus en détail

Projet de rénovation urbaine et sociale de NIORT. Logements privés Étude de programmation et conduite d appels à projets

Projet de rénovation urbaine et sociale de NIORT. Logements privés Étude de programmation et conduite d appels à projets Projet de rénovation urbaine et sociale de NIORT Logements privés Étude de programmation et conduite d appels à projets 1. Le Projet de Rénovation Urbaine et Sociale de NIORT 2. La mission confiée à A.S.I.

Plus en détail

APPEL A CONCURRENCE Dispositif PLIE Melun Val de Seine

APPEL A CONCURRENCE Dispositif PLIE Melun Val de Seine APPEL A CONCURRENCE Dispositif PLIE Melun Val de Seine ENVELOPPE NON PRE-AFFECTEE 2014 Le comité de pilotage du PLIE Melun Val de Seine, réuni le 27 janvier 2014, a validé les orientations de la programmation

Plus en détail

Le logement locatif social sur le territoire de l Espace Sud

Le logement locatif social sur le territoire de l Espace Sud Lettre N 1 Le logement locatif social sur le territoire de l Espace Sud Mars 2015 Avant-propos Tout Établissement Public de Coopération Intercommunale (EPCI) disposant d un Programme Local de l Habitat

Plus en détail

UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE

UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE CHIFFRES CLÉS DU LOGEMENT SOCIAL ÉDITION NATIONALE SEPTEMBRE 2011 UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE En 2010, les opérateurs Hlm ont également vendu 16 000 logements destinés à des accédants,

Plus en détail

Le travail par mission, une solution vers l autonomie professionnelle La dynamique de groupe, levier de développement pour les porteurs de projet

Le travail par mission, une solution vers l autonomie professionnelle La dynamique de groupe, levier de développement pour les porteurs de projet Le travail par mission, une solution vers l autonomie professionnelle La dynamique de groupe, levier de développement pour les porteurs de projet Le travail par missions? Travailler par mission c est accepter

Plus en détail

Marseille Observation Santé : un outil d aide à la décision au service de la ville. Valérie Guagliardo valerie.guagliardo@inserm.

Marseille Observation Santé : un outil d aide à la décision au service de la ville. Valérie Guagliardo valerie.guagliardo@inserm. Marseille Observation Santé : un outil d aide à la décision au service de la ville Valérie Guagliardo valerie.guagliardo@inserm.fr Pour un urbanisme favorable à la santé - jeudi 16 avril 2015 Plan de la

Plus en détail

«Ma première pierre» DE PRESENTATION DOSSIER 8 JANVIER 2013

«Ma première pierre» DE PRESENTATION DOSSIER 8 JANVIER 2013 DOSSIER DE PRESENTATION 8 JANVIER 2013 «Ma première pierre» Reconduction et actualisation en 2013 du dispositif d aide aux primo-accédants modestes, acquéreurs d un logement neuf ou ancien avec travaux,

Plus en détail

La mesure de la pauvreté locale en Île de France. Les travaux de l Observatoire parisien de l insertion et de la lutte contre l exclusion

La mesure de la pauvreté locale en Île de France. Les travaux de l Observatoire parisien de l insertion et de la lutte contre l exclusion La mesure de la pauvreté locale en Île de France. Les travaux de l Observatoire parisien de l insertion et de la lutte contre l exclusion CRIES Présentation Apur : Emmanuelle PIERRE-MARIE et Pauline VIROT

Plus en détail

Monsieur le Ministre, Monsieur le Maire, Monsieur le Président du Comité National Tchèque, Mesdames, Messieurs,

Monsieur le Ministre, Monsieur le Maire, Monsieur le Président du Comité National Tchèque, Mesdames, Messieurs, Monsieur le Ministre, Monsieur le Maire, Monsieur le Président du Comité National Tchèque, Mesdames, Messieurs, En tant que Président du Club HLM International, je tiens tout d abord à vous remercier pour

Plus en détail

Bilan Carbone de la Communauté d Agglomération de Vichy Val d Allier

Bilan Carbone de la Communauté d Agglomération de Vichy Val d Allier Bilan Carbone de la Communauté d Agglomération de Vichy Val d Allier Territoire 2008 Contexte de l étude Afin de lutter contre le changement climatique et de s adapter au contexte de raréfaction des ressources

Plus en détail

20 ans d expertise dans le domaine de la Direction du Développement Marketing & Commercial d entreprises en France et à l étranger

20 ans d expertise dans le domaine de la Direction du Développement Marketing & Commercial d entreprises en France et à l étranger 1 Michel Amossé 20 ans d expertise dans le domaine de la Direction du Développement Marketing & Commercial d entreprises en France et à l étranger Directeur Commercial & Marketing, de sociétés implantées

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE. Intitulé du rapport : les formations sanitaires et sociales en Ile-de-France : enjeux et perspectives

NOTE DE CADRAGE. Intitulé du rapport : les formations sanitaires et sociales en Ile-de-France : enjeux et perspectives NOTE DE CADRAGE Commission : Santé, solidarité et affaires sociales Président : Micheline BERNARD-HARLAUT Rapporteurs : Jean-Pierre BURNIER et Gauthier DOT Arrêtée par la commission le : 14 octobre 2014

Plus en détail

Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques

Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques Organisme : Université Claude Bernard Lyon1 Dates : février 2013- septembre 2013 Présentation

Plus en détail