Amp Miser Bandes de transport à économies d énergie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Amp Miser Bandes de transport à économies d énergie"

Transcription

1 bandes de ranspor e de process Bandes de ranspor à économies Calculez désormais en ligne vos économies poenielles! Siegling oal beling soluions

2 Bandes de ranspor à économies Opimiser la préservaion de l environnemen ou en amélioran sans cesse les avanages de nos produis, els son les objecifs esseniels de Forbo. Menées en éroie collaboraion avec les uilisaeurs e les équipemeniers, nos aciviés de recherche e de développemen obéissen à ces principes les bandes de ranspor à économies en son un nouvel exemple éclaan. Réducion de la consommaion de couran Réducion des coûs Réducion des émissions de CO 2 40 % 2

3 Commen foncionnen les bandes de ranspor Avec un coefficien de froemen rédui au minimum, la srucure des bandes de ranspor agi précisémen là où les peres son au plus for dans les insallaions de convoyage radiionnelles : sur le couple de froemen enre face inférieure de la bande e la able glissane. Revêu de Texglide breveé, le issu de la face de roulemen crée une surface glissane e durable, comparable à un lubrifian sec, qui minimise la consommaion. Revêemen Texglide breveé Vue en coupe de la bande Les bandes de ranspor se révèlen pariculièremen avanageuses dans les insallaions de convoyage qui foncionnen en coninu e avec de nombreuses bandes de ranspor, elles que les aéropors, les plaes-formes logisiques ou les cenres de disribuion. Dans des insallaions de ce ype, les économies globales peuven aeindre jusqu à 40 %. Coefficien de froemen (conre la able) Bande usuelle Durée de vie À l excepion des biens alimenaires non emballés, les bandes de ranspor de la gamme son adapées à la plupar des applicaions de convoyage de biens de déail. Parmi leurs aures avanages, cions la réducion des nuisances sonores de 2 décibels en moyenne par rappor aux bandes de ranspor usuelles, la résisance aux influences chimiques comme p.ex. les vapeurs de kérosène ainsi que la baisse des émissions de CO 2 liée à une consommaion moindre. Les propriéés couple de froemen opimal avec acier coefficien de froemen rédui sur la face de roulemen réducion des bruis proecion de de la face de roulemen Les avanages économies, préservaion de l environnemen, baisse des coûs d exploiaion puissance absorbée moindre, disances plus longues avec un seul moeur moins de nuisances sonores, meilleures condiions de ravail propreé, durée de service accrue 3

4 Voici ce qu économisen nos cliens avec les bandes de ranspor Les mesures effecuées sur le errain on confirmé ce que de nombreuses éudes menées pendan les phases de développemen e de ess avaien clairemen monré : dans les condiions d uilisaion les plus diverses, les bandes de ranspor consommen beaucoup moins que des bandes de ranspor usuelles. GB TNT, Kingsbury Convoyeur à colis horizonal Type de bande E 8/2 TX0/V10H MT-SE-AMP de la bande [mm] : x 700 Puissance du moeur [kw] : 2,2 Viesse [m/s] : 1 Énergie absorbée [W] 39,8 % D Aéropor de Düsseldorf Bande de collece des bagages à l enregisremen Type de bande E 8/2 TX0/V15 LG-SE-AMP de la bande [mm] : x 1000 Puissance du moeur [kw] : 2,2 Viesse [m/s] : 0,3 Énergie absorbée [W] 32,4 % NL Amserdam Airpor Schiphol Convoyeur à bagages horizonal Type de bande E 8/2 TX0/V15 LG-SE-AMP de la bande [mm] : x 1000 Puissance du moeur [kw] : 3,0 Viesse [m/s] : 1 Énergie absorbée [W] 30,1 % 4

5 Énergie absorbée [W] DK Kasrup Airpor, Kopenhagen Convoyeur à bagages horizonal Connexion de deux erminaux Type de bande E 8/2 TX0/V10H MT-SE-AMP de la bande [mm] : x 1000 Puissance du moeur [kw] : 5,5 Viesse [m/s] : 2 26,3 % Énergie absorbée [W] À vide 30 kg 50 kg 75 kg 100 kg 125 kg D Siemens Airpor Cener, Fürh Convoyeur de conrôle/convoyage horizonale Type de bande E 8/2 TX0/V10H MT-SE-AMP de la bande [mm] : x 1000 Puissance du moeur [kw] : 2,2 Viesse [m/s] : 1,5 26,5 % Aures cenres de ri, aéropors, cenres de disribuion, ec. qui uilisen des bandes de ranspor : D Hermes Warehousing, Hambourg E Aéropors Madrid GB Aéropor de Mancheser D Edeka, Neuenkruge DK Caljan Teleskop, Aarhus AUS Aéropor de Sydney D DHL, différens sies D Volkswagen AG Calculez par vous-même Vous pouvez dès aujourd hui calculez en ligne vos économies poenielles pour vore insallaion de convoyage sur sans aucun engagemen. En pariculier pour les insallaions de grande ampleur, les sommes économisées deviennen vie rès imporanes. Par exemple, on peu comper pour l insallaion de convoyage des bagages d un aéropor américain à 45 millions de passagers/an des économies poenielles de /an. Calculez désormais en ligne vos économies poenielles! coûs /mois sans coûs /mois avec = économies/mois ( 30%) = économies/an

6 Les principales économies réalisables sur la consommaion globale La qualié, la concepion e l enreien de ous les composans mécaniques e élecriques conribuen de manière décisive à déerminer la consommaion globale. Ainsi, les peis moeurs (1 à 2 kw) on généralemen un faible rendemen car le plus gros de l énergie es uilisé uniquemen pour enraîner les élémens mobiles du convoyeur. ➊ Coefficien de froemen perme de réduire jusqu à 50 % la force périphérique. Il en résule des économies pouvan aeindre 40 %. Avec la seule réducion du coefficien de froemen de la face de roulemen, vous fai économiser jusqu à 40 % des coûs du convoyeur. Des économies maximales son à prévoir pour : les longs convoyeurs les charges imporanes (voir le graphique ci-dessous) les ables glissanes en acier ou en bois les viesses élevées e consanes le ranspor horizonal ➋ Roulemens à rouleaux Rendemen = 96 % ➌ Réduceur Rendemen = % ➍ Moeur Rendemen = % ➎ Converisseur de fréquence Rendemen = % s À vide Charge [kg] Influence des rendemens sur un convoyeur à bande s selon la charge (disposiif d essai) FAQ Commen obenir le coefficien de froemen opimal sur la face de roulemen? Le meilleur couple de froemen es obenu avec une able en acier (µ 0,15). Les ables en mélamine présenen égalemen un faible coefficien de froemen. L acier galvanisé ou l aluminium son déconseillés. Quelles son les répercussions du faible coefficien de froemen sur la ransmission de la puissance d enraînemen? Un faible coefficien de froemen par rappor à la able fai baisser la puissance à ransmere. Malgré une réducion du coefficien de froemen par rappor au ambour d enraînemen, il n es pas nécessaire d augmener l allongemen ni le diamère du ambour. Quelle es la durée de vie d un revêemen Texglide? Les mesures de conrôle menées depuis plus de six ans n on jamais permis de consaer d augmenaion du coefficien de froemen. Commen mesurer les économies réalisées? Seules des mesures de consommaion effecuées avec un compeur de couran classique permeen d obenir des comparaisons perinenes (puissance effecive consommée sur les rois phases). Tous les résulas des mesures menées par Forbo Siegling reposen sur ce procédé. Vous rouverez sur un exemple de calcul d économies, de réducion du CO 2 e d amorissemen des coûs supplémenaires d une bande de ranspor. Que coûen les bandes de ranspor? L uilisaion de maériaux e de processus plus coûeux enraîne des arifs supérieurs à ceux des bandes de ranspor usuelles. Mais ces coûs supplémenaires son amoris en moins d un an grâce aux économies qui en résulen. 6

7 Gamme AmpMiser Couleur Référence aricle Épaisseur oale env. [mm] Poids env. [kg/m 2 ] Force de racion à 1 % de dilaaion (k1 au repos) env. [N/mm de largeur]* dmin env. [mm] ** Tempéraure de service admissible [ C] Uilisaion en aéropor Uilisaion en cenre de disribuion E 8/2 TX0/V10H MT-SE-AMP noir ,6 2,8 8, /+50 E 8/2 TX0/V15 LG-SE-AMP noir ,0 3,2 9, /+50 Nouveau chez Forbo : bandes de ranspor BioBel Les bandes exisen désormais en qualié bio. Les nouvelles bandes de ranspor BioBel son fabriquées avec des maières premières renouvelables e son biodégradables. N hésiez pas à nous demander des informaions. Condiionnemens Légende en boucle préparé pour un mise en boucle sur sie avec élémens de liaison mécaniques Types de connexions Connexion en Z Saisfai les exigences les plus srices en ermes d uniformié d épaisseur. Connexion rès flexible. Connexion sandard pour les ypes de bandes à 2 couches. AMP = E = Polyeser LG = Rainure longiudinale MT = Surface mae SE = Difficilemen inflammable (selon EN 340) TX = Texglide V = PVC * Calcul selon ISO 21181:2005 ** Les plus peis diamères de ambour admissibles on éé calculés à empéraure ambiane e ne s appliquen pas aux bandes de ranspor avec combineur mécanique. Des empéraures plus basses exigen des diamères supérieurs. Codes des ypes pour Siegling Transilon E 8 / 2 TX0 / V15 LG-AMP noir Couleur Propriéé de la bande/ Srucure Revêemen de la face poreuse [mm/10] Revêemen de la face de roulemen [mm/10] Nombre de couches ou issu spécial Classe du ype Maériau du issu Élémens de liaison mécaniques Pour un désassemblage e un rerai rapides de la bande sans démoner les composans de l insallaion. 7

8 Siegling oal beling soluions Un personnel qualifié, une organisaion axée sur la qualié e le suivi au niveau de la fabricaion conribuen à mainenir le hau niveau de qualié de nos produis e de l ensem ble des presaions. Le sysème de gesion de la Qualié Forbo Siegling es cerifié selon ISO Merik GmbH Werbeagenur Hannover Technologiemarkeing Corporae Design Technical Conen Parallèlemen à la qualié de nos produis, la proecion de l environnemen consiue un objecif imporan dans nore enreprise. Depuis longemps déjà, nore sysème de proecion de l environnemen a obenu la cerificaion de conformié à la norme ISO Le Service Forbo Siegling à ou momen dans le monde Forbo Siegling emploie plus de personnes dans les sociéés du Groupe. Nos produis son fabriqués dans neuf sies de producion dans le monde ; des sociéés du Groupe e agences avec socks e aeliers son présenes dans plus de 80 pays. Forbo Siegling dispose de poins de service, plus de 300 adresses dans le monde. Réf. No /14 PV Reproducion du exe e des illusraions, même parielle, uniquemen avec nore auorisaion. Sous réserve de modificaions. Forbo Siegling GmbH Lilienhalsraße 6/8, D Hannover Telefon , Fax Forbo Movemen Sysems is par of he Forbo Group, a global leader in flooring and movemen sysems.

- PROBABILITE : c est le rapport (Nbr de cas favorable/nbr de cas possible). C est un nombre compris entre 0 et 1.

- PROBABILITE : c est le rapport (Nbr de cas favorable/nbr de cas possible). C est un nombre compris entre 0 et 1. Les premières consaaions sur l inapiude des produis indusriels à assurer les foncions qu ils éaien censés remplir pendan un emps suffisan remonen à la seconde guerre mondiale. En France cee prise de conscience

Plus en détail

52, 102, 202. Électrovanne, Plastique

52, 102, 202. Électrovanne, Plastique Élecrovanne, Plasique Concepion Les élecrovannes 2/2 voies à commande direce disposen d'un élecroaiman enièremen moulé dans une pièce plasique qui agi sur la ige induie. Cee ige es reliée au clape par

Plus en détail

4.9 Calcul de la maçonnerie portante soumise à une charge verticale

4.9 Calcul de la maçonnerie portante soumise à une charge verticale La radioacivié évenuellemen émise dans les consrucions es due, principalemen, à la présence de Radium (Ra 226) e/ou Thorium (Th 232) dans le sous-sol e dans les maériaux uilisés. Parmi ceux-ci, le béon

Plus en détail

GENERATEURS DE HAUTE TENSION

GENERATEURS DE HAUTE TENSION ours de A. Tilmaine HAPITRE VII GENERATEURS DE HAUTE TENSION Les généraeurs de haue ension son uilisés dans : a) les laboraoires de recherche scienifique ; b) les laboraoires d essai, pour eser les équipemens

Plus en détail

Groupe Saint Joseph La Salle Centre de Formation

Groupe Saint Joseph La Salle Centre de Formation Groupe Sain Joseph La Salle Cenre de Formaion NOUVEAUTÉ renrée 2016 LICENCE COMMERCE, VENTE & MARKETING Formaion en alernance + d infos sur nore sie : www.sjodijon.com Groupe Scolaire Sain Joseph La Salle

Plus en détail

Procédé thermocyclique de régulation de température

Procédé thermocyclique de régulation de température - 1 - Innovaion echnologique dans le domaine de la régulaion de empéraure, le procédé hermocyclique foncionne selon un principe unique en son genre qui n a rien en commun avec les régulaions par hermosa

Plus en détail

Les déclencheurs électroniques STRE23SE se montent indifféremment sur les compacts NS 400 et NS 630 de type N, H ou L.

Les déclencheurs électroniques STRE23SE se montent indifféremment sur les compacts NS 400 et NS 630 de type N, H ou L. 14/1/6 Quesion : Commen régler correcemen le déclencheur élecronique STRE23SE? Réponse : Les déclencheurs élecroniques STRE23SE se monen indifféremmen sur les compacs NS 4 e NS 63 de ype N, H ou L. Le

Plus en détail

Modélisation et quantification de systèmes vieillissants pour l optimisation de la maintenance

Modélisation et quantification de systèmes vieillissants pour l optimisation de la maintenance ème édiion du congrès inernaional pluridisciplinaire Du au 20 mars 2009 Modélisaion e quanificaion de sysèmes vieillissans pour l opimisaion de la mainenance LAIR William,2, MERCIER Sophie, ROUSSIGNOL

Plus en détail

Nous rendons vos projets plus fluides

Nous rendons vos projets plus fluides Nous rendons vos projes plus fluides Nore hisoire Créée en 1986, sous forme arisanale, avec pour acivié iniiale la plomberie e le chauffage, la sociéé SAPEC s es progressivemen consruie e développée sur

Plus en détail

df( t) P( t T t dt) ft ( ) lim

df( t) P( t T t dt) ft ( ) lim I APPROCHE DE LA FIABILITE PAR LES PROBABILITES : Définiion selon la NF X 6 5 : la fiabilié es la caracérisique d un disposiif exprimée par la probabilié que ce disposiif accomplisse une foncion requise

Plus en détail

) 5'.,! URDOC-2. INSTALLATION PRECOCE DU RIZ identiftcation des pratiqaes paysannes et des contraintes. bso. OFFICE ou NIGER DADR - Ségou

) 5'.,! URDOC-2. INSTALLATION PRECOCE DU RIZ identiftcation des pratiqaes paysannes et des contraintes. bso. OFFICE ou NIGER DADR - Ségou OFFCE ou NGER DADR - Ségou URDOC-2 République du Mali =*=.f=+=q=+=*=*= Un Peuple Un Bu Une Foi NSTALLATON PRECOCE DU RZ idenifcaion des praiqaes paysannes e des conraines Yacouba M. COULBALY Mamadi N.

Plus en détail

Rideaux pare-flammes et coupe-feu

Rideaux pare-flammes et coupe-feu Rideaux pare-flammes e coupe-feu Rideaux flexibles pare-flammes e coupe-feu Fibershield-P Fibershield-E Fibershield-H Fibershield-S Fibershield-F Fibershield-W Fibershield-Fix Concep e objecif de proecion

Plus en détail

Novacap - mai 2011. United Nations

Novacap - mai 2011. United Nations Développemen Durable Novacap - mai 2011 Unied Naions 0 Développemen durable Novacap - rappels Nore vision - Les hommes e les femmes de nore enreprise croien e ravaillen pour une chimie durable, la chimie

Plus en détail

Académie de Poitiers TPE 2011-2012 3/8

Académie de Poitiers TPE 2011-2012 3/8 1 ère composane : émarche personnelle e invesissemen du candida au cours de l élaboraion du TPE (noe enière sur 8 poins) Iems officiels ompéences officielles Niveau d exigence 1. Recherche documenaire

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce documen a éé mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Naionale des Sujes d Examens de l enseignemen professionnel. Base Naionale des Sujes d'examens de l'enseignemen professionnel

Plus en détail

Les nouveautés d Excel 2016

Les nouveautés d Excel 2016 EXCEL 2016 Office 2016 - Excel, Word, PowerPoin e Oul ook Les nouveaués d Excel 2016 Uiliser la sélecion muliple dans les filres à segmen Les segmens, uilisés dans des ableaux de données ou des ableaux

Plus en détail

ACINOXplus. Consoles isolantes. Construire sans ponts thermiques

ACINOXplus. Consoles isolantes. Construire sans ponts thermiques ACINOXplus Consoles isolanes Consruire sans pons hermiques ebrunner Acifer parou près de chez vous Nos sies en Suisse Nous vous proposons des soluions sur mesure opimisées en foncion de vos besoins spécifiques.

Plus en détail

Devoir de physique-chimie n 5. Nom:... Exercice 1 : Quand Sébastien Loeb rencontre Isaac Newton /5,0

Devoir de physique-chimie n 5. Nom:... Exercice 1 : Quand Sébastien Loeb rencontre Isaac Newton /5,0 TS avril 04 Devoir de physique-chimie n 5 LES EXERCICES SNT INDEPENDANTS CALCULATRICE AUTRISEE Eercice : Quand Sébasien Loeb renconre Isaac Newon /5,0 "( ) Sébasien Loeb e son copiloe Daniel Elena on brillammen

Plus en détail

Technique alternative de test pour les interrupteurs MEMS RF

Technique alternative de test pour les interrupteurs MEMS RF Technique alernaive de es pour les inerrupeurs MEMS RF H.N. Nguyen To cie his version: H.N. Nguyen. Technique alernaive de es pour les inerrupeurs MEMS RF. Micro e nanoechnologies/microélecronique. Insiu

Plus en détail

ANNEXE 2 - REGLES DE CALCUL DU TAUX DE RENTABILITE DES EXTENSIONS DE RESEAU

ANNEXE 2 - REGLES DE CALCUL DU TAUX DE RENTABILITE DES EXTENSIONS DE RESEAU ANNEXE 2 - REGLES DE CALCUL DU TAUX DE RENTABILITE DES EXTENSIONS DE RESEAU SOMMAIRE ARTICLE 1 - Définiion du aux de renabilié ARTICLE 2 - Seuil minimum de renabilié ARTICLE 3 - Evaluaion de la recee acualisée

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 9 Valeur moyenne des signaux périodiques. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Chapitre 9 Valeur moyenne des signaux périodiques. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou ELECRICIE Analyse des signaux e des circuis élecriques Michel Piou Chapire 9 Valeur moyenne des signaux périodiques. Ediion //24 able des maières POURQUOI E COMMEN?... 2 INERE DE LA NOION DE VALEUR MOYENNE....2

Plus en détail

SYSTÈME HYBRIDE SOLAIRE THERMODYNAMIQUE POUR L EAU CHAUDE SANITAIRE

SYSTÈME HYBRIDE SOLAIRE THERMODYNAMIQUE POUR L EAU CHAUDE SANITAIRE SYSTÈME HYBRIDE SOLAIRE THERMODYNAMIQUE POUR L EAU CHAUDE SANITAIRE Le seul ballon hybride solaire-hermodynamique cerifié NF Elecricié Performance Ballon hermodynamique 223 lires inox 316L Plaque évaporarice

Plus en détail

`«`Xƒ`à`dG á`ä`«`g ádƒ æÿg º«d»Yɪ G áeé dg ácöûdg á«fé«h ábé H SICAV SG VALEURS

`«`Xƒ`à`dG á`ä`«`g ádƒ æÿg º«d»Yɪ G áeé dg ácöûdg á«fé«h ábé H SICAV SG VALEURS هيي ة التوظيف الجماعي للقيم المنقولة الشركة العامة بطاقة بيانية SICAV SG VALEURS OPCVM DE LA SOCIÉTÉ GÉNÉRALE OPCVM conforme aux normes GIPS (Global Invesmens Sandards) Fiche Signaléique SG VALEURS Averissemen

Plus en détail

QUELS CONTRATS PRENDRE EN COMPTE

QUELS CONTRATS PRENDRE EN COMPTE QUELS CONTRATS PRENDRE EN COMPTE POUR LE CALCUL DES EFFECTIFS ET CELUI DE LA MASSE SALARIALE(*)? (*) Le calcul de la masse salariale indique à l enreprise l assiee de sa paricipaion, c es-à-dire la somme

Plus en détail

1 Le hacheur série. 30 mars 2005

1 Le hacheur série. 30 mars 2005 e hacheur série A. Campo 30 mars 2005 1 e hacheur série 1.1 Généraliés e hacheur es un disposiif permean d obenir une ension coninue de valeur moyenne réglable à parir d

Plus en détail

Pourcentages MATHEMATIQUES 1ES. à débourser 1 700. CORRIGES EXERCICES. Prix de l article : 1 700 = 85% du prix donc 1 700 100 Exercice 1.

Pourcentages MATHEMATIQUES 1ES. à débourser 1 700. CORRIGES EXERCICES. Prix de l article : 1 700 = 85% du prix donc 1 700 100 Exercice 1. Pourcenages MATHEMATQUES 1ES 5. Lors de l acha d un aure aricle, je dois verser un acompe de 15%, e il me resera alors POURCENTAGES à débourser 1 700. CORRGES EXERCCES Prix de l aricle : 1 700 = 85% du

Plus en détail

EVALUATION : LA GÉNÉRATION ÉLECTRIQUE EN AÉRONAUTIQUE

EVALUATION : LA GÉNÉRATION ÉLECTRIQUE EN AÉRONAUTIQUE EVALUATION : LA GÉNÉRATION ÉLECTRIQUE EN AÉRONAUTIQUE Temps impari = 1 heure ; Tous documens auorisés excepé la copie du voisin(e) Lire ou l énoncé avan de commencer. Le besoin en énergie élecrique à bord

Plus en détail

DE PROJECTION ET DE SIMULATION DES REGIMES DE SECURITE SOCIALE

DE PROJECTION ET DE SIMULATION DES REGIMES DE SECURITE SOCIALE UNIVERSITE DE TUNIS Faculé des sciences économiques e de gesion de Tunis MODELE DE PROJECTION ET DE SIMULATION DES REGIMES DE SECURITE SOCIALE Ezzeddine MBAREK 2010 1 INTRODUCTION Le modèle que je propose

Plus en détail

Cas d'étude : Eco-quartier Villeneuve à Chambéry

Cas d'étude : Eco-quartier Villeneuve à Chambéry Cas d'éude : Eco-quarier Villeneuve à Chambéry Nom du proje : Adresse du proje : Nom e ype de propriéaire : Conac : Eco-quarier Villeneuve ZAC du Coeau F-Cognin SCDC, Gesionnaire de réseau 193 Rue du pré

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé y 2003-2004 Devoir n 5 CONVERSION DE PUISSANCE Parie I EUDE D UN CAPEUR DE POSIION ANGULAIRE A / ÉUDE D'UN CIRCUI MAGNÉIQUE Considérons le disposiif schémaisé sur la figure, composé de deux bobines

Plus en détail

DFG/TFG 660-690 DFG 660 DFG 670 DFG 680 DFG 690 DFG S80 DFG S90 TFG 660 TFG 670 TFG 680 TFG 690 TFG S80 TFG S90. Instructions de service 12.12 - 11.

DFG/TFG 660-690 DFG 660 DFG 670 DFG 680 DFG 690 DFG S80 DFG S90 TFG 660 TFG 670 TFG 680 TFG 690 TFG S80 TFG S90. Instructions de service 12.12 - 11. DFG/TFG 660-690 12.12 - Insrucions de service 51289391 11.14 F DFG 660 DFG 670 DFG 680 DFG 690 DFG S80 DFG S90 TFG 660 TFG 670 TFG 680 TFG 690 TFG S80 TFG S90 Déclaraion de conformié Jungheinrich AG, Am

Plus en détail

CHAPITRE VII. Les Convertisseurs Analogiques Numériques

CHAPITRE VII. Les Convertisseurs Analogiques Numériques CHAPITRE VII Les Converisseurs Analogiques Numériques Olivier Français, 2 SOMMAIRE LES CONVERTISSEURS À INTÉGRATION... 3 I LE CONVERTISSEUR SIMPLE RAMPE... 3 I.1 PRINCIPE... 3 I.2 PHASES DE FONCTIONNEMENT...

Plus en détail

Caractéristiques des signaux électriques

Caractéristiques des signaux électriques Sie Inerne : www.gecif.ne Discipline : Génie Elecrique Caracérisiques des signaux élecriques Sommaire I Définiion d un signal analogique page 1 II Caracérisiques d un signal analogique page 2 II 1 Forme

Plus en détail

L inflation dans la zone euro et aux États-Unis est. Rue de la Banque. Le découplage des courbes de rendement en euro et en dollar

L inflation dans la zone euro et aux États-Unis est. Rue de la Banque. Le découplage des courbes de rendement en euro et en dollar Le découplage des courbes de rendemen en euro e en dollar Benoî MOJON Direceur des Éudes monéaires e financières Fulvio PEGORARO Direcion des Éudes monéaires e financières Cee lere présene le résula de

Plus en détail

DECISION N 2010-03 RELATIVE AUX CONDITIONS TARIFAIRES DE SENELEC POUR LA PERIODE 2010-2014

DECISION N 2010-03 RELATIVE AUX CONDITIONS TARIFAIRES DE SENELEC POUR LA PERIODE 2010-2014 REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple - Un Bu Une Foi Commission de Régulaion du Seceur de l Elecricié DECISION N 21-3 RELATIVE AUX CONDITIONS TARIFAIRES DE SENELEC POUR LA PERIODE 21-214 LA COMMISSION DE REGULATION

Plus en détail

Cahier technique n 202

Cahier technique n 202 Collecion Technique... Cahier echnique n 22 Les singulariés de l harmonique 3 J. Schonek Les Cahiers Techniques consiuen une collecion d une cenaine de ires édiés à l inenion des ingénieurs e echniciens

Plus en détail

Le mode de fonctionnement des régimes en annuités. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Le mode de fonctionnement des régimes en annuités. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 28 janvier 2009 9 h 30 «Les différens modes d acquisiion des drois à la reraie en répariion : descripion e analyse comparaive des echniques uilisées»

Plus en détail

Chariots élévateurs électriques à contrepoids

Chariots élévateurs électriques à contrepoids 14:07 Siège Via dell Ar gianao, 12 46023 Gonzaga (MN) Ialy Tel. +39 0376 526011 Fax +39 0376 588008 Siège Legale Corso Buenos Aires, 18 20124 Milano Ialy Cap.Soc. 1.115.000 i.v. P.IVA IT03327470963 Cod.

Plus en détail

Les fibres, c est bien plus qu une question de transit

Les fibres, c est bien plus qu une question de transit Pei-déjeuner presse Paris, le 9 ocobre 2014 Les fibres, c es bien plus qu une quesion de ransi Marine CHAMP Direcrice de recherche INRA à Nanes e direcrice adjoine du Cenre de Recherche en Nuriion Humaine

Plus en détail

710SX2. portée. 700SX2-2000/2500 W Halogène. Projecteur de découpe. Type: Projecteur de découpe Source: 2000/2500 W Halogène Optique: zoom 10 à 25

710SX2. portée. 700SX2-2000/2500 W Halogène. Projecteur de découpe. Type: Projecteur de découpe Source: 2000/2500 W Halogène Optique: zoom 10 à 25 710SX2 700SX2-2000/2500 W Halogène Type: Projeceur de découpe Source: 2000/2500 W Halogène Opique: zoom 10 à 25 Projeceur de découpe f La découpe 2000/2500 W idéale pour les applicaions à longue Combinan

Plus en détail

Temporisation et monostable Contrôleurs de rotation XSA-V

Temporisation et monostable Contrôleurs de rotation XSA-V Temporisaion e monosable Conrôleurs de roaion XSA-V Manuel didacique Version Française TE Sommaire Chapire Page Temporisaion - Lecure des hisogrammes 3. Définiion 3.2 Bu 3.3 Principe de foncionnemen 3.3.

Plus en détail

Pavillons individuels, appartements et immeubles collectifs : Protection de l ensemble de l installation sanitaire (eau froide et eau chaude)

Pavillons individuels, appartements et immeubles collectifs : Protection de l ensemble de l installation sanitaire (eau froide et eau chaude) Cahier echnique Gamme bronze DN10 à 100 mm EconomO.fr Tel.: 02 43 70 45 36 Fax : 09 56 80 08 74 info@economo.fr www.economo.fr Sommaire Principe de foncionnemen p.2 Définiion p.3 Monage p.3 Mise en service

Plus en détail

Mal desservi par l ADSL, vous recherchez une connexion Internet vraiment rapide?

Mal desservi par l ADSL, vous recherchez une connexion Internet vraiment rapide? Appelez-nous : 0 800 66 55 55 (appel graui depuis un fixe) Inerne Saellie La puissance du Hau-Débi, parou en France à parir de 29 /mois 90 Mal desservi par l ADSL, vous recherchez une connexion Inerne

Plus en détail

pleins feux Brûleurs à mazout de petite puissance à préévaporation catalytique

pleins feux Brûleurs à mazout de petite puissance à préévaporation catalytique pleins feux Une publicaion du Cenre Informaion Mazou Ediion N 60/ sepembre 2007 Sommaire Brûleurs à mazou de peie puissance à préévaporaion caalyique 1 3 Ediorial 3 L évaporaion du mazou a déjà fai ses

Plus en détail

ETUDE DES DIFFERENTES COMMANDES DU SYSTEME. 1 - Commande manuelle par BP "marche-arrêt" (2 sens de marche)

ETUDE DES DIFFERENTES COMMANDES DU SYSTEME. 1 - Commande manuelle par BP marche-arrêt (2 sens de marche) BS Mainenance Indusrielle Elecroechnique Eude d un mone charge Moeur asynchrone deux sens de roaion e 2 viesses enroulemens séparés Rappels emporisaions Présenaion es manuenions dans un grand magasin son

Plus en détail

THÈSE. DOCTEUR Spécialité : Sciences de l ingénieur Mention : AUTOMATIQUE

THÈSE. DOCTEUR Spécialité : Sciences de l ingénieur Mention : AUTOMATIQUE THÈSE Présenée à L Universié Paul Verlaine - Mez UFR Mahémaiques, Informaique, Mécanique Pour obenir le ire de DOCTEUR Spécialié : Sciences de l ingénieur Menion : AUTOMATIQUE Par Mohammed DAHANE Tire

Plus en détail

;rf I LA GRANGE. I t I I. i\,\ STOCKAGE AMELIORE DES FOURRAGES :

;rf I LA GRANGE. I t I I. i\,\ STOCKAGE AMELIORE DES FOURRAGES : T MNSTERE DU DEVELOPPEMENT RURAL ET DE L'ENVRONNEMENT NSTTUT D'ECONOME RURALE DrREcroN s';fi,i,or EOU PE SYSrer'i"fOfpnOOUCTO N ET GESTON DES RESSOURCES NATURELLES / SKASSO ESPGRN/Sikasso Documen N o 95/09

Plus en détail

MODELISATION ET ANALYSE DE LA SERIE CHRONOLOGIQUE DE PRODUCTION D EAU DE CONSOMMATION PAR LISSAGE EXPONENTIEL

MODELISATION ET ANALYSE DE LA SERIE CHRONOLOGIQUE DE PRODUCTION D EAU DE CONSOMMATION PAR LISSAGE EXPONENTIEL Courrier du Savoir N 18, Mars 2014, pp.09-14 MODELISATION ET ANALYSE DE LA SERIE CHRONOLOGIQUE DE PRODUCTION D EAU DE CONSOMMATION PAR LISSAGE EXPONENTIEL A. MESSAMEH, N. LOUDJANI, M. T.BOUZIANE Laboraoire

Plus en détail

de rentiers en cours de service

de rentiers en cours de service Les Allocaion normes d acifs IFRS d un en assurance régime de reniers en cours de service 27 e journée de séminaires acuariels ISFA Lyon e ISA-HEC Lausanne Frédéric PLANCHET Pierre THEROND 3 décembre 2004

Plus en détail

UN INDICE D ÉVOLUTION EN VOLUME DU STOCK DE RESSOURCES NATURELLES

UN INDICE D ÉVOLUTION EN VOLUME DU STOCK DE RESSOURCES NATURELLES UN INDICE D ÉVOLUTION EN VOLUME DU STOCK DE RESSOURCES NATURELLES 15e Colloque de l Associaion de Compabilié Naionale Novembre 2014 Pierre-Alain Pionnier OCDE Indicaeurs phares de l OCDE pour une croissance

Plus en détail

1. INTRODUCTION 2 2. L'INDUSTRIE DU PAPIER COUCHÉ SANS BOIS 3 3. HISTORIQUE DE LECTA 6 4. INFORMATIONS COMMERCIALES 7

1. INTRODUCTION 2 2. L'INDUSTRIE DU PAPIER COUCHÉ SANS BOIS 3 3. HISTORIQUE DE LECTA 6 4. INFORMATIONS COMMERCIALES 7 sommaire. INTRODUCTION. L'INDUSTRIE DU PAPIER COUCHÉ SANS BOIS 3 3. HISTORIQUE DE LECTA 6 4. INFORMATIONS COMMERCIALES 7 5. LES SITES INDUSTRIELS LECTA 9 6. LA STRATÉGIE LECTA DU PAPIER COUCHÉ SANS BOIS

Plus en détail

La concession de la LGV SEA entre Tours et Bordeaux

La concession de la LGV SEA entre Tours et Bordeaux La concession de la LGV SEA enre Tours e Bordeaux Conférence AFFI UIC / Paris / 6 mars 2012 G. GUIAVARC H Chef du service Monage & Gesion des Grands Projes Direcion des Grands Projes Définiion du PPP Pour

Plus en détail

PTSI PT AUTOMATIQUE. Constituants des systèmes

PTSI PT AUTOMATIQUE. Constituants des systèmes PTSI PT AUTOMATIQUE des sysèmes Table des maières 1 LA CHAINE FONCTIONNELLE 1 1.1 STRUCTURE FONCTIONNELLE... 1 1.2 CHAINE D ENERGIE... 1 1.3 CHAINE D INFORMATION... 2 2 LES ACTIONNEURS 3 2.1 LES VERINS

Plus en détail

ECO434, Ecole polytechnique, 2e année PC 5 Flux de Capitaux Internationaux et Déséquilibres Mondiaux

ECO434, Ecole polytechnique, 2e année PC 5 Flux de Capitaux Internationaux et Déséquilibres Mondiaux ECO434, Ecole polyechnique, 2e année PC 5 Flux de Capiaux Inernaionaux e Déséquilibres Mondiaux Exercice 1 : Flux de capiaux dans le modèle de croissance néoclassique Le modèle es en emps coninu. On considère

Plus en détail

LES ALIMENTATIONS ELECTRIQUES SOMMAIRE. I) Généralités... 3. II) Les alimentations linéaires... 5 II.1) Schéma fonctionnel... 5

LES ALIMENTATIONS ELECTRIQUES SOMMAIRE. I) Généralités... 3. II) Les alimentations linéaires... 5 II.1) Schéma fonctionnel... 5 AMNAON CQ OMMA ) Généraliés... 3 ) es alimenaions linéaires... 5.1) chéma foncionnel... 5.2) ude de F1 : ransformaion ou abaissemen... 5.3) ude de F2 : edressemen.... 8.3.1) edressemen : Mono alernance....

Plus en détail

Université d été Solvabilité 2 Juillet 2011

Université d été Solvabilité 2 Juillet 2011 LES INDICATEURS OPERATIONNELLES LIÉS À L ORSA Version 1.0 Universié d éé Solvabilié 2 Juille 2011 Frédéric PLANCHET Acuaire Associé fplanche@winer-associes.fr Marc JUILLARD Acuaire mjuillard@winer-associes.fr

Plus en détail

Variateurs de vitesse Altivar 31 "Simply Smart!"

Variateurs de vitesse Altivar 31 Simply Smart! Variaeurs "Simply Smar!" Caalogue Juin 04 Pour moeurs asynchrones riphasés de 0.25 jusqu à 20 HP Sommaire Variaeurs pour moeurs asynchrones b Présenaion...................................... b Caracérisiques................................

Plus en détail

Cas d'étude : Eco-quartier solaire du Triangle Sud à Montmélian

Cas d'étude : Eco-quartier solaire du Triangle Sud à Montmélian Cas d'éude : Eco-quarier solaire du Triangle Sud à Monmélian Nom du proje : Adresse du proje : Nom e ype de propriéaire : Conac : Eco-quarier solaire du Triangle Sud Triangle Sud F-Monmélian Ville Monmélian

Plus en détail

ÉTUDE D UN SYSTÈME PLURITECHNIQUE

ÉTUDE D UN SYSTÈME PLURITECHNIQUE DM SSI: AQUISITION DE l INFORMATION ÉTUDE D UN SYSTÈME PLURITECHNIQUE Pores Laérales Coulissanes de monospace PRÉSENTATION DE L ÉTUDE Mise en siuaion Les fabricans d'auomobiles, face à une concurrence

Plus en détail

ESTIMATION DE COEFFICIENTS TECHNIQUES ROBUSTES POUR L ECONOIE SENEGALAISE

ESTIMATION DE COEFFICIENTS TECHNIQUES ROBUSTES POUR L ECONOIE SENEGALAISE REPUBLIQUE DU SENEGAL ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE Direcion des Saisiques Economiques e de la Compabilié

Plus en détail

SVC Light un outil puissant pour améliorer la qualité de l énergie

SVC Light un outil puissant pour améliorer la qualité de l énergie SVC Ligh un ouil puissan pour améliorer la qualié de l énergie ABB a développé e inrodui une nouvelle echnologie appelée SVC Ligh qui, avec le sysème de converisseur de source de ension VSC (Volage Source

Plus en détail

Les produits au service de la traction

Les produits au service de la traction Tracion producs Les produis au service de la racion ETUDES ET DEVELOPPEMENT Pour des soluions innovanes adapées Ferraz Shawmu, division du groupe Carbone Lorraine, es la référence mondiale en proecion

Plus en détail

Moteur central Ø40 Page 4. Ø100 Page 15. Bandes Page 19. Rouleaux démontables Page 21

Moteur central Ø40 Page 4. Ø100 Page 15. Bandes Page 19. Rouleaux démontables Page 21 Convoyeurs 2013 Sommaire A bande Moteur latéral Ø40 Page 3 Moteur central Ø40 Page 4 Moteur tambour Ø72, 84 et 112 Page 5 A chaîne plastique Ø60 Page 12 Ø100 Page 13 Ø150 Page 14 A chaîne acier Ø100 Page

Plus en détail

Certificat par Techniques de l'ingénieur:

Certificat par Techniques de l'ingénieur: CYCLE Performance indusrielle : audi e mise en oeuvre (Ref : 3582) Carographie des poeniels d économie, applicaion du Plan d'efficacié Energéique SUPPORT PÉDAGOGIQUE INCLUS. OBJECTIFS Dérouler chaque éape

Plus en détail

TRAITEMENT DU SIGNAL

TRAITEMENT DU SIGNAL Spé y -4 Devoir n TAITMNT D SIGNAL Parie I OMPOTMNT DYNAMIQ D N LAM D QATZ On considère une lame de quarz, cylindrique, de secion S consane, d axe Ox (de veceur uniaire r u X ), don les deux faces e en

Plus en détail

Documentation Technique de Référence Chapitre 8 Trames types Article 8.14-1

Documentation Technique de Référence Chapitre 8 Trames types Article 8.14-1 Documenaion Technique de Référence Chapire 8 Trames ypes Aricle 8.14-1 Trame de Rappor de conrôle de conformié des performances d une insallaion de producion Documen valide pour la période du 18 novembre

Plus en détail

2.1 Envoi d'un message

2.1 Envoi d'un message MESSAGES Oulook 2013 2.1 Envoi d'un message La messagerie es desinée à l'envoi e à la récepion du courrier élecronique. Six dossiers peuven conenir les messages : les dossiers Boîe de récepion, Brouillons,

Plus en détail

Un modèle intégré de la demande totale d énergie Application à la province de Québec RÉSUMÉ

Un modèle intégré de la demande totale d énergie Application à la province de Québec RÉSUMÉ Un modèle inégré de la demande oale d énergie Applicaion à la province de Québec par JeanThomas Bernard Tiulaire de la Chaire en économique de l'énergie élecrique Déparemen d'économique Universié Laval

Plus en détail

Chapitre 2 L investissement. . Les principales caractéristiques de l investissement

Chapitre 2 L investissement. . Les principales caractéristiques de l investissement Chapire 2 L invesissemen. Les principales caracérisiques de l invesissemen.. Définiion de l invesissemen Définiion générale : ensemble des B&S acheés par les agens économiques au cours d une période donnée

Plus en détail

RAPPORT SUR LA SITUATION DES FINANCES PUBLIQUES. par Paul CHAMPSAUR et Jean-Philippe COTIS

RAPPORT SUR LA SITUATION DES FINANCES PUBLIQUES. par Paul CHAMPSAUR et Jean-Philippe COTIS RAPPORT SUR LA SITUATION DES FINANCES PUBLIQUES par Paul CHAMPSAUR e Jean-Philippe COTIS - AVRIL 2010 Par leres de mission en dae du 15 février 2010, le Présiden de la République a demandé à M. Paul CHAMPSAUR,

Plus en détail

CR-08 : Ordonnancement

CR-08 : Ordonnancement CR-08 : Ordonnancemen Loris Marchal, CR CNRS au LIP vague 1, 2? Ordonnancemen : une parie de la Recherche Opéraionnelle allocaion de ressources à des âches sous ceraines conraines dans le bu d opimiser

Plus en détail

Considérons un dipôle AB d un circuit parcouru par un courant d intensité I :

Considérons un dipôle AB d un circuit parcouru par un courant d intensité I : Filière SM Module Physique lémen : lecricié Cours Prof..Tadili 2 ème Parie Chapire 2 ude des dipôles nergie élecrique e puissance. appel Considérons un dipôle d un circui parcouru par un couran d inensié

Plus en détail

Redressement non commandé sur charge RLE en conduction continue

Redressement non commandé sur charge RLE en conduction continue Redressemen non commandé sur charge RL en conducion coninue SI 9- I. Conversion alernaif-coninu, exemples d applicaions liés à la racion Figure : Locomoive BB5 Réseau de disribuion Redresseur saique monophasé

Plus en détail

Les signaux. Page 1/11

Les signaux. Page 1/11 Les signaux numériques e analogiques... 2 Les ypes de signaux... 2 les signaux à variaion coninue ou signaux analogiques... 2 les signaux à variaion disconinue... 2 Représenaion des signaux... 3 en foncion

Plus en détail

4. "SEPO" - UNE MÉTHODE POUR L'AUTO- ÉVALUATION ET POUR LES PROJETS-PILOTE

4. SEPO - UNE MÉTHODE POUR L'AUTO- ÉVALUATION ET POUR LES PROJETS-PILOTE D/ Baobab: Cours de gesion des projes page 46 4. "" - UN MÉTHD UR L'AUT- ÉVALUATIN T UR L RJT-ILT 4.1 Inroducion (angl.:w) es un ouil pour l'auoévaluaion e pour les projes-piloe. Il a éé élaboré lors de

Plus en détail

RELATIONS FONCTIONNELLES. I Généralités

RELATIONS FONCTIONNELLES. I Généralités Universié d'angers : LSEN relaions foncionnelles p. Parie A : Proporionnalié RELATIONS FONCTIONNELLES I Généraliés / Définiion : Soien deux suies de nombres réels : (x ;x ;x ;x 4 ) e (y ;y ;y ;y 4 ). Ces

Plus en détail

3 Considérations relatives au moulage

3 Considérations relatives au moulage 3 Considéraions relaives au moulage Uniformié des parois L uniformié de l épaisseur des parois es un élémen criique de la concepion des pièces plasiques. Des épaisseurs de paroi non uniformes peuven enraîner

Plus en détail

La population d une ville était de 150 000 habitants en 2000. Elle s est accrue chaque année de 20 000 habitants.

La population d une ville était de 150 000 habitants en 2000. Elle s est accrue chaque année de 20 000 habitants. Exercice 1 : évoluions e pourcenages La populaion d une ville éai de 150 000 habians en 2000. Elle s es accrue chaque année de 20 000 habians. Calculer l augmenaion en pourcenage de 2000 à 2001, de 2001

Plus en détail

SOMEFI est une entreprise dédiée à la fabrication de convoyeurs et d éléments modulaires de manutention continue. Depuis plus de 40 ans, SOMEFI

SOMEFI est une entreprise dédiée à la fabrication de convoyeurs et d éléments modulaires de manutention continue. Depuis plus de 40 ans, SOMEFI les bandes SOMEFI est une entreprise dédiée à la fabrication de convoyeurs et d éléments modulaires de manutention continue. Depuis plus de 40 ans, SOMEFI propose une gamme complète d appareils industriels,

Plus en détail

budgétaire et extérieure

budgétaire et extérieure Insiu pour le Développemen des Capaciés / AFRITAC de l Oues / COFEB Cours régional sur la Gesion macroéconomique e les quesions de dee Dakar, Sénégal du 4 au 5 novembre 203 Séance S-4 : Souenabilié budgéaire

Plus en détail

GUIDE DES INDICES BOURSIERS

GUIDE DES INDICES BOURSIERS GUIDE DES INDICES BOURSIERS SOMMAIRE PRESENTATION DES INDICES... 2 LA GAMME D INDICES : L INDICE TUNINDEX ET LES INDICES SECTORIELS... 3 REGLE GENERALE RELATIVE A LA COMPOSITION DES INDICES... 3 REGLE

Plus en détail

Chromatographie en Phase Gazeuse CPG.

Chromatographie en Phase Gazeuse CPG. TEISSIER Thomas MADET Nicolas Licence IUP SIAL Universié de Créeil-Paris XII COMPTE-RENDU DE TP DE CHROMATOGRAPHIE: Chromaographie en Phase Gazeuse CPG. Année universiaire 23/24 Sommaire. I OBJECTIF...3

Plus en détail

Plan : : Les méthodes de codage numérique en

Plan : : Les méthodes de codage numérique en Plan : : Les méhodes de codage numérique en 3.1 Inroducion 3.2 Codages binaires 3.2.1 Codage NRZ (Non Reour à Zéro) 3.2.2 Codage biphasé ou (Mancheser) 3.2.3 Codage CMI (Code Mark Inversion) 3.3 Codages

Plus en détail

100% électricité. Relais temporisés modulaires série TM

100% électricité. Relais temporisés modulaires série TM 100% élecricié Relais emporisés modulaires série TM Relais emporisés modulaires Fixage à vis possible Grand logemen pour câbles OVATO Elecric enrichi sa gamme de relais emporisés élecroniques avec de nouveaux

Plus en détail

aviva.fr Aviva Senséo Médical PRÉVOYANCE INDIVIDUELLE Notice Note d information Assurance et Epargne Long Terme

aviva.fr Aviva Senséo Médical PRÉVOYANCE INDIVIDUELLE Notice Note d information Assurance et Epargne Long Terme aviva.fr Aviva Senséo Médical PRÉVOYANCE INDIVIDUELLE Noice Noe d informaion Assurance e Epargne Long Terme Aviva Senséo Médical Noice Aviva Senséo Médical... 1 à 11 SOMMAIRE ARTICLE 1 ARTICLE 2 Préambule

Plus en détail

INSTRUMENTATION ELECTRIQUE OSCILLOSCOPE NUMERIQUE GENERATEUR BASSE FREQUENCE UTILISE EN SINUSOIDAL Etude théorique

INSTRUMENTATION ELECTRIQUE OSCILLOSCOPE NUMERIQUE GENERATEUR BASSE FREQUENCE UTILISE EN SINUSOIDAL Etude théorique 1 INSUMENAION ELEIQUE OSILLOSOPE NUMEIQUE GENEAEU BASSE FEQUENE UILISE EN SINUSOIDAL Eude héorique 1 Noions élémenaires 1.1 Masse e erre : Lorsqu on mesure une ension, on mesure en fai une différence de

Plus en détail

Solutions AUTOMATISMES. L essentiel

Solutions AUTOMATISMES. L essentiel AUTOMATISMES Freinage élecronique des Les variaeurs de viesse on beaucoup évolué ces dernières années, an en ermes de performance echnique que de coû. Cela leur a permis de conquérir de nouvelles posiions,

Plus en détail

Un éclairage efficace pour les grands espaces

Un éclairage efficace pour les grands espaces E3-E5 Un éclairage efficace pour les grands espaces 2 ETAP E3-E5 E3 et E5 disposent d une large gamme de réflecteurs convenant à toutes les applications d éclairage. Les luminaires E3 et E5 forment un

Plus en détail

La piézoélectricité. Couplage électromécanique dans certains cristaux

La piézoélectricité. Couplage électromécanique dans certains cristaux La piézoélecricié Couplage élecromécanique dans cerains crisaux Vers la définiion Eymologie: grec piezein = presser Hisoire: Effe direc: frères Curie (188 Effe inverse: prédi par Lippman (1881 Définiion:

Plus en détail

Avenue des Noës, La Verrière (78) demathieu bard IMMOBILIER

Avenue des Noës, La Verrière (78) demathieu bard IMMOBILIER Avenue des Noës, La Verrière (78) demahieu bard IMMOBILIER Devenir propriéaire dans une ville aux muliples aous. De nombreux commerces La Mairie de La Verrière à proximié A u cœur des Yvelines, enre Versailles

Plus en détail

Bien que l investissement des entreprises françaises ait tardé à se redresser

Bien que l investissement des entreprises françaises ait tardé à se redresser Le prix du foncier n aurai pas d effe direc sur l invesissemen en acifs producifs Yaëlle Hauseux Berrand Marc Déparemen de la conjoncure David Audenaer Charles-Marie Chevalier Déparemen des éudes économiques

Plus en détail

ETM/V 214-325 09.11 -

ETM/V 214-325 09.11 - ETM/V 214-325 09.11 - Insrucions de service F 51198769 10.15 ETM 214 ETM 216 ETV 214 ETV 216 ETV 318 ETV 320 ETV 325 ETM 325 Déclaraion de conformié Jungheinrich AG, Am Sadrand 35, D-22047 Hambourg Fabrican

Plus en détail

L oscilloscope numérique

L oscilloscope numérique L oscilloscope numérique Ce documen résume le principe de foncionnemen d un oscilloscope numérique e déaille les réglages possibles du modèle uilisé en séance de ravaux praiques. 1 Principe de foncionnemen

Plus en détail

Économie internationale

Économie internationale ECOLE POLYTECHNIQUE Recueil Programme d approfondissemen Économie Économie inernaionale Texes de conrôles des connaissances proposés les années anérieures Déparemen d Économie Promoion 006 Année 3 Période

Plus en détail

Estimation composite par régression pour l Enquête sur la population active du Canada avec plan de sondage à renouvellement de panel

Estimation composite par régression pour l Enquête sur la population active du Canada avec plan de sondage à renouvellement de panel Techniques d enquêe, juin 00 35 Vol. 7, N o, pp. 35 48 Saisique Canada, N o 00 au caalogue Esimaion composie par régression pour l Enquêe sur la populaion acive du Canada avec plan de sondage à renouvellemen

Plus en détail

Recueil d'exercices de logique séquentielle

Recueil d'exercices de logique séquentielle Recueil d'exercices de logique séquenielle Les bascules: / : Bascule JK Bascule D. Expliquez commen on peu modifier une bascule JK pour obenir une bascule D. 2/ Eude d un circui D Q Q Sorie A l aide d

Plus en détail

Réforme de l'urbanisme commercial (Ref : KL11) Comment défendre la diversité commerciale sur votre territoire OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

Réforme de l'urbanisme commercial (Ref : KL11) Comment défendre la diversité commerciale sur votre territoire OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION COMUNDICOMPETENCES-WEKA/MBFORMATION Commen défendre la diversié commerciale sur vore errioire OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Maîriser le disposiif de l'urbanisme commercial Faire le poin sur l'acualié

Plus en détail

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Formaion Gesion du sau e de la paie des personnels hospialiers (Ref : H02) Appréhender les mécanismes de la rémunéraion des personnels hospialiers OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Appréhender les spécificiés

Plus en détail

Véhicules spéciaux innovants pour l assistance aéroportuaire. Tapis à bagages. Orbiter 4.0 /5.5

Véhicules spéciaux innovants pour l assistance aéroportuaire. Tapis à bagages. Orbiter 4.0 /5.5 Véhicules spéciaux innovants pour l assistance aéroportuaire Tapis à bagages Orbiter 4.0 /5.5 Tapis à bagages télescopique Orbiter 4.0/5.5 Adaptable pour tous types d avions Un seul opérateur suffit Compact

Plus en détail

WÜPLAST WÜPLAST. WÜRTH Industrie France. Vis pour matières thermoplastiques. Vis pour matières thermoplastiques

WÜPLAST WÜPLAST. WÜRTH Industrie France. Vis pour matières thermoplastiques. Vis pour matières thermoplastiques Vis pour maières hermoplasiques WÜRTH Indusrie France Vis pour maières hermoplasiques Würh Indusrie France S.A.S. 1 Rue de Rome, BP 1011 FR-6712 Ersein Cedex T + (0) 900610 F + (0) 90061 info@wurh-indusrie.fr

Plus en détail