Les évolutions dans le secteur de l électricité et la distribution du gaz

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les évolutions dans le secteur de l électricité et la distribution du gaz"

Transcription

1 MENA Regional Conference on Infrastructure Reform and Regulation Amman, December 7-8, 2009 Les évolutions dans le secteur de l électricité et la distribution du gaz M.A. YACEF Commission de Régulation de l Electricité et du Gaz

2 Sommaire I Le cadre légal et institutionnel La Loi : objectifs et principales dispositions II - Mise en œuvre de la loi Restructuration de SONELGAZ Mise en place de la CREG Mise en place du dispositif réglementaire III Les activités et les acteurs dans le nouvel environnement La production d électricité Le système de Production/Transport de l électricité La Distribution de l électricité et du gaz La régulation IV Perspectives 2

3 I Le cadre légal et institutionnel 3

4 Le contexte et la démarche Réformes politiques et économiques ouverture et économie de marché Réformes des industries de réseaux Application du programme du gouvernement: Suppression du monopole Désengager l Etat de son rôle de gestion des entreprises publiques promoteur des investissements et protecteur de l intérêt public Améliorer l attractivité du secteur pour les investisseurs Marché libre dans les activités concurrentielles ( Prod., Com. ) L Etat demeure garant du service public Promulgation de la loi du 05 février 2002 relative à l électricité et la distribution du gaz par canalisation 4

5 Loi n du 5 février 2002 Cadre réglementaire stable et incitatif visant à attirer des financements privés Production d électricité : liberté d installation (autorisation d exploiter délivrée par la CREG) Transport et distribution (réseaux): monopoles naturels régulés Introduction de l Accès des Tiers aux Réseaux (ATR) pour les fournisseurs et les clients Liberté des transactions producteurs clients éligibles 5

6 Loi n du 5 février 2002 Suppression du monopole historique et introduction de la concurrence dans la production et la commercialisation Transformation de Sonelgaz (unbundling) Régime de Concession pour la distribution Création d une commission de régulation (CREG) 6

7 Séparation des activités Avant la réforme Après la réforme SONELGAZ Production E Transport E,G Distribution E,G Production E(SPE, SKS, SKH ) Transport GRTE,GRTG Distribution SDA/SDC/SDO/SDE Activité concurrentielle Monopoles naturels -Gestion réseaux : Monopoles naturels -Commercialisation : concurrentielle Consommateurs Consommateurs 7

8 Schéma cible de la réforme MEM Sonelgaz Production IPP IPP IPP Marché électrique de gros Opérateur de marché et Gestionnaire du système Distributeur Revendeur Distributeur Revendeur Marché électrique de détail Ventes d énergie Ventes directes d énergie Clients éligibles Consommateurs Clients éligibles 8

9 II Mise en œuvre de la loi 02-01

10 La Commission de Régulation de l Electricité et du Gaz Création et compétences : loi n du 5 février 2002 Installée le 24 janvier 2005 par M. le Chef du Gouvernement Organisme indépendant dirigé par un comité de direction de 4 membres Financement par une contribution provenant des tarifs Budget approuvé par le ministre chargé de l énergie Conseil consultatif 10

11 Missions de la CREG Trois missions principales : Le contrôle de l exercice du service public Le conseil auprès des pouvoirs publics concernant l organisation et le fonctionnement des marchés de l électricité et du gaz La surveillance et contrôle du respect des lois et règlements relatifs au marché de l électricité et au marché intérieur du gaz 11

12 Missions de la CREG Les attributions de la CREG concernent notamment : Prévision de la demande et moyens de production la planification indicative des besoins en Octroi des autorisations pour les installations de production Mise en œuvre et suivi des concessions de distribution Fixation des tarifs aux clients finals et de la rémunération des opérateurs Contrôle de l accès non discriminatoire aux réseaux et marchés Contrôle de qualité de service, contrôle technique et environnemental Protection des consommateurs Conciliation et arbitrage entre opérateurs 12

13 Transformation de Sonelgaz Transformation en SPA le 1 er juin 2002 Création de 3 filiales au 1/1/2004: Production de l électricité SPE Transport de l électricité GRTE Transport du gaz GRTG Création de 5 autres filiales au 1/1/2006: 4 filiales régionales de distribution: SD Alger, SD Centre, SD Est et SD Ouest 1 filiale chargée de la conduite du système électrique: Opérateur du Système Electrique 13

14 Mise en place du dispositif réglementaire Dispositif réglementaire renforcé (une vingtaine de textes d application): Méthodologie de fixation des tarifs et de rémunération des opérateurs Production d électricité à partir des EnR et de la cogénération Procédure d autorisations pour les installations de production d électricité Conditions et règles d accès au réseau Seuils de consommation pour les clients éligibles Règles de conduite du système électrique (Grid Code) Outils et méthodologies des prévisions pour les programmes indicatifs Modalités d octroi et de retrait des concession de distribution 14

15 Mise en place du dispositif réglementaire La plupart des textes d application de la loi adoptés Il reste d autres textes techniques en voie de publication, qui concernent : Les règles économiques pour les droits de raccordement aux réseaux Les règles techniques de conception, d exploitation et d entretien des réseaux de distribution de l électricité et du gaz La caisse de l électricité et du gaz Les opérations d importation et d exportation de l électricité 15

16 III Les activités et les acteurs dans le nouvel environnement 16

17 La production d électricité Répartition de la propriété des actifs En 2008: 91% pour SONELGAZ 9 % pour SONATRACH Petite participation de Black & Veatch dans une IPP En 2012: 79% pour SONELGAZ 16 % pour SONATRACH 4 % pour le consortium Lavalin-Moubadala 1 % pour Abener ( Hybrid CSP/Gas plant ) et Black & Veatch Pas encore de concurrence; production caractérisée par la position dominante de SONELGAZ ( SPE + participations aux IPP) 17

18 Le système Production/Transport de l électricité Séparation juridique des activités réalisée Dispositions de la loi non encore appliquées en ce qui concerne l ouverture du capital de l opérateur du système l OS et les gestionnaires de réseaux n ont pas encore récupéré toutes leurs prérogatives Les conditions d émergence d un marché n étant pas réunies, l opérateur du marché n est pas encore mis en place 18

19 La distribution de l électricité et du gaz La loi n Etat garant du service public Distribution : concessions attribuées par l Etat Sociétés de distribution sont titulaires des concessions des réseaux qu elles exploitent Décret exécutif n Modalités d'attribution et de retrait des concessions Droits et obligations du concessionnaire Procédures et relations entre concédant, concessionnaire et CREG Plan quinquennal d amélioration des performances approuvé par le MEM 19

20 La distribution de l électricité et du gaz En application de ce dispositif: Juillet 2008: les SD déclarations auprès de la CREG des concessions des réseaux qu elles exploitent 58 concessions électricité et 58 gaz réparties sur les 4 SD Septembre 2008: attestations délivrées par la CREG Les plans d amélioration des performances quinquennaux élaborés en cours d examen par le Ministère de l Energie et la CREG 20

21 La régulation Dans une période transitoire, renforcement du dispositif de concertation : Démarche de concertation et de coordination avec le MEM, les opérateurs et la CREG Procédures d échanges d informations avec les opérateurs Appropriation progressive par la CREG de ses missions: Instruction des dossiers de demandes d autorisations d installations de production Instruction des dossiers de réajustement tarifaire Elaboration des programmes indicatifs décennaux Electricité et Gaz Approbation des plans de développement des réseaux de transport Pilotage du processus de mise en œuvre du régime de concession Actions en direction des consommateurs ( rencontres d information, sondage sur la perception de la qualité du service) 21

22 IV - Perspectives 22

23 Poursuite du processus d élaboration et de mise en œuvre des textes parachèvement du dispositif de régulation pour la mise en place d un marché ( OM, clients éligibles, ATR ) Restructuration et diversification de la production d électricité (réflexion en cours au niveau du secteur) autonomisation des gestionnaires de réseaux et de l opérateur du système électrique et appropriation de leurs rôle et prérogatives mise en œuvre des du cahier des charges de la concession de distribution d électricité et de gaz Les objectifs stratégiques du processus de réformes demeurent: Le développement et l amélioration de l efficacité des systèmes électriques et gaziers La satisfaction de la demande croissante d énergie L émergence de la concurrence au niveau de la production L amélioration continue de la qualité des services rendus 23

24 24

Zoubir HAKMI Commission de Régulation de l Electricité et du Gaz

Zoubir HAKMI Commission de Régulation de l Electricité et du Gaz Séminaire sur l Harmonisation des législations et Réglementations des les 3 pays du Maghreb Casablanca 09-10 juin 2008 LES REFORMES DANS LE SECTEUR DE L ELECTRICITE EN ALGERIE Zoubir HAKMI Commission de

Plus en détail

RECUEIL DES TEXTES LÉGISLATIFS ET RÉGLEMENTAIRES

RECUEIL DES TEXTES LÉGISLATIFS ET RÉGLEMENTAIRES RECUEIL DES TEXTES LÉGISLATIFS ET RÉGLEMENTAIRES RECUEIL DES TEXTES LÉGISLATIFS ET RÉGLEMENTAIRES Textes publiés à fin juillet 2008 النصوص التي تم نشرها ا لى غاية جويلية 2008 RECUEIL DES TEXTES LÉGISLATIFS

Plus en détail

Le contentieux comparé de la régulation de l énergie en France et au Canada

Le contentieux comparé de la régulation de l énergie en France et au Canada Le contentieux comparé de la régulation de l énergie en France et au Canada Au Canada, la libéralisation de l énergie et le développement du contentieux qu elle implique devant les régulateurs ne sont

Plus en détail

Cadre réglementaire régissant la production de l électricité à partir des énergies renouvelables et/ou des systèmes de cogénération en Algérie

Cadre réglementaire régissant la production de l électricité à partir des énergies renouvelables et/ou des systèmes de cogénération en Algérie Commission de Régulation de l Electricité et du Gaz لجنة ضبط الكھرباء و الغاز Journée d information organisée par RENAC Berlin le 28 mai 2014 AHK (26 février 2013, Berlin Allemagne) Cadre réglementaire

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi

TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi TABLEAU COMPARATIF s en vigueur Proposition de loi n 369 (2006-2007) tendant à autoriser les consommateurs particuliers à retourner au tarif réglementé d électricité Proposition de loi n 427 (2006-2007)

Plus en détail

Cadre légal régissant les hydrocarbures en Algérie

Cadre légal régissant les hydrocarbures en Algérie Cadre légal régissant les hydrocarbures en Algérie Journée de communication portant sur le cadre légal et contractuel régissant les hydrocarbures en Algérie. Alger, 25 novembre 2015 1 Dispositif règlementaire

Plus en détail

Rapport de Synthèse Volet formation

Rapport de Synthèse Volet formation Rapport de Synthèse Volet formation Projet IMME Intégration des Marchés Maghrébins d Électricité Sibi Bonfils Objet et plan du Rapport Objet du rapport Faire une synthèse prospective des activités de formation

Plus en détail

LA NOUVELLE LOI SUR LA PRODUCTION

LA NOUVELLE LOI SUR LA PRODUCTION Troisième Journée Tuniso-Allemande de l Energie Transition énergétique : Premiers Résultats et Futurs Engagements Tunis, 26 novembre 2013 LA NOUVELLE LOI SUR LA PRODUCTION DE L ÉLECTRICITÉ À PARTIR DES

Plus en détail

Décret n 2011-399 du 16 novembre 2011 portant organisation du Ministère du Commerce. Le Président de la République,

Décret n 2011-399 du 16 novembre 2011 portant organisation du Ministère du Commerce. Le Président de la République, Décret n 2011-399 du 16 novembre 2011 portant organisation du Ministère du Commerce Le Président de la République, Sur Vu Vu Vu Vu rapport du Ministre du Commerce la Constitution; le décret n 2010-01 du

Plus en détail

Qualité dans un laboratoire

Qualité dans un laboratoire Qualité dans un laboratoire Journée sur «Qualité et Sécurité dans l acte de bâtir» Agadir, le 29/02/2012 Mme HALIMA JABBAR Responsable de la Division d Accréditation DQSM/MCINT AVANTAGE DE L ACCREDITATION

Plus en détail

Communication du 18 novembre 2013 relative aux charges de service public de l électricité et à la contribution unitaire pour 2014

Communication du 18 novembre 2013 relative aux charges de service public de l électricité et à la contribution unitaire pour 2014 Communication Communication du 18 novembre 2013 relative aux charges de service public de l électricité et à la contribution unitaire pour 2014 - Les charges se service public continuent d augmenter à

Plus en détail

PLAN DE TRANSITION ENERGETIQUE 2015 2030

PLAN DE TRANSITION ENERGETIQUE 2015 2030 PLAN DE TRANSITION ENERGETIQUE 2015 2030 - PRESENTATION - Conseil des ministres 2 novembre 2015 Les enjeux de la transition énergétique 1 L enjeu climatique Réduction des émissions de CO2 Problématique

Plus en détail

Séminaire - Tarification des réseaux haute tension Tunis 4-5 nov. 2008 Cadres Réglementaires

Séminaire - Tarification des réseaux haute tension Tunis 4-5 nov. 2008 Cadres Réglementaires Intégration Progressive des Marchés de l'electricité de l'algérie, du Maroc et de la Tunisie dans le Marché intérieur de l'electricité de l'union Européenne Séminaire - Tarification des réseaux haute tension

Plus en détail

Débat Public Eridan Géostratégie gazière

Débat Public Eridan Géostratégie gazière Débat Public Eridan Géostratégie gazière * * * Florence Dufour Commission de Régulation de l Energie Réunion du 14 octobre 2009 - Tersanne Sommaire Qui est la CRE? Le marché du gaz en France La régulation

Plus en détail

SOCOFE et FLUXYS. ou la stratégie des réseaux

SOCOFE et FLUXYS. ou la stratégie des réseaux SOCOFE et FLUXYS ou la stratégie des réseaux Au centre de l Europe, la Belgique s affirme comme une véritable plaque tournante du gaz naturel. Le pays est dépourvu de cette précieuse ressource naturelle.

Plus en détail

Commission de Régulation de l Electricité et de l Eau (CREE)

Commission de Régulation de l Electricité et de l Eau (CREE) Commission de Régulation de l Electricité et de l Eau (CREE) 1 1. Les missions de la CREE 2. La régulation 3. Cadre légal et réglementaire (principes tarifaires) 4. Plan d Action Stratégique 5. Les outils

Plus en détail

Les points abordés. 1 Du monopole à la concurrence. 2 Le nouveau paysage énergétique. 3 L achat d électricité et de gaz par la collectivité

Les points abordés. 1 Du monopole à la concurrence. 2 Le nouveau paysage énergétique. 3 L achat d électricité et de gaz par la collectivité Bienvenue Les points abordés 1 Du monopole à la concurrence 2 Le nouveau paysage énergétique 3 L achat d électricité et de gaz par la collectivité 2 Du monopole à la concurrence : acte I A l origine, l

Plus en détail

Réseaux de chaleur des partenaires publics et privés

Réseaux de chaleur des partenaires publics et privés Réseaux de chaleur des partenaires publics et privés 21/10/2014 Métier de l essentiel Métier de l invisible Objectifs Le cheminement de l idée à la réalisation. Points d attention et choix déterminants.

Plus en détail

la séparation totale des activités des postes et télécommunications;

la séparation totale des activités des postes et télécommunications; LE CADRE GENERAL D ASSISTANCE PAR CONSULTANTS POUR L ELABORATION ET LA MISE EN OEUVRE D UN CADRE LEGAL APPROPRIE POUR LE SECTEUR DES TELECOMMUNICATIONS CONTEXTE GENERAL Le Gouvernement [PAYS] a adopté,

Plus en détail

Réformes institutionnelles et organisation des marchés de l électricité en Europe

Réformes institutionnelles et organisation des marchés de l électricité en Europe Réformes institutionnelles et organisation des marchés de l électricité en Europe «Quelles perspectives pour l investissement de production» Assaad SAAB - EDF RESEAU Buenos-Aires MONDER 23-26 novembre

Plus en détail

CODE DE L'ENERGIE. (Extrait) PARTIE LEGISLATIVE LIVRE III : LES DISPOSITIONS RELATIVES A L'ELECTRICITE TITRE III : LA COMMERCIALISATION

CODE DE L'ENERGIE. (Extrait) PARTIE LEGISLATIVE LIVRE III : LES DISPOSITIONS RELATIVES A L'ELECTRICITE TITRE III : LA COMMERCIALISATION CODE DE L'ENERGIE (Extrait) PARTIE LEGISLATIVE LIVRE III : LES DISPOSITIONS RELATIVES A L'ELECTRICITE TITRE III : LA COMMERCIALISATION Chapitre VI : L'accès régulé à l'électricité nucléaire historique

Plus en détail

PARTENARIAT PUBLIC PRIVE EXPERIENCE DU MAROC

PARTENARIAT PUBLIC PRIVE EXPERIENCE DU MAROC PARTENARIAT PUBLIC PRIVE EXPERIENCE DU MAROC Bachir RACHDI Confédération Générale des Entreprises au Maroc Structures de l Instance Centrale de Prévention de la Corruption Président Secrétaire général

Plus en détail

La Concurrence dans le secteur de l Énergie en Tunisie

La Concurrence dans le secteur de l Énergie en Tunisie Réunion du Group d'experts Intergouvernemental du Droit et de la Politique de la concurrence Genève, 17-19 juillet 2007 La Concurrence dans le secteur de l Énergie en Tunisie Par Tunisie The views expressed

Plus en détail

LA LIBERALISATION DU SOUS-SECTEUR DE L ELECTRICITE AU KENYA

LA LIBERALISATION DU SOUS-SECTEUR DE L ELECTRICITE AU KENYA LA LIBERALISATION DU SOUS-SECTEUR DE L ELECTRICITE AU KENYA LOI DE 2006 SUR L ENERGIE POUR LE RENFORCEMENT DE L ACCES A L ELECTRICITE Par KipKirui Korir R.,Ingénieur Licencié ès Science (Specialisé en

Plus en détail

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS,

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, ( Le système ÉLECTRIQUE français Le nouveau groupe de production qui serait implanté à Flamanville s inscrit dans l ensemble du système électrique français dont

Plus en détail

Contexte. Quelle démarche pour vous raccorder à notre réseau de transport de gaz naturel?

Contexte. Quelle démarche pour vous raccorder à notre réseau de transport de gaz naturel? Quelle démarche pour vous raccorder à notre réseau de transport de gaz naturel? 1.0 1 er mars 2010 1 er mars 2010 Création Page 2 sur 8 Sommaire 1 VOTRE PROJET... 3 2 NOTRE RESEAU... 3 3 CONTACTS... 4

Plus en détail

Le gaz naturel fourni par Eni est identique à celui que vous recevez actuellement.

Le gaz naturel fourni par Eni est identique à celui que vous recevez actuellement. FAQ - Thématiques La société Votre projet Le marché de l'énergie La société Qui est Eni? Eni, créée en 1953, exerce ses activités dans 85 pays. Entreprise intégrée de premier plan, elle est présente dans

Plus en détail

Stratégies d implantation des terminaux méthaniers : vers une nouvelle relation au(x) territoire(s)» Yann Alix, Ph.D

Stratégies d implantation des terminaux méthaniers : vers une nouvelle relation au(x) territoire(s)» Yann Alix, Ph.D Stratégies d implantation des terminaux méthaniers : vers une nouvelle relation au(x) territoire(s)» Yann Alix, Ph.D y.alix@ecole-management-normandie.fr Plan - Introduction et problématique - L industrie

Plus en détail

SITUATION DU MARCHE DU GAZ

SITUATION DU MARCHE DU GAZ - L art. 8 de la loi du 8 avril 1946 exclut la production de gaz naturel de cette nationalisation. Production exercice de cette activité dans le cadre d un régime de concessions minières pour les gisements

Plus en détail

Dynamique concurrentielle du marché du gaz naturel en Amérique du Nord : l articulation du Mexique

Dynamique concurrentielle du marché du gaz naturel en Amérique du Nord : l articulation du Mexique val Visages d Amérique Latine nº5 - Septembre 2007 Dynamique concurrentielle du marché du gaz naturel en Amérique du Nord : l articulation du Mexique Alberto Elizalde Baltierra 1 L idée de la création

Plus en détail

Introduction au fonctionnement. Atelier des 11-12-13-14 avril ALGER

Introduction au fonctionnement. Atelier des 11-12-13-14 avril ALGER Introduction au fonctionnement des marchés de l électricité Atelier des 11-12-13-14 avril ALGER Le marché ou des marchés? Un marché c est un ensemble constitué de clients consommant un bien, un service,

Plus en détail

Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux

Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux Tunis, le 13/06/2015 Abdessalem EL KHAZEN Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie ʺANMEʺ Le Contexte Energétique Tunisien

Plus en détail

Adoption du décret du 11 avril 2014 modifiant le décret électricité Quelles nouveautés?

Adoption du décret du 11 avril 2014 modifiant le décret électricité Quelles nouveautés? Adoption du décret du 11 avril 2014 modifiant le décret électricité Quelles nouveautés? Dossier de longue haleine, le Parlement wallon a adopté, le 11 avril 2014 (M.B. 17.6.2014), un décret modifiant,

Plus en détail

Plateforme de R&D Solaire et Stockage de l Energie Vignola - Ajaccio

Plateforme de R&D Solaire et Stockage de l Energie Vignola - Ajaccio 1 HELION 1 Plateforme de R&D Solaire et Stockage de l Energie Vignola - Ajaccio Université de Corse Laboratoire SPE UMR CNRS Localisation 2 HELION 2 France Corse - Ajaccio Energie Distribuée et systèmes

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES RELATIVES A LA GESTION DU DOMAINE «.ma»

LIGNES DIRECTRICES RELATIVES A LA GESTION DU DOMAINE «.ma» LIGNES DIRECTRICES RELATIVES A LA GESTION DU DOMAINE «.ma» Janvier 2007 1 Contexte Les premières assises nationales de l Internet, tenues le 8 novembre 2005 ont recommandé vivement la révision, en vue

Plus en détail

LA FIN DES TARIFS REGLEMENTES DE VENTE DU GAZ ET DE L ELECTRICITE

LA FIN DES TARIFS REGLEMENTES DE VENTE DU GAZ ET DE L ELECTRICITE LA FIN DES TARIFS REGLEMENTES DE VENTE DU GAZ ET DE L ELECTRICITE Journée Entreprises Côtes d Armor 7 octobre 2014 Michel Pédron OUVERTURE DES MARCHES DE L ENERGIE Contexte 4 directives européennes (1996

Plus en détail

de la Vision et de la Stratégie pour la réforme budgétaire par le Professeur Daniel MUKOKO SAMBA Vice-Premier Ministre et Ministre du budget

de la Vision et de la Stratégie pour la réforme budgétaire par le Professeur Daniel MUKOKO SAMBA Vice-Premier Ministre et Ministre du budget de la Vision et de la Stratégie pour la réforme budgétaire par le Vice-Premier Ministre et Ministre du budget de la Vision de la Stratégie du Processus pour la réforme du Dispositif pour la mise en œuvre

Plus en détail

Quels sont les premiers retours d expériences sur l accès aux réseaux depuis juillet 2004?

Quels sont les premiers retours d expériences sur l accès aux réseaux depuis juillet 2004? 6 ème Assises de l énergie - atelier 6 Quels sont les premiers retours d expériences sur l accès aux réseaux depuis juillet 2004? L expérience du distributeur dans le nouveau contexte OLIVIER COURSIMAULT

Plus en détail

L expérience du SIGEIF en Île-de-France

L expérience du SIGEIF en Île-de-France Matinales de l ATEPS : fin des tarifs réglementés L expérience du SIGEIF en Île-de-France Jean-Serge Salva 7 mars 2014 1 Du monopole à la concurrence «L électricité constitue une marchandise» Cour de Justice

Plus en détail

ETUDE SUR L HARMONISATION DU CADRE INSTITUTIONNEL ET REGLEMENTAIRE DU FINANCEMENT PRIVE DES INFRASTRUCTURES DANS LES PAYS DE L UEMOA

ETUDE SUR L HARMONISATION DU CADRE INSTITUTIONNEL ET REGLEMENTAIRE DU FINANCEMENT PRIVE DES INFRASTRUCTURES DANS LES PAYS DE L UEMOA ETUDE SUR L HARMONISATION DU CADRE INSTITUTIONNEL ET REGLEMENTAIRE DU FINANCEMENT PRIVE DES INFRASTRUCTURES DANS LES PAYS DE L UEMOA 24/01/2014 Résumé exécutif A. RESUME EXECUTIF A.1. RAPPEL DU CONTEXTE

Plus en détail

MINISTERE DE L ENERGIE ET DU PETROLE

MINISTERE DE L ENERGIE ET DU PETROLE MINISTERE DE L ENERGIE ET DU PETROLE Pétrole et l organisation de l administration Centrale de son département. ARTICLE PREMIER : Le Ministre de l Energie et du Pétrole a pour mission générale d élaborer,

Plus en détail

Contexte actuel, faisabilité et possibilités ouvertes, étapes clefs

Contexte actuel, faisabilité et possibilités ouvertes, étapes clefs Contexte actuel, faisabilité et possibilités ouvertes, étapes clefs 18, rue de la Pépinière 75008 PARIS Tél. : 01 44 70 78 10 Fax : 01 44 70 19 34 e-mail : contact@aeconseil.fr Edmond COUSIN Julien MARX

Plus en détail

Allocution à l occasion du 3ème Séminaire MEDREG-IMME

Allocution à l occasion du 3ème Séminaire MEDREG-IMME Direction de l Electricité et des Energies Renouvelables Allocution à l occasion du 3ème Séminaire MEDREG-IMME Séminaire sur l ouverture des marchés de l électricité dans les trois pays : Algérie, Maroc

Plus en détail

Conference EPG 2005. 16 Mai, 2005. Building a New Electric World

Conference EPG 2005. 16 Mai, 2005. Building a New Electric World Conference EPG 2005 16 Mai, 2005 Building a New Electric World Avertissement Cette présentation contient des informations à caractère prévisionnel. Ces informations qui expriment des objectifs établis

Plus en détail

ANNEXE I Référentiels du diplôme

ANNEXE I Référentiels du diplôme ANNEXE I Référentiels du diplôme Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Savoirs associés Unités constitutives du référentiel de certification Management des unités commerciales

Plus en détail

GUIDE POUR L ACHAT DE FOURNITURE DE L électricité

GUIDE POUR L ACHAT DE FOURNITURE DE L électricité 2015 GUIDE POUR L ACHAT DE FOURNITURE DE L électricité Directeur de la publication : Jack SAUTEL, Président Responsable d édition : Bernard BASTIDE, Vice-Président Délégué à la communication Coordination

Plus en détail

Pierre A. Letartre, MBA, PhD. Professeur titulaire Faculté des sciences de l administration Université Laval, Québec, Canada. Pierre Letartre 2000 1

Pierre A. Letartre, MBA, PhD. Professeur titulaire Faculté des sciences de l administration Université Laval, Québec, Canada. Pierre Letartre 2000 1 Enjeux stratégiques de l impartition de services immobiliers Conférence 3e colloque annuel de l Association des gestionnaires de parcs immobiliers en milieu institutionnel Montréal, 27 et 28 septembre

Plus en détail

Nécessité d une réglementation pour la région des Etats Arabes

Nécessité d une réglementation pour la région des Etats Arabes Nécessité d une réglementation pour la région des Etats Arabes Bill Wigglesworth Directeur général adjoint, Offtel, R-U 1984-94 (Directeur général par intérim 1992-93) Processus de réforme des télécoms

Plus en détail

Un changement de paradigme dans la fourniture d énergie : Pourquoi?

Un changement de paradigme dans la fourniture d énergie : Pourquoi? Un changement de paradigme dans la fourniture d énergie : Pourquoi? La Commission européenne jette les bases du déploiement des futurs réseaux intelligents Conformément aux directives européennes 1 2009/72/CE

Plus en détail

GrDF Un distributeur de gaz au cœur de la transition énergétique

GrDF Un distributeur de gaz au cœur de la transition énergétique GrDF Un distributeur de gaz au cœur de la transition énergétique Ordre du Jour Chiffres clés 2013 GrDF Rappel - Les missions du distributeur GrDF Le modèle GrDF Relation concédant/concessionnaire Autorité

Plus en détail

Quel marché de capacité pour maîtriser la pointe électrique?

Quel marché de capacité pour maîtriser la pointe électrique? Zoom On Electricité Quel marché de capacité pour maîtriser la pointe électrique? Zoom On Electricité Le 8 février 2012, la consommation électrique de pointe de la France a atteint un niveau record de 102

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS. 17 février 2015 TEXTE SUR LEQUEL LE GOUVERNEMENT ENGAGE SA RESPONSABILITÉ

ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS. 17 février 2015 TEXTE SUR LEQUEL LE GOUVERNEMENT ENGAGE SA RESPONSABILITÉ Le présent document est établi à titre provisoire. Seule la «Petite loi», publiée ultérieurement, a valeur de texte authentique. ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS 17 février 2015

Plus en détail

Le futur compteur communicant gaz. Tout savoir sur...

Le futur compteur communicant gaz. Tout savoir sur... Le futur compteur communicant gaz Tout savoir sur... Votre distributeur de gaz naturel GrDF, Gaz Réseau Distribution France, est la filiale du groupe GDF SUEZ chargée de la gestion du réseau de distribution

Plus en détail

Processus général d agrément des matériels et équipements électricité et gaz

Processus général d agrément des matériels et équipements électricité et gaz Tél. : 021 38 61 73 à 79 et 83 Fax : 021 38 62 11 et 12 Route de Ouled Fayet N 36 «colline des grands vents» El Achour Alger Processus général d agrément des matériels et équipements électricité et gaz

Plus en détail

La stratégie des énergies renouvelables pour l autoconsommation dans le secteur de l industrie

La stratégie des énergies renouvelables pour l autoconsommation dans le secteur de l industrie ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L ENERGIE, DES MINES, DE L EAU ET DE L ENVIRONNEMENT La stratégie des énergies renouvelables pour l autoconsommation dans le secteur de l industrie Les Energies Renouvelables

Plus en détail

DOMICILIATION ET PERENNISATION DES ACTIONS DE FORMATION

DOMICILIATION ET PERENNISATION DES ACTIONS DE FORMATION DOMICILIATION ET PERENNISATION DES ACTIONS DE FORMATION Tunisie, 26 mars 2010 1 SOMMAIRE Introduction. Interconnexion électrique. Énergies Renouvelables: levier important de l ouverture des marchés de

Plus en détail

LISTING DES AUTORITES DE REGULATION EN ALGERIE

LISTING DES AUTORITES DE REGULATION EN ALGERIE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère du Commerce Direction Générale de la Régulation et de l Organisation des Activités Direction de la Concurrence LISTING DES AUTORITES DE REGULATION

Plus en détail

Togo. Loi portant organisation des services publics de l eau potable

Togo. Loi portant organisation des services publics de l eau potable Loi portant organisation des services publics de l eau potable Loi n 2010-006 du 18 juin 2010 modifiée [NB - Loi n 2010-006 du 18 juin 2010 portant organisation des services publics de l eau potable et

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Ministère de l Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement Ministère de l Économie, des Finances et de l Industrie Ministère de l Agriculture, de l Alimentation, de la Pêche, de la

Plus en détail

PLAN NATIONAL DE DEVELOPPEMENT DU GAZ NATUREL LIQUÉFIÉ (GNL)

PLAN NATIONAL DE DEVELOPPEMENT DU GAZ NATUREL LIQUÉFIÉ (GNL) ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L ENERGIE, DES MINES DE L EAU ET DE L ENVIRONNEMENT LNG Terminal Gas to Power :CCGT PLAN NATIONAL DE DEVELOPPEMENT DU GAZ NATUREL LIQUÉFIÉ (GNL) Feuille de route POINT DE

Plus en détail

DOSSIER L AVENIR DU SECTEUR DE L ÉLECTRICITÉ. Avril 2007. Revue de l OFCE 101

DOSSIER L AVENIR DU SECTEUR DE L ÉLECTRICITÉ. Avril 2007. Revue de l OFCE 101 DOSSIER L AVENIR DU SECTEUR DE L ÉLECTRICITÉ Avril 2007 L AVENIR DU SECTEUR DE L ÉLECTRICITÉ Introduction La libéralisation en cours dans le secteur de l énergie en Europe soulève deux questions qui sont

Plus en détail

Signature des conventions d études pour les déviations des réseaux électriques dans le cadre du tramway du Grand Avignon 30 janvier 2013

Signature des conventions d études pour les déviations des réseaux électriques dans le cadre du tramway du Grand Avignon 30 janvier 2013 30 JANVIER 2013 Signature des conventions d études pour les déviations des réseaux électriques dans le cadre du tramway du Grand Avignon 1 UNE NOUVELLE ETAPE CONCRETE POUR LE TRAM La réalisation du Tramway

Plus en détail

EuropeAid/131318/D/ACT/DZ. Fiche de projet de jumelage institutionnel classique «CREG»

EuropeAid/131318/D/ACT/DZ. Fiche de projet de jumelage institutionnel classique «CREG» République Algérienne Démocratique et Populaire Programme d Appui à la mise en œuvre de l Accord d Association (P3A) EuropeAid/131318/D/ACT/DZ Fiche de projet de jumelage institutionnel classique «CREG»

Plus en détail

CONCEDANT / CONCESSIONNAIRE. Réunion d information communes de la Nièvre

CONCEDANT / CONCESSIONNAIRE. Réunion d information communes de la Nièvre LA RELATION CONCEDANT / CONCESSIONNAIRE Réunion d information communes de la Nièvre Mars 2012 1 PRESENTATION ERDF LE SCHEMA DU RESEAU ELECTRIQUE DE LA PRODUCTION AU CLIENT Biens des producteurs d électricité

Plus en détail

Documents et procédures

Documents et procédures Documents et procédures Depuis 1983, les saisines sont publiées au Journal Officiel à la suite des décisions du Conseil constitutionnel. Il en va de même, depuis 1995, des observations en réponse présentées

Plus en détail

Les travaux de dégroupage des Activités de Sénélec

Les travaux de dégroupage des Activités de Sénélec Les travaux de dégroupage des Activités de Sénélec Xavier GALLET Executive Manager WAPIC Dakar, le 8 décembre 2010 1 Sommaire - Présentation de RTE - Le contexte et les objectifs du dégroupage des activités

Plus en détail

Formation des prix de l électricité : Une libéralisation aux effets pervers UNIDEN 23 Mars 2004

Formation des prix de l électricité : Une libéralisation aux effets pervers UNIDEN 23 Mars 2004 Formation des prix de l électricité : Une libéralisation aux effets pervers UNIDEN 23 Mars 2004 UNIDEN - 23 mars 2004 1 Travaux de la commission marché en 2003 Marché de l électricité : mise à jour des

Plus en détail

UE 11 Contrôle de gestion Le programme

UE 11 Contrôle de gestion Le programme UE 11 Contrôle de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1. Positionnement du

Plus en détail

Nos énergies. a votre service

Nos énergies. a votre service Nos énergies a votre service Notre histoire en 5 dates clés 2004 2011 2014 2015 2016 Ouverture du marché du gaz et de l électricité Entreprises, professionnels et collectivités locales sont concernés Création

Plus en détail

La distribution publique d électricité

La distribution publique d électricité La distribution publique d électricité ERDF, une expertise nationale Pilotage du réseau à partir de 30 «tours de contrôle» Garantie des missions de service public de la distribution d électricité public

Plus en détail

Cahier des charges relatif aux droits et obligations du producteur d électricité

Cahier des charges relatif aux droits et obligations du producteur d électricité Cahier des charges relatif aux droits et obligations du producteur d électricité Article 1 er. En application du décret exécutif n 06-429 du 5 Dhou El Kaada 1427 correspondant au 26 novembre 2006, le présent

Plus en détail

Quelle gestion des ressources rares pour favoriser l arrivée de nouveaux entrants: cas du Burkina Faso

Quelle gestion des ressources rares pour favoriser l arrivée de nouveaux entrants: cas du Burkina Faso Quelle gestion des ressources rares pour favoriser l arrivée de nouveaux entrants: cas du Burkina Faso PLAN DE L EXPOSE Introduction Statut du secteur des télécommunication au Burkina Faso Le cadre juridique

Plus en détail

POLITIQUE DE PROMOTION DES INVESTISSEMENTS EN ALGERIE.

POLITIQUE DE PROMOTION DES INVESTISSEMENTS EN ALGERIE. République Algérienne Démocratique D et Populaire Ministère de l Industrie l et de la Promotion des Investissements 89 ème Edition du Comptoir Suisse de Lausanne, Forum Economique. -------------------------

Plus en détail

Journal Officiel - Numéro Spécial - 12 juillet 2008

Journal Officiel - Numéro Spécial - 12 juillet 2008 59 LOI N 08/008 DU 07 JUILLET 2008 PORTANT DISPOSITIONS GENERALES RELATIVES AU DESENGAGEMENT DE L ETAT DES ENTREPRISES DU PORTEFEUILLE EXPOSE DES MOTIFS Le programme de désengagement s inscrit dans le

Plus en détail

CSM. Cabinet Salima MALL. Avocat - Conseil NOTRE SAVOIR FAIRE AU SERVICE DE NOS CLIENTS UN CABINET AUX COMPÉTENCES ELARGIES

CSM. Cabinet Salima MALL. Avocat - Conseil NOTRE SAVOIR FAIRE AU SERVICE DE NOS CLIENTS UN CABINET AUX COMPÉTENCES ELARGIES Cabinet Salima MALL Avocat - Conseil NOTRE SAVOIR FAIRE AU SERVICE DE NOS CLIENTS UN CABINET AUX COMPÉTENCES ELARGIES Maître Salima MALL est inscrite au Barreau de Saint- Denis depuis le 29 juin 2005.

Plus en détail

CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014

CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014 CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014 La politique énergétique et climatique européenne se trouve à la croisée des chemins. Les

Plus en détail

LE DISPOSITIF INSTITUTIONNEL DE MISE EN ŒUVRE DE L ECOWAP/PDDAA

LE DISPOSITIF INSTITUTIONNEL DE MISE EN ŒUVRE DE L ECOWAP/PDDAA LE DISPOSITIF INSTITUTIONNEL DE MISE EN ŒUVRE DE L ECOWAP/PDDAA Niamey les 27, 28 et 29 Avril 2011 Plan de la présentation 1. Le contexte 2. Le dispositif institutionnel global 3. L Agence régionale pour

Plus en détail

Royaume du Maroc. Convention cadre de Partenariat. Entre. Wilaya de Fès - Boulmane. Conseil Régional du Tourisme de Fès Boulmane

Royaume du Maroc. Convention cadre de Partenariat. Entre. Wilaya de Fès - Boulmane. Conseil Régional du Tourisme de Fès Boulmane Royaume du Maroc Convention cadre de Partenariat Entre Wilaya de Fès - Boulmane Conseil Régional du Tourisme de Fès Boulmane Et Agence de Développement Social Avril 2007 Pour l appui et l accompagnement

Plus en détail

Convention AFG : Bilan du marché français du gaz

Convention AFG : Bilan du marché français du gaz Convention AFG : Bilan du marché français du gaz Dominique JAMME CRE Directeur des réseaux Paris, 18 mars 2015 Bilan et perspectives du marché français en 2015 Bilan La concurrence sur le marché de détail

Plus en détail

LA REFORME DU SECTEUR DE L ELECTRICITE AU SENEGAL

LA REFORME DU SECTEUR DE L ELECTRICITE AU SENEGAL LA REFORME DU SECTEUR DE L ELECTRICITE AU SENEGAL Mme Maïmouna SECK NDOYE Expert Economiste Commission de Régulation du Secteur de l Electricité 1 Plan de la présentation Aperçu sur le Sénégal Situation

Plus en détail

CREG AVIS A 2000/012-D COMMISSION DE REGULATION DE L ELECTRICITE ET DU GAZ

CREG AVIS A 2000/012-D COMMISSION DE REGULATION DE L ELECTRICITE ET DU GAZ CREG Commission de Régulation de l Electricité et du Gaz Rue de l Industrie 26-38 1040 Bruxelles Tél. 02/289.76.11 Fax 02/289.76.09 COMMISSION DE REGULATION DE L ELECTRICITE ET DU GAZ AVIS A 2000/012-D

Plus en détail

IIème congrès du Réseau MONDER, 24-26 Novembre 2003. François MIRABEL * Jean-Christophe POUDOU * et Michel ROLAND

IIème congrès du Réseau MONDER, 24-26 Novembre 2003. François MIRABEL * Jean-Christophe POUDOU * et Michel ROLAND IIème congrès du Réseau MONDER, 24-26 Novembre 2003 François MIRABEL * Jean-Christophe POUDOU * et Michel ROLAND *CREDEN-LASER, Université Montpellier 1 GREEN, Université Laval, Québec Introduction Partout

Plus en détail

Le processus de privatisation en Algérie : Stratégie, Bilan et Perspectives

Le processus de privatisation en Algérie : Stratégie, Bilan et Perspectives Ministère de l Industrie et de la Promotion des Investissements Direction Générale de la Gestion du Secteur Public Marchand Division de la Privatisation Le processus de privatisation en Algérie : Stratégie,

Plus en détail

Pourquoi une fonction contrôle de gestion?

Pourquoi une fonction contrôle de gestion? Introduction Pourquoi une fonction contrôle de gestion? On constate une mutation profonde au cours des 30 dernières années dans l environnement et la pratique des entreprises, autour de deux points centraux

Plus en détail

La distribution publique de l électricité

La distribution publique de l électricité La distribution publique de l électricité RÈGLES PÔLE ÉLÉCTRICITÉ - GAZ ENJEUX UNE CONCESSION LES COMMUNES L organisation des services publics 1984 Les communes sont compétentes pour organiser les services

Plus en détail

Problématiques réglementaires et régulatoires relatives au stockage de l énergie

Problématiques réglementaires et régulatoires relatives au stockage de l énergie Problématiques réglementaires et régulatoires relatives au stockage de l énergie Grégory JARRY Chargé de mission Smart grids Commission de régulation de l énergie Journée technologique "Stockage de l énergie

Plus en détail

Fournisseur d'électricité et de gaz. Fournisseur d'électricité et de gaz

Fournisseur d'électricité et de gaz. Fournisseur d'électricité et de gaz Fournisseur d'électricité et de gaz Fournisseur d'électricité et de gaz Le marché de l énergie : mode d emploi Le marché de l énergie Un marché concurrentiel avec les garanties du Service Public L énergie

Plus en détail

Manuel Management Intégré

Manuel Management Intégré Manuel Management Intégré PREAMBULE Version 11 du 11 avril 2013 Ce manuel de management intégré présente les dispositions retenues par Enertherm pour satisfaire les exigences des normes : ISO 9001-2008

Plus en détail

SEMINAIRE DE CLOTURE DU PROGRAMME DE JUMELAGE RELATIF A LA CONCURRENCE

SEMINAIRE DE CLOTURE DU PROGRAMME DE JUMELAGE RELATIF A LA CONCURRENCE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DU COMMERCE DIRECTION GENERALE DE LA REGULATION ET DE L ORGANISATION DES ACTIVITES DIRECTION DE LA CONCURRENCE JUMELAGE RELATIF A LA CONCURRENCE

Plus en détail

Chapitre 21 Les objectifs de la distribution et le rôle du réseau I. Les finalités de la distribution

Chapitre 21 Les objectifs de la distribution et le rôle du réseau I. Les finalités de la distribution I. Les finalités de la distribution 1. La maîtrise des flux La mise à disposition des produits au consommateur final est réalisée par un enchaînement d opérations qui se matérialisent par des flux. Schématiquement,

Plus en détail

Le résumé : Réservée à la vente des produits de luxe ou de haute technicité, la distribution sélective est le contrat par lequel le fabricant s engage à approvisionner dans un secteur donné, un ou plusieurs

Plus en détail

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires.

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 22 mai 2014 portant décision sur la tarification des prestations annexes réalisées par les gestionnaires de réseaux de distribution

Plus en détail

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes N 3 bis du 23 mars 2007 C2007-02 / Lettre du ministre de l économie, des finances et de l industrie du 5 février

Plus en détail

Gouvernance financière au Maroc Etat des lieux et perspectives

Gouvernance financière au Maroc Etat des lieux et perspectives Royaume du Maroc Le Chef du Gouvernement Gouvernance financière au Maroc Etat des lieux et perspectives Institut Supérieur de l Administration Programme «Agora de la gouvernance» 22 Mars 2012 M. Abdesselam

Plus en détail

TECHNIQUES COMMERCIALES DU COMMERCE INTERNATIONAL

TECHNIQUES COMMERCIALES DU COMMERCE INTERNATIONAL MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION TECHNIQUES

Plus en détail

Le régime de l électricité en France Présentation du rapport de la commission présidée par Paul Champsaur daté d avril 2009

Le régime de l électricité en France Présentation du rapport de la commission présidée par Paul Champsaur daté d avril 2009 Le régime de l électricité en France Présentation du rapport de la commission présidée par Paul Champsaur daté d avril 2009 Le gouvernement a créé une commission présidée par Paul Champsaur pour faire

Plus en détail

DOMAINES D EXPERTISE

DOMAINES D EXPERTISE DOMAINES D EXPERTISE Banque & Finance Président du Directoire de Wafa Immobilier : - Domaines de compétence : financement des crédits immobiliers acquéreurs, financement de la promotion immobilière, expertises

Plus en détail

Groupe Régaz-Bordeaux. La Méthanisation avec Injection dans le réseau public de gaz naturel

Groupe Régaz-Bordeaux. La Méthanisation avec Injection dans le réseau public de gaz naturel Groupe Régaz-Bordeaux La Méthanisation avec Injection dans le réseau public de gaz naturel Régaz-Bordeaux: un groupe énergétique local, acteur de la transition énergétique 46 communes desservies Notre

Plus en détail

Pas d installations ou d équipement particuliers.

Pas d installations ou d équipement particuliers. COURS FIN1010 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : INFORMATION FINANCIÈRE PERSONNELLE Débutant Aucun L élève explore les concepts qui touchent aux finances des particuliers, y compris le code

Plus en détail

Loi n 2013/011 du 16 décembre 2013 Régissant les zones économiques au Cameroun

Loi n 2013/011 du 16 décembre 2013 Régissant les zones économiques au Cameroun Loi n 2013/011 du 16 décembre 2013 Régissant les zones économiques au Cameroun Le parlement a délibéré et adopté, le président de la République promulgue la loi dont la teneur suit : Chapitre I DISPOSITIONS

Plus en détail