E R G O N O M I E D A N S

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "E R G O N O M I E D A N S"

Transcription

1 E R G O N O M I E D A N S L A C U I S I N E H O R E C A CONSEILS PRATIQUES POUR MIEUX TRAVAILLER BrochureFR.indd :29:56

2 CONTENU 1. Points importants Organisation de la cuisine Éléments architecturaux Lieux de travail ergonomiques Facteurs d ambiance 2. Organisation 3. Produits alimentaires Réception des marchandises Contrôle des marchandises Stockage des marchandises Préparation des marchandises Stockage des marchandises préparées Préparation des plats Service des repas 4. Déchets et emballages consignés Récupération des emballages consignés Tri des déchets 5. Éléments architecturaux Revêtement de sol Entretien facile 6. Lieux de stockage Principes En pratique 7. Position et postes de travail Principes En pratique 8. Équipement de la cuisine 9. Vaisselle 10. Facteurs d ambiance Température et humidité Éclairage Bruit 11. Conclusion et listes de contrôle BrochureFR.indd :29:56

3 PRÉAMBULE Ergonomie dans la cuisine HORECA Cette brochure vous propose des conseils qui peuvent contribuer à l'amélioration de l ergonomie de votre cuisine. Une cuisine ergonomique est adaptée aux personnes qui y travaillent. Ainsi, le travail est plus efficace. On évite les opérations superflues. La cuisine est aménagée en fonction des tâches qui y sont effectuées. En même temps, on évite que les collaborateurs ne soient victimes de lésions de surcharge. Le travail en cuisine est généralement considéré comme un travail physique lourd. D une part, on déplace de nombreuses charges et d autre part, on adopte parfois de mauvaises postures. Cela peut entraîner de graves problèmes de dos. Travailler à une hauteur inadaptée peut également entraîner des problèmes de douleurs aux cervicales et aux épaules, irradiant ou pas jusqu aux bras et aux mains. Raison de plus pour aménager sa cuisine en respectant les conseils ergonomiques que nous vous donnons dans cette brochure. Pour calculer vous-même votre score en matière d ergonomie, vous pouvez compléter la liste de contrôle ci-après. Pour d autres conseils ergonomiques, adressez-vous au département Ergonomie de Provikmo BrochureFR.indd :29:59

4 Partie BrochureFR.indd :29:59

5 1. Points importants 1.1 Organisation de la cuisine En cuisine il y a différents circuits qui s entremêlent. Le circuit central va de l arrivée des produits aux repas préparés. Il y a d autres circuits comme les outils, la vaisselle et les déchets. Le personnel suit également un trajet propre. Une bonne organisation de la cuisine veille à ce que ces circuits soient ordonnés, et qu il n y ait aucun flux croisé ou contraire. 1.2 Éléments architecturaux L aménagement doit tenir compte des circuits précités. Les matériaux doivent également être adaptés à la cuisine (sols antidérapants, murs lavables). 1.3 Lieux de travail ergonomiques Le personnel doit être occupé le plus efficacement possible, et dans des conditions idéales. Les postes de travail doivent être adaptés aux personnes qui y travaillent. Une bonne hauteur et profondeur du plan de travail évitent des lésions corporelles et améliorent la qualité du travail. Les appareils utilisés doivent être faciles à utiliser et à entretenir. On peut ainsi gagner du temps et éviter des contraintes physiques. 1.4 Facteurs d ambiance Il est important de prêter de l attention aux facteurs d ambiance. Une cuisine présente des différences de température, mais une bonne organisation permet d agencer la pièce de manière logique, de façon que ces différences ne soient pas gênantes. Un bon éclairage est un élément essentiel à la cuisine. La limitation du bruit rend le travail plus agréable BrochureFR.indd :30:01

6 Partie BrochureFR.indd :30:01

7 2. Organisation Vaisselle propre Produits alimentaires Réception des marchandises Contrôle Stockage sec Stockage froid Préparation Stockage froid Koude opslag Préparation des plats Service Débarrasser la table Vaisselle sale Vaisselle Principe de la marche en avant Déchets Emballages Déchets de cuisine Déchets de table Collecte des déchets BrochureFR.indd :30:01

8 Partie BrochureFR.indd :30:01

9 3. Produits alimentaires 3.1 Réception des marchandises Les marchandises sont amenées et doivent être déposées, si possible, à hauteur de la table pour éviter les charges dorsales inutiles. 3.2 Contrôle des marchandises Les marchandises entrantes sont contrôlées. Ce contrôle se fait de préférence sur une table suffisamment éclairée. Les emballages sont enlevés. 3.3 Stockage des marchandises Les marchandises sont stockées en fonction de leur nature dans un congélateur, un réfrigérateur ou une remise. On applique le principe suivant: les marchandises les plus lourdes sont placées à hauteur de table. Les charges plus légères peuvent être placées plus haut ou plus bas. On évite de placer les marchandises sur le sol ou au-dessus de la hauteur de la tête. 3.4 Préparation des marchandises Plusieurs tâches préparatoires sont nécessaires. Les postes de travail doivent être adaptés aux travailleurs. Il est important de vérifier la hauteur et la profondeur des postes de travail. 3.5 Stockage des marchandises préparées Les marchandises sont stockées de manière appropriée en fonction de leur nature. Ici aussi, on doit tenir compte du poids des marchandises. 3.6 Préparation des plats Pour la préparation, on utilise des aliments stockés et des aliments préparés. Les postes de travail affectés à cette tâche doivent être adaptés. Les repas préparés sont disposés sur la vaisselle prévue à cet effet. 3.7 Service des repas Les repas sont servis. La distance à parcourir jusqu au client doit être limitée. Un passe-plat peut être très utile ici. S il y a une porte entre la cuisine et la salle, il vaut mieux qu elle soit vitrée pour éviter les heurts BrochureFR.indd :30:10

10 Partie BrochureFR.indd :30:10

11 4. Déchets et emballages consignés 4.1 Récupération des emballages consignés Les emballages consignés et les vidanges doivent être placés à un endroit prévu à cet effet. Cet endroit doit être choisi en évitant des déplacements inutiles avant le retour des consignes au fournisseur. 4.2 Tri des déchets Il est impératif de trier les déchets. Il faut en tenir compte dans l aménagement de la cuisine en prévoyant des points déchets au bon endroit, et en tenant compte des prescriptions d hygiène. Ici aussi il est important d éviter les opérations superflues. Les déchets doivent directement être jetés dans le bon récipient. On peut prévoir des flux séparés pour le verre, le papier et le carton, les déchets verts et les PMC BrochureFR.indd :30:10

12 Partie BrochureFR.indd :30:11

13 5. Éléments architecturaux 5.1 Revêtement de sol Dans la mesure du possible, il faut éviter tout dénivelé. Cela peut être gênant, lorsqu'on utilise du matériel roulant. Le risque de trébucher augmente également quand il y a différents niveaux. Le sol ne peut pas être glissant, même s il est humide. S il y a des grilles dans le sol, celles-ci doivent être bien fixées et ne pas gêner le passage du matériel roulant. 5.2 Entretien facile Il est important de faciliter l'entretien, car cela favorise l ergonomie et l hygiène. Il faut éviter les rebords, les bords et les fentes. Les grandes surfaces facilitent le nettoyage BrochureFR.indd :30:12

14 Partie BrochureFR.indd :30:12

15 6. Lieux de stockage 6.1 Principes Le stockage est en principe temporaire. Il est donc important que l on puisse facilement ranger et enlever les marchandises ou les outils, et ce de préférence à proximité de l endroit où on les utilise. Cela doit pouvoir se faire sans risques pour le dos, le cou et les épaules. D un point de vue ergonomique, on admet qu une charge peut peser au maximum 25 kg lorsqu on peut la manipuler contre le torse à hauteur de table (zone verte). Sinon, le poids doit être inférieur (zone orange). En principe, on ne pose aucune charge sur le sol ou au-dessus de la tête (zone rouge). Il faut aussi tenir compte de la fréquence à laquelle on porte des charges. 6.2 En pratique pas de charge En pratique, il est très important d éviter de placer des charges sur le sol. Il vaut mieux utiliser des tables (roulantes) pour déposer les charges. Il est également intéressant de limiter le nombre de mouvements, par exemple en réduisant le nombre d objets alignés ou empilés ou en utilisant plus de supports. charges légères charges plus lourdes charges légères pas de charge BrochureFR.indd :30:16

16 Partie BrochureFR.indd :30:17

17 7. Position et postes de travail 7.1 Principes Chaque travailleur doit effectuer son travail dans une bonne position sans charge inutile. S il travaille debout, il doit pouvoir adopter une position droite correcte. Le dos est ainsi moins sollicité. La surface de travail ne doit pas être trop haute, sinon les trapèzes sont inutilement sollicités. Enfin, il faut limiter les distances de portée. Plus on est éloigné de ses outils, plus élevée sera la charge du cou et des épaules. Les photos illustrent plusieurs principes. L idéal est de pouvoir régler les postes de travail en hauteur. Dans la pratique, on peut se débrouiller avec des petits tracs. Le travailleur doit disposer d un espace suffisant. Sous les tables de travail, il faut prévoir un espace pour les pieds. Les personnes de grande taille ne doivent pas se cogner à des hottes trop basses. Il faut tenir compte d'une hauteur debout de 2 mètres BrochureFR.indd :30:21

18 7.2 En pratique Évier: pas trop profond, diminution éventuelle de la profondeur par la pose d une grille. Poubelle: pas trop basse, l utilisation d une pédale est simple et hygiénique. Poste fixe pour un travailleur de petite taille: installation d une estrade sous la forme d une plate-forme. Poste fixe pour un travailleur de grande taille: installation d un rehausseur sur le plan de travail. Distances: utilisation de matériel roulant (chariots), également pour les poubelles. Circulation entre la cuisine et la salle: utilisation d une porte battante avec une fenêtre. Communication entre la cuisine et la salle: outils visuels ou auditifs requis pour transmettre ou réceptionner une commande. Outils dangereux: ne pas les placer dans le passage BrochureFR.indd :30:21

19 Postes de travail debout: prévoir un espace de 15 cm pour les pieds. Installation de fours et de cuit-vapeur: de préférence dans la zone verte, éventuellement dans la zone orange. Organisation: ranger le matériel fréquemment utilisé à proximité de l endroit où on l utilise. Circulation: circulation efficace entre les zones de préparation, de cuisson et de vaisselle BrochureFR.indd :30:23

20 Partie BrochureFR.indd :30:23

21 8. Équipement de la cuisine Lors de l achat des outils, il faut être attentif à leur facilité d utilisation. Poids: un matériel solide est nécessaire, mais il ne doit pas être plus lourd que nécessaire. Poignées: les outils doivent pouvoir être tenus en main facilement et doivent être suffisamment isolés en cas de développement de chaleur. Fonctionnalité: les outils doivent être utilisés facilement. Rangement: le rangement du matériel ne doit pas prendre plus de place que ce qui est strictement nécessaire, le matériel empilable est souvent pratique. Nettoyage facile: le matériel doit pouvoir être nettoyé facilement. Il faut éviter les bords et rebords où la saleté ou l'eau peuvent s'installer BrochureFR.indd :30:25

22 Partie BrochureFR.indd :30:26

23 9. Vaisselle À l achat de vaisselle, il faut tenir compte des aspects esthétiques et ergonomiques. Fonctionnalité: la vaisselle doit pouvoir être utilisée et manipulée facilement. Solidité: la vaisselle fragile est vite endommagée quand elle est utilisée fréquemment. Rangement: on peut généralement empiler les assiettes, mais les autres éléments doivent aussi pouvoir être empilés pour gagner de la place dans les armoires. Poids: il faut trouver le juste milieu entre le poids et la solidité, car une vaisselle trop lourde augmente la charge du personnel. Nettoyage facile: la vaisselle doit pouvoir être nettoyée facilement. Il faut éviter les bords où la saleté peut s'installer BrochureFR.indd :30:28

24 Partie BrochureFR.indd :30:30

25 10. Facteurs d ambiance 10.1 Température et humidité L humidité, la chaleur et les vapeurs gênantes doivent être évacuées de manière efficace. En cuisine, la plupart des plaintes concernent l inconfort thermique. De plus, il faut veiller à ce que le système d évacuation de l air de la cuisine ait un niveau d humidité et de bruit acceptable Éclairage Un bon éclairage est essentiel, tant pour la sécurité que pour le confort du travail. Toutes les pièces ainsi que les passages et lieux de stockages doivent être pourvus d un bon éclairage général. Ce sont surtout les postes de travail qui doivent être bien éclairés. Il est important de prévoir des luminaires au-dessus de ces postes de travail Bruit Les principales sources de nuisances sonores sont: la hotte, les mixers, les cutters et le 'département nettoyage (lave-vaisselle, couverts et vaisselle). Voici quelques conseils pour diminuer le bruit: bien choisir le matériel et les appareils prendre contact avec le constructeur: il connaît les possibilités techniques d insonorisation et d isolation de ses produits contrôler régulièrement et remplacer ponctuellement les pièces usées et cliquetantes séparer les personnes qui font beaucoup de bruit de ceux qui en font moins parce que la sensibilité au bruit est différente suivant qu'on en fait plus ou moins BrochureFR.indd :30:32

26 Partie BrochureFR.indd :30:34

27 11. Conclusion et listes de contrôle L aménagement d une cuisine ergonomique est un investissement important. Néanmoins, cet investissement vous amène automatiquement une cuisine plus sûre et plus hygiénique. L efficacité du travail dans une cuisine ergonomique est beaucoup plus importante. Tout est au bon endroit, de sorte que l on perd moins de temps à chercher ou à faire des déplacements inutiles. L ergonomie doit faire partie des préoccupations professionnelles. À chaque achat, les aspects ergonomiques doivent être étudiés. Nous espérons que cette brochure et ces listes de contrôle contribueront à la salubrité de votre cuisine et à la bonne santé de vos collaborateurs. Liste de contrôle circuits Produits alimentaires: circuit vers l avant A F J Vaisselle: circuit vers l avant Déchets: circuit vers l avant Croisement minimal des circuits ci-dessus BrochureFR.indd :30:34

28 Liste de contrôle poste de travail spécifique Réception des marchandises A F J Contrôle des marchandises Préparation Préparation des plats Vaisselle Liste de contrôle communication Bon système de transmission des commandes de la salle A F J Bon système de réception des commandes prêtes en cuisine Liste de contrôle récipient à déchets À proximité du lieu de production des déchets A F J Couvercle avec commande au pied À roulettes Pas trop bas Sac facile à remplacer Nettoyage facile BrochureFR.indd :30:34

29 Liste de contrôle éléments architecturaux Sol antidérapant A F J Pas de dénivelé Espace de travail suffisant Peu de coins et de rebords Plinthes arrondies Parois et plafond facilement lavables Liste de contrôle lieu de stockage Les objets fréquemment utilisés se trouvent entre la hauteur des hanches et des épaules A F J Les récipients lourds se trouvent entre la hauteur des hanches et des épaules Il n y a rien au sol Il n y a rien au-dessus de la hauteur de la tête Liste de contrôle postes de travail Évier: pas trop profond A F J Utilisation de matériel roulant (chariots) Ne pas placer d outils dangereux dans le passage Postes de travail debout: espace prévu pour les pieds Installation de fours et de cuit-vapeur: entre la hauteur des hanches et des épaules Le matériel fréquemment utilisé est rangé à proximité de l endroit où on l utilise BrochureFR.indd :30:34

30 Liste de contrôle position de travail Position droite à la réception des marchandises A F J Position droite au contrôle des marchandises Position droite à la préparation Position droite à la préparation des plats Position droite à la vaisselle Adaptations prévues pour les travailleurs de petite taille Adaptations prévues pour les travailleurs de grande taille Les trajets sont limités Liste de contrôle équipements Bonnes poignées A F J Commande facile Démontage facile Nettoyage facile Les outils sont rangés à proximité du poste de travail concerné BrochureFR.indd :30:34

31 Liste de contrôle vaisselle Pas trop lourde A F J Facilement empilable Pas trop fragile Pas de bords où s infiltre l eau Nettoyage facile Liste de contrôle facteurs d ambiance Évacuation de l air par la hotte A F J Arrivée d air frais Appareils producteurs de chaleur sous la hotte Bonne aération dans la zone de vaisselle Hotte au débit réglable pour éviter l humidité Entretien régulier de la hotte Éclairage suffisant pour chaque poste de travail Éclairage suffisant dans les passages et le lieu de stockage Matériaux et appareils convenables Révision régulière des appareils de cuisine Les zones bruyantes sont séparées des zones plus calmes Hottes ou groupes de refroidissement motorisés hors de la cuisine BrochureFR.indd :30:35

32 Siège social Rue Royale 75/3, 1000 Bruxelles Direction régionale Wallonie Rue du Palais 27, 4800 Verviers Tél Fax Cette brochure a été réalisée par: B. de Milliano, J. Devisscher, M. Hautekiet BrochureFR.indd :30:35

Fournissez des chaussures antidérapantes au personnel de cuisine

Fournissez des chaussures antidérapantes au personnel de cuisine Solution n 1 Fournissez des chaussures antidérapantes au personnel de cuisine En cuisine, tout le monde porte des chaussures antidérapantes de type SRC. Pourquoi porter des chaussures antidérapantes? Chaque

Plus en détail

I) LE SYSTEME DE RESTAURATION.

I) LE SYSTEME DE RESTAURATION. LES BESOINS EN SURFACE Plusieurs éléments sont à prendre en compte pour définir les besoins. I) LE SYSTEME DE RESTAURATION. 1) Les concepts La nature des produits (1 à 6 ème gamme) introduits dans une

Plus en détail

REGLEMENTATION DE LA RESTAURATION COLLECTIVE

REGLEMENTATION DE LA RESTAURATION COLLECTIVE REGLEMENTATION DE LA RESTAURATION COLLECTIVE L établissement même s il fait appel à un prestataire extérieur engage sa responsabilité, il doit mettre en œuvre les repas dans des conditions d hygiène et

Plus en détail

FICHE AMÉNAGEMENT DES LIEUX DE TRAVAIL

FICHE AMÉNAGEMENT DES LIEUX DE TRAVAIL FICHE AMÉNAGEMENT DES LIEUX DE TRAVAIL Dimensions des locaux et espaces de travail : les locaux ont une hauteur minimum de 2,5 m (les parties des locaux dont la hauteur n atteint pas 2,5 m, ne sont pas

Plus en détail

La position parfaite pour un travail sur écran

La position parfaite pour un travail sur écran La position parfaite pour un travail sur écran Vous travaillez souvent sur l ordinateur? Alors veillez à votre confort car sinon vous risquez des douleurs (chroniques) à la nuque, au dos ou ailleurs. Voici

Plus en détail

Charges. Charges Page 1 sur 6

Charges. Charges Page 1 sur 6 Charges Charges Page 1 sur 6 Dangers principaux Un certain nombre d études permettent d établir un lien entre le déplacement et le levage de charges et des problèmes de santé de toute nature, dont les

Plus en détail

S asseoir efficacement. Astuces ergonomiques pour le travail sur écran

S asseoir efficacement. Astuces ergonomiques pour le travail sur écran S asseoir efficacement Astuces ergonomiques pour le travail sur écran Adoptez une assise appropriée Conservez les courbures naturelles de votre dos Cela se traduit par: un léger creux au niveau de la nuque

Plus en détail

Identification des problèmes liés à l ergonomie des postes de travail

Identification des problèmes liés à l ergonomie des postes de travail 1 Identification des problèmes liés à l ergonomie des postes de travail Votre entreprise est elle aux prises avec un certain nombre de problèmes comme une fréquence élevée des lésions musculo squelettiques,

Plus en détail

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER MÉTIERS DE LA PIERRE

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER MÉTIERS DE LA PIERRE MÉMO SANTÉ MÉTIERS DE LA PIERRE CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser un travail efficace et de qualité. De nombreuses

Plus en détail

Zoom sur les formes de cuisines

Zoom sur les formes de cuisines Zoom sur les formes de cuisines L implantation de votre cuisine intégrée ou sur mesure s adapte à la forme de votre pièce. Elle répond à des critères d efficacité sur un plan ergonomique et pratique. Pour

Plus en détail

MANUTENTIONS MANUELLES

MANUTENTIONS MANUELLES MANUTENTIONS MANUELLES - Fiche d identification des facteurs de risques liés à la manutention Avril 2008 Direction générale Humanisation du travail Consignes d utilisation La fiche d identification des

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES MOBILIER

CAHIER DES CHARGES MOBILIER CAHIER DES CHARGES MOBILIER Ce modèle de cahier des charges est à modifier suivant les besoins spécifiques de la médiathèque concernée et à adapter à la demande de la commune. A OBJET DE LA CONSULTATION

Plus en détail

Cadenasser pour la vie SENSIBILISATION AU CADENASSAGE

Cadenasser pour la vie SENSIBILISATION AU CADENASSAGE Cadenasser pour la vie SENSIBILISATION AU CADENASSAGE Dans cet ouvrage, les génériques masculins sont utilisés sans discrimination et uniquement pour alléger le texte. Toute reproduction doit être autorisée

Plus en détail

Le sens du détail. Veillez à la santé de vos yeux dans un monde numérique

Le sens du détail. Veillez à la santé de vos yeux dans un monde numérique Le sens du détail Veillez à la santé de vos yeux dans un monde numérique Le sens du détail Vie numérique Longue vie à l ère numérique! Grâce à des appareils tels que smartphones, tablettes, ordinateurs

Plus en détail

CONVENTION DE PRET DE LA SALLE COMMUNALE

CONVENTION DE PRET DE LA SALLE COMMUNALE CONVENTION DE PRET DE LA SALLE COMMUNALE Date et Horaire de réservation.. Nature de la manifestation.. Nombre de Personnes accueillies :. Entre les soussignés : La commune de Marquillies, représentée par

Plus en détail

CONSIGNES DE SECURITÉ

CONSIGNES DE SECURITÉ BARBECUE CONSIGNES DE SECURITÉ PRÉCAUTIONS IMPORTANTES Utilisation, entretien et installation de l appareil : pour votre sécurité, merci de vous référer aux différents paragraphes de cette notice ou aux

Plus en détail

Réalisez votre Document unique tout simplement EXEMPLES ILLUSTRÉS DE RISQUES PROFESSIONNELS DANS LA DISTRIBUTION

Réalisez votre Document unique tout simplement EXEMPLES ILLUSTRÉS DE RISQUES PROFESSIONNELS DANS LA DISTRIBUTION Réalisez votre Document unique tout simplement EXEMPLES ILLUSTRÉS DE RISQUES PROFESSIONNELS DANS LA DISTRIBUTION Où peut-on se procurer le formulaire à remplir? Il n existe pas de formulaire standard à

Plus en détail

CARACTERISTIQUES A PRENDRE EN COMPTE

CARACTERISTIQUES A PRENDRE EN COMPTE Jean-Pierre L. Consultant logistique spécialiste en entreposage. DIALOGIS METHODE L implantation du picking : enjeu majeur de la mise en oeuvre d une chaîne de préparation mécanisée RESUME L exploitation

Plus en détail

Article 1 er. Article 2

Article 1 er. Article 2 Arrêté n 2009 4271/GNC du 22 septembre 2009 relatif aux prescriptions minimales de sécurité et de santé concernant la manutention manuelle de charges comportant des risques, notamment dorsolombaires pour

Plus en détail

L environnement dans l Artisanat

L environnement dans l Artisanat Nettoyage Cette fiche concerne les activités de nettoyage industriel, de nettoyage de bureau et le lavage des vitres. L environnement dans l Artisanat Les déchets Les déchets issus des activités de nettoyage

Plus en détail

Liste de contrôle Posture de travail correcte

Liste de contrôle Posture de travail correcte La sécurité, c est réalisable Liste de contrôle Posture de travail correcte Dans votre entreprise, l aménagement des postes de travail permet-il de travailler en adoptant une posture adéquate? De mauvaises

Plus en détail

Pierre-Gilles Bellin. Se chauffer au bois

Pierre-Gilles Bellin. Se chauffer au bois Pierre-Gilles Bellin Se chauffer au bois 02C o n n a î t r e l e s p r o d u i t s e x i s t a n t s / Les cheminées CIRCUITS DE L AIR Pour une cheminée, le circuit d air idéal, en termes de rendement

Plus en détail

Quatrième Confort et domotique

Quatrième Confort et domotique Quatrième Confort et domotique Manon Pineau, Nicolas Saunier groupe 6 Séquence confort, l éclairage de la maison Comment réaliser un éclairage économique? A l aide des documents ressources mis à votre

Plus en détail

Le travail sur écran dans de mauvaises conditions peut engendrer de la fatigue visuelle et des troubles musculosquelettiques

Le travail sur écran dans de mauvaises conditions peut engendrer de la fatigue visuelle et des troubles musculosquelettiques FATIGUE VISUELLE TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES Elle peut se manifester par : - une baisse de la performance visuelle - des picotements des yeux - des éblouissements - une vision moins nette - des maux

Plus en détail

P i e r r e. L a b b e. Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12121-6

P i e r r e. L a b b e. Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12121-6 P i e r r e L a b b e Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12121-6 Créer des dessins pixellisés En effet, qu il y ait un masque ou une sélection sur le calque ajouté, les corrections réalisées dans

Plus en détail

Prendre soin de son dos. 1 > Mieux utiliser son corps : les grands principes > Vous êtes assis en position de repos. > Vous êtes assis en voiture

Prendre soin de son dos. 1 > Mieux utiliser son corps : les grands principes > Vous êtes assis en position de repos. > Vous êtes assis en voiture 1 > Mieux utiliser son corps : les grands principes > Vous êtes assis en position de repos Si l on regarde la télévision, par exemple, le dossier du siège doit permettre au corps d être légèrement incliné

Plus en détail

mode d emploi PROTÉGEZ LA VIE DE CEUX QUE VOUS AIMEZ 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen d urgence gratuits

mode d emploi PROTÉGEZ LA VIE DE CEUX QUE VOUS AIMEZ 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen d urgence gratuits PROTÉGEZ LA VIE E CEUX QUE VOUS AIMEZ mode d emploi 18 Z Z Z 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen Les numéros d urgence gratuits Cette brochure peut vous sauver la vie, ne la jetez pas,

Plus en détail

Installation pour remplacer une rampe d accès dans des propriétés privées,

Installation pour remplacer une rampe d accès dans des propriétés privées, CARDOK CARLIFT avec ciseaux hydraulique Accéder rapidement à votre garage en sous-sol Rapide, Silencieux, Discret, Design, High-Tech Installation pour remplacer une rampe d accès dans des propriétés privées,

Plus en détail

ANIMATION AUTOUR DU REPAS

ANIMATION AUTOUR DU REPAS ANIMATION AUTOUR DU REPAS Objectifs pédagogiques : - respecter au mieux le rythme des enfants, - rendre l enfant le plus autonome possible, - apprendre à ce dernier à vivre en collectivité (ce qui implique

Plus en détail

Chapitre 8. La communication

Chapitre 8. La communication Chapitre 8. La communication 149 1. Échéances 151 2. La communication interne 153 A. Avec les parents 153 B. Avec les jeunes 154 149 1. Échéances Août (le commencement de l année) Communication aux parents

Plus en détail

L installation électrique

L installation électrique Thierry Gallauziaux David Fedullo L installation électrique Quatrième édition 2012 Groupe Eyrolles, 1996, 2004, 2009, 2012, ISBN 978-2-212-13450-6 Réalisez votre installation La pose apparente La pose

Plus en détail

des risques professionnels

des risques professionnels Prévention des risques professionnels Réparateurs automobiles Garagistes Peintres carrossiers Des gestes simples pour vous protéger Développer une allergie respiratoire, se faire mal au dos en soulevant

Plus en détail

AVANT DE LOUER : LES QUESTIONS À SE POSER

AVANT DE LOUER : LES QUESTIONS À SE POSER AVANT DE LOUER : LES QUESTIONS À SE POSER Avant de se lancer dans la recherche d une location, il convient de se poser plusieurs questions. Suivez le guide! OÙ LOUER? Le premier choix auquel vous serez

Plus en détail

0800 13 550 pointdecontact@afsca.be

0800 13 550 pointdecontact@afsca.be La sécurité alimentaire l affaire de tous! Editeur responsable : Gil Houins Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire D/2003/10413/3 Une question sur la sécurité alimentaire? Une plainte

Plus en détail

FS 124320 FS 127920 FSE 24301 FS124330. Refrigerator Kühlschrank/Gefrierschrank Congélateur/Réfrigérateur Koelkast Køleskab

FS 124320 FS 127920 FSE 24301 FS124330. Refrigerator Kühlschrank/Gefrierschrank Congélateur/Réfrigérateur Koelkast Køleskab FS 124320 FS 127920 FSE 24301 FS124330 Refrigerator Kühlschrank/Gefrierschrank Congélateur/Réfrigérateur Koelkast Køleskab Veuillez d abord lire la notice d utilisation! Chère cliente, cher client, Nous

Plus en détail

GUIDE D EQUIPEMENT SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN LP

GUIDE D EQUIPEMENT SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN LP GUIDE D EQUIPEMENT SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN LP 1 Objectifs : Ce guide s appuie sur le guide d équipement national élaboré en mai 95 et concerne les formations au BEP Carrières Sanitaires et Sociales

Plus en détail

Construction de bâtiments accessibles

Construction de bâtiments accessibles Carreaux pour le design architectural 01 01 Gamme d accessoires PRO ARCHITECTURA SINUS certifiés DIN pour les aménagements accessibles Système modulaire Système de composantes coordonnées pour réaliser

Plus en détail

MANUEL D INSTRUCTIONS

MANUEL D INSTRUCTIONS FRANQUET sur internet : www.franquet.com Eco-Till MANUEL D INSTRUCTIONS Route de Prouvais BP 9 02190 GUIGNICOURT FRANCE Cultivons ensemble vos rendements Tél. : 00 33 / 3 23 79 74 66 Fax : 00 33 / 3 23

Plus en détail

Les clés de l'accessibilité

Les clés de l'accessibilité H Coordination Handicap Normandie Musée de l'horlogerie Les Papillons Blancs de l'agglomération rouennaise et du Pays de Caux Tourisme et Culture Les clés de l'accessibilité communication et formations

Plus en détail

Groupe-froid électrique

Groupe-froid électrique Groupe-froid électrique Caractéristiques : Mode d emploi / Garantie 1. Groupe froid thermo-électrique 2. Pour aquarium d eau douce et d eau de mer 3. Géré par micro-processeur 4. Silencieux - Facile à

Plus en détail

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes 1 Centre de gestion Ce document est un récapitulatif des principales mesures à prévoir lors d un déménagement de Services Techniques dans de nouveaux locaux. Vous y trouverez donc un rappel des principales

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil Une fenêtre est composée de différents éléments qu il est pratique de connaître avant de vous lancer dans votre projet d achat. Le squelette de la fenêtre est constitué d un cadre «dormant», c est-à-dire

Plus en détail

MÉMO SANTÉ. Contraintes physiques: LES RÉFLEXES À ADOPTER

MÉMO SANTÉ. Contraintes physiques: LES RÉFLEXES À ADOPTER MÉMO SANTÉ PAYSAGISTES Contraintes physiques: LES RÉFLEXES À ADOPTER Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser un travail efficace et de qualité tout au long de sa vie

Plus en détail

Prévention de la mort subite du nourrisson

Prévention de la mort subite du nourrisson Prévention de la mort subite du nourrisson Sommaire Introduction... 3 Tabagisme pendant la grossesse... 4 Tabagisme après la naissance de l enfant... 6 Position de couchage... 8 Température de la chambre

Plus en détail

CHARTE DU TEMPS DE LA RESTAURATION

CHARTE DU TEMPS DE LA RESTAURATION DIRECTION DE L ENFANCE JR Le 28 septembre 2000 CHARTE DU TEMPS DE LA RESTAURATION INTRODUCTION : Cette charte est une base de travail commune, elle associe tous les acteurs intervenant sur le temps de

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE PORTANT SUR L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE DES TRAVAILLEURS

DOCUMENT UNIQUE PORTANT SUR L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE DES TRAVAILLEURS DOCUMENT UNIQUE PORTANT SUR L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE DES TRAVAILLEURS Décret no 2001-1016 du 5 novembre 2001 Article L. 230-2 du code du travail et modifiant le code du travail (deuxième

Plus en détail

Alarmes visuelles respectant la norme EN54-23

Alarmes visuelles respectant la norme EN54-23 Jurançon, le 8 avril 2013 Alarmes visuelles respectant la norme EN54-23 Histoire Les avertisseurs sonores sont depuis longtemps des appareils de sécurité nécessaires dans les systèmes d alarmes incendie

Plus en détail

Quelques infos pour commencer

Quelques infos pour commencer Traquer les courants d air Quelques infos pour commencer LIENS UTILES Les problématiques d étanchéité à l air et de VMC sont souvent accompagnées de questions concernant la qualité de l air intérieur.

Plus en détail

TEST TEXTE ET PHOTOS : THEO EGBERTS, ANDERSOM TESTING

TEST TEXTE ET PHOTOS : THEO EGBERTS, ANDERSOM TESTING TEST TEXTE ET PHOTOS : THEO EGBERTS, ANDERSOM TESTING Le système QuickPick Remote de Crown permet d augmenter sensiblement la productivité tout en réduisant la consommation d énergie pendant le processus

Plus en détail

Flash information : Juin 2010

Flash information : Juin 2010 Flash information : Juin 2010 Comment rendre son logement plus performant Le coût de l énergie, son impact polluant sur notre environnement, nous mènent aujourd hui à favoriser et à développer chez chacun

Plus en détail

Les Standards de Manutention. de Base : S.M.B.

Les Standards de Manutention. de Base : S.M.B. Les Standards de Manutention de Base : S.M.B. Fiche de connaissances Fiche méthodologique Application guidée Application N 2 : utilisation d un chariot élévateur électrique à mât rétractable Application

Plus en détail

Distributeurs Automatiques pour Vêtements sur Cintre CHIPTEX LINER

Distributeurs Automatiques pour Vêtements sur Cintre CHIPTEX LINER Distributeurs Automatiques pour Vêtements sur Cintre CHIPTEX LINER TABLE DES MATIERES I. Introduction 3 II. Informations générales. 4 2.1 Identification du personnel utilisateur... 4 2.2 Gestion des vêtements

Plus en détail

Conseils +++ Des conseils pour moins et mieux consommer ainsi que sur la sécurité

Conseils +++ Des conseils pour moins et mieux consommer ainsi que sur la sécurité Conseils +++ Des conseils pour moins et mieux consommer ainsi que sur la sécurité Lampe Favorisez la lumière naturelle. Les couleurs claires reflètent mieux la lumière et vous aideront à en bénéficier.

Plus en détail

Vous pouvez tout faire, mais en avez-vous envie?

Vous pouvez tout faire, mais en avez-vous envie? Les mesures de votre pièce Des mesures précises, voilà qui est essentiel au bon fonctionnement de votre nouvelle cuisine. Si cette tâche vous rebute, nous proposons les services de professionnels indépendants

Plus en détail

Service d installation personnalisée de HP Services d assistance à la clientèle par événement HP

Service d installation personnalisée de HP Services d assistance à la clientèle par événement HP Service d installation personnalisée de HP Services d assistance à la clientèle par événement HP Données techniques Ce service permet de bénéficier d une installation, d une reconfiguration ou d une installation

Plus en détail

Rayonnages mobiles à tablettes. www.mapo.ch. 70 ans 1942-2012

Rayonnages mobiles à tablettes. www.mapo.ch. 70 ans 1942-2012 Rayonnages mobiles à tablettes 70 ans 1942-2012 www.mapo.ch > MULTIBLOC Rayonnages mobiles à tablettes > Rayonnages mobiles à tablettes 62 MAPO Rayonnage 2011 Hot-line : 021 695 02 22 > MULTIBLOC Rayonnages

Plus en détail

INTRO. Comment motoriser un portail avec des bras articulés? NIVEAU DE DIFFICULTÉ MATÉRIAUX NÉCESSAIRES CAISSE À OUTILS

INTRO. Comment motoriser un portail avec des bras articulés? NIVEAU DE DIFFICULTÉ MATÉRIAUX NÉCESSAIRES CAISSE À OUTILS Comment motoriser un portail avec des bras articulés? NIVEAU DE DIFFICULTÉ DÉBUTANT CONFIRMÉ EXPERT CAISSE À OUTILS MATÉRIAUX NÉCESSAIRES Un crayon Un mètre Un niveau à bulle Une règle Un perforateur Des

Plus en détail

FORMATION POUR LES MÉTIERS DE LA RESTAURATION DE L HÔTELLERIE ET DE LA PARA-HÔTELLERIE

FORMATION POUR LES MÉTIERS DE LA RESTAURATION DE L HÔTELLERIE ET DE LA PARA-HÔTELLERIE FORMATION POUR LES MÉTIERS DE LA RESTAURATION DE L HÔTELLERIE ET DE LA PARA-HÔTELLERIE NOTRE PASSION: LA FORMATION Hotelis SA est une société active dans le domaine des ressources humaines pour les métiers

Plus en détail

Dépannage des installations Instruments de mesure REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING. Guide du monteur

Dépannage des installations Instruments de mesure REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING. Guide du monteur Dépannage des installations Instruments de mesure REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING Guide du monteur Contenu Page Instruments de mesure...2 Classification des instruments du mesure...2 Contrôle des instruments

Plus en détail

INSTALLER DES DETECTEURS DE FUMEE

INSTALLER DES DETECTEURS DE FUMEE INSTALLER DES DETECTEURS DE FUMEE POURQUOI, OU ET COMMENT? Elektrotechnisch materiaal, technische oplossingen en diensten. www.cebeo.be Matériel électrotechnique, solutions techniques et services. www.cebeo.be

Plus en détail

SRAL Saint Raphaël. Maison des associations 213, rue de la Soleillette 83700 Saint Raphaël. : 06 26 56 41 85 - : dromain.jean-pierre@neuf.

SRAL Saint Raphaël. Maison des associations 213, rue de la Soleillette 83700 Saint Raphaël. : 06 26 56 41 85 - : dromain.jean-pierre@neuf. SRAL Saint Raphaël Maison des associations 213, rue de la Soleillette 83700 Saint Raphaël : 06 26 56 41 85 - : dromain.jean-pierre@neuf.fr Document réalisé par Jean Pierre DROMAIN Pour servir de support

Plus en détail

SERIE 9100 CABINE DE LAVAGE POUR CONTENEURS, CHARIOTS ET BACS. *Toujours à vos côtés. Always with you*

SERIE 9100 CABINE DE LAVAGE POUR CONTENEURS, CHARIOTS ET BACS. *Toujours à vos côtés. Always with you* SERIE 9100 CABINE DE LAVAGE POUR CONTENEURS, CHARIOTS ET BACS *Toujours à vos côtés Always with you* 2 GETINGE SERIE 9100 SÉRIE 9100 UNE NOUVELLE GAMME DE CABINES DE LAVAGE Les caractéristiques uniques

Plus en détail

Limiter les douleurs liées aux soins et aux actes médicaux

Limiter les douleurs liées aux soins et aux actes médicaux Limiter les douleurs liées aux soins et aux actes médicaux Est-ce que ça va faire mal? Pour que chaque soin se déroule au mieux Les traitements utiles pour éviter ou diminuer la douleur 72 73 75 De nombreux

Plus en détail

Trousse d outils du CCNSE pour l enquête sur les moisissures

Trousse d outils du CCNSE pour l enquête sur les moisissures Trousse d outils du CCNSE pour l enquête sur les moisissures NOVEMBRE 2014 Examen des rapports d enquête microbiologique Sommaire Introduction... 2 Les rapports d enquête microbiologique... 2 Contenu commun

Plus en détail

Bienvenue chez Schindler Belgique Des solutions de premier ordre en Europe

Bienvenue chez Schindler Belgique Des solutions de premier ordre en Europe Bienvenue chez Schindler Belgique Des solutions de premier ordre en Europe S.A. Schindler N.V. Schindler Belgique Votre partenaire local Nos produits et services Des solutions de premier ordre pour les

Plus en détail

Lire ce mode d emploi avant de démarrer la pompe et le garder dans un endroit sûr.

Lire ce mode d emploi avant de démarrer la pompe et le garder dans un endroit sûr. 1 FR INSTRUCTIONS D INSTALLATION ET DE FONCTIONNEMENT Lire ce mode d emploi avant de démarrer la pompe et le garder dans un endroit sûr. Attention! La pompe ne doit pas être mise à l intérieur des piscines

Plus en détail

2 ème mission : garantir à l enfant sa sécurité physique et psychoaffective.

2 ème mission : garantir à l enfant sa sécurité physique et psychoaffective. L association Familles Rurales s est fixé l objectif de développer la qualité des accueils périscolaires proposés aux enfants et aux familles sur la commune d Yzernay. Ces accueils sont pour les enfants

Plus en détail

Les différents types de remboursement dans le cas des frais de déplacement et leurs exonérations.

Les différents types de remboursement dans le cas des frais de déplacement et leurs exonérations. Les différents types de remboursement dans le cas des frais de déplacement et leurs exonérations. 1. Les différents types de remboursement 1.1 Utilisation d un moyen de transport privé pour vous rendre

Plus en détail

Notice d utilisation

Notice d utilisation Notice d utilisation Notice d utilisation Vous avez effectué un excellent choix en vous décidant pour le système de massage Vitalizer. L appareil doit être utilisé exclusivement en respectant la notice

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES «ACHAT DE MATERIEL DE CUISINE» PROCEDURE ADAPTEE (Article 28 du Code des Marchés Publics)

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES «ACHAT DE MATERIEL DE CUISINE» PROCEDURE ADAPTEE (Article 28 du Code des Marchés Publics) MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES «ACHAT DE MATERIEL DE CUISINE» PROCEDURE ADAPTEE (Article 28 du Code des Marchés Publics) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Numéro de marché : N PA 2011-12

Plus en détail

Le document unique d évaluation des risques dans le premier degré (D.U.E.R.)

Le document unique d évaluation des risques dans le premier degré (D.U.E.R.) ANNEE 20.../20... Le document unique d évaluation des risques dans le premier degré (D.U.E.R.) Nom de l école :... Circonscription :... N RNE :... Tél :...Mail :... D.U.E.R. à envoyer à : - l'ien - la

Plus en détail

Mise à jour des consignes de tri. Dossier de demande de financement

Mise à jour des consignes de tri. Dossier de demande de financement Mise à jour des consignes de tri Dossier de demande de financement ECOFOLIO vous accompagne dans la création et la mise à jour de vos consignes de tri Merci de vous référer à la notice explicative jointe

Plus en détail

2.3 SÉCURITÉ SUR LES CHANTIERS

2.3 SÉCURITÉ SUR LES CHANTIERS sghhhf hhfhhj gbjgbj bsghh hfhh jgbjgbbs bbsghhhf ;y dpi LA GESTION DES TRAVAUX h jgbjgbjg hjkoop;y hlkjg gbjgbbsgh fhhj koop;y hlk bjgbjgb hlkj jgbbsghh koop;y op;y hfhhjko op;y hlkj gbjgbjgbbsghh hhfhhjkoop

Plus en détail

ision 360 La chasse aux angles morts! Est-ce possible? ANGLES MORTS VISION

ision 360 La chasse aux angles morts! Est-ce possible? ANGLES MORTS VISION ision 360 La chasse aux angles morts! VISION 360 ANGLES MORTS Est-ce possible? Peu importe la méthode choisie pour ajuster les miroirs, il est important de pouvoir compter dès le départ sur une bonne position

Plus en détail

REGLEMENT D'UTILISATION DE LA SALLE DES FETES DE CALAVANTE

REGLEMENT D'UTILISATION DE LA SALLE DES FETES DE CALAVANTE REGLEMENT D'UTILISATION DE LA SALLE DES FETES DE CALAVANTE La salle des fêtes, est mise à disposition des personnes privées et des associations loi 1901 sur la base du règlement suivant (désigné sous le

Plus en détail

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes 1. DEFINITIONS Le travail en hauteur désigne soit un emplacement de travail (toitures, charpentes, passerelles ), soit l utilisation de certains équipements (échelles, échafaudages, plates-formes de travail

Plus en détail

*710.120. Article : Index

*710.120. Article : Index Article : *710.120 Index FR 1. Notice explicative sur la documentation... 2 2. Notice explicative pour la sécurité et l utilisation...2 3. Garantie...2 4. Installation...3 4.1 Caractéristiques techniques...4

Plus en détail

Océ Print Exec Workgroup

Océ Print Exec Workgroup Océ Print Exec Workgroup Informations Logiciel L impression plus intelligente que jamais Logiciel de soumission et de création de travaux via le web Impression rapide de documents de formats différents

Plus en détail

Ventilation naturelle de confort thermique

Ventilation naturelle de confort thermique d habitation Fiche d application : Ventilation naturelle de confort thermique Date Modification Version 04/02/2010 Document de travail pour la réunion de consultation des professionnels du 05/02/10 à St

Plus en détail

ATELIER ARMELLE PRUNIAUX ATELIER ENCADREMENT

ATELIER ARMELLE PRUNIAUX ATELIER ENCADREMENT ATELIER ARMELLE PRUNIAUX ATELIER ENCADREMENT TABLE DES MATIERES 1. OBJECTIF DE L ATELIER ENCADREMENT 1 2. LE MATERIEL NECESSAIRE 1 3. REALISATION ET MONTAGE DU PASSE-PARTOUT 3 3.1 LE CHOIX DE LA COULEUR

Plus en détail

Le nouveau concept du radiateur infrarouge design

Le nouveau concept du radiateur infrarouge design Le nouveau concept du radiateur infrarouge design Votre atout chauffage-confort IRL France SAS - 19 ZA La Mouscane - 82700 MONTECH - Tél. 05 63 31 10 20 - Fax 05 63 31 15 83 www.irl-france.fr Le chauffage

Plus en détail

LA FORMATION. Moteur d une démarche de prévention. a DEKRA company

LA FORMATION. Moteur d une démarche de prévention. a DEKRA company LA FORMATION Moteur d une démarche de prévention a DEKRA company LE CONTEXTE De nos jours, les actions de formation sont nombreuses et diverses. Les thématiques peuvent varier de sujets réglementaires

Plus en détail

Les conseils de. Les appareils de cardio-training

Les conseils de. Les appareils de cardio-training Les conseils de Les appareils de cardio-training Aujourd hui, toutes les salles de fitness disposent d une gamme variée d appareils de cardio-training permettant d améliorer sa condition physique dans

Plus en détail

Solutions intégrées de Communication et de Sécurité PROTECTION DU TRAVAILLEUR ISOLÉ GUARDIAN - GUARDIAN IR - BODYGUARD

Solutions intégrées de Communication et de Sécurité PROTECTION DU TRAVAILLEUR ISOLÉ GUARDIAN - GUARDIAN IR - BODYGUARD Solutions intégrées de Communication et de Sécurité PROTECTION DU TRAVAILLEUR ISOLÉ GUARDIAN - GUARDIAN IR - BODYGUARD L e a d e r e n s é r é n i t é Être leader en sérénité Vos méthodes et vos conditions

Plus en détail

L assainissement non collectif. (ou assainissement individuel)

L assainissement non collectif. (ou assainissement individuel) L assainissement non collectif (ou assainissement individuel) Chaque jour, vous utilisez de l eau pour la vaisselle, la douche, la lessive, les WC Ce sont les eaux usées domestiques. Après usage, ces eaux

Plus en détail

Visez le ciel grâce. aux services en nuage SURF. Guide pratique de Rogers sur les services en nuage et votre entreprise

Visez le ciel grâce. aux services en nuage SURF. Guide pratique de Rogers sur les services en nuage et votre entreprise Visez le ciel grâce aux services en nuage Guide pratique de Rogers sur les services en nuage et votre entreprise Visez le ciel grâce aux services en nuage... 01 L histoire et l évolution des services en

Plus en détail

PHOTOGRAPHIE Fondamentaux

PHOTOGRAPHIE Fondamentaux PHOTOGRAPHIE Fondamentaux Août 2009 ETYMOLOGIE Le terme photographie vient du grec photo signifiant lumière, clarté et de graphie, peindre, dessiner, écrire. Ainsi, au sens littéral, la photographie est

Plus en détail

PCE Instruments France EURL 76, Rue de la Plaine des Bouchers 67100 Strasbourg France Tel: +33 (0) 972 3537 17 Fax: +33 (0) 972 3537 18

PCE Instruments France EURL 76, Rue de la Plaine des Bouchers 67100 Strasbourg France Tel: +33 (0) 972 3537 17 Fax: +33 (0) 972 3537 18 PCE Instruments France EURL 76, Rue de la Plaine des Bouchers 67100 Strasbourg France Tel: +33 (0) 972 3537 17 Fax: +33 (0) 972 3537 18 info@pce-france.fr www.pce-instruments.com/french COMFORT CONTROL

Plus en détail

Service de redistribution alimentaire au profit des associations

Service de redistribution alimentaire au profit des associations Service de redistribution alimentaire au profit des associations Le moteur d implication sociale des chefs pour l éducation culinaire et contre l insécurité alimentaire Notre service de récupération alimentaire

Plus en détail

Situations pédagogiques à risques / Utilisation de l électricité Fiche 07N Page 1 / 6. Sécurité électrique

Situations pédagogiques à risques / Utilisation de l électricité Fiche 07N Page 1 / 6. Sécurité électrique Situations pédagogiques à risques / Utilisation de l électricité Fiche 07N Page 1 / 6 Contexte légal : Sécurité électrique BO N 10 de mars 1998. «La mise en œuvre, dans les établissements scolaires, des

Plus en détail

1012 www.lista.com 2011

1012 www.lista.com 2011 1012 www.lista.com 2011 Systèmes dynamiques Systèmes dynamiques 2011 www.lista.com 1013 Systèmes de stockage dynamiques avec le Lista Lift Un gain de place, de temps et des économies d'argent Une technique

Plus en détail

Évaluation ergonomique d un poste de travail

Évaluation ergonomique d un poste de travail Évaluation ergonomique d un poste de travail 1. Évaluation du type de travail effectué par la personne rencontrée Dès le début de l évaluation, il s agit de déterminer les tâches principales dont la personne

Plus en détail

Guide d aménagement. Cuisine

Guide d aménagement. Cuisine 1 Guide d aménagement Cuisine 2 Pressalit Care Le bon choix Chez Pressalit Care, nous n accepterons jamais l idée qu une mobilité réduite soit synonyme de vie bridée. C est pourquoi nous sommes aujourd

Plus en détail

19/12/2013 VINCENT CLARICO CTN FFA. RELAIS EN MILIEU SCOLAIRE Un projet au singulier pluriel

19/12/2013 VINCENT CLARICO CTN FFA. RELAIS EN MILIEU SCOLAIRE Un projet au singulier pluriel RELAIS EN MILIEU SCOLAIRE Un projet au singulier pluriel MOBILISONS NOUS SUR DES VALEURS Pratique du relais en milieu scolaire ou comment développer le mieux vivre ensemble. Le relais en athlétisme une

Plus en détail

Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe

Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe Sommaire de la présentation A. Rappel de la réglementation 1) Le document unique (DU) 2) Le programme annuel de prévention (PAP) B. Méthodologie de suivi

Plus en détail

SoundPLAN - logiciel de propagation du bruit dans l'environnement

SoundPLAN - logiciel de propagation du bruit dans l'environnement SoundPLAN - logiciel de propagation du bruit dans l'environnement SoundPLAN est le logiciel de modélisation du bruit dans l environnement leader dans le monde; c'est un outil développé par des ingénieurs

Plus en détail

Liste de vérification des techniques

Liste de vérification des techniques Application d un collet cervical Liste de vérification 1 Revêtez un équipement de protection individuel 2 Déterminez le besoin d immobilisation 3 Expliquez la procédure au patient et dites lui de ne pas

Plus en détail

Comparaison des différents systèmes de production d'eau chaude

Comparaison des différents systèmes de production d'eau chaude Choisir un système de production d'eau chaude Comparaison des différents systèmes de production d'eau chaude - 1. Le chauffe eau instantané - 2. Le boiler électrique - 3. Le boiler combiné avec une chaudière

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail