1. Contexte et objectifs de la matinée. Jean-Sébastien BELLE du Conseil d'administration, Groupe SOWALFIN

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1. Contexte et objectifs de la matinée. Jean-Sébastien BELLE du Conseil d'administration, Groupe SOWALFIN"

Transcription

1

2 1. Contexte et objectifs de la matinée Président Jean-Sébastien BELLE du Conseil d'administration, Groupe SOWALFIN

3 2. Bilan de l'écosystème Sowalfin-Invests Prof. Dr. Bruno COLMANT Associé, Roland Berger Strategy Consultants

4 A Bilan des activités de la Sowalfin, ses filiales et des Invests

5 Les PME représentent 99.6% des entreprises wallonnes et constituent un moteur économique crucial pour la région Les PME wallonnes Quelques chiffres [2013] # entreprises par taille en Wallonie # emplois par taille d'entreprises en Wallonie * * * * * * 99.6%, à savoir 72,600 entreprises * 78 %, à savoir 529,000 emplois * * * Source: UWE, Roland Berger * 1) * * * 1) TPE: 1 à 9 salariés; PE: 10 à 49 salariés; ME: 50 à 199 salariés; GE: >200 salariés

6 En Wallonie, le financement des PME est assuré par un grand nombre d'acteurs publics, privés ou hybrides privés/publics FONDS PROPRES DETTES Autofinancement Dettes INVESTISSEURS Capital-investissement Acteurs publics wallons Acteurs privés/publics wallons 1) Acteurs privés 1) Acteurs publics européens > Banques > Sowalfin & Invests 2) > Fonds de Participation > BEI & FEI (via banques 3) ) Garanties Publiques Privées 2) INVESTISSEURS Marchés financiers (actions) 3) Sociétés de Cautionnement Mutuel 1) Liste non exhaustive 2) Financées en partie par des fonds FEDER 3) Prêts et garanties principalement via les banques Source: Presse, UWE, FEB, Analyse Roland Berger

7 L'action des différents acteurs est fortement complémentaire et permet de couvrir la quasi-totalité des besoins en financement des PME Positionnement des acteurs publics, privés et hybrides Montant des investissements [EUR m] 5 3 2,5 2 1,5 1 0,5 0,2 DGO6 Pas de statut juridique Source: Roland Berger AMORCAGE BUSINESS ANGELS & VENTURE CAPITAL Société commerciale SRIW INVESTS & NOVALLIA DEVELOPPEMENT PRIMAIRE PRIVATE EQUITY Commercialisation du produit/service DEVELOPPEMENT RAPIDE BOURSE SOWALFIN, FILIALES & INVESTS MATURITE BANQUES

8 Les acteurs publics, porteurs d'une mission sociétale, se focalisent sur le haut de bilan; les banques offrent principalement de la dette classique Principales particularités des acteurs du financement en Wallonie ACTEURS PARTICULARITÉS PUBLICS > Sowalfin & Invests > SRIW > Sogepa > BEI/FEI > Fonds de participation > DGO6 > Importance de la mission sociétale > Focalisation sur le haut de bilan 1) avec une activité importante en capital et quasicapital PRIVÉS > Banques > Fonds de Private Equity 2) > Business Angels > Fonds Universitaires > Positionnement plus marqué (produit, cible) > Focalisation des banques sur la dette classique 1) Le financement de haut de bilan représente les interventions visant à renforcer le capital ou l'endettement long terme de l'entreprise 2) Ou de Venture Capital Source: Roland Berger

9 La Sowalfin agit comme le centre névralgique du financement des PME en Wallonie en occupant un rôle central entre les entités Présentation simplifiée de l'écosystème Sowalfin-Invests ACTIVITES Cofinancement & garantie FILIALES Sofinex Novallia Socamut Sowaccess 1) Gouvernement Wallon SOWALFIN La Sowalfin n'est actionnaire qu'en partie de ses filiales et des Invests 1) Filiale hors du cadre de notre étude Source: Sowalfin; Roland Berger Mission déléguée 9 INVESTS Sambrinvest Wapinvest IMBC Investsud Ostbelgieninvest Namur Invest Nivelinvest Meusinvest Luxembourg Développement BILAN > D'une part, la Sowalfin est responsable de manière directe: Des activités de Cofinancement et de Garantie De ses 4 filiales (Sofinex, Novallia, Socamut & Sowaccess 1) ) > D'autre part, la Sowalfin coordonne le cadre d'interventions des Invests

10 L'agrégat Sowalfin-Invests couvre la grande majorité des besoins de financement présentés par les PME wallonnes Visualisation de la couverture des besoins de financement par l'écosystème Sowalfin-Invests Croissance & développement Création Transmission < 2 ans Entre 2 ans et 9 ans > 9 ans Investissement LT LÉGENDE Cœur de métier Incompatibilité Activité secondaire Activité absente/ négligeable > EUR 0.5 m Entre 0.5 m et 0.05 m < 0.05 m Innovation Exportation Sociétés exogènes 1) Investissement MT/CT Besoins CT BFR, etc. Opportunité d'optimisation 1 Prêt 2 Garantie 3 Capital & quasi-capital LIQUIDITÉ 1) Sociétés non-wallonnes, attirées vers la Wallonie Source: Sowalfin; Roland Berger

11 L'écosystème Sowalfin-Invests constitue un ensemble efficace du financement de l'économie productive et de proximité en Wallonie Messages-clés du bilan de l'écosystème Sowalfin-Invests L'ÉCOSYSTÈME SOWALFIN-INVESTS: > Est un outil efficace et modulaire du financement des PME en Wallonie via le rôle nodal joué entre les différents acteurs régionaux/locaux permettant des effets de levier 1) importants > Constitue un moyen de stimulation effective de l'économie productive et de proximité > Jouit d'un équilibre partenarial privé/public et agit comme interface entre les sphères publiques et privées avec une structure légère et souple > Couvre la grande majorité des besoins de financement des PME wallonnes avec un potentiel d'amélioration pour les prêts de longue maturité 1) Multiplicateur entre l'engagement de la Sowalfin ou de l'invest et le montage financier final Source: Sowalfin; Roland Berger

12 La Sowalfin et ses filiales ont totalisé plus de 6,800 interventions sur les années Chiffres-clés des activités de la Sowalfin & ses filiales [prêts & garanties; ] CHIFFRES-CLÉS Montants octroyés EUR 776 m Nombre d'interventions 6,846 TCAM 1) des montants octroyés 15% Nombre d'emplois créés et soutenus 73,800 Effet de levier 2) [2012] X 7.9 1) Taux de Croissance Annuel Moyen 2) Pour les activités de cofinancement et garantie Source: Sowalfin; Roland Berger

13 Les activités de Cofinancement et Garantie montrent un positionnement unique et complémentaire à l'activité des banques et des Invests Messages-clés du bilan de la Sowalfin et ses filiales (1/2) Les activités de Cofinancement et de Garantie (prêts subordonnés et garanties) > Offrent un positionnement unique et complémentaire en support de l'activité des banques et des Invests afin de partager le risque > Montrent l'effet de levier le plus élevé (7.9) de toutes les entités de l'écosystème > Proposent un taux compétitif grâce à la "garantie 1/3 1) " des banques > Connaissent une demande allant dans le sens d'une augmentation des plafonds d'octroi Sofinex (soutien des exportations) > Offre un large palette de produits (financement direct, garantie & subvention) > Offre une grande rapidité d'exécution > Souffre parfois d'un manque de notoriété auprès des PME 1) Garantie émise par la banque pour 33.3% du montant du prêt subordonné accordé par la Sowalfin dans le cadre de son activité Source: Sowalfin; Roland Berger

14 Novallia et Socamut jouent un rôle fondamental dans la stimulation de l'entrepreneuriat "risqué" Messages-clés du bilan de la Sowalfin et ses filiales (2/2) Novallia (soutien de l'innovation) > Joue un rôle fondamental dans la stimulation de l'innovation (avec un taux inversement proportionnel au risque afin d'encourager l'innovation) > Jouit d'une importante visibilité grâce notamment aux appels à projets publics Socamut (aide aux TPE et indépendants) > Joue un rôle fondamental dans le soutien des TPE et des indépendants > Traite un volume élevé de dossiers avec une équipe réduite (degré élevé d'automaticité et forte notoriété auprès des banques) Source: Sowalfin; Roland Berger

15 Sur les années , les Invests ont réalisé 2,750 interventions pour un montant total de EUR 877 m Chiffres-clés des activités des Invests et messages-clés du bilan [ ] CHIFFRES-CLÉS Montants octroyés EUR 877 m Nombre d'interventions 2,746 TCAM 1) des montants octroyés Nombre d'emplois créés [ ] Effet de levier [2012] 12.8% 5,509 X 5.1 1) Taux de Croissance Annuel Moyen Source: Sowalfin; Roland Berger

16 Les Invests constituent un outil majeur du financement des PME via le rôle nodal qu'ils jouent entre les différents acteurs de leur région Messages-clés du bilan des Invests LES INVESTS: > Constituent un outil majeur de financement des PME via le rôle nodal joué entre les différents acteurs régionaux: effet de levier important (5.1) malgré des moyens financiers (comparativement) limités > Jouent un rôle d'induction au sein de l'économie locale > Offrent une grande modularité d'interventions: large gamme de produits et conditions généralement plus souples que celles du marché > Exercent un rôle positif de stabilisateur économique en période de récession > Jouissent d'un modèle mixte privé/public alliant le meilleur des deux "sphères" Source: Sowalfin; Roland Berger

17 Une approche théorique du taux de sinistralité montre que la prise de risque des Invests est supérieure au niveau théorique Approche théorique du taux de sinistralité des Invests Moyenne des Invests 3.6% EVALUATION DE LA PRIME DE RISQUE MOYENNE DES INVESTS Prime de risque théorique 3% 3.04% Source: Roland Berger

18 L'effet de levier des Invests est important mais présente encore un potentiel d'amélioration Approche théorique de l'effet de levier des Invests Effet de levier maximum théorique Moyenne des Invests EVALUATION DE L'EFFET DE LEVIER MOYEN DES INVESTS 4 Source: Roland Berger

19 Plusieurs défis futurs ont été identifiés pour l'écosystème Sowalfin- Invests DÉFIS FUTURS PRINCIPES DIRECTEURS OFFRE & TYPE D'INTER- VENTIONS COMMU- NICATION ARTICULA- TION DES ORGANISMES > Renforcer l'ancrage du privé dans la structure actionnariale de l'écosystème Sowalfin-Invests > Renforcer la coordination de l'écosystème Sowalfin-Invests avec les 6 Pôles de compétitivité wallons > Intégrer de manière appropriée la gamme de produits du Fonds de Participation > Accroître l'offre de produits de maturité longue pour pallier aux effets de Bâle III et examiner l'opportunité de relever certains plafonds > Améliorer la notoriété et la lisibilité de l'offre de l'écosystème (avec un positionnement de "guichet unique avec points d'entrée multiples") > Renforcer les synergies et collaborations entre les 3 outils publics wallons de financement (SRIW-Sogepa-Sowalfin) Source: Roland Berger

20 B Comparaison internationale

21 Le biotope des PME en Wallonie est différent de celui des PME en France et en Allemagne Poids des PME dans l'économie [% du total des entreprises; 2012] NOMBRE EMPLOI VALEUR AJOUTEE * * * * * * * * * COMMENTAIRES > En France: Faible exposition aux marchés d'exportation Les PME sont moins axées sur l'innovation que la moyenne européenne > En Allemagne: Sociétés fortement familiales et indépendantes avec une perspective de création de valeur à long terme L'exportation et l'expansion internationales ont permis la croissance des PME Taille plus importante que la moyenne européenne (ME: 17% du PIB contre 8% pour EU-27) Source: Commission Européenne (SBA), Observatoire du financement des entreprises, Analyse Roland Berger

22 Le paysage du financement des PME en France est en pleine mutation suite à la création de BPI France Spécificités du modèle français de financement des PME FRANCE EQUILIBRE PRIVÉ/PUBLIC FONCTION- NEMENT OFFRE PRODUITS > Importance du privé plus forte dans l'actionnariat des organismes responsables du financement en fonds propres (FSI, CDC Entreprises et Qualium) que dans celui des organismes responsables du financement en dettes (OSEO) > Démarchage proactif des organismes publics démarchage par les commerciaux régionaux identification des PME en croissance (PME+) > Séparation des types de produits par filiales: OSEO actif sur le volet dettes et CDC, FSI, etc. sur le volet fonds propres (Regroupement sur la coupole BPI depuis début 2014) > Absence de dette bancaire "vanille" dans l'offre > Importance des volets fonds propres et conseil Source: Roland Berger

23 Le modèle allemand est caractérisé par une forte imbrication entre le financement privé et public et est articulé autour de la "Hausbank" Spécificités du modèle allemand de financement des PME ALLEMAGNE EQUILIBRE PRIVÉ/PUBLIC FONCTION- NEMENT OFFRE PRODUITS > Organismes de financement publics tel que KfW se positionnent comme facilitateurs et accélérateurs du financement privé sans lui faire concurrence > Rôle fondamental des banques (Hausbank) comme intermédiaires entre les organismes publics de financement et les PME > Répartition des responsabilités claire entre les organismes fédéraux (libérer les moyens) et régionaux (les distribuer opérationnellement) > Séparation forte des différents produits de financement en différents programmes/filiales > Refinancement important des organismes publics sur les marchés financiers > Importance du volet dettes dans le financement public > Allocation de subsides pour le compte du Land et de l'etat Source: Roland Berger

24 3. Enseignement du modèle allemand Markus SCHLADT Vice-Président, KfW

25 KfW Bankengruppe est la banque de promotion de la République fédérale d'allemagne Création: 1948 sous le nom Kreditanstalt für Wiederaufbau Actionnariat: 80% République féderale 20% Länder Notation financière: AAA/ Aaa /AAA Total du bilan en 2013: EUR 464,8 milliards Volume de promotion: EUR 72,5 milliards en 2013 Siège: Frankfurt am Main Succursales: Berlin, Bonn, Köln Source: Le Financement Privé - Public / Liège, 24 avril 2014

26 KfW est une banque à missions multiples: soutenir l'allemagne, assurer la mondialisation et promouvoir le développement Promotion de l économie allemande Soutenir l Allemagne Opérations internationales Assurer la mondialisation Promouvoir le dévelop. Secteur Mittelstandsbank d activité Banque des PME Promotion des PME, des créations d entreprises et des start-ups Kommunal- und Privatkunden bank/kreditinstitute Promotion de la construction et de la rénovation de logements, réduction des barrières et éducation, financement des projets d infrastructure communaux et prêts globaux KfW IPEX-Bank Financement international des exportations et des projets Promotion de la protection de l environnement et du climat KfW Banque de Développement/ DEG Promotion des pays en développement et des pays en transition Source: Le Financement Privé - Public / Liège, 24 avril 2014

27 Son objectif en tant que Mittelstandsbank (Banque des PME) est de soutenir l'économie allemande dans sa position de force Description des activités de la KfW GROUPE CIBLE > Les entreprises commerciales VOLUME DE PROMOTION 2013 PRODUITS FINANCIERS > EUR 22.6 milliards Financements à moyen et à long terme pour: > le financement général des entreprises > la création > l innovation > la protection de l environnement et du climat Source: Le Financement Privé - Public / Liège, 24 avril 2014

28 Le schéma de refinancement de la KfW assure une neutralité par son principe de transmission des opérations de crédit (absence de réseau) Schéma du refinancement par la KfW présente la demande à la banque commerciale avant le début du projet d'investissement en cas d'approbation la banque commerciale transmet la demande Client Banque commerciale conclut le contrat de crédit et décaisse les fonds refinance le crédit à des taux d'intérêt avantageux Source: Le Financement Privé - Public / Liège, 24 avril 2014

29 Financement par la KfW Crédit Crédit aux entreprises KfW le généraliste - Programmes n 037 / 047 > Entreprises de plus de 3 ans > CA de groupe : 500 millions d euros (047: jusqu à 50 millions d euros) > Investissements et moyens de production > Crédit jusqu à 25 millions d euros (garantie de 50 % possible) A l étranger > pour les entreprises allemandes et leurs filiales > pour les joint-ventures avec une participation > allemande d au moins 30 % entièrement au sein de l UE à hauteur de l assiette en partie en dehors de l UE à hauteur de la part allemande Source: Le Financement Privé - Public / Liège, 24 avril 2014

30 Financement par la KfW Crédit Crédit aux entreprises KfW le généraliste - Programmes Programme n 037 d innovation / 047 ERP I Développement Programme d innovation ERP II Mise sur le marché Entreprises de plus de 2 ans, avec un CA de groupe jusqu à 500 millions d euros (II : jusqu à 50 millions d euros) Capital étranger et capital subordonné Promotion possible uniquement en Allemagne Montant du crédit jusqu à EUR 5 millions > Frais de personnel, de matériel > Forfait pour les frais généraux (120 % des frais de personnel) > Coûts directs de la R&D, conseil > Coûts d investissement du projet > Frais de développement, d amélioration > (p. ex. séries de tests) Montant du crédit jusqu à EUR 1 million a.l. jusqu à EUR 2.5 millions n.l + Berlin > Investissements pour le lancement de > nouveaux produits / processus de fabrication > Conseil aux entreprises > Formation > Etude de marché par des prestataires externes Source: Le Financement Privé - Public / Liège, 24 avril 2014

31 Financement par la KfW Participation Fonds de démarrage ERP (ERP Startfonds) - Programme n 136 > Petites entreprises technologiques innovantes < 50 employés > CA < 10 millions d euros < 10 ans > Investissement dans son propre département de recherche et développement > Les principaux composants de l innovation sont développés au sein de l entreprise > Financement pari passu de la KfW avec un investisseur leader > Jusqu à EUR 2.5 millions par tour de financement et max. EUR 5 millions au total Source: Le Financement Privé - Public / Liège, 24 avril 2014

32 EuroQuity est un service de mise en relation entre sociétés et investisseurs allemands et français Historique: > Février 2008 : INVESTnet Service de mise en relation entre les professionnels du capital-investissement et les entreprises de croissance soutenues par OSEO > Avril 2008 : OSEO capital PME Service élargi de mise en relation, ouvert à tout type d investisseurs et de sociétés. Spécialement conçu pour permettre aux investisseurs individuels d investir dans des PME pour défiscaliser leur ISF (loi Tepa). > Novembre 2012 : EuroQuity Service bi-national, étendu aux sociétés et investisseurs allemands. En collaboration avec la banque KfW. > Octobre 2013 : Ouverture européenne aux entreprises ICT, avec la première communauté pan européenne European Investor Gate Source: Le Financement Privé - Public / Liège, 24 avril 2014

33 EuroQuity: Quoi Qui Comment? > Marché européen en ligne > Intermédiation de capitaux et de partenaires technologiques > Echange d expériences & de savoir-faire > Pour les entreprises, fondateurs, investisseurs et conseillers > Toutes les branches, formes juridiques et tailles d entreprise > Volume du financement librement définissable > Structure communautaire (para)régionale ou thématique > Gratuit > Présentation multimédia de l entreprise en allemand, anglais et français > Prise de contact facile avec les investisseurs > Fonction de recherche sélective (région, branche, besoin en capitaux ) > Anonymisation possible des données > L adhésion à des communautés améliore la visibilité et facilite la prise de contact > Système de messagerie électronique fermé pour un échange d informations sécurisé > Meilleures chances de partenariats technologiques Source: Le Financement Privé - Public / Liège, 24 avril 2014

34 Vous avez besoin d informations complémentaires? Coordonnées Infocenter de la KfW du lundi au vendredi, de 8 h 00 à 17 h (fondateurs et PME) KfW Palmengartenstraße Francfort-sur-le-Main Source: Le Financement Privé - Public / Liège, 24 avril 2014

35 4. La création entrepreneuriale en Wallonie: quelles perspectives? P. GUSTIN Directeur Entreprises & Institutionnels Wallonie, ING C. LHOSTE Secrétaire générale, UCM J.-N. TILMAN Administrateur délégué, Laboratoire Tilman L. VANSTEENKISTE Président de la plate-forme de financement, Febelfin

36 5. Le financement mixte des entreprises en Wallonie: quelles B. B. opportunités? LIEBIN Membre du Comité de Direction, Groupe SOWALFIN MELOT Directeur Wallonie Commercial Banking, BNP Paribas Fortis Y. NOEL Président, NMC V. REUTER Administrateur délégué, UWE M. SCHLADT Vice-Président, KfW

37 6. Défis futurs Pierre H. RION Business Angel

38 Merci pour votre attention!

LE FINANCEMENT PRIVÉ-PUBLIC UN MODÈLE DE CROISSANCE PRODUCTIVE POUR L ÉCONOMIE WALLONNE

LE FINANCEMENT PRIVÉ-PUBLIC UN MODÈLE DE CROISSANCE PRODUCTIVE POUR L ÉCONOMIE WALLONNE J E U D I 2 4 A V R I L LE FINANCEMENT PRIVÉ-PUBLIC UN MODÈLE DE CROISSANCE PRODUCTIVE POUR L ÉCONOMIE WALLONNE PROGRAMME Horaire Orateurs Sujet 8h30-9h 9h - 9h15 9h15-10h Jean-Sébastien Belle, Sowalfin,

Plus en détail

Bernard Jehin. Viviane Mol. du Comité de Direction. Responsable Cofinancement et garantie

Bernard Jehin. Viviane Mol. du Comité de Direction. Responsable Cofinancement et garantie Bernard Jehin Membre du Comité de Direction Viviane Mol Responsable Cofinancement et garantie Introduction La régionalisation Depuis le 1 er juillet 2014, le Groupe SOWALFIN est la seule institution compétente

Plus en détail

Plateforme EUROQUITY. Bernard LIEBIN, Membre du CD Sowalfin. Conférence Presse, 6 février 2015

Plateforme EUROQUITY. Bernard LIEBIN, Membre du CD Sowalfin. Conférence Presse, 6 février 2015 Plateforme EUROQUITY Bernard LIEBIN, Membre du CD Sowalfin Conférence Presse, 6 février 2015 Ordre du jour 1. Contexte & Enjeux 2. La plateforme EUROQUITY 3. Le concept des Communautés 4. En pratique pour

Plus en détail

Roger Mené. Président Socamut

Roger Mené. Président Socamut Roger Mené Président Socamut Jean-Pierre Di Bartolomeo Président du Comité de Direction Viviane Mol Responsable Cofinancement et garantie Introduction La régionalisation Depuis le 1 er juillet 2014, le

Plus en détail

Conférence. «TECHNOBIT VENTURE CONNAISSANCE ET CAPITAL POUR L INNOVATION» Expériences et perspectives

Conférence. «TECHNOBIT VENTURE CONNAISSANCE ET CAPITAL POUR L INNOVATION» Expériences et perspectives Conférence «TECHNOBIT VENTURE CONNAISSANCE ET CAPITAL POUR L INNOVATION» Expériences et perspectives Création, gestion et mise en œuvre des Fonds de capitaux à risque Pratiques européennes 28-29 octobre

Plus en détail

Financement et aides publiques à destination des TPE/PME wallonnes

Financement et aides publiques à destination des TPE/PME wallonnes Financement et aides publiques à destination des TPE/PME wallonnes Christelle CLOSON Conseillère économique Développement économique UCM Liège 18/11/2014 1 STRUCTURE DE L EXPOSE 1. Introduction 2. Structure

Plus en détail

Les aides au financement et autres primes

Les aides au financement et autres primes Les aides au financement et autres primes Emeline SPEETJENS, 09 juin à Verviers Julien LENIEREGUE, 05 mai à Namur et 28 mai à Bertrix Conseillers Développement économique STRUCTURE DE L EXPOSE o o Introduction

Plus en détail

Le PRODUIT MIXTE, un nouvel outil pour le financement des micro-entreprises et des indépendants

Le PRODUIT MIXTE, un nouvel outil pour le financement des micro-entreprises et des indépendants Le PRODUIT MIXTE, un nouvel outil pour le financement des micro-entreprises et des indépendants Comment optimaliser vos montages financiers avec les produits de la SOCAMUT? 1. Introduction Le groupe SOWALFIN

Plus en détail

La levée de fonds loi TEPA ISF. 18 mai 2010

La levée de fonds loi TEPA ISF. 18 mai 2010 La levée de fonds loi TEPA ISF 18 mai 2010 Gilles LECOCGUEN Direction de la communication Responsable des services en ligne Stéphane COHEN Vice Président du CRO Paris IDF Sommaire 1) Contexte réglementaire

Plus en détail

Financer votre projet en fonds propres : acteurs

Financer votre projet en fonds propres : acteurs Acteur majeur du capital investissement pour les PME Forum 1ers contacts Financer votre projet en fonds propres : acteurs et modalités juin 2011 LES ACTIONS ET MOYENS DE CDC ENTREPRISES CDC Entreprises,

Plus en détail

Basse-Meuse Développement 28/10/2014

Basse-Meuse Développement 28/10/2014 Basse-Meuse Développement 28/10/2014 Introduction La SOWALFIN Société anonyme d intérêt public créée par le Décret du 11 juillet 2002 qui en a organisé le statut. Mise en place pour favoriser la création,

Plus en détail

L exemple de JEREMIE

L exemple de JEREMIE Le financement des PME via des fonds de participation L exemple de JEREMIE Robert Feige Représentant du Groupe BEI en Tunisie Tunis, le 15 juin 2011 1 Le défi: Financer les PME EN EUROPE Les Très petite

Plus en détail

Présentation du rapport :

Présentation du rapport : Présentation du rapport : LE FINANCEMENT PAR CAPITAL-RISQUE DES ENTREPRISES INNOVANTES EN WALLONIE Prof. Armin Schwienbacher Louvain School of Management (LSM) Université catholique de Louvain Universiteit

Plus en détail

Présentation Bpifrance Octobre 2014

Présentation Bpifrance Octobre 2014 Présentation Bpifrance Octobre 2014 01. Qui sommes-nous? 02. Nos métiers 03. Au cœur des régions 04. Bpifrance à date 05. Focus sur 2 01. Qui sommes-nous? Bpifrance, banque publique d investissement, est

Plus en détail

La Banque publique d investissement : BPI France

La Banque publique d investissement : BPI France La Banque publique d investissement : BPI France 1 Préambule La Banque publique d investissement est un groupe public au service du financement et du développement des entreprises, agissant en appui des

Plus en détail

Les instruments de la SNCI et de la Mutualité de Cautionnement et d Aide aux Commerçants, société coopérative. Présentation Horesca du 18 juin 2012

Les instruments de la SNCI et de la Mutualité de Cautionnement et d Aide aux Commerçants, société coopérative. Présentation Horesca du 18 juin 2012 Les instruments de la SNCI et de la Mutualité de Cautionnement et d Aide aux Commerçants, société coopérative Présentation Horesca du 18 juin 2012 03/12/09 L entrepreneur et le financement de son projet

Plus en détail

Les mesures du pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi

Les mesures du pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi Mayenne Services Publics La lettre thématique Les mesures du pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi Les dispositifs et instruments financiers Le crédit d impôt pour la compétitivité

Plus en détail

La Banque européenne d investissement. en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer

La Banque européenne d investissement. en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer La Banque européenne d investissement en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer La banque de l UE La Banque européenne d investissement, la banque

Plus en détail

L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010

L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010 L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010 Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Plus en détail

LES SOLUTIONS DE FINANCEMENT DU GROUPE SOWALFIN POUR LES ENTREPRISES ET LES INDÉPENDANTS

LES SOLUTIONS DE FINANCEMENT DU GROUPE SOWALFIN POUR LES ENTREPRISES ET LES INDÉPENDANTS LES SOLUTIONS DE FINANCEMENT DU GROUPE SOWALFIN POUR LES ENTREPRISES ET LES INDÉPENDANTS Le Groupe SOWALFIN apporte une réponse aux besoins financiers des entreprises wallonnes et ce, aux moments clés

Plus en détail

STRATEGIE D INVESTISSEMENT

STRATEGIE D INVESTISSEMENT EVALUATION EX-ANTE RELATIVE AU SOUTIEN ACCORDÉ À DES INSTRUMENTS FINANCIERS DANS LE CADRE DU PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER-FSE LORRAINE ET MASSIF DES VOSGES 2014-2020 STRATEGIE D INVESTISSEMENT 0 INTRODUCTION

Plus en détail

FINANCEMENT D ENTREPRISES LE FINANCEMENT, LEVIER DE CROISSANCE POUR LES TPE / PME. www.financement-tpe-pme.com

FINANCEMENT D ENTREPRISES LE FINANCEMENT, LEVIER DE CROISSANCE POUR LES TPE / PME. www.financement-tpe-pme.com LE FINANCEMENT, LEVIER DE CROISSANCE POUR LES TPE / PME FINANCEMENT D ENTREPRISES AVEC VOTRE EXPERT-COMPTABLE, AUGMENTEZ VOS CHANCES D ACCÉDER À DES FINANCEMENTS FINANCEMENT DES TPE Faciliter, accélérer

Plus en détail

SOWACCESS Partenaire neutre en transmission

SOWACCESS Partenaire neutre en transmission SOWACCESS Partenaire neutre en transmission d entreprises en Wallonie Verviers, le 27 mars 2014 Société wallonne d acquisitions et de cessions d entreprises 1 Le Groupe SOWALFIN, Société wallonne de financement

Plus en détail

LANCEMENT DU PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER FSE POITOU-CHARENTES 2014-2020. ATELIER 1 : Recherche, développement, innovation et PME Mardi 21 avril 2015

LANCEMENT DU PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER FSE POITOU-CHARENTES 2014-2020. ATELIER 1 : Recherche, développement, innovation et PME Mardi 21 avril 2015 LANCEMENT DU PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER FSE POITOU-CHARENTES 2014-2020 ATELIER 1 : Recherche, développement, innovation et PME Mardi 21 avril 2015 Monsieur Jean-François MACAIRE Président de la Région

Plus en détail

Skywin 23 février 2015

Skywin 23 février 2015 Comment soutenir la croissance des PME? Les solutions de financement du Groupe SOWALFIN pour les entreprises qui investissent, innovent, s internationalisent Skywin 23 février 2015 Plateforme EUROQUITY

Plus en détail

Financement. d Entreprises. Le financement, levier de croissance. www.financement-tpe-pme.com

Financement. d Entreprises. Le financement, levier de croissance. www.financement-tpe-pme.com Le financement, levier de croissance pour les TPE / PME Financement d Entreprises Avec votre expert-comptable, augmentez vos chances d accéder à des financements Financement des TPE Ffaciliter, accélérer

Plus en détail

Accès au financement

Accès au financement Accès au financement Objectif de cette enquête L accès au financement est d une importance cruciale pour la réussite d une entreprise et un facteur important de la croissance économique en Europe suite

Plus en détail

ENQUÊTE ACCÈS AU FINANCEMENT

ENQUÊTE ACCÈS AU FINANCEMENT ENQUÊTE ACCÈS AU FINANCEMENT Réf : FI09AA / 000 003 183 38704 / C1G4 Pour tout renseignement concernant cette enquête, vous pouvez contacter M xxxxxxxxxx - Tél.xx xx xx xx xx - Courriel : xxxxxxxxxx@insee.fr

Plus en détail

Financement. d entreprises. le Financement, Levier de croissance Pour les tpe / Pme / eti. www.financement-tpe-pme.com

Financement. d entreprises. le Financement, Levier de croissance Pour les tpe / Pme / eti. www.financement-tpe-pme.com le Financement, Levier de croissance Pour les tpe / Pme / eti Financement d entreprises avec votre expert-comptable, augmentez vos chances d accéder à des financements Financement des tpe faciliter, accélérer

Plus en détail

LA BANQUE EUROPÉENNE D'INVESTISSEMENT

LA BANQUE EUROPÉENNE D'INVESTISSEMENT LA BANQUE EUROPÉENNE D'INVESTISSEMENT La Banque européenne d'investissement (BEI) promeut les objectifs de l'union en fournissant des fonds pour financer des projets à long terme, ainsi qu'en octroyant

Plus en détail

Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes. Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014

Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes. Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014 Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014 01. Bpifrance en bref 02. L offre pour les entreprises innovantes L investissement

Plus en détail

Préfecture de l Isère Grenoble 21 Février 2013

Préfecture de l Isère Grenoble 21 Février 2013 Préfecture de l Isère Grenoble 21 Février 2013 La Banque Publique d Investissement BPI Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr La Banque Publique d Investissement

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

www.aldatu.org ALDATU un facteur clé de réussite au service des porteurs de projet, des entreprises et du territoire

www.aldatu.org ALDATU un facteur clé de réussite au service des porteurs de projet, des entreprises et du territoire ALDATU un facteur clé de réussite au service des porteurs de projet, des entreprises et du territoire Sommaire 1. Centre d Appui aux Entreprises ALDATU 1.1 Présentation 1.2 Structure 1.3 Carte d identité

Plus en détail

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr OSEO et le soutien de l innovation Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr Notre mission Soutenir l innovation et la croissance des entreprises Par nos trois métiers

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES PME DU POINT DE VUE D UNE BANQUE FRANCAISE

LE FINANCEMENT DES PME DU POINT DE VUE D UNE BANQUE FRANCAISE LE FINANCEMENT DES PME DU POINT DE VUE D UNE BANQUE FRANCAISE 19 novembre 2014 Francfort Christian LEROY SOMMAIRE Le tissu entrepreneurial Français Les principales sources de financement des entreprises

Plus en détail

Les chartes de France Investissement

Les chartes de France Investissement Les chartes de France Investissement Introduction : le dispositif France Investissement Les PME les plus dynamiques ou à fort potentiel de croissance apportent une contribution essentielle au développement

Plus en détail

Conférence Accés de la PME au financement en Tunisie 2015

Conférence Accés de la PME au financement en Tunisie 2015 Conférence Accés de la PME au financement en Tunisie 2015 Rapport de synthèse CONECT 2015 1. Problématique de l'étude L objectif de cette étude est de faire ressortir la problématique et la complexité

Plus en détail

7 ème Rencontre des Entrepreneurs de la Communauté de Communes. Vendredi 20 février 2015

7 ème Rencontre des Entrepreneurs de la Communauté de Communes. Vendredi 20 février 2015 7 ème Rencontre des Entrepreneurs de la Communauté de Communes Vendredi 20 février 2015 Présentation de Monsieur Mathieu DEFRESNE Directeur Régional BPI Bourgogne 01. Qui sommes-nous? 02. Au cœur des régions

Plus en détail

Présentation Bpifrance Caroline GEORGES 28 novembre 2013

Présentation Bpifrance Caroline GEORGES 28 novembre 2013 Présentation Bpifrance Caroline GEORGES 28 novembre 2013 01. Qui sommes-nous? 02. Nos métiers 03.La gamme d interventions 04. Les nouveaux dispositifs 2 01.Qui sommes-nous? Bpifrance, partenaire de confiance

Plus en détail

MESURES CONCRETES DE SOUTIEN DE LA PROMOTION ECONOMIQUE

MESURES CONCRETES DE SOUTIEN DE LA PROMOTION ECONOMIQUE MESURES CONCRETES DE SOUTIEN DE LA PROMOTION ECONOMIQUE Forum de l économie du Gros-de-Vaud, Vendredi 5 novembre 2010 M. Raphaël Conz, Responsable de l Unité Promotion économique, Service de l économie,

Plus en détail

I N V I T A T I O N Cycle de formation

I N V I T A T I O N Cycle de formation I N V I T A T I O N Cycle de formation Comprendre les conditions de financement des PME post-crise De 8h30 à 14h - CGPME 75 19 rue de l Amiral d Estaing 75116 Paris OBJECTIF DU SEMINAIRE : Les PME sont

Plus en détail

«LE Capital-Investissement : accelerateur de croissance de l economie tunisienne»

«LE Capital-Investissement : accelerateur de croissance de l economie tunisienne» «accelerateur de croissance de l economie tunisienne» Note conceptuelle LE MOT DU PRESIDENT Le Capital-Investissement - ou Private Equity - est un des moteurs du financement de l économie réelle et du

Plus en détail

Présentation de la Note d analyse «Renforcer l amorçage» par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique

Présentation de la Note d analyse «Renforcer l amorçage» par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique Paris, le 27 février 2012 Présentation de la Note d analyse «Renforcer l amorçage» Lundi 27 février 2012 par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique Seul le prononcé fait foi

Plus en détail

Petit-déjeuner conférence ADL Comblain-au-Pont

Petit-déjeuner conférence ADL Comblain-au-Pont Petit-déjeuner conférence ADL Comblain-au-Pont LES AIDES FINANCIERES 09/11/2012 1 STRUCTURE DE L EXPOSE 1. Agence de Stimulation Economique (ASE) A. Bourse de préactivité B. Bourse Innovation C. Bourse

Plus en détail

Christophe Gaté. Février 2015

Christophe Gaté. Février 2015 Christophe Gaté Février 2015 Notre identité 2 Qui sommes-nous? Bpifrance, partenaire de confiance des entrepreneurs Bpifrance accompagne les entreprises de l amorçage jusqu à la cotation en bourse, du

Plus en détail

Les pôles de compétitivité Compte-rendu du colloque du 11 octobre 2007

Les pôles de compétitivité Compte-rendu du colloque du 11 octobre 2007 Les pôles de compétitivité Un outil pour le développement économique des villes et régions européennes. Compte rendu du colloque des 11 et 12 octobre 2007, Organisé par l Ambassade de France en République

Plus en détail

LES PLATEFORMES D INITIATIVE LOCALE ET LA CREATION D ENTREPRISE INNOVANTE EN FRANCE QUELLE PERTINENCE POUR LA TUNISIE?

LES PLATEFORMES D INITIATIVE LOCALE ET LA CREATION D ENTREPRISE INNOVANTE EN FRANCE QUELLE PERTINENCE POUR LA TUNISIE? LES PLATEFORMES D INITIATIVE LOCALE ET LA CREATION D ENTREPRISE INNOVANTE EN FRANCE QUELLE PERTINENCE POUR LA TUNISIE? Anne CHATAURET Volet Interfaçage QU EST-CE QU UNE PLATEFORME INITIATIVE? 2 Les «Plateformes

Plus en détail

Présentation Bpifrance Janvier 2014. Ariane Voyatzakis, Responsable du secteur agroalimentaire

Présentation Bpifrance Janvier 2014. Ariane Voyatzakis, Responsable du secteur agroalimentaire Présentation Bpifrance Janvier 2014 Ariane Voyatzakis, Responsable du secteur agroalimentaire 01. Qui sommes-nous? 02. Le financement bancaire 03. Le soutien à l innovation Titre de la présentation 2 01.

Plus en détail

Parlement de Wallonie. Note de Politique générale conformément à l article 135 du règlement du Parlement de Wallonie

Parlement de Wallonie. Note de Politique générale conformément à l article 135 du règlement du Parlement de Wallonie Parlement de Wallonie Note de Politique générale conformément à l article 135 du règlement du Parlement de Wallonie Compétences du Ministre de l Économie, de l Industrie, de l Innovation et du Numérique

Plus en détail

DISPOSITIFS DE LA CCG EN FAVEUR DES TPME POUR L ACCES AU FINANCEMENT. Avril 2015

DISPOSITIFS DE LA CCG EN FAVEUR DES TPME POUR L ACCES AU FINANCEMENT. Avril 2015 DISPOSITIFS DE LA CCG EN FAVEUR DES TPME POUR L ACCES AU FINANCEMENT Avril 2015 POURQUOI LA GARANTIE INSTITUTIONNELLE? Situation A Primauté du marché le marché est parfait se régule par lui-même Situation

Plus en détail

Les États belge, français et luxembourgeois apportent un soutien fort à Dexia dans la mise en œuvre du plan de restructuration annoncé le 4 octobre

Les États belge, français et luxembourgeois apportent un soutien fort à Dexia dans la mise en œuvre du plan de restructuration annoncé le 4 octobre Information réglementée* Bruxelles, Paris, 10 octobre 2011 5h30 Les États belge, français et luxembourgeois apportent un soutien fort à Dexia dans la mise en œuvre du plan de restructuration annoncé le

Plus en détail

Récapitulatif: Du 1 er au 12 Juin 2015. Dispositions du livre vert relatif à la construction d une union des marchés des capitaux.

Récapitulatif: Du 1 er au 12 Juin 2015. Dispositions du livre vert relatif à la construction d une union des marchés des capitaux. Du 1 er au 12 Juin 2015 Récapitulatif: Dispositions du livre vert relatif à la construction d une union des marchés des capitaux. Mise en place d un référentiel de données en Turquie. Test de continuité

Plus en détail

DOMAINE N 1.2.1 : RENFORCER LE POTENTIEL D INNOVATION DES

DOMAINE N 1.2.1 : RENFORCER LE POTENTIEL D INNOVATION DES O B J E C T I F 1. 2 F A I R E D E L I N N O V A T I O N L E M O T E U R D E L A C O M P E T I T I V I T E D E S E N T R E P R I S E S PRESENTATION GENERALE DE L OBJECTIF Cet objectif vise à améliorer

Plus en détail

POUR UNE BANQUE MEDITERRANEENNE DE

POUR UNE BANQUE MEDITERRANEENNE DE POUR UNE BANQUE MEDITERRANEENNE DE DEVELOPPEMENT 11 mai 2011 - Paris Constats Les besoins en investissements des pays du bassin méditerranéen sont considérables tant en matière d infrastructures que de

Plus en détail

Observatoire du Capital-Investissement Régional. Par Ambition Capital

Observatoire du Capital-Investissement Régional. Par Ambition Capital Observatoire du Capital-Investissement Régional Par Ambition Capital Dossier de presse - Juillet 2014 Sommaire Qu appelle-t-on le Capital Investissement? Présentation du club Ambition Capital et de ses

Plus en détail

La PME Marocaine. Levier de développement économique et d innovation. Saad Hamoumi Président de la commission PME

La PME Marocaine. Levier de développement économique et d innovation. Saad Hamoumi Président de la commission PME La PME Marocaine Levier de développement économique et d innovation Saad Hamoumi Président de la commission PME Rencontre des PME Ibéro Américaines et d Afrique du Nord Madrid 22 octobre 2012 I: L économie

Plus en détail

L accompagnement de la création d entreprise et de l innovation

L accompagnement de la création d entreprise et de l innovation Club Finance Innovation : L accompagnement de la création d entreprise et de l innovation Le 23 avril 2009 soutient l innovation et la croissance des PME Trois métiers Soutien à l innovation Garantie des

Plus en détail

PRESENTATION DES AIDES ECONOMIQUES

PRESENTATION DES AIDES ECONOMIQUES PRESENTATION DES AIDES ECONOMIQUES 10 décembre 2013 Service Développement Economique Direction de l Innovation, de la Recherche, de l Economie et du Tourisme Cadre des aides économiques Depuis 2004, la

Plus en détail

«Les Fonds Français, une solution pour financer nos PME?»

«Les Fonds Français, une solution pour financer nos PME?» Entreprendre Financer Réussir «Les Fonds Français, une solution pour financer nos PME?» Raphaël Abou Administrateur Délégué Allyum 20 octobre 2010 Forum Financier Mons Introduction Notre métier : Accompagner

Plus en détail

Le climat des affaires à la suite des présidentielles Enquête DFCG

Le climat des affaires à la suite des présidentielles Enquête DFCG Le climat des affaires à la suite des présidentielles Enquête DFCG Mai Juin 2012 Introduction I - Le rôle des associations professionnelles dans le débat public Le sondage a été envoyé à l ensemble des

Plus en détail

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 12 heures 00. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 12 heures 00. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Compte rendu Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Jeudi 21 mai 2015 Séance de 12 heures 00 Compte rendu n 26 Audition, ouverte à la presse, du Dr. Lutz-Christian

Plus en détail

Aubin Bonnet. Fonds Européen d Investissement. JEREMIE Cas d étude : Languedoc-R. Présentation «Accord de partenariat» 15 avril 2013

Aubin Bonnet. Fonds Européen d Investissement. JEREMIE Cas d étude : Languedoc-R. Présentation «Accord de partenariat» 15 avril 2013 JEREMIE Cas d étude : Languedoc-R Aubin Bonnet Présentation «Accord de partenariat» 15 avril 2013 Fonds Européen d Investissement This presentation was prepared by EIF. The information included in this

Plus en détail

Financement des PME Outils de la période de crise. Atelier des pôles de compétitivité 28 mai 2009

Financement des PME Outils de la période de crise. Atelier des pôles de compétitivité 28 mai 2009 Financement des PME Outils de la période de crise Atelier des pôles de compétitivité 28 mai 2009 Un besoin de financement face à une crise financière Plan de financement de l économie 320 Mds : plafond

Plus en détail

Assemblée générale de l ordre des experts-comptables des Pays de la Loire

Assemblée générale de l ordre des experts-comptables des Pays de la Loire Assemblée générale de l ordre des experts-comptables des Pays de la Loire Présentation des outils de financement de la Région des Pays de la Loire 11 Juillet 2012 La boîte à outils du financement de la

Plus en détail

Promouvoir la cohésion économique et sociale en Europe

Promouvoir la cohésion économique et sociale en Europe Promouvoir la cohésion économique et sociale en Europe La BEI contribue à la création de croissance et d emplois et au renforcement de la cohésion en Europe par son soutien à la mise en œuvre de la politique

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Luxembourg, le 30 août 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Progression des revenus commerciaux La Banque

Plus en détail

Banque Européenne. pour la Reconstruction et le Développement. Tunisie

Banque Européenne. pour la Reconstruction et le Développement. Tunisie Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement Tunisie Marie-Alexandra Veilleux Chef du Bureau de la BERD en Tunisie Sommaire 1. à la BERD 2. Les opérations de la BERD 3. 25 avril 2014 Banque

Plus en détail

Fiche d information 3 OÙ IRA L ARGENT?

Fiche d information 3 OÙ IRA L ARGENT? Fiche d information 3 OÙ IRA L ARGENT? Le plan d investissement pour l Europe sera constitué d un ensemble de mesures visant à libérer au moins 315 milliards d euros d investissements publics et privés

Plus en détail

Servir l avenir. Une initiative d EUREKA et de la Commission européenne, destinée aux Pme innovantes à fort potentiel de croissance

Servir l avenir. Une initiative d EUREKA et de la Commission européenne, destinée aux Pme innovantes à fort potentiel de croissance Servir l avenir Une initiative d EUREKA et de la Commission européenne, destinée aux Pme innovantes à fort potentiel de croissance Titre de la présentation Amandine KAROUI, Direction Innovation Bpifrance

Plus en détail

«Les aides financières à la création et au développement d entreprises»

«Les aides financières à la création et au développement d entreprises» «Les aides financières à la création et au développement d entreprises» par Dominique DETHY Responsable PME-Service Union des Classes Moyennes 1 Les aides financières à la préparation du projet Les aides

Plus en détail

croissance oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 8111-01 Septembre 2010

croissance oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 8111-01 Septembre 2010 oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 8111-01 Septembre 2010 Ce document est imprimé avec des encres végétales sur du papier issu de forêts gérées durablement certifié PEFC, FCBA 07/833 par Point

Plus en détail

ENTRETIEN AVEC ULRICH SCHRÖDER, PRESIDENT DE DIRECTOIRE DE LA KFW : LES PME,PMI.EN PREMIERE LIGNE PAR FARIDA MOHA

ENTRETIEN AVEC ULRICH SCHRÖDER, PRESIDENT DE DIRECTOIRE DE LA KFW : LES PME,PMI.EN PREMIERE LIGNE PAR FARIDA MOHA ENTRETIEN AVEC ULRICH SCHRÖDER, PRESIDENT DE DIRECTOIRE DE LA KFW : LES PME,PMI.EN PREMIERE LIGNE PAR FARIDA MOHA Ce sont les PME, PMI, TPE qui sont le moteur du développement, de la création d emplois,..l

Plus en détail

Les actions de la Caisse des dépôts en faveur du développement économique en Ile de France

Les actions de la Caisse des dépôts en faveur du développement économique en Ile de France Les actions de la Caisse des dépôts en faveur du développement économique en Ile de France Anne de Richecour Directeur Interrégional Adjoint CDC Ile de France 8 juin 2010 - Nanterre 1 Le développement

Plus en détail

Les cadres réglementaires pour la réhabilitation thermique

Les cadres réglementaires pour la réhabilitation thermique Les cadres réglementaires pour la réhabilitation thermique Regards croisés sur les politiques françaises et allemandes Institute for Sustainable Development and International Relations 41 rue du Four 75006

Plus en détail

Nouveaux outils. pour financer les fonds propres des entreprises franc-comtoises DOSSIER PRESSE

Nouveaux outils. pour financer les fonds propres des entreprises franc-comtoises DOSSIER PRESSE Nouveaux outils pour financer les fonds propres des entreprises franc-comtoises DOSSIER PRESSE Vendredi 3 Décembre 2010 SOMMAIRE n COMMUNIQUÉ Deux nouveaux outils de financement pour aider les entreprises

Plus en détail

La Quinzaine de l International en Rhône-Alpes FINANCER SON DEVELOPPEMENT A L INTERNATIONAL

La Quinzaine de l International en Rhône-Alpes FINANCER SON DEVELOPPEMENT A L INTERNATIONAL La Quinzaine de l International en Rhône-Alpes FINANCER SON DEVELOPPEMENT A L INTERNATIONAL Introduction de la CCI locale La Chambre de Commerce et d Industrie, le contact de proximité pour les PME Information

Plus en détail

JEREMIE. Une nouvelle manière d utiliser les Fonds structurels de l UE pour promouvoir l accès des PME aux financements via des fonds de participation

JEREMIE. Une nouvelle manière d utiliser les Fonds structurels de l UE pour promouvoir l accès des PME aux financements via des fonds de participation Une nouvelle manière d utiliser les Fonds structurels de l UE pour promouvoir l accès des PME aux financements via des fonds de participation Qu est-ce que JEREMIE? L initiative JEREMIE (Joint European

Plus en détail

L AFD ET LA MICROFINANCE

L AFD ET LA MICROFINANCE L AFD ET LA MICROFINANCE 1988 2008 Vingt ans déjà! Paul Kabre LA MICROFINANCE, POURQUOI? Dans de nombreux pays, l immense majorité de la population n a pas accès au secteur bancaire classique : sa capacité

Plus en détail

Présentation Bpifrance Prêt Numérique Juin 2015

Présentation Bpifrance Prêt Numérique Juin 2015 Présentation Bpifrance Prêt Numérique Juin 2015 01. Qui nous sommes NÉ EN 2013 Du besoin de simplifier l accès au financement pour les PME, d apporter des réponses globales à leurs besoins financiers,

Plus en détail

Le Fond européen pour les investissements stratégiques (FEIS), fruit d un partenariat entre la CE et la BEI

Le Fond européen pour les investissements stratégiques (FEIS), fruit d un partenariat entre la CE et la BEI Le Fond européen pour les investissements stratégiques (FEIS), fruit d un partenariat entre la CE et la BEI Anita Fürstenberg-Lucius Présentation donnée à l occasion du séminaire d information sur Plan

Plus en détail

Marie-Agnès NICOLET Christophe CONNILLE. Présidente du Club des Marchés Financiers Président du Club des Jeunes Financiers

Marie-Agnès NICOLET Christophe CONNILLE. Présidente du Club des Marchés Financiers Président du Club des Jeunes Financiers Marie-Agnès NICOLET Christophe CONNILLE Présidente du Club des Marchés Financiers Président du Club des Jeunes Financiers Conférence du 11 décembre 2013 de 8 heures 30 à 11 h 30 : Financement alternatif/

Plus en détail

Le Futur de la Banque de Détail

Le Futur de la Banque de Détail Forum d'été du Club des Dirigeants de Banques Africaines Le Futur de la Banque de Détail Présentation Roland Berger Ho Chi Minh ville, le 26 juin 2014 Roland Berger est le grand cabinet d'origine européenne

Plus en détail

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Axe 1 Objectif Thématique 1 : Renforcer la recherche, le développement technologique et l innovation Investissement prioritaire B : Promotion

Plus en détail

GDF SUEZ Un business model équilibré porteur de croissance durable et rentable pour les actionnaires Gérard Lamarche

GDF SUEZ Un business model équilibré porteur de croissance durable et rentable pour les actionnaires Gérard Lamarche GDF SUEZ Un business model équilibré porteur de croissance durable et rentable pour les actionnaires Gérard Lamarche Un business model équilibré porteur de croissance durable et rentable pour les actionnaires

Plus en détail

Fonds Commun de Placement dans l Innovation. innovation pluriel. Les atouts de la multigestion au service de vos placements en FCPI

Fonds Commun de Placement dans l Innovation. innovation pluriel. Les atouts de la multigestion au service de vos placements en FCPI Fonds Commun de Placement dans l Innovation Fcpi innovation pluriel Les atouts de la multigestion au service de vos placements en FCPI Qu est-ce qu un FCPI? Créé par la Loi de finances de 1997, le Fonds

Plus en détail

La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché

La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché 11 septembre 2014 Communiqué de presse La Française lance LFP Europimmo, La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché La Française REM lance LFP Europimmo, la première SCPI d entreprise dont

Plus en détail

MINISTÈRE DE L'ÉCONOMIE ET DES FINANCES N 2012-M-049-02

MINISTÈRE DE L'ÉCONOMIE ET DES FINANCES N 2012-M-049-02 MINISTÈRE DE L'ÉCONOMIE ET DES FINANCES N 2012-M-049-02 SYNTHESE DU RAPPORT DE LA MISSION DE PREFIGURATION DE LA BANQUE PUBLIQUE D INVESTISSEMENT (BPI) Établie par Les inspecteurs des finances PERRINE

Plus en détail

Le Fonds JEREMIE Provence-Alpes-Côte d Azur

Le Fonds JEREMIE Provence-Alpes-Côte d Azur Le Fonds JEREMIE Provence-Alpes-Côte d Azur Le Fonds JEREMIE PACA Dès 2006, la Région s est dotée d une gamme d outils de soutien aux entreprises, dans le cadre de son schéma régional de développement

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/CECI/FID/2007/2 16 mai 2007 FRANÇAIS Original: ANGLAIS E COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DE LA COOPÉRATION ET DE L INTÉGRATION

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

Digital Wallonia Proposition pour un Plan du Numérique

Digital Wallonia Proposition pour un Plan du Numérique Digital Wallonia Proposition pour un Plan du Numérique 1 > 280 contributeurs inscrits > 240 propositions de mesures Numérique des groupes > 2800 votes > 650 visites / jour Préparation du Plan du Numérique

Plus en détail

Accompagnement et aides financières de Pôle Emploi

Accompagnement et aides financières de Pôle Emploi Financer un projet innovant, quelles ressources? Michel Gad - Technopole Rennes Atalante Tanguy Roudaut - BPI France Bretagne La complicité des intelligences Les principales phases d accompagnement Projet

Plus en détail

Comment financer le microcrédit en Belgique?

Comment financer le microcrédit en Belgique? Comment financer le microcrédit en Belgique? Secteur majoritairement non-rentable, le marché du microcrédit belge reste en 2012 restreint : 643 crédits décaissés pour un montant total de 5,54 millions

Plus en détail

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique,

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique, MINISTERE DELEGUEE CHARGEE DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES, DE L INNOVATION ET DE L ECONOMIE NUMERIQUE COMMISSARIAT GENERAL A L INVESTISSEMENT C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u

Plus en détail

LE CASH AU CŒUR DU SYSTEME DE L ENTREPRISE. Hervé GARABEDIAN MAI 2014 1

LE CASH AU CŒUR DU SYSTEME DE L ENTREPRISE. Hervé GARABEDIAN MAI 2014 1 LE CASH AU CŒUR DU SYSTEME DE L ENTREPRISE Hervé GARABEDIAN MAI 2014 1 ANALYSE DE LA DEPENDANCE DES ENTREPRISES AUX RESSOURCES EXTERNES Hervé GARABEDIAN MAI 2014 2 DÉPENDANCE AUX RESSOURCES EXTERNES Depuis

Plus en détail