Lancement Libramed. Communication innovante pour le point de vente

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Lancement Libramed. Communication innovante pour le point de vente"

Transcription

1 La première ligne du marché italien* pour le traitement du surpoids et de l obésité. Dorénavant même en Belgique, avec un programme complet pour la nouvelle approche sanitaire à l épidémie du XXI ème siècle Lancement Libramed De la découverte scientifique à la pratique clinique : plus d 1 million d investissements dans la recherche Nouveau produit Dispositif Médical de classe IIa brevet européen n Nouvelle cible Du surpoids à l obésité même pour les enfants de plus de 8 ans Nouveau mécanisme d action Le contrôle de la glycémie postprandiale Haute sécurité Grâce à l action mécanique qui le rend approprié même aux enfants Communication innovante pour le point de vente Dans le point de vente de nouveaux matériaux très impactants et communicatifs qui mettent en relief l exigence et présentent la nouveauté du produit. * Sell-out14,3 MIo, source données IMS MAT Septembre 2012

2 Nouvelle approche au surpoids et à l obésité Le surpoids et l obésité représentent le plus grand problème de santé publique des systèmes sanitaires modernes. La recherche scientifique qui enquête à fond sur les mécanismes physiopathologiques liés à la gestion du poids, a localisé de nouveaux et importants mécanismes à la base du problème, tels que le contrôle de la glycémie postprandiale, qui permettent actuellement d intervenir efficacement et de manière novatrice contre le surpoids et l obésité. Une grande partie du marché est resté ancrée aux anciens concepts ou, pire encore, aux promesses que ne peuvent être maintenues. Aboca qui, au contraire, a relevé depuis des années le défi de la recherche et de l innovation, en les soutenant par de grands investissements, propose Fitomagra Libramed, un produit innovant efficace et sûr pour le traitement du surpoids et de l obésité. Nouveauté 2013 Le contrôle de la glycémie postprandiale Un dispositif Médical pour le traitement du Surpoids et de l Obésité et pour la réduction du périmètre ombilical, même chez les personnes avec un poids normal.

3 Innovation du produit Le contrôle du pic de glycémie dans le traitement du surpoids et de l obésité. DISPOSITIF MEDICAL CLASSE IIa - Certification de l Institut Supérieur de la Santé n 138 QPZ du 7/10/2011 INDIQUE POUR - le Surpoids et l Obésité - la Réduction du périmètre ombilical, même chez les personnes avec un poids normal UN MAXIMUM DE SECURITE - Grâce à l effet mécanique COMPRIMES TRES HYDRO-SOLUBLES - A prendre même dissous dans de l eau tiède Même pour les ENFANTS DE PLUS DE 8 ANS Même PLUS D 1 MILLION D INVESTISSEMENTS DANS LA RECHERCHE BREVET POLICAPTIL EXCLUSIF EFFICACITE ET MECANISME D ACTION DEMONTRES DANS LE NOUVEAU MODELE EXCLUSIF D INTESTIN ARTIFICIEL 2 ETUDES CLINIQUES D EFFICACITE ET DE SECURITE

4 Innovation du produit LES CONDITIONS SCIENTIFIQUES L importance de la glycémie dans le traitement du surpoids et de l obésité 1 apport en glucides 2 Elle augmente la concentration des glucides au niveau intestinal 3 Le glucose (provenant de la digestion des glucides) rentre rapidement dans le sang, en générant une augmentation soudaine de la glycémie (pic de glycémie) NIVEAU DE GLYCEMIE (QUANTITE DE GLUCOSE DANS LE SANG) PIC DE GLYCEMIE ELEVE NIVEAU NORMAL DE GLUCOSE 4 L organisme doit éliminer rapidement du sang le glucose en excès et, pour ce faire, il produit une grande quantité d insuline qui baisse rapidement la glycémie. TEMPS Ceci provoque : 1 La réapparition précoce de la sensation de faim en raison de l absence de glucose dans le sang. 2 La conversion du glucose en graisses et leur dépôt dans les adipocytes (lipogenèses). s). L accumulation d une nouvelle graisse dans le tissu adipeux. La graisse s accumule dans les adipocytes en augmentant leur volume. Un pic de glycémie postprandial élevé est donc à la base des processus d accumulation du tissu adipeux.

5 Innovation du produit LA FAÇON DONT IL AGIT Libramed agit en régulant le pic de glycémie contre le surpoids et l obésité 1 apport en glucides 2 Libramed forme un gel d une structure Li réticulaire qui diminue et ralentit réti ré l absorption des glucides 3 NIVEAU DE GLYCEMIE (QUANTITE DE GLUCOSE DANS LE SANG) Le glu glucose (provenant de la digestion des glucides) gl est absorbé dans le sang de façon moindre et plus lentem lentement ce qui évite ainsi le pic de glycémie PIC DE GLYCEMIE ELEVE COURBE DE GLYCEMIE OPTIMALE 4 L organisme arrive à utiliser correctement le glucose qui se trouve dans le sang. NIVEAU NORMAL DE GLUCOSE TEMPS Ceci provoque : 1 Une réapparition plus lente de la sensation de faim. 2 L élimination des réserves de graisse contenues dans les adipocytes, l activation on de la lipolyse et le blocage de la A travers l activation de la lipolyse, les adipocytes libèrent les graisses et diminuent de volume. lipogenèse. Outre cette action principale sur le pic de glycémie, qui permet de réduire la réapparition de la sensation de faim et l accumulation d un nouveau tissu adipeux, Libramed réduit également l absorption des graisses et améliore le transit intestinal.

6 De la découverte scientifique à la pratique clinique POLICAPTIL GEL RETARD EST NE Libramed agit grâce à Policaptil gel Retard un complexe naturel à 100% de macromolécules polysaccharides linéaires et ramifiées que la recherche Aboca a mis au point (brevet européen n ) Dans l intestin, Policaptil crée un gel doté d une structure réticulaire qui, grâce à ses propriétés muco-adhésives et rhéologiques (augmentation de la viscosité), est en mesure d exercer des activités spécifiques sur les différents types de nutriments. Glucides Graisses Enzymes digestives Villosités intestinales Policaptil englobe et retient les nutriments qui se trouvent dans le lumen intestinal en en diminuant la quantité absorbée et la vitesse d absorption grâce à une triple action : POLICAPTIL 1 EFFET RETARD : Il ralentit la vitesse de diffusion des nutriments englobés et leur absorption. 2 EFFET ECRAN : Il rend plus difficile l attaque des enzymes nécessaires à la digestion et l absorption. 3 EFFET D EXPULSION : Il facilite l élimination à travers les selles. La formule brevetée de Policaptil utilise les caractéristiques des différents types de macromolécules polysaccharides dérivant des phyto-complexes fibreux de Cellulose, Opuntia, Glucomannane et des Mucilages d Altea, Lin et Tilleul Les principales macromolécules polysaccharides de Policaptil Cellulose - Linéaire Hémicellulose - ramifiées Pectine - très ramifiées Les propriétés viscosifiantes de Policaptil gel retard sont testées grâce à des recherches in vivo qui ont confirmé l augmentation de la viscosité des fluides intestinaux

7 De la découverte scientifique à la pratique clinique LES RECHERCHES SUR L INTESTIN ARTIFICIEL La démonstration de l efficacité de Libramed sur l absorption des sucres part de l intestin artificiel E F K A L M H B C K G I L efficacité de Libramed a été évaluée à travers un modèle sophistiqué d intestin artificiel (TNO Pharmaceuticals-Olanda) qui simule les conditions du tractus gastro-intestinal (température corporelle, ph, électrolytes, activité enzymatique, bile, cinétique du transit du chyme ) après un repas complexe (type McDonald s) A B C E F G estomac sphincter pylorique duodénum secrétions de l estomac secrétions du duodénum pré-filtre H I K L M membrane semi-perméable pompe pour le filtrage capteurs de ph et température capteur de pression capteur de niveau RESULTATS BIODISPONIBILITE DU GLUCOSE (%) Contrôle Libramed MINUTES Les mesures ont été prises toutes les 30 minutes INTENSITE REDUITE DU PIC DE GLYCEMIE : Libramed réduit le pic d absorption des glucides EFFET RETARD : Libramed déplace le pic d absorption des glucides de 30 minutes REDUCTION DE LA BIODISPONIBILITE TOTALE : Libramed réduit jusqu à 30% de la quantité totale de glucides bio-disponibles (la zone sous la courbe)

8 De la découverte scientifique à la pratique clinique 2 RECHERCHES CLINIQUES DEMONTRENT L EFFICACITE ET LA SECURITE EFFICACITE Libramed s est avéré efficace pour réduire le poids corporel, la BMI et le périmètre ombilical, dans une recherche clinique ouverte conduite sur 30 sujets adultes en surpoids et obèses, soumis à un traitement d une durée de 60 jours, outre les recommandations diététiques comportementales. Réduction du poids corporel LIBRAMED Après 30 jours Après 60 jours Diminution moyenne Diminution maximale 1.3 kg 5 kg 1.8 kg 10 kg Réduction du périmètre ombilical LIBRAMED Après 30 jours Après 60 jours Diminution moyenne Diminution maximale 2.9 cm 13 cm 4.5 cm 20 cm Réduction du BMI LIBRAMED Après 30 jours Après 60 jours Diminution moyenne Diminution moyenne de 0,45 Diminution moyenne de 0,70 Réduction de l intensité de la somnolence postprandiale Réduction de la gonfleur abdominale Libramed est en mesure de réduire significativement la gonfleur abdominale après 60 jours, même si durant les premiers jours d utilisation, des phénomènes de météorisme pourraient se produire mais ils se résolvent spontanément SECURITE La sécurité de Libramed a été confirmée par une recherche clinique supplémentaire conduite sur 21 sujets adultes soumis à un traitement de 30 jours, en mettant en évidence : Aucune conséquence secondaire Est parfaitement toléré La haute sécurité permet l utilisation même de la part des enfants Les protocoles des recherches ont été approuvés par le Comité Ethique en charge et ont été accomplis conformément aux Good Clinical Practices

9 Libramed est né de ces recherches DISPOSITIF MEDICAL Classe IIa Il contrôle les pics de glycémie, en réduisant l accumulation de graisses et la sensation de faim Pour le traitement du surpoids, de l obésité et pour la réduction du périmètre ombilical Policaptil GEL RETARD Complexe breveté de macromolécules polysaccharidiques 100% NATUREL La façon dont il agit Libramed contrôle les pics de glycémie après les repas, en rendant plus constante la concentration de glucose et d insuline dans le sang, de manière à réduire la lipogenèse (accumulation de graisse dans les adipocytes) et la sensation de faim. L action de Libramed est due à Policaptil Gel Retard, un complexe breveté de macromolécules polysaccharidiques qui, grâce à l action synergique de ses éléments, est doté d un haut pouvoir gélifiant. Policaptil, en effet, donne lieu, dans l intestin, à la formation d un gel qui agit sur les glucides, en en réduisant la quantité absorbée et la vitesse d absorption (effet retard). Grâce aux propriétés de ce gel, Libramed agit même en limitant l absorption des graisses, en réduisant la somnolence postprandiale, en favorisant le transit intestinal et en régularisant la consistance des selles. Flacon en verre de 100 g contenant 138 comprimés de 725 mg chacun CNK Code : Indications Libramed, grâce à son mécanisme d action, est indiqué pour : ADULTES En cas de surpoids et d obésité Avec de fortes valeurs du périmètre ombilical, même d un poids normal ENFANTS à partir de 8 ans En cas de surpoids et d obésité Composition Complexe breveté de macromolécules polysaccharidiques (Policaptil Gel Retard ); Arômes d Orange, de Pomme et de Citron. Mode d emploi Adultes et enfants de plus de 12 ans : 3 comprimés avant les deux repas Enfants entre 8 et 12 ans : 2 comprimés avant les deux repas Prendre la dose indiquée avec un grand verre d eau. Pour ceux qui ont des problèmes de déglutition, dissoudre les comprimés de Libramed dans de l eau tiède ou dans des tisanes sans sucre, en agitant jusqu à la complète dissolution. La boisson obtenue doit être bue en quelques minutes, avant que le gel se forme. Durée du traitement Prendre Libramed pendant une période d au moins 2 mois, en ayant soin de suspendre pendant 2-3 jours après chaque mois.

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 55 SOMMAIRE Les fibres Mieux connaître les fibres Focus sur les rôles des fibres Les apports conseillés Les sources de fibres Le Complément Alimentaire à Base

Plus en détail

LA RÉFÉRENCE DE LA MINCEUR

LA RÉFÉRENCE DE LA MINCEUR INFORMATION PRESSE LA RÉFÉRENCE DE LA MINCEUR Depuis plus de 20 ans, les Laboratoires Juvamine s attachent à rendre accessibles au plus grand nombre les toutes dernières innovations bien-être et santé,

Plus en détail

L alimentation du sportif

L alimentation du sportif LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE 67 HERBANEWS SOMMAIRE L alimentation du sportif L alimentation du sportif Trois nutriments essentiels L hydratation Les alternatives Herbalife Ce qu il faut

Plus en détail

L ALIMENTATION SOMMAIRE

L ALIMENTATION SOMMAIRE L ALIMENTATION SOMMAIRE I. Conception de base de la nutrition du sportif II. Les calories III. Les lipides 1. Le tissu adipeux 2. Les acides gras saturés 3. Les acides gras mono saturés 4. Les acides gras

Plus en détail

Foire aux questions. www.nutreine.fr

Foire aux questions. www.nutreine.fr Foire aux questions PHILOBIO est un programme de complémentation alimentaire biologique à base de farine de lin, de sarrasin et de fenouil, de fibres solubles d agave et de polyphénols de raisin et de

Plus en détail

L alimentation sportive au quotidien et lors de compétitions

L alimentation sportive au quotidien et lors de compétitions L alimentation sportive au quotidien et lors de compétitions Introduction Se nourrir de façon équilibrée, boire en assez grande quantité et bouger suffisamment: telles sont les pièces maîtresses d une

Plus en détail

LABORATOIRE D ANALYSES DE BIOLOGIE MEDICALE. Glycémie.0.75 g/l N: 0.70 1.10 4.16 mmol/l

LABORATOIRE D ANALYSES DE BIOLOGIE MEDICALE. Glycémie.0.75 g/l N: 0.70 1.10 4.16 mmol/l La régulation de la glycémie Introduction : Qu est ce que la glycémie? Quelles sont les valeurs normales de la glycémie? Document 1: bilan sanguin d une personne non diabétique (à jeun) Docteur P Pharmacien

Plus en détail

A/ Chaque série d affirmations peut comporter une ou plusieurs réponse (s) exacte(s). Repérer les affirmations correctes: (0.

A/ Chaque série d affirmations peut comporter une ou plusieurs réponse (s) exacte(s). Repérer les affirmations correctes: (0. «NB. Pour la correction et les notes, contacter le site web: svt-mounir.sitew.com» EXERCIE N O 1: A/ Chaque série d affirmations peut comporter une ou plusieurs réponse (s) exacte(s). Repérer les affirmations

Plus en détail

Dossier de l élève : en classe

Dossier de l élève : en classe Dossier de l élève : en classe Le cycle course en durée a pour objectif de vous faire prendre conscience à travers la pratique, des critères de réalisation afin d «Orienter et développer les effets de

Plus en détail

Suppléments ou compléments alimentaires?

Suppléments ou compléments alimentaires? Suppléments ou compléments alimentaires? 1 Supplémenter c est ajouter «en plus» Complémenter c est ajouter «à la place de» Quel est l intérêt de complémenter ou de supplémenter? L équilibre alimentaire

Plus en détail

ALIMENTATION DE L ENFANT DE 0 à 2 ANS

ALIMENTATION DE L ENFANT DE 0 à 2 ANS ALIMENTATION DE L ENFANT DE 0 à 2 ANS N.Billaud Dec 2007 Alimentation de 0 à 2 ans Alimentation des premiers mois Apports exclusivement (6 mois), puis principalement lactés Importance de la qualité de

Plus en détail

Apport quotidien moyen recommandé 2200 à 2800 kcal. Ces besoins sont variables selon l'âge, le sexe, le poids et l'activité physique.

Apport quotidien moyen recommandé 2200 à 2800 kcal. Ces besoins sont variables selon l'âge, le sexe, le poids et l'activité physique. POUR UNE ALIMENTATION EQUILIBREE, BESOINS ET RYTHMES ALIMENTAIRES I- BESOINS NUTRITIONNELS L'alimentation de l'adolescent doit : - Respecter la répartition et l équilibre entre les principaux nutriments

Plus en détail

LA DIGESTION I. L APPAREIL DIGESTIF.

LA DIGESTION I. L APPAREIL DIGESTIF. LA DIGESTION Les aliments ingérés ne peuvent être utilisés tels quels par l organisme. Ils doivent être simplifiés par l appareil digestif en nutriments assimilables, et ce au cours de la digestion. Digestion

Plus en détail

Article Insulib. Vers une nouvelle approche thérapeutique du diabète : l administration de l insuline par voie orale

Article Insulib. Vers une nouvelle approche thérapeutique du diabète : l administration de l insuline par voie orale Article Insulib Vers une nouvelle approche thérapeutique du diabète : l administration de l insuline par voie orale Le diabète et les chiffres Le diabète est une maladie dont l essor ne cesse de croître

Plus en détail

Colloque HPE 1/10/14 Dr Elise Crochemore, Endocrinologue, diabétologue HPE

Colloque HPE 1/10/14 Dr Elise Crochemore, Endocrinologue, diabétologue HPE Colloque HPE 1/10/14 Dr Elise Crochemore, Endocrinologue, diabétologue HPE Le glucose présent dans le sang provient: des aliments contenant des glucides ingérés au moment des repas du foie: Le foie produit

Plus en détail

ALTERNATIVE NATURELLE AU SUCRE : LA STEVIA (STEVIA REBAUDIANA BERTONI)

ALTERNATIVE NATURELLE AU SUCRE : LA STEVIA (STEVIA REBAUDIANA BERTONI) ALTERNATIVE NATURELLE AU SUCRE : LA STEVIA (STEVIA REBAUDIANA BERTONI) La Stévia, alternative au sucre Nous avons tous une attirance pour le sucre et les aliments sucrés, qui se développe dès la vie intra-utérine.

Plus en détail

NUTRITION et pratique sportive. Docteur L Holzapfel Centre Hospitalier 01012 - Bourg en Bresse

NUTRITION et pratique sportive. Docteur L Holzapfel Centre Hospitalier 01012 - Bourg en Bresse NUTRITION et pratique sportive Docteur L Holzapfel Centre Hospitalier 01012 - Bourg en Bresse L alimentation glucides lipides protides Vitamines, minéraux et eau Glucides Élément de base : glucose Glycogène

Plus en détail

DIGESTION LICENCE 2 STAPS Document d accompagnement LA DIGESTION

DIGESTION LICENCE 2 STAPS Document d accompagnement LA DIGESTION LA DIGESTION INTRODUCTION 1. PROCESSUS DIGESTIFS 1.1. Ingestion 1.2. Propulsion 1.3. Digestion mécanique 1.4. Digestion chimique 1.5. L assimilation 1.6. Défécation 2. ASPECT GENERAUX DU SYSTEME DIGESTIF

Plus en détail

Hydratation - eau. Alimentation du sportif: apports en eau

Hydratation - eau. Alimentation du sportif: apports en eau Alimentation du sportif: apports en eau 1 L eau représente 40 à 70% de la masse corporelle (selon son âge, son sexes et sa composition corporelle). Elle représente 65 à 75 % de sa masse musculaire et environ

Plus en détail

LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES MINCEUR, CE N EST PAS DU CINÉMA...

LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES MINCEUR, CE N EST PAS DU CINÉMA... INFORMATION PRESSE LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES MINCEUR, CE N EST PAS DU CINÉMA... en tout cas, pas ceux imaginés chaque année par les équipes des Laboratoires Juvamine! Depuis plus de 20 ans maintenant,

Plus en détail

B i o l o gist e OBSERVATIONS SUR TON ANIMAL FAMILIER. 4 Peser les quantités d excréments. 1 Animal et matériel. 5 Cahier d observation

B i o l o gist e OBSERVATIONS SUR TON ANIMAL FAMILIER. 4 Peser les quantités d excréments. 1 Animal et matériel. 5 Cahier d observation Expérimenter OBSERVATIONS SUR TON ANIMAL FAMILIER B i o l o gist e Tu peux faire des observations sur ton animal en relation avec ce que tu apprends en classe. Pour connaître le devenir des aliments consommés

Plus en détail

IMPACT. Cavitation de dernière génération

IMPACT. Cavitation de dernière génération IMPACT Cavitation de dernière génération IMPACT Sculpte la silhouette à la vitesse du son IMPACT de SORISA est une véritable alternative à la liposuccion chirurgicale, et la solution la plus efficace

Plus en détail

Suivi de la croissance Besoins spécifiques

Suivi de la croissance Besoins spécifiques Alimentation et besoins nutritionnels du nourrisson et de l enfant (ECN item 34) A B PLAN DU COURS Croissance Besoins Nutritionnels C Alimentation Enseignement dirigé Module E - Pédiatrie Février 2013

Plus en détail

Chapitre 3 : La régulation de la glycémie et les phénotypes diabétiques

Chapitre 3 : La régulation de la glycémie et les phénotypes diabétiques Chapitre 3 : La régulation de la glycémie et les phénotypes diabétiques Introduction Les neurones et les hématies sont des cellules ultra spécialisées qui ne consomment que du glucose. L approvisionnement

Plus en détail

Le petit-déjeuner. Base de l équilibre alimentaire

Le petit-déjeuner. Base de l équilibre alimentaire Le petit-déjeuner Base de l équilibre alimentaire Quelques faits 7 visites sur 10 à un médecin sont directement ou indirectement lié à la nutrition Ces 20 dernières années ont témoigné une croissance rapide

Plus en détail

SYNOPSIS CYCLE COURSE EN DUREE N 4 Bac pro

SYNOPSIS CYCLE COURSE EN DUREE N 4 Bac pro SYNOPSIS CYCLE COURSE EN DUREE N 4 Bac pro Leçons Thèmes de travail pour la leçon Mises en œuvre particulières L1 Estimer VMA. Consignes de sécurité échauf/ /hydr/ étirements. Echauffement ou non en fonction

Plus en détail

Bases anatomique et physiologique de la rate et du pancréas.

Bases anatomique et physiologique de la rate et du pancréas. Bases anatomique et physiologique de la rate et du pancréas. La rate. La Rate en MTC : La Rate en MTC est un emblème représentant les fonctions organiques d une grande partie du système digestif (l estomac,

Plus en détail

Énergie et nutrition. Le corps humain et vieillissement. 101-1AA-JQ Esteban Gonzalez

Énergie et nutrition. Le corps humain et vieillissement. 101-1AA-JQ Esteban Gonzalez Énergie et nutrition Le corps humain et vieillissement. 101-1AA-JQ Esteban Gonzalez L alimentation dans le monde Bcp de maladies liées à notre type d alimentation Malnutrition Excès ou carence de nutriments

Plus en détail

Table des matières. Nutriments, micronutriments et équilibre alimentaire

Table des matières. Nutriments, micronutriments et équilibre alimentaire Table des matières Liste des tableaux... XIII I Nutriments, micronutriments et équilibre alimentaire 1 Les glucides... 3 Les différents types de glucides... 3 Classification biochimique (3). Classification

Plus en détail

10 Structure et catabolisme des Lipoprotéines

10 Structure et catabolisme des Lipoprotéines 10 Structure et catabolisme des Lipoprotéines Deux sources principales de lipides pour l organisme : Exogènes : via l intestin Endogènes : via le foie Les lipides circulent dans le sang en association

Plus en détail

REGULATION DE LA GLYCEMIE

REGULATION DE LA GLYCEMIE REGULATION DE LA GLYCEMIE Approvisionnement continu en glucose cellules activité métabolique normale. Constance remarquable de la glycémie : 4-6 mmol/l (0,7-1,1 g/l) Régulation étroite. Exemple : SNC Besoins

Plus en détail

DEFICIENCES METABOLIQUES ET TROUBLES DE L ALIMENTATION. OBESITE DIABETE I et II

DEFICIENCES METABOLIQUES ET TROUBLES DE L ALIMENTATION. OBESITE DIABETE I et II DEFICIENCES METABOLIQUES ET TROUBLES DE L ALIMENTATION OBESITE DIABETE I et II 1 OBESITE 2 OBESITES DE GRADE III ou MORBIDE, espérance de vie limitée 3 INTRODUCTION 4 1. ELEMENTS DE PHYSIOLOGIE L adipocyte

Plus en détail

Chapitre II La régulation de la glycémie

Chapitre II La régulation de la glycémie Chapitre II La régulation de la glycémie Glycémie : concentration de glucose dans le sang valeur proche de 1g/L Hypoglycémie : perte de connaissance, troubles de la vue, voire coma. Hyperglycémie chronique

Plus en détail

Jean-Luc Darrigol. Tous les moyens naturels pour vaincre. La constipation. Hygiène vitale. Aliments stimulant le transit. Plantes médicinales

Jean-Luc Darrigol. Tous les moyens naturels pour vaincre. La constipation. Hygiène vitale. Aliments stimulant le transit. Plantes médicinales Jean-Luc Darrigol Tous les moyens naturels pour vaincre La constipation Hygiène vitale o Aliments stimulant le transit o Plantes médicinales o Compléments alimentaires Le tube digestif : anatomie et physiologie

Plus en détail

4 Leçon L insuline www.isygroup.com Dr. Roberto Va, CRU Consulting AG, 2009

4 Leçon L insuline www.isygroup.com Dr. Roberto Va, CRU Consulting AG, 2009 L insuline Leçon 4 www.isygroup.com Dr. Roberto Va, CRU Consulting AG, 2009 L insuline Introduction L insuline est une substance fabriquée dans le pancréas et déversée dans le sang. C est une hormone et

Plus en détail

GRANDES INTÉGRATIONS MÉTABOLIQUES

GRANDES INTÉGRATIONS MÉTABOLIQUES GRANDES INTÉGRATIONS MÉTABOLIQUES Rappel des principes de base: Principes de bases du catabolisme: ATP (unité universelle d énergie) est produit par l oxydation des éléments énergétiques principalement

Plus en détail

Fiche de présentation

Fiche de présentation Fiche de présentation Classe : 1 ère ou Terminale Enseignement : Chimie-biochimie-sciences du vivant THEME du programme : 3 Sous-thème : 3.2 Les systèmes vivants utilisent deux grandes voies de communication

Plus en détail

Perdre du poids selon la naturopathie

Perdre du poids selon la naturopathie Perdre du poids selon la naturopathie Les régimes peuvent faire perdre du poids temporairement en s attaquant au symptôme: l excès de poids. Mais pour retrouver définitivement un corps svelte, en santé,

Plus en détail

1. LE FONCTIONNEMENT MUSCULAIRE. Pour fonctionner, un muscle a besoin d énergie

1. LE FONCTIONNEMENT MUSCULAIRE. Pour fonctionner, un muscle a besoin d énergie Cécile Pétré - 2011 1 2 1. LE FONCTIONNEMENT MUSCULAIRE Pour fonctionner, un muscle a besoin d énergie Cette énergie, c est : ( A T P = Adénosine Tri Phosphate ) 3 2. LA MOLECULE D ATP 4 5 La rupture des

Plus en détail

Comment gérer son diabète pendant une activité physique

Comment gérer son diabète pendant une activité physique U S Union D Sports & Diabète Comment gérer son diabète pendant une activité physique Le Diabète de type 1 Docteur Muriel TSCHUDNOWSKY Service de Diabétologie CH Louis Pasteur Réseau Gentiane (réseau diabète

Plus en détail

Notes d'études secondaires. Sciences et technologie 316 Le système digestif

Notes d'études secondaires. Sciences et technologie 316 Le système digestif Notes d'études secondaires Sciences et technologie 316 Le système digestif Nom: Prénom: Groupe: Date: Classification des nutriments: 1) Protéines (protéïdes ou protides) 2) Glucides : Sucres 3) Lipides

Plus en détail

GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS

GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS Pour mieux comprendre le rôle des différents composants de notre alimentation, Oh!Céréales vous livre l essentiel sur les nutriments. Les calories Calories : c est l unité de mesure

Plus en détail

Dr BOGGIO Les fonctions du système digestif 2.2 S1 Cycles de la vie et grandes fonctions IFSI Dijon - Promotion COLLIERE 2014-2015

Dr BOGGIO Les fonctions du système digestif 2.2 S1 Cycles de la vie et grandes fonctions IFSI Dijon - Promotion COLLIERE 2014-2015 1 Dr BOGGIO Les fonctions du système digestif 2.2 S1 Cycles de la vie et grandes fonctions IFSI Dijon - Promotion COLLIERE 2014-2015 10 Les processus digestifs Ingestion : introduction de nourriture dans

Plus en détail

DIGESTION : PHÉNOMÈNES MÉCANIQUES ET BIOCHIMIQUES

DIGESTION : PHÉNOMÈNES MÉCANIQUES ET BIOCHIMIQUES 11 DIGESTION : PHÉNOMÈNES MÉCANIQUES ET BIOCHIMIQUES Objectifs : définir la digestion décrire les phénomènes mécaniques de la diggestion. à partir d'expériences de digestion chimique, construire un schéma

Plus en détail

Alimentation du nouveau né et du nourrisson de 0 à 6 mois. Dr Amina SAAD Pédiatre

Alimentation du nouveau né et du nourrisson de 0 à 6 mois. Dr Amina SAAD Pédiatre Alimentation du nouveau né et du nourrisson de 0 à 6 mois Dr Amina SAAD Pédiatre Agadir 2 Mai 2008 Introduction La nutrition du nouveau-né et du nourrisson à: - Suscité de nombreux travaux - Soulevé de

Plus en détail

DENOMINATION DU MEDICAMENT

DENOMINATION DU MEDICAMENT DENOMINATION DU MEDICAMENT Pentasa 500 mg comprimés à libération prolongée Pentasa Sachet 1 g granulés à libération prolongée Pentasa Sachet 2 g granulés à libération prolongée Pentasa 1 g suppositoires

Plus en détail

Maladies cardiovasculaires Facteurs de risque et prévention

Maladies cardiovasculaires Facteurs de risque et prévention Maladies cardiovasculaires Facteurs de risque et prévention Présenté par Simon Bérubé, M.D. 8 avril 2008 Plan Les facteurs de risque Les habitudes de vie Signes et symptômes Prise en charge médicale, quand

Plus en détail

La digestion chimique

La digestion chimique SBI3U La digestion chimique Les aliments sont réduits mécaniquement en particules plus petites ils sont soumise à l action de substances chimiques et des enzymes les molécules complexes deviennent des

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 21 septembre 2005

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 21 septembre 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 21 septembre 2005 FOSAVANCE, comprimé (Boîte de 4 et 12) Laboratoires MERCK SHARP & DOHME-CHIBRET alendronate monosodique, cholécalciférol (vitamine D3) Liste I Date

Plus en détail

Innovation Minceur mars 2014

Innovation Minceur mars 2014 Innovation Minceur mars 2014 ALG>IN

Plus en détail

15 ème Journée du Sommeil Sommeil et Nutrition 27 Mars 2015 SURVEILLANCE DES COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES EN MEDECINE DU TRAVAIL

15 ème Journée du Sommeil Sommeil et Nutrition 27 Mars 2015 SURVEILLANCE DES COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES EN MEDECINE DU TRAVAIL 15 ème Journée du Sommeil Sommeil et Nutrition 27 Mars 2015 SURVEILLANCE DES COMPORTEMENTS Dr Albane CHAILLOT Service de santé au travail 27/03/2015 Introduction Evaluation Prise en charge Traitement Conclusion

Plus en détail

«SynerDiet» PRESENTATION DU PRODUIT

«SynerDiet» PRESENTATION DU PRODUIT «SynerDiet» PRESENTATION DU PRODUIT «SynerDiet» est une formulation brevetée unique d acide hydroxycitrique (HCA) provenant de la Garcinia cambogia, associé aux minéraux essentiels que sont le calcium

Plus en détail

L'eau Leau et le sport : conseils pour la bonne hydratation des sportifs

L'eau Leau et le sport : conseils pour la bonne hydratation des sportifs Le CSAKB Vous propose : L'eau Leau et le sport : conseils pour la bonne hydratation des sportifs S HYDRATER PENDANT L EFFORT La seule boisson indispensable et utile au sportif est l eau. L activité physique

Plus en détail

L insulinothérapie (233e) Professeur Pierre-Yves BENHAMOU Novembre 2002 (Mise à jour Février 2005)

L insulinothérapie (233e) Professeur Pierre-Yves BENHAMOU Novembre 2002 (Mise à jour Février 2005) L insulinothérapie (233e) Professeur Pierre-Yves BENHAMOU Novembre 2002 (Mise à jour Février 2005) Mots-clés : Insulinothérapie. Références : L insulinothérapie fonctionnelle J.J.Grimm, Masson Ed., 1999

Plus en détail

mon Carnet de Liaison et d autosurveillance

mon Carnet de Liaison et d autosurveillance mon Carnet de Liaison et d autosurveillance DIABèTE GESTATIONNEL mon Carnet de Liaison et d autosurveillance diabète gestationnel Mes rendez-vous Gynécologue-obstétricien Nom :... Dates Horaires Lieu Prénom

Plus en détail

L APPAREIL DIGESTIF (suite)

L APPAREIL DIGESTIF (suite) BOYER Judith le 19.10.10 CHALOPIN Amélie Physio Karine MAHEO L APPAREIL DIGESTIF (suite) IV. L estomac (suite) 1. Motilité (suite) Les facteurs qui augmentent la force des contractions gastriques sont

Plus en détail

Le diabète gestationnel. Neuf mois en moi

Le diabète gestationnel. Neuf mois en moi Le diabète gestationnel Neuf mois en moi SOMMAIRE 1- Q est-ce que le diabète gestationnel? 2- Les effets du diabète gestationnel sur mon bébé 3- Les objectifs et le traitement 4- La technique du prélèvement

Plus en détail

METABOLISME DES IONS ET DE l EAU

METABOLISME DES IONS ET DE l EAU METABOLISME DES IONS ET DE l EAU 1 GENERALITES Le corps humain est composé de 60 à 70% d eau. Cette eau se répartit dans deux compartiments, intra et extracellulaire. Ce dernier peut être lui même scindé

Plus en détail

Chapitre 3 : l approvisionnement en glucose

Chapitre 3 : l approvisionnement en glucose Chapitre 3 : l approvisionnement en glucose Le glucose qui se trouve dans le sang, utilisé pour le fonctionnement des organes, provient des aliments mangés. Quel est le trajet des aliments dans notre corps?

Plus en détail

La digestion. Permettent transformation glucides _>mono saccharide. Permettent transformation Protéine -> En acide aminé

La digestion. Permettent transformation glucides _>mono saccharide. Permettent transformation Protéine -> En acide aminé La digestion Cours de Mme Forcellino, le 8 Septembre 2009 L objectif ultime de la digestion est de fournir de l énergie grâce à l ATP (molécule d'adénosine Tri-Phosphate) ATP : molécule organique qui stocke

Plus en détail

Partir en voyage. Comme tout bon voyageur, les personnes diabétiques doivent prévoir d avance leurs déplacements et se préparer en conséquence.

Partir en voyage. Comme tout bon voyageur, les personnes diabétiques doivent prévoir d avance leurs déplacements et se préparer en conséquence. Partir en voyage Comme tout bon voyageur, les personnes diabétiques doivent prévoir d avance leurs déplacements et se préparer en conséquence. Tout voyageur diabétique devrait s identifier comme étant

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 mars 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 mars 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 15 mars 2006 GLUCOPHAGE 500 mg, comprimé pelliculé Boîte de 30 comprimés - code CIP : 352 816-7 GLUCOPHAGE 850 mg, comprimé pelliculé Boîte de 30 comprimés - code CIP

Plus en détail

K-SAIDANI. Septième journée de la clinique médicale, Alger le 30 Avril 2009

K-SAIDANI. Septième journée de la clinique médicale, Alger le 30 Avril 2009 K-SAIDANI Septième journée de la clinique médicale, Alger le 30 Avril 2009 Constipation : Plainte fréquente au cours de la grossesse et dans la période puerpérale; Elle peut survenir «de novo», aggraver

Plus en détail

CHAPITRE 1: ROLE DES ENZYMES DANS L'APPORT DU GLUCOSE SANGUIN

CHAPITRE 1: ROLE DES ENZYMES DANS L'APPORT DU GLUCOSE SANGUIN CHAPITRE 1: ROLE DES ENZYMES DANS L'APPORT DU GLUCOSE SANGUIN Les enzymes sont une catégorie particulière de protéines qui interviennent dans la plupart des réaction chimique qui se déroulent à l'intérieur

Plus en détail

Atelier n 4 : Que devient le pain une fois mangé?

Atelier n 4 : Que devient le pain une fois mangé? Atelier n 4 : Que devient le pain une fois mangé? 1. OBJECTIFS. - Comprendre le fonctionnement du système digestif. - Pouvoir expliquer le trajet réalisé par le pain après sa mise en bouche. - Découvrir

Plus en détail

TD La régulation de la glycémie

TD La régulation de la glycémie TD La régulation de la glycémie Comme nous l avons vu dans le chapitre 1, le milieu intérieur subit en permanence des modifications dues à l activité cellulaire ou aux apports extérieurs. Cependant, un

Plus en détail

Easy Mood est la nouvelle technologie MBE pour traiter le visage et le corps, de manière efficace et extrêmement simple, pour les professionnel de l

Easy Mood est la nouvelle technologie MBE pour traiter le visage et le corps, de manière efficace et extrêmement simple, pour les professionnel de l Easy Mood est la nouvelle technologie MBE pour traiter le visage et le corps, de manière efficace et extrêmement simple, pour les professionnel de l Esthétique. Grâce à l utilisation d un innovante synergie

Plus en détail

DES ALIMENTS AUX NUTRIMENTS : LA DIGESTION

DES ALIMENTS AUX NUTRIMENTS : LA DIGESTION DES ALIMENTS AUX NUTRIMENTS : LA DIGESTION INTRODUCTION : Nos organes consomment des nutriments qu ils prélèvent dans le sang au niveau des capillaires sanguins. D où proviennent les nutriments dont nos

Plus en détail

Physiologie des régulations BI 632 L3

Physiologie des régulations BI 632 L3 Physiologie des régulations BI 632 L3 Cours 3 Christophe Porcher Christophe.porcher@univ-amu.fr Institut de Neurobiologie de la Méditerranée - INSERM U901 http://www.inmed.univ-mrs.fr/ La régulation de

Plus en détail

Solutions - Concentrations

Solutions - Concentrations Solutions - Concentrations Table des matières I - Solutions et concentrations 3 1. Exercice : Dilution... 3 2. Exercice : Dilution... 3 3. Exercice : Dilutions multiples... 3 4. Exercice : Dose journalière

Plus en détail

HYDRATATION ET SPORT DE HAUT NIVEAU. Dr Jean-Michel SERRA Médecin des Équipes de France ATHLÉTISME

HYDRATATION ET SPORT DE HAUT NIVEAU. Dr Jean-Michel SERRA Médecin des Équipes de France ATHLÉTISME HYDRATATION ET SPORT DE HAUT NIVEAU Dr Jean-Michel SERRA Médecin des Équipes de France ATHLÉTISME COMPOSITION DU CORPS 70% d EAU Pour un athlète de 70kg cela représente 49 litres 33 bouteilles d 1,5 litres

Plus en détail

Fig 1 : Fonctions schématiques du tube digestif. La digestion 3ème Année 1

Fig 1 : Fonctions schématiques du tube digestif. La digestion 3ème Année 1 Fig 1 : Fonctions schématiques du tube digestif La digestion 3ème Année 1 Fig 2 : Anatomie de la cavité orale La digestion 3ème Année 2 Fig 3 : Dents temporaires et permanentes, coupe longitudinale d une

Plus en détail

Le bain turc : guide complet avant l achat

Le bain turc : guide complet avant l achat Le bain turc : guide complet avant l achat 1 Qu est ce que le bain turc p. 3 2 Quels sont les bienfaits du bain turc p. 4 3 Comment prendre un bain turc p. 5 4 Comment choisir un bain turc p. 7 5 Où installer

Plus en détail

5 CLÉS POUR COMPRENDRE LE FRUCTOSE

5 CLÉS POUR COMPRENDRE LE FRUCTOSE 5 CLÉS POUR COMPRENDRE LE Le Fonds français pour l alimentation et la santé (FFAS) est une structure inédite et fédératrice qui a pour mission l étude et la mise en valeur d une alimentation source de

Plus en détail

Diabète sucré. du chien et du chat

Diabète sucré. du chien et du chat Diabète sucré du chien et du chat Diabète sucré du chien et du chat Le diabète sucré est une maladie bien connue chez l homme. Ce que l on ne sait pas toujours c est qu elle peut toucher également nos

Plus en détail

Diabete Gestazionale (Lingua Francese) DIABÈTE

Diabete Gestazionale (Lingua Francese) DIABÈTE Diabete Gestazionale (Lingua Francese) DIABÈTE GESTATIONNEL RÉSUMÉ DÉFINITION 03 POURQUOI LE DIABÈTE GESTATIONNEL SE PRODUIT-IL ET COMMENT LE GÉRER? 04 COMMENT CONTRÔLER LE DIABÈTE? 06 UN MODE DE VIE SAIN

Plus en détail

Pour mieux comprendre...

Pour mieux comprendre... Pour mieux comprendre... Vous trouverez dans ce document quelques définitions de termes scientifiques utilisés dans la rubrique pour vous permettre de mieux comprendre le contenu des articles et la base

Plus en détail

Challenge de mise en forme. Le nettoyage du corps

Challenge de mise en forme. Le nettoyage du corps Challenge de mise en forme Le nettoyage du corps Le nettoyage Chaque jour on prend une douche, mais il nous arrive très rarement de penser qu'il faut se purger aussi (nettoyer notre intestin). 6 Notre

Plus en détail

La méthode LIGNAFORM Alternative

La méthode LIGNAFORM Alternative La méthode LIGNAFORM Alternative Perdre du poids à son rythme, sans frustration avec une alimentation naturelle et conviviale? C est désormais possible grâce à la méthode LIGNAFORM Alternative. Naturelle

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Ibuprofen Sandoz 200 mg comprimés pelliculés Ibuprofen Sandoz 400 mg comprimés pelliculés Ibuprofène

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Ibuprofen Sandoz 200 mg comprimés pelliculés Ibuprofen Sandoz 400 mg comprimés pelliculés Ibuprofène NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Ibuprofen Sandoz 200 mg comprimés pelliculés Ibuprofen Sandoz 400 mg comprimés pelliculés Ibuprofène Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre / utiliser

Plus en détail

Mesure de l activité enzymatique

Mesure de l activité enzymatique Mesure de l activité enzymatique - dans cette section, nous traiterons des aspects plus pratiques de la mesure de l activité d une enzyme A. Principes de base - l activité enzymatique est influencée à

Plus en détail

PETITE ENFANCE. Alimentation. du nourrisson & du jeune enfant. ayant un syndrome de Prader-Willi (SPW) www.guide-prader-willi.fr

PETITE ENFANCE. Alimentation. du nourrisson & du jeune enfant. ayant un syndrome de Prader-Willi (SPW) www.guide-prader-willi.fr 3 Alimentation PETITE ENFANCE du nourrisson & du jeune enfant ayant un syndrome de Prader-Willi (SPW) www.guide-prader-willi.fr 2 Un bébé sans réflexe de succion, puis un enfant jamais rassasié L état

Plus en détail

S entraîner à VMA en ski de fond

S entraîner à VMA en ski de fond S entraîner à VMA en ski de fond Qu est ce que la VMA? La Vitesse Maximale Aérobie correspond à la vitesse associée à la consommation maximale d oxygène, c'est-à-dire à VO2max. On entend parler aussi de

Plus en détail

TP 2 : Les enzymes digestives.

TP 2 : Les enzymes digestives. TP 2 : Les enzymes digestives. Animation : Enzymes Ils existent des milliers d enzymes qui interviennent simultanément dans des réactions chimiques. Problèmes : Comment les enzymes agissent-elles sur leur

Plus en détail

LIGNE DIRECTRICE À L INTENTION DE L INDUSTRIE

LIGNE DIRECTRICE À L INTENTION DE L INDUSTRIE LIGNE DIRECTRICE À L INTENTION DE L INDUSTRIE L INNOCUITÉ DES RÉSIDUS DE MÉDICAMENTS VÉTÉRINAIRES DANS LES ALIMENTS DE CONSOMMATION HUMAINE : ESSAI DE TOXICITÉ CHRONIQUE À DOSES RÉPÉTÉES VICH GL37 Date

Plus en détail

Activité 34 : Réalisation d une digestion «in vitro»

Activité 34 : Réalisation d une digestion «in vitro» Activité 34 : Réalisation d une digestion «in vitro» 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie 2. PLACE DE L ACTIVITE DANS UNE PROGRESSION Chapitre I :

Plus en détail

Comment couvrir les besoins nutritionnels spécifiques des seniors?

Comment couvrir les besoins nutritionnels spécifiques des seniors? Comment couvrir les besoins nutritionnels spécifiques des seniors? Magali Jacobs Cellule de Recherche et d Expertise Diététique de l Intitut Paul Lambin (CeRED-IPL) Plan de l exposé «Senior»? Prévention

Plus en détail

.D abord par l alimentation!

.D abord par l alimentation! Comment préparer un match?.d abord par l alimentation! La spécificité de l alimentation lors de la pratique certains sports d équipe (basketball, handball, rugby ), tient dans la difficulté d alimentation

Plus en détail

Alimentation Les groupes d aliments

Alimentation Les groupes d aliments Alimentation Les groupes d aliments Au nombre de sept, les groupes d aliments permettent une classification simplifiée des aliments. Ce classement se fait par leurs teneurs en nutriments (protéines, lipides,

Plus en détail

Dossier : l'estomac Anatomie Pathologie

Dossier : l'estomac Anatomie Pathologie 1 Dossier : l'estomac Anatomie Pathologie 2 L'estomac humain L'estomac est un organe qui fait partie de l'appareil digestif. Il est en forme de poche, et il est situé entre l'œsophage en haut, et le duodénum

Plus en détail

40 ml (volume du bouchon) de RENOLIT ALKORPLUS 81059 pour Pourquoi tout le monde demande la membrane RENOLIT ALKORPLAN? Pour son

40 ml (volume du bouchon) de RENOLIT ALKORPLUS 81059 pour Pourquoi tout le monde demande la membrane RENOLIT ALKORPLAN? Pour son 40 ml (volume du bouchon) de RENOLIT ALKORPLUS 81059 pour Pourquoi tout le monde demande la membrane RENOLIT ALKORPLAN? Pour son entretien facile. 50 m3 d eau; hebdomadairement pendant la saison. Ceci

Plus en détail

Courir longtemps Animation pédagogique du mercredi 5 décembre 2007 Fabrice Chapel, CPC EPS D'après G. Maitrot CPD EPS et "le guide de l'enseignant" 1

Courir longtemps Animation pédagogique du mercredi 5 décembre 2007 Fabrice Chapel, CPC EPS D'après G. Maitrot CPD EPS et le guide de l'enseignant 1 Courir longtemps Animation pédagogique du mercredi 5 décembre 2007 Fabrice Chapel, CPC EPS D'après G. Maitrot CPD EPS et "le guide de l'enseignant" 1 Courir pour l enfant c est : Dans le domaine moteur

Plus en détail

Modèle à deux. B. Compartiments. 2) Masse maigre. 1) Masse grasse

Modèle à deux. B. Compartiments. 2) Masse maigre. 1) Masse grasse I_ Introduction Compartimentation du corps A. Modèles Le corps peut être décrit selon des compartiments ( ou des masses ) qui sont des éléments du corps ayant des valeurs physiologiques voisines, mais

Plus en détail

ISOLATION BELGE POUR DEMAIN

ISOLATION BELGE POUR DEMAIN ISOLATION BELGE POUR DEMAIN ININTERROMPUE - IGNIFUGE - UNIVERSELLE - FIABLE BÉNÉFICES CUMULÉS Qu est-ce qui est important pour vous lorsque vous choisissez un matériau d isolation? De bonnes valeurs d

Plus en détail

Quatrième partie. Le jeune diabétique hors de son milieu familial

Quatrième partie. Le jeune diabétique hors de son milieu familial Quatrième partie Le jeune diabétique hors de son milieu familial Chapitre 51 1 À la garderie Caroline Boucher L entrée d un enfant diabétique à la garderie peut s avérer traumatisante pour certains parents.

Plus en détail

Formation Mode de vie

Formation Mode de vie Formation Mode de vie La Santé : c`est quoi? William Amzallag, M.D. La santé a toujours été la préoccupation majeure de toutes les sociétés. Les Grecs anciens pensaient que la santé était le résultat d

Plus en détail

Diabète Sucré. Généralités 1. Problème de santé publique: Deux maladies différentes :

Diabète Sucré. Généralités 1. Problème de santé publique: Deux maladies différentes : Diabète Sucré Généralités 1 Problème de santé publique: Mal. en expansion : augmente parallèlement au vieillissement à la sédentarité et à l obésité 3% de la population en France(2 500 000) + les non diagnostiqués

Plus en détail

Modélisation mathématique de l'intestin grêle : un progrès nécessaire en nutrition animale et humaine

Modélisation mathématique de l'intestin grêle : un progrès nécessaire en nutrition animale et humaine Modélisation mathématique de l'intestin grêle : un progrès nécessaire en nutrition animale et humaine A G R I C U L T U R E A L I M E N T A T I O N E N V I R O N N E M E N T Problématique et Objectifs

Plus en détail

La Cryothérapie et la réduction permanente des dépôts de graisse par le froid

La Cryothérapie et la réduction permanente des dépôts de graisse par le froid La Cryothérapie et la réduction permanente des dépôts de graisse par le froid La réduction des capitons graisseux est un sujet d actualité récurrent dans la cosmétique. En beauté médicale, il existe de

Plus en détail

L acide myristique du lait : ami ou ennemi?

L acide myristique du lait : ami ou ennemi? LA PAROLE EST À LA DÉFENSE! L acide myristique du lait : ami ou ennemi? Dr Henry Dabadie Service de nutrition, hôpital Haut-Lévêque, CHU de Bordeaux Médecin chercheur, le docteur Dabadie vient d'animer

Plus en détail