Chapitre 6 Tendances et perspectives de la formation professionnelle 133

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 6 Tendances et perspectives de la formation professionnelle 133"

Transcription

1 Chapitre 6 Tendances et perspectives de la formation professionnelle Tendances et perspectives de la formation professionnelle Formation professionnelle dans le cadre des politiques actives de lutte contre le chômage Grandes lignes de la formation professionnelle en Espagne: nouveau programme national de formation professionnelle (NPNFP) ( ) Formation professionnelle initiale/enseignement professionnel Formation professionnelle pour l emploi Formation professionnelle continue Plan d action pour l emploi du Royaume d Espagne (1998) Pilier I: améliorer la capacité d insertion professionnelle Pilier III: encourager la capacité d adaptation des entreprises et de leurs travailleurs Pilier IV: renforcer les politiques d égalité des chances Annexes Annexe I Sigles et abréviations 143 Annexe II Références législatives 145 Annexe III Principaux organismes chargés de la prestation ou de la réglementation de la formation professionnelle 149 Annexe IV Définition de concepts de base 155 Annexe V Bibliographie 159

2 Chapitre 6 Tendances et perspectives de la formation professionnelle 6.1. Tendances et perspectives de la formation professionnelle 133 Formation professionnelle dans le cadre des politiques actives de lutte contre le chômage Le nouveau gouvernement, constitué en mai 1996, a inclus comme priorité fondamentale de son programme la formation professionnelle, en poursuivant la politique de concertation sociale, afin d apporter une réponse efficace aux demandes de promotion de nouvelles possibilités d emploi. Il considère la formation professionnelle comme un instrument de base, dans le cadre des politiques actives, pour répondre au problème du chômage et à la nécessité de stabiliser l emploi. C est dans ce climat de dialogue qu a vu le jour le nouveau programme national de formation professionnelle ( ) ainsi que le plan d action pour l emploi du Royaume d Espagne. Grandes lignes de la formation professionnelle en Espagne: nouveau programme national de formation professionnelle (NPNFP) ( ) Le conseil général de la formation professionnelle, dans lequel sont représentées, depuis l adoption de la loi n 19/1997 du 7 juin, les communautés autonomes et les villes de Ceuta et de Melilla, a élaboré le NPNFP Ce programme vise à mettre en œuvre des politiques et des plans, publics et privés, de formation professionnelle, afin d adapter les qualifications professionnelles dispensées par chaque sous-système (enseignement professionnel/initial, formation pour l emploi et formation continue) aux compétences professionnelles exigées par le système de production Le NPNFP vise six objectifs de base, qui sont détaillés au point de cette monographie. En synthèse, on peut souligner que parmi ces objectifs figure la consolidation d un système intégré de formation professionnelle structuré en trois sous-systèmes (enseignement professionnel/initial, formation pour l emploi et formation continue), afin de mettre en place une articulation et une coopération actives, fonctionnelles, efficaces au niveau territorial dans un système national de formation professionnelle. À cette fin, le NPNFP envisage la mise en place d un institut national des qualifications. Cette initiative figurait dans l ancien programme, mais n a pas été réalisée. Le nouveau programme prévoit également de renforcer le rôle des centres de formation proposant des services complémentaires d orientation et d insertion professionnelles et de mieux prendre en compte la dimension européenne dans laquelle doit s inscrire notre formation professionnelle. Il s agira de rendre transparentes les qualifications, de faciliter la libre circulation des travailleurs, d optimiser le recours aux Fonds structurels et d encourager la mobilité des élèves/travailleurs et des formateurs Les chapitres concernés par les divers sous-systèmes de la formation professionnelle (chapitres III, IV et V du NPNFP) traduisent respectivement la préoccupation de la qualité, la volonté de mettre en place et de réviser les programmes de formation, ainsi que la liste des diplômes professionnels et le répertoire des certificats d aptitude Chapitre 6 Tendances et perspectives de la formation professionnelle

3 Chapitre professionnelle. Il faut également souligner la création d un cadre opérationnel pour la formation en entreprise (FCT). «À cette fin seront conclus des accords ou des conventions de coopération entre les administrations éducatives et de l emploi et les organisations patronales, syndicales, les entreprises, corporations, institutions, entités et autres organismes, conformément à la loi n 3/1993 du 22 mars et aux autres dispositions d application.» De même, il y a lieu de renforcer les liens entre l entreprise et l école, de développer la formation à distance, de programmer de manière flexible l offre de formation destinée à des groupes particuliers et de renforcer les plans et les actions de garantie sociale en resserrant les liens entre la politique de formation et celle d emploi. Le plan prévoit également de mettre pleinement en œuvre le répertoire des certificats d aptitude professionnelle, de développer une politique de correspondance et de reconnaissance mutuelle et de promouvoir l adaptation de la législation, ainsi que d autres actions dans le cadre des écoles-ateliers ou destinées à des groupes éprouvant des difficultés particulières (jeunes, femmes de plus de 40 ans, personnes handicapées et autres groupes souffrant d exclusion sociale). Il est également prévu de renforcer la formation en vue d un emploi autonome, de développer l économie sociale, les nouveaux gisements d emploi, la prévention des risques professionnels et la protection de l environnement. Ces actions de formation pour l emploi seront accompagnées d activités d orientation destinées aux chômeurs, toujours dans le respect du principe de l égalité des chances Enfin, en ce qui concerne la formation continue, le NPNFP recommande instamment le développement des observatoires professionnels, le transfert technologique vers les PME, l adoption de mesures pour améliorer la qualité et la fixation de priorités, compte tenu de la création de nouvelles professions dans le cadre des accords existants. Formation professionnelle initiale/enseignement professionnel Le NPNFP envisage notamment les mesures suivantes, afin d améliorer la qualité de la formation professionnelle initiale/de l enseignement professionnel et de promouvoir sa dimension professionnalisante. Promouvoir des mécanismes d intégration mutuelle entre le sous-système de formation professionnelle initiale/d enseignement professionnel et les autres soussystèmes, notamment par le biais de la structure modulaire des cycles de formation, adaptés au système national des certifications, la mise en place de centres intégrés de formation professionnelle ainsi que l élaboration et la mise en œuvre d une méthodologie adéquate pour la révision et mise à jour de la liste des diplômes professionnels. Adapter la législation régissant la formation professionnelle initiale/l enseignement professionnel à la diversité des environnements socioprofessionnels, afin d apporter une réponse de formation flexible à l évolution de la demande de qualification professionnelle. Améliorer l implantation de l enseignement professionnel. Développer la réglementation de l inscription par modules dans l enseignement professionnel pour faciliter la formation tout au long de la vie. Proposer la définition de critères pour permettre aux centres autorisés par les administrations éducatives de dispenser une formation professionnelle spécifique

4 Tendances et perspectives de la formation professionnelle en réalisant des actions de formation professionnelle pour l emploi et de formation continue. Développer les modalités de la formation professionnelle initiale/de l enseignement professionnel à distance, semi-présentielle et en cours du soir, notamment pour les adultes. Développer le module de formation et d orientation professionnelles (FOL). 135 Outre ces initiatives, le NPNFP propose pour la formation professionnelle initiale/de l enseignement professionnel un certain nombre de mesures visant à améliorer la qualification des ressources humaines, à promouvoir et à diffuser les expériences novatrices et à se doter des ressources matérielles adéquates pour atteindre les objectifs du programme. Il souligne également la nécessité de développer des programmes de garantie sociale. Formation professionnelle pour l emploi Les objectifs de base fixés par le NPNFP pour la formation professionnelle pour l emploi sont présentés ci-après: Développer les politiques de formation et d emploi: développer leurs relations mutuelles grâce à l orientation et à la qualification des chômeurs en vue de faciliter leur insertion ou réinsertion professionnelles. Promouvoir des mécanismes d intégration mutuels et d accréditation entre la formation professionnelle pour l emploi et les deux autres sous-systèmes de la formation professionnelle en adaptant leurs contenus. Il s agit tout d abord de définir une approche flexible et modulaire des programmes, tant pour les formations présentielles que pour les formations à distance ou mixtes, pour permettre la reconnaissance de la certification liée à la qualification en prenant en compte les stages en entreprise. Ensuite, il y a lieu d améliorer la conception et le contenu des certificats d aptitude professionnelle pour faciliter l homologation et la correspondance entre leurs contenus et les unités de compétence liées aux modules des diplômes professionnels de la formation professionnelle initiale/de l enseignement professionnel. Enfin, il s agit d adapter et d élargir le répertoire des certificats d aptitude professionnelle avec la coopération des partenaires sociaux et des communautés autonomes, en prenant en compte les références européennes. Diriger la formation pour l emploi vers les groupes qui en ont besoin en respectant le principe de l égalité de traitement et des chances face au marché du travail. Mettre en œuvre annuellement les lignes directrices adoptées en 1998 par le Conseil européen extraordinaire sur l emploi de Luxembourg, en vue d améliorer la capacité d insertion professionnelle, de lutter contre le chômage des jeunes et de prévenir le chômage de longue durée. Développer les actions de formation favorisant l innovation technologique, la qualité, l emploi autonome, l économie sociale et les nouveaux gisements d emploi (services de proximité, professions d assistance, du secteur des loisirs et du temps libre, prévention des risques professionnels, etc.). Formation professionnelle continue Les objectifs de base du NPNFP pour la formation professionnelle sont présentés ci-après: Développer la formation continue en vue d une meilleure professionnalisation et intégration avec les autres sous-systèmes. Chapitre 6 Tendances et perspectives de la formation professionnelle

5 Chapitre Certifier les actions de formation continue, en relation avec le système national des qualifications, grâce à leur intégration dans le système des certificats professionnels. Développer la formation de la population en cours d emploi en tant qu instrument essentiel pour améliorer la compétitivité des entreprises et du tissu entrepreneurial, ainsi qu une plus grande stabilité de l emploi, et en tant que facteur d intégration et de cohésion sociale. Perfectionner les procédures de suivi et d évaluation de la formation continue. Plan d action pour l emploi du Royaume d Espagne (1998) Le 15 avril 1998, le gouvernement a présenté aux institutions de l Union européenne le plan d action national pour l emploi 1998 du Royaume d Espagne. De par sa structure et ses contenus, ce plan suit les lignes directrices fixées par le Conseil de Luxembourg et se traduit par différentes mesures en matière de politique économique, sociale et d emploi et configure la politique espagnole de l emploi. Le document contient des objectifs et des mesures ainsi que des dispositions relatives aux acteurs concernés et au calendrier de mise en œuvre, et inclut également des observations sur le contexte socio-économique dans lequel ces mesures devront être appliquées. Le plan est basé sur quatre piliers: a) amélioration de la capacité d insertion professionnelle, b) développement de l esprit d entreprise, c) encouragement de la capacité d adaptation des entreprises et de leurs travailleurs et d) renforcement des politiques d égalité des chances. Il prévoit des mesures liées à la formation professionnelle dans le contexte de trois de ces quatre piliers. Ces mesures sont présentées ci-après Pilier I: améliorer la capacité d insertion professionnelle Lignes directrices 1 et 2: s attaquer au chômage des jeunes et prévenir le chômage de longue durée Dans les années à venir, il faudra mettre en place des activités de formation, d emploi et d orientation individuelles pour les jeunes et les adultes avant qu ils n atteignent six et douze mois de chômage. Ces actions devraient être au nombre de en Au total, 20 % au moins des groupes spécifiques comptant des personnes au chômage depuis une période de cinq à onze mois (selon l âge) devraient profiter chaque année de certaines de ces actions, dont le total s élèvera à Dans un premier temps, il faut interviewer de manière approfondie tous les demandeurs d emploi non occupés. Cette phase de diagnostic, conçue comme un service personnalisé et comme la base des actions d orientation, permettra de définir le parcours professionnel le plus adapté aux exigences des demandeurs. Les lignes générales d action sont les suivantes: pour les moins de 25 ans: la priorité concernera leur formation adéquate. Le type de formation dépendra de leurs caractéristiques. Certains bénéficieront d une orientation personnalisée; d autres participeront à un cours de formation pour l emploi ou à un programme combiné de formation et d expérience de travail (école-atelier ou maison des métiers). Certains bénéficieront de subventions pour occuper sous contrat un emploi d intérêt social; pour les plus de 25 ans: la préférence sera accordée à un emploi d intérêt social subventionné. Des cours de formation pour l emploi ou de rattrapage seront également proposés pour améliorer leurs connaissances de base. Les chômeurs qui se montrent intéressés et capables recevront une orientation et un soutien pour s installer à leur compte.

6 Tendances et perspectives de la formation professionnelle Ligne directrice 3: passer des mesures passives à des mesures actives La mise en œuvre des politiques pour l emploi recourra à différentes mesures, à savoir: 137 la mise en place d un dialogue social sur la relation entre politiques passives et politiques actives; des incitations en vue du recrutement durable de groupes présentant des difficultés d insertion particulières sur le marché de l emploi, sous la forme de réductions des cotisations de sécurité sociale; un nouveau programme «Ateliers pour l emploi». Il s agit d un programme mixte combinant des actions d emploi et de formation et destinées à des chômeurs de plus de 25 ans et visant à lancer des actions dans les nouveaux gisements d emploi avec l aide d instances publiques ou privées sans but lucratif; des programmes d écoles-ateliers, de formation professionnelle et d emplois d intérêt social; la territorialisation des services d emploi; un plan d urgence pour 100 municipalités particulièrement frappées par le chômage. Ligne directrice 4: encourager les partenaires sociaux à conclure des accords favorisant l employabilité Le nouveau programme national de formation professionnelle, adopté le 13 mars 1998, repose sur un consensus et un dialogue avec les partenaires sociaux et les communautés autonomes et permet de conclure des accords favorisant l employabilité grâce à la formation professionnelle. Ligne directrice 5: développer les possibilités de formation permanente Cette ligne directrice souligne l importance du nouveau programme national de formation professionnelle pour le développement des possibilités de formation permanente. Comme nous l avons signalé, le programme prévoit les mesures suivantes: la consolidation d un authentique système de formation professionnelle; l établissement d un système de correspondance et d équivalence entre les enseignements suivis, à travers l Institut national des qualifications, et la création et la gestion du système national intégré des qualifications; la mise en relation des actions de formation avec les objectifs en matière de politique active de l emploi, et donc de lutte contre le chômage; une relation plus étroite entre l entreprise et la formation, en améliorant les voies d accès au premier emploi, grâce à la nouvelle réglementation du contrat de formation et des contrats de stage; la généralisation des stages professionnels en entreprise sur la base de conventions de coopération non seulement pour les élèves des établissements éducatifs, mais également pour les chômeurs suivant des actions de formation pour l emploi; le développement d un système intégré d orientation et d information professionnelles, en coopération avec les services d information et d orientation scolaires et en tenant compte particulièrement des PME, afin de leur fournir les données nécessaires à la mise en œuvre de leur politique de ressources humaines; la promotion dans les processus de formation d une culture développant la qualité de la vie dans le travail, la protection de l environnement et la prévention des risques professionnels; la programmation d actions de formation et d offres de formation destinées à des groupes particuliers présentant des besoins spécifiques: les femmes de plus de 35 ans souhaitant retrouver un emploi, les travailleurs migrants, etc. Chapitre 6 Tendances et perspectives de la formation professionnelle

7 Chapitre Ligne directrice 6: améliorer l efficacité des systèmes scolaires À côté des mesures concernant les programmes de l enseignement obligatoire, le plan propose une série de mesures complémentaires, telles que: l extension des programmes de garantie sociale; le développement de l offre destinée aux jeunes adultes de 18 à 24 ans ne disposant d aucun diplôme scolaire ou professionnel ou souhaitant compléter leur formation générale ou professionnelle. Ligne directrice 7: développer la capacité d adaptation des jeunes en mettant en place ou en développant des systèmes d apprentissage Révision de la liste actuelle des diplômes de formation professionnelle. Flexibilité accrue en ce qui concerne les exigences scolaires pour l accès à la formation professionnelle. Développement des actions d orientation professionnelle pour les jeunes diplômés de la formation professionnelle et des autres filières éducatives non universitaires. Développement sur les plans qualitatif et quantitatif des mesures d accompagnement prévues jusqu à l insertion professionnelle des jeunes suivant une formation professionnelle spécifique Pilier III: encourager la capacité d adaptation des entreprises et de leurs travailleurs Ligne directrice 15: examiner les obstacles qui peuvent s opposer à l investissement dans les ressources humaines et prévoir des incitations fiscales ou autres pour développer la formation en entreprise a) Sur le plan fiscal: déductions accordées aux entreprises pour les dépenses réalisées pour la formation professionnelle dans le respect de la législation en vigueur sur l impôt sur les sociétés; déductions de l impôt sur le revenu des personnes physiques pour les entreprises recourant au contrat de formation. b) Autres mesures: subventions salariales pour les permis individuels de formation accordés par les entreprises à leurs travailleurs; subvention de ESP par personne et par jour pour les stages en entreprise, en tant qu assistance pour leur contribution à la formation des personnes en formation professionnelle pour l emploi réalisant des stages en entreprise Pilier IV: renforcer les politiques d égalité des chances Ligne directrice 16: s attaquer à la discrimination entre hommes et femmes Cette ligne directrice envisage les mesures suivantes dans le contexte de la formation professionnelle: accorder un caractère prioritaire aux actions de formation des femmes, et notamment à celles qui visent à développer leurs compétences dans les professions où elles sont sous-représentées; orienter le programme des écoles-ateliers et des maisons des métiers vers des projets facilitant en priorité l emploi des femmes et leur plus grande participation à l emploi;

8 Tendances et perspectives de la formation professionnelle développer les actions de formation destinées aux femmes exerçant des professions et des métiers dans les nouveaux gisements d emploi et les nouvelles technologies; mettre en œuvre les actions destinées aux femmes prévues par le NPNFP. 139 Ligne directrice 18: réintégration dans la vie active Cette ligne directrice envisage les mesures suivantes dans le contexte de la formation professionnelle: formation professionnelle pour l emploi destinée aux femmes en vue de leur réinsertion sur le marché de l emploi; accès à la formation continue des salariés en indisponibilité pour des raisons de congé parental. Ligne directrice 19: favoriser l insertion des personnes handicapées dans la vie active Cette ligne directrice envisage les mesures suivantes dans le contexte de la formation professionnelle: offrir des possibilités d emploi et de formation professionnelle pour l emploi à personnes porteuses de handicaps; adapter l offre de formation pour l emploi et de formation continue aux besoins et aux caractéristiques particulières de ce groupe. Tableau 24 Budget final du plan d action pour l emploi du Royaume d Espagne, 1998 (en milliers de pesetas) INEM ( 1 ) CC.AA. TOTAL Actions ( 2 ) Coût Actions ( 2 ) Coût Coût FORMATION Plan FIP et CC.AA Écoles-ateliers et maisons des métiers EMPLOI Initiatives locales d emploi (ILE) Soutien de l emploi autonome Actions pour l emploi des handicapés Développement de l emploi d intérêt social ORIENTATION PROMOTION TOTAL ( 1 ) Y compris 35 milliards supplémentaires pour la mise en œuvre d actions complémentaires résultant des engagements de Luxembourg. ( 2 ) L ensemble des actions concerne un total de personnes, objectif Luxembourg. SOURCE: PLAN D ACTION POUR L EMPLOI DU ROYAUME D ESPAGNE (1998). Chapitre 6 Tendances et perspectives de la formation professionnelle

L action du gouvernement espagnol et de l Institut de la jeunesse concernant le Pacte européen pour la jeunesse

L action du gouvernement espagnol et de l Institut de la jeunesse concernant le Pacte européen pour la jeunesse L action du gouvernement espagnol et de l Institut de la jeunesse concernant le Pacte européen pour la jeunesse Institut de la jeunesse Madrid Les débuts de toute chose sont toujours petits. Cicéron La

Plus en détail

Informations communiquées par les gouvernements sur l application de conventions ratifiées

Informations communiquées par les gouvernements sur l application de conventions ratifiées CONFÉRENCE INTERNATIONALE DU TRAVAIL 104 e session, Genève, juin 2015 Commission de l application des normes C.App./D.10 Informations communiquées par les gouvernements sur l application de conventions

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3309 Convention collective nationale IDCC : 2272. ASSAINISSEMENT ET MAINTENANCE INDUSTRIELLE (1 re édition.

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES. Conventions collectives nationales

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES. Conventions collectives nationales MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3061 Conventions collectives nationales AGENCES DE VOYAGES ET DE TOURISME IDCC : 1710. Personnel des agences

Plus en détail

UNITE DE GESTION FSE BORDEAUX PERIGUEUX AGEN APPEL A PROJETS 2013-2014 PLIE DE L AGENAIS

UNITE DE GESTION FSE BORDEAUX PERIGUEUX AGEN APPEL A PROJETS 2013-2014 PLIE DE L AGENAIS UNITE DE GESTION FSE BORDEAUX PERIGUEUX AGEN APPEL A PROJETS 2013-2014 PLIE DE L AGENAIS I - PRESENTATION GENERALE ET CONTEXTE 2 Dans le cadre de la construction de la programmation européenne 2014-2020,

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CESER

CONTRIBUTION DU CESER CONTRIBUTION DU CESER à l élaboration du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Cette contribution a été élaborée par la Commission «Éducation Formation» qui a tenu quatre

Plus en détail

CONVENTIONS COLLECTIVES

CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3061 Conventions collectives nationales AGENCES DE VOYAGES ET DE TOURISME IDCC : 1710. Personnel des agences de voyages

Plus en détail

LES ENJEUX DE LA REPRÉSENTATION DES EMPLOYEURS DE L ECONOMIE SOCIALE EN REGION REPRESENTATION MISSIONS EMPLOYEURS QUALITE DE L EMPLOI INSTANCES

LES ENJEUX DE LA REPRÉSENTATION DES EMPLOYEURS DE L ECONOMIE SOCIALE EN REGION REPRESENTATION MISSIONS EMPLOYEURS QUALITE DE L EMPLOI INSTANCES LES ENJEUX DE LA REPRÉSENTATION DES EMPLOYEURS DE L ECONOMIE SOCIALE EN REGION MISSIONS EMPLOYEURS REGION STRUCTURATION QUALITE DE L EMPLOI TERRITOIRES DELEGATION INSTANCES SYNDICATS ENJEUX REPRESENTATION

Plus en détail

PRDFP. 2011-2015 Le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles. cohérence. Concertation. Innovation.

PRDFP. 2011-2015 Le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles. cohérence. Concertation. Innovation. cohérence ÉGALITÉ DES CHANCES/DYNAMIQUE ÉCONOMIQUE Concertation Innovation Innovation www.regionreunion.com Concertation cohérence 2011-2015 Le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations

Plus en détail

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN LE DÉPARTEMENT La stratégie d intervention du Fonds Social Européen pour 2014-2020 vise à corriger les déséquilibres structurels

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3110 Convention collective nationale IDCC : 2247. ENTREPRISES DE COURTAGE D ASSURANCES

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES IDCC : 438. ÉCHELONS INTERMÉDIAIRES DES SERVICES EXTÉRIEURS DE PRODUCTION DES SOCIÉTÉS D

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME ENTREPRISES, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA FORMATION PROFESSIONNELLE. FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME 1 SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME ENTREPRISES, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA FORMATION PROFESSIONNELLE. FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME 1 SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3225 Convention collective nationale IDCC : 1266. PERSONNEL DES ENTREPRISES DE

Plus en détail

ACCORD DU 8 DECEMBRE 2014 RELATIF AU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE DANS LES SOCIETES D ASSURANCES

ACCORD DU 8 DECEMBRE 2014 RELATIF AU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE DANS LES SOCIETES D ASSURANCES ACCORD DU 8 DECEMBRE 2014 RELATIF AU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE DANS LES SOCIETES D ASSURANCES ACCORD DU 8 DECEMBRE 2014 RELATIF AU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE DANS LES SOCIETES

Plus en détail

Pacte de responsabilité

Pacte de responsabilité Le 5 mars 2014 Pacte de responsabilité Relevé de conclusions des réunions paritaires du 28 février et du 5 mars 2014 La situation économique et sociale de notre pays est marquée par une forte ambivalence.

Plus en détail

DISPOSITIF D ACCOMPAGNEMENT DES MUTATIONS ECONOMIQUES ET DEVELOPPEMENT DE L EMPLOI

DISPOSITIF D ACCOMPAGNEMENT DES MUTATIONS ECONOMIQUES ET DEVELOPPEMENT DE L EMPLOI MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL APPEL A PROJETS Année 2014 DISPOSITIF D ACCOMPAGNEMENT DES MUTATIONS ECONOMIQUES ET DEVELOPPEMENT DE L EMPLOI Convention

Plus en détail

Fiche n 15 : Droit à l éducation et à la formation professionnelle

Fiche n 15 : Droit à l éducation et à la formation professionnelle Repères revendicatifs Fiche n 15 : Droit à l éducation et à la formation professionnelle La CGT propose Un droit à l éducation permanente pour une formation émancipatrice tout au long de la vie. Ce droit

Plus en détail

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 7 JUIN 2011 SUR L ACCES DES JEUNES AUX FORMATIONS EN ALTERNANCE ET AUX STAGES EN ENTREPRISE

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 7 JUIN 2011 SUR L ACCES DES JEUNES AUX FORMATIONS EN ALTERNANCE ET AUX STAGES EN ENTREPRISE ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 7 JUIN 2011 SUR L ACCES DES JEUNES AUX FORMATIONS EN ALTERNANCE ET AUX STAGES EN ENTREPRISE Considérant que l alternance est un moyen particulièrement adapté, à tous

Plus en détail

VERS UN CADRE EURO MEDITERRANEEN DES QUALIFICATIONS Reconnaissance et transfert des compétences et des qualifications au sein de l UpM

VERS UN CADRE EURO MEDITERRANEEN DES QUALIFICATIONS Reconnaissance et transfert des compétences et des qualifications au sein de l UpM VERS UN CADRE EURO MEDITERRANEEN DES QUALIFICATIONS Reconnaissance et transfert des compétences et des qualifications au sein de l UpM ELEMENTS DE CONTEXTE La Déclaration commune du sommet de Paris pour

Plus en détail

ACCORD AU TITRE DU PACTE DE RESPONSABILITE

ACCORD AU TITRE DU PACTE DE RESPONSABILITE ACCORD AU TITRE DU PACTE DE RESPONSABILITE Dans un contexte économique général difficile caractérisé, notamment, par une croissance faible, les entreprises de la restauration rapide sont confrontées à

Plus en détail

CONTRIBUTION DES MINISTRES DE LA CONFEMEN POUR LA DÉFINITION DES PRIORITÉS DE L ÉDUCATION POUR L AGENDA DE L APRÈS 2015

CONTRIBUTION DES MINISTRES DE LA CONFEMEN POUR LA DÉFINITION DES PRIORITÉS DE L ÉDUCATION POUR L AGENDA DE L APRÈS 2015 CONTRIBUTION DES MINISTRES DE LA CONFEMEN POUR LA DÉFINITION DES PRIORITÉS DE L ÉDUCATION POUR L AGENDA DE L APRÈS 2015 La CONFEMEN a adhéré à l initiative «l Éducation avant tout» du Secrétaire général

Plus en détail

Prise de position politique de la Société suisse des employés de commerce

Prise de position politique de la Société suisse des employés de commerce Prise de position politique de la Société suisse des employés de commerce Société suisse des employés de commerce Hans-Huber-Strasse 4 Case postale 1853 CH 8027 Zurich Téléphone +41 44 283 45 45 Fax +41

Plus en détail

LA PÉRIODE DE PROFESSIONNALISATION

LA PÉRIODE DE PROFESSIONNALISATION Formation professionnelle LA PÉRIODE DE PROFESSIONNALISATION La période de professionnalisation permet aux publics peu bénéficiaires de formation, notamment les seniors ou les femmes, d accéder à une qualification.

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec 1. PRÉSENTATION DE LA POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE En avril 2005, le Regroupement

Plus en détail

GT 14 personnels d orientation

GT 14 personnels d orientation GT 14 personnels d orientation Fiche 4 Recrutement et formation des psychologues de l éducation nationale Les deux catégories de professionnels chargés, chacun en ce qui les concerne, de mobiliser leur

Plus en détail

Cadre achat de prestation du PLIE année 2015. Cahier des charges

Cadre achat de prestation du PLIE année 2015. Cahier des charges Cadre achat de prestation du PLIE année 2015 Action préparatoire à une entrée en parcours qualifiant Cahier des charges INTRODUCTION... 2 CONTEXTE GENERAL... 2 OBJECTIFS ET RESULTATS ATTENDUS... 2 DEROULEMENT

Plus en détail

Pacte social pour les industries de la métallurgie

Pacte social pour les industries de la métallurgie Paris le, 22 mai 2014 Contact : Dominique Gillier, Secrétaire général FGMM-CFDT 01 56 41 50 70 Pacte social pour les industries de la métallurgie Dans le cadre des engagements des branches pour la mise

Plus en détail

Recommandation n 195 sur la mise en valeur des ressources humaines, 2004

Recommandation n 195 sur la mise en valeur des ressources humaines, 2004 Recommandation n 195 sur la mise en valeur des ressources humaines, 2004 Annexe La Conférence générale de l Organisation internationale du Travail, convoquée à Genève par le Conseil d administration du

Plus en détail

Modifications du Code du travail par la loi N 2014-873 du 4 août 2014

Modifications du Code du travail par la loi N 2014-873 du 4 août 2014 FM 14/08/14 Modifications du Code du travail par la loi N 2014-873 du 4 août 2014 Article L1153-5 L employeur prend toutes dispositions nécessaires en vue de prévenir les faits de harcèlement sexuel, d

Plus en détail

L entreprise espagnole face au nouveau système de formation professionnelle

L entreprise espagnole face au nouveau système de formation professionnelle Valeriano Muñoz Responsable de la formation auprès du Conseil supérieur des Chambres de Commerce, d Industrie et de Navigation d Espagne, Madrid. L entreprise espagnole face au nouveau système de formation

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSEE LE MERCREDI 1 ER AVRIL 2015 À L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

GT 14 fiche 4 : recrutement et formation des psychologues de l Éducation nationale

GT 14 fiche 4 : recrutement et formation des psychologues de l Éducation nationale GT 14 fiche 4 : recrutement et formation des psychologues de l Éducation nationale Les deux catégories de professionnels chargés, chacun en ce qui les concerne, de mobiliser leurs expertises du primaire

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3076 Convention collective nationale IDCC : 1686. COMMERCES ET SERVICES

Plus en détail

Document de consultation des entreprises. Formation des acteurs de la formation PREFECTURE DE CORSE

Document de consultation des entreprises. Formation des acteurs de la formation PREFECTURE DE CORSE Achat de prestations de formation par le GIP Corse Compétences dans le cadre de son dispositif de professionnalisation des acteurs du champ emploi - formation - insertion Document de consultation des entreprises

Plus en détail

«CADRE D ACTIONS POUR LE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES ET DES QUALIFICATIONS TOUT AU LONG DE LA VIE»

«CADRE D ACTIONS POUR LE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES ET DES QUALIFICATIONS TOUT AU LONG DE LA VIE» Confédération Européenne des Syndicats 1 Union des Confédérations de l Industrie et des Employeurs d Europe UNICE/UEAPME 2 Centre Européen des Entreprises à Participation Publique et des Entreprises d

Plus en détail

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements du secteur médico-social et social

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Enseignement de la langue des signes française en milieu scolaire de l Université Paris 8 - Vincennes Saint-Denis

Plus en détail

ORIENTATIONS TERRITORIALES RELATIVES A LA MOBILISATION DES CREDITS D INTERVENTION TERRITORIALISES DU C.N.D.S 2015

ORIENTATIONS TERRITORIALES RELATIVES A LA MOBILISATION DES CREDITS D INTERVENTION TERRITORIALISES DU C.N.D.S 2015 ORIENTATIONS TERRITORIALES RELATIVES A LA MOBILISATION DES CREDITS D INTERVENTION TERRITORIALISES DU C.N.D.S 2015 La note du C.N.D.S. du 9 janvier 2015 précise la mise en application des orientations et

Plus en détail

R.A.M. Relais Assistants Maternels. outil technique à usage des professionnels

R.A.M. Relais Assistants Maternels. outil technique à usage des professionnels R.A.M. Relais Assistants Maternels Un lieu d informations, de rencontres et d échanges au service des parents, des jeunes enfants, des professionnels de l accueil de la Petite Enfance outil technique à

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015 PREFET DE LA REGION MIDI-PYRENEES DOCUMENT D ORIENTATION Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des formations professionnelles 2011-2015 Direction régionale des entreprises,

Plus en détail

Le Droit Individuel. à la Formation. Le Droit Indivuel. à la Formation. Animé par Nathalie OLIVIER Consultante Ressources Humaines

Le Droit Individuel. à la Formation. Le Droit Indivuel. à la Formation. Animé par Nathalie OLIVIER Consultante Ressources Humaines Déjeuner technique du 21 octobre Le Droit Indivuel Le Droit Individuel à la Formation à la Formation Animé par Nathalie OLIVIER Consultante Ressources Humaines Sommaire La réforme de la formation professionnelle

Plus en détail

POLITIQUE 7-05 TITRE: POLITIQUE DE DOTATION EN RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE 7-05 TITRE: POLITIQUE DE DOTATION EN RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE 7-05 SECRÉTARIAT GÉNÉRAL SOURCE Service des ressources humaines CIBLE Tout le personnel TITRE: POLITIQUE DE DOTATION EN RESSOURCES HUMAINES SECTEUR RÉSOLUTION CC040615-17 DATE D'ÉMISSION OBJET:

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation Le contrat de professionnalisation Objectif Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. Son objectif est l insertion ou le retour à l emploi des

Plus en détail

de la Guadeloupe et des Iles du Nord

de la Guadeloupe et des Iles du Nord DISCOURS DE Monsieur Maurice DACCORD Secrétaire Général de l Agence Nationale des Services à la Personne EN CLOTURE DU 1 ER SALON DES SERVICES A LA PERSONNE DE LA GUADELOUPE ET DES ILES DU NORD JEUDI 1

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Le contrat d apprentissage Objectif du contrat d apprentissage Acquérir une formation générale à la fois théorique et pratique, reconnue par un diplôme ou un titre à finalité professionnelle enregistré

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage COMMISSION DE DEVELOPPEMENT ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS CELLULE JURIDIQUE Le contrat d apprentissage Le contrat d apprentissage est un contrat de travail à durée déterminée qui a pour objectif de former en

Plus en détail

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE Bobigny Mardi 1 er mars 2011 1 SOMMAIRE INTRODUCTION. p. 3 1. L EMPLOI DES JEUNES.. p. 4 Développer l alternance Financer l augmentation

Plus en détail

Réunion des. Observatoires des métiers. Présentation du projet de loi relatif à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale

Réunion des. Observatoires des métiers. Présentation du projet de loi relatif à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale Réunion des Observatoires des métiers Présentation du projet de loi relatif à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale Contexte d élaboration du projet de loi Projet de loi Groupe

Plus en détail

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT ACCORD CADRE DE PARTENARIAT Entre L Association pour la formation professionnelle des adultes ( AFPA) 13 place du Général de Gaulle - 93108 Montreuil Cedex Représentée par : Son directeur général, Philippe

Plus en détail

LA RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE : ANI DU 14 DÉCEMBRE 2013 & PROJET DE LOI 22 JANVIER 2014

LA RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE : ANI DU 14 DÉCEMBRE 2013 & PROJET DE LOI 22 JANVIER 2014 LA RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE : ANI DU 14 DÉCEMBRE 2013 & PROJET DE LOI 22 JANVIER 2014 Intervention d Emmanuelle Pérès, Metropolitan, Paris, le 11 février 2014 FFP 7, rue Alfred de Vigny

Plus en détail

Renseignements concernant les stagiaires salariés (à remplir par l entreprise)

Renseignements concernant les stagiaires salariés (à remplir par l entreprise) Renseignements concernant les stagiaires salariés (à remplir par l entreprise) Sauf : les apprentis les stagiaires d État les gérants majoritaires les intérimaires. PLAN DE FORMATION CPF ET PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Conseil d administration Genève, mars 2000 ESP. Relations de l OIT avec les institutions de Bretton Woods BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL

Conseil d administration Genève, mars 2000 ESP. Relations de l OIT avec les institutions de Bretton Woods BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.277/ESP/4 (Add.1) 277 e session Conseil d administration Genève, mars 2000 Commission de l'emploi et de la politique sociale ESP QUATRIÈME QUESTION À L ORDRE DU JOUR

Plus en détail

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Union européenne Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Une nouvelle politique de cohésion en réponse aux défis

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3248 Convention collective nationale IDCC : 1512. PROMOTION IMMOBILIÈRE AVENANT

Plus en détail

logique de parcours transdispositifs,

logique de parcours transdispositifs, PREFECTURE DE LA REGION MIDI-PYRENEES LA REFORME DE LA FORMATION PAR LES PARTENAIRES SOCIAUX Accord national interprofessionnel du 7 janvier 2009 sur le développement de la formation tout au long de la

Plus en détail

FICHES THÉMATIQUES. Dynamique de l emploi

FICHES THÉMATIQUES. Dynamique de l emploi FICHES THÉMATIQUES Dynamique de l emploi 2.1 Mouvements de main-d œuvre Pour un effectif de salariés en début d année, les établissements de salariés ou plus ont recruté en moyenne 42,5 salariés en 26.

Plus en détail

La présentation du présent document s inscrit dans la démarche des Premières Nations en vue d obtenir le financement adéquat pour rendre la formation

La présentation du présent document s inscrit dans la démarche des Premières Nations en vue d obtenir le financement adéquat pour rendre la formation La présentation du présent document s inscrit dans la démarche des Premières Nations en vue d obtenir le financement adéquat pour rendre la formation professionnelle vraiment accessible aux jeunes et aux

Plus en détail

Professionnalisation des emplois aidés CUI CAE et Emploi d Avenir. 12 février 2013

Professionnalisation des emplois aidés CUI CAE et Emploi d Avenir. 12 février 2013 Professionnalisation des emplois aidés CUI CAE et Emploi d Avenir 12 février 2013 1 LE CONTRAT UNIQUE D INSERTION Simplification et rationalisation des contrats du plan de cohésion sociale depuis le 1

Plus en détail

Cadre achat de prestation du PLIE année 2015. Formation pour l accès au métier : d Employé Commercial de Magasin. Cahier des charges

Cadre achat de prestation du PLIE année 2015. Formation pour l accès au métier : d Employé Commercial de Magasin. Cahier des charges Cadre achat de prestation du PLIE année 2015 Formation pour l accès au métier : d Employé Commercial de Magasin Cahier des charges INTRODUCTION... 2 CONTEXTE GENERAL... 2 OBJECTIFS ET RESULTATS ATTENDUS...

Plus en détail

OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE

OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE Cette fi che est un outil d introduction au concept de la gestion interculturelle. Elle est destinée aux gestionnaires de PME afi

Plus en détail

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Entre L Etat, Représenté par le Préfet de région Et Le Conseil régional Nord-Pas de Calais Représenté

Plus en détail

ACCORD DU 15 DÉCEMBRE 2011

ACCORD DU 15 DÉCEMBRE 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3364 Convention collective nationale RÉGIME SOCIAL DES INDÉPENDANTS IDCC : 2796.

Plus en détail

Les universités au cœur de la formation professionnelle et de l apprentissage Les 29 propositions de la CPU

Les universités au cœur de la formation professionnelle et de l apprentissage Les 29 propositions de la CPU 26 novembre 2013 Les universités au cœur de la formation professionnelle et de l apprentissage Les 29 propositions de la CPU Alors qu une grande concertation est en cours et qu une loi est en préparation

Plus en détail

www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI

www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI PLAN REGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI Lors de son assemblée

Plus en détail

Réforme de la formation professionnelle 2014 : Une réforme systémique et dynamique. Pourquoi?

Réforme de la formation professionnelle 2014 : Une réforme systémique et dynamique. Pourquoi? Introduction : systémique et dynamique Réforme de la formation professionnelle 2014 : Une réforme systémique et dynamique Pourquoi? Ses origines Son contenu Intervenant : Jean-Philippe Cépède, Directeur

Plus en détail

Le positionnement original des Missions locales à la lumière des travaux récents de l Inspection générale des finances

Le positionnement original des Missions locales à la lumière des travaux récents de l Inspection générale des finances Le positionnement original des Missions locales à la lumière des travaux récents de l Inspection générale des finances Présentation aux journées professionnelles de formation de l ANDML Le 9 juin 2010

Plus en détail

Réforme de la formation professionnelle

Réforme de la formation professionnelle MEDEF Social mars 2015 Réforme de la formation professionnelle Compétitivité Mobilité Employabilité Edito En 2030, près de 30 % de nos métiers auront évolué. Pour relever ce défi, la formation des femmes

Plus en détail

Mise de jeu 2 La certification des formations

Mise de jeu 2 La certification des formations Mise de jeu 2 La certification des formations Une formation certifiante délivre un diplôme reconnu par le RNCP Le plus souvent, les formations certifiantes ou qualifiantes sont celles qui mènent à «un

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Dispositif de professionnalisation des acteurs de l accueil, l information, l orientation, l emploi, la formation professionnelle initiale (par la voie de l apprentissage) et la formation

Plus en détail

Programme d Activités pour l Emploi des Jeunes dans la Province du Katanga (PAEJK)

Programme d Activités pour l Emploi des Jeunes dans la Province du Katanga (PAEJK) Programme d Activités pour l Emploi des Jeunes dans la Province du Katanga (PAEJK) Projet de coopération déléguée présenté dans le cadre du PIC entre le Royaume de Belgique et la RD du Congo Durée 3 ans

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3090 Convention collective nationale IDCC : 1527. IMMOBILIER (Administrateurs de biens, sociétés immobilières,

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord professionnel

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord professionnel MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel SOCIÉTÉS D ASSURANCES ACCORD DU 26 MARS 2012 RELATIF À LA GESTION PRÉVISIONNELLE

Plus en détail

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir Définition Champ d application Conclusion du contrat Formalités Durée du contrat et conditions d emploi Rémunération Aides et avantages sociaux particuliers Contrat de professionnalisation Contrat de formation

Plus en détail

Trading up High School and Beyond: Five Illustrative Canadian Case Studies. Mame McCrea Silva et Susan M. Phillips. Résumé

Trading up High School and Beyond: Five Illustrative Canadian Case Studies. Mame McCrea Silva et Susan M. Phillips. Résumé Trading up High School and Beyond: Five Illustrative Canadian Case Studies Mame McCrea Silva et Susan M. Phillips Résumé Collection Voies d accès au marché du travail No 4 Mai 2007 Réseaux canadiens de

Plus en détail

Les ressources humaines

Les ressources humaines Avec une masse salariale s élevant à 4,3 milliards d euros en 2003, le secteur de l assurance est une «industrie de main-d œuvre» qui offre un produit en grande partie immatériel : la couverture d un risque.

Plus en détail

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Organisation internationale du Travail Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Développement durable et emplois décents M. Crozet/OIT Malgré plusieurs décennies de gains économiques

Plus en détail

Loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi

Loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi Loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi Version 2 Fiche n 8 en entreprise Quelques éléments de contexte L objectif de simplification de la loi Rebsamen passait aussi par une rationalisation

Plus en détail

Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013

Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013 Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013 L Icam en Bref De 1898 à nos jours 1898 : création de l Institut Catholique des Arts et Métiers à Lille 1903 : création de la formation professionnelle

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3257 Convention collective nationale IDCC : 1601. BOURSE (3 e édition. Juin 2004) ACCORD DU 8 JUILLET 2005

Plus en détail

Engagement national pour l insertion professionnelle des jeunes des quartiers

Engagement national pour l insertion professionnelle des jeunes des quartiers Engagement national pour l insertion professionnelle des jeunes des quartiers Entre Le Ministre de l économie, des finances et de l emploi Et Le Groupe Carrefour 1) Finalités de l accord Alors que les

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

ACCORD DU 8 OCTOBRE 2013

ACCORD DU 8 OCTOBRE 2013 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3364 Convention collective nationale RÉGIME SOCIAL DES INDÉPENDANTS IDCC : 2796.

Plus en détail

2. Le Droit Individuel à la Formation (DIF)

2. Le Droit Individuel à la Formation (DIF) La société de la connaissance et l apprentissage tout au long de la vie : 2. Le Droit Individuel à la Formation (DIF) Le Luxembourg doit s engager plus concrètement dans la voie ouverte par l Union Européenne

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord professionnel

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord professionnel MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel SOCIÉTÉS D ASSURANCES ACCORD DU 13 MAI 2013 RELATIF À LA MIXITÉ ET

Plus en détail

AIDES à l APPRENTISSAGE. 1 /Aide à l'accueil des jeunes mineurs en apprentissage pour les entreprises de moins de 11 salariés

AIDES à l APPRENTISSAGE. 1 /Aide à l'accueil des jeunes mineurs en apprentissage pour les entreprises de moins de 11 salariés AIDES à l APPRENTISSAGE 1 /Aide à l'accueil des jeunes mineurs en apprentissage pour les entreprises de moins de 11 salariés Cette aide permet de prendre en compte l'investissement de l'entreprise sur

Plus en détail

La formation continue dans les universités depuis 1968

La formation continue dans les universités depuis 1968 Jacques Denantes 540 Département des Sciences de l Education Université de Paris X Nanterre La formation continue dans les universités depuis 1968 Cette recherche s inscrit dans le cadre d une thèse, dont

Plus en détail

Pour une politique volontariste de l emploi et de la formation dans les associations de solidarité

Pour une politique volontariste de l emploi et de la formation dans les associations de solidarité Pour une politique volontariste de l emploi et de la formation dans les associations de solidarité Dans le champ de l action sociale, médico-sociale et de la santé, le secteur associatif représente environ

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) MASTER Spécialité MANAGEMENT DU SPORT Autorité responsable de la certification (cadre 2) Qualité du(es) signataire(s) de la certification

Plus en détail

L emploi : une priorité nationale pour le Maroc 2/ Les réflexions en cours

L emploi : une priorité nationale pour le Maroc 2/ Les réflexions en cours AMBASSADE DE FRANCE AU MAROC Le Conseiller pour les Affaires Sociales Travail/Emploi Formation professionnelle Santé/Protection sociale Action sociale/population Rabat, le 28 décembre 2011 L emploi : une

Plus en détail

Congrès du 21, 22, 23 septembre 2011 Déficit visuel et réadaptation HUG Genève

Congrès du 21, 22, 23 septembre 2011 Déficit visuel et réadaptation HUG Genève 1 Congrès du 21, 22, 23 septembre 2011 Déficit visuel et réadaptation HUG Genève Révisions de l assurance-invalidité, intervention précoce et réadaptation en cas de malvoyance Natalia Weideli Bacci Directrice

Plus en détail

Réformes socio-économiques

Réformes socio-économiques Réformes socio-économiques Le 27 novembre 2011, suite à la dégradation de la note belge par l agence Standard & Poor s, les six partis ont conclu, dans l urgence, un accord sur le budget et sur la réforme

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE PREAMBULE L égalité professionnelle doit être un axe fort de la politique des ressources humaines au sein

Plus en détail

PRESENTATION DU DOSSIER :

PRESENTATION DU DOSSIER : Médi Azur Santé 455, Promenade des anglais Immeuble Arénice 06299 Nice Nice Cedex 3 Tel : 04.92.29.21.10 Fax : 04.93.71.77.86 E-Mail : contact@mediaziursante.com http://www.mediazursante.com 1 PRESENTATION

Plus en détail

ACCORD SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE DU PERSONNEL DES ENTREPRISES DE COURTAGE D ASSURANCES ET/OU DE RÉASSURANCES

ACCORD SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE DU PERSONNEL DES ENTREPRISES DE COURTAGE D ASSURANCES ET/OU DE RÉASSURANCES ACCORD SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE DU PERSONNEL DES ENTREPRISES DE COURTAGE D ASSURANCES ET/OU DE RÉASSURANCES Depuis la Convention Collective de la branche professionnelle du 18 janvier 2002, les

Plus en détail