L E C L U B P O U R Q U O I?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L E C L U B P O U R Q U O I?"

Transcription

1 L E C L U B P O U R Q U O I? Constat et positionnement Magré des atouts et des forces indéniabes, image de a Côte d Azur s essouffe, i faut reancer e "produit" par une poitique de marque basée sur a quaité. Cette démarche requiert une impication totae des acteurs économiques et professionnes, pubics et privés de a Côte d Azur sur a base d un positionnement nouveau. Si a Côte d Azur reste cette destination business surdouée où tout est possibe, notre région n en est pas moins déaissée par une cientèe qui a juge "vieiissante et trop uxueuse". Cee-ci perçoit une perte de quaité non seuement du service mais égaement de offre et donc du rapport quaité-prix. Résutat, attractivité de a Côte d Azur chute de jour en jour autant sur e marché nationa qu internationa. Or, es professionnes ont e pouvoir de proposer un service de quaité, dont e prix serait automatiquement justifié. Une concurrence structurée Ee nous vient de vies françaises comme Lyon, Strasbourg, Paris et demain Marseie. Ee s impose depuis arc méditerranéen via Barceone, Vaence, jusqu à Lisbonne, ee émerge des pays de Est, s instae même à Dubaï. Notre région était-ee préparée à subir un te assaut? Comment éviter à avenir e départ de grandes manifestations? Pour eur part, es cients dénoncent e manque de créativité de offre, absence d agressivité commerciae et d actions concertées à eur égard. Face à ce constat, es professionnes de a région demandent étabissement d une nouvee communication interne destinée à comber une trop faibe coordination entre acteurs institutionnes et professionnes, ainsi que absence d outis et d actions mutuaisés. Le tourisme d affaires, un evier prioritaire Le marché européen du tourisme d affaires continue de percevoir un fort potentie pour a Côte d Azur, si cee-ci adopte toutefois a démarche nécessaire pour acquérir une nouvee image. Or, e tourisme d affaires présente des atouts considérabes. Premièrement, i permet de isser a fréquentation touristique d octobre à mars. Ensuite, a dépense d un touriste d affaires étant 4 fois supérieure à cee du touriste de oisirs, e rapport fréquentation/retombées économiques devient avantageux pour une empreinte écoogique moindre. Enfin, a Côte d Azur offre un terrain économique, technoogique, innovant, propice à organisation de manifestations "affinitaires" avec nos pôes d exceence et de compétitivité, mais égaement à impantation d entreprises. Enfin, e tourisme d affaires suscite 'attrait indéniabe de nouvees cientèes.

2 Vers une nouvee communication Fort de ce constat et des études* réaisées, e Comité Régiona du Tourisme Côte d Azur est e maître d œuvre d une stratégie marketing gobae de a destination, coupée à une démarche quaitative et environnementae. * étude KPMG, Co-managing Afin de vaoriser offre, e tourisme d affaires s apprête à prendre une pace de première importance dans une approche marketing et communication segmentée. Dans cet esprit, naîtront aors des cubs produits, dédiés à des thématiques qui servent nos objectifs d image et de conquête de cientèe. Chacun de ces cubs sera porté par une réfexion marketing et des outis spécifiques. Seon cette appréciation pus efficace de a demande, e Cub du tourisme d affaires est amené à jouer un rôe piote en devenant e premier outi opérationne de cette nouvee stratégie Côte d Azur. A terme, objectif du Cub sera d atteindre a taie critique capabe d offrir à a destination, étoffe dont ee a besoin pour utter toujours pus contre a concurrence. Ce qu est e Cub pour e cient Une promesse de professionnaisme Un engagement sur des critères de quaité Une attitude tournée vers éthique Une garantie de réussite

3 L E C L U B, C O M M E N T? Concept-organisation Outi totaement dédié, e Cub du tourisme d affaires sert es objectifs d une nouvee stratégie marketing forte et interactive : I rassembe excusivement es professionnes et institutionnes du département qui répondent à des standards éevés de quaité et de déveoppement durabe. Via une démarche de certification, i peut s ouvrir à tous ceux qui désirent y accéder. I crée une synergie de "communauté tourisme d affaires" autour d une stratégie marketing et commerciae au service de a "Métropoe" Côte d Azur. I opère sur es quatre segments du tourisme d affaires : événements d entreprise, saons professionnes, congrès associatifs, incentive. I définit un pan d action annue, opérationne, dynamique, cohérent et compémentaire de ceui des vies, démutipiant ainsi eur démarche de promotion commerciae. I contribue à vaoriser offre des professionnes en mettant en avant eurs avantages concurrenties. I vaorise expérience et e savoir-faire de ses membres en s appuyant sur eurs mutipes références en terme de réaisation d événements et de services.

4 Fonctionnement et démarche d adhésion Le Cub du tourisme d affaires est une branche opérationnee du Convention Bureau. I est composé de membres professionnes et d acteurs institutionnes. (Paais des congrès, offices de tourisme, hôtes, agences réceptives, agences d événements, traiteurs, autocaristes, ieux événementies ). L accès au Cub se fait sur a base d une adhésion voontaire. A cette fin, un dossier compet sera envoyé sur simpe demande au Côte d Azur Convention Bureau. I comprend : un questionnaire d informations généraes et égaes e détai des critères d adhésion e règement intérieur La certification des nouveaux membres est soumise à a décision du Comité Marketing et du Directeur du Convention Bureau. Le Comité Marketing du Côte d Azur Convention Bureau est composé de dirigeants de sociétés représentatives des différents métiers du tourisme d affaires (deux représentants par métier), de représentants des principaes institutions, de vies, ainsi que de personnaités externes. Le Comité Marketing intervient dans éaboration de a stratégie marketing du Cub et étabissement du pan d action annue, en coaboration avec e Directeur du Côte d Azur Convention Bureau. Son organisation par coèges de métiers, ui permet d exprimer au mieux es souhaits et attentes des professionnes. La participation à ce groupe de travai et de réfexion est basée sur e voontariat et sous-entend une présence assidue aux réunions de travai (bimensuees).

5 Q U E L S C R I T è R E S D A D H é S I O N? Créer une véritabe aiance professionnee L adhésion au Cub du tourisme d affaires est conditionnée par des normes exigeantes visant une quaité optimae et une garantie d exceence pour e cient. Intégrer e Cub du tourisme d affaires signifie adhérer à une démarche professionnee de quaité ou s en donner es moyens par e perfectionnement des services offerts. Une tee démarche d exceence constitue, pour chaque membre, opportunité d adhérer à terme à un processus de "certification" et de se fixer ses propres normes de progression. Le niveau particuièrement éevé de ces critères constitue a garantie d offrir, via e Cub, un véritabe abe de quaité. L admission au sein du Cub se fait donc au moyen de critères administratifs, commerciaux, éthiques. Is concernent offre de service, a formation, a responsabiité sociae et environnementae, a sécurité des biens et des personnes. Sans oubier ceux concernant es normes et régementations des étabissements recevant du pubic (normes ERP, HACCP, HQE ) qui représentent une réee opportunité de démarquage de offre azuréenne, par rapport à cee des nouvees destinations émergentes. C est en cea, et à terme, que cette stratégie coective permettra de consoider et d éever gobaement offre "meeting" de a destination Côte d Azur. Le détai de ces critères figure dans un document joint au dossier de candidature. I est formué par catégorie de métiers : Hôtes (saes et équipements, réception 24/24 h en angais, réactivité commerciae, respect des normes ) DMC (garanties diverses, réactivité, références ) Agences événements sportifs (encadrement, ogistique, dipômes et compétences ) Autocaristes (équipements, accuei, respect de a régementation ) Traiteurs (règes sanitaires et agréments, quaité, conservation, service ) Lieux événementies (activités proposées, accuei, prestations, réactivité )

6 Contribution financière Le montant de chaque cotisation est cacué par branche de métier, au prorata du voume de chiffres d affaires de chacun et pour es paais des congrès, sur a base des surfaces d équipement. CONTRIBUTION CLUB TOURISME D'AFFAIRES HôTEL Moins de 10 miions Entre 10 et 20 miions Entre 20 et 30 miions Pus de 30 miions AGENCES Pus de RéCEPTIVES Pus de 2 miions Traiteur, Lieu Evénementie, Transporteur, Agence événements Sportifs Pus de Pus de 1,5 miions DIVERS Restaurants, pages etc 800 PALAIS DES CONGRèS Pus de m à m à m à 5000 m Moins de 2500 m

7 Q U I A N I M E L E C L U B? Rôes et missions Le Convention Bureau est e coordinateur et animateur nature du Cub. I est une entité représentante de ensembe de a destination, en matière de tourisme d affaires. I en est agence de marketing et de communication. I est chargé de donner une visibiité internationae à a destination et d assurer aux cients une ecture facie de a French Riviera. Sa parfaite connaissance des équipements de a Côte d Azur ui permet de répondre au mieux aux demandes de cients auprès desques i joue un rôe de consei et de "faciitateur" dans organisation de manifestations sur ensembe du territoire. En cea, i est chargé de promouvoir a diversité de offre et a mutipicité des professionnes de a région pour esques i devient apporteur d affaires. Le Convention Bureau est donc interocuteur unique entre e cient et ensembe des acteurs de a région, e représentant d un abe de marque pour a destination Enfin, e Convention Bureau soutient a candidature de a Côte d Azur pour accuei de congrès. Tout comme e Convention Bureau, e Cub du tourisme d affaires dépend juridiquement du CRT Riviera Côte d Azur, i représente une aiance opérationnee des professionnes et institutionnes autour d une stratégie commune de marketing et de communication. I est un outi destiné à vaoriser offre gobae des professionnes de ensembe de a région : I a pour objectif de redynamiser es résutats du tourisme d affaires et d acquérir de nouveaux cients, issus : es événements d entreprise es saons professionnes es congrès associatifs incentive Le Cub du tourisme d affaires est e support d un nouveau message de communication. I constitue un evier pour faire évouer image et communiquer sur a destination, en être a vitrine et e fer de ance. I a donc pour objectif de mettre en avant de manière objective, es avantages concurrenties des professionnes. Ceue piote, i est constitué et encadré par e Côte d Azur Convention Bureau avec e soutien inteectue et ogistique de son Comité Marketing. Son budget est essentieement constitué par es contributions de ses membres et abondé du même montant par e Consei Généra (Côte d Azur Convention Bureau). Ce budget opérationne est destiné à financer en excusivité, et sans autre affectation, a mise en pace du pan d action annue étabi par e Côte d Azur Convention Bureau et e Comité Marketing. Convention Bureau B u d g e t d e f o n c t i o n n e m e n t S i t e I n t e r n e t C o m m u n i c a t i o n / p r o m o t i o n G e s t i o n d e i m a g e A c c u e i Cub du Tourisme d affaires Budget opérationne (contribution + Abondement Consei Généra) Pan d actions annue

8 Q U E L S AVA N TA G E S? Pourquoi s engager? S engager au sein du Cub du tourisme d affaires, c est contribuer de manière opérationnee à a nouvee stratégie de marketing et de communication de a Côte d Azur. C est aussi s engager dans une démarche quaité de certification. Le Cub du tourisme d affaires offre des opportunités et des bénéfices nouveaux : Prendre part aux décisions sur es orientations et a stratégie de a destination via e Comité Marketing composé de tous es métiers. Profiter d une participation financière suppémentaire non négigeabe du Consei Généra. Chaque euro investi par es membres étant doubé, e budget de fonctionnement du Cub permet de mener des actions pus conséquentes et efficaces. Réaiser, par a mutuaisation des moyens de promotion et de communication, une réee économie d échee et donc s assurer, à encore, opportunité d actions d autant pus performantes. Bénéficier de retombées pus directes, pus concrètes par rapport à investissement financier et donc pus faciement identifiabes. Démutipier a commerciaisation de ensembe des actions déjà entamées et accéérer ainsi a reprise des parts de marché. Se faire référencer, s engager, comme un "acteur de exceence" en terme de tourisme d affaires et être identifié comme te. Prendre un engagement exempaire devenant un vecteur de communication à forte vaeur ajoutée. Offrir une garantie de quaité supérieure et a vaidité d un abe Gagner une visibiité commerciae accrue, par des actions de communication pertinentes. Favoriser a mise en marché des produits et services des membres. S inscrire dans une synergie commune par a puissance du réseau. Vos avantages de membres : Vous recevez en priorité es demandes commerciaes qui transitent par e Convention Bureau (saons, workshops, emais, té). Vous recevez en priorité es demandes et es visites des journaistes ainsi que es voyages de famiiarisation cients. Vous êtes identifiés par e ogo du Cub sur e site et dans e magazine Events & Conventions. Vous bénéficiez d une visibiité accrue sur e site web du Convention Bureau. Vous figurez dans a brochure de promotion on ine et bénéficiez d une page descriptive et d un ien direct avec votre site. Vous avez a possibiité de mettre en igne, offres spéciaes et communiqués de presse spécifiques. Vous êtes impiqués dans es actions de communication presse et on ine du Convention Bureau. Vous êtes présents dans un nouveau magazine Cub à paraître au printemps Vous figurez dans e magazine Events & Conventions sous a forme d un guide, tiré à part, consacré au Cub, et distribué sur es saons, De pus, vous bénéficiez d avantages tarifaires sur achat d espace. Vous avez a priorité sur e stand Riviera avec des conditions tarifaires priviégiées dans es grands saons internationaux.

DOSSIER DE PRESEntatIOn

DOSSIER DE PRESEntatIOn DOSSIER DE PRESEntatIOn www.ufdi.fr 1 - Historique de association SOmmaIRE 2 - Présentation de association 3 - nos activités 4 - Les missions de UFDI 5 - Les membres du bureau 6 - Présentation des déégués

Plus en détail

Vétérinaires : quelles perspectives d activité en 2010?

Vétérinaires : quelles perspectives d activité en 2010? Vétérinaires : quees perspectives d activité en 2010? Edito Arnaud Duet Docteur Vétérinaire Président d Ergone Ergone, nouvee association pour es vétérinaires qui partagent envie d entreprendre, a vouu

Plus en détail

Programme d investissements d avenir Innovation urbaine Accompagnement des candidatures franciliennes

Programme d investissements d avenir Innovation urbaine Accompagnement des candidatures franciliennes - Préfecture de a région d'ie-de-france Programme d investissements d avenir Innovation urbaine Accompagnement des candidatures franciiennes Programme d Investissements d avenir (PIA) e PIA 2 éargit es

Plus en détail

Les trophées de l international

Les trophées de l international Les trophées de internationa 2012 La CCI Essonne organise e 22 novembre 2012 Les trophées de internationa qui seront remis au moment du 11e forum de internationa avec, comme pays invité d honneur, a Chine.

Plus en détail

La gestion de la relation client au sein de la PME. Contenu de la présentation. Le CRM outil pour les PME? SOGID SA

La gestion de la relation client au sein de la PME. Contenu de la présentation. Le CRM outil pour les PME? SOGID SA La gestion de a reation cient au sein de a PME Laurent Warichet 2006 SOGID. Tous droits réservés Le CRM outi pour es PME? Contenu de a présentation Qu est-ce que e CRM? Pourquoi a gestion cient? CRM :

Plus en détail

ARTENARIAT. 59 e Congrès. 28 octobre 1 er novembre

ARTENARIAT. 59 e Congrès. 28 octobre 1 er novembre Vaence ARTENARIAT 2015 59 e Congrès 28 octobre 1 er novembre En 2015, e congrès de UIA se tient à Vaence du 28 octobre au 1 er novembre sur es thèmes suivants : 2015 59 e Congrès 28 octobre au 1 er novembre

Plus en détail

Une. Centre --------------

Une. Centre -------------- 59 Une Médiathèque Centre Socia (a cuture du ien socia) -------------- Émiie Dauphin Émiie Dauphin est bibiothécaire à a Médiathèque Centre Socia Yves Coppens, une structure hybride, à vocation sociae

Plus en détail

Guide des applications Lexmark ESF

Guide des applications Lexmark ESF Guide des appications Lexmark ESF Aidez vos cients à tirer peinement profit du potentie de eurs équipements Lexmark. Les appications Lexmark ont été conçues pour aider es entreprises à capturer et gérer

Plus en détail

Politique du patrimoine

Politique du patrimoine Poitique du patrimoine 3025 1807 7407 3025 1807 7407 333, avenue Acadie Dieppe, N.-B. E1A 1G9 tééphone: 877.7900 info@dieppe.ca dieppe.ca PRÉAMBULE Le déveoppement d une Poitique du patrimoine pour a Vie

Plus en détail

GARDEZ UNE TECHNOLOGIE D AVANCE GROUPE TELECOMS DE L OUEST. Tél. : 05 46 30 07 30 Fax : 05 46 30 07 37 Mail : info@ceso-gto.com www.ceso-gto.

GARDEZ UNE TECHNOLOGIE D AVANCE GROUPE TELECOMS DE L OUEST. Tél. : 05 46 30 07 30 Fax : 05 46 30 07 37 Mail : info@ceso-gto.com www.ceso-gto. GARDEZ UNE TECHNOLOGIE D AVANCE GROUPE TELECOMS DE L OUEST Té. : 05 46 30 07 30 Fax : 05 46 30 07 37 Mai : info@ceso-gto.com www.ceso-gto.com Votre tééphonie d entreprise : convergence fixe & mobie Depuis

Plus en détail

à des commissions d enquête

à des commissions d enquête Protocoe sur a nomination de juges à des commissions d enquête Adopté par e Consei canadien de a magistrature août 2010 Sa Majesté a Reine du chef du Canada, 2010 Numéro du cataogue : JU14-21/2010 ISBN

Plus en détail

UIDE DU DOCTORANT Pôle de recherchee t d enseignement supérieur 2011-2012

UIDE DU DOCTORANT Pôle de recherchee t d enseignement supérieur 2011-2012 Pôe de recherche et UIDE DU DOCTORANT d enseignement supérieur 2011-2012 L ÉDITO DU PRÉSIDENT Doctorants, vous êtes engagés dans a préparation d une thèse au sein de une des six écoes doctoraes du Pôe

Plus en détail

2 juillet 2014-18h00 Mairie de Saint-Priest

2 juillet 2014-18h00 Mairie de Saint-Priest Compte-rendu de a réunion pubique d information dans e cadre de a concertation sur e Pan de Prévention des Risques Technoogiques de Saint-Priest (CREALIS et SDSP) 2 juiet 2014-18h00 Mairie de Saint-Priest

Plus en détail

UIDE DU DOCTORANT 2010-2011

UIDE DU DOCTORANT 2010-2011 Pôe de recherche et UIDE DU DOCTORANT d enseignement supérieur Cité Descartes Champs-sur-Marne 77454 Marne-a-Vaée, Cedex 2 Tééphone : 01 60 95 79 00 Téécopie : 01 64 15 32 87 www.univ-paris-est.fr 2010-2011

Plus en détail

DE COMMERCE ET DE GESTION

DE COMMERCE ET DE GESTION Institut DE COMMERCE ET DE GESTION Administration et Direction des Admissions : 9, rue Saint-Lambert 75015 Paris Té. (33) 01 45 58 17 33 Fax. 01 45 58 61 59 Métro Boucicaut (igne 8) ou Convention (igne

Plus en détail

La banque publique au service de la croissance des entreprises françaises

La banque publique au service de la croissance des entreprises françaises C D F E 4 JUIN 2015 La banque pubique au service de a croissance des entreprises françaises 2 01. 02. Qui sommes-nous? Réseau Bpifrance 03. Nos missions 06. 07. 08. Garantie Bpifrance Financement Bpifrance

Plus en détail

Lexmark Print Management

Lexmark Print Management Lexmark Print Management Optimisez impression en réseau et accès à vos informations avec une soution fexibe. Impression des documents sûre et pratique Fexibe. Libérez es travaux d impression à partir de

Plus en détail

Outlook. Apprenez exactement ce dont vous avez besoin Progressez à votre rythme Téléchargez les exercices. Joan Lambert et Joyce Cox

Outlook. Apprenez exactement ce dont vous avez besoin Progressez à votre rythme Téléchargez les exercices. Joan Lambert et Joyce Cox Outook Microsoft 2010 Maîtrisez rapidement Outook 2010 avec e ivre officie de Microsoft Press Apprenez exactement ce dont vous avez besoin Progressez à votre rythme Tééchargez es exercices Joan Lambert

Plus en détail

Le Conseil général, acteur de l insertion

Le Conseil général, acteur de l insertion Le Consei généra, acteur de insertion éditoria Le Consei généra est e chef de fie des poitiques de soidarités dans e Va d Oise. A ce titre, i est notamment responsabe du revenu de soidarité active (RSA)

Plus en détail

PRIMOVIE. Société Civile de Placement Immobilier

PRIMOVIE. Société Civile de Placement Immobilier PRIMOVIE Société Civie de Pacement Immobiier Primonia REIM Septembre 2013 INVESTISSEZ INDIRECTEMENT EN PARTS DE SCPI PRIMOVIE est une SCPI qui a pour objectif d accompagner es différentes étapes de a vie

Plus en détail

Standards Européens de Jeu Responsable L exemple des loteries

Standards Européens de Jeu Responsable L exemple des loteries Standards Européens de Jeu Responsabe L exempe des oteries Perinde van Dijken, Dééguée Jeu Responsabe, Loterie Romande Raymond Bovero, Directeur des programmes Jeu Responsabe & Déveoppement durabe, La

Plus en détail

Modélisation pour la localisation de plateformes logistiques pour le transport de marchandises en ville

Modélisation pour la localisation de plateformes logistiques pour le transport de marchandises en ville Modéisation pour a ocaisation de pateformes ogistiques pour e transport de marchandises en vie Oivier Guyon, Nabi Absi, Dominique Feiet, Thierry Garaix To cite this version: Oivier Guyon, Nabi Absi, Dominique

Plus en détail

Intégration visuelle des installations de branchement aux bâtiments résidentiels. Guide des bonnes pratiques

Intégration visuelle des installations de branchement aux bâtiments résidentiels. Guide des bonnes pratiques Intégration visuee des instaations de branchement aux bâtiments résidenties Guide des bonnes pratiques Guide des bonnes pratiques Légende s techniques PRINCIPAUX SYMBOLES UTILISÉS RECOMMANDÉ ACCEPTabe

Plus en détail

PRIMOVIE. Société Civile de Placement Immobilier

PRIMOVIE. Société Civile de Placement Immobilier PRIMOVIE Société Civie de Pacement Immobiier Primonia REIM Septembre 2012 INVESTISSEZ INDIRECTEMENT EN PARTS DE SCPI PRIMOVIE est une SCPI qui a pour objectif d accompagner es différentes étapes de a vie

Plus en détail

Plate-forme de solutions logicielles Lexmark

Plate-forme de solutions logicielles Lexmark Lexmark Soutions Patform Pate-forme de soutions ogiciees Lexmark La pate-forme de soutions Lexmark est a gamme d appications créée par Lexmark pour proposer des soutions ogiciees efficaces, économiques

Plus en détail

STAGE STAGE STAGE STAGE STAGE

STAGE STAGE STAGE STAGE STAGE 01 STAGE 03 STAGE 02 STAGE 04 STAGE 05 STAGE I I I - - I Le système de management intégré : es normes ISO 9001/ISO 14001/ OHSAS 18001 Le système de management de quaité : a norme ISO 9001 (Exigences- Audit

Plus en détail

Rejoignez le. No 1 mondial. de la franchise *! Créez votre entreprise en Franchise avec SUBWAY. www.subwayfrance.fr

Rejoignez le. No 1 mondial. de la franchise *! Créez votre entreprise en Franchise avec SUBWAY. www.subwayfrance.fr Rejoignez e No 1 mondia de a franchise *! Créez votre entreprise en Franchise avec SUBWAY www.subwayfrance.fr *SUBWAY est e numéro 1 mondia de a restauration, en nombre de restaurants. 2015 Doctor s Associates

Plus en détail

Tous vos déplacements à la carte.

Tous vos déplacements à la carte. Tous vos dépacements à a carte. Qu est-ce que e Pan de Dépacements Urbains? Le Pan de Dépacements Urbains (PDU) définit pour 10 ans es principes d organisation des dépacements, de a circuation et du stationnement

Plus en détail

Élevons la voix! Plan d action pour la lutte contre les comportements d intimidation et de cyberintimidation

Élevons la voix! Plan d action pour la lutte contre les comportements d intimidation et de cyberintimidation Éevons a voix! Pan d action pour a utte contre es comportements d intimidation et de cyberintimidation Éevons a voix! Pan d action pour a utte contre es comportements d intimidation et de cyberintimidation

Plus en détail

13 1 3cas cas de de GRH

13 1 3cas cas de de GRH 13 cas de GRH management sup management - ressources humaines 13 cas de GRH Études de cas d entreprises avec corrigés détaiés Eine Nicoas Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-058736-0 Sommaire Tabeau synoptique

Plus en détail

La nouvelle carrière du personnel judiciaire

La nouvelle carrière du personnel judiciaire La nouvee carrière du personne judiciaire 1 2 Avant-propos Cher ecteur, La manière dont es cours et tribunaux sont administrés est en peine évoution. Une poitique moderne du personne est donc d une extrême

Plus en détail

Cemont lance SILVER CF une nouvelle gamme de brasures d'argent sans cadmium pour la plomberie, le sanitaire, le froid, la climatisation

Cemont lance SILVER CF une nouvelle gamme de brasures d'argent sans cadmium pour la plomberie, le sanitaire, le froid, la climatisation Saint Ouen 'Aumône, e 19 février 2008 Cemont ance une nouvee gamme de brasures d'argent sans cadmium pour a pomberie, e sanitaire, e froid, a cimatisation Contacts : Direction de a Communication Georges

Plus en détail

Préparation au financement climatique

Préparation au financement climatique Programme des Nations Unies pour e déveoppement A servicio de as personas y as naciones Préparation au financement cimatique Un cadre pour comprendre ce que signifie être «prêt» à utiiser e financement

Plus en détail

TUNISIE RAPPORT NATIONAL SUR LES ENFANTS NON SCOLARISÉS

TUNISIE RAPPORT NATIONAL SUR LES ENFANTS NON SCOLARISÉS TOUS À L ÉCOLE MOYEN-ORIENT ET AFRIQUE DU NORD INITIATIVE MONDIALE EN FAVEUR DES ENFANTS NON SCOLARISÉS RÉSUMÉ TUNISIE RAPPORT NATIONAL SUR LES ENFANTS NON SCOLARISÉS OCTOBRE 2014 2015 UNICEF Bureau régiona,

Plus en détail

www.kaeser.com Compresseurs à pistons secs Série DENTAL Débit 65 à 950 l/min Pression 10 bar

www.kaeser.com Compresseurs à pistons secs Série DENTAL Débit 65 à 950 l/min Pression 10 bar www.kaeser.com Compresseurs à pistons secs Série DENTA Débit 65 à 950 /min Pression 10 bar Pourquoi des compresseurs dentaires KAESER? Ce qui importe e pus aux utiisateurs de compresseurs dentaires, c'est

Plus en détail

PRIMOPIERRE. Société Civile de Placement Immobilier

PRIMOPIERRE. Société Civile de Placement Immobilier PRIMOPIERRE Société Civie de Pacement Immobiier Primonia REIM Septembre 2013 IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI Facteurs de risques Avant d effectuer un investissement en

Plus en détail

PRIMOPIERRE. Société Civile de Placement Immobilier

PRIMOPIERRE. Société Civile de Placement Immobilier PRIMOPIERRE Société Civie de Pacement Immobiier Primonia REIM Septembre 2011 IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI Facteurs de risques Avant d effectuer un investissement en

Plus en détail

UIDE DU DOCTORANT 2014 2015

UIDE DU DOCTORANT 2014 2015 UIDE DU DOCTORANT 2014 2015 ÉDITO Doctorants, Vous êtes engagés dans a préparation d une thèse au sein d une écoe doctorae d Université Paris-Est (UPE). Vous postuez ainsi au dipôme e pus éevé en France

Plus en détail

NOTRE MISSION NOTRE APPROCHE NOTRE ÉQUIPE NOTRE MARCHÉ. Confiance. Professionnalisme. Confidentialité

NOTRE MISSION NOTRE APPROCHE NOTRE ÉQUIPE NOTRE MARCHÉ. Confiance. Professionnalisme. Confidentialité www.cobus.net NOTRE MISSION Fournir à nos cients des soutions appropriées, sécurisées et bénéfiques Mettre en pace des soutions restant rentabes sur e ong terme et faciitant ensembe du processus de gestion

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds Fonds d actions américaines de croissance Renaissance Rapport intermédiaire de a direction sur e rendement du fonds pour a période cose e 28 février 2015 Tous es chiffres sont en doars canadiens, sauf

Plus en détail

clés Les chiffres du commerce Étude réalisée par la Chambre de commerce et d industrie de l Essonne avril 2012 n Repères

clés Les chiffres du commerce Étude réalisée par la Chambre de commerce et d industrie de l Essonne avril 2012 n Repères cés Les chiffres du commerce 0 Étude réaisée par a Chambre de commerce et d industrie de Essonne n Repères n Urbanisme commercia n évoution n bian démographique n consommation des ménages n commerce de

Plus en détail

PRIMOPIERRE. Société Civile de Placement Immobilier

PRIMOPIERRE. Société Civile de Placement Immobilier PRIMOPIERRE Société Civie de Pacement Immobiier Primonia REIM Septembre 2012 IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI Facteurs de risques Avant d effectuer un investissement en

Plus en détail

Pro-Watch 4.0. Suite logicielle de gestion de la sécurité

Pro-Watch 4.0. Suite logicielle de gestion de la sécurité Conçue pour répondre aux défis des environnements exigeants d aujourd hui, a suite ogiciee de gestion de a sécurité Pro-Watch d Honeywe apporte a fexibiité, évoutivité et e contrôe nécessaires à une gestion

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds Fonds Chine pus Renaissance Rapport intermédiaire de a direction sur e rendement du fonds pour a période cose e 28 février 2015 Tous es chiffres sont en doars canadiens, sauf indication contraire Le présent

Plus en détail

Communication &Promotion

Communication &Promotion Communication 17 Communication Saon Vinisud Février 2010 Espace Pays d Oc IGP Côté institutionne, Inter Oc et e CIVL ont paré d une même voix en positionnant es deux catégories de vins sur un stand de

Plus en détail

Pleine- page. Activités 2009. Architecture. Urbanisme. Paysage. Environnement. Économie d énergie. C.A.U.E de la Seine-Maritime - Mai 2010

Pleine- page. Activités 2009. Architecture. Urbanisme. Paysage. Environnement. Économie d énergie. C.A.U.E de la Seine-Maritime - Mai 2010 Peine- page C.A.U.E de a Seine-Maritime - Mai 2010 Activités 2009 Architecture Paysage Urbanisme Environnement Économie d énergie Peine -page Éditoria Som maire Depuis sa création en 1978, e C.A.U.E était

Plus en détail

LE MANUEL DE L INITIATIVE DE LAVAGE DES MAINS

LE MANUEL DE L INITIATIVE DE LAVAGE DES MAINS LE MANUEL DE L INITIATIVE DE LAVAGE DES MAINS Guide de préparation d un programme de promotion du avage des mains au savon BANQUE MONDIALE The Internationa Bank for Reconstruction and Deveopment/The Word

Plus en détail

Salon Moto Légende 2015

Salon Moto Légende 2015 CLUBS Saon Moto Légende 2015 20, 21 et 22 novembre 2015 - Parc Fora de Paris (Château de Vincennes) Inscription CLUBS À retourner avant e 22 octobre 2015 à : saon moto égende - Cubs - BP 40419-77309 Fontainebeau

Plus en détail

Fête & Buvette Un équilibre à trouver. A l attention des maires, présidents d associations, responsables de débit de boissons temporaires, bénévoles

Fête & Buvette Un équilibre à trouver. A l attention des maires, présidents d associations, responsables de débit de boissons temporaires, bénévoles Fête & Buvette Un équiibre à trouver A attention des maires, présidents d associations, responsabes de débit de boissons temporaires, bénévoes Edition : Février 2011 Nous sommes ensembe responsabes! La

Plus en détail

Comment s installer aux Canaries

Comment s installer aux Canaries Comment s instaer aux Canaries Aide institutionnee Le gouvernement des Canaries soutient activement es investissements réaisés dans es secteurs stratégiques canariens. Pour ce faire, e département de Investir

Plus en détail

Intégration des statistiques sectorielles en Afrique Guide de planification d un Système Statistique National intégré

Intégration des statistiques sectorielles en Afrique Guide de planification d un Système Statistique National intégré EDUCATION HEALTH Intégration des statistiques sectoriees en Afrique Guide de panification d un Système Statistique Nationa intégré Version 1.0, Novembre 2007 GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Partie 1 Techniques de bases de données simples

Partie 1 Techniques de bases de données simples Partie 1 Techniques de bases de données simpes 1 Exporer une base de données Access 2010...3 2 Créer des bases de données et des tabes simpes... 45 3 Créer des formuaires simpes... 77 4 Afficher des données...101

Plus en détail

Chapitre 2 ÉTUDES EMPIRIQUES DES CONVENTIONS DE SERVICES BANCAIRES AU ROYAUME-UNI ET EN FRANCE. COMITÉ CONSULTATIF Rapport Exercice 2002 2003 289

Chapitre 2 ÉTUDES EMPIRIQUES DES CONVENTIONS DE SERVICES BANCAIRES AU ROYAUME-UNI ET EN FRANCE. COMITÉ CONSULTATIF Rapport Exercice 2002 2003 289 Chapitre 2 ÉTUDES EMPIRIQUES DES CONVENTIONS DE SERVICES BANCAIRES AU ROYAUME-UNI ET EN FRANCE COMITÉ CONSULTATIF Rapport Exercice 2002 2003 289 1. Les conventions de services bancaires au Royaume-Uni

Plus en détail

l EXCLUSION, INCLUSION m

l EXCLUSION, INCLUSION m EXCLUSION, INCLUSION m education permanente CULTURE ÉDUCATION PERMANENTE «I y a eu une invention de accessibiité comme nouvee forme sociae révéatrice d une conception du traitement de atérité dans notre

Plus en détail

ormation en Art-thérapie

ormation en Art-thérapie Association Française de Recherches et Appications des Techniques Artistiques en Pédagogie et Médecine Association oi 1901 agréée par e Ministère de a Jeunesse Education Popuaire. AFRATAPEM ECOLE D ART-THÉRAPIE

Plus en détail

Vente & installation de matériel professionnel

Vente & installation de matériel professionnel Production vidéo & mutimédia Fims / Images de synthèse / Motion Design Sites internet / Appications interactives / Web TV Location Prestations évènementiees Vidéoprojection / Sonorisation / Ecairage scénique

Plus en détail

La transformation du centre informatique. Les enjeux économiques, écologiques et métiers des centres informatiques

La transformation du centre informatique. Les enjeux économiques, écologiques et métiers des centres informatiques La transformation du centre informatique Les enjeux économiques, écoogiques et métiers des centres informatiques IBM & Schneider Eectric - La transformation du centre informatique Savez-vous que? La mise

Plus en détail

Salon Moto Légende 2015

Salon Moto Légende 2015 Saon Moto Légende 2015 20, 21 et 22 novembre 2015 - Parc Fora de Paris (Château de Vincennes) COMMANDE EXPOSANTS À retourner avant e 22 octobre 2015 à : SALON MOTO LÉGENDE - EXPOSANTS - BP 40419-77309

Plus en détail

Conception et réalisation d une sectorisation

Conception et réalisation d une sectorisation Conception et réaisation d une sectorisation OBJECTIF : mise en pace d un outi cohérent permettant de mesurer es voumes transitant dans e système de manière fiabe Une attention particuière doit être portée

Plus en détail

Des solutions technologiques pour des systèmes hautes performances

Des solutions technologiques pour des systèmes hautes performances Des soutions technoogiques pour des systèmes hautes performances Job Number Job Information ORIGINATED BY / DATE STUDIO POC 20662 Corporate Brochure - FRENCH Vicki 09-11 - 2011 Vicki/Laura Cient Job SIZE

Plus en détail

Votre guide d utilisation

Votre guide d utilisation Réaisez et éditez en igne vos certificats et ordres d assurance Votre guide d utiisation Ce nouve outi vous permet, sur vos contrats Cargo Feet ou Transfeet : de saisir et de transmettre à Covéa Feet,

Plus en détail

Semestre I / 2012. Catalogue G E R C E. Formation professionnelle continue

Semestre I / 2012. Catalogue G E R C E. Formation professionnelle continue G R C Cataogue Semestre I / 2012 Formation professionnee continue Cataogue Semestre I / 2012 Formation professionnee continue Formation professionnee continue _2 _3 Préface Magré un environnement économique

Plus en détail

MUTUELLES DE SANTÉ ET ASSOCIATIONS DE MICRO-ENTREPRENEURS GUIDE

MUTUELLES DE SANTÉ ET ASSOCIATIONS DE MICRO-ENTREPRENEURS GUIDE MUTUELLES DE SANTÉ ET ASSOCIATIONS DE MICRO-ENTREPRENEURS GUIDE Copyright Organisation internationae du Travai 2001 Première édition 2001 Les pubications du Bureau internationa du Travai jouissent de a

Plus en détail

Stratégie pour le développement durable: lignes directrices et plan d action 2008 2011

Stratégie pour le développement durable: lignes directrices et plan d action 2008 2011 Consei fédéra suisse Stratégie pour e déveoppement durabe: ignes directrices et pan d action 2008 2011 Rapport du 16 avri 2008 Impressum Consei fédéra suisse Stratégie pour e déveoppement durabe: ignes

Plus en détail

LA GAMME JCB TELETRUK JCB INDUSTRIE

LA GAMME JCB TELETRUK JCB INDUSTRIE LA GAMME JCB TELETRUK JCB INDUSTRIE Le chariot éévateur industrie e pus poyvaent au monde Prenez un chariot éévateur industrie compact. Ajoutez une fèche téescopique et une transmission hydrostatique.

Plus en détail

PRESENTATION DU CABINET

PRESENTATION DU CABINET PRESENTATION DU CABINET Décembre 2012 Redink a été fondé par une équipe unie autour de a passion du consei et du droit et dans e souci de exceence pour accompagnement des projets de ses cients. Les vaeurs

Plus en détail

Une impression intelligente. Des couleurs éclatantes. Imprimante couleur Lexmark C950de

Une impression intelligente. Des couleurs éclatantes. Imprimante couleur Lexmark C950de Imprimante coueur Lexmark C950de Une impression inteigente. Des coueurs écatantes. Imprimante coueur Lexmark C950de Parfaitement adaptée aux groupes de travai dynamiques, imprimante Lexmark C950de se caractérise

Plus en détail

UNE NOUVELLE OFFRE DE FORMATION

UNE NOUVELLE OFFRE DE FORMATION SE FORMER POUR AGIR UNE NOUVELLE OFFRE DE FORMATION 3 Dans cette période compexe, de nombreux défis nous attendent dans es entreprises et es administrations. Pour y faire face, a formation est un des

Plus en détail

La Luxembourg School for Commerce (LSC)

La Luxembourg School for Commerce (LSC) _2 La Luxembourg Schoo for Commerce (LSC) Pour faire face à un marché de empoi et un environnement économique en constante évoution, a formation professionnee tant initiae que continue doit s adapter aux

Plus en détail

Le coût social de l alcool, du tabac et des drogues illicites en 2000

Le coût social de l alcool, du tabac et des drogues illicites en 2000 addictoogie Le coût socia de acoo, du tabac et des drogues iicites en 2000 Phiippe Fenogio Maître de conférences à université de Nancy II Véronique Pare Maître de conférences à université de Panthéon-Sorbonne

Plus en détail

Market Data Feed. Des données constamment actualisées

Market Data Feed. Des données constamment actualisées Market Data Feed Des données constamment actuaisées Market Data Feed (MDF) de SIX Teekurs est un fux en temps rée standardisé qui fournit des données consoidées dans un format uniformisé, quee que soit

Plus en détail

Smart Matrix Professional Machine de nettoyage pour Disques vinyles

Smart Matrix Professional Machine de nettoyage pour Disques vinyles Machine de nettoyage pour Disques vinyes Manue d Utiisation Fabriqué en Aemagne Hi-Fi Components cearaudio eectronic GmbH Spardorfer Str. 150 D-91054 Erangen Te. +49 9131/40300100 FAX +49 9131/40300119

Plus en détail

Manuel d'utilisation de Wapam

Manuel d'utilisation de Wapam Manue de 'utiisateur de Wapam Tabe des matières 1Wapam, une recherche de motifs par automates pondérés...3 2Tutorie : un exempe simpe d'utiisation...3 Utiisation avec Rdisk...3 Utiisation sans Rdisk...6

Plus en détail

Qu est-ce que Pays Basque Incoming?

Qu est-ce que Pays Basque Incoming? Qu est-ce que Pays Basque Incoming? Une association créée en 2008 regroupant 6 agences réceptives : Biarritz For Events Le Tourisme Basque Outdoor Travel Passion Côte Basque Sud Emotion Terres Basques

Plus en détail

Comment établir de vraies collaborations entre parcs et villes portes? LE DÉBAT FOCAL PUBLICITÉ ET PAYSAGE : VERS UNE RÉSOLUTION DU CONFLIT

Comment établir de vraies collaborations entre parcs et villes portes? LE DÉBAT FOCAL PUBLICITÉ ET PAYSAGE : VERS UNE RÉSOLUTION DU CONFLIT MAGAZINE DE LA FÉDÉRATION DES PARCS NATURELS RÉGIONAUX DE FRANCE MARS 2009 - N 62 U N E A U T R E V I E S I N V E N T E I C I FOCAL PUBLICITÉ ET PAYSAGE : VERS UNE RÉSOLUTION DU CONFLIT LE DÉBAT Comment

Plus en détail

Consultations publiques sur la sécurité : les recommandations des commissaires

Consultations publiques sur la sécurité : les recommandations des commissaires ÉTÉ 2014 VOLUME 16, NUMÉRO 2 Taxi Le Journa Consutations pubiques sur a sécurité : es recommandations des commissaires UN PRINTEMPS CHARGÉ LE BTM CONSULTE SES PARTENAIRES VERS UNE POLITIQUE POUR L INDUSTRIE

Plus en détail

Fonds commun de revenu de dividendes canadiens Impérial. Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds

Fonds commun de revenu de dividendes canadiens Impérial. Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds Fonds commun de revenu de dividendes canadiens Impéria Rapport intermédiaire de a direction sur e rendement du fonds pour a période cose e 30 juin 2015 Tous es chiffres sont en doars canadiens, sauf indication

Plus en détail

Automobile et aéronautique

Automobile et aéronautique Soutions et systèmes de marquage et de codage Automobie et aéronautique Nous avons conscience des difficutés particuières auxquees vous devez faire face sur vos ignes de production Dans 'industrie automobie

Plus en détail

CHAPITRE 4. LE CONTEXTE DE L EDUCATION A MADAGASCAr

CHAPITRE 4. LE CONTEXTE DE L EDUCATION A MADAGASCAr CHAPITRE 4 Education et TIC LE CONTEXTE DE L EDUCATION A MADAGASCAr a Des résutats contrastés du système éducatif du pays a Les principaux défis pour améioration du système éducatif LES TIC ET L EDUCATION

Plus en détail

Fonds d actions valeur canadiennes CIBC. Rapport annuel de la direction sur le rendement du fonds

Fonds d actions valeur canadiennes CIBC. Rapport annuel de la direction sur le rendement du fonds Fonds d actions vaeur canadiennes CIBC Rapport annue de a direction sur e rendement du fonds pour eercice cos e 31 décembre 2014 Tous es chiffres sont en doars canadiens, sauf indication contraire Le présent

Plus en détail

UNICEF/92-5221/Toutounji

UNICEF/92-5221/Toutounji UNICEF/92-5221/Toutounji Pourquoi i est important de communiquer et d utiiser es informations sur L aaitement materne Un bébé nourri au sein est moins souvent maade et mieux nourri qu un bébé à qui on

Plus en détail

Conduction électrique

Conduction électrique Conduction éectrique. Courant éectrique.1. Intensité Dans a première partie de ce cours nous nous sommes intéressés aux charges éectriques immobies (éectrostatique). Or i existe des miieux avec des charges

Plus en détail

Nouveaux modules encastrables Visio Line, Design, très performants et vraiment économiques

Nouveaux modules encastrables Visio Line, Design, très performants et vraiment économiques Nouveaux modues encastrabes Visio Line, Design, très performants et vraiment économiques Queque soit votre projet - Restaurant d Entreprise ou d Université, Restauration commerciae, vente à emporter,

Plus en détail

PRÉFACE. 1 y. J observe, j écoute, j assemble, avec mes envies et vos raisons.

PRÉFACE. 1 y. J observe, j écoute, j assemble, avec mes envies et vos raisons. PRÉFACE J observe, j écoute, j assembe, avec mes envies et vos raisons. Vous savez, au resto on discute, on retourne es sets de tabe, on fait des esquisses, on es met dans a poche, is ressortent peut-être

Plus en détail

Rapport d activités 2013

Rapport d activités 2013 Rapport d activités 213 1 1 1.1 Sudoc... p. 5 Nouvee convention de participation au Sudoc... p. 5 Sudoc professionne... p. 5 Sudoc pubic... p. 5 Ouverture de Coodus pour une simpification de exemparisation...

Plus en détail

Fonds indice boursier européen CIBC. Rapport annuel de la direction sur le rendement du fonds

Fonds indice boursier européen CIBC. Rapport annuel de la direction sur le rendement du fonds Fonds indice boursier européen CIBC Rapport annue de a direction sur e rendement du fonds pour eercice cos e 31 décembre 2014 Tous es chiffres sont en doars canadiens, sauf indication contraire Le présent

Plus en détail

Au fil de Cap au Sud. Collection Nausicaá Fiche pédagogique - Collège CREATAS DIGITALVISION CREATAS

Au fil de Cap au Sud. Collection Nausicaá Fiche pédagogique - Collège CREATAS DIGITALVISION CREATAS Au fi de Cap au Sud C Coe ge CREATAS Cette fiche pédagogique est associée à a fiche découverte Au fi de Cap au Sud Ee est conçue pour permettre une approche du concept du déveoppement durabe et voontairement

Plus en détail

ATLAS FORESTIER INTERACTIF DU GABON VERSION PILOTE Document de Synthèse

ATLAS FORESTIER INTERACTIF DU GABON VERSION PILOTE Document de Synthèse MINISTÈRE DE L ECONOMIE FORESTIÈRE, DES EAUX, DE LA PÊCHE ET DE L AQUACULTURE RAPPORT WRI ATLAS FORESTIER INTERACTIF DU GABON VERSION PILOTE Document de Synthèse Atas forestier interactif du Gabon (version

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds Fonds immobiier canadien CIBC Rapport intermédiaire de a direction sur e rendement du fonds pour a période cose e 30 juin 2015 Tous es chiffres sont en doars canadiens, sauf indication contraire Le présent

Plus en détail

HISTOIRE DE L UNIVERSITÉ

HISTOIRE DE L UNIVERSITÉ U HISTOIRE DE L UNIVERSITÉ De Douai à Lie ne Université fut créée à Douai, avec 'accord de a Papauté, par Phiippe II, roi d'espagne, e 19 janvier 1562. Devenue française après a guerre de Dévoution (1667),

Plus en détail

REVUE DE L EFFICACITE DE L AIDE POUR LA MICROFINANCE (CLEAR) MADAGASCAR. Octobre 2005

REVUE DE L EFFICACITE DE L AIDE POUR LA MICROFINANCE (CLEAR) MADAGASCAR. Octobre 2005 REVUE DE L EFFICACITE DE L AIDE POUR LA MICROFINANCE (CLEAR) MADAGASCAR Octobre 2005 Manue Moyart Eric Dufos Aexia Latortue Francois Lecuyer Jennifer Isern Hubert Rauch Remerciements L équipe de a revue

Plus en détail

APPROCHE DE LEUR DEPENDhNCE ECONOMIQUE. (indication de l 'emploi total et de la branche économique)

APPROCHE DE LEUR DEPENDhNCE ECONOMIQUE. (indication de l 'emploi total et de la branche économique) LES GRANDES ENTREPRISES DU CANTON DE GENEVE EN 975 APPROCHE DE LEUR DEPENDhNCE ECONOMIQUE Commentaires de Genève, en 975. 400 p ersonnes dans e canton Tabeau : Entreprises occupant pus de Tabeau 2 Tabeau

Plus en détail

Les marchés des sociétés d Hlm

Les marchés des sociétés d Hlm Les marchés s des sociétés s d Hmd LES MARCHES DES SOCIETES D HLM LES PRINCIPES GENERAUX LES EVOLUTIONS LE CHAMP D APPLICATION Les organismes d Hm sont des pouvoirs adjudicateurs - soit soumis au code

Plus en détail

Le recours à l Aide complémentaire santé : les enseignements d une expérimentation sociale à Lille

Le recours à l Aide complémentaire santé : les enseignements d une expérimentation sociale à Lille Document de travai Working paper Le recours à Aide compémentaire santé : es enseignements d une expérimentation sociae à Lie Sophie Guthmuer (LEDa-LEGOS, Université Paris-Dauphine) Forence Jusot (LEDa-LEGOS,

Plus en détail

Notre gamme de chaudières pour fioul et gaz Technologie à condensation Technologie basse température Boilers Accessoires.

Notre gamme de chaudières pour fioul et gaz Technologie à condensation Technologie basse température Boilers Accessoires. Venir nous voir De près Notre gae de chaudières pour fiou et gaz De oin Technoogie à condensation Technoogie basse température Boiers Accessoires Interca Wärmetechnik GmbH A Seeenkamp 0 2791 Lage Aemagne

Plus en détail

citadis dualis concilier le meilleur du train et du tramway accessibilité modularité fiabilité confort personnalisation www.alstom.

citadis dualis concilier le meilleur du train et du tramway accessibilité modularité fiabilité confort personnalisation www.alstom. citadis duais TRaNs/PJTs/CORaPOY/fre/transv/6./FR - astom - astom, e ogo astom et eurs cadres sont des marques déposées et des marques de service d astom. Les autres marques mentionnées, déposées ou non,

Plus en détail

pour conforter la fréquentation de ces deux saisons?

pour conforter la fréquentation de ces deux saisons? Alpes du Sud, quelles synergies pour les clientèles été et hiver? Domaine Domaine de Charance de Charance Gap Gap 28 avril (05) 2010 Pascal Ferrero Enov Research Comment capitaliser sur les clientèles

Plus en détail

5 u u u 1 To 20 r u u u ont B o arcelona u u Ne D w ub Y li o n rk u u London u u Vive les langues

5 u u u 1 To 20 r u u u ont B o arcelona u u Ne D w ub Y li o n rk u u London u u Vive les langues 5 u 20 1 Toronto u u Barceona Dubin New York London u u Vive es angues Chers parents, chers futurs participants Eh, dis, as-tu repéré es pictogrammes d Edi? 5 Voyage train/avion accompagné. Voyage train

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE

CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE 2/03 1 CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE Séance du 20 Novembre 2009 Commission n 2 Administration Générae et Personne Commission n 7 Finances DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL

Plus en détail