SOMMAIRE. Un régime dont la pérennité et la soutenabilité sont garanties. L indemnisation par l Assurance chômage

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOMMAIRE. Un régime dont la pérennité et la soutenabilité sont garanties. L indemnisation par l Assurance chômage"

Transcription

1 1

2 SOMMAIRE L indemnisation par l Assurance chômage Une assurance relevant des partenaires sociaux Deux opérateurs publics chargés du recouvrement et du paiement des allocations Un régime dont la pérennité et la soutenabilité sont garanties Synthèse des modifications apportées à la Convention de l Assurance chômage 2

3 L indemnisation par l Assurance chômage Une assurance obligatoire couvrant le risque de perte d emploi Gérée de manière paritaire Pour fournir un revenu de remplacement Organisations d employeurs Medef, CGPME, UPA Syndicats de salariés CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, CGT-FO 3

4 L indemnisation par l Assurance chômage en 2013 ASSURANCE OBLIGATOIRE REVENU DE REMPLACEMENT 16,4 millions de salariés affiliés sur 26 millions d actifs en France 3,1 millions de personnes sont allocataires de l Assurance chômage* 1,6 million d entreprises affiliées Taux de contribution 6,40% Taux d indemnisation 61% du salaire de référence Budget annuel de dépenses 37 Milliards d euros *au 31/12/2013 4

5 Une assurance relevant des partenaires sociaux LOI RÉGIME D ASSURANCE CHÔMAGE OBLIGATOIRE Code du travail Art. L PARTENAIRES SOCIAUX Responsabilité de l assurance chômage Code du travail Art. L Mise en œuvre Code du travail Art. L Association loi 1901 Gérée par les partenaires sociaux PRESCRIRE ET CONTRÔLER GÉRER ÉVALUER Prescrit, garantit et contrôle les conditions de mise en œuvre de l Assurance chômage Assure la gestion financière de l Assurance chômage tout en garantissant son autonomie Produit les études, analyses et éléments d information et d aide à la décision NB: La convention d assurance chômage fait l objet d un agrément de la part de l État (Code du travail Art ) 5

6 L Unédic mandate deux organismes publics pour effectuer les opérations de recouvrement et de paiement des allocations Recouvrement des contributions Indemnisation et accompagnement EMPLOYEURS SALARIÉS DEMANDEURS D EMPLOI 6

7 Un régime d assurance chômage dont la pérennité et la soutenabilité sont garanties Une négociation collective tous les 2 à 3 ans pour assurer l équilibre financier à travers le cycle Obligation légale de gestion à l équilibre (Code du travail Art. L ) Définition des dispositifs pour une durée déterminée (2 à 3 ans), en fonction de la situation financière de l Assurance chômage, du marché du travail et du chômage Variables d ajustement pour garantir la soutenabilité financière de l Assurance chômage : Taux de contribution Conditions d accès à l indemnisation Montant et durée des allocations Un régime tacitement garanti par l État français Caractère obligatoire du régime d assurance chômage (Code du travail Art. L ) Agrément ministériel des conventions d assurance (Code du travail Art. L ) Substitution de l État à l Unédic en cas d absence d accord ou d agrément Un recours à l emprunt soutenu par une garantie explicite de l État, renouvelée depuis 2011 Loi de Finance Rectificative du 30 décembre 2013 (article 75) : autorisation de donner la garantie Arrêté ministériel du 29 janvier 2014 accordant la garantie de l État aux emprunts obligataires émis par l Unédic en

8 Synthèse des modifications apportées à la Convention de l Assurance chômage La dernière négociation a été signée le 14 mai 2014 Les principaux résultats sont les suivants : Des mesures destinées à protéger les plus précaires et à inciter au retour à l emploi = 210 m de dépenses supplémentaires pour la période 2015/ = 50 M de dépenses 2016 = 160 M de dépenses Des mesures visant à assurer la pérennité financière de l Assurance Chômage = 1,8 MM d économies pour la période 2015/ = 875 M d économies 2016 = 935 M d économies Soit En 2015 = 825 M d économies nettes En 2016 = 775 M d économies nettes 8

9 SOMMAIRE Le modèle économique de l Unédic est déterminé par la conjoncture Des dépenses étroitement liées à la conjoncture Un «effet ciseau» sur l équilibre de l Assurance chômage Solde et endettement net bancaire de l Assurance chômage Des prévisions financières fiables pour anticiper les besoins de financement 9

10 Le modèle économique de l Unédic est déterminé par la conjoncture Variations annuelles en % L évolution des recettes suit celle du PIB depuis (Prévision) 2015 (Prévision) 2016 (Projection) Recettes par année (mns d' )

11 Des dépenses étroitement liées à la conjoncture Variations annuelles en % L évolution des dépenses amplifie le cycle économique 11

12 Des dépenses étroitement liées à la conjoncture 12

13 Un «effet ciseau» sur l équilibre de l Assurance chômage Avec les paramètres actuels de l Assurance chômage (taux de contribution et taux d indemnisation), les contributions de 9 salariés affiliés sont nécessaires pour indemniser 1 demandeur d emploi 1 salarié qui perd son emploi a un double effet négatif sur les finances de l Assurance chômage : - 1 cotisant + 9 cotisations consommées 1 demandeur d emploi qui retrouve un emploi a un double effet positif sur les finances de l Assurance chômage : + 1 cotisant + 9 cotisations disponibles Des effets de la conjoncture qui s observent dans des délais de 6 mois à 1 an. 13

14 Solde et endettement net de l Assurance chômage Source : Unédic, calculs Unédic. 14

15 Des prévisions financières fiables pour anticiper les besoins de financement de l Assurance chômage Des prévisions actualisées trois fois par an Basées sur les données macro-économiques du Consensus des économistes : Évaluation du PIB Inflation Un suivi de la population salariée, de la masse salariale, et du chômage indemnisé, Un outil de pilotage pour les partenaires sociaux. Prévisions examinées par les gestionnaires de l Assurance chômage Référence pour les partenaires sociaux lors de la négociation de nouvelles règles >> 3 variables d ajustement : Taux de contribution modulable Conditions d accès à l indemnisation Niveau des allocations et durée d indemnisation 15

16 SOMMAIRE Une notation de premier plan, reflet de la rigueur de gestion de l Unédic Endettement net à fin d année 2013 Programme de financement 2014 Notation de l Unédic Une signature renforcée à l international Des émissions obligataires plébiscitées par les investisseurs institutionnels 16

17 Une notation de premier plan, reflet de la rigueur de gestion de l Unédic AA (Stable) Financements par appel aux marchés financiers Programme EMTN (26 milliards) Taux fixe, garantie explicite de l Etat français Programme BMTN (3 milliards) Taux fixe Programme Billets de Trésorerie (12 milliards) AA+ (Stable) Gestion active du programme de Billets de trésorerie Fixation d un objectif de duration et gestion active des échéances Mise en place d un buffer de liquidité Aa1 (Négative) Gestion des risques Pas de risque de change Risque de taux d intérêt contrôlé géré au travers d émission sur toute la courbe des taux représentant l horizon économique de l Unédic 17

18 Endettement net de l Unédic à fin d année 2013 : 17,8 Milliards d Endettement total en pourcentage : 77% à taux fixes 23% à taux variables 4,150 Mds d d endettement court terme (à taux variable) 18

19 Programme de financement 2014 Billets de trésorerie Objectif de duration de 3 mois et gestion active des échéances BMTN Première émission attendue avant la fin de l année 2014 Programme d émissions obligataires de 7 Milliards d Taux fixe En euros Maturité jusqu à 10 ans Garantie explicite de l Etat français Eligible BCE (Tier-1) 19

20 L Unédic est notée AA par Standard & Poor s, Aa1 par Moody s et AA+ par Fitch Ratings AA As the cornerstone of the unemployment insurance scheme, Unédic has historically benefited from strong state support [ ] AA+ [ ] Unédic has implemented conservative and prudent liquidity policies. [ ] Aa1 [ ] Unédic benefits from a significant tax levy to pay down its debt, with compulsory subscription to the unemployment insurance system that provides it with a wide fiscal base of around 16.5 million employees [ ] we expect Unédic to continue to cover its expected deficits comfortably. 20

21 L Unédic a vu sa signature renforcée à l international Un intérêt croissant des investisseurs internationaux pour le programme EMTN de l Unédic Un encours total de 17,85 milliards d euros détenu à plus de 60% par des investisseurs étrangers L Allemagne et le Royaume Uni, principaux investisseurs européens après la France. Des investisseurs présents sur les 5 continents et dans plus de 30 pays Données issues des books d émissions primaires 21

22 Des émissions obligataires plébiscitées par les investisseurs institutionnels Une demande en constante évolution Augmentation de 35,5% de la demande venant de Chine pour l année 2014 Croissance de 15% de la demande européenne hors France pour l année 2014 grâce à la qualité de la signature de l Unédic et au lien de confiance tissé avec les investisseurs Données issues des books d émissions primaires CHIFFRES CLÉS Augmentation de plus de 35% de la part des assurances dans le portefeuille, en raison de la stabilité de la signature de l Unédic Un portefeuille diversifié entre les différents types d investisseurs 22

23 Unédic 4, rue Traversière PARIS RELATIONS INVESTISSEURS Philippe Eberschweiler Directeur Trésorerie & Financements

24 Disclaimer This document is a draft for discussion purposes only, it is highly confidential and proprietary and should not be transmitted to any person other than its original addressee(s) without the prior written consent of Unédic. Prices and margin are meant to be indicative only and are subject to change at any time depending on market conditions. Unédic cannot be held responsible for any financial loss or other consequences of the implementation of the transactions described in this document. The French Autorité des Marchés financiers granted its visa under number dated 13 February 2012 with respect to a base prospectus (hereinafter referred to as the Base Prospectus ) which details this operation. The Base Prospectus is available at no cost at Unédic registered office, 4, rue de Traversière, Paris, France and on its website You are invited to report to the section risks of the Base Prospectus before taking a decision with respect to the implementation of the transactions described in this document or in the Base Prospectus. Should you so require, you should contact your financial, legal or tax advisor, or any other specialist, in order to confirm that any decision taken is consistent with your personal financial situation. Ce document est la présentation d une opération à des fins de discussion, ce document est confidentiel et les informations qu il contient sont la propriété de l Unédic et ne saurait être transmis à quiconque sans l accord préalable et écrit de l Unédic. Les informations de prix et/ou de marges sont indicatifs et sont susceptibles d évolution à tout moment, notamment en fonction des conditions de marché. L Unédic ne saurait être tenue responsable des conséquences d une quelconque décision prise au regard des éléments d une transaction décrite dans le présent document. L Autorité des Marchés financiers a apposé le visa n en date du 13 février 2012 sur un prospectus de base (ciaprès le «Prospectus de Base») présentant cette opération. Le Prospectus de Base est disponible sans frais au siège de l Unédic, 4, rue Traversière, Paris et sur le site internet Vous êtes invité à lire la rubrique «facteurs de risques» du Prospectus de Base avant toute décision prise au regard des éléments d une transaction décrite dans le présent document ou dans le Prospectus de Base. En tout état de cause, il vous appartient de requérir, si nécessaire, les avis internes et / ou externe de la part de juristes, fiscalistes ou analystes financier pour vérifier de l adéquation de cette transaction avec les objectifs et contraintes de votre groupe. 24

UNEDIC Présentation Investisseurs Février 2013-1

UNEDIC Présentation Investisseurs Février 2013-1 UNEDIC Présentation Investisseurs Février 2013-1 SOMMAIRE L indemnisa*on par l Assurance chômage Une assurance relevant des partenaires sociaux Un régime dont la pérennité et la soutenabilité sont garan*es

Plus en détail

Les Web Conférences Cortal Consors

Les Web Conférences Cortal Consors Les Web Conférences Cortal Consors Des formations gratuites! Échangez en direct avec des experts un large choix de formations accessibles et interactives tout au long de l'année Comment diversifier ses

Plus en détail

Tikehau Taux Variables

Tikehau Taux Variables Informations clés pour l investisseur Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient vous

Plus en détail

120% (1) de la Smart Performance à l échéance

120% (1) de la Smart Performance à l échéance SGA Smart Emerging Période de commercialisation : du 25 mai 2010 au 9 juillet 2010 (sauf clôture anticipée). Distribué par Fortuneo. Risque de crédit sur SGA N.V. (émetteur) et son garant, Société Générale

Plus en détail

ELLIPSIS SHORT TERM CREDIT FUND

ELLIPSIS SHORT TERM CREDIT FUND ELLIPSIS SHORT TERM CREDIT FUND Xxx Prospectus pour la Suisse La Société de Gestion : Le Représentant en Suisse : ELLIPSIS ASSET MANAGEMENT CARNEGIE FUND SERVICES S.A. La Banque Dépositaire : SOCIETE GENERALE

Plus en détail

ÉPARGNE. Épargne salariale DES SOLUTIONS SIMPLES ET ADAPTABLES

ÉPARGNE. Épargne salariale DES SOLUTIONS SIMPLES ET ADAPTABLES ÉPARGNE Épargne salariale DES SOLUTIONS SIMPLES ET ADAPTABLES OPTIMISER LES MÉCANISMES D ÉPARGNE SALARIALE SAVEZ-VOUS COMBIEN UN SALARIÉ, UN CHEF D ENTREPRISE, PEUT RECEVOIR EN ÉPARGNE SALARIALE EN 2016?

Plus en détail

PRIVALTO OPPORTUNITÉ ALLEMAGNE Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance

PRIVALTO OPPORTUNITÉ ALLEMAGNE Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance PRIVALTO OPPORTUNITÉ ALLEMAGNE Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance Produit de placement alternatif à un investissement dynamique risqué de type «actions»

Plus en détail

EURO BOOSTER COUPONS émis par SGA N.V.

EURO BOOSTER COUPONS émis par SGA N.V. EURO BOOSTER COUPONS émis par SGA N.V. Émetteur: Société Générale Acceptance (SGA) N.V. Garant: Société Générale (Moody s Aa (négative), S&P A+ (stable)) Distributeur: Delta Lloyd Bank S.A. Cet EMTN s

Plus en détail

PRÉFÉRENCE dans le cadre de l assurance-vie

PRÉFÉRENCE dans le cadre de l assurance-vie Assurance - Vie Assurance - Vie PRÉFÉRENCE dans le cadre de l assurance-vie Les retraits programmés Si vous souhaitez percevoir un revenu régulier de votre contrat Préférence, vous pouvez effectuer des

Plus en détail

OFFRE DE CONSEIL EN GESTION MONETAIRE

OFFRE DE CONSEIL EN GESTION MONETAIRE Indépendance - Expertise - Performance Novembre 2009 OFFRE DE CONSEIL EN GESTION MONETAIRE 43-47 avenue de la Grande Armée 75016 Paris Tél. : 01 53 77 52 99 Fax : 01 53 77 52 88 Kim NGUYEN, directeur général

Plus en détail

"Document émis pour action après validation par signature de la Direction de l'unédic"

Document émis pour action après validation par signature de la Direction de l'unédic Titre CIRCULAIRE N 2010-16 du 14 septembre 2010 Objet LODEOM ET DISPOSITIF NOVELLI Origine Direction des Affaires Juridiques DGU-INSS0017 RESUME : Transmission de la décision des Partenaires sociaux du

Plus en détail

Rapport d orientation budgétaire 2015 ROB 2015. Mairie de Cannes. Conseil municipal. Lundi 19 janvier 2015

Rapport d orientation budgétaire 2015 ROB 2015. Mairie de Cannes. Conseil municipal. Lundi 19 janvier 2015 Rapport d orientation budgétaire 2015 Mairie de Cannes ROB 2015 Conseil municipal Lundi 19 janvier 2015 1 Débat d orientation budgétaire 2015 4 grands axes La conjoncture économique internationale et nationale

Plus en détail

life opportunity selection 3 AXA Belgium Finance nl

life opportunity selection 3 AXA Belgium Finance nl life opportunity selection 3 AXA Belgium Finance nl TYPE D ASSURANCE-VIE Life opportunity selection 3 AXA Belgium Finance (Nl) est un produit d assurance-vie de la «branche 23», émis par AXA Belgium et

Plus en détail

Elixence. Le dernier-né de notre gamme de fonds en euros

Elixence. Le dernier-né de notre gamme de fonds en euros Elixence Le dernier-né de notre gamme de fonds en euros Pour l épargnant désirant sécuriser son investissement tout en recherchant une performance supérieure aux fonds en euros traditionnels, Generali

Plus en détail

Aide à la reprise ou à la création d entreprise (ARCE) : modification du taux applicable du 15 mars 2012 au 31 décembre 2012

Aide à la reprise ou à la création d entreprise (ARCE) : modification du taux applicable du 15 mars 2012 au 31 décembre 2012 CIRCULAIRE N 2012-22 DU 17 AOUT 2012 Direction des Affaires Juridiques INSU0022 - TPE Titre Aide à la reprise ou à la création d entreprise (ARCE) : modification du taux applicable du 15 mars 2012 au 31

Plus en détail

FAITS MARQUANTS DU 1 er TRIMESTRE 2009

FAITS MARQUANTS DU 1 er TRIMESTRE 2009 SOMMAIRE Faits marquants du 1 er trimestre 2009 2 Analyse de la production Locindus au 31 mars 2009 3 Analyse des activités 4 Finance et trésorerie 5 Analyse du compte de résultat 7 FAITS MARQUANTS DU

Plus en détail

chômage en 2013 Rapport financier

chômage en 2013 Rapport financier L ASSURANCE chômage en 2013 Rapport financier Sommaire rapport de gestion du directeur général 3 états financiers consolidés 6 1 faits caractéristiques de l exercice 10 1.1 LES MESURES RéGLEMENTAIRES NOUVELLES

Plus en détail

RETRAITES COMPLEMENTAIRES AGIRC ARRCO AGFF

RETRAITES COMPLEMENTAIRES AGIRC ARRCO AGFF RETRAITES COMPLEMENTAIRES AGIRC ARRCO AGFF Accord du 18 mars 2011 Considérant le rôle et la mission d intérêt général des régimes de retraite complémentaire dans la protection sociale en France, Considérant

Plus en détail

S E R F I. L achat vente maîtrisé. La sécurité & la performance. Le conseil avant Le service après. P at rimoine

S E R F I. L achat vente maîtrisé. La sécurité & la performance. Le conseil avant Le service après. P at rimoine S E R F I P at rimoine Le conseil avant Le service après. L achat vente maîtrisé La sécurité & la performance Une nouvelle opportunité que vous connaitrez en fin de présentation Dans le cadre d une approche

Plus en détail

"Document émis pour action après validation par signature de la Direction de l'unédic"

Document émis pour action après validation par signature de la Direction de l'unédic Titre CIRCULAIRE N 2010-20 du 6 octobre 2010 Objet MISE EN ŒUVRE DE L AVENANT N 1 DU 4 NOVEMBRE 2009 A L ACCORD D APPLICATION N 12 DU 19 FEVRIER 2009 PRIS POUR L APPLICATION DE L ARTICLE 40 DU REGLEMENT

Plus en détail

Versement d une prime de 1 000 euros à certains bénéficiaires du contrat de sécurisation professionnelle expérimental

Versement d une prime de 1 000 euros à certains bénéficiaires du contrat de sécurisation professionnelle expérimental CIRCULAIRE N 2013-19 DU 12 SEPTEMBRE 2013 Direction des Affaires Juridiques INSV0013-TPE Titre Versement d une prime de 1 000 euros à certains bénéficiaires du contrat de sécurisation professionnelle expérimental

Plus en détail

L ACTIVITÉ ÉPARGNE PATRIMONIALE

L ACTIVITÉ ÉPARGNE PATRIMONIALE chiffres clés decp 2013 ÉPARGNE patrimoniale L ACTIVITÉ ÉPARGNE PATRIMONIALE Une plate-forme d expertise Une offre complète de produits patrimoniale et services La Direction Épargne et Clientèle Patrimoniale

Plus en détail

ELLIPSIS HIGH YIELD FUND

ELLIPSIS HIGH YIELD FUND ELLIPSIS HIGH YIELD FUND Prospectus pour la Suisse La Société de Gestion : Le Représentant en Suisse : ELLIPSIS ASSET MANAGEMENT CARNEGIE FUND SERVICES S.A. La Banque Dépositaire : SOCIETE GENERALE OPCVM

Plus en détail

MEMENTO MARS 2014. www.bdo.lu. Convention tendant à éviter les doubles impositions entre l Allemagne et le Luxembourg

MEMENTO MARS 2014. www.bdo.lu. Convention tendant à éviter les doubles impositions entre l Allemagne et le Luxembourg Convention tendant à éviter les doubles impositions entre l Allemagne et le Luxembourg Nouvelles règles au 1 er janvier 2014 MEMENTO MARS 2014 www.bdo.lu 1 5 Mars 2014 Nouvelle convention fiscale entre

Plus en détail

H PERFORMANCE 7 TITRES DE CRÉANCE PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET À L ÉCHÉANCE

H PERFORMANCE 7 TITRES DE CRÉANCE PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET À L ÉCHÉANCE H PERFORMANCE 7 TITRES DE CRÉANCE PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET À L ÉCHÉANCE Plusieurs opportunités de remboursement automatique anticipé pour un gain (1) potentiel de : ou

Plus en détail

CAISSE D'AMORTISSEMENT DE LA DETTE SOCIALE. Établissement public national administratif (French national public entity)

CAISSE D'AMORTISSEMENT DE LA DETTE SOCIALE. Établissement public national administratif (French national public entity) FIRST PROSPECTUS SUPPLEMENT DATED 22 DECEMBER 2014 TO THE BASE PROSPECTUS DATED 10 JUNE 2014 CAISSE D'AMORTISSEMENT DE LA DETTE SOCIALE Établissement public national administratif (French national public

Plus en détail

Le financement court terme des TPE

Le financement court terme des TPE JANVIER 2015 ENTREPRENEURS N 16 FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES Le financement court terme des TPE (Très Petites Entreprises) 2 Ce guide vous est offert par : Pour toute information complémentaire,

Plus en détail

BOURSE DU FONDS DE SOLIDARITE INTERNATIONALE DE L INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE RENNES

BOURSE DU FONDS DE SOLIDARITE INTERNATIONALE DE L INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE RENNES Institut d Etudes Politiques de Rennes Service des Relations Internationales 104 Bd de la Duchesse Anne 35700 Rennes France Tél : + 33 2 99 84 39 18 Fax : + 33 2 99 84 39 50 BOURSE DU FONDS DE SOLIDARITE

Plus en détail

Revenu Québec www.revenu.gouv.qc.ca. Le recouvrement des créances fiscales et alimentaires

Revenu Québec www.revenu.gouv.qc.ca. Le recouvrement des créances fiscales et alimentaires Revenu Québec www.revenu.gouv.qc.ca Le recouvrement des créances fiscales et alimentaires Revenu Québec assure, entre autres, la perception des impôts et des taxes pour l État québécois. Ce rôle clé revêt

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada États financiers consolidés intermédiaires résumés de L Office d investissement du régime de pensions du Canada 31 décembre 2015 Bilan consolidé intermédiaire résumé Au 31 décembre 2015 (en millions de

Plus en détail

votre épargne salariale

votre épargne salariale votre épargne salariale rapport de gestion simplifié 2014 PEG PERCO marchés performances 1 2014 en un clin d œil apoint sur les marchés En 2014, la croissance mondiale a été positive mais inférieure aux

Plus en détail

Swap: Utilisation et risques Approche de gestion pour les consommateurs

Swap: Utilisation et risques Approche de gestion pour les consommateurs Paris 5 avril 2013 Swap: Utilisation et risques Approche de gestion pour les consommateurs Serge LESCOAT Associé INDAR ENERGY Conseiller en Investissements Financiers Membre du CNCIF Association agréé

Plus en détail

ORCHESTREZ VOTRE VIE AVEC ASSURANCE. www.generali-patrimoine.fr

ORCHESTREZ VOTRE VIE AVEC ASSURANCE. www.generali-patrimoine.fr HIMALIA ORCHESTREZ VOTRE VIE AVEC ASSURANCE www.generali-patrimoine.fr Generali Patrimoine, un acteur majeur du marché de l épargne patrimoniale Generali, troisième assureur européen, offre à ses partenaires

Plus en détail

INFORMATIONS CLÉS POUR L INVESTISSEUR. TAILOR CREDIT RENDEMENT CIBLE OPCVM géré par TAILOR CAPITAL Part C (Euro) CODE ISIN: FR0010952432

INFORMATIONS CLÉS POUR L INVESTISSEUR. TAILOR CREDIT RENDEMENT CIBLE OPCVM géré par TAILOR CAPITAL Part C (Euro) CODE ISIN: FR0010952432 INFORMATIONS CLÉS POUR L INVESTISSEUR Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient vous

Plus en détail

STATISTIQUES MONETAIRES

STATISTIQUES MONETAIRES STATISTIQUES MONETAIRES Décembre 2008 STATISTIQUES MONETAIRES Décembre 2008 LISTE DES ABREVIATIONS BAM FHADES FMI CCP CEN D.T.S M OPCVM PL : Bank Al-Maghrib : Fonds Hassan II pour le développement économique

Plus en détail

Jean-Paul AGON Président-Directeur Général

Jean-Paul AGON Président-Directeur Général Résultats 1 er semestre 2011 Mercredi 31 août 2011 Jean-Paul AGON Président-Directeur Général 31 août 2011 1. Le marché cosmétique 31 août 2011 2 Marché cosmétique mondial * 1 er semestre 2011 4, 1 + %

Plus en détail

SwissLife Dynapierre Un placement immobilier souple pour diversifier vos actifs

SwissLife Dynapierre Un placement immobilier souple pour diversifier vos actifs SwissLife Dynapierre Un placement immobilier souple pour diversifier vos actifs Organisme de placement collectif immobilier (OPCI) géré par la société de gestion Swiss Life REIM (France) Avertissement

Plus en détail

SITUATION FINANCIERE PREVISION POUR LES ANNEES 2015 ET 2016 DE L ASSURANCE CHOMAGE. Octobre 2015

SITUATION FINANCIERE PREVISION POUR LES ANNEES 2015 ET 2016 DE L ASSURANCE CHOMAGE. Octobre 2015 SITUATION FINANCIERE DE L ASSURANCE CHOMAGE PREVISION POUR LES ANNEES 2015 ET 2016 Octobre 2015 Cette note présente la prévision de la situation financière de l Assurance chômage pour les années 2015 et

Plus en détail

FCPI Idinvest Patrimoine n 6

FCPI Idinvest Patrimoine n 6 FCPI Idinvest Patrimoine n 6 Profitez d une expertise de premier plan avec Idinvest Partners Réduction d ISF au titre de l année 2016, en contrepartie d un risque de perte en capital et d un blocage des

Plus en détail

DEFINEO JANVIER 2016. Conjuguez diversification et potentiel de performance pour votre épargne. www.groupama.fr. Document à caractère promotionnel

DEFINEO JANVIER 2016. Conjuguez diversification et potentiel de performance pour votre épargne. www.groupama.fr. Document à caractère promotionnel DEFINEO JANVIER 2016 Support en unités de compte dans le cadre d un contrat d assurance vie ou de capitalisation, d une durée de 8 ans. Conjuguez diversification et potentiel de performance pour votre

Plus en détail

Note d information. Janvier 2014. Situation de l emploi en France et au Royaume-Uni

Note d information. Janvier 2014. Situation de l emploi en France et au Royaume-Uni Note d information Janvier 2014 Situation de l emploi en France et au Royaume-Uni I- Pourquoi la comparaison entre la France et le Royaume-Uni est-elle pertinente? 1) La France et le Royaume-Uni : deux

Plus en détail

CCPMA PRÉVOYANCE RAPPORT DE GESTION 2009 DU RÉGIME DE RETRAITE SUPPLÉMENTAIRE 1,24 %

CCPMA PRÉVOYANCE RAPPORT DE GESTION 2009 DU RÉGIME DE RETRAITE SUPPLÉMENTAIRE 1,24 % Épargne RAPPORT DE GESTION 2009 DU RÉGIME DE RETRAITE SUPPLÉMENTAIRE 1,24 % CHIFFRES CLÉS DU GROUPE AGRICA 1,4 million 157 400 786 400 de cotisants entreprises adhérentes retraités Sommaire 04 05 06 AGRICA,

Plus en détail

n 3 0 0 M a i 2 0 1 5 Données générales sur la dette page 3

n 3 0 0 M a i 2 0 1 5 Données générales sur la dette page 3 BulletinMensuel Directeur de publication : Anthony Requin Rédaction : Agence France Trésor Disponible en français et en anglais n M a i h t t p : / / w w w. a f t. g o u v. f r B l o o m b e r g T R E

Plus en détail

Titres RBC liés à des obligations non protégés avec remboursement de capital, série 1F. Remboursements de capital. semestriels

Titres RBC liés à des obligations non protégés avec remboursement de capital, série 1F. Remboursements de capital. semestriels Le 24 janvier 2014 TITRES D EMPRUNT LIÉS À DES TITRES D EMPRUNT Titres RBC liés à des obligations non protégés avec remboursement de capital, série 1F Durée de trois ans de capital semestriels Rendement

Plus en détail

SECURE ADVANTAGE REVENUS GARANTIS

SECURE ADVANTAGE REVENUS GARANTIS Contrat d assurance vie individuel libellé exclusivement en unités de compte SECURE ADVANTAGE REVENUS GARANTIS Présentation des performances des Fonds AB Global Strategy Données au 29/05/2015 SECURE ADVANTAGE

Plus en détail

La perception du profil de crédit de l émetteur affecte la valorisation de l obligation.

La perception du profil de crédit de l émetteur affecte la valorisation de l obligation. Présentation Optimiser la gestion d un portefeuille obligataire Dans un contexte de rendements historiquement bas, RMG propose une stratégie de gestion de portefeuilles obligataires permettant d améliorer

Plus en détail

ARAB TUNISIAN BANK AVRIL 2007. Prix d émission : 100 Dinars

ARAB TUNISIAN BANK AVRIL 2007. Prix d émission : 100 Dinars ARAB TUNISIAN BANK SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 60.000.000 DINARS Divisé en 60 000 000 actions de nominal 1 dinar Entièrement libérées Siège social : 9 rue Hédi Nouira 1001 Tunis Registre de commerce

Plus en détail

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 22 MARS 2014 RELATIF A L INDEMNISATION DU CHOMAGE

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 22 MARS 2014 RELATIF A L INDEMNISATION DU CHOMAGE ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 22 MARS 2014 RELATIF A L INDEMNISATION DU CHOMAGE Les partenaires sociaux ont abouti dans la nuit du 21 au 22 mars à un accord national interprofessionnel relatif

Plus en détail

Pole Expertise Juridique GUIDE ADHERENTS «Déclaration 2483»

Pole Expertise Juridique GUIDE ADHERENTS «Déclaration 2483» Pole Expertise Juridique GUIDE ADHERENTS «Déclaration 2483» Sommaire I) Les grands principes de la déclaration 2483... 2 1.1 La déclaration 2483, qu est ce que c est?... 2 1.2 Qui doit remplir la 2483?...

Plus en détail

Conseil régional de l Ordre des Experts-Comptables Paris Ile-de-France. «La base de données économiques et sociales» - BDES

Conseil régional de l Ordre des Experts-Comptables Paris Ile-de-France. «La base de données économiques et sociales» - BDES Conseil régional de l Ordre des Experts-Comptables Paris Ile-de-France «La base de données économiques et sociales» - BDES Conseil régional de l Ordre des Experts-Comptables Paris Ile-de-France «La base

Plus en détail

Atradius Buyer Ratings Un guide des écrans Serv@Net pour Atradius Buyer Ratings

Atradius Buyer Ratings Un guide des écrans Serv@Net pour Atradius Buyer Ratings Atradius Buyer Ratings Un guide des écrans Serv@Net pour Atradius Buyer Ratings Novembre 2009 Serv@Net Login Scherm Loggez Loggez vous vous sur sur Serv@Net Serv@Net comme comme d habitude, d habitude,

Plus en détail

"Document émis pour action après validation par signature de la Direction de l'unédic"

Document émis pour action après validation par signature de la Direction de l'unédic Titre CIRCULAIRE N 2010-12 du 4 août 2010 Objet ARRÊTS TEMPORAIRES D'ACTIVITÉ CONSÉCUTIFS AU NUAGE DU VOLCAN «EYJAFJALLAJOKULL» Origine Direction des Affaires Juridiques JLE-INSS0013 RESUME : Accord du

Plus en détail

Présentation Gérer le risque de taux d intérêt d un immobilier de rendement

Présentation Gérer le risque de taux d intérêt d un immobilier de rendement Présentation Gérer le risque de taux d intérêt d un immobilier de rendement Ce document présente une approche visant à évaluer le risque de taux d intérêt propre à chaque investissement immobilier et propose

Plus en détail

RÉSUMÉ DU PROSPECTUS

RÉSUMÉ DU PROSPECTUS RÉSUMÉ DU PROSPECTUS EMISSION de TITRES SUBORDONNÉS REMBOURSABLES A TAUX FIXE 4,55 % janvier 2011 / janvier 2021 d un montant nominal de 100 000 000 euros Visa de l Autorité des marchés financiers n 11-002

Plus en détail

Le financement court terme des TPE (Très Petites Entreprises)

Le financement court terme des TPE (Très Petites Entreprises) JANVIER 215 ENTREPRENEURS N 16 FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Le financement court terme des TPE (Très Petites Entreprises Ce

Plus en détail

HEXAGONE RENDEMENT. Brochure commerciale

HEXAGONE RENDEMENT. Brochure commerciale HEXAGONE RENDEMENT Brochure commerciale Titres de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance Durée d investissement conseillée : 10 ans (hors remboursement automatique

Plus en détail

BRYAN GARNIER CREDIT FUND

BRYAN GARNIER CREDIT FUND BRYAN GARNIER CREDIT FUND L'investisseur est invité à consulter la page 6 de ce document, qui contient une définition des facteurs de risque du fonds. L investisseur est également invité à consulter la

Plus en détail

La Retraite. Avec Generali Assurances, profitez du meilleur de la retraite.

La Retraite. Avec Generali Assurances, profitez du meilleur de la retraite. La Retraite Avec Generali Assurances, profitez du meilleur de la retraite. Anticipation Recul de l âge de départ à la retraite, baisse du niveau des régimes obligatoires, déséquilibre démographique entre

Plus en détail

Privalto Privilège Sérénité

Privalto Privilège Sérénité Privalto Privilège Sérénité Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance Produit de placement risqué alternatif à un investissement dynamique risqué de type

Plus en détail

Fonds commun de placement

Fonds commun de placement FINOGEST Groupe UNOFI UNOFI-OBLIG Fonds commun de placement Prospectus simplifié OPCVM conforme aux normes européennes A - PARTIE STATUTAIRE A.1 PRESENTATION SUCCINCTE Code ISIN : Dénomination : Parts

Plus en détail

ASSOCIATION INTERNATIONALE DES CONTRÔLEURS D ASSURANCE

ASSOCIATION INTERNATIONALE DES CONTRÔLEURS D ASSURANCE Norme nº 12 ASSOCIATION INTERNATIONALE DES CONTRÔLEURS D ASSURANCE NORME DE PUBLICATION D INFORMATIONS SUR LES RISQUES ET RESULTATS TECHNIQUES DES ASSUREURS VIE OCTOBRE 2006 La présente traduction a été

Plus en détail

FRÉQUENCE PREMIUM 3. (5-Year Coupon Trigger Redeemable Note 1 )

FRÉQUENCE PREMIUM 3. (5-Year Coupon Trigger Redeemable Note 1 ) communication à caractère promotionnel FRÉQUENCE PREMIUM 3 (5-Year Coupon Trigger Redeemable Note ) Titres de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance 2 «Fréquence

Plus en détail

(5-Year Coupon Trigger Redeemable Note 1 ) Titres de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance 2

(5-Year Coupon Trigger Redeemable Note 1 ) Titres de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance 2 communication à caractère promotionnel Fréquence Plus 3 (5-Year Coupon Trigger Redeemable Note ) Titres de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance 2 «Fréquence

Plus en détail

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE pour l année 2014 Janvier 2014 1/12 Situation financière de l Assurance chômage pour l année 2014 14 janvier 2014 Cette note présente la prévision de la situation

Plus en détail

Assurance Vie & Capitalisation

Assurance Vie & Capitalisation Assurance Vie & Capitalisation > Porphyre Mai 2015 Titre de créance de droit français présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance. Support en unités de compte d un contrat

Plus en détail

REPUBLIQUE GABONAISE UNION-TRAVAIL-JUSTICE ANNEXE SUR LA STRATEGIE D ENDETTEMENT DE L ETAT (2011-2013)

REPUBLIQUE GABONAISE UNION-TRAVAIL-JUSTICE ANNEXE SUR LA STRATEGIE D ENDETTEMENT DE L ETAT (2011-2013) REPUBLIQUE GABONAISE UNION-TRAVAIL-JUSTICE ANNEXE SUR LA STRATEGIE D ENDETTEMENT DE L ETAT (2011-2013) ACCOMPAGNANT LE PROJET DE LOI DE FINANCES DE L ANNEE 2011 SOMMAIRE INTRODUCTION... 1 I. LA SITUATION

Plus en détail

CONDITIONS DEFINITIVES SUR TAUX DE CHANGE EN DATE DU 6 mars 2008. SG Option Europe. Taux de Change EUR/JPY

CONDITIONS DEFINITIVES SUR TAUX DE CHANGE EN DATE DU 6 mars 2008. SG Option Europe. Taux de Change EUR/JPY CONDITIONS DEFINITIVES SUR TAUX DE CHANGE EN DATE DU 6 mars 2008 Emetteur Société Générale Date d'émission 10 mars 2008 Preneur ferme SG Option Europe Taux de Change EUR/JPY - Prix de référence : le taux

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROFESSIONNELS DE LA PHOTOGRAPHIE DU 31 MARS 2000. Avenant n 2 du 9 décembre 2009 à l accord du 5 décembre 2002

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROFESSIONNELS DE LA PHOTOGRAPHIE DU 31 MARS 2000. Avenant n 2 du 9 décembre 2009 à l accord du 5 décembre 2002 CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROFESSIONNELS DE LA PHOTOGRAPHIE DU 31 MARS 2000 ETENDUE PAR ARRETE DU 17 JANVIER 2001 JOURNAL OFFICIEL DU 26 JANVIER 2001 Entre les organisations soussignées : d une

Plus en détail

FCP EQUI-ACTIONS SUISSE Parts R FR0011540566 Société de gestion : Equigest

FCP EQUI-ACTIONS SUISSE Parts R FR0011540566 Société de gestion : Equigest Informations clés pour l investisseur Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient vous

Plus en détail

Sommaire. RAPPORT FINANCIER - Exercice 2014 1 2 RAPPORT DE GESTION DU TRÉSORIER 6 RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS 8 BILAN

Sommaire. RAPPORT FINANCIER - Exercice 2014 1 2 RAPPORT DE GESTION DU TRÉSORIER 6 RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS 8 BILAN Sommaire 2 RAPPORT DE GESTION DU TRÉSORIER 6 RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS 8 BILAN 12 RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES CONVENTIONS RÈGLEMENTÉES 13 COMPTE DE RÉSULTAT

Plus en détail

PROSPECTUS SIMPLIFIE

PROSPECTUS SIMPLIFIE OPCVM conforme aux normes européennes PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE Code ISIN : FR0010112102 Dénomination : Forme juridique : Fonds Commun de Placement (FCP) de droit français Société de gestion

Plus en détail

LE DEPART ET LA MISE A LA RETRAITE

LE DEPART ET LA MISE A LA RETRAITE 1 LE DEPART ET LA MISE A LA RETRAITE La loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites a été promulguée au Journal Officiel du 10 novembre 2010. Elle modifie l âge d ouverture du droit

Plus en détail

CA Oblig Immo (Sept. 2013)

CA Oblig Immo (Sept. 2013) Titre obligataire émis par Amundi Finance Emissions, véhicule d émission ad hoc de droit français Souscription du 17 septembre au 23 octobre 2013 Bénéficier d un rendement fixe et régulier et participer

Plus en détail

Capacité Capital Caution Caractéristiques financières Caractère

Capacité Capital Caution Caractéristiques financières Caractère Capacité Capital Caution Caractéristiques financières Caractère Les 5 C du crédit Comprendre l admissibilité au crédit À B2B Banque, nous savons que vous vous efforcez d offrir à vos clients les bonnes

Plus en détail

Guide pratique. Retraite 83. pour les salariés de la Sacem. Contrat de retraite à cotisations définies. à lire et à conserver

Guide pratique. Retraite 83. pour les salariés de la Sacem. Contrat de retraite à cotisations définies. à lire et à conserver Guide pratique pour les salariés de la Sacem Contrat de retraite à cotisations définies Retraite 83 à lire et à conserver Présentation du contrat à cotisations définies - Retraite 83 Vous êtes salarié

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3275 Convention collective nationale IDCC : 1790. ESPACES DE LOISIRS, D

Plus en détail

RETREAUSPECTIVE 2014. Bilan financier 2014

RETREAUSPECTIVE 2014. Bilan financier 2014 Bilan financier 2014 Sommaire 1. Introduction 2. Analyse comparée des Comptes Administratifs 2013 et 2014 provisoire 3. Les financeurs du SIAAP 4. Présentation de l évolution (de la trésorerie) et de la

Plus en détail

Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers»

Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers» POLYMEN FONDS IMMOBILIER Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers» PROSPECTUS SIMPLIFIE Février 2016 Direction SOLUFONDS SA Rue des Fléchères 1274 Signy-Avenex Gestionnaire

Plus en détail

SECURITIES ACT LOI SUR LES VALEURS MOBILIÈRES DÉCRET 2009/66 O.I.C. 2009/66 LOI SUR LES VALEURS MOBILIÈRES SECURITIES ACT

SECURITIES ACT LOI SUR LES VALEURS MOBILIÈRES DÉCRET 2009/66 O.I.C. 2009/66 LOI SUR LES VALEURS MOBILIÈRES SECURITIES ACT Pursuant to section 168 of the Securities Act, the Commissioner in Executive Council orders as follows 1. Sections 3, 4, 5 and 6, and Schedule 1 of the Securities Regulation (O.I.C. 2008/39) are repealed.

Plus en détail

L Entreprise et le DIF

L Entreprise et le DIF L Entreprise et le DIF Le DIF : pour quelle formation et pour qui? Le DIF est une modalité supplémentaire d accès à la formation pour les salariés, à leur initiative et avec l accord de leur employeur.

Plus en détail

LE DEPART ET LA MISE A LA RETRAITE

LE DEPART ET LA MISE A LA RETRAITE LE DEPART ET LA MISE A LA RETRAITE La loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites a été promulguée au Journal Officiel du 10 novembre 2010. Elle modifie l âge d ouverture du droit

Plus en détail

Offre contractuelle de rachat sur emprunt obligataire VEOLIA ENVIRONNEMENT

Offre contractuelle de rachat sur emprunt obligataire VEOLIA ENVIRONNEMENT CORPORATE EVENT NOTICE: Offre contractuelle de rachat sur emprunt obligataire VEOLIA ENVIRONNEMENT PLACE: Paris AVIS N : PAR_20141120_08701_EUR DATE: 20/11/2014 MARCHE: EURONEXT PARIS Suite à l'avis PAR_20141112_08468_EUR

Plus en détail

SCOR EURO HIGH YIELD

SCOR EURO HIGH YIELD Informations clés pour l investisseur Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient vous

Plus en détail

La réforme de l organisation prudentielle

La réforme de l organisation prudentielle Réglementation 7 La réforme de l organisation prudentielle La mise en place de ces dispositifs prudentiels a incontestablement amélioré la sécurité du système financier. Il ne permet cependant plus aujourd

Plus en détail

Former Table Booking Policies

Former Table Booking Policies Former Table Booking Policies The policies described in this document apply to table bookings made before mid- March 2015. Please refer to the AUS website for the latest policies that govern table bookings

Plus en détail

LIRE UN BULLETIN DE PAIE. Quels sont les différents éléments qui composent une fiche de paie, et comment les lire?

LIRE UN BULLETIN DE PAIE. Quels sont les différents éléments qui composent une fiche de paie, et comment les lire? LIRE UN BULLETIN DE PAIE Quels sont les différents éléments qui composent une fiche de paie, et comment les lire? 1. L' identification de votre employeur : raison sociale, adresse et convention collective

Plus en détail

INEDIT PEA COURT TERME

INEDIT PEA COURT TERME PROSPECTUS SIMPLIFIE INEDIT PEA COURT TERME PARTIE A STATUTAIRE Présentation succincte Code ISIN : FR0000990483 Dénomination : INEDIT PEA COURT TERME Forme juridique : Fonds Commun de Placement (FCP) de

Plus en détail

SANTÉ SANTÉ PUBLIQUE. Protection sanitaire, maladies, toxicomanie,épidémiologie, vaccination, hygiène

SANTÉ SANTÉ PUBLIQUE. Protection sanitaire, maladies, toxicomanie,épidémiologie, vaccination, hygiène SANTÉ SANTÉ PUBLIQUE Protection sanitaire, maladies, toxicomanie,épidémiologie, vaccination, hygiène MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Direction générale des collectivités

Plus en détail

Une opportunité de diversification et des coupons élevés en livre turque.

Une opportunité de diversification et des coupons élevés en livre turque. Crédit Agricole (A+ / Aa3) Une opportunité de diversification et des coupons élevés en livre turque. À QUOI VOUS ATTENDRE? P. Crédit Agricole CIB est une obligation émise en livre turque (TRY) par Crédit

Plus en détail

Plan de soutien à l élevage français

Plan de soutien à l élevage français Plan de soutien à l élevage français MEMENTO Entreprises fragilisées dans le secteur agricole : quels outils pour quelles problématiques? La présente fiche récapitule de façon synthétique les outils existants

Plus en détail

L opération, qui a reçu l agrément de l Autorité des Marchés Financiers le 12 octobre 2015, sera mise en œuvre à compter du 20 octobre 2015.

L opération, qui a reçu l agrément de l Autorité des Marchés Financiers le 12 octobre 2015, sera mise en œuvre à compter du 20 octobre 2015. AGICAM 14 rue Auber 75009 Paris Paris, le 14 octobre 2015 Objet : Modifications «ALM CREDIT EURO ISR» Madame, Monsieur, Vous êtes porteurs de parts du FIA «ALM CREDIT EURO ISR» - : FR0007071006 1. L opération

Plus en détail

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE pour les années 2014 et 2015 Mai 2014 1/14 Situation financière de l Assurance chômage pour les années 2014 et 2015 22 mai 2014 Cette note présente la prévision

Plus en détail

Titres de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance.

Titres de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance. Euro stoxx RENDEMENT 3 Titres de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance. L investisseur supporte le risque de crédit de NATIXIS (Moody s : A2 / Fitch : A / Standard

Plus en détail

SCPI d immobilier résidentiel neuf «bâtiment basse consommation» à capital fixe Dispositif fiscal «Pinel»

SCPI d immobilier résidentiel neuf «bâtiment basse consommation» à capital fixe Dispositif fiscal «Pinel» CILOGER HABITAT 5 Les photos concernent des investissements finalisés par d autres SCPI de CILOGER qui ne préjugent pas des investissements futurs, et sont données à titre d exemples. SCPI d immobilier

Plus en détail

nouveau produit Tax Shelter :

nouveau produit Tax Shelter : PREMIUM FILMS FOR FAST & SECURE RETURNS nouveau produit Tax Shelter : le meilleur scénario pour vos investissements. Avertissement L attention des Investisseurs est particulièrement attirée sur les points

Plus en détail

TRAITEMENT DES FONDS DE DETTE MEZZANINE SOUS SOLVENCY II

TRAITEMENT DES FONDS DE DETTE MEZZANINE SOUS SOLVENCY II TRAITEMENT DES FONDS DE DETTE MEZZANINE SOUS SOLVENCY II IDINVEST PARTNERS - DéCEMBRe 2013 sol ven cyii traitement des fonds de dette mezzanine sous solvency II La réglementation Solvabilité 2 est structurée

Plus en détail

Principaux événements de 2015

Principaux événements de 2015 Principaux événements de 2015 City National Corporation Le 2 novembre 2015, nous avons conclu l acquisition de City National Corporation (City National), la société de portefeuille qui détient City National

Plus en détail

Argumentaire sur la «TVA sociale»

Argumentaire sur la «TVA sociale» 1 Argumentaire sur la «TVA sociale» La proposition de transférer une partie des cotisations sociales sur des impositions est à nouveau au cœur du débat public. Une augmentation de la TVA, souvent dénommée

Plus en détail

CONINCO Master Class Le rating obligataire

CONINCO Master Class Le rating obligataire CONINCO Master Class Le rating obligataire 4 et 5 novembre 2013 Sommaire Agences de notation financière Définitions Limites Rôle de la notation dans le processus d investissement Conclusion Annexes Questions/Réponses

Plus en détail

Graphiques 1 Répartition par type d instrument des placements financiers des ménages français

Graphiques 1 Répartition par type d instrument des placements financiers des ménages français Focus n 1 1 juillet 1 L épargne des ménages français : davantage drainée par les produits réglementés qu orientée par les mécanismes de marché En flux annuels, l épargne des ménages se situe en France

Plus en détail