École doctorale n 160 Electronique, Electronique, Automatique (EEA)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "École doctorale n 160 Electronique, Electronique, Automatique (EEA)"

Transcription

1 Formations et diplômes Rapport d'évaluation École doctorale n 160 Electronique, Electronique, Automatique (EEA) Ecole centrale de Lyon Université Claude Bernard Lyon 1 - UCB Institut national des sciences appliquées de Lyon Campagne d évaluation (Vague A)

2 Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président Au nom du comité d experts, 2 Dominique Mery, président du comité En vertu du décret n du 14 novembre 2014, 1 Le président du HCERES "contresigne les rapports d'évaluation établis par les comités d'experts et signés par leur président." (Article 8, alinéa 5) 2 Les rapports d'évaluation "sont signés par le président du comité". (Article 11, alinéa 2) 2

3 Membres du comité d experts Président : M. Dominique MERY, Université de Lorraine Experts : Mme Elise GAY, Arts et Métiers ParisTech M. Yannick GIRAUD-HERAUD, Université Paris-Diderot-Paris 7 M. Jean-Marie LION, Université de Rennes 1 Déléguée scientifique du HCERES : Mme Maylis DELEST 3

4 Évaluation réalisée en Présentation de l école doctorale L école doctorale Electronique, Electrotechnique, Automatique (EEA, ED n 160), portée par l Ecole Centrale de Lyon (ECL), est commune aux trois établissements lyonnais, ECL Institut National des Sciences Appliquées (INSA) de Lyon et Université Claude Bernard Lyon 1 au sein de la Communauté d Universités et Etablissements (ComUE) «Université de Lyon» (UdL). Cette ED participe au Collège doctoral d UdL regroupant 17 écoles doctorales et est répartie sur deux campus («La Doua» à Villeurbanne et «Lyon Ouest» à Ecully). La ComUE UdL regroupe quatre universités (Claude Bernard Lyon 1, Lumière Lyon 2, Jean Moulin Lyon 3, Jean Monnet Saint-Etienne), l Ecole normale supérieure (ENS) de Lyon, quatre Ecoles d ingénieurs (INSA de Lyon, ECL, Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint-Etienne, Ecole Nationale des Travaux Publics de l'etat), le CNRS, et dix membres associés : l Institut d études politiques (IEP) de Lyon, l Institut d enseignement supérieur et de recherche en alimentation, santé animale, sciences agronomiques et de l environnement (VetAgro Sup), l Ecole nationale des travaux publics de l Etat, l Ecole nationale supérieure des arts et techniques du théâtre, l Ecole nationale supérieure des sciences de l information et des bibliothèques, l Ecole nationale supérieure d architecture de Lyon, l Ecole nationale d ingénieurs de Saint-Etienne, l Ecole de management de Lyon, l Institut polytechnique de Lyon, l Institut catholique de Lyon. Le diplôme de doctorat est délivré par chaque établissement sous le label «Diplôme de Doctorat de l Université de Lyon, délivré par établissement». Le Collège doctoral d UdL assure la coordination et propose les orientations de la politique doctorale. Il regroupe les directeurs des écoles doctorales, les vice-présidents ou directeurs de la recherche des établissements habilités à délivrer le doctorat, les représentants des établissements associés (VetAgro Sup, IEP, etc.) et le responsable du Service des Etudes Doctorales (SED) qui assure le pilotage du Collège doctoral. Il est un lieu de concertation et d élaboration de la politique de mutualisation de la formation doctorale (par exemple la charte commune des thèses, convention de cotutelle). La gestion administrative des études doctorales est assurée par le SED qui met en œuvre la politique mutualisée notamment et qui offre des modules de formations transversales, le système d informations et de gestion des écoles doctorales (SIGED), le suivi de l insertion professionnelle des docteurs, la promotion du doctorat auprès des milieux-socio-économiques, l amélioration de l employabilité des docteurs et la promotion du doctorat au niveau international. De plus, le SED gère son propre budget et celui des écoles doctorales représentant globalement euros en 2013 ; les recettes proviennent de la ComUE, d une subvention Rhône-Alpes, d une subvention du Grand Lyon et de l IDEX PALSE (Programme Avenir Lyon Saint-Etienne). La répartition des budgets aux écoles doctorales est réalisée à partir d une clé de répartition prenant notamment en compte le nombre de doctorants et la note AERES, avec une dotation minimale de 50 % à toutes les écoles doctorales comme socle fixe. Un enseignant-chercheur assure la responsabilité du service et l animation du Collège doctoral d UdL. L adossement recherche de cette école doctorale regroupe dans le présent contrat sept unités de recherche reconnues et participant à l ED : AMPERE (UMR 5005), CITI (Centre d'innovation en Télécommunications et Intégration de Services, EA 3720), CREATIS (Centre de Recherche en Acquisition et Traitement d'images pour la Santé, UMR 5220), INL (Institut des Nanotechnologies de Lyon, UMR 5270), LAGEP (UMR 5007), LGEF (Laboratoire de Génie Electrique et Ferroélectricité, EA 682) et LVA (EA 667). Ces unités sont centrées sur le domaine «electrical engineering», plus spécifiquement de l automatique, de l électronique, du génie électrique, de l ingénierie du vivant et du traitement du signal et de l image ; cette école doctorale couvre un spectre large allant de la recherche fondamentale à la valorisation industrielle avec une forte connotation d ingénierie. Elle est pluridisciplinaire comme en témoignent les interactions avec la Biologie, l Informatique, les Mathématiques, la Mécanique, la Médecine, les Matériaux et se positionne dans les activités prioritaires et fortes de la Région Rhône-Alpes. Les laboratoires sont ainsi impliqués dans les pôles régionaux en liaison privilégiée avec les unités de recherche grenobloises avec lesquelles elles ont des relations soutenues. L environnement scientifique place cette ED en relation avec une importante collection de projets Investissement d Avenir comme un institut de recherche technologique (Institut Transition Energétique «Super Grid»), quatre LabEx (CELyA, IMU, IMUST, PRIMES), deux EquipEx (IVTV, LILI), Infrastructure nationale (Biologie & Santé FLI), FHU IRIS. De plus, outre l'adossement au CNRS, des équipes de recherche sont communes à plusieurs EPST (établissements publics à caractère scientifique et technologique) : l IFSTTAR (Institut français des sciences et technologies des transports, de l'aménagement et des réseaux), l INRIA (Institut national de recherche en informatique et en automatique), l INRA (Institut national de la recherche agronomique) et l INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale). 4

5 L ED EEA comptait 240 doctorants en encadrés par 95 chercheurs et enseignants-chercheurs titulaires de l habilitation à diriger des recherches (HDR) et globalement par 190 encadrants répartis dans les trois établissements partenaires. En 2014, le montant du budget annuel s est élevé à soit 90 par doctorant. Synthèse de l évaluation Appréciation par critère : Fonctionnement et adossement scientifique L école doctorale EEA est dirigée par un directeur assisté d une secrétaire à temps partiel (80 %) commune à son département d enseignement qu il dirige à l ECL ; un bureau de direction rassemblant quatre spécialistes (issus des quatre UMR) dédiés aux quatre thématiques de cette école contribue à la gestion des études doctorales en lien avec le directeur. Le Conseil de l ED est conforme à l arrêté de 2006 ; il comprend 26 membres dont 12 représentants des laboratoires et un personnel administratif ; cinq représentants des doctorants et huit personnalités extérieures du monde socio-économique et du monde scientifique. Les représentants internes sont désignés de manière à ce que tous les laboratoires, thèmes et établissements soient représentés. Ce Conseil fonctionne en formation restreinte la plupart du temps et se réunit une seule fois l an en formation complète pour la gestion des contrats doctoraux, le budget et la formation. La direction est donc lourde et le directeur a recours à ce bureau pour mieux organiser son travail, ainsi qu au Conseil en formation restreinte pour les auditions et la sélection des contrats doctoraux par exemple. Ce style de gouvernance devrait évoluer selon le projet et un directeur-adjoint va être nommé afin de préparer la succession de l actuel directeur. Il est assez singulier que des réunions électroniques aient lieu ; il serait opportun de réunir le Conseil dans sa totalité au moins trois fois par an comme la réglementation nationale l indique. A l initiative de la direction renouvelée de l ED, le Conseil a mené une auto-évaluation très complète constituant un bilan objectif et parfois très critique et conduisant à des évolutions dans les différentes missions de cette ED. Le secrétariat a évolué au cours de ce contrat et une secrétaire à 80 % gère l ensemble des doctorants avec une localisation en contradiction avec celle de la majorité des doctorants. Un outil d information et de gestion (SIGED) a été mis en place par la ComUE mais est d usage récent. Les doctorants reconnaissent une évolution très favorable de la communication depuis l emploi de SIGED apportant un moyen rationnel de stocker les informations pertinentes du dossier du doctorant. La secrétaire assure un service apprécié des doctorants avec un soin tout particulier ; les doctorants auditionnés par le comité HCERES ont souligné cet élément. Si les locaux actuels sont stabilisés avec la concomitance des deux fonctions assurées par le directeur, ce point mérite une attention particulière dans la mesure où la question pourra se poser à la fin du mandat de l actuel directeur. L'ED bénéficie d un adossement scientifique constitué de sept unités de recherche reconnues qui assurent un encadrement de très bonne qualité en lien avec l école. Elles participent au suivi des doctorants en mettant en œuvre des sessions dédiées aux doctorants en leur sein, afin d évaluer leur progression. Le nombre d HDR se traduit par un rapport de 2,4 doctorants par HDR ; cet encadrement est réalisé par un HDR et un comité d encadrement constitué autour du doctorant. La communication s appuie sur un site Web bien documenté et informatif en français ; il est clair qu une version en anglais devrait être développée afin de permettre une communication meilleure vers l extérieur mais aussi vers l intérieur pour les doctorants étrangers qui en arrivant maîtrisent encore peu la langue française. Le choix des sujets est effectué selon un processus renouvelé depuis peu. D une part un excellent candidat peut être recruté en début de campagne et d autre part, un processus de dépôt de candidatures sur des sujets validés par les laboratoires est proposé. Cette première possibilité permet de recruter un excellent candidat très tôt avant la campagne classique. Pour ce qui concerne les autres candidatures, à l issue du dépôt de la candidature, une audition de dix minutes permet d évaluer la pertinence de chaque candidat mais le classement tient compte aussi du poids du laboratoire. Trois critères sont mis en avant : la qualité du candidat, la politique du laboratoire et le poids du laboratoire. Le processus vise à avoir une répartition équilibrée des moyens de ce type au niveau de tous les laboratoires. Il est important de souligner que l ED répartit des contrats doctoraux des établissements dont les ressources sont propres et que cette répartition est conduite par les établissements. Pour les autres supports de financement, les doctorants sont admis selon les critères classiques. Ils peuvent être admis sous réserve de suivre des modules complémentaires. L excellence est sans doute le point leitmotiv de ce processus. Aucun projet de thèse ne peut être entrepris au sein de l ED sans un financement d au moins 900 euros constituant le minimum pour les établissements. Environ un tiers des doctorants sont titulaires d un diplôme étranger ; cette population se répartit en trois parts égales : doctorants en provenance de l Afrique et l Amérique, de l Asie, ou de l Europe hors France. La soutenance des thèses 5

6 sur document rédigé en anglais est conditionnée par la présence d un membre non francophone pour assurer son évaluation. L ED ne dispose pas d une version anglaise du site de l ED, ce qui limite l'ouverture internationale mais qui promeut la langue et la culture française comme en témoigne aussi la rigoureuse application des obligations de soutenance en anglais. La procédure de soutenance n impose pas de publications. Cependant, le nombre moyen de publications par docteur est de 6,7. Plus de 80 % des publications sont internationales, avec une moyenne de 2,3 pour les revues et 3,1 pour les conférences. S il n y a donc pas d obligation formelle, les docteurs publient très correctement. Le projet pour la prochaine période contractuelle propose d améliorer l encadrement des doctorants en rendant obligatoire une formation des directeurs de thèse à l encadrement. Cette formation permettrait d enseigner les bonnes pratiques de l encadrement. L ED souhaite également instaurer un tuteur référent pour chaque doctorant, qui serait un des douze scientifiques investis dans le Conseil de l ED. Ces éléments ne peuvent qu améliorer l encadrement et le suivi des doctorants et soulageront la direction qui relit annuellement les rapports des doctorants lors de leur réinscription. Encadrement et formation L encadrement des doctorants est assuré par des habilités à diriger des recherches agissant au sein d un comité d encadrement. Il paraîtrait opportun de ne pas sur-encadrer le doctorant et de ne pas induire un environnement d encadrement trop bruité et contradictoire. Au cours de la visite et de l entrevue avec les doctorants, ces derniers ont d ailleurs mentionné qu un encadrement par au plus deux personnes était un cadre à privilégier. Le nombre de thèses encadrées par personne habilitée à diriger des recherches (HdR) n est pas limité et aucune norme n est indiquée en provenance des établissements. L ED organise chaque année une réunion d information en janvier destinée aux primoentrants en priorité, au cours de laquelle la Direction rappelle les droits et devoirs des doctorants. Les doctorants doivent suivre et à valider au moins 120 heures de formation. On distingue les formations scientifiques (au moins 40h) dont l objectif est d acquérir une vision synthétique des disciplines scientifiques et technologiques de l EEA, et plus particulièrement de la communauté EEA de Lyon et de compléter sa formation scientifique académique spécialisée sur un thème lié au sujet de thèse, ii) les formations professionnelles (au moins 20h) dont l objectif est d aider le futur docteur à préparer son insertion dans le monde professionnel, et iii) les formations générales dont l objectif est d aider le doctorant à participer à la vie quotidienne de la recherche au sein de ses institutions. Les formations scientifiques doivent impérativement comprendre des tutoriaux EEA organisés par l école doctorale (avec une durée totale à valider de 12h à 20h) et des formations scientifiques académiques. Un tutorial EEA est un séminaire de 2h proposé par les laboratoires rattachés à l ED et organisé par l école. Il s agit d acquérir, au-delà de la thématique de la thèse, une vision synthétique des disciplines scientifiques et technologiques de l EEA et plus particulièrement de la communauté EEA de Lyon. Cette ouverture transdisciplinaire est particulièrement importante du fait des développements rapides des recherches interdisciplinaires. Une annexe fournit une liste précise des tutoriaux suivis. Les formations scientifiques académiques permettent de compléter la formation scientifique spécialisée sur un thème lié au sujet de thèse, dispensées par des organisations scientifiques reconnues : écoles d été ou écoles thématiques organisées par le CNRS, formations scientifiques (à destination de doctorants et/ou post-doctorants) organisées dans le cadre de réseaux européens, par les écoles doctorales, lors de certaines conférences scientifiques de haut niveau, enseignements de masters scientifiques ou d écoles d ingénieur (second cycle). L ED EEA a aussi le souci de transmettre la culture française aux étudiants étrangers qui peuvent suivre des enseignements du FLE (Français Langue Etrangère), notamment. L investissement des différentes unités de recherche dans le fonctionnement de l ED EEA est important ; les unités de recherche sont des acteurs actifs à tous les niveaux de l école. Les laboratoires sont bien évidemment le lieu de la formation en alternance qu est une formation doctorale avec l implication directe du directeur de thèse et du comité d encadrement. Les laboratoires sont par ailleurs étroitement associés à l ED EEA pour l organisation des formations de type «tutoriaux», pour la motivation des doctorants à participer aux séminaires de laboratoire (et plus généralement pour toute activité collective), et pour l organisation de séminaires de bilan pour chaque doctorant que ce soit à la fin de la première année ou à mi-parcours. Les laboratoires sont enfin très étroitement associés à la gestion de l ED à travers son Bureau, au sein duquel les quatre UMR ont un représentant, et à la prise de décision à travers son Conseil, ou les principaux acteurs de la formation doctorale sont représentés. Suivi et insertion Le suivi de l insertion des docteurs n est pas assuré par l ED EEA mais par la ComUE, avec l aide des écoles doctorales et des directeurs de thèse pour la traçabilité des docteurs. Le SED a mené une enquête sur le devenir des docteurs diplômés en 2010, afin d établir une photographie de leur situation professionnelle au 1 er décembre Les éléments fournis par le dossier de cette ED sont très limités puisqu ils présentent une enquête auprès de 52 docteurs diplômés en 2010 avec un taux de réponses de 38 % (20 sur 52). Sur vingt réponses effectives, trois réponses 6

7 concernent des docteurs sans emploi, soit 15 % des réponses. Le taux de réponses peu élevé ne permet pas d interpréter correctement l enquête, même si les réponses sont très globalement positives et témoignent de la satisfaction des docteurs par rapport à leur formation : 17 (90 %) referaient une thèse ; 16 (80 %) sont satisfaits des conditions de travail en cours de thèse ; 10 (50 %) sont satisfaits de leur formation de chercheur ; 9 (45 %) sont satisfaits de l encadrement de leur directeur de thèse ; 7 (35 %) sont satisfaits des modules de formation disciplinaire. L ED n a pas fourni les indicateurs pour 2008 et 2009, même si l Université a produit une enquête rassemblée dans des documents pour 2009, 2010 et 2011 accessibles sur le site de l UdL mais qui n ont pas été insérés dans le dossier fourni par l ED pour cette visite. Les indicateurs sont donc incomplets et l ED n a pas assuré le suivi et l insertion de ses docteurs de façon satisfaisante. Appréciation globale : L école doctorale Electronique, Electrotechnique, Automatique est bien structurée et fonctionne de façon consensuelle avec les sept unités de recherche qui lui sont rattachées, elles-mêmes rattachées à trois établissements lyonnais dont deux écoles d ingénieurs. La politique de recrutement est rigoureuse, le nombre de doctorants par HDR n est pas contrôlé mais reste raisonnable en moyenne et le financement des doctorants est systématique et minimal (au moins 900 euros mensuels) ; l ED, en lien avec les établissements, devrait faire évoluer ce montant en visant comme seuil le montant des contrats doctoraux. Le recrutement est effectué principalement dans les masters locaux et les deux écoles d ingénieurs et environ un tiers des doctorants sont titulaires d un diplôme étranger. L école doctorale s intègre dans le Collège doctoral d UdL qui offre un outil de gestion commune des doctorants à la satisfaction de tous les acteurs de cette ED. L organisation de formations scientifiques est efficace par la présence d un séminaire par semaine, en moyenne. L école doctorale met en place une politique de mobilité internationale, notamment par le soutien de participation des doctorants à des congrès internationaux. Points forts : L adossement scientifique de cette ED est très bon et les unités de recherche interagissent en synergie positive au travers de la formation scientifique comme en témoignent les initiatives des tutoriaux. A l initiative de la direction renouvelée de l ED, le Conseil a mené une auto-évaluation très complète constituant un bilan objectif et parfois très critique et conduisant à des évolutions dans les différentes missions de cette ED. Cette auto-évaluation a nourri la stratégie et le projet de l ED. La direction a su saisir l opportunité offerte par le système de gestion harmonisé pour les doctorants pour mettre en place un véritable système d informations fiable et accepté par les acteurs de cette ED, notamment via son site. La direction est d une très grande disponibilité auprès des doctorants et ces évolutions ont donc conduit à une information claire ressentie par les doctorants. Le dispositif de suivi des doctorants est très complet et rigoureux. Si ce dispositif est encore récent, il renforcera le facteur de la durée moyenne de préparation des thèses qui est dans la moyenne du domaine. La production scientifique individuelle moyenne est tout à fait pertinente satisfaisante. Points faibles : Le suivi et l insertion des docteurs est un chantier à ouvrir pour cette ED ; les données partielles témoignent d une faiblesse qui sera sans doute gommée par les données plus faciles à collecter et à pérenniser via le système d informations mais aussi via des enquêtes mieux ciblées. Il serait sans doute opportun de sensibiliser les doctorants à ces enquêtes postdoctorales afin de s assurer de leur réponse. Les moyens administratifs tant sur le plan humain que sur le plan des locaux ne sont pas pérennes. L absence des Doctoriales prive les doctorants d une formation transverse de qualité. Le taux d encadrement n est pas limité. Le site de l ED n est pas traduit en anglais. 7

8 Recommandations pour l établissement L école doctorale EEA a un fonctionnement très satisfaisant s appuyant sur un directeur investi et sur un secrétariat efficace et réactif au sein des locaux de l Ecole Centrale de Lyon et du département EEA de cet établissement. Le comité HCERES souligne la nécessité d améliorer l encadrement administratif de cette école et de pérenniser les locaux. Si le Collège doctoral d UdL a mis en place des enquêtes auprès des docteurs, il devrait décliner ses enquêtes en lien avec l école doctorale et ses spécificités ; la direction de l ED trouverait ainsi une opportunité d interroger à bon escient les docteurs et leur situation professionnelle ; cela permettrait aussi à l ED d exploiter ces données devenues alors pertinentes au sens de cette école. Cette approche devrait consolider la communication postdoctorale en vue d un meilleur suivi des docteurs. La direction d une école doctorale exige un investissement de sa direction et le Comité HCERES souligne l importance pour l établissement de mieux prendre en compte cette charge, tout comme celle de direction-adjointe qui a été fort adroitement proposée et validée par le Conseil de l ED. L encadrement doctoral est une activité qui requiert une disponibilité de tout instant pour un directeur de thèse, et s il est clair que certains encadrants peuvent fort opportunément encadrer un nombre important de doctorants au même instant, il est sans doute important que les établissements harmonisent le taux d encadrement des doctorants et soutiennent l école doctorale dans cette démarche. Les doctorants bénéficiant d un contrat doctoral avec mission d enseignement n ont pas de formation pédagogique d accompagnement prévue par les établissements et se retrouvent ainsi très vite en face d un public à instruire sans méthodologie. Les établissements, via le Collège doctoral d UdL par exemple, pourraient mettre en place un cycle de formations pédagogiques à destination de ce public en s inspirant des CIES (centres d'initiation à l'enseignement supérieur) passés. Enfin, le système de gestion harmonisé des doctorants devrait intégrer des fonctionnalités destinées à une information meilleure des doctorants, comme par exemple des messages ou des alertes automatiques au moment de la mise en ligne de formations. Si le système est apprécié, il devrait être amélioré en relation avec un panel de doctorants ou via les représentants des doctorants des Conseils des ED. L attractivité de cette ED et la communication interne nécessitent que le site soit traduit en anglais. 8

9 Observations de l établissement

10

11

12

13

14

Rapport d évaluation de l'école doctorale n 146

Rapport d évaluation de l'école doctorale n 146 Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de l'école doctorale n 146 Galilée PRES Sorbonne Paris Cité Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D - 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

École doctorale n 512 Informatique et Mathématiques de Lyon

École doctorale n 512 Informatique et Mathématiques de Lyon Formations et diplômes Rapport d'évaluation École doctorale n 512 Informatique et Mathématiques de Lyon Université Claude Bernard Lyon 1 - UCB Université Jean Moulin Lyon 3 Université Lumière - Lyon 2

Plus en détail

Rapport d évaluation de l'école doctorale n 131

Rapport d évaluation de l'école doctorale n 131 Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de l'école doctorale n 131 Langue, littérature, image : civilisation et sciences humaines (domaines francophone, anglophone et d Asie orientale)

Plus en détail

Master Ingénierie mathématique

Master Ingénierie mathématique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Ingénierie mathématique Université Claude Bernard Lyon 1 UCBL Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Santé de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant de gestion administrative

Licence professionnelle Assistant de gestion administrative Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Assistant de gestion administrative Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Systèmes informatiques complexes de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Titre I : Principes généraux. Titre II : Procédure de recrutement

Titre I : Principes généraux. Titre II : Procédure de recrutement UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE COMPIÈGNE Ecole doctorale Charte de thèse Centre de Recherche Royallieu - CS 60319-60203 Compiègne cedex tél. 03 44 23 44 23 - www.utc.fr Préambule La charte de thèse de l Université

Plus en détail

Licence Economie et mathématiques

Licence Economie et mathématiques Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Economie et mathématiques Université Toulouse 1 Capitole - UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Master Management et administration des entreprises

Master Management et administration des entreprises Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management et administration des entreprises Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour

Plus en détail

Master Economie (Economics)

Master Economie (Economics) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Economie (Economics) Université Toulouse 1 Capitole - UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Licence professionnelle Management des services sanitaires, sociaux et médico-sociaux

Licence professionnelle Management des services sanitaires, sociaux et médico-sociaux Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management des services sanitaires, sociaux et médico-sociaux Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Biologie et biotechnologies de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Licence Electronique, électrotechnique, automatique

Licence Electronique, électrotechnique, automatique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Electronique, électrotechnique, automatique Université Toulouse III Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Master Droit de l entreprise

Master Droit de l entreprise Formations et diplômes Rapport d évaluation Master Droit de l entreprise Université Toulouse 1 Capitole - UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Évaluation réalisée en 2014-2015 Présentation de

Plus en détail

École doctorale n 275 Sciences de Gestion

École doctorale n 275 Sciences de Gestion Formations et diplômes Rapport d'évaluation École doctorale n 275 Sciences de Gestion Université Grenoble Alpes - UGA Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management et conduite de projet en PME-PMI de l Université Lille 2 - Droit et Santé Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Rapport d évaluation de l'école doctorale n 286

Rapport d évaluation de l'école doctorale n 286 Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de l'école doctorale n 286 Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales de l Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales Vague D - 2014-2018

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Gestion. Université Toulouse 1 Capitole UT1. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Gestion. Université Toulouse 1 Capitole UT1. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Gestion Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Droit public. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Droit public. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Droit public Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion financière et commerciale des risques de l'organisation

Licence professionnelle Gestion financière et commerciale des risques de l'organisation Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion financière et commerciale des risques de l'organisation Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011)

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) Actualisation du plan stratégique 2010-2014 de l AERES décembre 2011 (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) SOMMAIRE Une actualisation du plan stratégique 2010-2014, indispensable

Plus en détail

Licence professionnelle Coordinateur de projets en système d information

Licence professionnelle Coordinateur de projets en système d information Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Coordinateur de projets en système d information Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et

Plus en détail

Master Lettres et arts du spectacle

Master Lettres et arts du spectacle Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Lettres et arts du spectacle Université Stendhal - Grenoble 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

École doctorale n 42 Entreprise, Economie, Société

École doctorale n 42 Entreprise, Economie, Société Formations et diplômes Rapport d'évaluation École doctorale n 42 Entreprise, Economie, Société Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1

Plus en détail

Master Génie pétrolier

Master Génie pétrolier Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Génie pétrolier Université de Pau et des Pays de l Adour - UPPA Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie quantitative de l Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

Licence Génie électrique, génie des procédés

Licence Génie électrique, génie des procédés Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Génie électrique, génie des procédés Université Claude Bernard Lyon 1 - UCBL Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le

Plus en détail

Licence Information-Communication

Licence Information-Communication Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Information-Communication Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Gestion de l ENS Cahan Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes En vertu du décret

Plus en détail

Master Droit privé, sciences criminelles et carrières judiciaires

Master Droit privé, sciences criminelles et carrières judiciaires Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Droit privé, sciences criminelles et carrières judiciaires Université Toulouse 1 Capitole - UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et

Plus en détail

Licence professionnelle Qualité, hygiène, sécurité et environnement

Licence professionnelle Qualité, hygiène, sécurité et environnement Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Qualité, hygiène, sécurité et environnement Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour

Plus en détail

Évaluation du HCERES sur l unité :

Évaluation du HCERES sur l unité : Entités de recherche Évaluation du HCERES sur l unité : Laboratoire Génie de Production LGP sous tutelle des établissements et organismes : École Nationale d Ingénieurs de Tarbes ENIT Campagne d évaluation

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité :

Rapport de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : Équipe de droit international et comparé sous tutelle des établissements et organismes : Université Jean Moulin Lyon 3 Juillet 2010 Section

Plus en détail

Licence Comptabilité - contrôle

Licence Comptabilité - contrôle Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Comptabilité - contrôle Université Toulouse 1 Capitole - UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit privé et sciences criminelles de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Licence professionnelle Libraire

Licence professionnelle Libraire Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Libraire Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Automatique et informatique industrielle de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Mathématiques de l Université Paris 6 - Pierre et Marie Curie Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Ecologie de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Chef de chantier de l Université de Valenciennes et du Hainaut- Cambrésis - UVHC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Licence Médiation culturelle et communication

Licence Médiation culturelle et communication Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Médiation culturelle et communication Institut catholique de Toulouse Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Licence professionnelle Maintenance des automatismes et de l instrumentation industriels

Licence professionnelle Maintenance des automatismes et de l instrumentation industriels Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Maintenance des automatismes et de l instrumentation industriels Université de Pau et des Pays de l Adour - UPPA Campagne d évaluation

Plus en détail

Master Economie-Finance

Master Economie-Finance Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Economie-Finance Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Psychologie. Université Savoie Mont Blanc - USMB. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Psychologie. Université Savoie Mont Blanc - USMB. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Psychologie Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Licence Mathématiques appliquées et sciences sociales

Licence Mathématiques appliquées et sciences sociales Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Mathématiques appliquées et sciences sociales Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour

Plus en détail

Master Energies renouvelables et systèmes intelligents

Master Energies renouvelables et systèmes intelligents Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Energies renouvelables et systèmes intelligents Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Assistant gestionnaire des flux internationaux de l Université de Lille1 - Sciences et technologies - USTL Vague

Plus en détail

Licence Langues étrangères appliquées (LEA)

Licence Langues étrangères appliquées (LEA) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Langues étrangères appliquées (LEA) Université Lumière Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Agriculture raisonnée et certification environnementale de Montpellier SupAgro Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Licence professionnelle Conduite de chantier de routes et de voiries et réseaux divers

Licence professionnelle Conduite de chantier de routes et de voiries et réseaux divers Formations et diplômes Rapport d évaluation Licence professionnelle Conduite de chantier de routes et de voiries et réseaux divers Université Claude Bernard Lyon 1 - UCBL Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail

Licence biologie, environnement

Licence biologie, environnement Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence biologie, environnement Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Droit Public. Institut catholique de Lille - ICL. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Droit Public. Institut catholique de Lille - ICL. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Droit Public Institut catholique de Lille - ICL Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Licence Arts du spectacle

Licence Arts du spectacle Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Arts du spectacle Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Licence professionnelle Méthodes physico-chimiques d analyses

Licence professionnelle Méthodes physico-chimiques d analyses Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Méthodes physico-chimiques d analyses Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le

Plus en détail

Rapport d évaluation de l'école doctorale n 129

Rapport d évaluation de l'école doctorale n 129 Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de l'école doctorale n 129 Sciences de l environnement Ile de France de l Université Paris 6 Pierre et Marie Curie Vague D - 2014-2018 Campagne

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Médiation et gestion de projets culturels dans la zone océan indien de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019

Plus en détail

Evaluation des diplômes Masters Vague B. Présentation de la mention. Indicateurs. Bilan de l évaluation ACADEMIE : ROUEN

Evaluation des diplômes Masters Vague B. Présentation de la mention. Indicateurs. Bilan de l évaluation ACADEMIE : ROUEN Evaluation des diplômes Masters Vague B ACADEMIE : ROUEN Etablissement : Université de Rouen Demande n S3MA12000050 Domaine : Arts, lettres, langues Mention : Langues, idées, sociétés Présentation de la

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant conseil en droit et gestion des entreprises du secteur agricole

Licence professionnelle Assistant conseil en droit et gestion des entreprises du secteur agricole Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Assistant conseil en droit et gestion des entreprises du secteur agricole Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail

Licence professionnelle Management des PME - PMI

Licence professionnelle Management des PME - PMI Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management des PME - PMI Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

sous tutelle des établissements et organismes :

sous tutelle des établissements et organismes : Entités de recherche Évaluation du HCERES sur l unité : Centre Universitaire Rouennais d Études Juridiques CUREJ sous tutelle des établissements et organismes : Université de Rouen Campagne d évaluation

Plus en détail

Licence professionnelle Métiers de la promotion du médicament et des produits de santé

Licence professionnelle Métiers de la promotion du médicament et des produits de santé Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Métiers de la promotion du médicament et des produits de santé Université Toulouse III- Paul Sabatier- UPS Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail

Formations et diplômes. Licence Psychologie

Formations et diplômes. Licence Psychologie Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Psychologie Centre universitaire Jean-François Champollion CUFR, Université Toulouse II - Jean Jaurès - UT2J (déposant) Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail

Évaluation du HCERES sur l unité :

Évaluation du HCERES sur l unité : Entités de recherche Évaluation du HCERES sur l unité : Centre - Émile DURKHEIM Science politique et sociologie comparatives CED sous tutelle des établissements et organismes : Sciences Po Bordeaux Centre

Plus en détail

Master en Navigation par Satellites (GNSS)

Master en Navigation par Satellites (GNSS) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master en Navigation par Satellites (GNSS) Ecole Nationale de l Aviation Civile (ENAC) Toulouse Institut Supérieur de l Aéronautique et de l Espace (ISAE) Toulouse

Plus en détail

Charte des thèses commune aux Ecoles Doctorales coaccréditées des 7 établissements du Nord - Pas-de-Calais

Charte des thèses commune aux Ecoles Doctorales coaccréditées des 7 établissements du Nord - Pas-de-Calais Juin 2007 Charte des thèses commune aux Ecoles Doctorales coaccréditées des 7 établissements du Nord - Pas-de-Calais Suite au protocole d accord des Présidents des six Universités de la région Nord - Pas-de-

Plus en détail

Master Urbanisme et aménagement durables

Master Urbanisme et aménagement durables Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Urbanisme et aménagement durables Université Bordeaux Montaigne Ecole Nationale Supérieure d Architecture et de Paysage de Bordeaux (ENSAPB) Campagne

Plus en détail

Master Droit et management des organisations sanitaires et sociales

Master Droit et management des organisations sanitaires et sociales Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Droit et management des organisations sanitaires et sociales Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion de projets innovants

Licence professionnelle Gestion de projets innovants Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion de projets innovants Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Loi ESR du 22 juillet 2013

Loi ESR du 22 juillet 2013 Loi ESR du 22 juillet 2013 Aspects généraux et premiers jalons du PRES vers la CUE Texte définitif (juillet 2013) 1 Sommaire Le principe de coordination territoriale dans la loi nouvelle (Chapitre II :

Plus en détail

Les Écoles Doctorales en France

Les Écoles Doctorales en France Du dispositif national à sa mise en oeuvre L École Doctorale en Sciences de la Vie et de la Santé des Universités d Aix-Marseille (EDSVS) et Le Collège Doctoral Aix-Marseille Université André Nieoullon

Plus en détail

Licence professionnelle Droit et gestion des entreprises associatives

Licence professionnelle Droit et gestion des entreprises associatives Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Droit et gestion des entreprises associatives Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Licence professionnelle Chimie, analyse et qualité

Licence professionnelle Chimie, analyse et qualité Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Chimie, analyse et qualité Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Administration des entreprises de l Université Montpellier 2 Sciences et techniques UM2 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Environnement naturel et anthropisé (ENA) de l Université du Littoral Côte d Opale - ULCO Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Chargé de communication des petites et moyennes organisations de l Université Lille 3 Sciences humaines et sociales

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit privé de l Université de Cergy-Pontoise - UCP Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des

Plus en détail

Licence professionnelle Technicien coordinateur de l aide psycho-sociale à l aidant

Licence professionnelle Technicien coordinateur de l aide psycho-sociale à l aidant Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Technicien coordinateur de l aide psycho-sociale à l aidant Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Master Santé publique

Master Santé publique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Santé publique Université Claude Bernard Lyon 1 - UCBL Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Cahier des charges site web CIMI

Cahier des charges site web CIMI Cahier des charges site web CIMI Création et maintenance du site Internet du LabEx CIMI, Centre International de Mathématiques et d Informatique (de Toulouse) A. Présentation de CIMI CIMI est un Centre

Plus en détail

Licence Bidisciplinaire lettres appliquées/anglais

Licence Bidisciplinaire lettres appliquées/anglais Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Bidisciplinaire lettres appliquées/anglais Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Licence professionnelle Commerce B to B en milieu industriel

Licence professionnelle Commerce B to B en milieu industriel Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commerce B to B en milieu industriel Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Droit privé. Institut catholique de Lille - ICL. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Droit privé. Institut catholique de Lille - ICL. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Droit privé Institut catholique de Lille - ICL Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Ingénierie mathématique de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Licence Terre et environnement

Licence Terre et environnement Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Terre et environnement Université Toulouse III Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Psychologie. Université Toulouse Jean Jaurès UT2J. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Psychologie. Université Toulouse Jean Jaurès UT2J. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Psychologie Université Toulouse Jean Jaurès UT2J Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Calendrier et plan de suivi des recommandations du comité des experts

Calendrier et plan de suivi des recommandations du comité des experts Evaluation du cursus Bachelier en Informatique et systèmes (finalité réseaux et télécommunications) 2011-2012 Calendrier et plan de suivi des recommandations du comité des experts Durant l année académique

Plus en détail

Master Innovation par l économie sociale et les TIC

Master Innovation par l économie sociale et les TIC Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Innovation par l économie sociale et les TIC Université Toulouse II - Jean Jaurès UT2J Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Licence professionnelle Travaux publics Infrastructures routières et réseaux (IRR)

Licence professionnelle Travaux publics Infrastructures routières et réseaux (IRR) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Travaux publics Infrastructures routières et réseaux (IRR) Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management de la qualité, de la sécurité et de l'environnement de l Université Paris-Est Marne-la-Vallée - UPEM Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux inet La formation des élèves administrateurs territoriaux Institut National des Études Territoriales Devenir administrateur territorial c est : être lauréat d un concours de haut niveau, intégrer la grande

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Sciences du management de l Université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis - UVHC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Licence professionnelle Production et gestion durable de l énergie électrique

Licence professionnelle Production et gestion durable de l énergie électrique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Production et gestion durable de l énergie électrique Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Administration et sécurité des réseaux de l Université Montpellier 2 Sciences et techniques UM2 Vague E 2015-2019

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Management pour les sciences et technologies de l Université Montpellier 2 - Sciences et techniques Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Académie : Créteil Etablissement déposant : Université Paris 13 - Paris-Nord

Académie : Créteil Etablissement déposant : Université Paris 13 - Paris-Nord Evaluation des diplômes Masters Vague D Académie : Créteil Etablissement déposant : Université Paris 13 - Paris-Nord Académie(s): / Etablissement(s) co-habilité(s) : / Mention : Ethologie Domaine : Sciences,

Plus en détail

Licence professionnelle Commercialisation des produits culturels : Cinéma et audiovisuel

Licence professionnelle Commercialisation des produits culturels : Cinéma et audiovisuel Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commercialisation des produits culturels : Cinéma et audiovisuel Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail

PRINCIPES ORGANISATEURS 1- UN DECOUPAGE REGIONAL ET UN PARTENARIAT ACADEMIQUE. La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger

PRINCIPES ORGANISATEURS 1- UN DECOUPAGE REGIONAL ET UN PARTENARIAT ACADEMIQUE. La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger à mesdames et messieurs les chefs des postes diplomatiques et consulaires à l attention de mesdames et messieurs les conseillers de coopération

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Métiers du notariat de l Université de Nîmes Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Licence professionnelle Métiers du notariat

Licence professionnelle Métiers du notariat Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Métiers du notariat Université Toulouse 1 Capitole - UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail