PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche"

Transcription

1 DIRECTION DE L ACTION EDUCATIVE ET DE L ENFANCE MCPS/VM 2000/ PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche Préambule MCPS/VM 2000/ La circulaire du 30 novembre 2000 (Bulletin Officiel de l Education Nationale n 43 du 30/11/2000) précise qu en proposant aux collectivités territoriales et à leurs groupements de négocier et de signer des contrats éducatifs locaux (CEL), l Etat affirme depuis deux ans sa conviction que l éducation est une mission partagée. Pour sortir de l accumulation de procédures et rendre lisible leur intention politique commune, les ministères signataires décident de faire du CEL le contrat fédérateur des politiques éducatives. Il convient donc d élargir son champ d application à toutes les actions entrant dans le cadre de cette éducation partagée." Or, l existant, en terme d actions éducatives est riche et diversifié sur la commune de Perpignan : De nombreux projets ont émergé sur l initiative de la Ville et des autres acteurs éducatifs et par l incitation financière des différentes institutions dont la Caisse d Allocations Familiales (CAF), le Fonds d Action Sociale (FAS), l Etat par ses directions : Délégation Interministérielle à la Ville (DIV), Direction Départementale Jeunesse et Sports (DDJS), Direction Régionale de l Action Culturelle, (DRAC), Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales (DDASS).. De nombreux dispositifs réglementaires ou contractuels ont été mis en place : Contrat Local d Accompagnement Scolaire (CLAS), Contrat Enfance, Contrat temps Libre, Plan Local d Education Artistique (PLEA), Plan Local d Accompagnement du Jeune (PLAJ), volet éducatif du Contrat Ville, Contrat Local de Sécurité S est alors fait sentir la nécessité de rendre cohérente, de coordonner cette dynamique et de créer des complémentarités éducatives autour d un Projet Educatif Local. La Ville a donc souhaité s engager dans une démarche de contrat éducatif local pour clarifier les objectifs dans le cadre d un diagnostic partagé et fédérer les projets pour plus de lisibilité. Elle se propose donc de signer une convention d intention précisant la méthodologie et les axes fédérateurs.

2 Les enjeux Le Contrat Educatif Local souhaite s appuyer sur une approche globale de l éducation de l enfant fondée sur la diversité des modes d accès aux savoirs et des aptitudes à acquérir. C est à dire mettre l enfant, apprenti citoyen, au centre d une complémentarité éducative afin de l inviter à se mettre en situation d apprentissage et permettre son épanouissement pour trouver sa place dans la vie sociale et devenir un adulte accompli. La méthodologie La méthode proposée doit permettre de prendre en compte : La mise en cohérence de l ensemble des dispositifs. Celle-ci devrait permettre de rendre l action publique plus lisible, L appropriation par les acteurs de terrain et la prise en compte de la spécificité des territoires. La construction d un Contrat Educatif Local s effectuerait comme suit: 1 : Une convention d intention passée au niveau institutionnel entre la Commune, l Etat (EN, DDJS, DRAC, DDASS), la CAF, le FAS constitués en groupe local de pilotage. Ce projet présentera les grandes orientations éducatives partagées. D autres organismes et acteurs pourront être consultés lors de cette phase. 2 : Une commission Contrat Educatif Local : assemblée plénière de tous les acteurs. 3 : Un comité de coordination composé des élus et des représentants d institutions et associations, sera garant des modalités de mise en œuvre et d évaluation des orientations. Ces deux dispositifs pourraient se décliner en : 1/commissions thématiques pour assurer la cohérence des différents projets thématiques inter partenariaux : culture, patrimoine, accompagnement scolaire, social, prévention santé, sport, ingénierie, etc.. 2/groupe de travail en transversalité en fonction des orientations du comité de coordination et des préoccupations éducatives. 2

3 Il serait pertinent que ces groupes s associent la compétence de chercheurs. Le comité de pilotage pressentirait un coordonnateur pour assurer le lien entre les différents niveaux. 4 : Des comités de suivi territoriaux : Ces orientations seront déclinées sur un territoire. L ensemble des acteurs (enseignants, animateurs, acteurs associatifs, travailleurs sociaux, parents ) pourront définir un projet contractualisé en tenant compte des spécificités de l environnement. Chacune des instances devra pouvoir : Echanger sur les constats réalisés (diagnostic partagé), Préciser les rôles et compétences de chacun, Définir les enjeux et thématiques prioritaires ( axes fédérateurs, objectifs spécifiques de certains territoires), Prévoir des critères de suivi et d évaluation des projets. 3

4 Axes fédérateurs - MCPS/VM 2000/ Organiser et se donner les moyens d une conduite cohérente du Projet Educatif local : Formations inter-institutionnelles, Temps, lieux de concertation, structure, Outils communs de communication, d information et de partages d expériences Contribuer à conforter l école dans ses missions : Améliorer le cadre de vie dans les structures collectives : bâtiments, mobiliers, matériels, personnels (formation, sensibilisation au projet éducatif), Favoriser l intégration des enfants ayant des problèmes de santé ( éducation santé), Structures passerelles, Introduire largement les nouvelles technologies et leurs pratiques, Carte scolaire, perdus de vue, décrochage scolaire. Permettre une meilleure articulation entre les différents temps de l enfant et du jeune : Affirmer la fonction éducative des temps périscolaires en lien avec les projets des établissements scolaires ( référents éducatifs, ATSEM, coordonnateurs territoriaux), Animation d un réseau autour du temps libre, réflexion sur l accompagnement scolaire. Accueil en extra-scolaire, réflexion sur le loisir, Réflexion sur les 13/15 ans Favoriser la diversité des modes d apprentissage et permettre l élargissement de l horizon culturel et éducatif : Développer des lieux éducatifs partagés permettant l évolution des pratiques ( tel le Mas Bresson), Faire vivre et développer le Plan Local d Education Artistique (théâtre, arts plastiques, musique, danse, projets scientifiques, ), Pérenniser, contribuer à développer des manifestations fédératrices comme Couleurs Culture, Exposciences, Sport, Faire de la Ville un espace éducatif Permettre aux parents de jouer leur rôle d éducateur premier : 4

5 Comme acteur dans la communauté éducative, Prévoir, créer des lieux, des espaces qui permettent la rencontre et l implication des parents, Lieu d écoute et de rencontre Répondre au plus près aux besoins des tout petits par la mise en place de structures souples adaptées aux nouvelles contraintes sociales et professionnelles et afin de mettre en relation l offre et la demande de garde (exemple : crèche multi accueil au moyen vernet, relais assistantes maternelles à l annexe mairie.) 5

6 Projet Educatif Local de Perpignan Volet éducatif du Contrat de Ville C.L.A.S. P.L.E.A. P.L.A.J.S. Contrat Enfance Contrat Temps Libre Contrat Local de Sécurité Commission thématique Ex. : - Culture Instance - Loisirs Chargée de l élaboration, du suivi - Périscolaire Collégiale et de l évaluation du projet.. Groupe de travail sur les orientations prioritaires Décliné en Projets Educatifs de territoire 6

7 DIRECTION DE L ACTION EDUCATIVE ET DE L ENFANCE MCPS/VM 2000/ ENJEU du CONTRAT EDUCATIF Savoirs Connaissances Savoir être Savoir faire ENFANTS Temps école (école primaire, collège, ) Autres temps de vie Scolaire Périscolai Familles Structures collective Groupes de pairs Education Nationale Collectivités locales Autres acteurs Collectivités locales Autres acteurs Collectivités locales Associations Clubs Autres Enseignants Associations ou Intervenants 7 Familles

8 DIRECTION DE L ACTION EDUCATIVE ET DE L ENFANCE MCPS/VM 2000/ Mettre l enfant, apprenti citoyen, au centre d une complémentarité éducative et favoriser l accès à la diversité des savoirs et des aptitudes à acquérir CONTRAT EDUCATIF LOCAL Méthodologie - Proposition d organisation COMITE LOCAL DE PILOTAGE Convention d intentions ETAT Education Nationale Direction Départementale Jeunesse et Sports Direction Régionale de l Action Culturelle Direction Départementale de l Action Sanitaire et Sociale Etc? VILLE CONSEIL GENERAL CAISSE D ALLOCATIONS FAMILIALES FONDS D ACTION SOCIALE COMITE TECHNIQUE Articulation entre les différents niveaux et les différentes instances Evaluation et mise en œuvre des orientations. Ingénierie. Recherche / Action. GROUPE DE TRAVAIL THEMATIQUE En fonction des orientations Culture, sports, accompagnement scolaire, santé, social, fonction parentale, sécurité, etc GROUPES DE SUIVI DES ACTIONS SUR LE TERRAIN Acteurs de la dynamique locale (associations, enseignants, travailleurs sociaux, parents, autres acteurs ) 8

9 COMMISSION C.E.L. (assemblée plénière) Ville, institutions, associations et les acteurs éducatifs 9

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A :

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A : Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Direction générale de la cohésion sociale Sous-direction de l enfance et de la famille Bureau Famille et parentalités Personnes chargées

Plus en détail

Le projet éducatif local

Le projet éducatif local Plan départemental Autour des Questions portant sur l Enfance et la Jeunesse Le projet éducatif local Cet outil a vocation à sensibiliser les acteurs locaux à l intérêt d inscrire leur territoire dans

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

entre Le Ministère de l Education Nationale (Académie d Aix-Marseille)

entre Le Ministère de l Education Nationale (Académie d Aix-Marseille) Convention de partenariat entre Le Ministère de l Education Nationale (Académie d Aix-Marseille) et Le Ministère de la Culture et de la Communication ( Direction régionale des affaires culturelles de Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

Commune péri-urbaine de 7269 habitants située en Martinique qui compte 980 enfants scolarisés

Commune péri-urbaine de 7269 habitants située en Martinique qui compte 980 enfants scolarisés Commune péri-urbaine de 7269 habitants située en Martinique qui compte 980 enfants scolarisés Projet communal : La commune dispose seule des compétences scolaires, périscolaires et extrascolaires. Elle

Plus en détail

SOMMAIRE. Projet Éducatif Local 2010-2014 5 Ville de Bourg-en-Bresse

SOMMAIRE. Projet Éducatif Local 2010-2014 5 Ville de Bourg-en-Bresse SOMMAIRE Préambule...2 Principes...6 Finalités et valeurs éducatives...7 Axes de développement...10 Synthèse du diagnostic PEL mené en 2009...10 4 axes de développement pour 2010-2014...11 Instances de

Plus en détail

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société Propositions des Assises Nationales pour l éducation 0-6 ans : un enjeu de société Un âge décisif pour l enfant : - Cette tranche d âge est décisive dans le développement et l épanouissement des enfants.

Plus en détail

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 Document créé le 22/02/2011 Direction de l Education RHONE ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 En proposant aux collectivités territoriales de négocier et de signer les Contrats

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 1 CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 La procédure de l appel à projet change à compter de 2015. Nous vous invitons à prendre connaissance de la nouvelle procédure

Plus en détail

Charte d'engagements réciproques. Entre tous les professionnels intervenants dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Educatif Territorial

Charte d'engagements réciproques. Entre tous les professionnels intervenants dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Educatif Territorial Direction départementale de la cohésion sociale - Vienne Charte d'engagements réciproques Entre tous les professionnels intervenants dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Educatif Territorial Ecole

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS. Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1

CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS. Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1 CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1 SOMMAIRE I / Préambule II/ Remarques générales et préalables

Plus en détail

OBJET : Orientations pour un Service Public Régional de Formation professionnelle tout au long de la vie

OBJET : Orientations pour un Service Public Régional de Formation professionnelle tout au long de la vie ASSEMBLEE PLENIERE N de délibération : 09AP.55 DU CONSEIL REGIONAL DE FRANCHE-COMTE Date : vendredi 26 juin 2009 Politique : Formation - Apprentissage Sous-Politique : Formation professionnelle Composante

Plus en détail

Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE :

Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE : Le 31 janvier 2006 Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE : 1 - Les étapes de la construction du programme à Aubervilliers. 2 - Les orientations générales du dispositif de Réussite Éducative. 3 - Les

Plus en détail

L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité

L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité FORUM N 5 Président de séance : Christine GENET, Adjointe au Maire de Metz, Vice-Présidente de l UNCCAS. Intervenants : Jean Louis HAURIE, Directeur

Plus en détail

PEDT Saint Symphorien d ozon 2015-2017

PEDT Saint Symphorien d ozon 2015-2017 PEDT Saint Symphorien d ozon 2015-2017 Réforme des rythmes scolaires OCDE moyenne 187 jours France 144 jours Nombre de jours le plus faible de ces pays. Apprentissages Une concentration du temps inadaptée

Plus en détail

Direction Régionale Caisse d Allocations. des Sports

Direction Régionale Caisse d Allocations. des Sports Direction Régionale Caisse d Allocations et Départementale Familiales de la Jeunesse et du Calvados des Sports CAHIER DES CHARGES POUR LES LOISIRS DES PRÉADOLESCENT(E)S ET ADOLESCENT(E)S SOMMAIRE INTRODUCTION...

Plus en détail

Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré

Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré Décret 2013-77 du 24 janvier 2013 relatif à l organisation du temps scolaire RAPPEL Ce qui ne change pas 36 semaines d école (180 jours d école) 24 heures d enseignement

Plus en détail

Projet éducatif et pédagogique

Projet éducatif et pédagogique ARIZE LOISIRS JEUNESSE Mairie 09 290 Le Mas d Azil Projet éducatif et pédagogique Relais d assistantes maternelles de l Arize Projet éducatif Relais d assistantes maternelles de l Arize Le projet éducatif

Plus en détail

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Gard développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Le L accueil du jeune enfant en situation de handicap la Charte www.mon-enfant.fr www.caf.fr Un partenariat essentiel Selon les

Plus en détail

CONCOURS A.T.S.E.M. de 1 ère classe

CONCOURS A.T.S.E.M. de 1 ère classe CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU LOIRET CONCOURS A.T.S.E.M. de 1 ère classe TROISIEME CONCOURS EPREUVE ECRITE D ADMISSIBILITE DU MERCREDI 17 OCTOBRE 2012 de 9 H 00 à 11 H 00 IMPORTANT

Plus en détail

Projet Social 2015 2018

Projet Social 2015 2018 Projet Social 2015 2018 Groupe Technique Local du 16 octobre 2014 RÉSUMÉ Espace Mosaïque 27 rue de Benon 17170 Courçon Tél. : 05 46 01 94 39 Mail : cs.courcon@wanadoo.fr Site : www.espacemosaique.fr Site

Plus en détail

Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville

Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville CONVENTION D OBJECTIF ET DE PARTENARIAT CENTRE DE LOISIRS ASSOCIATIF ELEMENTAIRE ENTRE LES SOUSSIGNES Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville ET Madame Sous le n l organisateur)

Plus en détail

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Rappel : caractéristiques du Loi du 24/11/09 relative à l orientation et à la formation tout au long de la vie Objectifs : Définir

Plus en détail

Le Centre de Loisirs Associé à l Ecole (C.L.A.E) Fédération des Œuvres Laïque du Maine et Loire

Le Centre de Loisirs Associé à l Ecole (C.L.A.E) Fédération des Œuvres Laïque du Maine et Loire Le Centre de Loisirs Associé à l Ecole (C.L.A.E) Page 1 sur 8 Le CLAE, «centre de loisirs associé à l école», est une forme particulière d accueil de loisirs, imaginé dans les années 1970 par des enseignants

Plus en détail

Les Contrats éducatifs

Les Contrats éducatifs Les Contrats éducatifs locaux en 2010 31 CEL (39 en 2009) 110 500 de participation de l Etat 103 porteurs pour 270 actions 31 collectivités et 72 associations A - La subvention d Etat Dispositif 2010 -

Plus en détail

Définition de la profession et du contexte de l intervention. Domaine de compétences

Définition de la profession et du contexte de l intervention. Domaine de compétences Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Définition de la profession et du contexte de l intervention Domaine de compétences Domaine de

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales

Plus en détail

Préconisations. pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I

Préconisations. pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I Préconisations pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I Enjeux principaux Diversité et attractivité Les enjeux liés à l existence d espaces d expressions des cultures

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI / VOIE EXTERNE

OFFRE D EMPLOI / VOIE EXTERNE M A I S O N S D E Q U A R T I E R Nos réf. : EC/SD/GRH-2016 La Roche-sur-Yon, le 19 janvier 2016 DE QUARTIER B ourg- s o u s - L a R o c h e OFFRE D EMPLOI / VOIE EXTERNE La Coordination des Maisons de

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX 1 RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX La santé des élèves constitue un enjeu d'importance pour l'ecole : son incidence sur les apprentissages et la réussite scolaire,

Plus en détail

Animation de la vie sociale

Animation de la vie sociale Animation de la vie sociale Pour un projet social répondant aux critères d agrément Document à l usage des gestionnaires des structures Département des Interventions Sociales Document réalisé par les Pôles

Plus en détail

APPEL à PROJETS. Année scolaire 2014-2015

APPEL à PROJETS. Année scolaire 2014-2015 SERVICE ENFANCE- JEUNESSE APPEL à PROJETS Année scolaire 2014-2015 POUR LA MISE EN PLACE D ATELIERS A CARACTERE SPORTIF, ARTISTIQUE ET CULTUREL DANS LE CADRE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Pour les

Plus en détail

Atelier participatif. Cette journée est l occasion d échanger les points de vue et de définir les contours de ce projet de territoire.

Atelier participatif. Cette journée est l occasion d échanger les points de vue et de définir les contours de ce projet de territoire. Atelier participatif DOSSIER DE PRESSE Rénovation énergétique de l habitat en Cornouaille Organisé par l Espace Info Energie de Quimper Cornouaille Développement 7 novembre 2014 à Ergué Gabéric Dans le

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail

FICHE DE POSTE. Poste occupé par : Service d affectation : Direction de la Culture. Présentation du poste

FICHE DE POSTE. Poste occupé par : Service d affectation : Direction de la Culture. Présentation du poste FICHE DE POSTE Poste occupé par : Service d affectation : Direction de la Culture Présentation du poste Définition du poste : Directeur des Affaires Culturelles et Sportives, Bibliothèque, Tourisme Positionnement

Plus en détail

Contrats de ville de nouvelle génération. Premier bilan

Contrats de ville de nouvelle génération. Premier bilan Contrats de ville de nouvelle génération Premier bilan Atelier club des agglomérations et métropoles de l AdCF 24 juin 2015 Les grands principes des contrats de ville (décision 22 du CIV) Des contrats

Plus en détail

Mesdames et Messieurs les préfets de région Direction régionale des affaires sanitaires et sociales (pour mise en œuvre)

Mesdames et Messieurs les préfets de région Direction régionale des affaires sanitaires et sociales (pour mise en œuvre) République Française Ministère de l'emploi et de la solidarité Direction Générale de la Santé Paris, le La ministre de l'emploi et de la solidarité La secrétaire d'état à la santé à Mesdames et Messieurs

Plus en détail

construction Garde d enfants, congés parentaux et services aux personnes:

construction Garde d enfants, congés parentaux et services aux personnes: Garde d enfants, congés parentaux et services aux personnes: Complémentarité de mesures et co- construction Présenté par Jean Robitaille directeur général de l AQCPE Présenté par Jean Robitaille, directeur

Plus en détail

Projet culturel et artistique de l Adem Florida

Projet culturel et artistique de l Adem Florida Projet culturel et artistique de l Adem Florida L Adem/ Florida a défendu et mis en œuvre depuis 1999, un projet culturel et artistique validé par l assemblée générale extraordinaire de l Adem du 05 février

Plus en détail

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Les préconisations du rapport se situent à trois niveaux Au niveau local : promouvoir les «équipes citoyennes» qui agissent

Plus en détail

INDICATIONS DE CORRECTION

INDICATIONS DE CORRECTION Sujet national pour l ensemble des centres de gestion organisateurs ANIMATEUR TERRITORIAL PRINCIPAL DE 1 ère CLASSE Examen professionnel d avancement de grade SESSION 2014 Rédaction d un rapport à partir

Plus en détail

Charte départementale de développement. de la pratique vocale et chorale en milieu scolaire. en Yvelines

Charte départementale de développement. de la pratique vocale et chorale en milieu scolaire. en Yvelines Entre Charte départementale de développement de la pratique vocale et chorale en milieu scolaire en Yvelines Signataires de la Charte L Académie de Versailles représentée par Monsieur Jean-Michel COIGNARD,

Plus en détail

I - La loi poursuit deux objectifs principaux : renforcer la prévention et améliorer le dispositif d alerte et de signalement

I - La loi poursuit deux objectifs principaux : renforcer la prévention et améliorer le dispositif d alerte et de signalement DOSSIER : LA LOI DU 5 MARS 2007 REFORMANT LA PROTECTION DE L ENFANCE Elaborée au terme d une très large concertation, la loi n 2007-293 du 5 mars 2007 réformant la protection de l enfance poursuit trois

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

LE E P ROJ O ET E T A SS S OC O I C ATI T F Aubenas, le 17 janvier / Le Pouzin, le 24 janvier / Mauves, le 26 janvier

LE E P ROJ O ET E T A SS S OC O I C ATI T F Aubenas, le 17 janvier / Le Pouzin, le 24 janvier / Mauves, le 26 janvier LE PROJET ASSOCIATIF Aubenas, le 17 janvier / Le Pouzin, le 24 janvier / Mauves, le 26 janvier 3 contraintes pour les associations sportives ; 1. S adapter 2. Se structurer 3. Se développer ; prépare l

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

Bas-Vernet : une crèche à vocation sociale. Les crèches : le concept multi-accueil. «Les Mésanges» : la structure précurseur

Bas-Vernet : une crèche à vocation sociale. Les crèches : le concept multi-accueil. «Les Mésanges» : la structure précurseur Les crèches : le concept multi-accueil Une heure par-ci, une demi-journée par-là. Le principe du multi-accueil est de répondre au mieux aux demandes de plus en plus fractionnées et irrégulières des familles.

Plus en détail

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE L EDUCATION - ENJEU ET LEVIER FONDAMENTAL DANS LA CITE - DROIT POUR TOUS LES ENFANTS un engagement à contribuer au - DEVELOPPEMENT DES POTENTIALITES DE L ENFANT

Plus en détail

Refondation de l él. école Réforme des rythmes scolaires

Refondation de l él. école Réforme des rythmes scolaires Refondation de l él école Réforme des rythmes scolaires 1 Réforme des rythmes scolaires Textes de référence Loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l école

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF DE L ADAP

PROJET ASSOCIATIF DE L ADAP PROJET ASSOCIATIF DE L ADAP RAPPEL HISTORIQUE C est au travers de l histoire de l ADAP et notamment les raisons qui ont motivé sa création, les transformations de son activité et de son fonctionnement

Plus en détail

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020.

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. 2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. Mesdames, Messieurs, Projet de délibération Exposé des motifs Fin 2015, grâce à l effort

Plus en détail

L approche territoriale pour répondre à la demande et à l organisation des soins de premier recours

L approche territoriale pour répondre à la demande et à l organisation des soins de premier recours Direction adjointe de l'offre ambulatoire et de la coordination des acteurs Pôle organisation des soins Juin 2012 Affaire suivie par : Arnaud GANNE L approche territoriale pour répondre à la demande et

Plus en détail

La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes

La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes Synthèse du sondage réalisé entre juin et septembre 2014 Septembre 2014 Les collectivités en

Plus en détail

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant La présence artistique en Ile-de-France est constituée par la présence régulière et perceptible au sein des lieux du spectacle vivant,

Plus en détail

Qu est ce que le Programme de Réussite Educative (PRE)?

Qu est ce que le Programme de Réussite Educative (PRE)? 1 Qu est ce que le Programme de Réussite Educative (PRE)? Le PRE : Programme de Réussite Educative, dispositif d Etat, est institué par la loi du 18 janvier 2005, dite loi de cohésion sociale comportant

Plus en détail

Projet de loi portant réforme de l hôpital et relatif aux patients, à la santé et aux territoires ANALYSES ET PROPOSITIONS DE L APF

Projet de loi portant réforme de l hôpital et relatif aux patients, à la santé et aux territoires ANALYSES ET PROPOSITIONS DE L APF Projet de loi portant réforme de l hôpital et relatif aux patients, à la santé et aux territoires ANALYSES ET PROPOSITIONS DE L APF Si le projet de loi «hôpital, patients, santé, territoires» a pour ambition

Plus en détail

Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées»

Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées» Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées» Terre de curiosité et d'ouverture, la Lorraine propose au plus grand nombre une offre culturelle de qualité et encourage les expériences

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes 1 Rappel des objectifs du projet associatif : Le projet de la Maison des jeunes s inscrit dans le projet de l APEJ voté par les élus en 2010 : 1.1 Accompagner

Plus en détail

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse M e r c r e d i 1 e r O c t o b r e 2 0 1 4 Dossier de presse Signature du Contrat Enfance Jeunesse Départemental par Solange BERLIER, Vice- Présidente du Conseil général, chargée de la petite enfance,

Plus en détail

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles Synthèse Recommandations de bonnes pratiques professionnelles Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service OBJET Les propositions de cette recommandation visent à : définir

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT-SULPICE LA POINTE LES NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES RENTREE 2014. Elaboré par la Direction des actions aux Publics Commune (24-05-2014)

COMMUNE DE SAINT-SULPICE LA POINTE LES NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES RENTREE 2014. Elaboré par la Direction des actions aux Publics Commune (24-05-2014) COMMUNE DE SAINT-SULPICE LA POINTE LES NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES RENTREE 2014 Elaboré par la Direction des actions aux Publics Commune (24-05-2014) 1 PRESENTATION La réforme relative à l organisation

Plus en détail

éléments qui contribuent à l identité d une ville ou d un pays riche de son passé et fort de son dynamisme.

éléments qui contribuent à l identité d une ville ou d un pays riche de son passé et fort de son dynamisme. UN LABEL, UN RÉSEAU Le ministère de la Culture et de la Communication assure depuis 1985, dans le cadre d un partenariat avec les collectivités territoriales, la mise en œuvre d une politique de valorisation

Plus en détail

Démarche de mise en œuvre Territoire Touristique Adapté support du label national Destination pour tous

Démarche de mise en œuvre Territoire Touristique Adapté support du label national Destination pour tous Démarche de mise en œuvre Territoire Touristique Adapté support du label national Destination pour tous PROCEDURE HERAULT TOURISME Mars 2012 Maison du Tourisme, av. des Moulins, 34184 Montpellier Cedex

Plus en détail

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)?

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Document à l attention des collectivités territoriales LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL PARTAGE une étape incontournable,

Plus en détail

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Dossier de presse Sommaire Communiqué de presse (p.2) Les visites de

Plus en détail

Objectifs pédagogiques. Admission. Baccalauréat DAEU ou équivalent. Candidature. Organisation des études en DUT

Objectifs pédagogiques. Admission. Baccalauréat DAEU ou équivalent. Candidature. Organisation des études en DUT 2014-2017 Institut Universitaire de Technologie Carrières Sociales Place Robert Schuman - BP 4006 76610 - Le Havre 02.32.74.46.00 - Fax 02.32.74.46.71 Secrétariat administratif iut-sec-cs@univ-lehavre.fr

Plus en détail

Elaboration du Projet Educatif Local 2012-2015

Elaboration du Projet Educatif Local 2012-2015 Communauté de communes de l Ile d Oléron Elaboration du Projet Educatif Local 2012-2015 Mise en place des groupes thématiques Mercredi 24 octobre 2012 LES INSTANCES GLOBALES D ELABORATION ET DE DECISION

Plus en détail

Guide de la réforme des rythmes scolaires.

Guide de la réforme des rythmes scolaires. Guide de la réforme des rythmes scolaires. Commission management Réseau Petites Villes JANVIER 2014 Page 1 SOMMAIRE PREAMBULE Références de la réforme : p.3 I CADRE DE LA REFORME p.4 1) Principes de la

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL DES CORPS D INSPECTION L ACADEMIE DE CAEN

PROGRAMME DE TRAVAIL DES CORPS D INSPECTION L ACADEMIE DE CAEN 2011-2013 PROGRAMME DE TRAVAIL DES CORPS D INSPECTION DE L ACADEMIE DE CAEN 1 PREAMBULE Le programme de travail académique des corps d inspection (PTA), inspecteurs d académie inspecteurs pédagogiques

Plus en détail

Réunion CELECO/DEPS. Mise en place d un d. groupe de travail et de concertation pour la mise en œuvre d une d

Réunion CELECO/DEPS. Mise en place d un d. groupe de travail et de concertation pour la mise en œuvre d une d Réunion CELECO/DEPS 4 juillet 2006 Mise en place d un d groupe de travail et de concertation pour la mise en œuvre d une d gestion globale des déchets inertes et du BTP Sommaire Pourquoi cette réunion

Plus en détail

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES CONSEIL REGIONAL RHONE-ALPES Délibération n 09.02.780 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES Le Conseil régional

Plus en détail

RELAIS D'ASSISTANTES MATERNELLES DE L ALBIGEOIS REGLEMENT INTERIEUR

RELAIS D'ASSISTANTES MATERNELLES DE L ALBIGEOIS REGLEMENT INTERIEUR RELAIS D'ASSISTANTES MATERNELLES DE L ALBIGEOIS REGLEMENT INTERIEUR RAM de l Albigeois-Règlement intérieur-version adoptée le 3 juillet 2012 Page 1 PREAMBULE Le territoire de la communauté d'agglomération

Plus en détail

LE CONTRAT ÉDUCATIF LOCAL DE LA VILLE DE MARSEILLE

LE CONTRAT ÉDUCATIF LOCAL DE LA VILLE DE MARSEILLE LE CONTRAT ÉDUCATIF LOCAL DE LA VILLE DE MARSEILLE Après avoir présenté, dans le numéro précédent de "La Communale", le contrat éducatif local Nantais, nous continuons à approfondir cette question par

Plus en détail

Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi

Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi PTI PLIE Quelles convergences? 30 avril 2014 Document de travail Les PLIE se sont toujours situés en complémentarité des autres

Plus en détail

Titre 1 : Les partenaires. Titre 2 : Exposé des motifs

Titre 1 : Les partenaires. Titre 2 : Exposé des motifs Convention entre le Réseau National des Écoles Supérieures du Professorat et de l Éducation (R-ESPÉ) et le collectif des Associations partenaires de l École de la République (CAPE) Convention de partenariat

Plus en détail

CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville

CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville Charte Handicap de la Ville de Romainville Préambule La «Charte Handicap» de la Ville de Romainville vise à améliorer dans la cité, pour tous les citoyens, porteurs

Plus en détail

Le projet d équipement social Territoire Ouest d Avignon

Le projet d équipement social Territoire Ouest d Avignon Le point sur... Le projet d équipement social Territoire Ouest d Avignon > Vendredi 23 novembre : assemblée générale de l association Animation Territoire Ouest Reconfiguration d un centre social pour

Plus en détail

PEDT commune de Goyave 2013-2014

PEDT commune de Goyave 2013-2014 I N T R O D U C T I O N La jeunesse est l un des domaines privilégiés de la politique municipale de la Commune de Goyave. Cette volonté de renforcer l intégration et l épanouissement des jeunes du territoire

Plus en détail

CONVENTION GLOBALE de DEVELOPPEMENT SOCIAL

CONVENTION GLOBALE de DEVELOPPEMENT SOCIAL CONVENTION GLOBALE de DEVELOPPEMENT SOCIAL Entre : Le Département de l Isère, représenté par son Président, André Vallini dûment habilité à signer la présente convention par la délibération de l Assemblée

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Le 19 novembre 2015, le Fonds pour le développement de la vie associative (FDVA) piloté par le ministère, outil de financement d actions de formation

Plus en détail

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Maisons de Santé Pluridisciplinaires Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Les maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) visent à offrir à la population, sur un même lieu, un ensemble de

Plus en détail

Préambule 3. Réaffirmer et promouvoir nos valeurs 3. Nos valeurs comme principes d action 3. Les PEP 71 aujourd hui 4

Préambule 3. Réaffirmer et promouvoir nos valeurs 3. Nos valeurs comme principes d action 3. Les PEP 71 aujourd hui 4 Projet associatif 2012-2017 1 Préambule 3 Réaffirmer et promouvoir nos valeurs 3 Nos valeurs comme principes d action 3 Les PEP 71 aujourd hui 4 Des orientations prioritaires de développement 7 2 Préambule

Plus en détail

L accueil d es jeunes enfants de 2 mois à 5 ans

L accueil d es jeunes enfants de 2 mois à 5 ans L accueil d es jeunes enfants de 2 mois à 5 ans Maison de la Petite Enfance 1 rue Annie Hure 02 40 80 86 28 petiteenfance@saintsebastien.fr www.saintsebastien.fr " Favorisons ensemble l épanouissement

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE

OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE DOCUMENT DE CADRAGE 2011-2012 Introduction La Région des Pays de la Loire a pour ambition de participer au renforcement du droit à la formation, en veillant notamment

Plus en détail

Prestation de service Relais assistants maternels. Juin 2013 1/6

Prestation de service Relais assistants maternels. Juin 2013 1/6 LES CONDITIONS PARTICULIERES Prestation de service Relais assistants maternels Juin 2013 1/6 2/6 L objet de la convention Elle encadre les modalités d intervention et de versement de la prestation de service

Plus en détail

Commission GPEC et Sécurisation des parcours des actifs

Commission GPEC et Sécurisation des parcours des actifs 1 Commission GPEC et Sécurisation des parcours des actifs 31.03.2011 Proposition d orientations et de préconisations concernant la GPEC Suite à la réunion du 29 mars 2011 1 ) Prospective socio économique

Plus en détail

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO? Projet éducatif LPO Sommaire I. Qui sommes nous?... 2 I.1. La LPO... 2 I.2. Nos Valeurs... 2 I.3. Notre mission... 2 II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?... 3 III. L éducation

Plus en détail

Contribution de la CNAPE aux travaux européens relatifs à la désinstitutionnalisation de la protection de l enfance

Contribution de la CNAPE aux travaux européens relatifs à la désinstitutionnalisation de la protection de l enfance Contribution de la CNAPE aux travaux européens relatifs à la désinstitutionnalisation de la protection de l enfance Octobre 2012 Les premiers travaux européens relatifs à la désinstitutionnalisation de

Plus en détail

Deux grands objectifs sont mis en avant : la mise en valeur du patrimoine (naturel et culturel) le développement de la notion d'écocitoyenneté

Deux grands objectifs sont mis en avant : la mise en valeur du patrimoine (naturel et culturel) le développement de la notion d'écocitoyenneté Qu est-ce qu un CPIE? Le CPIE (Centre Permanent d Initiatives pour l Environnement) est un label d origine ministérielle, décerné par l union Nationale des CPIE, reconnue d utilité publique. Il est attribué

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Charte constitutive de la plateforme d observation sociale et médico-sociale des Pays de la Loire

Charte constitutive de la plateforme d observation sociale et médico-sociale des Pays de la Loire Charte constitutive de la plateforme d observation sociale et médico-sociale des Pays de la Loire Préambule La Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques (Drees) et la Direction

Plus en détail

Projet Educatif Territorial Commune de Laroche St Cydroine

Projet Educatif Territorial Commune de Laroche St Cydroine Projet Educatif Territorial Commune de Laroche St Cydroine Introduction La manière dont l enfant met à profit son temps libre en dehors du temps est importante pour : - sa réussite, - l épanouissement

Plus en détail

Recommandations. pour améliorer le dispositif national de veille sanitaire

Recommandations. pour améliorer le dispositif national de veille sanitaire Recommandations pour améliorer le dispositif national de veille sanitaire La loi relative au renforcement de la veille sanitaire et du contrôle de la sécurité sanitaire des produits destinés à l homme

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

LES CENTRES DE JEUNES ET DE SÉJOURS DU FESTIVAL D AVIGNON

LES CENTRES DE JEUNES ET DE SÉJOURS DU FESTIVAL D AVIGNON LES CENTRES DE JEUNES ET DE SÉJOURS DU FESTIVAL D AVIGNON QUI SOMMES-NOUS? CDJSFA (Centres de Jeunes et de Séjours du Festival d Avignon) est une association loi 1901, créée en 1959 qui a pour objet de

Plus en détail

Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie

Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie 2013 1 1. Contexte et enjeux, d un dispositif complémentaire aux mesures d aide en faveur de l agriculture biologique

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Arrêté du 4 mai 2011 fixant le cahier des charges relatif au label national «Orientation pour tous - pôle

Plus en détail