SOMMAIRE. Projet Éducatif Local Ville de Bourg-en-Bresse

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOMMAIRE. Projet Éducatif Local 2010-2014 5 Ville de Bourg-en-Bresse"

Transcription

1

2

3

4

5 SOMMAIRE Préambule...2 Principes...6 Finalités et valeurs éducatives...7 Axes de développement...10 Synthèse du diagnostic PEL mené en axes de développement pour Instances de pilotage et de coordination...13 Mode de coordination en interne et en externe...13 Calendrier et objectifs des différentes instances...15 Les modalités d évaluation du PEL...16 Glossaire...19 Contacts...20 Signataires...21 Projet Éducatif Local

6 Principes Le Projet Éducatif Local de la : - s adresse à l ensemble des enfants et des jeunes de la ville, de la petite enfance jusqu'à la majorité - prend en compte la fragilité de certains publics qui ne s identifie pas uniquement par leur lieu d habitat - prend en compte la population scolaire et étudiante de la ville. Elle s appuie sur des réseaux de sociabilité (amitiés, associations ) dépassant le seul territoire communal Il repose sur une définition globale de l éducation. Pour la celle-ci : - est partagée sur différents temps (scolaire, périscolaire, extrascolaire) et par différents acteurs (famille, citoyens, professionnels) - résulte d actions éducatives directes et volontaires ainsi que d influences indirectes (aménagements urbains, médias, vie dans l espace public ) - s appuie sur des supports aussi variés que le sport, la culture, les loisirs, les médias, la vie dans l espace public... Le PEL s articule autour de la notion de parcours éducatif impliquant : - de proposer aux acteurs éducatifs des objectifs communs permettant aux outils qu ils utilisent de devenir complémentaires - de faciliter la continuité entre les différents temps et les différents âges telle qu elle est envisagée à travers la notion de parcours - d assurer une vigilance par rapport aux moments charnières de la vie des enfants et des jeunes La prise en compte de l enfant et du jeune mais aussi de sa famille ainsi que la garantie d un accès de tous à l offre de services sont deux priorités fixées par la municipalité au projet éducatif local. Afin de mener à bien ce projet, la pilote le projet éducatif local par le biais des coordinateurs enfance et jeunesse. Le PEL n aura de force qu en étant discuté, mis en pratique et évalué en partenariat avec les partenaires institutionnels et associatifs de la Ville. Projet Éducatif Local

7 Finalités et valeurs éducatives La a souhaité présenter les finalités éducatives qu elle donne à son projet éducatif local en précisant les valeurs transmises par là même aux enfants et aux jeunes. L autonomie des jeunes L autonomie est considérée comme la finalité essentielle de tout processus éducatif. Accompagner les enfants et les jeunes dans la construction de leur personnalité, dans la conscience qu ils ont de leurs droits et devoirs, dans le développement de leurs capacités physiques et intellectuelles apparaît pour la comme une responsabilité que porte l ensemble des citoyens vis-à-vis des plus jeunes. Pour que cet accompagnement soit pertinent il apparaît important de le développer en respectant quatre valeurs : la découverte et l ouverture, l apprentissage et l engagement. Découverte et ouverture Découvrir ses capacités, ses ressources, ses limites - Découvrir son environnement au-delà de son quartier et sa famille (associations, institutions, dispositifs, médias locaux, nationaux, internationaux) - S ouvrir aux autres (relations entre pairs et relations intergénérationnelles à différentes échelles géographiques) Développer l esprit critique et la capacité à faire des choix Apprentissage - Apprendre et respecter les règles de vie sociale, des codes de relation entre les personnes - Apprendre à connaître l autre à travers le dialogue et la rencontre Permettre d acquérir des codes nécessaires à la vie en groupe, en collectivité Engagement - Prendre sa place dans le groupe, dans la cité et enfin dans la société à travers un apprentissage de la participation et de la citoyenneté - Se fédérer autour de projets culturels, sportifs, de loisirs - Disposer d outils permettant de monter des projets en autonomie Permettre la mise en pratique des principes d apprentissage et d ouverture Associer les jeunes à des projets développés par la municipalité Projet Éducatif Local

8 L accessibilité Afin de traduire dans les faits le principe du droit à l éducation pour tous, la ville a la volonté de développer des outils permettant à tous les jeunes (quels que soient leur lieu de vie, les ressources financières de leurs parents, leur niveau scolaire ) de trouver des réponses à leurs besoins ou demandes (de loisirs, de formation, d emploi, d information, de santé et de logement) et d avoir une place à part entière dans la vie de la cité. Si des outils très concrets semblent évidents pour permettre cette accessibilité, tels que les tarifs ou les transports, d autres doivent être imaginés afin de faire évoluer les représentations faisant obstacle à l accès d enfants, de jeunes ou de familles à certaines structures ou activités. Diversité - Trouver des propositions éducatives diverses répondant à la pluralité des besoins et attentes - Pouvoir choisir parmi une pluralité de pratiques Développer et valoriser une offre plurielle et renouvelée Mixité - Pouvoir avoir accès à l offre de services et de loisirs disponibles quelle que soit sa situation - Partager des lieux, des actions, des services avec des personnes d âge, de sexe, d origine sociale ou géographique différents Veiller à l égalité de traitement de tous dans le processus éducatif tout en permettant la rencontre des publics, la rencontre des pratiques La citoyenneté Développer la citoyenneté implique de prendre conscience de son environnement afin de mieux connaître, reconnaître et respecter ses droits et devoirs. La compréhension des règles opérantes au niveau de la société doit permettre aux jeunes de développer un certain nombre de revendications, d expressions et d actions individuelles et/ou collectives. La citoyenneté s expérimente à différentes échelles et à travers différentes actions. Toute structure est considérée comme étant un lieu potentiel d apprentissage et de mise en œuvre de la citoyenneté. En outre, si les droits et obligations doivent être connus et respectés par les jeunes, ils se doivent tout autant d'être appliqués par les adultes et professionnels. Projet Éducatif Local

9 Participation - Trouver sa place et un moyen d expression au sein des associations - Disposer d espaces de débat permettant de dialoguer directement avec les institutions Assurer le maintien et le renouvellement des espaces qui fondent la démocratie. Solidarité - S ouvrir aux autres en respectant leurs différences - Prendre conscience des liens d interdépendance qui lient aux autres Les liens entre générations La souhaite développer les liens entre générations à travers les actions éducatives menées sur son territoire afin de légitimer le rôle éducatif des adultes mais aussi de reconnaître les ressources dont disposent les jeunes. Il s agit également de permettre des rencontres jeunes/adultes différentes de celles développées dans un cadre professionnel et institutionnel. Respect de chacun et confiance réciproque - Avoir un regard positif d une génération à une autre - Respecter et apprendre des expériences de chacun Projet Éducatif Local

10 Axes de développement Les axes de développement donnés au PEL pour la période permettent de décliner les finalités éducatives en fonction du contexte propre à la. Ils ont donc aussi été proposés à partir du diagnostic mené en Afin de développer ces axes, la Ville souhaite encourager les projets innovants et pouvant avoir un caractère expérimental. Synthèse du diagnostic PEL mené en 2009 Analyse de la structuration - apparente superposition d acteurs sur certaines tranches d âges - multiplicité de coordinations mais peu d actions communes - dispositifs multiples mais parfois sous-investis Analyse de l offre éducative - offre périscolaire concentrée sur l accompagnement scolaire à partir du collège - offre d animation importante pour les 3-12 ans - offre culturelle moins développée pour le public jeune - inégalité de l offre d animation des ans sur les territoires - offre extrascolaire captant davantage les garçons à partir de 14 ans - manque d accompagnement spécifique pour le passage 4 ème /3 ème / 2de et la rencontre de stages - offre peu mutualisée Les outils d information - sous-investissement des TIC comme moyen de communication auprès des jeunes - manque d information entre les professionnels Les aides financières et accompagnement pour l accès aux loisirs - procédures de tarifications multiples - aides diverses Les accompagnements d initiatives et projets de jeunes - diversité d acteurs permettant un accompagnement - faible valorisation et connaissance des dispositifs et projets de jeunes - manque de lisibilité des liens avec les associations de jeunes La souhaite que l expression des besoins des jeunes puisse faire l objet d une étude particulière afin d enrichir le diagnostic. Celui-ci est également amené à évoluer en fonction des bilans qui seront fait annuellement. Projet Éducatif Local

11 4 axes de développement pour Axe de développement 1 : Favoriser l accès de tous aux savoirs, aux loisirs, aux sports, à la culture et aux services Objectif 1.1. Proposer une offre diversifiée - Découvrir différentes formes de pratiques sportives et notamment la pratique en loisirs - Permettre la découverte et la pratique de différentes expressions artistiques et culturelles - Développer les outils favorisant l insertion professionnelle Objectif 1.2. Porter une attention spécifique aux personnes fragilisées - Veiller à des pratiques tarifaires adaptées à tous - Développer des actions et des accompagnements adaptés Axe de développement 2 : Permettre à chacun de construire son parcours éducatif Objectif 2.1. Développer une offre cohérente et pertinente sur le territoire - Articuler les projets de structures à différentes échelles (quartier/ville- enfance/jeunesse) - Renforcer l offre éducative en direction des adolescents - Renforcer les actions passerelles La gestion des transitions est perçue comme un enjeu éducatif. Travailler collectivement autour de passerelles permettant de limiter les ruptures éducatives. Celles-ci sont repérées essentiellement -Lors du passage en maternelle (passage entre structures petite enfance et écoles maternelles) -Lors du passage au collège, -Au moment de l orientation à la fin du collège -A 16 ans, la fin de la scolarité obligatoire -A tout âge, l insertion professionnelle Objectif 2.2. Faciliter l accès à l information - Développer des outils de communication partagés et adaptés aux publics - Favoriser les passerelles entre structures d information et d orientation Projet Éducatif Local

12 Axe de développement 3 : Préparer et donner une place aux citoyens de demain Objectif 3.1. Développer des outils d expression des enfants et des jeunes - Ouvrir les différentes instances aux jeunes - Associer les enfants et les jeunes aux projets les concernant - Développer des lieux d échanges Objectif 3.2. Développer les capacités d initiative des jeunes - Agir pour la prise de responsabilité des enfants et des jeunes - Soutenir les initiatives de jeunes - Valoriser les pratiques des jeunes - Préparer les futurs responsables associatifs - Assurer la rencontre et le dialogue entre différentes générations Objectif 3.3. Soutenir les actions d éducation à l environnement et au développement durable Objectif 3.4. Favoriser la connaissance des droits et devoirs de chacun Axe de développement 4 : Développer les dynamiques partenariales entre acteurs éducatifs (parents, bénévoles, professionnels, institutions) Objectif 4.1 Garantir la complémentarité éducative des différents acteurs professionnels - Développer les outils d échanges d informations - Développer les formations communes entre professionnels - Favoriser les projets en partenariat - Développer des outils administratifs de mise en cohérence et articulation des dispositifs Objectif 4.2 Valoriser et accompagner les parents dans leur rôle éducatif - Favoriser le dialogue entre professionnels et parents - Soutenir l implication des parents et leur accès à des actions collectives Projet Éducatif Local

13 Instances de pilotage et de coordination Mode de coordination en interne et en externe Le pilotage du projet éducatif local vise à donner des orientations et des priorités au projet. Celui-ci se voulant partagé, il est important que les représentants des différents acteurs éducatifs présents sur la commune de Bourg-en-Bresse y participent. Les outils de coordination doivent permettre : - de concrétiser le projet éducatif local en lui donnant une lisibilité en interne et en externe - de mettre en place un suivi des actions qui ne soit pas purement administratif mais qui développe une cohérence des actions et des dispositifs - d orienter certains financements à partir des orientations fixées en amont, à travers ce document Le développement d actions passerelles entre acteurs associatifs, acteurs municipaux et acteurs institutionnels se fera à partir de leur mise en réseau régulière. Projet Éducatif Local

14 Gouvernance du PEL Comité de pilotage interne Elus Ville, services Comité de pilotage externe Elus Ville, services, partenaires institutionnels Animation du PEL Coordinateur enfance & Coordinateur jeunesse Comités techniques thématiques Acteurs éducatifs - animation sportive - cultures urbaines - communication... Comités techniques territoriaux Acteurs éducatifs - Grande Reyssouze - Quartiers Est - Terre des fleurs / Peloux - Vennes - Centre Coordination et articulation des dispositifs existants au niveau local CEL, CEJ, CUCS, DRE, VVV, CLAS,Reaap, Acc. éducatif Projet Éducatif Local

15 Calendrier et objectifs des différentes instances GROUPE OBJECTIFS COMPOSITION RÉGULARITÉ DES Coordination institutionnelle RENCONTRES Comité de pilotage externe Comité de pilotage interne - fixer des priorités pour l année à venir - État (DDCS) - valider l organisation proposée - Éducation nationale - partager une évaluation des actions - Conseil général de l Ain mises en place l année précédente - Agglomération - Ville - CAF - Mouvement associatif - fixer des priorités municipales - mettre en cohérence les objectifs et projets des différents services - évaluer les actions et modes d organisation interne Coordination opérationnelle - Parents - adjoints - responsables de services - coordinateur enfance - coordinateur jeunesse -2 rencontres / an Avril-Mai octobre-novembre - 3 rencontres / an Groupe coordination des dispositifs Groupe coordination structures éducatives (thématiques à l'échelle de la Ville) Groupes coordination territoriale (enfancejeunesse) - échanger des informations sur les différents dispositifs (connaissance réciproque des objectifs, priorités, modes de fonctionnement) - étudier collectivement les projets proposés et imaginer certaines passerelles entre dispositifs - échanger des informations générales - mener une réflexion croisée sur différentes thématiques (sport, culture, information ) - préparer les vacances scolaires - construire des projets collectifs 1 territoire : la ville - échanger des informations - analyser les besoins spécifiques du territoire - construire des projets collectifs sur un territoire spécifique (actions communes ou passerelles entre actions) 5 territoires potentiels : Croix Blanche / Reyssouze / Centre / Peloux-Mail / Vennes - Chef de projet CUCS - Coordinateur DRE - Coordinateur VVV - Conseiller de territoire, CAF - Conseiller technique «Parentalité et politiques éducatives», CAF - Coordinateurs enfance/jeunesse (CEL / CEJ) - Centres sociaux - Centres de loisirs - ETAPS - MJC + BIJ, RLP, Éducateurs de prévention, MLJ (en fonction des thématiques) - Centres sociaux - Centres de loisirs - Ecoles - Collèges - Educateurs de prévention - Assistantes sociales + associations / BIJ / MJC / MLJ... (en fonction des thématiques) Personnes différentes sur les différentes instances en fonction des niveaux de responsabilité - 2 rencontres / an Janvier Fin Juin - 2 rencontres / an (+ en fonction des projets) - 2 rencontres / an (+ en fonction des projets) Fin octobre Début avril Projet Éducatif Local

16 Les modalités d évaluation du PEL Une évaluation doit permettre de contrôler et analyser la pertinence, l efficacité, la cohérence, l efficience et la conformité de la mise en œuvre d un projet. - pertinence : mesure entre les objectifs fixés et besoins/manques observés lors du diagnostic - efficacité : mesure des résultats obtenus par rapport aux objectifs fixés - efficience : mesure de l adaptation des moyens au regard des résultats obtenus - cohérence : mesure de l articulation entre objectifs, actions et dispositifs - conformité : mesure entre état de réalisation et finalités des dispositifs. La souhaite que l évaluation de son projet éducatif local soit partagée avec les différents partenaires éducatifs y compris les parents, les enfants et les jeunes eux-mêmes. Ces intentions impliquent la mise en place d outils spécifiques. L évaluation s inscrit dans le processus complet de mise en œuvre du PEL : Diagnostic Objectifs donnés au PEL Programme annuel d actions Mise en œuvre Evaluation les 4 ans tous Bilan annuel Trois éléments contribueront à la qualité de l évaluation : - les indicateurs d analyse - les outils de recueil de l expression des publics - les débats entre partenaires Projet Éducatif Local

17 Axe de développement 1 : Favoriser l accès de tous aux savoirs, aux loisirs, aux sports, à la culture et aux services Indicateur proposé : Niveau d accessibilité Exemples de critères retenus : - implantation équilibrée des actions sur le territoire en fonction des différents champs (aide aux devoirs, loisirs, sport, culture ) : localisation des activités, modalités de transports utilisée pour participer aux activités - degré de diversification des pratiques possibles : répartition de l offre en fonction de la nature de l activité - participation et mixité des publics : taux de participation calculé en fonction de ces différentes entrées (âge, sexe, quartier d habitat) - participation financières des familles : différentes modalités proposées - modalités d accueil de publics spécifiques Axe de développement 2 : Permettre à chacun de construire son parcours éducatif Indicateur proposé : Niveau de cohérence territoriale Exemples de critères retenus : - implantation équilibrée des actions sur le territoire en fonction des différents champs (aide aux devoirs, loisirs, sport, culture ) et pour les différentes tranches d âge - interaction entre projets de différentes échelles (projets menés à l échelle d un quartier, de plusieurs quartiers et de la ville) - la réduction des vides éducatifs Indicateur proposé : Niveau d information Exemples de critères retenus : - diversité des supports de communication utilisée - degré de mutualisation des informations entre partenaires - degré de satisfaction d information des publics Projet Éducatif Local

18 Axe de développement 3 : Construire les citoyens de demain Indicateur proposé : Niveau d implication dans la vie associative Exemples de critères retenus : - participation des jeunes aux AG des structures dans lesquelles ils ont une activité - participation des jeunes aux instances de décision des associations Indicateur proposé : Niveau d engagement dans des projets Exemple de critère retenu : - développement de projets soutenus dans le cadre du dispositif coup de pouce aux projets de jeunes Indicateur proposé : Niveau de concertation/valorisation des jeunes par la Ville Exemples de critères retenus : - implication d associations de jeunes ou de jeunes indépendants dans des projets/évènements menés par la Ville - développement d outils de recueil de l expression des jeunes Axe de développement 4 : Développer les dynamiques partenariales entre acteurs éducatifs Indicateur proposé : Niveau de participation des acteurs éducatifs Exemples de critères retenus : - pertinence des modalités de coordination : composition, assiduité et intérêt trouvé par les acteurs dans les différents groupes constitués - développement d outils de participation des parents dans les structures accueillant le public enfant/jeune Indicateur proposé : Niveau de mutualisation des ressources éducatives Exemples de critères retenus : - articulation des projets entre eux - développement de projets en partenariat - création d outils d information inter-professionnels - articulation des dispositifs Projet Éducatif Local

19 Glossaire PEL : Projet Éducatif Local CEL : Contrat Éducatif Local CEJ : Contrat Enfance Jeunesse VVV : Ville-Vie-Vacances DRE : Dispositif de Réussite Éducative CLAS : Contrat Local d'accompagnement à la Scolarité REAAP : Réseau d'écoute, d'appui, d'accompagnement des Parents CUCS : Contrat Urbain de la Cohésion Sociale DDCS : Direction Départementale de la Cohésion Sociale CAF : Caisse d'allocations Familiales MLJ : Mission Locale Jeunes C.D.L : Centre de Loisirs CS : Centre social BIJ : Bureau Information Jeunesse RLP : Réseau de Lecture Publique MJC : Maison des Jeunes et de la Culture RAJ : Résidence Accueil Jeunes Projet Éducatif Local

20 Contacts Pour toute information, question, conseil, une seule adresse : Deux interlocuteurs chargés de la coordination du PEL : Coordinateur enfance : Jérôme COMTE Coordinatrice jeunesse : Mathilde GOURBEIX Mairie de Bourg-en-Bresse Place de l'hôtel de Ville BP Bourg-en-Bresse cedex Projet Éducatif Local

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche DIRECTION DE L ACTION EDUCATIVE ET DE L ENFANCE MCPS/VM 2000/191.11 PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche Préambule MCPS/VM 2000/259.12 La circulaire du 30 novembre 2000 (Bulletin Officiel de

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Gard développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Le L accueil du jeune enfant en situation de handicap la Charte www.mon-enfant.fr www.caf.fr Un partenariat essentiel Selon les

Plus en détail

Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré

Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré Décret 2013-77 du 24 janvier 2013 relatif à l organisation du temps scolaire RAPPEL Ce qui ne change pas 36 semaines d école (180 jours d école) 24 heures d enseignement

Plus en détail

Les Contrats éducatifs

Les Contrats éducatifs Les Contrats éducatifs locaux en 2010 31 CEL (39 en 2009) 110 500 de participation de l Etat 103 porteurs pour 270 actions 31 collectivités et 72 associations A - La subvention d Etat Dispositif 2010 -

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 1 CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 La procédure de l appel à projet change à compter de 2015. Nous vous invitons à prendre connaissance de la nouvelle procédure

Plus en détail

Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE :

Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE : Le 31 janvier 2006 Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE : 1 - Les étapes de la construction du programme à Aubervilliers. 2 - Les orientations générales du dispositif de Réussite Éducative. 3 - Les

Plus en détail

Le projet éducatif local

Le projet éducatif local Plan départemental Autour des Questions portant sur l Enfance et la Jeunesse Le projet éducatif local Cet outil a vocation à sensibiliser les acteurs locaux à l intérêt d inscrire leur territoire dans

Plus en détail

Le Centre de Loisirs Associé à l Ecole (C.L.A.E) Fédération des Œuvres Laïque du Maine et Loire

Le Centre de Loisirs Associé à l Ecole (C.L.A.E) Fédération des Œuvres Laïque du Maine et Loire Le Centre de Loisirs Associé à l Ecole (C.L.A.E) Page 1 sur 8 Le CLAE, «centre de loisirs associé à l école», est une forme particulière d accueil de loisirs, imaginé dans les années 1970 par des enseignants

Plus en détail

ANI jeunes article n 1 «jeunes décrocheurs Recueil de pratiques auprès de 35 Missions Locales

ANI jeunes article n 1 «jeunes décrocheurs Recueil de pratiques auprès de 35 Missions Locales ANI jeunes article n 1 «jeunes décrocheurs Recueil de pratiques auprès de 35 Missions Locales Rappel du cadre de ce recueil : Lors du Comité de Pilotage technique paritaire ANI «jeunes décrocheurs» du

Plus en détail

Organisation, management des équipes et participation des professionnels CHAPITRE 4

Organisation, management des équipes et participation des professionnels CHAPITRE 4 Organisation, management des équipes et participation des professionnels CHAPITRE 4 L expression et la participation des personnes concernées sont des sujets consensuels, mais leur mise en œuvre effective

Plus en détail

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)?

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Document à l attention des collectivités territoriales LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL PARTAGE une étape incontournable,

Plus en détail

Animation de la vie sociale

Animation de la vie sociale Animation de la vie sociale Pour un projet social répondant aux critères d agrément Document à l usage des gestionnaires des structures Département des Interventions Sociales Document réalisé par les Pôles

Plus en détail

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 Document créé le 22/02/2011 Direction de l Education RHONE ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 En proposant aux collectivités territoriales de négocier et de signer les Contrats

Plus en détail

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N

Plus en détail

Préconisations. pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I

Préconisations. pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I Préconisations pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I Enjeux principaux Diversité et attractivité Les enjeux liés à l existence d espaces d expressions des cultures

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE Adopté par le conseil associatif de l Agence universitaire de la Francophonie

Plus en détail

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A :

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A : Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Direction générale de la cohésion sociale Sous-direction de l enfance et de la famille Bureau Famille et parentalités Personnes chargées

Plus en détail

L égalité des femmes et des hommes est un droit capital. S attacher à une égalité entre les

L égalité des femmes et des hommes est un droit capital. S attacher à une égalité entre les Mars 2011 L égalité des femmes et des hommes est un droit capital. S attacher à une égalité entre les Les hommes sont bien plus performants que les femmes dans les métiers techniques Les femmes s investissent

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS. Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1

CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS. Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1 CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1 SOMMAIRE I / Préambule II/ Remarques générales et préalables

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Le 19 novembre 2015, le Fonds pour le développement de la vie associative (FDVA) piloté par le ministère, outil de financement d actions de formation

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes 1 Rappel des objectifs du projet associatif : Le projet de la Maison des jeunes s inscrit dans le projet de l APEJ voté par les élus en 2010 : 1.1 Accompagner

Plus en détail

Projet culturel amplepuisien 2014-2020

Projet culturel amplepuisien 2014-2020 Projet culturel amplepuisien 2014-2020 «La culture, dans son sens large, est considérée comme l ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une

Plus en détail

CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville

CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville Charte Handicap de la Ville de Romainville Préambule La «Charte Handicap» de la Ville de Romainville vise à améliorer dans la cité, pour tous les citoyens, porteurs

Plus en détail

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux inet La formation des élèves administrateurs territoriaux Institut National des Études Territoriales Devenir administrateur territorial c est : être lauréat d un concours de haut niveau, intégrer la grande

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville

Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville CONVENTION D OBJECTIF ET DE PARTENARIAT CENTRE DE LOISIRS ASSOCIATIF ELEMENTAIRE ENTRE LES SOUSSIGNES Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville ET Madame Sous le n l organisateur)

Plus en détail

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 POLITIQUE 2500-024 TITRE : ADOPTION : Conseil d'administration Résolution : CA-2008-01-15-08 ENTRÉE EN VIGUEUR : 15 janvier 2008 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 2. LA FORMATION

Plus en détail

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles Synthèse Recommandations de bonnes pratiques professionnelles Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service OBJET Les propositions de cette recommandation visent à : définir

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI / VOIE EXTERNE

OFFRE D EMPLOI / VOIE EXTERNE M A I S O N S D E Q U A R T I E R Nos réf. : EC/SD/GRH-2016 La Roche-sur-Yon, le 19 janvier 2016 DE QUARTIER B ourg- s o u s - L a R o c h e OFFRE D EMPLOI / VOIE EXTERNE La Coordination des Maisons de

Plus en détail

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires Mai 2013 - direction générale de l enseignement scolaire La loi d orientation, de programmation pour la refondation

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales

Plus en détail

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Les préconisations du rapport se situent à trois niveaux Au niveau local : promouvoir les «équipes citoyennes» qui agissent

Plus en détail

Le Guide de compétences Licences Université Jean Monnet Saint-Etienne

Le Guide de compétences Licences Université Jean Monnet Saint-Etienne Le Guide de compétences ou comment traduire des diplômes en compétences professionnelles - Contexte - Pour qui, pourquoi? - La démarche suivie - Méthodologie Le Guide de Compétences Mieux nous faire comprendre

Plus en détail

REPERES METHODOLOGIQUES

REPERES METHODOLOGIQUES REFORME DES RYTHMES EDUCATIFS DANS LE CANTAL REPERES METHODOLOGIQUES ELABORER, METTRE EN OEUVRE ET SUIVRE UN PROJET EDUCATIF TERRITORIAL PREFET DU CANTAL Direction Départementale de la Cohésion Sociale

Plus en détail

PEDT Saint Symphorien d ozon 2015-2017

PEDT Saint Symphorien d ozon 2015-2017 PEDT Saint Symphorien d ozon 2015-2017 Réforme des rythmes scolaires OCDE moyenne 187 jours France 144 jours Nombre de jours le plus faible de ces pays. Apprentissages Une concentration du temps inadaptée

Plus en détail

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE ORIENTATIONS STRATEGIQUES N 10 : Animer et développer la production touristique : produits, équipements et hébergements N 11 : Favoriser la professionnalisation

Plus en détail

Définition de la profession et du contexte de l intervention. Domaine de compétences

Définition de la profession et du contexte de l intervention. Domaine de compétences Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Définition de la profession et du contexte de l intervention Domaine de compétences Domaine de

Plus en détail

Centre d Action Jeunesse

Centre d Action Jeunesse 1 Centre d Action Jeunesse 2 PREAMBULE L intégration des jeunes à leur ville est un souci permanent pour tout responsable de la jeunesse. Il s agit d aider le jeune citoyen à devenir progressivement un

Plus en détail

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société Propositions des Assises Nationales pour l éducation 0-6 ans : un enjeu de société Un âge décisif pour l enfant : - Cette tranche d âge est décisive dans le développement et l épanouissement des enfants.

Plus en détail

La formation des demandeurs d emploi en Limousin

La formation des demandeurs d emploi en Limousin La formation des demandeurs d emploi en Limousin EXPERIENCE La Région Limousin avait depuis 2005 engagé un partenariat avec les ASSEDIC pour coordonner l offre de formation aux demandeurs d emploi et leur

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

Titre I : Principes généraux. Titre II : Procédure de recrutement

Titre I : Principes généraux. Titre II : Procédure de recrutement UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE COMPIÈGNE Ecole doctorale Charte de thèse Centre de Recherche Royallieu - CS 60319-60203 Compiègne cedex tél. 03 44 23 44 23 - www.utc.fr Préambule La charte de thèse de l Université

Plus en détail

L Assemblier. L Assemblier

L Assemblier. L Assemblier L Assemblier Collectif de consultants L Assemblier Catalogue de formations pour les Conseils citoyens et leurs soutiens Faire équipe page 1 Travailler avec des tiers et monter des projets page 4 Le Conseil

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DE TECHNICIEN DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

Commune péri-urbaine de 7269 habitants située en Martinique qui compte 980 enfants scolarisés

Commune péri-urbaine de 7269 habitants située en Martinique qui compte 980 enfants scolarisés Commune péri-urbaine de 7269 habitants située en Martinique qui compte 980 enfants scolarisés Projet communal : La commune dispose seule des compétences scolaires, périscolaires et extrascolaires. Elle

Plus en détail

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO? Projet éducatif LPO Sommaire I. Qui sommes nous?... 2 I.1. La LPO... 2 I.2. Nos Valeurs... 2 I.3. Notre mission... 2 II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?... 3 III. L éducation

Plus en détail

Commission GPEC et Sécurisation des parcours des actifs

Commission GPEC et Sécurisation des parcours des actifs 1 Commission GPEC et Sécurisation des parcours des actifs 31.03.2011 Proposition d orientations et de préconisations concernant la GPEC Suite à la réunion du 29 mars 2011 1 ) Prospective socio économique

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

Fiche action 52. Accompagnement à la parentalité. 7 Education 8 Habitat 9 Culture, loisirs 10 Emploi 11 Justice 12 Autre, précisez : SECTEUR SANITAIRE

Fiche action 52. Accompagnement à la parentalité. 7 Education 8 Habitat 9 Culture, loisirs 10 Emploi 11 Justice 12 Autre, précisez : SECTEUR SANITAIRE Intitulé de l action : Fiche action 52 Accompagnement à la parentalité Formation Petite Enfance "Maladies hivernales et Prévention" (Réseau bronchiolite du Nord) 1) Quel est votre secteur d intervention?

Plus en détail

Les adolescents et la ville : un enjeu de politique publique

Les adolescents et la ville : un enjeu de politique publique Communiqué de presse Les adolescents et la ville : un enjeu de politique publique Mobilisés dans la Refondation de l école et à l heure de la concertation sur la politique de la ville, les Francas organisent

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre)

Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre) Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre) Le plan régional d insertion des travailleurs handicapés (PRITH)

Plus en détail

La participation des citoyens au cœur de la politique de la ville

La participation des citoyens au cœur de la politique de la ville La participation des citoyens au cœur de la politique de la ville DOSSIER DE PRESSE VENDREDI 20 JUIN 2014 ville.gouv.fr LA PARTICIPATION DES CITOYENS AU CŒUR DE LA POLITIQUE DE LA VILLE 3 La loi de programmation

Plus en détail

Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires

Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires PRESENTATION DU PROJET Coup de Pousse est une agence de Conseil orientée vers les petites et moyennes organisations agissant dans le secteur

Plus en détail

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL Décembre 2008 Sommaire 4 4 5 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle

Plus en détail

Fiche informative sur l'action

Fiche informative sur l'action Fiche informative sur l'action Titre de l'action : Construire un projet personnel et professionnel d orientation au collège : livret d accompagnement à l orientation des classes de Quatrième et Troisième

Plus en détail

Schéma de développement des achats socialement responsables

Schéma de développement des achats socialement responsables Schéma de développement des achats socialement responsables Historique des clauses sociales et enjeux cadre législatif Les décrets de 2001, 2004 et enfin 2006 portant code des marchés publics, ont introduit

Plus en détail

Paysage éducatif à Grand-Vennes 2015-2018. Règlement de l appel à projets

Paysage éducatif à Grand-Vennes 2015-2018. Règlement de l appel à projets direction de l'enfance, de la jeunesse et de la cohésion sociale service de la jeunesse et des loisirs paysage éducatif Grand-Vennes Paysage éducatif à Grand-Vennes 2015-2018 Règlement de l appel à projets

Plus en détail

DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE

DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE Date de dépôt des candidatures : 1 er juillet 30 septembre 2014 1 er janvier 31 mars 2015 APPEL A PROJETS DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE Cahier des charges

Plus en détail

A. D. E. F CREATION D UNE MICRO HALTE-GARDERIE EXPERIMENTALE A LONGWY PROJET. Créé le 28/10/08 par : C.R./L.R.

A. D. E. F CREATION D UNE MICRO HALTE-GARDERIE EXPERIMENTALE A LONGWY PROJET. Créé le 28/10/08 par : C.R./L.R. A. D. E. F CREATION D UNE MICRO HALTE-GARDERIE EXPERIMENTALE A LONGWY PROJET 1 Diagnostic : Le projet de création d une micro halte-garderie au Centre Social repose sur des données statistiques concernant

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX 1 RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX La santé des élèves constitue un enjeu d'importance pour l'ecole : son incidence sur les apprentissages et la réussite scolaire,

Plus en détail

Direction Régionale Caisse d Allocations. des Sports

Direction Régionale Caisse d Allocations. des Sports Direction Régionale Caisse d Allocations et Départementale Familiales de la Jeunesse et du Calvados des Sports CAHIER DES CHARGES POUR LES LOISIRS DES PRÉADOLESCENT(E)S ET ADOLESCENT(E)S SOMMAIRE INTRODUCTION...

Plus en détail

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance Modifiée : Page 1 de 8 Préambule En vertu de la Loi sur l éducation, le conseil scolaire, dont ses membres ont été dûment élus, est tenu de promouvoir le rendement des élèves et leur bien-être, de veiller

Plus en détail

Michel François DELANNOY Maire de Tourcoing Premier Vice-Président de Lille Métropole, délégué à la Gouvernance et au Développement

Michel François DELANNOY Maire de Tourcoing Premier Vice-Président de Lille Métropole, délégué à la Gouvernance et au Développement Faire le pari de l aménagement économique du 21 ème siècle, au nom du développement durable, de la compétitivité du territoire et dans l intérêt des entreprises et des salariés métropolitains. Lille Métropole

Plus en détail

EXPERIMENTATION DU LIVRET DE COMPETENCES

EXPERIMENTATION DU LIVRET DE COMPETENCES EXPERIMENTATION DU LIVRET DE COMPETENCES La circulaire du 28 décembre 2009 lance l expérimentation du livret de compétences prévue par l article 11 de la loi relative à l orientation et à la formation

Plus en détail

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation Politique TICE UBP L université ne peut pas rester à l écart des mutations profondes qui traversent nos sociétés ; la question n est plus de savoir s il faut ou non prendre en compte l usage du numérique

Plus en détail

«collèges numériques et innovation pédagogique»

«collèges numériques et innovation pédagogique» 1 Appel à projets «collèges numériques et innovation pédagogique» Appel à projets 1 opéré dans le cadre de l'action "plan numérique pour l'école" du Programme d'investissement d'avenir 1 Version soumise

Plus en détail

PROJET PÉDAGOGIQUE Accueil de Loisirs Associé à l Ecole (3/11 ans) de Villaudric

PROJET PÉDAGOGIQUE Accueil de Loisirs Associé à l Ecole (3/11 ans) de Villaudric PROJET PÉDAGOGIQUE Accueil de Loisirs Associé à l Ecole (3/11 ans) de Villaudric INTRODUCTION La municipalité de Villaudric, soucieuse de mettre en place un service Enfance Jeunesse cohérent sur son territoire,

Plus en détail

«Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire»

«Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire» La mise en place du Parcours aménagé de formation initiale constitue une des mesures du plan «Vaincre et un des éléments de son volet Prévention. Elle s articule étroitement avec d autres mesures du plan

Plus en détail

Projet Éducatif Local

Projet Éducatif Local Projet Éducatif Local Ville de Plaisance du Touch Il est élaboré et conduit comment? C'est le fruit du travail de la commission pluridisciplinaire se réunissant afin d'évoquer les problématiques liées

Plus en détail

Synthèse du PEL 2015/2018. Une démarche politique volontariste des élus des collectivités

Synthèse du PEL 2015/2018. Une démarche politique volontariste des élus des collectivités I. Les fondements des PEL : Synthèse du PEL 2015/2018 Une démarche politique volontariste des élus des collectivités Ces derniers choisissent avec le soutien et le concours de la Caisse d Allocations Familiales

Plus en détail

Formation Préparatoire aux Fonctions de Directeur territorial adjoint

Formation Préparatoire aux Fonctions de Directeur territorial adjoint Mission de Formation des Cadres Tout au Long de la Vie Formation Préparatoire aux Fonctions de Directeur territorial adjoint Présentation du dispositif 1 Formation préparatoire aux fonctions de directeur

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3613 Convention collective nationale IDCC : 7017. PERSONNEL DES PARCS ET JARDINS ZOOLOGIQUES PRIVÉS ACCORD

Plus en détail

La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes

La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes Synthèse du sondage réalisé entre juin et septembre 2014 Septembre 2014 Les collectivités en

Plus en détail

APPEL D OFFRES ET CAHIER DES CHARGES DU PRESTATAIRE CO-TRAITANT

APPEL D OFFRES ET CAHIER DES CHARGES DU PRESTATAIRE CO-TRAITANT 1 APPEL D OFFRES ET CAHIER DES CHARGES DU PRESTATAIRE CO-TRAITANT PROGRAMME INITIATIVE POUR L EMPLOI DES JEUNES PILOTÉ PAR LA MISSION LOCALE DU BASSIN CARCASSONNAIS Formation SST Le programme opérationnel

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master Sciences Humaines et Sociales mention CONDUITE DE PROJETS CULTURELS spécialité professionnelle CONDUITE DE PROJETS TOURISTIQUES

Plus en détail

APPEL à PROJETS. Année scolaire 2014-2015

APPEL à PROJETS. Année scolaire 2014-2015 SERVICE ENFANCE- JEUNESSE APPEL à PROJETS Année scolaire 2014-2015 POUR LA MISE EN PLACE D ATELIERS A CARACTERE SPORTIF, ARTISTIQUE ET CULTUREL DANS LE CADRE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Pour les

Plus en détail

Refondation de l él. école Réforme des rythmes scolaires

Refondation de l él. école Réforme des rythmes scolaires Refondation de l él école Réforme des rythmes scolaires 1 Réforme des rythmes scolaires Textes de référence Loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l école

Plus en détail

Maladies psychiques et Pratiques de l accompagnement

Maladies psychiques et Pratiques de l accompagnement Sous l égide de la Fondation Notre Dame APPEL A PROJET 2015 Maladies psychiques et Pratiques de l accompagnement A la suite d un premier appel à projet lancé par la Fondation en 2014 et compte tenu du

Plus en détail

«Démarche participative & Méthodes de concertation» Annexe au guide d Accompagnement à l élaboration du PEDT. Préambule

«Démarche participative & Méthodes de concertation» Annexe au guide d Accompagnement à l élaboration du PEDT. Préambule «Démarche participative & Méthodes de concertation» Annexe au guide d Accompagnement à l élaboration du PEDT Préambule Ce document a été construit en complément du «Guide d accompagnement à l élaboration

Plus en détail

Rapporteur : Louis VILLARET RAPPORT 1.2 ADMINISTRATION GENERALE EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES : RESEAU REVMED PARTICIPATION AU RESEAU REVMED, RESEAU MEDITERRANEEN DE COLLECTIVITES POUR L EVALUATION

Plus en détail

jeunesse cœur du Québec

jeunesse cœur du Québec P O L I T I Q U E Q U É B É C O I S E D E L A J E U N E S S E La jeunesse au cœur du Québec S O M M A I R E Le présent document a été réalisé par le Secrétariat à la jeunesse. 875, Grande Allée Est, bureau

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-direction des établissements et de la politique contractuelle Suivi par : Yves SCHENFEIGEL 1 ter avenue

Plus en détail

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Rappel : caractéristiques du Loi du 24/11/09 relative à l orientation et à la formation tout au long de la vie Objectifs : Définir

Plus en détail

Forum N 2. Nouvelle programmation de la politique de la ville : quelle place pour les CCAS/CIAS? Compte rendu : En résumé :

Forum N 2. Nouvelle programmation de la politique de la ville : quelle place pour les CCAS/CIAS? Compte rendu : En résumé : Forum N 2 Nouvelle programmation de la politique de la ville : quelle place pour les CCAS/CIAS? Présidence et animation : Véronique FAYET, membre du bureau de l UNCCAS Intervenants : Serge FRAYSSE, directeur

Plus en détail

Lieu d Accueil et S.H.E.D. Solutions d Hébergement Educatif Diversifiées

Lieu d Accueil et S.H.E.D. Solutions d Hébergement Educatif Diversifiées Lieu d Accueil et S.H.E.D. Solutions d Hébergement Educatif Diversifiées 25 Chemin de villeneuve 69130 ECULLY Tél 04.78.33.71.00 Fax 04.78.33.71.09 lieudaccueil@adsea69.fr Depuis son renouvellement d habilitation

Plus en détail

Les conseils généraux, acteurs des politiques de jeunesse. coordonné par Bernard Bier et Jean-Claude Richez

Les conseils généraux, acteurs des politiques de jeunesse. coordonné par Bernard Bier et Jean-Claude Richez 1 Les conseils généraux, acteurs des politiques de jeunesse coordonné par Bernard Bier et Jean-Claude Richez 2 AUTOUR DE QUELQUES ENJEUX DES POLITIQUES DE JEUNESSE MENEES PAR LES CONSEILS GENERAUX Les

Plus en détail

Le Label MARPA 2015. ANNEXE note ASS 2.3.1 CCMSA CASS du 14 avril 2015

Le Label MARPA 2015. ANNEXE note ASS 2.3.1 CCMSA CASS du 14 avril 2015 La MARPA Un Label ANNEXE note ASS 2.3.1 CCMSA CASS du 14 avril 2015 Le Label MARPA 2015 Le Label MARPA est attribué par la Caisse Centrale de Mutualité Sociale Agricole aux projets qui concrétisent les

Plus en détail

Le projet d équipement social Territoire Ouest d Avignon

Le projet d équipement social Territoire Ouest d Avignon Le point sur... Le projet d équipement social Territoire Ouest d Avignon > Vendredi 23 novembre : assemblée générale de l association Animation Territoire Ouest Reconfiguration d un centre social pour

Plus en détail

ASSOCIATION L ETAPE PROJET ASSOCIATIF 2013 2018

ASSOCIATION L ETAPE PROJET ASSOCIATIF 2013 2018 ASSOCIATION L ETAPE PROJET ASSOCIATIF 2013 2018 PREAMBULE Le projet associatif constitue avec les statuts, les fondements de toute association. Il est l expression collective des personnes qui décident

Plus en détail

Programme de formation

Programme de formation 2015 Programme de formation ATELIERS SOCIOLINGUISTIQUES MÉTHODES ET PRATIQUE Sommaire p. 4 STAGE 1 Animer et conduire un projet en atelier sociolinguistique p. 6 STAGE 2 Connaître le contexte de la formation

Plus en détail

Les contributions. services enrichie. Etude logo Proposition 4 bis

Les contributions. services enrichie. Etude logo Proposition 4 bis Les contributions des CARIF-OREF au CPRDFP : une offre de services enrichie Etude logo Proposition 4 bis Juillet 2013 Les contributions des CARIF-OREF au CPRDFP : une offre de services enrichie En janvier

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES

CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES ENTRE L ÉTAT, LE MOUVEMENT ASSOCIATIF ET LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES SIGNÉE PAR LE PREMIER MINISTRE, LA PRÉSIDENTE DU MOUVEMENT ASSOCIATIF, LE PRÉSIDENT DE L ASSOCIATION

Plus en détail

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020.

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. 2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. Mesdames, Messieurs, Projet de délibération Exposé des motifs Fin 2015, grâce à l effort

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. Centre Social et Socio-culturel Pierre ESTEVE. 84102 ORANGE Cedex

LIVRET D ACCUEIL. Centre Social et Socio-culturel Pierre ESTEVE. 84102 ORANGE Cedex LIVRET D ACCUEIL ACCES Centre Social Pierre ESTEVE à l Accès en voiture : Sortie autoroute Orange Centre, direction Lyon CENTRE SOCIAL ET SOCIO-CULTUREL Pierre ESTEVE Rue Auguste RODIN-BP 65 84102 ORANGE

Plus en détail

Cahier des charges - cadre. Volet 1 : Contexte et Orientations. Plan académique de la. formation continue. des personnels.

Cahier des charges - cadre. Volet 1 : Contexte et Orientations. Plan académique de la. formation continue. des personnels. Délégation académique à la formation des personnels de l Éducation nationale [Dafpen] Cahier des charges - cadre Volet 1 : Contexte et Orientations ************* Plan académique de la formation continue

Plus en détail