Bouteflika : «J appelle le peuple à unir ses forces» Sellal : «L Etat ne renoncera pas aux acquis sociaux» p. 2

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bouteflika : «J appelle le peuple à unir ses forces» Sellal : «L Etat ne renoncera pas aux acquis sociaux» p. 2"

Transcription

1 NR LA LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE Malgré la crise Sellal : «L Etat ne renoncera pas aux acquis sociaux» p. 2 Sidérurgie ArcelorMittal perd ses partenariats p. 4 Quotidien dʼinformation indépendant - n Lundi 6 juillet Prix : 10 DA Bouteflika : «J appelle le peuple à unir ses forces» p. 3 Sid-Ali New Press L EDITO DE LAKHDAR A. Les annonces pour la rentrée Dans son message diffusé à l occasion du 5 juillet, fête de l indépendance et de la jeunesse, le président Bouteflia a répondu à l attente de l opinion publique au moins sur deux questions, avec implicitement des annonces pour la rentrée prochaine. D abord, il poursuivra sa mission à la tête du pays «conformément au mandat que m a confié la majorité de notre peuple». Il n est donc pas question qu il abandonne la présidence, comme l a fait Liamine Zeroual, en août 1998, pour aller vers des élections présidentielles anticipées. L opposition doit en tenir compte. Toutes les pressions qu elle a exercées jusque-là dans ce sens, se sont avérées vaines. Il appelle l opposition à changer de cap et à faire connaître au peuple «les propositions alternatives prétendant améliorer son devenir», dans la perspective des prochaines échéances électorales, dans moins de deux ans pour les législatives et les locales. Cette insistance sur la nécessité d élaborer des propositions alternatives est appuyée par le fait que «l Algérie est aujourd hui confrontée à un effondrement des cours des hydrocarbures». Pour «traverser cette perturbation économique mondiale» et faire face à la diminution des revenus extérieurs de l Etat, le président Bouteflika opte pour la «rationalisation accrue dans la gestion des finances publiques», tout en confirmant la poursuite du développement et la valorisation accrue de nos capacités. Il attend de l opposition qu elle contribue à maintenir «un climat national de stabilité, ainsi que la sérénité des esprits et des cœurs». La deuxième grande question traitée dans le message présidentiel mais sur laquelle, toutefois, toutes les précisions nécessaires n ont toujours pas été fournies, est celle de la révision de la Constitution. Le projet de révision de la Constitution est en «phase de finalisation ultime», a écrit le président Bouteflika. Ce qui a été interprété comme l annonce qu il sera proposé à l adoption très prochainement, à la rentrée peut-être. Mais rien n est encore sûr. Notons au passage la marque de considération exprimée à l endroit de l opposition et, en général, à la classe politique. «Elle est dans son rôle», a écrit le président à propos de l opposition. L. A.

2 actuel Le chiffre du jour 730 crédits pour l acquisition de matières premières à Mostaganem par l Angem. fête de l indépendance célébration attentats au nigeria aujourd hui Messages Le président Bouteflika reçoit un message de félicitations du souverain marocain Mohamed VI et de son homologue tunisien. Le Premier ministre accompagné d une forte délégation ministérielle, de députés et représentants de la sociétécivilequiaprocédéàlamise en service de plusieurs projets à caractère socio-économique et culturel, qui s inscrivent dans le cadre du programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, s est rendu à l'unité de fabrication de cartes à puce HB-Technologies de Rouiba,oùilaaffirméque«labaisse du prix du pétrole constitue une occasion pour modifier la politique économique du pays dans le but de sortir de la dépendance envers les hydrocarbures et de créer de la richesse et de l'emploi», tout en insistant sur l importance de la production locale. Toutefois, Abdelmalek Sellal a indiqué que «les nouvelles lois porteront des mesures qui facilitent et encouragent l investissement». Le Premier ministreareçuunexposésurl'unitéde fabrication de cartes à puce HB- Technologies, qui est une entreprise, créée en 2004, considérée comme le leader du marché de production et personnalisation de cartes intelligentes et de développement de logiciels en Algérie. Dotée d'une certification iso 9001, HB Technologies fournit aussi des solutions pour le secteur de la monétique et l'identitaire. Elle produit notamment des cartes SIM (puces téléphoniques), cartes de recharges, de fidélité et d identifications bancaires, des puces de contrôle d'accès logique et des cartes pour le paiement électronique. HB Technologies fabrique principalement des cartes SIM pour les opérateurs de la téléphonie mobile Mobilis, Ooredoo et Djezzy, ainsi que les cartes électroniques CCP d'algérie Poste. Elle réalise aussi, pour le ministère de la Justice, des cartes PKI (signature électronique) relatives au casier judiciaire, et, au niveau international, des cartes de carburant pour le groupe pétrolier Shell zone Afrique. HB Technologie, qui emploie actuellement 140 personnes, est une Sarl au capital social de 990 millions de dinars avec un montant d'investissement de 1,4 milliard de dinars. EcoledemusiqueàKouba Lors de cette visite, le Premier ministre a procédé à l inauguration d une nouvelle école de musique à Kouba. L'école placée sous l'autorité Conférence Juillet dans la mémoire historique de Jijel, thème d une conférence. de la wilaya d'alger à travers l'établissement arts et culture, dédié à la promotion de la formation musicale est d une surface totale de 6 880m 2 dont 3 200bâtis sur4étages, comprend un auditoire, un espace d'exposition, 19 ateliers et classes, 2 salons d'accueil pour parents, un studio d'enregistrement et un espace de documentation comportant des ouvrages spécialisés, des archives sonore et vidéo. L'établissement, dont le coût de réalisation a nécessité une enveloppe Réactions L'Algérie condamne fermement les attentats terroristes au Nigeria (porte-parole). Le Premier ministre en visite de travail et d inspection dans a wilaya d Alger «La politique du gouvernement est celle d austérité, et de rationalisation des dépenses», «Malgré la baisse des prix du pétrole, la politique du gouvernement demeure une politique de rationalisation des dépenses publiques et non pas de l austérité», a déclaré samedi le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, lors d une visite de travail et d inspection au niveau de la wilaya d Alger. Abdelmalek Sellal. (Photos» D.R) financière de 304,6 millions de dinars, a été construit en 29 mois. Stadedu5juillet de nouveau opérationnel Le Premier ministre s est, également, rendu au stade de 5 -Juillet, Sellal : «Abrogation de l article 87 bis au mois d août» «L abrogation de l article 87 bis du code du travail sera appliquée dès le mois d août prochain», a déclaré le Premier ministre, Abdelmalek Sellal lors d une visite de travail et d inspection, effectuée samedi à Alger. Dans le cadre de sa visite, à l occasion du 53 e anniversaire de l indépendance et de la jeunesse, durant lequel il a inauguré plusieurs projets, le Premier ministre a annoncé un ensemble de mesures qui seront prises par l Etat pour le développement économique et social. Il s agit, notamment, de «l abrogation de l article 87 bis du code du travail «qui sera «appliquée dès le mois d août prochain», a-t-il assuré soulignant que l application de cette mesure bénéficiera notamment aux bas salaires. «L Etat continuera d adopter son aide à l investissement Cela fait partie du rôle du gouvernement de veiller à la stabilité du pays et à la lutte contre les fléaux sociaux», a affirmé le Premier ministre. Durant sa visite, Adelmalek Sellal a inauguré plusieurs projets, dont la nouvelle faculté de médecine sise entre El Biar et Ben Aknoun. Ce nouveau établissement universitaire est d une capacité d accueil de places pédagogiques, et comprend trois départements. Il s agit du département de médecine comptant places, celui de pharmacie avec places, et de chirurgie dentaire places ainsi que d un auditorium, des locaux techniques, des annexes et une bibliothèque. D ailleurs, lors de la cérémonie de l inauguration de cette prestigieuse faculté, le Premier ministre a expliqué qu il était important de privilégier les étudiants en leur offrant plus de moyens modernes et technologiques, et surtout «hisser le niveau des études pour être une référence de ce qui est dispensé à travers les autres universités du monde». Abdelmalek Sellal a, également, insisté sur la nécessité de développer les études de médecine en Algérie, en faisant appel aux meilleurs professeurs au niveau national et international, dans le but de «diminuer le recours des Algériens aux soins à l étranger». Il a aussi appelé le ministre de l Enseignement supérieur, Tahar Hadjar, présent sur le lieu avec un panel de ministres, à assurer une rentrée universitaire dans les meilleures conditions. Métro : la ligne Haï El Badr-El Harrach opérationnelle Par ailleurs, dans le cadre du développement socio-économique du pays, le Premier ministre a inauguré la nouvelle ligne du métro d Alger Hai El Badr El Harrach-centre. Ce projet qui contribuera sûrement à diminuer la pression sur la circulation automobile dans la capitale, a été réalisé avec une enveloppe financière de 34,8 milliards de dinars. Le tronçon de 4 km, qui s étend du troisième quai de la station Hai El Badr à El Harrach centre, comprend quatre stations souterraines, à savoir, Bachdjerrah Tennis, Bachdjerrah, El Harrach gare et El Harrach centre. Parmi d autres structurants inaugurés lors de cette visite intervenant à la veille du 53 e anniversaire de l indépendance et de la jeunesse, la place «El-Moukawama», dans la commune de Sidi M hamed, dotée d un parking, une stèle centrale, une cascade, et d un espace vert. Enfin, le Premier ministre a achevé sa visite dans la wilaya d Alger, en inaugurant l Ecole supérieure d hôtellerie et de restauration d Alger (ESHRA), sise à Aïn Bénian. Placée sous la tutelle du ministère de l'enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, cet établissement remet, selon le directeur général de l'eshra, Xavier Chlapowski, des diplômes au terme d une formation, certifiés par l'ecole hôtelière suisse de Lausanne. Il s'agit d une licence de trois ans de formation (système LMD) délivrée par le ministère de l'enseignement supérieur et d'une autre licence internationale en gestion hôtelière après quatre ans d'études délivrée par l'ecole hôtelière de Lausanne. La visite de travail du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, dans la wilaya d Alger s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre et du suivi du programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika. Zahra Kefane La NR Lundi 6 juillet 2015 Le ministre des Transports en visite de travail et d inspection de son secteur dans la wilaya de Tlemcen. R E P È R E où il a procédé à la mise en service de ce stade après sa rénovation. Pour rappel, les travaux à cette infrastructure sportive achevés le 25 avril dernier, ont été décidés par les pouvoirs publics après le décès de deux jeunes supporters dans l'effondrement partiel d'une tribune, en marge du derby ayant opposé l USM Alger au MC Alger. Le coût de la 1 re étape des travaux qui s'est articulée autour de la pose de nouvelles dallâtes en béton et la consolidation de certains piliers porteurs, s'est élevé à 1,5 milliard de DA. Concernant la 2 e étape du projet, elle a coûté 6,67 milliards de DA pour les travaux d'urgence de modernisation, consistant notamment en les travaux de drainage, la pose de la nouvelle pelouse, l'installation de nouveaux sièges et l installation d'un système performant de vidéo surveillance. Nawel Hami VoirsurInternet 2 Sellal : «L'Etat ne renoncera pas aux acquis sociaux malgré la chute des prix du pétrole» Le Premier ministre Abdelmalek Sellal a indiqué lors de sa visite à Alger, que l'etat ne renoncera pas aux acquis sociaux réalisés durant les dernières années et ce, malgré la chute des prix du pétrole. M. Sellal qui s'exprimait à la fin de la visite d'inspection et de travail, qu'il a effectuée dans la wilaya d'alger, a rassuré que malgré la chute des prix du pétrole, les acquis sociaux réalisés au cours des dernières années, notamment en ce qui concerne les différents mécanismes d'emploi des jeunes, seront maintenus. M. Sellal a ainsi souligné que le gouvernement axe son travail sur le développement, rassurant que «l'exécutif ne prônera pas une politique d'austérité mais plutôt une politique de rationalisation des dépenses». Il a précisé aussi que la quasi-totalité des infrastructures inaugurées à l'occasion de cette visite s'inscrivent en droite ligne avec la politique et le programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika et du gouvernement, qui vise, a-t-il dit, à bâtir une «Algérie moderne». Il a affirmé que les efforts consentis dans ce sens seront poursuivis à l'avenir, relevant qu'il était temps d'aller vers une économie bâtie sur la production et la création des richesses. A cet effet, M. Sellal a renouvelé le soutien de l'etat à l'investissement et à la production nationale. Evoquant la rentrée sociale pour la laquelle des mesures ont été prises pour qu'elle se déroule dans des «conditions les plus ordinaires», le Premier ministre a indiqué qu'elle coïncidera avec l'application de l'article 87-bis du code du travail, lequel bénéficiera en premier aux salaires les plus bas. La visite de Sellal intervient à la veille de la célébration du 53 e anniversaire de la fête de l'indépendance et de la jeunesse. A cette occasion, il tenu à présenter aux Algériens et Algériennes les vœux du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

3 a c t u e l La NR Lundi 6 juillet E D U C A T I O N 59,97% de taux de réussite au BEM collégiens franchissent les portes du lycée Bien qu il soit nettement inférieur par rapports aux années précédentes, le taux de réussite au Brevet d enseignement moyen (BEM) a atteint, cette année, les 53,97% à l échelle nationale. Après un suspens et une psychose de plusieurs heures vécus à cause de la spéculation sur l heure de l annonce des résultats, ces derniers sont tombés samedi vers 10 heures sur le site de l Onec après que des milliers de famille ont passé une nuit blanche. En effet, la date annoncée pour l apparition des résultats sur le site concerné était le 4 juillet, ce qui a amené candidats et parents à envahir la Toile durant toute la soirée de vendredi notamment à partir de minuit. Il fallait donc garder son mal en patience, jusqu au lendemain à 10 heures, comme ça a été annoncé la veille par Mme Benghebrit sur sa page Facebook, pour que le site de l Onec ne soit accessible. Quelques clics sur un ordinateur, une tablette ou un téléphone portable ont créé la joie pour les milliers de lauréats et de leurs familles ainsi que la déception pour des milliers d autres. Selon les résultats officiels annoncés samedi soir par le ministère de l Education nationale, candidats ont décroché le brevet sur inscrits aux épreuves et ayant effectivement concouru. Ceci dit que le taux global de réussite est de 53,97% contre 59,54% en 2014, 48% en 2013 et 72,10% en 2012, meilleur taux depuis plusieurs années. Plus précis, le ministère indique que pour les épreuves qui se sont déroulées du 14 au 16 juin 2015, les filles sont classées au premier rang avec un taux de réussite de 61,53% contre 45,69% chez les garçons. Aussi le nombre de candidats inscrits à la session de juin 2015, a reculé de 12,09% par rapport à la session précédente, selon les chiffres avancés par l office national des examens et des concours (Onec). Orientation selon les «vœux, moyenne et places disponibles» Outre les chanceux ayant décroché un visa pour le secondaire, les recalés de l examen officiel ont une autre chance puisqu ils pourront passer en classe supérieure si la moyenne entre leur moyenne annuelle de la 4 e année et celle obtenue au BEM est supérieure ou égale à 10/20. Une modalité permettant de voir un nombre d élèves plus important admis au lycée. Le département de Nouria Benghebrit indique, également, que l orientation des admis vers les deux troncs communs de la première année secondaire (science et technologie ou lettres) se fera selon un nombre de critères dont le vœu formulé par l élève, ses résultats scolaires et son classement par rapport aux postulants au tronc voulu. Cette orientation pourra, également, dépendre des propositions des enseignants et du conseiller de l orientation et de guidance scolaire et professionnelle ainsi des places pédagogiques disponibles. Le ministère rappelle, par ailleurs, que les recalés malgré les options de passage citées auront le choix de redoubler l année et repasser leur examen s ils n ont pas dépassé l âge de la scolarité (16 ans) ou de s inscrire aux cours par correspondance auprès de l'office national d'enseignement et de formation à distance (Onefd) ou encore à une formation qualifiante auprès d'un centre d'enseignement et de formation professionnels. Les résultats du baccalauréat (le plus important évènement de l année scolaire) sont, quant-à-eux, attendus pour le 10 juillet en cours. Radia Zerrouki Message du président de la République à la nation «J appelle le peuple à unir ses forces et ses énergies, pour construire davantage l'algérie»,en l occasion de la fête marquant le 53 e anniversaire de l indépendance et celui de la jeunesse, Le président de République Abdelaziz Bouteflika a adressé un message à la nation où il est revenu sur plusieurs importants sujets d actualités. Le chef de l Etat a tout d abord commencé par présenter ses meilleurs vœux aux citoyens algériens de confession musulmane et ce, en l occasion du mois sacré mois de Ramadhan. M. Abdelaziz Bouteflika a dans son message invoqué le Bon Dieu afin qu il puisse accepter les prières et le jeûne de fidèles et de pardonner les péchés de tous les croyants. Parlant du 53 e anniversaire de l indépendance, le chef de l Etat a indiqué que cet événement est particulièrement important en soi, mais il prend un relief plus grand cette année, dédiée à la commémoration du 60 e anniversaire du déclenchement de la glorieuse révolution de Novembre. «En cette occasion, je voudrais partager avec vous une halte de recueillement et de réflexion sur les sacrifices indicibles de notre peuple pour la restauration de sa liberté et de sa souveraineté, ainsi que sur les défis que l'algérie se doit encore de relever pour le plein accomplissement du message de Novembre», a-til ajouté. Toujours et en cette occasion, le président de la République a souligné le refus par le peuple de la domination étrangère qui aura été cristallisé par la glorieuse révolution de Novembre, dans un sursaut national, mobilisant notre peuple partout à travers le pays et au sein de l'émigration. «C'est le combat de l'emir Abdelkader, de cheikh Ahaddad, de cheikh Bouamama et de tant d'autres patriotes, qui a été repris par l'armée de libération nationale, avec comme tribut, notamment, un million et demi de martyrs», at-il indiqué. M. Abdelaziz Boutéflika n a pas manqué de saluer la mémoire des vaillants moudjahidine qui nous ont quittés durant ces années d impédances tout en rendant hommage à ceux des compagnons de lutte encore en vie, auxquels il a souhaité une bonne santé et pleine de bonheur. Dans son message, Abdelaziz Bouteflika a également parlé de plusieurs sujets, notamment la décennie noire. «Dans cette tragédie véritable, le peuple algérien a su faire face, d'abord en combattant l'hydre du terrorisme, étranger à notre culture et à nos valeurs», a déclaré le chef de l Etat. Dans ce contexte, le président de la République n a pas manqué d ajouter, je cite : «Nous nous recueillons avec émotion, à la mémoire des martyrs du devoir national. Dans ce même combat, notre grand peuple est allé plus en avant encore, à travers son adhésion massive à la Concorde civile puis à la Réconciliation nationale, qui ont préservé notre pays de déchirements terribles». Cette occasion a permis au chef de l Etat de revenir sur ses mandats déclarant qu ils ont été couronnés par de multiples réalisations, citant la livraison en seize années, de millions de logements, la construction de milliers d'écoles, collèges et lycées, l'extension du réseau universitaire à toutes les wilayas, l'ouverture de centaines de nouveaux hôpitaux, polycliniques, et centres de santé, ainsi que le raccordement de localités mêmes isolées à l'eau potable, à l'électricité et au gaz naturel. En parallèle, les investissements publics et la relance économique ont fait reculer le chômage, de près de 30% en 1999 à près de 10 % l'année dernière, a-t-il souligné. Le chef de l Etat a parlé également du renouveau national qui a englobé aussi la consolidation des libertés et de la démocratie. «De fait, les libertés individuelles et collectives ont enregistré des avancées incontestables, grâce aux réformes introduites dans le domaine de la justice, et l'algérie s'honore de n'avoir aucun prisonnier politique ou d'opinion, ni aucun journaliste détenu pour délit de presse. Le président de la République a également évoqué plusieurs sujets relatifs aux champs politique et associatif qui comptent chacun des dizaines d'acteurs, s'exprimant et agissant tous sans contraintes, alors que l'espace médiatique connaît une diversité exceptionnelle a-t-il fait savoir. Dans son message, le chef de l Etat a également évoqué les droits de droits de la femme et son rôle qui ne cessent de se conforter, dans différents domaines, éducatifs, professionnels et politiques. M. Abdelaziz Bouteflika a également brossé un tableau sur la situation sécuritaire qui prévaut dans le pays. «Je saisis cette occasion pour exprimer ma considération aux officiers, sous-officiers, et hommes de troupes de l'armée nationale populaire, digne héritière de l'armée de libération nationale, ainsi qu'aux cadres et personnels des services de sécurité», a indiqué Abdelaziz Bouteflika. Au nom de la nation, je m'incline aussi avec ferveur, à la mémoire des martyrs du devoir national, dans les rangs de nos forces armées et des services de sécurité, qui se sont sacrifiés pour défaire le terrorisme abject et protéger les citoyens et leurs biens, et je salue leurs compagnons qui poursuivent courageusement ce combat, a ajouté le chef de l Etat. Dans ce même contexte, il devait ajouter qu il tient également à dire sa reconnaissance aux unités de l'armée nationale populaire qui, au niveau de nos frontières terrestres, veillent avec vigilance et abnégation à préserver l'algérie, notamment du terrorisme international, dont la menace grave est de plus en plus évidente dans notre sous-région. Le président de la République a, par ailleurs, indiqué que la consolidation de l'etat de droit se poursuivra, au fil des réformes qui seront Abdelmalek Sellal «L Etat est déterminé à poursuivre la lutte contre le terrorisme et l extrémisme»,le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a réitéré la détermination de l'etat algérien à poursuivre la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme, tout en insistant sur la poursuite de la politique de réconciliation nationale. «Les forces de l'armée nationale populaire (ANP) sont mobilisées pour lutter contre le terrorisme et tout extrémisme», a déclaré Sellal lors de la visite de travail effectuée dans la wilaya d'alger. Indiquant, à cette occasion, que l'algérie dispose «d'une armée forte et d'un président qui veille», le Premier ministre a relevé que les pouvoirs publics «œuvrent pour la paix et le dialogue». Plaidant, dans ce sens, la nécessité de poursuivre la politique de réconciliation nationale, il a soutenu que l'algérie a bâti «un Etat de droit, de paix et de sécurité grâce à la politique de réconciliation nationale prônée par le président Bouteflika». Il a affirmé, à ce propos, que «les résultats de cette politique sont aujourd'hui palpables». S'agissant des dépenses publiques, le Premier ministre a déclaré que la politique du gouvernement consiste à une «rationalisation» et non pas une «austérité». Estimant, dans ce sens, que «la baisse du prix du pétrole constituait une occasion pour modifier la politique économique du pays dans le but de sortir de la dépendance envers les hydrocarbures et de créer de la richesse et de l'emploi», le Premier ministre a soutenu que «la politique du gouvernement consiste à rationaliser les dépenses publiques», ajoutant que «cette rationalisation n'est pas de l'austérité». Pour ce qui est de la place des compétences nationales dans la politique publique, Abdelmalek Sellal a plaidé pour «la levée de toutes les entraves bureaucratiques pour faciliter la création de start-up, notamment par les jeunes». Le Premier ministre a annoncé, par ailleurs, que l'article 87 bis du code de travail sera mis en application dès le mois d'août prochain malgré la chute des prix du pétrole. «L article 87 bis du code du travail sera appliqué dès le mois d août prochain, malgré la chute des prix du pétrole», a-t-il déclaré. Relevant que l'application de cet article bénéficiera notamment aux bas salaires, le Premier ministre a réitéré le choix du gouvernement de «continuer à apporter son aide à l investissement». Le Premier ministre a mis en exergue le rôle du gouvernement consistant à assurer et veiller à la stabilité du pays en luttant contre tous les fléaux sociaux et le terrorisme. S'agissant du paiement par chèque, le chef de l'exécutif a estimé que ce mode ne manquera pas de contribuer à l'amélioration de l'économie nationale. «Les Algériens doivent utiliser tous les moyens modernes s'inscrivant dans la perspective d'amélioration de l'économie nationale», a-t-il soutenu. Il a conseillé, à cet effet, les personnes qui détiennent des fonds hors circuits bancaires (informel), de «les transférer vers les établissements financiers pour permettre aux investisseurs de financer leur projets». Le décret exécutif sur le seuil applicable aux paiements devant être effectués par les moyens de paiements scripturaux, à travers les circuits bancaires et financiers, a été publié au journal officiel, ses disposition prennent effet à partir du 1 er juillet Le Premier ministre a réaffirmé, à la même occasion, que «les acquis sociaux réalisés ces dernières années «seront maintenus malgré la chute des prix du pétrole». M. R. d'ailleurs confortées dans tous les domaines, par la révision de la Constitution, dont le projet est en phase de finalisation ultime. Plusieurs autres sujets d actualité ont été évoqués par le chef de l Etat à savoir, le dossier de la corruption et de l économie. Le président de la République a évoqué également les raisons qui l ont contraint à briguer les trois mandats. A ce sujet, M. Abdelaziz Boutéflika a indiqué, je cite : «Vous avez été nombreux à m'interpeller pour que je poursuive la mission dont vous m'aviez déjà honorée trois fois. J'ai répondu à cet appel, acceptant ce sacrifice, malgré ma condition physique actuelle pour laquelle je remercie Dieu, pensant aussi au sacrifice suprême consenti par mes valeureux compagnons tombés au champ d'honneur, dans les rangs de l'armée de libération nationale. En ce qui me concerne, je m'attellerai à accomplir ce devoir avec l'aide de Dieu, conformément au mandat que m'a confié la majorité de notre peuple. Le chef de l Etat a achevé son message en appelant le peuple algérien à unir ses forces et ses énergies, pour construire davantage l'algérie notre patrie, et la porter ainsi, année après année, génération après génération, au niveau de vos ambitions et de vos espérances, au niveau de l'idéal pour lequel sont morts nos glorieux martyrs, a-t-il conclu. Moncef Redha F I N A N C E S Banques Sellal : «Le paiement par chèque contribuera à l'amélioration de l'économie nationale» Le Premier ministre a souligné la nécessité de favoriser la maîtrise par les banques et autres établissements financiers des fonds circulant hors de ces circuits afin de contribuer à l'amélioration de l'économie nationale. M. Sellal qui inspectait les locaux de l'unité de fabrication de puces HB technologies de Rouiba dans le cadre d'une visite de travail et d'inspection dans la wilaya d'alger, a évoqué la récente mesure relative aux transactions payables par chèque. «Les Algériens doivent utiliser tous les moyens modernes s'inscrivant dans la perspective d'amélioration de l'économie nationale», a-t-il soutenu précisant que «les personnes qui détiennent des fonds hors circuits bancaires (dans l'informel) doivent les transférer vers les établissements financiers pour permettre aux investisseurs de financer leurs projets». Le décret exécutif sur le seuil applicable aux paiements devant être effectués par les moyens de paiements scripturaux, à travers les circuits bancaires et financiers, a été publié au journal officiel, ses dispositions prendront effet à partir du 1 er juillet En vertu de ce décret, tout paiement égal ou supérieur à cinq millions de DA pour l'acquisition de biens immobiliers, doit être effectué par des moyens de paiement scripturaux à travers les circuits bancaires et financiers. Ce seuil est fixé à un million de DA pour l achat de véhicules neufs, de matériels roulants neufs et d équipements industriels neufs, de motocyclettes et de cyclomoteurs (soumis à immatriculation, auprès des concessionnaires automobiles ou autres distributeurs et revendeurs agréés), de yachts ou bateaux de plasance, de biens de valeur auprès des marchands de pierres et métaux précieux, d objets d antiquité et d œuvres d art ainsi que de meubles et effets mobiliers corporels aux enchères publiques. M. R.

4 a c t u e l La NR Lundi 6 juillet Le complexe sidérurgique d El-Hadjar Echec de partenariat d ArcelorMittal en Algérie et en Europe, Le géant de la sidérurgie mondiale se trouve malheureusement dans une terrible tourmente. les grandes usines d ArcelorMittal souffrent d ores et déjà de pertes de productions dans l acier et en l'espace de 30 ans, la sidérurgie wallonne avait perdu tous ses hauts fourneaux et 80% de ses emplois. Sept sites avaient été fermés dans la sidérurgie liégeoise et la suppression de emploies, avec cette fermeture des installations de transformations, le marché européen fut touché par une détérioration flagrante, né de la fusion de trois groupes dont l'entreprise française Usinor en Arcelor se défend tant bien que mal, sans pouvoir empêcher la fusion des deux groupes qui forment Arcelor- Mittal en 2006, dirigé par le PDG indien Lakshmi Mittal. Depuis le groupe sidérurgique mondial présant dans plus de 60 pays a investi 2 milliards d'euros en France et emploie personnes répartis sur 150 sites dans l'hexagone pour un chiffre d'affaires de 4,6 milliards d'euros en 2011, soit l'équivalent de 6% de l'activité totale du groupe. Un emploi dans la sidérurgie en génère trois autres. Chaque année, le groupe indien produit environ 13 millions de tonnes d'acier sur le territoire, c'est-à-dire, l'essentiel de la production française d'acier brut qui s'élevait à 15,7 millions de tonnes en De l'automobile à la construction en passant par l'électroménager et l'emballage, ArcelorMittal travaille avec divers secteurs industriels et compte en France plusieurs centaines de clients. «On fournit tous les automobilistes français, allemands et anglais en carrosserie», détaille Walter Broccoli, secrétaire général FO ArcellorMittal Florange. Le groupe travaille également avec des usines de fabrication de boîtes de conserve et de canettes, révèle-t-il. Dans cette vision, il y a lieu d indiquer que de nombreux ouvriers du complexe sidérurgique El-Hadjar révèlent à la Nouvelle République que le partenariat d Arcelor-Mittal était une mauvaise fusion sinon un énorme déficit pour l Etat algérien, soit noteon 70% du capital revient au partenaire euro indien alors que les 30% seulement sont une propriété publique. D après les travailleurs qui avaient connu une série de grèves incessantes poussées par le syndicat de l entreprise qui notamment n avait pas abouti à de grands intérêts au profit d un millier d employés. Ces dernières années, nous indiquent certains cadres de la société en question, ont été une réelle chute de la production en matière d acier en Algérie alors qu avant l instauration du système de partenariat avec les étrangers, le pays était classé comme leader africain et aujourd hui, Algérie est dépassée remarquablement par le Maroc qui produit près de 3 millions de tonnes. A ce sujet, il faut relever que le complexe avait à un moment donné enregistré sauf une fois une production estimée à 1,2 million de tonnes. Les multiples grèves socioproféssionnelles qu avait dernièrement vécues l usine avaient entraîné un rendement qui depuis les deux dernières années tournaient entre 700 mille tonnes seulement offrant un vrai échec pour ce partenariat, nous informe-t-on. Le nombre des travailleurs qui étaient il y a quelques années près de ouvriers est passé actuellement à ouvriers à cause de plusieurs départs en retraite anticipée et qui ne furent pas remplacés par une main d œuvre fraîche. Selon des observateurs, les engagements tracés en matière de production n ont jamais atteint les seuils projetés dans le plan de la reprise du complexe aussi l ignorance capital des prévisions d embauche. Durant les années 80, le complexe sidérurgique d El-Hadjar fleuron de l industrie algérienne en dépit de ses installations neuves et malgré les travailleurs qui le faisaient tourner à la faveur de leur sueur juvénile n avait jamais pu atteindre sa vitesse de production. Seulement tonnes d aciers sortaient annuellement de ses ateliers et pour cela cette situation réellement aléatoire imposait chaque fois à l Etat d éponger un manque à gagner énorme en renflouant les caisses de Sider à l époque à coup de milliards de dinars. Telle fut la raison pour laquelle Sider au courant de 1997 avait conçu un plan de redressement interne PRI pour le sauvetage de la sidérurgie. Dix mille travailleurs furent sacrifiés sur l autel de la compression d effectifs où le holding Sidmet avait mis en œuvre un plan de division de Sider en 24 filiales sous prétexte que le complexe était un géant ingérable, révèle-t-on. Ce plan démesuré avait conduit donc Sider en quelques années vers la perte en lui occasionnant des dettes à hauteur de 60 milliards de dinars. En 1998, l Etat avec le gouvernement de Ahmed ouyahia décida d injecter une enveloppe de 250 milliards de DA dans le but de servir à la réfection de la plus grande filiale du groupe Sider notamment Alfasid, cet argent avait permis la survie des milliers de travailleurs pendant un certain temps mais le complexe encore convalescent n arrivait pas à dépasser le seuil médiocre de production de tonnes d acier par an. Cette situation catastrophique s était accentuée beaucoup plus en enfonçant Sider dans ses redevances auprès de Sonalgaz, Sonatrach, Ferphos et Trésor public. Sur le plan commercial, la situation n était pas aussi plus reluisante, plus de 80% des produits sidérurgiques destinés à la vente étaient délibérément déclassés ou rebutés pour seulement approvisionner le marché local qui était détenu par les barons du rond à béton. Finalement il ne restait que l option d un partenariat qui fut décidé par l Etat au courant de l année 2000 en lançant un appel d offres international pour lequel deux partenaires avaient soumissionné Duterco «Italie» et Ispat «groupe LNM». Une structure avait été donc chapeautée pour le gouvernement par Temmar ministre de la Participation avec la banque d Algérie, le Holding, Sidmet, et sider afin d effectuer un pilotage des business plan des deux candidats. Celui du premier partenaire prévoyait une compression d effectifs, une participation au capital de Sider à 20 millions de dollars et une prise en charge par l Etat des salaires de la moitié du personnel de l entreprise. Le second plan d Ispat préconise la préservation des emplois existants, un investissement de 173 millions de dollars et la création de nouveaux postes d emplois. L accord de partenariat entre le gouvernement et le groupe LNM fut signé le 18 octobre 2001 et avec travailleurs et des installations vétustes au terme de sa première année d existence, Ispat Annaba avait réussi à faire grimper la production de à tonnes d acier. En effet en , le groupe avait commis une faute pour un choix stratégique en termes de production, l usine avait alors abandonné la filière de l acier électrique en diminuant les capacités de fabrication en acier électrique qui était, soulignet-on, plus coûteux, mais en 2009 cette tendance s était renversée, un fait qui avait occasionné des pertes pour l entreprise. Dans cette optique, il est impératif de savoir qu en 1997 la production mondiale de l acier avoisinait les 800 millions de tonnes. La Chine reste le premier producteur mondial d acier avec plus de 475 millions de tonnes par an, et la hausse des cours du minerai de fer en 2008 avait causé l augmentation des prix d acier sur le marché mondial et entraînant une baisse des profits des grands groupes sidérurgistes Arcelor- Mittal qui notamment s était approvisionné en minerai des mines de fer d El Ouenza dans la wilaya de Tébessa depuis plusieurs années pour le fonctionnement du complexe. Malgré toutes les facilités accordées à ce groupe,la production n avait point décollé alors que les capacités théoriques de l usine sont de 2 millions de tonnes. L Algérie continue d importer annuellement près de 1,7 million de tonnes de produits sidérurgiques pour une facture avoisinant 1 milliard de dollars par an. En 2008, l Algérie avait importé pour 1,7 milliard de dollars de produits en fer et en acier une hausse de près de 38% par rapport aux années d avant. Oki Faouzi C N E S Le président du Cnes à Dakar Babès participe au séminaire international sur les enjeux de la COP 21 M ohamed-seghir Babès, président du Cnes vient de participer, à Dakar, au séminaire international portant sur «les défis du changement climatique, les réponses et financements pour accompagner l atténuation et l adaptation des économies Les enjeux de la COP 21», organisé conjointement par l Union des conseils économiques et sociaux d Afrique (Ucesa) et l Union des conseils économiques et sociaux et institutions similaires des Etats et gouvernements membres de la francophonie (Ucesif). Ce séminaire s inscrit dans le droit fil de l implication des sociétés civiles en direction et autour des enjeux, en prévision de la COP 21 (21 e Conférence des parties à la convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUC)), prévue se ternir à Paris à la fin du dernier trimestre de l année 2015.Dans son allocution d ouverture, le Premier ministre du Sénégal, Mahammad B. Abdallah Dionne a insisté sur la nécessité de sortir de la Conférence de Paris avec des engagements quantifiés et échéancés avec force contraignante, de la part des pays développés notamment. La présidente de l Ucesa, Madame Aminata Tall, présidente du Cese du Sénégal, et Monsieur Jean Paul Delevoye, président du Cese de France, représentant du pays qui accueillera la COP 21, ont, à leur tour, abondé dans le même sens dans leurs allocutions respectives. Pour sa part, Mohamed-Seghir Babès a présidé, en présence de l ambassadeur d Algérie au Sénégal Boualam Hacene, la première des trois sessions inscrites au programme de ce séminaire, laquelle a porté sur «les défis et les réponses sectorielles du changement climatique». A cette occasion, le président du Cnes a rappelé que l'afrique dans son ensemble incarne l'espace le plus crisogène et le plus affecté par les effets des bouleversements climatiques et des vulnérabilités qu'elles engendrent. Un constat d'autant plus aggravé lorsqu'on s'intéresse à la bande sahélo-saharienne, a-t-il souligné. Il a ajouté que la haute intensité et l extrême variabilité de ces vulnérabilités, combinées au grand défi de la pression démographique qui va en s amplifiant à l'horizon 2050, commande de la part de l ensemble des acteurs de la communauté internationale une responsabilité commune mais différenciée dans la gestion et la préservation durable des ressources naturelles. Pour rappel, le sommet sur le climat, prévu à la fin de l année à Paris, constitue dans ces conditions un enjeu considérable : celui de mener à la signature d un accord international contraignant sur le climat, qui permettra de contenir, tant qu il en est encore temps, le réchauffement global en deçà de 2 C, enjeu rappelé avec force dans la déclaration finale adoptée lors de ce séminaire. Par ailleurs, le président du Cnes a coanimé une conférence de presse avec Madame Aminata Tall, présidente de l Ucesa, présidente du Cese du Sénégal, et M. Jean Paul Delevoye, président du Cese de France. Enfin, il y a lieu de signaler que les présidents des conseils économiques et sociaux qui ont eu à présider leurs délégations respectives, présentes à ce séminaire, ont été reçus par le président de la République du Sénégal, M. Macky Sall. N. R.

5 é c h o s La NR Lundi 6 juillet I N F O S E X P R E S S Kasr El-Boukhari Arrestation des auteurs d un crime Le 28 juin dernier, les éléments de la sûreté de daïra de Ksar El-Boukhari dans la wilaya de Médéa ont été informés par le service des urgences de l hôpital local la présence dans leur service d un jeune homme présentant de multiples blessures avec un objet contondant et qui se trouvait dans un état critique. Une équipe composée d inspecteurs se rendit aussitôt au service concerné mais, à son arrivée, le jeune homme, âgé d une vingtaine d années avait déjà succombé à ses blessures. Une enquête fut aussitôt diligentée ce qui détermina que la victime avait été ramenée jusqu à l hopital par deux individus qui l y ont déposée avant de s enfuir. Les premiers constats font état de nombreux coups reçus à travers l ensemble du corps du jeune homme dont la dépouille mortelle a été dirigée vers la morgue pour une éventuelle autopsie. Les recherches entamées permirent d identifier les deux individus qui avaient ramené le blessé à l hôpital. Poursuivant leur enquête, les policiers réussirent très rapidement à identifier les auteurs de ce meurtre grâce au concours de citoyens qui ont utilisé le numéro vert pour donner la description des présumés meurtriers au nombre de quatre, rapidement localisés et arrêtés par les inspecteurs. La suite des recherches détermina que la victime se trouvait en compagnie de ses quatre agresseurs au niveau du marché hebdomadaire et, suite à un différend entre eux, le jeune homme fut pris à partie par eux et lardé de coups de couteaux sur tout le corps. Les quatre suspects ont été présentés auprès du procureur de la République près le tribunal de Kasr El- Boukhari qui ordonna leur mise en détention provisoire sous le chef d inculpation de meurtre avec préméditation. A. B M Sidi Bel-Abbès L audit a émis des réserves pour le stade 24 février La commission de l audit des stades qui est descendue cette semaine pour vérifier l état du stade 24 février de Sidi Bel-Abbès ainsi que ses infrastructures a jugé utile d émettre des réserves. La saison étant à la porte, juste le temps du transfert des joueurs vers leurs nouveaux clubs et les préparations des équipes, les erreurs du passé devraient être revues à ne pas les revivre. La violence et l insécurité dans les stades en ont pris de trop. Ainsi, et afin de remédier à ce phénomène qui a longtemps sévi dans nos stades provoquant de grands drames, comme celui du décès d Ebossé, la commission a bouclé sa visite pour émettre des réserves sur le renforcement de la sécurité au niveau de l entrée des joueurs, de procéder aussi au réaménagement de la tribune officielle de façon qu elle soit plus sécurisée et revoir les bancs de touches d un point de vue technique et sécuritaire. D autre part, le départ du joueur Choubani n était en fait qu une rumeur. Il était parti pour une visite de quelques amis et non pas pour signer avec un club. Djillali T Brevet d enseignement moyen Tizi Ouzou dans le peloton de tête à l échelle nationale avec un taux de réussite de 66,73%,La wilaya de Tizi Ouzou s est, une nouvelle fois, placée dans le peloton de tête à l échelle nationale, dans les résultats du Brevet d enseignement moyen (BEM), édition juin 2015, en réalisant un taux de succès de 66,73 %, soit, candidats déclarés admis sur un total de inscrits à cet examen, indique un communiqué de la direction de l éducation. Trois candidats dont un d une école privée, ont obtenu des moyennes supérieures à 19/20. Il s agit des élèves Ameziane Melissa scolarisée dans une école privée, Ould Mohamed Celina du CEM Boukerci d Azzazga et Beldjilali Amel du collège d enseignement moyen Boufeteh de Tizi Ghennif avec respectivement des moyennes de 19,32/20, 19,25 et, 19,23, préciset-on de même source qui a fait cas d un taux de réussite de 100% enregistré au CEM Mohamed Nachef à Akerrou dans la daïra d Azzefoun. L A C H R O N I Q U E D E Chérif Abdedaïm Sur le fil du rasoir Malgré les déclarations optimistes du représentant spécial des Nations unies en Libye, Bernardino Leon, les positions entre les deux parties réunies à Skhirat (Maroc) pour le dialogue inter-libyen sont toujours éloignées. Mais, pour la première fois, des représentants des deux parlements rivaux se sont assis à la même table dimanche dernier, lors d un nouveau round de négociations. Pour sa part, Bernardino Leon s est entretenu avec des représentants du Conseil national général (CNG), qui siège à Tripoli, au sujet de la dernière monture du projet d'accord politique destiné à sortir le pays de la crise. Il travaillerait actuellement sur un cinquième projet d'accord. Lequel prévoit, en principe, la mise en place pendant un an d'un gouvernement d'union nationale, avec un Conseil des ministres dirigé à Tripoli par un Premier ministre et deux vice- Premiers ministres. Le Parlement reconnu par la communauté internationale, siégeant à Tobrouk (Cyrénaïque), serait la seule instance législative. Et un nouveau conseil d'etat, corps consultatif de 120 membres, comprendrait 90 membres du CNG. Mais le parlement de Tobrouk demande que ce conseil d Etat siège dans la ville de Sebha, et non dans la capitale. Quant au CNG, il voudrait que la Cour suprême annule les résultats des dernières élections législatives (juin 2014), ce qui signifie qu il conteste la légitimité du parlement de Toubrouk. Avant le dernier round de pourparlers, Bernardino Leon s était L année dernière la wilaya s est distinguée avec un taux de réussite de 80,16% dans cet examen. Quelque élèves ont décroché leur examen sur les postulants. Les collégiens de Tizi Ouzou ont occupé la 1 re place à l échelle nationale alors que pour l édition de 2013, la wilaya s était recalée à la 3 e place avec un taux de réussite de 65,17%, rappelle-t-on. Hier, à la proclamation des résultats, la joie était totale, parmi les parents d'élèves, notamment ceux dont les noms étaient portés sur les listes des admis à cet examen. Depuis quelques années déjà, la wilaya de Tizi Ouzou arrive dans le peloton de tête en termes de résultats de fin d année scolaire aussi bien le baccalauréat, le Brevet d enseignement moyen que l examen de fin de cycle primaire si bien que, fait-on observer, que la scolarité des enfants soit perturbée par des mouvements de grèves des enseignants. Rabah M rendu à Misrata le 22 juin, accompagné du général Salim Raad, son adjoint pour les affaires militaires, pour rencontrer le président et les membres du conseil municipal de la ville, ainsi que des dirigeants des milices «Aube de la Libye» de Misrata, Gharyan, Zawiya et Sabratha, favorables au dialogue inter-libyen. La rencontre se serait soldée par un accord sur la tenue prochaine d'une réunion élargie, destinée à fixer le mécanisme de retrait des groupes armés de Tripoli, dans la perspective de la formation d un gouvernement d union nationale, qui siégerait dans la capitale. Mais cette démarche du représentant de l'onu, qui entend établir des contacts directs avec les milices islamistes qui soutiennent le gouvernement de Tripoli, pour les pousser à accepter le projet de règlement, a été vivement critiquée par le président du CNG, Nouri Abou Sahmin, jaloux des prérogatives des autorités de Tripoli. Alors que la législature du parlement de Toubrok s achève en principe en octobre prochain, ses membres devraient être soucieux de parvenir à un accord politique d ici là, estime Bernardino Leon. Pour la première fois, il a invité le président de l'instance en charge de la rédaction de la Constitution, Ali Al-Tarhouni, à participer aux réunions de Skhirat, afin de faire pression sur les négociateurs. Cette instance élue serait habilitée à gouverner le pays en cas de vide constitutionnel, notamment en l'absence d'un accord sur la formation d un gouvernement d union nationale. C.A Constantine : Les travaux d extension du tramway lancés avant la fin de l année Les travaux de prolongement de la ligne du tramway de Constantine en direction de la nouvelle ville Ali-Mendjeli seront lancés «avant la fin de l année en cours», a affirmé samedi le wali. (Photo > D. R. ) Barrage de Douera : un apport pour la plaine de Mitidja et espace de détente LebarrageréservoirdeDouera,inaugurésamediparlePremierministre, AbdelmalekSellal,estunimmensepland eauquipermettrad améliorer l irrigation de la plaine de Mitidja et de constituer. (Photo > D. R.) Enseignement supérieur : renforcement des infrastructures universitaires à Alger L'inauguration samedi par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, de la faculté de Médecine à Ben Aknoun et celle de Droit sise à Said Hamdine (Bir Mourad Raïs), confirme une réelle dynamique de réalisations dans le secteur de l'enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. (Photo > D. R.) Ghardaïa : une occasion propice pour revivifier des traditions et valeurs ancestrales Le mois de Ramadhan constitue pour la population de Ghardaïa une occasion propice pour perpétuer d anciennes traditions ancestrales incitant à la générosité, à la solidarité et à la cohésion sociale. (Photo > D. R.)

6 m o n d e La NR 5286 Lundi 6 juillet Il y a exactement deux ans L armée égyptienne retire le pouvoir aux islamistes,deux ans jours pour jour, les forces armées égyptiennes remettent les pendules à l heure et reprennent le pouvoir des mains des islamistes. L ex président Mohamed Morsi fut limogé, la Constitution suspendue et une période de transition a été décidée dans le pays. Dans un discours adressé à la nation, l actuel chef d Etat Abdelfattah Sissi, premier commandant de forces armées au grade de Maréchal à l époque, s est adressé au peuple égyptien indiquant que la Constitution est suspendue et que M. Mansour a été désigné pour assurer la transition. Au même moment, Mohamed Morsi a été arrêté en compagnie de plusieurs de ses collaborateurs et mis en résidence surveillée. Le guide suprême des Frères musulmans, son adjoint et plusieurs cadres de cette organisation, ont été interpellés. En plus de l arrestation des dirigeants et de plusieurs collaborateurs de l ex-président Morsi, une liste comportant des responsables des Frères musulmans et des élus de l Assemblée a été diffusée à la police de frontière afin d interdire à ces derniers à quitter le territoire. La rue «Non islamiste» a accueilli ce renversement de situation par une forte explosion de joie au niveau de la place «Tahrir» et dans plusieurs régions du pays. Des éléments de forces de police et des militaires qui ont rejoint les milliers de manifestants ont laissé éclater leur joie. Quelques heures seulement après cette décision, les forces armées ont investi les locaux de la chaîne du Qatar Al Jazeera et procédé à l arrestation du directeur de cette station au Caire et de 27 autres techniciens, cameramen et correspondants. Cet état de fait a eu lieu après que la télévision du Qatar a diffusé sur ces écrans un discours du président Mohamed Morsi, appelant les militaires et les citoyens à rejeter la décision du haut commandement des forces armées. Plusieurs autres chaînes de télévision pro-islamistes ont été fermées par les forces armées. Au lendemain de la décision de l armée, le président du Conseil constitutionnel a prêté serment déclarant qu il s engage à protéger la République. «Je m engage à préserver le système de la République, à respecter la Constitution et la loi et à protéger les Abdelfattah Sissi et Mohamed Morsi. (Photo > D. R.) intérêts du peuple», a-t-il indiqué. Ainsi a pris fin l aventure de la Confrérie en Egypte qui a profité dudit «Printemps arabe» pour destituer le pouvoir de l Etat policier dirigé par Hosni Moubarak, après l assassinat de son prédécesseur Anouar Essadate par la même organisation islamiste. Deux ans après cet événement historique, la Huit jours après le sanglant attentat de Sousse, le chef de l Etat tunisien a décidé de décréter l état d urgence pour une durée de 30 jours sur l ensemble du territoire national. Cette période et même si elle sera prolongée de plusieurs année sera insuffisante pour M. Caïd Essebssi et à son pouvoir pour venir à bout du terrorisme. Dans un message adressé à la nation, le président tunisien a justifié cette mesure exceptionnelle mettant en évidence le terrorisme qui menace la sécurité et la paix de la Tunisie. «Le pays traverse une conjoncture grave chose qui nous a contraint à prendre des mesures particulières», a déclaré Caïd Essebsi. Ce dernier a rappelé la situation économique difficile du pays qui a engendré des grèves et des revendications socioprofessionnelles. Le chef de l Etat tunisien a également signalé des actes graves les qualifiant de désobéissance civile. Le président tunisien devait ajouter je cite : «Le terrorisme menace la sécurité du pays et un nouveau drame similaire à Sousse, l Etat s effondrera». A ce sujet, M. Caïd Essebssi a fait illusion au danger venant de la Libye, un pays sans état, a-t-il indiqué. Le chef de l Etat tunisien a déclaré que d habitude, les forces armées affrontent les terroristes dans les montagnes, malheureusement ces derniers ont exporté leurs attaques en milieu urbain. Le chef de l Etat tunisien a rassuré les Tunisiens leur indiquant que les libertés individuelles et la liberté d expression seront respectées. En décrétant l état d exception dans le pays, Caïd Essebssi et son pouvoir voulait mettre fin au terrorisme en Tunisie. La principale question qui mérite d être posée est la suivante, l actuel chef de l état peut-il aller jusqu au bout. Sans être pessimiste, c est par le négatif qu on devrait répondre à cette question. La manière et la politique actuelle par laquelle le terrorisme est combattu ne pourrait jamais de résultat que ce soit dans 30 jours, dix ans ou même dans des milliers d années. Comment peut-on lutter contre ce fléau alors que le principal mouvement qui a donné naissance à ces groupes armées en Tunisie est au pouvoir? Il suffit simplement de jeter un coup d œil sur le passé desdits terroristes pour constater que les 99,99% de situation sécuritaire est toujours désastreuse en Egypte. Le pouvoir en place dirigé par Abdelfattah Al Sissi tente de reconstruire l Etat égyptien qui s est écroulé durant la révolte populaire, dictée par les créateurs dudit «Printemps arabe». Contrairement à la Tunisie, les nouveaux dirigeants égyptiens ont compris qu il est impossible d associer ceux qui instrumentalisent la religion pour arriver au pouvoir. Le parti des Frères musulmans a été non seulement dissous mais déclaré par la voie de la justice comme organisation terroriste. Les fonds du parti et de ses cadres ont fait l objet de saisie alors que la Constitution interdisait la création de partis et des mouvements politiques à caractère religieux. La route vers l instauration d un système de démocratie en Egypte passe obligatoirement par, à savoir : La séparation à titre définitif de la religion de l Etat avant que ceux qui ont monopolisé le pouvoir en Egypte durant plusieurs décennies en exploitant les valeurs de la nation ne se retire à leur tour. A ce moment-là, ce sera alors au peuple égyptien de désigner ses dirigeants à travers les urnes en choisissant le meilleur programme des partis politiques en lice. Moncef Rédha Après avoir décrété l état d urgence dans le pays : Caïd Essebssi peut-il aller jusqu au bout? ces individus étaient des militants et des sympathisants des mouvements, partis et des diverses associations qui instrumentalisent l islam pour arriver au pouvoir. Sans ces mouvements qui assurent la couverture politique à ces organisations armées islamistes, ce terrorisme n aurait jamais existé. Comme nous l avons déjà annoncé dans nos précédentes éditions, le terrorisme en Tunisie ne prendra pas fin avec la mise en place d une nouvelle Constitution ou après la réussite des élections législatives ou présidentielles. Ce terrorisme ne pourrait pas être éliminé et ce, même si le dernier des groupes armés sera éliminé. Comme fut le cas pour les autres pays arabo-musulmans, la Tunisie ne pourrait mettre définitivement fin au terrorisme que lorsque les racines de ce fléau seront éradiqués. Donc, l état d urgence sera inutile et n apporterait pas de résultats concrets que si toutefois d autres mesures politiques seront prises dans l immédiat. M. Caïd Essebssi pourrait-il aller jusqu au bout pour éradiquer le terrorisme et pour rebâtir l Etat tunisien qui s est effondré lors dudit «printemps arabe»? Le président Essebsi rend hommage à l Algérie pour le soutien porté à son pays contre le terrorisme Le président tunisien, Beji Caïd Essebsi, a rendu hommage à l'algérie pour le soutien qu'elle porte à son pays dans la lutte antiterroriste, dans un discours à la nation proclamant l'état d'urgence pour une durée d'un mois, huit jours après les attentats de Sousse. L'Algérie a toujours été aux côtés de la Tunisie dans sa lutte contre le terrorisme, a affirmé le président Essebsi, ajoutant qu'aucun pays n'est aujourd'hui à l'abri de ce fléau. Le chef de l'etat de Tunisie a également évoqué la coopération, pour faire face au terrorisme, entre son pays, les Etats Unis, la France, l'allemagne, l'italie, la Grande Bretagne et l Union européenne (UE). La situation sécuritaire, a-t-il alerté, nécessite la mobilisation populaire face à la menace terroriste, qui s'est déplacée aujourd'hui à l'intérieur des villes tunisiennes. Moncef Rédha Arabie Saoudite L échec cuisant de l Arabie au sud du Yémen,Afin de palier à la frustration et à la confusion qui règnent dans les rangs des forces saoudiennes basées au sud, le régime des Al- Saoud s est vu contraint de recourir aux Emiratsarabes unis, en leur ordonnant d envoyer près de 60 officiers et éléments des forces armées émiraties dans le district albariqa située à Aden, où ils ont établi leur siège et l ont renforcé avec des batteries et des systèmes de missiles anti-char. Selon des sources locales propres au quotidien libanais alakhbar, les soldats émiratis sont vêtus de gilets par balles et équipés d armes hypersophistiquées, sachant qu ils jouissent d une «forme de supervision professionnelle étrangère» sur les deux fronts de Bir Ahmad et dar Saad. Côté saoudien, près de 100 officiers et éléments saoudiens ont été transférés à un siège avoisinant celui des Émirats arabes unis et soumis aux mêmes mesures de sécurité. De plus, un navire transportant 400 militaires saoudiens est resté ancré dans le golfe d'aden, il est censé être utilisé en cas d'urgence, sachant que les opérations militaires sur le terrain sont dirigées par les émiratis conformément à l'accord conclu entre les EAU et l Arabie. Toujours selon alakhbar, les forces émiraties ont commencé leurs opérations militaires sous la direction d un officier nommé Abu Abdullah. Il a tenu un certain nombre de réunions avec des factions armées, au cours desquelles il a été conclu de poursuivre l'agression mais aussi de distribuer 800 pièces d'armes individuelles pour chaque faction et d organiser la distribution de l argent dans le cadre du budget qui a été consacré aux différentes factions armées soit un million de riyal saoudien par jour. A noter que le chef des hommes armés à Damage, cheikh Hachem alsayyed a été nommé responsable de la distribution des armes et de l argent pour les factions armées. De plus, près de 600 éléments yéménites, ont été formés en Arabie Saoudite, la plupart d'entre eux étant des personnes âgées. L officier émirati a promis les factions armées militaires qui seront transférés dans les prochaines semaines, afin de rejoindre les forces armées à la bariqa. Seulement voilà, un incident a surgi, provoquant un changement dramatique dans le plan saoudien au point de tout remettre en question. En effet, une des chambres d opérations des forces armées émiraties, située dans un appartement dans le quartier de Dar Saad à Aden, a été découverte par l'armée qui l a visée directement avec un missile tuant sur le coup un certain nombre de militaires, y compris un haut officier dont la mort a été annoncée sous la forme d «un martyr qui est tombé sur la frontière saoudo-yéménite». Cet incident a provoqué une méfiance parano parmi les soldats des forces de la coalition saoudienne, déclenchant une série d accusations pour tenter de démasquer la taupe. Ce qui a profondément déstabilisé le moral des forces de l'eau et de l'arabie Saoudite. Et pour ajouter plus aux misères de la coalition saoudienne, de profondes divergences ont éclaté entre les différentes factions armées de la coalition saoudienne ces derniers jours. En effet, certaines forces salafistes se sont retirées subitement de deux fronts albariqa et Lohajj parce que leurs éléments «se font tuées dans le dos par des forces amies». Ce scénario s'est répeté plusieurs fois les forçant à se retirer. Or, le retrait des forces salafistes a plongé le reste des factions armées qui combattent à leurs côtés dans la confusion, et pour cause, ces forces jouissent d une expérience dans le combat et savent utiliser des armes occidentales en particulier américaines. Alors que les factions armées du sud ne savent utiliser que des armes orientales classiques. Cela dit, ce samedi a enregistré une recrudescence de la violence via les raids saoudiens qui se sont intensifiés à l'aube. Selon le correspondant d al Maydeen, les chasseurs saoudiens ont bombardé la région d almakhdara, située dans le nord du Yémen, ainsi que le mont alnahdayn au sud de Sanaa. Citant une source militaire yéménite, l'armée et les comités populaires ont pour leur part cibler les sites militaires saoudiens basés dans la ville frontalière d'al Khoubah. Mohamed El-Ouahed

7 é c o n o m i e La NR 5286 Lundi 6 juillet Grèce Référendum historique pour ou contre les réformes proposées par les créanciers I N F O S E X P R E S S En Chine, des courtiers s'allient pour stopper la dégringolade des marchés boursiers Les Grecs appelés au vote. (Photo > D. R.),Ce dimanche, près de 10 millions de Grecs sont appelés à voter pour ou contre les réformes proposées par les créanciers du pays. Le «oui» et le «non» étaient au coude à coude dans les derniers sondages. Yanis Varoufakis démissionnera en cas de victoire du «oui» Le ministre des Finances grec démissionnera en cas de victoire du «oui» au referendum, a-t-il réaffirmé ce dimanche au journal allemand Bild. Mais il se veut rassurant : «Il n y aura pas de majorité pour le oui». Premières réactions en France et à l'étranger Le référendum en cours en Grèce est scruté par le monde entier et les réactions affluent déjà. Xavier Bertrand, candidat à la primaire de droite en 2016, a estimé ainsi dimanche que si le non l'emporte au référendum grec, «la Grèce sort de l'euro». «C'est une évidence», a prévenu l'ancien ministre au Grand Rendez-vous itele/europe 1/Le Monde, ajoutant toutefois que la Grèce pourrait rester dans l'union européenne. L'ancien ministre des Affaires étrangères Hubert Védrine est du même avis : il affirme dans le JDD, que si le non l'emporte, «il faudra dire (aux Grecs) que ce vote signifie de facto de leur part une mise en dehors de la zone euro mais pas de l'ue» Le président du conseil italien, Matteo Renzi, a lui estimé dans une interview au quotidien Il Messagerro que, demain, "on devra se remettre à parler". «Quand tu vois un retraité pleurer devant une banque et les gens qui font la queue devant les distributeurs, tu te rends compte qu'un pays aussi important pour le monde et pour sa culture que la Grèce ne peut finir ainsi. Il est donc évident que le jour d'après, on devra se remettre à parler. La première à le savoir est précisément Angela Merkel», a-t-il dit. Le Premier ministre grec a voté «Personne ne peut ignorer la détermination d'un peuple», a déclaré Alexis Tsipras après avoir voté «non». «Aujourd'hui est un jour de fête, parce que la démocratie, c'est la fête, et si nous gagnons, ce sera la rédemption de la peur et du chantage», a-t-il dit. Pour Macron, «il ne suffit pas de se réfugier derrière la BCE» Le ministre de l'economie, Emmanuel Macron, a estimé dimanche à l'occasion des Rencontres économiques d'aix-en-provence qu'il fallait trouver un compromis pour la Grèce et ne pas se réfugier derrière l'action de la Banque centrale européenne (BCE). Les Grecs se rendaient aux urnes dimanche pour se prononcer sur le plan de sauvetage «argent frais contre réformes» soumis par les créanciers du pays lors d'un référendum à l'issue incertaine, qui pourrait ouvrir la voie à une sortie du pays de la zone euro. «Ne pas faire le traité de Versailles de la zone euro» «Même si le non grec devait l'emporter, notre responsabilité dès demain ce sera de ne pas faire le traité de Versailles de la zone euro», a jugé Emmanuel Macron. La situation de la zone grecque nous l'avons co-produite (...) Il faut être exigeant et trouver un compromis pour la Grèce sur la base des réformes, de la soutenabilité de la dette, d'évolution des finances dans le temps. Nous aussi nous devons faire Crise des efforts", a-t-il ajouté. «La zone euro, c'est un projet politique» Auparavant, Benoît Coeuré, membre du directoire de la BCE avait répété que l'institution utiliserait des mesures supplémentaires si cela s'avérait nécessaire alors que la crise grecque est montée d'un cran cette semaine. R.E /Agence Christine Lagarde, nouvelle bête noire des Grecs?,Sur le dossier de la crise grecque, Christine Lagarde, la patronne du FMI est restée inflexible. «Le FMI ne peut pas financer la Grèce tant qu'elle a des arriérés», avaitelle déclaré. Quand Alexis Tsipras réagit en dénonçant l'irresponsabilité criminelle du FMI, la réponse est cinglante : «Nous avons reçu de la Grèce tellement de propositions qui ont été validées, invalidées, changées, amendées ces derniers jours, que l'on ne sait même plus ce qu'ils veulent vraiment». Un retour en politique? Nouvelle bête noire des Grecs, Christine Lagarde est pourtant encensée par les magazines américains, qui la classent parmi les plus puissantes de la planète. C'est aux États-Unis qu'elle s'est fait un nom et une réputation. En 99, elle prend la tête du plus grand cabinet de conseil américain. Exemple de réussite française à l'étranger, Christine Lagarde enchaine sur une carrière politique. ministre de l'économie sous Nicolas Sarkozy, ses débuts sont chaotiques. De l'autre côté de l'atlantique, elle fait rire les Américains en s'affichant dans une émission satirique. Depuis quatre ans, elle dirige le FMI. Mise en examen dans l'affaire Tapie, son conseil d'administration lui maintient sa confiance. Christine Lagarde, l'intransigeante se verrait bien enchainer un deuxième mandat à moins qu'elle fasse un retour en politique. VoirsurInternet Les courtiers chinois tentent de stopper la panique bancaire. L'association chinoise des titres boursiers a annoncé que 21 courtiers chinois avaient décidé de s'allier pour stopper la dégringolade des marchés boursiers depuis trois semaines. Ils ont ainsi décidé de créer un fonds de 120 milliards de yuans, ou environ 17,4 milliards d'euros, soit 15 % de leurs actifs à fin juin, pour intervenir sur les marchés et arrêter leur chute. Promesses et régulations Les courtiers ont promis de ne vendre aucune des actions qu'elles détiennent en portefeuille pour le moment et d'intervenir tant que l'indice de la Bourse de Shanghai ne sera pas revenu au-dessus des points. Vendredi à la clôture, cet indice se situait à 3686 points, perdant sur la seule séance de vendredi 5,7 %. Sur trois semaines, la Bourse chinoise a reculé de près de 30 %, soit la plus forte baisse depuis Un peu plus tôt, la Commission chinoise de régulation des marchés financiers (CSRC) avait indiqué qu'elle allait réduire le nombre des introductions en Bourse et en plafonner les montants. Ces introductions sont en effet souvent sous-évaluées et mobilisent beaucoup de liquidités qui quittent ainsi le marché des titres déjà cotés. Par ailleurs, les autorités chinoises avaient aussi récemment frappé fort contre les vendeurs à découvert. Bulle à crédit Ce qui se passe en Chine a toutes les apparences de l'éclatement d'une bulle. Les marchés actions ont progressé l'an passé de 150 % alors que la croissance ralentissait dans l'ancien Empire du Milieu. Cette frénésie boursière a été en partie encouragé par les autorités qui voulaient «rééquilibrer» l'économie et favoriser l'accès des entreprises au marché. Il s'en est suivi un sentiment de sécurité qui a donné lieu à une fièvre acheteuse. Pour acheter des titres, les investisseurs ont eu massivement recours à la dette. Un schéma de financement à haut risque.

8 régions La NR 5286 Lundi 6 juillet I N F O S E X P R E S S Maghnia Importantes opérations d'embellissement en cours de réalisation Jamais la ville de Maghnia n'a connu une aussi importante action d'embellissement. Plusieurs chantiers sont lancés à travers différents quartiers, notamment ceux limitrophes au centre-ville ou dans des places publiques, longtemps délaissés pour devenir des réceptacles de sachets en plastique, papiers et autres immondices. Ayant pris conscience enfin que la ville souffrait d'un manque évident d'espaces verts clôturés, l'apc a lancé une opération d'envergure qui vise à agrémenter et à aérer l'espace et le cadre urbain. Ainsi, cinq placettes ont été réaménagées. Elles sont désormais couvertes de gazon et plantées d'arbustes et de fleurs, ce qui leur a donné une apparence des plus agréables. Par ailleurs, un projet de création d'un espace de Karting est au stade d'étude pour être implanté dans la fameuse forêt du saint Sidi-M'hamed-El-Ouassini où la fameuse et plus importante Ouaâda de la région y est organisée annuelle-ment. C'est là le premier espace du genre qui va être créé dans tout l'ouest du pays. En plus du circuit, le projet renferme plusieurs équipe-ments annexes pour l accueil des amoureux du Karting ainsi que l'aménagement d'un espace vert tout autour. Un autre équipement récréatif est également prévu dans cette forêt, il s'agit d'un espace pour des jeux de manège dont la réalisation et l'exploitation seront selon le P/APC confiés à un particulier. A Maghnia, les espaces verts, les équipements récréatifs et l'aération spatiale urbaine semblent reprendre leur rôle structurant et environnemental pour contribuer à façonner un paysage sain. Mohammed Hichem Annaba Tiaret,Lors de notre virée sur les lieux à l'heure du f'tour, au nouveau resto implanté au Lycée Hireche, plus de 100 repas complets seront servis chaque jour et 100 autres seront à emporter à partir de midi dont une trentaine pour les universitaires... Une louable initiative en faveur des démunis et des familles pauvres, pour qui cette aide en ce mois sacré est plus que la bienvenue, assurée par un trio de bénévoles secondé par des scouts. Le responsable, M. Ben Tabet, nous explique que le CRA a ouvert ses portes à partir de la seconde décade, une aubaine aussi pour les passagers occasionnels qui sont nombreux à transiter par cette région, connue par sa situation géographique. Selon le chargé de l'opération, chaque repas servi est constitué d'un gobelet de lait, de dattes, d'une chorba, d un plat de résistance avec viande (rouge ou blanche, viande hachée, selon le menu du jour) et d un dessert. La préparation des repas et le service sont assurés par des bénévoles au nombre de trois cuisiniers confirmés, et des femmes chargées du ménage, appuyés par des scouts. Quant au financement, il est pris en charge par les pouvoirs publics, et la contribution de bienfaiteurs et d'âmes charitables de la région, nous précisera le même responsable. Des banderoles sont suspendues à travers les chemins qui mènent à Tiaret et à l'entrée du lycée Hireche implanté en plein cœur de la ville, connu sous l'appellation Meïda de Ramadhan. Il est 16 h. Sous un soleil de plomb, des files d'attente devant le resto, des gens munis d un panier devant,il était 4 heures du matin mercredi dernier, soit quelques minutes après la prière du Sobh, lorsqu un individu âgé d une quarantaine d années s est présenté à la permanence de la direction de Sûreté de wilaya pour se constituer prisonnier à la suite de l assassinat de sa sœur de 10 ans sa cadette, célibataire. Que s'est-il réellement passé au point d asséner quatre violents coups de couteau de cuisine à sa sœur, rue Chenafi, à Annaba, à quelques dizaines de mètres seulement du siège de la direction de la Sûreté. On ne compte pas beaucoup de délits dans ce quartier calme et paisible. Certes, les accrochages et les prises de bec sans gravité qui éclatent de temps en temps entre les gens sont légion. Cependant, cet assassinat d une jeune femme par son propre frère a mis en émoi ses habitants. Hier, durant toute la journée, on en parlait encore. D autant que l auteur de l acte avait argumenté l honneur de la famille pour tenter de justifier la mise à mort de sa sœur. «Elle a traîné notre nom dans la boue. J ai décidé de mettre fin à ses jours», dira-t-il à l officier de permanence qui l écoutait. Selon le témoignage de plusieurs voisins de l assassin, la victime était en relation d amour avec un jeune de son âge qui lui Le Croissant-Rouge algérien a la main sur le cœur une armée de bénévoles. Une ambiance bon enfant règne où pas moins de 100 repas sont servis aux familles venues des quatre coins de la ville. Au sein de la cuisine, les tâches sont réparties. L un découpe les poulets, le duo chargé du plat du jour (tadjine aux haricots décoré avec des boulettes de viande hachée), tandis que les autres femmes préparent la soupe de frik et de l'autre côté, dans le réfectoire, deux jeunes s'occupent du service (dattes, lait, boissons, dessert, pain). Tout au long, les tables et les chaises sont alignées, les assiettes, les cuillères, les boissons gazeuses, les corbeilles de pain et de fruits garnissent les quatre rangées de tables et au fond du réfectoire un autre endroit est réservé pour les familles de passage. Une heure avant le f tour, la délégation du Bureau d'hygiène de la wilaya pointe son nez pour le contrôle des produits alimentaires. Tout doit être contrôlé par la chef de mission et ses assistants. Les repas préparés et les denrées alimentaires stockées au magasin et Il tue sa sœur pour «laver l honneur» de la famille avait promis le mariage. Il aurait abusé d elle jusqu à l engrosser et lui imposer d avorter. Cette situation n a pas été digérée par le frère assassin qui a décidé d'enlever sa sœur, de la séquestrer durant toute une journée dans sa voiture avant de lui planter les quatre coups mortels avec le couteau dont il s était muni. Cette affaire a été rapidement traitée par les éléments de la police judiciaire. Après audition, le suspect a été déféré devant le procureur de la République près le tribunal de Annaba qui a ordonné sa mise sous mandat de dépôt. A. D. à l'intérieur de la chambre froide sont passés à la loupe. «C'est un repas riche et équilibré, nous dira le chargé du contrôle, comme ceux que l'on retrouve sur notre meida avec les membres de la famille», avant d'ordonner aux bénévoles d acheminer les repas aux résidantes du centre universitaire au nombre de trente. Il est 20 h 17, l'appel du muezzin du quartier de la cité Terrain Boumediene le plus proche des lieux se fait entendre. Chacun des jeûneurs a déjà pris B R È V E Mansourah (Tlemcen) Chaib Mohammed, nouveau chef de sûreté de daïra La sûreté de daïra de Mansourah a connu l'installation de son nouveau chef en la personne de M. Chaib Mohammed qui exerçait la même sa place. Les bénévoles s'activent et font en sorte qu'aucune table ne reste vide. Ils orientent les familles vers l'aile qui leur est réservée. Une fois les chariots vides, le gestionnaire Bentabet rappelle à ses bénévoles qu'eux aussi ont jeûné et qu'ils doivent au moins prendre quelques dattes avec du lait. Quant au président du C-RA, M. Kharroubi, il s occupe des contacts avec les autres restos ouverts à travers les chefs-lieux de daira. Parmi les bénévoles, les uns partagent le repas avec les démunis comme ce groupe de scouts, et les femmes en blouse blanche prennent place au stand réservé pour les familles. A noter que seuls quelques bénévoles sont chargés du nettoyage. Pour cette poignée de bénévoles, d'autres actions de solidarité sont inscrites sur leur calepin à l'occasion de l'aïd et du 27 e jour «Leilat el Kadr», a indiqué le coordinateur du bureau de wilaya, Hadj Kherroubi. Le bureau de wilaya gère actuellement 12 autres restos «Rahma» à travers la wilaya de Tiaret avec une moyenne de à repas/jour et à Tiaret- Ville plus de 350 autres, a-t-on constaté sur place. Hamzaoui Benchohra Relizane Campagne de lutte contre les intoxications alimentaires,les services de la direction du commerce de la wilaya de Relizane ont entamé hier, la quatrième journée de sensibilisation contre les intoxications alimentaires et sur l importance de l hygiène. C est sous le slogan «Pour un Ramadhan et un été sans intoxications alimentaires» que les organisateurs ont tenu à exprimer dans la proximité, en allant trouver les citoyens au niveau des places publiques, leur proposant des projections de documentaires, des interventions scientifiques sur les dangers qui peuvent provenir des intoxications alimentaires se répercutant sur la santé du citoyen. Les organisateurs ont insisté sur l importance de l hygiène corporelle qui doit primer, avant d évoquer d autres précautions que le consommateur doit prendre, notamment la bonne conservation des aliments, leur cuisson à une température indispensable pour que le risque d infection ou de germe soit affaibli. Cela en plus d autres précautions à prendre. La nécessité de l hygiène a également été mise en exergue comme le fait de se laver les mains régulièrement et de nettoyer les espaces qui relèvent de la cuisine ainsi que les ustensiles. Cette campagne de prévention contre les intoxications alimentaires compte atteindre toutes les communes de la wilaya de Relizane, surtout qu en cette période de fêtes, il est très fréquent d entendre dire que des intoxications alimentaires apparaissent. Il est à rappeler l intervention des services d urgence de l Etablissement hospitalier public Mohamed-Boudiaf du chef-lieu de Relizane, auprès d une centaine de personnes issues de plusieurs familles après avoir consommé de la viande et de la mayonnaise lors d un mariage de famille célébré au douar Rehailia, relevant de la commune de Belacel- Bouzegza. N.Malik VoirsurInternet fonction dans la daïra de Zahana (w. de Mascara). La cérémonie d'installation fut présidée par M. Zemmour Mohammed, chef de la sûreté de wilaya de Tlemcen en présence des autorités locales. Le chef de sûreté de wilaya a appelé à l'occasion tous les partenaires à contribuer massivement pour réussir cette mission, à savoir la sécurité des biens et des personnes et aussi combattre tous les fléaux sociaux qui nuisent à la vie quotidienne du citoyen. M. H.

9 r é g i o n s La NR Lundi 6 juillet Tissemsilt La SDO fait son bilan de l année 2014: plus de 15 milliards de dinars de créances El-Tarf : un poste de la Protection civile sur la bande frontalière est, C'est ce que le directeur régional de la direction de distribution de Tissemsilt dépendant du SDO (Société de distribution de l'électricité et du gaz de l'ouest) a affirmé hier, lors d'une conférence de presse... Un poste avancé de la Protection civile a été mis en service sur la bande frontalière est, sur le territoire de la wilaya d El-Tarf, dans le cadre d un jumelage avec le gouvernorat de Jendouba (Tunisie) en matière de lutte contre les feux de forêt, a-t-on appris samedi auprès de ce corps constitué. (Photo > D. R. ) Dans son allocution d'ouverture, le directeur régional est revenu sur les grands moments et réalisations qui ont marqué la direction de distribution de Tissemsilt par la baisse significative du taux de perte. La direction de distribution de Tissemsilt a enregistré 22,46% de perte en La Société de distribution de l Ouest (SDO), a mis sur pied un plan d'urgence à Tissemsilt, en vue d'améliorer la fourniture de l'électricité et mettre fin aux coupures récurrentes enregistrées dans cette wilaya, a-t-on apprisauprès du directeur régional de la direction de distribution de Tissemsilt dépendant du SDO (Société de distribution de l'électricité et du gaz de l'ouest). Ce plan porte sur la réalisation de 180 nouveaux centres de distribution d'énergie électrique dans plusieurs cités et agglomérations de cette wilaya. Sur ces équipements, 143 transformateurs ont été réalisés à un rythme accéléré à travers différentes communes de la wilaya de Tissemsilt. Outre l'amélioration de la qualité des prestations de la SDO, cette action «vise à réduire les délestages que la Sonelgaz est amenée à opérer en cas de nécessité absolue» et à «mettre un terme aux fréquentes coupures qui pénalisent les habitants de cette région». Ce plan d urgence, qui s inscrit dans le cadre de la préparation de la saison estivale, permettra à travers ces transformateurs, d améliorer le service en alimentation en énergie électrique et de mettre fin aux fréquentes coupures d électricité en période de canicule marquée par une utilisation de cette énergie. Le directeur régional de la SDO de Tissemsilt a abordé de nombreux et importants points, notamment ceux liés à de meilleures prestations en électricité et gaz, et présenté successivement des exposés relevant de la SDO de Tissemsilt, inhérents à l'exercice Le bilan des activités comprenant les principaux chapitres s'articule autour de volets techniquement commentés par ses responsables qui ont été relayés par l'explication pédagogique du directeur régional lequel dans un langage terre à terre, a tenté de faire passer le message aux abonnés en électricité et en gaz. Cette société est incontournable non pas parce qu'elle détient les ressources énergétiques mais pour les objectifs et les facilités qu'elle accorde pour mettre à la disposition de gros avantages pour la clientèle et futurs abonnés. Avant de répondre aux questions des journalistes, chiffres à l appui, le responsable de la Direction régionale «SDO» de Tissemsilt est revenu sur le parcours de l entreprise. Mais le point noir reste le problème des créances et des pertes d énergie, liées notamment à la fraude. «Les pertes de Sonelgaz se chiffrent à un taux de 22,46% en L incivisme menant à la fraude de la part de certains citoyens en est la principale cause. Les créances des clients de la Société de distribution de l électricité et du gaz (SDO) de la wilaya de Tissemsilt ont atteint en 2014 un montant de DA. La Direction de distribution de l'électricité et du gaz SDO de Tissemsilt, a entamé récemment une opération d envergure qui tend à remettre à niveau les réseaux électriques de moyenne et basse tension. «Il s agit d une opération préventive et d'entretien jamais réalisée auparavant». «Il est question de pallier en amont toutes les pannes sur les réseaux», selon la source de la SDO. Aussi, la SDO de Tissemsilt a l intention de renforcer ses capacités par la création de nouvelles structures, et la réhabilitation de celles existantes dans le but d assurer une meilleure couverture en énergie électrique à travers les 22 communes que compte la wilaya de Tissemsilt. La wilaya de Tissemsilt a bénéficié de (03) trois postes transformateurs de distribution d'énergie électrique haute tension selon la même source, pour éviter aux localités les coupures répétées des années passées. Le premier, un 220/60, a été installé au chef-lieu de la wilaya, près d Ouled Bessem. Le second, un 60/30KVA, à la daïra de Bordj Bounaâma, a été installé à Sidi Slimane pour alimenter également le barrage de Koudiet Rosfa. Quant au troisième, il a été installé à Theniet El- Had. Il y a lieu de noter, au demeurant, que les différentes opérations d extension des réseaux de distribution de l électricité et du gaz ont contribué pour une grande part à faire augmenter le chiffre d affaires de l entreprise. Dans ce sillage, et dans le but de satisfaire davantage l abonné, la SDO prévoit l installation imminente de bureaux dotés de technologie numérique de communication et de contrôle électronique spécialisés dans la détection avec grande précision des endroits de panne sur le réseau territorial de distribution de l énergie électrique. La direction de Tissemsilt compte actuellement plus de abonnés en électrification et environ pour le gaz naturel. Même le volet de sensibilisation contre les dangers du gaz naturel, afin d'éviter tout risque de danger, engendré par le gaz naturel, la direction distribution l'électricité et du gaz de Tissemsilt a lancé une vaste campagne de sensibilisation pour les élèves scolarisés durant l'année 2014, avec des séances contre les risques du gaz naturel, au niveau de la majorité des établissements scolaires. Cette campagne a touché les élèves scolarisés à travers les établissements scolaires (primaire, moyen et secondaire) à travers Tissemsilt, Khemisti, Laâyoune, Theniet El Had et Bordj Bounaâma animées par les cadres dirigeants de la direction de la distribution de l'électricité et du gaz de Tissemsilt. Ce programme aura donc pour but la préparation de l'enfant, et son implication, afin de parer à tout danger, car cette frange de la société est la meilleure étape pour l'enfance, afin que soient ancrées dans son esprit toutes les leçons apprises dans le domaine. Aussi, et outre les conseils et recommandations fournis aux élèves par des experts en la matière, ponctués par des entretiens avec les élèves, afin de savoir ce que leur ont apporté tous les détails décryptés par leurs formateurs. Aussi et grâce à cet immense dispositif, la direction de la SDO de Tissemsilt a joué son rôle à la perfection, ce qui réduira certainement de beaucoup ces terribles accidents dont les victimes sont justement en majorité des enfants. Abdenour Les travailleurs du tramway d'alger en grève, le service minimum assuré Les travailleurs de la Société d'exploitation de tramways (Setram) ont procédé samedi à Alger à un mouvement de grève alors qu'un service minimum était assuré sur la ligne du tramway reliant les Fusillés. (Photo > D. R.) 43 tonnes de denrées impropres à la consommation saisies dans l est du pays Les brigades de contrôle de la direction régionale du commerce de Batna ont saisi depuis le début du mois de Ramadhan 43,679 tonnes de produits alimentaires impropres à la consommation. (Photo > D. R. ) Bouira : un individu mortellement blessé suite à l'agression d'un policier Un individu a été mortellement blessé mercredi soir suite à l'agression avec usage de chiens féroces d'un policier à Aïn Bessam (ouest de Bouira), a-t-on appris jeudi de la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). (Photo > D. R. )

10 r e p o r t a g e La NR 5286 Lundi 6 juillet Biskra, la Reine des Zibans Une nature vierge avec des zones touristiques captivantes,la Reine des Zibans s orne de ses plus atours pour accueillir ses hôtes qui tombent sous son charme dès le premier contact. Tellement captivante, tolérante et ouverte qu elle fait craquer ses visiteurs. Elle n en finit pas de faire parler d elle, de ses Oasis et de sa position géographique, à cheval entre le Sahara et le nord du pays. Tous ces atouts ont fortement pesé sur le choix du Touring Club Algérie (TCA) pour célébrer le mois du patrimoine. Un choix judicieux, d une ville réputée pour son hospitalité et ses sites subjuguant. Des journalistes spécialisés dans le tourisme et des étudiants de l Ecole nationale du tourisme (ENST) ont été du voyage pour raconter leur rencontre avec la Reine des Zibans. Une vaste contrée jouxtant les Aurès, dont elle faisait partie durant la Révolution, et l immense sud algérien. Malgré la fatigue, due au long trajet, et les huit heures ininterrompues de route, le bus transportant la délégation s engagea alors dans une saisissante chaine montagneuse. El-Kantara, porte du désert, se dresse fièrement dans cet endroit paradisiaque. Grains de sable doré, vue féérique et des oasis envoûtantes dispersées ça et là, le long d une route tortueuse. El-Kantara est aussi une Oasis située dans le Sud-ouest des Aurès à 50 kilomètres au nord de Biskra. Elle fut autrefois nommée par Calceus Herculis à cause de la présence d'une déchirure étrange au milieu des gorges qui, d'après la légende romaine, serait l'œuvre d'un coup de talon (CALCEUS) d Hercule (HERCULIS). Elle offre au visiteur une gamme exceptionnelle d'attraits dans un magnifique cadre naturel. En s'y rendant, les touristes découvrent les imposantes montagnes qui dominent de très haut le paysage et avec ses éblouissantes gorges qui annoncent de loin la féerie de cette ville. En franchissant ces spectaculaires falaises, ils restent ébahis devant la vaste palmeraie qui constitue un magnifique tapis vert parant tout le panorama. Au milieu de cet admirable tableau naturel coule en silence et en toute douceur une rivière au bas des montagnes et à travers la palmeraie. Depuis toujours, cet éden a charmé les voyageurs, les écrivains et les peintres. L autre Oasis Khanguet Sidi Nadji ne manque pas non plus d attrait. Classée site naturel en 1923, située à l'extrême nord-est du chef-lieu de la wilaya, précisément à la sortie des gorges de Oued El Arab, au pied des derniers contreforts de l'atlas saharien, elle vaut le détour. Celle-ci nous donne l impression de voir la Mecque grâce à sa structure et son architecture. Vendredi matin la délégation avait rendez-vous avec le site de Sidi Okba Ibn Nafaâ, à 18 km du centre-ville. C est la deuxième oasis au niveau de la willaya, elle est très connue par sa mosquée «la mosquée Sidi Okba», ou se trouve la tombe de Okba Ibn Nafaâ El- Fehri. Il est mort lors de sons retour de l'ouest de l'algérie en 567 après J.C. à Tahouda à 5 km de cette oasis dans une embuscade montée par El-Kahina et son armée. Sidi Okba, au milieu d'une oasis de palmiers est un centre actif de habitants, d'un aspect curieux avec ses constructions en terre séchée. On visite aussi avec intérêt les palmeraies, crées au début du XVIIe siècle, qui sont tout à fait remarquables par les proportions et la beauté des arbres. L'oasis doit son nom au conquérant arabe Okba Ibn Nafaâ, qui périt aux environs (62 de l'hégire, après J.C.) et dont le corps repose dans la mosquée du village. Le tombeau de Sidi Okba attire d'assez nombreux pèlerins musulmans et l'oasis est un centre religieux pour toute la région (Les guides bleus, Algérie, Tunisie, Hachette, Paris, 1930). Une chakhchoukha typiquement biskria Une matinée sous le soleil de plomb vaut vraiment une pause gastronomique. Le temps de de découvrir avec curiosité la chakhchoukha dont se targuent les gens de la région. Une oasis, une chakhchouka biskria et un cadre des plus agréables ont agrémenté la Qaâda. La merveille de la nature : lesbalconsde Ghoufi La pausedéjeuner consommée, le cap est mis sur les balcons de Ghoufi. Une paroi rocheuse profonde entre deux montagnes, elle se situe à 90 kilomètres au sud de Batna sur la route de Biskra dans les Aurès ou se repose l'oued Labiod, haut lieu des grandes batailles durant la révolution. Un site touristique vieux de 4 siècles, inscrit dans le répertoire des sites naturels protégés par l'unesco. A la terrasse de Ghoufi règne un climat saharien mais la vie y est agréable. De nombreuses oasis, des vergers pleins de senteurs, des arbres fruitiers (figuiers, abricotiers, palmiers ) Un endroit magnifique et très impressionnant avec ses petites habitations creusées au sein des montagnes. Selon notre guide, Cherifi, les montagnes de Ghoufi étaient habitées par les amazighs, puis par les romains. «Plusieurs civilisations s y sont succédées telles les Vandales, les Byzantins et les Arabes», a-t-il expliqué. M chouneche, la perles des Aurès En fin de journée, M chouneche était le dernier site à visiter. C est le plus bel endroit qui peut être visité et qui laisse ses visiteurs bouche bée, avec son lac entouré de palmiers qui reflètent leur couleur verte sur tout l endroit. M'Chouneche ou Himsounine en tamazight est une ville touristique et en même temps une oasis. Elle compte habitants répartis entre deux villages, M'chouneche et Baniane. Elle à 30 km de Biskra et 120 km de Batna. «Il est vraiment magnifique cet endroit. Non seulement il est splendide mais aussi, il est calme et permet aux visiteurs non seulement de se détendre mais également de voyager dans le temps», s est exclamé l un des visiteurs. Durant notre court mais merveilleux séjour, nous nous sommes rendus au siège de l agence de Touring club Algérie à Biskra, où nous avons rencontré son directeur, Sofiane Alloui. Concernant le programme de la promotion du tourisme national, Sofiane Alloui nous a indiqué qu il n ya pas une politique claire pour attirer des touristes à la wilaya de Biskra car cette dernière souffre d un manque d hôtels et des structures d accueil. Pour étayer ses allégations, il indique que toute la wilaya de Biskra ne compte que 14 hôtels qui sont la plupart du temps pris d assaut. Faisant savoir, par ailleurs, que chaque année, environs quatre groupe d étrangers viennent visiter Biskra avec Touring Club Algérie. I love Biskra «I love Biskra» est une association culturelle jeune fondée en 2012, qui se base sur les réseaux sociaux (facebook, twitter ). Un membre de cette association, Kherachi Mohamed Karim «I love Biskra travaille sur la promotion de la ville, du secteur culturel et touristique et s'intéresse à tout ce qui concerne la wilaya». Selon lui, l association organise des formations pour développer les capacités de jeunes, ainsi qu elle fait les couvertures médiatiques de tous les évènements qui se déroulent dans la wilaya et tout ça avec le financement des sponsors et l aide des activités lucratives. «I love Biskra» compte une équipe de photographes, caméramen et journalistes qui publie tous les informations et les actualités de la wilaya sur son site internet Nawel Hami

11 culture La NR Lundi 6 juillet A B D E L K H A L E K L A H O U A R I, P D T D E L A C O O P É R AT I V E «A R O U S WA H R A N» : «LE FESTIVAL DES MARIONNETTES SUR LA BONNE VOIE» La NR : Comment trouvez-vous cette 9 e édition du Festival national des marionnettes organisé à Aïn Témouchent du 10 au 16 juin 2015? Abdelkhalek Lahouari : J ai constaté une amélioration en matière de gestion et d organisation. J ai senti que la nouvelle direction du commissariat a fait preuve d un zèle de bon aloi et d un esprit innovateur car ce festival a stagné pendant les précédentes éditions. Le plus important, les marionnettes se sont rapprochées des citoyens dans leurs communes et lieux publics. Malgré les insuffisances, cette 9ème édition est meilleure sur plusieurs plans. Elle a évité le recours à des marionnettistes étrangers ignorant notre culture pour former des artistes algériens. Revenant à la critique artistique de cette manifestation, quelle est votre appréciation? J ai vu deux catégories de troupes. Certaines, professionnelles, ont présenté des spectacles de très bon niveau et d autres sont encore au stade d amateur. L essentiel c est une bonne expérience pour ces dernières d élever leur niveau et de se former in live. J ai remarqué la faiblesse des textes dont certains ne traitent pas de notre culture ni identité, la plupart du temps de l animation est consommé par le manipulateur au lieu de la marionnette, des poupées cachetées et non fabriquées. Fort de vos 42 années d expérience et en tant que membre de l Union internationale de la marionnette, que pouvez-vous proposer au commissariat du festival? Premièrement, il faut que le commissariat soit assisté d artistes marionnettistes à longueur d année qui seront chargés de la sélection des meilleures troupes participantes à la compétition. En contrepartie, cette valeur financière des récompenses sera répartie à égalité entre les troupes, selon un cahier de charge pour représenter leurs spectacles dans certaines wilayas du pays. Deuxièmement, j exhorte les troupes d élaborer des textes puisés du patrimoine algérien et présenter un travail artistique qui reflète notre identité nationale. A cette finalité, elles doivent consulter des écrivains, psychologues, conteurs etc. pour faire intéresser notre progéniture et promouvoir notre culture. Un dernier mot... Le festival est maintenant sur la bonne voie pourvu que demeurent la rigueur et la discipline. Et qu il devienne un festival national des marionnettes. Entretien réalisé par S.Djelloul Fragments de la maison de Habiba Djahnine Ou la poésie au-delà du deuil kcherchant dans l amour la possibilité d une résilience, méditant sur les tragédies du passé qui fragilisent le vivreensemble aujourd hui, les poèmes du recueil «Fragments de la maison» de Habiba Djahnine interrogent avec force le travail de deuil et la reconstruction de soi. Plus connue en Algérie comme réalisatrice de films documentaires, Habiba Djahnine propose pour son second livre de poésie (60 p, éd. Bruno Doucey, France) vingt-neuf textes où la question de la survie après les drames personnels et la «guerre» constitue le thème principal. Dans ces écrits méditatifs, intimistes ou fulgurants, l auteure convoque une multitude de sentiments (amour, peur, colère, solitude...) et de concepts (mémoire, oubli, identité, langueà) pour développer un propos où la poésie devient le «seul langage possible» pour conjurer les traumatismes provoqués par l «indicible» violence terroriste des années 1990 en Algérie. Habiba Djahnine questionne également, dans ces textes, le rapport à l autre et à la communauté après ces années de sang, particulièrement dans les poèmes d amour qui inaugurent le recueil. Intitulés «Lointainàsi proche», «Les amants imaginaires» ou encore «Alphabet du corps», ces poèmes à la première ou la troisième personne chantent l union des amants lors de ktrois jeunes talents amateurs de la chanson chaabie ont été distingués vendredi soir dans le cadre de la clôture de la 2 e édition du Grand prix El-Hachemi Guerrouabi institué en hommage à l'artiste. Ayad Tariq de Béjaïa a remporté le premier prix tandis que le second est revenu à Talbi Hamza de Cherchell (Tipasa). Le troisième prix a été décroché par Zitouni Mohamed Mehdi d'alger. Composé de figures artistiques connues, le jury a remis le prix du jury à Medouar Hamza et Dalinda Oulmi. Les lauréats n'ont pas caché leur joie d'avoir décroché ces distinctions qui portent le nom d'el-hachemi Guerrouabi, un «exemple» voire un «idéal» pour eux ajoutant que cela les «encourage à travailler davantage et tenter de nouvelles expériences artistiques dans la chanson chaabie». Une pléiade d'artistes dont Mehdi Tamache, Hamidou, Nacer Mokdad qui ont «nuit(s) d amour qui chasse(ent) les démons» et où la «plaie oublie la douleur». Ils sont aussi l occasion pour la poétesse de s interroger avec lucidité sur la possibilité d aimer à nouveau après n avoir «appris qu à mourir», une inquiétude sur la capacité à vivre avec l Autre qui transparait aussi lorsqu elle évoque l avenir de la communauté. «Nous avons si bien appris le chemin des cimetières/ que plus rien ne semble interrompre la procession» écrit-elle, amère, dans «Le monde sous nos pieds», un des textes les plus poignants du recueil. Ce lien avec les disparus s avère pourtant essentiel pour Habiba Djahnine qui invoque à plusieurs reprises les «fantômes», sorte de «sentinelles invisibles» qui veillent sur les «mémoires» et les «amnésies» de ces années douloureuses. Il s illustre par ailleurs dans la dernière partie du livre, intitulée «Autres conversations avec les fantômes», comportant des poèmes au ton plus vif, écrits sous forme d interrogations sur l oubli, la peur ou encore la réconciliation. Construit comme une succession de moments de vie fugaces, saisis avec un style sans fioritures, fait de ressassements, de phrases simples mais profondes et rythmées, «Fragments de la maison» aborde une thématique rarement explorée dans le champ littéraire algérien, en roman comme en poésie. Il se veut aussi une occasion de découvrir une autre facette de Habiba Djahnine, plus sensible et intimiste que dans son Le Grand prix El-Hachemi Guerrouabi Trois amateurs du chaâbi se distinguent interprété des chansons du patrimoine chaâbi algérien ont subjugué le public algérois venu nombreux assister à la soirée organisée au Palais de la culture Mofdi Zakaria.Les trois lauréats ont repris des chansons du regretté El-Hachemi Guerrouabi comme «Ma li sadr hnine» et «El-Harraz». Pour sa part, la veuve du défunt et présidente de l'association, Chahira Guerrouabi a estimé, dans une déclaration à l'aps en marge de la soirée, que la «participation de jeunes amateurs de la chanson chaâbie traduit l'intérêt qu'ils portent à ce genre musical auquel le regretté a consacré sa vie». «Bien qu'il n'existe pas encore une école qui porte le nom du regretté Guerrouabi, la participation d'amateurs à ce concours se veut en elle même une école», a-t-elle poursuivi. Dans un message adressé à l'association culturelle «El-Hachemi Guerrouabi», le Premier ministre, Abdelmalek travail engagé et citoyen de documentariste et de formatrice. Né en 1968, Habiba Djahnine est l auteure depuis les années 2000 de films documentaires comme «Avant de franchir la ligne d horizon» (2011) consacré à l engagement politique depuis octobre 1988, ou encore «Lettre à ma soeur» (2006), réalisé en hommage à sa soeur, Nabila Djahnine, une militante féministe assassinée en février 1995 en pleine tourmente terroriste. Egalement fondatrice de l association «Cinéma et mémoire», Habiba Djahnine a dirigé l atelier «Béjaïa doc», qui a permis de former depuis 2007 plusieurs jeunes réalisateurs de films documentaires et d organiser des rencontres dans la ville de Béjaïa. Fodhil Belloul Sellal a salué le travail et les efforts de l'association qui oeuvre à découvrir les jeunes talents et à préserver le patrimoine culturel en Algérie. Un concours national a été organisé par l'association «El-Hachemi Guerrouabi» du 29 juin au 2 juillet dans le cadre de la deuxième édition du Grand prix El-Hachemi Guerrouabi. Institué en 2014, le Grand prix qui s'inscrit dans le cadre des démarches visant à préserver le patrimoine musical du chantre de la musique chaâbie et à encourager les jeunes talents est organisé par l'association créée en 2012 en collaboration avec le ministère de la Culture. Décédé en 2006, El-Hachemi Guerrouabi est l'un des doyens de la musique chaâbie. Il avait réussi, par sa belle voix et son talent, à enchanter plusieurs générations d'algériens. R.C.

12 s c i e n c e La NR 5286 Lundi 6 juillet Solar Impulse 2 Un vol historique de 120 heures sans escale,l'avion solaire Solar Impulse 2 s'est posé à Hawaï hier soir, après un vol de 5 jours et 5 nuits. André Borschberg, aux commandes, a battu le record du vol en solitaire le plus long. vers 18h00 (heure de France) que Solar Impulse 2 C est s est posé sur l île d Oahu à Hawaï. Parti du Japon depuis 118 heures, c est une traversée du Pacifique historique qu a effectué en solitaire le pilote André Borschberg. Solar Impulse 2 bat tous les records Solar Impulse 2 s est posé à Hawaï, plus exactement sur l aéroport Kalaeloa sur l île d Oahu, située 30 kilomètres à l ouest d Honolulu. Il était parti du Japon le dimanche 28 juin, il a donc parcouru kilomètres d une seule traite, avec pour seul carburant, l énergie solaire. Pendant 5 jours et 5 nuits, André Borschberg a dû rester aux commandes de l avion expérimental sans pouvoir bouger. Il a même dû prendre des médicaments pour éviter une thrombose et l apparition de crampe. «Je tire ma force mentale et ma résistance de la méditation et du yoga», a-t-il déclaré aux médias. Cette traversée du Pacifique est historique. Un vol de 117 heures en solitaire est un record. André Borschberg a largement battu celui de Steve Fossett qui avait volé pendant 76 heures et 45 minutes en L autre pilote de l avion solaire, le Suisse Bertrand Piccard, était très ému à l arrivée de son ami et collègue de voyage : «Cinq jours et cinq nuits dans les airs». «Il a volé aussi longtemps sans absolument aucun carburant. [ ] C est quelque chose d historique», s exprimait-il. Prochaine étape : l Arizona aux États-Unis Pour la prochaine étape du périple, c est Bertrand Piccard qui prendra les commandes de l avion solaire pour rejoindre le sud-ouest des États-Unis, l Etat de l Arizona. Toutefois, l appareil ne repartira pas tout de suite, il a besoin de quelques réparations. «Il faudra au moins une semaine pour avoir de nouveau un avion totalement fonctionnel», expliquait un membre de l équipe. Solar Impulse 2 est presque à mi-parcours de son tour du monde qui a commencé à Abou Dhabi le 9 mars. I N F O S E X P R E S S Pluton : la sonde New Horizons survolera la planète le 14 juillet La sonde New Horizons s'approche de plus en plus de son objectif et survolera la planète Pluton le 14 juillet. La Nasa a autorisé son survol et devrait nous envoyer de nouvelles images inédites de cette planète auréolée de mystères. La sonde New Horizons s approche de son objectif après un vol de plus de 9 ans et 4,8 milliards de kilomètres. Le 14 juillet, la sonde de la Nasa devrait atteindre comme prévu son but et survoler Pluton au plus près pour recueillir des données géologiques concernant la surface de la planète. La voie est libre pour New Horizons Les ingénieurs de la Nasa ont donné le feu vert à la sonde pour effectuer le 14 juillet un survol historique de la planète Pluton. Après avoir observé l espace depuis la mi-mai, les scientifiques ont conclu ce mercredi que le vaisseau pouvait rester sur sa trajectoire jugée optimum pour observer la planète. B O N À S A V O I R Sous l'effet de températures élevées, des lézards génétiquement mâles deviennent des femelle Nous parlions récemment des poissons à bouche hérissée, minuscules spécimens qui peuplent les fonds marins et sont considérés comme l'espèce de vertébré la plus abondante sur terre (des centaines de trillions...) Particularité notable, il leur arrive de changer de sexe au cours de leur vie, passant de mâle à femelle. Or deux chercheurs de l'université de Canberra, qui étudient de longue date les lézards dragons barbus (on trouve de tout sur le continent australien) ont démontré que certains d'entre eux devenaient des femelles lorsqu'ils étaient exposés à des températures extrêmes. Génétiquement, les lézards sont identifiés comme des mâles en raison de leurs chromosomes (les paires de chromosomes sont différentes chez les mâles et chez les femelles comme chez les humains). Mais contrairement à ce que laisse prévoir leur patrimoine génétique, ils deviennent des femelles après avoir été incubés sous des températures élevées. De précédentes études ont montré que le chromosome mâle était sensible à ces températures, qui l'empêchaient de se développer. Ces lézards qui ont changé de sexe en cours de développement sont capables de se reproduire avec des mâles qui n'ont pas subi cette transformation et ils font même plus d'œufs que les mères de naissance. Ce qui fait dire à la chercheuse qui a conduit l'étude, Clare Holleley, que «d'une certaine manière les lézards mâles font de meilleures mères». France Effondrement prévu d un pan de montagne dans le lac du Chambon,Les autorités de l'isère ont pris depuis quelques jours une série de mesures de sécurité face au «risque confirmé d un glissement de terrain de grande ampleur», à l origine déjà de la fermeture de la route Grenoble-Briançon depuis le 10 avril. Plusieurs centaines de m 3 de terrain devraient finir par s'effondrer dans le lac du Chambon, dimanche. Les navettes mises en place sur le lac pour acheminer les riverains isolés par la fermeture de la route ont également été suspendues, tandis que la pêche et les promenades sur les berges ont été interdites, car le glissement de terrain risque d engendrer une vague de plusieurs mètres. Selon des études d EDF validées par l Etat, «le scénario le plus défavorable d'un glissement d'ampleur n'aura pas d'impact sur la structure du barrage du Chambon», souligne le communiqué de la préfecture et du département de l'isère.

13 t e c h m e d i a La NR 5286 Lundi 6 juillet Page réalisée par Farid Farah Voilà comment Microsoft et Google veulent automatiser la traduction en ligne k L année dernière, Skype, le leader de la téléphonie IP dans le monde, a lancé la traduction automatique de la parole téléphonique, en temps réel, entre plusieurs locuteurs de différentes nationalités. En effet, des milliers d usagers ont découvert une nouvelle manière de discuter en ligne sans tenir compte de la nationalité de leurs interlocuteurs. Le nouveau service baptisé Skype Translator, traduit, en temps réel, les appels vocaux entre différentes langues, tournant, à la volée, l Anglais vers l Espagnol et vice versa. Le fleuron vocal de Microsoft prévoit l élargissement de l utilisation de ce service à plus de 40 langues et promet de lancer dans les années à venir le traducteur universel pour les ordinateurs de bureau et les devices mobiles. L arrivée au monde de ce service n a été possible que grâce à l acquisition, en 2011, de Skype par Microsoft. En effet, les équipes de la «Microsoft Research (MSR)», division recherche de Microsoft, ont résolu plusieurs problèmes relevés dans le projet de l interaction vocale entre l homme et la machine. Les obstacles de l application de la technologie des réseaux de neurones ont été ainsi levés. «Nous pensons qu avec Skype Translator, nous serons en mesure d éliminer la barrière linguistique entre humains et de combler alors une lacune qui a existé depuis le début de la communication humaine» a indiqué sur le blog de Microsoft, Gurdeep Pall, vice-président de Skype. Il est à rappeler que la relation institutionnelle entre la firme de Redmond et le domaine de la traduction automatique remonte à loin. Elle a coïncidé avec la création du MSR. Bill Gates en a fait de la linguistique des technologies vocales une priorité absolue en lui accordant des sources de financement considérables. De son côté, Google, le leader de la traduction en ligne qui offre aujourd hui le service de la traduction écrite pour 140 langues, va prochainement mettre à la disposition des internautes une plate forme de transcription automatique des langages populaires parlés en texte écrit. Mieux, la traduction automatique des pages Web a été intégrée dans les fonctions usuelles de chrome, le navigateur de Google. Ce dernier serait également sur le point d annoncer un service qui permet à un «Androinaute» d orienter son terminal vers une plaque d une rue étrangère pour recevoir immédiatement la traduction automatique sur l écran. Ces performances indiquent bien que la science du traitement automatique de la parole humaine à travers un réseau de télécommunications a intégré le groupe des industries des technologies et que la traduction en ligne est devenue aujourd hui un élément principal dans le processus de l apprentissage en ligne dans lequel s engagent quotidiennement des millions de personnes. «Nous disposons mensuellement de 500 millions d utilisateurs actifs du service de la traduction fourni par toutes nos plateformes dont 90% l utilisent à partir du Web fixe» a déclaré sur le blog de la compagnie, Hughes Macduff, le directeur de l'ingénierie de Google Translate. Le passage réussit du statut d appareil électronique vers celui du meuble a permis à l ordinateur du bureau de s installer dans la majorité des foyers. La démocratisation de la téléphonie mobile a augmenté le taux de la connectivité de la population mondiale. Ainsi, la quantité des données numériques vocales circulant dans les réseaux a augmenté dans le monde entier. Le besoin de la traduction automatique de la data multilingue s avère alors important et utile à l économie numérique. Mais, cette avancée technologique se heurte au problème au sens vocabulaire des mots traduits automatiquement. Par exemple, si l usager demande à son terminal de traduire à une autre langue «il veut manger du poisson», il saura ce B O N À S A V O I R Microsoft et Google veulent tuer l interprète humain Les dix dernières années témoignent des progrès énormes réalisés dans l amélioration de la fiabilité des systèmes de traduction automatique des langues. En donnant d importantes idées sur les propriétés et les caractéristiques de la traduction vocale, les modèles mathématiques de l analyse de la parole améliorent sa performance et mènent directement à une traduction audio en temps réel. En incluant les réseaux des télécommunications, l Internet, les technologies vocales et la VoIP dans ce processus de traduction en ligne, cette dernière est en voie d atteindre son objectif principal, celui de permettre à Régulation tous les êtres humains sur Terre de communiquer avec d autres de la même planète sans aucune contrainte linguistique. «Google Translate» et «Skype Translate» sont des applications de traduction en ligne en temps réel qui montrent le rôle primordial de la numérisation du traitement automatique du langage naturel le développement du dialogue Homme/Machine. Cependant, tous les efforts effectués pour atteindre l objectif principal de la traduction vocale en ligne, à savoir l émulation d un interprète humain, font face au moins à deux grands défis : trouver des règles qui permettent au processeur de l ordinateur ou du terminal mobile d analyser des groupes de mots isolés tirés d un flux de parole vocale afin d effectuer des traductions via des méthodes standards. Et apprendre à la machine les particularités de l accent des locuteurs et la cadence des articulations. En clair, cette machine demeurera sourde aux rythmes rapides de la conversation parlée ordinaire. En effet, à l image d un interprète humain qui a besoin de pauses pour bien maîtriser le flux de mots à traduire, la machine a également besoin de quelques moments d interruptions pour analyser, traduire et transmettre vers le device destinataire. C est un fonctionnement qui ressemble à celui des talkies-walkies. Ainsi, l avancée technologique de la traduction en ligne, ajoutée à la démocratisation de l utilisation des Smartphones et d autres terminaux intelligents font que les principes de la communication parlée seront métamorphosés. Par exemple, la sécurité biométrique à reconnaissance vocale sera mondialisée grâce à la traduction audio en ligne. L interprète humain sera remplacé par les logiciels traducteurs de Google ou de Skype. Les agences du renseignement sauront ce qu il se dit en temps réel dans les réseaux de télécommunications des pays étrangers. Pénurie d'adresse IPv4, l'anri instaure des listes d'attentes Le stock d'adresses IPv4 en Amérique du Nord a atteint son niveau le plus bas. Mercredi, pour la première fois, l'un des principaux organismes chargé de gérer les noms de domaine (American Registry for Internet Numbers ou ARIN) a prévenu que les demandeurs d'adresses IPv4 doivent maintenant attendre. Car l'arin n'a simplement plus de nombre suffisants de blocs d'adresses pour satisfaire la demande. Ce jour était redouté depuis un moment. Il s'agit d'un pas de plus vers un épuisement total des adresses IPv4, un type d'adressage que de nombreux terminaux connectés au web utilisent toujours. A lui seul, IPv4 compte 4,3 milliards d'adresses soit la quasi totalité du stock dont dispose l'arin. D'après ses calculs, il ne resterait plus que adresses en réserve. D'autres adresses peuvent toutefois être de nouveau disponibles, par exemple lorsqu'un détenteur stoppe son activité ou ne règle pas le coût lié à sa détention. Quelques autres distributions d'adresses en provenance d'un pool global détenu par l'arin devraient avoir lieu prochainement sans savoir exactement combien il y en aura. En attendant, les demandes pour obtenir des adresses IPv4 sont en progression selon l'arin. Afin d'éviter qu'un gros utilisateur ne prenne tout ce qui reste et revende des adresses au prix fort, l'organisation prévoit de ne fournir qu'un bloc de 512 adresses à la fois. Google lance un concurrent de Github Sans battage, Google a ouvert le mois dernier, sous le nom de Cloud Source Repositories, un service en mode bêta offrant aux utilisateurs de sa plateformes cloud jusqu à 500 Mo pour stocker le code source des projets qu ils développent sur ses clouds PaaS et IaaS, App Engine et Compute Engine. Les services de référentiels en ligne ne manquent pourtant pas, GitHub et BitBucket figurant parmi les plus connus et utilisés. Pour les développeurs travaillant sur la Google Platform, celui-ci aura l avantage de leur économiser quelques étapes tout au long de leurs procédures de chargement de fichiers, de debugging et d exploitation des applications sur les services cloud associés. que cette phrase signifie. Mais, s il lui demande de le faire pour «la goutte qui a fait déborder le vase», le terminal donnera une traduction dépourvue de tout sens. Dans le but de lever cet obstacle, les chercheurs du MSR comptent utiliser les probabilités et statistiques pour constituer, pour chaque langue, une base de données composée de phrases préalablement traduites d une façon manuelle. Ainsi, pour traduire en Arabe la phrase «la goutte qui a fait déborder le vase», le système expert ainsi constitué, sous la forme d un moteur de recherche, cherche la meilleure traduction manuelle réalisée par des linguistes et l affiche à l utilisateur. Une disette qui peut cependant s'avérer problématique pour les grands groupes pourvoyeurs d'adresses IP. Le système de liste d'attente des adresses IPv4 a été mis en place depuis plus de 4 ans, sachant que l'arin craignait depuis un moment la rupture de stock. Pour faire face à cette pénurie, la seule solution est IPv6 a insisté l'arin, un protocole qui autorise un nombre quasi infini d'adresses (2 puissance 128).

14 c o n t r i b u t i o n La NR 5286 Lundi 6 juillet Enigmatique éléphant Conte philosophique soufi et sa vision relookée aujourd hui,le conte philosophique qui suit expose la fabuleuse parabole soufie de l éléphant du vénérable mystique Djalal ud Din Rumi qui relate : «Des Indous avaient amené un éléphant; ils l exhibèrent dans une maison obscure. Plusieurs personnes entrèrent, une par une, dans le noir, afin de le voir. Ne pouvant le voir des yeux, ils le tâtèrent de la main. L un posa la main sur sa trombe, il dit: «Cette créature est telle un tuyau d eau.». L autre lui toucha l oreille: elle lui apparut semblable à un éventail. Lui ayant saisi la jambe, un autre déclara: «L éléphant a forme de pilier.». Après lui avoir posé la main sur le dos, un autre dit : «En vérité, cet éléphant est comme un trône.» De même, chaque fois que quelqu un entendait une description, il la comprenait d après la partie qu il avait touchée. Leurs affirmations variaient selon ce qu ils avaient perçu : l un l appelait dal, l autre alif. Si chacun d eux avait été muni d une chandelle, leurs paroles n auraient pas différé. L œil de la perception est aussi limité que la paume de la main qui ne pouvait cerner la totalité (de l éléphant) ( )»( Cf, extrait de «Anthologie du soufisme»,p. 23, Eva de Vitray Meyerovitch, Editions Sindbad, Paris 1978) En clair, est signifiée dans ce texte allégorique la symbolique de l Unicité de la réalité ultime dont il est dit qu elle échappe toujours à l esprit superficiel qui ne se fie qu aux apparences. Considérons à présent la version moderne de ce conte conçue par l auteur de ces lignes et que le lecteur voudrait bien excuser pour ses libertés prises en vue de le reformuler autrement, afin de tenter d en adapter la quintessence du contenu aux nouvelles réalités du troisième millénaire, ce sera au lectorat, bien sûr, de juger de la pertinence de cette «actualisation»! Version moderne de l ancien récit relooké : «Des animateurs d un cirque ont érigé sur une place publique leur chapiteau et exhibé en plein jour, devant tout le monde, les instruments suivants : un tuyau d eau, un éventail, un pilier et un trône, tous ces objets exposés correspondant, laisse-t-on entendre, aux parties constitutives d un énigmatique éléphant dont la totalité invisible n est accessible seulement qu aux êtres clairvoyants. Plusieurs personnes pénètrent dans le chapiteau avec l idée de percevoir le mystérieux éléphant. Mais ne pouvant le percevoir d emblée dans sa totalité, chacune d entre elles se met à tâter de la main les divers instruments exposés, soi-disant correspondant aux membres constitutifs de son ensemble inaccessible qu aux esprits perspicaces. L une de ces personnes posant la main sur le tuyau d eau, crie à qui veut l entendre : «ce tuyau d eau est une fausse apparence et je devine qu il voile la trombe de l éléphant». L autre touchant l éventail exposé, l objet lui apparut semblable à une oreille d éléphant. Ce qu il annonce sans hésitation : «L apparence de cet éventail est trompeuse, c est là en vérité l oreille de l éléphant.» Ayant saisi le pilier, une autre personne déclare tout de go: «ce pilier ce n en est pas un, que l on se détrompe : il voile la jambe de l éléphant.» La quatrième personne tâtant de la main le trône exhibé, dit après l avoir un moment caressé : «Ce trône là est pareil au dos d un éléphant, que dis-je? C est le dos de l éléphant même!». De même, chaque fois que quelqu un entend une description de l éléphant, il la comprend d après la partie d instrument exposé qu il a touchée. Leurs affirmations convergent toutes à la référence commune à l éléphant selon ce qu ils ont perçu au contact des instruments épars mais dont la particularité a été à chaque fois interprétée intérieurement, tout à fait autrement que ce qu elle donnait à voir clairement et au grand jour, par les quatre protagonistes. Cela suivant leur conviction commune ancrée qui leur faisait percevoir, de façon erronée des instruments banals, parfaitement disparates qu ils prenaient pour des membres épars constitutifs de l énigmatique éléphant. Si chacun d eux avait été muni de la chandelle de l esprit lucide, leurs paroles auraient différé : ils se seraient rendus compte de la réalité concrète du vécu quotidien qui les entoure et libérés de la mystification soporifique qui leur fait tout interpréter à travers la grille surannée de la scolastique repeinte au goût du jour! Alors que la réalité concrète et plurielle ( les instruments épars) est criarde devant eux, ils continuaient à croire à l autre réalité voilée de l éléphant : une réalité imperceptible aux communs des mortels, - selon ce que sous-entendait en principe l auteur original de la parabole - mais dont la signification originelle change à ce niveau autre de l allégorie modifiée de fond en comble, ayant été adaptée aux nouveaux temps. Les esprits lucides, non encombrés d idées préconçues, qui s en tiennent, naturellement, à l observation directe et visible des faits matériels ( première phase intervenant dans le processus d observation de la pensée scientifique et rationaliste des temps modernes, pour rappel), ne s embarrassent point, eux, des spéculations affabulatrices tenant de la fantasmagorie scolastique des anciens temps, jamais réformée : ils ont suivi, fort heureusement, la voie de l évolution et fait la part des choses en séparant le spirituel du matériel, le temporel de l intemporel, et en se considérant très humblement devant l infiniment grand, etc. Contrairement à ces illuminés, champions du rigorisme littéraliste, (interprétant selon la lettre et non selon l esprit, tels les adeptes de la secte extrémiste du Wahabisme ou de celle des Shi ites radicaux d Orient) ceux-là même qui se figurent toujours aussi puissants que par le passé évanoui des glorioles d antan, - certains d entre eux se muant en intégristes, promulgateurs de «fatwas» (non consensuelles de «l Idjma e» ni issues de «l Idjtihad» réformiste), - ne se rendant absolument pas compte de la fragilité de leurs conceptions philosophiques obsolètes. Mais perpétuées de façon anachronique dans une ère pourtant postmoderne des technologies spatiales et du génie génétique et où leur réveil ne pourrait qu être tragique. Le jour, où malheureusement à leurs dépens, ils ouvriront les yeux sur les fondements d un monde nouveau basé sur le principe de la logique rationnelle avant tout : condition sine qua non pour assurer la survie et l affirmation de sa communauté parmi celles du monde en mutation d aujourd hui qui progresse sans ceux qui persistent dans les mentalités passéistes, défiant chaque jour l inexorable avancée du temps par leurs chimères leurrantes et aliénantes qui gagneraient à entreprendre résolument la voie de l adaptation salutaire aux nouvelles exigences du XXIe siècle. Lorsque le type de pensée anachronique propre aux écoles mystiques persiste toujours jusque dans notre ère contemporaine, il ne peut s'agir là que d'une forme de culture subversive tendant à court-circuiter le mode de raisonnement rationaliste et réaliste pragmatique, en quelque sorte. Bien évidemment, ce ne sont pas toutes les confréries mystiques qui sont mises à l'index par ces propos critiques, mais les pratiques parallèles et marginales de certaines d'entre elles ne sont pas faites pour faire taire ces scrupules. Tout comme elles ont perduré dans les esprits d'ancêtres longtemps conditionnés par une vision abstraite du monde, en des époques qui ont pourtant été contemporaines des grands bouleversements scientifiques, culturels, techniques et industriels historiques de l Europe de la Renaissance : ceux-là même qui allaient bouleverser la face du monde médiéval et à venir tandis que persistait à se proliférer dans nos infortunées contrées fermées aux idées innovatrices et inventions audacieuses du progrès scientifique et culturel des siècles des Lumières, une certaine forme de subculture féodale, favorisant les ferments de la décadence civilisationnelle mais dont les adeptes du mysticisme de tous acabits, faisaient passer pour le sommet de la vertu : «pseudo-spiritualité» en somme que l éliminent et regretté Mostefa Lacheraf n hésita pas à en condamner la grande aliénation qui a fait maintenir maints esprits leurrés en marge de la réalité tangible et contradictions sociopolitico-économico-culturelles du milieu environnant. (Cf. Mostefa Lacheraf, Algérie, société et nation, SNED, Alger). Pour en revenir à cet exemple proposé de l exposé analytique de la célèbre parabole soufie de l éléphant du vénérable Jallad Ed -Din Roumi, votre serviteur ne prétend évidemment nullement titiller le remarquable esprit perspicace et vertueux de cet éminent soufi mais tend seulement à faire allusion aux esprits dogmatiques de ses affidés : principalement à ceux précisément qui reprennent indéfiniment, au cours des péripéties du temps, sa merveilleuse allégorie sans tenir compte de l'évolution du temps, des mœurs et cultures diverses des différentes époques, en demeurant constamment figés dans les interprétations classiques, léguées et sclérosées depuis. Trahissant ainsi, par là-même, l esprit vivace de leur auteur qui lui, à l opposé de la plupart de ses adeptes «dogmatiques», s en tenait à l instar des illustres Soufis éclairés, à l interprétation des textes «selon l esprit et non selon la lettre». Et il est bien connu que c est l interprétation littéraliste qui fait souvent le lit des esprits rigoristes donnant droit dans le panneau de l intégrisme : parce que ces derniers se fermant dans un carcan d idées hermétiques et sectaires, se refusant à toute réadaptation,-pourtant indispensable,- aux nouvelles conjonctures multidimensionnelles qu impose l évolution créatrice et novatrice, ne s en tenant strictement qu à leurs aphorismes et crédos datant depuis des lustres et ne correspondant plus aux données éthiques et matérielles (et spirituelles ijtihadistes) mutationnelles de l heure. Chaque étape historique donnée, en dépit de l entretien de certains rapports avec les périodes antécédentes, a bien entendu ses propres particularités et spécificités sans commune mesure avec celles entérinées des anciens paradigmes de l'histoire et leurs cultures attenantes. Ce risque de confusion avec les patterns n ayant plus court du passé, négligeant les données de la réalité présente des nouveaux faits environnants et qui représente un véritable leurre, est encouru, vraisemblablement, à chaque fois qu' on a tendance à se fier par trop aux enseignements d antan et de la tradition dont souvent on ne prend pas soin de vérifier si les éléments empruntés sont toujours en adéquation avec le savoir actualisé, ou s ils sont tout bonnement surannés! C est à dire dépassés par l'évolution du temps et dont la caducité constatée, requiert inévitablement, par conséquent, l'effort de rénovation et d'adaptation dynamique aux néo- paramètres relatifs aux données sociologiques et cognitives caractérisant les nouvelles conjonctures historiques, sociopoliticoéconomico- culturelles et spirituelles (Ijtihadistes) des nouveaux temps exigeant réformes et mutations consistantes La vox -populi des temps nouveaux de certains esprits avertis se comptant y compris parmi les humbles qui ne s encombrent pas trop de savantes exégèses et qui sont bien souvent au courant de pas mal de choses contemporaines - comparativement aux gens qui s'empêtrent, fréquemment à leur insu, de lourds axiomes et conceptions greffés dans leurs méninges tels des voiles obturateurs sans qu'ils s'en rendent compte, ( à l image des muphtis moyenâgeux), - cette vox-populi,donc, galvaude cette autre histoire fort instructive, à sa manière, et qu il sied d évoquer dans ce contexte : «A un cheikh qui lui reprochait sa bêtise de faire traverser la rivière à un mulet chargé d un sac de sel qui allait à coup sur se dissoudre au contact de l eau, un jeune paysan répondit promptement en ces termes tranchants : «Ne vous en faites pas, grand-père, on fait des sacs en toile synthétique de nos jours!». La modernité et progrès techniques n'étant naturellement pas étrangers à la chose! Ce qu il y a lieu de retenir, d une manière générale, c est que le fait de prêter le flanc aux interprétations dogmatiques et obscurantistes de tous acabits présente des risques assurés d égarement et d obscurcissement de la conscience : lorsqu on prétend se dispenser de l indispensable source positive et pragmatique du raisonnement logique déduit des sciences, cultures universelles authentiques et spiritualités véritables, en puisant parallèlement dans les divers savoirs et autres atouts spécifiques patrimoniaux du terroir : atouts nécessitant aussi bien leur promotion et valorisation que leur ouverture de plus en plus audacieuse sur le monde contemporain. Ce qui avait fait défaut par le passé, dans un contexte obscur, miné et conditionné depuis longue date, ne s oublie pas : le souvenir du périclitement civilisationnel et culturel est toujours présent dans la mémoire collective, résultante de causes historiques complexes qui ont leur source dans surtout le paradigme particulier de l'histoire du grand ratage du coche de la Révolution industrielle et de la révolution de l imprimerie durant la fatidique transition du moyenâge C est pourquoi s impose l impératif du formatage et de l adaptation indispensables des appareillages et instruments d aiguillonnages du vaisseau Algérie aux nouvelles nécessités technologiques et managériales de l heure. Afin qu on ne navigue plus à vue mais pleinement en harmonie avec la symphonie moderne de la trombe de l éléphant technologique des temps actuels. Mohamed Ghriss

15 a g r i c u l t u r e La NR Lundi 6 juillet L OCDE et la FAO anticipent une hausse de la production agricole et une baisse des prix dans les dix ans à venir,l augmentation des revenus dans le monde en développement stimule la demande de produits alimentaires et entraîne des modifications de l alimentation Etal de fruits et légumes sur un marché de Barcelone en Espagne 1 er juillet 2015, Paris Les prix réels des produits agricoles devraient diminuer graduellement au cours de la décennie qui vient, sous l'effet du rendement élevé des cultures, d'une augmentation de la productivité et d'un ralentissement de la hausse de la demande mondiale. Toutefois, ils resteront probablement au dessus des niveaux observés au début des années 2000, d'après la dernière édition en date des Perspectives agricoles établies par l'ocde et la FAO. En faisant baisser le coût de l'énergie et des engrais, et en limitant les incitations à la production de biocarburants de première génération, fabriqués avec des plantes alimentaires, le recul des prix du pétrole contribuera aussi à faire diminuer les prix alimentaires. Il ressort des Perspectives agricoles de l'ocde et de la FAO que les échanges agricoles croîtront moins vite qu'au cours de la décennie écoulée, et que leur part de la production et de la consommation mondiales sera stable. Les exportations de produits agricoles de base devraient être concentrées dans un groupe de pays de plus en plus restreint et les importations, au contraire, dispersées entre des pays de plus en plus nombreux. Il est donc crucial de veiller à ce que les marchés internationaux fonctionnent sans heurts. Le rôle croissant d'un groupe de pays relativement petit dans l'approvisionnement des marchés mondiaux en produits de base essentiels pourrait aggraver les risques de marché, y compris ceux qui sont associés aux catastrophes naturelles et aux mesures commerciales perturbatrices. La situation devrait beaucoup changer dans les pays en développement où, selon le rapport, la croissance démographique, la hausse des revenus par habitant et l'urbanisation vont faire augmenter la demande de produits alimentaires. L'élévation des revenus va amener les consommateurs à continuer à diversifier leur alimentation, notamment en accroissant leur consommation de protéines animales en proportion de leur consommation de féculents. En conséquence, les prix de la viande et des produits laitiers devraient être élevés par rapport à ceux des produits végétaux. Les prix des céréales secondaires et des graines oléagineuses utilisées dans l'alimentation des animaux devraient augmenter comparativement à ceux des produits de base destinés à l'alimentation humaine. Lors de la présentation du rapport à Paris, Angel Gurría, Secrétaire général de l'ocde, a déclaré: «Les perspectives de l'agriculture mondiale sont plus calmes que ces dernières années, mais il faut se garder de pavoiser. Le risque de nouvelles flambées des prix dans les années à venir n'est pas exclu.» «Les pouvoirs publics devraient profiter des conditions actuelles pour mettre l'accent sur les politiques de développement qui dopent la productivité, stimulent l'innovation, améliorent la gestion des risques et permettent aux consommateurs comme aux agriculteurs de bénéficier d'un système agricole solide», a ajouté M. Gurría. José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO, a souligné que les projections des Perspectives indiquant que les pays en développement sont susceptibles de continuer à augmenter leurs apports caloriques constituent une «bonne nouvelle». Il a également ajouté que les pays les moins avancés «restent loin derrière les économies avancées, ce qui est source de préoccupation car cela signifie que la faim pourrait persister dans ces pays». «Et la malnutrition est un problème: les pays en développement doivent maintenant faire face à des situations de surpoids, d'obésité et autres maladies liées à l'alimentation non transmissibles», a-t-il ajouté. L'essentiel par produit de base Conjuguée au faible niveau des prix du pétrole, l'accumulation de stocks importants de céréales ces deux dernières années devrait entraîner une nouvelle diminution des prix des céréales à court terme. La lente augmentation des coûts de production et une demande soutenue devraient les faire remonter à moyen terme. La forte demande de tourteaux protéiques entraînera une nouvelle augmentation de la production d'oléagineux, selon les Perspectives. La composante aliment du bétail contribuera donc beaucoup à la rentabilité globale des oléagineux et la hausse de la production de soja s'en trouvera de nouveau stimulée, en particulier au Brésil. L'augmentation de la demande de sucre dans les pays en développement devrait aider les prix à décoller et entraîner de nouveaux investissements dans le secteur. Le marché dépendra de la rentabilité du sucre par rapport à celle de l'éthanol au Brésil, premier producteur mondial, et il pourrait rester instable du fait du cycle de production du sucre dans certains grands pays producteurs d'asie. La production de viande devrait répondre à un accroissement des marges, la baisse des prix des céréales fourragères étant à même de rétablir la rentabilité dans ce secteur qui a dû composer avec des prix des aliments du bétail particulièrement élevés et volatils pendant la majeure partie de la décennie écoulée. D'après les projections, la production de produits halieutiques et aquacoles augmentera de près de 20 % d'ici On s'attend à ce que la production de l'aquaculture dépasse les captures totales de la pêche en Les exportations de produits laitiers devraient être de plus en plus concentrées dans les quatre premières zones d'origine, à savoir la Nouvelle Zélande, l'union européenne, les États Unis et l'australie, où les possibilités d'accroissement de la demande intérieure sont limitées. Les prix du coton devraient être contenus à court terme par la réduction des stocks massifs de la Chine, mais ils devraient se rétablir et demeurer relativement stables pendant le reste de la période de projection. D'ici 2024, aussi bien les prix réels que les prix nominaux devraient rester en dessous des niveaux atteints en La consommation d'éthanol et de biogazole devrait croître plus lentement pendant la décennie à venir. Selon les projections, le niveau de la production dépendra des politiques menées par les grands pays producteurs. Tant que les prix du pétrole resteront bas, les échanges de biocarburants devraient rester modestes en pourcentage de la production mondiale. Perspectives du Brésil L'édition des Perspectives de cette année contient un chapitre spécial sur le Brésil, qui est bien placé pour s'arroger la majeure partie de l'expansion des échanges devant résulter de la hausse de la demande d'importations, notamment en Asie. La croissance de l'agriculture brésilienne devrait découler de nouvelles améliorations de la productivité, moyennant une hausse des rendements des cultures, la conversion de certains pâturages en superficies cultivées et l'intensification de l'élevage. Des réformes structurelles et une réorientation du soutien au profit d'investissements favorisant la productivité, par exemple dans les infrastructures, pourraient encourager ce mouvement, tout comme des accords commerciaux à même d'améliorer l'accès à des marchés étrangers. Le Brésil a obtenu des résultats notables dans la lutte contre la faim et la réduction de la pauvreté. S'agissant de cette dernière, le développement agricole a de plus en plus de perspectives à offrir, dans le cas des producteurs de certaines plantes alimentaires comme dans celui des producteurs de produits qui ont une valeur élevée, comme le café, les produits horticoles et les fruits tropicaux. Les Perspectives suggèrent que la croissance de l'agriculture brésilienne peut être écologiquement durable. L'augmentation de la production va continuer de résulter davantage des gains de productivité que de l'accroissement des superficies et la pression exercée sur les ressources naturelles peut être atténuée par des initiatives de protection de l'environnement et de préservation des ressources, qui prendront par exemple la forme d'un soutien en faveur des pratiques culturales durables, de la conversion de superficies cultivées dégradées en pâturages et de l'intégration de systèmes de culture et d'élevage. Source FAO le cahier de la publicité République Algérienne Démocratique et Populaire Wilaya de Guelma Daïra de Hammam N bails Commune de Hammam N bails Avis d infructuosité Le président de l Assemblée populaire communale de Hammam N bails informe l ensemble des soumissionnaires candidats à l appel d offres restreint n 20/2015 publié dans la Nouvelle République du 9/6/2015 et Essaker du 10/6/2015, concernant l aménagement de la route reliant CW19 à Sekaka sur 1 km, que ce dernier est déclaré infructueux (aucun pli déposé lors de l ouverture des plis). Nlle République / 6/7/15 / ANEP 11868/23

16 s p o r t La NR Lundi 6 juillet Infrastructures sportives Le stade 5-Juillet de nouveau opérationnel,le stade 5-Juillet 1962 (Alger) est de nouveau prêt à accueillir des compétitions nationales et internationales, 15 mois après sa fermeture pour d'importants travaux de rénovation, ayant ciblé aussi bien les tribunes que la pelouse. Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal a, en effet, procédé samedi à la mise en service de cette infrastructure sportive, après sa rénovation, dans le cadre d'une visite de travail et d'inspection dans la wilaya d'alger. Les travaux au stade 5-Juillet, achevés le 25 avril dernier, ont été décidés par les pouvoirs publics après le décès de deux jeunes supporters dans l'effondrement partiel d'une tribune, en marge du derby USM Alger - MC Alger, le 21 septembre Un incident tragique ayant entraîné tout d'abord, la fermeture du stade pour enquête, puis le lancement des travaux de réhabilitation. Le projet a été confié au bureau d'étude «Egis France», représenté à Alger par Jean- Marie Charelet, ainsi qu'à la multinationale China state construction engineering corporation (CSCEC). Outre l'aspect attrayant et la conformité avec les normes en vigueur, les pouvoirs publics ont surtout insisté sur la sécurité, particulièrement au niveau des tribunes, pour éviter tout autre incident tragique. Pour s'assurer un bon avancement des travaux et le respect des «normes de sécurité irréprochables» exigées, l'ancien ministre des Sports, Mohamed Tahmi, et son homologue de l'habitat, de l'urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune, ont effectué plusieurs visites d'inspection sur le site. Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal lors la mise en service du stade 5-Juillet. (Photo > New Press) C'est ainsi que dallettes en béton ont été retirées des tribunes supérieures du stade 5-Juillet, pour être remplacées par de nouvelles plates-formes qui répondent mieux aux normes de sécurité. Progressivement, d'autres entreprises (locales et étrangères) ont intégré le projet, notamment, pour assurer les travaux d'étanchéité au niveau des gradins supérieurs, la pose de nouveaux sièges ainsi que l'installation d'écrans géants. Le terrain et la main courante ont également eu droit à un relooking complet, avec la pose d'une nouvelle pelouse, ultra-moderne et similaire à celles des stades qui abriteront les matchs de l'euro-2016 de football en France, tout comme la piste d'athlétisme, qui a bénéficié d'un lifting. De sources officielles, le coût de la 1 re étape des travaux qui s'est articulée autour de la pose de nouvelles dallettes en béton et la consolidation de certains piliers porteurs, s'est élevé à 1,5 milliard DA. La 2 e étape du projet a coûté, quant à elle, 6,678 milliards DA pour les travaux d'urgence de modernisation, consistant notamment en les travaux de drainage, la pose de la nouvelle pelouse, l'installation de nouveaux sièges et d'un système de vidéosurveillance, matériel et main d'œuvre compris. A son inauguration, le 17 juin 1972, le stade 5-Juillet pouvait accueillir personnes, mais cette capacité pourrait augmenter prochainement, avec la construction de deux nouvelles tribunes. Championnat d'afrique des U23 Les Olympiques algériens en stage à Sidi Moussa,La sélection algérienne olympique de football a entamé samedi un stage de préparation au Centre technique national de la FAF en prévision des éliminatoires du championnat d'afrique de la catégorie, qualificatif aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro Ce regroupement sera ponctué par deux matches amicaux face à son homologue sénégalaise, le 7 et le 11 juillet 2015 à 22h30 au stade Mustapha-Tchaker de Blida. L'équipe nationale dirigée par le Suisse André Pierre Shurmann, avait effectué la semaine dernière, un stage sans les joueurs de l'es Sétif et de l'usm Alger retenus pour le match entre les deux équipes, samedi passé à Sétif (1-2), pour le compte de la première journée de la phase de poules de la Ligue des champions d'afrique. Exemptée des deux premiers tours des éliminatoires du championnat d Afrique 2015 des U-23, l équipe nationale olympique affrontera la Sierra Leone au 3 e et dernier tour. Le match aller aura lieu le 19 juillet à 20h au stade Mustapha-Tchaker de Blida, tandis que la rencontre retour est prévue le 25 juillet 2015 à 20h, également au stade Tchaker de Blida en raison du virus Ebola qui frappe la Sierra Leone. La phase finale du championnat d Afrique des nations des U-23 se déroulera du 5 au 19 décembre prochain au Sénégal. Les trois premiers représenteront le continent aux Jeux olympiques (JO-2016) de Rio de Janeiro, alors que le quatrième jouera les barrages contre le représentant asiatique. T U R F Hippodrome de Zemmouri Prix : Kuala d Eleme - Trot Attelé - Dotation : DA m - 16h PROPRIETAIRE 1Valine de N ganda : C est une jument de qualité F Rebbah 2 Lucky des champs : Il ne court pas beaucoup A Bel hassen 3 Saphir du Ru : Il peut causer la surprise AB Aiyed 4 Squadrator : Course d entrée M Metidji 5 Tip Top Dupadoueng : Course d entrée A Bouguettaya 6 Asymetrique : Course d entrée A Fouzer 7 Vanda de n ganda : Méfiance, elle peut déjouer les pronostics A Gaouaoui 8 Star La noire : Elle est bien montée F Fehouli 9 Tummy dustud : C est un bel engagement S Meziani 10 Verdi de Senantes : C est une belle chance AT Mezioui 11 Quokind arline : Il peut causer la surprise M Medani 12 Quiros de l Eden : Attention, il a la qualité d un tel lot SL Fouzer 13 Thetis du relais : C est une belle chance K Razik CHEVAUX 1 Valine de N ganda 2 Lucky des champs 3 Saphir du Ru 4 Squadrator 5 Tip Top Dupadoueng 6 Asymetrique 7 Vanda de n ganda 8 Star La noire 9 Tummy dustud 10 Verdi de Senantes 11 Quokind arline 12 Quiros de l Eden 13 Thetis du relais Quinté-quadrio «A» Pronostic : JOCKEYS L Benmouhoub JJA Khelif` B Hamdi APM Boulesbaa Y Meziani A Chellal Boubakri S Fouzer S Tiar M Bendjekidel Rouane MT Aggad AP AB Boulesbaa PDS CDS ENTRAINEURS F Chabanee R Tiar Proprietaire F Gacemi Proprietaire Proprietaire R Tiar R Tiar R Tiar L Lazreg Proprietaire Proprietaire

17 s p o r t La NR 5286 Lundi 6 juillet Grand Prix mondial de volley-ball Défaite sur le fil de l Algérie face au Mexique,Les volleyeuses algériennes ont concédé samedi soir, une défaite sur le fil pour le compte de la deuxième journée de la 2 e étape du tour préliminaire du Grand Prix mondial de volley-ball dames 2015 (groupe 3, poule Q) qui se déroule du 3 au 5 juillet à la salle Chahid Tahar-Belakhdar de Chéraga (Alger), en s inclinant au bout du tiebreak face au Mexique (20-25, 25-22, 14-25, 25-21, 13-15). La sélection algérienne, vainqueur vendredi face à l Australie (3-2), a raté son entame de match face à l équipe du Mexique qui a su profiter des nombreuses erreurs commises par les Algériennes notamment au service et en défense. Les Mexicaines s adjugent le premier set (25-20). Dans le deuxième set, les Algériennes ont su se remotiver et revenir dans le match en développant un jeu plus fluide avec moins de fautes directes, elles arrachent cette manche sur le score de (25-22). Par la suite, la sélection algérienne est retombée dans ses travers notamment en défense donnant l occasion aux joueuses mexicaines de s illustrer, à l image d Andrea Rangel et Dulce Carranza qui ont permis à leur équipe de gagner le 3 e set avec onze points d écarts (25-14). Motivées par leur entraîneur et le public venu les soutenir, les Algériennes menées par une Safia Boukhima des grands jours, ont réussi à remporter le 4 e set (25-21), qui leur permet de jouer un set décisif (tie-break). Dans le tie-break, les Mexicaines ont été les premières à MCA Le Mexique a profité des nombreuses erreurs commises par les Algériennes. (Photo > La NR) prendre les devants en menant (8-5) avant le temps mort technique, avant de voir les Algériennes revenir au score et même passer devant (11-10). Mais c est finalement les Mexicaines qui s imposent au bout du suspense (15-13) et décrochent leur première victoire au tournoi d Alger. Au classement du groupe 3, l Algérie compte désormais 6 points et se voit chiper la cinquième place au profit du Kenya (8 pts), qui s est imposé lors de cette journée face son homologue australienne sur le score de trois sets à zéro (25-20, 25-16, 25-15). L entraîneur de la sélection algérienne, l Italien François Salvagny, s est montré fier de ses joueuses qui ont montré beaucoup de courage et de combativité pour revenir à chaque fois au score. «C était un match difficile face à une bonne équipe du Mexique, nous avons réussi à revenir au Seize joueurs présents lors de la reprise,le MC Alger (Ligue 1 algérienne de football) a entamé vendredi soir les entraînements en vue de la prochaine saison footballistique , en présence de 16 joueurs, sous la houlette de l entraîneur portugais Artur Jorge. Plusieurs éléments dont Karaoui et Hachoud ont été dispensés de cette première séance, qui s est déroulée au stade dit «Hadjout» sis au complexe olympique du 5-Juillet, sous le regard d une centaine de supporters. Les coéquipiers de Sid Ahmed Aouadj effectueront à partir d hier un stage préparatoire de dix jours à Tlemcen, avant un second et dernier stage prévu après le mois sacré de Ramadhan en Pologne. Côté recrutement, le Doyen qui a assuré jusque-là l engagement de quatre éléments (Marzougui, Mokdad, Bouhenna et Demmou), est loin de conclure son opération. En effet, le MCA est sur les traces de l attaquant international éthiopien d Al-Ahly du Caire, Salaheddine Said, attendu mardi à Alger pour finaliser son engagement avec le Doyen. Pour sa part, le gardien de but Jonathan Matijas, qui s est engagé pour deux saisons, doit ramener sa lettre de libération de l USM Bel-Abbès pour pouvoir jouer au MCA. En revanche, plusieurs joueurs ont quitté le club cet été à l image de Djalit, Yachir, Ouali et Aksas. Le MCA, qui a dû attendre la 29 e et avant dernière journée du championnat pour assurer son maintien parmi l élite, entamera la saison avec le derby algérois face au CR Belouizdad, lors du week-end du 14 et 15 août prochain. score durant le tie-break mais nous avons manqué de souffle sur le finish. Je suis extrêmement fier de mes joueuses, qui n ont pas cessé de se battre sur tous les points joués», a déclaré François Salvagny. De son côté, la capitaine de la sélection algérienne Fatma-Zohra Oukazi a estimé que la différence s est faite au niveau des fautes directes commises par son équipe, chose impardonnable à ce niveau de la compétition. L entraîneur de la sélection mexicaine, Jorge Miguel Azair a, quant à lui, estimé que cette rencontre été disputée de bout en bout avec plusieurs renversements au courant du match. «Jouer face à l équipe locale est Affaire FIFA toujours difficile, aujourd hui mon équipe était motivée pour remporter les points de la victoire après la défaite de vendredi face au Kenya. Nous avons su profiter des erreurs de l Algérie en concrétisant nos points gagnants», a déclaré le coach mexicain. Le Grand Prix féminin de volley-ball regroupe 28 sélections nationales scindées en trois groupes. Les Etats-Unis avaient remporté l édition 2014 devant le Brésil et le Japon. La sélection algérienne évolue dans le groupe 3, qui est composé de huit équipes à savoir le Mexique, le Kenya, l Australie, le Kazakhstan, Cuba, la Colombie et le Pérou. Agence Blatter implique Sarkozy,Dans une interview au journal allemand Welt, Sepp Blatter explique que les présidents français et allemand, Nicolas Sarkozy et Christian Wulff, ont tenté d influencer le vote d attribution des Coupes du monde 2018 et Sepp Blatter ne veut pas tomber tout seul. Empêtré dans un scandale de corruption gigantesque à la FIFA depuis plusieurs semaines, le président de l instance mondiale du football, qui a annoncé qu il démissionnerait de ses fonctions en fin d année, ne se retient plus pour lâcher des informations à droite et à gauche. Hier, c est Nicolas Sarkozy et le président allemand, Christian Wulff, qui en prennent pour leur grade. Dans les colonnes du journal dominical allemand Welt, Blatter révèle que les chefs d Etat français et allemand auraient tenté d influencer le vote d attribution des Coupes du monde 2018 et 2022, respectivement remportées par la Russie et le Qatar. «Messieurs Wulff et Sarkozy ont tenté d influencer leurs représentants qui ont le droit de vote, dénonce le président de la FIFA. Voilà pourquoi nous avons maintenant une Coupe du monde au Qatar. Ceux qui ont contribué à cela doivent en prendre la responsabilité. «Sepp Blatter va plus loin et soupçonne le président de la Fédération allemande de football (DFB) d avoir reçu une recommandation de Christian Wulff, l incitant à voter en faveur du Qatarpour des intérêts économiques». L ancien président de la République française n a jamais caché ses liens avec le Qatar. Très proche de la nouvelle direction du PSG, Nicolas Sarkozy entretient des contacts de longue date avec le petit émirat. En janvier 2013, France Football avait enquêté sur l attribution de la Coupe du monde 2022 et avait dénoncé un «Qatargate» dans lequel Michel Platini et Nicolas Sarkozy seraient impliqués. A l époque, l hebdomadaire français parlait d un «fort lobbying» du chef de l Etat en faveur de la candidature qatarie. R. S. E N D E U X M O T S Athlétisme Aït Salem qualifiée sur m aux Jeux africains 2015 L Algérienne Souad Aït Salem a réussi les minima du m pour les Jeux africains 2015, du 4 au 23 septembre au Congo Brazzaville, grâce au bon chrono (15 mn 38 s) qu elle a réussi vendredi soir à Alger. Aït Salem (36 ans) a réussi cette performance lors du championnat régional «seniors», disputé au complexe olympique Mohamed-Boudiaf. Une compétition jumelée avec la 2 e journée ramadhanesque, organisée par la Fédération algérienne d athlétisme (FAA) pendant le mois sacrée, notamment, pour aider les athlètes de l élite à réussir leur minima pour les importantes échéances à venir, dont les Jeux africains du mois de septembre prochain. Malgré un taux de participation appréciable, selon les organisateurs, la première journée ramadhanesque, disputée le 26 juin dernier, n a vu aucun athlète réussir ses minima. Il a fallu attendre la 2 e journée et ce bon chrono d Aït Salem sur m pour voir la donne changer. Les autres athlètes pourront néanmoins se rattraper pendant les deux prochaines journées ramadhanesques, prévues les 9 et 13 juillet courant, car la FAA en a programmé 4 au total. Quotidien national d information. Edité par la Sarl SEDICOM au capital social de DA. Rédaction - Direction - Administration : Maison de la Presse. 1, rue Bachir Attar, Place du 1 er -Mai - Alger. Tél. : / Fax : Compte bancaire : CPA , rue Hassiba-Ben Bouali, agence Les Halles. Membres fondateurs : Gérant, directeur de la publication: Abdelwahab Djakoune. Directeur de coordination : Samir Sabek Directeur commercial : Ouahid Kouba. Composition PAO La Nouvelle République Impression Alger : SIMPRAL. Oran : SIO. Constantine : SIE. Diffusion centre : SEDICOM. Ouest : SPDO. Est : El Khabar. Sud : Trag diffusion Publicité : La Nouvelle République, Maison de la Presse. Tél. : Fax : pub : - ANEP Spa : 1, avenue Pasteur, Alger. Tél. : Fax : Conception : Studio Baylaucq, Paris, France. Tél. : Les manuscrits, photographies ou tout autre document adressés à la rédaction ne peuvent faire l objet d une quelconque réclamation.

18 NR LA LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE s p o r t La NR 5286 lundi 6 juillet 2015 en direct Affaire FIFA Blatter implique Sarkozy le match à suivre Grand Prix de volley-ball Défaite sur le fil de l Algérie face au Mexique football MCA Seize joueurs présents lors de la reprise Copa América La malédiction des finales de Messi l'argentin,battue en finale par le Chili (0-0 ap, 4-1 tab), l'argentine attend toujours son premier titre international depuis Son capitaine Lionel Messi, lui, comptabilise trois défaites en autant de finales avec l'albiceleste. Une véritable malédiction. Tout avait pourtant si bien commencé. Lorsqu'en 2005, Lionel Messi, à peine 18 ans, remporte le Mondial des U20 sous le maillot argentin (face au Nigeria en finale), raflant aussi les titres honorifiques de meilleur buteur et meilleur joueur, on se dit que ce petit gaucher génial a tout pour emmener l'argentine, la grande, tout en haut du football mondial. La première désillusion, pourtant, ne se fait pas attendre. Deux ans plus tard, le joueur du Barça se rend au Venezuela afin d'y disputer sa première Copa America. Au sein d'un effectif cinq étoiles (Crespo, Riquelme, Zanetti ), Messi est titulaire et se montre souvent décisif tout au long de la compétition. La raclée subie en finale face à l'ennemi intime, le Brésil (0-3), fait d'autant plus mal que l'albiceleste s'y présentait en favorite. L'été suivant, le lutin argentin est autorisé par le staff du FC Barcelone à disputer les Jeux olympiques de Pékin. L'Albiceleste, tenante du titre, conserve son bien, au terme d'une finale contre le Nigeria. Messi, meilleur joueur de la compétition, valide donc son deuxième trophée sous le maillot ciel et blanc. Le maillot ciel et blanc argentin, certes. Mais pas celui des «A» Le seul qui compte vraiment pour un joueur de son niveau, que l'on aime depuis près de dix ans à comparer à Diego Maradona. Dernière chance en 2018? L'an dernier, quand le quadruple ballon d'or du Barça s'est présenté en finale de la Les finales ne réussissent pas à Messi. ( Photo «D. R.) Coupe du monde au Brésil face à l'allemagne, on s'est dit que ce serait une belle occasion d'effacer El Diez des tablettes. La Nationalmannschaft et Götze en ont décidé autrement. Quand Messi est allé chercher son trophée, controversé, de meilleur joueur FIFA de la compétition dans les tribunes du Maracana après la rencontre, il semblait porter tout le poids de l'échec argentin sur ses seules épaules. Samedi soir contre le Chili, on pouvait légitimement penser que cette troisième finale avec la grande Albiceleste, la seule qui compte vraiment dans le cœur des Argentins, serait la bonne pour Messi. A l'estadio Nacional de Santiago, face à des Chiliens survoltés qui le prenaient systématiquement à trois sur chaque touche de balle, il n'en fut rien. S'il a tenté d'exister par quelques fulgurances, comme lorsqu'il a parfaitement déposé un coup franc sur la tête d'agüero, seul à trois mètres du but (20 e ), Messi a, une nouvelle fois, échoué à faire triompher l'argentine dans une finale. Deux Copa America et une Coupe du monde perdues lors de l'ultime manche, cela commence à chiffrer : lorsqu'il s'est retrouvé en finale avec sa sélection, Messi a systématique perdu. Son statut de meilleur joueur du monde, indiscutable, n'est ici pas remis en cause. Au Chili, Lionel Messi aura été, d'assez loin, le joueur le plus influent et le plus décisif de l'albiceleste, en se retrouvant impliqué sur la grande majorité des buts marqués par son équipe durant la Copa America. Mais cette troisième finale perdue en autant de tentatives fait tâche sur le CV d'un joueur qui a plutôt l'habitude de les remporter en club. La prochaine échéance internationale, pour Messi, est prévue en 2018 pour le Mondial en Russie. Le capitaine de l'albiceleste aura alors 31 ans et pourrait bien se voir offrir son ultime chance d'enrichir enfin son immense palmarès d'un titre avec sa sélection nationale L'inverse serait un immense gâchis. R. S. A voir BeIN 2HD : Tennis, Wimbledon à 14h BeIN 3HD : Rugby à 11h Handisport Les athlètes médaillés des derniers Jeux mondiaux et championnat arabe honorés Les médaillés algériens (athlétisme et judo) des derniers Jeux mondiaux pour visuels, tenus à Séoul en Corée du Sud, ainsi que les joueurs de la sélection masculine de goal-ball, champions arabes, ont été honorés dans la nuit de vendredi à samedi à l'hôtel Hilton (Alger). Lors d'une soirée animée par le groupe musical de l association «Cham s» pour les arts thérapeutiques et organisée par la Fédération algérienne handisport (FAH), sous l'égide de la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Mounia Meslem Si Amer, les athlètes se sont vu remettre des chèques de différents montants (selon le barème arrêté par l'etat) et de précieux cadeaux. Outre les athlètes et des membres de la FAH, la cérémonie a été rehaussée par la présence du président du Comité olympique et sportif algérien (COA, Mustapha Berraf, des représentants des ministères de la Jeunesse et des Sports (MJS), de la Solidarité nationale, des Affaires étrangères et de la Culture, des ambassades de la Corée du Sud et de la Jordanie (hôtes des deux compétitions) en Algérie, et plusieurs autres personnalités. Les Jeux mondiaux de Corée du Sud ont permis à l'algérie de remporter 4 médailles d'or, une argent et deux bronze, terminant à la très honorable 11 e position sur 43 nations classées et 58 participantes. Les consécrations en vermeil ont été l'œuvre du sprinteur Abdelatif Baka (1 500 m et 800 m T13), Lynda Hamri (Longueur/T12) et le judoka Mouloud Noura (-60 kg). L'unique médaille d'argent a été remportée par Bentria Firass au triple saut (T11), en plus d'une médaille de bronze en Longueur. La dernière médaille de bronze est revenue au judoka Mehdi Meskine (-73 kg). L'Algérie avait pris part à ces jeux dans trois disciplines (athlétisme, judo et goal-ball filles). De son côté, l'équipe nationale garçons de goal-ball, concernée par la cérémonie, a remporté le titre arabe lors de la compétition disputée en Jordanie.

Ramadhan: des marchés de proximité pour les produits nationaux

Ramadhan: des marchés de proximité pour les produits nationaux A l occasion du mois de Ramadhan 2015, le Ministère du Commerce et l Union Général des travailleurs Algériens ont organisé une cérémonie pour le lancement d une opération visant l organisation de marchés

Plus en détail

Allocution introductive de M. El-Haoués RIACHE, Ambassadeur d'algérie en Suisse CEREMONIE DE CELEBRATION DE LA JOURNEE NATIONALE DE L ETUDIANT

Allocution introductive de M. El-Haoués RIACHE, Ambassadeur d'algérie en Suisse CEREMONIE DE CELEBRATION DE LA JOURNEE NATIONALE DE L ETUDIANT Allocution introductive de M. El-Haoués RIACHE, Ambassadeur d'algérie en Suisse CEREMONIE DE CELEBRATION DE LA JOURNEE NATIONALE DE L ETUDIANT Consulat Général d Algérie a Genève Genève, samedi 21 mai

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

SOIXANTE DIXIEME SESSION ORDINAIRE DE L ASSEMBLEE GENERALE DES NATIONS UNIES ****

SOIXANTE DIXIEME SESSION ORDINAIRE DE L ASSEMBLEE GENERALE DES NATIONS UNIES **** République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une Foi SOIXANTE DIXIEME SESSION ORDINAIRE DE L ASSEMBLEE GENERALE DES NATIONS UNIES **** DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR MACKY SALL, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

Plus en détail

Impact de la crise financière et économique mondiale sur l Algérie

Impact de la crise financière et économique mondiale sur l Algérie Impact de la crise financière et économique mondiale sur l Algérie Aux Etats-Unis, la crise des Subprime engendrée par la mévente ou, au mieux, par la cession, à de faibles prix, de millions d habitations

Plus en détail

22eme Conférence Régionale Afrique

22eme Conférence Régionale Afrique Discours d ouverture Par Mme. Mireille BALLESTRAZZI Présidente d INTERPOL 22eme Conférence Régionale Afrique 10 septembre 2013 Oran, Algerie Monsieur le Général-Major, Directeur général de la Sureté Nationale

Plus en détail

de la Banque Centrale de Tunisie Présentée à Monsieur le Président de la République

de la Banque Centrale de Tunisie Présentée à Monsieur le Président de la République Lettre introductive au 53 ème Rapport annuel de la Banque Centrale de Tunisie Présentée à Monsieur le Président de la République au nom du Conseil d Administration de la Banque Centrale de Tunisie Par

Plus en détail

HOTEL KING FAHD PALACE - DAKAR, LE 2-4 JUIN 2015

HOTEL KING FAHD PALACE - DAKAR, LE 2-4 JUIN 2015 REPUBLIC OF SENEGAL HOTEL KING FAHD PALACE - DAKAR, LE 2-4 JUIN 2015 ALLOCUTION DE M ABDOULAYE MAR DIEYE, ADMINISTRATEUR ASSISTANT & DIRECTEUR BUREAU REGIONAL PNUD POUR L AFRIQUE Excellence, Monsieur le

Plus en détail

MESSAGE DE VŒUX DE S.E.M. L AMBASSADEUR ILEKA AU PERSONNEL DE L AMBASSADE

MESSAGE DE VŒUX DE S.E.M. L AMBASSADEUR ILEKA AU PERSONNEL DE L AMBASSADE MESSAGE DE VŒUX DE S.E.M. L AMBASSADEUR ILEKA AU PERSONNEL DE L AMBASSADE Bonsoir, Il est de coutume, que chaque année, nous nous réunissons pour la traditionnelle cérémonie des vœux, et, je suis heureux

Plus en détail

Discours de Madame Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée chargée des Français de l étranger, devant la communauté française de Tunisie

Discours de Madame Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée chargée des Français de l étranger, devant la communauté française de Tunisie Discours de Madame Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée chargée des Français de l étranger, devant la communauté française de Tunisie Monsieur l Ambassadeur, Mesdames les élues, Chers compatriotes,

Plus en détail

Assemblées Annuelles de la BAD: mot introductif de la ministre Kaba Nialé lors de la journée promotionnelle dédiée à la Côte d Ivoire

Assemblées Annuelles de la BAD: mot introductif de la ministre Kaba Nialé lors de la journée promotionnelle dédiée à la Côte d Ivoire Assemblées Annuelles de la BAD: mot introductif de la ministre Kaba Nialé lors de la journée promotionnelle dédiée à la Côte d Ivoire (source abidjan.net) La Ministre auprès du Premier Ministre chargée

Plus en détail

La Constitution européenne

La Constitution européenne La Constitution européenne "Le Parlement européen approuve la Constitution et appuie sans réserve sa ratification"(*): elle éclaire la nature et les objectifs de l'union, renforce son efficacité et son

Plus en détail

AMBASSADE DE LA REPUBLIQUE DU RWANDA EN FRANCE

AMBASSADE DE LA REPUBLIQUE DU RWANDA EN FRANCE 1 AMBASSADE DE LA REPUBLIQUE DU RWANDA EN FRANCE Allocution prononcée par S.E.M. Jacques KABALE, Ambassadeur de la République du Rwanda en France à l occasion de la 21 ème Célébration de la Journée de

Plus en détail

Votre Revue de Presse Du 22 / 12 /2014 N 301. www.conect.org.tn

Votre Revue de Presse Du 22 / 12 /2014 N 301. www.conect.org.tn conect Votre Revue de Presse Du 22 / 12 / By N 301 Suivez nos actualités www.conect.org.tn technique.conect@hexabyte.tn // technique@conect.org.tn tel : +216 71231 402 // Fax : +216 71231059 Marché financier

Plus en détail

LA POLITIQUE NUMERIQUE

LA POLITIQUE NUMERIQUE N 14 Infos Thématiques LA POLITIQUE NUMERIQUE Face à la révolution numérique, qui bouleverse l économie mais aussi la société et le quotidien des Français, le gouvernement a engagé depuis 18 mois une action

Plus en détail

Conseil de sécurité. Nations Unies S/RES/1706 (2006) Résolution 1706 (2006) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 5519 e séance, le 31 août 2006

Conseil de sécurité. Nations Unies S/RES/1706 (2006) Résolution 1706 (2006) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 5519 e séance, le 31 août 2006 Nations Unies S/RES/1706 (2006) Conseil de sécurité Distr. générale 31 août 2006 Résolution 1706 (2006) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 5519 e séance, le 31 août 2006 Le Conseil de sécurité, Rappelant

Plus en détail

Note de synthèse du Projet du Budget Citoyen de l année 2016

Note de synthèse du Projet du Budget Citoyen de l année 2016 Note de synthèse du Projet du Budget Citoyen de l année 2016 L élaboration du Projet de Budget Citoyen au titre de l année 2016 s inscrit dans le cadre de la consécration des droits garantis par la Constitution

Plus en détail

Un nouveau départ pour servir l économie nationale

Un nouveau départ pour servir l économie nationale LA PROFESSION COMPTABLE ALGERIENNE : LA LOI 10/01 DU 29 JUIN 2010 Un nouveau départ pour servir l économie nationale Ali MAZOUZ, Expert Comptable et Commissaire aux Comptes. La loi sur la profession comptable

Plus en détail

Dossier presse. Plusieurs mesures pour promouvoir les exportations hors hydrocarbures depuis le passage de l Algérie à l économie de marché

Dossier presse. Plusieurs mesures pour promouvoir les exportations hors hydrocarbures depuis le passage de l Algérie à l économie de marché 1 Dossier presse Intervention de Monsieur au niveau du conseil de la nation autours des mesures prises pour la promotion des exportations hors hydrocarbures SOURCE APS 23 DECEMBRE 2013 Plusieurs mesures

Plus en détail

Statuts de la. Communauté d universités et établissements. Université Sorbonne Paris Cité

Statuts de la. Communauté d universités et établissements. Université Sorbonne Paris Cité Document n 4 Statuts de la Communauté d universités et établissements Université Sorbonne Paris Cité Version 1-4 de travail du 10/03/2014 Post-CCOU du 06/03/2014 1 L Université Sorbonne Paris Cité regroupe

Plus en détail

Discours. Discours de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, prononcé lors des 20 ans de la BnF, lundi 30 mars 2015 à Paris

Discours. Discours de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, prononcé lors des 20 ans de la BnF, lundi 30 mars 2015 à Paris Discours Discours de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, prononcé lors des 20 ans de la BnF, lundi 30 mars 2015 à Paris Monsieur le Président, Cher Bruno Racine, Mesdames, Messieurs,

Plus en détail

DU CONSEIL DE MEDIATION ET DE SECURITE DE LA CEDEAO

DU CONSEIL DE MEDIATION ET DE SECURITE DE LA CEDEAO COMMUNIQUE DE PRESSE PRESS RELEASE "Ebola constitue une menace pour toutes les entreprises: il nous faut donc soutenir la lutte contre le virus Ebola" N 241/2014 Abuja, le 12 Decembre 2014 OUVERTURE A

Plus en détail

REUNION DU COMITE DE PILOTAGE DE L INITIATIVE OCDE - MENA POUR LA GOUVERNANCE ET L INVESTISSEMENT A L APPUI DU DEVELOPPEMENT

REUNION DU COMITE DE PILOTAGE DE L INITIATIVE OCDE - MENA POUR LA GOUVERNANCE ET L INVESTISSEMENT A L APPUI DU DEVELOPPEMENT ROYAUME DU MAROC REUNION DU COMITE DE PILOTAGE DE L INITIATIVE OCDE - MENA POUR LA GOUVERNANCE ET L INVESTISSEMENT A L APPUI DU DEVELOPPEMENT DISCOURS D OUVERTURE M. Driss EL AZAMI EL IDRISSI Ministre

Plus en détail

Benbada affirme la priorité du produit national et la poursuite des efforts d ouverture sur le commerce mondial

Benbada affirme la priorité du produit national et la poursuite des efforts d ouverture sur le commerce mondial Entretien accordé par Monsieur Le Ministre du Commerce à l APS ( 31/01/2014) Points abordés : Protection du produit national, Crédit à la consommation, L accord commercial préférentiel "Algérie-Tunisie,

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI TEXTE ADOPTÉ n 749 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012 17 octobre 2011 PROJET DE LOI de finances rectificative pour 2011,

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE N 10 54ème ANNEE Dimanche 3 Joumada El Oula 1436 Correspondant au JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE CONVENTIONS ET ACCORDS INTERNATIONAUX - LOIS ET DECRETS ARRETES,

Plus en détail

L EXPÉRIENCE DE L INSTANCE ÉQUITÉ ET RÉCONCILIATION AU MAROC

L EXPÉRIENCE DE L INSTANCE ÉQUITÉ ET RÉCONCILIATION AU MAROC L EXPÉRIENCE DE L INSTANCE ÉQUITÉ ET RÉCONCILIATION AU MAROC ENTRETIEN AVEC NAIMA BENWAKRIM * Les Marocains sont en train de vivre une période charnière de leur histoire. En effet, le travail mené dans

Plus en détail

30 ème SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL DES MINISTRES DE L APPA

30 ème SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL DES MINISTRES DE L APPA ASSOCIATION DES PRODUCTEURS DE PETROLE AFRICAINS (APPA) 30 ème SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL DES MINISTRES DE L APPA CEREMONIE D OUVERTURE SOLENNELLE DES TRAVAUX Discours de Son excellence ETIENNE DIEUDONNE

Plus en détail

Le travailleur étranger

Le travailleur étranger Le travailleur étranger Par Mongi TARCHOUNA, Professeur et Doyen de la Faculté de droit et des sciences économiques de Sousse. Liberté et égalité, telles sont les valeurs universelles à la réalisation

Plus en détail

Le Président Bouteflika a inauguré hier la 45e édition de la FIA : Opportunités de partenariat

Le Président Bouteflika a inauguré hier la 45e édition de la FIA : Opportunités de partenariat Source El Moudjahid 31-05-2012 Le Président Bouteflika a inauguré hier la 45e édition de la FIA : Opportunités de partenariat 1 Le Chef de l état souligne l importance du rapprochement et du partenariat

Plus en détail

DISCOURS. Ambassadeur du Gabon près la République Fédérale d Allemagne. A l occasion de la célébration du Cinquantenaire de l Indépendance de Gabon

DISCOURS. Ambassadeur du Gabon près la République Fédérale d Allemagne. A l occasion de la célébration du Cinquantenaire de l Indépendance de Gabon DISCOURS Prononcé par son Excellence Monsieur Jean Claude BOUYOBART Ambassadeur du Gabon près la République Fédérale d Allemagne A l occasion de la célébration du Cinquantenaire de l Indépendance de Gabon

Plus en détail

ALLOCUTION DE S.E.M. SIDIKI KABA

ALLOCUTION DE S.E.M. SIDIKI KABA REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ALLOCUTION DE S.E.M. SIDIKI KABA GARDE DES SCEAUX, MINISTRE DE LA JUSTICE DE LA REPUBLIQUE DU SENEGAL REUNION DU BUREAU DE L ASSEMBLEE DES ETATS PARTIES AU

Plus en détail

Honorables invités, Mesdames et Messieurs,

Honorables invités, Mesdames et Messieurs, Discours du Gouverneur de la Banque Centrale des Comores à l occasion de la cérémonie officielle de lancement de la nouvelle pièce de 250 FC Palais du Peuple, le 02 janvier 2014 - Excellence Monsieur le

Plus en détail

élection présidentielle - 1 er tour le 22 avril 2012 Pour défendre le pouvoir d achat

élection présidentielle - 1 er tour le 22 avril 2012 Pour défendre le pouvoir d achat élection présidentielle - 1 er tour le 22 avril 2012 Pour défendre le pouvoir d achat Pour défendre le pouvoir d achat > revalorisation de + 25 % de l allocation de rentrée scolaire grâce à un quotient

Plus en détail

Bruxelles, 7 juillet 2005 DOCUMENT N 65

Bruxelles, 7 juillet 2005 DOCUMENT N 65 XXXI e SESSION Bruxelles, 7 juillet 2005 DOCUMENT N 65 RESOLUTION SUR LES SITUATIONS DE CRISE POLITIQUE DANS L ESPACE FRANCOPHONE Militant pour le respect de la démocratie et de l Etat de droit, la commission

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire

République Algérienne Démocratique et Populaire République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Travail, de l Emploi, et de la Sécurité Sociale Allocution de Monsieur Mohamed EL GHAZI Ministre du Travail, de l Emploi et de la Sécurité Sociale

Plus en détail

Excellence Monsieur l Ambassadeur, Mesdames et Messieurs les membres du corps diplomatique, Distingués invités, Mes Très Chers amis,

Excellence Monsieur l Ambassadeur, Mesdames et Messieurs les membres du corps diplomatique, Distingués invités, Mes Très Chers amis, Discours de Madame Bineta Diop Cérémonie de remise de la Légion d honneur Mercredi 17 septembre 2012. Résidence de France à Genève Monsieur Nicolas NIEMTCHINOW, Ambassadeur et représentant permanent de

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT

COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT Service Communication Hôtel de Matignon, le 21 octobre 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT Visite en République française de Son Excellence le Premier ministre de l Etat du Koweït, Cheikh Jaber Al Moubarak

Plus en détail

Votre Revue de Presse Du 04 / 09 /2014 N 227. www.conect.org.tn

Votre Revue de Presse Du 04 / 09 /2014 N 227. www.conect.org.tn conect Votre Revue de Presse Du 04 / 09 / By N 227 Suivez nos actualités www.conect.org.tn technique.conect@hexabyte.tn // technique@conect.org.tn tel : +216 71231 402 // Fax : +216 71231059 La CONECT

Plus en détail

Proposition de décret relatif à l instauration d un examen d entrée en médecine et en sciences dentaires

Proposition de décret relatif à l instauration d un examen d entrée en médecine et en sciences dentaires Proposition de décret relatif à l instauration d un examen d entrée en médecine et en sciences dentaires déposée par M. J.BROTCHI, Mme F. BERTIEAUX et M. O. MAROY 1 Résumé: En Fédération Wallonie-Bruxelles,

Plus en détail

Side Event for German Pavilion. The role of Solar Power in Mitigation Strategies in the MENA Region:

Side Event for German Pavilion. The role of Solar Power in Mitigation Strategies in the MENA Region: Side Event for German Pavilion The role of Solar Power in Mitigation Strategies in the MENA Region: The Moroccan Solar Plan and its role in bridging the nexus between climate and energy policies **** Intervention

Plus en détail

Vu la loi n 75-83 du 30 décembre 1975, portant loi de finances pour la gestion 1976, notamment les articles 45 et 46 de ladite loi;

Vu la loi n 75-83 du 30 décembre 1975, portant loi de finances pour la gestion 1976, notamment les articles 45 et 46 de ladite loi; Base de données LA LEGISLATION DU SECTEUR DE LA SECURITE EN TUNISIE Décret n 77-24 du 6 janvier 1977, portant mission, attributions et organisation générale de l'ecole Nationale de Formation des Agents

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère des Affaires Étrangères Institut Diplomatique et des Relations Internationales Allocution du Président de la République M. Abdelaziz Bouteflika

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 05

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 05 8 Article 1er. Le présent décret a pour objet de modifier le décret exécutif n 11-19 du 20 Safar 1432 correspondant au 25 janvier 2011, susvisé. Art. 2. La dénomination de la «direction de wilaya de l'industrie,

Plus en détail

Source : site web de la présidence de la république http://www.elmouradia.dz/francais/president/activites/presidentacti.htm

Source : site web de la présidence de la république http://www.elmouradia.dz/francais/president/activites/presidentacti.htm Source : site web de la présidence de la république http://www.elmouradia.dz/francais/president/activites/presidentacti.htm REUNION RESTREINTE CONSACREE AU SECTEUR DU COMMERCE 8 septembre 2008 Dans le

Plus en détail

DECRET N 81-536 DU 12 MAI 1981

DECRET N 81-536 DU 12 MAI 1981 DECRET N 81-536 DU 12 MAI 1981 relatif au diplôme d expertise comptable (1) (Journal officiel du 15 mai 1981) (1) Modifié par : Décret n 88-81 du 22 janvier 1988 (JO du 24 janvier 1988) ; Décret n 96-352

Plus en détail

Comité de Coordination UA-CER-CEA-BAD. Neuvième Réunion. 25 Janvier 2012 Addis - Abeba ETHIOPIE

Comité de Coordination UA-CER-CEA-BAD. Neuvième Réunion. 25 Janvier 2012 Addis - Abeba ETHIOPIE AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, ETHIOPIA P. O. Box 3243 Telephone + 251 115 51 45 54 - Fax + 251 115 51 30 36 Cables: AU, ADDIS ABABA Comité de Coordination UA-CER-CEA-BAD Neuvième

Plus en détail

administratif commun des administrations publiques.

administratif commun des administrations publiques. Arrêté du ministre de l'industrie du 27 juillet 2012, portant ouverture d'un concours interne sur épreuves pour la promotion au grade de secrétaire dactylographe du corps administratif commun des administrations

Plus en détail

CONVENTIONS ET ACCORDS INTERNATIONAUX - LOIS ET DECRETS ARRETES, DECISIONS, AVIS, COMMUNICATIONS ET ANNONCES (TRADUCTION FRANÇAISE)

CONVENTIONS ET ACCORDS INTERNATIONAUX - LOIS ET DECRETS ARRETES, DECISIONS, AVIS, COMMUNICATIONS ET ANNONCES (TRADUCTION FRANÇAISE) N 27 42ème ANNEE Mercredi 14 Safar 1424 Correspondant au JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE CONVENTIONS ET ACCORDS INTERNATIONAUX - LOIS ET DECRETS ARRETES, DECISIONS,

Plus en détail

DECRET N 93/234 DU 9 septembre 1993 Portant Réorganisation de l'ecole Supérieure Des Sciences Economiques et Commerciales de l'université de Douala

DECRET N 93/234 DU 9 septembre 1993 Portant Réorganisation de l'ecole Supérieure Des Sciences Economiques et Commerciales de l'université de Douala DECRET N 93/234 DU 9 septembre 1993 Portant Réorganisation de l'ecole Supérieure Des Sciences Economiques et Commerciales de l'université de Douala LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, VU la Constitution ; VU

Plus en détail

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mobilisation contre le décrochage scolaire Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mercredi 8 janvier 2014 SOMMAIRE Introduction : la Nation mobilisée contre le

Plus en détail

Rapport de l association tunisienne des jeunes avocats concernant la réforme de la législation en matière des droits de l Homme après le 14 janvier

Rapport de l association tunisienne des jeunes avocats concernant la réforme de la législation en matière des droits de l Homme après le 14 janvier Rapport de l association tunisienne des jeunes avocats concernant la réforme de la législation en matière des droits de l Homme après le 14 janvier Présentation de l association tunisienne des jeunes avocats

Plus en détail

N 370. Votre Revue de Presse Du 03/ 04 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015

N 370. Votre Revue de Presse Du 03/ 04 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 N 370 By Votre Revue de Presse Du 03/ 04 /2015 press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 Entreprises Salon Expo MDD Nouveaux horizons d exportation en Europe La présence

Plus en détail

Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance

Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance En bref : Président Directeur Général: Mohamed EL KETTANI Siège Social : 2. Bd Moulay Youssef - BP: 11141 20000 Casablanca - Maroc Capital:

Plus en détail

Accompagnement à la mise en œuvre d une méthode de recrutement fondée sur les habiletés

Accompagnement à la mise en œuvre d une méthode de recrutement fondée sur les habiletés Termes de référence Accompagnement à la mise en œuvre d une méthode de recrutement fondée sur les habiletés Expertise sénior La mission Objectif Préparer l Agence Nationale de l Emploi algérienne à l utilisation

Plus en détail

Conference FIJ-MED, Hotel El Minzah, Tangiers 15-17 février 2013

Conference FIJ-MED, Hotel El Minzah, Tangiers 15-17 février 2013 Conference FIJ-MED, Hotel El Minzah, Tangiers 15-17 février 2013 DÉCLARATION DE TANGER Les représentants des syndicats des pays méditerranéens réunis à Tanger du 15 au 17 février 2013 Constatant les conséquences

Plus en détail

Croissance et développement en Afrique subsaharienne

Croissance et développement en Afrique subsaharienne Croissance et développement en Afrique subsaharienne Thèmes La création de richesses et la croissance économique 2.1 Les finalités de la croissance Le développement économique 2.2 La dynamique de la croissance

Plus en détail

Le Manifeste du ME-F

Le Manifeste du ME-F 1 Mouvement Européen-France Le Manifeste du ME-F Consultation des adhérents Juillet - aout 2013 Rapport de dépouillement 11/08/2013 2 Le Manifeste du ME-F Consultation des adhérents. Juillet aout 2013

Plus en détail

N 362. Votre Revue de Presse Du 24/ 03 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015

N 362. Votre Revue de Presse Du 24/ 03 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 N 362 By Votre Revue de Presse Du 24/ 03 /2015 press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 Création d entreprises Nouveaux promoteursle parcours d obstacles Les jeunes promoteurs

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF (PROJET DE LOI ORGANIQUE)

TABLEAU COMPARATIF (PROJET DE LOI ORGANIQUE) - 67 - TABLEAU COMPARATIF (PROJET DE LOI ORGANIQUE) Texte en vigueur Texte du projet de loi organique Texte adopté par l Assemblée nationale Texte élaboré par la commission en vue de l examen en Projet

Plus en détail

CONTRIBUTION DES MINISTRES DE LA CONFEMEN POUR LA DÉFINITION DES PRIORITÉS DE L ÉDUCATION POUR L AGENDA DE L APRÈS 2015

CONTRIBUTION DES MINISTRES DE LA CONFEMEN POUR LA DÉFINITION DES PRIORITÉS DE L ÉDUCATION POUR L AGENDA DE L APRÈS 2015 CONTRIBUTION DES MINISTRES DE LA CONFEMEN POUR LA DÉFINITION DES PRIORITÉS DE L ÉDUCATION POUR L AGENDA DE L APRÈS 2015 La CONFEMEN a adhéré à l initiative «l Éducation avant tout» du Secrétaire général

Plus en détail

CONSIDÉRATIONS SUR LA MISE EN ŒUVRE DES DÉCISIONS DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE

CONSIDÉRATIONS SUR LA MISE EN ŒUVRE DES DÉCISIONS DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE Nicolae Cochinescu Juge à la Cour constitutionnelle de la Roumanie CONSIDÉRATIONS SUR LA MISE EN ŒUVRE DES DÉCISIONS DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE 1. Conformément à l article 146 de la Constitution de la

Plus en détail

Déclaration de S.E.M. Mohamed Loulichki. Ambassadeur Representant du Maroc

Déclaration de S.E.M. Mohamed Loulichki. Ambassadeur Representant du Maroc Débat du Conseil de Sécurité Sur Le Maintien de la paix multidimensionnel Déclaration de S.E.M. Mohamed Loulichki Ambassadeur Representant du Maroc New York, 21 Janvier 2013 Prière de vérifier à l audition

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

Monsieur le Premier Ministre ; Chers Collègues ; Mesdames et Messieurs.

Monsieur le Premier Ministre ; Chers Collègues ; Mesdames et Messieurs. COMMUNICATION DE MONSIEUR LE MINISTRE DU COMMERCE A L OCCASION DE LA CEREMONIE D OUVERTURE DES TRAVAUX DE LA «CONFERENCE NATIONALE SUR LE COMMERCE EXTERIEUR» - Monsieur le Premier Ministre ; - Excellences

Plus en détail

Être juge au Maroc et en Espagne.

Être juge au Maroc et en Espagne. Fundación CIDOB - Calle Elisabets, 12-08001 Barcelona, España - Tel. (+34) 93 302 6495 - Fax. (+34) 93 302 6495 - info@cidob.org Être juge au Maroc et en Espagne. Vérité matérielle et garanties dans le

Plus en détail

------------------- PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE ------------------- PRIMATURE ------------------- SECRETARIAT GENERAL -------------------

------------------- PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE ------------------- PRIMATURE ------------------- SECRETARIAT GENERAL ------------------- REPUBLIQUE DU TCHAD ------------------- PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE ------------------- PRIMATURE ------------------- SECRETARIAT GENERAL ------------------- Unité Travail Progrès ------------- DISCOURS

Plus en détail

116 EAST 38th STREET. NEW YORK, NY 10016 TEL: (212) 252-0113 FAX: (212) 252-0175

116 EAST 38th STREET. NEW YORK, NY 10016 TEL: (212) 252-0113 FAX: (212) 252-0175 116 EAST 38th STREET. NEW YORK, NY 10016 TEL: (212) 252-0113 FAX: (212) 252-0175 Je suis heureux de vous présenter, au nom de la République Islamique de Mauritanie, nos sincères félicitations pour votre

Plus en détail

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait.

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait. Jeudi 8 mai 2014 Cérémonie patriotique / Parvis de l Hôtel de Ville Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Monsieur le Ministre, Monsieur le Préfet, Madame la Conseillère

Plus en détail

TRAVAUX RÉGLEMENTAIRES INTERNATIONAUX

TRAVAUX RÉGLEMENTAIRES INTERNATIONAUX TRAVAUX RÉGLEMENTAIRES INTERNATIONAUX Agence internationale de l énergie atomique Résolutions adoptées par la Conférence générale de l AIEA (2004)* La 48 ème session de la Conférence générale de l AIEA

Plus en détail

Les femmes, un moteur de la révolution arabe

Les femmes, un moteur de la révolution arabe Les femmes, un moteur de la révolution arabe Si l'on s'en tient aux images de télévisions, on pourrait croire que la Syrie est peuplée exclusivement d'hommes. Pourtant ce sont les femmes qui ont bravées

Plus en détail

Assurance des risques divers

Assurance des risques divers L assurance du terrorisme en Tunisie : où en sommes-nous? Nabil Ben Azzouz D.U en Droit des assurances de l IAL Etudiant en Master 2 Droit des assurances à l IAL Assurance des risques divers Depuis quelques

Plus en détail

Deuxième Cycle d Evaluation. Addendum au Rapport de Conformité sur l Albanie

Deuxième Cycle d Evaluation. Addendum au Rapport de Conformité sur l Albanie DIRECTION GENERALE DES DROITS DE L HOMME ET DES AFFAIRES JURIDIQUES DIRECTION DES MONITORINGS Strasbourg, le 8 octobre 2009 Public Greco RC-II (2007) 12F Addendum Deuxième Cycle d Evaluation Addendum au

Plus en détail

A L L O C U T I O N. de Monsieur JAMAL RHMANI Ministre de l Emploi et de la Formation Professionnelle

A L L O C U T I O N. de Monsieur JAMAL RHMANI Ministre de l Emploi et de la Formation Professionnelle ROYAUME DU MAROC Ministère de l Emploi et de la Formation Professionnelle المملكة المغربية وزارة التشغيل والتكوين المهني A L L O C U T I O N de Monsieur JAMAL RHMANI Ministre de l Emploi et de la Formation

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSEE LE MERCREDI 2 SEPTEMBRE 2015 À L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

Intervention de S.E.M. Paul BIYA, Président de la République du Cameroun.

Intervention de S.E.M. Paul BIYA, Président de la République du Cameroun. 14 ème SOMMET DE LA FRANCOPHONIE Intervention de S.E.M. Paul BIYA, Président de la République du Cameroun. (Kinshasa, 12-14 octobre 2012) Point 7 à l ordre du jour sur le thème : «L Afrique dans la francophonie

Plus en détail

Décorations. Études universitaires. Langues. Stages et séminaires

Décorations. Études universitaires. Langues. Stages et séminaires Né le Lieu de naissance Situation familiale : : : 15 Août 1939 Ksar Kbir Marié et père de 3 enfants Décorations Ouissam Al Arche Classe Commandeur Ouissam Al Arche Classe Chevalier Ouissam Al Arche Classe

Plus en détail

PRESENTATION DE L UNION NATIONALE DES CARPA (UNCA) ARTICLE 21-1 DE LA LOI N 71-1130 DU 31 DECEMBRE 1971

PRESENTATION DE L UNION NATIONALE DES CARPA (UNCA) ARTICLE 21-1 DE LA LOI N 71-1130 DU 31 DECEMBRE 1971 PRESENTATION DE L UNION NATIONALE DES CARPA (UNCA) ARTICLE 21-1 DE LA LOI N 71-1130 DU 31 DECEMBRE 1971 & DES CAISSES DES REGLEMENTS PECUNAIRES DES AVOCATS (CARPA) GESTION DES FONDS DE TIERS, DES SEQUESTRES

Plus en détail

Je me réjouis d être parmi vous ce matin pour ouvrir votre colloque annuel.

Je me réjouis d être parmi vous ce matin pour ouvrir votre colloque annuel. Discours de Fleur Pellerin, ministre déléguée aux PME, à l innovation et l'economie numérique, en ouverture du colloque 2012 de l ARCEP sur «Les territoires du numérique» 25 septembre 2012 Mesdames, et

Plus en détail

ETUDES : IL N'EST JAMAIS TROP TARD

ETUDES : IL N'EST JAMAIS TROP TARD Page 1/5 ETUDES : IL N'EST JAMAIS TROP TARD Vendredi, à Ploufragan, c'était jour de fête au Conservatoire national des arts et métiers (Cnam), où une dizaine de personnes ont reçu leurs diplômes (notre

Plus en détail

Comité pour l annulation de la dette du tiers monde. La dette, une manne pour les créanciers, un drame pour les peuples!

Comité pour l annulation de la dette du tiers monde. La dette, une manne pour les créanciers, un drame pour les peuples! Comité pour l annulation de la dette du tiers monde http://www.cadtm.org/ensemble-pour-imposer-une-autre La dette, une manne pour les créanciers, un drame pour les peuples! L argument de la dette publique

Plus en détail

Protection juridique de l enfant en situation difficile

Protection juridique de l enfant en situation difficile Protection juridique de l enfant en situation difficile INTRODUCTION I- MESURES DE PROTECTION DES ENFANTS EN DANGER MORAL ET LES ORGANES JUDICIAIRES COMPETENTS II- SITUATION JURIDIQUE DES ENFANTS ABANDONNES

Plus en détail

Lettre datée du 23 septembre 2010, adressée au Président du Conseil de sécurité par le Secrétaire général

Lettre datée du 23 septembre 2010, adressée au Président du Conseil de sécurité par le Secrétaire général Nations Unies S/2010/493 Conseil de sécurité Distr. générale 24 septembre 2010 Français Original : anglais Lettre datée du 23 septembre 2010, adressée au Président du Conseil de sécurité par le Secrétaire

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 215) Banque Centrale de Tunisie Avril 215 1- Environnement International 1-1. Croissance Economique - Selon les prévisions du Fonds monétaire international

Plus en détail

CONCOURS ET EXAMENS PROFESSIONNELS DE CATEGORIE A, B ET C

CONCOURS ET EXAMENS PROFESSIONNELS DE CATEGORIE A, B ET C CONCOURS ET EXAMENS PROFESSIONNELS DE CATEGORIE A, B ET C ATTENTION : UN CALENDRIER COMPLEMENTAIRE SERA A VOTRE DISPOSITION EN MAI concernant les concours transférés du CNFPT en catégorie A ET B Ce calendrier

Plus en détail

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc Bienvenue à l âge de la majorité! l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes fondamentaux de la République à travers «Le Livret du Citoyen» Nom... Prénom... Date de naissance...

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES Mercredi 30 décembre 2009 Le Président de la République, Monsieur Abdelaziz BOUTEFLIKA, a

Plus en détail

Addis Abéba, Éthiopie, B.P.: 3243 Tél.: (251-11) 5513 822 Télécopie: (251-11) 5519 321 Courriel: situationroom@africa-union.

Addis Abéba, Éthiopie, B.P.: 3243 Tél.: (251-11) 5513 822 Télécopie: (251-11) 5519 321 Courriel: situationroom@africa-union. AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Abéba, Éthiopie, B.P.: 3243 Tél.: (251-11) 5513 822 Télécopie: (251-11) 5519 321 Courriel: situationroom@africa-union.org CONSEIL DE PAIX ET DE SÉCURITÉ

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES. (Alger, mardi 26 Août 2014)

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES. (Alger, mardi 26 Août 2014) COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES (Alger, mardi 26 Août 2014) Monsieur Abdelaziz Bouteflika, Président de la République, a présidé ce jour, mardi 26 août 2014, correspondant au 30 chaoual 1435, une réunion

Plus en détail

Garde de jour pour enfants

Garde de jour pour enfants Garde de jour pour enfants comprendre les dispositions de garde et les ordonnances de la cour criminelle ou du tribunal de la famille Contexte Les garderies ont pour principale tâche de préserver en tout

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Commerce Commerce De la Wilaya de N / DCW/ SAM/ PERS/ 23 République Algérienne Démocratique et Populaire le : La la wilaya de lance l ouverture des concours de recrutement dans les grades

Plus en détail

LOI N 61-10 DU 7 MARS 1961 déterminant la nationalité sénégalaise, modifiée

LOI N 61-10 DU 7 MARS 1961 déterminant la nationalité sénégalaise, modifiée LOI N 61-10 DU 7 MARS 1961 déterminant la nationalité sénégalaise, modifiée (JO n 4984 p. 13) L assemblée nationale à délibéré et adopté, Le président de la république promulgue la loi dont la teneur suit

Plus en détail

Siège national. L'UNSA et internet. Les délégués du personnel. UNSA 21, rue Jules Ferry 93177 Bagnolet Cedex Tél : 01 48 18 88 00 Fax : 01 48 18 88 99

Siège national. L'UNSA et internet. Les délégués du personnel. UNSA 21, rue Jules Ferry 93177 Bagnolet Cedex Tél : 01 48 18 88 00 Fax : 01 48 18 88 99 Siège national UNSA 21, rue Jules Ferry 93177 Bagnolet Cedex Tél : 01 48 18 88 00 Fax : 01 48 18 88 99 L'UNSA et internet Le site web www.unsa.org Le courriel unsa@unsa.org page 2 les délégués du personnel

Plus en détail

Mes vives remerciements aux organisateurs de nous avoir permis de communiquer par écrit nos points de vue et recommandations.

Mes vives remerciements aux organisateurs de nous avoir permis de communiquer par écrit nos points de vue et recommandations. Mes vives remerciements aux organisateurs de nous avoir permis de communiquer par écrit nos points de vue et recommandations. Quelques éléments de réponse à l examen de la crise de la gouvernance en Afrique

Plus en détail

TEXTES REGISSANT LE FGA

TEXTES REGISSANT LE FGA TEXTES REGISSANT LE FGA CNA-SP/DTN JUILLET 2008 Sommaire Article 117 de la Loi de finances pour 2003 ; Décret exécutif n 04-103 du 05 avril 2004 portant création et fixant les statuts du fonds de garantie

Plus en détail

* Les personnalités scientifiques : - Mabrouk El Mannai, - El Mouldi Lahmer, - Farouk El Omrani.

* Les personnalités scientifiques : - Mabrouk El Mannai, - El Mouldi Lahmer, - Farouk El Omrani. * Les personnalités scientifiques : - Mabrouk El Mannai, - El Mouldi Lahmer, - Farouk El Omrani. MINISTERE DE L'AGRICULTURE Par décret n 2013-4505 du 6 novembre 2013. Messieurs Ahmed Dhaoui et Khaled Gannouni,

Plus en détail

Discours de M. le Ministre de l Emploi et de la Formation Professionnelle

Discours de M. le Ministre de l Emploi et de la Formation Professionnelle المملكة المغربية وزارة التشغيل والتكوين المهني Royaume du Maroc Ministère de l Emploi et de la Formation professionnelle Direction du Travail Célébration de la 90 ème Anniversaire de la Création de l Organisation

Plus en détail

Fonction Publique Territoriale

Fonction Publique Territoriale Fonction Publique Territoriale Filière Catégorie Administrative B Concours Rédacteur Principal 2 ème classe Mise à jour : juillet 2014 SOMMAIRE L'EMPLOI La fonction... 2 La rémunération... 2 LES CONDITIONS

Plus en détail

DOSSIERS TRANSMIS EN LIEN AVEC LA CORRUPTION

DOSSIERS TRANSMIS EN LIEN AVEC LA CORRUPTION Cellule de Traitement des Informations Financières Avenue de la Toison d Or 55 boîte 1 1060 Bruxelles Tél. : +32 2 533 72 11 Fax : +32 2 533 72 00 E-mail : info@ctif-cfi.be NLcorruption version5 Janvier

Plus en détail