Le rein dans l équilibre acido-basique de l organisme

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le rein dans l équilibre acido-basique de l organisme"

Transcription

1 Le rein dans l équilibre acido-basique de l organisme L eau pure contient 10-7 moles/l de H+. ph = - log [H+] = 7 Un acide est une substance qui libère des H+. Si on ajoute un acide dans l eau, [H+] augmente et le ph diminue (ph<7). Un acide fort se dissocie complètement alors qu un acide faible se dissocie partiellement. AH A- + H+ acide fort AH A- + H+ acide faible Une base accepte des H+. Une base dans l eau donne un ph >7. Dans une solution où le ph passe de 7 à 3, [H+] est x par

2 Importance de la stabilité du ph du milieu intérieur - le ph affecte la structure des protéines : dénaturation des protéines (enzymes) empêche leur fonctionnement. Dénaturation

3 Importance de la stabilité du ph du milieu intérieur - le ph affecte le fonctionnement des neurones. Explication : Déficit de H + dans le VEC (alcalose) efflux de H + cellulaire, compensé sur le plan électrique par un influx de K +. L de [K + ]i dépolarise les neurones hyperexcitabilité. Au niveau musculaire : spasmes, tétanies, convulsions, mort par paralysie respiratoire. A l inverse, l excès de H+ dans le VEC (acidose) influx de H+ compensé par un efflux de K+. L de [K+]i entraîne une hyperpolarisation des neurones hypoexcitabilité et dépression de l activité cérébrale (confusion, désorientation puis coma).

4 Causes possibles de perturbation du ph du plasma Certains aliments contiennent des acides faibles, par exemple le vinaigre ou les fruits (acide citrique, acide malique ).

5 Causes possibles de perturbation du ph du plasma Le métabolisme produit des acides : -acides volatiles. La respiration cellulaire libère du CO 2 dans le sang. CO 2 se combine à l eau pour former de l acide carbonique : - CO2 + H 2 O H 2 CO 3 HCO H + - acides non volatiles. Les muscles en activité libèrent de l acide lactique dans le sang. La dégradation des acides aminés soufrés (méthionine) produit de l acide sulfurique H 2 SO 4. La paroi de l estomac produit de l acide chlorhydrique HCl. Lors de vomissements, la perte de HCl tend à rendre le plasma plus alcalin.

6 Stabilité du ph plasmatique Malgré tout le ph du plasma reste compris entre 7,35 et 7,45 (moyenne : 7,4). Chimiquement, un ph de 7,2 est alcalin, mais physiologiquement on est en acidose.

7 Stabilité du ph plasmatique : mécanismes de régulation 1) Un mécanisme instantané : les tampons du sang 2) Un mécanisme rapide : la régulation pulmonaire 3) Un mécanisme lent : la régulation rénale

8 Notion de tampon Un tampon est capable de fixer des H + quand ils sont en excès en solution et de libérer des H + quand leur concentration diminue en solution. Il est en général formé d un acide faible et de la base conjuguée de cet acide : R-COOH R-COO - + H + Le pouvoir tampon est maximal quand R-COOH et R-COO - sont à la même concentration ph A l équilibre : [A - ] x [H + ] / [AH] = KA [H + ] = K A x [AH] / [A - ] pk A log [H + ] = -log K A + log [A - ] / [AH] soit : ph = pk A + log [A-] / [AH] 100% R-COOH 50% R-COOH 50% R-COO - 100% R-COO - Selon cette formule, quand [A - ] = [AH], ph = pk A Finalement, un tampon est d autant plus efficace : - qu il est concentré (plus une éponge est grosse ) - que le ph de la solution est proche du pk A du couple R-COOH / R-COO -.

9 Efficacité des tampons du plasma 5 gouttes HCl 0,1N 5 gouttes HCl 0,1N eau du robinet, ph 6 plasma, ph 7,4 Le ph passe à 3 environ Le ph reste à 7,4

10 Les tampons du plasma Le tampon protéines, le tampon phosphate et le système acide carbonique/bicarbonate. Quelle est leur efficacité relative? a) Le tampon protéines ph > phi ph isoélectrique ph < phi H + H + Importance : - les protéines sont abondantes dans le plasma ( 70 g / l). - mais la plupart des AA de ces protéines ont un pk A très éloigné du ph plasmatique. peu efficace

11 Les tampons du plasma b) Le tampon phosphate L acide phosphorique H 3 PO 4 comporte 3 fonctions acides. (1) H 3 PO 4 H 2 PO H + pk 1 = 2 (2) - H 2 PO 4 HPO H + pk 2 = 6,8 (3) 2- HPO 4 3- PO 4 + H + pk 3 = 11,5 C est seulement pour le 2e couple que le pk A est proche du ph plasmatique prédominance des formes H 2 PO 4 - et HPO 4 2- dans le plasma. MAIS les phosphates sont peu abondants dans le plasma (2 à 3 meq/l) au pouvoir tampon du plasma est faible. leur contribution Par contre, ils jouent un rôle très important dans la régulation du ph à l intérieur des cellules.

12 Les tampons du plasma c) Le tampon bicarbonate (H 2 CO 3 / HCO 3- ) pk A = 6,1, éloigné du ph plasmatique (7,4). Cependant HCO 3- est abondant dans le plasma (27 mm), ce qui le rend important. De plus le pouvoir tampon de ce système est nettement meilleur dans l organisme qu in vitro. Suite à l addition de H +, l équilibre se H + huile CO 2 + H 2 O H 2 CO 3 H CO H + déplace vers la gauche et CO 2 s accumule. Au fur et à mesure que des H + sont ajoutés, ils sont de moins en moins bien tamponnés car 1) HCO36 en concentration finie et 2) l accumulation de CO2 contrarie de plus en plus le déplacement de l équilibre vers la gauche (inversion). Dans l organisme, les poumons évacuent l excès de CO 2, ce qui améliore beaucoup le pouvoir tampon du système.

13 Régulation acido-basique : régulation rénale Grande souplesse : ph de 4.5 à 8 Rôle des reins double Réabsorption des HCO3- Excrétion des H+ avec génération d HCO3-

14 La régulation rénale du ph plasmatique L du débit respiratoire réduit pco 2 CO 2 + H 2 O Cas d une acidose H + réserve de bicarbonate H 2 CO 3 H + HCO 3 - Na + - HCO NaHCO 3 3 tampons production de HCO 3 - sécrétion de H + En cas d acidose, les reins sécrètent des ions H + dans l urine et reconstituent la réserve de bicarbonate.

15 La régulation rénale du ph plasmatique La du débit respiratoire augmente pco 2 Cas d une alcalose H + réserve de bicarbonate augmente tampons production de H + sécrétion de HCO 3 - En cas d alcalose, les reins produisent des ions H + et réduisent l excès de bicarbonate en l éliminant dans l urine.

16 Réabsorption des bicarbonates : TCP Réabsorption de 85% des HCO3- filtrés (+10% AH) Effet net : pour un H+ excrété, un HCO3- réabsorbé. Régénération des réserves HCO3- jusque 28mmol/l ensuite éliminé afin d éviter l alcalose

17 Au niveau du TCP: => Sécrétion des ions H+ si ph sanguin acide : pompe à proton active et 1 contre transport H+/Na+ Ammoniac (NH3) produit par les cellules par dégradation des acides aminés (surtout glutamine) La combinaison NH3 + H+ => NH4+ ammonium (moins acide que H+ libre) jouant un rôle dans la protection membranaire. Cependant, l ammonium n est plus diffusible (contrairement à l ammoniac) et ne pourra pas être réabsorbé.

18 Secrétion du NH3 au niveau du TCP collaboration avec le TC

19 Régulation acido-basique : régulation rénale Dans le tube distal et collecteur Même génération d HCO3- et H+ intracellulaire Captation des H+ par d autres bases car tous les HCO3- ont été réabsorbés Phosphate disodique HPO 4 2- pour 1/3 des H+ Ammoniac NH3 pour 2/3 des H+ sous forme NH4+

20 Au niveau du tube Collecteur Secrétion des H+ par les cellules principales Secrétion des HCO3- par les cellules intercalaires

21 La régulation rénale du ph plasmatique par le rein : cas d une acidose Lumière tubulaire Cellule tubulaire Capillaire péritubulaire AC IV AC II AC = anhydrase carbonique Ce mécanisme permet d éviter une "fuite" de bicarbonate dans l urine. Il empêche donc une aggravation du déficit en bicarbonate lors de l acidose (bilan en HCO 3 - nul).

22 La régulation rénale du ph plasmatique : acidose, autre mécanisme tampon Lumière tubulaire Cellule tubulaire Capillaire péritubulaire AC II Ce mécanisme permet d ajouter de nouvelles molécules de HCO 3 - dans le plasma, ce qui contribue à réduire le déficit créé lors de l acidose.

23 La régulation rénale du ph plasmatique : rôle du couple NH3/NH4+ Lumière tubulaire Cellule tubulaire Capillaire péritubulaire AC II Ce mécanisme permet aussi d ajouter de nouvelles molécules de HCO 3 - dans le plasma, ce qui achève de réduire le déficit créé lors de l acidose.

24 Les perturbations de l équilibre acido-basique acidose respiratoire alcalose respiratoire acidose métabolique alcalose métabolique H + HCO 3 -

25

26

27

28

A) La concentration en ions H+ dans le sang artériel est de 40mmol/L. B) La concentration en ions H+ dans le sang artériel est de 40nanomol/L

A) La concentration en ions H+ dans le sang artériel est de 40mmol/L. B) La concentration en ions H+ dans le sang artériel est de 40nanomol/L EQUILIBRE ACIDE-BASE Question 1 :l état acido-basique A) La concentration en ions H+ dans le sang artériel est de 40mmol/L B) La concentration en ions H+ dans le sang artériel est de 40nanomol/L C) La

Plus en détail

SAMEDI 3 MARS 2012 UE3-S2 : ORGANISATION DES APPAREILS ET SYSTEME, ASPECTS FONCTIONELS

SAMEDI 3 MARS 2012 UE3-S2 : ORGANISATION DES APPAREILS ET SYSTEME, ASPECTS FONCTIONELS SAMEDI 3 MARS 2012 UE3-S2 : ORGANISATION DES APPAREILS ET SYSTEME, ASPECTS FONCTIONELS 19 QCMs DURÉE DE L ÉPREUVE : 1 HEURE LES CALCULATRICES NE SONT PAS AUTORISÉES Le sujet comprend 8 pages, veuillez

Plus en détail

Transport des gaz dans le sang

Transport des gaz dans le sang UE3-2 - Physiologie Physiologie Respiratoire Chapitre 9 : Transport des gaz dans le sang Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

Transport des gaz dans le sang

Transport des gaz dans le sang UE3-2 - Physiologie Physiologie Respiratoire Chapitre 9 : Transport des gaz dans le sang Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

Bicarbonate de sodium, citrate de sodium

Bicarbonate de sodium, citrate de sodium Bicarbonate de sodium, citrate de sodium Synonyme Bicarbonate de sodium: sodium Citrate de sodium: Type de substances: Bicarbonate de soude, NaHCO3, HCO3-, hydrogénocarbonate de Citrate Substances tampons

Plus en détail

L'équilibre hydrique, électrolytique et acido-basique

L'équilibre hydrique, électrolytique et acido-basique L'équilibre hydrique, électrolytique et acido-basique I. Les liquides organiques 1) Le poids hydrique de l'organisme Représente 40 L d'eau, c'est à dire, pour un adulte, 50 % du poids du corps. Ce poids

Plus en détail

Acides et Bases en solution aqueuse. Calculer le ph d une solution d acide chlorhydrique de concentration 0,05 mol.l -1

Acides et Bases en solution aqueuse. Calculer le ph d une solution d acide chlorhydrique de concentration 0,05 mol.l -1 Acides et Bases en solution aqueuse Acides Exercice 1 Calculer le ph d une solution d acide chlorhydrique de concentration 0,05 mol.l -1 Exercice 2 L acide nitrique est un acide fort. On dissout dans un

Plus en détail

K W = [H 3 O + ] [OH - ] = 10-14 = K a K b à 25 C. [H 3 O + ] = [OH - ] = 10-7 M Solution neutre. [H 3 O + ] > [OH - ] Solution acide

K W = [H 3 O + ] [OH - ] = 10-14 = K a K b à 25 C. [H 3 O + ] = [OH - ] = 10-7 M Solution neutre. [H 3 O + ] > [OH - ] Solution acide La constante d autoprotolyse de l eau, K W, est égale au produit de K a par K b pour un couple acide/base donné : En passant en échelle logarithmique, on voit donc que la somme du pk a et du pk b d un

Plus en détail

ACIDES BASES. Chap.5 SPIESS

ACIDES BASES. Chap.5 SPIESS ACIDES BASES «Je ne crois pas que l on me conteste que l acide n ait des pointes Il ne faut que le goûter pour tomber dans ce sentiment car il fait des picotements sur la langue.» Notion d activité et

Plus en détail

Introduction. VO 2 max I. Adaptation globale. Fonctions. Plan

Introduction. VO 2 max I. Adaptation globale. Fonctions. Plan Adaptations CardioVasculaire et Ventilatoire à L Exercice Musculaire Helmi BEN SAAD (MD, PhD) helmibensaad@rnstn Introduction Adaptation? Problème (1/2 intérieur, environnement) Réponses Physiologique

Plus en détail

ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION

ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION 1. ECHELLE DE Sur les étiquettes d minérales, on peut lire suivi d une valeur voisine

Plus en détail

Chapitre 2 : Les compartiments liquidiens de l organisme. Professeur Diane GODIN-RIBUOT

Chapitre 2 : Les compartiments liquidiens de l organisme. Professeur Diane GODIN-RIBUOT UE3-2 - Physiologie rénale Chapitre 2 : Les compartiments liquidiens de l organisme Professeur Diane GODIN-RIBUOT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

Projet de Domaine d Approfondissement : Effets du CO 2 dans l eau de boisson des animaux d élevage

Projet de Domaine d Approfondissement : Effets du CO 2 dans l eau de boisson des animaux d élevage Projet de Domaine d Approfondissement : Effets du CO 2 dans l eau de boisson des animaux d élevage Claire BERTIN & Marie DECHERF & Célestin JAUNEL Anaïs LABECOT & Chrystelle RACHED Spécialité Agriculture,

Plus en détail

Troubles de l'équilibre acidobasique

Troubles de l'équilibre acidobasique 1 Troubles de l'équilibre acidobasique 1. Notions sur l équilibre acido-basique 1.1 Bilan des H + ph dans les milieux biologiques : - sang artériel 7,35 < ph < 7,45 [H+]=40 nmol/l - ph intracellulaire

Plus en détail

1) L ion borate est une base, écrire la demi-équation acido-basique correspondante : BO 2

1) L ion borate est une base, écrire la demi-équation acido-basique correspondante : BO 2 Chimie : Séance n 2 I. Réaction entre l acide acétique et l ion borate : On mélange 25,0 ml d une solution d acide acétique de concentration 2,50.10 2.L 1 et 75,0 ml d une solution de borate de sodium

Plus en détail

EUROPEAN UNION SCIENCE OLYMPIAD. Livret réponses TEST 1. AVRIL 13 th, 2010. pays: BELGIUM

EUROPEAN UNION SCIENCE OLYMPIAD. Livret réponses TEST 1. AVRIL 13 th, 2010. pays: BELGIUM EUROPEAN UNION SCIENCE OLYMPIAD Livret réponses TEST 1 AVRIL 13 th, 2010 pays: BELGIUM Team: _B Noms et signatures 1 Tache 1 humidité relative de l air 1.1: Le point de rosée ( condesation) est à (indiquer

Plus en détail

Chapitre 1. MILIEU INTERIEUR ET FLUX DE LIQUIDES

Chapitre 1. MILIEU INTERIEUR ET FLUX DE LIQUIDES Chapitre 1. MILIEU INTERIEUR ET FLUX DE LIQUIDES Exercice A :Une faible absorption des acides aminés (anorexie, dénutrition, problème métabolique etc.) ne permet pas à l organisme de renouveler et de conserver

Plus en détail

Lactates : «mode d emploi».

Lactates : «mode d emploi». Lactates : «mode d emploi». INFO DOCUMENT : Edité par le Département Sportif et Scientifique de la F.F.S 1 ère version : septembre 2001 - Remise à jour : juillet 2002 Groupe de travail : Nicolas Coulmy,

Plus en détail

L APPAREIL CIRCULATOIRE

L APPAREIL CIRCULATOIRE L APPAREIL CIRCULATOIRE L appareil circulatoire se compose de 3 grandes parties : - Le cœur - Les vaisseaux - Le sang I / Le Cœur : a) Description : Le cœur est un muscle, myocarde, gros comme un poing

Plus en détail

Le ph, c est c compliqué! Gilbert Bilodeau, agr., M.Sc.

Le ph, c est c compliqué! Gilbert Bilodeau, agr., M.Sc. Le ph, c est c pas compliqué! Gilbert Bilodeau, agr., M.Sc. Conseiller en serriculture Des réponses r aux questions C est quoi et pourquoi c est c important? Conséquences d un d débalancementd? Comment

Plus en détail

La fonction respiratoire

La fonction respiratoire La fonction respiratoire Introduction Fonction vitale : Au-delà de 3 min = atteintes graves Après 5 min = très altérés On parle de 3 phénomènes : Ventilation : respiration visible, échanges aériens intérieur

Plus en détail

10 en agronomie. Domaine. Les engrais minéraux. Livret d autoformation ~ corrigés. technologique et professionnel

10 en agronomie. Domaine. Les engrais minéraux. Livret d autoformation ~ corrigés. technologique et professionnel 10 en agronomie Les engrais minéraux Livret d autoformation ~ corrigés 8 Domaine technologique et professionnel Collection dirigée par Madeleine ASDRUBAL Ingénieur d agronomie ENESAD Département des Sciences

Plus en détail

L eau. Définition : La décomposition de l eau, formé par la combinaison chimique de

L eau. Définition : La décomposition de l eau, formé par la combinaison chimique de L eau Origine de l eau : La terre à environ quatre milliard et demi d années. Lors de sa formation, la terre était entourée de divers gaz brûlants. En se refroidissant au cours du temps, deux de ces gaz,

Plus en détail

Les méthodes de séparation basées sur l extraction

Les méthodes de séparation basées sur l extraction Les méthodes de séparation basées sur l extraction L extraction liquide - liquide C est l extraction d un soluté S d un solvant A par un solvant B non miscible au premier. Deux paramètres sont importants

Plus en détail

L équilibre acido-basique

L équilibre acido-basique Fiction, démystification et vérité sur «L équilibre acido-basique» (EAB) L équilibre acido-basique sujet délicat, épineux et fort complexe Les dernières recherches, les derniers résultats Tout ce qu un

Plus en détail

Au menu aujourd hui. Les éléments chimiques et l eau. http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2.

Au menu aujourd hui. Les éléments chimiques et l eau. http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2. La chimie de la vie Au menu aujourd hui Les éléments chimiques et l eau http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2.jpg Au menu aujourd hui Les éléments chimiques

Plus en détail

Partie II : Maintien de l intégrité de l organisme

Partie II : Maintien de l intégrité de l organisme Partie II : Maintien de l intégrité de l organisme Chapitre I : Mécanismes de l'homéostasie Introduction : exemple de la régulation de la glycémie Chez un sujet en bonne santé, la glycémie est d environ

Plus en détail

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain A) Les composants d une boisson énergisante populaire : Composition (par canette) : taurine (1000 mg), caféine (80 mg) sucre

Plus en détail

LA A RESPIRATION CELLULAIRE

LA A RESPIRATION CELLULAIRE Instructions aux professeurs Domaine : 1.1 Le transport de substances, réaction chimique de la respiration cellulaire, p. 6 Travail à réaliser : Les élèves répondent aux questions. Matériel : Feuilles

Plus en détail

CHAPITRE 2 LES COMPOSÉS CHIMIQUES ET LES LIAISONS

CHAPITRE 2 LES COMPOSÉS CHIMIQUES ET LES LIAISONS CHAPITRE 2 LES COMPOSÉS CHIMIQUES ET LES LIAISONS 2.1 - La formation de liaisons ioniques et covalentes 2.2 - Les noms et les formules des composés ioniques et moléculaires 2.3 - Une comparaison des propriétés

Plus en détail

QUELQUES ELEMENTS DE COMPREHENSION

QUELQUES ELEMENTS DE COMPREHENSION QUELQUES ELEMENTS DE COMPREHENSION Lorsque vous courez, pédalez, nagez, skiez ou tout simplement, lorsque vous montez un escalier, réalisez un certain nombre de tâches ménagères (laver le sol, les vitres.)

Plus en détail

Constante d acidité d un couple acide/base

Constante d acidité d un couple acide/base ACTIVITE-COURS CHIMIE N 3 TS 1/6 CONSTANTE D ACIDITE D UN COUPLE ACIDE/ABASE Objectifs de l'activité Activité-cours de chimie N 3 Constante d acidité d un couple acide/base Connaître la réaction d autoprotolyse

Plus en détail

ph-métrie Application de la potentiométrie aux titrages acido-basiques 1 Introduction Appareillage

ph-métrie Application de la potentiométrie aux titrages acido-basiques 1 Introduction Appareillage Pharmacie 1 ere année 2002-2003 Travaux pratiques de chimie analytique ph-métrie Application de la potentiométrie aux titrages acido-basiques 1 Introduction Les méthodes analytiques basées sur les mesures

Plus en détail

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement.

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Rappels : L air qui nous entoure contient 3 gaz principaux: 71% d azote, 21% d oxygène, 0,03 % de CO2 et quelques gaz rares. L eau de chaux se trouble

Plus en détail

Professeur Diane GODIN-RIBUOT

Professeur Diane GODIN-RIBUOT UE3-2 - Physiologie rénale Chapitre 5 : Mesure de la fonction rénale : la clairance rénale Professeur Diane GODIN-RIBUOT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

L ENTRAINEMENT EN APNEE

L ENTRAINEMENT EN APNEE L ENTRAINEMENT EN APNEE par Frédéric Lemaître, docteur en physiologie du sport 1 ) effets de l entraînement a) durée de l apnée b) volumes pulmonaires c) chémosensibilité au CO2 d) bradycardie e) aspects

Plus en détail

MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons

MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons Les définitions d acidité et de basicité ont beaucoup évoluées depuis leur apparition. Aujourd hui, on retient deux définitions valables. Celle donnée

Plus en détail

CARDIOLOGIE & GAZ ARTÉRIEL 101

CARDIOLOGIE & GAZ ARTÉRIEL 101 CARDIOLOGIE & GAZ ARTÉRIEL 101 D interpréter un gaz artériel/veineux; Connaître les éléments qui font varier un gaz artériel/veineux; Connaître les interventions de bases qui visent à corriger les déséquilibres

Plus en détail

L approche bioénergétique

L approche bioénergétique L approche bioénergétique Appréhender l homme par la bioénergétique est une manière de comprendre et d analyser ses performances motrices. Ce champs d étude resté l apanage des scientifiques entre les

Plus en détail

CODEX ŒNOLOGIQUE INTERNATIONAL. Mesure de la viscosité COEI-2-VISCPE : 2009

CODEX ŒNOLOGIQUE INTERNATIONAL. Mesure de la viscosité COEI-2-VISCPE : 2009 DETERMINATION DE LA CAPACITE D'UNE PREPARATION ENZYMATIQUE A COUPER LES CHAINES PECTIQUES PAR LA MESURE DE LA VISCOSITE (OIV-Oeno 351-2009) 1. PRINCIPE On se propose ici de mesurer la quantité d'enzyme

Plus en détail

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 %

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 % 24 L eau est le principal constituant du corps humain. La quantité moyenne d eau contenue dans un organisme adulte est de 65 %, ce qui correspond à environ 45 litres d eau pour une personne de 70 kilogrammes.

Plus en détail

6.1.- LA CIRCULATION PULMONAIRE 6.2.- LA CIRCULATION GENERALE

6.1.- LA CIRCULATION PULMONAIRE 6.2.- LA CIRCULATION GENERALE Edwige TROHEL 1 SOMMAIRE 1.- DE QUOI EST COMPOSE LE SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE 2.- LE SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE EST SOLLICITE EN PLONGEE, POURQUOI? 3.-LE CŒUR 3.1.- DESCRIPTION et ROLE 3.2.- SON FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Atelier «Le laboratoire du petit chimiste» Expériences

Atelier «Le laboratoire du petit chimiste» Expériences Atelier «Le laboratoire du petit chimiste» Expériences Expérience «Une encre qui disparaît et réapparaît» Sous l effet de différentes solutions, de l encre passe alternativement de la couleur bleue à l

Plus en détail

Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet

Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet A Introduction : ) Définitions : Titre Alcalimétrique (T.A.) : F m / L T.A. T.A.C. Définition : C'est le volume d'acide (exprimé en ml) à 0,0 mol.l

Plus en détail

Chapitre 2 La respiration

Chapitre 2 La respiration Chapitre 2 La respiration Prérequis : L eau de chaux se trouble en présence de CO2 La composition de l air est de 78% de diazote 20,9% de dioxygène de 0,03% de dioxyde de carbone et le reste étant des

Plus en détail

Conférence-débat Nouaillé-Maupertuis le 4 février 2009

Conférence-débat Nouaillé-Maupertuis le 4 février 2009 Conférence-débat Nouaillé-Maupertuis le 4 février 2009 Santé et pesticides Dr Patrick Mura Toxicologue au CHU de Poitiers 4 février 2009 Nouaillé-Maupertuis Les pesticides : 5 groupes Insecticides, acaricides,

Plus en détail

Chap2 Tests de reconnaissance de quelques ions.

Chap2 Tests de reconnaissance de quelques ions. Chap2 Tests de reconnaissance de quelques ions. Items Connaissances Acquis Formule des ions sodium, cuivre(ii), fer(ii), fer(iii) et chlorure Domaines d acidité et de basicité en solution aqueuse. Lien

Plus en détail

TD La régulation de la glycémie

TD La régulation de la glycémie TD La régulation de la glycémie Comme nous l avons vu dans le chapitre 1, le milieu intérieur subit en permanence des modifications dues à l activité cellulaire ou aux apports extérieurs. Cependant, un

Plus en détail

ÉPURATION EXTRA-RÉNALE (EER) AVEC ANTICOAGULATION RÉGIONALE AU CITRATE

ÉPURATION EXTRA-RÉNALE (EER) AVEC ANTICOAGULATION RÉGIONALE AU CITRATE Hôpital de Bicêtre Département d'anesthésie-réanimation Réanimation Chirurgicale ÉPURATION EXTRA-RÉNALE (EER) AVEC ANTICOAGULATION RÉGIONALE AU CITRATE PROTOCOLE DE SERVICE Année 2010 MISE À JOUR 2012

Plus en détail

Précipitation - Produit de solubilité

Précipitation - Produit de solubilité Précipitation Produit de olubilité A Introduction : Lor de l addition de certain ion ( O H, Cl,...) dan une olution contenant de cation métallique, nou contaton qu il apparaît une phae olide. L apparition

Plus en détail

Le système ventilatoire et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

Le système ventilatoire et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Le système ventilatoire et ses atteintes Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Objectif: A la fin de la séquence, vous serez capable de : 1. décrire le système ventilatoire 2. d expliquer

Plus en détail

Chapitre 7 : Acides, bases et sels

Chapitre 7 : Acides, bases et sels Chapitre 7 : Acides, bases et sels Objectifs L élève doit être capable! d énoncer les formules de quelques acides minéraux traités dans le cours,! d énoncer certains usages de ces acides,! d établir les

Plus en détail

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration

Plus en détail

Anémie, carence en vitamines B12 et B9

Anémie, carence en vitamines B12 et B9 Anémie, carence en vitamines B12 et B9 Introduction Le sang contient trois types de cellules différents. Les globules blancs défendent le corps contre les infections, les globules rouges transportent l'oxygène

Plus en détail

1. La digestion. 1.1. La nutrition : 1.2. Les aliments : 1.3. Le classement des aliments :

1. La digestion. 1.1. La nutrition : 1.2. Les aliments : 1.3. Le classement des aliments : 1. La digestion 1.1. La nutrition : La nutrition (du latin nutrire : nourrir) désigne les processus par lesquels un être vivant transforme des aliments pour assurer son fonctionnement. 1.2. Les aliments

Plus en détail

Le Test d effort. A partir d un certain âge il est conseillé de faire un test tous les 3 ou quatre ans.

Le Test d effort. A partir d un certain âge il est conseillé de faire un test tous les 3 ou quatre ans. Le Test d effort L'épreuve du test d'effort est un examen effectué en général par un cardiologue ou un médecin du sport. Le test d'effort permet de mesurer le rythme cardiaque, la pression artérielle,

Plus en détail

Les acides et les bases Corrigés des exercices Table des matières

Les acides et les bases Corrigés des exercices Table des matières Les acides et les bases orrigés des exercices Table des matières Table des matières... 1 Acides-bases 1 : Acides et bases de Brønsted... 2 Acides-bases 2 : Acides et bases conjuguées... 4 Acides-bases

Plus en détail

NEUROBIOLOGIE CELLULAIRE

NEUROBIOLOGIE CELLULAIRE NEUROBIOLOGIE CELLULAIRE I- Structures nécessaires à la naissance du signal et à sa propagation C est un système d amplification qui permet un passage rapide des ions lors du PA (PA de l ordre de la ms).

Plus en détail

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain A) Les composants d une boisson énergisante populaire : Composition (par canette) : taurine (1000 mg), caféine (80 mg) sucre

Plus en détail

TÉLÉCONFÉRENCE NOUVEAUX PRODUITS AOÛT2015

TÉLÉCONFÉRENCE NOUVEAUX PRODUITS AOÛT2015 TÉLÉCONFÉRENCE NOUVEAUX PRODUITS AOÛT2015 Par: Martin Provençal Éducation des produits NOW Canada Puresource Huile macadamia 100 % pur 473mL NOW92826 Huile de noix de karité pure 118mL Disglycinate de

Plus en détail

Thermorégulation et exercice physique

Thermorégulation et exercice physique Thermorégulation et exercice physique Généralités L activité physique en ambiance chaude ou froide augmente les charges pour l organisme Dans des conditions extrêmes, l organisme doit s adapter Mécanismes

Plus en détail

Fiche de révisions sur les acides et les bases

Fiche de révisions sur les acides et les bases Fiche de révisions sur les s et les s A Définitions : : espèce chimique capable de libérer un (ou plusieurs proton (s. : espèce chimique capable de capter un (ou plusieurs proton (s. Attention! Dans une

Plus en détail

Capteur à CO2 en solution

Capteur à CO2 en solution Capteur à CO2 en solution Référence PS-2147CI Boîtier adaptateur Sonde ph Sonde température Sonde CO2 Page 1 sur 9 Introduction Cette sonde est conçue pour mesurer la concentration de CO 2 dans les solutions

Plus en détail

LES MURS DES MONUMENTS HISTORIQUES A PIERRE CALCAIRE : altérations et restaurations in situ du point de vue scientifique.

LES MURS DES MONUMENTS HISTORIQUES A PIERRE CALCAIRE : altérations et restaurations in situ du point de vue scientifique. LES MURS DES MONUMENTS HISTORIQUES A PIERRE CALCAIRE : altérations et restaurations in situ du point de vue scientifique. I/. Composition des altérations physico-chimiques de la pierre calcaire. 1)- Les

Plus en détail

Génétique kits. Kit de précipitation de l ADN. Réf : 117 029. Français p 1. Version : 8003

Génétique kits. Kit de précipitation de l ADN. Réf : 117 029. Français p 1. Version : 8003 kits Français p 1 Kit de précipitation de l ADN Version : 8003 1 Composition Quantité nécessaire pour 25 tests. - 25 ml de solution d ADN (de saumon) à 1mg/mL (tampon Tris-HCI 0,010 M, ph 8,0 en présence

Plus en détail

Tous les mots surlignés en jaune ren voient à des liens (images, animations, vidéos...)sur le web.

Tous les mots surlignés en jaune ren voient à des liens (images, animations, vidéos...)sur le web. Tous les mots surlignés en jaune ren voient à des liens (images, animations, vidéos...)sur le web. Chapitre 1 : Respiration et occupation des milieux de vie Problème : En quoi consiste la respiration?

Plus en détail

Hemodialyse adéquate : prescription de la séance

Hemodialyse adéquate : prescription de la séance Hemodialyse adéquate : prescription de la séance Thierry PETITCLERC AURA Prescription de la séance Les objectifs de la prescription adéquate Les critères de la prescription de la séance 1 Hémodialyse conventionnelle

Plus en détail

L interprétation de la gazométrie sanguine

L interprétation de la gazométrie sanguine Les acides et les bases : une question d équilibre L interprétation de la gazométrie sanguine la fin du casse-tête! Philippe Woods 1 Un homme de 73 ans consulte à l urgence pour des difficultés respiratoires.

Plus en détail

Olympiade francophone de chimie 2009 : 1 ère épreuve Niveau 1 Correctif

Olympiade francophone de chimie 2009 : 1 ère épreuve Niveau 1 Correctif Olympiade francophone de chimie 2009 : 1 ère épreuve Niveau 1 Correctif 1. Question 1 Etant donné que le germanium (Ge) est dans la même colonne que le carbone, cela implique qu il possède 4 électrons

Plus en détail

Calculons les concentrations de glucose dans les différents échantillons :

Calculons les concentrations de glucose dans les différents échantillons : Exercice : La chaptalisation (7points) = 0,25pt donc 28 1 OH 2 C est un alcool primaire. 3 C 6 H 12 O 6 -> 2C 2 H 6 O + 2CO 2 2. 2.1 La stœchiométrie de l équation de la réaction, nous montre qu un mole

Plus en détail

CONCOURS DE L INTERNAT EN PHARMACIE

CONCOURS DE L INTERNAT EN PHARMACIE Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche Ministère de la santé et des sports CONCOURS DE L INTERNAT EN PHARMACIE Valeurs biologiques usuelles Edition de Novembre 2009 (6 pages) Conseil

Plus en détail

LA REHYDRATATION ET FLUIDOTHERAPIE Séminaire Année 2006-20072007 Dr Vandervorst V PLAN Principes généraux Évaluation de la déshydratation Voies de réhydratation Fluides utilisés Quantités 1 Principes généraux

Plus en détail

Nom du produit : Chem Cool 50% Version: 6 Date d entrée en vigueur : 20 juin 2014 Fournisseur/ Fabricant :

Nom du produit : Chem Cool 50% Version: 6 Date d entrée en vigueur : 20 juin 2014 Fournisseur/ Fabricant : Section 1. Identification du produit chimique et de la société Fiche signalétique Nom du produit : Chem Cool 50% Version: 6 Date d entrée en vigueur : 20 juin 2014 Fournisseur/ Fabricant : Chemfax Products

Plus en détail

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Fonctionnement de l organisme et besoin

Plus en détail

L ionisation. L eau ionisée alcaline, de part son ph élevé (supérieur à 7), possède une réelle action

L ionisation. L eau ionisée alcaline, de part son ph élevé (supérieur à 7), possède une réelle action L ionisation Présentation L eau ionisée alcaline, de part son ph élevé (supérieur à 7), possède une réelle action alcalinisant. Notre alimentation actuelle est souvent trop riche en aliments acides ou

Plus en détail

Uro-Tainer : Entretien des cathéters à demeure. Guide pour un plan de traitement adéquat

Uro-Tainer : Entretien des cathéters à demeure. Guide pour un plan de traitement adéquat Uro-Tainer : Entretien des cathéters à demeure Guide pour un plan de traitement adéquat Introduction Les soins et l entretien de tous les cathéters à demeure, qu ils soient transurétraux ou suspubiens,

Plus en détail

Les molécules organiques. Notez que plusieurs diapositives proviennent de Bourbonnais, CEGEP Ste-Foy

Les molécules organiques. Notez que plusieurs diapositives proviennent de Bourbonnais, CEGEP Ste-Foy Les molécules organiques Notez que plusieurs diapositives proviennent de Bourbonnais, CEGEP Ste-Foy Les composés organiques Objectif 3.2.1 Distinguer les composés organiques et les composés inorganiques.

Plus en détail

Trajet des aliments : Suivi du bol alimentaire grâce à des radiographies : on observe un tube qui véhicule les aliments.

Trajet des aliments : Suivi du bol alimentaire grâce à des radiographies : on observe un tube qui véhicule les aliments. Origine et devenir des nutriments (corrigé du prof) 5 ème Acquis : - 6 ème : végétaux et animaux servent à produire des aliments constitués de lipides, glucides et protéines. Mise en évidence de l amidon

Plus en détail

La valorisation du digestat

La valorisation du digestat La valorisation du digestat EREP SA Chemin du Coteau 28 CH - 1123 Aclens Tél. : +41 21 869 98 87 Fax : +41 21 869 01 70 Courriel : info@erep.ch www.erep.ch Le traitement et la gestion du digestat 1. Propriétés

Plus en détail

PREVENTION DU RISQUE CHIMIQUE

PREVENTION DU RISQUE CHIMIQUE PREVENTION DU RISQUE CHIMIQUE PLAN I- Réglementation II- Les voies de pénétration des produits III- Les risques pour la santé selon l activité IV- Les principes généraux de prévention V- La classification

Plus en détail

Les acides ont un double effet antimicrobien : un effet via l acidification qu ils engendrent, et un effet spécifique à l acide utilisé.

Les acides ont un double effet antimicrobien : un effet via l acidification qu ils engendrent, et un effet spécifique à l acide utilisé. Christine CHENE De nombreux produits alimentaires se conservent grâce à un ph faible, soit parce qu ils contiennent naturellement une teneur élevée en acides organiques (par exemples : produits fermentés

Plus en détail

Comment la glycémie est elle régulée?

Comment la glycémie est elle régulée? Comment la glycémie est elle régulée? La glycémie, quantité de glucose dans le sang, est un facteur primordial pour un bon état de santé. Bien que les apports de glucose soient très variables dans le temps,

Plus en détail

Diabète de type 1: Quelles sont les causes du diabète de type 1?

Diabète de type 1: Quelles sont les causes du diabète de type 1? Diabète de type 1: Pour familles et amis Le diabète chez les jeunes Le diabète de type 1 est une maladie très difficile à affronter, surtout quand on est jeune. Malheureusement, si quelque chose va mal

Plus en détail

www.mesureo.com A N A L Y S E U R E N L I G N E D A G V D E S B I C A R B O N A T E S D E L A L C A L I N I T E

www.mesureo.com A N A L Y S E U R E N L I G N E D A G V D E S B I C A R B O N A T E S D E L A L C A L I N I T E www.mesureo.com A N A L Y S E U R E N L I G N E D A G V D E S B I C A R B O N A T E S D E L A L C A L I N I T E Solutions pour l analyse de l eau en ligne AnaSense Analyseur en ligne d AGV, des bicarbonates

Plus en détail

Mauvaise haleine: Premièrement, il faut savoir que la mauvaise haleine ne vient pas que de la bouche mais

Mauvaise haleine: Premièrement, il faut savoir que la mauvaise haleine ne vient pas que de la bouche mais Mauvaise haleine: Ingrédients : 5 graines d anis ou de cardamome 1 c. à thé de sucre Préparation : Prendre des graines d anis ou de cardamome avec un peu de sucre et mâcher. Ensuite, avaler les graines.

Plus en détail

MC 401 Physicochimie des solutions complexes et des polymères Durée de l épreuve 2h00. 0. La calculatrice ce et les documents sont autorisés.

MC 401 Physicochimie des solutions complexes et des polymères Durée de l épreuve 2h00. 0. La calculatrice ce et les documents sont autorisés. Année universitaire 2006-2007 M1S1 1 ère session Jeudi 28 Juin 2007 MC 401 Physicochimie des solutions complexes et des polymères Durée de l épreuve 2h00. 0. La calculatrice ce et les documents sont autorisés.

Plus en détail

- pellicule de fruits qui a un rôle de prévention contre l'évaporation, le développement de moisissures et l'infection par des parasites

- pellicule de fruits qui a un rôle de prévention contre l'évaporation, le développement de moisissures et l'infection par des parasites LES LIPIDES Quelles Sont les Idées Clés? Les lipides sont les huiles et les graisses de la vie courante. Ils sont insolubles dans l eau. Pour les synthétiser, une réaction : l Estérification. Pour les

Plus en détail

CAC/RCP 64-2008 INTRODUCTION

CAC/RCP 64-2008 INTRODUCTION CODE D USAGES POUR LA RÉDUCTION DES TENEURS EN 3-MONOCHLOROPROPANE-1,2DIOL (3-MCPD) LORS DE LA PRODUCTION DE PROTÉINES VÉGÉTALES HYDROLYSÉES OBTENUES PAR VOIE ACIDE (PVHA) ET DE PRODUITS CONTENANT CE TYPE

Plus en détail

Chapitre 8 : Circulation : Contrôle local du débit sanguin. Professeur Christophe RIBUOT

Chapitre 8 : Circulation : Contrôle local du débit sanguin. Professeur Christophe RIBUOT UEMPSfO - Physiologie Chapitre 8 : Circulation : Contrôle local du débit sanguin Professeur Christophe RIBUOT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE ET DE L ENTREPRISE

1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE ET DE L ENTREPRISE Carmeuse North America 11 rue Stanwix, 21 st Pittsburgh, PA 15222 Phone: 412-995-5500 Fax: 412-995-5594 Date of Origin: 10/3/06 Date of Revision: 07/15/2011 Revision No. 1 Fiche Signalétique INFOTRAC:

Plus en détail

La filtration glomérulaire et sa régulation

La filtration glomérulaire et sa régulation UE3-2 - Physiologie rénale Chapitre 4 : La filtration glomérulaire et sa régulation Professeur Diane GODIN-RIBUOT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

L amélogénèse Dr Cuisinier

L amélogénèse Dr Cuisinier L amélogénèse Dr Cuisinier Lorsque la première couche de dentine est formée l'email se forme. L'amélogénèse est la synthèse et la sécrétion des molécules de la matrice de l'émail, la minéralisation de

Plus en détail

Chapitre 3 : Formules chimiques

Chapitre 3 : Formules chimiques Chapitre 3 : Formules chimiques Objectifs L élève doit être capable! de définir la notion de valence,! de déduire du T.P.E. la valence d un élément appartenant aux groupes principaux,! d établir les formules

Plus en détail

SCT-8255 janvier 2008

SCT-8255 janvier 2008 Méthodes analytiques en spectrométrie de masse des isotopes stables et légers Jean-François Hélie Responsable du laboratoire d analyse des isotopes stables SCT-8255 janvier 2008 4 étapes Collecte des échantillons

Plus en détail

INexium. Astra Zeneca. Anti-secrétoire gastrique et anti-ulcéreux. ésoméprazole. Anne Delahaye et Magalie Schmit

INexium. Astra Zeneca. Anti-secrétoire gastrique et anti-ulcéreux. ésoméprazole. Anne Delahaye et Magalie Schmit Iexium ésoméprazole Astra Zeneca Anti-secrétoire gastrique et anti-ulcéreux Anne Delahaye et Magalie Schmit PLA GEERAL Le besoin médical Découverte et optimisation du candidat médicament Méthodes d études

Plus en détail

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE 1. RAPPEL: L ATOME CONSTITUANT DE LA MATIERE Toute la matière de l univers, toute substance, vivante ou inerte, est constituée à partir de particules

Plus en détail

Classification : a) Les acides aminés à chaîne aliphatique : Glycine Alanine Valine Leucine Isoleucine

Classification : a) Les acides aminés à chaîne aliphatique : Glycine Alanine Valine Leucine Isoleucine LES PROTEINES Objectifs : - Indiquer la structure des acides aminés et leurs propriétés. - Indiquer la structure de la liaison peptidique. - Différencier structure 1, 2, 3 et 4 des protéines. - Citer les

Plus en détail

Institut de santé globale Claude Hamel Formation professionnelle En santé digestive et hygiène intestinale

Institut de santé globale Claude Hamel Formation professionnelle En santé digestive et hygiène intestinale Institut de santé globale Claude Hamel Formation professionnelle En santé digestive et hygiène intestinale Plan de cours Fondement et historique Histoire et grands courants de la pensée digestive. Impact

Plus en détail