Expérience # 7 Identification des composés d un mélange

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Expérience # 7 Identification des composés d un mélange"

Transcription

1 Expérience # 7 1. But Le but de l expérience consiste à isoler chacun des composés d un mélange par les techniques de purification connues, à prouver la pureté de chacun et à déterminer la nature des composés purifiés. 2. Théorie Une des tâches d un(e) technicien(ne) en chimie organique consiste à élucider la nature des composés retrouvés dans un mélange (suite à une réaction de synthèse organique, dans un extrait naturel ). Pour y parvenir une démarche systématique doit être suivie. Il faut d abord obtenir chaque composé du mélange individuellement (l isoler) pour ensuite procéder à sa caractérisation et à son identification. Dans le cadre des cours Éléments de chimie organique et Analyse organique, nous avons appliqué plusieurs techniques de séparation et de purification de composés chimiques : la distillation (simple ou fractionnée, à pression réduite ou non, l évaporation), l extraction par solvant, la recristallisation et la chromatographie sur colonne. Toutes ces techniques peuvent être utilisées pour isoler les composés retrouvés dans un mélange plus ou moins complexe. La pureté du composé isolé peut être confirmée par les mêmes techniques ainsi que par chromatographie sur couche mince (CCM) pour les mélanges de solides et par chromatographie en phase gazeuse (GC) pour les liquides. D autres techniques peuvent aussi être utilisées : HPLC, chromatographie ionique Finalement l identification du composé s effectue en travaillant avec les techniques que nous avons aussi étudiées : T éb, T f, ir, ρ, indice de réfraction, ir, analyse fonctionnelle qualitative. Nous pouvons ainsi déduire la nature d un composé par l analyse de ces propriétés. Évidemment, ces seules propriétés ne permettent pas de connaître la nature de composés totalement inconnus. Pour arriver à cette fin, il faudrait ajouter la détermination de la masse molaire par spectroscopie de masse ou autre (propriétés colligatives) et l analyse de la structure par résonance magnétique nucléaire (RMN)

2 2.1 L isolement (purification) des composés Étudions d abord la purification des composés. Plusieurs approches peuvent être envisagées. Pour un mélange sous forme liquide, nous pouvons penser à la distillation. Cette technique sera efficace lorsque les composés possèdent une température d ébullition relativement différente entre eux. Comme nous ne connaissons pas la nature des composés, il peut être intéressant de distiller en notant la température pour différentes fractions que nous récoltons. Si aucun plateau est apparent, nous pouvons en déduire que les températures d ébullitions des espèces sont rapprochées Dans ce cas, la distillation fractionnée pourra peut-être fonctionner. Sinon, une autre technique peut être utilisée. Il faut être prudent lors de la distillation car certains composés ne sont pas stables à la chaleur, ils se décomposent. C est pourquoi il faut les distiller à pression réduite. Un montage à distillation sous vide ou un évaporateur rotatif peuvent être utilisés pour séparer les composés. Cette technique permettrait d ailleurs de recueillir les solides dissous par évaporation des solvants liquides. Pour la fraction liquide, on peut redistiller si la différence de la température d ébullition entre les composés est grande et la fraction solide pourra quant à elle être purifiée par recristallisation ou par extraction par solvant. Notez que l extraction par solvant peut aussi être utilisée pour purifier la fraction liquide. La recristallisation peut servir à purifier les mélanges de solides. Il faut alors trouver un bon solvant ou mélange de solvants afin de dissoudre au moins un des solides à chaud ou à froid. Le solide dissout est enfin récupéré par évaporation du solvant. L extraction par solvants est utilisée pour séparer des mélanges de solides et/ou de liquides. Il suffit dans un premier temps de trouver un solvant qui peut dissoudre tous les composés du mélange (par essais et erreurs). Ensuite, l extraction est effectuée avec un second solvant qui est insoluble dans le premier. Les composés sont récupérés par évaporation du solvant. La solubilité dans plusieurs solvants peut être très utile pour déterminer les conditions d une extraction par solvant ou d une recristallisation (référence : Éléments de chimie organique, laboratoire # 7 : Analyse chimique qualitative). Nous observerons que les amines peuvent être solubilisées dans une solution aqueuse acide car elles sont alors sous la forme ionique (insolubles dans un solvant peu polaire). Il en va de même pour les acides carboxyliques qui seront solubles en milieu alcalin (forment un sel insoluble dans les solvants peu polaires). Nous pouvons alors imaginer un scénario qui permettrait de séparer un mélange qui contient une amine, un acide et un composé neutre. Supposons que les composés sont tous solubles dans un solvant peu polaire tel l éther, le dichlorométhane, le cyclohexane, (phase A) et qu ils sont en même temps tous insolubles dans l eau. L extraction avec une solution légèrement alcaline de NaHCO 3 0,6 M devrait permettre de transformer l acide carboxylique en sel et de l extraire dans la phase aqueuse (phase B). La fin de l extraction des acides devrait être notée lorsque le ph de la solution aqueuse reste alcalin (nous faisons l extraction avec plus d une portion) après l extraction

3 Comme nous voulons récupérer l acide, il suffit de rendre le ph de la solution aqueuse (B) acide en ajoutant goutte à goutte une solution concentrée de HCl (ATTENTION : il y aura dégagement d un gaz ). L acide carboxylique pourra être récupéré par filtration ou par extraction avec un solvant non polaire (le même que celui utilisé au départ) suivie de l évaporation de ce dernier. La phase organique qui restait au début (A) contient les composés neutres, alcalins et légèrement acides). Les composés légèrement acides (tels les phénols) sont extraits sous forme de sel avec une solution plus alcaline de NaOH 1,5M (phase C). La solution A contient alors les bases et les composés neutres. Pour récupérer les composés légèrement acides, il faut acidifier la solution d extraction (C) avec HCl concentré et soit filtrer ou extraire à nouveau avec le solvant non polaire que nous évaporerons. Les composés alcalins sont extraits de la solution A en effectuant une extraction avec HCl 1,5M (phase D). La phase organique (A) contient alors les composés neutres et le solvant peut être évaporé. Pour récupérer les amines, il suffit de rendre le ph de la phase D alcalin en ajoutant goutte à goutte NaOH 6M. Le composé est alors récupéré par filtration ou par extraction avec le solvant peu polaire du départ suivi de son évaporation. Cette méthode peut facilement être modifiée pour isoler sélectivement les amines, les acides ou seulement les composés neutres. La chromatographie sur colonne peut aussi être utilisée pour effectuer la séparation des composés. Il faut alors choisir judicieusement la phase stationnaire et la phase mobile. Les composés sont récupérés en séparant le volume d élution en plusieurs fractions. L évaporation de l éluant permet de récupérer le composé extrait. La méthode sera particulièrement efficace pour des composés faciles à récupérer suite à l évaporation de l éluant. 2.2 Évaluation de la pureté Après avoir séparé les composés, il faut s assurer de leur pureté. Il est en fait possible qu une fraction contienne plus d un composé. Pour s assurer de la pureté, il est facile d effectuer une CCM pour des composés solides. Il faut d abord mettre les composés en solution dans une quantité minimale de solvant. Ce dernier pourrait être l éluant que nous utiliserons. L élution est effectuée et le chromatogramme est observé à l ultraviolet et/ou révélé à l iode. La présence d une seule marque est un bon indice de la pureté d un composé. Notez qu il peut être très intéressant d éluer en même temps une tâche du mélange initial pour comparer. Il peut aussi être intéressant d effectuer la CCM en utilisant une autre phase mobile dont le pouvoir d élution est différent de la première. L analyse des plaques de CCM permet donc de confirmer la pureté du composé étudié. Pour les mélanges ou les composés qui ne contiennent pas de solides dissous, la chromatographie en phase gazeuse est indiquée. Il faut simplement injecter une portion du mélange dans la colonne que nous chauffons graduellement ou qui est à une - 3 -

4 température constante supérieure à la température d ébullition du composé le moins volatil du mélange. L observation un seul pic est une bonne indication de la pureté du composé purifié. La détermination du point de fusion ou du point d ébullition permet aussi d évaluer la pureté de l échantillon. La température constante lors de la transition permet de confirmer la pureté. 2.3 L identification (caractérisation) du composé Comme nous ne disposons pas de toutes les méthodes de caractérisation possibles, nous nous limiterons à l étude de : - Pour les liquides - le spectre ir, - la température d ébullition, - l indice de réfraction, - la masse volumique, - l aspect physique - l analyse qualitative fonctionnelle si nécessaire. - Pour les solides - la température de fusion, - l analyse fonctionnelle qualitative et la solubilité, - l aspect physique. Une liste des composés possibles dans les mélanges sera remise au début de l expérience. La comparaison des propriétés de vos composés avec celles des composés possibles permettra d élucider la composition de votre (vos) mélange(s)

5 3. Mode opératoire Vous déterminerez vous-même le mode opératoire à suivre pour identifier les composants d un nombre maximum de mélanges de trois composés qui sont présents en proportions variables (pas nécessairement 33,3% p/p pour chaque composé). Dans chaque cas, commencez par isoler chaque constituant du mélange, testez la pureté et procédez à l analyse organique. Assurez-vous de ne pas manquer de mélange inconnu (et notez le # ). N oubliez pas que vous avez été initiés aux microméthodes. Conseils : - Travaillez avec des petites quantités autant que possible. - Identifiez correctement tous vos contenants et toutes vos fractions. - Ne jetez aucune fraction avant d être certain qu elle ne vous sera plus utile. - Notez un maximum d observations qualitatives. - Effectuez une étude ir sur votre mélange si celui-ci est liquide. Vous pourrez alors identifier la présence de la fonction acide carboxylique ou amine et ajuster votre scénario de séparation en conséquence. - Distillez rapidement une petite quantité du mélange pour déceler la présence d un solide dissout et pour estimer les températures d ébullition. - Réalisez au moins une CCM sur la partie solide et sur le mélange initial et conservez vos observations. Notez que vous n êtes pas obligés de regarder la montée du front d élution pendant la totalité de l élution. - Prenez un chromatogramme en phase gazeuse pour les liquides (il ne doit pas rester de solide, donc pour la fraction après distillation). - Révisez les protocoles d éléments de chimie organique et d analyse organique : distillation, recristallisation, extraction par solvants, séchage d une phase organique, CCM, alcène (GC), analyse qualitative (ayez-le à portée de main), microméthodes (distillation, Téb, recristallisation), chromatographie sur colonne, pouvoir éluant... - Testez régulièrement la pureté de vos fractions. - N hésitez pas à représenter vos observations ou manipulations dans votre cahier de laboratoire à l aide de dessins. Plus vous serez clair, plus il sera facile de tirer les bonnes conclusions pour l identification et la continuité des opérations

6 4. Cahier de laboratoire 1. Titre de l expérience 2. But 3. Manipulations et observations - Résumez toutes vos manipulations et observations au fur et à mesure que l expérience avance. Notez immédiatement vos conclusions (ou suppositions). 5. Rapport de laboratoire 1. Page titre 2. Résultats (25%) - Identifiez le # du(des) mélange(s) et donnez la composition (identifiez les composés). - Résumez les éléments qui vous permettent de déduire chaque composé. 3. Résumé des manipulations et analyse (50%) - Résumez vos manipulations en motivant à chaque étape les raisons qui vous ont amené à effectuer l opération. Dites ce que vous avez conservé et ce que vous avez jeté. - Indiquez vos observations après chaque manipulation. - Reproduisez vos CCM, insérez vos GC et vos spectres ir en annexe. - Expliquez ce qui s est passé après chaque manipulation. - Expliquez vos observations (ce qu elles vous ont révélé) 4. Discussion (25%) - Identifiez les étapes importantes qui vous ont permis de purifier et d identifier vos composés. Justifiez. - Suggérez des modifications à votre méthode et justifiez-les

Expérience # 3. Extraction de la caféine du thé

Expérience # 3. Extraction de la caféine du thé Expérience # 3 1. But Le but de l expérience consistera à extraire la caféine du thé. ous pourrons ainsi nous familiariser avec les techniques d extraction par solvant et d évaporation sous vide. 2. Théorie

Plus en détail

Problème No 1 (85 points)

Problème No 1 (85 points) FACULTÉ DES SCIENCES DÉPARTEMENT DE CHIMIE CHM 302 Techniques de chimie organique et inorganique Chargés de cours: Jasmin Douville et Dana Winter Date: Jeudi 27 novembre 2008 Locaux: D7-2018, D7-2023 Heure:

Plus en détail

TECHNIQUE: Recristallisation

TECHNIQUE: Recristallisation TECHNIQUE: Recristallisation Utilité La recristallisation est une méthode de purification d un produit solide. Elle permet de séparer un solide de ses impuretés après une réaction ou une extraction. Le

Plus en détail

Chapitre 21 : (Cours) Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique

Chapitre 21 : (Cours) Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique Chapitre 21 : (Cours) Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique I. Stratégie de synthèse I.1. Sécurité et efficacité Lors de la fabrication d une molécule organique (synthèse) il faut réfléchir

Plus en détail

FACULTÉ DES SCIENCES DÉPARTEMENT DE CHIMIE. CHM 302 Techniques de chimie organique et inorganique Travaux pratiques EXAMEN FINAL

FACULTÉ DES SCIENCES DÉPARTEMENT DE CHIMIE. CHM 302 Techniques de chimie organique et inorganique Travaux pratiques EXAMEN FINAL FACULTÉ DES SCIENCES DÉPARTEMENT DE CHIMIE CHM 302 Techniques de chimie organique et inorganique Travaux pratiques EXAMEN FINAL Chargés de cours: Nicole Wilb et Pierre Baillargeon Date: 4 décembre 2009

Plus en détail

Analyse de protocoles : activités 1, 2, 3, 4 p485 Chimiosélectivité : activités 1, 2,3 p503

Analyse de protocoles : activités 1, 2, 3, 4 p485 Chimiosélectivité : activités 1, 2,3 p503 Chapitre 16 Synthèses organiques Effectuer une analyse critique de protocoles expérimentaux pour identifier les espèces mises en jeu, leurs quantités et les paramètres expérimentaux. Justifier le choix

Plus en détail

Stratégies de synthèse organique

Stratégies de synthèse organique Chimie rganique Stratégies de synthèse organique La synthèse organique est une discipline dans laquelle de nombreux paramètres sont à prendre en compte afin d obtenir des produits purs avec de bons rendements,

Plus en détail

laborantin laboratoire-école

laborantin laboratoire-école EPFL SB-ISIC laboratoire-école appren tis laborantin laboratoire-école en chimie La formation des apprentis laborantins en chimie à l EPFL SB-ISIC La formation des apprentis laborantins en chimie au sein

Plus en détail

I. Protocole d une synthèse

I. Protocole d une synthèse Chap. C4 Stratégie de la synthèse organique I. Protocole d une synthèse 1- Espèces chimiques mises en jeu Un protocole décrit les espèces chimiques (réactifs, solvant et catalyseur) à introduire et leurs

Plus en détail

C5 Synthè sès èn chimiè organiquè

C5 Synthè sès èn chimiè organiquè Synthè sès èn chimiè organiquè Une synthèse chimique est un enchaînement de réactions chimiques mis en œuvre pour l obtention d un ou plusieurs produits finaux. Ce processus en chimie va permettre de créer

Plus en détail

Laboratoire #3 : Dosage des carbonates

Laboratoire #3 : Dosage des carbonates Laboratoire #3 : Dosage des carbonates Au cours de cette expérience, vous allez obtenir de façon simple du dioxyde de carbone, caractériser quelques unes de ses propriétés et effectuer quelques réactions

Plus en détail

Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique.

Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique. FICHE 14 Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique. I. Stratégie à employer lors d une synthèse On veut synthétiser un composé au laboratoire. On doit donc imaginer les différentes étapes

Plus en détail

NHCOCH 3 CH 3 + CH 3 CO 2 H

NHCOCH 3 CH 3 + CH 3 CO 2 H FACULTÉ DES SCIENCES DÉPARTEMENT DE CHIMIE CHM 302 Techniques de chimie organique et inorganique Travaux pratiques Coordonnateur: Jean-Marc CHAPUZET Date: Jeudi 30 Novembre 2006 Local: D7-3012; D7-3014

Plus en détail

TP 9 : SEPARATION OU COMMENT ISOLER DES PRODUITS A L ISSUE D UNE SYNTHESE?

TP 9 : SEPARATION OU COMMENT ISOLER DES PRODUITS A L ISSUE D UNE SYNTHESE? TP 9 : SEPARATIN U CMMENT ISLER DES PRDUITS A L ISSUE D UNE SYNTHESE? bjectif : Le but de ce TP est d appliquer les notions acquises sur les forces moléculaires aux phénomènes de solubilité et de miscibilité

Plus en détail

LA PURIFICATION DANS LE LABORATOIRE DE SYNTHÈSE

LA PURIFICATION DANS LE LABORATOIRE DE SYNTHÈSE LA PURIFICATION DANS LE LABORATOIRE DE SYNTHÈSE CHANTAL ZEDDE SERVICE HPLC SPCMIB/ICT/PICT TOULOUSE III QUEL MOYEN D ÉVALUATION? Chromatographie sur couche mince Rapide à mettre en œuvre Faible coût Insuffisant

Plus en détail

Chromatographie sur colonne. Chromatographie sur colonne

Chromatographie sur colonne. Chromatographie sur colonne Chromatographie sur colonne Cette chromatographie est basée sur le même principe que la CCM, sauf que la silice est placée dans une colonne et non sur une plaque. Le but est toutefois différent: La chromatographie

Plus en détail

CHIMIE ORGANIQUE OUTIL POUR LA BIOTECHNOLOGIE TRAVAUX PRATIQUES DE CHIMIE ORGANIQUE

CHIMIE ORGANIQUE OUTIL POUR LA BIOTECHNOLOGIE TRAVAUX PRATIQUES DE CHIMIE ORGANIQUE L3 BE Biotechnologie et TACB CHIMIE ORGAIQUE OUTIL POUR LA BIOTECHOLOGIE TRAVAUX PRATIQUES DE CHIMIE ORGAIQUE 2014-2015 Avertissement Avant toute manipulation, se renseigner sur les pictogrammes et conseils

Plus en détail

Collège Shawinigan. Département de Chimie. Expérience #6. Solutions tampons. par. Rédacteur: Gr: Collaborateur:

Collège Shawinigan. Département de Chimie. Expérience #6. Solutions tampons. par. Rédacteur: Gr: Collaborateur: Collège Shawinigan Département de Chimie Expérience #6 Solutions tampons par Rédacteur: Gr: Collaborateur: Rapport de laboratoire présenté dans le cadre du cours PRÉPARATION DE SOLUTIONS à, professeur

Plus en détail

SCIENCES CM1. Les reporters. Directrice d édition Sandra Boëche. Conseiller scientifique Franck James, formateur en sciences à l IUFM

SCIENCES CM1. Les reporters. Directrice d édition Sandra Boëche. Conseiller scientifique Franck James, formateur en sciences à l IUFM CM1 SCIENCES Les reporters Directrice d édition Sandra Boëche Conseiller scientifique Franck James, formateur en sciences à l IUFM Auteurs Régis Delpeuch, professeur des écoles Bernard Darley, formateur

Plus en détail

Expérience : Extraction de la caféine dans des sodas et dosage.

Expérience : Extraction de la caféine dans des sodas et dosage. Expérience : Extraction de la caféine dans des sodas et dosage. On propose dans ce fichier de doser la caféine contenue dans une boisson. La première étape consiste à extraire la caféine d une à l aide

Plus en détail

Démonstration par l enseignante ou l enseignant Transformer de l eau en vin, en lait puis en bière

Démonstration par l enseignante ou l enseignant Transformer de l eau en vin, en lait puis en bière SNC2D/SNC2P Réactions chimiques/réactions chimiques Démonstration par l enseignante ou l enseignant Transformer de l eau en vin, en lait puis en bière Sujets preuves d un changement chimique types de réactions

Plus en détail

TECHNIQUES: Principes de la chromatographie

TECHNIQUES: Principes de la chromatographie TECHNIQUES: Principes de la chromatographie 1 Définition La chromatographie est une méthode physique de séparation basée sur les différentes affinités d un ou plusieurs composés à l égard de deux phases

Plus en détail

LES CRISTAUX CAHIER DE L ÉLÈVE

LES CRISTAUX CAHIER DE L ÉLÈVE LES CRISTAUX CAHIER DE L ÉLÈVE Décembre 2007 cristaux_eleve_st.doc 1 Révision linguistique : mai 2008 NOTE : Cette SAE a été élaborée dans le cadre de sessions de formation. Des adaptations seront nécessaires

Plus en détail

Module 3 : Phénomènes ioniques Objectif terminal 1 : Recherche expérimentale

Module 3 : Phénomènes ioniques Objectif terminal 1 : Recherche expérimentale Activité d intégration Les produits nettoyants Sciences physiques 416-430 Module 3 : Phénomènes ioniques Objectif terminal 1 : Recherche expérimentale Chaire CRSNG/Alcan pour les femmes en sciences et

Plus en détail

De la CCM à la CPL : Trucs et astuces

De la CCM à la CPL : Trucs et astuces De la CCM à la CPL : Trucs et astuces Jean-Marc Roussel cccm juin 2009 11/06/2009 Jean-Marc Roussel Page 1 Développement de méthode en CCM 3 phases sont à prendre en compte : Phase vapeur Échantillon Phase

Plus en détail

Extraction et séparation de la chlorophylle

Extraction et séparation de la chlorophylle Extraction et séparation de la chlorophylle Rapport de stage de Floriane Cere, Aude Burgat et Paul Scotto BTS Anabiotech Auzeville mars 2014 I. Etude bibliographique 1.1. Les pigments de la plante 1) Chlorophylle

Plus en détail

Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf

Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf I Terminale S Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf Objectifs : - Etablir un protocole et le réaliser afin d extraire un colorant et l identifier par spectroscopie UV-visible. - Utiliser la loi

Plus en détail

PREPARATION DE LA BENZOCAINE

PREPARATION DE LA BENZOCAINE GBVS(2) 7 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE Durée: 6 heures Coef: 7 SUJET N 2 Toutes les calculatrices de poche, y compris les calculatrices programmables et alphanumériques, dont la surface de hase ne dépasse

Plus en détail

116 page 2 «Liposolubilité des Substances Solides et Liquides»

116 page 2 «Liposolubilité des Substances Solides et Liquides» LIGNE DIRECTRICE DE L OCDE POUR LES ESSAIS DE PRODUITS CHIMIQUES Adoptée : 12 mai 1981 «Liposolubilité des Substances Solides et Liquides» (Méthode du flacon) 1. I N T R O D U C T I O N C o n n a i s s

Plus en détail

Travaux Pratiques de Chimie Organique

Travaux Pratiques de Chimie Organique Préparation du savon I. INTRODUCTION a) Composition d un corps gras : Les corps gras sont des composés naturels d origine végétale ou animale, appelés lipides. Ils sont essentiellement constitués de triglycérides,

Plus en détail

ANALYSE DE LIPIDES. Assistants: T. Hannich S. Epstein I. Riezman

ANALYSE DE LIPIDES. Assistants: T. Hannich S. Epstein I. Riezman ANALYSE DE LIPIDES Assistants: T. Hannich S. Epstein I. Riezman - 1 - 1. Introduction Dans cette expérience, nous allons nous intéresser aux lipides et plus principalement à leurs voies de synthèse dans

Plus en détail

TP III. Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse

TP III. Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse CHAMPREDONDE Renaud DAUNIS Mélanie TP III Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse Module de géochimie Responsable : J.-L. DANDURAND SOMMAIRE INTRODUCTION I / Etude théorique

Plus en détail

Organisation des enseignements Chimie en S3 et S4

Organisation des enseignements Chimie en S3 et S4 Organisation des enseignements Chimie en S3 et S4 Modules d'enseignements de Chimie M3303 : Techniques Spectroscopiques (Johan Alauzun S3) M4104 : Analyses Électrochimiques (Olivier Fontaine fin S3) et

Plus en détail

Professeur SAALAOUI Ennouamane

Professeur SAALAOUI Ennouamane Professeur SAALAOUI Ennouamane الأستاذ السعلاوي النعمان Filière SVI : S5 Élément de module: Méthodes de séparation et d analyses Biologiques Année universitaire 2011/2012 Bonne réussite pour cette année

Plus en détail

Les nitrates fiche guide

Les nitrates fiche guide Les nitrates fiche guide Notions abordées Chimie Sciences Mathématiques - Réactions chimiques - Concentration - Filtration - Rôle de l azote - Etude d un écosystème - Proportionnalité Objectifs d apprentissage

Plus en détail

- 3 - PEUPLEMENTS. 3.1 Variabilité et rôle trophique de la matière organique dissoute de différentes origines

- 3 - PEUPLEMENTS. 3.1 Variabilité et rôle trophique de la matière organique dissoute de différentes origines - 3 - PEUPLEMENTS 3.1 Variabilité et rôle trophique de la matière organique dissoute de différentes origines Variabilité et rôle de la matière organique dissoute de différentes origines comme source nutritionnelle

Plus en détail

EVALUATION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE DES ACIDES AMINES

EVALUATION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE DES ACIDES AMINES EVALUATION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE DES ACIDES AMINES METHODES CHROMATOGRAPHIQUES. METHODES ELECTROPHORETIQUES. DOSAGES SPECIFIQUES. CHROMATOGRAPHIE SUR PAPIER. CHROMATOGRAPHIE SUR COUCHE MINCE. CHROMATOGRAPHIE

Plus en détail

6. AUTRES TYPES DE CHROMATOGRAPHIE

6. AUTRES TYPES DE CHROMATOGRAPHIE 6. AUTRES TYPES DE CHROMATOGRAPHIE OBJECTIFS Connaître les particularités de la chromatographie en fluide supercritique et des chromatographies sur couche mince ou sur papier Comprendre les avantages et

Plus en détail

DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR

DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR L'objectif du TP est de tracer un diagramme isobare en équilibre liquide vapeur du binaire H 2 O / HCl, par une méthode utilisant le principe de la distillation

Plus en détail

TP12 : Extraction de l huile essentielle de lavande - Correction

TP12 : Extraction de l huile essentielle de lavande - Correction TP12 : Extraction de l huile essentielle de lavande - orrection Objectifs Réaliser et comprendre le principe d une hydrodistillation Réaliser un relargage Réaliser une extraction par solvant I La lavande

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Sciences Physiques et Chimiques en Laboratoire SESSION 2013 Sous-épreuve écrite de sciences physiques et chimiques

Plus en détail

Les terpènes sont des hydrocarbures dérivés de l isoprène C 5 H 8 et de formule générale (C 5 H 8 )n.

Les terpènes sont des hydrocarbures dérivés de l isoprène C 5 H 8 et de formule générale (C 5 H 8 )n. Les terpènes sont des hydrocarbures dérivés de l isoprène C 5 H 8 et de formule générale (C 5 H 8 )n. Très présents dans le monde végétal, ils peuvent être extraits du bois en particulier des conifères

Plus en détail

GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR

GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR INSCRIPTION AU C2i R (Certificat Informatique et Internet) GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR Nicolas Cazin 2 Table des matières 1 Un mot sur ce manuel 3 2 Votre rôle, vos responsabilités 3 3

Plus en détail

Extraction, séparation et identification d espèces chimiques

Extraction, séparation et identification d espèces chimiques Extraction, séparation et identification d espèces chimiques Préambule : Depuis la plus haute Antiquité, l homme utilise des colorants, des parfums et des arômes. Ceux-ci ont d abord été extraits de produits

Plus en détail

CHROMATOGRAPHIE SUR COUCHE MINCE

CHROMATOGRAPHIE SUR COUCHE MINCE CHROMATOGRAPHIE SUR COUCHE MINCE I - PRINCIPE La chromatographie est une méthode physique de séparation de mélanges en leurs constituants; elle est basée sur les différences d affinité des substances à

Plus en détail

Les solutions. Chapitre 2 - Modèle. 1 Définitions sur les solutions. 2 Concentration massique d une solution. 3 Dilution d une solution

Les solutions. Chapitre 2 - Modèle. 1 Définitions sur les solutions. 2 Concentration massique d une solution. 3 Dilution d une solution Chapitre 2 - Modèle Les solutions 1 Définitions sur les solutions 1.1 Définition d une solution : Une solution est le mélange homogène et liquide d au moins deux espèces chimiques : Le soluté : c est une

Plus en détail

II. QU'EST-CE QU'UNE REACTION SELECTIVE? 1) Les composés polyfonctionnels

II. QU'EST-CE QU'UNE REACTION SELECTIVE? 1) Les composés polyfonctionnels Chapitre 19 : STRATEGIE DE SYNTHESE ET SELECTIVITE EN CHIMIE ORGANIQUE Synthétiser des molécules, fabriquer de nouveaux matériaux Notions et contenus Compétences exigibles Stratégie de la synthèse organique

Plus en détail

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP CHIMIE. Durée : 2 heures. Les calculatrices sont autorisées * * *

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP CHIMIE. Durée : 2 heures. Les calculatrices sont autorisées * * * SESSION 2006 EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP CHIMIE Durée : 2 heures Les calculatrices sont autorisées * * * NB : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision

Plus en détail

Le soleil, source d énergie pour la biosphère

Le soleil, source d énergie pour la biosphère 3. ENTREE DE L ENERGIE DANS LE MONDE VIVANT. Le soleil, source d énergie pour la biosphère Activités pratiques Ex.A.O. De la lumière solaire à la matière organique Connaissances La lumière solaire permet,

Plus en détail

Qualité, conditionnement et conservation du sirop d érable.

Qualité, conditionnement et conservation du sirop d érable. Siège social 3600, boul Casavant Ouest Saint-Hyacinthe, Qc, J2S 8E3 Bureau de Québec 1140, rue Taillon Québec, Qc, G1N 3T9 Tel : (450) 773-1105 Tel : (418) 643-8903 Fax : (450) 773-8461 Fax : (418) 643-8350

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat CQP Inter-branches Technicien de la Qualité Préparation de l évaluation des compétences par le candidat Vous souhaitez obtenir le Certificat de Qualification Professionnelle Inter-branches (CQPI) «Technicien

Plus en détail

29- EXTRACTION DES ACIDE HUMIQUES ET FULVIQUES DOSAGE DU CARBONE PAR ROCK-EVAL OU CHN (PHASE

29- EXTRACTION DES ACIDE HUMIQUES ET FULVIQUES DOSAGE DU CARBONE PAR ROCK-EVAL OU CHN (PHASE 29- EXTRACTION DES ACIDE HUMIQUES ET FULVIQUES DOSAGE DU CARBONE PAR ROCK-EVAL OU CHN (PHASE SOLIDE) I- Principe Cette méthode a été adaptée d après Eric Lichtfouse (comm. Pers.) pour un traitement des

Plus en détail

Equilibre Liquide-Vapeur d un Système Binaire

Equilibre Liquide-Vapeur d un Système Binaire Equilibre Liquide-Vapeur d un Système Binaire 1 BUT... 2 2 THÉORIE... 2 2.1 LOI DE DLTON... 2 2.2 LOI DE ROULT... 2 2.3 LOI DE HENRY... 3 3 PRÉ RPPORT... 3 3.1 SYSTÈME BENZÈNE-TOLUÈNE... 3 4 PRTIE EXPÉRIMENTLE...

Plus en détail

2015-2016 Qualité de l'eau Biochimie UE : 11 Pharmacotechnie et pharmacie galénique Qualité de l'eau

2015-2016 Qualité de l'eau Biochimie UE : 11 Pharmacotechnie et pharmacie galénique Qualité de l'eau Biochimie UE : 11 Pharmacotechnie et pharmacie galénique Qualité de l'eau Semaine : n 13 (du 30/11/15 au 04/12/15) Date : 03/12/2015 Heure : de 9h à 10h Professeur : Pr. Gayot Binôme : n 29 Correcteur

Plus en détail

EPREUVE PRATIQUE PROTOCOLE

EPREUVE PRATIQUE PROTOCOLE Epreuve Régionale des Olympiades de la chimie 2010 Académie de Nantes (Lycée Clemenceau, Nantes) EPREUVE PRATIQUE PROTOCOLE NOTES IMPORTANTES Les candidats sont totalement responsables de la gestion du

Plus en détail

Suivi d une réaction lente par chromatographie

Suivi d une réaction lente par chromatographie TS Activité Chapitre 8 Cinétique chimique Suivi d une réaction lente par chromatographie Objectifs : Analyser un protocole expérimental de synthèse chimique Analyser un chromatogramme pour mettre en évidence

Plus en détail

Partir en voyage. Comme tout bon voyageur, les personnes diabétiques doivent prévoir d avance leurs déplacements et se préparer en conséquence.

Partir en voyage. Comme tout bon voyageur, les personnes diabétiques doivent prévoir d avance leurs déplacements et se préparer en conséquence. Partir en voyage Comme tout bon voyageur, les personnes diabétiques doivent prévoir d avance leurs déplacements et se préparer en conséquence. Tout voyageur diabétique devrait s identifier comme étant

Plus en détail

Mini-Projet de Prolog : Solver de Sudoku

Mini-Projet de Prolog : Solver de Sudoku UNIVERSITE François Rabelais TOURS Polytech Tours-Département Informatique 64, Avenue Jean Portalis 37200 TOURS Mini-Projet de Prolog : Solver de Sudoku Encadré par : Présenté par : M. J-L Bouquard Florent

Plus en détail

b) Quelles sont les précautions à prendre pour effectuer les prélèvements des matières premières?

b) Quelles sont les précautions à prendre pour effectuer les prélèvements des matières premières? T.P 17 : Synthèse d un savon Réaction de saponification Thème Santé Les objectifs de ce TP sont de : suivre un protocole de synthèse en respectant les consignes de sécurité. réaliser un montage de chauffage

Plus en détail

POSTER 8. O. Ludemann-Hombourger (1), N. Bourges (1), H. Muhr (2), E. Plasari (2)

POSTER 8. O. Ludemann-Hombourger (1), N. Bourges (1), H. Muhr (2), E. Plasari (2) POSTER 8 Développement d une méthode de détermination du diagramme de solubilité énantiomères - solvant en vue de leur séparation par cristallisation couplée à la chromatographie préparative O. Ludemann-Hombourger

Plus en détail

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges 25 janvier 2006 Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges THEME : CHIMIE ET HABITAT AU SERVICE DE L INNOVATION Lycée Raoul Dautry Détermination de la teneur en sulfate de calcium dans

Plus en détail

Extraction de substances. naturelles

Extraction de substances. naturelles Extraction de substances chapitre chimie naturelles Quel est le principe des techniques d extraction? Comment les mettre en œuvre au laboratoire? De nombreux végétaux, tels que les noix de muscade ci-dessus

Plus en détail

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges 25 janvier 2006 Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges THEME : CHIMIE ET HABITAT AU SERVICE DE L INNOVATION Lycée Raoul Dautry Détermination de la teneur en sulfate de calcium dans

Plus en détail

Plans de mesures correctives

Plans de mesures correctives Les plans de mesures correctives décrivent les moyens que les membres de la famille ou du personnel doivent mettre en œuvre pour corriger les problèmes qui surviennent. Les plans de mesures correctives

Plus en détail

Les glaçons et l eau - Cycle 1

Les glaçons et l eau - Cycle 1 Points du programme Les glaçons et l eau - Cycle 1 Exploration du monde de la matière [...] En rapprochant l eau du robinet, la pluie, la neige, la glace, il commence à élaborer un premier niveau, très

Plus en détail

Fiche sur la technique du montage à reflux. Introduction. Présentation du matériel

Fiche sur la technique du montage à reflux. Introduction. Présentation du matériel Fiche sur la technique du montage à reflux Manuscrit d'une séquence expérimentale sur une technique, méthode ou savoir faire expérimental :l e montage à reflux, accessible en film sur ce site, rédigé par

Plus en détail

L importance de l eau dans la durabilité des bétons et mortiers

L importance de l eau dans la durabilité des bétons et mortiers L importance de l eau dans la durabilité des bétons et mortiers N.Tenoutasse Les liants hydrauliques se transforment en hydrates dans les bétons et mortiers, ces hydrates sont responsables des performances

Plus en détail

Les méthodes de séparation basées sur l extraction

Les méthodes de séparation basées sur l extraction Les méthodes de séparation basées sur l extraction L extraction liquide - liquide C est l extraction d un soluté S d un solvant A par un solvant B non miscible au premier. Deux paramètres sont importants

Plus en détail

Table des matières CHAPITRE 2 FONCTIONS AVANCÉES DE MODULE DE VENTE ET GESTION DE PROJETS

Table des matières CHAPITRE 2 FONCTIONS AVANCÉES DE MODULE DE VENTE ET GESTION DE PROJETS Table des matières CHAPITRE 2 FONCTIONS AVANCÉES DE MODULE DE VENTE ET GESTION DE PROJETS Réception des offres des assureurs... 1 Format C-surance.ca... 3 Format assureur... 3 Gestion des Employés... 4

Plus en détail

EXTRACTION ET IDENTIFICATION DE L EUGENOL

EXTRACTION ET IDENTIFICATION DE L EUGENOL 1 T.P-cours de Chimie n 1 : EXTRACTION ET IDENTIFICATION DE L EUGENOL Les clous de girofle sont les boutons floraux séchés du giroflier, un arbuste cultivé à Madagascar, en Indonésie et en Afrique. Le

Plus en détail

Chapitre 2 Méthodes de dosage de la vitamine D

Chapitre 2 Méthodes de dosage de la vitamine D Chapitre 2 Méthodes de dosage de la vitamine D 24 1. Dosage de la vitamine D par RP-HPLC 1.1. Principe de la méthode Pour réaliser une séparation d'un mélange on le fait diluer dans un solvant approprié,

Plus en détail

MPS : Eaux de consommation

MPS : Eaux de consommation Activité expérimentale n 1 M. Suet 2nd Compétences travaillées Compétences S approprier : Réaliser : Mobiliser et Exploiter ses connaissances : Mettre en œuvre une démarche expérimentale : Valider : Communiquer

Plus en détail

Justifier financièrement un projet subventionné par le Relais Social. Vade-mecum à destination des partenaires

Justifier financièrement un projet subventionné par le Relais Social. Vade-mecum à destination des partenaires Justifier financièrement un projet subventionné par le Relais Social Vade-mecum à destination des partenaires Pour pouvoir réaliser des actions innovantes et toujours plus adaptées au public en grande

Plus en détail

Séquence 2 : les mélanges aqueux

Séquence 2 : les mélanges aqueux Séquence 2 : les mélanges aqueux Le plus simple écolier sait maintenant des vérités pour lesquelles Archimède eût sacrifié sa vie. Ernest Renan (1823-1892) Niveau 5 ième Voir le manuel de la page 22 à

Plus en détail

Fiche 1 : Enoncé destiné à l élève

Fiche 1 : Enoncé destiné à l élève Nicolas di Scala TP de quatrième (4 ème ) qui rentre dans la partie du programme : «A. De l air qui nous entoure à la molécule». Il s agit d un TP évalué où les élèves doivent réaliser une expérience par

Plus en détail

Rôle de la préparation de surface

Rôle de la préparation de surface Rôle de la préparation de surface Le but de la préparation de surface de l acier est de la rendre compatible avec l opération d émaillage Elimination des résidus contaminants présents à la surface de la

Plus en détail

Rapport de TP Phytochimie : Chromatographie en Phase Gazeuse (CPG)

Rapport de TP Phytochimie : Chromatographie en Phase Gazeuse (CPG) Rapport de TP Phytochimie : Chromatographie en Phase Gazeuse (CPG) Di Pascoli Thomas Mouton Julia (M S2 VRV) I) Introduction L eugénol (ou 4-allyl-2-méthoxyphénol) est une molécule naturelle trouvée en

Plus en détail

0. ANALYSE GRAPHIQUE ET INTRODUCTION À EXCEL

0. ANALYSE GRAPHIQUE ET INTRODUCTION À EXCEL 0. ANALYSE GRAPHIQUE ET INTRODUCTION À EXCEL Préparation pour l expérience 1. lire le protocole de l expérience 2. lire la section B- Analyse d erreur et graphiques située au début de votre manuel de laboratoire

Plus en détail

PROPOSITION TECHNIQUE ET FINANCIERE

PROPOSITION TECHNIQUE ET FINANCIERE Avenue des Etangs Narbonne, F-11100, France Votre correspondant : Romain CRESSON INRA Transfert Environnement Avenue des Etangs Narbonne, F-11100, France Tel: +33 (0)4 68 46 64 32 Fax: +33 (0)4 68 42 51

Plus en détail

Exercice No 1 (70 points)

Exercice No 1 (70 points) FACULTÉ DES SCIENCES DÉPARTEMENT DE CHIMIE CHM 302 Techniques de chimie organique et inorganique Travaux pratiques Coordonnateur: Jean-Marc CHAPUZET Date: Jeudi 2 Décembre 2004 Local: D7-3012; D7-3014

Plus en détail

Série notée Sujet 1. Règles et recommandations : Instructions ÉC O L E P O L Y T E C H N IQ U E FÉ DÉR A L E D E L A U S A N N E

Série notée Sujet 1. Règles et recommandations : Instructions ÉC O L E P O L Y T E C H N IQ U E FÉ DÉR A L E D E L A U S A N N E EIDGENÖSSISCHE TECHNISCHE HOCHSCHULE LAUSANNE POLITECNICO FEDERALE LOSANNA SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY LAUSANNE Faculté Informatique et Communication Cours Informatique II (SV) Jamila Sam ÉC

Plus en détail

Comment gérer les profils ICC d entrée

Comment gérer les profils ICC d entrée Comment gérer les profils ICC d entrée Modifier les profils par défaut 2 Modifier les profils dans FileManager 3 Pour aller plus loin (utilisateurs avancés) 5 Modifier les profils dans le module d impression

Plus en détail

I) Les solvants hydrophiles A) Eaux

I) Les solvants hydrophiles A) Eaux Les solvants UE 11:Pharmacotechnie et pharmacie galénique Semaine : n 10 (du 09/11/15 au 13/11/15) Date : 13/11/2015 Heure : de 8h00 à 9h00 Professeur : Pr. Gayot Binôme : n 75 Correcteur : n 74 PLAN DU

Plus en détail

Chromatographie Liquide de Haute Performance (CLHP-HPLC) Introduction

Chromatographie Liquide de Haute Performance (CLHP-HPLC) Introduction Chromatographie Liquide de Haute Performance (CLHP-HPLC) Introduction Principe de la CLHP Séparation de constituants dans un mélange complexe Mise en solution dans un solvant ou un mélange de solvant (éluant)

Plus en détail

Chromatographie liquide haute performance (CHLP)

Chromatographie liquide haute performance (CHLP) Chromatographie liquide haute performance (CHLP) La chromatographie liquide haute performance (CHLP en français, HPLC en anglais) est une technique analytique très générale d emploi. Elle correspond à

Plus en détail

Des solutions en chimie

Des solutions en chimie AP Seconde www.lycees- genevoix- signoret.fr/sciences- physiques Des solutions en chimie Dans les exercices qui suivent, on utilisera les masses molaires atomiques suivantes : M(H)=1 g/mol, M(C)=12 g/mol,

Plus en détail

CONSEIL OLEICOLE INTERNATIONAL

CONSEIL OLEICOLE INTERNATIONAL CONSEIL OLEICOLE INTERNATIONAL COI/T.20/Doc. nº 11/Rév.2 2001 FRANÇAIS Original: ESPAGNOL Príncipe de Vergara, 154 28002 Madrid Espagne. Tel.: +34 915 903 638 Fax: +34 915 631 263 - e-mail: iooc@internationaloliveoil.org

Plus en détail

Les dispositifs non innovants. Évaluation biologique : relations avec la validation du nettoyage. iso 10993-1

Les dispositifs non innovants. Évaluation biologique : relations avec la validation du nettoyage. iso 10993-1 cahier spécial 45 Évaluation biologique : relations avec la validation du nettoyage Par Aurélien Bignon, BioM Advice Les dispositifs médicaux (DM) doivent suivre une procédure d évaluation biologique décrite

Plus en détail

Martin Lapierre 704 Avenue Roberval, Roberval (Québec) G8H 3K6 (418) 275-6868 mandelbros@hotmail.com

Martin Lapierre 704 Avenue Roberval, Roberval (Québec) G8H 3K6 (418) 275-6868 mandelbros@hotmail.com Pratico-Plastique Martin Lapierre 704 Avenue Roberval, Roberval (Québec) G8H 3K6 (418) 275-6868 mandelbros@hotmail.com et Catherine Verreault 561 8ième rue, Saint-Prime (Québec) G8J 1P2 (418)251-2255 cathverreault@hotmail.com

Plus en détail

Félicitations! Vous disposez désormais de votre armoire numérique en ligne.

Félicitations! Vous disposez désormais de votre armoire numérique en ligne. Félicitations! Vous disposez désormais de votre armoire numérique en ligne. Cette armoire va vous permettre : De mieux classer vos documents De mieux les retrouver De mieux les partager Ce petit guide

Plus en détail

ECE : Détermination du taux de glucose dans le Powerade

ECE : Détermination du taux de glucose dans le Powerade Masse volumique (g.ml -1 ) Thème : Santé Seconde ECE : Détermination du taux de glucose dans le Powerade Compétences travaillées (capacités et attitudes) : ANA : concevoir un protocole expérimental. ANA

Plus en détail

Durée du TP : 3h30 1. RAPPELS. La densité d un corps, notée d, s'exprime suivant la relation suivante : corps. d ref

Durée du TP : 3h30 1. RAPPELS. La densité d un corps, notée d, s'exprime suivant la relation suivante : corps. d ref TP N 2 : MECANIQUE DES FLUIDES Durée du TP : 3h30 1. RAPPELS La densité d un corps, notée d, s'exprime suivant la relation suivante : corps d ref avec corps la masse volumique du corps considéré et ref

Plus en détail

Examen Méthodes spectroscopiques 2

Examen Méthodes spectroscopiques 2 16 décembre 2010 Examen Méthodes spectroscopiques 2 Durée 2 h Calculatrice et tables spectroscopiques (fournies en début d année) autorisées Exercice 1 (3 pts 10min) Il est possible de doser simultanément

Plus en détail

Expérience 4 : Séparation et identification de deux produits organiques

Expérience 4 : Séparation et identification de deux produits organiques Expérience 4 : Séparation et identification de deux produits organiques Séparation et identification de deux produits organiques Les mélanges d'inconnus sont constitués de deux produits organiques (2 x

Plus en détail

Partiel n 1 Techniques d Analyses Spectrale & Séparative (3h00)

Partiel n 1 Techniques d Analyses Spectrale & Séparative (3h00) Partiel n 1 Techniques d Analyses Spectrale & Séparative (3h00) BON COURAGE ET BONNE ANNÉE À TOUTES ET À TOUS Documents non autorisés - Calculatrice autorisée Justifier les calculs Séparer calcul littéral

Plus en détail

QUI A TUE PAMELA ROSE (TESTS DES IONS)

QUI A TUE PAMELA ROSE (TESTS DES IONS) QUI A TUE PAMELA ROSE (TESTS DES IONS) classe : troisième durée : 1h30 Travail préparatoire sur les tests des ions : (réalisé en classe et noté au tableau, sans traces pour les élèves à ce stade.) Il est

Plus en détail

GRAVIMETRIE + NO. 1 - Principe de la gravimétrie. a - Quelques exemples. b - Facteurs influençant la solubilité

GRAVIMETRIE + NO. 1 - Principe de la gravimétrie. a - Quelques exemples. b - Facteurs influençant la solubilité GRAVIMETRIE 1 - Principe de la gravimétrie Cette méthode d analyse quantitative a pour but d obtenir une séparation quantitative (c'est-àdire totale) d'un cation ou d'un anion (en solution aqueuse) par

Plus en détail

Manipulation des acides nucléiques

Manipulation des acides nucléiques Manipulation des acides nucléiques (voir chapitre 6 du Voet et Voet) - les acides nucléiques forment des polymères : ADN et ARN - ils sont composés de 4 nucléotides: A, C, G et T pour l ADN A, C, G et

Plus en détail

Numéro du Projet LIFE : LIFE05ENV/F/000082

Numéro du Projet LIFE : LIFE05ENV/F/000082 Numéro du Projet LIFE : LIFE05ENV/F/000082 Amélioration des performances du séchage des Tuiles et Briques par récupération de la chaleur latente de condensation de l eau afin de réduire les émissions de

Plus en détail

Annexe 2b Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles

Annexe 2b Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Annexe 2b Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Filière : scientifique Voie : Technologie, physique, chimie (TPC) Discipline : Chimie Première année Programme de chimie TPC1 Le programme

Plus en détail