FICHE INFORMATION. Comptage individuel de l'eau. Guide d'information à l'usage des occupants

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FICHE INFORMATION. Comptage individuel de l'eau. Guide d'information à l'usage des occupants"

Transcription

1 FICHE INFORMATION Comptage individuel de l'eau Guide d'information à l'usage des occupants

2 COMPTAGE INDIVIDUEL DE L'EAU Les bons comptes font les bons voisins Compter l eau au logement est un moyen de faire des économies individuelles et une manière plus équitable de partager les charges d eau communes. Vous avez la possibilité d agir pour réduire votre consommation, indépendamment de celle de vos voisins. Compteur d'eau radio relevé Techem Renforcer l'équité entre occupants Tout le monde ne consomme pas l'eau de la même manière et dans les mêmes quantités. En effet, les besoins dépendent principalement : du nombre de personnes vivant dans le foyer, des habitudes (ex : préférer la douche ou le bain) de la présence de fuites d'eau non réparées. Gros ou petit consommateur, grâce au comptage individuel, vous êtes facturé selon vos consommations réelles. Autonome et responsable, vous pouvez agir pour en réduire le volume. Réduire la facture d'eau En étant vigilant à votre consommation et en modifiant certaines de vos habitudes, vous pouvez faire diminuer vos charges d eau. En agissant individuellement sur votre facture, vous contribuez collectivement à diminuer les dépenses globales. Diverses études ont prouvé que le comptage individuel permet de réduire le volume total de l'eau consommée de 20% en moyenne. (Source : Ademe et Syndicat de la Mesure). Le savez vous? En installant des compteurs sur les arrivées d eau chaude et d eau froide, il est possible de contrôler en moyenne 22% des dépenses d une résidence. (Source UNIS) 2 La législation française impose le comptage individuel de l eau chaude depuis Le comptage de l eau froide n'est obligatoire que depuis décembre La réglementation s applique aux immeubles récents.

3 TECHEM TECHNOLOGIE Votre nouveau compteur Votre nouveau compteur d eau est un produit de grande qualité conçu exclusivement pour le comptage divisionnaire de l eau. Son faible encombrement facilite son installation quelles que soient les conditions. Caractéristiques de performance Température pour l'eau froide jusqu'à 30 C ou l'eau chaude jusqu'à 90 C, Classe métrologique horizontale à R 160 ou R 80 selon modèle, Connexion au réseau radio ou installation ultérieure possible, Adaptation aux longueurs de construction non standards avec l'utilisation de montages par vissage et éléments d'extension spéciaux, Pour le modèle en radio relevé : alimentation par une pile d une durée de vie de 10 ans. L'entretien de votre installation Les compteurs doivent rester accessibles en cas de travaux de maintenance. Le robinet d arrêt d eau avant compteur doit être manipulé tous les ans. Les compteurs équipés d'un module radio ne doivent pas être couverts. Lecture directe Équipé d un module radio ou pas, vous pouvez lire les index de votre compteur à tout moment : lors d un déménagement ou simplement pour contrôler votre consommation. Les chiffres en noir situés avant la virgule représentent les m3. 10 millions de compteurs d'eau installés par Techem 3

4 TECHNOLOGIE RADIO RELEVÉ TECHEM Le télé-relevé des compteurs pour plus de tranquillité Pour votre confort, les compteurs radio sont relevés depuis l extérieur de votre appartement. La télé-relève est effectuée de manière automatisée et à une fréquence régulière, ce qui permet la surveillance et le traitement des variations de consommations. Plus d information, plus rapidement, La télé-relève offre des avantages supplémentaires : Le suivi des consommations journalières, La détection des surconsommations ou sous consommations, L analyse des écarts entre les compteurs divisionnaires et le compteur général de l immeuble. 4 Principe de fonctionnement Vos compteurs radio sont connectés à un réseau de télétransmission. Les consommations sont régulièrement relevées et transmises par radio à un collecteur de données installé dans l immeuble. Ce collecteur renvoie les informations au collecteur-maître qui les centralise. Equipé d une connexion téléphonique GSM, ce collecteur-maître communique l ensemble des données relevées au Centre de Gestion Techem.

5 Une irrégularité apparaît dans vos consommations ou vous constatez une anomalie sur votre compteur. Nous intervenons pour vérifier, réparer ou remplacer votre appareil. Les services inclus Dans le cadre du contrat souscrit au nom de votre résidence, sont compris les services de dépannage : remplacement de compteur bloqué, vérification de module radio qui ne répondrait pas, réparation de fuite sur joints compteur. Peuvent s ajouter des prestations optionnelles comme le remplacement du robinet d arrêt avant compteur. Le rendez vous d'intervention Lorsque les interventions sont planifiées à notre initiative, nous vous informons du motif et de la date de passage par courrier. Votre gardien et votre gestionnaire sont automatiquement informés des interventions. En cas de fuite ou de situation spécifique, vous pouvez aussi prendre rendez vous par téléphone auprès de notre service intervention. Le compte rendu Les informations relatives à notre intervention sont transmises à votre gestionnaire, particulièrement en cas de difficultés techniques ou d absentéisme. Le compte rendu est disponible 24 heures après notre passage. Pas disponible? Vous savez que vous ne pourrez être présent lors du passage de notre agent. Vous pouvez le signaler à un voisin ou votre gardien en leur remettant vos clés. En cas d'impossibilité, nous vous remercions de nous informer de votre absence. Une nouvelle date pourra vous être proposée. Mais les rendez vous suivants pourront faire l objet d'une facturation supplémentaire. 5

6 SERVICE RELEVÉ La répartition équitable des charges d'eau Les charges générales d eau sont réparties entre résidents au prorata des consommations individuelles relevées. Votre facture d eau est calculée sur la base de votre propre consommation. Le principe de la répartition Votre distributeur d eau facture le volume d eau globale de la résidence sur la base du relevé du compteur général installé en pied d immeuble. Votre gestionnaire répartit cette facture au prorata des consommations relevées sur vos compteurs individuels. Le bordereau de consommation Le bordereau de relevé des consommations individuelles est interfacé à la comptabilité de votre résidence : Identifiant par le n de lot de votre logement ou votre code occupant, Annualisation des consommations selon l arrêté comptable. A réception du listing, votre gestionnaire intègre les données et procède à la répartition individuelle des dépenses d'eau. Le montant est indiqué dans votre décompte de charges. L'eau des parties communes A vos consommations personnelles s ajoute une quote-part relative à la consommation de l eau nécessaire à l usage des parties communes comme l arrosage des espaces verts, le nettoyage des zones de passage, le lavage des poubelles, les éventuelles vidanges de colonnes d eau Vous déménagez? Lors de l'état des lieux, il est conseillé de relever vos compteurs d eau et de transmette les index à notre service Relevé. L'information sera enregistrée à la date de votre départ. Il est également important de nous transmettre le nom du nouvel occupant. En effet, en cas d intervention, les informations de notre passage sont notifiées par courrier. Si vous faites un suivi de votre courrier, vous aurez un rendez-vous qui ne vous concernera pas et le nouvel occupant ne sera pas informé de notre venue. 6

7 LES ÉCONOMIES D'EAU Économiser l'eau Modifier au quotidien certains gestes permet de réduire la consommation d eau. Vous contribuez ainsi à limiter la pollution des eaux et à préserver une ressource naturelle précieuse. Économiser l'eau Il est possible d'adopter des gestes plus économes : utiliser des appareils sanitaires et électroménagers à faible consommation, réparer ses fuites et surtout modifier ses habitudes. Pour comparer : Bain : 120 à 150 litres Douche : 20 à 60 litres Lave linge : 40 à 80 litres Lave vaisselle : 10 à 18 litres Vaisselle à la main : 10 à 40 litres Chasse d eau : 3 à 12 litres Une personne consomme en moyenne 137 litres d eau par jour, soit l équivalent d une baignoire remplie. Au début des années 80, la consommation moyenne avoisinait 160 litres par jour. Les petits gestes cumulés permettent de diminuer le volume global d eau consommée. Les besoins individuels en eau Les différents usages de l eau dans notre vie quotidienne se répartissent de la manière suivante : Alimentation : 7% Lavage de la voiture, arrosage du jardin : 6 % Vaisselle : 10 % Linge : 12 % Sanitaires : 20 % Bains, douches : 39 % Usages domestiques divers : 6 % Soit un total de 93 % pour l'hygiène et le nettoyage. (Source : Centre d Information sur l eau) 7

8 TECHEM Bâtiment Gay Lussac 20, avenue Edouard Herriot CS LE PLESSIS ROBINSON cedex Téléphone : Fax :

FICHE INFORMATION. Répartition individuelle des frais de chauffage. Guide d'information à l'usage des occupants

FICHE INFORMATION. Répartition individuelle des frais de chauffage. Guide d'information à l'usage des occupants FICHE INFORMATION Répartition individuelle des frais de chauffage Guide d'information à l'usage des occupants LE RÉPARTITEUR ÉLECTRONIQUE TECHEM Compter une énergie précieuse Vos répartiteurs de chauffage

Plus en détail

FICHE INFORMATION. Le Comptage comptage individuel. Votre partenaire en économie d énergie

FICHE INFORMATION. Le Comptage comptage individuel. Votre partenaire en économie d énergie FICHE INFORMATION Le Comptage comptage individuel de du l eau chauffage Votre partenaire en économie d énergie Le répartiteur de frais de chauffage Le répartiteur est un appareil de mesure du chauffage

Plus en détail

Préservation de la ressource en eau : une urgence planétaire

Préservation de la ressource en eau : une urgence planétaire Préservation de la ressource en eau : une urgence planétaire Aujourd'hui dans le monde, 1,1 milliard de personnes n'ont pas un accès permanent à l'eau potable. En 2030, selon les derniers chiffres révélés

Plus en détail

L alimentation en eau potable

L alimentation en eau potable Aujourd hui, la qualité de l eau et les réserves potentielles, constituent, au sein de notre société, des préoccupations environnementales majeures. En 1992 et pour la première fois, le principe selon

Plus en détail

Les gestes simples pour réduire ma consommation d eau

Les gestes simples pour réduire ma consommation d eau Les gestes simples pour réduire ma consommation d eau Eau Consommation moyenne annuelle avec un compteur d eau installé Une personne consomme entre 150 et 200 litres d eau par jour. 60m³ 90m³ 120m³ 150m³

Plus en détail

Économiser l eau et l énergie chez soi

Économiser l eau et l énergie chez soi Économiser l eau et l énergie chez soi Le point sur nos consommations DES CHIFFRES QUI PARLENT Un ménage français consacre, en moyenne et par an, 6,2 % de ses ressources pour se chauffer, se déplacer,

Plus en détail

L EAU : UNE RESSOURCE VITALE ET PRECIEUSE, COMMENT LA PRESERVER ET L ECONOMISER? LA SOLUTION : LES ECO-GESTES!

L EAU : UNE RESSOURCE VITALE ET PRECIEUSE, COMMENT LA PRESERVER ET L ECONOMISER? LA SOLUTION : LES ECO-GESTES! L EAU : UNE RESSOURCE VITALE ET PRECIEUSE, COMMENT LA PRESERVER ET L ECONOMISER? LA SOLUTION : LES ECO-GESTES! 1 En moyenne, une personne gaspille 20 à 30% d'eau tous les jours, soit par inadvertance,

Plus en détail

Individualisation de votre contrat de fourniture d eau

Individualisation de votre contrat de fourniture d eau GUIDE PRATIQUE Individualisation de votre contrat de fourniture d eau Édition 2015 1 1 - L ESSENTIEL Vous souhaitez réaliser une demande d individualisation SOMMAIRE Bienvenue chez Eau de Paris! 1 L essentiel

Plus en détail

Quelques infos pour commencer

Quelques infos pour commencer L eau froide Quelques infos pour commencer L eau potable, vitale et précieuse, est une ressource qui se raréfie. Un français consomme environ 137L d eau potable par jour, dont 1% seulement pour la boisson.

Plus en détail

GUIDE DU DÉGÂT DES EAUX. C est parce qu un dégât des eaux ne prévient pas, que nous avons tout prévu.

GUIDE DU DÉGÂT DES EAUX. C est parce qu un dégât des eaux ne prévient pas, que nous avons tout prévu. GUIDE DU DÉGÂT DES EAUX C est parce qu un dégât des eaux ne prévient pas, que nous avons tout prévu. Vous êtes victime ou responsable d un dégât des eaux? Pas de panique. Dans la majorité des cas, ces

Plus en détail

CARNET D'ENTRETIEN DE LA COPROPRIETE

CARNET D'ENTRETIEN DE LA COPROPRIETE CARNET D'ENTRETIEN DE LA COPROPRIETE RESIDENCE AUGUSTA 7-13 RUE AUGUSTA 92160 ANTONY Immeuble de 63 lots principaux, construit le 01/01/1989 SYNDIC de votre IMMEUBLE FONCIA EFIMO 60 ave du Général Leclerc

Plus en détail

éco GUIDE du locataire Les bons gestes pièce par pièce Les économies réalisables

éco GUIDE du locataire Les bons gestes pièce par pièce Les économies réalisables Les économies réalisables Les bons gestes pièce par pièce éco GUIDE du locataire sommaire Les économies réalisables sur le chauffage 3 sur l eau 4 sur l électricité 5 sur les déchets 6 sur la pollution

Plus en détail

CONVENTION TYPE D INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU SERVICE PUBLIC DE DISTRIBUTION DE L EAU POTABLE DE LILLE METROPOLE

CONVENTION TYPE D INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU SERVICE PUBLIC DE DISTRIBUTION DE L EAU POTABLE DE LILLE METROPOLE CONVENTION TYPE D INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU SERVICE PUBLIC DE DISTRIBUTION DE L EAU POTABLE DE LILLE METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE A ADAPTER POUR CHAQUE IMMEUBLE COLLECTIF D HABITATION

Plus en détail

Respectons L EAU. pour protéger LA VIE

Respectons L EAU. pour protéger LA VIE Respectons L EAU pour protéger LA VIE Préambule Pourquoi devons nous faire attention à notre façon d utiliser l eau? Sommes-nous égaux sur la Terre face à l utilisation de l eau? Sa potabilisation, son

Plus en détail

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou Le Guide de l éco-agent Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou «L'écologie est aussi et surtout un problème culturel. Le respect de l'environnement passe par un grand nombre de changements comportementaux.»

Plus en détail

Résidence des Badinières

Résidence des Badinières Résidence des Badinières Bienvenue à la 2 ème réunion d information et d échange «chauffage et eau chaude sanitaire» 22 janvier 2010 Réunion "chauffage" des Badinières 1 Sommaire Le contexte général (national)

Plus en détail

- Réalisation de salle de bain complète (carrelage, sanitaire, doublage placo: 1 seul intervenant)

- Réalisation de salle de bain complète (carrelage, sanitaire, doublage placo: 1 seul intervenant) - Réalisation de salle de bain complète (carrelage, sanitaire, doublage placo: 1 seul intervenant) - Réalisation de Cuisines (meubles, carrelage, sanitaire, doublage placo: 1 seul intervenant) - VMC (Ventilation

Plus en détail

le Petit Guide des d eau

le Petit Guide des d eau le Petit Guide des ECONOMIES d eau 1 J économise de 30 à 50% d eau potable/an facilement!!! 2 Pourquoi économiser l eau? En Bretagne, l eau utilisée pour la production d eau potable provient à 80% des

Plus en détail

REGLEMENT DU SERVICE DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF

REGLEMENT DU SERVICE DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF Commune Du BUISSON DE CADOUIN REGLEMENT DU SERVICE DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF Le règlement du service désigne le document établi par la collectivité et adopté par délibération du 3 Février 2011 ; il

Plus en détail

Recommandation n 2010-300/PG en application de l article 43-1 de la loi n 2000-108 et du décret n 2007-1504

Recommandation n 2010-300/PG en application de l article 43-1 de la loi n 2000-108 et du décret n 2007-1504 N de saisine : 480718-170856752 / YM Date de la saisine : 11 juin 2008 Recommandation n 2010-300/PG en application de l article 43-1 de la loi n 2000-108 et du décret n 2007-1504 Consommateur: Mme H. Fournisseur(s)

Plus en détail

PRISE DE CONSCIENCE DE LA QUALITE DE L EAU ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE, A TRAVERS LE CHEMIN D UNE GOUTTE D EAU, A PARTIR DE LA TRAXENNE

PRISE DE CONSCIENCE DE LA QUALITE DE L EAU ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE, A TRAVERS LE CHEMIN D UNE GOUTTE D EAU, A PARTIR DE LA TRAXENNE PRISE DE CONSCIENCE DE LA QUALITE DE L EAU ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE, A TRAVERS LE CHEMIN D UNE GOUTTE D EAU, A PARTIR DE LA TRAXENNE QU EST-CE QUE LE PARLEMENT DES JEUNES POUR L EAU? Le Parlement des

Plus en détail

Boisson : 2 litres. Brossage de dent : 1 litre. Cuisine : 6 litres. Petite douche (5 min) : 60 litres. Grande douche (10-15 min) : 120 litres

Boisson : 2 litres. Brossage de dent : 1 litre. Cuisine : 6 litres. Petite douche (5 min) : 60 litres. Grande douche (10-15 min) : 120 litres Boisson : 2 litres Brossage de dent : 1 litre Cuisine : 6 litres Petite douche (5 min) : 60 litres Grande douche (10-15 min) : 120 litres Bain : 160-200 litres Chasse d'eau : 10 litres Vaisselle à la main

Plus en détail

Le comptage de l eau

Le comptage de l eau Le comptage de l eau Le comptage d eau Introduction Compteur Relevé d index Fuites Location ou achat des compteurs Facturation des consommations Conclusion Introduction Définition : Le compteur d eau est

Plus en détail

La guidance énergétique: cas pratique du fonds social de l eau

La guidance énergétique: cas pratique du fonds social de l eau LES TROISIÈMES ASSISES DE L EAU L EN WALLONIE Jambes 16 mars 2011 La guidance énergétique: cas pratique du fonds social de l eau Dumont Laurent (Tuteur énergie) CPAS Courcelles 1) Le tuteur énergie - Mission

Plus en détail

Petits gestes. Département du Lot. Grandes économies. Trucs et astuces pour faire baisser la facture. Guide écos-gestes p 1

Petits gestes. Département du Lot. Grandes économies. Trucs et astuces pour faire baisser la facture. Guide écos-gestes p 1 Département du Lot Petits gestes Grandes économies Trucs et astuces pour faire baisser la facture Guide écos-gestes p 1 Comment réduire sa facture d eau, d électricité? Est-il vraiment possible d économiser

Plus en détail

ENFIN UN DECOMPTE EQUITABLE! Un décompte des frais de chauffage et d eau en fonction de la consommation réelle

ENFIN UN DECOMPTE EQUITABLE! Un décompte des frais de chauffage et d eau en fonction de la consommation réelle ENFIN UN DECOMPTE EQUITABLE! Un décompte des frais de chauffage et d eau en fonction de la consommation réelle Schweizerischer Verband für Wärme- und Wasserkostenabrechnung Association suisse pour le décompte

Plus en détail

Astuces. L eau. moins. dépenser. pour

Astuces. L eau. moins. dépenser. pour Astuces pour! dépenser moins 2 >>> ÉDITO eau est une ressource précieuse, indispensable dans nos logements, que ce soit pour l alimentation, la préparation des L repas, l hygiène ou tout simplement notre

Plus en détail

VEFA ETAT DES LIEUX REMISE DES CLEFS

VEFA ETAT DES LIEUX REMISE DES CLEFS VEFA ETAT DES LIEUX REMISE DES CLEFS INTRODUCTION Ce document est une check list des choses à vérifier lorsque l on reçoit un appartement en VEFA (donc sur plan). Il a été réalisé pour un appartement T2

Plus en détail

Quelques chiffres sur l'eau

Quelques chiffres sur l'eau Les ECONOMIEs D'EAU Dans nos pays dits «développés», l accès à la ressource en eau semble d une déconcertante facilité. Il suffit de tourner le robinet et l eau coule à flots. Au fil du temps, en la maîtrisant,

Plus en détail

Entretien et Réparations dans votre logement

Entretien et Réparations dans votre logement Ce document est important pour vous. Conservez-le soigneusement. Extérieurs Entretien et Réparations dans votre logement Ce document reprend l ensemble des équipements de votre logement et vous indique,

Plus en détail

Vertuoz Habitat : l offre d individualisation des charges de gaz naturel en collectif

Vertuoz Habitat : l offre d individualisation des charges de gaz naturel en collectif Vertuoz Habitat : l offre d individualisation des charges de gaz naturel en collectif Conforme RT 2012 Découvrez la nouvelle offre «Vertuoz Habitat» de GDF SUEZ, une offre qui distingue et valorise votre

Plus en détail

Bienvenue dans votre logement BBC

Bienvenue dans votre logement BBC Bienvenue dans votre logement Ce guide est là pour vous aider à bien utiliser votre appartement. Conservez le précieusement, afin de pouvoir le consulter en cas de doute. SOMMAIRE les points clés L isolation

Plus en détail

VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE

VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE G U I D E VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE SICAE Une réduction d'impôts peut être obtenue (sous certaines conditions) lors du remplacement de votre chauffe-eau électrique. Renseignez-vous auprès du Centre des

Plus en détail

à votre écoute! 09 77 40 10 62 (appel non surtaxé depuis un poste fixe) du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h 15 GDF Suez DolceVita

à votre écoute! 09 77 40 10 62 (appel non surtaxé depuis un poste fixe) du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h 15 GDF Suez DolceVita Logements neufs en Copropriété GDF Suez DolceVita à votre écoute! Contactez votre conseiller 09 77 40 10 62 (appel non surtaxé depuis un poste fixe) du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h 15 Tout savoir

Plus en détail

COMMUNE DE LAMOTHE-CAPDEVILLE REGLEMENT DU SERVICE D ASSAINISSEMENT COLLECTIF

COMMUNE DE LAMOTHE-CAPDEVILLE REGLEMENT DU SERVICE D ASSAINISSEMENT COLLECTIF COMMUNE DE LAMOTHE-CAPDEVILLE REGLEMENT DU SERVICE D ASSAINISSEMENT COLLECTIF Le règlement du service désigne le document établi par la collectivité et adopté par délibération du 22/11/2010 ; il définit

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE UNE NOUVELLE GAMME DE SERVICES GRATUITS ET INNOVANTS POUR OPTIMISER CONSOMMATIONS ET FACTURES D EAU

DOSSIER DE PRESSE UNE NOUVELLE GAMME DE SERVICES GRATUITS ET INNOVANTS POUR OPTIMISER CONSOMMATIONS ET FACTURES D EAU DOSSIER DE PRESSE UNE NOUVELLE GAMME DE SERVICES GRATUITS ET INNOVANTS POUR OPTIMISER CONSOMMATIONS ET FACTURES D EAU DOSSIER DE PRESSE - LANCEMENT NOUVELLE GAMME DE SERVICES NOVEO 1/11 Paris, le 5 octobre

Plus en détail

Environnement. Sensibiliser à l éco-citoyenneté Laisser les installations en bon état Économiser l eau Réduire sa consommation d énergie

Environnement. Sensibiliser à l éco-citoyenneté Laisser les installations en bon état Économiser l eau Réduire sa consommation d énergie Environnement U 6 / U 9 U 10 / U 13 U 14 / U 19 p 3.38 p 3.40 p 3.42 Sensibiliser à l éco-citoyenneté Laisser les installations en bon état Économiser l eau Réduire sa consommation d énergie p 3.43 p 3.46

Plus en détail

Sommaire. Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire

Sommaire. Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire Sommaire 1. Généralités 7 2. Réseaux d alimentation d eau dans les bâtiments 8 2.1 Généralités 8 2.2 Dimensionnement du réseau d alimentation - Méthode générale 8 2.2.1 Principes généraux 8 2.2.2 Données

Plus en détail

Notions sur les différents systèmes de chauffage

Notions sur les différents systèmes de chauffage TECHNIQUES DES INSTALLATIONS SANITAIRES Nom : ET ENERGIES THERMIQUES Les réseaux de chauffage Section énergétique Mr CHENUIL Notions sur les différents systèmes de chauffage On donne : Un dossier ressource

Plus en détail

ANNEXE AU RÉFÉRENTIEL 2015

ANNEXE AU RÉFÉRENTIEL 2015 ANNEXE AU RÉFÉRENTIEL 2015 Liste récapitulative des pièces justificatives Label de conception globale des bâtiments Etabli suivant l arrêté du 29 septembre 2009 relatif au contenu et aux conditions d attribution

Plus en détail

Conseils et astuces pour réduire mes consommations d'énergie

Conseils et astuces pour réduire mes consommations d'énergie Conseils et astuces pour réduire mes consommations d'énergie Metz Métropole et l Agence Locale de l Energie et du Climat du Pays Messin vous offrent ce guide dans le cadre du Mois des ClimatCités 2012

Plus en détail

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE pour économiser les fournitures et les ressources En route vers une administration écoresponsable Aujourd hui notre planète est en danger : sa biodiversité est menacée.

Plus en détail

Département des DEUX-SEVRES SYNDICAT MIXTE D ALIMENTATION EN EAU POTABLE 4B REGLEMENT DU SERVICE DES EAUX

Département des DEUX-SEVRES SYNDICAT MIXTE D ALIMENTATION EN EAU POTABLE 4B REGLEMENT DU SERVICE DES EAUX Département des DEUX-SEVRES SYNDICAT MIXTE D ALIMENTATION EN EAU POTABLE 4B REGLEMENT DU SERVICE DES EAUX REGLEMENT DU SERVICE DES EAUX Le règlement du service désigne le document établi par le SYNDICAT

Plus en détail

Vanves le 26 mars 2012. Madame Castagnet, bat 48 Monsieur Pellé, bat 48 Madame Olive, bat 48 14 avenue Pasteur 92170 Vanves

Vanves le 26 mars 2012. Madame Castagnet, bat 48 Monsieur Pellé, bat 48 Madame Olive, bat 48 14 avenue Pasteur 92170 Vanves Madame Castagnet, bat 48 Monsieur Pellé, bat 48 Madame Olive, bat 48 14 avenue Pasteur 92170 Vanves Madame Chauvelot, bat 49 Madame Croiset, bat 49 Monsieur Szojchert, bat 49 Madame Zapater, bat 49 Madame

Plus en détail

Inspection sanitaire des EHPAD. 3ème journée de formation et d information destinée aux EHPAD / Hygiène et prévention du risque infectieux en EHPAD

Inspection sanitaire des EHPAD. 3ème journée de formation et d information destinée aux EHPAD / Hygiène et prévention du risque infectieux en EHPAD Inspection sanitaire des EHPAD 3ème journée de formation et d information destinée aux EHPAD / Hygiène et prévention du risque infectieux en EHPAD 17/11/2011 Contexte L inspection s inscrit dans le volet

Plus en détail

Notre usage quotidien de l eau. L eau est une ressource essentielle à la vie et au maintien des écosystèmes

Notre usage quotidien de l eau. L eau est une ressource essentielle à la vie et au maintien des écosystèmes Notre usage quotidien de l eau L eau est une ressource essentielle à la vie et au maintien des écosystèmes En France, en 2009, chacun d entre nous a consommé en moyenne 165 litres d eau par jour, tous

Plus en détail

FideloConso. à votre écoute! 09 69 32 70 00 (appel non surtaxé depuis un poste fixe) Tout savoir sur l offre DolceVita. GDF SUEZ DolceVita

FideloConso. à votre écoute! 09 69 32 70 00 (appel non surtaxé depuis un poste fixe) Tout savoir sur l offre DolceVita. GDF SUEZ DolceVita GDF SUEZ DolceVita à votre écoute! Contactez votre conseiller FideloConso 09 69 32 70 00 (appel non surtaxé depuis un poste fixe) du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h 15 Vous avez des questions? Adressez-nous

Plus en détail

RÉSIDENCE NELSON MANDELA LYON 9 ÈME

RÉSIDENCE NELSON MANDELA LYON 9 ÈME RÉSIDENCE NELSON MANDELA LYON 9 ÈME AVRIL 2011 L Opac du Rhône s est engagé depuis plusieurs années dans une démarche de développement durable. Elle vise à : / préserver les ressources naturelles grâce

Plus en détail

Grand Prix mondial Hassan II pour l eau - 2012

Grand Prix mondial Hassan II pour l eau - 2012 Proposé par : Jamal MOUNAJI Grand Prix mondial Hassan II pour l eau - 2012 SYSTEME D ARRET D EAU EN CAS DE FUITE OU MAL UTILISATION AVRIL2010 I. INTRODUCTION A) Problématique Fuites de robinetterie : Fuites

Plus en détail

DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE AUX ÉCONOMIES D EAU: LA MAITRISE DE LA CONSOMMATION À LA MAISON

DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE AUX ÉCONOMIES D EAU: LA MAITRISE DE LA CONSOMMATION À LA MAISON DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE AUX ÉCONOMIES D EAU: LA MAITRISE DE LA CONSOMMATION À LA MAISON Assises du développement Durable- Table ronde "Citoyen et développement durable" DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE: ISOLATION,

Plus en détail

Victori. Victori - Version: 01. FR Mitigeur thermostatique bain/douche - Réf: 5052931152575

Victori. Victori - Version: 01. FR Mitigeur thermostatique bain/douche - Réf: 5052931152575 Victori Victori - Version: 01 623538 FR Mitigeur thermostatique bain/douche - Réf: 5052931152575 [01] x 2 [02] x 2 [03] x 2 [04] x 1 [05] x 1 [06] x 2 623538 Mitigeur thermostatique bain/douche 623538

Plus en détail

Règlement du Service de L Assainissement Collectif

Règlement du Service de L Assainissement Collectif Règlement du Service de L Assainissement Collectif Préambule La commune de Saint Lyé La Forêt assure, outre l approvisionnement de son territoire en eau potable, la collecte des eaux usées et leur traitement

Plus en détail

ENTRETIEN & RÉPARATIONS. Qui paie quoi dans votre logement?

ENTRETIEN & RÉPARATIONS. Qui paie quoi dans votre logement? ENTRETIEN & RÉPARATIONS Qui paie quoi dans votre logement? Qui paie quoi dans votre logement? Peinture, papier peint sur murs et plafonds Peinture sur les portes palières et huisseries L entrée Un évier

Plus en détail

Présentation d'un contrat. d'abonnement général à l'eau. Contrat qui vous sera envoyé. lorsque vous demanderez un abonnement à l'eau

Présentation d'un contrat. d'abonnement général à l'eau. Contrat qui vous sera envoyé. lorsque vous demanderez un abonnement à l'eau Présentation d'un contrat d'abonnement général à l'eau Contrat qui vous sera envoyé lorsque vous demanderez un abonnement à l'eau Direction eau et assainissement Hôtel de Ville Place du 11 novembre CS

Plus en détail

" Bienvenue chez vous "

 Bienvenue chez vous " Bienvenue chez vous " Un doute, une question, un problème? JE CONTACTE LE SIRES Guide du locataire entretien du logement Organisme affilié à la Fédération Nationale HABITAT & DEVELOPPEMENT http://www.habitatdeveloppement.fr

Plus en détail

Les économies d eau, l affaire de tous

Les économies d eau, l affaire de tous Les économies d eau, l affaire de tous La robinetterie Les toilettes L électroménager Liens vers sites spécialisé Sources La robinetterie les réducteurs de pression individuel robinets mitigeurs robinets

Plus en détail

DFS1009X DFS1009 DFS1009B

DFS1009X DFS1009 DFS1009B DFS1009X DFS1009 DFS1009B La notice d'utilisation peut également être fournie par le fabricant ou le distributeur 1. Consignes de sécurité importantes Avertissement : Lors de l'utilisation de votre lave-vaisselle,

Plus en détail

FideloConso. Tout savoir sur l offre DolceVita. GDF SUEZ DolceVita à votre écoute! Contactez votre conseiller. FideloConso. www.gdfsuez-dolcevita.

FideloConso. Tout savoir sur l offre DolceVita. GDF SUEZ DolceVita à votre écoute! Contactez votre conseiller. FideloConso. www.gdfsuez-dolcevita. GDF SUEZ DolceVita à votre écoute! Contactez votre conseiller FideloConso 09 69 32 70 00 (appel non surtaxé depuis un poste fi xe) du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h 15 Vous avez des questions? Adressez-nous

Plus en détail

La récupération de l'eau de pluie et l'usage dans l'habitation

La récupération de l'eau de pluie et l'usage dans l'habitation La récupération de l'eau de pluie et l'usage dans l'habitation Présenté par l'ars de Poitou-Charentes UFC Que Choisir le 17 février 2011 L évolution de la société et la volonté d assurer un haut niveau

Plus en détail

DESSIN D1 Séquence 17

DESSIN D1 Séquence 17 Consignes Après lecture du descriptif plomberie (pages 2 et 3), étude du plan (page 4), et des règles d implantation des appareils sanitaires (page 5): 1 : sur la page 7 (vue en plan de la cuisine à l

Plus en détail

C est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain n écoute pas Victor Hugo

C est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain n écoute pas Victor Hugo Développement durable eau économisons-la! Les petits gestes au quotidien au profit de chacun... consommez moins en améliorant votre confort C est une triste chose de songer que la nature parle et que le

Plus en détail

«Le peu, le très peu que l on peut faire, il faut le faire quand même» Théodore Monod. ECO GESTES AU QUOTIDIEN - Mercredi du Développement Durable

«Le peu, le très peu que l on peut faire, il faut le faire quand même» Théodore Monod. ECO GESTES AU QUOTIDIEN - Mercredi du Développement Durable «Le peu, le très peu que l on peut faire, il faut le faire quand même» Théodore Monod «La terre n appartient pas à l homme, c est l homme qui appartient à la terre» Sitting Bull L habitat est le premier

Plus en détail

VEFA ETAT DES LIEUX REMISE DES CLEFS

VEFA ETAT DES LIEUX REMISE DES CLEFS VEFA ETAT DES LIEUX REMISE DES CLEFS INTRODUCTION Ce document est une check-list des choses à vérifier lorsque l on reçoit un appartement en VEFA (donc sur plan). AFFAIRES A APPORTER : 1stylo 1bloc dur

Plus en détail

Quelle quantité d eau y a-t-il sur notre planète?

Quelle quantité d eau y a-t-il sur notre planète? Quelle quantité d eau y a-t-il sur notre planète? Les océans couvrent 71% de la surface de la Terre et contiennent 97,2% du volume d eau de notre planète. Quelle quantité d eau potable y a-t-il sur notre

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE LOGEMENT COMMUNAUTAIRE D OTTAWA. Présentation sur la modernisation d installations d eaux ménagères

SOCIÉTÉ DE LOGEMENT COMMUNAUTAIRE D OTTAWA. Présentation sur la modernisation d installations d eaux ménagères SOCIÉTÉ DE LOGEMENT COMMUNAUTAIRE D OTTAWA Présentation sur la modernisation d installations d eaux ménagères Conservation à LCO LCO dépense plus de 23 M$ par année pour les services publics Les appareils

Plus en détail

Consultation du public sur les documents de planification dans le domaine de l eau : SDAGE et programme de mesures. Synthèse Juin 2009

Consultation du public sur les documents de planification dans le domaine de l eau : SDAGE et programme de mesures. Synthèse Juin 2009 Consultation du public sur les documents de planification dans le domaine de l eau : SDAGE et programme de mesures Synthèse Juin 2009 COMITE DE BASSIN DE LA REUNION DIREN OFFICE DE L'EAU - Consultation

Plus en détail

Édition juin 2013. vos Droits en matière d accès à l électricité

Édition juin 2013. vos Droits en matière d accès à l électricité Édition juin 2013 vos Droits en matière d accès à l électricité page 04 J ai une difficulté passagère et ne peux payer ma facture d électricité à la date indiquée. vos Droits en matière d accès à l électricité

Plus en détail

Le capteur solaire thermique : un exemple concret

Le capteur solaire thermique : un exemple concret Le capteur solaire thermique : un exemple concret Une utilisation possible du soleil est le chauffage de l eau sanitaire, utilisée pour se laver, pour faire la vaisselle ou encore le ménage. Il s agit

Plus en détail

Confort dans l habitation L isolation Le chauffage et l eau chaude sanitaire La ventilation

Confort dans l habitation L isolation Le chauffage et l eau chaude sanitaire La ventilation Sommaire Introduction Confort dans L isolation thermique Pourquoi bien isoler son habitation?? s?? financières Confort Thermique Protection environnement «Plus de confort et d'espace» Les parois non isolées,

Plus en détail

Les Compteurs d Eau Chaude : Décision, Calcul du coût d un m3. et Economies.

Les Compteurs d Eau Chaude : Décision, Calcul du coût d un m3. et Economies. Les Compteurs d Eau Chaude : Décision, Calcul du coût d un m3 et Economies. Le coût de l Eau Chaude Sanitaire (ECS) est de plus en plus élevé, ceci pour trois raisons : la consommation d eau chaude augmente

Plus en détail

LES MOTS POUR SE COMPRENDRE L ESSENTIEL DU REGLEMENT DU SERVICE DE L ASSAINISSEMENT EN 4 POINTS. Vous. Votre contrat.

LES MOTS POUR SE COMPRENDRE L ESSENTIEL DU REGLEMENT DU SERVICE DE L ASSAINISSEMENT EN 4 POINTS. Vous. Votre contrat. LES MOTS POUR SE COMPRENDRE L ESSENTIEL DU REGLEMENT DU SERVICE DE L ASSAINISSEMENT EN 4 POINTS Vous Désigne le client, c est-à-dire toute personne, physique ou morale, titulaire du contrat de déversement

Plus en détail

Le compteur d eau individuel

Le compteur d eau individuel Le compteur d eau individuel Le comptage individuel, qui peut être une source d'économies, peut aussi être une source de complications s'il ne fait pas l'objet d'une mise en oeuvre rigoureuse. Avant de

Plus en détail

R E G L E M E N T C O M M U N A L DES RACCORDEMENTS AUX RESEAUX PUBLICS DE DISTRIBUTION DE L'EAU POTABLE ET DE L'ASSAINISSEMENT COLLECTIF

R E G L E M E N T C O M M U N A L DES RACCORDEMENTS AUX RESEAUX PUBLICS DE DISTRIBUTION DE L'EAU POTABLE ET DE L'ASSAINISSEMENT COLLECTIF R E G L E M E N T C O M M U N A L DES RACCORDEMENTS AUX RESEAUX PUBLICS DE DISTRIBUTION DE L'EAU POTABLE ET DE L'ASSAINISSEMENT COLLECTIF INTRODUCTION Le service communal de la distribution de l'eau potable

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX ÉTAT DES LIEUX CONTRADICTOIRE À ANNEXER AU CONTRAT DE LOCATION

ÉTAT DES LIEUX ÉTAT DES LIEUX CONTRADICTOIRE À ANNEXER AU CONTRAT DE LOCATION ÉTAT DES LIEUX ÉTAT DES LIEUX CONTRADICTOIRE À ANNEXER AU CONTRAT DE LOCATION État des lieux d'entrée État des lieux de sortie Nouvelle adresse (Etats des lieux de sortie) LES LOCAUX Appartement Maison

Plus en détail

NON AU GASPILLAGE! AVEC RECUPEO, NOUVEAU A VOUS LES NOUVEAUX CLIENTS!

NON AU GASPILLAGE! AVEC RECUPEO, NOUVEAU A VOUS LES NOUVEAUX CLIENTS! NON AU GASPILLAGE! Pour plus d informations Salmson contact : 0 820 0000 44 - Notre site web : www.salmson.fr Notre service consommateur : service.conso@salmson.fr POMPES SALMSON - 313 986 838 RCS Versailles

Plus en détail

Installations de plomberie

Installations de plomberie Service de l urbanisme, des biens et de l aménagement Installations de plomberie Guide à l intention des propriétaires pour l interprétation des règlements municipaux de la ville de Winnipeg concernant

Plus en détail

3 x = 1x. l énergie. Préférez les douches plutôt que des bains. GRANd défi. Un bain, c est 150 à 200 litres d eau, une douche,

3 x = 1x. l énergie. Préférez les douches plutôt que des bains. GRANd défi. Un bain, c est 150 à 200 litres d eau, une douche, Préférez les douches plutôt que s bains Un bain, c est 150 à 200 litres d eau, une douche, 3 x = 1x c est seulement 30 à 40 litres, soit 5 fois plus économique qu un bain! 3 E/mois* * Selon le CSTB, le

Plus en détail

www.wici-concept.com

www.wici-concept.com par WiCi Concept WiCi Mini www.wici-concept.com WiCi Bâti Édito Sommaire La gamme WiCi Concept, combinés WC lave-mains et kits lave-mains adaptables sur WC existants, a été lancée par Atelier Création

Plus en détail

CONVENTION POUR L INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU EN IMMEUBLE COLLECTIF OU DANS UN ENSEMBLE IMMOBILIER DE LOGEMENTS

CONVENTION POUR L INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU EN IMMEUBLE COLLECTIF OU DANS UN ENSEMBLE IMMOBILIER DE LOGEMENTS CONVENTION POUR L INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU EN IMMEUBLE COLLECTIF OU DANS UN ENSEMBLE IMMOBILIER DE LOGEMENTS ENTRE Le Syndicat Intercommunal d Eau potable de l Ouest Toulousain,

Plus en détail

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir!

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! sommaire Entrée et cuisine... p.- Pièce à vivre... p.- Salle de bain, wc... p.- Immeuble collectif... p. Maison individuelle...

Plus en détail

Comment économiser de l'énergie et de l'argent sans effort. pour gérances d'immeubles

Comment économiser de l'énergie et de l'argent sans effort. pour gérances d'immeubles INFORMATION DE SERVICE pour gérances d'immeubles Comment économiser de l'énergie et de l'argent sans effort Décompte individuel des frais de chauffage: simple, pratique, équitable DÉCOMPTE DES FRAIS DE

Plus en détail

Éducation au développement durable Préserver l environnement

Éducation au développement durable Préserver l environnement séance 1 Éducation au développement durable Préserver l environnement Je découvre Fotolia - Stéphane Bidouze Fotolia - Sergiy Serdyuk Fotolia - Mujka Observe chacun des documents. Que constates-tu? D où

Plus en détail

démarche qualité Hygiène

démarche qualité Hygiène démarche qualité Hygiène SALLES DE CLASSE, BUREAUX Chaise, table, bureau, sols, armoire, tableau, portes, interrupteurs, poubelle 1 z LAVETTE z SEAU z BALAI z SYSTEME DE LAVAGE DE SOL 1 z Eliminer tous

Plus en détail

1-2 -- Les engagements du service assainissement du S.M.A.E.P.A.

1-2 -- Les engagements du service assainissement du S.M.A.E.P.A. Le service de l assainissement collectif désigne l ensemble des activités et installations nécessaires à l évacuation de vos eaux usées (collecte, transport et traitement). 1-1 Les eaux admises Peuvent

Plus en détail

«Check-list» visite. Par Empruntis

«Check-list» visite. Par Empruntis «Check-list» visite Par Empruntis 1 A l arrivée INTITULE Observation de la rue (bruyant, calme, résidentiel, ) Stationnement facile dans la rue Présence d une place de parking (couvert ou non) Proximité

Plus en détail

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr S GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMB QUI FAIT QUOI DANS LOGEMENT? Point par point www.ophmontreuillois.fr Les installations de chauffage en détail Les installations de plomberie en détail Convecteur électrique

Plus en détail

Haute- Normandie. Manuel de l éco-agent

Haute- Normandie. Manuel de l éco-agent Haute- Normandie Manuel de l éco-agent Pourquoi faut-il s améliorer? Une fuite en goutte-à-goutte sur un robinet, c est 35 m 3 de perdus par an. Une chasse d eau qui fuit perd 250 m 3 dans le même temps.

Plus en détail

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère.

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. «Consommer moins en consommant mieux» 40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. Maîtriser notre consommation en électricité, c est nous engager à adopter des gestes

Plus en détail

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir éco agent Guide pratique de l des gestes simples et quotidiens pour agir 1 Edito Sommaire L électricité...3 Les équipements bureautiques...4 Le confort thermique...5 Le papier...6 Les déchets...7 Les déplacements...8

Plus en détail

Tourisme - Capacité des communes en hébergement touristique

Tourisme - Capacité des communes en hébergement touristique Tourisme - Capacité des communes en hébergement touristique PSDC99 NSEC99 CPGaa CPGEaa CPGELaa CPGEOaa HCaa HCCHaa CPG1aa CPGE1aa CPGEL1aa CPGEO1aa HC0aa HCCH0aa CPG2aa CPGE2aa CPGEL2aa CPGEO2aa HC1aa

Plus en détail

HOPITAL ET ECONOMIES D ENERGIES : UN CASSE-TETE?

HOPITAL ET ECONOMIES D ENERGIES : UN CASSE-TETE? HOPITAL ET ECONOMIES D ENERGIES : UN CASSE-TETE? Les dépenses publiques des hôpitaux ont augmenté de 50% en 10 ans et les hôpitaux ont une consommation d environ 400 kwh/m² d énergie finale (contre 100

Plus en détail

Chauffe-eau haute performance Modul-plus

Chauffe-eau haute performance Modul-plus Chauffe-eau haute performance Modul-plus Responsabilité énergétique et environnementale Le chauffe-eau Modul-plus répond aux exigences les plus élevées de confort eau chaude sanitaire et d'hygiène de l'eau.

Plus en détail

DIAMO - 60, rue de la Mare - 75020 PARIS - Tél. 01 46 36 46 01 - Fax 01 46 36 49 53 Site : www.diamo.fr - Email : diamo@diamo.fr

DIAMO - 60, rue de la Mare - 75020 PARIS - Tél. 01 46 36 46 01 - Fax 01 46 36 49 53 Site : www.diamo.fr - Email : diamo@diamo.fr RENVOI D AL ARMES ASCENSEU RS Le module NBD 2 permet à partir des deux fils d appel bouton d incarcération (libre de potentiel ou bouton double contact), d informer le gardien par l appel sur son portable

Plus en détail

Attribution des poubelles en logement collectif (3 foyers minimum par logement)

Attribution des poubelles en logement collectif (3 foyers minimum par logement) Mise en place de la redevance incitative : Information aux syndicats/propriétaires/bailleurs de logements collectifs La Communauté de Communes du Kochersberg et de l Ackerland a adopté depuis le 1 er juillet

Plus en détail

Chauffe-eau, Cumulus ou ballon d eau chaude A chacun son langage

Chauffe-eau, Cumulus ou ballon d eau chaude A chacun son langage Chauffe-eau, Cumulus ou ballon d eau chaude A chacun son langage Fonctionnement Le cumulus est composé d'un réservoir équipé d'une résistance électrique incorporée pour le chauffage de l'eau. Le réglage

Plus en détail

Vers une saine gestion de l eau AGPI 12 et 14 mars 2013

Vers une saine gestion de l eau AGPI 12 et 14 mars 2013 Stratégie québécoise d économie d eau potable Vers une saine gestion de l eau AGPI 12 et 14 mars 2013 Résumé et prochainesétapes PLAN DE LA PRÉSENTATION 1. RÉSUMÉ DE LA STRATÉGIE 2. RÉSULTATS 2011 3. OUTILS

Plus en détail

Sensibilisation comportementale. Réunion d information Le 30 avril 2011

Sensibilisation comportementale. Réunion d information Le 30 avril 2011 Sensibilisation comportementale Réunion d information Le 30 avril 2011 Espace Info Energie Informer et conseiller Les semaines paires à Pontivy, - 1 rue Henri Dunant de 13h30 à 17h30 du lundi au vendredi

Plus en détail

Bien régler la température de chauffage

Bien régler la température de chauffage Température de chauffage Baisser la température en cas absence Bien régler la température de chauffage Ne pas gêner la diffusion de chaleur Fermer les volets / rideaux la nuit De même, ne pas mettre de

Plus en détail

GuIde de l AboNNé FAItes GrANdIr Votre confort

GuIde de l AboNNé FAItes GrANdIr Votre confort guide de l abonné faites grandir votre confort www.finagaz.fr Vos contacts utiles Lors de vos appels, votre référence client nous permet de vous apporter une réponse plus rapide et précise. Votre référence

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail