Les bons accessoires pour les bons instruments

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les bons accessoires pour les bons instruments"

Transcription

1 Dr Damien TALON, Vincent Hazard, Pharmaciens Hôpital Cochin APHP Dr Christine DENIS, Pharmacien, Stérinord, CHRU Lille Les IBODE du CHRU de Lille Les bons accessoires pour les bons instruments JNES Reims 9/04/2014

2 INTRODUCTION Instruments traités en stérilisation sont: complexes, coûteux, fragiles variés Conditions changent: externalisation, transport.

3 Besoins nouveaux: Équipements (nettoyage) Calage

4 Revue de ce qui est à disposition pour : Assurer un process de traitement dans le respect des BPS tout en minimisant les risques de dégradation des instruments Nettoyage Rangement Protection

5 Les bons accessoires de nettoyage: Brosses, écouvilllons Usons/Irrigateurs US Nettoyeur vapeur Embases spécifiques laveurs Odontologie/PIR Accessoires divers, panier de calage

6 6 Brosses et écouvillons Brosses souples, définition exemple Ecouvillons, définition exemple Règles d utilisation Film prise en charge d instruments de coelioscopie (10 min)

7 7 Objectif du brossage manuel Eliminer les salissures à la surface interne et externe d un DM sans le rayer Par frottement des fibres sur la surface Avec une brosse à fibres plastiques avec un taux d absorption d eau faible

8 Choix d une brosse Taille, forme et rigidité des fibres adaptée au DM: Type d instrument : optique, râpe d orthopédie Matériaux: acier inox, aluminium, plastique 8 Brossage = frottement des fibres sur une paroi, action proportionnelle à la quantité de fibres de la brosse Pas de tampons ou écouvillons abrasifs, trop durs ou inappropriés = provoque des microrayures et risque de phénomène de corrosion

9 Conséquences d un brossage insuffisant Salissure et biofilm peuvent subsister ou se former progressivement Empêche l action des solutions de pré-désinfection ou de nettoyage du DM 9 On ne stérilise bien que ce qui est propre (et sec)

10 Nettoyage externe Précautions particulières Démonter les parties amovibles Ouvrir largement les instruments articulés Brosser entièrement la surface du DM Le brossage s effectue vers l évier et non vers soi Instruments tranchants = ne pas utiliser la brosse dans le sens du tranchant 10

11 Exemple : nettoyage externe tout venant 11 Brosse avec fibre rigides: Nettoyage intense Brosse avec fibre médium: Nettoyage courant Pinceau de précision avec fibres médium : nettoyage courant de précision

12 Nettoyage externe orthopédie Brosses avec fibres rigides 12

13 Nettoyage de précision 13 BE, boule de thermocoagulati on, anse de résection

14 Nettoyage de précision 14

15 15 Nettoyage délicat Brosses ou pinceaux à fibres souples: Nettoyage des instruments fragiles d opthalmologie ou de microchirurgie, optiques d endoscopes

16 16 Nettoyage interne = écouvillons Vigilance accrue car le brossage se fait «à l aveugle» Choix de l écouvillon en fonction: Du diamètre et de la longueur du canal De la configuration du canal à nettoyer Rappel: c est la pointe des fibres de l écouvillon qui brosse

17 Exemple d écouvillonnage non adapté 17

18 Exemple d écouvillonnage adapté 18

19 19 Ecouvillonnage en traction Introduction coté sans brosse, du moins contaminé au plus contaminé Introduction de l écouvillon plus facile Nettoyage en continu, pas saccadé Pas de rétro-contamination

20 20 Entretien des écouvillons et brosses Avant toute utilisation et quotidiennement, chaque utilisateur doit : Inspecter l état général des brosses Fibres usagées = brossage inefficace Fibres absentes = risque d endommager le DM Après utilisation Support mural Nettoyage, lavage, autoclavage? Tableau de suivi

21 Support de stockage des écouvillons 21

22 Nettoyeur vapeur:

23 Nettoyeur vapeur: DM creux (L<10 cm)ou pleins Inocuité totale pour les DM Facile d utilisation Absence de danger pour les opérateurs Simplicité, rapidité

24 Ultrasons/Irrigateurs Ultrasons Prénettoyage Précautions: Compatibilité du DM: DM incompatibles = Optiques Moteurs Instruments chromés Matières sur lesquelles US inefficace (plastiques)

25 Usons/Irrigateurs US Pour DM pleins: US classique Pour DM creux: irrigateur US Nettoyage Pas de séchage

26 Embases spécifiques laveurs:

27 27 Chariot cœlioscopie - Disposer le matériel dans les emplacements spécifiques - Vérifier que les hélices du laveur sont bien positionnées et que rien ne bloque leur rotation

28 28

29 Chariot éprouvettes, insufflateurs, 29

30 Lavage des conteneurs 30 Support à conteneurs, bacs

31 Odontologie/PIR: Embases spécifiques Appareils de nettoyage, lubrification, «stérilisation» de paillasse Laveurs désinfecteurs de PIR

32 Nettoyage des porte-instruments rotatifs (PIR): turbines, contreangles 32

33 Difficultés du lavage de ces DM! 33 Instruments creux / canaux d air et d eau, compartiment mécanique interne, roulements à billes,... phénomène de rétrocontamination Le principe standard devrait être celui du laveur désinfecteur (avec toutes les phases.) Support de lavage spécifiquement adapté aux turbines, contre-angles et pièces à main..

34 MAIS... Pas de réglementation actuelle Différents modèles proposés : choix délicat Confusion des actions / méconnaissance des exigences de lavage par les fournisseurs! Lavage, 4 actions: mécanique = Eau en surpression, chimique = Détergent, thermique = Température, temps = Durée. 34

35 Odontologie/PIR: embases spécifiques PIR

36 Statmatic Plus Turbocid X-Cid Les appareils de paillasse DAC system..

37 Exemple du Dac universal Nettoyage par : - circulation d eau déminéralisée en surpression, - température élevée, - durée paramétrable, - mais pas de détergent, - phase de lubrification, - stérilisation 134 C 3,5 min. 37

38 38 Couvercle du DAC Supports des contreangles Supports des turbines

39 Odontologie/PIR: les laveurs désinfecteurs spécifiques PIR:

40 Autres accessoires: Pistolets à eau pour le rinçage des corps creux et à air pour le séchage 40

41 PROTECTION/CALAGE

42 Boite à bijoux ou boules à thé évite la perte de petits instruments, permet de placer les parties d instruments démonté, laissé à demeure dans les plateaux opératoires. 42

43 Protecteurs plastiques Protection pour : - instruments tranchants, piquants, - Pouvant passer à travers les mailles du panier 43

44 Tubes à broches 44

45 Paniers de calage: À disposition en zone lavage Minimum: Paniers optiques Paniers avec calage pour instruments fragiles objectif: Éviter chocs dans le laveur

46 Ne résout la problématique des chocs qu en stérilisation.

47 Vers une réflexion plus globale sur les paniers de calage: Objectifs: Protéger des chocs Limiter les manipulations Mais aussi: Gain de temps Retour sur investissement

48 Ce qu on connait:

49 Tapis de silicone Avantage limite les chocs lors du transport. Inconvénients humidité résiduelle importante, pas de protection contre l écrasement, DM peuvent sortir du panier avec la force de brassage d eau des LDI. 49

50 Boites, coques thermoformées 50

51 Inconvénients majeurs: Qualité du nettoyage = zones d ombre (dessous des instruments) Humidité résiduelle: donc séchage complémentaire Détérioration dans le temps

52 Solutions actuelles:

53 53 Panier pour optiques

54 Paniers avec éléments de calage 54 Panier de cataracte

55 Paniers avec éléments de calage et couvercle 55

56 56 Panier de phacoémulsification

57 Avantages: Calage parfait Permet le nettoyage sans sortir les instruments S adapte à toutes les formes d instruments Protège des chocs lors du transport, Limite les pertes d instruments, Pas d humidité résiduelle. Poids faible Modulable

58 Quels instruments caler?? Microchirurgie Ophtalmologie Coelioscopie Moteurs Ancillaires Instruments précieux qui se perdent plus facilement en sachet.

59 Exemples:

60 Les différentes stratégies : Cas par cas ou Démarche globale et élargie à tout un établissement

61 Expérience du CHRU de Lille: Contexte : d externalisation de centralisation de recherche de productivité et d efficience Crainte des effets néfastes du transport Crainte de pertes ou mélange de DM entre clients

62 Démarche a concerné: Toutes spécialités Critères: Fragilité des DM Nécessité d organisation des plateaux Un panier calage pour tout DM isolé de coût élevé, Rechercher la diminution des manipulations pour les contenants ne permettant pas un nettoyage en LD = thermoformés (2 passages en machine: 1 en prédésinfection + 1 en sté)

63 Ont été équipés: Coelio Ophtalmo Moteurs Ancillaires de OT Microchirurgie autres Grands principes retenus : Contenant pour petites pièces démontées lors de la prédésinfection DM en position ouverte Permettre le passage en laveur sans sortir les DM Maintien en cas de choc

64 Expérience Cochin: Maintenance des instruments fragiles en ophtalmologie Nbre de cycles de séchage en stérilisation = déclencheurs de la démarche

65 Exemples:

66

67

68 Ciseaux vitréens

69 Complément strabisme

70 Cataracte

71 Cystoscope

72 Hysteroscope

73

74 Manipulateur utérin

75 Laryngoscopie directe

76 Microchirurgie

77

78 Moteur

79

80

81 LA REFERENCE ET LA TAILLE SE TROUVENT SUR LE TAG DU CYLINDRE

82

83 Alésoirs

84 Métaizeau

85

86

87

88 Boite de vissage d orthopédie 88 Panier avec couvercle pour mini conteneur

89 Hystéroscope - cystoscope 89

90 Budget : CHRU Lille: 500 K Comprenant les calages et nouveaux paniers Concerne environ 1PO/2 Cochin: Bloc opht 130K Achat paniers + renouvellement de certains conteneurs Suppression thermoformés Bloc GO = 50K

91 Mise en œuvre: AO compliqué Fournisseur retenu a eu pour mission de: Faire un modèle par type de PO Établir un devis pour le modèle Préparer les commandes par bloc En plus: achat de 1 carton de différentes rérérences les plus utiles par bloc Installation par les IBODE des blocs

92 Retour d expérience: Pour la prédésinfection et le lavage: Facilite le travail en l sté et lors de la prédésinfection (qd elle se fait en machine) Les calages ont été prévus pour prendre en charge les instruments ouverts (pas de manipulation avant lavage) Le démontage des petits éléments (nécessaire pour un bon nettoyage) ne fait plus peur. Pertes de petits éléments très limitées Par rapport aux thermoformés: gain de place dans les machines Moins de séchage complémentaire

93 Retour d expérience: Recomposition: Facilitée Rangement plus rapide Au bloc: Confiance pertes et casses diminuées

94 Retour d expérience: Budget réparation en cours de suivi Transport en camion depuis Novembre: pas de casse Moins de perforations dans emballage par l intérieur

95 Mais. A augmenté le nombre de PO (division de PO) pour certains blocs Occasionne parfois d autres perforations d emballage

96 CONCLUSION: Protégeons les instruments Retour sur investissement: Gain de temps Gain cycles séchages Diminution des réparations Longévité des DM

97 MERCI POUR VOTRE ATTENTION!!!

Quel Équipement Pour Prendre En Charge Le Lavage en Stérilisation?

Quel Équipement Pour Prendre En Charge Le Lavage en Stérilisation? Quel Équipement Pour Prendre En Charge Le Lavage en Stérilisation? Annette Beaugas, pharmacien PH (CH Avranches Granville) Brigitte Faoro, pharmacien PH (CHU Montpellier) Patrick Musso, Ingénieur biomédical

Plus en détail

Protocole de prédésinfection/nettoyage manuel et stérilisation des inserts et limes SATELEC

Protocole de prédésinfection/nettoyage manuel et stérilisation des inserts et limes SATELEC Protocole de prédésinfection/nettoyage manuel et stérilisation des inserts et limes SATELEC Avertissements Ne pas utiliser de laine d acier ou des produits de nettoyage abrasifs. Éviter les solutions contenant

Plus en détail

Protocole de prédésinfection/nettoyage manuel et de stérilisation des pièces à main pour générateur ultrasons SATELEC

Protocole de prédésinfection/nettoyage manuel et de stérilisation des pièces à main pour générateur ultrasons SATELEC Protocole de prédésinfection/nettoyage manuel et de stérilisation des pièces à main pour générateur ultrasons SATELEC Ce protocole concerne les pièces à main Suprasson, Newtron et Newtron Led. Avertissements

Plus en détail

MODALITES DE PRISE EN CHARGE DU LAVAGE. Astrid Demarchi

MODALITES DE PRISE EN CHARGE DU LAVAGE. Astrid Demarchi MODALITES DE PRISE EN CHARGE DU LAVAGE Astrid Demarchi Soins Prédésinfection Lavage Stockage Retraitement des dispositifs médicaux stériles Désinfection Stérilisation Emballage Contrôles Le lavage est

Plus en détail

Retraitement des porte instruments dynamiques du service d odontologie : Expérience au CHU de Clermont-Ferrand

Retraitement des porte instruments dynamiques du service d odontologie : Expérience au CHU de Clermont-Ferrand Retraitement des porte instruments dynamiques du service d odontologie : Expérience au CHU de Clermont-Ferrand 37 ème JNS Nantes 2 avril 2015 Véra BOIKO ALAUX Pharmacien C.A.M.S CHU CLERMONT- FERRAND 1

Plus en détail

Catalogue des services

Catalogue des services Centre Réparation - Affutage Instruments de chirurgie Micro-chirurgie Ophtalmologie Catalogue des services Spécialisé en arthroscopie, Cœlioscopie et endoscopie OUEST SUD Coelioscopie Arthroscopie Spécial

Plus en détail

CIRCUIT GENERAL PREDESINFECTION STERILISATION DES DISPOSITIFS MEDCAUX

CIRCUIT GENERAL PREDESINFECTION STERILISATION DES DISPOSITIFS MEDCAUX PREDESINFECTION STERILISATION DES DISPOSITIFS MEDCAUX La ou la stérilisation du matériel propre permet d éliminer les organismes pathogènes présents et d éviter leur transmission par ce matériel à d autres

Plus en détail

Quels contrôles de fonctionnalité après le nettoyage?

Quels contrôles de fonctionnalité après le nettoyage? Quels contrôles de fonctionnalité après le nettoyage? Studienmiddag 28 octobre 2010 Frédy Cavin Contrôles jusqu'à ce jour Contrôle visuel Propre Sec Fonctionnel Contrôle possible avec une loupe grossissante

Plus en détail

TRAITEMENT DES INSTRUMENTS DENTAIRES. Congrès de stérilisation CEFH 2009 MARSEILLE

TRAITEMENT DES INSTRUMENTS DENTAIRES. Congrès de stérilisation CEFH 2009 MARSEILLE TRAITEMENT DES INSTRUMENTS DENTAIRES Congrès de stérilisation CEFH 2009 MARSEILLE DAC UNIVERSAL X-CID ASSISTINA GC CEFH 2009 2 DAC UNIVERSAL GC CEFH 2009 3 Indications du Dac Universal Nettoie, lubrifie

Plus en détail

Quel type d équipements de lavage? Validation, jusqu où aller? 30èmes JNS 9 et 10 avril 2008- Nantes C Guimier

Quel type d équipements de lavage? Validation, jusqu où aller? 30èmes JNS 9 et 10 avril 2008- Nantes C Guimier Quel type d équipements de lavage? Validation, jusqu où aller? 30èmes JNS 9 et 10 avril 2008- Nantes C Guimier Qualification et requalification La norme EN ISO 15 883-1 Exigences générales des différentes

Plus en détail

PROTOCOLES DE NETTOYAGE, DECONTAMINATION ET STERILISATION DES ACCESSOIRES SATELEC

PROTOCOLES DE NETTOYAGE, DECONTAMINATION ET STERILISATION DES ACCESSOIRES SATELEC PROTOCOLES DE NETTOYAGE, DECONTAMINATION ET STERILISATION DES ACCESSOIRES SATELEC Version août 2011 E-mail: satelec@acteongroup.com www.acteongroup.com Page 1 sur 64 SOMMAIRE : PIECE A MAIN PIEZOTOME :...

Plus en détail

Décontamination Bac en Inox... 2 Set de décontamination autoclavable... 3 Bac en ultem autoclavable... 4 Bac en polycarbonate... 5 Bac en polypropylène... 6 Set de décontamination... 7 Bac en polyéthylène...

Plus en détail

La Stérilisation centrale, un maillon essentiel de la qualité au sein de l hôpital

La Stérilisation centrale, un maillon essentiel de la qualité au sein de l hôpital La Stérilisation centrale, un maillon essentiel de la qualité au sein de l hôpital Ch. Faber Cliniques Universitaires Saint-Luc 23 octobre 2007 Stériliser = Lutter contre les infections Empêcher les objets

Plus en détail

STERILISATION A LA VAPEUR D EAU (AUTOCLAVE)

STERILISATION A LA VAPEUR D EAU (AUTOCLAVE) STERILISATION A LA VAPEUR D EAU (AUTOCLAVE) Entretien matériel VALENCE B, Grenoble JANVIER 2010 Objectif La stérilisation à la vapeur d eau (autoclave) est la méthode de référence dans les établissements

Plus en détail

Getinge gamme K Stérilisateurs de paillasse

Getinge gamme K Stérilisateurs de paillasse Getinge gamme K Stérilisateurs de paillasse High-speed Sterilization Capacité et efficacité supérieures Les stérilisateurs Getinge de la gamme K sont des modèles de table exceptionnellement rapides et

Plus en détail

SERVICE DE STERILISATION

SERVICE DE STERILISATION Enquête du CHSCT SERVICE DE STERILISATION mai 2012 2 Sommaire Introduction Organisation du travail Les locaux Transport/réception du matériel La zone de lavage La zone conditionnement La zone de déchargement

Plus en détail

Plastic Cleaner enlève les autocollants

Plastic Cleaner enlève les autocollants Mouchoirs KLEENEX C est la super qualité originale sur laquelle vous pouvez compter. Vous ne devriez pas utiliser autre chose sur vos surfaces polies. 2 épaisseurs, blancs, 20 x 21 cm, paquet = 100 mouchoirs

Plus en détail

Les DM dentaires en pratique de stérilisation

Les DM dentaires en pratique de stérilisation Les DM en pratique de stérilisation Atelier CEFH Marseille 8 avril 2009 Dominique Thiveaud 08/04/09 Atelier CEFH Marseille DT 1 De quoi parle-t-on? Des dispositifs médicaux «critiques» à stériliser à usage

Plus en détail

ENDOSCOPIE STERILISATION LES ESSENTIELS

ENDOSCOPIE STERILISATION LES ESSENTIELS E N D O S C O P I E ENDOSCOPIE Écouvillons de nettoyage pour endoscopes UNE GAMME COMPLÈTE CONÇUE ET FABRIQUÉE EN FRANCE Tec Care conçoit et fabrique en France une gamme de plus de 200 références d écouvillons

Plus en détail

BPR: Le Conditionnement Du guide à la pratique

BPR: Le Conditionnement Du guide à la pratique BPR: Le Conditionnement Du guide à la pratique HNey 20092007 1 Préambule Les dispositifs médicaux m nettoyés s doivent être protégés s pour éviter toute nouvelle contamination Le conditionnement des dispositifs

Plus en détail

Elmasonic S Les appareils à ultrasons. Toutes les exigences réunies

Elmasonic S Les appareils à ultrasons. Toutes les exigences réunies Elmasonic S Les appareils à ultrasons Toutes les exigences réunies réglage électronique de la température et du temps démarrage automatique en fonction de la température sélectionnée transducteurs à haute

Plus en détail

Endommagement des emballages papier : causes et prévention

Endommagement des emballages papier : causes et prévention Journée de formation Orthorisq Palais des Congrès Paris, 15 novembre 2013 Endommagement des emballages papier : causes et prévention Praticien hospitalier honoraire Stérilisation Centrale HCL Président

Plus en détail

Emballages de stérilisation Rappel de la réglementation

Emballages de stérilisation Rappel de la réglementation Emballages de stérilisation Rappel de la réglementation Monica Attinger Béatrice Tremp Eliane Chassot SSSH Morges 02.11.2010 2010 1 BPR novembre 2005 I Chapitre 10 conditionnement Les dispositifs médicaux

Plus en détail

MODE D EMPLOI pour d instruments chirurgicaux. Canules d aspiration. Légende

MODE D EMPLOI pour d instruments chirurgicaux. Canules d aspiration. Légende Canules d aspiration F Légende 1. Tube d aspiration, cylindrique/conique 2. Plaque de prise 3. Interrupteur d aspiration, rond/ovoïde 4. Raccord de tuyau 5. Mandrin de nettoyage 6. Diamètre extérieur du

Plus en détail

Réf. 3377 F - 4.33 / a - 04.02. Cette notice doit être transmise à l'utilisateur final. X2 X3 - AC Gearless Installation et maintenance

Réf. 3377 F - 4.33 / a - 04.02. Cette notice doit être transmise à l'utilisateur final. X2 X3 - AC Gearless Installation et maintenance Réf. 3377 F - 4.33 / a - 04.02 Cette notice doit être transmise à l'utilisateur final X2 X3 - AC Gearless Installation et maintenance X2 - X3 - AC Gearless Réception - Stockage Mise en service Afin d'obtenir

Plus en détail

Annette BEAUGAS, praticien hospitalier pharmacienne. CH Paimpol Marie Agnès GAILLARD, assistante spécialiste. CHU Limoges

Annette BEAUGAS, praticien hospitalier pharmacienne. CH Paimpol Marie Agnès GAILLARD, assistante spécialiste. CHU Limoges Annette BEAUGAS, praticien hospitalier pharmacienne. CH Paimpol Marie Agnès GAILLARD, assistante spécialiste. CHU Limoges Reims, 9 avril 2014 36 èmes Journées Nationales d Etudes sur la Stérilisation 1

Plus en détail

Aspiration en milieu alimentaire

Aspiration en milieu alimentaire Aspiration en milieu alimentaire 2 [ alimentaire] solutions d aspiration industrielle pour la production alimentaire Comment augmenter la sécurité, l hygiène et l efficacité en milieu alimentaire? En savoir

Plus en détail

Rotowash - L original La solution durable pour un entretien efficace de tous les sols

Rotowash - L original La solution durable pour un entretien efficace de tous les sols Rotowash - L original La solution durable pour un entretien efficace de tous les sols Le procédé original à deux brosses cylindriques contra rotatives offre toutes les garanties : Niveau de propreté et

Plus en détail

SERIE 9100 CABINE DE LAVAGE POUR CONTENEURS, CHARIOTS ET BACS. *Toujours à vos côtés. Always with you*

SERIE 9100 CABINE DE LAVAGE POUR CONTENEURS, CHARIOTS ET BACS. *Toujours à vos côtés. Always with you* SERIE 9100 CABINE DE LAVAGE POUR CONTENEURS, CHARIOTS ET BACS *Toujours à vos côtés Always with you* 2 GETINGE SERIE 9100 SÉRIE 9100 UNE NOUVELLE GAMME DE CABINES DE LAVAGE Les caractéristiques uniques

Plus en détail

Aspirateur sans sac. Réf: EV-610-S06 / Modèle: CEVCUH610S06 MANUEL D UTILISATION

Aspirateur sans sac. Réf: EV-610-S06 / Modèle: CEVCUH610S06 MANUEL D UTILISATION Aspirateur sans sac Réf: EV-610-S06 / Modèle: CEVCUH610S06 MANUEL D UTILISATION MISES EN GARDE IMPORTANTES Lire attentivement le manuel d'instructions avant de vous servir de cet appareil. Conserver le

Plus en détail

DISPOSITIFS MÉDICAUX RÉUTILISABLES

DISPOSITIFS MÉDICAUX RÉUTILISABLES DISPOSITIFS MÉDICAUX RÉUTILISABLES PRISE EN CHARGE ET TRAITEMENT KA. Dinh-Van, Pharmacienne Centre Médicochirurgical de Kourou 27 mars 2013 Semaine guyanaise de lutte contre les infections associées aux

Plus en détail

Lave-bassins à thermo-désinfection. Série LP. Hygiène dans les hôpitaux, maisons de retraite, centres de rééducation

Lave-bassins à thermo-désinfection. Série LP. Hygiène dans les hôpitaux, maisons de retraite, centres de rééducation Lave-bassins à thermo-désinfection Série LP Hygiène dans les hôpitaux, maisons de retraite, centres de rééducation Série LP Lave-bassins à thermo-désinfection pour hôpitaux et cliniques Un vaste choix

Plus en détail

Destructeur confidentiel haut volume VZ 14.00. Pour une destruction en conformité avec les niveaux de sécurité DIN 4 et 5

Destructeur confidentiel haut volume VZ 14.00. Pour une destruction en conformité avec les niveaux de sécurité DIN 4 et 5 Destructeur confidentiel haut volume Pour une destruction en conformité avec les niveaux de sécurité DIN 4 et 5 Documentation destructeur confidentiel haut volume /page 1 sur 5 Destructeur confidentiel

Plus en détail

GRILLE D AUTO EVALUATION DES SOINS LES PLUS FREQUENT AU BLOC OPERATOIRE

GRILLE D AUTO EVALUATION DES SOINS LES PLUS FREQUENT AU BLOC OPERATOIRE Noms= Date= GRILLE D AUTO EVALUATION DES SOINS LES PLUS FREQUENT AU BLOC OPERATOIRE SOINS Niveau de maîtrise Connaissances en hygiène Savoir s habiller en tenue de bloc Savoir se laver les mains hygiéniquement

Plus en détail

PAILLASSES SECHES / HUMIDES CONDITIONNEMENT DISTRIBUTION / RAMASSAGE ACCESSOIRES RANGEMENT PANIERS DE LAVAGE PANIERS DE STERILISATION DECONTAMINATION

PAILLASSES SECHES / HUMIDES CONDITIONNEMENT DISTRIBUTION / RAMASSAGE ACCESSOIRES RANGEMENT PANIERS DE LAVAGE PANIERS DE STERILISATION DECONTAMINATION PERISTERILISATION SOMMAIRE PAILLASSES SECHES / HUMIDES CONDITIONNEMENT DISTRIBUTION / RAMASSAGE ACCESSOIRES RANGEMENT PANIERS DE LAVAGE PANIERS DE STERILISATION DECONTAMINATION MODULE DE CHARGEMENT / CHARIOT

Plus en détail

LE CONDITIONNEMENT. Mars 2013 A. Cubertafond- Limoges

LE CONDITIONNEMENT. Mars 2013 A. Cubertafond- Limoges LE CONDITIONNEMENT Mars 2013 A. Cubertafond- Limoges BUT Stérilisation: «ensemble de méthodes et de moyens visant à éliminer tous les micro organismes vivants de quelque nature que ce soit, portés par

Plus en détail

acs Bacs pour un usage intensif : légers, solides et durables Large gamme de produits pour utilisations diverses et spécifiques

acs Bacs pour un usage intensif : légers, solides et durables Large gamme de produits pour utilisations diverses et spécifiques L e s t o c k a g e s é c u r i s é acs Bacs pour un usage intensif : légers, solides et durables Large gamme de produits pour utilisations diverses et spécifiques De nombreux accessoires disponibles :

Plus en détail

FF170 - NOTICE - 12/2012 SOUFFLERIE DE LABORATOIRE FF170. Notice d emploi. www.a4.fr

FF170 - NOTICE - 12/2012 SOUFFLERIE DE LABORATOIRE FF170. Notice d emploi. www.a4.fr SOUFFLERIE DE LABORATOIRE FF170 Notice d emploi www.a4.fr SOMMAIRE Introduction Fonctionnalités...2 Intérêt pédagogique...2 Description générale...3 Contenu du pack...4 Caractéristiques techniques...4

Plus en détail

Les risques professionnels en stérilisation

Les risques professionnels en stérilisation Les risques professionnels en stérilisation H. Mockly-Postal Pharmacien RAQ - Stérilisation CHRU Besançon Contexte Réglementaire Certification En stérilisation Conclusion Principales situations rencontrées

Plus en détail

RECEPTION Description en bois Risques

RECEPTION Description en bois Risques - INTRODUCTION Ce rapport d audit reprend l ensemble des observations faites par «intervenant» (HACCP GROUPE) les.. et... Celles ci ont été étoffées par les remarques faites par le personnel de cuisine.

Plus en détail

VESTE AIRBAG MOTO. Guide d utilisation. Tél : +33 (0)3 80 35 48 26 - www.helite.com

VESTE AIRBAG MOTO. Guide d utilisation. Tél : +33 (0)3 80 35 48 26 - www.helite.com VESTE AIRBAG MOTO Guide d utilisation Tél : +33 (0)3 80 35 48 26 - www.helite.com 1 Nous vous remercions d avoir acheté une veste Helite. Le systeme des vestes Helite équipées de coussins gonflables permet

Plus en détail

Capteurs radio vent/soleil avec alimentation par cellules photovoltaïques GF0025. Instructions de montage et d utilisation

Capteurs radio vent/soleil avec alimentation par cellules photovoltaïques GF0025. Instructions de montage et d utilisation GEIGER-Funk Commandes pour la protection solaire Capteurs radio vent/soleil avec alimentation par cellules photovoltaïques GF0025 Instructions de montage et d utilisation 03/2012 pour systèmes pré-codés

Plus en détail

Eliane Chassot responsable adjointe Stérilisation Centrale 01.10.09

Eliane Chassot responsable adjointe Stérilisation Centrale 01.10.09 LE CONDITIONNEMENT Eliane Chassot responsable adjointe Stérilisation Centrale 01.10.09 Le conditionnement Le matériel d emballage Les systèmes de fermeture La péremption L étiquetage 2 Textes règlementaires

Plus en détail

La thermodésinfection pour simplifier l hygiène dentaire DS 50 - DS 50 H

La thermodésinfection pour simplifier l hygiène dentaire DS 50 - DS 50 H La thermodésinfection pour simplifier l hygiène dentaire DS 50 - DS 50 H La thermodésinfection, un maillon indispensable de la chaîne de l hygiène dentaire L hygiène en cabinet dentaire représente un

Plus en détail

STOCKAGE CENTRALISE DU MYTHE OU REALITE? C.Bréhierinfirmière spécialisée ster. centrale HUG

STOCKAGE CENTRALISE DU MYTHE OU REALITE? C.Bréhierinfirmière spécialisée ster. centrale HUG STOCKAGE CENTRALISE DU MATERIEL DES BLOCS OPERATOIRES MYTHE OU REALITE? C.Bréhierinfirmière spécialisée ster. POURQUOI CE PROJET? L institution à un projet d agrandissement des blocs opératoires : suppression

Plus en détail

Calypso - Vivendo - Sirocco

Calypso - Vivendo - Sirocco Calypso - Vivendo - Sirocco Tous les produits PRAXIS Medical Technologies sont homologués CE Une gamme de baignoires à hauteur variable performantes, pour la toilette et les soins des personnes à mobilité

Plus en détail

Manuel d utilisation ROXY. Aspirateur silencieux

Manuel d utilisation ROXY. Aspirateur silencieux Manuel d utilisation ROXY Aspirateur silencieux Veuillez lire ce manuel attentivement avant d'employer l'appareil. Veuillez garder ce manuel pour la future référence. CONTENU Instructions de sécurité...

Plus en détail

EVALUATION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES : APPLICATION DE L ANALYSE MODULAIRE DE SYSTÈME À L ANALYSE DE PROCESSUS

EVALUATION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES : APPLICATION DE L ANALYSE MODULAIRE DE SYSTÈME À L ANALYSE DE PROCESSUS EVALUATION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES : APPLICATION DE L ANALYSE MODULAIRE DE SYSTÈME À L ANALYSE DE PROCESSUS Fonctionnement de la stérilisation en interface avec le Bloc Opératoire au CH de Mende

Plus en détail

Plate-forme P3D et attache volante AVRI. encore plus sûre, plus modulable, toujours plus productive!

Plate-forme P3D et attache volante AVRI. encore plus sûre, plus modulable, toujours plus productive! Plate-forme P3D et attache volante AVRI encore plus sûre, plus modulable, toujours plus productive! Plate forme P3D La plate-forme P3D avec son encombrement réduit permet un stockage facilité et une mise

Plus en détail

Audit d un service de stérilisation dans une petite structure : expérience vaudoise

Audit d un service de stérilisation dans une petite structure : expérience vaudoise Audit d un service de stérilisation dans une petite structure : expérience vaudoise Monica Attinger - Infirmière HPCI Service de la santé publique canton de Vaud 22 septembre 2011 - Berne Procédure en

Plus en détail

I-09F. Universelles Classiques Expertes Des solutions pour l industrie

I-09F. Universelles Classiques Expertes Des solutions pour l industrie I-09F Universelles Classiques Expertes Des solutions pour l industrie www.gmoehling.com sales@gmoehling.com GMÖHLING - Gamme standard des solutions éprouvées des produits rapidement disponibles Notre gamme

Plus en détail

Elévateurs bi-vérins 3T / 3,5T / 5T

Elévateurs bi-vérins 3T / 3,5T / 5T Elévateurs bi-vérins 3T / 3,5T / 5T ELEVATEUR BI-VERINS A plateaux réglables en longueur Ce modèle à prise sous coque occupe très peu de place dans l atelier. De capacité 3,5T les plateaux de levage sont

Plus en détail

GOULOTTES GTL 13 & 18 mod. et accessoires de finition.

GOULOTTES GTL 13 & 18 mod. et accessoires de finition. 87045 LIMOGES Cedex Téléphone : 05 55 06 87 87 Télécopie : 05 55 06 88 88 GOULOTTES GTL 13 & 18 mod. SOMMAIRE PAGES 1.Gamme 1 à 3 2.Fonctionnalités 4 3.Mise en œuvre GTL 5 à 6 4.Accessoires 7 à 10 5.Mise

Plus en détail

RÉFRIGÉRATEUR CONGÉLATEUR PORTABLE

RÉFRIGÉRATEUR CONGÉLATEUR PORTABLE RÉFRIGÉRATEUR CONGÉLATEUR PORTABLE www.frigorie-france.com 12V/24/220V MANUEL D UTILISATION 1 Cet Appareil ne peut être utilisé qu à l intérieur avec l une des sources d énergie suivantes: Cet Appareil

Plus en détail

SYSTÈMES DE LUBRIFICATION CENTRALISÉE POUR L'INDUSTRIE DES ALIMENTS ET DES BOISSONS. Des solutions pour :

SYSTÈMES DE LUBRIFICATION CENTRALISÉE POUR L'INDUSTRIE DES ALIMENTS ET DES BOISSONS. Des solutions pour : SYSTÈMES DE LUBRIFICATION CENTRALISÉE POUR L'INDUSTRIE DES ALIMENTS ET DES BOISSONS pour une productivité plus élevée Des solutions pour : Les dispositifs de transport Les dispositifs de remplissage du

Plus en détail

401-951 MAV & MAV V. Compresseurs. Le compresseur fi able, robuste et intelligent

401-951 MAV & MAV V. Compresseurs. Le compresseur fi able, robuste et intelligent Compresseurs MAV & MAV V 401-951 Compresseurs à vis à injection d huile Compresseurs à vitesse fi xe et à vitesse variable Entraînement par courroies PARTENARIAT DISPONIBILITÉ FACILITÉ D ENTRETIEN LE SOUFFLE

Plus en détail

Identification et analyse des ruptures de flux en pratique

Identification et analyse des ruptures de flux en pratique Identification et analyse des ruptures de flux en pratique Benjamin GAREL Directeur Qualité CHU GRENOBLE Catherine GUIMIER Pharmacien praticien hospitalier CHU GRENOBLE Contexte Ouverture NSC en 2007 Activité

Plus en détail

CRC-600D. Contenant pour câbles plastique ou câbles plomb/aluminium. 1 Introduction. 2 Généralités. 1.1 Fonction du produit. 2.

CRC-600D. Contenant pour câbles plastique ou câbles plomb/aluminium. 1 Introduction. 2 Généralités. 1.1 Fonction du produit. 2. CRC-600D N O T I C E D I N S T A L L A T I O N Contenant pour câbles plastique ou câbles plomb/aluminium 1 Introduction 1.1 Fonction du produit La protection d épissure CRC est une protection d épissure

Plus en détail

Protocole de Pré-désinfection, nettoyage et stérilisation pour les adaptateurs RISKONTROL

Protocole de Pré-désinfection, nettoyage et stérilisation pour les adaptateurs RISKONTROL I - Instructions pour la pré-désinfection / nettoyage manuel, décontamination et des adaptateurs RISKONTROL. Avertissements: Ne pas utiliser de laine d acier ou des produits de nettoyage abrasifs. Eviter

Plus en détail

Notice d installation

Notice d installation Notice d installation Outillage nécessaire 3 Table des matières Généralités...5 Installation électrique...7 Mise en route et essais...9 Accessibilité - habillage...10 Finition...11 4 Généralités Cet appareil

Plus en détail

Gestion des stocks à l hôpital

Gestion des stocks à l hôpital Gestion des stocks à l hôpital FrédyCavin -chef du service de la stérilisation centrale du CHUV SSSH 27 septembre au CHUV 1 On commence à vieillir quand on finit d'apprendre Proverbe japonais Mont Fuji

Plus en détail

Compteur de cycles. Instructions de montage et d utilisation. Pompes tous fluides et lixiviats

Compteur de cycles. Instructions de montage et d utilisation. Pompes tous fluides et lixiviats Pompes tous fluides et lixiviats Instructions de montage et d utilisation PLM EQUIPEMENTS Z.I. des Lats 22B chemin des Lats - 69510 MESSIMY T. 04 78 45 69 00 F. 04 78 45 70 08 Introduction Les compteurs

Plus en détail

Interphone vidéo couleur 2 fils FR

Interphone vidéo couleur 2 fils FR Interphone vidéo couleur 2 fils FR 2 fils Bullä 112162 www.avidsen.com * Simplicité Confort FR Important Avant de mettre votre produit en service, veuillez lire attentivement cette notice pour vous familiariser

Plus en détail

MANUEL D'UTILISATION SEBO FELIX

MANUEL D'UTILISATION SEBO FELIX SEBO FELIX MANUEL D'UTILISATION MADE IN GERMANY MADE IN GERMANY SEBO France, Zone Industrielle Les Belles Vues,, Rue Félix Potin B.P., Arpajon Cedex, Tel.: ()...0, Fax : () 0..0. e-mail: service.client@sebo-france.com,

Plus en détail

ACQUISITION MATERIEL ET PRODUITS D ENTRETIEN POUR LA RESTAURATION SCOLAIRE DU COLLEGE TAMPON 12EME

ACQUISITION MATERIEL ET PRODUITS D ENTRETIEN POUR LA RESTAURATION SCOLAIRE DU COLLEGE TAMPON 12EME ACQUISITION MATERIEL ET PRODUITS D ENTRETIEN POUR LA RESTAURATION SCOLAIRE DU COLLEGE TAMPON 12EME LOT 1 : MATERIELS D ENTRETIEN Chariot de ménage Balai faubert complet Frange Poubelle à pédale Raclette

Plus en détail

Une gamme complète de

Une gamme complète de Une gamme complète de Aperçu des produits 3 PAPERplus Classic 4 PAPERplus Chevron 8 PAPERplus Shooter 10 Intégration des systèmes 12 papier PAPERplus de Storopack propose toute une gamme de systèmes pour

Plus en détail

manuel de l utilisateur

manuel de l utilisateur manuel de l utilisateur Version 1.0 09/2012 page 1 page 3 Table des matières Pièces... Liste des pieces... Diagrammes des pièces... Avertissements de sécurité... Besoins électriques... Montage... Utilisation...

Plus en détail

Tenons corono-radiculaires en fibres de verre et forets

Tenons corono-radiculaires en fibres de verre et forets Tenons corono-radiculaires en fibres de verre et forets PRESENTATION Boîte contenant : taille 1 : 5 tenons (jaune) + 1 foret taille 2 : 5 tenons (rouge) + 1 foret taille 3 : 5 tenons (bleu) + 1 foret Recharges

Plus en détail

Préface. Ce guide est basé sur l offre Système P et donne les spécificités du Système G, au cas par cas.

Préface. Ce guide est basé sur l offre Système P et donne les spécificités du Système G, au cas par cas. Préface Vous venez d acquérir un tableau BT Prisma Plus de la marque Merlin Gerin (coffret ou armoire Système G / cellule Système P) et nous vous en remercions. Afin de préserver ses caractéristiques de

Plus en détail

MAV 161 à 391 MAV V 201 à 391

MAV 161 à 391 MAV V 201 à 391 MAV 161 à 391 MAV V 201 à 391 Compresseurs à vis à injection d huile A vitesse fixe et à vitesse variable Montés sur réservoir et sur châssis Haute performance et efficacité. Une solution complète qui

Plus en détail

Techniques professionnelles

Techniques professionnelles Techniques professionnelles Les autolaveuses BTS HPE/HSE Fascicule stagiaire TD 1 P a g e I. Définitions et principe général a. Introduction La laveuse ou autolaveuse est une machine complexe conçue pour

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2015 AIRFLUE RÉNOVATION

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2015 AIRFLUE RÉNOVATION DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2015 AIRFLUE RÉNOVATION LIMOGES HABITAT CHOISIT AIRFLUE RÉNOVATION POUR LA RÉNOVATION THERMIQUE DE 123 LOGEMENTS COLLECTIFS CHANTIER TEST DE LA NOUVELLE VERSION AIRFLUE RÉNOVATION

Plus en détail

Mode d emploi pour l appareil de nettoyage à ultrasons pour lentilles de contact CD-2900

Mode d emploi pour l appareil de nettoyage à ultrasons pour lentilles de contact CD-2900 Mode d emploi pour l appareil de nettoyage à ultrasons pour lentilles de contact CD-2900 L appareil de nettoyage à ultrasons pour lentilles de contact CD-2900 fonctionne selon le principe des ultrasons

Plus en détail

GUIDE DES PRODUITS ENDOSCOPIE ET SERVICE CENTRAL DE STÉRILISATION

GUIDE DES PRODUITS ENDOSCOPIE ET SERVICE CENTRAL DE STÉRILISATION GUIDE DES PRODUITS ENDOSCOPIE ET SERVICE CENTRAL DE STÉRILISATION Guide des produits Endoscopie et Service Central de Stérilisation GUIDE DES PRODUITS ENDOSCOPIE ET SERVICE CENTRAL DE STÉRILISATION TABLE

Plus en détail

Guide d Utilisation. Série S-10/20. Copyright 06/03 Motic Microscopes, European Division.

Guide d Utilisation. Série S-10/20. Copyright 06/03 Motic Microscopes, European Division. Guide d Utilisation Série S-10/20 Copyright 06/03 Motic Microscopes, European Division. 1. Oculaires 2. Tubes porte-oculaires 10. Correcteur dioptrique 3.Logements des prismes 4. Tête 5. Objectifs 6. Eclairage

Plus en détail

Cadenasser pour la vie SENSIBILISATION AU CADENASSAGE

Cadenasser pour la vie SENSIBILISATION AU CADENASSAGE Cadenasser pour la vie SENSIBILISATION AU CADENASSAGE Dans cet ouvrage, les génériques masculins sont utilisés sans discrimination et uniquement pour alléger le texte. Toute reproduction doit être autorisée

Plus en détail

PORTES COULISSANTES VULCANO

PORTES COULISSANTES VULCANO PORTES COULISSANTES VULCANO MANUEL D INSTALLATION, USAGE ET ENTRETIEN Portes coulissantes coupe-feu. 1. Avertissements généraux 3 2. Emballage et transport 3 3. Conditions environnementales 3 4. Avertissements

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ACADÉMIQUE

CAHIER DES CHARGES ACADÉMIQUE CAHIER DES CHARGES ACADÉMIQUE Laboratoire boulangerie-pâtisserie Dossier suivi par Christiane Ribat Inspectrice de l Éducation Nationale Économie-Gestion filière alimentation avec la collaboration de René

Plus en détail

Rapide. Simple d utilisation. Traçabilité sécurisée.

Rapide. Simple d utilisation. Traçabilité sécurisée. Stérilisation, hygiène et entretien Rapide. Simple d utilisation. Traçabilité sécurisée. NOUVEAU Stérilisateur Lisa PERFORMANT* Cycle de classe B accéléré grâce à la technologie Eco Dry UTILISATION AISÉE

Plus en détail

APOLLO PELLETS APOLLO PELLETS CONDUIT CONCENTRIQUE SORTIE APPAREILS À GRANULÉS DE BOIS TUBAGE FLEXIBLE RACCORDEMENT SIMPLE PAROI INSTALLATION TYPE

APOLLO PELLETS APOLLO PELLETS CONDUIT CONCENTRIQUE SORTIE APPAREILS À GRANULÉS DE BOIS TUBAGE FLEXIBLE RACCORDEMENT SIMPLE PAROI INSTALLATION TYPE Appareils granulés de bois (pellets) CONDUIT CONCENTRIQUE 54 APPAREILS À GRANULÉS DE BOIS SORTIE CYLINDRIQUE MURALE CARRÉE 56 TUBAGE FLEXIBLE 58 RACCORDEMENT 59 SIMPLE PAROI INSTALLATION TYPE 61 LES SOLUTIONS

Plus en détail

Dosimètre de radiation UVA UVB PCE-UV 34

Dosimètre de radiation UVA UVB PCE-UV 34 2, Rue du Saumon 67000 Strasbourg France Tel.: +33 (0) 972 3537 17 Fax: +33 (0) 972 3537 18 info@pce-france.fr Dosimètre de radiation UVA UVB PCE-UV 34 Avertissement! spécial Le capteur UV du mesureur

Plus en détail

Fabricant français de panneaux solaires. Notice d installation pour module équipé du cadre solrif

Fabricant français de panneaux solaires. Notice d installation pour module équipé du cadre solrif Fabricant français de panneaux solaires 20 13 Mars Notice d installation pour module équipé du cadre solrif 1 Introduction 2 Sécurité 3 Montage et Raccordement 4 Maintenance et Entretien 5 Caractéristiques

Plus en détail

Entretien du matériel Tâches spécifiques

Entretien du matériel Tâches spécifiques Entretien du matériel Tâches spécifiques Service hygiène - 2015 Gestion et entretien des matelas à eau Principe du matelas à eau Matelas compartimenté, recevant de l eau tiède (37 ) à un niveau indiqué

Plus en détail

Atelier n 3 : Prise en charge des moteurs : de l utilisation à la maintenance

Atelier n 3 : Prise en charge des moteurs : de l utilisation à la maintenance 34èmes JOURNEES NATIONALES D ETUDES SUR LA STERILISATION, LYON, 4 et 5 avril 2012 Atelier n 3 : Prise en charge des moteurs : de l utilisation à la maintenance Dori AFRAIE, Bénédicte BENOIT & Laurent THIERRY

Plus en détail

Solides et universels

Solides et universels Broyeurs Série SMS Solides et universels n Broyeur à couteaux très lourd pour sollicitations extrêmes n Domaine d application universel grâce au coin déflecteur démontable n Coupe oblique double avec bonne

Plus en détail

Soins de santé 3M Canada Case postale 5757 London (Ontario) N6A 4T1 1 800 364-3577 www.3m.com/healthcare

Soins de santé 3M Canada Case postale 5757 London (Ontario) N6A 4T1 1 800 364-3577 www.3m.com/healthcare 3 Soins de santé 3M Canada Case postale 5757 London (Ontario) N6A 4T1 1 800 364-3577 www.3m.com/healthcare 3M, Scotchcast et Primacast sont des marques de commerce de 3M, utilisées sous licence au Canada.

Plus en détail

Notice d instruction. 1 Table des matières. 2 Introduction 2 2.1 Utilisation de la pompe 2 2.2 Domaine d application 2 2.3 Usage déconseillé 2

Notice d instruction. 1 Table des matières. 2 Introduction 2 2.1 Utilisation de la pompe 2 2.2 Domaine d application 2 2.3 Usage déconseillé 2 Notice d instruction 1 Table des matières 2 Introduction 2 2.1 Utilisation de la pompe 2 2.2 Domaine d application 2 2.3 Usage déconseillé 2 3 Sécurité 2 4 Transport et stockage 2 4.1 Levage 2 4.2 Stockage

Plus en détail

MANUEL D INSTRUCTION POUR L EMBALLAGE SADEVGROUP

MANUEL D INSTRUCTION POUR L EMBALLAGE SADEVGROUP D98-00 Date : 08/07/2009 MANUEL D INSTRUCTION EMBALLAGES Auteur : F. Poupeney Page : 1 / 17 MANUEL D INSTRUCTION POUR L EMBALLAGE SADEVGROUP Standard pour l emballage des pièces Demandeur Destinataire

Plus en détail

ECOSTERYL. Présentation du procédé de décontamination par micro-ondes. Efficace, Sûr, Rentable. Table des matières

ECOSTERYL. Présentation du procédé de décontamination par micro-ondes. Efficace, Sûr, Rentable. Table des matières ECOSTERYL Présentation du procédé de décontamination par micro-ondes Efficace, Sûr, Rentable Table des matières 1 ECOSTERYL : UN PROCEDE SIMPLE ET EFFICACE POUR LA DESINFECTION... 1 2 DESCRIPTION DE L

Plus en détail

Peignes de quadrillage Modèle 295

Peignes de quadrillage Modèle 295 Peignes de quadrillage Modèle 295 Peigne de quadrillage avec un axe pivotant SCROLLRULER Règle de guidage ajustable Règle de guidage Modèles 295/XIV et 295/I avec outil de découpe et règle de guidage Règle

Plus en détail

SOMEFI est une entreprise dédiée à la fabrication de convoyeurs et d éléments modulaires de manutention continue. Depuis plus de 40 ans, SOMEFI

SOMEFI est une entreprise dédiée à la fabrication de convoyeurs et d éléments modulaires de manutention continue. Depuis plus de 40 ans, SOMEFI ergonomie SOMEFI est une entreprise dédiée à la fabrication de convoyeurs et d éléments modulaires de manutention continue. Depuis plus de 40 ans, SOMEFI propose une gamme complète d appareils industriels,

Plus en détail

Méthode de contrôle des performances des bacs ultrasons

Méthode de contrôle des performances des bacs ultrasons Méthode de contrôle des performances des bacs ultrasons Camille FAYARD Interne en Pharmacie Unité de stérilisation Centralisée du CH de Chambéry 2 ème JIFS -12 & 13 septembre 2014 Sommaire Généralités

Plus en détail

AKOR-HR. Folleto de instructiones Instruction leaflet Manuel d installation et d utilisation

AKOR-HR. Folleto de instructiones Instruction leaflet Manuel d installation et d utilisation AKOR-HR Folleto de instructiones Instruction leaflet Manuel d installation et d utilisation 1 Information générale VMC Double flux pavillonnaire Avec récupérateur de chaleur haut rendement 1.1 Introduction

Plus en détail

La technologie brevetée NexTgen est issue des 30 années d expérience de SinapTec dans le domaine des ultrasons.

La technologie brevetée NexTgen est issue des 30 années d expérience de SinapTec dans le domaine des ultrasons. Nettoyage ultrasons La technologie brevetée NexTgen est issue des 30 années d expérience de SinapTec dans le domaine des ultrasons. Notre gamme de générateurs ultrasons NexTgen inside s intègre aisément

Plus en détail

IGruse Maschinenbau GmbH & Co. KG Dibbetweg 32 D-31855 Aerzen (Lieu dit : Groß Berkel)

IGruse Maschinenbau GmbH & Co. KG Dibbetweg 32 D-31855 Aerzen (Lieu dit : Groß Berkel) SYSTÈMES DE LEVAGE ET DE MANUTENTION IGruse Maschinenbau GmbH & Co. KG Dibbetweg 32 D-31855 Aerzen (Lieu dit : Groß Berkel) ITél.: +49 (0) 5154-9510-0 Fax: +49 (0) 5154-20 30 Internet: www.gruse.de E-Mail:

Plus en détail

Tube flexible solaire 2 en 1

Tube flexible solaire 2 en 1 Pour l installateur Notice de montage Tube flexible solaire 2 en Système de tubes flexibles DN6 pour installations solaires Système de tubes flexibles DN20 pour installations solaires N de réf. 302 46

Plus en détail

NOTICE DE POSE ET D ENTRETIEN

NOTICE DE POSE ET D ENTRETIEN Barrières de protection pour piscines Novembre 2012 NOTICE DE POSE ET D ENTRETIEN Document à lire attentivement et à conserver pour consultation ultérieure Service Technique 05/11/12 1 Gamme : AQUAPLACE

Plus en détail

Bacs et palettes pour l industrie chimique et pharmaceutique

Bacs et palettes pour l industrie chimique et pharmaceutique Bacs et palettes pour l industrie chimique et pharmaceutique La solution en manutention plastique Palettes Contact pour rayonnage en grande hauteur Dans l industrie pharmaceutique et chimique, de plus

Plus en détail

Organisation et contrôle des gaz

Organisation et contrôle des gaz Organisation et contrôle des gaz www.airliquidesante.fr ORGANISATION ET CONTRÔLE DES GAZ Identificateur de gaz Kit de réception pharmaceutique L ALS Gaz Control est un dispositif permettant le contrôle

Plus en détail

Appareils de métrologie La haute précision à portée de main

Appareils de métrologie La haute précision à portée de main Appareils de métrologie La haute précision à portée de main - Thermomètre - Crayon thermique - Jauge vernier - Tachymètre - Pince ampèremétrique - Dynanomètre - Débimètre Contrôle de pièces Contrôle du

Plus en détail