Contexte. Aspects réglementaires. Mise en œuvre. Aspects matériels. Recommandation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Contexte. Aspects réglementaires. Mise en œuvre. Aspects matériels. Recommandation"

Transcription

1 * LD : ervice Loca é e c t r i cité DF RÉAU DITRIBUTION - DF GAZ D FRANC DITRIBUTION - FFI - RC - FDLC - UNA3-CAPB - FNCCR - CONUL 1/7 Contexte Les dispositions du décret n du 14 décembre 1972 modifié, reatif au contrôe et à attestation s instaations éectriques intérieures aux prescriptions sécurité imposées par es règements en vigueur, ont une portée générae. es s appiquent à toute nouvee instaation éectrique dans une construction neuve, quee que soit eur stination, ainsi qu aux instaations éectriques totaement rénovées, dès ors qu i y a mise hors tension par e LD*. Aspects régementaires Le décret n du 14 décembre 1972 modifié par e décret n du 6 mars Les arrêtés du 17 octobre 1973 pris pour son appication. Tout distributeur d énergie, préaabement à a mise sous tension d une instaation éectrique intérieure nouvee ou totaement rénovée, aimentée sous une tension inférieure à 63 kv, est tenu d exiger a présentation d une attestation aux prescriptions sécurité imposées par es règements en vigueur. Des arrêtés préfectoraux étennt e champ d appication du décret à toutes opérations rénovation totae, sans notion mise hors tension par e LD*, ainsi qu aux divisions bâtiments entraînant a création nouveaux branchements. Aspects matéries d attestation : Pour es ocaux d habitation et assimiés (1) neufs ou dont instaation éectrique a été totaement ou partieement rénovée : formuaire coueur jaune en 3 feuiets - CRFA n Pour es ocaux à régementation particuière et es services généraux d immeubes coectifs d habitation neufs ou dont instaation éectrique a été totaement ou partieement rénovée : formuaire coueur vert en 3 feuiets - CRFA n (1) Foyers ogements, gîtes, meubés, chambres d hôtes, garages privés, piscines privées. Recommandation I faut a minima (2) : une attestation par ogement et par comptage ; une attestation par comptage pour es ocaux à régementation particuière et pour es services généraux d immeubes coectifs d habitation. (2) Dans e cas puraité d instaateurs pour un même ogement ou pour un même comptage, chaque instaateur doit étabir une attestation pour a partie d instaation éectrique qu i a réaisé. CONUL s instaations intérieures dans es Locaux d Habitation, neufs ou rénovés totaement ou ervices Généraux Les attestations comportant s ratures ne sont pas acceptées. Les photocopies ou e fax d attestations ne sont pas acceptés. Une attestation ne peut être rétrocédée à un tiers. Une attestation ne peut être utiisée dans e cadre s reations commerciaes iant un instaateur à son cient. L attestation a une durée vaidité ux ans à partir a fin du mois au cours duque ee a été déivrée par e CONUL. Mise en œuvre L instaateur doit adresser à a direction régionae du CONUL concernée par a construction : Pour es ocaux d habitation et assimiés et pour es services généraux d immeubes coectifs d habitation : attestation dûment renseignée (i est recommandé joindre un pan isibe d accès à a construction). i e rapport contrôe comporte s nons, a décaration mise en mentionnant a nature s modifications réaisées. Pour es ocaux à régementation particuière : e dossier constitué : - attestation dûment renseignée ; - d un exempaire du rapport vérification étabi et signé par e vérificateur choisi par e maître d ouvrage ou par e chef d étabissement ; - du scriptif et du schéma unifiaire instaation éectrique permettant circonscrire es travaux exécutés. i e rapport vérification comporte s non-s, une décaration mise en approuvée par e vérificateur. Toute attestation insuffisamment renseignée ou dossier incompet est renvoyé à instaateur pour être compété. L attestation ou e dossier doivent être adressés à a direction régionae du CONUL concernée par a construction, 20 jours au moins avant a date prévue mise sous tension par e LD*. D F R É A U D I T R I B U T I O N D F G A Z D F R A N C D I T R I B U T I O N F F I Avri n 7

2 é e c t r i cité Mise en œuvre (suite) Les feuiets a iasse attestation doivent être utiisés comme suit : es feuiets banc, vert ou jaune, seon qu i s agit ogements ou ocaux à régementation particuière ou services généraux d immeubes coectifs d habitation, sont à adresser à a direction régionae du CONUL concerné par a construction ; e feuiet rose est à conserver par instaateur. I est important que instaateur conserve précieusement cet CONUL s instaations intérieures dans es Locaux d Habitation, neufs ou rénovés totaement ou ervices Généraux DF RÉAU DITRIBUTION - DF GAZ D FRANC DITRIBUTION - FFI - RC - FDLC - UNA3-CAPB - FNCCR - CONUL exempaire qui sera exigé pour étabir un dupicata en cas perte. Après visa, e feuiet banc renvoyé par e CONUL à instaateur doit être remis au maître d ouvrage. eu e feuiet banc, visé par a Direction régionae du CONUL, permet a mise sous tension instaation éectrique par e LD*. d'instaations éectriques soumises ou non à attestation (AC) Avri n 7 d'instaations éectriques Locaux d'habitation neufs (ogements, maisons individuees, y compris garages ou box privés, piscine privée,...) ervices généraux (1) d'immeubes coectifs d'habitation neufs (1) Parties communes, ocaux techniques, ocaux communs résinties (LCR), parcs stationnement ou box, écairage extérieur,... * LD : ervice Loca 2/7 Foyers ogements (ogements) Chambres d'hôtes, gîtes, meubés dont e nombre chambres est 5 Chambres d'hôtes, gîtes, meubés dont e nombre chambres est > 5 ervices généraux (2) foyers ogements, chambres d'hôtes, gîtes, meubés, résinces tourisme, viages résinties tourisme, viages et maisons famiiaes vacances Parcs stationnement autres que d'habitation Une attestation par chambre équipée d'une sae d'eau. Une attestation pour 5 chambres non équipées d'une sae d'eau Une attestation pour 'ensembe s chambres d'hôtes ou s chambres meubées ou par gîte orsque es instaations éectriques sont aimentées puis un même point ivraison (même comptage). Une attestation par chambres d'hôtes ou chambres meubées orsque chaque instaation éectrique est aimentée puis un point ivraison dédié (comptage dédié) Le ogement du propriétaire fait 'objet d'une (2) Parties communes, ocaux techniques, parcs stationnement, écairage extérieur,... Ne sont pas visés es parcs stationnement sur a voie pubique D F R É A U D I T R I B U T I O N D F G A Z D F R A N C D I T R I B U T I O N F F I

3 é e c t r i cité CONUL s instaations intérieures dans es Locaux d Habitation, neufs ou rénovés totaement ou ervices Généraux DF RÉAU DITRIBUTION - DF GAZ D FRANC DITRIBUTION - FFI - RC - FDLC - UNA3-CAPB - FNCCR - CONUL d'instaations éectriques soumises ou non à attestation (AC) d'instaations éectriques Instaations éectriques totaement rénovées avec man mise hors tension 'instaation par e LD* seon stination du bâtiment Avri n 7 Instaations éectriques totaement rénovées sans man mise hors tension 'instaation par e LD* Des arrêtés préfectoraux imposent 'attestation, y compris ors divisions bâtiment, c'est e cas pour es départements du : 01, 02, 03, 11, 12, 16, 17, 18, 21, 22, 24, 27, 28, 29, 30, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 41, 42, 45, 48, 56, 57, 58, 60, 61, 62, 63, 65, 68, 69, 72, 74, 76, 77, 78, 79, 80, 82, 83, 84, 85, 87, 91, 92, 93, 94, 95, 97 (Guaoupe, Guyane, Martinique, Réunion) seon stination du bâtiment, si par arrêté Instaations éectriques partieement rénovées L'attestation peut être étabie au titre d'une démarche voontaire (décret n du 6 mars 2001 portant modification du décret n du 14 décembre 1972) seon stination * LD : ervice Loca 3/7 Instaations éectriques mises en sécurité dans 'habitat existant (ogements et maisons individuees) Instaations éectriques mises en sécurité dans 'habitat existant (parties communes s immeubes coectifs) Changement d'affectation ocaux Locaux neufs aimentés à partir d'instaations existantes Locaux neufs aimentés à partir d'instaations existantes Changement domaine tension (HTA BT BT HTA) L'attestation peut être étabie au titre d'une démarche voontaire (décret n du 6 mars 2001 portant modification du décret n du 14 décembre 1972 L'attestation peut être étabie au titre d'une démarche voontaire (décret n du 6 mars 2001 portant modification du décret n du 14 décembre 1972 xempe : changement stination d'un bâtiment bureau en un bâtiment coectif d'habitation ou d'un entrepôt en ogement d'habitation etc. xempe : adjonction à une construction existante d'un nouveau bâtiment aimenté à partir d'un même point ivraison A 'exception s ocaux neufs mis sous tension en pusieurs tranches pour esques une attestation est pour chaque tranche Prendre contact avec e CONUL quant au contenu du dossier seon stination seon stination seon stination D F R É A U D I T R I B U T I O N D F G A Z D F R A N C D I T R I B U T I O N F F I

4 é e c t r i cité CONUL s instaations intérieures dans es Locaux d Habitation, neufs ou rénovés totaement ou ervices Généraux DF RÉAU DITRIBUTION - DF GAZ D FRANC DITRIBUTION - FFI - RC - FDLC - UNA3-CAPB - FNCCR - CONUL d'instaations éectriques soumises ou non à attestation (AC) d'instaations éectriques Passage branchement à puissance imitée à branchement à puissance surveiée sans changement d'affectation ocaux Le cient doit s'assurer a compatibiité son instaation avec e nouveau type branchement Avri n 7 Passage branchement à puissance surveiée à branchement à puissance imitée sans changement d'affectation ocaux Dépacement comptage avec ou sans modification 'instaation intérieure Le cient doit s'assurer a compatibiité son instaation avec e nouveau type branchement * LD : ervice Loca 4/7 Changement d'abonné Augmentation puissance sans changement type branchement Ouvrages privés production dont 'ensembe a production est revendu au distributeur d'énergie Ouvrages privés production dont une partie a production est revendue au distributeur d'énergie Ouvrages privés production dont 'ensembe a production est utiisé par 'usager tabissements recevant du pubic (spectace, hôteerie, restauration, magasins vente, centres commerciaux, étabissements soins, étabissements d'enseignement, (1)...). Immeubes gran hauteur (ogements) Instaations photovotaïques, éoiennes, cogénération... Les instaations aimentées par e distributeur d'énergie (services généraux s ocaux dans eque est instaé a production, auxiiaires a machine production) sont soumises à 'attestation () Instaations photovotaïques, éoiennes, cogénération... Les instaations aimentées par e distributeur d'énergie (services généraux s ocaux dans eque est instaé a production, auxiiaires a machine production) sont soumises à 'attestation () Instaations photovotaïques, éoiennes, cogénération... Les instaations aimentées par e distributeur d'énergie (services généraux s ocaux dans eque est instaé a production, auxiiaires a machine production) sont soumises à 'attestation () (1) Tous es étabissements visés par 'artice R du co a construction et 'habitation. Les ogements fonction font 'objet d'une D F R É A U D I T R I B U T I O N D F G A Z D F R A N C D I T R I B U T I O N F F I

5 é e c t r i cité CONUL s instaations intérieures dans es Locaux d Habitation, neufs ou rénovés totaement ou ervices Généraux DF RÉAU DITRIBUTION - DF GAZ D FRANC DITRIBUTION - FFI - RC - FDLC - UNA3-CAPB - FNCCR - CONUL d'instaations éectriques soumises ou non à attestation (AC) d'instaations éectriques Immeubes gran hauteur autres qu'habitation Avri n 7 Immeubes gran hauteur (services généraux) tabissements empoyant s travaieurs (étabissements industries, artisanaux, agricoes, commerciaux, immeubes bureaux (2)...) (2) Tous es étabissements visés par 'artice L du co du travai. Les ogements fonction font 'objet d'une Administrations (étabissements miitaires, pénitentiaires,..., préfectures, bâtiments communaux, a poste) Les ogements fonction font 'objet d'une ntreprises pubiques (NCF, RATP, DF et Gaz France) Les ogements fonction font 'objet d'une tabissements pubics (chambres commerce, métiers, d'agricuture,..., ports, aéroports, gares,...) Les ogements fonction font 'objet d'une * LD : ervice Loca 5/7 Postes haute tension ivraison aux abonnés Ouvrages production transport distribution d'énergie éectrique (1) Instaation d'écairage pubic (2) Instaations signaisation routière et croisement, cabine radar, sanisettes, cabines tééphoniques, iumination,... Lorsque es instaations intérieures proprement dites ne sont pas soumises à attestation, e poste y échappe égaement. C'est e cas pour 'aimentation : d'instaations existantes (par exempe, abonné sservi antérieurement en basse tension) d'instaations nouvees ne comportant pas bâtiment (par exempe, station d'enrobage n'utiisant que s machines) (1) oumis aux dispositions 'arrêté du 17 mai 2001 (2) Les instaations d'écairage extérieur privées (otissements et bâtiments coectifs d'habitation, parkings centres commerciaux et d'étabissements empoyant s travaieurs,...) sont soumises à 'attestation () D F R É A U D I T R I B U T I O N D F G A Z D F R A N C D I T R I B U T I O N F F I

6 é e c t r i cité CONUL s instaations intérieures dans es Locaux d Habitation, neufs ou rénovés totaement ou ervices Généraux DF RÉAU DITRIBUTION - DF GAZ D FRANC DITRIBUTION - FFI - RC - FDLC - UNA3-CAPB - FNCCR - CONUL d'instaations éectriques soumises ou non à attestation (AC) d'instaations éectriques Panneaux pubicitaires isoés et enseignes umineuses Les instaations s panneaux pubicitaires et enseignes umineuses qui sont incorporées à une construction sont soumises à 'attestation () Avri n 7 Instaations d'opérateurs tééphoniques et stations pompage i es instaations ne comportent pas bâtiments Terrains aménagés pour e camping, a réception coective (terrain caravaning ou parcs résinties oisirs) caravanes, mobi homes, d'habitations égères oisirs, bungaows et châets comportant seuement un réseau intérieur stiné à 'écairage du camp et à 'aimentation s caravanes, mobi homes, habitations égères oisirs Les constructions édifiées sur ces terrains (ogement du propriétaire, du gérant, es ocaux coectifs,...) sont soumises à 'attestation ( seon stination s ocaux) * LD : ervice Loca 6/7 Les caravanes, mobi homes, habitations égères oisirs, abris préfabriqués posés au so, es bungaows et châets isoés (1) La borne raccorment nécessaire à eur aimentation est soumise à 'attestation (). (1) Définis par 'artice R du co 'urbanisme et par a circuaire du 13 mars 1981 du ministère 'environnement et du cadre vie et du ministère a jeunesse, s sports et s oisirs. Conformément aux dispositions 'artice R du co 'urbanisme, es habitations égères oisirs ne peuvent être impantées que dans es conditions suivantes : dans es terrains camping et caravanage permanent autorisés ; dans es terrains affectés spéciaement à cet usage ; dans es viages vacances cassés en hébergement éger et dans es dépendances s maisons famiiaes vacances agréées. Nota : seon a circuaire du 13 mars 1981, es caravanes et mobi homes qui ne disposent pas en permanence moyens mobiité eur permettant d'être dépacées à tout moment, ainsi que es abris préfabriqués posés au so, es bungaows et es châets démontabes, sont considérés être s habitations égères oisirs D F R É A U D I T R I B U T I O N D F G A Z D F R A N C D I T R I B U T I O N F F I

7 é e c t r i cité CONUL s instaations intérieures dans es Locaux d H abitation, neufs ou rénovés totaement ou ervices Généraux DF RÉAU DITRIBUTION - DF GAZ D FRANC DITRIBUTION - FFI - RC - FDLC - UNA3-CAPB - FNCCR - CONUL d'instaations éectriques soumises ou non à attestation (AC) d'instaations éectriques Les bateaux à quai La borne raccorment nécessaire à eur aimentation est soumise à 'attestation ( seon stination du bateau) Avri n 7 Ports paisance, tééskis, remonte-pente... ne comportant pas bâtiments Mines, carrières, station d'enrobage, centrae à béton... ne comportant pas bâtiments Les fêtes foraines, marchés, chantier construction, branchements provisoires i es instaations ne comportent pas bâtiments i es instaations ne comportent pas bâtiments * LD : ervice Loca 7/7 D F R É A U D I T R I B U T I O N D F G A Z D F R A N C D I T R I B U T I O N F F I

RACCORDEMENT. Mise sous tension

RACCORDEMENT. Mise sous tension RACCORDEMENT Mise sous tension Version V0 du 01.09.2011 Référentiel Technique MISE SOUS TENSION Identification : DTR-Rac-Mise Version : V0 Nombre de pages : 10 Version Date d application Auteur Nature

Plus en détail

DOCUMENTATION TECHNIQUE DE RÉFÉRENCE (DTR) d'es Réseaux MISE SOUS TENSION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES INTÉRIEURES

DOCUMENTATION TECHNIQUE DE RÉFÉRENCE (DTR) d'es Réseaux MISE SOUS TENSION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES INTÉRIEURES DOCUMENTATION TECHNIQUE DE RÉFÉRENCE (DTR) d'es Réseaux MISE SOUS TENSION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES INTÉRIEURES Résumé Cette note expose les conditions applicables à la mise sous tension des installations

Plus en détail

Attestation de Conformité CONSUEL

Attestation de Conformité CONSUEL Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées dans les guides SéQuélec, faite sans l'autorisation du comité est illicite et constitue

Plus en détail

Dans le cadre de l Accord de libre-échange

Dans le cadre de l Accord de libre-échange Absences du travai en 1998 es écarts seon e secteur Ernest B. Akyeampong Dans e cadre de Accord de ibre-échange nord-américain (ALÉNA), e Canada, es États-Unis et e Mexique ont adopté un nouveau système

Plus en détail

Sommaire. N 12 - Mai 2016

Sommaire. N 12 - Mai 2016 Coueurs Caf La poitique famiiae au N 12 - Mai 2016 de a Haute-Loire Édito Ce nouveau numéro de Coueurs Caf est occasion de mettre en perspective a mise en pace de a Prime d Activité, marquée par un niveau

Plus en détail

Procédure Consuel applicable aux consommateurs professionnels réglementés et dérégulés à compter du 15 octobre 2005

Procédure Consuel applicable aux consommateurs professionnels réglementés et dérégulés à compter du 15 octobre 2005 Procédure Consuel applicable aux consommateurs professionnels réglementés et dérégulés à compter du 15 octobre 2005 1 GENERALITES 1.1Obligations réglementaires Aux termes du décret du 6 mars 2001, tout

Plus en détail

l'oiseau Bleu HÉBERGEMENT ET INSERTION Synthèse du Projet Associatif

l'oiseau Bleu HÉBERGEMENT ET INSERTION Synthèse du Projet Associatif 'Oiseau Beu HÉBERGEMENT ET INSERTION Synthèse du Projet Associatif Le projet associatif de Oiseau Beu a été éaboré en 2010 et adopté par e Consei d administration du 20 septembre 2010 Introduction Ce projet

Plus en détail

Mise sous tension pour essai et mise en service Travaux dans les postes utilisateurs Suppression du raccordement 01/09/2008

Mise sous tension pour essai et mise en service Travaux dans les postes utilisateurs Suppression du raccordement 01/09/2008 Mise sous tension pour essai et mise en service Travaux dans les postes utilisateurs Suppression du raccordement 01/09/2008 RESUME AVERTISSEMENT Cette note décrit les différentes étapes qui se déroulent

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT MARTIN D ARDECHE PLAN DE PREVENTION DES RISQUES NATURELS INONDATION

COMMUNE DE SAINT MARTIN D ARDECHE PLAN DE PREVENTION DES RISQUES NATURELS INONDATION PREFECTURE DE L ARDECHE COMMUNE DE SAINT MARTIN D ARDECHE PLAN DE PREVENTION DES RISQUES NATURELS INONDATION REGLEMENT Approbation le 25/04/2001 DIRECTION DEPARTEMENTALE DE L EQUIPEMENT SERVICE URBANISME

Plus en détail

les modalités pratiques d'information du public en cas d'épisode de d pollution atmosphérique

les modalités pratiques d'information du public en cas d'épisode de d pollution atmosphérique page 1/9 es modaités pratiques d'information du pubic en cas d'épisode de poution atmosphérique janvier 2012 Les épisodes de pics de poution de air nécessitent une diffusion rapide et arge d informations

Plus en détail

AMF 28 ERDF LES BRANCHEMENTS PROVISOIRES. (Réunion du 21 février 2012) Document de travail

AMF 28 ERDF LES BRANCHEMENTS PROVISOIRES. (Réunion du 21 février 2012) Document de travail AMF 28 ERDF LES BRANCHEMENTS PROVISOIRES (Réunion du 21 février 2012) 1 Sommaire Définition et caractéristiques techniques d un branchement provisoire Parcours d une demande Durée d un branchement provisoire

Plus en détail

Raccorder votre foyer

Raccorder votre foyer gasnetworks.ie Choisir e gaz nature est une bonne idée Raccorder votre foyer 2 Le gaz nature a révoutionné industrie énergétique et joue un rôe de pus en pus important dans e monde d aujourd hui. En Irande,

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE 1 AUyz

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE 1 AUyz DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE 1 AUyz Caractère et vocation de la zone Il s agit d une zone destinée à l accueil d activités économiques, notamment d activités commerciales, tertiaires, de services

Plus en détail

obtenir le visa du consuel pour votre attestation

obtenir le visa du consuel pour votre attestation comment obtenir le visa du consuel pour votre attestation Retourner votre dossier Retourner à la délégation régionale du CONSUEL concernée par le département du chantier : - Les 2 premiers feuillets de

Plus en détail

Canadat. Guide d impôt Gains en capital. Guide supplémentaire. ljil impôt. Dans ce guide PLUS

Canadat. Guide d impôt Gains en capital. Guide supplémentaire. ljil impôt. Dans ce guide PLUS Revenu Canada Ji impôt Revenue Canada Taxation Guide suppémentaire Guide d impôt Gains en capita Dans ce guide Principaes modifications pour 1991 Tabe des matières Formues Index PLUS Exempes Tabeaux Conseis

Plus en détail

A N N E X E S ANNEXE N 1 : REGLES RELATIVES AU CALCUL DES PLACES DE STATIONNEMENT ANNEXE N 2 : ASPECT ARCHITECTURAL DES CONSTRUCTIONS

A N N E X E S ANNEXE N 1 : REGLES RELATIVES AU CALCUL DES PLACES DE STATIONNEMENT ANNEXE N 2 : ASPECT ARCHITECTURAL DES CONSTRUCTIONS COMMUNE DE GRAND CHAMP 90 A N N E X E S ANNEXE N 1 : REGLES RELATIVES AU CALCUL DES PLACES DE STATIONNEMENT ANNEXE N 2 : ASPECT ARCHITECTURAL DES CONSTRUCTIONS Règlement PLU Modification n 2 COMMUNE DE

Plus en détail

REPUBLIQUE ET CANTON DU JURA DEPARTEMENT DE L ECONOMIE ET DE LA COOPERATION

REPUBLIQUE ET CANTON DU JURA DEPARTEMENT DE L ECONOMIE ET DE LA COOPERATION REPUBLIQUE ET CANTON DU JURA DEPARTEMENT DE L ECONOMIE ET DE LA COOPERATION 2, rue du 24-Septembre - 2800 Deémont Té. 032 420.52.00 - Fax: 032 420.52.01 DIRECTIVES RELATIVES A L ORGANISTION DU JEU DE LOTO

Plus en détail

RÉFORME DE L URBANISME : constructions et fiscalité

RÉFORME DE L URBANISME : constructions et fiscalité RÉFORME DE L URBANISME : constructions et fiscalité Coefficient d occupation des sols (loi ALUR n 2014-366 du 24 mars 2014) Le coefficient d occupation des sols (COS) est supprimé dans les communes disposant

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE L URBANISME

GUIDE PRATIQUE DE L URBANISME GUIDE PRATIQUE DE L URBANISME VOTRE PROJET EN QUELQUES QUESTIONS 1. VOTRE PROJET EST-IL REALISABLE 2. QUELS TRAVAUX DECLARER 3. COMMENT DECLARER VOTRE PROJET 4. QUAND COMMENCER LES TRAVAUX 5. QUE FAIRE

Plus en détail

Barème pour la facturation des raccordements au réseau public de distribution d électricité concédé à ERDF

Barème pour la facturation des raccordements au réseau public de distribution d électricité concédé à ERDF Direction Technique Barème pour la facturation des raccordements au réseau public de distribution d électricité concédé à Identification : -PRO-RAC_03E Version : Nb. de pages : 50 Version Date d application

Plus en détail

REGLEMENT COMMUNAL SUR LE CHAUFFAGE A DISTANCE

REGLEMENT COMMUNAL SUR LE CHAUFFAGE A DISTANCE La commune de Collombey-Muraz - Vu la loi fédérale sur l énergie du 26 juin 1998 - Vu l ordonnance fédérale du 7 décembre 1998 - Vu la loi cantonale sur l énergie du 15 janvier 2004 - Vu la loi cantonale

Plus en détail

Service de l Electricité ORDONNANCE D APPLICATION. Raccordement des producteurs indépendants aux réseaux MT et BT

Service de l Electricité ORDONNANCE D APPLICATION. Raccordement des producteurs indépendants aux réseaux MT et BT ORDONNANCE D APPLICATION Raccordement des producteurs indépendants aux réseaux MT et BT ORDONNANCE D APPLICATION Raccordement des producteurs indépendants aux réseaux MT et BT du 1 er janvier 2014 Le Conseil

Plus en détail

RÈGLEMENT!DU!LOTISSEMENT!GUYONNEAU!DESHAIES!!

RÈGLEMENT!DU!LOTISSEMENT!GUYONNEAU!DESHAIES!! ! COMMUNEDEDESHAIES GUADELOUPE LOTISSEMENTGUYONNEAU RÈGLEMENTDULOTISSEMENT PIÈCECOMPLÉMENTAIRE(PA10) PERMISD AMÉNAGER NOVEMBRE2013 RÈGLEMENT!DU!LOTISSEMENT!GUYONNEAU!DESHAIES!! 1! ! Sommaire Section!1!:!NATURE!DE!L

Plus en détail

REFERENTIEL TECHNIQUE

REFERENTIEL TECHNIQUE REFERENTIEL TECHNIQUE A. L INSTALLATION DE L UTILISATEUR ET SON RACCORDEMENT A.2 INSTALLATIONS DE L UTILISATEUR EN EXPLOITATION A.2.2 CONTROLES DES INSTALLATIONS DE L UTILISATEUR CONFIES AU GESTIONNAIRE

Plus en détail

Nature de l'occupation et de l'utilisation du sol

Nature de l'occupation et de l'utilisation du sol CHAPITRE III DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UE Nota : Des secteurs de protection ou de risques sont repérés aux documents graphiques sous la forme de trames, les prescriptions particulières les concernant

Plus en détail

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 1 Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 2015-020-CTST-PRO-1 Approbation du 5 juin 2015 Annule et remplace l édition du 3 octobre 2014 2 Sommaire 1. Préambule...

Plus en détail

IMMEUBLES À APPARTEMENTS ET COMPLEXES IMMOBILIERS GAZ NATUREL PRIVÉ

IMMEUBLES À APPARTEMENTS ET COMPLEXES IMMOBILIERS GAZ NATUREL PRIVÉ TRADUCTION Conseil d Administration de décembre 2014 IMMEUBLES À APPARTEMENTS ET COMPLEXES IMMOBILIERS GAZ NATUREL PRIVÉ ARTICLE 1 GÉNÉRALITÉS Le présent règlement fixe les modalités relatives à la construction

Plus en détail

La législation PEB en Région bruxelloise. Nicolas Vandernoot Centre Urbain Le 25 janvier 2012 - Etterbeek nicolas.vandernoot@curbain.

La législation PEB en Région bruxelloise. Nicolas Vandernoot Centre Urbain Le 25 janvier 2012 - Etterbeek nicolas.vandernoot@curbain. La législation PEB en Région bruxelloise Nicolas Vandernoot Centre Urbain Le 25 janvier 2012 - Etterbeek nicolas.vandernoot@curbain.be Le cadre politique Trias energetica Minimiser la demande en énergie

Plus en détail

Code de bonne pratique en matière de coupure

Code de bonne pratique en matière de coupure Informations Cients Code de bonne pratique en matière de coupure gasnetworks.ie Code de bonne pratique en matière de coupure 1 Introduction Coupure Une coupure est une des actions suivantes : Verrouiage

Plus en détail

Règlement Lotissement Les Grands Champs-SEAu-Commune de VALLON EN SULLY- Page 1/6

Règlement Lotissement Les Grands Champs-SEAu-Commune de VALLON EN SULLY- Page 1/6 Règlement Lotissement Les Grands Champs-SEAu-Commune de VALLON EN SULLY- Page 1/6 Le présent règlement s applique au lotissement «Les Grands Champs». Ce règlement ainsi que le plan de composition qui lui

Plus en détail

Ce document explicite :

Ce document explicite : Compatibilité entre installations de comptage et formules tarifaires d accès au réseau de distribution, dans le cadre d une demande de changement de fournisseur en Contrat Unique Résumé : Afin d assurer

Plus en détail

Procédure et implications pour les

Procédure et implications pour les AVCB - 26 novembre 2008 - Bruxelles Procédure et implications pour les services d Urbanisme d et Environnement Albert Goffart Directeur et Fonctionnaire DéléguD gué de l Administration l de l Aménagement

Plus en détail

1er janvier 2015. Le principes de la loi du 11 février 2005

1er janvier 2015. Le principes de la loi du 11 février 2005 ACCESSIBILITÉ CHRD Le principes de la loi du 11 février 2005 La loi du 11 février 2005 exprime le principe «d accès à tout pour tous». Les entreprises commerciales et artisanales qui reçoivent du public

Plus en détail

CHAPITRE VII - DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UR

CHAPITRE VII - DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UR CHAPITRE VII - DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UR Caractère de la zone : Cette zone correspond aux «grands ensembles» d'habitat collectif faisant l objet d opérations de renouvellement urbain, notamment

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION DES RISQUES DE MOUVEMENTS DE TERRAIN VERSANT NORD DU MONT CANISY SUR LA COMMUNE DE BENERVILLE SUR MER PIECE 3 REGLEMENT

PLAN DE PREVENTION DES RISQUES DE MOUVEMENTS DE TERRAIN VERSANT NORD DU MONT CANISY SUR LA COMMUNE DE BENERVILLE SUR MER PIECE 3 REGLEMENT PREFECTURE DU CALVADOS direction départementale de l'équipement Calvados service urbanisme PLAN DE PREVENTION DES RISQUES DE MOUVEMENTS DE TERRAIN VERSANT NORD DU MONT CANISY SUR LA COMMUNE DE BENERVILLE

Plus en détail

VOISINAGE DES RESEAUX DE DISTRIBUTION DE GAZ AVEC LES AUTRES OUVRAGES SOMMAIRE

VOISINAGE DES RESEAUX DE DISTRIBUTION DE GAZ AVEC LES AUTRES OUVRAGES SOMMAIRE CAHIER DES CHARGES AFG VOISINAGE DES RESEAUX DE DISTRIBUTION DE GAZ AVEC LES AUTRES OUVRAGES RSDG 4 15 décembre 2002 SOMMAIRE 1. - OBJET DU CAHIER DES CHARGES 2 2. - DOMAINE D'APPLICATION 2 3. - OUVRAGES

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTE ET DES DROITS DES FEMMES

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTE ET DES DROITS DES FEMMES MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTE ET DES DROITS DES FEMMES N 12672*03 Fiche complémentaire à la déclaration d un séjour «Vacances adaptées organisées» destiné à des personnes handicapées majeures

Plus en détail

Branchements collectifs et colonnes électriques.

Branchements collectifs et colonnes électriques. Document d autocontrôle pour le maître d ouvrage ou son représentant Branchements collectifs et colonnes électriques. N affaire :... Libellé :... Adresse :... Commune :... Rénovation Bâtiment :... Escalier

Plus en détail

supérieure à 36 kva et inférieure à 250 kva

supérieure à 36 kva et inférieure à 250 kva Conditions de Raccordement d'un consommateur individuel au RPD Basse Tension pour une puissance supérieure à 36 kva et inférieure à 250 kva Résumé Ce modèle présente les conditions techniques, les types

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIÈRES DU SERVICE ELECTRIQUE DE BUSSIGNY-PRÈS-LAUSANNE RELATIVES AU RACCORDEMENT EN BASSE TENSION (CP - BT)

CONDITIONS PARTICULIÈRES DU SERVICE ELECTRIQUE DE BUSSIGNY-PRÈS-LAUSANNE RELATIVES AU RACCORDEMENT EN BASSE TENSION (CP - BT) CONDITIONS PARTICULIÈRES DU SERVICE ELECTRIQUE DE BUSSIGNY-PRÈS-LAUSANNE RELATIVES AU RACCORDEMENT EN BASSE TENSION (CP - BT) Version 1.0 du 01.01.2009 Service Electrique de Bussigny Rue Saint-Germain

Plus en détail

L E C L U B P O U R Q U O I?

L E C L U B P O U R Q U O I? L E C L U B P O U R Q U O I? Constat et positionnement Magré des atouts et des forces indéniabes, image de a Côte d Azur s essouffe, i faut reancer e "produit" par une poitique de marque basée sur a quaité.

Plus en détail

Redevance eau destinée à la consommation humaine - Redevance assainissement Tarifs de gestion de l'eau applicables à partir du 01/01/2011

Redevance eau destinée à la consommation humaine - Redevance assainissement Tarifs de gestion de l'eau applicables à partir du 01/01/2011 Redevance eau destinée à la consommation humaine - Redevance assainissement Tarifs de gestion de l'eau applicables à partir du 01/01/2011 Historique Version Arrêt du conseil communal Approbation de l autorité

Plus en détail

La FISCALITE de l Urbanisme Au 1er Janvier 2015. Commission urbanisme OGE PARIS Mai 2014 Reproduction et diffusion interdites sans autorisation

La FISCALITE de l Urbanisme Au 1er Janvier 2015. Commission urbanisme OGE PARIS Mai 2014 Reproduction et diffusion interdites sans autorisation La FISCALITE de l Urbanisme Au 1er Janvier 2015 Commission urbanisme OGE PARIS Mai 2014 Reproduction et diffusion interdites sans autorisation 2 La fiscalité de l Urbanisme 1) Les outils de financement

Plus en détail

Réalisation de postes HTA/BT de distribution publique

Réalisation de postes HTA/BT de distribution publique Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées dans les guides SéQuélec, faite sans l'autorisation du comité est illicite et constitue

Plus en détail

REALISATION D'UN LOTISSEMENT

REALISATION D'UN LOTISSEMENT REALISATION D'UN LOTISSEMENT On désigne par lotissement toute division d'une propriété foncière, en deux ou plusieurs lots destinés à la construction d'habitations, ou de locaux à usage professionnel.

Plus en détail

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DE COMMERCE Édition Janvier 2015 FICHE N 2C RENDRE MON CAMPING ACCESSIBLE

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DE COMMERCE Édition Janvier 2015 FICHE N 2C RENDRE MON CAMPING ACCESSIBLE KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DE COMMERCE Édition Janvier 2015 FICHE N 2C RENDRE MON CAMPING ACCESSIBLE RAPPEL : Les campings sont constitués d Installations Ouvertes

Plus en détail

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB La réglementation climatisation PEB en Région Bruxelles-Capitale Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB SOMMAIRE LE CONTEXTE CHIFFRES CLES DE LA CLIMATISATION A BRUXELLES

Plus en détail

Conférence. 1. Titre section. Centre de compétence Forem Polygone de l eau

Conférence. 1. Titre section. Centre de compétence Forem Polygone de l eau ores.net Conférence 1. Titre section Centre de compétence Forem Polygone de l eau Centre de Compétence Forem Polygone de l'eau-conférences 2014 2 Sommaire 1. Présentation d ORES 2. Raccordement individuel

Plus en détail

Réservoirs tampons pour pompe à chaleur. Accessoires pour allstor VPA. Accessoires pour allstor VPS

Réservoirs tampons pour pompe à chaleur. Accessoires pour allstor VPA. Accessoires pour allstor VPS réservoirs tampons APERÇU CHAPITRE Réservoirs tampons pour pompe à chaeur 00 - -... page 279 astor VPA Réservoirs tampons muti-usage pour pompe à chaeur astor VPA - 00-1... page 280 Accessoires pour astor

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Décret n o 2015-1002 du 18 août 2015 portant diverses mesures de simplification et d adaptation

Plus en détail

Réforme de la fiscalité de l aménagement

Réforme de la fiscalité de l aménagement Réforme de la fiscalité de l aménagement Présentation aux maires de l Isère (à Colombe) Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDTL www.developpement-durable.gouv.fr Introduction Réforme de la fiscalité de l

Plus en détail

ANNEXE "NORMES DE STATIONNEMENT"

ANNEXE NORMES DE STATIONNEMENT 20 ANNEXE "NORMES DE STATIONNEMENT" NORMES POUR LES VEHICULES AUTOMOBILES Même si les travaux ou constructions ne sont pas soumis à l obtention d une autorisation d urbanisme, les dispositions relatives

Plus en détail

IMMEUBLES A APPARTEMENTS ET COMPLEXES IMMOBILIERS ELECTRICITE PRIVE

IMMEUBLES A APPARTEMENTS ET COMPLEXES IMMOBILIERS ELECTRICITE PRIVE Traduction Le texte néerlandais est le seul faisant foi Approuvé par le Comité de secteur Nord Sibelgaz le 28.02.2012 IMMEUBLES A APPARTEMENTS ET COMPLEXES IMMOBILIERS ELECTRICITE PRIVE ARTICLE 1 GENERALITES

Plus en détail

Fiche information pour devis

Fiche information pour devis Fiche information pour devis MV3 MV3-L MV3i MV Merci de saisir es informations ci-dessous afin de recevoir un devis pour votre future instaation. Informations sur e projet Nom du projet* :... Département

Plus en détail

Quoi de neuf sur la réglementation thermique RT 2012*?

Quoi de neuf sur la réglementation thermique RT 2012*? Thermique Service urbanisme opérationnel Unité pilotage, expertise, conseil, animation en ADS et publicité 01 60 32 13 34 Juillet 2015 Simplification Ajustement Quoi de neuf sur la réglementation thermique

Plus en détail

Dossier de déclaration de manifestation sur l espace public

Dossier de déclaration de manifestation sur l espace public Dossier de déclaration de manifestation sur l espace public 1) Nom de la manifestation :... Date :... Lieu :... 2) Organisateur : Association Société commerciale Particulier Service Ville de Saumur Nom

Plus en détail

Demande de permis d'urbanisme

Demande de permis d'urbanisme Demande de permis d'urbanisme Dans quel cas dois-je introduire une demande de permis d urbanisme? 1. pour construire, utiliser un terrain pour le placement d'une ou plusieurs installations fixes, en ce

Plus en détail

Loi de modernisation de l économie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008

Loi de modernisation de l économie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 Septembre 2008 Note d information juridique Agence d Urbanisme du Territoire de Belfort Centre d Affaires des 4 As BP 107-90002 Belfort Cedex Tél : 03 84 46 51 51 - Fax : 03 84 46 51 50 Courriel : autb@autb.asso.fr

Plus en détail

Autorisations et procédures pour construction et démolition LONAY

Autorisations et procédures pour construction et démolition LONAY Autorisations et procédures pour construction et démolition LONAY Documents à fournir Dispense d enquête (avec signature des voisins) Lorsque la construction entreprise nécessite une demande de dispense

Plus en détail

RAPPEL SUR LE CADRE JURIDIQUE DU PERMIS DE CONSTRUIRE ET DES AUTORISATIONS D URBANISME

RAPPEL SUR LE CADRE JURIDIQUE DU PERMIS DE CONSTRUIRE ET DES AUTORISATIONS D URBANISME RAPPEL SUR LE CADRE JURIDIQUE DU PERMIS DE CONSTRUIRE ET DES AUTORISATIONS D URBANISME I. LES DIFFERENTES PROCEDURES D URBANISME Depuis le 01 octobre 2007, le champ d'application des autorisations d'urbanisme

Plus en détail

Le candidat à la création doit pouvoir dégager du temps et des

Le candidat à la création doit pouvoir dégager du temps et des Guide pratique d accompagnement à a création d entreprises comment faire?... pour accompagner et e préparer à s engager dans une VAE L accompagnement vise essentieement à guider e candidat dans a formaisation

Plus en détail

RAPPORT DE PRESENTATION

RAPPORT DE PRESENTATION COMMUNE DE SAINT PIERRE DU PERRAY PLAN LOCAL D URBANISME Approuvé le 14 décembre 2006 RAPPORT DE PRESENTATION PROJET DE MODIFICATION SIMPLIFIEE N 2 PLU prescrit le PADD débattu le Projet de PLU arrêté

Plus en détail

Commune de Bretonnières. Règlement communal sur le plan d extension et la police des constructions

Commune de Bretonnières. Règlement communal sur le plan d extension et la police des constructions Commune de Bretonnières Règlement communal sur le plan d extension et la police des constructions Règlement communal sur le plan d extension et la police des constructions CHAPITRE PREMIER Dispositions

Plus en détail

Réforme de la fiscalité de l aménagement

Réforme de la fiscalité de l aménagement Réforme de la fiscalité de l aménagement Mai 2011 1 Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement www.logement.gouv.fr www.developpement-durable.gouv.fr Réforme de la

Plus en détail

PPR INONDATION TOULOUSE

PPR INONDATION TOULOUSE PREFECTURE DE LA HAUTE-GARONNE PPR INONDATION TOULOUSE Zone PROTEGEE par les DIGUES de Garonne Règlement DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE - Juin 2011 SOMMAIRE Page 1. PREAMBULE...4 2. PORTEE DU REGLEMENT ET

Plus en détail

Article premier - La demande du permis de construire est établie conformément au modèle annexé au présent arrêté.

Article premier - La demande du permis de construire est établie conformément au modèle annexé au présent arrêté. MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS DES TRANSPORTS DE LA CONSTRUCTION ET DES POSTES ET TELECOMMUNICATIONS ---------- Arrêté n 3321 du 21 décembre 1963 fixant les modalités d enregistrement des permis de construire

Plus en détail

REGLEMENT DE LOTISSEMENT

REGLEMENT DE LOTISSEMENT DEPARTEMENT DES HAUTES - PYRENEES COMMUNE D OSSUN LOTISSEMENT L AQUEDUC REGLEMENT DE LOTISSEMENT SCP BEFRE-PELTIER I. DISPOSITIONS GENERALES : 1-1 OBJET DU REGLEMENT : Le présent règlement a pour objet

Plus en détail

Composants dialogue Homme/Machine

Composants dialogue Homme/Machine Composants diaogue Hoe/Machine Boutons poussoirs et eviers pneumatiques Ø Fonctions Version Symboe Coueur Coueur actionneur vanne noir noire NF rouge noire noir/rouge noire noir grise N0 rouge grise noir/rouge

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ Arrêté du 11 décembre 2014 relatif aux caractéristiques thermiques et aux exigences de

Plus en détail

CHAPITRE 8 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE UX

CHAPITRE 8 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE UX CHAPITRE 8 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE UX Cette zone est concernée par des aléas mouvements de terrain et chutes de masses rocheuses. Les occupations et utilisations du sol peuvent être soumises à interdiction,

Plus en détail

PRIME 12 POMPE A CHALEUR

PRIME 12 POMPE A CHALEUR PRIME 12 POMPE A CHALEUR CONSTRUCTION NEUVE ET RENOVATION Un ménage bruxellois consacre en moyenne 55% de son budget énergie au chauffage. Ce poste occasionne donc des dépenses importantes et représente

Plus en détail

NIBT 2015. Protection du conducteur neutre pas nouveau. Tableau 4.3.5.3.1 3L + N 3L L + N 2L S N = S L S N 0 S L LLLN LLLN LLL LN LL

NIBT 2015. Protection du conducteur neutre pas nouveau. Tableau 4.3.5.3.1 3L + N 3L L + N 2L S N = S L S N 0 S L LLLN LLLN LLL LN LL La filiation : le disjoncteur amont limiteur et aide les disjoncteurs en aval! Attention même fabricant et lire tabelle Si HPC en amont doit être testé en laboratoire Une étiquette doit être apposée sur

Plus en détail

IMPÔT DE LA PARTIE VI - IMPÔT DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES

IMPÔT DE LA PARTIE VI - IMPÔT DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Revenu Canada Revenue Canada IMPÔT DE LA PARTIE VI - IMPÔT DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Raison sociae de a société Numéro de compte/numéro d'entreprise Fin d'année d'imposition Jour Mois Année À 'usage

Plus en détail

Directive technique SIG. Postes de livraison pour l alimentation de clients par le réseau de distribution à moyenne tension.

Directive technique SIG. Postes de livraison pour l alimentation de clients par le réseau de distribution à moyenne tension. Version du 20.12.2010 Distribution Electricité Page 1 Directive technique SIG Postes de livraison pour l alimentation de clients par le réseau de distribution à moyenne tension Mise en service Les postes

Plus en détail

AU CENTRE DE LA FRANCE

AU CENTRE DE LA FRANCE Entrée & Parking GRATUITS 50 000 m 2 d exposition 700 exposants 250 000 visiteurs environ AU CENTRE DE LA FRANCE L événement régional à ne pas manquer! LA FOIRE DE TOURS EN BREF Entrée & Parking GRATUITS

Plus en détail

CHAPITRE IV - ZONE UC

CHAPITRE IV - ZONE UC ZONE UC CHAPITRE IV - ZONE UC Caractère de la zone UC : Il s'agit d'un espace urbain péricentral de densité moyenne principalement destiné à l'habitat et aux services, où les bâtiments sont construits

Plus en détail

SOUS-CHAPITRE III SECTEUR Zd DISPOSITIONS APPLICABLES AU SECTEUR Zd

SOUS-CHAPITRE III SECTEUR Zd DISPOSITIONS APPLICABLES AU SECTEUR Zd SOUS-CHAPITRE III SECTEUR Zd DISPOSITIONS APPLICABLES AU SECTEUR Zd Le secteur Zd est affecté à la construction d un habitat résidentiel en individuel et semi-collectif. SECTION I TYPE D OCCUPATION ET

Plus en détail

Vade-mecum & Exemples de cas pratiques

Vade-mecum & Exemples de cas pratiques Dossier portfoio ROMS:Mise en page 1 15/11/2012 11:23 Page 1 Mission reative à anticipation et accompagnement des opérations d évacuation des campements iicites circuaire interministériee du 26 août 2012

Plus en détail

clés Les chiffres du commerce Étude réalisée par la Chambre de commerce et d industrie de l Essonne avril 2012 n Repères

clés Les chiffres du commerce Étude réalisée par la Chambre de commerce et d industrie de l Essonne avril 2012 n Repères cés Les chiffres du commerce 0 Étude réaisée par a Chambre de commerce et d industrie de Essonne n Repères n Urbanisme commercia n évoution n bian démographique n consommation des ménages n commerce de

Plus en détail

Les clôtures (en secteur protégé) affouillements/exhaussement < seuil Les travaux modifiant les abords d un bâtiment existant (en secteur sauvegardé)

Les clôtures (en secteur protégé) affouillements/exhaussement < seuil Les travaux modifiant les abords d un bâtiment existant (en secteur sauvegardé) SCHEMA GENERAL des # CHAMPS d APPLICATION REGLE à permis à Dispensé de toute formalité GENERALE au titre du code de l urbanisme nouvelles Le PC est la règle, sauf ce qui est dispensé ou soumis à Les constructions

Plus en détail

REFERENTIEL DE QUALIFICATION SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE

REFERENTIEL DE QUALIFICATION SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE REFERENTIEL DE QUALIFICATION SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE Date de mise en application : 29/07/2015 1 Table des matières AVANT-PROPOS... 3 MODIFICATION PAR RAPPORT A LA PRÉCÉDENTE VERSION... 3 1) DOMAINE D APPLICATION...

Plus en détail

JORF n 0266 du 16 novembre 2013 Texte n 20

JORF n 0266 du 16 novembre 2013 Texte n 20 JORF n 0266 du 16 novembre 2013 Texte n 20 Décret n 2013-1031 du 15 novembre 2013 portant extension à de nouveaux bénéficiaires des tarifs sociaux de l électricité et du gaz naturel NOR: DEVR1316323D Publics

Plus en détail

COMMUNE DE GORCY REGLEMENT DE LOTISSEMENT

COMMUNE DE GORCY REGLEMENT DE LOTISSEMENT ITB DEPARTEMENT DE LA MEURTHE & MOSELLE COMMUNE DE GORCY REGLEMENT DE LOTISSEMENT Lotissement "Les Douanes" REGLEMENT DU LOTISSEMENT Champ d'application : Le présent règlement s'applique au lotissement

Plus en détail

AUH - ZONE A URBANISER

AUH - ZONE A URBANISER AUH - ZONE A URBANISER Il convient de se référer à la partie intitulée «Définitions et dispositions communes à toutes les zones».cette partie générale comprend : - des compléments à l application des articles

Plus en détail

Informations multilingues sur la vie quotidienne

Informations multilingues sur la vie quotidienne 1 Impôts (1) Vie et Impôts A partir d un certain niveau de revenus, tous es étrangers résidant au Japon depuis pus d un an sont obigés de payer des impôts comme es Japonais. D abord, voyons comment marche

Plus en détail

Identification : Version : 1 Nombre de pages : 23. Document(s) associé(s) et annexe(s) Résumé / Avertissement. Direction Réseau ERDF-FOR-RES_14E

Identification : Version : 1 Nombre de pages : 23. Document(s) associé(s) et annexe(s) Résumé / Avertissement. Direction Réseau ERDF-FOR-RES_14E Direction Réseau Proposition technique et financière, selon les modalités du barème, pour le raccordement d une Installation de production de puissance comprise entre 36 et 250 kva au réseau public de

Plus en détail

Commune de Saint-Germain-des-Prés 10 juin 2014. Commune de Saint-Germain-des-Prés Département du Tarn. Élaboration du Plan Local d'urbanisme

Commune de Saint-Germain-des-Prés 10 juin 2014. Commune de Saint-Germain-des-Prés Département du Tarn. Élaboration du Plan Local d'urbanisme Commune de Saint-Germain-des-Prés Département du Tarn Élaboration du Plan Local d'urbanisme Règlement écrit Document approuvé 10 juin 2014 Document approuvé Page 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 CHAPITRE I - ZONE

Plus en détail

PT1 - Raccordements aux réseaux de distribution MT et BT

PT1 - Raccordements aux réseaux de distribution MT et BT Sur la base des articles 1, 2, 3,7 et 8 des CG, la présente prescription technique définit : La contribution au branchement au réseau (CB) et la contribution aux coûts du réseau (CCR); Contribution de

Plus en détail

[ TOUT À PORTÉE DE MAIN

[ TOUT À PORTÉE DE MAIN NOUVELLE JAZZ [ COMME PAR MAGIE Votre vie évoue. La Jazz aussi. Avec ses Magic Seats, vous bénéficiez d un intérieur fexibe qui s adapte à vos besoins du moment. Pour aer faire vos achats ou pour partir

Plus en détail

REVISION SIMPLIFIEE DU POS

REVISION SIMPLIFIEE DU POS Commune de Bobigny Département de la Seine-Saint-Denis REVISION SIMPLIFIEE DU POS PARC DE LA BERGERE 3.2. Règlement révisé 10 décembre 2009 Nota Bene : pour faciliter la prise de connaissance des modifications

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie fixe version du 03/09/2014. 80023118 [joignable de 09h à 18h, du lundi au samedi] téléphone.

Fiche signalétique d un service de téléphonie fixe version du 03/09/2014. 80023118 [joignable de 09h à 18h, du lundi au samedi] téléphone. Fiche sigétique d un service de tééphonie fixe version du 03/09/2014 Marque : AIRLINE Lancement de offre promotione : produit permant Fin de offre promotione : indéfini Différences / avantages de offre

Plus en détail

GRETZ-ARMAINVILLIERS. Commune du Département de Seine et Marne P.L.U. Plan Local d'urbanisme RÈGLEMENT

GRETZ-ARMAINVILLIERS. Commune du Département de Seine et Marne P.L.U. Plan Local d'urbanisme RÈGLEMENT GRETZ-ARMAINVILLIERS Commune du Département de Seine et Marne P.L.U Plan Local d'urbanisme RÈGLEMENT 23 novembre 2015 ZONE UE En application de l article R.123-10-1 du code de l urbanisme, il est précisé

Plus en détail

CAMPING DES CHÊNES CAHIER DES CHARGES ET REGLEMENT INTERIEUR

CAMPING DES CHÊNES CAHIER DES CHARGES ET REGLEMENT INTERIEUR CAMPING DES CHÊNES CAHIER DES CHARGES ET REGLEMENT INTERIEUR CHAPITRE I - GENERALITES Article 1 - Objet : Le cahier des charges a pour objet : - de fixer les règles d intérêt commun qui sont imposées aux

Plus en détail

Rapport aux commissions territoriales

Rapport aux commissions territoriales Rapport aux commissions territoriales Institution de la Participation pour le financement de l assainissement collectif pour les rejets d eaux usées assimilables à un usage domestique (PFAC - AD) L'instauration

Plus en détail

Direction Commerce-Tourisme L accessibilité pour tous dans les Etablissements Recevant du Public

Direction Commerce-Tourisme L accessibilité pour tous dans les Etablissements Recevant du Public Direction Commerce-Tourisme L accessibilité pour tous dans les Etablissements Recevant du Public Réunion d information La réglementation accessibilité La notion d accessibilité L accessibilité dans les

Plus en détail

Formulaire de Demande de Prime pour l installation d un chauffe-eau solaire facturée à partir du 1 er juin 2014

Formulaire de Demande de Prime pour l installation d un chauffe-eau solaire facturée à partir du 1 er juin 2014 Page 1/11 Version du 1 er juin 2014 Soltherm 2014 Envoyer l original de ce formulaire (pas de copie) ainsi que les annexes dûment complétés dans les 4 mois prenant cours à la date de la facture finale

Plus en détail

Commune d Uccle Service de l Urbanisme. Commission de Concertation séance du 24 juin 2009 objet n 02

Commune d Uccle Service de l Urbanisme. Commission de Concertation séance du 24 juin 2009 objet n 02 Commune d Uccle Service de l Urbanisme Commission de Concertation séance du 24 juin 2009 objet n 02 Dossier 16-38.972-09 - Enquête n 3704/09 Demandeur : S.A. SFAR-POLDERS - c/o Mr. Serge VILAIN Situation

Plus en détail

CHARTE DEPARTEMENTALE DE SIGNALISATION D INFORMATION LOCALE

CHARTE DEPARTEMENTALE DE SIGNALISATION D INFORMATION LOCALE CHARTE DEPARTEMENTALE DE SIGNALISATION D INFORMATION LOCALE Janvier 2015 PRÉAMBULE La loi Engagement National pour l Environnement du 12 juillet 2010, complétée par le décret du 30 janvier 2012 a fait

Plus en détail

CTE de Tours : C. VOLKMER

CTE de Tours : C. VOLKMER Raccordement au réseau public de distribution des installations de production photovoltaïque de puissance 36 kva CTE de Tours : C. VOLKMER 2 variantes d achat Variante A dite de l achat du surplus où le

Plus en détail

Date d'entrée à Vialis:... N d'affaire:. Chargé d'affaire:...

Date d'entrée à Vialis:... N d'affaire:. Chargé d'affaire:... Date d'entrée à Vialis:.... N d'affaire:. Chargé d'affaire:... DEMANDE DE RACCORDEMENT AU RESEAU PUBLIC DE DISTRIBUTION BT POUR UNE NOUVELLE INSTALLATION DE CONSOMMATION D'ELECTRICITE D UN IMMEUBLE COLLECTIF*

Plus en détail