II ITURRI OIL & GAS International Forum 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "II ITURRI OIL & GAS International Forum 2014"

Transcription

1 II Contact: Alberto Menéndez Mercredi 29 - Jeudi 30 octobre ORGANISE COLABORENT Pouvons-nous profiter du savoir-faire et de la technologie pour nous aider à améliorer la protection des hommes, des biens et de l environnement? ITURRI Group: C/ Roberto Osborne, Seville

2 Mercredi 29 octobre 09:00 09:30 Enregistrement des participants et remise de documents 09:30-09:45 Présentation du Forum / Approche et objectifs 09:45-10:45 Analyse de risques sur les sites pétrochimiques L identification de tous les risques est critique pour mener à bien un plan prévention qui garantisse la sécurité sur site. Comment fait-on cette analyse? Quel est l impact sur les polices d assurances du site? Fernando Alonso, consultant en analyse de risques chez marsh 10:45-11:30 Cas pratique : Buncefield 2005 Ce parc de stockage au Royaume-Uni a subit en 2005 l un des pires accidents du siècle sur un site pétrochimique. Les avis et les commentaires sur cette catastrophe n ont cessé d alimenter les médias depuis. Le but de cette session est d analyser l avant et l après accident, de partager les apprentissages dans un contexte si critique et de tirer des conclusions. 11:30-11:45 Café Mark Samuels, divisional officer dans le comté d essex (royaume uni) 11:45-12:30 Grands sinistres: Avantages de mutualiser les ressources dans les cas d urgences majeures Une des solutions les plus rentables pour assurer la sécurité de vos installations tout en optimisant les coûts est d arriver à mutualiser les moyens et les connaissances entre entreprises et collectivités locales. Au-delà des matériels, cette mutualisation peut inclure les brigades, la formation, les POI et le savoir-faire, afin d offrir une meilleure gestion du sinistre. Dans ce forum, nous allons présenter un des principaux projets de mutualisation en Europe dans le domaine O&G. Mark Samuels, divisional officer dans le comté d essex (royaume uni)

3 Wednesday, October 29 th 12:30-13:30 Repas 13:30-14:30 La protection des bacs de stockage est critique pour garantir la sécurité du site. Comment minimiser leurs risques de manière efficace? Quelles sont les principales causes d accident dans l industrie pétrochimique? Quelles sont les pires et quelles sont les plus fréquentes? Comment pouvons-nous les réduire? Souvent liés aux bacs de stockage, nous présenterons les méthodes les plus efficaces pour minimiser ces risques en nous basant sur des cas réels. Dr. Niall Ramsden, directeur de resource protection international et leader du projet lastfire. 14:30-15:30 Solutions alternatives au réseau d eau contre incendies dans votre site En cas d accident sur votre site, le réseau fixe pourrait se voir affecté. Pourrions-nous éventuellement couvrir les risques avec une solution mobile? Nous allons analyser le cas du projet le plus ambitieux en Europe jusqu à présent sur la base d équipements de pompage mobiles. 15:30-15:45 Café intervenant en attente de confirmation 15:45-16:30 Comment gérer le besoin de services professionnels lors des arrêts sur site? Ayant pour objectif de faire une planification globale et efficace et de couvrir le pic de besoins lors d un arrêt de production, surtout lors des arrêts imprévus, nous présenterons une approche qui cherche à optimiser la sécurité des personnes et des installations ainsi que les coûts. Etude basée sur la rechercher du meilleur «ratio» entre activités soustraitées à du personnel spécialisé vs activités et ressources propres, tout en gardant le contrôle des activités principales. 20:00 Dîner Gerardo Álvarez Cuervo, ancien directeur des raffineries repsol cartagena, repsol la coruña et repsol puertollano. viceprésident de la asociación española de mantenimiento (aem association espagnole de la maintenance)

4 Jeudi 30 octobre 09:00-09:15 Présentation des thèmes du jour 09:15-10:00 Perte de combustible par évaporation dans les bacs de stockage et solutions réduire cette perte La perte de produit par évaporation est un processus naturel ; une partie du liquide se transforme en vapeur et s échappe dans l atmosphère. Au-delà de l impact économique, ce phénomène pollue l environnement, affecte la qualité du produit et augmente les risques d incendie. Toute réduction de ces pertes aura un impact positif sur les constats évoqués précédemment. Nous allons donc étudier les différents facteurs qui affectent les taux d émission, afin de comprendre comment les réduire. Carlos Cruz, ingénieur industriel chez iturri. 10:00-10:45 Innovation en détection de fuites pendant les process de production (onshore et offshore) L objectif est la détection rapide des fuites pour éviter les conséquences associées. Est-ce que les risques sont correctement évalués et couverts? Nous présenterons un projet d important en Europe visant à anticiper les risques associés aux fuites pendant les process de production. Cette présentation sera soutenue par le chef de projet chez Repsol. Antonio Pérez Lepe, directeur de projets dans la branche exploration et production de repsol. 10:45-11:00 Café 11:00-12:00 Est-ce qu un cabinet-conseil externe est conseillé pour une analyse correcte et la construction d un POI dans le cas de grands sinistres? Comment un site investit-il dans du matériel? Analyse-t-il exactement les moyens nécessaires pour chaque scénario possible? Toutes les ressources potentiellement nécessaires dans le cas d un scénario majeur sur site doivent être étudiées avec soin pour éviter d être sous-équipé. La planification préalable doit être faite avec rigueur, dans le détail pour prévoir les moyens matériels et humains, la logistique, etc, et plus particulièrement pour les scénarios majorants. Le but de cette session est de clarifier les doutes à travers une étude de cas pratique. Eric Lavergne and Ewen Duncan, consultants et pompiers industriels professionnels chez williams fire & hazard control

5 Thursday, October 30 th 12:00-12:45 Comment trouver le juste équilibre entre efficacité dans l extinction et respect de l environnement? Le dilemme 12:45-13:00 Questions 13:15-14:30 Repas La nouvelle génération d émulseurs sans Fluor ouvre un nouveau débat. Représententils le futur des émulseurs dans l industrie pétrochimique? Sont-ils suffisamment efficaces en cas d accidents majeurs? Seraient-ils capables d éteindre un feu de surface complète sur un bac? Comment peut-on tester leurs capacités? Comment évoluent les normes internationales à ce sujet? Dr. Niall Ramsden, directeur de resource protection international et leader du projet lastfire. 14:30 Fin du Forum

6 Les intervenants au Forum Antonio Pérez Lepe Antonio est in Ingénieur Chimiste (Université de Huelva, Espagne) et a un Doctorat en Rhéologie des Fluides Complexes (Université de Huelva en collaboration avec l Université J-F de Grenoble et l Université du Pays Basque. Il travaille chez Repsol dans le département de Recherche et Développement, pour les branches de Raffinage et Marketing, au Centre Technologique Repsol. Il est à présent Responsable de Projets dans la branche Exploration et Production, pour les technologies environnementales, et dirige un projet de détection précoce de fuites d hydrocarbures dans le milieu marin. Carlos Cruz Carlos Cruz est un Chef de Produit pour le domaine Oil & Gaz chez Iturri Group, à Séville. Il a aussi travaillé comme ingénieur d efficience énergétique dans d autres compagnies du marché. Carlos a fait ses études de Génie Industrielle à l École Supérieure de Génie de l Université de Séville. Eric LaVergne Eric LaVergne, Responsable Technique Senior chez Tyco/Williams et ancien Président de Williams Fire & Hazard Control, a parcouru le monde entier pour collaborer lors de plus de 100 feux de site industriels, soit en terre ou en mer. Éric a travaillé pendant des années au développement de matériel et tactiques d attaque du feu utilisés tout autour du monde pour l extinction de gros feux liquides, et continue à appliquer ses connaissances et expérience pour améliorer ces outils et techniques. Ayant travaillé pendant 25 ans pour toute une autorité en extinction de feux, Éric a connu les scénarios les plus terrifiants, inclût le feu de surface complète de bac de stockage de produit liquide le plus gros jamais éteint (80 mètres de diamètre).

7 Les intervenants au Forum Ewen Duncan Ewen a été pompier d industrie pendant 25 ans, ayant occupé le poste de Sous-Officier dans ces dernières années. Ewen est diplomé au Institute of Fire Engineers, Royaume-Uni. Il a également un diplôme en Gestion de Crises, ainsi qu un MBA. Ewen a intervenu lors d un grand nombre de feux industriels pendant sa carrière. Fernando Alonso Fernando Alonso est un consultant pour les risques issus du feu et pour le contrôle des dommages des biens lors d un feu. Il est également expert en Analyse quantitative des risques environnementaux, en définissant des scénarios possibles, leur probabilité, leur portée et leur impact économique, suivant les normes et lois environnementales les plus récentes. Il travaille comme conseiller de risques chez MARSH à Madrid (Espagne) depuis février 2003, comptant au total 15 ans d expérience en consultance pour le contrôle des pertes de biens dans l industrie (feux, explosions, risques de process, sécurité et qualité), la protection environnementale et les problèmes de Santé et Sécurité. Il a travaillé également dans le département EHS du site pétrochimique BP Oil à Castellon (Espagne). Gerardo Álvarez Cuervo Gerardo est Ingénieur Industriel par l Université Politechnique de Catalogne et MBA par IESE. Il a été Directeur Général aux raffineries de La Coruña, Cartagena et Puertollano de (Repsol) pendant 15 ans. Aujourd hui, Gerardo est Vice- Président de l AEM (Association Espagnole de Maintenance) et professeur dans différentes écoles de génie liées au secteur O&G.

8 Les intervenants au Forum Mark Samuels Mark Samuels est Officier de Division depuis 2005, quand il a pris le rôle d Officier dans un site pétrochimique, ayant pour mission d améliorer les moyens que le site avait. Il est aussi Commandant à Harlow and Epping (Royaume-Uni). Il était responsable de la protection, prévention et réponse d urgence des brigades, contribuant avec sa capacité de direction stratégique pour 6 casernes pompiers et plusieurs bureaux de Protection et Prévention. Mark est aujourd hui responsable d opérations à ECFRS (Ouest), où il est responsable de 26 casernes pompiers, assurant leur réponse rapide et efficace dans des situations si diverses comme des feux ruraux, feux urbains, l aéroport de Stansted et même 8 sites COMAH de premier ordre. Mark a un diplôme de Génie du Feu et est également diplomé par JOIFF. Il est aussi un Officier d Inter-Liaison Nationale au Royaume-Uni, expert et conseiller national en NRBC. Il a été présent lors d un nombre important d accidents, incluant Buncefield, le feu à la centrale électrique de Tilbury et l explosion de l unité d isomérisation à Pétroplus. Niall Ramsden Dr. Niall Ramsden combine son expérience pratique sur le terrain tout autour du monde avec sa formation académique spécialisée sur la Gestion de Risques de Feux dans l industrie pétrochimique, en particulier dans les raffineries, les parcs de stockage et sites de gaz. Dr. Niall Ramsden combines worldwide practical experience with academic knowledge in the field of specialist Fire Hazard Management in the oil, gas and petrochemical sectors with particular emphasis on refineries, production facilities, storage terminals and gas processing plants. Comme directeur de Resource Protection International, la société spécialiste en consultance de risques issus du feu, il a été responsable du développement d un grand nombre de normes et protocoles utilisés dans l industrie pétrochimique. Le Docteur Niall Ramsden est aussi le responsable du projet LASTFIRE, projet international qui regroupe plusieurs sociétés pétrolières au monde pour améliorer les méthodes d intervention dans les feux de bacs de stockage. Il a travaillé dans des contrats internationaux dans plus de 70 pays, acquérant une expérience unique dans les tactiques et normes de très différents pays. Il a des connaissances très importantes sur les émulseurs et le matériel de lutte contre le feu, feux de bacs de stockage de produit liquide et de GLP, modélisation de scénarios de feu et création de POI.

PLAN DES MESURES D URGENCE QU EST-CE QU UN PLAN DES MESURES D URGENCE

PLAN DES MESURES D URGENCE QU EST-CE QU UN PLAN DES MESURES D URGENCE PLAN DES MESURES D URGENCE QU EST-CE QU UN PLAN DES MESURES D URGENCE Définition Il s'agit d'une série intégrée de mesures qui permettent de vous préparer à répondre aux situations d'urgence et à reprendre

Plus en détail

ANNEXE K. Fiches descriptives des modèles SAFETI et Phast

ANNEXE K. Fiches descriptives des modèles SAFETI et Phast ANNEXE K Fiches descriptives des modèles SAFETI et Phast SAFETI Le logiciel global d évaluation quantitative du risque des industries de procédés le plus complet Le programme SAFETI de DNV Software fournit

Plus en détail

SOCIETE ANONYME DE LA RAFFINERIE DES ANTILLES CLIC SARA / ANTILLES GAZ

SOCIETE ANONYME DE LA RAFFINERIE DES ANTILLES CLIC SARA / ANTILLES GAZ SOCIETE ANONYME DE LA RAFFINERIE DES ANTILLES CLIC SARA / ANTILLES GAZ Février 2009 Situation Géographique S.A.R.A. 2 Situation Géographique S.A.R.A. 3 Historique et Activité du site La Raffinerie des

Plus en détail

Bilan 2011 Lubrizol Usine de Rouen Actions 2011 réalisées pour la prévention des risques industriels majeurs Actions Impact Coût en Prévention sécurité (amont du nœud papillon) : - Mise en place d un automate

Plus en détail

Contrôle des processus. Contrôle des processus Energie, gaz et pétrole SICE. Technologie leader à votre service

Contrôle des processus. Contrôle des processus Energie, gaz et pétrole SICE. Technologie leader à votre service SICE Technologie leader à votre service Ingénierie, conception et exécution de projets. Cabinet-conseil Ingénierie de base SICE réalise le support technique via ses services de consultant pour les phases

Plus en détail

info@brandausbildung.ch www.brandausbildung.ch Information et réservation Kanalstrasse 46 3294 Büren s. / Aar Tel 032 / 351 37 54 Fax 032 / 351 37 62

info@brandausbildung.ch www.brandausbildung.ch Information et réservation Kanalstrasse 46 3294 Büren s. / Aar Tel 032 / 351 37 54 Fax 032 / 351 37 62 TOUJOURS PRÊT MODERNE UN APPEL SUFFIT Information et réservation Kanalstrasse 46 3294 Büren s. / Aar Tel 032 / 351 37 54 Fax 032 / 351 37 62 La transposition d'une idée Le centre régional de formation

Plus en détail

Turbines à gaz industrielles. Toute la gamme de 4 à 47 MW. Answers for energy.

Turbines à gaz industrielles. Toute la gamme de 4 à 47 MW. Answers for energy. Turbines à gaz industrielles Toute la gamme de 4 à 47 MW Answers for energy. Les turbines à gaz industrielles de Siemens : au service de la rentabilité et adaptées à vos besoins Une alimentation énergétique

Plus en détail

Sommaire. Eléments d accidentologie d ensemble Vous avez dit accident? Les évènements en sites Seveso en France et en Haute-Normandie

Sommaire. Eléments d accidentologie d ensemble Vous avez dit accident? Les évènements en sites Seveso en France et en Haute-Normandie Sommaire Eléments d accidentologie d ensemble Vous avez dit accident? Les évènements en sites Seveso en France et en Haute-Normandie Analyses sectorielles en Haute-Normandie Chimie et pharmacie Raffinage

Plus en détail

Société agréée par la Marine Marchande pour les activités de Services Sécurité Incendies & Secours

Société agréée par la Marine Marchande pour les activités de Services Sécurité Incendies & Secours 2014 OPERATIONS Société agréée par la Marine Marchande pour les activités de Services Sécurité Incendies & Secours Route du Cap Lopez BP.964 Port-Gentil RÉPUBLIQUE GABONAISE RCCM : 2013 B 1086 - NIF 789743-Z

Plus en détail

Discovering Hidden Value

Discovering Hidden Value Discovering Hidden Value A la découverte de la valeur cachée Consultation pour les Opérations de Forage Proposées en Offshore Marocain 2013 Qui est Cairn Energy? Cairn est une société de pétrole et de

Plus en détail

Chaufferie CPCU de Vaugirard

Chaufferie CPCU de Vaugirard Expéditeur : Bureau Veritas - Service Risques Industriels Immeuble "Le Guillaumet" 60 avenue Charles de Gaulle 92046 Paris La-Défense Destinataire : CPCU - Site de Vaugirard Mikael GUILLOT 25 Rue Georges

Plus en détail

Capture et stockage du CO2 (CCS)

Capture et stockage du CO2 (CCS) European Technology Platform for Zero Emission Fossil Fuel Power Plants (ZEP) Capture et stockage du CO2 (CCS) Une solution majeure pour combattre le changement climatique 50% de réduction des émissions

Plus en détail

Phénomènes dangereux et modélisation des effets

Phénomènes dangereux et modélisation des effets Phénomènes dangereux et modélisation des effets B. TRUCHOT Responsable de l unité Dispersion Incendie Expérimentations et Modélisations Phénomènes dangereux Description et modélisation des phénomènes BLEVE

Plus en détail

Turbines à gaz industrielles

Turbines à gaz industrielles Industrial Power Turbines à gaz industrielles Toute la gamme de 5 à 50 MW Scan the QR code with the QR code reader in your mobile! siemens.com / energy / gasturbines Les turbines à gaz industrielles de

Plus en détail

Les principes de l extinction automatique

Les principes de l extinction automatique Building & Technologies Fire safety & Security Les principes de l extinction automatique Pourquoi une installation automatique? 1 à 5 minutes: Formation de l incendie/ Début d incendie 2 minutes: 1 minute:

Plus en détail

Plan de mesures d urgence (PMU) : une obligation?

Plan de mesures d urgence (PMU) : une obligation? Plan de mesures d urgence (PMU) : une obligation? Plan de la présentation Qu est-ce qu un PMU? Est-ce obligatoire d avoir un PMU? Étapes de réalisation d un PMU? Organisation et détermination des dangers

Plus en détail

INTERNATIONAL Assurance Santé & Prévoyance

INTERNATIONAL Assurance Santé & Prévoyance INTERNATIONAL Assurance Santé & Prévoyance Agenda» Compétences Internationales de Rutherfoord Santé et Prévoyance Entreprises sous-traitantes pour le Gouvernement Responsabilité Civile, Dommages» Notre

Plus en détail

Catalogue formations : INCENDIE / EVACUATION PERMIS FEU

Catalogue formations : INCENDIE / EVACUATION PERMIS FEU 1 Catalogue formations : INCENDIE / EVACUATION PERMIS FEU SOMMAIRE 2 Manipulation extincteur page 3 Equipier de première intervention / évacuation page 4 Equipier d intervention technique page 5 Equipier

Plus en détail

Terminal d approvisionnement de carburant aéroportuaire à Montréal

Terminal d approvisionnement de carburant aéroportuaire à Montréal Terminal d approvisionnement de carburant aéroportuaire à Montréal Un projet stratégique pour la fiabilité et la sécurité de l approvisionnement de nos aéroports Le 9 juillet 2015 Portes ouvertes 1 Deuxième

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION SUR L ENTREPRISE 5N PLUS ANCIENNEMENT SIDECH

RÉUNION D INFORMATION SUR L ENTREPRISE 5N PLUS ANCIENNEMENT SIDECH RÉUNION D INFORMATION SUR L ENTREPRISE 5N PLUS ANCIENNEMENT SIDECH Le mercredi 22 mai 2013, une séance d information à la population s est tenue dans la salle du Conseil de l Administration communale.

Plus en détail

LA SECURITE INCENDIE

LA SECURITE INCENDIE E-mail: mainoffice@nickcerygroup.com Website: www.nickcerygroup.com APPROVED BY ABS USA & UK THEME DE LA FORMATION LA SECURITE INCENDIE POPULATION CIBLE - Chefs d équipe - Agents HSE - Agents de sécurité

Plus en détail

LE FIRE SAFETY ENGINEERING VU PAR LES SRI

LE FIRE SAFETY ENGINEERING VU PAR LES SRI LE FIRE SAFETY ENGINEERING VU PAR LES SRI JOURNEE DU 21.10.2008 Partie 1 : Actions thermiques 1/ 51 REPARTITION DES SRI EN BELGIQUE. SERVICES X SERVICES Y SERVICES Z SERVICES C Bruxelles. Wavre. Braine-Le-

Plus en détail

Hainaut Sécurité. Centre multidisciplinaire d exercices pratiques

Hainaut Sécurité. Centre multidisciplinaire d exercices pratiques PLAN DU SITE HAINAUT SÉCURITÉ Entrée du site épi 3 Ath épi 1 23 22 18 17 16 12 10 21 20 19 09 05 03 02 Chaussée de Mons Mons épi 2 épi 4 épi 5 épi 6 épi 7 épi 9 épi 11 01 15 14 13 épi 12 04 11 épi 8 08

Plus en détail

IFP School. www.ifp-school.com. S'ouvrir de nouveaux horizons. École d'application dans les domaines de l'énergie et des motorisations

IFP School. www.ifp-school.com. S'ouvrir de nouveaux horizons. École d'application dans les domaines de l'énergie et des motorisations IFP School S'ouvrir de nouveaux horizons École d'application dans les domaines de l'énergie et des motorisations www.ifp-school.com Transition énergétique demande énergétique mondiale : mieux utiliser

Plus en détail

Stages et relations industrielles

Stages et relations industrielles UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE DE COMPIÈGNE UTC Génie des procédés L ingénieur en Génie des Procédés est en prise directe avec les grands défis de notre siècle : maîtrise de l énergie, utilisation optimale

Plus en détail

Processus PPRT 2015. Dépôt ESSO Toulouse

Processus PPRT 2015. Dépôt ESSO Toulouse Processus PPRT 2015 Dépôt ESSO Toulouse Julien Stern Responsable Dépôt ESSO Réunion publique 5 octobre 2015 1 Le Dépôt ESSO Site créé en 1963 Propriété de ESSO SAF (100%), opéré par des salariés ESSO SAF,

Plus en détail

D I C R I M LE RISQUE INDUSTRIEL. Les établissements à risque industriel à Vitry-sur-Seine. Les établissements SEVESO II à Vitry-sur-Seine

D I C R I M LE RISQUE INDUSTRIEL. Les établissements à risque industriel à Vitry-sur-Seine. Les établissements SEVESO II à Vitry-sur-Seine LE RISQUE INDUSTRIEL Le risque industriel se caractérise par un accident se produisant sur un site industriel et pouvant entraîner des conséquences graves pour le personnel, la population, les biens ou

Plus en détail

Société Centrale de Réassurance. Avis de recrutement

Société Centrale de Réassurance. Avis de recrutement Société Centrale de Réassurance Avis de recrutement Date : 27 Février 2015 La société Centrale de Réassurance, filiale du Groupe Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG) lance un appel à candidature pour pourvoir

Plus en détail

Certificat en Gestion Durable des Mines et Pétrole (GDMP)

Certificat en Gestion Durable des Mines et Pétrole (GDMP) Le secteur des mines, des carrières et hydrocarbures joue un rôle fondamental dans le développement économique de l Afrique. Environ deux-tiers des pays du continent concentrent des activités minières

Plus en détail

Séminaire régional de formation à l élaboration de systèmes communautaires d alerte précoce et de gestiondes risques climatiques et de catastrophes

Séminaire régional de formation à l élaboration de systèmes communautaires d alerte précoce et de gestiondes risques climatiques et de catastrophes 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs-bf.info Termes de Référence (TDR) Du Séminaire régional de formation

Plus en détail

DEPOT PETROLIER PICOTY S.A. LA PALLICE

DEPOT PETROLIER PICOTY S.A. LA PALLICE Comité Local d Information et de Concertation du 20 Novembre 2012 DEPOT PETROLIER PICOTY S.A. LA PALLICE Bilan annuel de l exploitant 1 PRESENTATION GENERALE DU DEPOT Acheté en 1968 et successivement agrandi

Plus en détail

Le GNL Journées techniques incendie SDIS13 19 mai 2015. Marie-Véronique DEYDIER Antoine SECHET

Le GNL Journées techniques incendie SDIS13 19 mai 2015. Marie-Véronique DEYDIER Antoine SECHET Le GNL Journées techniques incendie SDIS13 19 mai 2015 Marie-Véronique DEYDIER Antoine SECHET Agenda Le Gaz Naturel Liquide Où trouve-t-on du GNL? Les phénomènes dangereux du GNL Moyens d extinction film

Plus en détail

Service Sécurité. AC0009 Mars 2010 Rév.0

Service Sécurité. AC0009 Mars 2010 Rév.0 Service Sécurité AC0009 Mars 2010 Rév.0 2 Sécurité et mesures d urgence à la raffinerie Ultramar La sécurité à la raffinerie est la priorité no. 1. Pour y arriver, nous avons plusieurs outils et systèmes

Plus en détail

Worldwide Technip Normandie

Worldwide Technip Normandie Worldwide Votre partenaire, de la conception à la livraison Profil de Technip Un leader mondial de l ingénierie, du management de projets et des technologies, au service du secteur de l énergie. Nos 38

Plus en détail

BILAN D ACTIVITES 2009

BILAN D ACTIVITES 2009 BILAN D ACTIVITES 2009 SOMMAIRE 1) Glossaire 2) Généralités Activités Faits marquants de l année 2009 3) Risques liés aux installations 4) La prévention des risques Systèmes de management Gestion des Entreprises

Plus en détail

Stockages Serpaize et Villette de Vienne

Stockages Serpaize et Villette de Vienne Stockages Serpaize et Villette de Vienne Serpaize : Au cœur d un réseau souterrain de pipelines relié à : La raffinerie de Feyzin Au pipe OTAN à Oytier Stocker les produits intermédiaires en provenance

Plus en détail

3M Marchés pour l Électronique Novec 1230 : fluide de protection incendie. Unetechnologiedurable. contrelesrisques. spéciaux

3M Marchés pour l Électronique Novec 1230 : fluide de protection incendie. Unetechnologiedurable. contrelesrisques. spéciaux 3M Marchés pour l Électronique Novec 123 : fluide de protection incendie Unetechnologiedurable contrelesrisques spéciaux 3 Un service qui doit être sûr et conforme à 1 % contre l incendie. L incendie est

Plus en détail

Gestion des déchets à la SAMIR

Gestion des déchets à la SAMIR Gestion des déchets à la SAMIR COLLOQUE INTERNATIONAL : DÉCHETS INDUSTRIELS AU MAROC - 2 ÈME ÉDITION POTENTIEL DES 3R «RÉDUCTION, RÉUTILISATION ET RECYCLAGE» 15-16-17 Décembre 2010 Présenté par Mr A. Arad

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Leader européen indépendant dans le stockage de produits liquides

DOSSIER DE PRESSE. Leader européen indépendant dans le stockage de produits liquides DOSSIER DE PRESSE Leader européen indépendant dans le stockage de produits liquides 2013 Rubis Terminal Leader européen indépendant dans le stockage de produits liquides Créé en 1877, RUBIS TERMINAL, filiale

Plus en détail

Montréal : Gestion intégrée de la prévention des sinistres

Montréal : Gestion intégrée de la prévention des sinistres Montréal : Gestion intégrée de la prévention des sinistres Louise Bradette, Chef de division Michel Denis, Chef de division Myriam Fernet, ingénieure Montréal c est Territoire : 500 km 2 Arrondissements

Plus en détail

Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE

Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE INSTALLATEUR THERMIQUE L installateur thermique assure le confort des bâtiments en posant et entretenant des systèmes de chauffage, de climatisation et de ventilation. Métier

Plus en détail

QUALITE, ENVIRONNEMENT, SECURITE Vers un système de management global

QUALITE, ENVIRONNEMENT, SECURITE Vers un système de management global QUALITE, ENVIRONNEMENT, SECURITE Vers un système de management global SISQUAL, le 20 novembre 2003 Christophe GASQUET Responsable d Audit Directeur Formation PRESENTATION/QSE/SISQUAL-2003 28/10/2003 page

Plus en détail

Présentation du 09 Octobre 2013

Présentation du 09 Octobre 2013 Présentation du 09 Octobre 2013 1 / 35 Sommaire 10h-11h15 : présentation du groupe TOTAL /Raffinerie de Grandpuits et les différents métiers 11h15-11h30 : parcours individuel 11h30-12h30 : présentation

Plus en détail

«Transport maritime et innovations environnementales : les nouvelles technologies au service d un transport maritime éco-responsable»

«Transport maritime et innovations environnementales : les nouvelles technologies au service d un transport maritime éco-responsable» «Transport maritime et innovations environnementales : les nouvelles technologies au service d un transport maritime éco-responsable» Petit-déjeuner presse Mercredi 30 janvier 2013 Intervenants : - Eric

Plus en détail

IQ8Quad. A chaque risque son détecteur. Les principes de détection du détecteur IQ8Quad. Technologie de détection d incendie

IQ8Quad. A chaque risque son détecteur. Les principes de détection du détecteur IQ8Quad. Technologie de détection d incendie IQ8Quad A chaque risque son détecteur Les principes de détection du détecteur IQ8Quad Technologie de détection d incendie Le bon choix est décisif Tous les feux ne sont pas identiques. La course et la

Plus en détail

Programme Session corse de sensibilisation à la gestion de crise territoriale

Programme Session corse de sensibilisation à la gestion de crise territoriale Programme Session corse de sensibilisation à la gestion de crise territoriale Du mercredi 16 au mardi 22 octobre 2013 Organisé par le Haut comité français pour la défense civile, en partenariat avec le

Plus en détail

Société française du pipeline du Jura

Société française du pipeline du Jura GENNES Société française du pipeline du Jura C.L.I.C. du 16.10 2007, rév.: 1.2 1 L environnement immédiat du dépôt de Gennes C.L.I.C. du 16.10 2007, rév.: 1.2 2 L environnement du dépôt Pipeline SPSE Fos-Strasbourg

Plus en détail

Information sur le risque. industriel

Information sur le risque. industriel Information sur le risque Les bons réflexes en cas d alerte industriel IMPORTANT Conservez soigneusement ce document Directeur du site : Frédéric PYTHON Date d édition : février 2007 INEOS Enterprises

Plus en détail

Introduction = lieu d'accident suivi du déversement en mer de pétrole brut ou d'hydrocarbure supérieur à 500 tonnes, dans la période 1955-2006

Introduction = lieu d'accident suivi du déversement en mer de pétrole brut ou d'hydrocarbure supérieur à 500 tonnes, dans la période 1955-2006 Introduction = lieu d'accident suivi du déversement en mer de pétrole brut ou d'hydrocarbure supérieur à 500 tonnes, dans la période 1955-2006 Sources : période 1955-1979 - A.R.V. BERTRAND, Revue de l'institut

Plus en détail

Plans d urgence antipollution. centre de documentation, de recherche et d expérimentations sur les pollutions accidentelles des eaux

Plans d urgence antipollution. centre de documentation, de recherche et d expérimentations sur les pollutions accidentelles des eaux Plans d urgence antipollution centre de documentation, de recherche et d expérimentations sur les pollutions accidentelles des eaux 1 Le Cedre rédige des plans d urgence antipollution pour des clients

Plus en détail

LE SERVICE DÉPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS DE LA MANCHE S ÉQUIPE DE DEUX VÉHICULES HYDROGÈNE UNE PREMIÈRE EN FRANCE

LE SERVICE DÉPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS DE LA MANCHE S ÉQUIPE DE DEUX VÉHICULES HYDROGÈNE UNE PREMIÈRE EN FRANCE LE SERVICE DÉPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS DE LA MANCHE S ÉQUIPE DE DEUX VÉHICULES HYDROGÈNE UNE PREMIÈRE EN FRANCE CONTACTS PRESSE Conseil départemental de la Manche Nicolas Bourdet 02 33 05 95

Plus en détail

CANDIDAT JAPONAIS AU POSTE DE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL

CANDIDAT JAPONAIS AU POSTE DE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL CANDIDAT JAPONAIS AU POSTE DE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL Dr. Sawako TAKEUCHI Docteur es Ingénierie, l Université de Tokyo et Docteur es Sciences économiques Ancien conseiller du Premier Ministre du Japon sur la

Plus en détail

RECHERCHE SUR LA SCIENCE JURIDIQUE DES RESSOURCES ENVIRONNEMENTALES DE LA CHINE CONTEMPORAINE

RECHERCHE SUR LA SCIENCE JURIDIQUE DES RESSOURCES ENVIRONNEMENTALES DE LA CHINE CONTEMPORAINE RECHERCHE SUR LA SCIENCE JURIDIQUE DES RESSOURCES ENVIRONNEMENTALES DE LA CHINE CONTEMPORAINE CAI Shouqiu, professeur à la Faculté de droit de l Université de Wuhan, président de l Académie du droit de

Plus en détail

Atelier sur les Inventaires de Gaz à Effet de Serre du GCE. Secteur de l Energie Emissions Fugitives

Atelier sur les Inventaires de Gaz à Effet de Serre du GCE. Secteur de l Energie Emissions Fugitives Atelier sur les Inventaires de Gaz à Effet de Serre du GCE Nom :. Secteur de l Energie Emissions Fugitives 1. Quel est le facteur le plus important pour déterminer la quantité d émissions de méthane provenant

Plus en détail

Travailler avec le site INA Rhône-Alpes ou l intérêt d une approche locale

Travailler avec le site INA Rhône-Alpes ou l intérêt d une approche locale ACADEMIE DE GRENOBLE Géographie Programme de Troisième, partie II, thème 1 LES ESPACES PRODUCTIFS Travailler avec le site INA Rhône-Alpes ou l intérêt d une approche locale alexandre.bouineau@ac-grenoble.fr

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DU PÔLE PETROCHIMIQUE DE BERRE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DU PÔLE PETROCHIMIQUE DE BERRE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DU PÔLE PETROCHIMIQUE DE BERRE 1 - DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE CONCERNEE Description donnée sur la base de l année de référence 2011 Raison sociale : Compagnie

Plus en détail

L analyse de risque des ESP dans les études d ingénierie d unités industrielles «Pétrole & Gaz».

L analyse de risque des ESP dans les études d ingénierie d unités industrielles «Pétrole & Gaz». L analyse de risque des ESP dans les études d ingénierie d unités industrielles «Pétrole & Gaz». Bruno LEQUIME, Département HSE Etudes. Sommaire I. Introduction la DESP et le contexte international. II.

Plus en détail

CURRICULUM VITAE DE MONSIEUR ONADIEN ELVIS JEAN CONSTANTIN

CURRICULUM VITAE DE MONSIEUR ONADIEN ELVIS JEAN CONSTANTIN ONADIEN ELVIS JEAN-CONSTANTIN INGENIEUR DES RESSOURCES HUMAINES TECHNICIEN SUPERIEUR DES TP option MINES, GEOLOGIE ET PETROLE TECHNICIEN DE L HYDRAULIQUE 35 ans, IVOIRIEN, célibataire, 1 enfant Né à Ananda-Kouadiokro

Plus en détail

Compte-rendu du débat INERIS Société civile

Compte-rendu du débat INERIS Société civile Compte-rendu du débat INERIS Société civile Exploration et exploitation des hydrocarbures : enseignements de l accidentologie 19 mai 2015 Page 1 sur 10 Sommaire Liste des participants... 3 Contexte...

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD DE L INDUSTRIE PETROLIERE CONCERNANT LA DEFENSE CONTRE L INCENDIE ET SON ANNEXE TECHNIQUE

PROTOCOLE D ACCORD DE L INDUSTRIE PETROLIERE CONCERNANT LA DEFENSE CONTRE L INCENDIE ET SON ANNEXE TECHNIQUE PROTOCOLE D ACCORD DE L INDUSTRIE PETROLIERE CONCERNANT LA DEFENSE CONTRE L INCENDIE ET SON ANNEXE TECHNIQUE 4, AVENUE HOCHE 75008 PARIS - 01 40 53 70 00 FAX : 01 40 53 70 49 PROTOCOLE D'ACCORD DE L INDUSTRIE

Plus en détail

Exercice de sécurité civile

Exercice de sécurité civile Exercice de sécurité civile Jeudi 26 juin 2014 14h00 Site de Butagaz à Castelsarrasin 05.63.22.82.17 Page - 1 - SOMMAIRE Communiqué de presse 1) Fiche d identité du site 2) Les risques liés au GPL - une

Plus en détail

Arrêté royal du 28 mars 2014 relatif à la prévention de l incendie sur les lieux de travail (M.B. 23.4.2014)

Arrêté royal du 28 mars 2014 relatif à la prévention de l incendie sur les lieux de travail (M.B. 23.4.2014) Arrêté royal du 28 mars 2014 relatif à la prévention de l incendie sur les lieux de travail (M.B. 23.4.2014) Section première.- Champ d application et définitions Article 1 er.- Le présent arrêté s applique

Plus en détail

Holman Fenwick Willan DES AVOCATS AU SERVICE DU COMMERCE INTERNATIONAL PARIS

Holman Fenwick Willan DES AVOCATS AU SERVICE DU COMMERCE INTERNATIONAL PARIS Holman Fenwick Willan DES AVOCATS AU SERVICE DU COMMERCE INTERNATIONAL PARIS LA CONNAISSANCE SECTORIELLE AU SERVICE DE L EXCELLENCE JURIDIQUE Attaché à une approche pragmatique et doté d une parfaite connaissance

Plus en détail

eni gas & power en France Juillet 2013 eni.com/fr

eni gas & power en France Juillet 2013 eni.com/fr eni gas & power en France Juillet 2013 eni.com/fr eni gas & power en France Avec plus de 50 ans d expérience dans le secteur gazier, eni est l un des premiers opérateurs de gaz naturel en Europe, où elle

Plus en détail

INSTITUT DE SÉCURITÉ

INSTITUT DE SÉCURITÉ INSTITUT DE SÉCURITÉ Organisation de l extinction dans l entreprise Fiche de sécurité 1801-00.f précédemment Feuille SPI AE 7 Page 1 Généralités 2 2 Formation du personnel 2.1 Principes fondamentaux 2

Plus en détail

CARGILL. CARGILL Port de commerce 29200 BREST

CARGILL. CARGILL Port de commerce 29200 BREST MAITRISE DES RISQUES ETABLISSEMENT CARGILL Plaquette d information «Les citoyens ont un droit à l information sur les risques majeurs auxquels ils sont soumis dans certaines zones du territoire et sur

Plus en détail

Mesures de sécurité en entreprise sur le gaz naturel Durée de 4 h

Mesures de sécurité en entreprise sur le gaz naturel Durée de 4 h Mesures de sécurité en entreprise sur le gaz naturel de 4 h Cette formation s adresse à toute personne travaillant en entreprise voulant acquérir les connaissances de base sur le gaz naturel, ses propriétés,

Plus en détail

La prévention et la gestion des risques au Maroc. Par Amal Lemsioui Rabat du 07 au 09 février 2012

La prévention et la gestion des risques au Maroc. Par Amal Lemsioui Rabat du 07 au 09 février 2012 La prévention et la gestion des risques au Maroc Par Amal Lemsioui Rabat du 07 au 09 février 2012 Introduction Le Maroc est exposé aux phénomènes climatiques, météorologiques, géologiques ou biologiques:

Plus en détail

QUEL FUTUR ÉNERGÉTIQUE POUR L AUBRAC?

QUEL FUTUR ÉNERGÉTIQUE POUR L AUBRAC? QUEL FUTUR ÉNERGÉTIQUE POUR L AUBRAC? Espalion, le 7 octobre 2013 1 DÉROULEMENT DE LA CONFÉRENCE LE PROJET DE PARC NATUREL RÉGIONAL, LE CYCLE DE CONFÉRENCES Association d émergence PNR Aubrac 10 PRÉSENTATION

Plus en détail

Dossier Technique #1 Les Mousses Extinctrices

Dossier Technique #1 Les Mousses Extinctrices Dossier Technique #1 Les Mousses Extinctrices INDEX Défintion Moyens et Mise en oeuvre Action Anti feu Cas d Emploi Classique de la mousse Le taux d application Classification des Emulseurs Viscosité Foisonnement

Plus en détail

Technicien de réseau VEOLIA COMPÉTENCES. > Les atouts du métier. > Ses missions. > Les spécificités du métier. > Les compétences

Technicien de réseau VEOLIA COMPÉTENCES. > Les atouts du métier. > Ses missions. > Les spécificités du métier. > Les compétences Diversité des missions, relation client, autonomie Le technicien réseau assure la surveillance et les interventions sur le réseau ainsi que toutes les démarches de nature technique nécessitant une ouverture

Plus en détail

Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète?

Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète? Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète? Henri WAISMAN Centre International de Recherche sur l Environnement et le Développement waisman@centre-cired.fr La transition énergétique

Plus en détail

CLIC du 8 juin 2010 Axens / CLIC 8 juin 2010 1

CLIC du 8 juin 2010 Axens / CLIC 8 juin 2010 1 CLIC du 8 juin 2010 1 Axens Salindres : chiffres-clés Près de 10 ans de présence à Salindres 334 salariés au 31 mai 2010 Plus de 200 recrutements depuis 2001 dont 60 emplois créés En 2010 : 21 recrutements,

Plus en détail

Comité Local d Information et de Concertation Présentation du Dépôt Pétrolier de S.P.D Mont de Marsan DEPOT PETROLIER DE MONT DE MARSAN

Comité Local d Information et de Concertation Présentation du Dépôt Pétrolier de S.P.D Mont de Marsan DEPOT PETROLIER DE MONT DE MARSAN Comité Local d Information et de Concertation Présentation du Dépôt Pétrolier de S.P.D Mont de Marsan 1 Sommaire Présentation du dépôt et situation Activité Moyens de Prévention / Protection Mesures organisationnels

Plus en détail

Pour un monde allant vert

Pour un monde allant vert Pour un monde allant vert L augmentation des émissions de CO 2 issues des transports représente désormais quasiment 30 % du total des émissions dans l UE. Avec une croissance explosive des transports routier

Plus en détail

LA COMMISSION SCOLAIRE DE L ESTUAIRE RM-EN-2005-10-14

LA COMMISSION SCOLAIRE DE L ESTUAIRE RM-EN-2005-10-14 Page 6013-1 Inondation bris de tuyau d eau bris de tuyau de chauffage refoulement d égout 1. CONTEXTE Les établissements sont dotés d importants systèmes de distribution d eau, de lignes de chauffage et

Plus en détail

FORMATION SAVIE inc. La gestion des mesures d urgence

FORMATION SAVIE inc. La gestion des mesures d urgence FORMATION SAVIE inc. La gestion des mesures d urgence Objectif Cette présentation a pour objectif de vous familiariser avec les outils, l organisation, les étapes et les ressources externes mis à votre

Plus en détail

Le doctorat, passeport pour l international

Le doctorat, passeport pour l international Le doctorat, passeport pour l international Catherine Gayda, ABG Hippo thèse 28 février 2014 catherine.gayda@abg.intelliagence.fr/ Tel : 01 42 74 27 51 Les missions d ABG Fondée en 1980, l ABG rapproche

Plus en détail

Schneider Electric Vers des process plus économes Francis NICOLAS 1

Schneider Electric Vers des process plus économes Francis NICOLAS 1 Schneider Electric Vers des process plus économes Francis NICOLAS 1 «Le contrôle avancé pour des process plus économes» L expertise contrôle avancé Pour améliorer la performance de vos procédés Respect

Plus en détail

Forum interprofesionnel recherche et développement. Biarritz le 19 octobre 2011

Forum interprofesionnel recherche et développement. Biarritz le 19 octobre 2011 Forum interprofesionnel recherche et développement Biarritz le 19 octobre 2011 L Europe et la Méditerranée, ensemble dans la prévention des risques Accord européen et méditerranéen sur les risques majeurs

Plus en détail

L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2013 ET PERSPECTIVES 2014

L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2013 ET PERSPECTIVES 2014 L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2013 ET PERSPECTIVES 2014 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 5 FÉVRIER 2014 5 mars 2014: Mise à jour de certaines données 2013 estimées. 1 SOMMAIRE 1 LE MARCHÉ PÉTROLIER EN 2013

Plus en détail

Détection de fuites de carburant Trouvez les fuites avant qu elles ne vous trouvent

Détection de fuites de carburant Trouvez les fuites avant qu elles ne vous trouvent Détection de fuites de carburant Trouvez les fuites avant qu elles ne vous trouvent Un fournisseur de solutions Tyco Thermal Controls est le leader mondial des solutions de détection des fuites de liquides

Plus en détail

RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES. Comment repérer les risques Comment éviter l incendie Quelle prévention faut-il mettre en place

RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES. Comment repérer les risques Comment éviter l incendie Quelle prévention faut-il mettre en place RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES 5 800 incendies par an dans les locaux industriels 1 incendie sur 4 est dû à une installation électrique défectueuse La plupart des incendies se déclarent la

Plus en détail

LE MANAGEMENT DU RISQUE

LE MANAGEMENT DU RISQUE LE MANAGEMENT DU RISQUE S O M M A I R E Définition des différents termes Les différents types de risque Méthodologie d évaluation et de gestion du risque Exemples de management du risque DÉFINITIONS Danger

Plus en détail

18ème Bureau de la CNS. 22 mai 2015 9h00-11h00 Bâtiment Sieyès salle 1004

18ème Bureau de la CNS. 22 mai 2015 9h00-11h00 Bâtiment Sieyès salle 1004 18ème Bureau de la CNS 22 mai 2015 9h00-11h00 Bâtiment Sieyès salle 1004 1 Ordre du jour Intervention du vice Président Christian Nibourel Communications des membres du bureau sur leurs actualités Présentation

Plus en détail

Guide pour remplir le formulaire de demande de crédits pour réductions hâtives (CRH)

Guide pour remplir le formulaire de demande de crédits pour réductions hâtives (CRH) Guide pour remplir le formulaire de demande de crédits pour réductions hâtives (CRH) Système de plafonnement et d échange de droits d émission de gaz à effet de serre Janvier 2013 Avertissement Les renseignements

Plus en détail

PRESENTATION ET DEBAT

PRESENTATION ET DEBAT Réchauffement Climatique Mairie de MASSY Agenda 21 PRESENTATION ET DEBAT Gaël CALLENS Est-ce que la terre chauffe vraiment? Les Constats Depuis 1950, la terre s est réchauffée de 0,9 C, passant de 14 C

Plus en détail

3/ Caractéristiques ET leçons essentielles de la communication de crise. 3 A/ Les caractéristiques de la communication de crise 22/11/2014

3/ Caractéristiques ET leçons essentielles de la communication de crise. 3 A/ Les caractéristiques de la communication de crise 22/11/2014 1/ Communication et organisations 2/ Les théories de la communication et la 3/ Caractéristiques ET leçons essentielles de la communication de 3/ Caractéristiques et leçons essentiellesde la 4/ Communication,

Plus en détail

LE NOS PRESENTATION DES ACTIVITES ENGINEERING. Certi é ISO 9001:2008

LE NOS PRESENTATION DES ACTIVITES ENGINEERING. Certi é ISO 9001:2008 LE NOS ENGINEERING Certi é ISO 9001:2008 PRESENTATION DES ACTIVITES Qui sommes nous? Nos services LENOS Engineering a pour mission d apporter des solutions aux besoins croissants des industries en matière

Plus en détail

Industrie. Solutions d isolation pour les applications de l industrie. Gamme de produits ISOVER TECH nouveau marquage CE

Industrie. Solutions d isolation pour les applications de l industrie. Gamme de produits ISOVER TECH nouveau marquage CE Industrie Solutions d isolation pour les applications de l industrie Gamme de produits ISOVER TECH nouveau marquage CE Le Leader Mondial de l'isolation Acoustique et Thermique SEPTEMBRE 2013 Introduction

Plus en détail

Solutions de mesure pour le raffinage

Solutions de mesure pour le raffinage Solutions de mesure pour le raffinage Débitmétrie et densimétrie de précision Les meilleures des mesures en ligne «Il est difficile de répondre à la demande de façon efficace, économique et responsable.»

Plus en détail

On s active pour un Québec sans pétrole

On s active pour un Québec sans pétrole On s active pour un Québec sans pétrole Le pétrole est une énergie non-renouvelable, polluante et de plus en plus chère. Pourtant notre mode de vie en est totalement dépendant. C est une réalité qui n

Plus en détail

Un grand projet d ingénierie Une grande équipe multidisciplinaire

Un grand projet d ingénierie Une grande équipe multidisciplinaire www.medgaz.com Gazoduc Algérie - Europe, via l Espagne Un grand projet d ingénierie Une grande équipe multidisciplinaire Avril 2007 Ingénieurs, Économistes, Mathématiciens, Informaticiens, Avocats, Chimistes

Plus en détail

Enseignements d exploration de seconde. Sciences de l Ingénieur. Création et Innovation Technologiques

Enseignements d exploration de seconde. Sciences de l Ingénieur. Création et Innovation Technologiques Enseignements d exploration de seconde Sciences de l Ingénieur Création et Innovation Technologiques SI et CIT enseignements complémentaires pour un développement durable CIT Comprendre comment évoluent

Plus en détail

Plan de prévention. Quoi?

Plan de prévention. Quoi? 2 Plan de prévention Quoi? Ce document a pour objectif d évaluer les risques inhérents à la coactivité entre les agents d'une collectivité et les salariés d'une Entreprise Extérieure (). Cette coactivité

Plus en détail

Potentialité des modèles de calcul en matière de désenfumage

Potentialité des modèles de calcul en matière de désenfumage Journée SSPS 05.05.2011 Désenfumage & Installations aérauliques Potentialité des modèles de calcul en matière de désenfumage Didier Guignard, ECA Vaud Des fumées et des hommes Désenfumage: gérer des fumées,

Plus en détail