FF VOILE DEPARTEMENT DÉVELOPPEMENT MARTIGUES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FF VOILE DEPARTEMENT DÉVELOPPEMENT 19 03 2013 MARTIGUES"

Transcription

1 FF VOILE DEPARTEMENT DÉVELOPPEMENT MARTIGUES QUELS PARTENARIATS AVEC LES COLLECTIVITÉS? Max Leguevaques MLV Conseil 1

2 MLV Conseil Un cabinet conseil spécialisé Hébergements touristiques de loisirs Activités de loisirs «Outdoor» Pour les collectivités et les entreprises Stratégie marketing, positionnement Faisabilité économique, montage financier Programmation Montages public privé Quatre consultants séniors Paris, Nantes, Saint Etienne 22 ans d expérience(s) 2

3 Des relations de partenariat en évolution juridique Un prestataire de services de loisirs nautiques Association sans but lucratif individuel Société commerciale Exerce une activité économique, est donc une «entreprise» en droit européen Ce qui implique des règles Au niveau des conventions public/privé Au niveau des aides publiques 3

4 Trois grands modes de partenariats aujourd hui Plan de la présente présentation 1 La simple mise à disposition de biens (foncier ou plus) Simples ou avec contraintes et contreparties Avec ou sans appel à projets 2 -Les conventions avec services à assurer Marché public Délégation de service public 3 -Les subventions Régime général Cas spécifique des associations Avec ou sans convention 4

5 Qui est demandeur du partenariat? Mise en concurrence ou pas selon le cas Une collectivité Poursuite d une activité Nouvelles attentes => bail, marché public, DSP => mise en concurrence Un prestataire Une association Bail, subvention/convention d objectifs Un opérateur à statut commercial Bail =>normalement pas de mise en concurrence 5

6 Si une collectivité est le demandeur Service public (SP) ou pas? Valorisation économique d un bien Percevoir de loyers, Bail Pas de service Public Activité d intérêt général Avoir une maîtrise ou un regard sur Les services à assurer Les tarifs Les périodes d ouverture Les comptes SP => Gestion directe ou déléguée par DSP En général un choix Exception : équipements sportifs => Service public 6

7 1 -La simple mise à disposition de biens par une collectivité Différents types de contrats possibles Dans tous les cas, pour la collectivité Aucune maîtrise sur la gestion Procédure non codifiée Baux de droit privé : Bail civil, Bail commercial Droit commun pour les propriétaires privés Possible pour les collectivités sur domaine privé Impossible pour les équipements sportifs créés par une collectivité qui sont de droit sur le domaine public Exception : Bail précaire (moins de 24 mois) AOT, Convention d occupation, BE, BEA Domaine public, Obligations d investissements possibles Retour des biens à la collectivité 7

8 1 -La simple mise à disposition de biens par une collectivité Le Bail commercial Le Bail Civil Le Bail commercial Le preneur doit être inscrit au RCS. Durée 9 ans, automatiquement renouvelable Droit d entrée ou rachat si fonds existant, Loyer Propriété commerciale => Indemnité d éviction Contraintes possibles : Type d activité, ouverture Le Bail Civil Quasiment pas utilisé par les collectivités, utile entre un propriétaire privé (SEM) et une association Loyer, grande liberté de rédaction des clauses Mise en concurrence : Oui (jurisprudence en évolution) 8

9 1 -La simple mise à disposition de biens par une collectivité La COT Convention d Occupation Temporaire Parfois nommé Bail Administratif Temporaire = jusqu à 70 ans En général court, Négocier sur amortissements Retour des biens à la collectivité Pas de tacite reconduction Résiliable pour intérêt général Convention : prévoir indemnités si rupture Contraintes possibles Type d activité, ouverture Pas de contraintes sur les prix, la gestion, les publics Redevance Mise en concurrence : Oui (jurisprudence) 9

10 1 -La simple mise à disposition de biens par une collectivité Le Bail Emphytéotique De droit commun ou de droit public (BEA) 18 à 99 ans En général obligations d investissements Pas de tacite reconduction en BEA Droit réel, cessible, hypothèque possible indemnités si rupture Contraintes possibles Type d activité, ouverture Pas de contraintes sur les services, les prix, la gestion, Redevance : faible si investissements Mise en concurrence : oui 10

11 2 -Les conventions avec services à assurer Le marché public Une commande de prestations Rare pour activités à gérer, solution d attente Durée courte : 1 à 3 saisons Rémunération par la collectivité Encaissements pour le compte de la collectivité Offre de services ferme, avec un prix Négociation possible, mais marginale Mise en concurrence codifiée Publiée ou sur liste restreinte Choix sur offre économiquement la plus avantageuse 11

12 2 -Les conventions avec services à assurer La gérance Contrats du droit privé Inadapté si service public (devient DSP) Le Gérant-Mandataire Gère pour le compte d un propriétaire (du fonds si Fonds de Commerce) Est rémunéré par une commission sur le chiffre d affaires. Assume la charge de personnel (lui-même, personnel embauché..) avec la commission perçue. Le Gérant-salarié perçoit une rémunération fixe Personne physique (pas asso, société ) 12

13 2 -Les conventions avec services à assurer Le CONTRAT de DSP Un choix de gestion de la collectivité Durée fixée au départ, Non renouvelable Concession ou affermage : NECESSITE D AMORTIR Reprise de personnel Contraintes de services, de prix Mise en concurrence codifiée Publicité, Egalité des candidats, Phase candidature, phase offre Phase libre négociation Libre choix incluant le critère Intuitu Personae 13

14 2 -Les conventions avec services à assurer Le fonctionnement du CONTRAT de DSP Exploitation aux risques et périls du preneur Rémunération substantielle par les usagers Versement d une redevance Compensation pour contrainte de SP possible Compte rendu d activité annuel 14

15 2 -Les conventions avec services à assurer DSP Calendrier et étapes : 7 à 8 mois 15

16 2 -Les conventions avec services à assurer DSP - L annonce Le site, les services, la durée Comment ne pas rater les annonces? Abonnement sites de veille spécialisée Alerte Google par mots clés 16

17 2 -Les conventions avec services à assurer DSP Le contenu du DCE Spécificité des DSP tourisme et loisirs DCE : Règlement, cahier des charges (doct programme) Le contexte Fournir des infos sur le marché, l intérêt du site Séduire les éventuels candidats (pas si nombreux) Les attentes du délégant Présenter un projet, qui fait quoi Permettre des amendements, des choix Fixer des exigences de services a minima Reprise de personnel La durée du contrat 17

18 2 -Les conventions avec services à assurer DSP - Document programme Exemple 18

19 2 -Les conventions avec services à assurer Document programme Exemple (suite) 19

20 2 -Les conventions avec services à assurer DSP - Le contenu du DCE (suite) Spécificité des DSP tourisme et loisirs Les Critères de sélection (grande liberté) Les services plus, les tarifs La solidité de l équipe et du projet La redevance Adjoindre un projet de contrat Des candidats souvent novices en DSP Clauses de fin de contrat 20

21 2 -Les conventions avec services à assurer DSP Sommaire projet de contrat Sommaire TITRE I NATURE, OBJET ET DUREE DE LA CONVENTION TITRE II ACTIVITES DU DELEGATAIRE TITRE III - BIENS MIS A DISPOSITION TITRE IV TRAVAUX DE REQUALIFICATION TITRE V - DISPOSITIONS RELATIVES AU FONCTIONNEMENT TITRE VI OBLIGATION DE GARDE RESPONSABILITE ET ASSURANCE TITRE VII TRAVAUX TITRE VIII - CONDITIONS FINANCIERES TITRE IX - CONTROLE ET RAPPORTS ANNUELS TITRE X - RESILIATION - FIN DE DÉLÉGATION TITRE XI DIVERS 21

22 2 -Les conventions avec services à assurer DSP - La négociation Spécificité des DSP tourisme et loisirs Négocier = faire du négoce Etablir de bonnes relations pour le futur Valider par des écrits Aboutir à un contrat équilibré 22

23 3 Les subventions Subventions d investissement Pour tous types d entreprises Par CG, CR, organismes nationaux Limitée à , par entreprise (minimis) Subventions de fonctionnement Possibles pour associations (intérêt général) Pas sur des activités demandées par la collectivité (dans ce cas : marché public ou DSP) L association doit être à l initiative du projet Cependant subvention sur appel à projets possibles Et convention d objectifs possible 23

24 3 Les subventions Subventions de fonctionnement Aux associations Disposant de leur propre foncier ou site Disposant d un foncier par contrat avec une collectivité Donc contrat (hors DSP) et subventions de fonctionnement possibles ensemble. La collectivité doit surveiller l usage de la subvention. Donc cas possible : Un contrat pour une mise à disposition foncière Une subvention avec convention d objectifs 24

25 3 Les subventions La Convention d objectifs Convention annuelle ou pluri-annuelle Obligatoire si subvention > Euros Modèles officiels non obligatoires : Circulaire du 18 janvier 2010 Modèle de convention 1 ou 2 objets, selon les cas : Financement général de l association Financement d actions Modèle de demande de subvention 25

26 4 - Les points à mettre en avant Pour une convention d occupation Intérêt général de l activité pour les habitants locaux, pour les hébergeurs pour les touristes, pour l animation locale, pour l activité économique locale Le caractère non concurrentiel de l activité L ancrage local Bénévoles et adhérents associatifs Partenariats locaux, participation à animations Pour négocier une redevance faible Pour raison d intérêt général 26

27 4 - Les points à mettre en avant Pour une DSP Réponse claire à tout ce qui est demandé Solidité de la structure Capacité à investir Capacité à supporter les aléas d exploitation Capacité de promotion et commercialisation pour : sécuriser Qualité des services qui seront assurés Compétences de l encadrement Innovations rendant le service unique Pour : faire rêver Prévisions d exploitation sérieuses Pour négocier la redevance 27

28 4 - Les points à mettre en avant Pour une Subvention avec Convention d Objectifs Idem COT Intérêt général de l activité Le caractère non concurrentiel de l activité L ancrage local Bénévoles et adhérents associatifs Partenariats locaux, participation à animations Intérêt local des services créés Animation, vie de la localité Intérêt économique pour les autres prestataires (hébergeurs, restauration, commerces ) Prévisions d activité travaillées 28

29 MLV Conseil Max Leguevaques Merci de votre attention Et de vos questions 29

De la gestion des compétences transférées à la légitimité d un SPRF. Patrice GRANIER, consultant expert

De la gestion des compétences transférées à la légitimité d un SPRF. Patrice GRANIER, consultant expert Intervention plénière -journée d échange de pratique du 21 novembre 2013 De la gestion des compétences transférées à la légitimité d un SPRF Patrice GRANIER, consultant expert Structure des dépenses de

Plus en détail

Atelier Salon des Maires 2011

Atelier Salon des Maires 2011 Atelier Salon des Maires 2011 Quels montages juridiques et financiers pour les équipements sportifs? La gestion déléguée d'un équipement sportif : quels avantages pour une collectivité locale? Jean-Pascal

Plus en détail

«Développement du photovoltaïque sur les bâtiments des collectivités : quels montages juridiques?»

«Développement du photovoltaïque sur les bâtiments des collectivités : quels montages juridiques?» Opérations photovoltaïques sur bâtiments publics «Développement du photovoltaïque sur les bâtiments des collectivités : quels montages juridiques?» Noémie POIZE, RAEE 6 mai 2010, LYON Les questions qui

Plus en détail

Délégation de gestion du Centre International de Séjour Auberge de jeunesse Adoption de principe

Délégation de gestion du Centre International de Séjour Auberge de jeunesse Adoption de principe Communauté d Agglomération du Pays de Morlaix Conseil de Communauté du 02 mai 2005 Nom du Rapporteur : Monsieur Jean-René PERON N : D 05-082 Délégation de gestion du Centre International de Séjour Auberge

Plus en détail

Cahier des charges. Fair-Play

Cahier des charges. Fair-Play Cahier des charges Club House / Restaurant Fair-Play La campagne et les loisirs aux portes de Paris. 3 hectares de loisirs à 1km de la porte d'orléans! Hockey sur gazon: un terrain synthétique, Tennis:

Plus en détail

PLAN DE MOBILISATION DURABLE DES RESSOURCES FORESTIERES DU PAYS DE LOURDES ET DES VALLEES DES GAVES

PLAN DE MOBILISATION DURABLE DES RESSOURCES FORESTIERES DU PAYS DE LOURDES ET DES VALLEES DES GAVES Syndicat Mixte Pays de Lourdes et des Vallées des Gaves PLAN DE MOBILISATION DURABLE DES RESSOURCES FORESTIERES DU PAYS DE LOURDES ET DES VALLEES DES GAVES Annexe 1: Fiche n 1c = La gestion de la plateforme

Plus en détail

LA commercialisation du produit hôtelier

LA commercialisation du produit hôtelier U LA commercialisation du produit hôtelier Encadré par : Professeur GHARAD Réalisé par : IDLAHCEN KHAL SOFFI ADIL Licence professionnelle option : MANAGEMENT HOTELIER Année universitaire 2011-2012 S O

Plus en détail

- SITES DE VISITES ET DE LOISIRS -

- SITES DE VISITES ET DE LOISIRS - CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - SITES DE VISITES ET DE LOISIRS - OBJECTIFS Dans un contexte de concurrence et de concentration des opérateurs, les PME doivent s adapter et renouveler leur offre

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises

Politique de soutien aux entreprises Politique de soutien aux entreprises Adoptée par le Conseil de la Ville de Trois-Rivières le 14 décembre 2015 au moyen de la résolution n C-2015-1357 TABLE DES MATIÈRES Préambule... 1 1. Projets et secteurs

Plus en détail

L EXPERTISE DES COMPTES DES CONCESSIONS de SERVICES PUBLICS ET L EFFICACITE DE LEUR SUIVI

L EXPERTISE DES COMPTES DES CONCESSIONS de SERVICES PUBLICS ET L EFFICACITE DE LEUR SUIVI L EXPERTISE DES COMPTES DES CONCESSIONS de SERVICES PUBLICS ET L EFFICACITE DE LEUR SUIVI Thèmes proposés Rappel historique Les concessions et les autres modes d action public/privé Les caractéristiques

Plus en détail

Vous en êtes à la formalisation de votre projet? À l immatriculation de votre entreprise?

Vous en êtes à la formalisation de votre projet? À l immatriculation de votre entreprise? FEUILLE DE ROUTE POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE Vous en êtes à la formalisation de votre projet? À l immatriculation de votre entreprise? Vous trouverez dans ce livret : nos conseils pour présenter votre

Plus en détail

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME SITES DE VISITES ET DE LOISIRS REGLEMENT D INTERVENTION

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME SITES DE VISITES ET DE LOISIRS REGLEMENT D INTERVENTION CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME SITES DE VISITES ET DE LOISIRS REGLEMENT D INTERVENTION le règlement n 1998/2006 de la Commission européenne du 15 décembre 2006 concernant l application des articles

Plus en détail

S implanter à l aéroport

S implanter à l aéroport S implanter à l aéroport 1 Sommaire I Conditions d occupation. 3 1- Domaine public.. 3 2- Investissements / travaux.. 4 3- Durée d autorisation 4 4- Conditions financières.. 5 II Exploitation du point

Plus en détail

LE LABEL TOURISME ET HANDICAP. Journée technique régionale : Tourisme adapté et accessibilité 17 novembre 2014

LE LABEL TOURISME ET HANDICAP. Journée technique régionale : Tourisme adapté et accessibilité 17 novembre 2014 LE LABEL TOURISME ET HANDICAP Journée technique régionale : Tourisme adapté et accessibilité 17 novembre 2014 Préambule : Ne pas confondre Loi de 2005 dite «sur l'accessibilité» = réglementation qui s'impose

Plus en détail

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - TOURISME FLUVIAL -

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - TOURISME FLUVIAL - CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - TOURISME FLUVIAL - OBJECTIFS Dans un contexte de concurrence et de concentration des opérateurs, les PME doivent s adapter et renouveler leur offre de service

Plus en détail

Cartographie de compétences d un entrepreneur

Cartographie de compétences d un entrepreneur Cartographie de compétences d un entrepreneur Mission générale L entrepreneur définit la stratégie générale de l entreprise et supervise sa mise en œuvre Principales activités L entrepreneur fixe les objectifs

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

Formations Spécifiques

Formations Spécifiques + Square Sainctelette 13/15 Formations Spécifiques Vous exercez des activités dans les domaines relevant de la Commission paritaire 329 pour la Fédération Wallonie -Bruxelles et la Communauté Germanophone?

Plus en détail

GUIDE INTERNE DE LA COMMANDE PUBLIQUE ET DES ACHATS DE LA CCI DE REGION RHONE-ALPES

GUIDE INTERNE DE LA COMMANDE PUBLIQUE ET DES ACHATS DE LA CCI DE REGION RHONE-ALPES GUIDE INTERNE DE LA COMMANDE PUBLIQUE ET DES ACHATS DE LA CCI DE REGION RHONE-ALPES En référence au règlement intérieur de la CCI de région Rhône-Alpes, l objet du présent document est de définir les règles

Plus en détail

CRÉER MA BOÎTE en étant étudiant?

CRÉER MA BOÎTE en étant étudiant? CRÉER MA BOÎTE en étant étudiant? Promotion Petit Poucet 2008 er et 3 mois de conseil 10 lauréats récompensésp Diagnostic personnalisé offert aux 30 finalistes Conception : Agence Cavernamuth www.cavernamuth.com

Plus en détail

Histoire d un marché Janvier 2010. 1 Définition du besoin DCE. 2 Publicité. 3 Les offres. 4 L ouverture des offres. 5 L analyse.

Histoire d un marché Janvier 2010. 1 Définition du besoin DCE. 2 Publicité. 3 Les offres. 4 L ouverture des offres. 5 L analyse. Direction des Marchés Publics Histoire d un marché Janvier 2010 1 Définition du besoin DCE 2 Publicité 3 Les offres 4 L ouverture des offres 5 L analyse 6 Le choix 7 La fin de procédure 8 La notification

Plus en détail

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 «Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 Synthèse de présentation du projet Horizon 2015 approuvée par le Conseil d Administration Fédéral Gîtes de France du

Plus en détail

Loi canadienne anti-pourriel

Loi canadienne anti-pourriel Loi canadienne anti-pourriel Loi visant à promouvoir l efficacité et la capacité d adaptation de l économie canadienne par la réglementation de certaines pratiques qui découragent l exercice des activités

Plus en détail

MODALITES DE FINANCEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Comment mobiliser les ressources du secteur privé?

MODALITES DE FINANCEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Comment mobiliser les ressources du secteur privé? 24 octobre 2012 MODALITES DE FINANCEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Comment mobiliser les ressources du secteur privé? Presentation Marc Ziegler / Institutions et Développement RAPPEL DES PRINCIPALES

Plus en détail

ANNEXE I. RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES (arrêté du 3 septembre 1997)

ANNEXE I. RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES (arrêté du 3 septembre 1997) ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES (arrêté du 3 septembre 1997) L hôtellerie-restauration, au sens large du terme, regroupe l ensemble des activités qui répondent aux besoins de la clientèle

Plus en détail

JE CREE MON POINT DE VENTE. Activité en groupe Synthèse annuelle du programme du pôle 1

JE CREE MON POINT DE VENTE. Activité en groupe Synthèse annuelle du programme du pôle 1 JE CREE MON POINT DE VENTE Activité en groupe Synthèse annuelle du programme du pôle 1 En compagnie de 3 associés, vous décidez de créer votre point de vente dans le domaine des loisirs créatifs. Ce marché,

Plus en détail

Intermédiation locative Solibail

Intermédiation locative Solibail Intermédiation locative Solibail L intermédiation locative renvoie à deux formes de mobilisation du parc privé : le mandat de gestion et la location / sous-location. Le terme «intermédiation» renvoie

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective (POEC) Territoire de Saint-Malo

APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective (POEC) Territoire de Saint-Malo APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective (POEC) Territoire de Saint-Malo Date 07/01/2016 Développement des compétences Marketing Produits

Plus en détail

Initiation à la comptabilité simplifiée

Initiation à la comptabilité simplifiée Initiation à la comptabilité simplifiée Les obligations comptables Obligations minimales Obligations de fait Obligations légales Les règles de la comptabilité de trésorerie Principes d enregistrement Utilisation

Plus en détail

Règlement de l appel à projets : les trophées de l économie sociale et solidaire 2015

Règlement de l appel à projets : les trophées de l économie sociale et solidaire 2015 Direction du développement économique, de l emploi et de l enseignement supérieur Règlement de l appel à projets : les trophées de l économie sociale et solidaire 2015 N appel à projets sur SIMPA : ESS

Plus en détail

CCIRE/CHB/ avril 2014 APPEL A CANDIDATURE

CCIRE/CHB/ avril 2014 APPEL A CANDIDATURE APPEL A CANDIDATURE Diagnostic d accessibilité des commerces, cafés-hôtels restaurants, artisans double-inscrits dans la circonscription de la Chambre de Commerce et d Industrie de Reims et Epernay (E.R.P

Plus en détail

Délégation de service public : parc de stationnement "Part-Dieu Centre Commercial" Rapport de présentation des caractéristiques des prestations

Délégation de service public : parc de stationnement Part-Dieu Centre Commercial Rapport de présentation des caractéristiques des prestations Délégation de service public : parc de stationnement "Part-Dieu Centre Commercial" Rapport de présentation des caractéristiques des prestations I - Présentation générale du choix Contexte Le développement

Plus en détail

FreeCallback Ne laissez plus les internautes sans réponse! Paris, le 1 er juillet 2012

FreeCallback Ne laissez plus les internautes sans réponse! Paris, le 1 er juillet 2012 FreeCallback Ne laissez plus les internautes sans réponse! Paris, le 1 er juillet 2012 Pour quelle utilisation? FreeCallback Présentation (1/2) Mettre en relation le visiteur d un site internet avec un

Plus en détail

MARCHE N 15ENM34. Dématérialisation du traitement des copies de concours. DATE LIMITE DE REMISE DES OFFRES : Mardi 5 janvier 2016 à 17 heures

MARCHE N 15ENM34. Dématérialisation du traitement des copies de concours. DATE LIMITE DE REMISE DES OFFRES : Mardi 5 janvier 2016 à 17 heures MARCHE N 15ENM34 Dématérialisation du traitement des copies de concours DATE LIMITE DE REMISE DES OFFRES : Mardi 5 janvier 2016 à 17 heures SOMMAIRE I. ACHETEUR PUBLIC... 3 II. OBJET DU MARCHE... 3 III.

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA FRANCHISE

GUIDE PRATIQUE DE LA FRANCHISE GILLES THIRIEZ ET JEAN-PIERRE PAMIER GUIDE PRATIQUE DE LA FRANCHISE Quatrième édition Éditions d Organisation, 1996, 1998, 2001, 2003 ISBN : 2-7081-2877-9 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 1 Chapitre

Plus en détail

COMPARATIF DES MODES DE CONSTRUCTION ET DE GESTION POUR UN ÉQUIPEMENT AQUATIQUE. Syndicat Mixte pour le Pays du Doubs Central

COMPARATIF DES MODES DE CONSTRUCTION ET DE GESTION POUR UN ÉQUIPEMENT AQUATIQUE. Syndicat Mixte pour le Pays du Doubs Central AMO / 2013 / 201 COMPARATIF DES MODES DE CONSTRUCTION ET DE GESTION POUR UN ÉQUIPEMENT AQUATIQUE Syndicat Mixte pour le Pays du Doubs Central 04 Septembre 2014 MISSION H 2 O, 13 Rue Victor Hugo, 92240

Plus en détail

LES MODES DE GESTION DES SERVICES PUBLICS LOCAUX

LES MODES DE GESTION DES SERVICES PUBLICS LOCAUX LES MODES DE GESTION DES SERVICES PUBLICS LOCAUX 1 Sommaire Cadre juridique général 3 Définition du service public local 4 Intérêt général local 5 Intérêt local et intercommunalités 6 Distinction Service

Plus en détail

FICHE DEMARCHE METHODOLOGIQUE La clause d insertion dans les marchés de travaux et de services

FICHE DEMARCHE METHODOLOGIQUE La clause d insertion dans les marchés de travaux et de services FICHE DEMARCHE METHODOLOGIQUE La clause d insertion dans les marchés de travaux et de services Cette fiche a été réalisée dans le cadre du groupe de collectivités franciliennes pour une commande publique

Plus en détail

MON IDÉE DEVIENT PROJET À QUI M ADRESSER?

MON IDÉE DEVIENT PROJET À QUI M ADRESSER? MON IDÉE À QUI M ADRESSER? 5 HP_Photo - Fotolia.com Étape 1 > Mon activité et mon offre > Mes qualités et mes compétences > Mes ressources > Je reprends une entreprise > Je cumule ma future création d

Plus en détail

Contexte et problématique de départ :

Contexte et problématique de départ : Défi 2 Pour une production et une consommation responsables Objectif 7 Action 17 Par une gestion raisonnée de l activité touristique Développement des activités de découverte hors-saison en lien avec les

Plus en détail

REGLEMENT DE LA PROCEDURE

REGLEMENT DE LA PROCEDURE REGLEMENT DE LA PROCEDURE APPEL A PROJETS POUR L EXPLOITATION EN RESEAU D UN ENSEMBLE D ESCALES DANS LE BIEF DE PARIS Ports de Paris, établissement public de l'etat, a pour missions de développer le transport

Plus en détail

La situation du fonctionnaire ou agent en poste en Belgique au regard du droit belge

La situation du fonctionnaire ou agent en poste en Belgique au regard du droit belge Conférences U4U La situation du fonctionnaire ou agent en poste en Belgique au regard du droit belge Aspects pratiques de droit familial international Me Nathalie de Montigny Avocat au Barreau de Bruxelles

Plus en détail

Départs Arrivée Desserte Périodicité Jour Tarif proposé Ambert

Départs Arrivée Desserte Périodicité Jour Tarif proposé Ambert Cahier des charges Transport à la demande Document unique servant à la fois de CCAP et de CCTP Communauté de communes du Pays d Ambert Mairie 63600 AMBERT Tél. 04 73 72.67.65 Fax : 04 73 82.70.70 Marché

Plus en détail

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES ALPES DE HAUTE-PROVENCE ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE REFLEXION MARKETING ET ACCOMPAGNEMENT A LA MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

Evolution des modèles économiques dans le privé, le cas de la production d orthophotographies ENSG 10/04/14

Evolution des modèles économiques dans le privé, le cas de la production d orthophotographies ENSG 10/04/14 Evolution des modèles économiques dans le privé, le cas de la production d orthophotographies ENSG 10/04/14 Sommaire I- Contexte II- Approches / modèles III- Effets et dérives IV- Ouverture I A Contexte

Plus en détail

Bruxelles, carrefour de la francophonie

Bruxelles, carrefour de la francophonie Bruxelles, carrefour de la francophonie Appel à projets Promotion de Bruxelles - 2015 1 L'appel à projet s'adresse aux opérateurs culturels, socioculturels, éducatifs, sociaux, jeunesse dont le siège social

Plus en détail

REALISATION, EXPLOITATION ET MAINTENANCE D UNE TOITURE PHOTOVOLTAÏQUE

REALISATION, EXPLOITATION ET MAINTENANCE D UNE TOITURE PHOTOVOLTAÏQUE REALISATION, EXPLOITATION ET MAINTENANCE D UNE TOITURE PHOTOVOLTAÏQUE Cahier des charges pour le choix d un prestataire RESUME Cahier des charges pour la location d une toiture sur bâtiment neuf public

Plus en détail

Le soussigné, Jacques RAPOPORT, Président du Conseil d Administration de SNCF Réseau,

Le soussigné, Jacques RAPOPORT, Président du Conseil d Administration de SNCF Réseau, Le soussigné, Jacques RAPOPORT, Président du Conseil d Administration de SNCF Réseau, Agissant au nom de SNCF RESEAU, Etablissement Public national à caractère Industriel et Commercial, ayant son siège

Plus en détail

FILIÈRE ÉQUINE «APPEL À PROJETS CENTRES ÉQUESTRES»

FILIÈRE ÉQUINE «APPEL À PROJETS CENTRES ÉQUESTRES» FILIÈRE ÉQUINE «APPEL À PROJETS CENTRES ÉQUESTRES» TOURISME - LOISIRS SOLIDARITÉ CAHIER DES CHARGES Page 9 sur 16 1. Contexte et objectifs visés par l appel à projets : Le Schéma Régional de Développement

Plus en détail

MARCHES PUBLICS ****** PROCEDURE ADAPTEE DU 5 NOVEMBRE

MARCHES PUBLICS ****** PROCEDURE ADAPTEE DU 5 NOVEMBRE MARCHES PUBLICS ****** PROCEDURE ADAPTEE DU 5 NOVEMBRE 2015 CAHIER DES CHARGES ET REGLEMENT DE LA CONSULTATION MISE A DISPOSITION ET GESTION D UN DISTRIBUTEUR A BOISSONS CHAUDES PERIODE : du 1 er JANVIER

Plus en détail

SOMMAIRE PARTIE 1 PRESENTATION DE LA CONSULTATION

SOMMAIRE PARTIE 1 PRESENTATION DE LA CONSULTATION Direction du Développement Economique, de l Emploi et de l Enseignement Supérieur Sous-direction de l Economie, de l Innovation et de l Enseignement Supérieur Service des Activités Commerciales sur le

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES DE LA FEDERATION FRANCAISE DE HANDBALL SUR LES DROITS DE FOURNISSEUR TECHNIQUE RESINES ET COLLES

APPEL A CANDIDATURES DE LA FEDERATION FRANCAISE DE HANDBALL SUR LES DROITS DE FOURNISSEUR TECHNIQUE RESINES ET COLLES Gentilly, le 8 avril 2015 APPEL A CANDIDATURES DE LA FEDERATION FRANCAISE DE HANDBALL SUR LES DROITS DE FOURNISSEUR TECHNIQUE RESINES ET COLLES SPÉCIFIQUES POUR LA PRATIQUE DU HANDBALL DES EQUIPES DE FRANCE

Plus en détail

ANNEXE 1 : RAPPELS SUR LES REGLES ENCADRANT LES RELATIONS FINANCIERES DES COLLECTIVITES PUBLIQUES AVEC LES ASSOCIATIONS

ANNEXE 1 : RAPPELS SUR LES REGLES ENCADRANT LES RELATIONS FINANCIERES DES COLLECTIVITES PUBLIQUES AVEC LES ASSOCIATIONS PREMIER MINISTRE LE HAUT COMMISSAIRE À LA JEUNESSE ANNEXE 1 : RAPPELS SUR LES REGLES ENCADRANT LES RELATIONS FINANCIERES DES COLLECTIVITES PUBLIQUES AVEC LES ASSOCIATIONS Les associations à but non lucratif

Plus en détail

Gestion et exploitation d un Bar-restaurantcommerce. à LURS

Gestion et exploitation d un Bar-restaurantcommerce. à LURS M A I R I E D E L U R S Hôtel de Ville 04700 - LURS Gestion et exploitation d un Bar-restaurantcommerce multiservices à LURS Cahier des charges M A R C H E P U B L I C E N P R O C É D U R E A D A P T É

Plus en détail

GLOSSAIRE MARCHÉS PUBLICS (Code des marchés publics issu du décret n 2006-975 du 1 er août 2006)

GLOSSAIRE MARCHÉS PUBLICS (Code des marchés publics issu du décret n 2006-975 du 1 er août 2006) GLOSSAIRE MARCHÉS PUBLICS (Code des marchés publics issu du décret n 2006-975 du 1 er août 2006) AAPC Avis d Appel Public à la Concurrence (synonyme = avis de marché) : avis publié par l administration

Plus en détail

Centre de Gestion de la F.P.T. de la Charente

Centre de Gestion de la F.P.T. de la Charente La participation des employeurs à la protection sociale complémentaire des agents 1 Les risques concernés Les collectivités peuvent participer aux garanties en matière de : Santé -> garanties en matière

Plus en détail

Paris, le 26 déc. 2001. Le Directeur des Entreprises commerciales, artisanales et de services

Paris, le 26 déc. 2001. Le Directeur des Entreprises commerciales, artisanales et de services D I R E C T I O N D E S E N T R E P R I S E S COMMERCIALES, ARTISANALES ET DE SERVICES Paris, le 26 déc. 2001 SOUS-DIRECTION E AFFAIRES GÉNERALES ET BUDGÉTAIRES BUREAU E3 TUTELLES DES CHAMBRES DES MÉTIERS

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Secteur tertiaire SOUS ÉPREUVE ECONOMIE ET DROIT SUJET

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Secteur tertiaire SOUS ÉPREUVE ECONOMIE ET DROIT SUJET BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Secteur tertiaire SOUS ÉPREUVE ECONOMIE ET DROIT SUJET Thème : Partie 3 : le recrutement Partie 4 : la croissance de l'entreprise Ajustement entre les ressources actuelles et

Plus en détail

Quel loyer indiquer sur la déclaration?

Quel loyer indiquer sur la déclaration? Quel loyer indiquer sur la déclaration? Extrait de la déclaration 6660 REV Le loyer à indiquer sur la déclaration correspond au loyer annuel dû au titre de l année 2013, en excluant toutes les charges

Plus en détail

Les modalités de passation des concessions d aménagement

Les modalités de passation des concessions d aménagement Jeudi 24 mai 2007 Sorbonne - 17, rue de la Sorbonne - 75005 Paris Les modalités de passation des concessions d aménagement 35-37 avenue Joffre - 94160 Saint Mandé -- tél : 01 48 08 49 20 - -- contact@inventaires.fr

Plus en détail

MISSION D ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE

MISSION D ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE MISSION D ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE Rénovation énergétique et réhabilitation de la Piscine Intercommunale de Vic-en-Bigorre (65 500) CAHIER DES CHARGES ***** A.- DESCRIPTIF DU PROJET La Communauté

Plus en détail

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - HOTELLERIE

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - HOTELLERIE CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - HOTELLERIE OBJECTIFS Dans un contexte de concurrence et de concentration des opérateurs, les PME doivent s adapter et renouveler et moderniser leur offre de

Plus en détail

4 F 70. Contrat à durée déterminée pour une tâche occasionnelle. Article 1 - Engagement. Article 2 - Objet du contrat. Article 3 - Durée du contrat

4 F 70. Contrat à durée déterminée pour une tâche occasionnelle. Article 1 - Engagement. Article 2 - Objet du contrat. Article 3 - Durée du contrat 4 Contrat à durée déterminée pour une tâche occasionnelle Voir commentaire 4-1 Le caractère obligatoire de l écrit Voir commentaire 4-3 Le contrat à durée déterminée pour faire face à des variations d

Plus en détail

LA PROTECTION DU DESIGN

LA PROTECTION DU DESIGN Cabinet BLEGER-RHEIN Conseils en Propriété Industrielle LA PROTECTION DU DESIGN CLUB PROPRIÉTÉ INDUSTRIELLE ALSACE 4 juin 2008 CCI de Mulhouse 10 juin 2008 CCI de Strasbourg Cabinet Bleger-Rhein 2008 1

Plus en détail

L argent au service des gens

L argent au service des gens Politique d octroi de commandites, de dons et du Fonds d aide au développement du milieu des caisses Desjardins de Bedford, Brome-Missisquoi et Farnham. L argent au service des gens Le Mouvement Desjardins

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation DELEGATION DE SERVICE PUBLIC Mairie de Baillargues Service de la Commande Publique Place du 14 Juillet B.P. 81 34671 Baillargues Tél: 04.67.87.81.81 DELEGATION DU SERVICE PUBLIC DE LA FOURRIERE AUTOMOBILE

Plus en détail

Appel à projets de «Social Impact Bonds» Nouvelles solutions de financement pour des actions innovantes de prévention

Appel à projets de «Social Impact Bonds» Nouvelles solutions de financement pour des actions innovantes de prévention Appel à projets de «Social Impact Bonds» Nouvelles solutions de financement pour des actions innovantes de prévention Date de l ouverture de l appel à projets : XX XX 2016 Date de clôture de l appel à

Plus en détail

Avis d Appel Public à la Concurrence ATTESTATION DE PUBLICATION

Avis d Appel Public à la Concurrence ATTESTATION DE PUBLICATION PASCAL BRUNEL-ORAIN Avis d Appel Public à la Concurrence ATTESTATION DE PUBLICATION Document généré le mercredi 22 mai 2013 à 17:14 S-PF-198141-13AS-0016-J - Appel à concurrence (offre) - Auteur : PASCAL

Plus en détail

Sommaire. La fiscalité des associations. Les déclarations de résultat. Le sponsoring et le mécénat

Sommaire. La fiscalité des associations. Les déclarations de résultat. Le sponsoring et le mécénat Document établi le 12/07/2011 Sommaire La fiscalité des associations Les déclarations de résultat Le sponsoring et le mécénat L obligation de nomination du commissaire aux comptes La rémunération de salariés

Plus en détail

Immobilier Conseil Gestion

Immobilier Conseil Gestion Service location, Immobilier Conseil Gestion Service Location,. Immobilier Conseil Gestion 22, rue Andrianary Ratianarivo Ampasamadinika Antananarivo 101 MADAGASCAR Tel : +261 (0) 20 22 615 33 Web : www.immoconseilmada.com

Plus en détail

«DELEGATIONS de SERVICE PUBLIC»

«DELEGATIONS de SERVICE PUBLIC» CONTROLE DE LEGALITE «AFFAIRES GENERALES» Irrégularités les plus fréquentes le délai de convocation des membres du conseil municipal : la convocation est adressée :. dans les communes de moins de 3 500

Plus en détail

Table des matières VII. Abréviations utilisées

Table des matières VII. Abréviations utilisées Abréviations utilisées VII Partie 1 Les personnes physiques assujetties à l impôt des personnes physiques 1 I. Qui doit souscrire une déclaration? 3 1. Personne inscrite au registre national 3 2. Personne

Plus en détail

Les partenariats public-privé (PPP) au service du développement régional Cadre juridique des PPP Béatrice MAJZA Avocat associé

Les partenariats public-privé (PPP) au service du développement régional Cadre juridique des PPP Béatrice MAJZA Avocat associé Les partenariats public-privé (PPP) au service du développement régional Cadre juridique des PPP Béatrice MAJZA Avocat associé 1 1. Qu est-ce qu un PPP? 2. Principaux montages en PPP en droit français.

Plus en détail

OPEN SYSTEM POUR LES SITES TOURISTIQUES, ACTIVITES, LOISIRS, RESTAURANTS

OPEN SYSTEM POUR LES SITES TOURISTIQUES, ACTIVITES, LOISIRS, RESTAURANTS OPEN SYSTEM POUR LES SITES TOURISTIQUES, ACTIVITES, LOISIRS, RESTAURANTS (peuvent adhérer à l open system les prestataires présents dans l annuaire «Suivez le Guide» de ) Comité Départemental du Tourisme

Plus en détail

Les Centres sociaux et les procédures de marché public. Droit et fiscalité des organismes sans but lucratif

Les Centres sociaux et les procédures de marché public. Droit et fiscalité des organismes sans but lucratif Les Centres sociaux et les procédures de marché public Brigitte CLAVAGNIER Avocat Droit et fiscalité des organismes sans but lucratif Subvention ou commande publique: les critères de distinction La notion

Plus en détail

Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE. L immobilier de commerce français en portefeuille.

Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE. L immobilier de commerce français en portefeuille. Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE L immobilier de commerce français en portefeuille. AVERTISSEMENT Facteurs de risques Avant d investir dans une société civile de placement immobilier (ci-après,

Plus en détail

INGENIERIE FINANCIERE DE PROJETS

INGENIERIE FINANCIERE DE PROJETS INGENIERIE FINANCIERE DE PROJETS Référence : Agnès DALLOZ Date de dernière mise à jour : 30/07/2004 Etat : Définitif Auteur : Objet du document : Destinataires Agnès DALLOZ Simone SCHARLY Objet de la diffusion

Plus en détail

Elaborer une demande de financement à un organisme public ou privé

Elaborer une demande de financement à un organisme public ou privé Lot 3 : Ressources humaines et financières Elaborer une demande de financement à un organisme public ou privé Ville de Paris Carrefour des Associations Parisiennes PROJETS-19 projets19@projets19.org Présentation

Plus en détail

Réélection d un nouveau syndic: Conseils pratiques et procédure à suivre

Réélection d un nouveau syndic: Conseils pratiques et procédure à suivre Réélection d un nouveau syndic: Conseils pratiques et procédure à suivre 1 Propos introductifs 1 ère partie: Choisir son syndic, conseils pratiques 2 nde partie: Procédure à suivre - Avant l assemblée

Plus en détail

NEWSLETTER I CASABLANCA

NEWSLETTER I CASABLANCA NEWSLETTER I CASABLANCA Mars 2014 SOMMAIRE ENTREE EN VIGUEUR DU DECRET Nº 2-12-349 DU 20 MARS 2013 RELATIF AUX MARCHES PUBLICS 2 ADOPTION PAR LE PARLEMENT DU PROJET DE LOI Nº86-12 RELATIVE AUX CONTRATS

Plus en détail

La Réunion à l AFRICA COM 2015

La Réunion à l AFRICA COM 2015 La Réunion à l AFRICA COM 2015 Offre d Accompagnement NEXA SALON MAJEUR DANS LE SECTEUR DES TECHNOLOGIES SUR LE MARCHÉ AFRICAIN Du 17 au 19 Novembre 2015 - LE CAP - AFRIQUE DU SUD Salon incontournable

Plus en détail

«Actions en faveur de l entreprenariat»

«Actions en faveur de l entreprenariat» Programme opérationnel régional FEDER-FSE de l Île-de-France et du bassin de la Seine 2014-2020 «Investissement pour la croissance et l emploi» Appel à projets spécifique FSE pour les années 2015 et 2016

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A CANDIDATURES EXPERTISE EN DESIGN

CAHIER DES CHARGES APPEL A CANDIDATURES EXPERTISE EN DESIGN CAHIER DES CHARGES APPEL A CANDIDATURES EXPERTISE EN DESIGN SOMMAIRE 1. OBJET 3 2. PRESENTATION DE L ACTION BPIFRANCE 3 2.1. OBJECTIFS DU PROJET 3 2.2. LES ACTEURS DU PROJET 3 3. PROFIL DE L EXPERT CONSEIL

Plus en détail

Date de création : Statut juridique : Site internet : Candidature auprès de l agence de Budget annuel :

Date de création : Statut juridique : Site internet : Candidature auprès de l agence de Budget annuel : Ce concours s adresse à des initiatives mises en œuvre depuis au moins 1 an. Veuillez prendre connaissance du règlement sur le site de la fondation avant de compléter le formulaire. Excepté pour la 1 ère

Plus en détail

Dossier de demande de subvention

Dossier de demande de subvention Dossier de demande de subvention Fonds social européen PO national FSE pour l emploi et l inclusion - 2014-2020 Intitulé de l opération Organisme porteur de projet Date du dossier Personne à contacter

Plus en détail

Ateliers du mercredi 9 février 2011

Ateliers du mercredi 9 février 2011 Ateliers du mercredi 9 février 2011 Barcamp Webmaster Webmasters, la technologie progresse de façon exponentielle dans un environnement marketing en perpétuel mutation. Que vous soyez technicien ou rédacteur,

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. Concours Startup Expérience 2016

DOSSIER DE CANDIDATURE. Concours Startup Expérience 2016 DOSSIER DE CANDIDATURE Concours Startup Expérience 2016 CONCOURS DE CRÉATION D ENTREPRISE MODE D EMPLOI Pour compléter votre dossier de candidature, nous vous invitons à suivre la démarche suivante : 1.

Plus en détail

Présentation de AwoO Sport, solution de développement des loisirs par l E-commerce

Présentation de AwoO Sport, solution de développement des loisirs par l E-commerce Présentation de AwoO Sport, solution de développement des loisirs par l E-commerce AwoO pour répondre à deux objectifs Fédérer les acteurs du loisir L apport gratuit d une solution technique performante

Plus en détail

Initiation à la comptabilité simplifiée

Initiation à la comptabilité simplifiée Lot 2 : Fiscalité et comptabilité Initiation à la comptabilité simplifiée Ville de Paris Carrefour des Associations Parisiennes PROJETS-19 projets19@projets19.org Organisation matérielle : 3 heures avec

Plus en détail

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015 1 COMPRENDRE VOTRE OBLIGATION DE MISE EN PLACE DE LA GARANTIE FRAIS DE SANTE DANS 3 4 VOTRE ENTREPRISE 2 5 1. vous informe sur DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ Edition 2015 Votre salarié a l obligation

Plus en détail

La Réunion au World Future Energy Summit 2016

La Réunion au World Future Energy Summit 2016 La Réunion au World Future Energy Summit 2016 Le sommet mondial des energies renouvelables Du 18 au 21 Janvier 2016 Abu Dhabi - Emirats Arabes Unis Rencontre mondiale des énergies de demain, le World Future

Plus en détail

AVENANT N 1 A LA DELEGATION DE SERVICE PUBLIC POUR L'EXPLOITATION, LA GESTION ET L EXTENSION DU PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE NANTES METROPOLE

AVENANT N 1 A LA DELEGATION DE SERVICE PUBLIC POUR L'EXPLOITATION, LA GESTION ET L EXTENSION DU PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE NANTES METROPOLE AVENANT N 1 A LA DELEGATION DE SERVICE PUBLIC POUR L'EXPLOITATION, LA GESTION ET L EXTENSION DU PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE NANTES METROPOLE Entre les soussignés : NANTES METROPOLE Communauté

Plus en détail

1. CONTEXTE : 2. CADRE GENERAL DE L APPEL A PROJETS :

1. CONTEXTE : 2. CADRE GENERAL DE L APPEL A PROJETS : Appel à projets Bâtiments Aquitains Basse Consommation REGLEMENT 1. CONTEXTE : Réduire la consommation d énergie est une nécessité pour répondre aux défis du changement climatique et à l épuisement des

Plus en détail

Cahier des charges Clauses techniques particulières. Expertises économiques et financières pour la PAT

Cahier des charges Clauses techniques particulières. Expertises économiques et financières pour la PAT V1-16/12/2005 Cahier des charges Clauses techniques particulières Expertises économiques et financières pour la PAT I. Maître d ouvrage La maîtrise d ouvrage est assurée par la DIACT (DATAR). II. Contexte

Plus en détail

Comment sécuriser les mentions légales obligatoires, les conditions générales de vente (CGV) et la protection des données de votre site internet?

Comment sécuriser les mentions légales obligatoires, les conditions générales de vente (CGV) et la protection des données de votre site internet? Comment sécuriser les mentions légales obligatoires, les conditions générales de vente (CGV) et la protection des données de votre site internet? JEUDI 15 SEPTEMBRE 2011 87 boulevard de Courcelles 75008

Plus en détail

RAPPORT DE PRESENTATION

RAPPORT DE PRESENTATION REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple-Un But-Une Foi ---------------- MINISTERE DU TOURISME ET DES TRANSPORTS AERIENS ---------------- DECRET n 94-663 du 27 juin 1994 Portant réglementation des agences de voyages

Plus en détail

Construisez votre parcours professionnel CQP-IH. Certifi cat de Qualifi cation Professionnelle de l Industrie Hôtelière

Construisez votre parcours professionnel CQP-IH. Certifi cat de Qualifi cation Professionnelle de l Industrie Hôtelière Construisez votre parcours professionnel dans l Hôtellerie et la Restauration CQP-IH Certifi cat de Qualifi cation Professionnelle de l Industrie Hôtelière P-IH 3 Le CQP, pourquoi? Un dispositif spécialement

Plus en détail

Financement des clubs

Financement des clubs Financement des clubs Cotisations, subventions, mécénat, manifestations Contact : FFJDA secteur formation formation@ffjudo.com Étude préliminaire 1. Projet club Pour pouvoir définir une politique de financement

Plus en détail

AVIS DE CONVENTION DE DÉLÉGATION DE SERVICE PUBLIC

AVIS DE CONVENTION DE DÉLÉGATION DE SERVICE PUBLIC AVIS DE CONVENTION DE DÉLÉGATION DE SERVICE PUBLIC SECTION I : AUTORITÉ DÉLÉGANTE ET ADRESSE I.1) Nom et adresse Communauté d agglomération du Niortais (CAN), 140, rue des Equarts, CS28770, 79027 Niort

Plus en détail

Démarches qualité en oenotourisme. 13 janvier 2015 Hôtel Mercure Libourne Saint-Emilion

Démarches qualité en oenotourisme. 13 janvier 2015 Hôtel Mercure Libourne Saint-Emilion Démarches qualité en oenotourisme 13 janvier 2015 Hôtel Mercure Libourne Saint-Emilion Meilleurs Vœux pour cette nouvelle Année!! Au programme Chiffres-clés de l oenotourisme en Gironde Vignobles & Chais

Plus en détail