Les deux cas cliniques proposés dans. L infiltration en profondeur - Partie III. Traitement d une MIH sévère

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les deux cas cliniques proposés dans. L infiltration en profondeur - Partie III. Traitement d une MIH sévère"

Transcription

1 Nouveau concept pour le masquage des taches de l émail L infiltration en profondeur - Partie III Traitement d une MIH sévère Jean-Pierre Attal, Antony Atlan Maud Denis, Elsa Vennat, Gil Tirlet Dans les deux premières parties de cet article [1, 2], nous avons proposé, en l expliquant en détail, le nouveau concept d infiltration en profondeur pour masquer les taches blanches profondes. La partie 1 présentait le traitement d une tache profonde liée à une hypominéralisation d origine traumatique et la partie 2 le traitement d un cas de fluorose sévère. Cette 3 e partie présente l application aux MIH. Les deux cas cliniques proposés dans les parties I et II de cet article illustraient le nouveau concept d infiltration en profondeur appliqué à des lésions profondes, mais de subsurfaces. L idée était alors d imprégner plus en profondeur le corps de la lésion. Cette fois, nous présentons l application aux «Molar Incisor Hypomineralisations» (MIH) de ce nouveau concept d érosion/infiltration en profondeur, jusqu alors contre-indiqué. En effet, les MIH sont des hypominéralisations amélaires qui ont la particularité de débuter non pas en subsurface, mais au niveau de la jonction amélo-dentinaire [3]. Elles s étendent dans l épaisseur de l émail en fonction de leur sévérité. Les MIH légères (blanches) présentent donc une localisation interne non accessible par le protocole standard d érosion. Ainsi, le principe de traitement par érosion/infiltration en profondeur des MIH n est pas, comme dans les deux premiers cas, d améliorer l infiltration dans le corps de la lésion, mais d aller rechercher par sablage ou par fraisage le plafond de la lésion avant de l infiltrer. 2 L INFORMATION DENTAIRE n XXX - X Mois 2014

2 taches de l émail Cas clinique 1Cette jeune patiente consulte pour le traitement d une tache blanche disgracieuse sur l incisive latérale mandibulaire gauche. À l échelle du visage, nous pouvons noter que les dents sont peu lumineuses et qu un éclaircissement améliorerait l harmonie du visage (blanc de la sclérotique). 2Après avoir observé une hypominéralisation d au moins une des 4 premières molaires permanentes, le diagnostic de lésion liée à une MIH est posé. La position coronaire, asymétrique, et l aspect laiteux de la lésion sont autant de confirmations de ce diagnostic. Une infiltration en profondeur sera donc nécessaire, car la lésion débute à la jonction émail-dentine. À l échelle dento-gingivale, nous pouvons noter aussi une lésion blanche sur 11, mais qui ne gêne pas la patiente. 3L opacité à plus gros plan. Notons une légère coloration brune dans le corps de la lésion. Un éclaircissement améliorerait aussi le traitement de l infiltration en profondeur. Cependant, la patiente ne souhaite pas d éclaircissement. Pour infiltrer en profondeur la lésion, il faut avoir accès au plafond de la lésion qui peut se trouver à 0,4 à 0,8 mm de la surface de la dent. La coloration brune (qui est un indice du degré de sévérité de la lésion) nous indique qu il ne faudra pas aller si loin pour atteindre ce plafond. Dans ce cas, cette étape a été réalisée par fraisage. Elle peut aussi être réalisée par sablage, comme dans le cas des deux premières parties de l article. 4Vue de la lésion après un premier fraisage. Notons l extension de la lésion sur la face proximale mésiale. À ce stade, nous allons débuter une succession d étapes d érosion (HCl à 15 %, Icon etch) et de séchage par une solution alcoolique (Icon Dry). Cette dernière est utilisée comme indicateur avant infiltration. Si une modification des propriétés optiques a lieu lors du passage de l alcool, c est que nous avons atteint le plafond de la lésion, alors l infiltration est possible. Sinon, un nouveau cycle fraisage ou érosion, rinçage et séchage est réalisé L INFORMATION DENTAIRE n XXX - X Mois

3 5 6 5Vue de l une des étapes d érosion réalisée (HCl à 15 % pendant 2 minutes, en frottant). Idéalement, la digue devrait être mise en place pour éviter les brûlures liées à l HCl. Dans le cas d une dent unitaire, un contrôle rigoureux des procédures permet d éviter les incidents. Après cette étape d érosion, le passage de l alcool ne nous a pas permis d infiltrer, un autre cycle de fraisage et d érosion a donc été utile Après un autre cycle de fraisage et d érosion, cette vue présente le résultat obtenu après application de l alcool. Ici, nous estimons qu un certain effet optique est obtenu. L infiltration est donc possible. En cas de doute sur cet effet optique, il vaut mieux compléter par un nouveau cycle de fraisage/érosion, en sachant qu il ne faudra jamais s approcher à plus de 500 µm de la jonction émail-dentine. Le nouveau fraisage devra prendre en compte le résultat du séchage alcoolique. En effet, ce fraisage est sélectif et ne devra concerner que les zones qui n auront pas subi de modifications optiques. 7Après le passage de l alcool et avant l infiltration, un séchage est de nouveau nécessaire. Il est bien évident qu il faut éviter toute contamination par le jet d air. Deux remarques à ce stade : - si nous appliquions un composite sans infiltration en profondeur, nous serions dans l impossibilité de masquer ce «placard blanc», le résultat esthétique serait très insuffisant, à moins d éliminer cette lésion hypominéralisée jusqu à la dentine ; - notons l atténuation des reliefs liés au fraisage par l étape d érosion à l HCl. 4 L INFORMATION DENTAIRE n XXX - X Mois 2014

4 taches de l émail Vue après l infiltration de la résine (Icon Infiltrant) pendant 3 minutes puis photopolymérisation. L opacité a presque totalement disparu, même si la lésion n est pas tout à fait translucide. Une matrice a été mise en place afin d éviter la contamination de la résine sur la face adjacente. 9A ce stade, un composite dentine (Asteria, Tokuyama) est mis en place. On évite le composite émail lorsqu une résurgence colorée apparaît après l infiltration (fig. 8). Ce composite est mis en place directement sur la résine sans interposition d adhésif. 11 finition 10Après et polissage. 11 À l échelle dento-gingivale, à la fin de la séance, la tache n est plus visible La patiente est agréablement surprise 12 du résultat obtenu en 45 minutes. L ensemble de la séance se fait généralement sans anesthésie, car nous restons totalement dans l émail. 13 Résultat à l échelle du visage L INFORMATION DENTAIRE n XXX - X Mois

5 Conclusion Ainsi, dans cette 3 e partie, nous avons montré qu il était possible, dans le cas d une MIH, d obtenir un très bon résultat esthétique (masquage des taches) et biologique (préservation tissulaire maximale). Rappelons que, jusqu à présent, il n existait pas de solution esthétique peu mutilante pour traiter ce type de lésion. Certes, nous avons consenti une très légère mutilation d émail sain afin d atteindre le plafond de la lésion, mais cette thérapeutique reste ultra préservatrice, car elle ne concerne que l émail ; jamais le tissu dentinaire n est atteint. Le fait de réaliser un composite en très fine couche ne doit pas nous inquiéter non plus, justement car nous restons dans l émail, substrat sur lequel nous savons parfaitement coller. Au regard des nombreuses difficultés de collage dans la dentine, et plus particulièrement la dentine des dents atteintes par MIH, l érosion/infiltration en profondeur est une alternative intéressante aux traitements conventionnels. Au total, même si cette infiltration en profondeur semble résoudre des situations jusqu ici sans traitement efficace, il nous faudra davantage de recul clinique afin de mieux cerner sa place en pratique quotidienne. bibliographie 1. Attal JP, Denis M, Atlan A, Vennat E, Tirlet G. L infiltration en profondeur : un nouveau concept pour le masquage des taches de l émail Partie 1. Inf Dent 2013, 19 : Denis M, Atlan A, Vennat E, Tirlet G, Attal JP. L infiltration en profondeur : un nouveau concept pour le masquage des taches de l émail Partie 2. Traitement d une fluorose sévère. Inf Dent 2014,?????????????. 3. Denis M, Atlan A, Vennat E, Tirlet G, Attal JP. White defects on enamel : diagnosis and anatomopathology: two essential factors for proper treatment (part 1). Int Orthod 2013, 11 (2) : Auteurs Jean-Pierre Attal URB2i (Unité de Recherches, Biomatériaux, Innovations et Interfaces), EA 4462 UFR de Montrouge, Paris Descartes Antony Atlan URB2i, EA 4462 Maud Denis URB2i, EA 4462 Consultation d Esthétique, Charles Foix, Ivry-sur-Seine Elsa Vennat Laboratoire MSSmat, UMR 8579, École Centrale Paris Gil Tirlet Consultation d Esthétique, Charles Foix, Ivry-sur-Seine Correspondance Liens d intérêt Gil Tirlet et Jean-Pierre Attal remercient DMG pour son soutien dans l élaboration de nouveaux protocoles cliniques. 6 L INFORMATION DENTAIRE n XXX - X Mois 2014

L infiltration en profondeur - Partie II

L infiltration en profondeur - Partie II Formation l Esthétique taches de l émail Nouveau concept pour le masquage des taches de l émail L infiltration en profondeur - Partie II Traitement d une fluorose sévère Maud Denis, Antony Atlan, Elsa

Plus en détail

L infi ltration en profondeur

L infi ltration en profondeur Spécial l FACULTE formation L infi ltration en profondeur Un nouveau concept pour le masquage des taches de l émail - partie I Jean-Pierre Attal URB2i (Unité de Recherches, Biomatériaux Innovations et

Plus en détail

Gradient thérapeutique

Gradient thérapeutique Le Gradient thérapeutique un concept médical pour les traitements esthétiques Gil Tirlet et Jean Pierre Attal La dentisterie a opéré ces quinze dernières années une véritable mutation qui touche le cœur

Plus en détail

Facettes composites préformées Componeer : utilisation chez un enfant présentant une amélo - genèse imparfaite

Facettes composites préformées Componeer : utilisation chez un enfant présentant une amélo - genèse imparfaite Facettes composites préformées Componeer : utilisation chez un enfant présentant une amélo - genèse imparfaite Avec la mise au point des facettes composites préformées, le chirurgien-dentiste a à sa disposition

Plus en détail

La pose de l indication d un tel traitement. La stratification des composites esthétiques. Quelle méthode pour quel résultat? Esthétique.

La pose de l indication d un tel traitement. La stratification des composites esthétiques. Quelle méthode pour quel résultat? Esthétique. 1. Cas clinique d une patiente dont la 11 présente une restauration inesthétique. La stratification des composites esthétiques Quelle méthode pour quel résultat? Thomas Roux, Stéphane Cazier, Romain Chéron

Plus en détail

«Icon une révolution dans le traitement des caries sans fraiser»

«Icon une révolution dans le traitement des caries sans fraiser» «Icon une révolution dans le traitement des caries sans fraiser» Notre priorité : Préserver l émail sain En utilisant Icon, vous avez dorénavant l opportunité de traiter la carie débutante avec une technique

Plus en détail

Une méthode simple pour retrouver l estime de soi

Une méthode simple pour retrouver l estime de soi Dr. Wanderley A. Cesar Jr. Matériaux composites esthétiques pour les dents et la gencive Une méthode simple pour retrouver l estime de soi Dans la pratique quotidienne du cabinet, le mental du patient

Plus en détail

Le tout céramique sur les dents antérieures: l embarras du choix

Le tout céramique sur les dents antérieures: l embarras du choix Bibliographie voir texte allemand, page 554 Pratique quotidienne et formation complémentaire Le tout céramique sur les dents antérieures: l embarras du choix Mots clés: Restaurations tout céramique, dents

Plus en détail

PCA appliqué à la 2D et 3D Dernière mise à jour : avril 2011

PCA appliqué à la 2D et 3D Dernière mise à jour : avril 2011 Projet 2009 2010 Biométrie 3D PCA appliqué à la 2D et 3D Dernière mise à jour : avril 2011 Département : TIC Mots clés : Biométrie, Analyse d images, Vision, Caméra thermique, Caméra temps de vol, Détection

Plus en détail

Quatrième principe Recul généreux des métatarsiens. 366 Reconstruction de l avant-pied

Quatrième principe Recul généreux des métatarsiens. 366 Reconstruction de l avant-pied 366 Reconstruction de l avant-pied Fig. 45c2. Principe III. Obtenir une longueur relative correcte des différents métatarsiens (parabole métatarsienne). b) Sur l incidence de trois quart. 1. Incidence

Plus en détail

RESTAURATION EN CERAMIQUE STRATIFIEE SUR ARMATURE EN ZIRCONE.

RESTAURATION EN CERAMIQUE STRATIFIEE SUR ARMATURE EN ZIRCONE. L utilisation de la zircone comme infrastructure pour des réhabilitations prothétiques est récente et peu étudiée par rapport au «gold standard» représenté par le métal. Poussée par l émergence d une philosophie

Plus en détail

NANO COMPOSITE MULTI-TEINTE. La simplicité du naturel

NANO COMPOSITE MULTI-TEINTE. La simplicité du naturel NANO COMPOSITE MULTI-TEINTE La simplicité du naturel MIRIS 2 est un système simple pour des résultats esthétiques prévisibles. Condition pour un résultat parfait L idée derrière MIRIS 2 est de permettre

Plus en détail

Technique de contention directe : utilisation du Brush-dip

Technique de contention directe : utilisation du Brush-dip Lucile DAHAN ADDA-IDF, Académie de dentisterie adhésive d Île-de-France Pas à pas Technique de contention directe : utilisation du Brush-dip Pour éviter les mouvements parasites, qu ils soient dus à une

Plus en détail

1. Contention des dents 33 à 43 (pas de préparation disponible sur le modèle)

1. Contention des dents 33 à 43 (pas de préparation disponible sur le modèle) Kit d essai GrandTEC Chère utilisatrice, Cher utilisateur, Le présent kit d essai vous permet de tester sur un modèle, avant l application clinique, l utilisation des bandes en fibres de verre imprégnées

Plus en détail

REUSSIR SA STRATIFICATION ANTERIEURE

REUSSIR SA STRATIFICATION ANTERIEURE REUSSIR SA STRATIFICATION ANTERIEURE Dr Bruno PELISSIER, MCU-PH UFR d Odontologie de Montpellier I LA REUNION, Le 20/09/2014 Philosophie de la dentisterie adhésive Pr. Jean-Louis BROUILLET 22/10/2014 2

Plus en détail

La zircone nouvelle génération

La zircone nouvelle génération La zircone nouvelle génération Une fiabilité validée La zircone : aussi fiable que le céramo-métal La Cercon est le seul matériau zircone pour lequel il a été démontré par deux études cliniques sur le

Plus en détail

Orthodontie et finitions cosmétiques composites : approche ultra-conservatrice de la restauration du sourire

Orthodontie et finitions cosmétiques composites : approche ultra-conservatrice de la restauration du sourire orthodfr130062 2013/10/29 16:15 page 261 #1 Orthod Fr 2013;84:261 266 c EDP Sciences, SFODF, 2013 DOI: 10.1051/orthodfr/2013062 Disponible en ligne sur : www.orthodfr.org Article original Orthodontie et

Plus en détail

Séries de Considérations Cliniques. Votre support pour traiter en toute confiance. Encombrement.

Séries de Considérations Cliniques. Votre support pour traiter en toute confiance. Encombrement. Séries de Considérations Cliniques. Votre support pour traiter en toute confiance. Encombrement. Le traitement de l encombrement avec les aligners Invisalign est plus prédictible si les dents antérieures

Plus en détail

Incisive centrale maxillaire permanente

Incisive centrale maxillaire permanente Incisive centrale maxillaire permanente Fig.1 : Coupe mésio-distale, vue vestibulaire de 21 Noter l épaisseur d émail M et D, le noyau dentinaire et la pulpe dentaire dans sa cavité simple (pas de séparation

Plus en détail

La restauration d un sourire doit prendre en

La restauration d un sourire doit prendre en Pas à pas clinique pour un nouveau sourire Dr Cyril GAILLARD! DU de réhabilitation chirurgicale maxillofaciale! CES prothèses fixées! CES prothèses amovibles! Fondateur de Global Advanced Dentistry La

Plus en détail

Questions courantes à l orthodontiste?

Questions courantes à l orthodontiste? Questions courantes à l orthodontiste? Qu est ce que L orthodontie? L orthodontie désigne le réalignement de dents et le correction de l occlusion afin de rétablir l harmonie du visage et la fonction dentaire.

Plus en détail

Matériel & produits. Hervé Delamarche Prothésiste Dentaire

Matériel & produits. Hervé Delamarche Prothésiste Dentaire Hervé Delamarche Prothésiste Dentaire Matériel & produits Pour tout modelage en implantologie L implantologie est en forte croissance dans tous les laboratoires, et ce secteur, bien que d avenir prometteur,

Plus en détail

SOMMAIRE LE GROUPE BIOTECH DENTAL, PARTENAIRE DU CABINET DENTAIRE 2.0. Biotech Dental. Page 2. Sommaire. Page 3. Présentation.

SOMMAIRE LE GROUPE BIOTECH DENTAL, PARTENAIRE DU CABINET DENTAIRE 2.0. Biotech Dental. Page 2. Sommaire. Page 3. Présentation. BROCHURE LE GROUPE BIOTECH DENTAL, PARTENAIRE DU CABINET DENTAIRE 2.0 Depuis sa création en 1987, Biotech Dental s est engagé à développer une forte relation de confi ance avec les chirurgiens-dentistes

Plus en détail

ADIPOCYTE ET LASER. Dominique Boineau Bordeaux

ADIPOCYTE ET LASER. Dominique Boineau Bordeaux ADIPOCYTE ET LASER Dominique Boineau Bordeaux L adipocyte Cellule vivante Contient plus de 80% d eau Lieu de stockage des triglycérides Principale réserve d énergie Véritable glande endocrine capable de

Plus en détail

Le traitement endodontique :

Le traitement endodontique : ENDO... AUTREMENT Le traitement endodontique : l essentiel Mots-clés > Endodontie > Anesthésie > Mise en forme > Obturation > Coordination et rédaction : Stéphane SIMON (Rouen) Dans cette rubrique intitulée

Plus en détail

Eléments de stratégie d échantillonnage à l adresse des diagnostiqueurs amiante.

Eléments de stratégie d échantillonnage à l adresse des diagnostiqueurs amiante. Eléments de stratégie d échantillonnage à l adresse des diagnostiqueurs amiante. Essai de détermination du nombre de prélèvements à effectuer lors d un diagnostic amiante afin d assurer une représentativité

Plus en détail

Le mythe : on traite tout avec l endodontie. La réalité : certains cas dépassent notre domaine de compétence.

Le mythe : on traite tout avec l endodontie. La réalité : certains cas dépassent notre domaine de compétence. La sélection du cas en endodontie Le mythe : on traite tout avec l endodontie. La réalité : certains cas dépassent notre domaine de compétence. 1a 1b Dr David C. BENSOUSSAN n Chirurgien dentiste n CES

Plus en détail

Les traitements par prothèse. en prothèse composite. Quelles sont les particularités des empreintes

Les traitements par prothèse. en prothèse composite. Quelles sont les particularités des empreintes SP-Cheylan 5/06/06 10:44 Page 25 Quelles sont les particularités des empreintes en prothèse composite JM. CHEYLAN, M. BEGIN chirurgiens-dentistes S. HURTADO, prothésiste dentaire Les traitements par prothèse

Plus en détail

naturellement fascinant.

naturellement fascinant. FR naturellement fascinant. un naturel signé dentaurum naturellement. Trois ans. Le temps qu il aura fallu à nos bureaux d étude pour concevoir le discovery pearl, un nouveau bracket céramique qui place

Plus en détail

Les pathologies de l avant-pied Luxation métatarsophalangienne des rayons latéraux

Les pathologies de l avant-pied Luxation métatarsophalangienne des rayons latéraux Les pathologies de l avant-pied Luxation métatarsophalangienne des rayons latéraux 243 Luxation métatarsophalangienne des rayons latéraux Nous étudierons d abord les principales causes de ces luxations

Plus en détail

TRAITEMENT IMPLANTOPROTHÉTIQUE DE L ADULTE

TRAITEMENT IMPLANTOPROTHÉTIQUE DE L ADULTE TRAITEMENT IMPLANTOPROTHÉTIQUE DE L ADULTE ATTEINT D AGÉNÉSIES DENTAIRES MULTIPLES LIÉES À UNE MALADIE RARE ÉVALUATION DES ACTES ASSOCIÉS À LA CHIRURGIE PRÉIMPLANTAIRE, À LA POSE D IMPLANTS ET À LA POSE

Plus en détail

CHAMPIONS. Gagnant du prix «Regio Effekt» 2010 en Allemagne. Cas clinique Implant pour la dent 14. Situation initiale

CHAMPIONS. Gagnant du prix «Regio Effekt» 2010 en Allemagne. Cas clinique Implant pour la dent 14. Situation initiale CHAMPIONS Gagnant du prix «Regio Effekt» 2010 en Allemagne L implant Champions (R)Evolutions innovant présente les avantages suivants pour le cabinet dentaire, pour la clinique dentaire et pour vos patients:

Plus en détail

Les dispositifs non innovants. Évaluation biologique : relations avec la validation du nettoyage. iso 10993-1

Les dispositifs non innovants. Évaluation biologique : relations avec la validation du nettoyage. iso 10993-1 cahier spécial 45 Évaluation biologique : relations avec la validation du nettoyage Par Aurélien Bignon, BioM Advice Les dispositifs médicaux (DM) doivent suivre une procédure d évaluation biologique décrite

Plus en détail

Nouveauté. BT-Race. Biologique et conservateur

Nouveauté. BT-Race. Biologique et conservateur Nouveauté BT-Race Biologique et conservateur Séquence BT-Race Cette séquence permet de traiter la grande majorité des canaux avec seulement 3 instruments, dans le respect absolu des concepts biologiques

Plus en détail

Tenons corono-radiculaires en fibres de verre et forets

Tenons corono-radiculaires en fibres de verre et forets Tenons corono-radiculaires en fibres de verre et forets PRESENTATION Boîte contenant : taille 1 : 5 tenons (jaune) + 1 foret taille 2 : 5 tenons (rouge) + 1 foret taille 3 : 5 tenons (bleu) + 1 foret Recharges

Plus en détail

LE GUIDE DE L ECLAIRCISSEMENT AMBULATOIRE. Copyright The Dentalist 2013 - www.thedentalist.fr

LE GUIDE DE L ECLAIRCISSEMENT AMBULATOIRE. Copyright The Dentalist 2013 - www.thedentalist.fr 1 LE GUIDE DE L ECLAIRCISSEMENT AMBULATOIRE 2 TABLE DE MATIERES -INTRODUCTION -LES INDICATIONS -LES PREALABLES -LE MECANISME D ACTION -LA REGLEMENTATION -LA TECHNIQUE AMBULATOIRE -LES RISQUES ET LES PRECAUTIONS

Plus en détail

Micro Projet : Pré Etude de Brevetabilité Machine de Retouche Robotisée pour Circuits Imprimés

Micro Projet : Pré Etude de Brevetabilité Machine de Retouche Robotisée pour Circuits Imprimés Tuteur : M. Pujo Equipe : The Clan 1 / 30 Sommaire 1. Analyse de la machine de retouche robotisée pour circuits imprimés 3 1.1. DEFINITION DU THEME DU PROJET. 3 1.1.1. Principes Physiques 3 1.1.2. Fonctions

Plus en détail

26 I. I CAD/CAM _ réhabilitation transvissée sur bases titane. _Situation de départ

26 I. I CAD/CAM _ réhabilitation transvissée sur bases titane. _Situation de départ Réhabilitation occlusale transvissée maxillaire et mandibulaire sur bases en titane Auteurs_Jürgen Feierabend, Michele Frapporti, Italie & Dr Julie Elpers, États-Unis Fig. 1 Fig. 2 Fig. 1_Empreinte de

Plus en détail

La protection de vos revenus à votre pension est d une

La protection de vos revenus à votre pension est d une AVEZ-VOUS PROTÉGÉ La pension est certainement le souci majeur de beaucoup d entre vous. C est en tout cas ce que nous avons pu constater de la grande enquête de Vivium réalisée en collaboration avec Moneytalk.

Plus en détail

Le point sur la méthode SCRUM

Le point sur la méthode SCRUM Le point sur la méthode SCRUM Inspirée du privé et de la gestion des projets informatiques, la méthode SCRUM est devenue de nos jours de plus en plus adoptée dans les équipes de développement. Cette méthode

Plus en détail

Venus Bulk Fill Moins de stress Plus d épaisseur.

Venus Bulk Fill Moins de stress Plus d épaisseur. Venus Bulk Fill Moins de stress Plus d épaisseur. La santé bucco-dentaire entre de bonnes mains. Moins de stress Plus d épaisseur. Pour plus d efficacité en secteur postérieur. Dans votre travail de tous

Plus en détail

Vitiligo et psoriasis

Vitiligo et psoriasis Vitiligo et psoriasis Le vitiligo et le psoriasis sont deux maladies relativement fréquentes et partageant de nombreux points communs. Elles ont toutes deux longtemps été considérées à tord comme des pathologies

Plus en détail

Protocole de Test d Ebullition de l Eau Comparatif

Protocole de Test d Ebullition de l Eau Comparatif Protocole de Test d Ebullition de l Eau Comparatif Ce protocole a été mis au point pour trouver une alternative aux tests internationaux qui ont fixé un postulat non compatible avec la variabilité des

Plus en détail

La denture du Boxer. Il est nécessaire pour l examinateurde «prendre le temps» pour faire un examen précis ; nous y reviendrons au cours del exposé.

La denture du Boxer. Il est nécessaire pour l examinateurde «prendre le temps» pour faire un examen précis ; nous y reviendrons au cours del exposé. La denture du Boxer Je vais, ci-dessous, décrire la façon dont j aborde l examen de la denture du Boxer en exposition ou en séance de sélection. Cet examen se fait, bien entendu, en gardant en mémoire

Plus en détail

PROTHESE ADJOINTE PARTIELLE IMMEDIATE : PREPARATION, RECTIFICATIONS ET MISE EN PLACE

PROTHESE ADJOINTE PARTIELLE IMMEDIATE : PREPARATION, RECTIFICATIONS ET MISE EN PLACE PROTHESE ADJOINTE PARTIELLE IMMEDIATE : PREPARATION, RECTIFICATIONS ET MISE EN PLACE Immediate removable partial denture: Preparation, rectification and installation Auteurs : E-M. Rahmani*, B. El Mohtarim**,

Plus en détail

Géométrie de la «boite à chaussures» : un solide simple et des problèmes pouvant s avérer très complexes.

Géométrie de la «boite à chaussures» : un solide simple et des problèmes pouvant s avérer très complexes. 754 ans nos classes PMP éométrie de la «boite à chaussures» : un solide simple et des problèmes pouvant s avérer très complexes. J.-P. Massola et article traite de trois problèmes de distances sur la surface

Plus en détail

E - Application de la spectrométrie à l étude des couleurs interférentielles spectres cannelés

E - Application de la spectrométrie à l étude des couleurs interférentielles spectres cannelés E - Application de la spectrométrie à l étude des couleurs interférentielles spectres cannelés Nous allons voir ici différentes expériences où l utilisation d un spectromètre à CCD permet de réaliser des

Plus en détail

Guided Enamel Regeneration Peu compliqué, sûr, indolore

Guided Enamel Regeneration Peu compliqué, sûr, indolore Technologie régénérative de pointe Thérapie de la carie initiale Minimiser les traitements invasifs Régénération en profondeur des tissus durs dentaires Guided Enamel Regeneration Peu compliqué, sûr, indolore

Plus en détail

Troubles cognitifs et accès au Web

Troubles cognitifs et accès au Web Troubles cognitifs et accès au Web Claude Touzet Université de Provence, UMR 6149 Neurobiologie Intégrative et Adaptative, Case 362, F-13397 Marseille Cedex 20, France Claude.Touzet@up.univ-mrs.fr Pierre

Plus en détail

Qualité, conditionnement et conservation du sirop d érable.

Qualité, conditionnement et conservation du sirop d érable. Siège social 3600, boul Casavant Ouest Saint-Hyacinthe, Qc, J2S 8E3 Bureau de Québec 1140, rue Taillon Québec, Qc, G1N 3T9 Tel : (450) 773-1105 Tel : (418) 643-8903 Fax : (450) 773-8461 Fax : (418) 643-8350

Plus en détail

SYSTEMES CAO/FAO INSTRUMENTS SYSTEMES D HYGIENE POSTES DE TRAITEMENT SYSTEMES DE RADIOGRAPHIE

SYSTEMES CAO/FAO INSTRUMENTS SYSTEMES D HYGIENE POSTES DE TRAITEMENT SYSTEMES DE RADIOGRAPHIE SYSTEMES CAO/FAO INSTRUMENTS SYSTEMES D HYGIENE POSTES DE TRAITEMENT SYSTEMES DE RADIOGRAPHIE d e u x c a m é r as C F A O d e x c e p t i o n CEREC Omnicam et CEREC Bluecam Le choix de l excellence Prise

Plus en détail

Un éclairage efficace pour les grands espaces

Un éclairage efficace pour les grands espaces E3-E5 Un éclairage efficace pour les grands espaces 2 ETAP E3-E5 E3 et E5 disposent d une large gamme de réflecteurs convenant à toutes les applications d éclairage. Les luminaires E3 et E5 forment un

Plus en détail

CYCLE LONG DE FORMATION en DENTISTERIE ADHESIVE ET ESTHETIQUE (Génération Implant, Nice)

CYCLE LONG DE FORMATION en DENTISTERIE ADHESIVE ET ESTHETIQUE (Génération Implant, Nice) CYCLE LONG DE FORMATION en DENTISTERIE ADHESIVE ET ESTHETIQUE (Génération Implant, Nice) SESSION 1 (2 jours) : Adhésion, Blanchiments et Bases de l Esthétique Dentaire 1. Les techniques d éclaircissement

Plus en détail

RAPPORT DE DEPISTAGE DU VIH- SIDA Au sein des FEMMES VICTIMES DE VIOL

RAPPORT DE DEPISTAGE DU VIH- SIDA Au sein des FEMMES VICTIMES DE VIOL RAPPORT DE DEPISTAGE DU VIH- SIDA Au sein des FEMMES VICTIMES DE VIOL EN TERRITOIRE DE MWENGA/SUD-KIVU REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO DECEMBRE 2005 1 INTRODUCTION En marge des activités générales de

Plus en détail

Trousse d outils du CCNSE pour l enquête sur les moisissures

Trousse d outils du CCNSE pour l enquête sur les moisissures Trousse d outils du CCNSE pour l enquête sur les moisissures NOVEMBRE 2014 Examen des rapports d enquête microbiologique Sommaire Introduction... 2 Les rapports d enquête microbiologique... 2 Contenu commun

Plus en détail

Activer la régénération tissulaire en agissant au cœur du derme

Activer la régénération tissulaire en agissant au cœur du derme Activer la régénération tissulaire en agissant au cœur du derme A c t i v e r l a r é g é n é r a t i o n t i s s u Mesotransduction technology La Mesothérapie, inventée en 1952 par le docteur Michel Pistor,

Plus en détail

Le séquençage complet du génome humain en santé au regard du droit de l UE sur la protection des données personnelles

Le séquençage complet du génome humain en santé au regard du droit de l UE sur la protection des données personnelles Pour toute utilisation du contenu de cette présentation, veuillez citer l auteur, son organisme d appartenance, la plateforme «génétique et société», l atelier et la date. Merci. Le séquençage complet

Plus en détail

Quand l état d esprit prime sur l action, la technique n est plus une contrainte et les résultats se rapprochent de ce que la nature peut créer

Quand l état d esprit prime sur l action, la technique n est plus une contrainte et les résultats se rapprochent de ce que la nature peut créer sourire partagé Quand l état d esprit prime sur l action, la technique n est plus une contrainte et les résultats se rapprochent de ce que la nature peut créer dimensionhumaine Chez Filigrane, nos prestations

Plus en détail

Informations destinées aux patients sur les implants dentaires. Plus que de belles dents. Une nouvelle qualité de vie grâce aux implants dentaires.

Informations destinées aux patients sur les implants dentaires. Plus que de belles dents. Une nouvelle qualité de vie grâce aux implants dentaires. Informations destinées aux patients sur les implants dentaires Plus que de belles dents. Une nouvelle qualité de vie grâce aux implants dentaires. Plus qu une restauration. L option thérapeutique de référence

Plus en détail

Objectif 6 : Conforter l avance de la France dans la médecine personnalisée

Objectif 6 : Conforter l avance de la France dans la médecine personnalisée Objectif 6 : Conforter l avance de la France dans la médecine personnalisée Si les conditions physiques telles que l âge, les antécédents, mais aussi des facteurs sociaux, psychiques et culturels influencent

Plus en détail

Économie d entretien et d énergie

Économie d entretien et d énergie K7 2 K7 ETAP ETAP K7 est une gamme d éclairage de sécurité complète équipée de la technologie LED. Grâce à cette gamme, vous tirez un maximum parti des nombreux avantages des LED. Économie d entretien

Plus en détail

La première fois qu elle est venue au laboratoire, elle avait un

La première fois qu elle est venue au laboratoire, elle avait un ARTICLE SPÉCIALISÉ : ELLE N A PLUS PEUR DE RIRE MARIA Saga Zirkonia - Des histoires du monde de «Zirkonzahn» 1 Luca Nelli Fig. 1 : Elle n a plus peur de rire Maria La première fois qu elle est venue au

Plus en détail

Réparation de gros dégâts dus à l osmose

Réparation de gros dégâts dus à l osmose Réparation de gros dégâts dus à l osmose Mars 2008 DESCRIPTION Vous trouverez les règles de base relatives à la prévention et à la réparation de l osmose dans notre Guide d application des peintures HEMPEL

Plus en détail

La biocompatibilité du Pekkton Ivory apporte des avantages déterminants

La biocompatibilité du Pekkton Ivory apporte des avantages déterminants La biocompatibilité du Pekkton Ivory apporte des avantages déterminants 12 Tech. Dent. N 324-12/13 Par Benoit GOBERT «Prothésiste Dentaire Mise en oeuvre du Pekk dans un cas pratique : Faux moignon anatomique

Plus en détail

LE CORPOREL ESTHÉTIQUE A L'HÔPITAL UNE NOUVELLE THÉRAPIE? UNE FONCTION DES SOIGNANTS?

LE CORPOREL ESTHÉTIQUE A L'HÔPITAL UNE NOUVELLE THÉRAPIE? UNE FONCTION DES SOIGNANTS? 4 ème prix AFITCH Dotation pour l'initiative en hématologie et/ou en thérapie cellulaire LE CORPOREL ESTHÉTIQUE A L'HÔPITAL UNE NOUVELLE THÉRAPIE? UNE FONCTION DES SOIGNANTS? Projet présenté par : - Nathalie

Plus en détail

A ce stade tout est réversible, vous pouvez retrouver une bonne santé gingivale avec un détartrage et une bonne hygiène dentaire.

A ce stade tout est réversible, vous pouvez retrouver une bonne santé gingivale avec un détartrage et une bonne hygiène dentaire. L'atteinte des gencives et de l'os et est une affection qui évolue à bas bruits et ne se manifeste pour le patient que lorsque le mal est déjà fait. Ces pathologies proviennent de la prolifération bactérienne.

Plus en détail

Bibliothèque de Traitement d Images en Niveaux de Gris

Bibliothèque de Traitement d Images en Niveaux de Gris TP Bibliothèque de Traitement d Images en Niveaux de Gris Étudiants : Besnier Alexandre Taforeau Julien Version 1.2 Janvier 2008 2008 Rapport TP - Version 1.2 i Table des matières Introduction 1 1 Objectif

Plus en détail

INDICES DE RÉUSSITE. Appréhender simplement les méthodes, la physique et la chimie... Au-delà de la. les autres. Richard FOUQUIER Prothésiste dentaire

INDICES DE RÉUSSITE. Appréhender simplement les méthodes, la physique et la chimie... Au-delà de la. les autres. Richard FOUQUIER Prothésiste dentaire Richard Fouquier Prothésiste Dentaire Homme de l'art Appréhender simplement les méthodes, la physique et la chimie.... ' Au-delà de la f l B B S '3 les autres INDICES DE RÉUSSITE Richard FOUQUIER Prothésiste

Plus en détail

Base de restauration postérieure fluide à placement en masse

Base de restauration postérieure fluide à placement en masse Mode d emploi Français Base de restauration postérieure fluide à placement en masse 30 Avertissement : Réservé à l usage dentaire Table des matières Page 1 Descriptif du produit... 31 2 Remarques générales

Plus en détail

Tout le monde s accorde à dire qu un sourire éclatant est un signe incontestable de beauté, de santé et de jeunesse.

Tout le monde s accorde à dire qu un sourire éclatant est un signe incontestable de beauté, de santé et de jeunesse. LE BLANCHIMENT DES DENTS Tout le monde s accorde à dire qu un sourire éclatant est un signe incontestable de beauté, de santé et de jeunesse. Qu'il s'agisse de dents isolées ou de la totalité de votre

Plus en détail

La fabrication des LE PROTÈGE-DENTS PRÉVENTION ET PROTECTION FONCTIONNALITÉ DE LA PATE À MODELER TECHNIQUE

La fabrication des LE PROTÈGE-DENTS PRÉVENTION ET PROTECTION FONCTIONNALITÉ DE LA PATE À MODELER TECHNIQUE LE PROTÈGE-DENTS PRÉVENTION ET PROTECTION FONCTIONNALITÉ DE LA PATE À MODELER Hugues BORY Maître artisan Diplômé en kinésiologie Maître conférencier Benoit GOBERT Prothésiste dentaire Diplômé en technique

Plus en détail

Protocoles Clinique et de Nettoyage AIR-N-GO PERIO

Protocoles Clinique et de Nettoyage AIR-N-GO PERIO Protocoles Clinique et de Nettoyage AIR-N-GO PERIO Page 1 sur 16 Page 2 sur 16 Protocole d utilisation et de nettoyage de la buse AIR-N-GO PERIO SATELEC SOMMAIRE I - TABLEAU DE RESUME... 4 II - L UTILISATION

Plus en détail

ACADEMIE NATIONALE DE CHIRURGIE DENTAIRE RAPPORT SUR L'UTILISATION DES RECONSTITUTIONS CORONAIRES PREPROTHETIQUES A ANCRAGE RADICULAIRE

ACADEMIE NATIONALE DE CHIRURGIE DENTAIRE RAPPORT SUR L'UTILISATION DES RECONSTITUTIONS CORONAIRES PREPROTHETIQUES A ANCRAGE RADICULAIRE ACADEMIE NATIONALE DE CHIRURGIE DENTAIRE RAPPORT SUR L'UTILISATION DES RECONSTITUTIONS CORONAIRES PREPROTHETIQUES A ANCRAGE RADICULAIRE Académie Nationale de Chirurgie Dentaire-22 rue Emile Ménier BP 2016-75761

Plus en détail

Erik PERNOD Calcul Scientifique 3 ème Année RESEAUX DE NEURONES

Erik PERNOD Calcul Scientifique 3 ème Année RESEAUX DE NEURONES Erik PERNOD Calcul Scientifique 3 ème Année RESEAUX DE NEURONES 1 TABLE DES MATIERES TABLE DES MATIERES... 2 I PERCEPTRON SIMPLE... 3 I.1 Introduction... 3 I.2 Algorithme... 3 I.3 Résultats... 4 1er exemple

Plus en détail

PRESENTATION D UN CAS CLINIQUE : TRAITEMENT D UN CAS DE CLASSE II AVEC AGENESIE DES DEUXIEMES PREMOLAIRES INFERIEURES

PRESENTATION D UN CAS CLINIQUE : TRAITEMENT D UN CAS DE CLASSE II AVEC AGENESIE DES DEUXIEMES PREMOLAIRES INFERIEURES PRESENTATION D UN CAS CLINIQUE : TRAITEMENT D UN CAS DE CLASSE II AVEC AGENESIE DES DEUXIEMES PREMOLAIRES INFERIEURES S. REGRAGUI : Professeur Assistant d' ODF F. ZAOUI : Professeur d' ODF E. AALLOULA

Plus en détail

Communiquer autrement Pour transformer vos relations professionnelles

Communiquer autrement Pour transformer vos relations professionnelles CONGRÈS DE L ACSQ 2014 Communiquer autrement Pour transformer vos relations professionnelles Manon Deschênes, M.Ps., CRHA Directrice principale Gestion de carrière et psychologie du travail MAI 2014 PLAN

Plus en détail

par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique

par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique Paris, le 15 février 2012 Présentation de la Note d analyse «Les aides au logement des ménages modestes» Mercredi 15 février 2012 par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique

Plus en détail

des fentes labio-alvéolopalatines

des fentes labio-alvéolopalatines CLINIQUE FENTES LABIO-ALVÉOLOPALATINES Le rôle de l orthodontiste dans la prise en charge des fentes labio-alvéolopalatines (FLAPs) Docteur Brigitte Vi-Fane Docteur Pascal Garrec En collaboration avec

Plus en détail

Influence des réglages d un appareil photographique

Influence des réglages d un appareil photographique Influence des réglages d un appareil photographique Ce document présente les résultats concernant l influence de différents réglages sur une image lors d une prise de vue par un appareil photographique.

Plus en détail

Notre société contemporaine. Evaluation. esthétique. la demande. autour de l esthétique. Smile

Notre société contemporaine. Evaluation. esthétique. la demande. autour de l esthétique. Smile autour de l esthétique Smile Evaluation Notre société contemporaine met en avant l importance de l apparence et attache à la beauté une notion de réussite et de bien-être. L esthétique joue en effet un

Plus en détail

La première et la seule dentine en capsule

La première et la seule dentine en capsule La première et la seule dentine en capsule Biodentine s'utilise dans tous les cas d'atteinte dentinaire. Désormais, Biodentine permet une restauration complète en une seule séance. Biodentine est le premier

Plus en détail

Estimation de l âge. 2.3 A partir de phénomènes dégénératifs de certaines surfaces articulaires

Estimation de l âge. 2.3 A partir de phénomènes dégénératifs de certaines surfaces articulaires A. Lemonnier et S. de Reguardati, enseignantes Estimation de l âge Mise en garde préalable : Les différentes méthodes présentées ici ne constituent pas une liste exhaustive et sont parfois choisis pour

Plus en détail

Façades Fiches d Application

Façades Fiches d Application Fiches d Application Ventilées - Système de Ventilées - Viroclin Ventilées - Virocnail Ventilées - Système Mixte Consulter le Dossier Technique Viroc disponible dans www.viroc.pt, dans la langue FR, sur

Plus en détail

COMPTE RENDU ÉCRIT DU DOSSIER SUR L AGRICULTURE URBAINE

COMPTE RENDU ÉCRIT DU DOSSIER SUR L AGRICULTURE URBAINE RIHET Natacha LE GUENNAN Eugénie COMPTE RENDU ÉCRIT DU DOSSIER SUR L AGRICULTURE URBAINE SUJET : L AGRICULTURE URBAINE ET LES POLLUTIONS Site visité : Les murs à pêches de Montreuil I- Méthodes de travail

Plus en détail

Projet Mécatronique S4. Plateau élévateur

Projet Mécatronique S4. Plateau élévateur Projet Mécatronique S4 Plateau élévateur Réalisé par El Khairi Neji Desfontaine Jonas 2013~2014 20 Spécification Technique des Besoins (STB) Projet : Plateau élévateur Réf. : STB001 Organisme émetteur

Plus en détail

La dégénerescence maculaire liée à l âge

La dégénerescence maculaire liée à l âge dégénérescence maculaire liée à l âge (DMLA) 60 - DÉGÉNÉRESCENCE MACULAIRE LIÉE À L ÂGE (DMLA) 1. Connaître l épidémiologie de la DMLA. Ce qu il faut savoir 2. Connaître les principales formes cliniques

Plus en détail

La dégénerescence maculaire liée à l âge

La dégénerescence maculaire liée à l âge dégénérescence maculaire liée à l âge (DMLA) 60 - DÉGÉNÉRESCENCE MACULAIRE LIÉE À L ÂGE (DMLA) 1. Connaître l épidémiologie de la DMLA. Ce qu il faut savoir 2. Connaître les principales formes cliniques

Plus en détail

Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes.

Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes. La photographie intra buccale : méthode de réalisation. Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes. La photographie numérique est un formidable outil de communication pour nos patients

Plus en détail

EAST : Easy Surgical Template Suivez le guide!

EAST : Easy Surgical Template Suivez le guide! Industrie Innovation EXTRAIT DE TITANE VOL.5 - N 3- SEPTEMBRE 2008 - P. 74-77 EAST : Easy Surgical Template Suivez le guide! PAR Sylvain Cazalbou 11 bis, rue d Aguesseau, 75008 Paris Tél. 01 43 12 88 11

Plus en détail

Ne laissez pas les caries devenir des récidivistes. SIROInspect pour un dépistage sûr des caries

Ne laissez pas les caries devenir des récidivistes. SIROInspect pour un dépistage sûr des caries SYSTEMES CAO/FAO INSTRUMENTS SYSTEMES D HYGIENE POSTES DE TRAITEMENT SYSTEMES DE RADIOGRAPHIE SIROInspect pour un dépistage sûr des caries Ne laissez pas les caries devenir des récidivistes. Vos avantages

Plus en détail

Faible luminosité en couche fine, avec effet ambre ; l augmentation de l épaisseur augmente la luminosité

Faible luminosité en couche fine, avec effet ambre ; l augmentation de l épaisseur augmente la luminosité HRi Function (FR) Système de restauration esthétique Enamel plus HRi Mode d emploi Enamel Plus HRi est un composite photopolymérisable radio-opaque pour les restaurations esthétiques directes et indirectes

Plus en détail

Venus et Venus flow Source de beauté et d universalité

Venus et Venus flow Source de beauté et d universalité Venus et Venus flow Source de beauté et d universalité Information produits Venus maintenant plus que parfait! La touche finale de votre prochaine restauration Grâce au composite fluide Venus flow, les

Plus en détail

Le premier tirage noir et blanc

Le premier tirage noir et blanc 14 Le premier tirage noir et blanc Il est temps de passer à l étape du tirage noir et blanc, qui est l agrandissement de nos négatifs sur papier positif. Premières manipulations Nous allons maintenant

Plus en détail

ou recherche sur la personne biomédicale la recherche GUIDE À L USAGE DES PERSONNES CONCERNÉES

ou recherche sur la personne biomédicale la recherche GUIDE À L USAGE DES PERSONNES CONCERNÉES GUIDE À L USAGE DES PERSONNES CONCERNÉES la recherche biomédicale ou recherche sur la personne p4 p6 p6 p8 p 10 p 10 p 11 p 12 Quoi? Pourquoi? Comment? Étape par étape Pour préparer la recherche Lorsque

Plus en détail

Evaluation d impact de l accompagnement des demandeurs d emploi par les opérateurs privés de placement et le programme Cap vers l entreprise

Evaluation d impact de l accompagnement des demandeurs d emploi par les opérateurs privés de placement et le programme Cap vers l entreprise Evaluation d impact de l accompagnement des demandeurs d emploi par les opérateurs privés de placement et le programme Cap vers l entreprise Luc Behaghel, Bruno Crépon et Marc Gurgand Synthèse du rapport

Plus en détail

1.1. 2BPrésentation du volume Fol J 921

1.1. 2BPrésentation du volume Fol J 921 Comment et pourquoi faire le choix d une dérestauration? Quelques éléments de réponse proposés à partir d un cas particulier / Christine Chastel, Jean-François Gouas et Bernard Gallois, BnF, Centre Joël-Le-Theule,

Plus en détail

Pr Monnier Nous arrivons au dernier chapitre de cette présentation qui est consacrée à des questions diverses. Il y a plusieurs types de questions

Pr Monnier Nous arrivons au dernier chapitre de cette présentation qui est consacrée à des questions diverses. Il y a plusieurs types de questions Nous arrivons au dernier chapitre de cette présentation qui est consacrée à des questions diverses. Il y a plusieurs types de questions qui peuvent être posées. Bien sûr, la première question est : quels

Plus en détail

Se préparer à l examen. La gestion des stocks. Travail 1 Déterminer la vitesse de rotation de chaque famille de produits

Se préparer à l examen. La gestion des stocks. Travail 1 Déterminer la vitesse de rotation de chaque famille de produits Cas n 1 La gestion des stocks Votre situation professionnelle Dans le cadre de votre baccalauréat professionnel commerce, vous faites une période de formation dans le magasin Toutcomptefait de Royan (17).

Plus en détail

Analyse des projets Fillon-Raffarin par Jean-Jacques Chavigné source : http://www.democratie-socialisme.org

Analyse des projets Fillon-Raffarin par Jean-Jacques Chavigné source : http://www.democratie-socialisme.org Analyse des projets Fillon-Raffarin par Jean-Jacques Chavigné source : http://www.democratie-socialisme.org SALARIES DU PRIVE Aujourd hui Réforme Fillon Commentaires DUREE DE COTISATION 40 années de cotisations

Plus en détail

Expérience # 7 Identification des composés d un mélange

Expérience # 7 Identification des composés d un mélange Expérience # 7 1. But Le but de l expérience consiste à isoler chacun des composés d un mélange par les techniques de purification connues, à prouver la pureté de chacun et à déterminer la nature des composés

Plus en détail