LES RISQUES LIES AUX MOISISSURES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES RISQUES LIES AUX MOISISSURES"

Transcription

1 LES RISQUES LIES AUX MOISISSURES 1. GENERALITES 2. DEFINITIONS ET MODES D ACTION DES MYCOTOXINES 3. LES MYCOTOXINES 4. MYCOTOXINES DANS LES ALIMENTS 5. LUTTE CONTRE LES MYCOTOXINES

2 LES RISQUES LIES AUX MOISISSURES 1. GENERALITES 2. DEFINITIONS ET MODES D ACTION DES MYCOTOXINES 3. LES MYCOTOXINES 4. MYCOTOXINES DANS LES ALIMENTS 5. LUTTE CONTRE LES MYCOTOXINES

3 1. GENERALITES

4 1. GENERALITES 350 espèces de moisissures 300 MYCOTOXINES Penicillium, Aspergillus, 30 importantes en Claviceps, Fusarium, Alternaria santé publique TEMPÉRATURE 15 à 30 C A W 0,7 à 0,95 AEROBIOSE ph 4-8

5 1. GENERALITES MYCOSES: Candida albicans, Aspergillus fumigatus, Cryptococcus neoformans ALLERGIES: Cladosporium, Alternaria, Aspergillus et MYCOTOXICOSES

6 LES RISQUES LIES AUX MOISISSURES 1. GENERALITES 2. DEFINITIONS ET MODES D ACTION DES MYCOTOXINES 3. LES MYCOTOXINES 4. MYCOTOXINES DANS LES ALIMENTS 5. LUTTE CONTRE LES MYCOTOXINES

7 2. DEFINITIONS ET MODES D ACTION ACETATE Détoxification Voie des Polycétoacides (AF, Patuline, Zéaralénone, Ochratoxines, etc ) Voie des Terpènes (Thrichothécènes, P.R. toxines) Dérivés de condensation A. aminés (Ergotamine, etc )

8 2. DEFINITIONS ET MODES D ACTION Voie de biosynthèse de la patuline

9 2. DEFINITIONS ET MODES D ACTION HISTORIQUE Ergotisme (XIème au XVIIIème siècle) Aleucie (1935) Découverte des Aflatoxines MODE D ACTION DES MYCOTOXINES Mutations ADN ARN polymérase transcription Peptidyltransférase traduction Transport d e - métabolisme énergétique Enzymes métabolisme des lipides

10 LES RISQUES LIES AUX MOISISSURES 1. GENERALITES 2. DEFINITIONS ET MODES D ACTION DES MYCOTOXINES 3. LES MYCOTOXINES 4. MYCOTOXINES DANS LES ALIMENTS 5. LUTTE CONTRE LES MYCOTOXINES

11 3. LES MYCOTOXINES - AFLATOXINES

12 3. LES MYCOTOXINES - AFLATOXINES A. flavus, A. parasiticus Penicillum puberulum, citrinum. De 9 C à 45 C Transformées en M1 dans le lait DL50 DL50 B1 : 0,3 mg/kg caneton G1 : 1,8 mg/kg Cancer Rat après 3mois à 1µg/j Seule mycotoxine dont l action cancérigène est reconnue pour l H

13 3. LES MYCOTOXINES - AFLATOXINES

14 3. LES MYCOTOXINES - AFLATOXINES PREVENTION / DETOXIFICATION Traitement thermique? Réfrigération. Déshydratation, lyophilisation Irradiation Acidification + anaérobiose Fongicides Traitements biologiques Réglementation: 6 seulement en alimentation humaine

15 3. LES MYCOTOXINES - PATULINE P. griseofulvum A. clavatus P. urticae P. expansum Instable en milieu alcalin, stable à la chaleur Activité antibiotique (respiration) DL50 : mg/kg Rat Neurotoxique, dégénérescence foie, perturbation respiration, immunotoxique, cancérigène?

16 3. LES MYCOTOXINES - ZEARALENONE Fusarium graminearum Penicillium, Rhizopus Trichothecium roseum Œstrogène, non cancérigène Avortements, stérilité du bétail Effet anabolisant DL 50: 2g/kg rat

17 3. LES MYCOTOXINES - OCHRATOXINES A. ochraceous A. carbonarius P. viridicatum Types A, B et C Température < 10 C! DL50 : 25 µg/kg caneton DL50 : 22mg/kg rat 1-2 mg/kg/j pendant 6j, mort d un Porc Néphropathie (Porc et H.) cancérigène possible pour l H Néphrotoxicoses, hépatotoxicoses, effets tératogènes, altérations système immunitaire

18 3. LES MYCOTOXINES - SESQUITERPENES > 80 toxines dérivées! Fusarium nivale, Trichoderma, Cephalosporium. -2 à -10 C DL50 : 3-8 mg/kg Rat Immunodépresseur, hémorragies tube digestif Inhibe synthèse protéines

19 3. LES MYCOTOXINES - P.R. TOXINE P. roqueforti (1973) DL50 : 7 mg/kg Rat Synthèse des protéines perturbée Jamais détectée dans les fromages

20 LES RISQUES LIES AUX MOISISSURES 1. GENERALITES 2. DEFINITIONS ET MODES D ACTION DES MYCOTOXINES 3. LES MYCOTOXINES 4. MYCOTOXINES DANS LES ALIMENTS 5. LUTTE CONTRE LES MYCOTOXINES

21 4. MYCOTOXINES DANS LES ALIMENTS LE LAIT OCHRATOXINE A transformée en α moins toxique A. ochraceus, P. viridicum AFLATOXINE B1 transformée en M1 A. glaucus NORME AFM1 : 0,05 µg / kg (0,025 - enfants) 0,5 µg / kg (lait en poudre)

22 4. MYCOTOXINES DANS LES ALIMENTS LE BEURRE ZEARALENONE F. graminearium AFLATOXINES A. flavus, A. repens Diverses toxines Penicillium sp. AFLATOXINES A. flavus Diverses toxines Penicillium sp. LES ŒUFS AFLATOXINES A. flavus LES CEREALES (25%...) OCHRATOXINE A, ZEARALENONE

23 4. MYCOTOXINES DANS LES ALIMENTS ZEARALENONE Fusarium sp. LES FRUITS ET LEGUMES PATULINE P. expansum 30 C! Ebullition la dénature partiellement Fermentation la dénature complètement Charbon actif l élimine NORME : 50 µg / L jus et cidre

24 LES RISQUES LIES AUX MOISISSURES 1. CROISSANCE DES MOISISSURES 2. DEFINITIONS ET MODES D ACTION DES MYCOTOXINES 3. LES MYCOTOXINES 4. MYCOTOXINES DANS LES ALIMENTS 5. LUTTE CONTRE LES MYCOTOXINES

25 5. LUTTE CONTRE LES MYCOTOXINES Problème sanitaire (humains et bétail), mais peu de toxicité aiguë et pas seulement en alimentaire Aflatoxine B1, seule considérée comme cancérigène Antagonistes de pyridoxine Et les associations de toxines? Synergie à faible concentration Connaissances nécessaires : Physiologie des souches productrices Réduction de la biodisponibilité des toxines Méthodes de détection (diminuer les seuils) Lutte et détoxification (méthodes biologiques )

26 5. LUTTE CONTRE LES MYCOTOXINES Action sur les matières premières : Plantes Action sur contamination et prolifération Traitements : Traitement thermique A W Anaérobiose + ph bas Irradiation Conservateurs + PLAN HYGIENE! Air Surfaces et produits fongicides

LES RISQUES LIES AUX MOISISSURES

LES RISQUES LIES AUX MOISISSURES LES RISQUES LIES AUX MOISISSURES 1. GENERALITES 2. DEFINITIONS ET MODES D ACTION DES MYCOTOXINES 3. LES MYCOTOXINES 4. MYCOTOXINES DANS LES ALIMENTS 5. LUTTE CONTRE LES MYCOTOXINES LES RISQUES LIES AUX

Plus en détail

Les mycotoxines. Jean-Denis Bailly Mycotoxicologie ENVT. Définition? Composé toxique produit par des moisissures. champignons microscopiques

Les mycotoxines. Jean-Denis Bailly Mycotoxicologie ENVT. Définition? Composé toxique produit par des moisissures. champignons microscopiques Les mycotoxines Jean-Denis Bailly Mycotoxicologie ENVT Définition? Composé toxique produit par des moisissures champignons microscopiques 1 Historique Impact des mycotoxines en santé humaine Ergotisme:

Plus en détail

LES RISQUES LIES AUX MOISISSURES

LES RISQUES LIES AUX MOISISSURES LES RISQUES LIES AUX MOISISSURES 1. GENERALITES 2. DEFINITIONS ET MODES D ACTION DES MYCOTOXINES 3. LES MYCOTOXINES 4. MYCOTOXINES DANS LES ALIMENTS 5. LUTTE CONTRE LES MYCOTOXINES 1 LES RISQUES LIES AUX

Plus en détail

MYCOTOXINES : changements règlementaires et analytiques

MYCOTOXINES : changements règlementaires et analytiques MYCOTOXINES : changements règlementaires et analytiques E. MARENGUE ( LDA22 ) et S. HULOT ( IDAC ) PLAN 1) La problématique 2) Les évolutions règlementaires 3) L échantillonnage : étape clé 4) Les techniques

Plus en détail

Evaluation qualitative et quantitative des moisissures présentes dans l atmosphère de quelques habitations en Nouvelle-Calédonie

Evaluation qualitative et quantitative des moisissures présentes dans l atmosphère de quelques habitations en Nouvelle-Calédonie Evaluation qualitative et quantitative des moisissures présentes dans l atmosphère de quelques habitations en Nouvelle-Calédonie Fouquet C.*, Pineau R.**, Amir A.**, Amir H.** * Association d Immuno-Allergologie

Plus en détail

Principales causes d humidité 28/05/2015. Gestion de l humidité dans les bâtiments: Humidité de condensation. Humidité ascensionnelle

Principales causes d humidité 28/05/2015. Gestion de l humidité dans les bâtiments: Humidité de condensation. Humidité ascensionnelle 2 Gestion de l humidité dans les bâtiments: Moisissures et santé omsept@free.fr 1 3 4 Humidité de condensation Humidité ascensionnelle Dégâts des eaux Ponts thermiques, Source ISP Bruxelles Principales

Plus en détail

CARACTERISATION DES ESPECES DE CHAMPIGNONS ET DE MYCOTOXINES CONTAMINANT DES ENSILAGES EN BELGIQUE

CARACTERISATION DES ESPECES DE CHAMPIGNONS ET DE MYCOTOXINES CONTAMINANT DES ENSILAGES EN BELGIQUE CARACTERISATION DES ESPECES DE CHAMPIGNONS ET DE MYCOTOXINES CONTAMINANT DES ENSILAGES EN BELGIQUE Héloïse Bastiaanse et François Van Hove, Mycothèque de l UCL (BCCM TM /MUCL) Projet de recherche financé

Plus en détail

Enquête mycotoxines : la contamination des blés en France depuis 2010

Enquête mycotoxines : la contamination des blés en France depuis 2010 Enquête mycotoxines : la contamination des blés en France depuis 21 Pour la première fois, NEOVIA publie, en collaboration avec le laboratoire d analyse LABOCEA (ex LDA 22) les résultats de son enquête

Plus en détail

Les conséquences sanitaires de l exposition aux moisissures

Les conséquences sanitaires de l exposition aux moisissures Les conséquences sanitaires de l exposition aux moisissures P. Germaud Les défis bâtiments & santé, 24 mai 2012 Prévention: objectif prioritaire Voies respiratoires particulièrement vulnérables Voies aériennes

Plus en détail

Mythes, croyances et réalités

Mythes, croyances et réalités Mythes, croyances et réalités Michel Vignola, agr., M. Sc., Nutreco Canada Agresearch L objectif de l exposé suivant est d introduire la problématique en précisant le vocabulaire de base et en brossant

Plus en détail

Caractérisation des espèces de champignons et de mycotoxines contaminant des ensilages en Belgique

Caractérisation des espèces de champignons et de mycotoxines contaminant des ensilages en Belgique Caractérisation des espèces de champignons et de mycotoxines contaminant des ensilages en Belgique Projet de recherche C3/00/22 financé par la politique scientifique fédérale dans le cadre du programme

Plus en détail

Goûts moisis terreux (GMT)

Goûts moisis terreux (GMT) Institut Français de de la la Vigne et et du du Vin Vin Goûts moisis terreux (GMT) Origines Microbiologiques Laurence GUERIN Fabienne Guyot Béatrice VINCENT Institut Français de la Vigne et du Vin www.itvfrance.com

Plus en détail

RECHERCHE DES MYCOTOXINES

RECHERCHE DES MYCOTOXINES SERVICE DE PROTECTION Page 1 de 5 DE LA CONSOMMATION Département de l'action sociale et de la santé GENÈVE RECHERCHE DES MYCOTOXINES Les mycotoxines résultent de la présence de diverses moisissures pouvant

Plus en détail

LA QUALITE DE L AIR INTERIEUR

LA QUALITE DE L AIR INTERIEUR LA QUALITE DE L AIR INTERIEUR *** Hervé PETARD FFTB enjeux de la QAI Qualité de l Air Intérieur principaux polluants contexte législatif, réglementaire et normatif moyens de lutte contre les polluants

Plus en détail

THESE. Présentée. pour obtenir LE TITRE DE DOCTEUR DE L INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE TOULOUSE. Par : M. NGUYEN MINH TRI

THESE. Présentée. pour obtenir LE TITRE DE DOCTEUR DE L INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE TOULOUSE. Par : M. NGUYEN MINH TRI N d ordre : THESE Présentée pour obtenir LE TITRE DE DOCTEUR DE L INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE TOULOUSE Ecole doctorale : Transferts, Dynamique des Fluides, Energétique et Procédés Spécialité: Génie

Plus en détail

La Carie (Tilletia caries)

La Carie (Tilletia caries) POINT INFOS Au Canada. La Carie (Tilletia caries) Au Canada. 1. Généralités : A titre d'exemple, la Carie du Blé : Tilletia caries est un Champignon parasite qui atteint les épis Figs. 15 & 16. Ils deviennent

Plus en détail

DES ASPECTS SUR CONTAMINATION MICOTOXICOLOGIQUE DE L ORGE MATIÈRE PRÉMIÈRE DANS L INDUSTRIE DE LA BIÈRE

DES ASPECTS SUR CONTAMINATION MICOTOXICOLOGIQUE DE L ORGE MATIÈRE PRÉMIÈRE DANS L INDUSTRIE DE LA BIÈRE DES ASPECTS SUR CONTAMINATION MICOTOXICOLOGIQUE DE L ORGE MATIÈRE PRÉMIÈRE DANS L INDUSTRIE DE LA BIÈRE ASPECTS OF MYCOTOXICOLOGIC CONTAMINATION OF BARLEY RAW MATERIAL IN BREWING Adriana DABIJA 1, Iuliana

Plus en détail

RISQUES SANITAIRES LIÉS AUX MOISISSURES DE L HABITAT PICARD

RISQUES SANITAIRES LIÉS AUX MOISISSURES DE L HABITAT PICARD RISQUES SANITAIRES LIÉS AUX MOISISSURES DE L HABITAT PICARD Anne TOTET Professeur des universités praticien hospitalier Chef de service de Parasitologie et Mycologie médicales, CHU d Amiens Laboratoire

Plus en détail

ECOLE NATIONALE VETERINAIRE DE LYON LES MYCOTOXINES CHEZ LES BOVINS THESE

ECOLE NATIONALE VETERINAIRE DE LYON LES MYCOTOXINES CHEZ LES BOVINS THESE ECOLE NATIONALE VETERINAIRE DE LYON Année 2008 - Thèse n LES MYCOTOXINES CHEZ LES BOVINS THESE Présentée à l UNIVERSITE CLAUDE-BERNARD - LYON I (Médecine - Pharmacie) et soutenue publiquement le 12 décembre

Plus en détail

Ensilage. Technique la plus économique mais la plus vulnérable en terme de qualité Perte de 8 à 20%!

Ensilage. Technique la plus économique mais la plus vulnérable en terme de qualité Perte de 8 à 20%! Ensilage Technique la plus économique mais la plus vulnérable en terme de qualité Perte de 8 à 20%! Le 22 Mai 2015 1 Objectif d un ensilage 1. Chute rapide du Ph jusqu à un stade optimum 2. Spectre de

Plus en détail

LA CONTAMINATION PAR LES MOISISSURES ET LES MYCOTOXINES DES FOURRAGES CONSERVÉS SIGNIFICATION ET PRÉVENTION

LA CONTAMINATION PAR LES MOISISSURES ET LES MYCOTOXINES DES FOURRAGES CONSERVÉS SIGNIFICATION ET PRÉVENTION LA CONTAMINATION PAR LES MOISISSURES ET LES MYCOTOXINES DES FOURRAGES CONSERVÉS SIGNIFICATION ET PRÉVENTION Hamid Boudra Institut National de la Recherche Agronomique (INRA). Unité de Recherches sur les

Plus en détail

Principes d évaluation du risque chimique en sécurité alimentaire

Principes d évaluation du risque chimique en sécurité alimentaire Principes d évaluation du risque chimique en sécurité alimentaire Pr D Parent-Massin Laboratoire de Toxicologie Alimentaire et Cellulaire EA 3880 Université de Bretagne Occidentale RISQUE Le risque est

Plus en détail

Contamination des aliments par des moisissures et/ou des mycotoxines : analyse

Contamination des aliments par des moisissures et/ou des mycotoxines : analyse Contamination des aliments par des moisissures et/ou des mycotoxines : analyse 1- Stratégies d échantillonage 2- Conditions de conservation 3- Analyses mycologiques et /ou mycotoxicologiques 4- Analyses

Plus en détail

RE11/CF, para. 52-59.

RE11/CF, para. 52-59. F Point 9(c) de l ordre du jour CX/CF 12/6/14 Janvier 2012 PROGRAMME MXITE FAO/OMS SUR LES NORMES ALIMENTAIRES COMITÉ DU CODEX SUR LES CONTAMINANTS DANS LES ALIMENTS Sixième session Maastricht, Pays-Bas,

Plus en détail

LES MOISISSURES DE L ÉPI DU MAÏS GRAIN

LES MOISISSURES DE L ÉPI DU MAÏS GRAIN Grandes cultures Bulletin d information N 26 10 septembre 2015 LES MOISISSURES DE L ÉPI DU MAÏS GRAIN Chaque année, des cas de contamination des épis de maïs par des moisissures sont recensés au Québec.

Plus en détail

Mycotoxines en milieu de travail I. Origine et propriétés toxiques des principales mycotoxines

Mycotoxines en milieu de travail I. Origine et propriétés toxiques des principales mycotoxines dmt TC D o s s i e r m é d i c o - t e c h n i q u e 128 Mycotoxines en milieu de travail I. rigine et propriétés toxiques des principales mycotoxines P. DUQUENNE/INRS Les mycotoxines sont des substances

Plus en détail

Epidémiologie des infections fongiques opportunistes et nosocomiales. Microbiologie Médicale V. Letscher-Bru

Epidémiologie des infections fongiques opportunistes et nosocomiales. Microbiologie Médicale V. Letscher-Bru Epidémiologie des infections fongiques opportunistes et nosocomiales Microbiologie Médicale V. Letscher-Bru 1 I. Généralités sur les champignons II. III. IV. Epidémiologie générale des infections fongiques

Plus en détail

Microbiologie Biologie des micro-organismes

Microbiologie Biologie des micro-organismes Microbiologie Biologie des micro-organismes 7bactéries procaryotes "avant le noyau" 2 groupes taxonomiques de procaryotes eubactries archobactries 7levures, moisissures, champignons (mycètes) 7algues 7protozoaires

Plus en détail

Mycotoxines et Cancers

Mycotoxines et Cancers Mycotoxines et Cancers Isabelle P. SWALD Institut National de la Recherche Agronomique Unité de Toxicologie Alimentaire - Toulouse, FRANCE A L I M E N T A T I N A G R I C U L T U R E E N V I R N N E M

Plus en détail

Disparités régionales de la composition microbiologique des logements et risque allergique

Disparités régionales de la composition microbiologique des logements et risque allergique Disparités régionales de la composition microbiologique des logements et risque allergique Projet : EBRA (Environnement Biologique et Risque Allergique) Gabriel REBOUX, Steffi ROCCHI, Emeline SCHERER,

Plus en détail

LES MYCOTOXICOSES. 1 ) Atteinte hépatique : 2 ) Troubles de la reproduction : CLINIQUE [3] 3 ) Troubles vasculaires : Fiche n 74 TOXICOLOGIE

LES MYCOTOXICOSES. 1 ) Atteinte hépatique : 2 ) Troubles de la reproduction : CLINIQUE [3] 3 ) Troubles vasculaires : Fiche n 74 TOXICOLOGIE Fiche n 74 OVINS TOXICOLOGIE ALIMENTATION MYCOTOXINES Commission OVINE Paul Mondoly Jean-Louis Poncelet Novembre 2005 LES MYCOTOXICOSES Les mycotoxines sont produites par des moisissures qui sont des champignons

Plus en détail

Les Moisissures. Origine, Épidémiologie, Biologie et conséquences. Dominique Chabasse. Service de Parasitologie-Mycologie CHU Angers UPRES-EA 3142

Les Moisissures. Origine, Épidémiologie, Biologie et conséquences. Dominique Chabasse. Service de Parasitologie-Mycologie CHU Angers UPRES-EA 3142 Les Moisissures Origine, Épidémiologie, Biologie et conséquences Dominique Chabasse Service de Parasitologie-Mycologie CHU Angers UPRES-EA 3142 14/02/2009 Genève novembre 2007 1 Grande diversité des champignons

Plus en détail

Effets du radiotraitement par les rayonnements gamma sur la décontamination et la cytotoxicité d une mycotoxine : l Ochratoxine A

Effets du radiotraitement par les rayonnements gamma sur la décontamination et la cytotoxicité d une mycotoxine : l Ochratoxine A UNIVERSITE 7 NOVEMBRE A CARTHAGE Faculté des Sciences de Bizerte Département des Sciences de la vie MASTERE SCIENCES DE L ENVIRONNEMENT Mémoire présenté par : Melle. MEHREZ Amel Intitulé Effets du radiotraitement

Plus en détail

CODE D USAGES POUR LA PRÉVENTION ET LA RÉDUCTION DE L OCHRATOXINE A DANS LE VIN

CODE D USAGES POUR LA PRÉVENTION ET LA RÉDUCTION DE L OCHRATOXINE A DANS LE VIN CODE D USAGES POUR LA PRÉVENTION ET LA RÉDUCTION DE L OCHRATOXINE A DANS LE VIN CAC/RCP 63-2007 1. PRÉAMBULE Les mycotoxines, en particulier l'ochratoxine A (OTA), sont des métabolites secondaires produits

Plus en détail

Mycoflore naturelle des olives dans les Maâsra et pouvoir toxinogène des souches d Aspergillus sur céréales

Mycoflore naturelle des olives dans les Maâsra et pouvoir toxinogène des souches d Aspergillus sur céréales Mycoflore des olives dans les Maâsra et pouvoir toxinogène d Aspergillus sur céréales 175 Mycoflore naturelle des olives dans les Maâsra et pouvoir toxinogène des souches d Aspergillus sur céréales Sevastianos

Plus en détail

Micro 21/03/2011. Laurent MASSINI. Micro-organismes variés et présents à tous les stades Evolution des paramètres analytiques

Micro 21/03/2011. Laurent MASSINI. Micro-organismes variés et présents à tous les stades Evolution des paramètres analytiques Laurent MASSINI Choix des analyses microbiologiques Fermentations Altérations -organismes variés et présents à tous les stades Evolution des paramètres analytiques Meilleures connaissance et maîtrise de

Plus en détail

Mycotoxines (moisissures) Toxines bactériennes. Phycotoxines (algues) Toxines des plantes. Zootoxines (toxines animales) TOXINES BIOLOGIQUES

Mycotoxines (moisissures) Toxines bactériennes. Phycotoxines (algues) Toxines des plantes. Zootoxines (toxines animales) TOXINES BIOLOGIQUES Mycotoxines (moisissures) Toxines bactériennes Phycotoxines (algues) Toxines des plantes Zootoxines (toxines animales) TOXINES BIOLOGIQUES TOXINES BIOLOGIQUES ORIGINE EXOGENE : toxines produites par les

Plus en détail

Dosage de l ochratoxine A dans le vin par un clean up avec colonne d immunoaffinité et HPLC

Dosage de l ochratoxine A dans le vin par un clean up avec colonne d immunoaffinité et HPLC Dosage de l ochratoxine A dans le vin par un clean up avec colonne d immunoaffinité et HPLC Di Pascoli Thomas M2 VRV 2011/2012 La vigne, plante d intérêt économique Plan I. L Ochratoxine A (OTA) II. Méthodologie

Plus en détail

Sommaire. Préface... Avant-propos... Le mot des auteurs... Peut-on imaginer un monde sans champignon?... Les cahiers de la biodiversité...

Sommaire. Préface... Avant-propos... Le mot des auteurs... Peut-on imaginer un monde sans champignon?... Les cahiers de la biodiversité... Sommaire Préface.............................................................. Avant-propos....................................................... Le mot des auteurs...............................................

Plus en détail

Avantages et inconvénients

Avantages et inconvénients GESTION DU RISQUE M Y C O T O X I N E S Marqueurs biologiques liés aux mycotoxines Avantages et inconvénients Christina Schwab Chef de produit, Gestion du risque mycotoxines 2 Christina Schwab Chef de

Plus en détail

Qualité de l air intérieur Gros plan sur la contamination fongique

Qualité de l air intérieur Gros plan sur la contamination fongique Qualité de l air intérieur Gros plan sur la contamination fongique Marie-France Corre, experte associée Groupe Construction Durable 17/03/09 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Plus en détail

Nombre d'échantillons par matrice et analyse

Nombre d'échantillons par matrice et analyse sur la présence de mycotoxines dans les denrées alimentaires 2012 La présente campagne a été effectuée par des agents du Service de la Sécurité Alimentaire, Direction de la Santé du Ministère de la Santé,

Plus en détail

Analyse des facteurs de risque de la contamination des céréales c par les mycotoxines

Analyse des facteurs de risque de la contamination des céréales c par les mycotoxines Journée séminaire Qualité sanitaire et contaminants des productions végétales de grande culture Pau-Montardon 11/02/2010 Journée séminaire : Qualité sanitaire et contaminants des productions végétales

Plus en détail

LE RISQUE MICROBIEN DANS LES I.A.A.

LE RISQUE MICROBIEN DANS LES I.A.A. LE RISQUE MICROBIEN DANS LES I.A.A. 1. LES MICROORGANISMES DANS LES IAA 2. COMMENT MAÎTRISER CE RISQUE TD 1. LES TOXI-INFECTIONS D ORIGINE BACTERIENNE TD 2. LES RISQUES LIES AUX MOISISSURES 1. LES MICROORGANISMES

Plus en détail

Évaluation des risques liés à la présence

Évaluation des risques liés à la présence Décembre 2006 Évaluation des risques liés à la présence de mycotoxines dans les chaînes alimentaires humaine et animale RAPPORT SYNTHÉTIQUE Évaluation des risques liés à la présence de mycotoxines dans

Plus en détail

Mycotoxines, des lacunes dans la réglementation des cancérogènes? Colette Le Bâcle et Gita Brochard INRS / département EAM

Mycotoxines, des lacunes dans la réglementation des cancérogènes? Colette Le Bâcle et Gita Brochard INRS / département EAM Mycotoxines, des lacunes dans la réglementation des cancérogènes? Colette Le Bâcle et Gita Brochard INRS / département EAM Quelle part pour les agents biologiques? Au niveau mondial, 15-20 % des cancers

Plus en détail

Que faire en présence de moisissures?

Que faire en présence de moisissures? Que faire en présence de moisissures? Rapporteur : F. Vermeulen (Bruxelles) Email : francoise.vermeulen@erasme.ulb.ac.be Experts : Nicole Nolard et Pierre-Alain Fonteyne Animateur-Organisateur : N. Masy

Plus en détail

Intérêts nutritionnels et sanitaires des produits de l agriculture biologique

Intérêts nutritionnels et sanitaires des produits de l agriculture biologique Intérêts nutritionnels et sanitaires des produits de l agriculture biologique Denis Lairon,Directeur de recherche INSERM UMR 1260-INRA / 1025-INSERM Université de la Méditerranée Nutrition humaine Marseille,

Plus en détail

Equilibres microbiens dans les Elevages

Equilibres microbiens dans les Elevages Equilibres microbiens dans les Elevages Tech&Bio Juin 2012 Gilles GROSMOND - Vétérinaire HIPPOLAB La vie sur la terre Apparition de l UNIVERS 13,7 Ga Apparition de la TERRE 5 Ga Apparition de la VIE Autoduplication

Plus en détail

Quels risques microbiologiques doivent être considérés dans le secteur agro-alimentaire

Quels risques microbiologiques doivent être considérés dans le secteur agro-alimentaire Quels risques microbiologiques doivent être considérés dans le secteur agro-alimentaire Georges Daube Université de Liège Faculté de Médecine Vétérinaire Microbiologie des Denrées Alimentaires Sart-Tilman,

Plus en détail

Un nouveau service. Sécurité alimentaire. à la Direction de la santé

Un nouveau service. Sécurité alimentaire. à la Direction de la santé 23 novembre 2009: Présentation du Service de la sécurité alimentaire Un nouveau service pour la sécurité alimentaire à la Direction de la santé Page 1 de 20 Historique Le service de la sécurité alimentaire

Plus en détail

Partiel de Microbiologie L2

Partiel de Microbiologie L2 Partiel de Microbiologie L2 mai 2013 Exercice 1. Comparer la composition chimique, la structure, et la fonction des pili et des flagelles chez les bactéries (2 pts) Structure Composition chimique Structure

Plus en détail

Centre de référence mycoses

Centre de référence mycoses Centre de référence mycoses Centre hospitalier universitaire de Liège Rapport d activité 2012 M-P Hayette/R. Sacheli Août 2013 1 1. Introduction L importance grandissante tenue par les mycoses au niveau

Plus en détail

ph Température en C 0 0,60 0,85 1 Anaérobie AAF Aérobie

ph Température en C 0 0,60 0,85 1 Anaérobie AAF Aérobie Facteur de gravité : 0 Fiche Microbe FM9 MOISISSURES 1 2 5 8 11 14-5 0 20 25 48 52 60 ph Température en C 0 0,60 0,85 1 Anaérobie AAF Aérobie 0 + ++ Activité de l eau Oxygène GERME D ALTERATION I. Origine

Plus en détail

AIH - Aspergilloses. L'Aspergillose

AIH - Aspergilloses. L'Aspergillose 20/04/2015 MASSA Jacques François L2 CR : BRASSIER Julia. Digestif Professeur Ranque 6 pages AIH - Aspergilloses Plan A. Introduction B. Pathogénicité C. Mise en évidence de l'aspergillose D. Les différentes

Plus en détail

INFECTIEUX. hyyp://www.infectiologie.org.tn

INFECTIEUX. hyyp://www.infectiologie.org.tn SIXIEME JOURNEE DE FORMATION SUR LES ANTI INFECTIEUX «LES S ANTIFONGIQUES O G Q S» Pr. Ag. FATHALLAH AKILA Sfax, Vendredi 8 Mai 2009 Cas clinique : ORL Un Homme de 69 ans, diabétique insulinodépendant

Plus en détail

PARASITOLOGIE RISQUES LIÉS AUX PRODUITS VEGETAUX UE : RISQUE ALIMENTAIRE

PARASITOLOGIE RISQUES LIÉS AUX PRODUITS VEGETAUX UE : RISQUE ALIMENTAIRE PARASITOLOGIE RISQUES LIÉS AUX PRODUITS VEGETAUX UE : RISQUE ALIMENTAIRE I- Généralités II-Helminthes a) Nématodes : - Trichuris trichura - Ascaris lumbricoides b) Trématodes : - Fasciola hepatica c) Cestodes

Plus en détail

CODE DE BONNES PRATIQUES VITIVINICOLES EN VUE DE LIMITER AU MAXIMUM LA PRESENCE D OCHRATOXINE A DANS LES PRODUITS ISSUS DE LA VIGNE

CODE DE BONNES PRATIQUES VITIVINICOLES EN VUE DE LIMITER AU MAXIMUM LA PRESENCE D OCHRATOXINE A DANS LES PRODUITS ISSUS DE LA VIGNE CODE DE BONNES PRATIQUES VITIVINICOLES EN VUE DE LIMITER AU MAXIMUM LA PRESENCE D OCHRATOXINE A DANS LES PRODUITS ISSUS DE LA VIGNE Considérant la Résolution CST 1/2002 qui fixe la teneur maximale en ochratoxine

Plus en détail

LES EMBALLAGES ALIMENTAIRES Démonstration pour les adolescents et les adultes

LES EMBALLAGES ALIMENTAIRES Démonstration pour les adolescents et les adultes LES EMBALLAGES ALIMENTAIRES Démonstration pour les adolescents et les adultes Les emballages permettent de prolonger la durée de conservation des denrées alimentaires. Leur rôle est, entre autres, de maintenir

Plus en détail

MYCOLOGIE MEDICALE - GENERALITES. Pr C. GUIGUEN. Laboratoire de parasitologie et zoologie appliquée UFR des sciences médicales Rennes

MYCOLOGIE MEDICALE - GENERALITES. Pr C. GUIGUEN. Laboratoire de parasitologie et zoologie appliquée UFR des sciences médicales Rennes MYCOLOGIE MEDICALE - GENERALITES Pr C. GUIGUEN Laboratoire de parasitologie et zoologie appliquée UFR des sciences médicales Rennes MYCOLOGIE d HIER et d AUJOURD HUI HISTORIQUE (1) - Antiquité : rôle maléfique

Plus en détail

Bioaérosols : effets sur la santé

Bioaérosols : effets sur la santé Bioaérosols : effets sur la santé Caroline DUCHAINE Professeure Université Laval Bioaérosols Composi=on des bioaérosols Il est important de comprendre que les bioaérosols peuvent inclure : des microorganismes

Plus en détail

Comité National des Coproduits. «Fiches Sanitaires Coproduits»

Comité National des Coproduits. «Fiches Sanitaires Coproduits» Comité National des Coproduits L. Bouton - J. Caudrillier (enseignants-chercheurs à La Salle Beauvais) «Fiches Sanitaires Coproduits» OCHRATOXINE A (OTA) Octobre 2011 1 - Nature du danger sanitaire : Chimique

Plus en détail

allergique aux moisissures?

allergique aux moisissures? allergique aux moisissures? Connaître mon allergie Définition Les moisissures sont des champignons microscopiques présents partout dans l environnement : dans le sol, l eau et sur les plantes. Dans la

Plus en détail

Les risques biologiques Repérage, analyse et prévention

Les risques biologiques Repérage, analyse et prévention Les risques biologiques Repérage, analyse et prévention Laboratoire des Biocontaminants LBC - CRAMIF Généralités sur les risques biologiques & Effets sur la santé Les secteurs professionnels concernés

Plus en détail

Guide d alimentation de la dinde reproductrice médium et lourde

Guide d alimentation de la dinde reproductrice médium et lourde NU Version Aviagen Turkeys Limited Chowley Five, Chowley Oak Business Park, Tattenhall, Cheshire CH 9GA Tel: + ()89 77 Fax: + ()89 779 Email: turkeysltd@aviagen.com Guide d alimentation de la dinde reproductrice

Plus en détail

Maisons-Alfort, le 23 avril 2010

Maisons-Alfort, le 23 avril 2010 Maisons-Alfort, le 23 avril 2010 LE DIRECTEUR GÉNÉRAL de l Agence française de sécurité sanitaire des aliments relatif au guide de bonnes pratiques d'hygiène et d'application des principes HACCP 'Industrie

Plus en détail

Recommandations de la branche pour prévenir les risques de mycotoxines sur les grains de céréales

Recommandations de la branche pour prévenir les risques de mycotoxines sur les grains de céréales Recommandations de la branche pour prévenir les risques de mycotoxines sur les grains de céréales 1. Introduction Les mycotoxines les plus fréquentes sont produites par des champignons du genre Fusarium

Plus en détail

PULVERISATION DE LEVURES A LA VIGNE : UN OUTIL DE LUTTE PREVENTIF CONTRE LE DEVELOPPEMENT D ASPERGILLUS CARBONARIUS J.M. SALMON

PULVERISATION DE LEVURES A LA VIGNE : UN OUTIL DE LUTTE PREVENTIF CONTRE LE DEVELOPPEMENT D ASPERGILLUS CARBONARIUS J.M. SALMON PULVERISATION DE LEVURES A LA VIGNE : UN OUTIL DE LUTTE PREVENTIF CONTRE LE DEVELOPPEMENT D ASPERGILLUS CARBONARIUS J.M. SALMON INRA MONTPELLIER UMR n 1083 «Sciences pour l Oenologie» et INRA GRUISSAN

Plus en détail

Maîtrise des contaminants dans l alimentation des animaux de laboratoire

Maîtrise des contaminants dans l alimentation des animaux de laboratoire AFSTAL, 2010 Lyon Maîtrise des contaminants dans l alimentation des animaux de laboratoire Mycotoxines et Phyto-œstrogènes Marie VARLOUD In VIVO NSA Dominique MARTEL, SAFE Maîtrise des contaminants dans

Plus en détail

CODE D USAGES POUR LA PRÉVENTION ET LA RÉDUCTION DE LA CONTAMINATION PAR LES AFLATOXINES DES FIGUES SÈCHES

CODE D USAGES POUR LA PRÉVENTION ET LA RÉDUCTION DE LA CONTAMINATION PAR LES AFLATOXINES DES FIGUES SÈCHES INTRODUCTION CODE D USAGES POUR LA PRÉVENTION ET LA RÉDUCTION DE LA CONTAMINATION PAR LES AFLATOXINES DES FIGUES SÈCHES CAC/RCP 65-2008 1. L élaboration et l acceptation par le Codex d un Code d usages

Plus en détail

Alimentation en montagne

Alimentation en montagne Alimentation en montagne Viatte Valérie, diététicienne, Hôpital Universitaire de Genève CAS, Section Carouge (GAG) / Cours perfectionnement hiver 8 et 9 février 2014 Plan de la présentation Dépense énergétique

Plus en détail

OCHRATOXINE A DANS LES VINS : ETAT DES CONNAISSANCES

OCHRATOXINE A DANS LES VINS : ETAT DES CONNAISSANCES PAGE 1 OCHRATOXINE A DANS LES VINS : ETAT DES CONNAISSANCES DEUXIEME PARTIE : LES MYCOTOXINES ET LE VIN Jacques Rousseau Responsable Viticulture ICV Institut Coopératif du Vin La Jasse Maurin 34970 Lattes

Plus en détail

"Les mycotoxines dans les récoltes de céréales, Quelle gestion en 2013? Qu attendre des biotechnologies contre ces fléaux?

Les mycotoxines dans les récoltes de céréales, Quelle gestion en 2013? Qu attendre des biotechnologies contre ces fléaux? 1 "Les mycotoxines dans les récoltes de céréales, Quelle gestion en 2013? Qu attendre des biotechnologies contre ces fléaux?" 12 janvier 2014 Par Marc Délos 1, Catherine Regnault Roger 2 et Philippe Joudrier

Plus en détail

FORMATION CONTINUE SOMMAIRE

FORMATION CONTINUE SOMMAIRE SOMMAIRE De la théorie... T1 : Bonnes Pratiques d Hygiène et de Fabrication en transformation de végétaux T2 : Aspects réglementaires de la transformation : analyse des dangers T3 : Connaissance des végétaux

Plus en détail

Conflits d intérêt. Intérêts financiers : néant. Liens durables ou permanents : néant. Interventions ponctuelles : néant. Intérêts indirects : néant

Conflits d intérêt. Intérêts financiers : néant. Liens durables ou permanents : néant. Interventions ponctuelles : néant. Intérêts indirects : néant Conflits d intérêt Intérêts financiers : néant Liens durables ou permanents : néant Interventions ponctuelles : néant Intérêts indirects : néant Gabriel REBOUX le 20.04.2015 L ACARIEN TRANSPORTEUR D ALLERGÈNES

Plus en détail

ENZYMES INDUSTRIELLES

ENZYMES INDUSTRIELLES PRESENTATION - HISTORIQUE - DEFINITION - METHODES D OBTENTION - MARCHES - APPLICATIONS - PERSPECTIVES 1 HISTORIQUE 2000 AV JC : Découverte de la fermentation du pain et du fromage 800 AV JC : Caillette

Plus en détail

ESSAIS INTERLABORATOIRES CONTAMINANTS ALIMENTAIRES

ESSAIS INTERLABORATOIRES CONTAMINANTS ALIMENTAIRES A28 A31a A31b A31c A31d A32a A32b A32c A32d A32e A44a A44b 74 76 77 ESSAIS INTERLABORATOIRES CONTAMINTS ALIMENTAIRES Dosage de la patuline Mycotoxines : fruits secs, épices et aliments divers Mycotoxines

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE TRESOR 500 EC

FICHE TECHNIQUE TRESOR 500 EC FICHE TECHNIQUE TRESOR 500 EC Généralités : TRESOR 500 EC (imazalil) est un fongicide systémique (voie ascendante et descendante), de la famille des imidazoles. Il agit de façon préventive et curative

Plus en détail

Mycotoxines et Pesticides : mêmes enjeux de santé? D R I R LUC PUSSEMIER

Mycotoxines et Pesticides : mêmes enjeux de santé? D R I R LUC PUSSEMIER Mycotoxines et Pesticides : mêmes enjeux de santé? D R I R LUC PUSSEMIER EX-CERVA (SPF SANTÉ PUBLIQUE) CONSULTANT INDÉPENDANT - SAFE FOOD CONSULT SCS Plan de l exposé Que sont les mycotoxines? Où les retrouve-t-on?

Plus en détail

Service de Parasitologie et de Mycologie médicales CHU d Amiens Chouaki.taieb@chu-amiens.fr MYCOLOGIE MEDICALE

Service de Parasitologie et de Mycologie médicales CHU d Amiens Chouaki.taieb@chu-amiens.fr MYCOLOGIE MEDICALE Service de Parasitologie et de Mycologie médicales CHU d Amiens Chouaki.taieb@chu-amiens.fr MYCOLOGIE MEDICALE Champignons ou Fungi eucaryotes (vrai noyau) (Protistes, Fungi, végétal, animal) hétérotrophes

Plus en détail

EM Aktiv + Fourrage carboné. Extraits de plantes fermentées. Produit fermenté et biologiquement activé (ensilage) avec du charbon végétal.

EM Aktiv + Fourrage carboné. Extraits de plantes fermentées. Produit fermenté et biologiquement activé (ensilage) avec du charbon végétal. EM Aktiv + Extraits de plantes fermentées Fourrage carboné Produit fermenté et biologiquement activé (ensilage) avec du charbon végétal. EM Aktiv+ pour chevaux Application et dosage: Administrer chaque

Plus en détail

Domaine général de formation : Environnement et consommation Axe de développement : Utilisation responsable de biens et de services

Domaine général de formation : Environnement et consommation Axe de développement : Utilisation responsable de biens et de services LIENS AVEC LE PROGRAMME DE FORMATION DE L ÉCOLE QUÉBÉCOISE AGROALIMENTAIRE LA TRANSFORMATION DU LAIT EN FROMAGE Domaine général de : Environnement et consommation Axe de développement : Utilisation responsable

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Conformément à la directive 2001/58/CE

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Conformément à la directive 2001/58/CE 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE Informations sur le produit Nom commercial : Utilisation recommandée : Fongicide Société : Omya (Schweiz) AG AGRO Baslerstrasse

Plus en détail

Contamination fongique : diagnostic, suivi et traitement de la crise en milieu hospitalier

Contamination fongique : diagnostic, suivi et traitement de la crise en milieu hospitalier Contamination fongique : diagnostic, suivi et traitement de la crise en milieu hospitalier Laurence Millon Laboratoire de Parasitologie-Mycologie CHU Besancon DU VASCO mars 2012 1/ Infections fongiques

Plus en détail

Onychomycoses : comment faire le diagnostic et quel traitement choisir?

Onychomycoses : comment faire le diagnostic et quel traitement choisir? Onychomycoses : comment faire le diagnostic et quel traitement choisir? N Contet-Audonneau Audonneau,, J-P J Schurra,, S Karst et A Kummer Nelly Contet- Audonneau CHU de Nancy n.contet- audonneau@chu-nancy.fr

Plus en détail

ANALYSES PHYSICOCHIMIQUES

ANALYSES PHYSICOCHIMIQUES ANALYSES PHYSICOCHIMIQUES 12 Rue de l Usine Charguia II Tél : 71 940 198/081 Fax : 71 941 080 Physicochimie courante des aliments ph ph-mètre Brix Réfractométrie ABVT Distillation + dosage Azote ammoniacal

Plus en détail

Deuxième Rencontre de Pneumologie du Sud Est Gabès le 05 juin 2010 Dr Aloulou Samir

Deuxième Rencontre de Pneumologie du Sud Est Gabès le 05 juin 2010 Dr Aloulou Samir Deuxième Rencontre de Pneumologie du Sud Est Gabès le 05 juin 2010 Dr Aloulou Samir Introduction Les habitudes alimentaires et le mode de vie sont fortement impliquées dans l augmentation d incidence de

Plus en détail

Dynamique d évolution de la flore microbienne dans les fromages

Dynamique d évolution de la flore microbienne dans les fromages Dynamique d évolution de la flore microbienne dans les fromages Colloque Flores microbiennes d intérêt dans les Procédés Alimentaires et la Santé Christine Achilleos Dijon - 07 / 10 / 2014 Le fromage,

Plus en détail

PROTOCOLE AVORTEMENTS EN SERIES

PROTOCOLE AVORTEMENTS EN SERIES Laboratoire Vétérinaire et Alimentaire Départemental 54 PROTOCOLE AVORTEMENTS EN SERIES Principe : Démarche de diagnostic différentiel des avortements de bovins selon un protocole commun Meuse - Moselle

Plus en détail

La validation de barème des produits appertisés

La validation de barème des produits appertisés La validation de barème des produits appertisés Animée par Fabien AUPY Expert PCAM ( du CTCPA Centre Technique de la Conservation des Produits agricoles) UTICA, le 12 novembre 2013 Programme financé par

Plus en détail

Champignons. Dr Alain Decendit - UFR Pharmacie

Champignons. Dr Alain Decendit - UFR Pharmacie Ce document est la version pdf du diaporama de votre cours «champignons» de 1 ère année. Il a été réalisé afin que vous l utilisiez pour ajouter quelques notes éventuelles supplémentaires et ainsi vous

Plus en détail

Aliments diététiques destinés à des fins médicales spéciales spécifiquement pour les nourrissons. Préparations de suite pour nourrissons

Aliments diététiques destinés à des fins médicales spéciales spécifiquement pour les nourrissons. Préparations de suite pour nourrissons Critères chimiques et microbiologiques denrées alimentaires destinées à une alimentation particulière pour ou enfants en bas âge. Teneurs maximales pour certains contaminants (Règlement 1881/2006) pour

Plus en détail

Techniques De Conservation Des Aliments

Techniques De Conservation Des Aliments Techniques De Conservation Des Aliments 1- Définition La conservation est généralement définie comme une méthode utilisée pour préserver un état existant ou pour empêcher une altération susceptible d être

Plus en détail

MÉMOIRES RÉSUMÉ SUMMARY. Pierre GALTIER (1), Nicolas LOISEAU, Isabelle Paule OSWALD et Olivier PUEL (mémoire présenté le 24 novembre 2005)

MÉMOIRES RÉSUMÉ SUMMARY. Pierre GALTIER (1), Nicolas LOISEAU, Isabelle Paule OSWALD et Olivier PUEL (mémoire présenté le 24 novembre 2005) Toxicologie des mycotoxines : dangers et risques en alimentation humaine et animale Toxicology of mycotoxins, hazards and risks in human and animal food Pierre GALTIER (1), Nicolas LOISEAU, Isabelle Paule

Plus en détail

PREPARATION AU GAVAGE ET GAVAGE

PREPARATION AU GAVAGE ET GAVAGE PREPARATION AU GAVAGE ET GAVAGE Principaux facteurs clés de réussite Bazas, le 23 mars 2012 1 LE CONSTAT TRANSITION ELEVAGE GAVAGE Le canard change d environnement L alimentation libre se transforme en

Plus en détail

Contrôle qualité d un médicament après suspicion de contamination microbienne

Contrôle qualité d un médicament après suspicion de contamination microbienne Contrôle qualité d un médicament après suspicion de contamination microbienne Contexte de la situation d évaluation et activités à réaliser A la suite de la mise en évidence de la présence de taches brun-jaune

Plus en détail

LA FUSARIOSE. La fusariose est un champignon.

LA FUSARIOSE. La fusariose est un champignon. LA FUSARIOSE La fusariose est un champignon. Une quinzaine d espèces de champignon sont responsables du développement des fusarioses. Les plus couramment rencontrés sont Fusarium graminearum, Fusarium

Plus en détail

PARTIE 1 : DROIT DE L ALIMENTATION

PARTIE 1 : DROIT DE L ALIMENTATION PARTIE 1 : DROIT DE L ALIMENTATION I ) Les origines et objectifs du droit de l alimentation II ) Les rôles des organismes consultatifs, décisionnels et de contrôle 1 ) International 2) Européen 3 ) National

Plus en détail

aux moisissures? La désensibilisation Je m informe 4 bénéfices essentiels pour une qualité de vie retrouvée : Les clés de l efficacité :

aux moisissures? La désensibilisation Je m informe 4 bénéfices essentiels pour une qualité de vie retrouvée : Les clés de l efficacité : La désensibilisation 4 bénéfices essentiels pour une qualité de vie retrouvée : 1. Diminue voire supprime les symptômes à terme 2. Diminue la consommation des traitements symptomatiques associés à l allergie

Plus en détail

SUR LA SIiNTE' ET LA SE'CURITE'

SUR LA SIiNTE' ET LA SE'CURITE' RENSEIGNEMENTS SUR LA SIiNTE' ET LA SE'CURITE' Les moisissures Que sont les moisissures? Les moisissures constituent des dangers pour la saute et la securite des membres du SCFP. Les moisissures sont des

Plus en détail