Composition nutritionnelle des feuilles de Moringa oleifera

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Composition nutritionnelle des feuilles de Moringa oleifera"

Transcription

1 1 Composition nutritionnelle des feuilles de Document räalisä par MÄlanie Broin, PROPAGE Financement : Centre Technique de CoopÄration Agricole et rurale (CTA) ACP-UE On trouve dans la littärature et sur Internet un grand nombre d informations sur la composition nutritionnelle des feuilles de. Toutefois, la plupart du temps il s agit de recyclage des donnäes, les sources ne sont pas toujours citäes, et on observe de grandes variations dans les donnäes. En effet, un grand nombre de facteurs peuvent influencer la composition nutritionnelle d un aliment d origine vägätale : tout d abord les facteurs ayant trait Ç l Ächantillon lui-méme : origine de l Ächantillon (contexte pädo-climatique), nature de l Ächantillon analysä (feuilles frañches ou sächäes), mäthode de conservation de l Ächantillon depuis la räcolte jusqu Ç l analyse. Par ailleurs, les facteurs liäs Ç l analyse elle-méme sont source de variation : la mäthode d analyse employäe, le nombre de räpätitions de l analyse, les erreurs expärimentales. Ainsi, lorsque l on cite des valeurs nutritionnelles, il est trös important de rappeler le contexte dans lequel ces donnäes ont ÄtÄ obtenues. On ne peut pas citer une analyse particuliöre d un Ächantillon particulier et parler de composition nutritionnelle des feuilles de en gänäral (c est pourtant ce que l on observe dans la plupart des cas). Toutefois, il est trös pratique pour les acteurs de terrain de disposer de donnäes moyennes qui correspondent Ç la valeur nutritionnelle moyennes des feuilles de, en s affranchissant des erreurs potentielles dues Ç l Ächantillon, Ç l analyse biochimique ou au recyclage des donnäes. Pour cela, nous avons procädä Ç une recherche bibliographique afin de recenser toutes les donnäes concernant la valeur nutritionnelle des feuilles de. Plusieurs bases de donnäes de publications scientifiques ont ÄtÄ exploräes (Medline, Agricola, Science Direct), et nous nous sommes appuyäs sur le räseau pour rassembler les donnäes des analyses non publiäes. Nous nous sommes ensuite procurä les articles correspondants auprös des bibliothöques späcialisäes. L ensemble des donnäes ainsi obtenues a ÄtÄ reproduit dans une base de donnäes Excel. Toutes les donnäes ont ÄtÄ mises au méme format (donnäes pour 100 grammes de matiöres söches) pour comparaison. Parmi les valeurs observäes, les valeurs Ü aberrantes á, c est-ç-dire qui s Äloignent trop de la moyenne des valeurs (de plus de 60%), ont ÄtÄ ÄliminÄes afin de proposer une valeur moyenne cohärente. Par ailleurs, la valeur nutritionnelle des feuilles de a ÄtÄ comparäe Ç d autres aliments : soit Ç d autres lägumes disponibles en Afrique, soit Ç des aliments de räfärence pour certaines valeurs nutritionnelles.

2 2 Les feuilles de sont un lägume de bonne qualitä nutritionnelle. Elles sont riches en protäines, vitamines et certains minäraux (voir tableau 1). Elles contiennent en quantitä les acides aminäs et les acides gras essentiels. Cependant, elles ne constituent en aucun cas un aliment miracle. Si l on compare les feuilles de avec d autres lägumes, elles sont beaucoup plus nutritives que les lägumes É fruits Ñ (concombre, tomates...). mais il existe d autres lägumes-feuilles qui sont Ägalement de bonne qualitä nutritionnelle, comme les feuilles de manioc (voir tableau 3). Par ailleurs, si l on compare les feuilles de avec d autres aliments, connus pour leur richesse en un ÄlÄment particulier, on voit bien l intäröt de ces feuilles en nutrition : en Äquivalent de poids, les feuilles fraüches contiennent plus de protäines et de calcium que le lait frais, plus de vitamine C que les oranges, autant de potassium que la banane, autant de magnäsium que le chocolat, presque autant de fer que les lentilles, et presque autant de vitamine A que les carottes. En revanche, elles contiennent beaucoup moins de protäines que la viande, et moins de phosphore que le poisson (voir tableau 4). Elles ne constituent pas á elles seules un aliment complet, et on ne peut qu insister sur l importance de la diversification de l alimentation. Les feuilles de peuvent se consommer fraüches dans des plats en sauce, ou bien sous forme sàche et räduite en poudre, laquelle peut Ötre ajoutäe aux plats en sauce, aux gâteaux et beignets, aux farines infantiles. Une consommation räguliàre de ces feuilles, associäes á d autres aliments, aide á rester en bonne santä. L utilisation de la poudre de feuilles est particuliàrement präconisäe chez les enfants souffrant de malnutrition, ou pour prävenir l apparition de la malnutrition. Tableau 1 : Composition moyenne des feuilles de DonnÄes pour 100 grammes de matiåre såche (dry matter) Composition globale Acides aminäs (mg) Calories (kcal) 300 Arginine 1600 ProtÄines 25 Histidine 530 MinÄraux 12 Isoleucine 1140 Glucides 40 Leucine 2050 Lipides 8 Lysine 1200 Fibres 15 MÄthionine 370 Teneur en eau 75% Phenylalanine 1400 MinÄraux ThrÄonine 1080 Tryptophane 580 Calcium (mg) 2100 Valine 1400 Cuivre (mg) 1 Acide aspartique 1670 Fer (mg) 27 Acide glutamique 2470 Potassium (mg) 1300 SÄrine 840

3 3 MagnÄsium (mg) 405 Glycine 960 Phosphore (mg) 310 Alanine 1260 Manganàse (mg) 8 Proline 1230 Soufre (mg) 740 Tyrosine 910 SÄlÄnium (mg) 2,6 CystÄine 360 Zinc (mg) 2,6 Molibdàne (mg) 0,5 Sodium (mg) 100 Acides gras C 16 : Vitamines C 18 : 0 70 C 18 : 1 60 Vitamine A (UI) C 18 : Vitamine C (mg) 850 C 18 : Tableau 2 : Comparaison des compositions nutritionnelles de la spiruline en poudre et des feuilles de en poudre pour quelques ÄlÄments DonnÄes pour 100 grammes de matiåre brute (poudre) (dry matter) Spirulina platensis HumiditÄ 3% 7% ProtÄines digestibles Potassium (mg) Calcium (mg) Phosphore (mg) MagnÄsium (mg) Fer (mg) Vitamine A (UI) Vitamine C (mg) Riboflavine ( g) Nicotinamide ( g)

4 4 Tableau 3: Comparaison des compositions nutritionnelles des feuilles fraçches de et d autres lågumes frais DonnÅes pour 100 grammes de matiçre fraéche (fresh matter) Carotte Gombo Oignon Tomate Chou vert Cocombre Epinard Amaranthe Feuilles de manioc Teneur en eau (%) ProtÄines digestibles 6,3 0,8 1,6 0,9 0,7 3,2 0,4 2,1 3,5 5,2 Potassium (mg) n.d. n.d. Calcium (mg) Phosphore (mg) MagnÄsium (mg) n.d. n.d. Fer (mg) 6,8 0,4 0,7 0,2 0,4 1,8 0,2 4,0 8,8 7,6 Vitamine A (UI) n.d. n.d. Vitamine C (mg) Riboflavine ( g) Nicotinamide ( g) Tableau 4: Comparaison de quelques teneurs en nutriments entre les feuilles de et des aliments de räfärence DonnÄes pour 100 grammes de matiåre brute (fraçche) (fresh matter) Lait frais Viande de bœuf (muscle) ProtÄines digestibles 6,3 3,3 20 Potassium (mg) Calcium (mg) Phosphore (mg) MagnÄsium (mg) Fer (mg) 6,8 2 8 Vitamine A (UI) Vitamine C (mg) Banane Poisson Chocolat Lentilles Carotte Orange

5 5

DIRECTIVE 96/8/CE DE LA COMMISSION

DIRECTIVE 96/8/CE DE LA COMMISSION 1996L0008 FR 20.06.2007 001.001 1 Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions B DIRECTIVE 96/8/CE DE LA COMMISSION du 26 février 1996 relatives aux

Plus en détail

Goût : Chocolat. 383 kj (361 kcal)

Goût : Chocolat. 383 kj (361 kcal) Conditionnement & poids net : Boîte de 750 g et sachets de 500 g. Goût : Chocolat Ingrédients : protéines de lait (caséine avec émulsifiant : lécithine de soja), poudre de cacao fortement dégraissé (9.7

Plus en détail

Perdre des Kilos sans les reprendre!

Perdre des Kilos sans les reprendre! 1 Perdre des Kilos sans les reprendre! L'intelligence de Dr. Jacob's prend soin de vous! Avec AminoBase, un repas minceur est aussi appétissant! NUT 979/17 Remplacez 2 repas par AminoBase = maigrir= MAIGRIR*

Plus en détail

très peu de calories riches en vitamines et minéraux source de fibres Inventaire des qualités nutritionnelles des produits normands

très peu de calories riches en vitamines et minéraux source de fibres Inventaire des qualités nutritionnelles des produits normands X. FRUITS ET LEGUMES En Normandie La Normandie propose tout au long de l'année une vaste gamme de légumes frais d'excellente qualité. En effet, la région représente 3% de la production légumière française

Plus en détail

Dosage ph-métrique d un polyacide. L acide phosphorique (E338) dans une boisson au cola

Dosage ph-métrique d un polyacide. L acide phosphorique (E338) dans une boisson au cola 3 2 4 1 11 8 9 3 2 4 1 10 8 9 http://theobromine.uchini.be Dosage ph-métrique d un polyacide. L acide phosphorique (E338) dans une boisson au cola La manipulation Les boissons au cola (style coca cola)

Plus en détail

Comment décoder les étiquettes?

Comment décoder les étiquettes? Comment décoder les étiquettes? Barbou, le 30/04/2010 Attention aux pièges! Les sucres «cachés» Les «mauvaises» graisses (TRANS) Le sel Les additifs Comment éviter ces pièges? Intéressons-nous aux étiquettes...

Plus en détail

Conseils nutritionnels en basketball

Conseils nutritionnels en basketball Conseils nutritionnels en basketball Écrit par Sébastien PELTIER, Docteur ès Sciences, Faculté des Sciences du Sport de Grenoble Pour vivre, l'homme a besoin d'énergie. Cette énergie est nécessaire non

Plus en détail

Nouvelles recettes Mai - Juin 2015

Nouvelles recettes Mai - Juin 2015 Nouvelles recettes Mai - Juin 2015 Les «pas pareilles» Clafoutis pêche-pistache Fraises sauce chocolat blanc Connaissance de nos recettes : Cake au chocolat maison Fraîch attitude : Vinaigrette au cerfeuil

Plus en détail

Nouvelles recettes Novembre - Décembre 2015

Nouvelles recettes Novembre - Décembre 2015 Nouvelles recettes Novembre - Décembre 2015 «Les pas pareille» Novembre : Poti oranger Décembre : Smoothie de pommes et bananes Recettes Inspirations Fromage blanc sucré différemment Amuse-bouche de Novembre

Plus en détail

Liste d ingrédients et de composition nutritionnelle des produits d Exante Diet

Liste d ingrédients et de composition nutritionnelle des produits d Exante Diet Liste d ingrédients et de composition nutritionnelle des produits d Exante Diet Shakes Banane Ingrédients - poudre de lait écrémé (40%), maltodextrine, protéine de soja, protéine de lactosérum, graisse

Plus en détail

Module élevage des monogastrique S6 2016. Dr Sébastien Lefebvre Bases de nutrition et de diététique des carnivores domestiques

Module élevage des monogastrique S6 2016. Dr Sébastien Lefebvre Bases de nutrition et de diététique des carnivores domestiques Module élevage des monogastrique S6 2016 Dr Sébastien Lefebvre Bases de nutrition et de diététique des carnivores domestiques Plan Introduction I. Rappels de physiologie de la digestion a. Eléments de

Plus en détail

Pour mieux comprendre...

Pour mieux comprendre... Pour mieux comprendre... Vous trouverez dans ce document quelques définitions de termes scientifiques utilisés dans la rubrique pour vous permettre de mieux comprendre le contenu des articles et la base

Plus en détail

GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS

GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS Pour mieux comprendre le rôle des différents composants de notre alimentation, Oh!Céréales vous livre l essentiel sur les nutriments. Les calories Calories : c est l unité de mesure

Plus en détail

Les substances nutritives Fiche de travail

Les substances nutritives Fiche de travail Information aux enseignants 1/7 Ordre de travail L enseignant(e) demande aux élèves de dessiner un cercle et d en faire un diagramme circulaire pour lequel ils estiment les proportions de substances nutritives:

Plus en détail

PARTIE : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins

PARTIE : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins PARTIE : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins Rappel 5 e : la digestion Les nutriments utilisés par les organes proviennent de la digestion

Plus en détail

Rapport d'analyses N 16OC24 026

Rapport d'analyses N 16OC24 026 Page 1 / 5 FLAMANT VERT ZA de Guerry Allée Napoléon III 18000 BOURGES Pessac, le 25 novembre 2016 INFORMATIONS CONCERNANT L'ECHANTILLON N de projet : 16OC24-P012 N de demande en ligne : DA14342 CONDITIONS

Plus en détail

L information nutritionnelle sur les étiquettes des aliments

L information nutritionnelle sur les étiquettes des aliments L information nutritionnelle sur les étiquettes des aliments Présenté par Micheline Séguin Bernier Le 19 mars 2007 Tiré et adapté du document de Santé Canada Le tableau de la valeur nutritive : plus facile

Plus en détail

Comprendre pour. mieux consommer LES EMBALLAGES ALIMENTAIRES

Comprendre pour. mieux consommer LES EMBALLAGES ALIMENTAIRES Comprendre pour mieux consommer LES EMBALLAGES ALIMENTAIRES Les informations nécessaires: les bonnes pratiques Les consommateurs, petits ou grands, doivent pouvoir choisir en connaissance de cause. Pour

Plus en détail

Atelier 1: Comment utiliser les feuilles de Moringa dans un cadre nutritionnel et mädical?

Atelier 1: Comment utiliser les feuilles de Moringa dans un cadre nutritionnel et mädical? Atelier 1: Comment utiliser les feuilles de Moringa dans un cadre nutritionnel et mädical? Restitution des travaux de groupe 1 RÄsultats attendus 2 Ätablissement de normes avec une gamme de variation acceptable

Plus en détail

Réglementations et organisation de l'alimentation dans les E.A.J.E. Direction de la Petite Enfance et de l'éducation

Réglementations et organisation de l'alimentation dans les E.A.J.E. Direction de la Petite Enfance et de l'éducation Réglementations et organisation de l'alimentation dans les E.A.J.E. Direction de la Petite Enfance et de l'éducation Le GEM RCN. (Groupe d Etude des Marchés de Restauration Collective et de Nutrition)

Plus en détail

ANC. Un concentré de nutriments essentiels riches en vitamines naturelles PETFOOD

ANC. Un concentré de nutriments essentiels riches en vitamines naturelles PETFOOD ANC PETFOOD Extrait Concentré de Luzerne Un concentré de nutriments essentiels riches en vitamines naturelles Une source de protéines équilibrée de haute qualité Un apport d acides gras oméga 3 Des pigments,

Plus en détail

MIEUX COMPRENDRE L ÉTIQUETAGE NUTRITIONNEL

MIEUX COMPRENDRE L ÉTIQUETAGE NUTRITIONNEL MIEUX COMPRENDRE L ÉTIQUETAGE NUTRITIONNEL La valeur énerétique, késako? La valeur énerétique correspond à l apport calorique de l aliment, affichée en kcal (kilocalories) ou kj (kilojoules). Elle peut

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 38 SOMMAIRE Le soja Les chiffres clés Quelques précisions Les qualités nutritionnelles Les produits à base de soja Focus sur les isoflavones Le soja dans les

Plus en détail

Le Bulletin du B.E.N. Mars 2008: mois de la nutrition

Le Bulletin du B.E.N. Mars 2008: mois de la nutrition Le Bulletin du B.E.N. Mars 2008: mois de la nutrition Les mythes alimentaires Le pain fait engraisser. Le lait est bon seulement pour les enfants. Le jeûne permet de purifier l organisme. Toutes ces affirmations,

Plus en détail

Le tableau ci-dessous indique, chez l'homme, les teneurs en acides aminés essentiels conseillées par l'organisation mondiale de la santé (OMS)

Le tableau ci-dessous indique, chez l'homme, les teneurs en acides aminés essentiels conseillées par l'organisation mondiale de la santé (OMS) Document 1 Les protéines comptent parmi les éléments constitutifs essentiels de la matière vivante. L'organisme ne peut disposer de réserves de protéines, celles-ci faisant partie intégrante des tissus

Plus en détail

SESSION 2007. Mention Complémentaire Art de la Cuisine Allégée ÉPREUVE E2 ÉTUDE D UNE SITUATION PROFESSIONNELLE

SESSION 2007. Mention Complémentaire Art de la Cuisine Allégée ÉPREUVE E2 ÉTUDE D UNE SITUATION PROFESSIONNELLE SESSION 2007 Mention Complémentaire Art de la Cuisine Allégée ÉPREUVE E2 ÉTUDE D UNE SITUATION PROFESSIONNELLE Ce sujet comporte 13 pages. Toutes les calculatrices de poche, y compris les calculatrices

Plus en détail

Riche en protéines. Source de vitamine A, de vitamines du groupe B et de vitamine D (pour le jaune d œuf) source de magnésium et de fer

Riche en protéines. Source de vitamine A, de vitamines du groupe B et de vitamine D (pour le jaune d œuf) source de magnésium et de fer VIII. ŒUFS En Normandie Avec 461 millions d'œufs de consommation produits en élevages professionnels en 2003 (soit 4 % de la production nationale), la Normandie est la 6ème région française de production,

Plus en détail

Nouvelles recettes Mai - Juin 2015

Nouvelles recettes Mai - Juin 2015 Nouvelles recettes Mai - Juin 2015 Les «pas pareilles» Clafoutis pêche-pistache Fraises sauce chocolat blanc Connaissance de nos recettes : Gâteau maison au fromage blanc Fraîch attitude : Poulet à l estragon

Plus en détail

Dossier Enseignant «A Table» Cap Sciences 2004.

Dossier Enseignant «A Table» Cap Sciences 2004. Une bonne nutrition est un incontestable facteur de bonne santé. Dans la médecine traditionnelle chinoise, certains aliments bien utilisés servent de remèdes pour prévenir et traiter des maladies. Si la

Plus en détail

ESSAIS INTERLABORATOIRES ALIMENTATION

ESSAIS INTERLABORATOIRES ALIMENTATION ESSAIS INTERLABORATOIRES ALIMENTATION A20 Produits diététiques et étiquetage nutritionnel A21 Corps gras A21a Huile d olive : analyses physico-chimiques 21b Huile d olive : analyses sensorielles A26b Acides

Plus en détail

IX. PAIN, CEREALES, POMMES DE TERRE ET LEGUMES SECS

IX. PAIN, CEREALES, POMMES DE TERRE ET LEGUMES SECS IX. PAIN, CEREALES, POMMES DE TERRE ET LEGUMES SECS En Normandie La Normandie est une terre d'élevage mais les cultures arables y sont également bien présentes. Plus de la moitié de la Surface Agricole

Plus en détail

NIDAL PELARGON 1 Lait pdre B/800g

NIDAL PELARGON 1 Lait pdre B/800g NIDAL PELARGON 1 Lait pdre B/800g Prix au 07/02/2016 à 08:26 17.5 TTC Disponibilité : Épuisé Indications Nidal Pelargon 1 et 2 : formules infantiles acidifiées par addition de ferments lactiques, caractérisées

Plus en détail

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline (Valeur énergétique : 38 kcal/10 g) Composition nutritionnelle Composition pour 10 g Rôle Protéines (végétales) 55 à 70 % Construction

Plus en détail

Apports de sucres simples

Apports de sucres simples XIII. BOISSONS En Normandie La Normandie est fière de ses pommiers, qui sont à l'origine de boissons délicieuses. Son verger cidricole produit chaque année entre 150 000 et 200 000 tonnes de fruits à cidre

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 42 SOMMAIRE L alimentation des sportifs Les chiffres clés Les besoins nutritionnels Comment adapter son alimentation? Les produits Herbalife A retenir Les

Plus en détail

CAP Petite Enfance / EP1 / La nutrition

CAP Petite Enfance / EP1 / La nutrition L'OPEN CLASS REVISION GRATUIT EN LIGNE Informations Auteur : Philippe OLIVE Mis en ligne le 06 octobre 2014 Modifié le 13 octobre 2014 Catégorie : CAP Petite Enfance CAP Petite Enfance / EP1 / La nutrition

Plus en détail

GUIDE NUTRITIONNEL 2011. Protéifine

GUIDE NUTRITIONNEL 2011. Protéifine GUIDE NUTRITIONNEL 2011 Protéifine SOMMAIRE CARTE SALÉE Les Billettes et les Pâtes 3 4 Les Cuisinés 5 7 Les Crèmes de Légumes 8 10 Les Potages Gourmets et Purées 11 13 Les Poêlées Omelettes 14 16 Les Crêpes

Plus en détail

Laits de jabot artificiels pour Columbidae

Laits de jabot artificiels pour Columbidae Laits de jabot artificiels pour Columbidae Exemple d un protocole d élevage artificiel intégrant des protéines de lait et de soja au Parc zoologique de Mulhouse Dr. Vét. David Gomis q Laitde jabot = sécrétion

Plus en détail

Nouvelles recettes Mai - Juin 2016

Nouvelles recettes Mai - Juin 2016 Nouvelles recettes Mai - Juin 2016 Les «pas pareilles» Cake à la courgette Fraîcheur framboise au basilic Fraîch attitude : Timbale printanière Salade de melon à la framboise Flan aux saveurs méridionales

Plus en détail

Les insectes dans notre alimentation, rêve ou réalité?

Les insectes dans notre alimentation, rêve ou réalité? Parole d expert Les insectes dans notre alimentation, rêve ou réalité? Panel d experts autour de Eric HAUBRUGE, Vice-Recteur de Gembloux Agro Bio Tech et Frédéric FRANCIS, ULg - Unité d entomologie Avec

Plus en détail

VALEUR NUTRITIONNELLE ET QUALITE DU PATE HENAFF

VALEUR NUTRITIONNELLE ET QUALITE DU PATE HENAFF VALEUR NUTRITIONNELLE ET QUALITE DU PATE HENAFF La prise de conscience de la notion de santé parmi les préoccupations des Français vis à vis de l alimentation fait de la charcuterie un des tabous les plus

Plus en détail

Les Protéines. Session 2

Les Protéines. Session 2 Les Protéines Session 2 Challenge de la semaine Faisons le point sur notre semaine Challenge12sem-S2-Proteines-Nov2011 2 Nos besoins quotidiens Protéines Pour aider à construire et à maintenir la masse

Plus en détail

Nutrition du sport. 11 bd de la Jamagne 88400 GERARDMER 06-86-20-82-29 fanny.orillard@gmail.com. ORILLARD Fanny Diététicienne Nutritionniste

Nutrition du sport. 11 bd de la Jamagne 88400 GERARDMER 06-86-20-82-29 fanny.orillard@gmail.com. ORILLARD Fanny Diététicienne Nutritionniste Nutrition du sport ORILLARD Fanny Diététicienne Nutritionniste 11 bd de la Jamagne 88400 GERARDMER 06-86-20-82-29 fanny.orillard@gmail.com Qu'est ce que l'équilibre alimentaire? - aucun aliment interdit

Plus en détail

Alimentation Les groupes d aliments

Alimentation Les groupes d aliments Alimentation Les groupes d aliments Au nombre de sept, les groupes d aliments permettent une classification simplifiée des aliments. Ce classement se fait par leurs teneurs en nutriments (protéines, lipides,

Plus en détail

L alimentation : Comment bien se nourrir?

L alimentation : Comment bien se nourrir? Sciences Andrée Otte L alimentation : Comment bien se nourrir? Chaque jour, on a besoin de manger et de boire : l alimentation est indispensable à la vie. Une bonne alimentation est l une des clés essentielles

Plus en détail

Rubrique Alimentation

Rubrique Alimentation smoothies Septembre 2009 Alimentation et équilibre alimentaire Pourquoi manger? Ce sont les aliments qui vont répondre aux besoins physiologiques de l organisme grâce aux nutriments qu ils contiennent

Plus en détail

ALIMENTATION DES PERSONNES AGEES

ALIMENTATION DES PERSONNES AGEES ALIMENTATION DES PERSONNES AGEES Année universitaire 2008 Auteur : Dr. Nadia Charfi Sellami Coordinateur : Chef de section Professeur Mohamed ABID Spécialité : Thérapeutique Etablissement : Faculté de

Plus en détail

VISIO. Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W. Le nouveau végétarisme sort ses griffes!

VISIO. Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W. Le nouveau végétarisme sort ses griffes! VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W Le nouveau végétarisme sort ses griffes! De plus en plus de personnes se laissent tenter par le végétarisme. En toile de fond, la conversion a parfois lieu

Plus en détail

ETUDE DU SECTEUR DES PIZZAS SURGELEES

ETUDE DU SECTEUR DES PIZZAS SURGELEES ETUDE DU SECTEUR DES PIZZAS SURGELEES Données 2010 Etude du secteur des pizzas surgelées Oqali Données 2010-Edition 2011 1 Etude du secteur des pizzas surgelées Oqali Données 2010-Edition 2011 2 SOMMAIRE

Plus en détail

Apports en macro et micro nutriments en nutrition artificielle. Blandine de Singly, interne DES 04 avril 2009

Apports en macro et micro nutriments en nutrition artificielle. Blandine de Singly, interne DES 04 avril 2009 Apports en macro et micro nutriments en nutrition artificielle Blandine de Singly, interne DES 04 avril 2009 Définitions Macronutriments Micronutriments Protides Glucides Lipides Vitamines Minéraux Apports

Plus en détail

Hygiène alimentaire des adolescents L'adolescence est souvent une période difficile tant pour les parents que pour les ados.

Hygiène alimentaire des adolescents L'adolescence est souvent une période difficile tant pour les parents que pour les ados. Hygiène alimentaire des adolescents L'adolescence est souvent une période difficile tant pour les parents que pour les ados. Les limites d'âge sont variables, car on observe, surtout chez les filles, des

Plus en détail

Nouvelles recettes Mai - Juin 2016

Nouvelles recettes Mai - Juin 2016 Nouvelles recettes Mai - Juin 2016 Les «pas pareilles» Cake à la courgette Fraîcheur framboise au basilic Fraîch attitude : Timbale printanière Salade de melon à la framboise Flan de thon,courgettes, tomate

Plus en détail

Les Protéines. Session 2

Les Protéines. Session 2 Les Protéines Session 2 Challenge de la semaine Faisons le point sur notre semaine Challenge12sem-S2-Proteines-Dec2012 2 Nos besoins quotidiens Protéines Contribuent au maintien de la masse musculaire

Plus en détail

DIRECTIVES GÉNÉRALES CODEX POUR L UTILISATION DES MATIÈRES PROTÉIQUES VÉGÉTALES (MPV) DANS LES ALIMENTS

DIRECTIVES GÉNÉRALES CODEX POUR L UTILISATION DES MATIÈRES PROTÉIQUES VÉGÉTALES (MPV) DANS LES ALIMENTS 1 CAC/GL 4-1989 DIRECTIVES GÉNÉRALES CODEX POUR L UTILISATION DES MATIÈRES PROTÉIQUES VÉGÉTALES (MPV) DANS LES ALIMENTS CAC/GL 4-1989 1. OBJET Fournir des orientations pour une utilisation appropriée et

Plus en détail

aliment? Quelle conclusion en tirer?

aliment? Quelle conclusion en tirer? Comment lire l étiquetage d un Zeynep YAGMUR aliment? Quelle conclusion en tirer? Diététicienne au Réseau Santé diabète De quoi est composé l étiquetage? = mention sur un aliment pour indiquer des informations

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE 62 HERBANEWS SOMMAIRE Les protéines Définition, rôles et particularités des protéines Les recommandations du PNNS et comment y arriver? Quels sont les aliments

Plus en détail

Produit par: Jocelyne Jones, Nutritionniste Édité par: Priscilla Fequet Griffin, Coordinatrice et Cornella Maurice, Directrice Exécutive Traduit par:

Produit par: Jocelyne Jones, Nutritionniste Édité par: Priscilla Fequet Griffin, Coordinatrice et Cornella Maurice, Directrice Exécutive Traduit par: 2006 Produit par: Jocelyne Jones, Nutritionniste Édité par: Priscilla Fequet Griffin, Coordinatrice et Cornella Maurice, Directrice Exécutive Traduit par: Meeka Faucher Illustrations par: Lori-Lee Thomas

Plus en détail

La Gastronomie Francaise pour votre chien. Fabriqué en France

La Gastronomie Francaise pour votre chien. Fabriqué en France La Gastronomie Francaise pour votre chien Fabriqué en France Entreprise et philosophie Préparer un bon repas pour la famille et les amis, rechercher des bonnes recettes et ingrédients d excellence est

Plus en détail

I) CLASSIFICATION DES PROTIDES. 1) Constitution des protides. A partir du document 1, nommer l élément de base qui constitue les protéines.

I) CLASSIFICATION DES PROTIDES. 1) Constitution des protides. A partir du document 1, nommer l élément de base qui constitue les protéines. L E S P R O T I D E S Introduction : Aliments source de protides? Les protides sont trouvés principalement dans deux groupes d aliments : les viandes, poissons et œufs les légumes secs (lentilles, haricots

Plus en détail

ALIMENTS INFANTILES DE DIVERSIFICATION

ALIMENTS INFANTILES DE DIVERSIFICATION ALIMENTS INFANTILES DE DIVERSIFICATION Première caractérisation du secteur (données 2012) SYNTHESE Etude du secteur des sauces condimentaires-oqali Données 2011-Edition 2013 EDITION 2014 Synthèse de l

Plus en détail

Apport quotidien moyen recommandé 2200 à 2800 kcal. Ces besoins sont variables selon l'âge, le sexe, le poids et l'activité physique.

Apport quotidien moyen recommandé 2200 à 2800 kcal. Ces besoins sont variables selon l'âge, le sexe, le poids et l'activité physique. POUR UNE ALIMENTATION EQUILIBREE, BESOINS ET RYTHMES ALIMENTAIRES I- BESOINS NUTRITIONNELS L'alimentation de l'adolescent doit : - Respecter la répartition et l équilibre entre les principaux nutriments

Plus en détail

Spécifications nutritionnelles pour les parentaux

Spécifications nutritionnelles pour les parentaux Spécifications nutritionnelles pour les parentaux 2013 1 Introduction 2 Tableau 1: Spécifications nutritionnelles pour les femelles reproductrices 3 Tableau 2: Apports de nutriments pour les femelles reproductrices

Plus en détail

VALEURS NUTRITIONNELLES DES VIANDES CIV INRA, BŒUF

VALEURS NUTRITIONNELLES DES VIANDES CIV INRA, BŒUF BŒUF Tende de tranche Macreuse (à bifteck) Paleron Bavette Nombre d'animaux = 16 Moy. Teneur en macro et micronutriments Energie (kcal/100 g) 113 7 104 127 118 10 104 143 144 16 107 168 133 20 99 194 Energie

Plus en détail

Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge ( 0 à 36 mois ) C. Bouillié

Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge ( 0 à 36 mois ) C. Bouillié Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge ( 0 à 36 mois ) C. Bouillié le 26 / 10/ 2007 Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge Développement des fonctions digestives Besoins du

Plus en détail

Lire les étiquettes d information nutritionnelle

Lire les étiquettes d information nutritionnelle Lire les étiquettes d information nutritionnelle Au Canada, on trouve des étiquettes d information nutritionnelle sur les emballages d aliments. Ces étiquettes aident les consommateurs à comparer les produits

Plus en détail

Réseau santé - 2013 - Menus Lundi

Réseau santé - 2013 - Menus Lundi Réseau santé - 2013 - Menus Lundi Lundi 7 janvier 2013 Gratin quinoa/lentilles corail/poireau Dessert lacté Fruit de saison Lundi 14 janvier 2013 Carottes râpées /orange Vol au vent Fruit Lundi 21 janvier

Plus en détail

Fonctions et sources alimentaires de certaines vitamines les plus courantes

Fonctions et sources alimentaires de certaines vitamines les plus courantes Fonctions et sources alimentaires de certaines vitamines les plus courantes Information sur certaines vitamines les plus courantes Les vitamines ne fournissent ni calories ni énergie. Elles aident toutefois

Plus en détail

Comment bien lire les étiquetages alimentaires?

Comment bien lire les étiquetages alimentaires? Comment bien lire les étiquetages alimentaires? Entre calories, protéines, glucides, sucres, lipides, acides gras, cholestérol, édulcorants, vitamines, minéraux, additifs, etc. les informations nutritionnelles

Plus en détail

Information produit SOYCOMIL

Information produit SOYCOMIL SOYCOMIL Concentré protéique de soja Informations générales Il existe différents concentrés protéiques de soja sur le marché avec différents niveaux de protéine et de cellulose brute. Soycomil est un concentré

Plus en détail

Les différentes catégories de plats. Les entrées

Les différentes catégories de plats. Les entrées Les différentes catégories de plats Les entrées Entrées de Crudités

Plus en détail

Glucides Protéines - Lipides

Glucides Protéines - Lipides Glucides Protéines Lipides Le GPL dont notre corps a besoin Les Glucides ou s, moitié de nos calories. Ils sont notre carburant. doivent apporter un peu plus de la Mais où se cachentils? Dans tous les

Plus en détail

multicarbo drink avant l effort pendant l effort après l effort

multicarbo drink avant l effort pendant l effort après l effort multicarbo drink Préparation pour 6 litres de boisson hypertonique à Haute Performance. MULTICARBO DRINK+ est une formule hypertonique de boisson à Haute Performance, avec des glucides, des vitamines,

Plus en détail

L équilibre alimentaire

L équilibre alimentaire L équilibre alimentaire EAU Seule boisson indispensable PRODUITS SUCRES Limiter le sucre : desserts sucrés, boissons sucrées (Sodas, sirop ) Des aliments pour une journée (1 part = 1 fois par jour) MATIERES

Plus en détail

ssentials DESIGNED DOG for your www.delimill.ch

ssentials DESIGNED DOG for your www.delimill.ch e ssentials DESIGNED DOG www.delimill.ch for your Le siège social de la société est basé à Luzern en Suisse. Les actionnaires fondateurs de la société ont de nombreuses années d éxpérience dans le domaine

Plus en détail

La fertilité et l alimentation. Dans quelle mesure l alimenta/on peut elle apporter des solu/ons

La fertilité et l alimentation. Dans quelle mesure l alimenta/on peut elle apporter des solu/ons La fertilité et l alimentation Dans quelle mesure l alimenta/on peut elle apporter des solu/ons Un régime alimentaire adapté pour diminuer les risques d'infertilité et augmenter ses chances de tomber enceinte

Plus en détail

ANALYSE NUTRITIONNELLE

ANALYSE NUTRITIONNELLE CHOCOLAT CHAUD Ingrédients: protéines de lait, poudre de cacao, arôme, épaississant: gomme xanthane, chlorure de potassium et de sodium, édulcorants: aspartame et acésulfame de potassium; anti-agglomérant:

Plus en détail

Les délégations trouveront ci-joint le document D043783/02 - Annexe 1.

Les délégations trouveront ci-joint le document D043783/02 - Annexe 1. Conseil de l'union européenne Bruxelles, le 3 mai 2016 (OR. en) 8540/16 ADD 1 DENLEG 34 AGRI 222 SAN 162 NOTE DE TRANSMISSION Origine: Destinataire: Commission européenne Secrétariat général du Conseil

Plus en détail

Une alimentation équilibrée, c est pas compliqué, même en horaires décalés GIT Bretagne

Une alimentation équilibrée, c est pas compliqué, même en horaires décalés GIT Bretagne Une alimentation équilibrée, c est pas compliqué, même en horaires décalés GIT Bretagne 22/11/2012 1 Contexte de l intervention Pertes des repères alimentaires Nouveaux produits alimentaires, diversification

Plus en détail

NUTRITION SAINE PERFORMANCE SCOLAIRE LYCÉE HUBERT CLÉMENT THÉÂTRE SPORTS ARTS ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ACCUEIL - CONVIVIALITÉ - ENCADREMENT

NUTRITION SAINE PERFORMANCE SCOLAIRE LYCÉE HUBERT CLÉMENT THÉÂTRE SPORTS ARTS ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ACCUEIL - CONVIVIALITÉ - ENCADREMENT ENSEIGNEMENT SECONDAIRE LYCÉE HUBERT CLÉMENT ACCUEIL - CONVIVIALITÉ - ENCADREMENT NUTRITION SAINE ACTIVITÉS PARASCOLAIRES - PROJETS EUROPÉENS THÉÂTRE SPORTS ARTS PERFORMANCE SCOLAIRE LYCÉE HUBERT CLÉMENT

Plus en détail

DISCIPLINE : SCIENCES

DISCIPLINE : SCIENCES DISCIPLINE : SCIENCES SEQUENCE : L alimentation SEANCE 4 : (60 mns) Période : 1 Niveau : Cycle 3 OBJECTIF : Classification des aliments et leur devenir. COMPéTENCE : Rôle des aliments dans l o rganisme.

Plus en détail

Informations pour les spécialistes de l alimentation. Pour une alimentation variée et équilibrée

Informations pour les spécialistes de l alimentation. Pour une alimentation variée et équilibrée Informations pour les spécialistes de l alimentation Pour une alimentation variée et équilibrée 1 Quorn : la spécialité végétarienne des personnes qui surveillent leur alimentation L alimentation exclusivement

Plus en détail

Les délégations trouveront ci-joint le document C(2015) 6507 final - Annexes 1 à 5.

Les délégations trouveront ci-joint le document C(2015) 6507 final - Annexes 1 à 5. Conseil de l'union européenne Bruxelles, le 28 septembre 2015 (OR. en) 12428/15 ADD 1 NOTE DE TRANSMISSION Origine: Date de réception: 25 septembre 2015 Destinataire: DENLEG 122 AGRI 493 SAN 302 DELACT

Plus en détail

des médicaments dont B. Braun Medical SAS est le responsable de la mise sur le marché :

des médicaments dont B. Braun Medical SAS est le responsable de la mise sur le marché : des médicaments dont B. Braun Medical SAS est le responsable de la mise sur le marché : Dénomination AMM Forme pharmaceutique Dénomination Commmune Internationale AMIKACINE 2,5 mg/ml solution pour Sulfate

Plus en détail

L information nutritionnelle sur l étiquette...

L information nutritionnelle sur l étiquette... Regardez l étiquette L information nutritionnelle sur l étiquette... Aide aide à faire des choix éclairés éclairset Aide à suivre à suivre le Guide le Guide alimentaire alimentaire canadien canadien pour

Plus en détail

VI. POISSONS ET PRODUITS DE LA MER

VI. POISSONS ET PRODUITS DE LA MER VI. POISSONS ET PRODUITS DE LA MER En Normandie Les produits de la mer tiennent une place prépondérante dans l'économie normande. La pêche côtière et hauturière offrent 80000 tonnes de poissons, coquillages

Plus en détail

Manger, ça me fait penser à

Manger, ça me fait penser à Fourchettes & Baskets - Transparent 1 Manger, ça me fait penser à Manger, ça me fait penser à Fourchettes & Baskets - Transparent 2 Les groupes d aliments et leurs apports Fruits et/ou légumes Toutes les

Plus en détail

Comprendre l étiquetage alimentaire

Comprendre l étiquetage alimentaire Comprendre l étiquetage alimentaire Muriel Bégueria, diététicienne 14, rue Puech Bérenguier 81000 Albi Tél 0563549414 L étiquetage alimentaire Les étiquettes des produits alimentaires comportent de multiples

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE 64 HERBANEWS SOMMAIRE Les lipides Définition, rôles et particularités des lipides Quels sont les aliments sources de lipides? Les recommandations du PNNS

Plus en détail

BESOINS NUTRITIONNELS DES CHEVAUX. Par: André Bourdages, agr. PAS Support technique en nutrition équine ADM Alliance Nutrition St-Hyacinthe, Québec

BESOINS NUTRITIONNELS DES CHEVAUX. Par: André Bourdages, agr. PAS Support technique en nutrition équine ADM Alliance Nutrition St-Hyacinthe, Québec BESOINS NUTRITIONNELS DES CHEVAUX Par: André Bourdages, agr. PAS Support technique en nutrition équine ADM Alliance Nutrition St-Hyacinthe, Québec NRC Cheval 2007 BESOINS NUTRITIFS BESOINS D ENTRETIEN

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 49 SOMMAIRE Les seniors Les chiffres clés Les habitudes alimentaires des seniors Les recommandations Les alternatives Herbalife Les compléments alimentaires

Plus en détail

CHAPITRE 7 COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES ET SATISFACTION DES BESOINS

CHAPITRE 7 COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES ET SATISFACTION DES BESOINS CHAPITRE 7 COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES ET SATISFACTION DES BESOINS Nous trouvons dans les aliments que nous consommons les substances indispensables au renouvellement des constituants de l organisme et

Plus en détail

La densité nutritive Le point de vue du consommateur

La densité nutritive Le point de vue du consommateur La densité nutritive Le point de vue du consommateur Février 2011 Andy MacDonald L importance de la nutrition ne change pas 74 71 75 76 71 2006 2007 2008 2009 2010 L importance du goût augmente 85 76 78

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SANTÉ ET DES CONSOMMATEURS

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SANTÉ ET DES CONSOMMATEURS COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SANTÉ ET DES CONSOMMATEURS Décembre 2012 GUIDE A L INTENTION DES AUTORITES COMPETENTES POUR LE CONTROLE DE LA CONFORMITE AVEC LES ACTES LEGISLATIFS DE L UE

Plus en détail

L ELEVAGE TYPE : Poulailler de 1000 m² fixe. Age à l abattage de 42 jours minimum. Souche à croissance rapide (ROSS, COBB, HYBRO, )

L ELEVAGE TYPE : Poulailler de 1000 m² fixe. Age à l abattage de 42 jours minimum. Souche à croissance rapide (ROSS, COBB, HYBRO, ) LE POULET STANDARD L ELEVAGE TYPE : LES NORMES TECHNIQUES : Poulailler de 1000 m² fixe Souche à croissance rapide (ROSS, COBB, HYBRO, ) Densité à la mise en place : 23 poulets / m² Age à l abattage de

Plus en détail

Elaboré par Juvénal TURATSINZE www.africa-do-business.com. Profil de Projet : Unité de Fabrication du lait de soja et du Tofu

Elaboré par Juvénal TURATSINZE www.africa-do-business.com. Profil de Projet : Unité de Fabrication du lait de soja et du Tofu Profil de Projet : Unité de Fabrication du lait de soja et du Tofu 1. Une description du projet Le projet consiste en une unité semi-industrielle de transformation du soja pour la production du lait de

Plus en détail

Qu est-ce qu une farine bio?

Qu est-ce qu une farine bio? Qu est-ce qu une farine bio? La farine biologique est obtenue à partir de graines issues de l agriculture biologique. Ce mode de production, respectueux de l environnement, garantit la non utilisation

Plus en détail

Les légumes dans l alimentation : leurs effets nutritionnels

Les légumes dans l alimentation : leurs effets nutritionnels Les légumes dans l alimentation : leurs effets nutritionnels ««Pendant une dizaine de jours seulement, nous ne mangerons que des légumes et ne boirons que de l eau. Tu verras à nos mines si nous nous portons

Plus en détail

Le sucre et les graisses cachées. La lecture des étiquettes alimentaires 26/09/2013

Le sucre et les graisses cachées. La lecture des étiquettes alimentaires 26/09/2013 Programme facteur de risques cardiovasculaires Déroulement de l atelier Atelier alimentation présenté par, diététicienne et ingénieur en nutrition Comment se nourrir quand on a des facteurs de risque cardiovasculaire?

Plus en détail

Comprendre pour. mieux consommer LES EMBALLAGES ALIMENTAIRES

Comprendre pour. mieux consommer LES EMBALLAGES ALIMENTAIRES Comprendre pour mieux consommer LES EMBALLAGES ALIMENTAIRES 2 les emballages alimentaires Il y a longtemps que les petits commerces ont fait place aux supermarchés où chaque client se sert dans les rayons.

Plus en détail

PRINCIPES DE NUTRITION

PRINCIPES DE NUTRITION Module MI 1: «Métabolisme et nutrition» PRINCIPES DE NUTRITION «Mal alimentation» But alimentation Apports : Sous-nutrition +++ Insuffisance Mauvaise proportion Carences Sur-nutrition Obésité, Cancers

Plus en détail