Nouveau Siège de la Banque Populaire de l Ouest DOSSIER DE PRESSE. VISITE DE CHANTIER Parc Edonia - Groupe LAMOTTE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nouveau Siège de la Banque Populaire de l Ouest DOSSIER DE PRESSE. VISITE DE CHANTIER Parc Edonia - Groupe LAMOTTE"

Transcription

1 Nouveau Siège de la Banque Populaire de l Ouest DOSSIER DE PRESSE VISITE DE CHANTIER Parc Edonia - Groupe LAMOTTE Juillet

2 FUTUR SIEGE DE LA BANQUE POPULAIRE DE L OUEST : DERNIERE LIGNE DROITE POUR LE CHANTIER PILOTE PAR LE GROUPE LAMOTTE Conformément au calendrier établi, le futur siège de la Banque Populaire de l Ouest piloté par le Groupe LAMOTTE sera livré en novembre prochain. Deux ans après la pose de la première pierre, les deux partenaires dévoilent pour la première fois l ensemble de m2 conçu par l architecte rennais Jean François Golhen. Rappel du projet, zoom sur ses particularités et sur les prochaines étapes. UN BATIMENT POUR FACILITER LE TRAVAIL ET AMELIORER LE SERVICE AUX CLIENTS La Banque Populaire de l Ouest est implantée à Rennes depuis En 2011, elle décide de construire un nouveau siège pour regrouper les 500 salariés de ses services centraux répartis sur 3 sites de la métropole rennaise. Elle construit son cahier des charges autour de 4 priorités : un site visible et à proximité directe de Rennes un lieu unique, ergonomique, facilitant les échanges, assurant un vrai confort de travail au quotidien pour améliorer le service rendu à ses clients un bâtiment à faible impact sur l environnement et économe en maintenance un projet qui privilégiera autant que possible les partenaires et prestataires régionaux. Le projet proposé par le Groupe LAMOTTE associé à l architecte Jean- François Golhen répond le mieux aux attentes de la Banque Populaire de l Ouest et remporte la consultation. Il comporte une proposition foncière de qualité à Edonia à Saint- Grégoire, un projet architectural simple et ingénieux, proposant de vraies innovations technologiques au service de la performance énergétique. Enfin, il privilégie les prestataires locaux, un point auquel la banque coopérative et régionale est particulièrement attachée. UN PROJET CONÇU POUR ETRE DURABLEMENT ECONOME Le Groupe LAMOTTE signe un projet de référence en matière d architecture tertiaire dans l ouest. Composé de 2 bâtiments (bureaux et espace de restauration/lieux sociaux), il a fait l objet d une réflexion aboutie avec Golhen Architecture pour optimiser les consommations d énergie et d espace : la gestion de l air, la qualité de l eau ou la perméabilité des sols ont été pris en compte pour assurer la qualité du site et la pérennité de ses performances. Cette démarche devrait permettre à la banque d économiser plus de 600 tonnes de gaz à effet de serre sur son bilan carbone à partir de 2015 et de limiter fortement sa consommation d énergie pour chauffer ou refroidir le bâtiment. Elle se traduit par des choix de conception et des innovations technologiques dont la combinaison assure à Polaris de hautes performances énergétiques : le bâtiment peu élevé est orienté plein sud. Sa forme «en 8» autour d un atrium couvert permet de faire entrer la lumière et la chaleur du jour. sa double peau en verre ventilée et ses toitures végétalisées favorisent l inertie thermique l ingénieux système de douves à l est et à l ouest et de puits de lumière assurent au parking sous terrain lumière et ventilation naturelles. Il permet en outre de se passer d appareils électriques d extraction d air vicié. l isolation phonique des espaces de travail a été particulièrement étudié pour apporter un confort acoustique aux personnels travaillant à Polaris. la gestion de la lumière est centralisée grâce à un système de persiennes intégré à la double peau et aux plafonds rayonnants. Cette conception soignée a été reconnue par la profession des promoteurs puisque Polaris a remporté une pyramide d argent au printemps

3 L'APPROCHE DE L'ARCHITECTE L objet du programme porte sur la réalisation d un siège social bancaire de m² environ. Il s agit d un lieu de travail, d un lieu de vie important pour 500 salariés qui seront amenés à y vivre chaque jour de la semaine. L idée de départ est de raisonner dans une imbrication du paysage avec le bâti. Une mixité paysagère au service des utilisateurs. La démarche environnementale accompagne en permanence la réflexion dont l aboutissement énergétique est la création d un bâtiment RT 2012 améliorée. Les partis retenus pour assurer l insertion du projet dans son environnement et la prise en compte des paysages sont visibles dans l'aménagement du terrain, le choix des matériaux et le traitement des espaces libres, notamment les plantations à conserver ou à créer. La première «peau» de la double façade du bâtiment principal, en contact avec l extérieur, est un mur rideau à trame horizontale, à simple vitrage clair. Il couvre l ensemble des plans de façade des volumes au- dessus du RDC. L ensemble des habillages et finitions est en aluminium naturel. Parmi les idées directrices qui ont guidé la conception du siège de la Banque Populaire de l Ouest, le rapport au paysage, dans un échange intérieur/ extérieur, est un point important. Le bâtiment est très vitré de façon à capter une grande quantité de lumière naturelle, dans un dispositif thermique performant. Ce principe technique permettra des vues importantes sur le paysage et la nature depuis les postes de travail, de réunion, d accueil et de détente. Enfin, les aménagements paysagés contribueront à créer une ambiance qualitative et fonctionnelle à l ensemble de l opération, où la dominante végétale fera partie intégrante du projet. JEAN- FRANÇOIS GOLHEN 3

4 L HUMAIN AU CŒUR DU CHANTIER Polaris prendra bientôt sa forme finale, avant l aménagement des intérieurs et le déménagement prévu pour début décembre. D ici là, d importants moyens humains vont continuer à s activer pour finir le chantier. Côté Banque Populaire de l Ouest, une équipe d une vingtaine de collaborateurs sont mobilisés depuis fin 2012 pour préparer l arrivée de leurs collègues. Organisés en équipes projet, ils sont chargés de trouver les solutions informatiques, logistiques, techniques et d imaginer les nouveaux usages du bâtiment. Cette organisation est pilotée par une équipe de 3 personnes qui informe chaque mois le conseil d administration, les collaborateurs et les délégués du personnel de l avancement du chantier. Polaris est le nom qui a été proposé et choisi par les collaborateurs de la Banque Populaire de l Ouest. Polaris est l étoile la plus brillante de la constellation de la grande ourse ; c est un repère pour les navigateurs, chers à la Banque de la voile. Elle indique le nord, donc le cap. La constellation et la vague sont représentées sur les cassettes métalliques qui habillent la façade du bâtiment. Côté Groupe LAMOTTE, la mobilisation forte se traduit sur le terrain par l orchestration de plusieurs dizaines de corps de métiers représentés depuis 20 mois (24 maîtres d ouvrages mobilisés). Au plus fort de l activité, 120 personnes étaient présentes sur le site, chacune s affairant au bétonnage, à la plomberie, à l électricité, à l aménagement paysager, etc. Quelques chiffres à retenir site de m 2 Accueillera 500 collaborateurs de la BPO 40 millions d euros d investissement 520 places de stationnement dont 273 en sous- sols 1 pyramide d Argent 2 ans de travaux Le calendrier du chantier Juin 2011 > Consultation de l architecte Juin 2012 > Obtention du PC 23 octobre 2012 > Pose de la première pierre Octobre 2014 > Livraison Décembre 2014 > Emménagement BPO 4

5 UN CHANTIER AMBITIEUX... ET PROPRE! Polaris est un chantier pas comme les autres qui évolue au fil des semaines. Chantier propre, il est remarquable tant dans son approche environnementale que dans le respect des hommes qui y œuvrent. C est quoi un chantier propre? Les chantiers de construction sont soumis à un ensemble très dense de réglementations. La coordination des tâches, la garantie des ouvrages, la protection de la sécurité et de la santé des ouvriers et des riverains et la limitation de l impact environnemental (pollutions et production de déchets non valorisés) sont visés. Ce souci de l environnement anime particulièrement le Groupe LAMOTTE sur Polaris. Propreté du chantier oui, mais pas seulement! Revendiquer un chantier vert, c est avant tout une démarche globale, c est s inscrire dans un ensemble d exigences à respecter dans les domaines de l énergie, de l environnement, de la santé et du confort. En ce sens, Polaris a d ores et déjà obtenu son Passeport Bâtiment Durable avec des niveaux «Très bon» et «Excellent» à la certification NF Bâtiment Tertiaire (délivrée par Certivéa). Car si un chantier est d abord et inévitablement générateur de nuisances, par la nature des ouvrages à réaliser, il s agit pour tous les acteurs de s engager dans une dynamique générale de réduction de ces impacts négatifs. Le tri sur le chantier En France, 254 millions de tonnes de déchets issus des chantiers de Bâtiment et des Travaux Publics, sont produites annuellement au gré des chantiers de construction, déconstruction ou de réhabilitation des ouvrages (source FFB). Pour gérer et limiter la production de ces déchets, des bonnes pratiques ont été mises en œuvre sur le chantier Polaris. Ainsi, le Groupe LAMOTTE et ses partenaires s efforcent de veiller quotidiennement au tri. Déchets dangereux, non dangereux, inertes ou spécifiques, emballages, tous font l objet d un réflexion quant à leur valorisation afin de préserver la qualité du site et l environnement de travail des ouvriers. L accessibilité du chantier, la circulation L accès au chantier et la circulation sur celui- ci sont essentiels au bon déroulement des opérations. C est pourquoi, Polaris se veut exemplaire en la matière. Avec de larges voies de dégagement extérieures, les véhicules de chantier (semi- remorques et autres) peuvent facilement aller et venir. A l intérieur du bâtiment, les dizaines ouvriers présents chaque jour sont organisés pour respecter le travail des uns et des autres. Chaque outil est à sa place et les espaces de circulation dégagés dans un souci de sécurité. En effet, la limitation des risques professionnels est aussi une des priorités sur le chantier Polaris. A ce titre, les risques liés aux déplacements, au travail en hauteur, respiratoires, etc. sont régulièrement évalués par les équipes de coordination du Groupe LAMOTTE. 5

6 LE CHANTIER POLARIS EN IMAGES (DISPONIBLES SUR DEMANDE) CREDIT PHOTOS LAMOTTE PROMOTEUR 6

7 LA BANQUE POPULAIRE DE L OUEST EN BREF Régionale et coopérative, la Banque Populaire de l Ouest est le partenaire financier d un professionnel sur quatre et d une entreprise sur deux. Elle s appuie sur ses salariés, ses 157 agences sur 7 départements et sert clients qui bénéficient de son expertise dans les domaines de la Banque & de l Assurance. GROUPE LAMOTTE Jean- Marc Trihan s exprime sur le projet Polaris : «Nous avons présenté le chantier Polaris, comme un futur siège alliant performance énergétique et enjeux collectifs. La capacité de ces deux bâtiments à regrouper toutes les équipes des services centraux sur un même site, était pour nous un atout fort. Ensuite, ce sont l assurance du confort quotidien au travail, la qualité paysagère et l ergonomie dans l aménagement des espaces qui ont plu à la Banque Populaire de l Ouest. Le tout, pensé en cohérence avec l organisation des processus de la banque, en toute lisibilité. Sur ce chantier, nous avons véritablement recherché l excellence.. Nous avons su, en bons partenaires, concevoir ensemble ce futur siège puissant dans son style, attractif dans son emplacement et facile à vivre pour les collaborateurs». Crée en 1955, le Groupe LAMOTTE est depuis plus de 10 ans un acteur clé du marché de l immobilier de l entreprise dans le Grand Ouest, de Brest à la Rochelle en passant par Rennes, Angers et Nantes, avec la réalisation de m 2 de bureaux et commerces. JEAN- FRANÇOIS GOLHEN, ARCHITECTE Maître d œuvre : Jean- François GOLHEN 4, rue du Pâtis Tatelin RENNES Tel : / Fax :

Programme tertiaire / RT 2012 DE 5 800 m 2

Programme tertiaire / RT 2012 DE 5 800 m 2 Programme tertiaire / RT 2012 DE 5 800 m 2 Rennes, à l entrée de la Technopole Atalante Champeaux CO-RÉALISATION Situé à Rennes dans la continuité de la ZAC Atalante Champeaux, Parc tertiaire plus particulièrement

Plus en détail

VISITE DES MAISONS CONTAINERS OPERATION VILLAS NEVENTI LE 6 OCTOBRE 2015 DOSSIER DE PRESSE

VISITE DES MAISONS CONTAINERS OPERATION VILLAS NEVENTI LE 6 OCTOBRE 2015 DOSSIER DE PRESSE VISITE DES MAISONS CONTAINERS OPERATION VILLAS NEVENTI LE 6 OCTOBRE 2015 DOSSIER DE PRESSE Contact presse : 02 99 65 05 47 Marie Fillâtre - Port : 06 42 24 13 - Mail : m.fillatre@releasepresse.com 2 SOMMAIRE

Plus en détail

DOSSIER DE PRÉSENTATION

DOSSIER DE PRÉSENTATION DOSSIER DE PRÉSENTATION HAMADRYADE AVIGNON / AGROPARC Un parti architectural qui repose sur des principes simples pour un espace positif Les atouts et contraintes du site contribuent largement au dessin

Plus en détail

Immobilier d entreprise. Le Sunset. Saint-Herblain, 5 200 m 2 de bureaux Vos bureaux au cœur d un pôle d affaires en vue

Immobilier d entreprise. Le Sunset. Saint-Herblain, 5 200 m 2 de bureaux Vos bureaux au cœur d un pôle d affaires en vue Immobilier d entreprise Le Sunset Saint-Herblain, 5 200 m 2 de bureaux Vos bureaux au cœur d un pôle d affaires en vue Le Sunset Parc Tertiaire Ar Mor : et plus encore Dans votre entreprise, vous exigez

Plus en détail

Groupe des Chalets. Les Bois du Lauragais à Toulouse. Premiers logements sociaux en structure bois modulaire. Pose de la première pierre

Groupe des Chalets. Les Bois du Lauragais à Toulouse. Premiers logements sociaux en structure bois modulaire. Pose de la première pierre Groupe des Chalets Les Bois du Lauragais à Toulouse Premiers logements sociaux en structure bois modulaire Pose de la première pierre Dossier de presse Toulouse, le 4 juillet 2012 Contact presse : agence

Plus en détail

Mions. Entre ville et campagne. * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC -

Mions. Entre ville et campagne. * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC - Mions Entre ville et campagne * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC -, bâtiment basse consommation auprès de l organisme certificateur Cerqual. Aux portes de Lyon, Mions est connectée

Plus en détail

Les Vitrages à Isolation Renforcée

Les Vitrages à Isolation Renforcée Les Vitrages à Isolation Renforcée Vitrage à Isolation Renforcée En neuf et en réhabilitation, les VIR s imposent en tant que solutions efficaces et rentables Glasstec : 24 oct 2006 1 Les Vitrages à Isolation

Plus en détail

Futur siège social du Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres

Futur siège social du Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres Futur siège social du Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres > Dossier de presse Pose de la première pierre du futur siège social du Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres Vendredi 20 février

Plus en détail

EcoQuartier VAUBAN BESANCON (25)

EcoQuartier VAUBAN BESANCON (25) BESANCON (25) AMENAGEMENT FONCIER Préambule La ville de Besançon souhaite, à travers la reconversion de la Caserne Vauban, une réalisation exemplaire sous forme d un écoquartier. Ce nouvel aménagement,

Plus en détail

[ Intégral+ ] Location longue durée et Vente. Bâtiment sur-mesure clé en mains. www.legoupil-industrie.com. Tertiaire. Made in FRANCE.

[ Intégral+ ] Location longue durée et Vente. Bâtiment sur-mesure clé en mains. www.legoupil-industrie.com. Tertiaire. Made in FRANCE. [ Intégral+ ] Bâtiment sur-mesure clé en mains Location longue durée et Vente Industriel Tertiaire Modulaire Made in FRANCE www.legoupil-industrie.com Le concept innovant, durable et économique De la conception

Plus en détail

LOCAUX COMMUNS CREATION D'UNE PEPINIERE D'ENTREPRISES ESQUISSE N 2 RDC R+1 R+2 R+3 TOTAL Accueil 47 473 m2 Bureau administration 15 Local repro/archives 12 Petite salle de réunion 35 Salle de conférence

Plus en détail

LE MONET SAINT DENIS / 93

LE MONET SAINT DENIS / 93 LE MONET SAINT DENIS / 93 DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE JUIN 2015 LIVRAISON DE L IMMEUBLE DE BUREAUX LE MONET... 2 LE MONET DES BUREAUX à HAUTE VALEUR AJOUTéE ENVIRONNEMENTALE DANS UN NOUVEAU BASSIN DE VIE...

Plus en détail

SITUATION DE LA RÉSIDENCE

SITUATION DE LA RÉSIDENCE SITUATION DE LA RÉSIDENCE Les avantages d une vie proche de la nature avec un accès rapide au cœur de la cité. LYON, alliance parfaite entre tradition et modernité Lyon, classée au patrimoine mondial de

Plus en détail

Le point de vue du maître d'ouvrage : la construction bois dans les grands projets de bureaux

Le point de vue du maître d'ouvrage : la construction bois dans les grands projets de bureaux 2ème forum bois construction, Beaune 2012 Le point de vue du maître d'ouvrage : la construction bois dans les grands projets de bureaux C. Delgado-Rodoz 1 Le point de vue du maître d'ouvrage : la construction

Plus en détail

nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville

nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville ST MALO CAEN ST BRIEUC ICI VANNES LORIENT RENNES LE MANS NANTES Des accès proches et rapides Bus lignes 4 et 30 Métro A à

Plus en détail

Les Villas Sérès La Chapelle d Armentières/ 59. Maison ossature bois. Et si vous découvriez ses avantages

Les Villas Sérès La Chapelle d Armentières/ 59. Maison ossature bois. Et si vous découvriez ses avantages La Chapelle d Armentières/ 59 Maison ossature bois Et si vous découvriez ses avantages? Un confort de vie contemporain à 15 minutes de Lille Avec leurs bardages en bois, les Villas Sérès proposent une

Plus en détail

Une résidence d'avenir se construit à Rennes. Rennes, Rue de Vern. 51 appartements du studio au 3 pièces, Terrasses, balcons, ascenceurs.

Une résidence d'avenir se construit à Rennes. Rennes, Rue de Vern. 51 appartements du studio au 3 pièces, Terrasses, balcons, ascenceurs. Une résidence d'avenir se construit à Rennes Rennes, Rue de Vern. 51 appartements du studio au 3 pièces, Terrasses, balcons, ascenceurs. Esprit résidentiel, énergie citadine Vivre ou investir à Rennes

Plus en détail

Les Maisons passives :

Les Maisons passives : Les Maisons passives : l avenir de la réalité Stéphane Perraud LIMOUSIN NATURE ENVIRONNEMENT en LIMOUSIN Sommaire Introduction... P.3 Une Maison passive c est quoi?... P.4 Comment concevoir une Maison

Plus en détail

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Dossier de presse Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Introduction Le vendredi 26 avril 2013 à 17h à Bobigny Pose de la première pierre du nouveau siège de l Oph 93

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DES PRODUITS ET SYSTEMES «CONFORT ET ECONOMIE D ENERGIE» DISPONIBLES EN GUYANE ANNEXES 1. GLOSSAIRE 2. ECODOM

GUIDE PRATIQUE DES PRODUITS ET SYSTEMES «CONFORT ET ECONOMIE D ENERGIE» DISPONIBLES EN GUYANE ANNEXES 1. GLOSSAIRE 2. ECODOM ANNEXES 1. GLOSSAIRE 2. ECODOM 3. CLIMATISATION PERFORMANTE 4. HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE MDE Conseil & Concept Energie / Nov. 2004 98 GLOSSAIRE ACERMI (Association pour la certification de Matériaux

Plus en détail

Le Douglas AUX LILAS

Le Douglas AUX LILAS Le Douglas AUX LILAS REI 02 LE DOUGLAS AUX LILAS Aux Lilas une ambiance village aux portes de Paris La ville et ses atouts Architecte Dans la continuation du quartier historique et populaire de Belleville,

Plus en détail

Construire un logement en respectant la RT2012

Construire un logement en respectant la RT2012 Construire un logement en respectant la RT2012 Mise à jour décembre 2012 Introduction La règlementation Thermique 2012 est entrée en vigueur en octobre 2011 pour les logements situés en zone ANRU. Elle

Plus en détail

NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE

NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE COMPLEXE CINEMATOGRAPHIQUE DU PLATEAU DE LA BRIE PROJET DE CINEMA SUR LE TERRITOIRE DE COULOMMIERS NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE MAITRE D OUVRAGE: COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA BRIE DES

Plus en détail

B A S S E C O N S O M M A T I O N h a u t e p e r f o r m a n c e e n Q U A L I T E D E V I E

B A S S E C O N S O M M A T I O N h a u t e p e r f o r m a n c e e n Q U A L I T E D E V I E B A S S E C O N S O M M A T I O N h a u t e p e r f o r m a n c e e n Q U A L I T E D E V I E La résidence l Oliveraie vous propose tout un art de vivre : chaleureux, moderne, lumineux mais aussi confortable,

Plus en détail

L Héméra, 1 ère Résidence privée à énergie passive livrée en France

L Héméra, 1 ère Résidence privée à énergie passive livrée en France L Héméra, 1 ère Résidence privée à énergie passive livrée en France Prix GrDF au concours national des Pyramides de vermeil en 2012. Prix de l innovation au service de l environnement au concours des Pyramides

Plus en détail

MAISON VOUS ACCOMPAGNER TOUT AU LONG DE VOTRE PROJET CUGAND (85) - CLISSON (44) www.c-3-p.fr

MAISON VOUS ACCOMPAGNER TOUT AU LONG DE VOTRE PROJET CUGAND (85) - CLISSON (44) www.c-3-p.fr MAISON www.c-3-p.fr VOUS ACCOMPAGNER TOUT AU LONG DE VOTRE PROJET CUGAND (85) - CLISSON (44) MAISON Construire avec C3P MAISON c est choisir la tranquillité et un interlocuteur unique pour mener à bien

Plus en détail

MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION ARCHITECTURE, TERRITOIRES & DEVELOPPEMENT DURABLE

MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION ARCHITECTURE, TERRITOIRES & DEVELOPPEMENT DURABLE MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION OFFRE DE FORMATION CONTINUE 2014 ARCHITECTURE, TERRITOIRES & DEVELOPPEMENT DURABLE L ENSAPL organise depuis plus de 12 ans une formation «Architecture, Territoire

Plus en détail

Bandeau latéral : Gestion des mesures compensatoires du PPRI / Avantages du vide sanitaire

Bandeau latéral : Gestion des mesures compensatoires du PPRI / Avantages du vide sanitaire La pépinière et hôtel d entreprises Evol Yss : un équipement communautaire structurant Etre proactif en matière de développement économique Permettre aux jeunes entreprises de décoller Un équipement intégré

Plus en détail

possibilités et limites des logiciels existants

possibilités et limites des logiciels existants possibilités et limites des logiciels existants Dominique Groleau CERMA, UMR CNRS 1563, Ecole d Architecture de Nantes Journée thématique SFT- IBPSA, Outils de simulation thermo-aéraulique du bâtiment.

Plus en détail

LA VERANDA! La gestion d une énergie gratuite

LA VERANDA! La gestion d une énergie gratuite LA VERANDA! La gestion d une énergie gratuite Espace vitré Adjacent au logement, la véranda est à la fois une pièce à vivre et un «volume tampon» qui contribue au chauffage de la maison l hiver et à son

Plus en détail

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges SA LE TOIT VOSGIEN BP 31 88100 SAINT-DIE-DES-VOSGES / F. LAUSECKER ARCHITECTE /

Plus en détail

Le collège André Malraux à Senones

Le collège André Malraux à Senones Le collège André Malraux à Senones 2 Le collège André Malraux à Senones 4 Le mot du Président du Conseil Général 8 Genèse d un projet 10 Organisation des volumes et fonctions 12 Démarche haute Qualité

Plus en détail

Une architecture unique, élégante et innovante. La résidence PLAYTIME s élève à l entrée de l écoquartier

Une architecture unique, élégante et innovante. La résidence PLAYTIME s élève à l entrée de l écoquartier BLAGNAC Une architecture unique, élégante et innovante signée Bernard BÜHLER La résidence PLAYTIME s élève à l entrée de l écoquartier Andromède. Résolument moderne et lumineux, PLAYTIME vous offre une

Plus en détail

Hôtel de Région : un bâtiment exemplaire

Hôtel de Région : un bâtiment exemplaire Février 2014 Hôtel de Région : un bâtiment exemplaire Dans quelques semaines, 420 agents de la Région Auvergne rejoindront le Boulevard Léon Jouhaux. Ce formidable lieu public réunira l administratif et

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

LE BOIS, LA SOLUTION ÉCONOMIQUE POUR RÉINVENTER SA MAISON

LE BOIS, LA SOLUTION ÉCONOMIQUE POUR RÉINVENTER SA MAISON LE BOIS, LA SOLUTION ÉCONOMIQUE POUR RÉINVENTER SA MAISON Performant thermiquement, léger et travaillé en atelier avant d être rapidement monté sur chantier, le bois est le matériau idéal pour les Extensions/Surélévations.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE VELUX BATIBOUW 2014 «VELUX À VOTRE SERVICE»

DOSSIER DE PRESSE VELUX BATIBOUW 2014 «VELUX À VOTRE SERVICE» VELUX «VELUX À VOTRE SERVICE» Pour plus d informations (ne pas publier svp) Contenu Pratique VELUX Belgium Frédéric Devos +32 474 94 04 53 frederic.devos@velux.com www.velux.be Advanced Fair Caroline BOUCQUEY

Plus en détail

Nouveau quartier de la Giraudière. Réunion publique du 17 décembre 2014 Aménagement de la 2 ème tranche

Nouveau quartier de la Giraudière. Réunion publique du 17 décembre 2014 Aménagement de la 2 ème tranche Nouveau quartier de la Giraudière Réunion publique du 17 décembre 2014 Aménagement de la 2 ème tranche Nouveau quartier de la Giraudière Réunion publique du 17 décembre 2014 Sujets de la réunion Historique

Plus en détail

De la conception à l exploitation d un Bâtiment Basse Consommation Des outils de suivi de l efficacité énergétique et HQE

De la conception à l exploitation d un Bâtiment Basse Consommation Des outils de suivi de l efficacité énergétique et HQE De la conception à l exploitation d un Bâtiment Basse Consommation Des outils de suivi de l efficacité énergétique et HQE AV- COFUHAT 2011 1 Des besoins d une construction à l utilisation: l ensemble des

Plus en détail

- 2 - Protection solaire. des fenêtres et des baies

- 2 - Protection solaire. des fenêtres et des baies - 2 - Protection solaire des fenêtres et des baies MDE Conseil & Concept Energie / Nov. 2004 44 Fiche n 201 : " Casquette " et brise-soleil PROTECTION SOLAIRE DE FENETRE (Aluminium laqué, bois, acier,

Plus en détail

Professeur Jean BRAU Jean BRAU 教 授 INSA de Lyon 里 昂 国 立 应 用 科 学 学 院 Centre de Thermique de Lyon 热 学 研 究 中 心

Professeur Jean BRAU Jean BRAU 教 授 INSA de Lyon 里 昂 国 立 应 用 科 学 学 院 Centre de Thermique de Lyon 热 学 研 究 中 心 Professeur Jean BRAU Jean BRAU 教 授 INSA de Lyon 里 昂 国 立 应 用 科 学 学 院 Centre de Thermique de Lyon 热 学 研 究 中 心 Shanghai 2010 06/07/2010 2 LYON-CONFLUENCE Un projet réel pour des solutions HQE 里 昂 - 罗 纳 索

Plus en détail

Dossier de presse. Le 7 février 2014 à 11 h Quartier Euronantes Gare Mail Picasso à Nantes

Dossier de presse. Le 7 février 2014 à 11 h Quartier Euronantes Gare Mail Picasso à Nantes Dossier de presse Pose de la Première pierre des programmes et Le 7 février 2014 à 11 h Quartier Euronantes Gare Mail Picasso à Nantes Contacts presse SAMO : Alexia Souza - 02 51 89 86 75 - alexia.souza@samo.sni.fr

Plus en détail

Une Ecole zéro carbone à Nanterre Le Groupe Scolaire Abdelmalek Sayad

Une Ecole zéro carbone à Nanterre Le Groupe Scolaire Abdelmalek Sayad Une Ecole zéro carbone à Nanterre N. Favet, S. Rochet 1 Une Ecole zéro carbone à Nanterre Le Groupe Scolaire Abdelmalek Sayad Nicolas Favet Nicolas Favet Architectes FR-Montreuil Sylvain Rochet Teckicea

Plus en détail

Ma maison Haute Qualité Environnementale:

Ma maison Haute Qualité Environnementale: Ma maison Haute Qualité Environnementale: les meilleurs choix à la conception. Conseils et exemples en Eco-construction Marc Somers Architecte & Architecte d intérieur Sommaire Introduction: Les 14+1 objectifs

Plus en détail

Villa Tassigny Donnez de l espace à vos rêves, devenez propriétaire!

Villa Tassigny Donnez de l espace à vos rêves, devenez propriétaire! RT choisy-le-roi Villa Tassigny Donnez de l espace à vos rêves, devenez propriétaire! La résidence est réalisée en conformité avec les niveaux de performance énergétique fixés par la norme Réglementation

Plus en détail

Place à votre nouvelle vie!

Place à votre nouvelle vie! Place à votre nouvelle vie! Le Stade de France Le parc de la légion d honneur Saint-Denis, une ville entreprenante et attractive! Saint-Denis fait partie de ces lieux incontournables de la région parisienne

Plus en détail

Aide à l isolation de l habitat

Aide à l isolation de l habitat Aide à l isolation de l habitat Dans le cadre de l élaboration du Schéma Régional Climat Air Energie dit SRCAE, l état des lieux énergétique a mis en évidence la part du secteur du bâtiment dans le bilan

Plus en détail

Le Pouliguen - La Baule (44)

Le Pouliguen - La Baule (44) Epargne immobilière Nue-propriété Immobilier neuf Nouvelle vague Le Pouliguen - La Baule (44) Le Pouliguen - La Baule, l une des plus belles baies d Europe Neuf kilomètres de sable blond, dans le cadre

Plus en détail

Superficie : 542 hectares (dont 267 hectares agricoles) Démographie : 1572 habitants. Budget communal : 1 975 000

Superficie : 542 hectares (dont 267 hectares agricoles) Démographie : 1572 habitants. Budget communal : 1 975 000 AGENDA 21 Le SÉQUESTRE Présentation de la commune Superficie : 542 hectares (dont 267 hectares agricoles) Démographie : 1572 habitants Budget communal : 1 975 000 LE SEQUESTRE (Budget Agenda 21 : 35 000

Plus en détail

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012...

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012... Sommaire Qu est-ce que la RT 2012... 3 Consommation énergétique... 4 Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8 Les avantages de la RT 2012... 9 En résumé... 10 En Résumé Qu est-ce que la RT 2012? Cette

Plus en détail

odalys PARIS la défense Une résidence tourisme affaires d odalys city au cœur du dynamisme

odalys PARIS la défense Une résidence tourisme affaires d odalys city au cœur du dynamisme odalys PARIS la défense courbevoie-la défense [92] Une résidence tourisme affaires d odalys city au cœur du dynamisme GESTIONNAIRE Aux portes de La Défense, au cœur du dynamisme 1 er quartier d affaires

Plus en détail

Confort d été et climatisation économe en énergie. Guide de Recommandations pour la planification et la construction de bâtiments

Confort d été et climatisation économe en énergie. Guide de Recommandations pour la planification et la construction de bâtiments I. Introduction 2 Sommaire I. INTRODUCTION 2 II. MESURES DE CONCEPTION 3 II.1 Urbanisme 3 II.2 Site 3 II.3 Enveloppe du bâtiment 4 II.4 Protection solaire 4 II.5 Éclairage 5 II.6 Appareils électriques

Plus en détail

Bien implanter. sa maison. Fiche-conseil I Urbanisme

Bien implanter. sa maison. Fiche-conseil I Urbanisme Maison individuelle - Sarthe Philippe Rousseau, architecte Fiche-conseil I Urbanisme Bien implanter sa maison Décider de construire une maison nécessite de réfléchir à son implantation. En effet, toute

Plus en détail

Le cadre général du point d étape...

Le cadre général du point d étape... Le cadre général du point d étape Les objectifs du point d étape L objectif général du point d étape, à 2 ans et à 4 ans, est d apprécier l avancement du projet et la tendance générale d évolution du quartier

Plus en détail

T h i m o n v i l l e. P l a n L o c a l d U r b a n i s m e. A n n e x e s a u r è g l e m e n t

T h i m o n v i l l e. P l a n L o c a l d U r b a n i s m e. A n n e x e s a u r è g l e m e n t T h i m o n v i l l e P l a n L o c a l d U r b a n i s m e A n n e x e s a u r è g l e m e n t Vu pour être annexé à la délibération du 20 décembre 2013 P L U Cachet de la Mairie et signature du Maire

Plus en détail

Maison AA Natura DOSSIER. de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous

Maison AA Natura DOSSIER. de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous SEPTEMBRE 2011 DOSSIER de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous Maison AA Natura Inscrite dans une démarche de développement

Plus en détail

Performance Energétique des Bâtiments : solutions techniques et exemples de réalisations proposés par Gaz de France

Performance Energétique des Bâtiments : solutions techniques et exemples de réalisations proposés par Gaz de France Performance Energétique des Bâtiments : solutions techniques et exemples de réalisations proposés par Gaz de France Congrès européen Eco-technologies pour le futur Lille 10&11 juin 2008 Atelier Eco-technologies

Plus en détail

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant.

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant. PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Les panneaux photovoltaïques. Plancher, plafond, et mur chauffant. Les puits canadiens: sert à la fois de chauffage

Plus en détail

Les formations pour le bâtiment en Picardie

Les formations pour le bâtiment en Picardie 2nd semestre 2013 Les formations pour le bâtiment en Picardie ECONOMIE D ENERGIE NOUVELLES ENERGIES CONSTRUIRE DURABLEMENT DIRECTION D ENTREPRISE IFRB PICARDIE 33, Mail Albert 1er - CS 51 111-80011 AMIENS

Plus en détail

Formation 2011. Manager le développement durable à l hôpital

Formation 2011. Manager le développement durable à l hôpital Formation 2011 Manager le développement durable à l hôpital Édito La mise en œuvre du développement durable dans les établissements de santé est aujourd hui une réalité et la légitimité des chantiers ouverts

Plus en détail

ISSY-LES-MOULINEAUX ZAC BORDS-DE-SEINE

ISSY-LES-MOULINEAUX ZAC BORDS-DE-SEINE ISSY-LES-MOULINEAUX ZAC BORDS-DE-SEINE 1 PLAN DU PROJET Concession d aménagement confiée à la SEM 92 en 1991 par le Syndicat Mixte Issy-Berges-de-Seine, constitué de la Ville d Issy-les- Moulineaux et

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX Version 1 du 23 septembre 2013

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX Version 1 du 23 septembre 2013 DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX Version 1 du 23 septembre 2013 AMENAGEMENT TELECENTRE MELUN PHASE APS MAÎTRE D OUVRAGE ARCHITECTE C.A.M.V.S. Communauté d agglomération de Melun Val de Seine 297, rue Rousseau

Plus en détail

LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique?

LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique? LES PLASTIQUES EN DEBAT 3 ODP3 LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique? 1 Les premières matières plastiques ont fait leur apparition autour de 1860. A l époque les premières

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Habitat et de l Urbanisme Centre National d Études et Recherches Intégrées du Bâtiment

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Habitat et de l Urbanisme Centre National d Études et Recherches Intégrées du Bâtiment République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Habitat et de l Urbanisme Centre National d Études et Recherches Intégrées du Bâtiment Euromed Green Building, Lisbonne 13 et 14 mai 20102010

Plus en détail

Construire un logement en respectant la RT2012

Construire un logement en respectant la RT2012 Construire un logement en respectant la RT2012 Mise à jour août 2013 Fiche réalisée par l ALE de l agglomération lyonnaise - TD Introduction La règlementation Thermique 2012 s applique à tous les logements

Plus en détail

Home Passive Home. La rénovation passive, basse et très basse énergie des maisons bruxelloises Bruxelles Environnement

Home Passive Home. La rénovation passive, basse et très basse énergie des maisons bruxelloises Bruxelles Environnement 1 Home Passive Home La rénovation passive, basse et très basse énergie des maisons bruxelloises Bruxelles Environnement Les valeurs patrimoniales des maisons bruxelloises Atouts et contraintes pour une

Plus en détail

Conseil d Orientation et de Surveillance (COS) Directoire. Didier Patault. Pascal Chabot. Victor Hamon. Martine Poignonnec.

Conseil d Orientation et de Surveillance (COS) Directoire. Didier Patault. Pascal Chabot. Victor Hamon. Martine Poignonnec. CAISSE D EPARGNE : banque régionale qui finance l économie locale LA BANQUE. NOUVELLE DÉFINITION. LE MESSAGE DES PRÉSIDENTS En 2011, la Caisse d Epargne Bretagne Pays de Loire, malgré un contexte de tension

Plus en détail

LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE, UN ENJEU ESSENTIEL POUR LES COPROPRIÉTAIRES

LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE, UN ENJEU ESSENTIEL POUR LES COPROPRIÉTAIRES Socateb, expert en traitement de façades. SOCATEB, ACTEUR DU SALON DE LA COPROPRIÉTÉ LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE, UN ENJEU ESSENTIEL POUR LES COPROPRIÉTAIRES DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2015 Le mot du Président

Plus en détail

Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves

Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves B ÂTIMENTS Une maison en briques des années 1920 à Vanves avec un petit jardin. Un cadre idéal, si

Plus en détail

GROUPE CAMAR FINANCE. 28, RUE MARBEUF - 75008 PARIS Tél : 01 43 59 60 00 camarfinance@camarfinance.com www.camarfinance.com

GROUPE CAMAR FINANCE. 28, RUE MARBEUF - 75008 PARIS Tél : 01 43 59 60 00 camarfinance@camarfinance.com www.camarfinance.com G R O U P E I M M O B I L I E R GROUPE CAMAR FINANCE GROUPE CAMAR FINANCE 28, RUE MARBEUF - 75008 PARIS Tél : 01 43 59 60 00 camarfinance@camarfinance.com www.camarfinance.com Grenouille/Crocodil Studio

Plus en détail

NDU MEDICAL CENTER BEYROUTH - LIBAN

NDU MEDICAL CENTER BEYROUTH - LIBAN NDU MEDICAL CENTER BEYROUTH - LIBAN STIMULATE UNIQUE DESIGN Actif en France et à l international, SUD Architectes est un groupe qui réunit des architectes, des urbanistes, des ingénieurs et des designers

Plus en détail

Morancé / 69 BBCBÂTIMENT BASSE CONSOMATION. Le Clos de la Combe. Chemin de la Combe. www.covebat-immobilier.fr

Morancé / 69 BBCBÂTIMENT BASSE CONSOMATION. Le Clos de la Combe. Chemin de la Combe. www.covebat-immobilier.fr Morancé / 69 BBCBÂTIMENT BASSE CONSOMATION Le Clos de la Combe Chemin de la Combe www.covebat-immobilier.fr Votre résidence Le Clos de la Combe L Attrait de la Région Lyonnaise La région lyonnaise. Le

Plus en détail

(') H;LK; 8;B=; :Ê7H9>?J;9JKH;

(') H;LK; 8;B=; :Ê7H9>?J;9JKH; 1907 after the party Acoustique variable La tendance actuelle des salles polyvalentes empêche de plus en plus de concevoir la salle comme volume unique avec une finition architecturale fixe. Les exigences

Plus en détail

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE RESEAU DE CHALEUR DE L ECO- QUARTIER «CAP AZUR» A ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : Un réseau de chaleur innovant,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 19 Septembre 2012 14h-16h. Visite du siège d Eiffage Construction et présentation de la politique développement durable du groupe

DOSSIER DE PRESSE. 19 Septembre 2012 14h-16h. Visite du siège d Eiffage Construction et présentation de la politique développement durable du groupe 19 Septembre 2012 14h-16h Visite du siège d Eiffage Construction et présentation de la politique développement durable du groupe Cet événement s inscrit dans le cadre de la World Green Building Week 2012

Plus en détail

Rénovation des bâtiments : concilier thermique, acoustique et ventilation Opération Les Reflets du Drac Présentation du 25 juin 2009

Rénovation des bâtiments : concilier thermique, acoustique et ventilation Opération Les Reflets du Drac Présentation du 25 juin 2009 Rénovation des bâtiments : concilier thermique, acoustique et ventilation Opération Les Reflets du Drac Présentation du 25 juin 2009 Florence AUDOUY URBIPARC Pierre BARANI - AIM Denis BOZZETTO GIAC / ACOUPHEN

Plus en détail

La démarche qualité dans le bâtiment

La démarche qualité dans le bâtiment La démarche qualité dans le bâtiment La qualité : de nouveaux enjeux pour la filière bâtiment Au même titre que bon nombre d'autres grandes filières économiques et industrielles, le monde du bâtiment,

Plus en détail

Chauffage industriel et tertiaire CASSETTES RAYONNANTES, AÉROTHERMES, RIDEAUX D AIR. Une gamme complète pour répondre à toutes les configurations

Chauffage industriel et tertiaire CASSETTES RAYONNANTES, AÉROTHERMES, RIDEAUX D AIR. Une gamme complète pour répondre à toutes les configurations Chauffage industriel et tertiaire CASSETTES RAYONNANTES, AÉROTHERMES, RIDEAUX D AIR Une gamme complète pour répondre à toutes les configurations 3 modes de chauffage Les cassettes rayonnantes Les cassettes

Plus en détail

Assistance à maîtrise d ouvrage pour le redéploiement immobilier du siège du GIP Corse Compétences. Document de consultation des entreprises

Assistance à maîtrise d ouvrage pour le redéploiement immobilier du siège du GIP Corse Compétences. Document de consultation des entreprises Assistance à maîtrise d ouvrage pour le redéploiement immobilier du siège du GIP Corse Compétences. Document de consultation des entreprises - page 1 / 9 - Sommaire 1.Objet de la consultation... 3 2.Présentation

Plus en détail

Fiche projet La révision du projet d aménagement d une station touristique future Version du 26 novembre 2010

Fiche projet La révision du projet d aménagement d une station touristique future Version du 26 novembre 2010 République Tunisienne Ministère de l Environnement et du Développement Durable Coopération Technique Allemande Elaboration de la stratégie nationale d adaptation au changement climatique du secteur touristique

Plus en détail

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves X B ÂTIMENTS Afin de réduire les factures d énergie de sa maison des années 30, un habitant de Vanves

Plus en détail

ANNEXE AU RÉFÉRENTIEL 2015

ANNEXE AU RÉFÉRENTIEL 2015 ANNEXE AU RÉFÉRENTIEL 2015 Liste récapitulative des pièces justificatives Label de conception globale des bâtiments Etabli suivant l arrêté du 29 septembre 2009 relatif au contenu et aux conditions d attribution

Plus en détail

DEAUVILLE - Avenue Strassburger Entre golf et hippodrome, un site d exception

DEAUVILLE - Avenue Strassburger Entre golf et hippodrome, un site d exception DEAUVILLE - Avenue Strassburger Entre golf et hippodrome, un site d exception D E A U V I L L E > DEAUVILLE, SES PLANCHES, SES FESTIVALS, SES COURSES Et son art de vivre. La Villa Strassburger Station

Plus en détail

www.residenceharmonii.com Rouen / Petit-Quevilly - Appartements du 2 au 4 pièces

www.residenceharmonii.com Rouen / Petit-Quevilly - Appartements du 2 au 4 pièces www.residenceharmonii.com Rouen / Petit-Quevilly - Appartements du 2 au 4 pièces La Résidence Harmonii La résidence Harmonii est composée de 43 logements répartis en 4 bâtiments de 3 à 5 étages, avec ascenseur

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation durable: aperçu Bruxelles Environnement

Formation Bâtiment Durable : Rénovation durable: aperçu Bruxelles Environnement Formation Bâtiment Durable : Rénovation durable: aperçu Bruxelles Environnement APPROCHE DU BÂTIMENT DURABLE À TRAVERS L ÉNERGIE. Anne-Laure MAERCKX CENERGIE Objectif(s) de la présentation Présenter les

Plus en détail

IL ETAIT UNE FOIS... SEFABE SAS. contact@sefabe.com www.sefabe.com

IL ETAIT UNE FOIS... SEFABE SAS. contact@sefabe.com www.sefabe.com IL ETAIT UNE FOIS... SEFABE SAS contact@sefabe.com www.sefabe.com Tel : 02 98 97 69 59 8 lieu dit Navalhars, Kernevel, 29140 Rosporden Toute reproduction interdite, photos et plans non contractuels. SEFABE

Plus en détail

Examen professionnel de 2013 (IDPX) Distribution des 150 questions notées

Examen professionnel de 2013 (IDPX) Distribution des 150 questions notées Examen professionnel de 2013 (IDPX) Distribution des 150 questions notées EXAMEN PROFESSIONNEL EN DESIGN D INTÉRIEUR (IDPX) PAGE 1 1. Connaissances et compétence en analyse et en synthèse des éléments

Plus en détail

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E De l estimation des besoins / critères et exemple Février 2012 Présentation : Jérôme DIOT Directeur Technique EGIS Centre Ouest 1 Sommaire Conception

Plus en détail

Sinteo // INGENIERIE // SERVICES IMMOBILIERS // DEVELOPPEMENT DURABLE

Sinteo // INGENIERIE // SERVICES IMMOBILIERS // DEVELOPPEMENT DURABLE Sinteo // à propos de Sinteo Sinteo est un acteur intégré de services et d ingénierie de la performance environnementale, destinés aux professionnels de l immobilier. Avec 140 clients propriétaires, utilisateurs

Plus en détail

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES Cahier des charges 2015 et 2016 Contexte Pour répondre aux enjeux énergétiques et environnementaux du secteur du bâtiment,

Plus en détail

Partageons. talents. nos. Projet Site d Insertion Durable. Programme Insertion

Partageons. talents. nos. Projet Site d Insertion Durable. Programme Insertion Partageons nos talents Projet Site d Insertion Durable Programme Insertion L EsPAS Structure d Insertion par l Activité Économique 3 bis rue de Verlinghem à Lambersart L EsPAS : ses missions L ESPAS est

Plus en détail

CRÉATION DE BUREAUX Etude préalable SIVOM de RIEUX Commune de SALLE SUR GARONNE

CRÉATION DE BUREAUX Etude préalable SIVOM de RIEUX Commune de SALLE SUR GARONNE CRÉATION DE BUREAUX Etude préalable SIVOM de RIEUX Commune de SALLE SUR GARONNE Stéphane COUDERC AVRIL 2011 Conseil d Architecture d Urbanisme et de l Environnement de la Haute-Garonne 1, rue Matabiau-31

Plus en détail

RESTAURATION ENERGETIQUES et environnement du bâti ancien

RESTAURATION ENERGETIQUES et environnement du bâti ancien RESTAURATION ENERGETIQUES et environnement du bâti ancien Congrès Besançon 2015 Outils de mesure de la consommation du BATI ANCIEN Selon la consommation réelle mesurée (étude BATAN 2007) Logiciels thermiques

Plus en détail

Le bardage solaire intégré au bâti

Le bardage solaire intégré au bâti LE BARDAGE SOLAIRE, SOURCE DE REVENUS Le bardage solaire intégré au bâti Tour CIS, Manchester 391.00 kwc Les systèmes de bardage mur-rideau de Solarcentury sont proposés dans toute une gamme de configurations

Plus en détail

Lyon, la ville mouvements

Lyon, la ville mouvements * OnlyOne M o n t c h at * Cet immeuble fera l objet d une demande de label bâtiment basse consommation énergétique, BBC - auprès de l organisme certificateur Cerqual. Parc George Bazin Lyon, la ville

Plus en détail

L Union Sociale pour l Habitat de Haute-Normandie

L Union Sociale pour l Habitat de Haute-Normandie L Union Sociale pour l Habitat de Haute-Normandie 35 organismes HLM de Haute-Normandie Acteurs du développement durable du territoire Référentiel régional de qualité environnementale Une base de discussion

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2014 Maisons Kozi

DOSSIER DE PRESSE 2014 Maisons Kozi DOSSIER DE PRESSE 2014 Maisons Kozi Franchise française de maisons individuelles à ossature bois Contact presse SOMMAIRE MAISONS KOZI Le Groupe Fousse crée sa première franchise Le Groupe Fousse Constructions

Plus en détail

Le coût global comme outil d accompagnement des collectivités et des bailleurs

Le coût global comme outil d accompagnement des collectivités et des bailleurs Le coût global comme outil d accompagnement des collectivités et des bailleurs 12 Mai 2009, Clermont-Ferrand «Construire et rénover: quel coût pour l énergie durable?» Philippe Outrequin, Crdd La Calade

Plus en détail

Ici, votre résidence coup de cœur

Ici, votre résidence coup de cœur Ici, votre résidence coup de cœur BASSE-GOULAINE, Cœur de ville, place Louis Edelin. 28 appartements du 2 au 5 pièces. Balcons, terrasses ou jardins privés. Un ensemble de caractère 28 appartements du

Plus en détail

Terrain BELLEVUE - Réunion publique du 10 février 2015. ARCHITECTE : Atelier d Architecture DCE 107 Grande Rue 92380 Garches

Terrain BELLEVUE - Réunion publique du 10 février 2015. ARCHITECTE : Atelier d Architecture DCE 107 Grande Rue 92380 Garches Terrain BELLEVUE - Réunion publique du 10 février 2015 ARCHITECTE : Atelier d Architecture DCE 107 Grande Rue 92380 Garches VILOGIA 9 000 logements 800 logements construits ou acquis par an 59 000 logements

Plus en détail