Explications sur la taxe sur les émissions de CO 2 à partir du 1 er juillet 2012

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Explications sur la taxe sur les émissions de CO 2 à partir du 1 er juillet 2012"

Transcription

1 Explications sur la taxe sur les émissions de CO 2 à partir du 1 er juillet 2012

2 Evolution du poids à vide et des émissions de CO 2 en Suisse Poids à vide en kg : 1483 kg 2011: 155 g; 6,39 L/100km Objectif 2015: 130 g Moyenne du poids à vide Emissions de CO 2 moyennes Chemin cible Emissions de CO 2 en grammes

3 Différences entre les voitures neuves et les occasions Question 1: Quand le véhicule est-il importé et mis en circulation? Voiture neuve Les nouvelles voitures de tourisme sont concernées C'est la date de la 1 ère immatriculation en Suisse qui est déterminante Toutes les nouvelles immatriculations automobiles effectuées à partir du 1 er juillet 2012 sont assujetties à l'ordonnance sur le CO 2 Occasions Les occasions ne sont pas concernées Les véhicules provenant de l'étranger sont considérés comme de l'occasion lorsque, à la date de dédouanement, la 1 ère mise en circulation remonte à plus de six mois. Les véhicules déjà immatriculés en Suisse sont toujours considérés comme de l'occasion / 3

4 Différences entre les petits et les gros importateurs Question 2: Par qui le véhicule est-il importé? Grand importateur (à partir de 50 véhicules/an) Le calcul des émissions moyennes de CO 2 de la flotte se base sur les 65% des meilleurs véhicules de la flotte mis en circulation en matière d'émissions de CO 2 Une éventuelle sanction est calculée pour toute la flotte mise en circulation La sanction est versée par l'importateur à l'office fédéral de l'énergie Le véhicule peut être immatriculé comme avant Petit importateur (1 à 49 véhicules par an) La valeur cible individuelle est calculée séparément pour chaque véhicule En 2012, «seulement» 65% de la sanction éventuelle est facturée La sanction éventuelle doit être versée à l'office fédéral des routes auprès de l'office de la circulation routière avant l'immatriculation Confirmation par cachet sur le formulaire A / 4

5 Différences entre les constructeurs grand volume et les petits constructeurs et de niche Question 3: De quelle marque automobile s'agit-il? Constructeurs gros volume: Valeur cible spécifique en fonction du poids -> voir la question 4 pour le calcul Constructeurs de niche ( véhicules immatriculés par an dans l'ue): Valeur cible spécifique indépendante du poids Surgrip (165g CO 2 ), Jaguar (178), Land Rover (178), Tata (178): -> question 5 Petits constructeurs (moins de véhicules immatriculés par an dans l'ue): Valeur cible spécifique indépendante du poids Aston Martin (320), Ferrari (210), Lotus (280), Ssangyong (180): -> question 5 Caterham, Great Wall Motor, Koenigsegg, MG Motor, Morgan, Proton, Wiesmann, KTM, Litex Motors, Marussia, McLaren, Noble, Spyker, Mahindra: -> question 5 / 5

6 Calcul de la valeur cible spécifique en fonction du poids Question 4: Quel est le poids à vide? Moins de 1453 kg: La valeur cible spécifique est de moins de 130g CO 2 Calcul à l'aide de la formule: *(poids à vide 1453 kg) Exemples: 1400 kg: 128 g CO 2 ; 1200 kg: 118 g CO 2 ; 1000 kg: 109 g CO kg (référence = poids à vide moyen en Suisse en 2010): La valeur cible spécifique est de 130 g CO 2 Plus de 1453 kg: La valeur cible spécifique est de plus de 130 g CO 2 Calcul à l'aide de la formule: *(poids à vide 1453 kg) Exemples: 1500 kg: 132 g CO 2 ; 2000 kg: 155 g CO 2 ; 2500 kg: 178 g CO 2 / 6

7 Influence du type de carburant sur l'émission de CO 2 déterminante Question 5: Quel est le carburant utilisé pour propulser le véhicule? Essence, diesel, électrique GPL, hybride, E85: L'émission de CO 2 déterminante dépend de l'émission normée figurant sur la réception par type, le certificat de conformité «CoC» ou des documents similaires. Gaz naturel: Pour calculer l'émission de CO 2 déterminante, l'émission normée de CO 2 figurant sur la réception par type, le certificat de conformité «CoC» ou des documents similaires est minorée de 10% pour le gaz biologique. Au niveau des gros importateurs, les véhicules présentant une émission normée de moins de 50 g CO 2 sont imputés plusieurs fois pour réduire les émissions moyennes (en 2012, le facteur est de 3.5). / 7

8 Montant de la sanction par véhicule Question 6: De combien de grammes la valeur cible estelle dépassée? Dépas. de la valeur cible: sanction gros import.: sanction petit import.: (2012): de <1 gramme: pas de sanction pas de sanction de 1 gramme: CHF 7.50 CHF 4.90 de 2 grammes: CHF CHF de 3 grammes: CHF CHF de 4 grammes: CHF CHF par gramme supplémentaire: + CHF CHF > de 10 grammes: CHF CHF > de 20 grammes: CHF CHF > de 50 grammes: CHF CHF > de 100 grammes: CHF CHF / 8

9 Exemples d'importation individuelle (différences au niveau du poids, du type de carburant, petit constructeur et de niche) Comparaison des émissions de CO 2 et sanctions pour différents types de véhicules CO 2 en g Emission de CO 2 déterminante Valeur cible Ecart de CO 2 Sanction CHF 1' CHF 600 Audi A kg 139 g CO 2 Ford Mondeo 1600 kg 139 g CO Renault Mégane 1300 kg 139 g CO Opel Zafira (Erdgas) 1700 kg 139 g CO CHF Subaru 170 g CO 2 CHF 1' Ssangyong 194 g CO 2 CHF 1'200 CHF 1'100 CHF 1'000 CHF 900 CHF 800 CHF 700 CHF 600 CHF 500 CHF 400 CHF 300 CHF 200 Sanction CHF 20 CHF CHF 100 CHF 0 -CHF 100 -CHF 200 / 9

A l achat d une voiture, pensez au climat!

A l achat d une voiture, pensez au climat! A l achat d une voiture, pensez au climat! Informations sur les prescriptions concernant les émissions de CO 2 des voitures de tourisme Schweizerische Eidgenossenschaft Confédération suisse Confederazione

Plus en détail

A l'achat d'une voiture, pensez au climat

A l'achat d'une voiture, pensez au climat A l'achat d'une voiture, pensez au climat Informations sur les prescriptions concernant les émissions de CO ² des voitures de tourisme Schweizerische Eidgenossenschaft Confédération suisse Confederazione

Plus en détail

1. En quoi consistent les prescriptions concernant les émissions de CO 2 des voitures de tourisme?

1. En quoi consistent les prescriptions concernant les émissions de CO 2 des voitures de tourisme? Eidgenössisches Departement für Umwelt, Verkehr, Energie und Kommunikation UVEK Bundesamt für Energie BFE Sektion Energieeffizienz 28 février 2012 FAQ Nouvelles prescriptions concernant les émissions de

Plus en détail

Ordonnance sur l'énergie

Ordonnance sur l'énergie Ordonnance sur l'énergie (OEne) Modification du Le Conseil fédéral suisse, vu l'art. 16, al. 1, de la loi du 26 juin 1998 sur l'énergie (loi, LEne) 1, en application de la loi fédérale du 6 octobre 1995

Plus en détail

Mastertitelformat bearbeiten. Indice de marché AutoScout24 Décembre 2013. Flamatt 10.01.2014. www.autoscout24.ch

Mastertitelformat bearbeiten. Indice de marché AutoScout24 Décembre 2013. Flamatt 10.01.2014. www.autoscout24.ch Mastertitelformat bearbeiten www.autoscout24.ch Indice de marché AutoScout24 Décembre 2013 Flamatt 10.01.2014 Page 1 Titre de la présentation Auteur de la présentation Occasions selon type de carrosserie

Plus en détail

Mastertitelformat bearbeiten. Indice de marché AutoScout24 Juin 2014. Flamatt 10.07.2014. www.autoscout24.ch

Mastertitelformat bearbeiten. Indice de marché AutoScout24 Juin 2014. Flamatt 10.07.2014. www.autoscout24.ch Mastertitelformat bearbeiten www.autoscout24.ch Indice de marché AutoScout24 Juin 2014 Flamatt 10.07.2014 Page 1 Titre de la présentation Auteur de la présentation Occasions selon type de carrosserie Nombre

Plus en détail

Pourquoi à Neuchâtel?

Pourquoi à Neuchâtel? Le gaz naturel carburant Une réalité à Neuchâtel Pourquoi à Neuchâtel? Diversification des produits vendus par les Services industriels de Neuchâtel (SIN) Le paradoxe pour ce développement: Qui va donner

Plus en détail

ETUDE ENERGIE ETUDES REGIONALES IMPACTS DE LA PRIME À LA CASSE EN PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR.

ETUDE ENERGIE ETUDES REGIONALES IMPACTS DE LA PRIME À LA CASSE EN PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR. ETUDE ENERGIE ETUDE ENERGIE ETUDES REGIONALES IMPACTS DE LA PRIME À LA CASSE EN PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR. Pilotage : Service Energie Climat Air - DDS-SECA Organisme(s) réalisant l'étude : ARPE (AGENCE

Plus en détail

01-2014 Brochure ALD ELECTRIC PART OF ALD NEWMOBILITY

01-2014 Brochure ALD ELECTRIC PART OF ALD NEWMOBILITY 01-2014 Brochure ALD ELECTRIC PART OF ALD NEWMOBILITY 1 Brochure ALD electric INTRODUCTION Notre offre ALD electric se compose d une gamme très complète de véhicules électriques comprenant des hybrides

Plus en détail

La Belgique, pays du diesel? Automania.be

La Belgique, pays du diesel? Automania.be Automania.be L'intégration de véhicules hybrides et électriques dans les flottes des entreprises : une formule rentable Publié le 08.05.2014 Une étude sur le point critique entre conduire à l'essence,

Plus en détail

GUIDE FISCAL. L essentiel de la fiscalité liée à l achat et à l utilisation professionnelle d une automobile. Guide offert par FCA Fleet Services

GUIDE FISCAL. L essentiel de la fiscalité liée à l achat et à l utilisation professionnelle d une automobile. Guide offert par FCA Fleet Services GUIDE FISCAL L essentiel de la fiscalité liée à l achat et à l utilisation professionnelle d une automobile. «Document à titre indicatif. La responsabilité de FCA Fleet Services ne pourra pas être engagée

Plus en détail

Documents nécessaires à l immatriculation de véhicules importés individuellement

Documents nécessaires à l immatriculation de véhicules importés individuellement Service des automobiles et de la navigation Av. du Grey 110 1014 Lausanne Aigle Ch. Sous le Grand Pré 12 1860 Aigle Nyon Ch. du Bochet 8 1260 Nyon Yverdon-les-Bains Route de Lausanne 24 Case postale 1290

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE 1 er juillet 2015. Patrick Blain

CONFÉRENCE DE PRESSE 1 er juillet 2015. Patrick Blain CONFÉRENCE DE PRESSE 1 er juillet 2015 Patrick Blain Présentation 2 1. Marché français juin 2015 et 6 mois 2015 2. Marché français 6 mois 2015 3. Le diesel Euro 6 doit bénéficier de la pastille verte n

Plus en détail

01-2016 FR ALD AUTOMOTIVE FISCALITÉ AUTOMOBILE

01-2016 FR ALD AUTOMOTIVE FISCALITÉ AUTOMOBILE 01-2016 FR ALD AUTOMOTIVE FISCALITÉ AUTOMOBILE INTRODUCTION Comme chaque année, nous vous proposons une mise à jour de la fiscalité automobile. Traditionnellement, les modifications importantes prennent

Plus en détail

04-2016 FR ALD AUTOMOTIVE FISCALITÉ AUTOMOBILE

04-2016 FR ALD AUTOMOTIVE FISCALITÉ AUTOMOBILE 04-2016 FR ALD AUTOMOTIVE FISCALITÉ AUTOMOBILE INTRODUCTION Comme chaque année, nous vous proposons une mise à jour de la fiscalité automobile. Traditionnellement, les modifications importantes prennent

Plus en détail

Gaz Naturel et Biogaz comme carburant: «Rétrospective & Perspectives»

Gaz Naturel et Biogaz comme carburant: «Rétrospective & Perspectives» Gaz Naturel et Biogaz comme carburant: «Rétrospective & Perspectives» e mobile: Assemblée générale et Conférence annuelle 2009 Mercredi 26 août 2009 Verkehrshaus der Schweiz, Lucerne gazmobile sa, Lausanne

Plus en détail

RAPPORT DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL ET AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN

RAPPORT DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL ET AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN FR FR FR COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 10.11.2010 COM(2010) 655 final RAPPORT DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL ET AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN Surveillance des émissions

Plus en détail

Hiver 2014/15 www.ezv.admin.ch. Info douane Trafic touristique. Passer la douane suisse avec un véhicule DOUANE DOGANA

Hiver 2014/15 www.ezv.admin.ch. Info douane Trafic touristique. Passer la douane suisse avec un véhicule DOUANE DOGANA Hiver 2014/15 www.ezv.admin.ch Info douane Trafic touristique Passer la douane suisse avec un véhicule DOUANE DOGANA Info douane Importation d automobiles par des particuliers domiciliés en Suisse Info

Plus en détail

Neuf ou occasion? Où quand et comment acheter? Les réponses à toutes les questions que vous vous posez.

Neuf ou occasion? Où quand et comment acheter? Les réponses à toutes les questions que vous vous posez. CHOISIR SON VÉHICULE Neuf ou occasion? Où quand et comment acheter? Les réponses à toutes les questions que vous vous posez. LA VOITURE NEUVE Avec un véhicule neuf, vous bénéficiez des progrès technologiques

Plus en détail

CRIMINALITÉ LIÉE AUX VÉHICULES EN THAÏLANDE POL.MAJ.SAKWUT WIBOONSAMAI

CRIMINALITÉ LIÉE AUX VÉHICULES EN THAÏLANDE POL.MAJ.SAKWUT WIBOONSAMAI CRIMINALITÉ LIÉE AUX VÉHICULES EN THAÏLANDE POL.MAJ.SAKWUT WIBOONSAMAI L ASSOCIATION DES NATIONS DE L'ASIE DU SUD-EST ( ANASE OU ASEAN ) CRIMINALITÉ LIÉE AUX VÉHICULES EN THAÏLANDE EN DEUX DIMENSIONS

Plus en détail

Exemple Prenons l exemple d un véhicule acquis le 13 avril 2016, pour un prix de 26 399, amorti sur une durée de 60 mois, émettant 169 g de CO 2

Exemple Prenons l exemple d un véhicule acquis le 13 avril 2016, pour un prix de 26 399, amorti sur une durée de 60 mois, émettant 169 g de CO 2 VPartie II - Les dépenses déductibles du résultat imposable V113. Véhicules En matière d impôt sur les sociétés Les dépenses d acquisition de véhicules particuliers ne constituent pas des charges déductibles,

Plus en détail

TESTS RDE* SUR DES VEHICULES GPL

TESTS RDE* SUR DES VEHICULES GPL TESTS RDE* SUR DES VEHICULES GPL Etude des émissions de gaz et particules Novembre 2015 réalisée pour le Comité Français du Butane et du Propane *RDE: Real Driving Emissions Emissions en conditions réelles

Plus en détail

L impact du CO 2 sur la fiscalité automobile

L impact du CO 2 sur la fiscalité automobile L impact du CO 2 sur la fiscalité automobile Mise en perspective des récentes mesures législatives visant la fiscalité automobile Le gouvernement fédéral a mis en place au printemps 2007 une série de mesures

Plus en détail

Qu est ce que c est? Vous avez la chance de disposer d'une vraie voiture de sport? Profitez-en sur la piste tout au long d'une journée d exception.

Qu est ce que c est? Vous avez la chance de disposer d'une vraie voiture de sport? Profitez-en sur la piste tout au long d'une journée d exception. Qu est ce que c est? Vous avez la chance de disposer d'une vraie voiture de sport? Profitez-en sur la piste tout au long d'une journée d exception. Un événement de référence proposé par Pirelli pour la

Plus en détail

DAVANTAGE DE SÉCURITÉ EN TOUTE SÉRÉNITÉ! Un maximum de sécurité et de flexibilité: l extension de garantie et la garantie de mobilité Opel.

DAVANTAGE DE SÉCURITÉ EN TOUTE SÉRÉNITÉ! Un maximum de sécurité et de flexibilité: l extension de garantie et la garantie de mobilité Opel. OPEL FLEXCARE DAVANTAGE DE SÉCURITÉ EN TOUTE SÉRÉNITÉ! Un maximum de sécurité et de flexibilité: l extension de garantie et la garantie de mobilité Opel. opel.ch POUR VOTRE TRANQUILLITÉ. ET POUR VOTRE

Plus en détail

Le baromètre de l occasion de 2010 d AutoScout24

Le baromètre de l occasion de 2010 d AutoScout24 Le baromètre de l occasion de 2010 d AutoScout24 Etude de marché Introduction AutoScout24 a réalisé une étude approfondie sur le marché des véhicules d occasions sur base des chiffres des immatriculations

Plus en détail

Consommation de flotte (1989 2012)

Consommation de flotte (1989 2012) Bases et méthodologie de comparaison L Association des importateurs suisses d automobiles «auto-suisse» établit chaque année la consommation moyenne des voitures de tourisme vendues appelée consommation

Plus en détail

ECE/TRANS/WP.6/2015/2. Conseil économique et social. Nations Unies. Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs

ECE/TRANS/WP.6/2015/2. Conseil économique et social. Nations Unies. Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRANS/WP.6/2015/2 Distr. générale 8 avril 2015 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Groupe de travail

Plus en détail

SE DÉPLACER PLUS VERT

SE DÉPLACER PLUS VERT NOVEMBRE 2015 lesclesdelabanque.com PROFESSIONNELS SE DÉPLACER PLUS VERT N 4 LES GUIDES BANCAIRES POUR LE CLIMAT SOMMAIRE CE GUIDE VOUS EST OFFERT PAR Introduction 3 Pourquoi opter pour des véhicules moins

Plus en détail

Promotion des voitures à faibles émissions de CO 2

Promotion des voitures à faibles émissions de CO 2 Conférence de presse Promotion des voitures à faibles émissions de CO 2 28 janvier 2008 Bonus CAR-e 750 Promotion des voitures à faibles émissions de CO 2 Règlement grand-ducal du 5 décembre 2007 concernant

Plus en détail

AUJOURD HUI ET DEMAIN ROULEZ MOINS CHER ET PLUS PROPRE

AUJOURD HUI ET DEMAIN ROULEZ MOINS CHER ET PLUS PROPRE DOSSIER DE PRESSE 2015 AUJOURD HUI ET DEMAIN ROULEZ MOINS CHER ET PLUS PROPRE 0,81 LE LITRE! Le GPL est le carburant le moins cher disponible à la pompe en France. Le GPL est plus économique que les carburants

Plus en détail

Analyse : La taxation des voitures de société

Analyse : La taxation des voitures de société Les Analyses du Centre Jean Gol Analyse : La taxation des voitures de société Olivier Colin Novembre 2015 Administrateur délégué : Richard Miller Directrice : Laurence Glautier Directeur scientifique :

Plus en détail

incitations financières véhicules 2008

incitations financières véhicules 2008 A B C D E F G Des véhicules plus sobres et moins polluants : incitations financières véhicules 2008 PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE A PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE A A B C D E F A L E S T R A N S P O R T S

Plus en détail

Test d aptitudes Exemples

Test d aptitudes Exemples Test d aptitudes Exemples 24 avril 2009 - Calcul écrit N Problèmes Réponses pt pt 1 145 412 x 2 =? 1 2 234 537 + 367 825 +? = 900 000 1 3 Ecrire en chiffre le nombre suivant : Cinq cent quarante cinq mille

Plus en détail

Le marché automobile français janvier-décembre 2015

Le marché automobile français janvier-décembre 2015 Le marché automobile français janvier-décembre 2015 Marché français 2 décembre 2015 VL (VP+VUL) : + 11,8 % VP : + 12,5 % VUL : + 8,6 % VI : + 14,6 % VL (VP+VUL) : + 5,9 % VP : + 6,8 % VUL : + 2,0 % VI

Plus en détail

Le marché automobile français janvier-juin 2015

Le marché automobile français janvier-juin 2015 Le marché automobile français janvier-juin 2015 Marché français 2 juin 2015 VL (VP+VUL) : + 14,3 % VP : + 15,0 % VUL : + 10,5 % VI : + 36,0 % VL (VP+VUL) : + 5,2 % VP : + 6,1 % VUL : + 0,8 % VI : + 7,7

Plus en détail

Pour mémoire la régression entre la masse et l émission de CO2 était la suivante :

Pour mémoire la régression entre la masse et l émission de CO2 était la suivante : 1 ANNEXE 3 Analyse de la relation entre les dimensions des voitures (longueur, largeur, produit de la voie moyenne par l empattement, dite «footprint» dans le texte de la commission, leur masse et l émission

Plus en détail

Baromètre Kidioui.fr Août 2015 Un climat propice à l achat automobile grâce à une remise moyenne à son plus haut niveau

Baromètre Kidioui.fr Août 2015 Un climat propice à l achat automobile grâce à une remise moyenne à son plus haut niveau Baromètre Kidioui.fr Août 2015 Un climat propice à l achat automobile grâce à une remise moyenne à son plus haut niveau Au mois d août, l impact des nouveautés apparues au printemps a été moins ressenti

Plus en détail

sur la réduction de la consommation normalisée de carburant des voitures de tourisme 2012

sur la réduction de la consommation normalisée de carburant des voitures de tourisme 2012 17 ème rapport sur la réduction de la consommation normalisée de carburant des voitures de tourisme 2012 dans le cadre de l Ordonnance sur l énergie Mandant: Département fédéral de l environnement, des

Plus en détail

Le marché automobile français janvier-octobre 2015

Le marché automobile français janvier-octobre 2015 Le marché automobile français janvier-octobre 2015 Marché français 2 octobre 2015 VL (VP+VUL) : + 0,7 % VP : + 0,6 % VUL : + 1,4 % VI : + 23,7 % VL (VP+VUL) : + 4,9 % VP : + 5,7 % VUL : + 0,9 % VI : +

Plus en détail

Projet de règlement grand-ducal modifiant le règlement grand-ducal du 18 février 2013

Projet de règlement grand-ducal modifiant le règlement grand-ducal du 18 février 2013 Projet de règlement grand-ducal modifiant le règlement grand-ducal du 18 février 2013 1) portant introduction d une aide financière aux personnes physiques et aux personnes morales de droit privé pour

Plus en détail

La croissance du parc des véhicules se poursuit: engouement pour le diesel et la traction intégrale

La croissance du parc des véhicules se poursuit: engouement pour le diesel et la traction intégrale Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 04.02.2014, 9:15 11 Mobilité et transports N 0351-1400-70 Véhicules routiers en 2013 La croissance

Plus en détail

Avec le soutien de. 28 Septembre 2015

Avec le soutien de. 28 Septembre 2015 28 Septembre 2015 FISCALITÉ Au regard de la fiscalité on peut répartir les véhicules en trois catégories: Les voitures particulières (68,5 % des immatriculations flottes) qui sont très contraintes en France

Plus en détail

741.437. 1 Dispositions communes 1.1 Appareils mesureurs. 1.2 Fiche d entretien du système antipollution. du 21 août 2002 (Etat le 1 er janvier 2013)

741.437. 1 Dispositions communes 1.1 Appareils mesureurs. 1.2 Fiche d entretien du système antipollution. du 21 août 2002 (Etat le 1 er janvier 2013) Ordonnance du DETEC relative à l entretien et au contrôle subséquent des voitures automobiles en ce qui concerne les émissions de gaz d échappement et de fumées du 21 août 2002 (Etat le 1 er janvier 2013)

Plus en détail

Projet de loi pour une taxation accrue des véhicules de tourisme très polluants

Projet de loi pour une taxation accrue des véhicules de tourisme très polluants Secrétariat du Grand Conseil PL 9501 Projet présenté par les députés ; M mes et MM. Sylvia Leuenberger, Sami Kanaan, Morgane Gauthier, Françoise Schenk-Gottret, Renaud Gautier, Christian Grobet, Pierre

Plus en détail

Echantillon représentatif

Echantillon représentatif Enquête Méthodologie: Etude préalable qualitative avec 2 discussions de groupes (automobilistes privés) et 6 interviews simples (responsables de flottes) Etude quantitative Partie1: interviews téléphoniques

Plus en détail

Panorama des carburants fossiles et alternatifs et des véhicules en France

Panorama des carburants fossiles et alternatifs et des véhicules en France Panorama des carburants fossiles et alternatifs et des véhicules en France Rhônalpénergie-Environnement est l un des 14 partenaires du projet européen Altermotive (www.alter-motive.org) qui vise à recenser

Plus en détail

APRÈS L'ART. 23 N 278 ASSEMBLÉE NATIONALE. 5 décembre 2007. LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2007 - (n 421) AMENDEMENT N 278

APRÈS L'ART. 23 N 278 ASSEMBLÉE NATIONALE. 5 décembre 2007. LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2007 - (n 421) AMENDEMENT N 278 Amendement permettant l'application des dispositions des deux derniers alinéas de l'article 99 du Règlement APRÈS L'ART. 23 N 278 ASSEMBLÉE NATIONALE 5 décembre 2007 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR

Plus en détail

Economie - Voiture hybride : Sur la route du succès?

Economie - Voiture hybride : Sur la route du succès? Economie - Voiture hybride : Sur la route du succès? Il y a encore quelques années, les voitures hybrides étaient considérées au mieux comme un exercice d ingénierie ou au pire, une simple action marketing

Plus en détail

TAXE SUR LES VEHICULES DE SOCIETES 2014

TAXE SUR LES VEHICULES DE SOCIETES 2014 Avocats inscrits auprès de la Cour d'appel de CAEN B.P. 70080 14651 CARPIQUET CEDEX Tél : 02.31.26.00.33 Fax : 02.31.26.05.11 FC/VR : 28 octobre 2014 TAXE SUR LES VEHICULES DE SOCIETES 2014 Nous vous rappelons

Plus en détail

Pseudo. Se connecter. Inscription Inscription à la newsletter. Accueil Club Blogs Profils Groupes Photos Aide

Pseudo. Se connecter. Inscription Inscription à la newsletter. Accueil Club Blogs Profils Groupes Photos Aide ; Pseudo? Se connecter Inscription Inscription à la newsletter Accueil Club Blogs Profils Groupes Aide Publi info Les Instants Volkswagen Les essais Renault Crédit Auto en ligne Devis d'assurance auto

Plus en détail

Dossier de demande N : (Réservé à l Administration de l environnement)

Dossier de demande N : (Réservé à l Administration de l environnement) Dossier de demande N : (Réservé à l Administration de l environnement) FORMULAIRE DE DEMANDE à remplir par le requérant aux fins d obtenir une aide financière et / ou une prime à la casse dans le cadre

Plus en détail

GNV : le gaz naturel utilisé comme carburant automobile. Une sélection de questions et réponses

GNV : le gaz naturel utilisé comme carburant automobile. Une sélection de questions et réponses GNV : le gaz naturel utilisé comme carburant automobile Une sélection de questions et réponses s.a. D Ieteren nv Marketing, Training & Direct Sales Creation & Copywriting novembre 2014 Sommaire 2 La voiture

Plus en détail

L usage privé du véhicule de société constitue un avantage de toute nature imposable dans le chef du bénéficiaire.

L usage privé du véhicule de société constitue un avantage de toute nature imposable dans le chef du bénéficiaire. boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Décembre 2015 Sujet : L usage privé d un véhicule de société Lorsqu un employeur

Plus en détail

Votation populaire du 23 septembre 2012 sur l'imposition des véhicules routiers

Votation populaire du 23 septembre 2012 sur l'imposition des véhicules routiers 1 Conférence de presse de la Direction de la police et des affaires militaires du 04.09.2012 Votation populaire du 23 septembre 2012 sur l'imposition des véhicules routiers Conférence de Hansulrich Kuhn,

Plus en détail

Base: 1000 Toutes les interviews Redressement Nat Rep. Pourcentage. Total 100% Sexe Un homme 48% Une femme 52% Total 100%

Base: 1000 Toutes les interviews Redressement Nat Rep. Pourcentage. Total 100% Sexe Un homme 48% Une femme 52% Total 100% Base: 1000 Toutes les interviews Redressement Nat Rep Pourcentage Sexe Un homme 48% Une femme 52% Age

Plus en détail

Emissions automobiles et CO 2 Progrès et interrogations Mobilité et son évolution

Emissions automobiles et CO 2 Progrès et interrogations Mobilité et son évolution Emissions automobiles et CO 2 Progrès et interrogations Mobilité et son évolution Jean DELSEY Expert Transports Membre CNA Energie Climat Air Quelques Faits et Informations La teneur en CO2 atteint 400

Plus en détail

Version 03-02-2014 PARTIE III Titre I Chapitre VIII Section I Utilisation d un véhicule de service à des fins personnelles Table des matières

Version 03-02-2014 PARTIE III Titre I Chapitre VIII Section I Utilisation d un véhicule de service à des fins personnelles Table des matières Version 03-02-2014 PARTIE III Titre I Chapitre VIII Section I Utilisation d un véhicule de service à des fins personnelles Table des matières 1. Bases légales et réglementaires 2. Généralités 3. Détermination

Plus en détail

COM (2015) 334 final

COM (2015) 334 final COM (2015) 334 final ASSEMBLÉE NATIONALE QUATORZIEME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2014-2015 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 17 juillet 2015 Enregistré à la Présidence du

Plus en détail

CO2, Gaz à effet de serre, Economie de carburant

CO2, Gaz à effet de serre, Economie de carburant CO2, Gaz à effet de serre, Economie de carburant Priorité n 1 en Europe Andre Douaud Ancien Directeur Technique Constructeurs Français Automobiles CCFA À Rabat, Avril 2010 CO2 et Energie les données du

Plus en détail

Actualité fiscale voitures de société 2012

Actualité fiscale voitures de société 2012 Actualité fiscale voitures de société 2012 Avant-propos La présente brochure fiscale vise à donner un aperçu de l actualité fiscale des voitures de société. Par «voitures de société», nous entendons les

Plus en détail

Energie-bois Suisse. Spécifications de mesure pour les appareils individuels

Energie-bois Suisse. Spécifications de mesure pour les appareils individuels Energie-bois Suisse Spécifications de mesure pour les appareils individuels Documentation des exigences visant le label de qualité d'energie-bois Suisse Applicable à partir du 1.1.2011 QS 11 PAGE 1 Zürich,

Plus en détail

FISCALITÉ DES VÉHICULES D ENTREPRISE F I S C A L I T É

FISCALITÉ DES VÉHICULES D ENTREPRISE F I S C A L I T É TVA Véhicules utilitaires : récupérable pour les entreprises assujetties à la TVA. En LLD et Crédit Bail, la TVA peut également être récupérée sur les véhicules dérivés. En achat comptant et crédit classique,

Plus en détail

Peugeot 308 1.6 THP Féline

Peugeot 308 1.6 THP Féline Test de voiture LA NOUVELLE PEUGEOT 308 A HÉRITÉ DU MODÈLE PRÉDÉCESSEUR UNIQUEMENT LA COMBINAISON DES CHIFFRES. EN EFFET, LES DEUX VERSIONS N'ONT PRATIQUEMENT PLUS GRAND CHOSE EN COMMUN. LE DESIGN DU NOUVEAU

Plus en détail

Version 21-02-2012 PARTIE V Titre I Chapitre X Section I - Utilisation d un véhicule de service à des fins personnelles Table des matières

Version 21-02-2012 PARTIE V Titre I Chapitre X Section I - Utilisation d un véhicule de service à des fins personnelles Table des matières Version 21-02-2012 PARTIE V Titre I Chapitre X Section I - Utilisation d un véhicule de service à des fins personnelles Table des matières 1. Bases légales et réglementaires 2. Généralités 3. Portée de

Plus en détail

Le parc des véhicules à moteur proche de la barre des 6 millions

Le parc des véhicules à moteur proche de la barre des 6 millions Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 04.02.2016, 9:15 11 Mobilité et transports N 0351-1601-10 Parc des véhicules routiers en 2015 Le

Plus en détail

The Professional Choice. Services. Maintenance des accumulateurs. OLAER Service maintenance des accumulateurs

The Professional Choice. Services. Maintenance des accumulateurs. OLAER Service maintenance des accumulateurs The Professional Choice Services Maintenance des accumulateurs OLAER Service maintenance des accumulateurs 2 OLAER Service maintenance des accumulateurs Olaer est le seul constructeur à même de vous proposer

Plus en détail

PRÉAVIS N 46 AU CONSEIL COMMUNAL

PRÉAVIS N 46 AU CONSEIL COMMUNAL PRÉAVIS N 46 AU CONSEIL COMMUNAL Véhicules des Services Industriels Demande de crédit de 168'000 CHF pour le remplacement de trois véhicules utilitaires et l acquisition d un nouveau véhicule. Déléguée

Plus en détail

DSJ/Projet du 03.12.2009 1 GENERALITES

DSJ/Projet du 03.12.2009 1 GENERALITES DSJ/Projet du 03.12.2009 RAPPORT EXPLICATIF accompagnant l'avant-projet de loi modifiant la loi sur l'imposition des véhicules automobiles et des remorques (rabais pour les voitures de tourisme efficientes

Plus en détail

Le bioéthanol carburant suisse

Le bioéthanol carburant suisse Le bioéthanol carburant suisse Contenu Bioéthanol: potentiel et perspectives Pierre Schaller alcosuisse 2/31 Club Environnement de Fribourg - 5 novembre 2003 Contenu Plan Qui est alcosuisse? Pourquoi etha+?

Plus en détail

Saviez-vous que... Vous trouverez les formulaires nécessaires auprès des concessionnaires participants.

Saviez-vous que... Vous trouverez les formulaires nécessaires auprès des concessionnaires participants. Rouler au gaz naturel et limiter les émissions de particules fines et de gaz à effet de serre... C est tout vu! Concilier mobilité et respect de l environnement, c est l objectif des autorités belges et

Plus en détail

Les véhicules à gaz naturel. Une réelle alternative pour une mobilité plus respectueuse de l environnementl

Les véhicules à gaz naturel. Une réelle alternative pour une mobilité plus respectueuse de l environnementl Les véhicules à gaz naturel Une réelle alternative pour une mobilité plus respectueuse de l environnementl Les véhicules à gaz naturel : une réelle alternative pour une mobilité plus respectueuse de l

Plus en détail

Résumé de l étude réalisée par CO 2 logic pour le compte de la STIB

Résumé de l étude réalisée par CO 2 logic pour le compte de la STIB Comparaison des émissions de CO 2 par mode de transport en Région de Bruxelles-Capitale Résumé de l étude réalisée par CO 2 logic pour le compte de la STIB 100% Papier recyclé Janvier 2008 Résumé Déplacer

Plus en détail

Dossier de presse. Contrôles des émissions de polluants atmosphériques et de CO 2 : Résultats détaillés des 52 premiers véhicules testés

Dossier de presse. Contrôles des émissions de polluants atmosphériques et de CO 2 : Résultats détaillés des 52 premiers véhicules testés Dossier de presse Contrôles des émissions de polluants atmosphériques et de CO 2 : Résultats détaillés des 52 premiers véhicules testés Le Jeudi 28 avril 2016 Sommaire 1. Programme de contrôle des véhicules

Plus en détail

Importation de véhicules en provenance de l'étranger

Importation de véhicules en provenance de l'étranger REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Office cantonal des véhicules Importation de véhicules en provenance de l'étranger Les procédures suivantes de l'office cantonal des véhicules (OCV) doivent être appliquées

Plus en détail

Exercice 1 : Quelle est la classe énergétique de Guy Lagagne?

Exercice 1 : Quelle est la classe énergétique de Guy Lagagne? Turbo est un escargot qui n a qu un seul rêve en tête : être incroyablement rapide! Son obsession pour la vitesse l a rendu quelque peu impopulaire chez les siens, où lenteur et prudence sont de rigueur.

Plus en détail

Mastertitelformat bearbeiten. Indice de marché AutoScout24 Decembre Flamatt

Mastertitelformat bearbeiten. Indice de marché AutoScout24 Decembre Flamatt Mastertitelformat bearbeiten www.autoscout24.ch Indice de marché AutoScout24 Decembre 2012 Flamatt 07.01.2013 Page 1 Titre de la présentation Auteur de la présentation Occasions selon type de carrosserie

Plus en détail

Arrêtons: I. Aides financières pour la promotion des voitures à personnes à faibles émissions de CO2

Arrêtons: I. Aides financières pour la promotion des voitures à personnes à faibles émissions de CO2 Aide financière pour la promotion des voitures Règlement grand-ducal du 16 décembre 2011 1) portant introduction d'une aide financière aux personnes physiques et aux personnes morales de droit privé pour

Plus en détail

Volvo V60 D6 AWD hybride plugin

Volvo V60 D6 AWD hybride plugin Test de voiture Volvo V60 D6 AWD hybride plug-in LA GRANDE ROUTIÈRE VOLVO V60 D6 HYBRIDE PLUG-IN EST PARTICULIÈREMENT CONVAINCANTE QUANT À LA SÉCURITÉ, LE DESIGN, L'ÉQUIPEMENT ET L'ÉCOLOGIE. POURTANT SON

Plus en détail

Politiques économiques publiques pour limiter les émissions de CO 2 liées à l usage des véhicules particuliers

Politiques économiques publiques pour limiter les émissions de CO 2 liées à l usage des véhicules particuliers Politiques économiques publiques pour limiter les émissions de CO 2 liées à l usage des véhicules particuliers Soutenance de thèse Bénédicte Meurisse sous la direction d Alain Ayong Le Kama Université

Plus en détail

Le plaisir de vivre, le plaisir de rouler Testez maintenant les nouvelles propulsions

Le plaisir de vivre, le plaisir de rouler Testez maintenant les nouvelles propulsions Le partenaire officiel de votre marque est à même de vous informer Vous souhaitez savoir quel modèle WE CARE répond le mieux à vos besoins? Ou bien vous avez envie, par exemple, de jeter un coup d œil

Plus en détail

Mise à jour. IDC4 + IDC4 Pocket + IDC4 PM. plus de 6.000. nouvelles possibilités de diagnostic CAR 52 AVEC PLUS DE 350.000

Mise à jour. IDC4 + IDC4 Pocket + IDC4 PM. plus de 6.000. nouvelles possibilités de diagnostic CAR 52 AVEC PLUS DE 350.000 Mise à jour IDC4 + IDC4 Pocket + IDC4 PM plus de 6.000 nouvelles possibilités de diagnostic CAR 52 AVEC PLUS DE 350.000 SELECTIONS DE DIAGNOSTIC NOUVEAUTES VERSION 52 La version logicielle IDC4 CAR 52

Plus en détail

1S20 Classe énergétique d un véhicule

1S20 Classe énergétique d un véhicule FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S20 Classe énergétique d un véhicule Type d'activité Exercice/évaluation Notions et contenus Énergie libérée lors de la combustion d un hydrocarbure ou d un

Plus en détail

PUBLICITE AUTOMOBILE

PUBLICITE AUTOMOBILE PUBLICITE AUTOMOBILE Son impact indirect sur les émissions de CO 2 du secteur transport Son illégalité flagrante L impact des propositions de loi DOC 1909/001 DOC 1910/001 Pierre Ozer Département des Sciences

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 7 M-1-08 N 4 du 9 JANVIER 2008 MALUS APPLICABLE AUX VOITURES PARTICULIÈRES LES PLUS POLLUANTES. ECOPASTILLE. (C.G.I., art. 1011 bis) NOR : ECE

Plus en détail

Colloque UNIL 21 février 2007. Les biocarburants : situation actuelle et perspectives. Edgard Gnansounou

Colloque UNIL 21 février 2007. Les biocarburants : situation actuelle et perspectives. Edgard Gnansounou Colloque UNIL 21 février 2007 Edgard Gnansounou Les biocarburants : situation actuelle et perspectives Laboratoire de systèmes énergétiques Station 18 EPFL CH-1015 Lausanne lasen.epfl.ch +41 (0)21 / 693

Plus en détail

sur la réduction de la consommation normalisée de carburant des voitures de tourisme 2010

sur la réduction de la consommation normalisée de carburant des voitures de tourisme 2010 15e rapport sur la réduction de la consommation normalisée de carburant des voitures de tourisme 2010 dans le cadre de l Ordonnance sur l énergie Mandant: Département fédéral de l environnement, des transports,

Plus en détail

Exercice d entraînement

Exercice d entraînement Exercice d entraînement En cas de difficulté, ne restez pas bloqué. Gérez votre temps. Plus de 5 min sur une question, c est du temps perdu et un stress qui s installe et qui vous fera perdre des moyens

Plus en détail

Les amortissements non déductibles

Les amortissements non déductibles Les amortissements non déductibles Immobilisations et amortissements Les véhicules acquis par les entreprises font partie intégrante des "immobilisations" au bilan, c'est-àdire des éléments actifs immobilisés,

Plus en détail

sur la réduction de la consommation spécifique de carburant des voitures de tourisme 2009

sur la réduction de la consommation spécifique de carburant des voitures de tourisme 2009 14e rapport dans le cadre de l Ordonnance sur l énergie sur la réduction de la consommation spécifique de carburant des voitures de tourisme 2009 Mandant: Département fédéral de l environnement, des transports,

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE 2 avril 2012. Patrick Blain

CONFÉRENCE DE PRESSE 2 avril 2012. Patrick Blain CONFÉRENCE DE PRESSE 2 avril 2012 Patrick Blain 2 Présentation 1. Marché français mars 2012 et 1 er trimestre 2012 2. Marché français mars 2012 3. Marché français 1 er trimestre 2012 4. Les risques de

Plus en détail

SOMMAIRE INTRODUCTION 1. Section 1 : Relèvement du montant du dégrèvement 4 A. MONTANTS DU DEGREVEMENT «CAMIONS» ET «AUTOCARS» 4

SOMMAIRE INTRODUCTION 1. Section 1 : Relèvement du montant du dégrèvement 4 A. MONTANTS DU DEGREVEMENT «CAMIONS» ET «AUTOCARS» 4 BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GENERALE DES IMPOTS 6 E-5-06 N 101 du 19 JUIN 2006 TAXE PROFESSIONNELLE. CALCUL DES COTISATIONS. DEGREVEMENT. ENTREPRISES UTILISANT DES VEHICULES ROUTIERS DE 16 TONNES

Plus en détail

AFFICHAGE ENVIRONNEMENTAL DES PRESTATIONS DE TRANSPORTS

AFFICHAGE ENVIRONNEMENTAL DES PRESTATIONS DE TRANSPORTS AFFICHAGE ENVIRONNEMENTAL DES PRESTATIONS DE TRANSPORTS Le décret décret n 2011-1336 Le décret d application qui instaure l obligation de communication des émissions de CO2 des prestations de transport

Plus en détail

Dossier de Presse. ECO2 : une nouvelle signature pour des modèles plus respectueux de l environnement et plus économiques 30 JUIN 2015

Dossier de Presse. ECO2 : une nouvelle signature pour des modèles plus respectueux de l environnement et plus économiques 30 JUIN 2015 Dossier de Presse 30 JUIN 2015 ECO2 : une nouvelle signature pour des modèles plus respectueux de l environnement et plus économiques Depuis plus de 20 ans, le Groupe Renault est engagé en faveur d une

Plus en détail

PROGRAMME REGIONAL DE MAITRISE DE L'ENERGIE CONSEIL REGIONAL DE LA MARTINIQUE

PROGRAMME REGIONAL DE MAITRISE DE L'ENERGIE CONSEIL REGIONAL DE LA MARTINIQUE PROGRAMME REGIONAL DE MAITRISE DE L'ENERGIE CONSEIL REGIONAL DE LA MARTINIQUE AGENCE DE L'ENVIRONNEMENT ET DE LA MAITRISE DE L'ENERGIE Délégation Régionale de Martinique ETUDE DE FAISABILITE DES VEHICULES

Plus en détail

Le moment est venu de changer: comment profiter rapidement d'une mobilité respectueuse de l'environnement

Le moment est venu de changer: comment profiter rapidement d'une mobilité respectueuse de l'environnement Le moment est venu de changer: comment profiter rapidement d'une mobilité respectueuse de l'environnement Thomas Hügli Chef du domaine de la mobilité Swisspower AG Page 1 15 minutes 3 objectifs Page 2

Plus en détail

BAC BLANC n 1. PARTIE 1 : Défi énergétique (45min)

BAC BLANC n 1. PARTIE 1 : Défi énergétique (45min) 90 min 4 décembre 2015 BAC BLANC n 1 Nom :. Note : /20 Remarque : la calculatrice est interdite. Vous avez le droit à votre feuille de résumé pour le commentaire argumenté sans annotation. PARTIE 1 : Défi

Plus en détail

La consommation finale d énergie dans le canton de Vaud en 2011

La consommation finale d énergie dans le canton de Vaud en 2011 La consommation finale d énergie dans le canton de Vaud en 2011 Aperçu des données Lausanne Octobre 2012 METHODOLOGIE ET DEFINITIONS La statistique vaudoise de la consommation d énergie est une statistique

Plus en détail

Réflexions et retours d expériences de nouveaux modes de transports urbains. Jacques RICHARD, Dimitri RACHOULIS et Aurélien NOVELLE

Réflexions et retours d expériences de nouveaux modes de transports urbains. Jacques RICHARD, Dimitri RACHOULIS et Aurélien NOVELLE Réflexions et retours d expériences de nouveaux modes de transports urbains Jacques RICHARD, Dimitri RACHOULIS et Aurélien NOVELLE Plan Préambule / écoconception et défi environnemental Etude environnementale

Plus en détail